Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Borderlands 3 pour PS4 à 6,99€
6.99 €
Voir le deal

Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 Empty Re: Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques

Message par M1234 le Ven 16 Déc 2016 - 15:50

Publications (22)
La Femme promise à être une aide pour l'Homme - 21/30


24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 31619?customsize=680

Publication #22 - Le 16  Décembre  2016
L’immense douleur de la Fille de Sion en union aux souffrances du Rédempteur (Genèse 2,18)
http://www.aelf.org/bible-liturgie/Gn/Livre+de+la+Gen%C3%A8se/chapitre/2

(Compassion)


24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 Compassion_jesus_radhanath_Swami


« Qui pourra te consoler, vierge, fille de Sion ?
Il est grand comme la mer, ton brisement »
(Lamentations 2,13)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Lm/Livre+des+lamentations+de+J%C3%A9r%C3%A9mie/chapitre/2




Dans le livre de la Genèse, la femme est présentée comme « une aide » (Gn 2,18) pour l’homme, qui ne doit pas rester seul. Dieu plonge alors l’homme dans « un sommeil mystérieux » (Gn 2,21), il tire la femme « de son côté » (Gn 2,22) et il la présente à l’homme qui s’exclame : « elle est l’os de mes os, la chair de ma chair » (Gn 2,23) http://www.aelf.org/bible-liturgie/Gn/Livre+de+la+Gen%C3%A8se/chapitre/2– (cf. 1’50 sur vidéo « L’homme et la femme ne sont pas égaux ».

Voilà « pourquoi l’homme quitte son père et sa mère et s’attache à sa femme, et ils deviennent une chair UNE (ehad) » (Gn 2,24), unis à l’image du Dieu trinitaire, Père Fils et Esprit qui est lui-même UN (ehad) – (cf. jour 1/30 point n°3 en commentaire de Dt 6,4 & LRC 2 page 47)http://jesusmarie.free.fr/paul_drach_lettre_deuxieme_d_un_rabbin_converti.pdf

L’homme et la femme ont été aussi unis dans la chute (Gn 3,6)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Gn/Livre+de+la+Gen%C3%A8se/chapitre/3 en « détachant la mort du bois et en la transmettant à sa postérité » (DEHS 2 page 5), un homme et une femme unis sont aussi promis dans la première annonce de la rédemption après cette chute, lorsque Dieu s’adresse au serpent tentateur : « je mettrai une hostilité entre toi et la femme, entre sa descendance et la tienne. Elle t’écrasera la tête, et toi tu la meurtriras au talon » (Gn 3,16) – cf. (DISSA page 30),
https://books.google.fr/books?id=U_Cz1KHEE-QC&pg=PA3&lpg=PA3&dq=Dissertation+sur+l%E2%80%99invocation+des+Saints+dans+la+Synagogue&source=bl&ots=L23fRDX5Nv&sig=IzEqj2-4q-MGVso8VVd6xOHJ4EI&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwjd05qNt_HQAhWIJcAKHY6TD58Q6AEIGjAA#v=onepage&q=Dissertation%20sur%20l%E2%80%99invocation%20des%20Saints%20dans%20la%20Synagogue&f=false


Dans la tradition juive,

La femme était d’une certaine façon « frappée d’anathème sous l’ancienne loi, pour avoir introduit le péché dans le monde » (LRC 1 page 42 et 85-86 et http://jesusmarie.free.fr/paul_drach_lettre_d_un_rabbin_converti.pdfDHES 1 page 59), mais la Mère du Messie « Celle qui doit enfanter » (Mi 5,4) http://www.aelf.org/bible-liturgie/Mi/Livre+de+Mich%C3%A9e/chapitre/5ne pouvait pas abandonner son Fils qui allait devenir le Rédempteur (Is 59,20) en devenant le Serviteur souffrant (Is 53,11) : « une femme peut-elle oublier son enfant ? Être sans pitié pour le fruit de ses entrailles ? » (Is 49,15).


24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 NDSion002


La douleur de la « vierge, fille de Sion » (Lm 2,13),http://www.aelf.org/bible-liturgie/Lm/Livre+des+lamentations+de+J%C3%A9r%C3%A9mie/chapitre/2 que l’on croise « sur le chemin » (Lm 1,12) est à l’image des souffrances indicibles qui écrasent le Messie (Is 53,10), http://www.aelf.org/bible-liturgie/Is/Livre+d%27Isa%C3%AFe/chapitre/53ainsi que l’Écriture l’évoque :

« Qui pourra te consoler, vierge, fille de Sion ? Il est grand comme la mer, ton brisement » (Lm 2,13)
« Regardez et voyez s'il est une douleur semblable à ma douleur » (Lm 1,12)

La Mère du Messie est vue dans toute la tradition juive comme une figure très importante, pleine de compassion pour son fils qu’elle soutient et accompagne dans sa mission de Rédempteur.

Dans l’accomplissement en Jésus,

il est annoncé à la Vierge Marie, dès la présentation de Jésus au Temple (Lc 2,22),http://www.aelf.org/bible-liturgie/Lc/Evangile+de+J%C3%A9sus-Christ+selon+saint+Luc/chapitre/2 que son enfant sera « signe de contradiction » (Lc 2,34) et qu’un glaive « lui transpercera le cœur » (Lc 2,35).
Cette prophétie s’est bien évidemment accomplie à la Croix, car il n’y a pas que le Sacré-Cœur du Christ qui fut transpercé alors par la lance du soldat romain (Jn 19,34) http://www.aelf.org/bible-liturgie/Jn/Evangile+de+J%C3%A9sus-Christ+selon+saint+Jean/chapitre/19: le Cœur immaculé de la Mère de Dieu était tellement uni à celui de son Fils, qu’il fut lui aussi également transpercé par cette épée.

Alors, « du côté du Christ » (Jn 19,34), plongé dans le « sommeil mystérieux » de la mort (Jn 19,33) « sorti aussitôt du sang et de l’eau » (Jn 19,34).
Saint Jean insiste fortement sur ce qui n’est pas un détail : « Celui qui a vu rend témoignage - son témoignage est véritable, et celui-là sait qu'il dit vrai - pour que vous aussi vous croyiez » (Jn 19,35). Car de même qu’Ève a été tirée du côté d’Adam endormi (Gn 2,22), http://www.aelf.org/bible-liturgie/Gn/Livre+de+la+Gen%C3%A8se/chapitre/2l’Église, épouse du Christ, a été tirée du côté droit de Jésus plongé dans le sommeil de la mort et comme le commentent les Pères de l’Église, l’eau et le sang qui en sortent représentent les eaux du salut (Baptême) et le sang de la vie (Eucharistie), c’est-à-dire les sacrements de l’Église qui apportent la rédemption aux hommes.

Le Christ, véritable Temple de Dieu, accomplit aussi ainsi cette prophétie du prophète Ézéchiel :

« Voici que de l'eau sortait de dessous le seuil du Temple, vers l'orient, car le Temple était tourné vers l'orient. L'eau descendait de dessous le côté droit du Temple, au sud de l'autel (…) voici que l'eau coulait du côté droit. (…) Il me dit : " Cette eau s'en va vers le district oriental, elle descend dans la Araba et se dirige vers la mer; elle se déverse dans la mer en sorte que ses eaux deviennent saines. Partout où passera le torrent, tout être vivant qui y fourmille vivra. Le poisson sera très abondant, car là où cette eau pénètre, elle assainit, et la vie se développe partout où va le torrent. (…) Au bord du torrent, sur chacune de ses rives, croîtront toutes sortes d'arbres fruitiers dont le feuillage ne se flétrira pas et dont les fruits ne cesseront pas : ils produiront chaque mois des fruits nouveaux, car cette eau vient du Sanctuaire. Les fruits seront une nourriture et les feuilles un remède » (Ez 47,1-12).http://www.aelf.org/bible-liturgie/Ez/Livre+d%27Ezekiel/chapitre/47

Enfin, de même que la compassion de Marie fut « une aide » pour la passion de Jésus, la compassion de Jésus (He 4,15)http://www.aelf.org/bible-liturgie/He/Lettre+aux+H%C3%A9breux/chapitre/4 est de même aussi pour nous aujourd’hui une aide pour notre faiblesse, alors que nous tâchons de « compléter en notre chair ce qui manque aux épreuves du Christ, pour son Corps qui est l’Église » (Col 1,24)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Col/Lettre+de+saint+Paul+Ap%C3%B4tre+aux+Colossiens

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Je prie

++++++++


Publications (22)
Vendredi 16/12 : Par notre foi en Lui !


24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 Church-498525__340

- Le 16  Décembre  2016
Vendredi 16 décembre

« Le contact avec Dieu ne produit pas toujours un effet sensible. Au contraire, habituellement, il est obscur (…), c’est ce qui nous empêche de croire et cependant nous sommes dans les entrailles de Dieu par la foi. » (Inédit)

« Chez personne en Israël je n’ai trouvé une telle foi. » (Mt 8, 10)
Est-ce que je mesure la proximité de Dieu seulement selon ma sensibilité ?

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Je prie

24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 P%C3%A9nitent

24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 29305?customsize=696x300
M1234
M1234
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX

Féminin Messages : 26500
Age : 66
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 Empty Re: Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques

Message par M1234 le Sam 17 Déc 2016 - 16:39

Publications (23)
La figure du Serpent d'airain - 22/30
24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 31620?customsize=680

Publication #23 - Le 17  Décembre  2016
Annonce du transpercement et de l'élévation du Rédempteur (Nombres 21,9)
http://www.aelf.org/bible-liturgie/Nb/Livre+des+Nombres/chapitre/21

(Crucifixion)

24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 Jesus-cristo-crucificado


« Ils regarderont vers
Celui qu'ils ont transpercé »
(Zacharie 12,10)

http://www.aelf.org/bible-liturgie/Za/Livre+de+Zacharie/chapitre/12



Le supplice de la crucifixion n’existe pas encore au VIème siècle avant Jésus-Christ  à l’époque où le prophète Zacharie prononce son oracle : il évoque pourtant un Messie « transpercé », et il le compare à un « premier-né », un « fils unique » tué qui suscite une immense peine parmi le peuple :

« Ils se lamenteront sur lui comme on se lamente sur un fils unique; ils le pleureront comme on pleure un premier-né » (Za 12,11).http://www.aelf.org/bible-liturgie/Is/Livre+d%27Isa%C3%AFe/chapitre/52

D’autres parleront d’une « élévation ». C’est ainsi qu’Isaïe décrit le « serviteur » de Dieu, au début de la description si puissante de ses tourments (Is 52,13-53,12) :http://www.aelf.org/bible-liturgie/Is/Livre+d%27Isa%C3%AFe/chapitre/52

« Voici que mon serviteur prospérera, il grandira, s'élèvera, sera placé très haut » (Is 52,13)

C’est aussi d’élévation qu’il s’agit lorsque Dieu ordonne à Moïse de présenter une figure du Christ en Croix, le Serpent d’airain, mis devant le Peuple pour le sauver de la mort :  

« Dieu envoya alors contre le peuple les serpents brûlants, dont la morsure fit périr beaucoup de monde en Israël. Le peuple vint dire à Moïse : "Nous avons péché en parlant contre YHWH et contre toi. Intercède auprès de YHWH pour qu'il éloigne de nous ces serpents." Moïse intercéda pour le peuple et YHWH lui répondit : "Façonne-toi un Brûlant que tu placeras sur un étendard. Quiconque aura été mordu et le regardera restera en vie." Moïse façonna donc un serpent d'airain qu'il plaça sur l'étendard, et si un homme était mordu par quelque serpent, il regardait le serpent d'airain et restait en vie » (Nb 21,4-9).
http://www.aelf.org/bible-liturgie/Nb/Livre+des+Nombres/chapitre/21


Dans la tradition juive,

ce « serviteur » qui est « élevé », « placé très haut » (Is 52,13), « c’est le Roi-Messie » dit le Médrasch Yalkout : il est « haut, au-dessus d'Abraham ; élevé, plus que Moïse ; sublime, supérieur aux anges. » (cf. LRC 2 page 116).http://jesusmarie.free.fr/paul_drach_lettre_deuxieme_d_un_rabbin_converti.pdf Et « le Messie, fils de Joseph sera mis à mort ainsi qu’il est écrit : "Ils regarderont à celui qu’ils ont transpercé, ils pleureront sur lui, comme on pleure sur un fils unique" (Za 12,10) http://www.aelf.org/bible-liturgie/Za/Livre+de+Zacharie/chapitre/12» (Talmud, Soukha 52 A – Extraits du Talmud par A. Cohen, page 415).

Comme l’explique bien Paul Drach, « ce texte reconnaît la divinité du Messie fils de Joseph puisqu’il lui attribue ces paroles : "Et ils regarderont vers moi qu’il ont transpercé, et ils s’en affligeront (Za 12,10)". Or le texte met ces paroles dans la bouche de YHWH » (cf. DHES 1 page 184)http://jesusmarie.free.fr/paul_drach_harmonie_eglise_synagogue_tome_1.pdf

Dans l’accomplissement chrétien,

Maudit celui qui pend au gibet » dit le Deutéronome (Dt 21,23)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Dt/Livre+du+Deut%C3%A9ronome/chapitre/21 : voilà pourquoi les juifs voulaient absolument que Jésus soit crucifié : il s’agissait de lui faire passer un test, pour voir s’il était le Messie de Dieu ou non. Ils auraient très bien pu le mettre à mort par lapidation pour blasphème, comme ils avaient le droit de le faire, et comme ils ont fait d’ailleurs pour Saint Etienne (Ac 7,59)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Ac/Livre+des+Actes+des+Ap%C3%B4tres/chapitre/7 mais pour Jésus ce n’était pas suffisant : il fallait vérifier que Dieu n’allait pas le défendre et le sauver de la Croix, de cette mort « honteuse » (Sg 2,20),http://www.aelf.org/bible-liturgie/Sg/Livre+de+la+Sagesse/chapitre/2 de cette mort de malédiction que seuls les romains avaient le droit de pratiquer (Jn 18,31).http://www.aelf.org/bible-liturgie/Jn/Evangile+de+J%C3%A9sus-Christ+selon+saint+Jean/chapitre/18

Voilà pourquoi au pied de la Croix, tous interpellent ainsi Jésus, en accomplissant parfaitement la persécution du Juste décrite dans le livre de la Sagesse (Sg 2,12-24) :

« "Toi qui détruis le Sanctuaire et en trois jours le rebâtis, sauve-toi toi-même, si tu es fils de Dieu, et descends de la croix". Pareillement les grands prêtres se gaussaient et disaient avec les scribes et les anciens : "Il en a sauvé d'autres et il ne peut se sauver lui-même ! Il est roi d'Israël : qu'il descende maintenant de la croix et nous croirons en lui ! Il a compté sur Dieu ; que Dieu le délivre maintenant, s'il s'intéresse à lui ! Il a bien dit : Je suis fils de Dieu !" Et même les brigands crucifiés avec lui l'outrageaient de la sorte » (Mt 27,39-44).http://www.aelf.org/bible-liturgie/Mt/Evangile+de+J%C3%A9sus-Christ+selon+saint+Matthieu/chapitre/27

« Ainsi raisonnaient-ils, mais ils s'égaraient » (Sg 2,21) car c’est seulement en devenant « lui-même malédiction pour nous » (Ga 3,13)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Ga/Lettre+de+saint+Paul+Ap%C3%B4tre+aux+Galates/chapitre/3 parce qu’il a « pris sur lui tous nos péchés » (Is 53,4, 53,5 ; 53,6 ; 53,8 ; 53,11 ; 53,12) que Jésus peut nous sauver … (cf. la vidéo : Pourquoi suis-sauvé par la mort d’un homme il y a 2.000 ans ?  et l’article du même nom dans les Questions de fond d’Aleteia)https://www.youtube.com/watch?v=IpthLqaIX1A&feature=youtu.be




Voilà pourquoi « il fallait » (Jn 12,34)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Jn/Evangile+de+J%C3%A9sus-Christ+selon+saint+Jean/chapitre/12 que Jésus meure sur le bois de la Croix, ce bois qui nous sauve comme jadis le bois de l’Arche de Noé (Gn 6,14), comme le bâton de Moïse (Ex 14,16)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Ex/Livre+de+l%27Exode/chapitre/14 qui nous ouvre le chemin vers la Terre Promise, ou comme ce bois que portait Isaac (Gn 22,6): « Il est béni le bois par lequel advient la justice » (Sg 14,7)


24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 Brazen20serpent


Ce n’est qu’en regardant ce nouveau Serpent d’airain « élevé de terre » (Jn 12,32) qu’est véritablement ce Christ qui nous « attire tous » (Jn 12,32), et en choisissant de nous unir à lui, le seul Sauveur, que nous serons sauvés.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Je prie



++++++++


Publications (23)
Samedi 17/12 : Avec la force de l'Esprit Saint !



24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 31658?customsize=680


Publication #23 - Le 17  Décembre  2016
Samedi 17 décembre

« Ne disons pas l’Esprit Saint est assez grand, assez puissant pour s’arranger tout seul. Il a besoin de nous. »(Au souffle de l’Esprit, p. 262)

« Vous allez recevoir une force, celle de l’Esprit Saint. […]
Vous serez alors mes témoins.
Est-ce que j’ai fait ce qui dépend de moi quand je demande à Dieu d’agir?

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Je prie

24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 P%C3%A9nitent



24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 29305?customsize=696x300
M1234
M1234
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX

Féminin Messages : 26500
Age : 66
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 Empty Re: Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques

Message par M1234 le Dim 18 Déc 2016 - 15:49

Publications (24)
La figure du Sabbat - 23/30

24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 31621?customsize=680

Publication #24 - Le 18  Décembre  2016
Annonce du véritable repos de Dieu, du vendredi soir au dimanche matin (Genèse 2,2)

(Samedi Saint)

« Dieu conclut au septième jour l’ouvrage qu’il avait fait
et il se reposa le septième jour »
(Genèse 2,2)


http://www.aelf.org/bible-liturgie/Gn/Livre+de+la+Gen%C3%A8se/chapitre/2




Le repos du Sabbat trouve sa source dans « le repos de Dieu » (Gn 2,2), le septième jour après la Création du monde.
C’est un « don de Dieu » (Ex 16,29)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Ex/Livre+de+l%27Exode/chapitre/16 qu’il faut « sanctifier » (Ex 20,8 ; Dt 5,12 ; Jr 17,http://www.aelf.org/bible-liturgie/Jr/Livre+de+J%C3%A9r%C3%A9mie/chapitre/1722-24) tout spécialement :

« Tu te souviendras du jour du sabbat pour le sanctifier. Pendant six jours tu travailleras et tu feras tout ton ouvrage ; mais le septième jour est un sabbat pour Yahvé ton Dieu. Tu ne feras aucun ouvrage, toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni tes bêtes, ni l'étranger qui est dans tes portes. Car en six jours Yahvé a fait le ciel, la terre, la mer et tout ce qu'ils contiennent, mais il s'est reposé le septième jour, c'est pourquoi Yahvé a béni le jour du sabbat et l'a consacré. (Ex 20,8-11)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Ex/Livre+de+l%27Exode/chapitre/20

Dans la tradition juive,

le repos du Sabbat a une importance primordiale et il a été de tous temps respecté et vécu comme un marqueur fondamental de l’identité et de la pratique juive. Qui profane le Sabbat en faisant quelque ouvrage est en principe « mis à mort » (Ex 31,14)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Ex/Livre+de+l%27Exode/chapitre/31 et il s’agit là d’une « alliance éternelle » (Ex 31,16),http://www.aelf.org/bible-liturgie/Ex/Livre+de+l%27Exode/chapitre/31 d’une « loi perpétuelle » (Lv 16,31)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Lv/Livre+du+L%C3%A9vitique/chapitre/16

Dans l’accomplissement chrétien,

du vendredi soir au dimanche matin, le Christ s’est reposé dans la mort. Quand les chrétiens affirment que Jésus est ressuscité le troisième jour, « selon les Écritures » (Credo & Mt 16,21 http://www.aelf.org/bible-liturgie/Mt/Evangile+de+J%C3%A9sus-Christ+selon+saint+Matthieu/chapitre/16; 17,23 ; 20,19 ; 26,61 ; Mc 9,31 ; 10,34 ; 14,58 ; Lc 9,22 ; 18,33 ; 24,7 ; 24,46 ; Jn 2,9 ; Ac 10,40 ; 1 Co 15,4), ce n’est pas seulement en référence à quelques événements ou versets épars de l’Ancien Testament (comme Os 6,2http://www.aelf.org/bible-liturgie/Os/Livre+d%27Os%C3%A9e/chapitre/6 ; Jo 2,1 ou encore Gn 22,4http://www.aelf.org/bible-liturgie/1R/Premier+livre+des+Rois/chapitre/12 ; 1 R 12,12) : bien plus fondamentalement, le repos du Christ dans la mort, du vendredi soir (Mt 27,62 ; Mc 15,21 ; Lc 23,54 ; Jn 19,31) au dimanche matin (Mt 28,1 ; Mc 16,2 ; 16,9 ; Lc 24,1 ; Jn 20,1) a parfaitement « accompli » (Ac 1,16 ; Ac 13,27) la figure du Sabbat. Jésus est mort la veille du Sabbat, et ressuscité juste après la fin du Sabbat, et s’est donc « reposé » dans la mort après la nouvelle création opérée par sa Passion rédemptrice qui « accomplit tout » (Jn 19,30). http://www.aelf.org/bible-liturgie/Jn/Evangile+de+J%C3%A9sus-Christ+selon+saint+Jean/chapitre/19Par sa mort le vendredi soir et sa résurrection le dimanche matin, Jésus a accompli le sabbat véritable : le Sabbat qui célébrait le repos de Dieu à la fin de la création, se révèle finalement comme une figure, une anticipation et une annonce de la mort et du repos parfait du Christ, qui accomplit la nouvelle création.

Ainsi, les juifs qui depuis des millénaires célèbrent si parfaitement et si scrupuleusement le repos du Sabbat ne savent pas qu’il vénèrent et rendent hommage par anticipation à « un signe » (Ex 31,13 ; Ez 20,20)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Ez/Livre+d%27Ezekiel/chapitre/20 qui concerne la mort et la résurrection du Christ, mais si l‘on considère toute l’économie du salut, c’est bien de cela qu’il s’agit évidemment en réalité.

À noter que la vénération du Sabbat a été transformée dans le « repos de la résurrection » que tous les chrétiens devraient célébrer avec encore davantage de ferveur que les juifs (cf. He 4,1-11http://www.aelf.org/bible-liturgie/He/Lettre+aux+H%C3%A9breux/chapitre/4 et dans les Questions de fond d’Aleteia :http://questions.aleteia.org/ Pourquoi les chrétiens ne suivent-ils pas les lois perpétuelles données à Israël ?) http://questions.aleteia.org/articles/128/pourquoi-les-chretiens-ne-suivent-ils-pas-les-lois-perpetuelles-donnees-a-israel/et qu’en ce jour très particulier du samedi saint, les Pères de l’Église ont remarqué que toute la foi du monde était rassemblée et concentrée dans le cœur immaculé de Marie, qui était la dernière et la seule à croire en la Résurrection du Christ. Voilà pourquoi dans la tradition chrétienne, le samedi est spécialement consacré à la Vierge Marie, celle qui est « bienheureuse » car elle « a cru » (Lc 1,45).http://www.aelf.org/bible-liturgie/Lc/Evangile+de+J%C3%A9sus-Christ+selon+saint+Luc

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Je prie



++++++++

18/12 : 4ème Dimanche de l'Avent


24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 31660?customsize=680


I.Evangile de Jésus-Christ selon St Matthieu 1,18-24


24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 67CUMqfdpAR_fcMhzzSWQmdhY1Y





         Voici comment fut engendré Jésus Christ : Marie, sa mère, avait été accordée en mariage à Joseph ; avant qu’ils aient habité ensemble, elle fut enceinte par l’action de l’Esprit Saint. Joseph, son époux, qui était un homme juste, et ne voulait pas la dénoncer publiquement, décida de la renvoyer en secret. Comme il avait formé ce projet, voici que l’ange du Seigneur lui apparut en songe et lui dit : « Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse, puisque l’enfant qui est engendré en elle vient de l’Esprit Saint ; elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus (c’est-à-dire : Le-Seigneur-sauve), car c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. ».

24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 St-josephs



         Tout cela est arrivé pour que soit accomplie la parole du Seigneur prononcée par le prophète : Voici que la Vierge concevra, et elle enfantera un fils ; on lui donnera le nom d’Emmanuel, qui se traduit : « Dieu-avec-nous ». Quand Joseph se réveilla, il fit ce que l’ange du Seigneur lui avait prescrit : il prit chez lui son épouse.





II. La méditation de la semaine : « Joseph, maître d’oraison »




           L'Evangile de ce quatrième Dimanche de l'Avent nous révèle la merveilleuse figure de saint Joseph, l'homme le plus proche de Jésus et de Marie, associé de façon unique au Mystère de l'Incarnation, comme Epoux de Marie et Père nourricier de Jésus. C'est avec le même réalisme, celui de l'Eglise et des saints, que nous avons lu l'Evangile de l'Annonciation (Lc 1, 26-38) en la fête de l'Immaculée Conception de Marie, et que nous lisons aujourd'hui le texte de saint Matthieu concernant saint Joseph (Mt 1, 18-24). C'est véritablement le récit de son Annonciation. Comme Marie, il reçoit par un ange la révélation du Mystère de l'Incarnation, et comme elle, il donne immédiatement le libre consentement de sa foi et de son obéissance, en accueillant Marie comme son Epouse, avec l'Enfant qu'elle porte en son sein, cet Enfant qui est le Messie annoncé par Isaïe, né d'une Vierge, conçu par l'action de l'Esprit-Saint, l'Emmanuel, Dieu avec nous (Cf. Is 7, 10-14).


           Ce texte de saint Matthieu nous révèle d'abord la grande épreuve de la foi vécue par Joseph, lorsqu'il découvre que Marie sa fiancée est enceinte. Il ne veut pas l'accuser, la dénoncer (ce qui serait la condamner à mort). Il ne la soupçonne pas, il ne doute pas de son innocence, mais il sait que l'Enfant qu'elle porte en son sein ne vient pas de lui. Comme Abraham, qui était sur le point de sacrifier son fils Isaac, Joseph est sur le point de s'éloigner de Marie, de renoncer à la personne qu'il aime le plus. Et voici qu'elle lui est redonnée par Dieu de façon toute nouvelle comme son Epouse et déjà Mère de cet Enfant qui est confié à sa paternité. Il croit et obéit à la Parole de Dieu transmise par l'Ange: "Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie ton Epouse, car celui qui a été engendré en elle vient de l'Esprit-Saint" (Mt 1, 20). C'est la même Parole de Dieu qui lui sera ensuite répétée par deux fois: "Prends avec toi l'Enfant et sa Mère" (Mt 2, 13 et 20), Parole à laquelle il obéira toujours immédiatement. Toute la Mission de saint Joseph a consisté à accueillir l'Enfant et sa Mère, à les servir, à les garder et protéger.






24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 20_d%C3%A9c_cop

L'Eglise affirme la virginité perpétuelle de Marie comme un dogme, une certitude de foi: virginité dans la conception du Christ, dans l'enfantement et après l'enfantement. Mais elle affirme en même temps que ce mariage entre Marie et Joseph, où la virginité a toujours été gardée, était un vrai mariage. Le saint Pape Jean-Paul II a beaucoup insisté sur ce point dans son exhortation Apostolique sur saint Joseph, Redemptoris Custos : Joseph est vraiment époux et vraiment père, même si ce n'est pas selon la chair.


           A la suite des Docteurs du Carmel, spécialement de Jean de la Croix et de Thérèse d'Avila, le P. Marie-Eugène nous invite à nous approcher de l'Enfant Jésus de façon encore plus intérieure, avec la foi de Marie et de Joseph, lorsque Jésus est encore caché dans le sein de Marie, et que Joseph  est maintenant si  proche de l'Enfant et de sa Mère :





"Nous devinons l’attitude de la Sainte Vierge : attitude de silence, attitude d’adoration devant le mystère qui se réalise en elle. De ce mystère montent des lumières dans ses facultés, dans toute son âme. C’est une douce clarté d’aurore certainement, cette clarté d’aurore dont parle Notre Père saint Jean de la Croix. Oui, quelle intimité avec le Verbe qui est dans son sein, et qui, sous l’action de l’Esprit Saint, construit son humanité avec cette chair de la Vierge ! (…) Notre Père saint Jean de la Croix, dans sa Vive Flamme, nous parle du Verbe endormi dans l’âme qui s’éveille parfois. C’est cela que sent la Vierge Marie, sous l’obombration[1] de l’Esprit Saint, sous la puissance du Très-Haut. Elle vit profondément ce mystère, mystère de lumière et d’obscurité, qui reste toujours le mystère.


           Nous aussi, adorons ce Verbe incarné qui sera notre frère, et qui va se manifester. Adorons cette humanité du Christ qui se construit dans le sein de la Vierge (…) et qui va paraître. Oui, nous pouvons adorer, non pas la Vierge Marie certes, mais le Verbe qui est en son sein. (…) En enfantant le Verbe incarné, c’est déjà l’Église qu’elle enfante dans une certaine mesure, puisque l’Église n’est pas autre chose que la plénitude du Christ. Et donnons aussi un regard à Saint Joseph pendant ces jours. Nous devinons le respect affectueux dont il entoure la Vierge Marie. Nous devinons aussi sa foi, son espérance des grandes choses qui vont se réaliser. (…) Les prophètes ont contemplé de loin ce mystère : Lui, il le contemple de près. (…)


           Eh bien, regardons Saint Joseph, regardons la foi qui brille dans son regard, toute l’espérance de son âme et de ses facultés, tendues vers ces réalisations. Regardons aussi le respect affectueux et profond avec lequel il considère la Vierge Marie. (…) Demandons-lui pendant ces jours, qu’il soit notre maître d’oraison, qu’il conduise, qu’il guide, qu’il inspire notre prière, en y mettant toute la foi qui convient et qui est nécessaire pour la contemplation de ce mystère doublement caché à l’heure actuelle. En même temps, qu’il mette dans notre âme cette espérance de renouveau, de renaissance de nos âmes et de l’Église, et l’amour qui arrange tout : amour, non seulement pour la Vierge Marie et Saint Joseph, mais amour qui doit aller au Verbe incarné, à Jésus Enfant qui va paraître, et à toutes les âmes qu’il est venu sauver ici-bas."


(Extraits de l’homélie du 20 décembre 1964)

Le P. Marie-Eugène nous rappelle que c'est toujours Jésus seul que nous adorons, car lui seul est Dieu, avec le Père et l'Esprit-Saint. Jamais nous n'adorons Marie, mais avec l'Eglise et les saints, nous adorons "Jésus vivant en Marie" dans ce temps si beau de l'Incarnation, dans ces jours qui précèdent sa naissance à Bethléem. Lorsque nous prions Marie, nous lui répétons souvent les paroles d'Elisabeth à la Visitation: "Tu es bénie entre toutes les femmes, et Jésus le fruit de ton sein est béni" (cf. Lc 1, 42). Cette première prière à Marie, inspirée par l'Esprit-Saint est une louange qui ne s'arrête pas à elle, mais qui par elle s'adresse à Jésus: toujours "à Jésus par Marie" (selon les saints Louis-Marie de Montfort et Jean-Paul II).


           Maintenant, en ces derniers jours de l'Avent, c'est avec saint Joseph que nous nous approchons de l'Enfant et de sa Mère. C'est avec lui que nous allons vivre la naissance de Jésus à Bethléem et ensuite les autres Mystères de l'Enfance et de la vie cachée de Jésus révélés dans l'Evangile. Plus que tout autre, Joseph a partagé la vie de Marie comme "pèlerinage de la foi", partageant la foi, l'espérance et l'amour qui l'unissaient toujours au Fils de Dieu.


           En parlant ici de saint Joseph, le P. Marie-Eugène résume l'enseignement de sainte Thérèse d'Avila, car c'est surtout elle qui a redonné saint Joseph à l'Eglise. Auparavant il avait été injustement oublié, maltraité dès les premiers siècles par les évangiles apocryphes, éloigné de l'Enfant et de sa Mère. Thérèse au contraire a retrouvé la place essentielle qu'il tient dans les Evangiles de Matthieu et de Luc, et à partir de là, la place qu'il doit tenir dans la vie de l'Eglise comme celui qui aime, qui sert, qui garde et qui protège l'Enfant et sa Mère. Elle-même a expérimenté sa protection et l'efficacité de son intercession dans son propre cheminement spirituel. C'est elle qui nous invite à prendre saint Joseph comme "maître d'oraison" alors même qu'il ne parle jamais dans l'Evangile. Mais précisément pour Thérèse, l'oraison ne consiste pas d'abord dans les paroles de la prière, mais dans cette intimité aimante et silencieuse avec Jésus, vécue quotidiennement dans la foi, l'espérance et la charité. Joseph est le grand maître d'oraison car il est l'homme qui a été le plus proche de Jésus et de Marie, qui a le plus aimé Jésus et Marie dans la simplicité de la vie quotidienne. Il est l'homme de la vie cachée. Il était déjà mort quand Jésus a commencé sa vie publique.

24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 5_d%C3%A9c_cop

Lorsque le P. Marie-Eugène demande que saint Joseph "mette dans notre âme cette espérance de renouveau, de renaissance de nos âmes et de l'Eglise", il se réfère encore à Thérèse d'Avila qui a confié à saint Joseph son plus grand service de l'Eglise, son œuvre de fondatrice du Carmel rénové. Elle même nous raconte comment Jésus lui-même lui a demandé de consacrer à saint Joseph sa première fondation (et toutes celles qui suivront): une humble maison où Lui, Jésus sera toujours au centre, tandis que Marie et Joseph en garderont les deux portes. C'est là une des plus belles images de l'Eglise comme famille dans la Sainte Famille, une lumière pour toutes les familles et toutes les communautés! C'est là que se réalise parfaitement la parole de Jésus: "Quand deux ou trois sont réunis en mon Nom, je suis là au milieu d'eux" (Mt 18, 20). C'est la présence de "Jésus au milieu", dans le Château Extérieur de la communauté, inséparable de sa présence dans le Château Intérieur de l'âme, de chaque âme personnellement, selon la parole de Jésus: "Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole; mon Père l'aimera, nous viendrons chez lui et nous ferons en lui notre demeure" (Jn 14, 23).


           Le saint Pape Jean XXIII avait confié à saint Joseph le Concile Vatican II, et il avait inséré son nom dans la Prière Eucharistique de l'Eglise, juste après Marie et avant les Apôtres. Notre Pape François a étendu cela à toutes les Prières Eucharistiques, et il a voulu commencer solennellement son Pontificat le 19 mars 2013 en la Solennité de saint Joseph. Benoît XVI insiste sur son humilité, en nous le présentant comme un "humble travailleur", comme un homme "plongé dans la Parole de Dieu". Que saint Joseph accompagne donc ces derniers jours orientés vers le jour de lumière !


Fr. François-Marie Léthel, ocd (Rome)

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Je prie

24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 P%C3%A9nitent



24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 29305?customsize=696x300
M1234
M1234
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX

Féminin Messages : 26500
Age : 66
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 Empty Re: Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques

Message par M1234 le Lun 19 Déc 2016 - 14:58

Publications (25)
La promesse de la Victoire sur la Mort - 24/30

24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 31622?customsize=680

Publication #25 - Le 19  Décembre  2016
La Résurrection du Saint qui ne verra pas la corruption (Isaïe 25,)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Is/Livre+d%27Isa%C3%AFe/chapitre/25

(Résurrection)


24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 Rc3a9surrection-du-christ

« Mort, où est ta victoire ?
Où est-il, ô mort, ton aiguillon ? »
(Osée 13,14) http://www.aelf.org/bible-liturgie/Os/Livre+d%27Os%C3%A9e/chapitre/13

« Il fera disparaître la mort à jamais » (Is 25,) : telle est la grande promesse du Seigneur relative à la mort qui est le plus grand ennemi de l'homme, et qui est entrée dans le monde « par l'envie du diable » (Sg 2,24).http://www.aelf.org/bible-liturgie/Sg/Livre+de+la+Sagesse/chapitre/2 Cette promesse d'une victoire fondamentale sur la mort traverse l'Ecriture : « Tes morts revivront, tes cadavres ressusciteront » (Is 26,19). Elle est également devenu la foi des martyrs d'Israël :

« Au moment de rendre le dernier soupir, il dit au roi : "Scélérat que tu es, tu nous exclus de cette vie présente, mais le Roi du monde nous ressuscitera pour une vie éternelle, nous qui mourons pour ses lois" » (2 M 7,9).http://www.aelf.org/bible-liturgie/2M/Deuxi%C3%A8me+Livre+des+Martyrs+d%27Isra%C3%ABl/chapitre/7

Cette promesse eschatologique de dépassement de la mort passe cependant d'abord par le « Serviteur de Dieu » qui a été annoncé. Lui-même, « à la suite de l'épreuve endurée par son âme, il verra la lumière et sera comblé » (Is 53,11).http://www.aelf.org/bible-liturgie/Is/Livre+d%27Isa%C3%AFe/chapitre/53

En toute justice, le Juste aimé de Dieu ne peut pas rester dans les liens du tombeau :
24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 Atonement-what-is-resurrection-cropped

« Tu ne peux laisser ton Saint voir la corruption » dit le Psaume (Ps 16,10)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Ps/Psaumes/chapitre/16

C'est ainsi dit le Seigneur que « par sa connaissance, le Juste, mon serviteur, justifiera les multitudes » (Is 53,11)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Is/Livre+d%27Isa%C3%AFe/chapitre/53 si bien qu'on pourra dire finalement triompher ultimement : « Mort, où est ta victoire ? Où est-il, ô mort, ton aiguillon ? »  (Os 13,14)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Os/Livre+d%27Os%C3%A9e/chapitre/13  


Dans la tradition juive,

selon le Medrach Schemot-Rabba (parasha 30) par exemple, c'est bien par le Messie et dans ses jours propres que Dieu « absorbera la mort à jamais » (Is 25,)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Is/Livre+d%27Isa%C3%AFe/chapitre/25 selon les paroles du prophète Isaïe (cf. DHES 2 page 41)http://jesusmarie.free.fr/paul_drach_harmonie_eglise_synagogue_tome_2.pdf

Dans l’accomplissement chrétien,

Jésus est effectivement vainqueur de la mort, « le dernier ennemi » (1 Co 15,26)http://www.aelf.org/bible-liturgie/1Co/Premi%C3%A8re+lettre+de+saint+Paul+Ap%C3%B4tre+aux+Corinthiens/chapitre/15 à la fois pour lui-même (Ac 13,34-37)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Ac/Livre+des+Actes+des+Ap%C3%B4tres/chapitre/13 et pour nous (cf. la vidéo : Pourquoi suis-sauvé par la mort d’un homme il y a 2.000 ans ?https://www.youtube.com/watch?v=IpthLqaIX1A&feature=youtu.be et l’article du même nom dans les Questions de fond d’Aleteia)

« Une fois ressuscité des morts, le Christ ne meure plus ; la mort n'exerce plus aucun pouvoir sur lui » (Rm 6,9) - http://www.aelf.org/bible-liturgie/Rm/Lettre+de+saint+Paul+Ap%C3%B4tre+aux+Romains/chapitre/6« Et Dieu, qui a ressuscité le Seigneur, nous ressuscitera, nous aussi, par sa
puissance » (1 Co 6,14).http://www.aelf.org/bible-liturgie/1Co/Premi%C3%A8re+lettre+de+saint+Paul+Ap%C3%B4tre+aux+Corinthiens/chapitre/6

La Résurrection du Christ qui précède et annonce la nôtre est évidemment le point central de la foi chrétienne, qui accomplit parfaitement toute l'espérance messianique :  

« Or, si l'on prêche que le Christ est ressuscité des morts, comment certains parmi vous peuvent-ils dire qu'il n'y a pas de résurrection des morts ? S'il n'y a pas de résurrection des morts, le Christ non plus n'est pas ressuscité. Mais si le Christ n'est pas ressuscité, vide alors est notre message, vide aussi votre foi. Il se trouve même que nous sommes des faux témoins de Dieu, puisque nous avons attesté contre Dieu qu'il a ressuscité le Christ, alors qu'il ne l'a pas ressuscité, s'il est vrai que les morts ne ressuscitent pas. Car si les morts ne ressuscitent pas, le Christ non plus n'est pas ressuscité. Et si le Christ n'est pas ressuscité, vaine est votre foi ; vous êtes encore dans vos péchés. Alors aussi ceux qui se sont endormis dans le Christ ont péri. Si c'est pour cette vie seulement que nous avons mis notre espoir dans le Christ, nous sommes les plus à plaindre de tous les hommes. Mais non ; le Christ est ressuscité d'entre les morts, prémices de ceux qui se sont endormis » (1 Co 15,12-20)http://www.aelf.org/bible-liturgie/1Co/Premi%C3%A8re+lettre+de+saint+Paul+Ap%C3%B4tre+aux+Corinthiens/chapitre/15

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Je prie


++++++++

Publications (25)
Lundi 19/12 : Son Amour nous accompagne


24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 31659?customsize=680

Lundi 19 décembre

« Dieu nous a aimés et il nous aime toujours, il nous guide par sa présence en nous, il nous tient par l’amour continuel dont il nous entoure. » (Les premiers pas de l’Enfant-Dieu, p. 28)

« Il parle, mon bien-aimé, il me dit :
‘Lève-toi, mon amie, ma toute belle, et viens... » (Ct 2, 10)
Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Je prie


24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 P%C3%A9nitent




24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 29305?customsize=696x300
M1234
M1234
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX

Féminin Messages : 26500
Age : 66
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 Empty Re: Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques

Message par M1234 le Mar 20 Déc 2016 - 18:42

Publications (26)
L’attente du Sauveur du monde - 25/30

24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 31623?customsize=680
La promesse de la Rédemption d'Israël et du monde (Isaïe 59,20)


(Mystère de la Rédemption)


« Alors un rédempteur viendra à Sion,
pour ceux qui se détournent de leur crime, en Jacob.
Oracle du Seigneur »
(Isaïe 59,20)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Is/Livre+d%27Isa%C3%AFe/chapitre/59





La lecture continue du thème du Rédempteur dans le Livre d’Isaïe est vraiment éclairante : Dieu commence d'abord par affirmer de 1000 manière qu’il est lui-même le Rédempteur d’Israël (Is 41,14)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Is/Livre+d%27Isa%C3%AFe/chapitre/41 et qu’il n’y en a pas d’autre :



Ainsi parle YHWH, votre rédempteur, le Saint d'Israël. A cause de vous, j'ai envoyé quelqu'un à Babylone, je vais faire tomber tous les verrous, et les Chaldéens changeront leurs cris en lamentations (Is 43,14)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Is/Livre+d%27Isa%C3%AFe/chapitre/2543

« Ainsi parle YHWH, roi d'Israël, YHWH Sabaot, son rédempteur : Je suis le premier et je suis le dernier, à part moi, il n'y a pas de dieu (Is 44,6)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Is/Livre+d%27Isa%C3%AFe/chapitre/44

« Ainsi parle YHWH, ton rédempteur, celui qui t'a modelé dès le sein maternel, c'est moi, YHWH, qui ai fait toutes choses, qui seul ai déployé les cieux, affermi la terre, sans personne avec moi » (Is 44,24)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Is/Livre+d%27Isa%C3%AFe/chapitre/44

« Annoncez, produisez vos preuves, que même ils se concertent ! Qui avait proclamé cela dans le passé, qui l'avait annoncé jadis, n'est-ce pas moi, le Seigneur ? Il n'y a pas d'autre dieu que moi. Un dieu juste et sauveur, il n'y en a pas excepté moi. Tournez-vous vers moi et vous serez sauvés, tous les confins de la terre, car je suis Dieu, il n'y en a pas d'autre. Je le jure par moi-même, ce qui sort de ma bouche est la vérité, c'est une parole irrévocable : Oui, devant moi tout genou fléchira, par moi jurera toute langue en disant : dans le Seigneur seul sont la justice et la force. Jusqu'à lui viendront, couverts de honte, tous ceux qui s'enflammaient contre lui. C'est dans le Seigneur qu'elle obtiendra le triomphe et la gloire, toute la race d'Israël » (Is 45,20)

« Souvenez-vous des choses passées depuis longtemps, car je suis Dieu, il n'y en a pas d'autre, Dieu, et personne n'est semblable à moi. J'annonce dès l'origine ce qui doit arriver, d'avance, ce qui n'est pas encore accompli, je dis : Mon projet se réalisera, j'accomplirai ce qui me plaît » (Is 46,9-10)

« Notre rédempteur, YHWH Sabaot est son nom, le Saint d'Israël » (Is 47,4)

« Ainsi parle YHWH ton rédempteur, le Saint d'Israël : Je suis YHWH ton Dieu, je t'instruis pour ton bien, je te conduis par le chemin où tu marches » (Is 48,17)

« Ainsi parle YHWH, le rédempteur, le Saint d'Israël, à celui dont l'âme est méprisée, honnie de la nation, à l'esclave des tyrans : des rois verront et se lèveront, des princes verront et se prosterneront, à cause de YHWH qui est fidèle, du Saint d'Israël qui t'a élu » (Is 49,7)

« A tes oppresseurs je ferai manger leur propre chair, comme de vin nouveau ils s'enivreront de leur sang. Et toute chair saura que moi, YHWH, je suis ton sauveur, que ton rédempteur, c'est le Puissant de Jacob » (Is 49,26)

« Ton créateur est ton époux, YHWH Sabaot est son nom, le Saint d'Israël est ton rédempteur, on l'appelle le Dieu de toute la terre » (Is 54,5)

« Débordant de fureur, un instant, je t'avais caché ma face. Dans un amour éternel, j'ai eu pitié de toi, dit YHWH, ton rédempteur » (Is 54)

« Tu suceras le lait des nations, tu suceras les richesses des rois. Et tu sauras que c'est moi, YHWH, qui te sauve, que ton rédempteur, c'est le Puissant de Jacob » (Is 60,16)
Pourtant tu es notre père. Si Abraham ne nous a pas reconnus, si Israël ne se souvient plus de nous, toi, YHWH, tu es notre père, notre rédempteur, tel est ton nom depuis toujours » (Is 63,16)

En résumé : « Moi, c'est moi YHWH, et en dehors de moi il n'y a pas de sauveur » (Is 43,11)


Et puis tout d'un coup, à un moment, le prophète en vient à annoncer la venue d'un Rédempteur en Sion !



« Alors un rédempteur viendra à Sion, pour ceux qui se détournent de leur crime, en Jacob. Oracle de YHWH» (Is 59,20)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Is/Livre+d%27Isa%C3%AFe/chapitre/59

Dans la Tradition Juive

C’est bien YHWH qui est lui-même le seul rédempteur d’Israël, et il est annoncé qu’il doit venir en son peuple : « Or, mes frères, nos ancêtres de tous les temps que croyaient-ils ? Un seul Dieu. Qu'attendaient-ils ? Le Rédempteur d'Israël, Goel Israël. Quel devait être ce Rédempteur d'Israël ? YHWH lui-même. Isaïe l'annonce (Is 49,7) http://www.aelf.org/bible-liturgie/Is/Livre+d%27Isa%C3%AFe/chapitre/49Goel Israël,  et vous le répétez d'après lui trois fois par jour, dans la septième bénédiction de votre grande prière : YHWH Goel Israel Interrogez nos pères et ils vous instruiront ; nos aïeux et ils vous enseigneront (Dt 32,7) que le juif pour être justifié devait croire au Rédempteur promis, comme le chrétien doit croire au Rédempteur venu, Notre-Seigneur Jésus-Christ » (LRC 2 page 16)http://jesusmarie.free.fr/paul_drach_lettre_deuxieme_d_un_rabbin_converti.pdf


Selon le Medrasch Tehillim 31,2 : « Israël dit au Saint béni soit-il : Ne nous as-tu pas déjà délivé par l'intermédiaire de Moïse, de Josué, de juges et de rois ? Or voici que nous sommes de nouveau dans les chaînes et abreuvés d'humiliations, comme si nous n'avions jamais été délivrés. Le Saint béni soit-il leur dit : Parce que votre rédemption avait été réalisée de main d'homme et que vos chefs étaient des mortels, lesquels un jour sont ici et le lendemain dans la tombe, votre rédemption fut temporaire. Mais à l'avenir, Moi qui vis à jamais, je vous rédimerai Moi-même. Je vous rédimerai d'une rédemption éternelle ». C'est ainsi qu'il est écrit : « Dieu lui-même rédimera le peuple » (Is 43,11).http://www.aelf.org/bible-liturgie/Is/Livre+d%27Isa%C3%AFe/chapitre/43


Paul Drach rapporte également plusieurs témoignages de la tradition juive qui prouvent que : « d'après la croyance de la synagogue, dans les temps les plus reculés, la cessation de la souillure ou tache originelle ne devait avoir lieu qu'à l'avènement du Messie » (DISSA page 32),https://books.google.fr/books?id=U_Cz1KHEE-QC&pg=PA3&lpg=PA3&dq=Dissertation+sur+l%E2%80%99invocation+des+Saints+dans+la+Synagogue&source=bl&ots=L23fRDX5Nv&sig=IzEqj2-4q-MGVso8VVd6xOHJ4EI&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwjd05qNt_HQAhWIJcAKHY6TD58Q6AEIGjAA#v=onepage&q&f=false en application des mérites du Messie, comme on priait traditionnellement en application du mérite d'Isaac, que son père avait lié comme un agneau pour le sacrifice » (DHES 1 page 110)http://jesusmarie.free.fr/paul_drach_harmonie_eglise_synagogue_tome_1.pdf


En conclusion, c’est bien du Messie attendu qu’il est toujours dit : « C’est lui qui rachètera Israël de toutes ses fautes » (Ps 130,)
http://www.aelf.org/bible-liturgie/Ps/Psaumes/chapitre/130

Dans l'accomplissement Chrétien

La Rédemption de tous les hommes est assurée « une fois pour toutes » (Rm 6,10 ; He 7,27 ; 10,10) http://www.aelf.org/bible-liturgie/Rm/Lettre+de+saint+Paul+Ap%C3%B4tre+aux+Romains/chapitre/6dans le sang du Christ (Rm 3,24 ; Eph 1,7 http://www.aelf.org/bible-liturgie/Ep/Lettre+de+saint+Paul+Ap%C3%B4tre+aux+Eph%C3%A9siens; Col 1,14 ; http://www.aelf.org/bible-liturgie/Col/Lettre+de+saint+Paul+Ap%C3%B4tre+aux+ColossiensHe 9,12) : c'est lui qui nous rachète de toutes nos fautes, accomplissant parfaitement l'attente prophétique.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)




++++++++

Mardi 20/12 : Marie nous amène à son fils !


24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 31820?customsize=680

Mardi 20 décembre


« Marie partage cette disposition de reconnaissance d’avoir été choisie pour être la mère du Verbe incarné, la mère de Dieu : reconnaissance si profonde, si intense qu’elle peut à peine s’exprimer. » (La Vierge Marie toute mère, p. 96)



« Le Puissant fit pour moi des merveilles ; Saint est son nom ! » (Lc 1, 9)


Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Je prie

24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 P%C3%A9nitent


24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 29305?customsize=696x300
M1234
M1234
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX

Féminin Messages : 26500
Age : 66
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 Empty Re: Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques

Message par M1234 le Mer 21 Déc 2016 - 16:47

Publications (27)
La promesse d’un Empire éternel - 26/30
24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 31624?customsize=680

Le 21  Décembre  2016
Les portes du Royaume de Dieu s'ouvrent pour l'entrée du Messie (Daniel 7,14)

(Ascension)


24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 Ascens11


« A lui fut conféré empire, honneur et royaume,
et tous les peuples, nations et langues le servirent.
Son empire est un empire éternel qui ne passera point,
et son royaume ne sera point détruit. »
(Daniel 7,14)

http://www.aelf.org/bible-liturgie/Dn/Livre+de+Daniel/chapitre/7



Le triomphe final du Messie en un Royaume éternel dans le Ciel auprès de Dieu est décrit dans de nombreuses prophéties bibliques :

« Ouvrez-vous portes éternelles : qu’il entre, le Roi de gloire ! Qui est ce roi de gloire ? C’est le Seigneur, le fort, le vaillant » (Ps 28,4)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Ps/Psaumes/chapitre/28
« Au-dessus du trône, tout en haut, un être ayant apparence humaine » (Ez 1,26)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Ez/Livre+d%27Ezekiel
« Je contemplais, dans les visions de la nuit Voici, venant sur les nuées du ciel, comme un Fils d'homme. Il s'avança jusqu'à l'Ancien et fut conduit en sa présence. A lui fut conféré empire, honneur et royaume, et tous peuples, nations et langues le servirent. Son empire est un empire éternel qui ne passera point, et son royaume ne sera point détruit » (Dn 7,13-14)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Dn/Livre+de+Daniel/chapitre/7

Mais il y a aussi de nombreuses autres promesses qui concernent à l’évidence un triomphe promis sur Terre :

« Il dominera de la mer à la mer et du fleuve aux confins de la terre » (Ps 72,)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Ps/Psaumes/chapitre/72
« On ne fera plus de mal ni de violence sur toute ma montagne sainte, car la connaissance de YHWH emplira la terre comme les eaux recouvrent la mer » (Is 11,9)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Is/Livre+d%27Isa%C3%AFe/chapitre/11
« Ils forgeront des socs de leurs glaives et des serpes de leurs lances. On ne lèvera plus l’épée peuple contre peuple et l’on n’apprendra plus la guerre » (Is 2,4)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Is/Livre+d%27Isa%C3%AFe/chapitre/2
« Il durera sous le soleil et la lune, siècle après siècle » (Ps 72,5)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Ps/Psaumes/chapitre/72
« En ses jours fleurira la justice, et grande paix jusqu’à la fin des lunes » (Ps 72,7)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Ps/Psaumes/chapitre/72
« Alors personne n’enseignera plus son prochain, ni personne son frère, en disant : connaissez YHWH : car tous me connaîtront » (Jr 31,33)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Jr/Livre+de+J%C3%A9r%C3%A9mie/chapitre/31
« Tu conduiras les nations avec un sceptre de fer, et comme vases de potier tu les casseras » (Ps 2,1-9)
http://www.aelf.org/bible-liturgie/Ps/Psaumes/chapitre/2

Dans la Tradition Juive

n accepte et attend bien évidemment l’idée de « la vie éternelle » (2 M 7,9), http://www.aelf.org/bible-liturgie/2M/Deuxi%C3%A8me+Livre+des+Martyrs+d%27Isra%C3%ABl/chapitre/7du « siècle infini » (Ps 21,5 http://www.aelf.org/bible-liturgie/Ps/Psaumes/chapitre/21et DHES 1 page 185)http://jesusmarie.free.fr/paul_drach_harmonie_eglise_synagogue_tome_1.pdf et d’un triomphe futur des élus dans le Ciel auprès de Dieu … mais on est également très attentif à toutes les promesses ci-dessus et bien d'autres encore, qui concernent le Messie et un triomphe terrestre qui n'est pas encore accompli …

En réalité, la non réalisation de ces prophéties liées au triomphe terrestre du Messie est certainement le plus grand obstacle à la reconnaissance de Jésus comme Messie par les juifs, aujourd’hui comme hier (cf. La dispute de Barcelone - Editions Verdier 2002 - page 41-42) …

Dans l'accomplissement Chrétien
l faut également bien distinguer 1°/ ce qui concerne le triomphe éternel qui est promis au Christ dans le Royaume de Dieu, de 2°/ ce qui relève de sa prochaine venue glorieuse sur la Terre, qui est elle aussi tout à fait promise et effectivement non encore accomplie, comme le précise Saint Pierre lui-même aux juifs juste après la Pentecôte :

« Repentez-vous donc et convertissez-vous, afin que vos péchés soient effacés, et qu'ainsi le Seigneur fasse venir le temps du répit. Il enverra alors le Christ qui vous a été destiné, Jésus, celui que le ciel doit garder jusqu'aux temps de la restauration universelle dont Dieu a parlé par la bouche de ses saints prophètes » (Ac 3,19-21)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Ac/Livre+des+Actes+des+Ap%C3%B4tres/chapitre/3

Cette « restauration universelle dont Dieu a parlé par la bouche de ses saints prophètes » doit encore venir sur la terre et elle n’est donc  pas encore accomplie de l’aveu même du Prince des Apôtres.
Cette « manifestation glorieuse de Notre Seigneur Jésus-Christ » (Dei Verbum I,4)http://www.vatican.va/archive/hist_councils/ii_vatican_council/documents/vat-ii_const_19651118_dei-verbum_fr.html est aussi ce que nous attendons et confessons en récitant dans le Credo : « Il reviendra dans la gloire »
C’est également une demande du « Notre Père » : « Que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la Terre comme au Ciel » (Mt 6,10)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Mt/Evangile+de+J%C3%A9sus-Christ+selon+saint+Matthieu/chapitre/6
C’est ce que promettent les Anges après l’Ascension : « Celui qui vous a été enlevé, ce même Jésus, reviendra de la même manière que vous l’avez vu s’en aller vers le Ciel » (Ac  1,11)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Ac/Livre+des+Actes+des+Ap%C3%B4tres
Et c’est le mot de la fin du Nouveau Testament : « Le garant de ces révélations l'affirme : "Oui, mon retour est proche !" Amen, Maranatha viens, Seigneur Jésus ! » (Ap 22,20) http://www.aelf.org/bible-liturgie/Ap/Livre+de+l%27Apocalypse/chapitre/22

« Ainsi le Christ, après s'être offert une seule fois pour enlever les péchés d'un grand nombre, apparaîtra une seconde fois – non plus à cause du péché – mais pour le salut (littéralement : pour la vie) de ceux qui l'attendent » (He 9,2)http://www.aelf.org/bible-liturgie/He/Lettre+aux+H%C3%A9breux/chapitre/9

A quoi correspond exactement l’économie annoncée de cette venue glorieuse de Jésus (*) ?

En fait, l’Eglise Corps du Christ doit « suivre l’Agneau » (Ap 14,4) http://www.aelf.org/bible-liturgie/Ap/Livre+de+l%27Apocalypse/chapitre/14: elle doit « suivre son Seigneur dans sa mort et sa résurrection (CEC 677) et passer analogiquement par là où il est passé :

La grande apostasie du monde (Mt 24,http://www.aelf.org/bible-liturgie/Mt/Evangile+de+J%C3%A9sus-Christ+selon+saint+Matthieu/chapitre/2412; Lc 18,; 2 Th 2,3) sera suivie d’une « épreuve finale » de l’Eglise (Mt 24,21 ; CEC 675) et de la venue de l’Antéchrist (2 Th 2,3-4 ; 1 Jn 4,3) « qui concentrera toutes les hérésies » (Saint Irénée,http://fdier.free.fr/AdvHaer.pdf Adversus Haereses V, 25,1) et qui se fera adorer (Ap 13,), pour un temps qui correspond à la Passion,
La venue glorieuse du Christ (1 Tm http://www.aelf.org/bible-liturgie/1Tm/Premi%C3%A8re+lettre+de+saint+Paul+Ap%C3%B4tre+%C3%A0+Timoth%C3%A9e/chapitre/66,14; 2 Tm 4,1-8 ; Tt 2,13) qui fera tomber l’Impie « par le souffle de sa bouche » (2 Th 2,) pour sauver ses élus (Mt 24,22 ; Mc 13,20 ; He 9,2) et qui fera descendre du Ciel son épouse (cf. CEC 677 et Ap 21,2-4) pour « établir son règne » (Ap 19,6), correspond à la Résurrection de Jésus,
Un « règne de Dieu sur la terre», identifié dans l’Ecriture à un millénium (une période symbolique de 1000 ans - cf. Ap 20,2-3) ou autrement dit « un temps de paix donné au monde » (cf. Fatima), qui correspondra aux 40 jours de présence sur terre du Christ glorifié,
La « fin du monde» (1 Th 4,17 http://www.aelf.org/bible-liturgie/1Th/Premi%C3%A8re+lettre+de+saint+Paul+Ap%C3%B4tre+aux+Thessaloniciens/chapitre/4; Ap 20,9-10), qui correspondra à l’Ascension du Christ auprès de Dieu.
Le « jugement dernier» (Dn 7,http://www.aelf.org/bible-liturgie/Dn/Livre+de+Daniel/chapitre/710 ; Jl 3-4 ; Ml 3,19 ; Mt 3,12 ; Mt 25,40 ; Ap 20,12), qui correspond à l’entrée dans le règne éternel de Dieu.
Voila tout ce que nous attendons et que prépare le « Nouvel Avent » (Jean-Paul II) que nous vivons !

« Mais le Fils de l'homme, quand il viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? » (Lc 18,)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Lc/Evangile+de+J%C3%A9sus-Christ+selon+saint+Luc/chapitre/18



(*) : pour une compréhension plus détaillée de ces questions, nous vous recommandons d’acheter et d’offrir pour Noël le remarquable livre : « La venue glorieuse du Christ » http://www.editionsdujubile.com/index.php?op=3&livre=6795696(24 E - éditions du Jubilé 2016) publié par notre ancienne collaboratrice Françoise Breynaert qui lance son propre MOOChttp://ecoledemariedenazareth.e-monsite.com/
Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cfLuc 2,19)

Je prie

++++++++

Mercredi 21/12 : Être Témoin de son Amour


24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 31835?customsize=680

Mercredi 21 décembre


« Le grand témoignage est le témoignage vivant donné par quelqu’un pris par Dieu et qui, par ses regards, par ses gestes, son comportement, laisse apparaître Dieu dans une vie et dans une âme qu’il a conquise. » (Je veux demander pour vous l’Esprit Saint, p. 68)



« Voici que j’envoie mon messager pour qu’il prépare le chemin devant moi. » (Ml 3, 1)


Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Je prie


24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 P%C3%A9nitent


24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 29305?customsize=696x300


Dernière édition par Marie du 65 le Jeu 22 Déc 2016 - 16:30, édité 1 fois
M1234
M1234
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX

Féminin Messages : 26500
Age : 66
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 Empty Re: Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques

Message par M1234 le Jeu 22 Déc 2016 - 16:26

Publications (28)
La figure de la Pentecôte - 27/30

24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 31625?customsize=680

Publication #28 - Le 22  Décembre  2016
Promesse de la venue de l'Esprit Saint sur chacun dans les derniers temps (Joel 3,1)

http://www.aelf.org/bible-liturgie/Jl/Livre+de+Jo%C3%ABl/chapitre/3


(Pentecôte)


24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 Artsacreesprit-saint-pentecA%C2%B4te-600x349


« Après cela je répandrai mon Esprit sur toute chair.
Vos fils et vos filles prophétiseront, vos anciens auront des songes,
vos jeunes gens, des visions. Même sur les esclaves, hommes et femmes,
en ces jours-là, je répandrai mon Esprit. »
(Joël 3,1)



La promesse messianique débouche sur la promesse du don de l’Esprit Saint.

Dans l’Ancienne Alliance, qui figure les événements de la nouvelle Alliance, le salut a été apporté par Moïse : 1°/ dans le sang de l’agneau pascal, avec 2°/ la sortie de la terre d’esclavage de l’Égypte, 3°/ le passage de la Mer rouge, 4°/ l’Alliance sur le Mont Sinaï, 5°/ le don de la Loi, 6°/ la nourriture céleste de la Manne et 7°/ la longue marche de 40 ans dans le désert jusqu’à 8°/ la Terre promise.

Ces événements trouvent leur parallèle et leur accomplissement dans la nouvelle et éternelle Alliance, avec le salut apporté par Jésus : 1°/ dans son sang d’Agneau de Dieu, avec 2°/ la sortie de l’esclavage du péché, 3°/ le passage dans les eaux du Baptême, 4°/ l’Alliance sur le Mont Golgotha, 5°/ le don de l’Esprit Saint « auteur de la Loi » (LRC 1 page 9), http://jesusmarie.free.fr/paul_drach_lettre_d_un_rabbin_converti.pdf6°/ la nourriture de l’Eucharistie et 7°/ notre longue marche terrestre en ce monde jusqu’à 8°/ l’entrée dans le Royaume de Dieu.

Au don de la Torah de l’Ancien Testament correspond le don du Saint Esprit en la Nouvelle Alliance.

C’est ainsi que plusieurs prophéties essentielles annoncent la venue de l’Esprit Saint, de cet « Esprit de Dieu qui planait sur les eaux » (Gn 1,2)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Gn/Livre+de+la+Gen%C3%A8se aux origines du monde : « l’esprit de notre Messie » (DHES 2 page 100)http://jesusmarie.free.fr/paul_drach_harmonie_eglise_synagogue_tome_2.pdf déjà « sous la forme d'une colombe » selon le Talmud (LRC 2 page 36-3),http://jesusmarie.free.fr/paul_drach_lettre_deuxieme_d_un_rabbin_converti.pdf prophéties qui sont notamment portées par le prophète Ézéchiel, le grand prophète du Saint Esprit :

« Je leur donnerai un seul cœur et je mettrai en eux un esprit nouveau : j'extirperai de leur chair le cœur de pierre et je leur donnerai un cœur de chair, afin qu'ils marchent selon mes lois, qu'ils observent mes coutumes et qu'ils les mettent en pratique. Alors ils seront mon peuple et moi je serai leur Dieu » (Ez 11,19-20)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Ez/Livre+d%27Ezekiel/chapitre/11

« Je répandrai sur vous une eau pure et vous serez purifiés; de toutes vos souillures et de toutes vos ordures je vous purifierai. Et je vous donnerai un cœur nouveau, je mettrai en vous un esprit nouveau, j'ôterai de votre chair le cœur de pierre et je vous donnerai un cœur de chair. Je mettrai mon esprit en vous et je ferai que vous marchiez selon mes lois et que vous observiez et pratiquiez mes coutumes. Vous habiterez le pays que j'ai donné à vos pères. Vous serez mon peuple et moi je serai votre Dieu » (Ez 36,23-28)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Ez/Livre+d%27Ezekiel/chapitre/36« Prophétise à l'Esprit, prophétise, fils d'homme. Tu diras à l'Esprit : ainsi parle le Seigneur YHWH. Viens des quatre vents, Esprit, souffle sur ces morts, et qu'ils vivent » (Ez 37,9)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Ez/Livre+d%27Ezekiel/chapitre/37

Une résurrection et un cœur de chair fruit d’un nouvel esprit, c’est la promesse d’une nouvelle forme de présence de Dieu sur notre terre par cet Esprit qui animait les prophètes (Nb 24,2 ; 2 R 2,9 ; Ne 9,30 ; Si 412 ; Ez 11,5 ; 43,5), les guides du peuple de Dieu (Nb 27,1; Jg 3,10 ; 6,34 ; 11,29 ; 13,25 ; 14,16 ; 14,19 ; 15,14 ) et les rois (1 S 10,6 ; 10,10 ; 16,13 ; Ps 50,13) : Esprit créateur (Jb 33,4 ; Sg 1,7), éducateur (Sg 1,5), transmis par l’imposition des mains (Dt 34,9),http://www.aelf.org/bible-liturgie/Dt/Livre+du+Deut%C3%A9ronome/chapitre/34 auteur des Écritures (He 9,) et des prophéties (2 P 1,21), Esprit qui repose tout spécialement sur le Messie (Is 11,2 ; http://www.aelf.org/bible-liturgie/Is/Livre+d%27Isa%C3%AFe/chapitre/1142,1 ; 61,1) et qui doit être finalement partagé avec nous, comme l’Esprit qui reposait sur Moïse fut partagé avec les soixante-dix anciens (Nb 11,25)
http://www.aelf.org/bible-liturgie/Nb/Livre+des+Nombres/chapitre/24

Dans la tradition juive

e don de la Loi, la Torah, au Mont Sinaï, est fêté 50 jours après Pâques, dans la fête de la Pentecôte. C’est un événement absolument central pour le peuple d’Israël qui a choisi d’accepter cette Alliance et d’orienter toute sa vie conformément à cette Loi :

« Tout ce que le Seigneur a dit, nous le ferons ! » (Ex 19,).http://www.aelf.org/bible-liturgie/Ex/Livre+de+l%27Exode/chapitre/19

Finalement, tout le Talmud et toute la pratique des juifs visent à travers 613 commandements à vivre cette Loi en attendant la réalisation de certaines promesses non encore accomplies, notamment celles qui annoncent par l’Esprit Saint 1°/ une manifestation de Dieu universelle en Israël, 2°/ qui sera aussi reconnue par toutes les nations, et ceci 3°/ dans un temps contemporain d’un retour des hébreux sur leur terre (Ez http://www.aelf.org/bible-liturgie/Ez/Livre+d%27Ezekiel/chapitre/1111,17 ; 36,24) ou encore :

« C'est pourquoi, ainsi parle le Seigneur YHWH : Maintenant, je vais ramener les captifs de Jacob, je vais prendre en pitié toute la maison d'Israël, et je me montrerai jaloux de mon saint nom. Ils oublieront leur déshonneur et toutes les infidélités qu'ils ont commises envers moi, quand ils habitaient dans leur pays en sécurité, sans que personne les inquiète. Quand je les ramènerai d'entre les peuples et que je les rassemblerai des pays de leurs ennemis, quand je manifesterai ma sainteté en eux aux yeux des nations nombreuses, ils sauront que je suis YHWH leur Dieu - quand je les aurai emmenés captifs parmi les nations et que je les réunirai sur leur sol, sans laisser aucun d'eux là-bas. Et je ne leur cacherai plus ma face, car je répandrai mon Esprit sur la maison d'Israël, oracle du Seigneur YHWH » (Ez 39,25-29)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Ez/Livre+d%27Ezekiel/chapitre/39

« Ainsi parle le Seigneur YHWH. Voici que j'ouvre vos tombeaux; je vais vous faire remonter de vos tombeaux, mon peuple, et je vous ramènerai sur le sol d'Israël. Vous saurez que je suis YHWH, lorsque j'ouvrirai vos tombeaux et que je vous ferai remonter de vos tombeaux, mon peuple. Je mettrai mon esprit en vous et vous vivrez, et je vous installerai sur votre sol, et vous saurez que moi, YHWH, j'ai parlé et je fais, oracle de YHWH » (Ez 37,12-14)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Ez/Livre+d%27Ezekiel/chapitre/37

Dans l’accomplissement chrétien,

L’Esprit Saint « objet de la promesse » (Ac 2,33)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Ac/Livre+des+Actes+des+Ap%C3%B4tres/chapitre/2 est le grand don de Dieu aux Apôtres qui est reçu à la Pentecôte, 50 jours après Pâques : c’est le pendant du don de la Loi au Sinaï qui accomplit l’attente des prophètes, qui succède à une première descente de l’Esprit Saint pour l’Incarnation du Fils de Dieu « sous son ombre » (Lc 1,35) dans le sein de la Très sainte Vierge Marie, et qui doit maintenant se déployer progressivement et largement dans le monde.

Déjà les saints et les chrétiens peuvent faire l’expérience de vivre d’un « cœur de chair », à la suite du Christ, et d’une Loi nouvelle : celle de l’esprit du Christ, qui les anime en tant que « membres du Christ » (1 Co 12,27), en tant que « fils de Dieu » (Rm 8,14), jusqu’à pouvoir dire « ce n’est plus moi qui vit, c’est le Christ qui vit en moi » (Ga 2,20). Partout « où est l'Esprit du Seigneur, là est la liberté » (2 Co 3,17) car « le fruit de l'Esprit est charité, joie, paix, longanimité, serviabilité, bonté, confiance dans les autres, douceur, maîtrise de soi : contre de telles choses il n'y a pas de loi. Or ceux qui appartiennent au Christ Jésus ont crucifié la chair avec ses passions et ses convoitises. Puisque l'Esprit est notre vie, que l'Esprit nous fasse agir » (Ga 5,22-25)

Cette Loi nouvelle née de l’Esprit dont nous avons reçus « les arrhes » (2 Co 1,22 ; 2 Co 5,5 ; Ep 1,14) doit cependant s’étendre et « renouveler la face de la terre » (Ps 104,30) http://www.aelf.org/bible-liturgie/Ps/Psaumes/chapitre/104dans la venue glorieuse du Christ que nous attendons, afin que se déploie une « nouvelle Pentecôte » (Jean XXIII à Vatican II), et cette « civilisation de l’amour » dont Paul VI parlait au futur et non au conditionnel :http://www.france-catholique.fr/La-civilisation-de-l-amour-selon,14453.html

«  La sagesse de l’amour fraternel, qui a caractérisé le cheminement historique de l’Église en s’épanouissant en vertus et en œuvres qui sont à juste titre qualifiées de chrétiennes, explosera avec une nouvelle fécondité, dans un bonheur triomphant, dans une vie sociale régénératrice. Ce n’est pas la haine, ce n’est pas la lutte, ce n’est pas l’avarice qui seront sa dialectique, mais l’amour, l’amour générateur d’amour, l’amour de l’homme pour l’homme  ». Et il annonce que «  la civilisation de l’amour l’emportera sur la fièvre des luttes sociales implacables et donnera au monde la transfiguration de l’humanité finalement chrétienne » (Paul VI - Homélie de Noël 1975 pour la clôture de l’Année sainte)


Note
Je vous prie de m'excuser ce topic me demande beaucoup de temps puisque je dois rechercher les liens correspondants à chaque verset, donc, vous trouverez ci-dessous un lien pour faire vos recherches!
Merci de votre compréhension!!!



http://www.aelf.org/bible-liturgie

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Je prie

++++++++

Publications (28)
Jeudi 22/12 : Il est notre Papa du Ciel !

24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 31843?customsize=680

Publication #28 - Le 22  Décembre  2016
Jeudi 22 décembre

« Sachons nous aussi que nous sommes faits pour les affaires de notre Père qui est dans les Cieux. C’est là tout le but de notre vie. » (Les premiers pas de l’Enfant-Dieu, p.143)

« Ne saviez-vous pas que je dois être chez mon Père ? » (Luc 2, 49)
Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Je prie

24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 P%C3%A9nitent


24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 29305?customsize=696x300
M1234
M1234
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX

Féminin Messages : 26500
Age : 66
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 Empty Re: Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques

Message par M1234 le Ven 23 Déc 2016 - 17:56



Publications (29)
L’annonce d’un nouveau Peuple de Dieu - 28/30
24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 31626?customsize=680

Publication #29 - Le 23 Décembre 2016
En réponse au mystère de l'aveuglement temporaire d'Israël (Psaume 118,22)

http://www.aelf.org/bible-liturgie/Ps/Psaumes/chapitre/118



(Nouvel Israël)


« La pierre qu'ont rejetée les bâtisseurs
est devenue la pierre d'angle;
c'est là l'œuvre du Seigneur,
une merveille à nos yeux »
(Psaume 118,22)





L’incompréhension d’une partie d’Israël elle-même était aussi annoncée : c’est ainsi qu’il était écrit que « la pierre rejetée par les bâtisseurs » deviendrait « la pierre angulaire » (Ps 118,22) et plusieurs prophéties reprenaient ce thème :


« Voici que je vais poser en Sion une pierre d’achoppement, un rocher qui fait tomber » (Is 8,14)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Is/Livre+d%27Isa%C3%AFe/chapitre/8
« L’esprit de ce peuple s’est épaissi » (Is 6,9)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Is/Livre+d%27Isa%C3%AFe/chapitre/6
« Ils se sont bouchés les oreilles » (Is 6,9)
« Ils m’ont haï sans raison » (Ps 35,19)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Ps/Psaumes/chapitre/35
«  Tous les jours j’ai tendu les mains vers un peuple désobéissant et rebelle » (Is 65,2 repris par Rm 10,21)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Rm/Lettre+de+saint+Paul+Ap%C3%B4tre+aux+Romains/chapitre/10
« J’appellerai "mon peuple" une nation qui n’était pas mon peuple » (Os 2,25 repris par Rm 9,25)
« Je vous rendrai jaloux de ce qui n’est pas une nation, contre une nation sans intelligence, j’exercerai votre dépit » (Dt 32,21http://www.aelf.org/bible-liturgie/Dt/Livre+du+Deut%C3%A9ronome/chapitre/32 repris par Rm 10,19)
« J’ai été trouvé par ceux qui ne me cherchaient pas, je me suis manifesté à ceux qui ne m’interrogeaient pas » (Is 65,1 repris par Rm 10,19)
« au lieu même où on avait dit "vous n’êtes pas mon peuple" on les appellera "fils du Dieu vivant" » (Os 2,25 http://www.aelf.org/bible-liturgie/Os/Livre+d%27Os%C3%A9e/chapitre/2repris par Rm 9,25) http://www.aelf.org/bible-liturgie/Rm/Lettre+de+saint+Paul+Ap%C3%B4tre+aux+Romains/chapitre/9

Dans la Tradition Juive

e thème de l’infidélité d’Israël n’est pas éludé. Sur Internet, on peut voir comment Rav Ron Chaya donne « la preuve irréfutable que la Torah est d’origine divine » que certaines des 98 prophéties de malédiction prononcées dans le chapitre 28 du Deutéronome après l’avertissement « si tu n’écoutes pas la voix de YHWH ton Dieu » (Dt 28,15)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Dt/Livre+du+Deut%C3%A9ronome/chapitre/28 se sont accomplies de manière parfaite avec une précision surnaturelle : notamment
- la prophétie qui concerne l’exil des juifs « sur des navires » pour être vendus « comme esclaves », « que personne ne veut acheter », « en Égypte » (Dt 28,68http://www.aelf.org/bible-liturgie/Dt/Livre+du+Deut%C3%A9ronome/chapitre/28
- celle qui dit que le peuple juif sera « la stupeur, la fable, la risée de tous les peuples où le Seigneur te conduira » (Dt 28,37 analysée à partir de 1h11’05) et qu’il sera « un sujet de conversation », « dont on parle sans cesse » (Dt 28,25),
- celle qui dit qu’il sera « dispersé parmi tous les peuples d’un bout à l’autre du monde » (Dt 28,64 analysée à partir de 1h21’25),
- celle qui dit qu’il n’y aura « pas de repos pour la plante de tes pieds » (Dt 28,65 analysée à partir de 1h26’29),
- celle qui dit qu’Israël survivra « en petit nombre au milieu des peuples où le Seigneur les conduira » (Dt 28,62 analysée à partir de 1h30’05),
- celle qui parle des « angoisses, souffrances et tortures » du peuple juif (Dt 28,65-67
Et il conclut logiquement « il y a 2.000 ans, le peuple d’Israël a opté pour la mauvaise voie » puisque ces prophéties de malédictions se sont appliquées, et notamment celle de l’écrasement de Jérusalem en 70 par les soldats de Rome au terme d’un siège terrible :


« YHWH suscitera contre toi une nation lointaine, des extrémités de la terre ; comme l'aigle qui prend son essor. Ce sera une nation dont la langue te sera inconnue, une nation au visage dur, sans égard pour la vieillesse et sans pitié pour la jeunesse. Elle mangera le fruit de ton bétail et le fruit de ton sol, jusqu'à te détruire, sans te laisser ni froment, ni vin, ni huile, ni portée de vache ou croît de brebis, jusqu'à ce qu'elle t'ait fait périr. Elle t'assiégera dans toutes tes villes, jusqu'à ce que soient tombées tes murailles les plus hautes et les mieux fortifiées, toutes celles où tu chercheras la sécurité dans ton pays. Elle t'assiégera dans toutes les villes, dans tout le pays que t'aura donné  YHWH ton Dieu. Tu mangeras le fruit de tes entrailles, la chair de tes fils et de tes filles que t'aura donnés  YHWH ton Dieu, pendant ce siège et dans cette détresse où ton ennemi te réduira » (Dt 28,50-53)


Mais Isaïe indique qu’un temps viendra où « un reste d’Israël » reviendra au « Dieu fort » (Is 10,21) c’est-à-dire au Messie selon la terminologie du prophète (cf. Is 9,5).
Et juste avant de promettre la joie à la Fille de Sion (So 3,14-15), le prophète Sophonie déclare de la part du Seigneur :


« Je ne laisserai subsister en ton sein qu'un peuple humble et modeste, et c'est dans le nom de  YHWH que cherchera refuge le reste d'Israël. Ils ne commettront plus d'iniquité, ils ne diront plus de mensonge; on ne trouvera plus dans leur bouche de langue trompeuse. Mais ils pourront paître et se reposer sans que personne les inquiète » (So 3,12-14)
Et c’est par ce « reste » d’Israël (Is 4,2-3 ; 10,22-23 ; 37,32 ; Jr 31,7 ; Mi 5,2 ; Rm 9,25-27) que le dessein de Dieu s’accomplira, et de 1000 manières ensuite, Dieu promet à la fin et si l’on revient à lui, le rassemblement et le salut d’Israël (Dt 30,3-5 ; Ne 1,9 ; Tb 13,15 ; Ps 14,7 ; 53,7 ; Is 11,12 ; 14,1-2 ; 43,5-6 ; 49,6 ; 56,8 ; 66,20 ; Jr 16,15 ; 23,3 ; 29,14 ; 30,3 ; 32,37 ; Ez 20,34 ; 20,41-43 ; 28,25 ; 34,13 ; 36,24 ; 37,12 ; Ba 4,29 ; Za 8,7-8 ; 10,6), aux yeux de toutes les nations (Ez 28,25 ; 39,27 ; So 3,20) « comme si il ne les avait pas rejetés » (Za 10,6).


À noter cependant que cette œuvre de rassemblement est celle de Dieu directement et non celle de son Messie dont ce n’était pas la mission première (cf. Paul Drach : LRC 1 page 5 & DHES 1 page 9-11)

http://jesusmarie.free.fr/paul_drach_harmonie_eglise_synagogue_tome_1.pdf

Dans l'accomplissement Chrétien

'est bien un « petit reste » du Peuple juif qui a reçu le Christ et qui s’est attaché à lui - même si les 12 Apôtres, les 72 disciples, les 500 témoins de la résurrection et les 3000 convertis de la Pentecôte et des toutes premières années de l’Église étaient tous juifs.  
Après le Christ, Israël s’est effectivement divisé au sujet de Jésus « la pierre d’achoppement » (Is 8,14),http://www.aelf.org/bible-liturgie/Is/Livre+d%27Isa%C3%AFe/chapitre/8 et « la vigne a été confiée à d’autre vignerons » (Mt 21,41) : http://www.aelf.org/bible-liturgie/Mt/Evangile+de+J%C3%A9sus-Christ+selon+saint+Matthieu/chapitre/21maintenant « l’Église est le nouveau peuple de Dieu » (Nostra Aetete n°4) : http://www.vatican.va/archive/hist_councils/ii_vatican_council/documents/vat-ii_decl_19651028_nostra-aetate_fr.html


« Race élue, sacerdoce royal, nation sainte, peuple acquis pour proclamer les louanges de Celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière. Vous qui jadis n'étiez pas un peuple et qui êtes maintenant le Peuple de Dieu, qui n'obteniez pas miséricorde et qui maintenant avez obtenu miséricorde » (1 P 2,9)http://www.aelf.org/bible-liturgie/1P/Premi%C3%A8re+lettre+de+saint+Pierre+Ap%C3%B4tre/chapitre/2


Si les juifs connaissent et adorent le vrai Dieu et sa Loi, ce n’est pas dans la plénitude et la vérité du Christ. Ils sont toujours certes « enfants de Dieu », « membres de son peuple » selon la chair, « chéris à cause de leurs pères » (Rm 11,28), « ils ont du zèle pour Dieu » même si c’est un zèle « mal éclairé » (Rm 10,2), ils partagent les premières Alliances, le culte, les promesses (Rm 9,4), ils sont de la race du Christ (Rm 9,3) et ils sont aussi d’une certaine manière « nos frères ainés » (Jean-Paul II), mais « tous les descendants d’Israël ne sont pas Israël » (Rm 9,6) et seul un reste d’Israël a suivi le Christ : et tous ceux qui appartiennent au Christ, juifs ou grecs, sont maintenant « de la descendance d’Abraham, héritiers selon la promesse » (Ga 3,29), alors que les autres sont encore « les brebis perdues de la Maison d’Israël » (Mt 10,6 ; 15,24) à qui il nous faut « aller » (Mt 10,6) annoncer le Christ.


Cependant, l’illumination finale de tout Israël est également annoncée dans le Nouveau Testament comme elle l’était dans l’Ancien Testament et comme le montre aussi de la belle figure messianique qui conclut la Genèse : celle du Patriarche Joseph vendu par ses frères, qui sauve l’univers, avant de se faire finalement reconnaître d’eux et de les serrer sur son cœur, en pleurant de joie (Gn 50,17) :


« Le mal que vous aviez dessein de me faire, le dessein de Dieu l’a tourné en bien, afin d’accomplir ce qui se réalise aujourd’hui : sauver la vie à un peuple nombreux » (Gn 50,20)


Dans l’accomplissement de la fin des temps, « Israël boiteux sera guéri » (LRC 2 page 163) http://jesusmarie.free.fr/paul_drach_lettre_deuxieme_d_un_rabbin_converti.pdfet c’est nous attendons l’illumination d’Israël qui viendra à la fin, quand sera accompli « le temps des païens » (Lc 21,24), et comme le prophétise Saint Paul :  http://www.aelf.org/bible-liturgie/Lc/Evangile+de+J%C3%A9sus-Christ+selon+saint+Luc/chapitre/21http://www.aelf.org/bible-liturgie/Lc/Evangile+de+J%C3%A9sus-Christ+selon+saint+Luc/chapitre/21


« Si leur mise à l'écart fut une réconciliation pour le monde, que sera leur admission, sinon une résurrection d'entre les morts ? » (Rm 11,15)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Rm/Lettre+de+saint+Paul+Ap%C3%B4tre+aux+Romains/chapitre/11
« Dieu est bien assez puissant pour les greffer à nouveau » (Rm 11,23)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Rm/Lettre+de+saint+Paul+Ap%C3%B4tre+aux+Romains/chapitre/11
« Je ne veux pas, frères, vous laisser ignorer ce mystère, de peur que vous ne vous complaisiez en votre sagesse : une partie d'Israël s'est endurcie jusqu'à ce que soit entrée la totalité des païens, et ainsi tout Israël sera sauvé, comme il est écrit : De Sion viendra le Libérateur, il ôtera les impiétés du milieu de Jacob » (Rm 11,25-26)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Rm/Lettre+de+saint+Paul+Ap%C3%B4tre+aux+Romains/chapitre/11

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Je prie
Comme hier je vous poste le lien de référence afin que vous puissiez faire vos recherches
Merci de votre compréhension!!!!
http://www.aelf.org/bible-liturgie




++++++++

Publications (29)
Vendredi 23/12 : Prions avec Marie !

24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 31844?customsize=680

Publication #29 - Le 23 Décembre 2016



« A l’oraison, plaçons-nous auprès de la Sainte Vierge et demandons-lui de nous faire comprendre, de nous permettre de regarder un peu dans les profondeurs de son âme. » (Les premiers pas de l’Enfant-Dieu, p. 59)



« Tu es bénie entre toutes les femmes. » (Lc 1, 42)


Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Je prie

24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 P%C3%A9nitent




24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 29305?customsize=696x300
M1234
M1234
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX

Féminin Messages : 26500
Age : 66
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 Empty Re: Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques

Message par M1234 le Sam 24 Déc 2016 - 14:41

Publications (30)
La promesse d’un Messie Lumière des nations - 29/30

24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 31627?customsize=680

Publication #30 - Le 24 Décembre 2016
Par lui sera portée la connaissance du vrai Dieu jusqu'aux extrémités de la terre (Isaïe 49,3)


http://www.aelf.org/bible-liturgie/Is/Livre+d%27Isa%C3%AFe/chapitre/49



(Mission de l'Eglise)


« Il sera la Lumière des nations
et son Salut atteindra jusqu’aux extrémités de la terre »
(Isaïe 49,3)





Le Messie était annoncé comme la « Lumière des nations » (Is 42,6 http://www.aelf.org/bible-liturgie/Is/Livre+d%27Isa%C3%AFe/chapitre/42; 49,6 repris par Ac 13,47) http://www.aelf.org/bible-liturgie/Ac/Livre+des+Actes+des+Ap%C3%B4tres/chapitre/13avec la mission absolument essentielle de porter à tous les peuples la Torah et la connaissance du vrai Dieu (Ha 2,14 ; Ps 67,3) en Israël (Is 11,9 ; Jr 31,34) et jusqu’aux extrémités de la terre (Ps 2,9 ; 71,7 ; Is 49,6 ; Za 9,10).


Il y a de nombreuses prophéties sur ce thème, et cet accomplissement concerne évidemment le Messie la « tige de Jessé exposée comme un étendard pour les peuples » (Is 11,10), lui par qui seront « bénies toutes les nations de la terre » (Gn 22,18 ;http://www.aelf.org/bible-liturgie/Gn/Livre+de+la+Gen%C3%A8se/chapitre/22 Si 44,21 repris par Ga 3,8 et commenté par DHES 2 pages 20-22) :http://jesusmarie.free.fr/paul_drach_harmonie_eglise_synagogue_tome_2.pdf


« Demande, et je te donne pour domaine les extrémités de la terre » (Ps 2,)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Ps/Psaumes/chapitre/2
« C’est trop peu que tu sois mon serviteur pour relever les tribus de Jacob et ramener les rescapés d’Israël. Je fais de toi la lumière des nations pour que mon salut atteigne jusqu’aux extrémités de la terre » (Is 49,6)
« De Sion, YHWH te présente son sceptre de puissance : "domine jusqu'au cœur de l'ennemi" » (Ps 109,2)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Ps/Psaumes/chapitre/109
« Sa domination s’étendra d’une mer à l’autre et du fleuve jusqu’aux extrémités de la terre » (Ps 71,7)
« Tous les rois se prosterneront devant lui, tous les païens le serviront » (Ps 71,11)
« Son nom sera béni à jamais, il durera sous le soleil ! En lui seront bénies toutes les races de la terre, et tous les païens le diront bienheureux » (Ps 71,17)
« Mon salut atteindra jusqu’aux extrémités de la terre » (Is 49,5-6)
«Son empire ira de la mer à la mer et du fleuve aux extrémités de la terre » (Za 9,11)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Za/Livre+de+Zacharie/chapitre/9
« La connaissance de notre Dieu remplira la terre entière» (Ha 2,14) http://www.aelf.org/bible-liturgie/Ha/Livre+d%27Habaquc/chapitre/2


Dans la Tradition Juive

le fait que par le Messie la connaissance du Dieu d’Israël remplisse « la terre entière » (Ha 2,14) et qu’il soit ainsi reconnu par « toutes les nations » (Is 2,2 ; 52,10 ; 66,18 ; Jr 3,17 ; Ez 39,21 ; Ag 2,7 ; Za 14,16) sont des espérances capitales : le Messie sera bien la « Lumière des nations » (cf. LRC 2 page 38) http://jesusmarie.free.fr/paul_drach_lettre_deuxieme_d_un_rabbin_converti.pdfqu’il recevra « en héritage » (Ps 2,8 commenté par LRC 2 page 215 à 221).
« Aux jours du Messie, je ferai aux peuples des lèvres pures afin que toutes puissent invoquer le nom de YHWH » (So 3,9 commenté en LRC 2 page 145).http://jesusmarie.free.fr/paul_drach_lettre_deuxieme_d_un_rabbin_converti.pdf
Israël lui-même se sait démuni et faible : « Mon peuple périt, faute de connaissance » (Os 4,6)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Os/Livre+d%27Os%C3%A9e/chapitre/4
Toutes ces bénédictions sont attendues du Messie et des temps messianiques.


Dans l'Accomplissement Chrétien

il faut distinguer deux réalités :


- la première est qu'il est incontestable que dans l’Histoire du monde c’est bien l’Église du Christ qui a porté la connaissance du Dieu d’Israël aux nations, et qui leur a fait connaître la Torah, une fois pour toutes. Personne ne l'a fait avant et personne ne pourra le faire après. Ce qui était une des plus grandes missions du Messie a donc objectivement été réalisé une fois pour toutes par l’Église du Christ, qui rassemble bien « toutes les races » (Ps 71,17)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Ps/Psaumes/chapitre/71 et les juifs sont naturellement très sensibles à cela.


- en même temps, cet accomplissement reste partiel avant cette venue du Christ dans la gloire que nous attendons aujourd’hui : la connaissance de Dieu par les nations est aussi incontestablement encore trop faible et insuffisante pour répondre parfaitement à toutes les attentes et promesses bibliques.
Aujourd'hui, avant son second avènement, Jésus est gardé au Ciel « jusqu’aux temps de la restauration universelle dont Dieu a parlé par la bouche de ses saints prophètes » (Ac 3,21)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Ac/Livre+des+Actes+des+Ap%C3%B4tres/chapitre/3 comme saint Pierre le rappelle également en sa deuxième lettre :  


« Souvenez-vous des choses prédites par les saints prophètes et du commandement de vos apôtres, celui du Seigneur et Sauveur. Sachez tout d'abord qu'aux derniers jours, il viendra des railleurs pleins de raillerie, guidés par leurs passions. Ils diront : "Où est la promesse de son avènement ? Depuis que les Pères sont morts, tout demeure comme au début de la création. "Car ils ignorent volontairement qu'il y eut autrefois des cieux et une terre qui, du milieu de l'eau, par le moyen de l'eau, surgit à la parole de Dieu et que, par ces mêmes causes, le monde d'alors périt inondé par l'eau. Mais les cieux et la terre d'à présent, la même parole les a mis de côté et en réserve pour le feu, en vue du jour du Jugement et de la ruine des hommes impies. Mais voici un point, très chers, que vous ne devez pas ignorer : c'est que devant le Seigneur, un jour est comme 1000 et 1000 ans comme un jour. Le Seigneur ne retarde pas l'accomplissement de ce qu'il a promis, comme certains l'accusent de retard, mais il use de patience envers vous, voulant que personne ne périsse, mais que tous arrivent au repentir. Il viendra, le Jour du Seigneur, comme un voleur ; en ce jour, les cieux se dissiperont avec fracas, les éléments embrasés se dissoudront, la terre avec les œuvres qu'elle renferme sera consumée. Puisque toutes ces choses se dissolvent ainsi, quels ne devez-vous pas être par une sainte conduite et par les prières, attendant et hâtant l'avènement du Jour de Dieu, où les cieux enflammés se dissoudront et où les éléments embrasés se fondront. Ce sont de nouveaux cieux et une terre nouvelle que nous attendons selon sa promesse, où la justice habitera » (2 P 3,2-13)http://www.aelf.org/bible-liturgie/2P/Deuxi%C3%A8me+lettre+de+saint+Pierre+Ap%C3%B4tre/chapitre/3


Voilà pourquoi comme nous le confessons dans le Credo « nous attendons son retour dans la gloire », afin que toutes les promesses de Dieu trouvent leur accomplissement plénier et qu’un « temps de paix soit donné au monde », comme le laisse espérer aussi le message de la Très sainte Vierge Marie le 13 juillet 1917 à Fatima,http://www.fatima.be/fr/fatima/vision/ et que par « son avènement » (Mt 24,27 ; 24,37 ; 24,39 ; 1 Co 15,23 ; 1 Th 2,19 ; 3,13 ; 4,15 ; 5,23 ; Jc 5,7 ; 1 Jn 2,28), qui est « proche » (Jc 5,8 ; Ap 1,1 ; 22,6) « s’établisse son règne » (Ap 19,6), durant un temps que l’Écriture présente symboliquement comme de « 1000 ans » (cf. Ap 20,2-3) http://www.aelf.org/bible-liturgie/Ap/Livre+de+l%27Apocalypse/chapitre/20


Lire la Bible

http://www.aelf.org/bible-liturgie


Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Je prie



++++++++

Publications (30)
Samedi 24/12 : Il est le seigneur !


24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 31845?customsize=680

Samedi 24 décembre

« La transcendance de Dieu existe, et il ne s’agit pas de la violer. Mais nous pouvons cependant la regarder, en saisir quelque chose, et il plaît à Dieu de nous en donner une certaine expérience, une certaine connaissance. » (Au souffle de l’Esprit, p. 56)

« Je suis le Seigneur, il n’en est pas d’autre. » (Is 45, 6)
Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Je prie


24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 P%C3%A9nitent

24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 29305?customsize=696x300


24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 6581
M1234
M1234
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX

Féminin Messages : 26500
Age : 66
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 Empty Re: Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques

Message par M1234 le Dim 25 Déc 2016 - 17:05

Publications (31)
L’attente d’un accomplissement éternel - 30/30

24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 31628?customsize=680

Publication #31 - Le 25 Décembre 2016
Le règne du Messie sur terre inaugurera la vie qui n'a pas de fin auprès de Dieu (Isaïe 2,1)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Is/Livre+d%27Isa%C3%AFe/chapitre/2


(Royaume de Dieu)


« Voici, venant sur les nuées du ciel, comme un fils d’homme.
À lui fut conféré empire, honneur et royaume, et tous peuples, nations et langues le servirent.
Son empire est un empire éternel qui ne passera point,
et son royaume ne sera point détruit. »
(Daniel 7,13-14)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Dn/Livre+de+Daniel/chapitre/7





Le Messie est promis pour nous assurer une éternité bienheureuse auprès de Dieu. C’est ainsi que le prophète Daniel parle du « fils de l’homme » qui est « le Messie, notre Juste » (DHES 2 page 52 confirmé par les références de LRC 2 page 249-251).http://jesusmarie.free.fr/paul_drach_harmonie_eglise_synagogue_tome_2.pdf
Tout ce qui vient de lui est fait pour demeurer éternellement :


- Lui-même demeure éternellement comme dit le Psaume : « Tu es mon Fils, moi aujourd’hui je t’ai engendré » (Ps 2,6.12http://www.aelf.org/bible-liturgie/Ps/Psaumes/chapitre/2) dans lequel « aujourd’hui signifie "éternellement", le temps qui est toujours présent » (LRC 2 page 215)


- « Son nom durera éternellement » (Ps 71,17) est-il dit également du Messie (LRC 2 pages 130-132), http://jesusmarie.free.fr/paul_drach_lettre_deuxieme_d_un_rabbin_converti.pdflui qui vient offrir « un salut éternel » (LRC 2 pages 135-145) en « un royaume éternel » (Dn 7,13-14 et LRC 2 page 205) ou « éternel est son amour » (Ps 99,5 ; 105,1 ; 106,1 ; 117,1 et surtout le Psaume 135,1).


Dans la Tradition Juive

« 1.000 ans sont comme un jour » (Ps 90,http://www.aelf.org/bible-liturgie/Ps/Psaumes/chapitre/90repris par 2 P 3,) et comme les jours bibliques de référence sont les 7 jours de la Genèse, les juifs en sont venus à penser que le monde durera 6.000 ans : « 2.000 ans dans le chaos, 2.000 sous la Loi et 2.000 qui seront les jours du Messie » (Talmud – traité Sanhédrin 97A), au terme desquels l’humanité entrera dans un temps particulier, le « septième jour », « le jour du repos », « le jour du Seigneur ». Comme nous sommes d’après le calendrier juif en l’an 5777 depuis Adam, cela voudrait dire que le Messie est venu depuis plus de 1700 ans …


En commentant la prophétie de Jérémie : « Voici que YHWH va créer une chose nouvelle sur la terre : la Femme enveloppera l’Homme » (Jr 31,22) qui se rapporte au Messie « comme les anciens rabbins ne faisaient pas de difficulté d’en convenir », le Zohar commente, dans la section Beréschit :


« Au temps à venir, qui est la fin des jours (Gn 49,1), au sixième jour, qui est le sixième millier d'années, lorsque le Messie viendra, car le jour de Dieu saint, béni soit-il, est de mille ans, en ce jour l'Église d'Israël s'appuie sur son époux qui est le juste du jour du sabbat, du jour du repos, pour lui préparer la table » (DHES 2 page 44)


« Ce Messie à venir pourrait-il n’être qu'un simple mortel ? Comment pourrait-il alors être l'objet de l’adoration de toutes les langues ? N'est-il pas prédit au contraire qu'à l'avènement du Messie le nom de YHWH des armées sera grand parmi les nations, depuis le levant Jusqu'au couchant ? Et qu'en ce jour-là YHWH sera seul reconnu sur la terre, et son nom sera seul invoqué ? (Ma 1,11 ; Is 24,14-16 ; 45,6 ; 59,19 ; Ps 50,1 ; 113,3 ; Za 14,19) » (LRC 2 page 251)


« Aux jours du Messie tous les livres des prophètes seront annulés » (Midrasch de Maïmonides, traite Meguilla, ch.2,§ 18) et on entrera sous un nouveau régime de la Loi (cf. LRC 2 page 20), ce qui est effectivement ce qui est arrivé il y a 2.000 ans.

Dans l'Accomplissement Chrétien

ésus est « le centre du cosmos et de l’histoire » comme l’écrivait Jean-Paul II dans la première phrase de sa première Encyclique (Redemptor Hominis 1) http://w2.vatican.va/content/john-paul-ii/fr/encyclicals/documents/hf_jp-ii_enc_04031979_redemptor-hominis.htmlet il est le Seigneur éternel.
Aujourd’hui, dans le monde pousse « le bon grain et l’ivraie » (Mt 13,24-43) mais au terme de l’Histoire, il ne restera que Dieu et ses amis dans le mystère du Christ qui disait :


« Tout plan que mon Père céleste n’a pas planté sera arraché » (Mt 15,13)


Dans 100.000 ans il ne restera rien de toutes les médiocres gloires du monde … mais seul ce que nous aurons construit avec Dieu subsistera ! ... C’est aussi ce que dit le Psaume 102 :http://www.aelf.org/bible-liturgie/Ps/Psaumes/chapitre/102


« L'homme ! ses jours sont comme l'herbe ;
comme la fleur des champs, il fleurit :
dès que souffle le vent, il n'est plus,
même la place où il était l'ignore.
Mais l'amour du Seigneur, sur ceux qui le craignent,
est de toujours à toujours,
et sa justice pour les enfants de leurs enfants,
pour ceux qui gardent son alliance
et se souviennent d'accomplir ses volontés.
(Ps 102,15-1)


La Sainte Vierge le chante dans son Magnificat :


« Son amour s’étend d’âge en âge sur ceux qui le craignent » (Lc 1,50)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Lc/Evangile+de+J%C3%A9sus-Christ+selon+saint+Luc


Saint Paul le dit à son tour :


« Les choses visibles n’ont qu’un temps, les choses invisibles sont éternelles » (2 Co 4,12).http://www.aelf.org/bible-liturgie/2Co/Deuxi%C3%A8me+lettre+de+saint+Paul+Ap%C3%B4tre+aux+Corinthiens/chapitre/4


Saint Pierre aussi ;« Toute chair est comme l’herbe, toute sa grâce, comme la fleur des champs : l’herbe se dessèche et la fleur se fane quand passe sur elle le souffle du Seigneur. Oui, le peuple est comme l’herbe : l’herbe se dessèche et la fleur se fane, mais la parole de notre Dieu demeure pour l’éternité » (Is 40,6-8 repris par 1 P 1,25)


Saint Jean également en son vieil âge :


« Le monde passe avec ses convoitises, mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement » (1 Jn 2,17).


Et voici ce que répétais Saint Ignace de Loyola  à son compagnon qui deviendra le grand Saint François Xavier :


« Quel avantage, en effet, un homme aura-t-il à gagner le monde entier, si c’est au prix de sa vie ?
  Et que pourra-t-il donner en échange de sa vie ? (Mt 16,26 ; Lc 9,25)


Le but de la vie est de connaître et aimer Dieu et tout ce qui se rapporte à la vie éternelle et il faut réaliser que tout le reste passe très vite et a peu de consistance.


Quand on a la grâce d’accompagner un proche ou un ami qui part vers le Père, on se rend compte que le temps passe très vite, et c’est pourquoi que la venue du Christ se fasse au temps de notre présence sur terre ou au moment de notre mort, il est parfaitement exact au regard du temps éternel.de dire qu'il vient « bientôt » (Ap 1,1 ; 22,6).


Oui, son retour est proche (Ph 4,5 ; He 10,24 ; Jc 5,8 ; 1 P 4,7 ; Ap 1,3 ; 22,7 ; 22,10 ; 22,12 ; 22,20) et le « Nouvel Avent » que nous vivons est un moment de préparation à sa prochaine venue !





Au terme de ces 30 jours, nous ne pouvons que constater que ce sont d’innombrables prophéties, figures ou images qui sont accomplies avec la venue de Jésus.


Sa venue et son mystère ont été annoncés à tous les Patriarches (Abraham, Isaac, Jacob, Joseph, Moïse, David) ; il y a bien quelques prophéties qui concernent le moment du triomphe terrestre du Christ, lors sa venue en gloire à la fin des temps, ou encore l’éradication finale du mal dans l’éternité auprès de Dieu au Ciel, qui ne sont pas encore accomplies, tout en faisant effectivement partie des attentes messianiques, mais les prophètes ont évoqué si précisément tous les aspects de sa vie, de son Incarnation, à l’Annonciation, la Nativité, la Présentation au Temple, sa vie cachée, son baptême, sa prédication, l’ensemble du mystère de la rédemption avec la Cène, la Passion, la Crucifixion, la mort, le samedi saint et la Résurrection, puis l’Ascension, la Pentecôte, et même la division d’Israël, la mission de l’Église et l’attente du temps de la « restauration universelle » qu’il semble bien difficile et même assez impossible de ne pas reconnaître objectivement en Jésus le Messie attendu ...


Comment expliquer alors que tant de juifs en Israël ne l’aient pas reconnu en sa première venue ?


L’Évangile dans la parabole des vignerons homicides semble indiquer que certains l’avaient reconnu, mais qu’ils ne voulaient pas « qu’il règne sur eux » (Lc 20,9-14). Comment serait-ce imaginable ? L’explication peut venir du Talmud qui affirme que les chefs des juifs de l’époque étaient très corrompus et illégitimes à leur place (c’est ainsi que les juifs expliquent la chute du Temple en 70) : or si les dirigeants faisaient des œuvres de ténèbres et avaient usurpé le pouvoir, il est assez compréhensible qu’ils n’aient pas voulu « aller à la Lumière » (Jn 3,20-21) et devoir reconnaître en vérité leurs turpitudes.


Pour les autres, une des meilleures réponses est donnée dans le dernier tome (n°10 pages 51 à 59) de « l’Évangile tel qu’il m’a été révélé », dans le récit de l’apparition du Christ aux disciples d’Emmaüs rapporté par la grande mystique Maria Valtorta (cf. la vidéo : Maria Valtorta, un don de Dieu validé par la science »)   https://www.youtube.com/watch?v=1b4RKkh1qNY&feature=youtu.be






Jésus explique que l’attente la plus forte de ses contemporains était celle du Roi-Messie annoncé à David (2 Sa 7,5-9) mais qu’elle était comprise humainement comme la promesse d’un Roi puissant qui aurait rassemblé Israël et qui l’aurait libéré des romains en restaurant la royauté pour l’éternité.


« On pensait à un roi selon la nature humaine, mais dans la pensée de Dieu, la reconstruction du royaume d’Israël n’était pas limitée ni dans le temps, ni dans l’espace, ni dans les moyens.
- 1°/ dans le temps, les royautés terrestres, même les plus puissantes, ne sont pas éternelles mais le royaume du Messie devait l’être (2 Sa 7,13 ; Dn 2,39-45 ; 7,9-14)
- 2°/ dans l’espace, la royauté du Messie ne devait pas être seulement limitée à la petite étendue de la Palestine : elle s’étend du Nord au Midi, de l’Orient à l’Occident, sur tous les hommes de tous les temps (Gn 22,1; Ps 2,1 ; 72,1-17 ; Za 9,10 ; Dn 7,14 ; Ha 2,14)
- 3°/ dans les moyens, comment un seul aurait-il pu réunir en lui-même tous les peuples ennemis entre eux et en faire un unique royaume sans répandre des fleuves de sang et les assujettir tous par la cruelle oppression des hommes d’armes ? Et comment aurait-il pu alors être le roi pacifique dont parlent les prophètes (Za 9,9 ; Ag 2,9 ; Ps 72,7) ?
Le Messie devait avoir une royauté semblable à celle de Dieu qui l'a envoyé : une royauté toute spirituelle et éternelle, pure de violence et de sang, ignorante des trahisons et des injustices »
Jésus a effectivement comblé et dépassé toutes les attentes, en étant vainqueur de toute haine par l’amour, en libérant Israël et tous les hommes du péché et de la mort (Is 25,8 ; 53,4-12 ; Jr 31,34 ; Os 13,14 ; Dn 9,24), en ouvrant définitivement à tous les portes d’un Royaume éternel auprès de Dieu (Ps 24,), et il a promis de revenir « bientôt » (Ap 1,1 ; 22,6) pour établir son règne (Ac 1,6 ; Ap 20,4) pour lequel nous devons prier et espérer.


« Oui, mon retour est proche » dit le Seigneur (Ap 22,20)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Ap/Livre+de+l%27Apocalypse/chapitre/22


« Dieu ne fait rien sans en avertir ses serviteurs les prophètes » (Am 3,7) et il est vrai qu’aujourd’hui semblent se multiplier les révélations privées, petites ou grandes, qui annoncent la venue en gloire du Seigneur après une période de tribulation. Beaucoup de signes indiqués par l’Évangile (Lc 21,29-32) pour le retour du Christ sont déjà accomplis comme le constatait Paul VI en son temps :
- la foi a été prêchée jusqu’aux extrémités du monde « à la face de toutes les nations » (Mt 24,14),
- les enfants d’Israël sont de retour sur leur terre (Lc 21,24)
- et l’apostasie annoncée est déjà généralisée (2 Th 2,3).

La Bible


http://www.aelf.org/bible-liturgie



En réponse, que devons-nous faire ?


Nous sommes certainement invités à faire grandir notre foi et notre prière qui doit être plus que jamais fervente, confiante et permanente :


« Que ton règne vienne sur la Terre comme au Ciel ! » (Mt 6,10)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Mt/Evangile+de+J%C3%A9sus-Christ+selon+saint+Matthieu/chapitre/6


« Amen, Viens Seigneur Jésus ! » (Ap 22,20)http://www.aelf.org/bible-liturgie/Ap/Livre+de+l%27Apocalypse/chapitre/22


Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur
Je Prie

Croix
M1234
M1234
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX

Féminin Messages : 26500
Age : 66
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 Empty Re: Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques

Message par M1234 le Dim 25 Déc 2016 - 17:35

Publications (31)
25/12 : Jour de Noël - Vivre chaque jour la Grâce de Noël

24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 31882?customsize=680

I.Evangile de Jésus-Christ selon St Luc 2,15-20




        Lorsque les anges eurent quitté les bergers pour le ciel, ceux-ci se disaient entre eux : « Allons jusqu’à Bethléem pour voir ce qui est arrivé, l’événement que le Seigneur nous a fait connaître. » Ils se hâtèrent d’y aller, et ils découvrirent Marie et Joseph, avec le nouveau-né couché dans la mangeoire. Après avoir vu, ils racontèrent ce qui leur avait été annoncé au sujet de cet enfant. Et tous ceux qui entendirent s’étonnaient de ce que leur racontaient les bergers. Marie, cependant, retenait tous ces événements et les méditait dans son cœur. Les bergers repartirent ; ils glorifiaient et louaient Dieu pour tout ce qu’ils avaient entendu et vu, selon ce qui leur avait été annoncé.





II. La méditation de la semaine : « La naissance de Jésus à Bethléem et sa naissance dans nos âmes ».

         


           A Noël, aux Messes de minuit et de l'aurore, l'Eglise nous fait relire et revivre le récit de la de la naissance de Jésus à Bethléem dans l'Evangile de Luc (Lc 2, 1-20). A la Messe du jour, l'Evangile est le Prologue de Jean (Jn 1, 1-18) dont le centre est le Mystère de l'Incarnation.


           "Dieu s'est fait homme pour que l'homme devienne Dieu", affirment les Pères de l'Eglise. Il est né à Bethléem dans la pauvreté de la crèche pour continuer de naître dans son Eglise jusqu'à la fin des temps. Il désire naître dans chacune de nos âmes, si nous voulons bien l'accueillir. Telle est la grande spiritualité de Noël que nous présente le P. Marie-Eugène, en résumant le cheminement de l'Avent:


"Incarnation de Dieu en Jésus, incarnation de Dieu en nous ; deux Noëls : le Noël de l’Enfant Jésus, le Noël en nous qui se perpétue, qui se réalise constamment. Regardons le principe, l’amour infini de Dieu : c’est à cela que nous sommes appelés, c’est vers là que nous devons marcher. Et en attendant nous recevons cette vie divine. (…) Il veut s’incarner en nous… perpétuer Noël dans nos âmes et dans l’Église…


           Voilà Noël ! Voilà la naissance ! Voilà la descente progressive de Dieu qui nous est annoncée dans ce mystère d’aujourd’hui. Jésus en apporte la promesse certaine. Eh bien, orientons notre regard vers ce deuxième Noël, vers ce Noël qui va se perpétuer jusqu’à la fin des temps, jusqu’à la réalisation complète du dessein de Dieu (…).


           Noël attend notre offrande, l’offrande de tout notre être, de toute notre vie, de tout ce que nous sommes, à la puissance diffusive de Dieu. Pour qu’elle ait toute son efficacité, pour que le dessein de Dieu se réalise selon toute la mesure prévue éternellement, offrons-nous donc !


           (…) Sachons d'abord remercier d'avoir découvert quelque chose de l’Incarnation, quelque chose de ce Noël continué, d’avoir mieux découvert la coopération que nous devons lui donner et offrons-nous pour cela. Son consentement a été demandé à la Vierge Marie [et] elle a prononcé le fiat. Notre ‘fiat’ doit être prononcé à tout instant, doit être maintenu. Notre bonne volonté doit grandir, notre offrande doit se développer, s’affirmer dans tous les événements, dans toute notre vie quotidienne. Il ne suffit pas de la regarder en général - c’est déjà beaucoup - mais nous devons donner des consentements de détails, une bonne volonté qui s’affirme par les actes quotidiens de notre vie. Et dans ces petits événements de notre vie, dans ces grâces quotidiennes, dans cette coopération quotidienne, il doit toujours y avoir une grande lumière d’éternité qui les éclaire."


(Extraits du sermon de l’Annonce de la Nativité du 24 décembre 1961)


24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 Ac1f9eca






          Dans notre cheminement de l'Avent, nous avons "découvert quelque chose de l'Incarnation", nous sommes entrés dans la profondeur de ce grand Mystère, nous nous en sommes approchés avec Marie et Joseph. Le Mystère de Noël doit maintenant en quelque manière s'incarner dans notre vie concrète, dans toutes les petites choses de la vie quotidienne. Pour cela, la coopération de notre liberté est toujours nécessaire, indispensable. Le P. Marie-Eugène rappelle ici la nécessité du don de soi, du consentement, du fiat vécu avec Marie.





           Ici, il convient de rappeler la "grâce de Noël" vécue par sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus le 25 décembre 1886. A travers une toute petite chose, le consentement à un petit effort que le Seigneur lui demandait pour sortir d'elle-même, sa vie a été profondément transformée. Alors, elle a expérimenté personnellement "l'admirable échange" de l'Incarnation dans une nouvelle naissance de Jésus en elle: "En cette nuit où il se fit faible et souffrant pour mon amour, il me rendit forte et courageuse".  Elle commence alors sa "course de géant" vers la sainteté, cette sainteté à laquelle nous sommes tous appelés.


           C’est à notre tour de poser ce petit effort, caché aux yeux des autres mais non aux yeux de notre Père qui voit dans le secret. Posons ce petit acte d’amour en cette octave de Noël et vraiment Jésus naîtra dans notre cœur. Qu’ainsi l’Enfant-Dieu transfigure notre vie !
Fr. François-Marie Léthel, ocd (Rome)





24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 Carte-de-priere-sainte-therese_387_1









Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Je prie


24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 P%C3%A9nitent




         

24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 71236194






         









24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 29305?customsize=696x300
M1234
M1234
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX

Féminin Messages : 26500
Age : 66
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

24 - Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques - Page 2 Empty Re: Entrons dans l'Avent 2016 P.Marie-Eugène et les Prophéties Bibliques

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum