Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

Ces paroles puissantes de Jésus demeurent intemporelles...

Aller en bas

Ces paroles puissantes de Jésus demeurent intemporelles...

Message par Gilles le Mar 11 Oct 2016 - 19:28



Ces paroles puissantes de Jésus demeurent intemporelles

« Car j’ai eu faim, et vous m’avez donné à manger; j’ai eu soif, et vous m’avez donné à boire; j’étais étranger, et vous m’avez recueilli; j’étais nu, et vous m’avez vêtu; j’étais malade, et vous m’avez visité; j’étais en prison, et vous êtes venus vers moi. Les justes lui répondront : Seigneur, quand t’avons-nous vu avoir faim, et t’avons-nous donné à manger; ou avoir soif, et t’avons-nous donné à boire ? Quand t’avons-nous vu étranger, et t’avons-nous recueilli; ou nu, et t’avons-nous vêtu ? Quand t’avons-nous vu malade, ou en prison, et sommes-nous allés vers toi ? Et le roi leur répondra : Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous les avez faites. »
Matthieu 25:35-40

Vidéo :   https://video-yyz1-1.xx.fbcdn.net/v/t43.1792-2/14673273_330952567258326_5036156979161071616_n.mp4?efg=eyJybHIiOjE1MDAsInJsYSI6MTAyNCwidmVuY29kZV90YWciOiJzdmVfaGQifQ%3D%3D&rl=1500&vabr=933&oh=e3a2e04e074d46c97c8a6157cbc21efb&oe=57FD4D02


avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24484
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces paroles puissantes de Jésus demeurent intemporelles...

Message par Gilles le Mer 12 Oct 2016 - 16:57




avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24484
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces paroles puissantes de Jésus demeurent intemporelles...

Message par Gilles le Jeu 13 Oct 2016 - 15:57

Depuis 30 ans, l’œuvre de la Maison Lauberivière est devenue un centre multi-service. Grâce à sa fondation par les communautés religieuses, une grande équipe...


<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/Vwor-mJ4dSM" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>


avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24484
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces paroles puissantes de Jésus demeurent intemporelles...

Message par Gilles le Jeu 13 Oct 2016 - 19:08




L'implication des Sœurs de la Charité de Québec dans les œuvres sociales: la Soupe populaire de la Haute-Ville...



Historique général

Dès l'arrivée des Sœurs de la Charité dans la ville de Québec en 1849, la Congrégation a eu pour priorité de donner à manger à ceux qui souffraient de la faim. Mère Marcelle Mallet continuait ainsi le charisme de Mère Marguerite d'Youville en partageant le peu de ressources de la communauté avec les personnes démunies de Québec. Rapidement, sœur Marie-de-la-Nativité, l'une des premières novices des Sœurs de la Charité de Québec, devient préposée à «l'apostolat du dehors». Elle est connue de toute la population de Québec pour ses activités visant à recueillir des dons pour les infortunés.

L'œuvre de la soupe débute en 1900 et il s'agit d'une première pour la Congrégation, soit d'accueillir et de servir les repas aux pauvres à même la Maison Mère. Ce service offre alors de la soupe et des sandwichs, de 7h30 à 17h00 tous les jours de la semaine. L'œuvre de la soupe subit quelques changements et, en 1930, son accueil se structure davantage : elle offre désormais trois repas par jour. Les premiers repas chauds sont servis à partir de 1949.

En 1969, la communauté interrompt ce service qui sera pris en charge par d'autres organismes dans le cadre d'une restructuration par le Conseil des Œuvres et du Bien-Être de Québec. Les sœurs continuent à aider les pauvres dans d'autres domaines. Cependant, en 1981, les Sœurs de la Charité de Québec remettent sur pied "La soupe populaire" visant à offrir aux plus démunis, à l'heure du dîner, tous les jours de la semaine, un repas chaud, complet et gratuit.

En 1986, 54 000 personnes sont accueillies et en 2010, c'est 55 603 personnes qui sont reçues dans les locaux de l'œuvre à la Maison Mère-Mallet. Encore aujourd'hui, ce service est essentiel, car les problèmes sont multiples et les conditions de vie de plus en plus difficiles, que l'on pense, entre autres, au haut taux de chômage, à l'accroissement du nombre de personnes âgées, seules, pauvres, malades ou aux jeunes aux prises avec des problèmes d'alcool et de drogue. Les problèmes de santé mentale contribuent également à augmenter les difficultés pour un nombre grandissant de personnes.

Description...

L'œuvre de la Soupe populaire, située à la Maison Mère-Mallet dans le Vieux-Québec, est ouverte de 12h00 à 13h15, sept jours par semaine, à l'exception des quatre premières journées de chaque mois. Un repas santé est servi gratuitement à toute personne qui se présente.

La Soupe populaire sert en moyenne plus de 190 repas par jour. Ce repas chaud est nourrissant et offert à volonté: de la soupe, un choix de mets principaux, des légumes, de la salade, du pain, du dessert et des boisons chaudes. Une équipe de cuisiniers professionnels, des employés et une quinzaine de bénévoles travaillent quotidiennement au bon déroulement de l'heure du dîner à la Soupe populaire. De plus, l'œuvre reçoit tous les jours des groupes d’étudiants provenant d'écoles, d'organismes (maisons de jeunes, scouts, etc.) et de groupes de pastorale de la région de Québec. L'implication de ces groupes a pour but de donner une dimension sociale à la formation des jeunes.

Bien que toute personne soit accueillie à bras ouverts à la Soupe populaire, la clientèle se compose à 80% d'hommes. Toutefois, les responsables de l'œuvre constatent une diminution de la moyenne d’âge des bénéficiaires ; des personnes de plus en plus jeunes recourent à l'œuvre pour se nourrir. Les religieuses œuvrant à la Soupe populaire, ainsi que les employés et bénévoles, se font un devoir de mettre l'accent sur l'accueil des personnes. Conscientes qu'il faut énormément de courage pour se présenter à la Soupe populaire, le personnel s'emploie à respecter, à réconforter et à mettre du soleil dans la journée de chaque personne qui se présente.

Avec le temps, la Soupe populaire est devenue beaucoup plus qu'un simple dépannage alimentaire. Il s'agit d'un lieu d'accueil inconditionnel, où chacun est accepté comme il est, considéré pour sa valeur en tant que personne et traité avec déférence, respect et dignité. C'est aussi un lieu d'engagement au service d'autrui, puisqu'une quinzaine de bénévoles issus de différentes classes de la société participent au service du repas. C'est encore un lieu d'apprentissage de l'implication pastorale, grâce à la participation des jeunes qui se sensibilisent au partage et au service communautaire.

Finalement, la Soupe populaire des Sœurs de la Charité de Québec est un lieu de vie et d'activités très diversifiées, car plusieurs groupes et organismes s'y présentent pour apporter leur collaboration ou encore pour prendre contact avec cette œuvre.

Apprentissage et transmission

Depuis 1849, des religieuses de la Congrégation ont toujours été au service des pauvres de Québec, tentant, entre autres, de les aider à se nourrir convenablement. En 2010, trois religieuses se dévouent à l'œuvre de la Soupe populaire. Ces trois religieuses peuvent continuer ce service essentiel, grâce à une équipe stable de plus de 80 bénévoles: plusieurs jeunes professionnels retraités, des travailleurs qui donne chaque semaine des heures de disponibilités, des chômeurs, des bénéficiaires d'aide sociale qui s'impliquent régulièrement, mais surtout la Congrégation assume le financement de cette œuvre: salaire des cuisiniers professionnels et approvisionnement des denrées. C'est ainsi que l'œuvre se perpétue, une tradition débutée il y a plus de 160 ans.



Source : www.ipir.ulaval.ca


avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24484
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces paroles puissantes de Jésus demeurent intemporelles...

Message par Gilles le Ven 14 Oct 2016 - 17:10



"La Bouchée généreuse"

Voici un bref portrait de cet organisme à but non lucratif œuvrant auprès des personnes pauvres, qui a vu le jour grâce à l’abbé Bruno Verret et la pastorale sociale de Limoilou...


<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/RAEFZIazdVI" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>


Site web : Bouchée Généreuse

avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24484
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces paroles puissantes de Jésus demeurent intemporelles...

Message par Gilles le Ven 14 Oct 2016 - 21:20



Ce sans-abri a été complètement ignoré par les gens qui se rendaient à la messe. Ces derniers ont ensuite connu la honte de leur vie

C’est stupéfiant de voir la manière dont ce sans-abri a été traité, juste devant une église…
Mais ce qui s’est passé ensuite à l’intérieur de cette même église restera à jamais dans la mémoire de ses paroissiens.

Il s’agit en fait du nouveau pasteur de cette église qui s’est déguisé en mendiant. Ce jour la étaient attendus 1000 fidèles qui venaient justement voir ce nouveau pasteur.

Ainsi déguisé, il se rendit sur le porche de l’église pour faire la manche. Sur les 1000 personnes qui lui sont passées devant avant de rentrer dans l’église, seulement 3 lui ont dit bonjour et pas une ne lui a donné une pièce.

Il est ensuite entré dans le sanctuaire et s’est assis à l’arrière. Il a salué les gens et a été accueilli par des regards noirs ou méprisants. Comme il était assis à l’arrière de l’église, il a écouté les premières prières.

Puis est venu l’heure d’introduire le nouveau pasteur “Nous tenons à vous présenter notre nouveau pasteur.” La congrégation regarda tout autour applaudissant de joie et d’anticipation. L’homme sans-abri assis à l’arrière se leva et se mit à marcher dans l’allée. Les applaudissements se sont arrêtés avec tous les regards braques sur lui. Il se dirigea vers l’autel et, prenant le micro dans la main, et s’arrêta un instant, puis récita...

Alors le roi dira à ceux qui seront à sa droite: Venez, vous qui êtes bénis de mon Père; prenez possession du royaume qui vous a été préparé dès la fondation du monde.
Car j’ai eu faim, et vous m’avez donné à manger; j’ai eu soif, et vous m’avez donné à boire; j’étais étranger, et vous m’avez recueilli;
j’étais nu, et vous m’avez vêtu; j’étais malade, et vous m’avez visité; j’étais en prison, et vous êtes venus vers moi.
Les justes lui répondront: Seigneur, quand t’avons-nous vu avoir faim, et t’avons-nous donné à manger; ou avoir soif, et t’avons-nous donné à boire?
Quand t’avons-nous vu étranger, et t’avons-nous recueilli; ou nu, et t’avons-nous vêtu?
Quand t’avons-nous vu malade, ou en prison, et sommes-nous allés vers toi?
Et le roi leur répondra: Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous les avez faites.

Après avoir récité ce passage de Matthieu dans la bible, le nouveau pasteur s’est tourné vers sa congrégation et leur a raconté ce qu’il avait vécu ce matin même: le mépris, le dédain, l’humiliation.

Beaucoup de personnes se sont alors mises à pleurer et la plupart avaient la tête baissée, tous bien entendu remplis de honte.

Il termina par ces mots: “Aujourd’hui j’ai vu un rassemblement de personnes certes, mais ce ne sont pas les disciples de Jésus Christ qui étaient présents aujourd’hui. Le monde est remplie de personnes qui veulent se donner bonne conscience en se rendant à la messe du dimanche. Mais parmi ces personnes combien de vrais pratiquants? Quand vous déciderez-vous à devenir de vrais disciples de Dieu ?”

Une histoire touchante qui met en avant l’hypocrisie de certaines personnes ainsi que le manque de compassion dont nous sommes bien souvent coupables.

Source :



avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24484
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum