Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

Qu'est ce qu'une prière d'autorite ?

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Qu'est ce qu'une prière d'autorite ?

Message par Philippe-Antoine le Mer 30 Nov 2016 - 17:57

@pax et bonum a écrit:!
On m'a demandé de ne plus écrire sur ce fil...Qu'en pensent les autres?

Personnellement, je trouve cela abusif.
avatar
Philippe-Antoine
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2103
Age : 64
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce qu'une prière d'autorite ?

Message par Zamie le Mer 30 Nov 2016 - 18:00

" Les autres " .......


On ne peut entraver la liberté de s'exprimer .

Vous êtes libre paxetbonum.

" On " serait -il a cours d'argument ou en aurait il peu ?
avatar
Zamie
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2247
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce qu'une prière d'autorite ?

Message par Marie du 65 le Mer 30 Nov 2016 - 18:03

@pax et bonum a écrit:!
On m'a demandé de ne plus écrire sur ce fil...Qu'en pensent les autres?


Bonsoir pax,
Qui vous a demandé cela?
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21160
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce qu'une prière d'autorite ?

Message par Marie du 65 le Mer 30 Nov 2016 - 18:05

Vous avez la parole comme tout le monde!!!
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21160
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce qu'une prière d'autorite ?

Message par Philippe-Antoine le Mer 30 Nov 2016 - 18:07

... Dans le panier de crabes, il ne joue pas les homards, il y en a même qui disent qu'ils l'ont
 vu voler...   il est libre Pax, il est libre Pax!


Dernière édition par Philippe-Antoine le Mer 30 Nov 2016 - 21:44, édité 1 fois
avatar
Philippe-Antoine
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2103
Age : 64
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce qu'une prière d'autorite ?

Message par Marie du 65 le Mer 30 Nov 2016 - 18:11

<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/8dx3rktr4Ls" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21160
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce qu'une prière d'autorite ?

Message par Sofoyal le Mer 30 Nov 2016 - 21:41

En réponse à la question de @pax et bonum

Pour dire la vérité et il le faut,Je trouve cela abusif.
Et je n'en suis pas  étonné, ni excessivement choqué.
ça coule de source

Si ceci est bien un forum et non une communauté religieuse,
il faut alors être prudent comme le serpent et simple comme la Colombe.

Si c'est une communauté religieuse et non plus un forum, alors chacun devra en tirer les conséquences d'après les choix de son esprit.

J'ai l'impression que cela navigue encore entre deux eaux... pour l'instant...
avatar
Sofoyal
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2385
Inscription : 03/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce qu'une prière d'autorite ?

Message par pax et bonum le Jeu 1 Déc 2016 - 8:27

Merci pour vos réactions mesurées;
J'ai donc promis à ce modérateur de ne plus écrire sur le sujet.
Mes paroles ont été un peu virulentes mais n'ont pas enfreint la charte du forum.
En effet,le forum n'est pas une communauté religieuse mais un lieu d'échange d'opinion diverses qui peuvent s'opposer ou se conforter.

Mais l'objet de la "Bizbille" est moins le sujet du fil que le fait que j'ai osé émettre quelque critique sur les écrits du père Nathan.
Certains voudraient voir en ce bon père un être quasi intouchable dont il faudrait boire les paroles comme du petit lait sans aucun jugement personnel.
Je suis persuadé que le père Nathan désapprouve cette attitude.
[info    ça ne fait pas l'ombre d'un doute       
( à propos de Je suis persuadé que le père Nathan désapprouve cette attitude. bien sur )          [/info]

Ma vision sur la parole prophétique qui est celle du Verbe incarné reste dans le cadre de la Sainte Eglise et je pense qu'il ne faut pas mettre sur les autels des personnes sur lesquelles l'Eglise ne s'est pas prononcée.
A bientôt!
avatar
pax et bonum
Avec les anges

Masculin Messages : 6086
Localisation : france-sud-est
Inscription : 10/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce qu'une prière d'autorite ?

Message par Marie du 65 le Jeu 1 Déc 2016 - 8:44

Bonjour pax,
J'aurais bien aimé recevoir un MP de votre part nous aurions pu en discuter ensemble, pourquoi ne pas l'avoir fait, vous savez que je suis à l'écoute de tous!!!
Non, ce forum n'est pas une communauté Religieuse et pour ma part je n'aimerais pas qu'il le devienne, ici, on parle de tout, infos, chansons etc.....
J'espère de tout coeur vous revoir sur les sujets de ce forum
Amitiés


Coucou
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21160
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce qu'une prière d'autorite ?

Message par azais le Ven 2 Déc 2016 - 0:51

@pax et bonum a écrit:On m'a demandé de ne plus écrire sur ce fil...Qu'en pensent les autres?

 Je pense que vous avez profité de mon absence 24 heures 
1°) pour porter des menaces contre le forum , contre moi m^me et contre le,père Nathan : en MP ça passe , vous pouvez lâcher votre venin c'est acceptable 
2°) pour lancer cette calomnie ci dessus , cela est inacceptable , en plus pour en rajouter à votre action pernicieusement irrespectueuse et malveillante que vous avez menée sur ce Fil (et dont je n'ai montré ici qu'un visant "doux") plutôt que de vous en amender un tant soi peu : à aucun moment je ne vous ai demandé ni suggéré de ne plus écrire sur ce Fil mais au contraire peut être de faire preuve de modération, voire , à défaut de modifier vos intentions mauvaises, d'adopter une position plus conciliante et accueillante avec ce qui ne correspond pas à votre sensibilité, y compris spirituelle ou religieuse, voire  de retirer et éditer des mots dont je vous montrais en MP le caractère délibérément offensant. 
3°) Pas un mot de regret en MP, ce que la correction fraternelle pouvait attendre d'un catholique religieux comme vous  
4°) si je vous avais dit "de ne plus écrire sur ce fil" , pourquoi vous permettez-vous de conduire une nouvelle saga sur ce même FIL , qui, plus est, en vous appuyant hypocritement et lâchement sur ce mensonge, monté par vous de toutes pièces : double provocation 

Je vous demande de ne plus reproduire une telle attitude indigne de membres de ce forum et des choix qui sont fait par l'administrateur, et son équipe de médiation derrière lui, dont vous contestez le bien fondé et la valeur : 
ma décision de vous le dire ici , est pour le bien du forum, elle est ferme  et comme vous le voyez sans équivoque .
 [modo   Ceci est un avertissement à ne pas trop prendre à la légère pour cette fois
avatar
azais
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 5160
Age : 66
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce qu'une prière d'autorite ?

Message par pax et bonum le Ven 2 Déc 2016 - 18:09

Pour qui vous prenez-vous?...le bon Dieu en personne?

Vous m'avez bien dit de ne pas continuer sur ce sujet:

azais Mar 29 Nov - 12:34 cher ami {@=332}pax et bonum{/@} si je puis me permette de vous inviter à ne pas continuer à aller plus loin : vous avez des réticences , je comprends mais là ce n'est pas seulement ça : vous êtes dans l'opposition , la polémique , la dérision , l'accusation , le jugement pouvez vous m'expliquer ? rappel de vos interventions ( et mes observations en tant que médiateur de la paix et du bien ) : s interventions ( et mes observations en tant que médiateur de la paix et du bien ) : [/mention] a écrit:Azaïs
avatar
pax et bonum
Avec les anges

Masculin Messages : 6086
Localisation : france-sud-est
Inscription : 10/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce qu'une prière d'autorite ?

Message par azais le Ven 2 Déc 2016 - 22:57

@pax et bonum a écrit:Pour qui vous prenez-vous?...le bon Dieu en personne?

Vous m'avez bien dit de ne pas continuer sur ce sujet:

azais Mar 29 Nov - 12:34 cher ami @\"pax et bonum" si je puis me permette de vous inviter à ne pas continuer à aller plus loin : vous avez des réticences , je comprends mais là ce n'est pas seulement ça : vous êtes dans l'opposition , la polémique , la dérision , l'accusation , le jugement pouvez vous m'expliquer ? rappel de vos interventions ( et mes observations en tant que médiateur de la paix et du bien ) : a écrit:Azaïs
 vous voyez bien que je ne vous ai pas dit de ne plus parler sur le FIL (au contraire je vous ai suggéré m^me de faire preuve de quelques regrets d'avoir manqué de considération pour ceux qui présentaient la prière d'autorité et son utilité) mais de cesser d'intervenir sans respecter les fondamentaux de la charte du forum ... ayant mis à jour l' esprit de vos interventions successives et répétées qui pervertit le FIL, le sujet, l'intérêt de la prière d'autorité (puisque c'est le sujet de ce FIL), et l'esprit qui anime ce forum 

"La foi et la vie chrétienne c'est du positif ", disait un vieux curé de 90 ans il y a 30 ans , je m'en souviens encore !! c'est pas de détruire , dénigrer et de dévaloriser 

le père R aussi Raymond Halter , il disait ça autrement : "ne soyez pas comme des cornichons dans un bocal de vinaigre "... autrement dit en louant quelles que soient les situations vous verrez ce qui est  beau  ce qui est bien ce qui plait à Dieu , ce qu'est aimer et vous serez dans la joie
avatar
azais
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 5160
Age : 66
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce qu'une prière d'autorite ?

Message par azais le Sam 3 Déc 2016 - 1:09

Pour revenir sur le sujet de ce FIL , quant au fond , 

 voici un lien qui permet spirituellement de  restituer le sujet de ce FIL dans le cadre du cheminement de croissance intérieure jusque vers le mariage spirituel ( 5 à à7è Demeure de Ste Therèse d'Avila ) 

http://catholiquedu.free.fr/2008/Agape17.pdf
 étape 17: 5ème avancée de la guérison de la Mémoire
sommaire
Repentir universel pour les Transgressions universelles de l’humanité : 
Purification de la Mémoire catholique de notre monde intérieur et extérieur 
Purification dans la Mémoire de l’humanité originelle, 
Purification dans la Mémoire spirituelle du Corps Mystique du Christ en ma Mémoire surnaturelle chrétienne
Purification universelle anticipée dans les Noces de l’Agneau. 
Divers exercices et enseignements, entrevoir et introduire cette purification divine de la Mémoire ontologique. 

En résume nous sommes pollués par bien des "héritages" , comment nous sortir de ce pétrin ? 
seul surement pas ! Avec le moyen de la Grace  c'est mieux 

 petite remarque (de ma part): 
Comme cette étape de montée dans  l'oraison du coeur s'inscrit dans une retraite , certains trouveront téméraire d'avoir sauté les 16 étapes précédentes . Ce n'est pas faux  Au moins pourra t on ne pas nier que la prière d'autorité ne se fonde pas sur ses propres forces mais sur celle de ceux qui auront tout laissé pour que ce ne soit " plus moi mais le Christ qui vive en moi ", car sa Puissance s'accomplit dans ma faiblesse

 ... Pas si facile à atteindre l'étape 17 ...?? 
Certainement juste  et vrai , je ne serai pas le dernier à le dire ....  pour commencer dès le début, humblement,  vous avez le FIL  
https://lepeupledelapaix.forumactif.com/t38634-agape-guerison-du-coeur-de-l-image-du-corps


Dernière édition par azais le Dim 11 Déc 2016 - 23:02, édité 1 fois
avatar
azais
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 5160
Age : 66
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce qu'une prière d'autorite ?

Message par Scala-Coeli le Sam 3 Déc 2016 - 11:08

@pax et bonum a écrit:Pour qui vous prenez-vous?...le bon Dieu en personne?

Vous m'avez bien dit de ne pas continuer sur ce sujet


[info @pax et bonum, veuillez faire preuve de calme et ne pas vous emporter sur le forum SVP, s'il y a des différends à régler de personne à personne, utilisez les MP. Merci.
avatar
Scala-Coeli
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 1170
Localisation : Lutèce
Inscription : 04/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce qu'une prière d'autorite ?

Message par pax et bonum le Sam 3 Déc 2016 - 11:24

[info supprimé post hors sujet : prière de mettre ce genre de propos en MP merci 
dernier avertissement
avatar
pax et bonum
Avec les anges

Masculin Messages : 6086
Localisation : france-sud-est
Inscription : 10/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce qu'une prière d'autorite ?

Message par Marie du 65 le Sam 3 Déc 2016 - 11:37

[info Pax,
J'ai édité mon message je pense que vous ne m'apporterez aucune réponse (en MP, pas ici svp)  !!
Marie du 65
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 21160
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce qu'une prière d'autorite ?

Message par Isabelle-Marie le Sam 3 Déc 2016 - 13:27

@pax et bonum a écrit:En effet,lorsque la parole "que son sang retombe sur nous et sur nos enfants" est proférée,il s'agit d'une parole prophétique aux allures de malédictions mais qui n'en est pas une.La parole annonciatrice sera une des grandes prophéties de la Rédemption de Notre Seigneur Jésus-Christ.

.


Ah bon ? Vous pouvez m'expliquer ?
avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 1541
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce qu'une prière d'autorite ?

Message par Philippe-Antoine le Sam 3 Déc 2016 - 16:24

@Isabelle-Marie a écrit:
@pax et bonum a écrit:En effet,lorsque la parole "que son sang retombe sur nous et sur nos enfants" est proférée,il s'agit d'une parole prophétique aux allures de malédictions mais qui n'en est pas une.La parole annonciatrice sera une des grandes prophéties de la Rédemption de Notre Seigneur Jésus-Christ.

.


Ah bon ? Vous pouvez m'expliquer ?

Personnellement cela me paraît clair : je ne vois pas en effet comment le Sang du Rédempteur verse en remission de nos peches pourrait être une malédiction!!!
D'accord avec vous Pax.
avatar
Philippe-Antoine
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2103
Age : 64
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce qu'une prière d'autorite ?

Message par véronique69 le Sam 3 Déc 2016 - 19:54

On n'est pas sûr de partager cette approche de Philippe-Antoine ; le Sang du Christ est bénédiction quand il est invoqué avec un esprit de repentir, de reconnaissance et d'amour, ce qui n'est pas le cas dans la parole proférée : "que son Sang retombe sur nous et sur nos enfants".
Elle deviendra bénédiction, nous semble-t-il, que lorsque qu'"ils se lamenteront sur Celui qu'ils ont transpercés", car ce jour là, ils comprendront dans les larmes et le repentir...

véronique69
Aime le Rosaire

Féminin Messages : 711
Inscription : 09/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce qu'une prière d'autorite ?

Message par Philippe-Antoine le Sam 3 Déc 2016 - 20:53

@véronique69 a écrit:On n'est pas sûr de partager cette approche de Philippe-Antoine ; le Sang du Christ est bénédiction quand il est invoqué avec un esprit de repentir, de reconnaissance et d'amour, ce qui n'est pas le cas dans la parole proférée : "que son Sang retombe sur nous et sur nos enfants".
Elle deviendra bénédiction, nous semble-t-il, que lorsque qu'"ils se lamenteront sur Celui qu'ils ont transpercés", car ce jour là, ils comprendront dans les larmes et le repentir...
Predicateur
Tout dépend de la traduction de ce verset d Evangile (cf. Matthieu 27-25). Selon la Bible Crampon c'est "
25 Et tout le peuple dit : " Que son sang soit sur nous et sur nos enfants ! " Le sens me paraît différent
Perso, je me sens plus en phase avec cette dernière version.
avatar
Philippe-Antoine
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2103
Age : 64
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce qu'une prière d'autorite ?

Message par Isabelle-Marie le Sam 3 Déc 2016 - 23:35

@Philippe-Antoine a écrit:
@véronique69 a écrit:On n'est pas sûr de partager cette approche de Philippe-Antoine ; le Sang du Christ est bénédiction quand il est invoqué avec un esprit de repentir, de reconnaissance et d'amour, ce qui n'est pas le cas dans la parole proférée : "que son Sang retombe sur nous et sur nos enfants".
Elle deviendra bénédiction, nous semble-t-il, que lorsque qu'"ils se lamenteront sur Celui qu'ils ont transpercés", car ce jour là, ils comprendront dans les larmes et le repentir...
Predicateur
Tout dépend de la traduction de ce verset d Evangile (cf. Matthieu 27-25). Selon la Bible Crampon c'est " 25 Et tout le peuple dit : " Que son sang soit sur nous et sur nos enfants ! " Le sens me paraît différent  Perso, je me sens plus en phase avec cette dernière version.

A chaque fois que je la lis (dans l'une ou l'autre version d'ailleurs) cette parole me fait frémir. Sans doute ils ne savaient pas ce qu'ils faisaient, comme Jésus l'a dit, et ils étaient, en cette heure de ténèbres, sous l'influence du diable, mais effectivement, comme le dit Véronique, comment le Sang du Christ peut-il être bénédiction si on l'invoque dans un esprit de haine ?
@I-M voir MP pour vous 
avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 1541
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce qu'une prière d'autorite ?

Message par véronique69 le Dim 4 Déc 2016 - 12:21

ne peut-on voir dans la Shoah une conséquence de non-bénédiction pour ne pas employer le terme "malédiction" ??

véronique69
Aime le Rosaire

Féminin Messages : 711
Inscription : 09/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce qu'une prière d'autorite ?

Message par azais le Dim 4 Déc 2016 - 12:35

@véronique69 a écrit:ne peut-on voir dans la Shoah une conséquence de non-bénédiction pour ne pas employer le terme "malédiction" ??
non : pour moi cette interprétation est inacceptable 

La Shoah au contraire a scellé une alliance dans le martyre par le sang les hommes de bonne volonté , les croyants  chrétiens protestants et catholiques et les juifs (même si les médias ne parlent que de la Shoah et qu'aujourd'hui les chiffres ont été grossis pour accélérer la création de l'Etat d'Israël et le commencement de la disparition des palestiniens  arabes de toutes confessions)


Cela voudrait dire que tous les martyres innombrables et innombrés  du nazisme sont maudits par Dieu du fait de la transgression du peuple de Dieu face au représentant du Prince de ce monde 
avatar
azais
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 5160
Age : 66
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce qu'une prière d'autorite ?

Message par véronique69 le Dim 4 Déc 2016 - 13:38

Dieu ne veut pas la souffrance qui est une conséquence du péché ; Il se sert de la souffrance comme moyen de rédemption comme une médaille à double face ; ne peut-on avoir cette double lecture dans ce cas !

véronique69
Aime le Rosaire

Féminin Messages : 711
Inscription : 09/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce qu'une prière d'autorite ?

Message par véronique69 le Dim 4 Déc 2016 - 14:01

Du fait de notre humanité, nous sommes SOLIDAIRES des transgressions : péché originel, 2e et maintenant 3e transgression d'où la souffrance qui en est une conséquence : on ne peut que l'associer à la Souffrance de Celui qui est l'Innocence Crucifiée pour qu'elle ait valeur  de rédemption et de purification ; le salaire du péché est la mort mais l'Agneau a vaincu la mort.
Effectivement, le terme "malédiction" est impropre même s'il peut y avoir une certaine corrélation entre transgression du peuple élu et la souffrance qui a pu en résulter ensuite.

véronique69
Aime le Rosaire

Féminin Messages : 711
Inscription : 09/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce qu'une prière d'autorite ?

Message par véronique69 le Dim 4 Déc 2016 - 16:36

à l'attention d'Azaïs : il ne faut pas INVERSER les rôles : c'est le peuple juif qui prononce pour ainsi dire une malédiction sur leurs propres enfants par cette parole "que Son Sang retombe sur nous..."; ce n'est aucunement de l'initiative de DIEU

véronique69
Aime le Rosaire

Féminin Messages : 711
Inscription : 09/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce qu'une prière d'autorite ?

Message par Isabelle-Marie le Dim 4 Déc 2016 - 22:36

@véronique69 a écrit:à l'attention d'Azaïs : il ne faut pas INVERSER les rôles : c'est le peuple juif qui prononce pour ainsi dire une malédiction sur leurs propres enfants par cette parole "que Son Sang retombe sur nous..."; ce n'est aucunement de l'initiative de DIEU
Certainement !  Dieu veut sauver son peuple parce qu'Il veut nous sauver tous. Jésus n'a t-il pas dit que le salut vient des juifs? Il y a là un mystère, et il faudrait relire tout "l'épître aux Romains" :

Extrait du chapitre 11 :
Car je ne veux pas, frères, que vous ignoriez ce mystère, afin que vous ne soyez pas sages à vos propres yeux: c'est qu'une partie d'Israël est tombée dans l'aveuglement jusqu'à ce que la masse des Gentils soit entrée.
Et ainsi tout Israël sera sauvé, selon qu'il est écrit:
 " Le libérateur viendra de Sion, et il éloignera de Jacob toute impiété; et ce sera mon alliance avec eux, lorsque j'aurai ôté leurs péchés.
Il est vrai, en ce qui concerne l'Evangile, ils sont encore ennemis à cause de vous; mais eu égard au choix divin, ils sont aimés à cause de leurs pères.
Car les dons et la vocation de Dieu sont sans repentance.
Et comme vous-mêmes autrefois vous avez désobéi à Dieu, et que, par le fait de leur désobéissance, vous avez maintenant obtenu miséricorde, de même, eux aussi, ils ont maintenant désobéi, à cause de la miséricorde qui vous a été faite, afin qu'ils obtiennent également miséricorde.
Car Dieu a enfermé tous les hommes dans la désobéissance, pour faire miséricorde à tous.
O profondeur inépuisable et de la sagesse et de la science de Dieu! Que ses jugements sont insondables et ses voies incompréhensibles!
Car " qui a connu la pensée du Seigneur ou qui a été son conseiller? "
Ou bien " qui lui a donné le premier, pour qu'il ait à recevoir en retour?
De lui, par lui et pour lui sont toutes choses. A lui la gloire dans tous les siècles! Amen!
avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 1541
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce qu'une prière d'autorite ?

Message par Jeannedelamontagne le Dim 11 Déc 2016 - 20:23

(Matthieu 27-25). Selon la Bible Crampon c'est 
25 Et tout le peuple dit : " Que son sang soit sur nous et sur nos enfants"
Chapelet Predicateur Chapelet 

Toujours bien de consulter les docteurs et pères de l'Eglise, quand on s’interroge sur un verset de la Sainte Ecriture! 

 ( source :Saint Thomas d'Aquin en Catena Aurea sur Mathieu vv. 15-25).

S. Chrys. (hom. 86.) 
Comme Jésus n’avait répondu aux accusations des Juifs rien qui permit à Pilate de le renvoyer déchargé des crimes qu’on lui reprochait, il a recours à un autre expédient pour le délivrer. " Or, le gouverneur avait coutume au jour de la fête de Pâques d’accorder au peuple la délivrance de celui des prisonniers qu’il demandait. " 
— Orig. C’est ainsi que les gouvernements accordent quelques grâces aux nations qu’ils ont conquises, jusqu’à ce qu’ils les aient complètement assujetties à leur joug. Cependant cette coutume existait autrefois chez les Juifs ; car nous voyons Saul acquiescer è la demande qui lui est faite par tout le peuple, de ne pas faire mettre à mort son fils Jonathas. 
— S. Chrys. (hom.86.) Pilate voulut profiter de cette coutume pour essayer de délivrer Jésus-Christ, et pour ne pas laisser aux Juifs l’ombre même d’excuse, il met en parallèle de Jésus un homicide déclaré. "Il y avait alors un criminel fameux, nommé Barrabas" L’Évangéliste ne se contente pas de le qualifier de voleur, mais il l’appelle un voleur insigne, c’est-à-dire connu par sa scélératesse. 
— S. Jér. Barrabas, d’après l’Évangile, selon les Hébreux, veut dire le fils de leur maître, et il avait été condamné pour cause d’homicide et de sédition. Or, Pilate leur offre de délivrer, à leur choix, Barrabas ou Jésus, ne doutant pas qu’ils ne choisissent Jésus. " Les ayant donc assemblés, Pilate leur dit : Lequel voulez-vous que je vous délivre de Barrabas ou de Jésus qui est appelé Christ ? " 
— S. Chrys. (hom. 86). C’est comme s’il leur disait : Si vous ne voulez pas l’absoudre comme innocent, du moins graciez-le comme coupable à l’occasion de cette grande fête; en effet, ils auraient dû le délivrer malgré des crimes manifestes, à combien plus forte raison devant des accusations aussi peu fondées. Mais voyez comme les choses sont renversées; c’est le peuple qui ordinairement demande la grâce des condamnés, et le pouvoir qui la leur accorde; ici, c’est le contraire qui arrive; l’autorité fait cette demande au peuple, et le peuple n’en devient que plus acharné à sa proie.
La Glose. L’Évangéliste nous apprend pourquoi Pilate travaillait à délivrer le Sauveur : " Car il savait que c’était par envie qu’ils l’avaient livré. " 
— REMI. Saint Jean nous fait connaître la cause de cette envie, en nous racontant ce qu’ils se disaient entre eux : " Voici que tout le monde le suit, et si nous le laissons ainsi, tous finiront par croire eu lui. " (Jn 11.) Il faut remarquer qu’au lieu de ce que nous lisons dans saint Matthieu: " Ou Jésus qui est appelé Christ ? " Saint Marc dit : " Voulez-vous que je vous délivre le roi des Juifs ? " Car les rois des Juifs seuls recevaient l’onction, et le nom de christ à cause de cette onction.
S. Chrys. (hom. 86.) L’Évangéliste ajoute une autre circonstance qui aurait dû les rappeler tous à des sentiments plus modérés: "Et pendant qu’il siégeait sur son tribunal, sa femme lui envoya dire: Ne vous embarrassez pas dans l’affaire de ce juste, "et le songe de cette femme vient ajouter un grand poids aux preuves de faits déjà si imposants. 
— Rab. Remarquons que le tribunal est le siège des juges, le trône, celui des rois, et la chaire celui des docteurs. Or, la femme d’un païen comprit dans un songe et dans une vision, ce que les Juifs ne voulurent ni croire ni comprendre en plein jour. 
— S. JÉR. Il faut observer aussi que Dieu s’est souvent servi de songes pour révéler la vérité aux Gentils, et que Pilate et sa femme, confessant l’innocence du Seigneur, personnifient en eux le témoignage rendu à Jésus-Christ par les Gentils.
 — S. Chrys. (hom. 86.) Mais pourquoi n’était-ce point à Pilate lui-même que ce songe fut envoyé ? Parce que sa femme en était plus digne que lui, ou bien, parce qu’on aurait cru moins facilement Pilate, ou bien enfin, parce qu’il n’en aurait point parlé. C’est donc par un dessein particulier de Dieu qu’une femme a eu cette vision dans un songe, pour qu’elle arrivât à la connaissance de tous. Et non-seulement elle a cette vision, mais elle en est étrangement tourmentée : " J’ai beaucoup souffert dans un songe à cause de lui. " Dieu le permet ainsi, afin que l’affection de Pilate pour sa femme le détournât de consentir à la condamnation de Jésus. L’heure même où cette vision avait eu lieu venait encore à l’appui, car c’était cette nuit là même. 
— S. Aug. C’est ainsi que Dieu épouvante le juge dans la personne de sa femme, et afin qu’il ne se rende point, par sa sentence, complice du crime des Juifs, il trouve son propre jugement dans la vision et dans les inquiétudes de sa femme ; il est jugé, lui qui a le pouvoir de juger, et il souffre le premier avant qu’il en fasse souffrir un autre. 
— Rab. Ou bien dans un autre sens, le démon comprend enfin que Jésus-Christ va lui arracher ses dépouilles, il reprend donc le plan qu’il avait suivi dès le commencement, en introduisant la mort dans le monde par une femme, et il veut encore, par l’entremise d’une autre femme, arracher Jésus des mains des Juifs pour ne point perdre, par sa mort, l’empire de la mort qu’il avait sur tous les hommes.
S. Chrys. (hom. 86.) Tant de motifs réunis ne peuvent fléchir les ennemis du Sauveur, parce que l’envie les avait complètement aveuglés. Aussi cherchent-ils à corrompre le peuple en le rendant complice de leur noire méchanceté " Mais les princes des prêtres et les anciens persuadèrent au peuple de demander Barrabas, et de faire périr Jésus. 
— Orig. Voyons donc maintenant comment le peuple juif se laisse persuader par les anciens et par les docteurs de la loi, et entraîner à concourir à la mort de Jésus.
" Le gouverneur donc, reprenant la parole, leur dit : Lequel des deux voulez-vous que je vous délivre ? " 
— La Glose. L’Évangéliste dit ici que Pilate répondit, parce qu’il a pu répondre, en effet, soit à l’avertissement que sa femme lui avait donné, soit à la demande du peuple qui voulait, selon l’usage, qu’on lui délivrât quelqu’un dans ce jour de fête.
 — Orig. Or, la foule, comme une troupe de bêtes féroces qui suivent la voie large, demanda. qu’on lui délivrât Barrabas : " Et ils répondirent : Barrabas. 
" Voilà pourquoi cette nation est déchirée par des séditions, des homicides, des brigandages, crimes que plusieurs de ses enfants commettent extérieurement, et dont tous se rendent coupables dans leur âme. 
Car là où Jésus n’est pas, il n’y a que disputes et combats ; là, au contraire, où il est, se trouvent tous les biens et la paix. Tous ceux encore qui sont semblables aux Juifs, ou dans leur croyance ou dans leur vie, veulent la délivrance de Barrabas ; car tout homme qui fait le mal, délivre en lui-même Barrabas, et y tient Jésus captif ; celui au contraire qui fait le bien, a dans son âme Jésus-Christ libre de tout lien, et y tient Barrabas enchaîné
Pilate, cependant, voulut leur inspirer la honte d’une si flagrante injustice : " Et il leur dit : Que ferai-je donc de Jésus qui est appelé Christ ? " Ce n’est pas pour ce seul motif qu’il leur fait cette question, mais pour voir jusqu’où irait leur cruelle impiété. 
Or, ils ne rougissent pas d’entendre Pilate proclamer que Jésus est le Christ, et ils ne mettent plus de bornes à leur sacrilège: "Ils s’écrièrent tous: Qu’il soit crucifié. "Ils comblent ainsi la mesure de leurs crimes, non-seulement en demandant la vie d’un homicide, mais encore en demandant la mort d’un juste et la mort ignominieuse de la croix (Sg 2, 20). 
— Rab. Les crucifiés, attachés au bois de la croix par des clous qui leur traversaient les pieds et les mains, mouraient d’une mort prolongée, et vivaient-longtemps encore sur cet instrument de supplice. Ce n’était pas, toutefois, pour prolonger leur vie, mais pour retarder leur mort, afin de prolonger leurs souffrances, qu’on leur infligeait ce supplice. Mais tandis que. les Juifs ne pensaient qu’à faire souffrir à Jésus la mort la plus honteuse, ils lui préparaient, sans le comprendre, le genre de mort que le Seigneur avait lui-même choisie ; car il devait placer la croix elle-même sur le front des fidèles comme le trophée de sa victoire sur le démon.
S. Jér. Pilate ne se rend pas encore à cette cruelle réponse des Juifs, mais sous l’impression de l’avertissement que sa femme lui a donné : " Ne vous mêlez pas de l’affaire de ce juste, " il insiste de nouveau. " Le gouverneur lui dit : Mais quel mal a-t-il fait ? " Pilate décharge ainsi Jésus de toute accusation. " Mais ils se mirent à crier encore plus fort : Qu’il soit crucifié, " accomplissant ainsi cette prédiction du Roi-prophète. " Un grand nombre de chiens m’ont environné ; l’assemblée des méchants m’a assiégé (Ps 20), " et cette autre de Jérémie : " Ceux qui étaient mon héritage, sont devenus pour moi comme le lion dans la forêt, ils ont élevé leur voix contre moi. " (Jr 12.)
 — S. Aug. (de l’accord des Evang., 3, 8.) Pilate discuta longtemps avec les Juifs, dans le désir de délivrer Jésus, ce que saint Matthieu nous indique en ces quelques mots : "Pilate, voyant qu’il ne gagnait rien, mais que le tumulte ne faisait qu’augmenter, "réflexion qui prouve que Pilate avait fait les plus grands efforts (bien que l’Évangéliste n’entre pas dans le détail) pour arracher Jésus à leur fureur.
" Il prit de l’eau, et se lava les mains devant le peuple en disant : Je suis innocent du sang de ce juste, " etc. 
— Remi. C’était la coutume chez les anciens, quand un homme voulait prouver son innocence, qu’il se fit apporter de l’eau et se lavât les mains devant le peuple.
S. Jér. Pilate se fit apporter de l’eau conformément à ces autres paroles du Roi-prophète : "Je laverai mes mains parmi les innocents, " et il semble dire par là à haute voix " Pour moi, j’ai voulu délivrer l’innocent, mais comme une sédition est prête d’éclater, et qu’on veut m’accuser du crime de haute trahison contre César, je suis innocent du sang de ce juste. " Ainsi ce juge, que l’on force de rendre une sentence de mort contre le Seigneur, ne condamne point celui qui lui est présenté, mais il confond ceux qui l’amènent devant son tribunal, en proclamant l’innocence de celui qu’ils veulent crucifier. 
Il ajoute : " A vous d’en répondre, " c’est-à-dire : Je suis l’exécuteur des lois, mais c’est votre voix qui répand le sang innocent : " Et tout le peuple répondit : Que son sang soit sur nous, " etc. Cette imprécation pèse encore aujourd’hui sur les Juifs, et le sang du Seigneur s’attache à eux jusqu’à ce jour.

S. Chrys. (hom. 86.) Considérez d’ailleurs jusqu’où va leur fureur aveugle et insensée ; leur impiété, et la funeste passion de l’envie qui les domine, ne leur permet plus de voir leurs plus chers intérêts, ils se dévouent eux-mêmes à la malédiction en s’écriant : " Que son sang soit sur nous, " et ils appellent cette malédiction jusque sur leurs enfants : " Et sur nos enfants. " Cependant le Dieu plein de miséricorde n’a pas ratifié entièrement leur jugement ; car il en a choisi parmi eux et parmi leurs enfants qui ont fait pénitence, un Paul par exemple, et ces milliers de Juifs qui embrassèrent la foi dans la ville de Jérusalem (Ac 2, 41 ; 4, 4).


Jeannedelamontagne
Veut-etre un saint/e

Féminin Messages : 238
Age : 52
Localisation : Pyrenées
Inscription : 05/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Préparation à la prière d'autorité par la prière du soir

Message par Jeannedelamontagne le Ven 16 Déc 2016 - 20:36

En faisant la prière curative de guérison pendant la prière du soir on peut se préparer à la prière d'autorité de la nuit en désirant fortement cette transformation dans la 7 demeures pendant le sommeil.


soeur Chapelet soeur Chapelet soeur

Prière curative de guérison dans les sept demeures de l’oraison


Première demeure
Comme Roi fraternel de l’Univers, nous nous saisissons du Bien universel unifié en Marie, Notre-Dame du Bon Gouvernement, Notre-Dame de l’Universalité, pour nous unir lumineusement avec toute la jeunesse du monde, tous les justes et les hommes de bonne volonté entourés et cernés de toutes parts par le Mal universel partout sur l’orbe de la terre, et aussi avec chacun des enfants innocents qui sont dans l’autel, nous nous unissons à tous ceux qui sont unis profondément dans l’infaillibilité nouvelle de l’Eglise à travers les cœurs unis du Saint-Père François et du Pape Benoît, les successeurs de Pierre dans le monde d’aujourd’hui, pour rentrer en communion avec chacune de leurs âmes et pour que nous puissions ensemble à notre prière recevoir la mission invisible du Saint-Esprit pour nous plonger dans la transformation première, devenir comme une hostie humblement et savoureusement déposée en cette transformation, dans la première demeure de l’union transformante où par grâce gratuite nous échappons à toute complicité vis-à-vis du péché mortel.
Au Nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, je me plonge + avec chacune de ces âmes esprit âme et corps dans le bain + curatif des Cœurs Unis de Jésus, Marie, Joseph, lieu céleste de guérison + et je demeure + dans cette première transformation surnaturelle qui nous libère de toute complicité avec le péché mortel, acceptant la guérison et la restauration + de notre être tout entier conformément à la Divine Volonté +.
Je rends grâce, dès à présent, pour la guérison et la purification + de tous nos cancers de l’âme et du corps, et pour la disparition et éradication totale + de toutes nos lèpres physiques, morales et spirituelles, et dans la puissante Bénédiction + de Dieu, l’enlèvement de toutes les malédictions de notre humanité passée, de toutes les malédictions de notre humanité présente et de toutes les malédictions de notre humanité future +. Amen.
Que la Puissance génératrice des Forces vivantes qui brûlent les Cœurs Unis de Jésus, Marie et Joseph, purifie, régénère, imprègne, vivifie, transforme, recrée toutes nos mémoires corporelles et spirituelles, renouvelle chaque cellule de notre chair crucifiée jadis et encore aujourd’hui par le péché et par la Transgression suprême, et nous rende la blancheur immaculée de notre Innocence divine donnée lors de la création de notre âme immortelle. Amen.
Que par le bain curatif + et vivant des Cœurs Unis de Jésus, Marie et Joseph, notre chair et notre âme rendues pures comme lors de notre venue sur la terre deviennent cellules parfaites du Corps Parfait du Christ dont elles proviennent ici désormais puisqu’Il en est la Source dans la mise en place du corps spirituel s’écoulant en nous d’en-haut dès cette terre. Amen.
Et aussi, que notre âme retrouve la pureté du diamant originel d’avant la chute, lieu où réside la Très Sainte Trinité + pour que se surmultiplie en nous la liberté du Don de la Memoria Dei de notre corps originel. Amen.



Merci Seigneur, merci Seigneur, alléluia pour toute la jeunesse, alléluia pour tous les justes, alléluia pour tous les enfants, alléluia pour le Saint-Père !
Merci Seigneur de nous immerger, de nous engloutir délicieusement, de nous plonger merveilleusement, de nous abandonner profondément, de nous faire disparaître suavement, glorieusement dans cette transformation dans le pur amour des Cœurs unis de Jésus, Marie, Joseph, dans toutes les dimensions de cette transformation divine, dans toutes les grandes profondeurs du Coeur glorieux de Jésus Marie Joseph. Dans ce pèlerinage avec les éléments, j’en atteins les plus grandes profondeurs, les plus hauts sommets, j’en traverse le voile. Je découvre, je vois le bassin, ou plutôt l’océan, de l’essence substantielle de la déité toute pure de Dieu. Je me laisse revêtir de la longue robe d’innocence divine triomphante du Verbe de Dieu assumant de l’intérieur mon corps, ma chair, mon sang, mon âme, mon esprit, mes puissances, mon innocence, ma liberté, mon être tout entier, ma nature humaine tout entière. Je me laisse déposer et immerger dans le nouveau baptême de l’essence substantielle de la déité toute pure de Dieu en Lui-même, et avec chacune de ces âmes je pose l’acte de foi que dans l’invisible nous y demeurons corps âme et esprit jusqu’à libération et liberté complète vis-à-vis du péché.


Amen

Deuxième demeure
Seigneur, Père Fils et Saint-Esprit, nous vous en supplions, envoyez dans la très grande profondeur de chacune de nos âmes, chacune des âmes de ces jeunes, de ces justes sur toute l’orbe de la terre, de ces innocents dans l’autel, de tous ceux qui sont unis profondément en Un dans l’infaillibilité du Pape et du Saint-Père, envoyez la mission invisible du Saint-Esprit pour nous plonger gratuitement, miraculeusement, dans la seconde demeure de l’union transformante, celle de la libération totale de toute imperfection, même en pensée, de tout attachement aux choses terrestres, du dépouillement total pour le vol libre de la lumière, pour que la lumière surnaturelle nous fasse voir surnaturellement la splendeur de Votre vie intime dans la voie illuminative sous le souffle des dons du Saint-Esprit, pour la liberté de la vie contemplative qui pénètre les secrets lumineux, surnaturels et divins en les voyant dans l’Esprit Saint, en les savourant dans l’Esprit Saint.
Dans cette merveilleuse libération, avec les jeunes, avec les justes, avec les enfants, avec le Saint-Père, avec le Pape, avec tous ceux qui leur sont profondément unis de manière vivante, lumineuse et ardente, au Nom du Père, du Fils, du Saint-Esprit, je me plonge + esprit âme et corps dans le bain + curatif des Cœurs Unis de Jésus, Marie, Joseph, lieu céleste de guérison + et dans cette seconde demeure de libération de toute imperfection terrestre, je me laisse transformer +, acceptant la guérison et la restauration + de notre être tout entier conformément à la Divine Volonté +.
Je rends grâce, dès à présent, pour la guérison et la purification + de tous nos cancers de l’âme et du corps, et pour la disparition et éradication totale + de toutes nos lèpres physiques, morales et spirituelles, et dans la puissante Bénédiction + de Dieu, l’enlèvement de toutes les malédictions de notre humanité passée, de toutes les malédictions de notre humanité présente et de toutes les malédictions de notre humanité future +. Amen.
Que la Puissance génératrice des Forces vivantes qui brûlent les Cœurs Unis de Jésus, Marie et Joseph, purifie, régénère, imbibe, imprègne, vivifie, transforme, recrée, illumine toutes nos mémoires corporelles et spirituelles, renouvelle chaque cellule de notre chair crucifiée jadis et encore aujourd’hui par le péché et par la Transgression suprême, et nous rende enfin la blancheur immaculée de notre Innocence divine donnée lorsque nous avons été créés en notre âme immortelle. Amen.
Que par le bain curatif + et vivant des Cœurs Unis de Jésus, Marie et Joseph, notre chair et notre âme rendues pures comme lors de notre venue sur la terre deviennent cellules parfaites du Corps Parfait du Christ dont elles proviennent ici désormais puisqu’Il en est la Source dans la mise en place du corps spirituel venu d’en-haut et qui s’écoule en nous dès cette terre.
Et aussi, que notre âme retrouve la pureté du diamant originel d’avant la chute, lieu où réside la Très Sainte Trinité + pour que se surmultiplie en nous dans cette union illuminative la liberté du Don transformée de notre Memoria Dei en notre corps originel. Amen.



Merci Seigneur, merci Seigneur ! Alléluia ! Merci ! Louange et gloire à Toi ! Béni sois-Tu ! Béni soit Ton Nom !

Merci Seigneur de nous immerger merveilleusement, de nous plonger délicieusement, de nous engloutir suavement, de nous faire disparaître glorieusement dans l’intime, dans la lumière d’amour des Cœurs Unis de Jésus, Marie et Joseph dans une totale libération de toute complicité avec les attachements terrestres, dans toutes les dimensions intérieures de cette libération, engloutis dans les immenses, merveilleuses, lumineuses, surabondantes et amoureuses profondeurs, hauteurs et splendeurs des Cœurs Unis de Jésus, Marie et Joseph. Dans ce pèlerinage intérieur, nous atteignons les plus sublimes hauteurs et profondeurs de la réalité vivante des Cœurs Unis de Jésus, Marie, Joseph, et dans ces sommets, nous en traversons le voile. Sur l’autre versant, nous découvrons l’immensité du bassin, de la fontaine, de l’océan de l’essence substantielle de la déité toute pure de Dieu en Lui-même. Nous nous laissons revêtir intérieurement en notre corps, notre chair, notre âme et notre esprit de la robe d’innocence divine triomphante du Verbe éternel de Dieu assumant de l’intérieur toute notre nature humaine. Et nous nous laissons immerger, plonger dans le baptême nouveau l’essence substantielle de la déité toute pure de Dieu en Lui-même comme des enfants, des engendrés éternels nouveaux. Et nous posons l’acte de foi que dans l’invisible nous y demeurons corps âme et esprit jusqu’à libération complète de la liberté de notre vie contemplative par amour de Dieu, union illuminative complète.
Nous discernons que nous sommes arrivés à la deuxième demeure lorsque nous n’avons plus aucun jugement, lorsque nous n’avons plus aucune parole de médisance, nous avons un signe que nous sommes dans la deuxième demeure. Un catholique, normalement, est arrivé au moins à la cinquième demeure. Il faut quand même monter dans la grâce sanctifiante. Dans la première demeure, nous pouvons faire des péchés mais nous ne sommes pas complices, ça nous échappe.
C’est dans la seconde demeure que nous déposons en nous le fruit de la préparation lointaine de notre endormissement de la veille au soir. Au bout de quelques minutes d’oraison, ça y est, nous voyons, nous expérimentons surnaturellement ce que nous avons désiré voir : par exemple comment de nous l’Immaculée Conception émane par création pure de Dieu dans le grand cercle du feu de la création tout entière en Dieu ; nous faisons l’expérience en nous-mêmes d’être cette source d’émanation de l’Immaculée Conception en toutes choses disponibles et nous voyons. C’est l’union illuminative contemplative.


Amen



Troisième demeure
Alors il y a une invasion d’amour qui est surnaturelle par une mission invisible du Saint-Esprit qui nous emporte dans la troisième demeure, et dans le cœur de l’Eglise du Ciel et de la terre, il n’y a plus que de l’amour qui émane de nous, un amour théologal et surnaturel.
Nous demandons à la mission invisible du Saint-Esprit de s’emparer de chacune de nos âmes, de tous les jeunes de la terre de bonne volonté, toute la jeunesse de la grâce, tous les justes, tous les ajustés, et tous les enfants dans l’autel :
Ô Seigneur, Père Fils et Saint-Esprit, envoyez dans la très grande profondeur de chacune de nos âmes, chacune des âmes des jeunes d’aujourd’hui, des justes cernés de toute part par le Mal universel, et des enfants devant l’autel, le Saint-Esprit dans Sa mission invisible pour que nous soyons comme engloutis, emportés, admis miraculeusement dans la troisième demeure de l’union transformante, cette fameuse demeure de la transformation surnaturelle du recueillement d’amour où nous disons : « Dans le cœur de l’Eglise ma Mère, je serai l’amour ». C’est l’amour d’en-haut qui recueille toutes les formes de nos amours et qui fait disparaître toutes les autres sources d’amour en nous. Elles ont disparu et nous sommes recueillis dans un amour qui vient uniquement d’en-haut et qui irrigue toutes les sources d’amour du Ciel et de la terre en nous. Ce recueillement d’amour fait la troisième demeure, où tout l’amour qui s’écoule en nous est unifié dans un unique amour, amour venu d’en-haut qui actue le pur amour des Cœurs Unis de Jésus, Marie et Joseph en un seul amour en nous. La signature de la troisième demeure, vous la connaissez, c’est quand il n’y a aucune difficulté pour aimer nos pires ennemis ; nous prions pour eux et nous les aimons.
Dans cette transformation surnaturelle nouvelle, au Nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, je me plonge + avec chacune de ces âmes esprit âme et corps dans le bain + curatif des Cœurs Unis de Jésus, Marie, Joseph, lieu céleste de guérison + et je demeure + avec chacune de ces âmes dans cette troisième transformation divine surnaturelle, acceptant la guérison et la restauration + de notre être tout entier conformément à la Divine Volonté +.
Je rends grâce, dès à présent, pour la guérison et la purification + de tous nos cancers de l’âme et du corps, et pour la disparition et éradication totale + de toutes nos lèpres physiques, morales et spirituelles, et dans la puissante Bénédiction + de Dieu, l’enlèvement de toutes les malédictions de notre humanité passée, de toutes les malédictions de notre humanité présente et de toutes les malédictions de notre humanité future +. Amen.
Que la Puissance génératrice des Forces vivantes qui brûlent les Cœurs Unis de Jésus, Marie et Joseph, purifie, régénère, imprègne, vivifie, transforme, recrée toutes nos mémoires corporelles et spirituelles qui sont en nous, renouvelle chaque cellule de notre chair crucifiée jadis et encore aujourd’hui par le péché et par la Transgression suprême, et surtout nous rende la blancheur immaculée de notre Innocence divine donnée lors de la création de notre âme immortelle. Amen.
Que par le bain curatif + et vivant des Cœurs Unis de Jésus, Marie et Joseph, notre chair et notre âme rendues pures comme lors de notre venue sur la terre deviennent des cellules parfaites du Corps Parfait du Christ dont elles proviennent ici désormais puisqu’Il en est la Source dans la mise en place et l’écoulement du corps spirituel venu d’en-haut en nous dès cette terre.
Et aussi, que notre âme retrouve la pureté du diamant originel d’avant la chute, lieu où réside la Très Sainte Trinité + et que se surmultiplie en nous dans ce recueillement d’amour divin la liberté du Don de la Memoria Dei de notre corps originel. Amen.



Merci Seigneur, merci Seigneur, alléluia pour toute la jeunesse, alléluia pour tous les justes, alléluia pour tous les enfants, alléluia pour le Saint-Père ! Alléluia, alléluia ! Béni sois-Tu !
Merci Seigneur de nous immerger profondément, de nous engloutir avec délice et suavité, de nous plonger merveilleusement dans cette transformation d’amour des Cœurs unis de Jésus, Marie, Joseph, de nous faire disparaître complètement, glorieusement, amoureusement, dans le pur amour des Cœurs unis de Jésus, Marie, Joseph en ce recueillement d’amour divin, jusque dans ses immenses profondeurs, hauteurs, splendeurs. Dans ce pèlerinage intérieur, j’en atteins les sommets, j’en traverse le voile, je vois le bassin dans sa substance essentielle de la déité immaculée et toute pure de Dieu en Lui-même. Je me laisse revêtir de la longue tunique blanche de la triomphante et divine innocence du Verbe de Dieu assumant de l’intérieur mon corps, mon sang, ma chair, mon esprit et toute ma nature humaine, et avec Lui je me laisse déposer, plonger, engloutir dans le nouveau baptême de l’essence substantielle de la déité toute pure de Dieu en Lui-même, et ici je pose l’acte de foi que dans l’invisible nous y demeurons corps, âme, chair, sang et esprit jusqu’à la plénitude de source d’amour en nous, jusqu’à imprégnation, transformation divine complète d’amour, purification de toutes les sources dans l’amour qui ne sont pas cette source unique d’amour divin, dans l’abandon, enfoncés dans la main de Dieu, recueillis dans Son amour, par Son amour.
Alors, oui, tout amour en nous désormais vient de Dieu.


Amen

Quatrième demeure


Ô Seigneur envoie dans la très grande profondeur de chacune de nos âmes en communion avec chacune des âmes de ces jeunes, de ces justes répandus sur la terre entière, des innocents, des enfants sous l’autel et dans l’autel, du pape Benoît, du pape François, la mission invisible du Saint-Esprit qui nous enfonce et nous admet miraculeusement dans la quatrième demeure de l’union transformante, la demeure de la paix surnaturelle, éternelle et invincible, l’oraison de quiétude, unité pacifique de la Très Sainte Trinité qui brûle les Cœurs unis de Jésus, Marie et Joseph, paix éternelle de la Très Sainte Trinité dans l’unité qui actue les Cœurs unis de Jésus, Marie, Joseph, qui rassemble, recueille, saisit toutes nos puissances créées pour donner liberté totale à la délicate opération transformante du Saint-Esprit dans nos âmes et nous faire le don de la disponibilité surnaturelle parfaite dans l’absence de mouvements dans la quatrième demeure de quiétude, le principe de notre divinisation chrétienne.
Dans cette transformation en la disponibilité surnaturelle parfaite avec eux, au Nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, je me plonge + esprit âme et corps dans le bain + curatif des Cœurs Unis de Jésus, Marie, Joseph, lieu céleste de guérison + dans cette quatrième demeure de transformation surnaturelle, de disponibilité surnaturelle parfaite, de quiétude surnaturelle, théologale, divine, pacifique parfaite, je demeure +, acceptant la guérison et la restauration pacifique et surnaturelle + de notre être tout entier conformément à la Divine Volonté +.
Je rends grâce dès à présent, en cette disponibilité surnaturelle divine accomplie, pour la guérison et la purification + de tous nos cancers de l’âme et du corps, et pour la disparition et éradication totale + de toutes nos lèpres physiques, morales et spirituelles, et dans la puissante Bénédiction + de Dieu, l’enlèvement de toutes les malédictions de notre humanité passée, toutes les malédictions de notre humanité présente et toutes les malédictions de notre humanité future +. Amen.
Que la Puissance génératrice des Forces vivantes qui brûlent les Cœurs Unis de Jésus, Marie et Joseph, purifie, régénère, imprègne, vivifie, transforme, recrée toutes nos mémoires corporelles et spirituelles dans l’abandon pacifique, renouvelle chaque cellule de notre chair crucifiée jadis et encore aujourd’hui par le péché et par la Transgression suprême, et nous rende enfin la blancheur immaculée de notre Innocence divine, celle qui nous fut donnée lors de la création de notre âme immortelle. Amen.
Qu’ainsi restitués à nous-mêmes par le bain curatif + et vivant des Cœurs Unis de Jésus, Marie et Joseph, notre chair et notre âme rendues pures comme lors de notre venue sur la terre deviennent cellules parfaites du Corps Parfait du Christ dont elles proviennent ici désormais puisqu’Il en est la Source dans la mise en place du corps spirituel s’écoulant du Livre de Vie, d’en-haut, en nous dès cette terre en cette transformation pacifique d’éternité.
Et aussi que notre âme retrouve la pureté du diamant originel d’avant la chute, lieu où réside la Très Sainte Trinité + et que se surmultiplie dans cette demeure en nous cette paix éternelle, cette disponibilité surnaturelle pour transformer la liberté du Don de la Memoria Dei de notre corps originel. Amen.
Ô liberté nouvelle ! Merci Seigneur, alléluia, merci Seigneur pour toute la jeunesse, alléluia pour tous les justes, alléluia pour tous les enfants, alléluia pour le Saint-Père ! Alléluia, alléluia !



Merci Seigneur de nous plonger délicieusement, de nous immerger merveilleusement, suavement, doucement, de nous faire disparaître glorieusement dans cette disponibilité surnaturelle parfaite qui émane en nous des Cœurs Unis de Jésus, Marie, Joseph, en cette paix souveraine, tandis que nous plongeons dans toutes ses dimensions, dans toutes ses grandes profondeurs. Dans ce pèlerinage intérieur nous montons jusque dans les sommets de ces immenses profondeurs de la paix éternelle dans les Cœurs Unis. Dans ces sommets, j’en traverse le voile, je vois le bassin de la fontaine essentielle et substantielle de la déité toute pure de Dieu en Lui-même. Je me laisse revêtir de la robe d’innocence divine triomphante du Verbe de Dieu assumant dans l’intérieur et de l’intérieur mon corps, mon âme, ma chair, mon sang, mon esprit, et la nature humaine tout entière. Là je me laisse baptiser, immerger dans le bassin de la déité essentielle substantielle de la divinité toute pure de Dieu en Lui-même. Ici, en ce nouveau baptême, je pose l’acte de foi que dans l’invisible nous y demeurons corps âme et esprit jusqu’à guérison, transformation complète, jusqu’à l’établissement en nous d’une disponibilité surnaturelle pacifique parfaite en plénitude reçue.
Le signe de la quatrième demeure, c’est qu’il n’y a plus aucune susceptibilité, nous ne perdons jamais la paix. Si notre confesseur nous dit : « Vous savez, il y a encore un petit défaut », nous restons en paix, cela nous met dans une paix encore plus profonde. Dans la quiétude, quand nous prions, il n’y a plus aucun mouvement, c’est le signe que nous sommes dans la quatrième demeure. La disponibilité surnaturelle pacifique, disposition à la cinquième demeure, est cet état où le Seigneur nous a guéris de tout mouvement : purification des sens, purification mentale, purification affective, purification de l’âme. Le père Garrigou Lagrange dit que c’est dans la quatrième demeure que nous commençons à égaler la sainteté naturelle de ceux qui ne sont pas chrétiens. Donc ceux qui n’ont pas la quatrième demeure sont en-dessous des païens. Il y aura un jugement pour ceux qui ne prient pas.


Amen

Cinquième demeure
C’est pour ça que nous invoquons, nous supplions le Père, le Fils et le Saint-Esprit d’envoyer dans les très grandes profondeurs de chacune de nos âmes, celles de la jeunesse toute disponible d’aujourd’hui, toutes ces âmes de bonne volonté remplies de grâce sans le savoir, tous les enfants devant l’autel et tous ceux qui sont envahis de l’infaillibilité du Saint-Père dans une seule lumière vivante, nous supplions que chacune de toutes ces âmes et nos âmes avec elles soient brûlées par la mission invisible du Saint-Esprit qui nous reçoit miraculeusement dans la demeure catholique, dans la cinquième demeure, dans le raccourci parfait, dans l’assomption en l’engendrement éternel dans le sein du Père, lumière d’amour incréé dans le sein du Père qui actue les Coeurs Unis de Jésus, Marie, Joseph, qui nous métamorphose en la colombe, qui établit le passage et nous transforme en instrument divin du Père, instrument divin de la première Personne de la Très Sainte Trinité, instrument de la consolation divine dans le pur Amour des Cœurs Unis de Jésus, Marie et Joseph.
Engendré éternel du Père, dans cette transformation surnaturelle, avec chacune de ces âmes, au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, je me plonge + esprit âme et corps dans l’océan de l’amour des Cœurs Unis de Jésus, Marie, Joseph, dans l’indivisibilité d’amour incréé qui me transforme, lieu céleste de guérison + et je demeure dans cette cinquième transformation divine. Passage de Dieu, assomption, instrument divin. J’accepte la guérison et la restauration + de notre être tout entier conformément au Fiat éternel divin du Soleil de la Divine Volonté +. Amen.
Dans ce Fiat d’amour éternel du Monde Nouveau, je rends grâce, dès à présent, pour la guérison et la purification + de tous nos cancers de l’âme et du corps, et pour la disparition et éradication totale + de toutes nos lèpres physiques, morales et spirituelles, et dans la toute-puissante Bénédiction + de Dieu, l’enlèvement de toutes les malédictions de notre humanité passée, l’enlèvement de toutes les malédictions de notre humanité présente et l’enlèvement de toutes les malédictions de notre humanité future +. Amen.
Que la Puissance génératrice des Forces vivantes qui brûlent les Cœurs Unis de Jésus, Marie et Joseph imprègne, imbibe, purifie, régénère, recrée, soulève dans la transformation nouvelle, la métamorphose parfaite, toutes nos mémoires corporelles et spirituelles, qu’elle renouvelle chaque cellule de notre chair crucifiée jadis et encore aujourd’hui par le péché et par la Transgression suprême, et nous rende enfin la blancheur immaculée de notre Innocence divine qui nous a été donnée lors de la création de notre âme immortelle. Que cette blancheur immaculée devienne l’instrument du Père. Amen.
Que dans ce raccourci du bain curatif + et vivant des Cœurs Unis de Jésus, Marie et Joseph, notre chair et notre âme rendues pures comme lors de notre venue sur la terre deviennent cellules parfaites du Corps Parfait du Christ dont elles proviennent ici et maintenant puisqu’Il en est la Source dans la mise en place du corps spirituel s’écoulant en nous du Livre de la Vie dès cette terre dans le Monde Nouveau du Père en notre liberté nouvelle.
Et aussi que notre âme retrouve la pureté du diamant originel d’avant la chute, lieu où réside la Très Sainte Trinité + et que là se surmultiplie en nous cette transformation divine de la liberté du Don, dans cette cinquième demeure, dans cette métamorphose divine accomplie, de la Memoria Dei de notre corps originel actuel. Amen.



Merci Seigneur, merci Seigneur pour toute la jeunesse disponible et métamorphosée du monde, alléluia pour tous les enfants devant l’autel, alléluia pour tous les cœurs justes de la terre, alléluia pour le Saint-Père ! Alléluia, alléluia ! Merci Seigneur, gloire à Toi !
Merci Seigneur de nous assumer immédiatement et puissamment, de nous immerger délicieusement, de nous plonger merveilleusement, suavement, de nous faire disparaître glorieusement et doucement dans la transformation en métamorphose divine de la lumière incréée d’amour d’engendrement éternel incréé du Père, Monde Nouveau du Père en nous. Dans ce pèlerinage intérieur nous nous laissons engloutir jusqu’à disparaître comme instrument divin du Père, engendré éternel dans le Pur Amour des Cœurs Unis de Jésus, Marie, Joseph, et nous nous laissons transformer souverainement jusque dans les très grandes profondeurs de cette transformation. Dans ses sommets j’en traverse le voile, je vois le bassin de l’essence substantielle de la déité toute pure de Dieu. Je me laisse revêtir de la robe d’innocence divine triomphante du Verbe éternel de Dieu assumant de l’intérieur notre corps, notre chair, notre sang, notre âme, notre esprit, toute notre innocence divine, enflammant notre nature humaine et la nature humaine tout entière à travers nous. Là je me laisse déposer, immerger, engloutir dans le baptême nouveau de l’essence substantielle de la déité toute pure de Dieu en Lui-même. Je pose ici l’acte de foi que dans l’invisible nous y demeurons corps âme et esprit jusqu’à métamorphose divine complète, transformation en instrument divin parfait du Père.
Ô myriade de colombes rafraîchissant le cerf blessé savourant la brise fraîche de vos vols !
Nous devrions rester vingt minutes là. Le signe de la cinquième demeure, c’est que quand nous prions nous sommes entièrement aspirés vers la plénitude reçue de l’accomplissement de l’espérance, la plénitude reçue de l’accomplissement de toute charité à la fin du monde. Au temps de l’histoire, l’amour ne cesse d’augmenter, l’amour ne peut pas diminuer. Donc la maturité de l’Eglise dans la charité ne peut pas diminuer, elle ne cesse d’augmenter. Dans la cinquième demeure, nous voyons, nous touchons l’accomplissement de la plénitude reçue de l’état d’amour de l’Eglise tout entière, nous y aspirons, nous en prenons possession autant que nous pouvons. Nous n’aspirons qu’à ça, nous sommes insatiables de l’accomplissement de la plénitude d’amour du Cœur qui bat dans l’Eglise de la fin du monde, celle qui est à la bordure du Saint-Esprit. Nous sommes à la bordure des ailes de sainte Hildegarde, de l’amour du Paraclet. Nous sommes à cette bordure-là, nous aspirons à cette conjonction où il y a une affinité avec la plénitude reçue de l’Eglise tout entière de la fin. Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus est le grand Docteur de la cinquième demeure, cette aspiration du désir d’amour dans l’accomplissement de la fin qui irrigue toutes les formes d’amour de l’Eglise jusqu’à son origine.


Amen

Sixième demeure
La sixième demeure est la demeure d’amour parfait, transformation unitive parfaite, très grandes profondeurs et très grandes hauteurs, sublimité de l’amour, de la miséricorde, de la justice, l’ajustement d’amour de Dieu. Ô Seigneur, Père, Fils et Saint-Esprit, envoyez dans les très grandes profondeurs de chacune de nos âmes la mission invisible du Saint-Esprit qui nous aspire dans l’union parfaite des fiançailles spirituelles, la sixième demeure où la spiration active incréée éternelle des Personnes divines brûle les Cœurs Unis de Jésus, Marie, Joseph jusqu’à nous. Théâtre prodigieux où se réalise la rencontre incréée de la sponsalité incréée brûlant les Cœurs Unis de Jésus, Marie, Joseph.
Des très grandes profondeurs jusqu’aux plus grandes et sublimes hauteurs de cette spiration dans le pur amour des Cœurs Unis de Jésus, Marie, Joseph dans cette sixième demeure, avec chacune de ces âmes pour qui nous prions, au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, je me plonge + esprit âme et corps dans le bain + curatif des Cœurs Unis de Jésus, Marie, Joseph, lieu céleste de guérison + et dans cette sixième demeure de l’union parfaite, dans ces fiançailles d’amour, de spiration active du Père dans les Cœurs unis de Jésus, Marie, Joseph, je me laisse transformer, je demeure, acceptant la guérison et la restauration + de notre être tout entier conformément au Fiat éternel de la divine Volonté du Soleil incréé de la Très Sainte Trinité +. Amen.
Je rends grâce, dès à présent, pour la guérison et la purification + de tous nos cancers de l’âme et du corps. Merci Seigneur pour la disparition et éradication totale + de toutes nos lèpres physiques, morales et spirituelles. Merci Seigneur pour cette puissante Bénédiction + de Dieu en laquelle nous sommes arrachés à toutes les malédictions en nous de l’humanité du passé, à toutes les malédictions en nous de l’humanité du présent, à toutes les malédictions en nous de notre humanité dans l’avenir +. Amen.
Que la Puissance génératrice embrasée des Forces vivantes qui brûlent les Cœurs Unis de Jésus, Marie et Joseph imprègne, envahisse, imbibe, transforme, recrée, purifie, régénère toutes nos mémoires corporelles et spirituelles, renouvelle, imbibe, imprègne, brûle chaque cellule de notre chair crucifiée jadis et encore aujourd’hui par le péché et par la Transgression suprême, et embrase la blancheur immaculée de notre Innocence divine donnée lors de la création de notre âme immortelle. Amen.
Que par le bain curatif + et vivant des Cœurs Unis de Jésus, Marie, Joseph, notre chair et notre âme rendues pures comme lors de notre venue sur la terre, consumées en cette sixième demeure en cette spiration active d’amour sublime, suave, pérenne, insécable, immortelle, deviennent cellules parfaites du Corps Parfait du Christ dont elles proviennent ici désormais puisqu’Il en est la Source dans la mise en place du corps spirituel s’écoulant d’en-haut en nous dès cette terre, du Livre de Vie, de l’embrasement intime de l’éternité en nous, la surabondance d’amour de Jésus Marie et Joseph dans leur fécondité brûlante.
Et aussi que notre âme retrouve la pureté du diamant originel d’avant la chute, lieu où réside la Très Sainte Trinité elle-même + et que se surmultiplie en nous dans cette sixième demeure d’union parfaite, fiançailles spirituelles éternelles et trinitaires d’amour, que s’y surmultiplie la liberté du Don consumée d’amour de la Memoria Dei de notre corps originel. Amen.
Merci Seigneur, merci mon Dieu pour cette sponsalité avec votre intime Trinité d’amour. Merci Seigneur pour toute la jeunesse consumée d’amour, tous les cœurs consumés de désir et enflammés, tous les enfants devant l’autel, toute l’infaillibilité nouvelle.



Merci Seigneur de nous immerger délicieusement, de nous plonger dans la suavité des délices merveilleux, glorieux, nous faire disparaître glorieusement dans ces fiançailles du Paraclet, saveur de la brise fraîche de l’Esprit Saint en cette sixième demeure, dans cette transformation divine de spiration d’amour incréé qui brûle les Cœurs Unis de Jésus, Marie, Joseph dans toutes ses grandes profondeurs, dans toutes ses dimensions de transformation, jusqu’à en traverser le voile. Dans ce pèlerinage intérieur je vois les sommets de cette transformation, j’en traverse le voile, je découvre le bassin de l’essence substantielle de la déité toute pure de Dieu, je me laisse revêtir de la robe d’innocence divine triomphante du Verbe éternel de Dieu assumant de l’intérieur notre corps, notre chair, notre innocence divine, notre sang, notre âme, notre esprit, toutes nos puissances et la nature humaine tout entière à travers nous, je me laisse revêtir de l’intérieur du divin embrasement du Paraclet en la nature humaine tout entière dans le Verbe devenu chair. Je me laisse plonger, immerger dans le nouveau baptême de la substance essentielle de la déité toute pure, suave, délicieuse du Paraclet en Lui. Je pose ici l’acte de foi que dans l’invisible nous y demeurons corps âme et esprit jusqu’à consomption, victimation, holocauste d’amour complet, sponsalité surnaturelle parfaite : « Consumez-moi, je suis votre amour parfait, amen ».


Amen

Septième demeure
Ô Seigneur, Père, Fils et Saint-Esprit, envoyez dans la très grande profondeur de chacune de nos âmes la mission invisible du Saint-Esprit qui nous admet dans le mariage spirituel de la septième demeure, la plénitude reçue de l’amour incréé, la spiration d’amour incréé qui brûle les Cœurs Unis de Jésus, Marie et Joseph, et plénitude reçue de l’amour accompli en nous irréversiblement qui nous garde cependant sur la terre, plénitude de l’union parfaite, identification définitive au mouvement d’amour éternel du Père, afin de rejoindre tous les nouveaux Gédéon qui dès cette terre sont établis dans cette perfection du mariage spirituel dans la septième demeure.
Avec chacune des âmes des membres de la jeunesse du monde, des membres de la justice du monde, des membres de l’enfance dans l’autel, des membres de l’infaillibilité pontificale partagée vivante en son fruit à jamais, avec chacune de ces âmes, au Nom du Père, du Fils, du Saint-Esprit, je me plonge + esprit âme et corps dans le bain + curatif du pur Amour des Cœurs Unis de Jésus, Marie, Joseph, lieu céleste de guérison + et je demeure dans cette septième demeure du mariage spirituel, en cette transformation accomplie, invincible, irréversible, merveilleusement victorieuse de tout. J’accepte la guérison et la restauration + de l’être tout entier, de notre nature humaine entière, conformément à la Divine Volonté +. Amen.
Je rends grâce, dès à présent, pour la guérison et la purification + de tous nos cancers de l’âme et du corps. Merci pour la disparition et éradication totale + de toutes nos lèpres physiques, morales et spirituelles. Merci pour la toute-puissante Bénédiction + de Dieu dans l’enlèvement de toutes les malédictions de l’humanité du passé qui est en nous, de toutes les malédictions de l’humanité présente qui est en nous et de toutes les malédictions de l’humanité future qui est en nous +. Amen.
Que la Puissance génératrice des Forces vivantes qui brûlent les Cœurs Unis de Jésus, Marie et Joseph purifie, imprègne, régénère, recrée, transforme dans cette brûlure toutes nos mémoires corporelles et spirituelles, renouvelle chaque cellule de notre chair crucifiée jadis et encore aujourd’hui par le péché, par la Transgression suprême, par les trois immenses Transgressions de notre humanité nouvelle, et nous rende la blancheur immaculée de notre Innocence divine qui nous a été donnée lors de la création de notre âme immortelle. Qu’elle soit elle aussi transformée dans la septième demeure du mariage spirituel. Amen.
Que par le bain curatif + et vivant des Cœurs Unis de Jésus, Marie et Joseph, notre chair et notre âme rendues pures comme lors de notre venue sur la terre deviennent dans cette septième demeure cellules parfaites d’amour accompli, irréversible et surabondantes en plénitude reçue à jamais. Que notre chair et notre âme ainsi transformées deviennent cellules parfaites du Corps entier et accompli du Christ parfait et entier dont elles proviennent désormais puisque c’est ici qu’Il en est la Source plénière et immédiate dans la génération du corps spirituel venu d’en-haut s’écoulant merveilleusement et continuellement en nous dès cette terre pour le Monde Nouveau du Père dans l’Esprit Saint en cette septième demeure.
Que notre âme retrouve la pureté du diamant originel d’avant la chute, lieu où réside la Très Sainte Trinité + et que dans cette septième demeure du mariage spirituel se surmultiplie en nous la liberté du Don de la Memoria Dei de notre corps originel. Amen.


Merci Seigneur, merci Seigneur ! Alléluia !
Merci Seigneur de nous immerger dans ce mariage spirituel de spiration incréée brûlant les Cœurs Unis de Jésus, Marie et Joseph, de nous plonger délicieusement dans cette transformation immaculée et éternelle des Cœurs Unis de Jésus, Marie, Joseph dans ses immenses profondeurs, jusqu’à en dépasser le voile, découvrir le bassin de l’essence substantielle de la déité toute pure de Dieu, nous laisser revêtir intérieurement de la robe d’innocence divine éternelle triomphante du Verbe éternel de Dieu assumant toute la nature humaine, nous laisser revêtir du divin embrasement du mariage spirituel incréé dans le Verbe incarné venant revêtir de l’intérieur notre corps et notre âme dans cette même demeure qui est la Sienne, nous laisser immerger dans l’essence substantielle de la déité toute pure d’amour accompli, et poser l’acte de foi dans l’invisible qu’Il nous la donne et que nous y demeurons corps âme et esprit jusqu’à guérison, transformation complète, mariage spirituel accompli en plénitude reçue.
Pour toute cette jeunesse où se dépose le germe de ces sept transformations divines, toute cette pureté du cœur partout présente sur la terre, cette innocence brûlée par la perfection des sept demeures, la splendeur de l’infaillibilité des justes et des innocents, pour cette infaillibilité nouvelle du Monde Nouveau en nous, dans l’unique royauté embrasée parfaite, pour cette intention, pour chacun d’entre nous, Père éternel, avec confiance, nous vous offrons le pur Amour des Cœurs unis de Jésus Marie et Joseph, les Plaies victorieuses et Sanglantes de Jésus, et les larmes de Marie notre Maman du Ciel : Seigneur, que votre Volonté soit faite.


Amen



Dans le silence de Ta transformation brûlante, 1, 2, 3,
Dans le silence de Ta transformation brûlante, 4, 5, 6 et 7 à jamais Dans le silence de Ta présence, le Saint-Esprit nous envahit Et dans le cri de Son silence, nous voici, nous voici !



Gloire à toi Seigneu           Jésus confiance           Gloire à toi Seigneu

@Père Nathan

Jeannedelamontagne
Veut-etre un saint/e

Féminin Messages : 238
Age : 52
Localisation : Pyrenées
Inscription : 05/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce qu'une prière d'autorite ?

Message par Jeannedelamontagne le Mar 10 Jan 2017 - 17:47

Pape François : l'autorité de Jésus se fonde sur sa proximité

Dans cet homélie du Saint Père François à la maison Sainte Marthe de ce 10 janvier 2017 , nous explique quelle attitude nous devons avoir pour avoir autorité, et du coup pendant la prière d'autorité de la nuit!


(RV) Jésus avait de l’autorité parce qu’il servait les gens, il était proche des personnes, et il était cohérent, au contraire des docteurs de la loi qui se sentaient comme des princes. Ces trois caractéristiques de l’autorité de Jésus ont été mises en lumière par le Pape dans l’homélie de la messe matinale à la Maison Sainte-Marthe. François a souligné que, à l’inverse, les docteurs de la loi enseignaient avec une autorité cléricale, détachés des gens. Ils ne vivaient pas ce qu’ils prêchaient.
L’autorité de Jésus et celle des pharisiens sont les deux pôles autour desquels s’est fixée l’homélie du Pape. Jésus avait une autorité réelle, les autres une simple autorité formelle. Dans l’Évangile d’aujourd’hui on parle de l’étonnement des gens parce que Jésus enseignait «comme quelqu’un qui a de l’autorité», et non pas comme les scribes : ils étaient les autorités du peuple, a souligné François, mais ce qu’ils enseignaient n’entrait pas dans le cœur, alors que Jésus avait une autorité réelle : il n’était pas un «séducteur», il enseignait la Loi «jusqu’au dernier point», il enseignait la Vérité, mais avec autorité.

Jésus servait les gens, alors que les docteurs de la loi se sentaient des princes

Le Pape est donc entré dans le détail et s’est arrêté sur les trois caractéristiques qui différencient l’autorité de Jésus de celle des docteurs de la Loi. Pendant que Jésus «enseignait avec humilité» et disait à ses disciples que «le plus grand doit être celui qui sert, et se faire le plus petit», les pharisiens se sentaient princes :
«Jésus servait les gens, il expliquait les choses pour que les gens comprennent bien : il était au service des gens, a expliqué le Pape. Il avait un attitude de serviteur, et ceci lui donnait de l’autorité. En revanche, ces docteurs de loi (…) avaient une psychologie de princes : "Nous, nous sommes les maîtres, les princes, et nous vous enseignons." Pas de service : "Nous commandons, vous obéissez." Et Jésus ne s’est jamais fait passer pour un prince : il était toujours le serviteur de tous et c’est ce qui lui donnait de l’autorité. »
La deuxième caractéristique de l’autorité de Jésus est la proximité
C’est le fait d’être proche des gens, en effet, qui confère une autorité. La proximité est donc la deuxième caractéristique qui différencie l’autorité de Jésus de celle des pharisiens. «Jésus n’était pas allergique aux gens : toucher les lépreux, les malades, ne le dégoûtait pas», a rappelé François, alors que les pharisiens méprisaient «les gens pauvres, ignorants», et ils aimaient se promener sur les places avec de beaux habits…
«Ils étaient détachés des gens, ils ne leur étaient pas proches. Jésus était très proche des gens, et ceci donnait de l’autorité. Ces docteurs détachés avaient une psychologie cléricale : il enseignaient avec une autorité cléricale, c’est le cléricalisme. Moi j’aime beaucoup lire la proximité avec les gens qu’avait le bienheureux Paul VI : dans le chapitre 48 de l’exhortation Evangelii Nuntiandi, on voit le cœur du pasteur proche : c’est là l’autorité de ce Pape, la proximité.»

Jésus était cohérent. L’attitude cléricale est hypocrite.
Mais il y a un troisième point qui différencie l’autorité des scribes de celle de Jésus, c’est la cohérence. Jésus «vivait ce qu’il prêchait»«Il y avait comme une unité, une harmonie entre ce qu’il pensait, entendait, faisait». Alors que ceux qui se sentent des princes ont «une attitude cléricale», c’est-à-dire hypocrite, ils disent une chose et en font une autre.
«En effet, ces gens n’étaient pas cohérents et leur personnalité était divisée, au point que Jésus conseillait à ses disciples : "Faites ce qu’ils vous disent, mais pas ce qu’ils font". Ils disaient une chose et en faisaient une autre. Ils étaient incohérents. Et Jésus les qualifie d’hypocrites (…). Ils disent la vérité, mais sans autorité. En revanche Jésus, qui est humble, qui est au service, qui est proche, qui ne méprise pas les gens et qui est cohérent, a une autorité. Et ceci est l’autorité qui entend le peuple de Dieu. »
L’étonnement de l’hôtelier dans la parabole du Bon Samaritain
En conclusion, le Pape a évoqué la parabole du Bon Samaritain. Devant l’homme laissé pour mort sur la route par les brigands, le prêtre passe et s’en va peut-être parce qu’il y a le sang et il pense que s’il l’avait touché, il serait devenu impur. Le lévite pense lui qu’il s’était mêlé de cette situation, il aurait ensuite dû aller au tribunal pour rendre témoignage, et il avait beaucoup de choses à faire. Alors lui aussi il s’en va.
À la fin arrive le samaritain, un pécheur, qui, en revanche, lui, a pitié. Mais il y a un autre personnage, l’hôtelier, a noté le Pape, qui est resté stupéfait, non pas en raison de l’agression, parce que c’était une chose qui arrivait sur cette route, non pas en raison non plus du comportement du prêtre et du lévite, parce qu’il les connaissait, mais pour celui du samaritain. L’étonnement de l’hôtelier face au samaritain. «Mais c’est une folie», «il n’est pas juif, c’est un pécheur», pouvait-il penser. «Et beaucoup ressentaient le même étonnement face à Jésus», a remarqué le Saint-Père.
@Père nathan

Jeannedelamontagne
Veut-etre un saint/e

Féminin Messages : 238
Age : 52
Localisation : Pyrenées
Inscription : 05/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum