Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Re: L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès

Message par pax et bonum le Ven 10 Mar 2017 - 11:05

L'abbé Pagès voit juste et cette sentence correspond à une des révélations privées émise déjà depuis longtemps.
Il est intéressant de noter que l'abbé ne dit pas:"le radicalisme" ou le terrorisme ou l'islamisme,mais:"l'islamisation de l'Europe" ce qui suppose:par les migrants.
avatar
pax et bonum
Avec les anges

Masculin Messages : 6239
Localisation : france-sud-est
Inscription : 10/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès

Message par Zamie le Sam 11 Mar 2017 - 22:08

L'Islam , l'Eglise et le Général Piquemal 

https://m.youtube.com/watch?v=03PkvfOJUG4


avatar
Zamie
En adoration

Féminin Messages : 2732
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès

Message par Zamie le Mar 14 Mar 2017 - 22:43

L'abbé Pages au lancement de la désislamisation de l'Europe le 4/3/2107 à Béziers 


https://m.youtube.com/watch?v=EeGuCAxNFiQ



avatar
Zamie
En adoration

Féminin Messages : 2732
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès

Message par scapulaire le Mer 15 Mar 2017 - 14:24

Merci Zamie,
Lorsque je lis vos apports j'ai envie de vous raconter que je suis une migrante de l'intérieure (expulsée de mon arrondissement parisien de naissance suite à spéculation immobilière) exclue de Paris par les puissances d'argent,"réfugiée économique" en Seine-saint-Denis à Aubervilliers et exclue à nouveau par l'islamisation totale de cette ancienne banlieue ouvrière, (où en réagissant aux incivilités vous vous exposer à de la violence et à la démission d'une police lasse), j'ai du migrer à nouveau en Alsace PAR REFUS DE SOUMISSION,( moi aussi j'ai du tout quitter,déménager,moi aussi je ne trouve pas d'emploi, moi aussi je vis avec 480 euros sans "embêter autrui ni arrondir mes fins de mois par divers traffics!) mais hélas après un an et demi passé à Mulhouse je vois les mêmes erreurs et discours, c'est malheureux ! Mon espérance chrétienne est la lampe sur ma route et je pensais qu'en Alsace il ferait bon vivre.
Mais ici l'Eglise "plane"aussi jusqu'à ce que la réalité que j'ai expérimenté avant eux les rattrapent et que le déni ne suffise plus !
Les chrétiens d'Orient hurlent donc en vain ? Prends pitie

avatar
scapulaire
Veut-etre un saint/e

Féminin Messages : 242
Age : 45
Localisation : mulhouse
Inscription : 02/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès

Message par scapulaire le Mer 15 Mar 2017 - 16:40

re bonjour
j'ai besoin de rajouter les phrases ci-dessous pour equilibrer mon commentaire précédent=

" C'est pour que nous restions libres que le Christ nous a libérés.
Donc tenez bon et ne vous remettez pas sous le joug de l'esclavage" (Ga 5,1)

" Tu sais que J'existe, que Je suis Amour, Sagesse et Toute-Puissance, que Je t'aime, que celà te suffise à vivre dans la Foi, la Paix et la Joie et à Me suivre avec confiance"

"Prie et sois vigilante jour et nuit pour ne pas perdre la grâce qui t'es donnée"
et surtout "que tout ce qui te lie au monde meurt à part l'Amour et la Miséricorde"

Donc refusons de nous soumettre mais ne tombons pas dans le piège de la haine ! Très gros défi que nous allons réussir j'en suis certaine !
Jésus à alice lenchenvska
avatar
scapulaire
Veut-etre un saint/e

Féminin Messages : 242
Age : 45
Localisation : mulhouse
Inscription : 02/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès

Message par Marie du 65 le Mer 15 Mar 2017 - 18:30

Donc refusons de nous soumettre mais ne tombons pas dans le piège de la haine ! Très gros défi que nous allons réussir j'en suis certaine ! Jésus à alice lenchenvska a écrit:

Jésus confiance flower
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 26102
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès

Message par Calex le Dim 9 Avr 2017 - 1:51

@scapulaire a écrit: Mon espérance chrétienne est la lampe sur ma route et je pensais qu'en Alsace il ferait bon vivre.
Mais ici l'Eglise "plane"aussi jusqu'à ce que la réalité que j'ai expérimenté avant eux les rattrapent et que le déni ne suffise plus !
Bonjour Scapulaire,

Si je puis me permettre et même si je ne connais pas la situation locale, peut-être y-a-t-il de l'emploi en Suisse toute proche, à Bâle tout particulièrement. En habitant en France, n'importe quel emploi exercé là-bas permet de vivre confortablement ici.
Sinon, avez-vous pensé aux concours de la fonction publique d'Etat et territoriale ? Il n'y a pas d'âge limite pour se présenter et l'on peut repasser les concours autant de fois que l'on veut.

Oui, comme vous dites, par endroit l’Eglise plane et ce contente de gérer la décroissance du nombre de ses fidèles avec la volonté de ne faire aucune vague et de disparaître dans le silence.
Mais heureusement, ce n'est pas partout ainsi. Il n'y a qu'à voir la vigueur et le courage que l'on trouve dans le diocèse de Toulon par exemple.

Bon courage à vous.
Je prierai pour pour que vous pussiez trouver un emploi.
avatar
Calex
J'adore l'Eucharistie
J'adore l'Eucharistie

Masculin Messages : 276
Age : 43
Inscription : 26/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès

Message par Zamie le Dim 9 Avr 2017 - 22:42

Chronique de l'islamisation en France .




« Mon Père,
Nous avons déjà échangé il y a quelques années par mail depuis une autre adresse : […]
Mon Père, j’ai acheté en Juillet de l’année passée votre excellent livre : « Interroger l’Islam: 1501 questions à poser aux Musulmans ». Je l’ai lu à mon rythme, tant il est riche en enseignements. Je ne l’ai pas terminé, m’étant arrêté au chapitre U, car la Vérité n’est pas toujours bonne à dire, et surtout à connaître.
Le point positif est que votre ouvrage est parfait : Vos mots m’ont rapproché de Notre Seigneur Jésus Christ.
Le point négatif est que vos questions sont BEAUCOUP trop puissantes : Poser une seule question (prise au hasard) à un musulman le fait tousser à s’en arracher les poumons. En 8 mois, j’ai dû poser 4 ou 5 questions à des collègues musulmans. Et c’est bien trop :
La dernière était en réponse à leurs commentaires sur un reportage du journal télévisé de France 2 à propos des esclaves sexuelles du groupe État Islamique. Leur réactions : « Ce n’est pas ça l’islam ». Ma question : « Est-ce que Mahomet n’a-t-il jamais eu d’épouse esclave ? »
Le mal était fait. Catalogué « islamophobe ».
J’ai 51 ans, marié avec 2 enfants de 8 et 3 ans, mon épouse est à la maison, aucun diplôme, ni moi, ni elle, manœuvre en travaux public, 24 ans d’ancienneté et sur le point de me faire licencier.
J’ai appris que la Direction était en train de réaliser une enquête approfondie avec témoignages signés, afin de motiver mon licenciement. Apparemment, de peur d’apparaître à mes côtés, je sens que peu-à-peu tous mes collègues se détournent de moi : Musulmans, Chrétiens, Athées… Même les plus anciens, ceux qui hier encore étaient aimables à mon égard deviennent jours après jours âpres.
Je n’en veux à personne, je sais que l’Amour et la Vérité triomphera, mais pas pour moi. Pas cette fois-ci.
Ce matin encore, le Directeur m’a fait un « Dialogue Sécurité » dont j’attends sans espoir les conclusions : Un collègue musulman conducteur d’engins a parlé pendant 10 minutes à mon Directeur, seul à seul, car il s’était déjà plaint de mon comportement, qui est le même depuis toujours. Ensuite c’était au tour de mon Chef de Chantier de recueillir ses doléances pendant 20 autres minutes.
Mon Père, je ne dit rien à mon épouse, je ne peux pas, trop peur de sa réaction. Je suis cuit. Chômeur à 50 ans. […]
E. S.
PS : Si le cœur vous en dit, envoyez-moi un petit mot, il sera le bienvenu. »
http://www.islam-et-verite.com/chronique-de-lislamisation-de-france/
avatar
Zamie
En adoration

Féminin Messages : 2732
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès

Message par Zamie le Mer 10 Mai 2017 - 13:30

https://www.lerougeetlenoir.org/opinions/les-inquisitoriales/mosquees-radicales-entretien-avec-joachim-veliocas



Mosquées radicales : entretien avec Joachim Velocias 


R&N : S’agit-il d’un islam radical autonome spécifique à la France ou celui-ci est-il un mouvement plus large, en lien avec, voire soutenu par des pays étrangers ?
Joachim Veliocas : Il n’y a aucune spécificité française, les salafistes reçoivent des cheikhs saoudiens, ou lorsqu’il y a des empêchements de visas recourent aux conférences par internet. Les islamistes des Frères Musulmans diffusent les mêmes ouvrages des deux côtés de la Méditerranée, qui ont été traduits en français. Les bouquets de chaines satellites permettent de capter les chaines islamistes comme Iqraa TV et Al Jazeera.
La Turquie finance ses imâms, et les fidèles de cette communauté, des petits commerçants, se cotisent pour bâtir les mosquées. Il n’y a pas d’islam de France c’est l’islam qui est en France, sans inculturation.
R&N : Comment se répartit l’islam radical en France ? Représente-t-il une part marginale de l’islam en France ? Certains territoires sont-ils plus touchés que d’autres ?
Joachim Veliocas : Les salafistes contrôlent 110 mosquées, malgré la grosse vingtaine de lieux de cultes fermés depuis l’état d’urgence. Leur nombre progresse, ils font de l’entrisme et sont en passe de prendre le contrôle de 30 autres. Entre 2010 et 2016, leur nombre a progressé de +170% informe le Service Central du Renseignement dans une note de juin 2016. Ces salafistes actifs seraient plus de 50 000 selon le renseignement. Tout le territoire est touché hormis le Pays Basque, la Manche et les déserts ruraux de l’Auvergne. Je suis même en mesure de vous dire qu’une cellule salafiste existe à Lisieux dans le pays d’Auge ! Les tablighi contrôlent 147 mosquées, et, bizarrement, sont totalement infra-médiatisés alors qu’ils regroupent plus de 40 000 militants prosélytes (chiffre police), dont certains ont déjà basculé dans l’action violente. Les Frères Musulmans de l’UOIF contrôlent une centaine de mosquées, réparties jusque dans les départements ruraux de l’Allier (une mosquée à Vichy) et le Poitou (une mosquée à Poitiers). Une scission de l’UOIF en Seine-Saint-Denis (UAM93), dominée par des tunisiens, regroupe 30 mosquées pour ce seul département. Le Millî Görüs dont l’idéologie est la même que les Frères, a dépassé la vingtaine de mosquées et élargi son maillage avec des mosquées jusqu’à Châteaudun (Eure-et-Loir), Vendôme, Blois, Clermont-Ferrand. Evidemment que les agglomérations de Lyon, Nice, Marseille, Paris, Mulhouse, Bordeaux sont plus touchées que d’autres par l’islam radical. Et il faudrait parler des mosquées marocaines des fédérations du RMF et de l’UMF, qui enseignent une charia tout à fait classique, avec des mosquées jusque dans les zones rurales de l’Orne comme à Vimoutiers.
R&N : Quels sont les éléments centraux du discours radical qui est enseigné dans ces mosquées ?
Joachim Veliocas : La haine des lois de la république transpire depuis la loi de mars 2004 contre les signes religieux à l’école. L’UOIF avait qualifié la loi de « scélérate » dans un communiqué officiel ! L’UAM93 rencontrée amicalement par François Fillon en octobre 2014, écrit sur son site à propos de l’interdiction du niqab : « les grands muftis de la République laïque pourront toujours aboyer cela n’empêchera pas la caravane islamique de continuer son chemin jusqu’à sa destination finale. »Dans un autre article, on hume un parfum de guerre civile : « le port du niqab en France est l’objet d’une guerre sans merci entre les forces républicaines et celles des musulmans ».



Suite sur le site le rouge et le noir 
avatar
Zamie
En adoration

Féminin Messages : 2732
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès

Message par Zamie le Mer 10 Mai 2017 - 13:46

https://m.youtube.com/watch?v=hsYeoD7L_Z0


Sur le site de l'abbé Pagès 





Né à Tunis , cet homme témoigne de ce qu'est l'islam : il met en garde contre cette pseudo religion qui représente un danger pour la France et l'Europe et n'est certainement pas compatible, quoiqu'on nous dise de tous cotes , avec nos valeurs .
avatar
Zamie
En adoration

Féminin Messages : 2732
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès

Message par Zamie le Jeu 25 Mai 2017 - 23:34

Le Havre, dont Édouard Philippe est le maire, devrait accueillir à la rentrée la première école confessionnelle musulmane de Normandie… dans le presbytère !
Un nouveau succès sans doute − tout à fait emblématique −, de l’évangélisation des musulmans à laquelle se dévoue corps et âme l’Eglise qui est en France !
« À la recherche d’un terrain où construire l’établissement, la communauté musulmane du département a multiplié les contacts avec les élus du Havre, pour finalement obtenir de s’installer en lieu et place du presbytère de l’église Saint-Jean-Baptiste, rue Théophile-Gautier. La croix ornant l’édifice a [bien sûr] d’ores et déjà été retirée et les travaux viennent tout juste de démarrer.
Pour les financer, l’association en charge du projet peut compter sur l’appel aux dons des fidèles lancé par Aami Hassen (photo).

 Cet imam, dont la mosquée, à Aubervilliers, est connue pour être fréquentée par des groupes salafistes, a également créé la controverse pour ses positions à l’égard des mariages forcés. Menacé d’expulsion en 2013 par Manuel Valls pour avoir tenu des propos homophobes, il prêche toujours à Aubervilliers… 
Soutenu par la Mairie du Havre, son projet éducatif est d’offrir « le meilleur bagage, à travers une éducation complète alliant les apprentissages définis par le socle commun de compétences à ceux de l’islam ». [size=15]Source« [/size]
Qui d’autre que le Diable peut avoir la haine de la Croix par laquelle il a été vaincu ?
Qui peut venir APRES le Christ, sinon l’Antichrist ?

Préparons-nous à vivre ce que vivent déjà les chrétiens en pays devenus musulmans grâce à l’apostasie ou la lâcheté de leurs habitants....

http://www.islam-et-verite.com/havre-ville-de-philippe-ecole-musulmane-sinstalle-presbytere/
avatar
Zamie
En adoration

Féminin Messages : 2732
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès

Message par Zamie le Lun 29 Mai 2017 - 10:26

Bilan du ramadan 2016 dans le monde : 229 attentats, 1723 morts.
Record à battre au nom d’Allah, le très miséricordieux !
 « Vient un temps où ceux qui vous tueront penseront rendre un culte à Dieu. (Jn 16.2) »
Liste des attaques du terrorisme musulman déjà commises depuis le début de l’année 2017
Voici une partie des attaques déjà réalisées n 2017 et répértoriées sur : TheReligionofPeace.com.

Durant cette période, il y a eu 862 attaques musulmanes dans 46 pays, qui ont tué 5962 personnes et tué 6352 autres.




http://www.islam-et-verite.com/nouveau-ramadan-nouveau-record-a-battre/
avatar
Zamie
En adoration

Féminin Messages : 2732
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès

Message par pax et bonum le Lun 29 Mai 2017 - 11:28

L'Abbé Pagès voit juste.
Alors que les politiques et le pape lui-même s'élèvent contre les auteurs d'attentats,ils ne vont pas jusqu'à la racine du mal.
Rien de bon ne peut sortir d'une religion qui refuse le Christ Jésus et le déforme tant dans son historicité que dans son être théologique profond.
Le P.Tardif disait bien que le propre des gouvernements franc-maçons est de favoriser le mal et d'en réprimer ses conséquences.On le constate bien en matière des moeurs.
Pour l'Islam,en ouvrant les frontières et en naturalisant d'une manière non contrôlée et quasi systématique,on souffre maintenant de tous les abus qui sont liés à cette politique aveugle.
avatar
pax et bonum
Avec les anges

Masculin Messages : 6239
Localisation : france-sud-est
Inscription : 10/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès

Message par Zamie le Mar 4 Juil 2017 - 23:43

Pourquoi interdire l'islam 




https://m.youtube.com/watch?v=QM-Hv8qYNx4


avatar
Zamie
En adoration

Féminin Messages : 2732
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès

Message par véronique69 le Mer 5 Juil 2017 - 7:16

pax et bonum : "politique aveugle" ou politique consciente, autre PILIER de la franc-maçonnerie avec celui de l'avortement comme cela a été bien précisé "en matière de moeurs" pour éradiquer les racines chrétiennes de la France !...
cf entre bien d' autres exemples, celui cité : école confessionnelle musulmane de Normandie à la place du presbytère avec le soutien de l'actuel premier ministre : cela promet de beaux jours...

véronique69
Avec le Pape François

Féminin Messages : 954
Inscription : 09/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès

Message par Zamie le Mer 5 Juil 2017 - 11:07

avatar
Zamie
En adoration

Féminin Messages : 2732
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès

Message par véronique69 le Mer 5 Juil 2017 - 11:33

Toutes mes excuses à l'égard de pax et bonum puisque selon l'avis d'un médiateur (ami de Saint Bernard) cela relève probablement d'un "trop plein de fixation"
Donc, il suffit de dire que c'est "une politique aveugle" et surtout ne pas dire qu'il s'agit d'une politique consciente. Nous savons bien que pour faire carrière particulièrement en politique, nul besoin d'appartenir à la FM et que la majorité de nos politiciens ne font pas partie de cette obédience. Seule, leur compétence leur a permis d'arriver à un poste élevé ,n'en doutons pas!...

véronique69
Avec le Pape François

Féminin Messages : 954
Inscription : 09/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès

Message par Zamie le Lun 11 Sep 2017 - 23:46

Dialogue islamo-chrétien 




Les protagonistes du dialogue islamo-chrétien sont tombés d’accord sur un point, le contenu et le résultat n’ont aucune espèce d’importance, le dialogue se suffit à lui-même.
Imams et prélats parlent pour parler, ce qui signifie qu’ils se parlent pour ne rien se dire. L’exercice a au moins un avantage, il ne comporte aucun risque de désaccord sérieux, partant le dialogue peut se poursuivre indéfiniment.
L’absolue nécessité d’ouvrir le dialogue avec les autres monothéismes (judaïsme et islam) s’est fait sentir d’une manière aiguë lors du concile œcuménique Vatican II. Il fallait dans un premier temps mettre un terme à des siècles de mésentente et d’hostilité, faire le premier pas, entrer en contact et ouvrir les pourparlers. Parallèlement une démarche identique a été entreprise envers les autres branches du christianisme, soit l’Église orthodoxe, l’Église anglicane et les Églises issues de la réforme. 
Il était aisé de trouver une base commune avec les différentes Églises du fait que tous les chrétiens partagent la même foi.
Il était moins aisé de trouver une base commune avec le judaïsme, néanmoins le socle de l’Ancien Testament s’est révélé une base solide sur laquelle un dialogue fructueux a pu s’établir.
L’idée d’une base commune avec l’islam est illusoire. Le qualificatif de religion abrahamique qu’on lui attribue est absurde: l’islam ne revendique pas uniquement Abraham, il phagocyte également Moïse et Jésus-Christ; dire que l’islam est « abrahamique » n’est pas moins absurde que de dire qu’il est juif ou chrétien. Mais qu’à cela ne tienne les « hauts fonctionnaires » du Vatican se sont faits accueillants, après tout Jésus n’est-il pas cité vingt fois plus que Mahomet dans le coran? Et on ne parle pas de la Vierge Marie pour qui toute une sourate a été consacrée.
Tout à la joie d’avoir déniché une « base commune » nos braves prélats ont fermé les yeux sur les réalités qui choquent:



  • Le Jésus du coran est un « musulman pure laine », il n’est certes pas moins musulman que Mahomet en personne. Il nie catégoriquement être Dieu, il n’a pas été crucifié et n’est pas ressuscité d’entre les morts. À la fin des temps il reviendra pour briser la croix (rendre anathème la rédemption) et passer au fil de l’épée tous ceux qui l’associent à Dieu (les chrétiens).

  • Juifs et chrétiens ont falsifié, qui la Thora et qui l’Évangile, leurs livres saints sont corrompus et rendus caduques par le coran, lequel est la parole incréée d’Allah et sa révélation finale à l’humanité.

  • La sourate liminaire du coran, la Fatiha qui sert de prière aux musulmans et que ces derniers récitent une quinzaine de fois par jour, se conclut par un rejet explicite de ceux qui ont encouru la colère d’Allah, les juifs, et de ceux qui ont choisi la perdition, les chrétiens.

  • Entre autres gentillesses, on trouve dans le livre d’Allah des commandements qui interdisent aux musulmans de prendre pour amis les juifs et les chrétiens, sous peine de leur ressembler, car Allah n’aime pas les oppresseurs.

  • Pour avoir dit que Jésus est le fils de Dieu les chrétiens sont mis au rang des mécréants et méritent par conséquent l’anéantissement.

  • Quand il s’agit des gens du livre (juifs et chrétiens) Allah n’est pas à court d’idées charitables: comparés aux musulmans qui constituent le meilleur de l’humanité, les gens du livre qui refusent l’islam sont des pervers. Plus loin il est ordonné de les combattre à mort jusqu’à ce qu’il se soumettent dans l’humiliation et versent une rançon annuelle.


  • Mais d’autres réalités ne sont pas moins choquantes:


    • La nature violente de l’islam et sa propension à convertir par la force des armes.
    • L’inégalité foncière entre musulmans et gens du livre (juifs et chrétiens), entre les hommes et les femmes, entre les hommes libres et les esclaves.
    • Le fait que les polythéistes, les hindous par exemple, et les animistes n’ont pas le droit de vivre à moins de se convertir à l’islam.
    • La longue histoire de brimades, de persécutions et de massacres des juifs et des chrétiens dans les pays où ils vivaient des siècles avant l’invasion islamique.
    • L’absence de liberté religieuse et de culte pour les non-musulmans et la peine de mort prescrite en cas d’apostasie ou de conversion à une autre religion que l’islam.


    Assurément l’ouverture d’esprit des élites ecclésiastiques est sans borne, les voilà qui affirment que « toutes » les religions (entendre par là l’islam) possèdent une part de la vérité divine et qu’elles conduisent par conséquent à Dieu. Il n’en faut pas plus pour inaugurer et poursuivre dans un esprit fraternel le « dialogue ». Mais de quoi va-t-on parler au juste? Certainement pas des sujets qui fâchent, cela pourrait heurter « nos frères musulmans », la charité chrétienne exige qu’on soit délicat et accueillant. Ménageons donc leur susceptibilité, commençons par explorer avec eux tout ce qui « nous unit », plutôt que débattre de ce qui nous sépare. D’un coup de baguette magique tout le lourd passif de l’islam se trouve évaporé, décidément l’amour chrétien fait des « miracles »! Surpris mais ravis les interlocuteurs musulmans se mettent à sourire, que pouvaient-ils souhaiter de mieux?





    Tout négociateur un tant soit peu chevronné dirait que nos braves ecclésiastiques ont amorcé les pourparlers en faisant le maximum de concessions sans rien recevoir en échange. C’est peut-être de la charité chrétienne, mais en fait de négociation c’est bien pire qu’un marché de dupes. L’Église catholique a concédé à l’islam tout ce qu’il désirait à commencer par la légitimation de ses crimes historiques et de sa haine de la foi chrétienne. Ayant d’emblée cédé sur toute la ligne que peut-elle espérer en guise d’échange? Et à quoi sert désormais la poursuite du « dialogue »?

    Les représentants musulmans connaissent très bien les limites qu’ils ne doivent pas dépasser sous peine d’être convaincus d’apostasie. leurs interlocuteurs catholiques sont des mécréants et ils iront de toutes façons en enfer, leur gentillesse et leur empressement à l’égard des musulmans ne leur serviront de rien, mais ils sont utiles et il convient de les exploiter pour faire avancer la cause de l’islam. Que donner en échange ou plutôt comment faire semblant de donner sans rien donner concrètement? Facile, il suffit de dire et de répéter à qui veut l’entendre, que l’islam et le christianisme partagent le même Dieu (Allah), que Jésus est un prophète vénéré par les musulmans, que ces derniers tiennent en haute estime la Vierge Marie, que le coran dit du bien des prêtres et des moines, qu’un verset (abrogé) dit que les juifs et les chrétiens sont agréés par Allah et qu’ils ne connaîtront pas la tristesse, que Mahomet a donné l’ordre à ses combattants de ne pas molester les anachorètes à cause de leur piété, etc. Il suffit également de ne rien dire des versets injurieux, haineux et belliqueux que le coran réserve aux chrétiens, afin de ne pas les effaroucher; ces versets ont les gardera bien au chaud pour les jeunes qui fréquentent les mosquées et les madrasas.


  • SUITE 

    https://www.islam-et-verite.com/dialogue-islamo-chretien-lhypocrite-parle-masochiste-helios-dalexandrie/





avatar
Zamie
En adoration

Féminin Messages : 2732
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès

Message par Zamie le Sam 24 Fév 2018 - 22:27

Double


Dernière édition par Zamie le Sam 24 Fév 2018 - 22:47, édité 1 fois (Raison : double)
avatar
Zamie
En adoration

Féminin Messages : 2732
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès

Message par Zamie le Sam 24 Fév 2018 - 22:46







L’islam comme châtiment de l’apostasie actuelle des peuples chrétiens et comme instrument de Dieu pour réveiller les Européens 
L’avenir en France et en Europe appartient-il à l’islam ? Dans un entretien exclusif pour Réinformation TV, l’abbé Guy Pagès, prêtre catholique français engagé dans l’évangélisation des musulmans, fin connaisseur de l’islam qu’il dévoile [size=16]sur le site Islam et Vérité, auteur de plusieurs ouvrages, parmi lesquels Interroger l’islam, 1501 questions à poser aux musulmans, apporte un point de vue chrétien sur l’islam et s’interroge sur l’islamophilie du pouvoir politique et de la maçonnerie ainsi que sur l’abandon par l’Eglise catholique de sa mission d’annonce du Christ auprès des disciples de Mahomet. [/size]
 
Mon Père, je sais que vous êtes plutôt critique vis-à-vis de l’islam que vous connaissez bien, et vous n’employez pas de langue de bois pour en parler. J’aimerais donc vous poser une question très directe : d’un point de vue purement humain, en tant que citoyen, pensez-vous que tout est perdu ?
 
Oui. Pour plusieurs raisons : la démographie, l’immigration légale et clandestine, les conversions, l’absence de stratégie missionnaire spécifique de la part de l’Eglise à l’endroit des musulmans, la complicité des Etats occidentaux à leur islamisation programmée. La population européenne de souche, vouée à l’hédonisme et au culte de Moloch dévorant plus de 600 enfants par jour en France par l’avortement remboursé et promu comme un bien, est en train de disparaître (1,4 enfant par femme en Italie, Allemagne, Espagne, Grèce, 1,3 enfant par femme en Pologne, etc.), et parallèlement, les immigrés, dont la plupart sont musulmans, sont très féconds. Le laïcisme s’interdisant de discriminer les religions, refuse de reconnaître la religion catholique comme l’unique et vraie religion, s’opposant donc à ce que le Christ règne. Ennemi du Christ (Mt 12.30), il devient l’allié de l’islam, cette autre tête de la Bête (Ap 13.1). C’est ainsi qu’il favorise l’implantation de l’islam par toutes sortes de moyens plus oumoins détournés, comme l’attribution pour la construction de mosquées de baux emphytéotiques pour un euro symbolique et 99 ans d’occupation, la modification des programmes scolaires, la suppression des symboles chrétiens de l’espace public, les dérogations à notre législation (halal, presse, voile…), l’indulgence sinon l’impunité judiciaire accordée aux racailles musulmanes, l’apprentissage de l’arabe, la création d’aumôneries, le silence sur les pratiques contraires à nos principes constitutionnels, etc.
 Tout cela mis côte-à-côte fait que d’un point de vue humain, statistique, l’avenir est à l’islam.
  
Ce laïcisme pro-islam vient-il selon vous d’une hostilité vis-à-vis de la religion chrétienne chez les élites politiques et médiatiques en France ? Ou faut-il y voir plutôt de la naïveté ?
 
C’est par hostilité au christianisme. Tant de forces s’unissent en France dans une même détestation de la religion chrétienne : que ce soit la prétendue Réforme, qui a rejeté l’autorité de l’Église et de la Tradition ; la Franc-maçonnerie, qui a rejeté le fait de la Révélation et la notion même de vérité objective ; le communisme et toute la Gauche qui ont rejeté jusqu’à l’existence de Dieu et l’ordre naturel ; et enfin toute la tiédeur complice des mauvais catholiques, vivant en état de péché mortel, pendant que leurs pasteurs regardent ailleurs (cf. dernièrement l’affaire du MRJC pro-avortement financé par la CEF – Conférence des évêques de France, ndlr). La naïveté ne saurait être une excuse, car assumer des responsabilités sans en avoir les compétences est en soi coupable. De plus, la nature démoniaque de l’islam saute aux yeux de quiconque a un minimum de bon sens. L’actualité, l’histoire et la Révélation chrétienne étant là pour chasser tout doute possible à ce sujet.
 
Vous dites que l’on n’évangélise pas les musulmans à cause de la laïcité, mais c’est aux chrétiens d’annoncer l’Evangile aux musulmans comme aux autres.
 
Vous avez raison. Mais l’on n’annonce pas l’Evangile aux musulmans comme à des athées, et que la raison dernière d’être des institutions est de favoriser le salut de tous, car, comme le disait Pie XII :
 « De la forme donnée à la société, conforme ou non aux lois divines, dépend et découle le bien ou le mal des âmes (Discours pour le Cinquantième anniversaire de Rerum Novarum, 1er Juin 1941). » 


A mon avis, le premier problème, le plus important, le plus grave, est celui du comportement de la hiérarchie catholique que beaucoup perçoivent comme lâcheté et compromission. Lorsqu’un évêque finance la construction d’une mosquée, que des évêques posent la première pierre des mosquées, prétendent que l’islam est une bonne religion, n’invitent pas à quitter l’islam, comment ces pasteurs ne nourriraient-ils pas l’indifférentisme, ne videraient-ils pas en conséquence leurs églises, et n’apparaîtraient-ils pas aux yeux des gens sains d’esprit comme des traîtres les conduisant à la mort du temps et de l’éternité ?
 
Les non-catholiques désireux de sauvegarder leur identité voient de plus en plus l’Eglise comme une alliée objective de leur mise en esclavage programmée, tandis que nombre de catholiques sont désemparés, affolés, de ne plus trouver secours auprès de leur mère face à cet Antichrist devant lequel tout le monde se couche et qui n’apporte que malheurs et terreurs. Il faut lire à ce sujet la récente [size=16]Lettre ouverte d’ex-musulmans devenus chrétiens adressée au Pape[/size]
Si l’Eglise elle-même ne voit pas d’inconvénient à ce que l’islam s’installe en Europe, comment voulez-vous que les Etats puissent trouver quelque chose à y redire ? 
L’Eglise ne joue plus son rôle de prophète, elle n’imite plus le Bon Berger qui chasse le loup de la bergerie, elle se contente de dialoguer avec lui et même l’appelle à cor et à cri à venir s’installer chez nous… Le souci du salut des hommes paraît avoir complètement déserté les préoccupations du clergé, tout occupé à célébrer la convivialité humaine, terrestre, où chacun a le droit de croire ce qu’il veut…
 
« Si l’Église elle-même ne voit pas d’inconvénient à ce que l’islam s’installe en Europe… »
 
Même en France, des ex-musulmans cachent leur conversion à leurs familles et voisins, par peur des représailles, et cette peur se répercute dans l’Église qui ne les accueille bien souvent que du bout des doigts. J’ai l’exemple de cette jeune fille, majeure et vaccinée, dont le père est l’imam bien connu d’une ville de la région parisienne. Elle est allée demander le baptême au curé de sa ville, qui lui répondit : « Mais, votre père est-il d’accord ? »
 
Cela veut-il dire que l’Eglise de France a perdu la foi ?
 
L’Eglise de France n’existe pas plus que l’islam de France. La différence : le christianisme est d’ordre surnaturel, dont les implications dans l’ordre temporel sont laissées au discernement et à la prudence des hommes, tandis que l’islam est une loi pour ce monde. Par ailleurs, il y a l’Eglise qui est en France, et il y a son personnel. Ce sont là deux réalités qui ne sont pas synonymes.
 
J’ai déjà dénoncé la participation de l’Eglise catholique à la [size=16]Conférence des responsables de culte en France, parce que [/size]
« de telles entreprises ne peuvent en aucun cas être approuvées par les catholiques, puisqu’elles s’appuient sur la théorie erronée que les religions sont toutes plus ou moins bonnes et louables, en ce sens que toutes également, bien que de manières différentes, manifestent et signifient le sentiment naturel et inné qui nous porte vers Dieu et nous pousse à reconnaître avec respect sa puissance » ([size=16]Pape Pie XI, Mortalium Animos). [/size]
Ce que précisément revendiquent comme leur but les membres de cette conférence, qui adhèrent « sans réserve au principe de laïcité. En effet, ils souhaitent, par cette conférence « mieux assumer leur commune vocation de témoins de la transcendance [exit Jésus-Christ] dans la République laïque. Le but second est de participer, au même titre que d’autres instances, aux débats sur la construction du vivre ensemble dans notre pays, grâce à la confiance mutuelle acquise [Bonjour la taqiya !], dans leur unité [Relire 2 Co 6.14-18] et leurs diversités ([size=16]La charte de partenariat) ».[/size]
 
En renonçant à se présenter comme la seule vraie religion, mais seulement, selon le dogme laïciste, comme une religion parmi d’autres, la religion catholique rend inaudible son propre message, et, conséquence logique, se fait la servante de l’islam, son ennemi juré (Coran 2.193 ; 9.30) à qui elle apporte les titres de respectabilité dont il a besoin pour justifier de sa prétention à être traité comme l’Église catholique dans l’espace public. J’attends le jour où M. Macron, qui entend « [size=16]poser les jalons de toute l’organisation de l’islam de France » (un leurre : il n’y a qu’un islam, qui transcende les frontières nationales !), en fixant notamment la formation des imams et créant de nouvelles instances représentatives, voudra faire la même chose avec l’Eglise catholique au nom du devoir de l’Etat de traiter toutes les religions à égalité…[/size]
 
Au nom de quoi l’Eglise catholique pourra-t-elle s’y soustraire puisqu’elle aura déjà elle-même affirmé sa « vocation commune de témoin de la transcendance » avec toutes les autres religions ? « La conclusion est claire : se solidariser avec les partisans et les propagateurs de pareilles doctrines, c’est s’éloigner complètement de la religion divinement révélée. ([size=16]Pie XI, op. cit.). »[/size]
 
Il y a malgré tout dans l’Eglise des prêtres comme vous, mais aussi [size=16]des laïcs comme Moh-Christophe Bilek, qui œuvrent à la conversion des musulmans, qui évangélisent, qui annoncent le Christ aux musulmans. Est-ce selon vous un phénomène qui va en s’amplifiant ? Pensez-vous qu’il y ait aujourd’hui de plus en plus de conversions de musulmans en dépit de l’attitude de l’Église ?[/size]
 
Oui, mais cela reste vraiment très marginal. Il faut savoir qu’en France les musulmans représentent officiellement 6 % de la population (ce qui est évidemment faux ; il suffit de se promener dans les rues de France pour s’en rendre compte), il y a [size=16]chaque année 4.000 conversions de Français de souche à l’islam. Comparativement, il y aurait en France 37 % de la population à se déclarer catholique. [/size]
Or il y a chaque année seulement environ 300 baptêmes d’ex-musulmans. Vous voyez la différence  entre 6 % qui convertissent environ 4.000 personnes et 37 % qui en convertissent 300… Ce sont des chiffres officiels. 
Comment les expliquer, sinon parce qu’il n’y a pas de volonté de convertir de la part de l’Eglise, tandis qu’il y en a une du côté de l’islam ? D’ailleurs, jamais je n’ai vu un quelconque programme d’évangélisation des musulmans élaboré par un diocèse français. Cela n’existe pas. La conversion des musulmans ne semble pas faire l’objet des préoccupations de nos évêques. L’islamisation de notre pays doit leur paraître d’une fatalité inéluctable à laquelle ils sont déjà résignés.
  
J’ai même entendu dire que l’archevêque de Lyon, Mgr Barbarin, primat des Gaules, avait déclaré lui-même qu’il déclamait la profession de foi musulmane lorsqu’il était appelé au chevet d’un musulman mourant. Je suppose que c’est un bobard ?
 
Non, pas du tout. Vous pouvez trouver cela sur Internet, dans la vidéo qui rend compte de ce propos lors du synode de Versailles ([size=16]ici, à 1.19’).[/size]
 
Mais alors d’un point de vue musulman, si Mgr Barbarin prononce cette profession de foi musulmane, est-il musulman ?
 
Pour devenir musulman, il faut prononcer la chahada devant au moins deux témoins. Et on peut supposer que, du moins pour les moins insensés, il faut tout de même aussi l’intention de se convertir à l’islam. Ce qui n’était assurément pas la volonté du cardinal. Ceci dit, je ne comprends pas pour autant que le cardinal puisse donner une telle pratique en exemple. En tout cas, pour ma part, je suis incapable d’inviter un musulman, fut-ce à son heure dernière, à faire autre chose qu’invoquer le Nom de Notre Seigneur Jésus-Christ comme son Sauveur, puisqu’il n’y a pas d’autre nom donné sous le ciel par lequel nous puissions être sauvés (Ac 4.12)…
 
Le père Samir Khalil Samir m’a parlé du problème de ces évêques catholiques qui ne cherchent pas à évangéliser les musulmans et ne soutiennent pas ceux qui le font, mais il m’a aussi dit qu’en France l’évêque de Toulon, Mgr Rey, était un peu une exception.
 
Il est heureux que le père Samir Khalil Samir, étant donné son autorité, puisse aussi clairement dénoncer ce scandale. Je viens de publier [size=16]un livre sur l’Enfer, peut-être devrais-je en faire cadeau à chacun de ces évêques ?[/size]
Ainsi, si je reviens à un point de vue laïc, identitaire, la seule chance pour nous de ne pas être soumis à l’islam à terme ou de ne pas nous retrouver pris dans une guerre civile en France et en Europe, c’est une intervention divine…
 
Absolument. Je n’espère plus de secours que de la Vierge Marie, parce qu’humainement parlant, en voyant l’Église qui ne propose plus de faire son salut « avec crainte et tremblements (Ph 2.12) », estime l’islam au lieu de le combattre, le pouvoir civil favorisant l’islamisation, imposant l’immigration et la discrimination positive (c’est-à-dire l’injustice) à l’endroit de ces populations musulmanes, l’avenir appartient à l’islam. C’est statistiquement, mathématiquement, assuré. Je reviens d’un pèlerinage à Pontmain où la Vierge nous dit : « Mais priez mes enfants, Dieu vous exaucera en peu de temps. Mon fils Se laisse toucher »…
 
Je suppose que vous devez plutôt approuver l’attitude des pays du Groupe de Visegrád qui refusent catégoriquement les demandeurs d’asile parce que – et ils le disent clairement – ils ne veulent pas d’immigration musulmane pour ne pas se retrouver dans la situation de pays comme la France, l’Allemagne, la Belgique, etc.
 
Ces pays obéissent à Dieu. Sainte Jeanne d’Arc nous a répondu que Dieu aimait les Anglais, mais chez eux, pas en France. Nul doute qu’Il aime [size=16]les Algériens en Algérie et les Marocains au Maroc. Saint Jean, le doux saint Jean, l’Apôtre de l’Amour, qui a reposé sa tête sur le Cœur de Notre Seigneur, pour qui « Dieu est amour (1 Jn 4.8,16) », commande : [/size]
« Si quelqu’un vient à vous sans accepter cette doctrine [c’est-à-dire en refusant l’Évangile], ne le recevez pas chez vous. Quiconque le salue participe à ses œuvres mauvaises. (2 Jn 10-11) ». 
Et, de fait, « quelle association entre le fidèle et l’infidèle ? (2 Co 6.14-18) ». 
Si l’on accepte chez soi l’islam, on fait voler en éclats l’unité nationale, la communion de la foi et la cohésion sociale.
 Malheureusement, après le concile Vatican II, la réalité sociale et politique ordonnée selon l’Évangile a été méprisée, rejetée. On a voulu si bien séparer la politique et la religion qu’elles ont été rendues étrangères l’une à l’autre. Or, il faut un fondement politique, humain et cohérent, pour que la foi puisse se développer. C’est la raison pour laquelle Dieu a créé le peuple d’Israël, et a voulu son homogénéité ethnique et religieuse. Il voulait sans doute donner ainsi une leçon politique spécialement à notre époque. Sans cette réalité humaine temporelle qu’est la nation, la foi reste virtuelle, et l’Eglise ne reposant plus sur cette réalité essentielle de l’ordre naturel, disparaît avec elle… C’est pourquoi saint Jean-Paul II appelait à défendre la nation, qu’il considérait comme la réalité « la plus importante pour l’histoire spirituelle de l’homme » (Varsovie, le 2 juin 1979).
 
«je  me dis parfois que les musulmans sont l’instrument dont Dieu se sert pour obliger les Européens à revenir au christianisme.
 
Vous avez raison, l’islam est le châtiment de l’apostasie actuelle des peuples chrétiens. Et en même temps, comme Dieu est miséricordieux, l’instrument de Sa justice peut servir de moyen pour réveiller les gens de la léthargie confortable dans laquelle ils se damnent allégrement. Si nous nous mettions à vouloir convertir les musulmans, ils seraient le sang neuf dont l’Eglise a besoin, et Dieu sait si les musulmans sont heureux qu’on les évangélise, tant ils souffrent dans l’islam ! Nous avons la Vérité, mais nous n’y croyons plus, eux ont le mensonge et y croient. Il faudrait faire une alliance… Que nous leur donnions la vraie foi et qu’ils se donnent « eux-mêmes, d’abord au Seigneur, puis à nous, par la volonté de Dieu (2 Co 8.5) ». Qui sait si cette alliance ne serait pas propre à rejeter la société postchrétienne, athée et hédoniste, tuant les enfants à naître et les vieillards, mariant les invertis et pervertissant les enfants dès la maternelle ?
 
Que Jésus, le vrai Roi de France (dixit sainte Jeanne d’Arc), daigne prendre en pitié Son héritage !
 
Propos recueillis par Olivier Bault


http://reinformation.tv/abbe-pages-entretien-islam-eglise-catholique-bault-81214-2/
avatar
Zamie
En adoration

Féminin Messages : 2732
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès

Message par diskdur77 le Sam 24 Fév 2018 - 23:52

avatar
diskdur77
Avec Saint Thomas d'Aquin

Masculin Messages : 395
Age : 43
Localisation : ile de france
Inscription : 28/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès

Message par granny le Dim 25 Fév 2018 - 14:00

Je trouve que les musulmams vivent  trop dans la victimisation.

j'ai écouté un reportage sur les cités du mirail à Toulouse, ils s'agacent de voir des policiers tourner dans la cité.

Cela  dérange en quoi ? on ne leur enlève pas l'air qu'ils respirent.

 au contraire ils devraient être contents !! tout ce déploiement de personnes qui sont là pour la sécurité. ils y voient une provocation. Pendant le ramadam ils peuvent s'estimer tranquille !!   Il faut avoir vraiment l'esprit tordu.

quand une religion est pensée de manière aussi insensée, je ne pense pas que l'on puisse penser religion, foi, croyance.

ces gens qui vivent au travers de cette religion, semblent vivre dans un continuel tourment et on dirait qu'ils se complaisent dans ces tourments.

  Prie
avatar
granny
Aime la Divine Volonté

Féminin Messages : 851
Localisation : aux portes du Médoc
Inscription : 23/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès

Message par jacques58fan le Lun 26 Fév 2018 - 5:02

@Zamie a écrit:
27 décembre  2016
" De toute façon  nous sommes vos ennnemis ""
Voilà que ce matin, alors que je marchais dans une rue, un coureur à pied me doubla, puis, quelques temps plus tard faisant demi-tour, me croisa en sens inverse, et finalement revint vers moi, tout essoufflé, pour me proposer de lire avec lui sur son téléphone portable la sourate Myriam.
Pourquoi ?
Parce qu’en me croisant il avait vu le grand crucifix que je porte sur ma poitrine et avait désiré venir me sauver de la perdition dans laquelle je me trouvais du fait que j’étais chrétien.
Je lui répondis :
« Ah oui ! la sourate 19. »
« Comment ? Vous avez lu le Coran ? »
« La preuve. »
« Et vous êtes resté chrétien ?!
»
« Sans aucun doute ! »
Je lui donnai alors les bonnes raisons que j’avais d’être chrétien, lui montrant les contradictions de l’islam : affirmer que la Bible aurait été falsifiée est un blasphème, Dieu ne peut pas avoir créé le mal sans quoi il ne serait pas un, ou bien il n’y aurait pas réellement de différence entre le bien et le mal, ni de sens alors au péché et au Jugement dernier, la doctrine du péché originel, etc., toutes choses dont manifestement il n’avait jamais entendu parler et qui semblait autant éclairer son intelligence que le laissait pantois.
Il m’a même semblé ― mais peut-être me trompé-je ? qu’il éprouvait un imperceptible contentement à entendre enfin la vérité.  Ne sachant plus quoi dire, il décida de me quitter, mais pas sans se raccrocher au dernier argument qui lui permettait de partir la tête haute :  « De toute façon, nous sommes ennemis !
C’était là résumer toute la force de sa religion au nom de laquelle il avait cru devoir, lui, gamin d’une vingtaine d’années, me prêcher à moi, prêtre, le devoir de l’embrasser… Voilà ce que l’islam met dans la tête des musulmans : la haine.

Est-ce que La Fondation pour l’islam de France pourra enseigner autre chose que la haine des non-musulmans et en particulier celle des chrétiens (Coran 9.28-30 ; 60.4) ?      Qui peut venir APRES le Christ sinon l’Antichrist ?
http://www.islam-et-verite.com/de-toute-facon-nous-sommes-ennemis/


Quelqu'un avait-il prédit cela?
Mme Jeahenny?
avatar
jacques58fan
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1372
Inscription : 22/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès

Message par véronique69 le Lun 26 Fév 2018 - 5:41

il faut prier pour la conversion des musulmans, et comme cela a DEJA été vu, ils ne se convertiront pas s'ils ne perçoivent pas dans nos églises (pas sûr qu'ils aient le droit d'y entrer), chez les chrétiens  des gestes d'adoration, d'agenouillement devant DIEU alors qu'on est déformé par le "slogan" trop exclusif et mal interprété : "la gloire de DIEU, c'est l'homme debout" ; certes mais en sa finalité après tout un chemin de conversion et c'est le Christ alors qui nous relève dans la dignité d'enfants de DIEU, une fois purifiés,(et ce chemin est toujours à refaire car nous sommes pécheurs), ce qui est tout le cheminement du Carême...

véronique69
Avec le Pape François

Féminin Messages : 954
Inscription : 09/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès

Message par Ami de Saint Bernard le Lun 26 Fév 2018 - 11:16

Dans la Déclaration conciliaire Nostra Aetate on peut lire: «L’Eglise regarde avec estime les musulmans qui adorent le Dieu unique, vivant et subsistant, miséricordieux et tout puissant, Créateur du ciel et de la terre».En raison de leur monothéisme, ceux qui croient en Allah nous sont particulièrement proches.
Jean-Paul II part de la Déclaration conciliaire
Nostra Aetate qui constitue, selon Benoît XVI, la Magna Charta de nos relations avec les musulmans et qui définit l’esprit avec lequel les catholiques doivent aborder la question de l’islam.

Le Pape souligne la proximité particulière que nous avons avec les musulmans
« en raison de leur monothéisme». Quelque soit les différences théologiques que nous pouvons avoir avec eux, nous avons en commun de croire en l’existence d’un Dieu unique, Créateur du ciel et de la terre, ontologiquement distinct du monde, et par suite, radicalement transcendant – contre le matérialisme qui considère l’univers comme le seul être, et contre le monisme qui considère que l’univers est une illusion et que seul existe l’Un (ou la Substance, ou le Brahman) entendu comme une énergie "divine" impersonnelle].
Quiconque lit le Coran, en connaissant déjà bien l’Ancien et le Nouveau Testament, percevra clairement le processus de réduction dont la Révélation divine y est l’objet. Il est impossible de ne pas être frappé par l’incompréhension qui s’y manifeste de ce que Dieu a dit de Lui-même, d’abord dans l’Ancien Testament par les prophètes, ensuite de façon définitive dans le Nouveau Testament par son Fils. Toute cette richesse de l’auto-révélation de Dieu, qui constitue le patrimoine de l’Ancien et du Nouveau Testament, a été, en fait, laissée de côté dans l’islam.
Le Dieu du Coran est appelé des plus beaux noms connus dans le langage humain. Mais, en fin de compte, c’est un Dieu qui reste étranger au monde. Un Dieu qui est seulement Majesté et jamais Emmanuel, « Dieu-avec-nous». L’islam n’est pas une religion de rédemption. Il n’offre aucun espace à la Croix et à la Résurrection. Jésus est mentionné, mais seulement comme prophète qui prépare la venue du dernier de tous les prophètes, Mahomet. Marie aussi, la Vierge-Mère, est nommée. Mais le drame de la Rédemption est complètement absent. C’est pourquoi non seulement la théologie mais encore l’anthropologie de l’islam sont très éloignées de celles du christianisme.
Il est intéressant de noter ici que le respect dû à l’islam et aux musulmans n’implique pas le moindre relativisme doctrinal. Au contraire : le respect implique la reconnaissance de l’altérité – et donc : qu’un musulman soit musulman et puisse parler comme un musulman à un chrétien, et qu’un chrétien soit chrétien et puisse parler comme un chrétien à un musulman. Parvenir à dire nos différences dans un climat d’amitié et de paix, dans le respect de nos différences au nom de ce qui nous unit déjà, voilà le but premier, me semble-t-il, du dialogue interreligieux.
Cependant, la religiosité des musulmans est digne de respect. On ne peut pas ne pas admirer, par exemple, leur fidélité à la prière. Sans se préoccuper ni du temps ni du lieu, celui qui nomme Dieu Allah tombe à genou et se plonge dans la prière plusieurs fois par jour. Cette image reste un modèle pour ceux qui confessent le vrai Dieu, et en particulier pour ces chrétiens qui abandonnent leurs merveilleuses cathédrales et prient si peu ou ne prient pas du tout.
Le Concile a invité l’Eglise au dialogue avec les fidèles du Prophète, et l’Eglise s’est engagée dans cette voie. Nous lisons dans Nostra Aetate : «Si au cours des siècles, de nombreuses dissensions et inimitiés se sont manifestées entre les chrétiens et les musulmans, le Concile les exhorte tous à oublier le passé et à s’efforcer sincèrement à la compréhension mutuelle, ainsi qu’à protéger et à promouvoir ensemble, pour tous les hommes, la justice sociale, les valeurs morales, la paix et la liberté».
Dans cette perspective, les rencontres de prière à Assise ont certainement eu, comme je l’ai déjà indiqué, une importance considérable, surtout la prière pour la paix en Bosnie en 1993. Il faut ajouter les rencontres avec les musulmans pendant mes nombreux voyages apostoliques en Afrique ou en Asie. Il est arrivé que la majorité des habitants du pays où je me rendais soient des fidèles de l’islam : eh bien, cela n’empêchait pas que le Pape soit chaleureusement accueilli ni qu’il soit écouté avec bienveillance.
Après avoir relevé les aspects admirables de l’islam dont les chrétiens pourraient s’inspirer pour revitaliser leur foi (le Pape cite l’exemple de la prière, mais il aurait pu évoquer aussi le jeûne ou la pratique de l’aumône), il témoigne d’un certain nombre d’évènements au cours desquels il fut frappé par l’ouverture des musulmans à son discours, la chaleur de leur accueil et la bienveillance de leur écoute.
Nous-même peut-être, à notre petite échelle, avons-nous pu faire cette expérience qu’un musulman n’est jamais complètement insensible à la manière dont nous pouvons manifester publiquement notre foi ou notre prière: cela les touche, les interpelle, cela leur pose question, et souvent, ils viennent nous interroger, ils cherchent à comprendre, ils sont sincèrement curieux et souvent agréablement surpris de découvrir qu’un chrétien puisse être aussi un vrai croyant, un adorateur en esprit et en vérité – ce qui créé un lien et ouvre la possibilité d’une amitié.]

http://www.totus-tuus.fr/article-l-islam-vu-par-jean-paul-ii-44942081.html (14/2/2010 L'Islam vu par Jean Paul II extraits)

Ami de Saint Bernard
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Messages : 2174
Inscription : 28/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès

Message par Philippe-Antoine le Lun 26 Fév 2018 - 11:35

Merci pour ce texte, Ami de Saint-Bernard. Et puis arrêtons de diaboliser l'islam, le diable s'invite partout y-compris dans notre religion catholique! Je dirai même peut-être plus dans la religion catholique qu'ailleurs parce que plus Dieu est présent quelque part, plus le diable redouble ses efforts pour anéantir les plans de la divine Providence!
avatar
Philippe-Antoine
En adoration

Masculin Messages : 2583
Age : 65
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès

Message par Ami de Saint Bernard le Lun 26 Fév 2018 - 11:38

le diable s'invite partout même peut-être plus dans la religion catholique, c'est certain et c'est très triste parce qu'il ne peut entrer qu'avec nos compromissions et nos faiblesses et nos manques de charité

Ami de Saint Bernard
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Messages : 2174
Inscription : 28/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès

Message par Marie du 65 le Lun 26 Fév 2018 - 11:43

Bonjour,
Surtout ne pas voir le mal partout!!
Quant à moi, je reste sur ces paroles:

« Tu aimeras ton prochain comme toi-même » Matthieu 22-39.
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 26102
Age : 63
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès

Message par véronique69 le Lun 26 Fév 2018 - 13:35

Si on s'intéresse à l'islam, on peut se reporter éventuellement sur catholiquedu.net qt à l'origine de l'islam et du coran

véronique69
Avec le Pape François

Féminin Messages : 954
Inscription : 09/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'islamisation de l'Europe châtiment de son apostasie par l'abbé Pagès

Message par Zamie le Lun 26 Fév 2018 - 14:20

@véronique69 a écrit:il faut prier pour la conversion des musulmans, et comme cela a DEJA été vu, ils ne se convertiront pas s'ils ne perçoivent pas dans nos églises (pas sûr qu'ils aient le droit d'y entrer), chez les chrétiens  des gestes d'adoration, d'agenouillement devant DIEU alors qu'on est déformé par le "slogan" trop exclusif et mal interprété : "la gloire de DIEU, c'est l'homme debout" ; certes mais en sa finalité après tout un chemin de conversion et c'est le Christ alors qui nous relève dans la dignité d'enfants de DIEU, une fois purifiés,(et ce chemin est toujours à refaire car nous sommes pécheurs), ce qui est tout le cheminement du Carême...
Bien sûr il faut prier pour la conversion des musulmans mais comme vous l'écrivez @ Véronique , on doit  voir chez les chrétiens des gestes d'adoration , de respect , de piété. Pas certain qu'un musulman s'il rentre dans une église est le sentiment de cela ! 

" la gloire de Dieu , c'est l'homme debout " slogan mal interprété , usé et obsolete, l'homme n'est debout que par le Christ Jésus Fils de Dieu , l'homme n'est debout que s'il se reconnaît pêcheur , que s'il fait des gestes d'adoration pendant la messe , en recevant la communion à genoux , dans la bouche , C'EST LE DIEU VIVANT ,l'homme n'est debout avec son corps que s'il le montre par des pratiques de la charité à l'exemple de son Maître et Sauveur le Christ .
avatar
Zamie
En adoration

Féminin Messages : 2732
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum