Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

La pharmacie de Satan Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -60%
Câble HDMI 4K Plaqué Or en Nylon ...
Voir le deal
7.99 €

La pharmacie de Satan

Aller en bas

La pharmacie de Satan Empty La pharmacie de Satan

Message par alchy le Ven 27 Jan 2006 - 15:40

Poste diffusé sur Anti-illuminati : le forum, par Alchy geek

"Un jour je ferais bien un petit compte rendu de notre pharmacie nationale (donc mondiale). Sous certains produits se dissimulent de puissants produits aux divers effets. Ceci comprend par exemple les opiacées classiques (codéine, dextropropoxiphène, codéthyline, pholcodine, morphine, opium...) dont l'histoire est assez exaltante et évoque une multitude de décisions parfois surprenantes et difficiles.

Mais on remarque presque facilement que les produits utilisés et retenus ont des propriétés encore non révélées et surprenantes.

Pour remplacer l'usage des opiacées dans la toux sèche, mais qui restent cependant seules efficaces et dont les abus sont connus (codéine, codéthyline, pholcodine, méthadone et anciennement morphine et opium), les laboratoires ont mis au point le dextrométhorphane qui n'est pas un morphinomimétique (spécialités: ergix, tuxium, pulmodexane...) à ne pas confondre avec le dextropropoxiphène (di-antalvic, morphinomimétique non morphinique).

Avec le topléxil souvent prescrit aux enfants et qui lui est un atropinique antihistaminique (soulage les allergies, s'apparente à la belladone ou au datura mais sans effet hallucinogène, groupe de médicament classique mais sédatif) il est donc la seule alternative aux opiacées comme la codéine et ses équivalents (vente libre, détournement possible, effet psychotrope faible et désagréable, dépendance physique faible très peu courante hors abus volontaire).

Pourtant, le surdosage de dextrométorphane révèle des propriétés proches à la fois de l'extazy (ectazy) et de la kétamine (sédatif procurant des effets de dissociation du corps et de l'esprit). C'est donc un psychotrope stupéfiant. Il procure une ivresse caractéristique, ni agréable, ni désagréable mais qui peut être angoissante, le corps ne veut plus trop bouger, les mouvements procurent des spasmes qui rigidifient les membres jusqu'à de grandes difficultés de coordination fonction de la dose. L'immobilité est alors le meilleur remède et reste agréable. Ceci pourrait encore être angoissant mais il semble que les effets psychotropes amènent un calme où l'euphorie est sous jacente mais n'apparaît pas et c'est la sérénité qui prend le dessus. Je pense qu'il agit là comme un antidépresseur direct avec peut-être les vertus de la sérotonine de manière très marquées et autant d'effet s’apparentant à plusieurs hallucinogènes.

Selon les divers témoignages que l'on trouve presque uniquement sur le net, l'esprit semble éveillé, conscient, il peut d'ailleurs se représenter mentalement les choses avec une meilleur acuité comme les images ou la musique et il semble prendre en compte des choses différentes ou généralement oubliées, ce qui est cependant un effets classique de tous les psychotropes même de l'alcool. Au delà de ça, il a été décrit des hallucinations de type LSD mais en tout cas une manière peu habituelle de voir les choses.

Il faut cependant savoir que si les premiers effets passent après trois heures, il faudra encore 12 à 24 heures de "redescente" et une bonne semaine pour que le corps ne ressente plus rien. Les effets persistants sont plutôt désagréables avec de légères convulsions, troubles gastriques, insomnie, sédation, excitation, euphorie, amnésie... Je crois que le délai est presque aussi long pour l'extazie mais je n'ai pas l'habitude de prendre ce genre de merde au relent de gros sous et d'intoxication chimico-débilitante.

Je me suis pris à rêver que de grands lucifériens avaient cachés leurs stupéfiants au sein même de la pharmacie disponible et que le dextrométhorphane n'est que le premier ingrédients d'un "Soma" (drogue légendaire apportée par les aryens aux indiens qui allaient former le Rigvéda, religion précédent l'Indouisme et le bouddhisme) qu'ils utilisent là où il y a une pharmacie à coté, c'est à dire un soma à disposition partout en France et sans ordonnance. C'est bien plus simple que de cultiver les amanites, les crapauds et autres liserons dont il faut encore livrer les commandes alors que leur trafique est règlementé.

Puis je me suis dit aussi (purée, je pense!!) que les médicaments pouvaient éduquer nos corps et nos esprits petit à petit et j'ai repensé à ses molécules qui ont la forme de signes ou de lettres et qui servent d'ailleurs aux micro machines. Ca me semble même évident que les médicaments agissent directement sur nous, nos tolérances et nos mécanismes biologiques.

Alors de là à penser que la pharmacie peut définir un comportement et un développement collectif, alors que ces mêmes molécules vont peu à peu former le nouveau soma à avaler à petite ou grande dose... Il me semble même logique que nous retiendrons de plus en plus les médicaments les plus efficaces et pointus alors qu'une certaine mauvaise fois dissimulera toujours dans les molécules retenues des effets proprement hallucinants...

C’est une piste de réflexion… Si vous avez des réactions…"
alchy
alchy
Avec le Pape François

Masculin Messages : 913
Inscription : 12/10/2005

http://www.geocities.com/alchy75fr/file/Guerres.html

Revenir en haut Aller en bas

La pharmacie de Satan Empty reponse

Message par philippe le Ven 27 Jan 2006 - 17:05

affraid

Pour résumer ta pensée: ils voudraient conditionner le peuple de façon secrète par voix phamacologiques et médicamenteuses...

Certains diront que c'est de la paranoïa et d'autres y croiront.

Moi, je pense surtout qu'ils jouent aux apprenti sorcier, c'est à dire qu'il ne savent jamais exactement où leur prétendues recherches humanistes va les mener.

L'homme de science moderne se prend pour un génie quand ça n'est pas pour un dieu.

Résultat... un petit exemple parmi tant d'autres: l'amiante.
Sans doute ya t-il eu des recherches faites par des ingénieurs scientifiques avant son exploitation commerciale mais cela ne les a pas empéché d'autoriser la diffusion de ce produit sur le marché et on connait la suite...

Autre exemple: le téléphone portable que beaucoup utilisent; certains chercheurs, scientifiques ou autres ont déjà émis certains dangers avec les ondes qu'il produit, mais qui s'en souçi vraiment? Bisness is bisness...

La pillule contraceptive est-elle a rapprocher avec toutes les maladies dégénératives qui touchent nos anciens (Parkinson, cancer du sein, Kreusfeljacob, - je ne sais l'orthographe?- etc...)

Qu'importe: Bisness is bisness et "plaisir is plaisir"...

L'avortement est un meurtre pur et simple mais aujourd'hui la mort par ordonnance ne dérange plus personne (cela paie les vacances des gynécologues-obstétriciens...).

L'homme n'a pas la capacité intellectuelle pour cerner toutes les dérives potentielles que peuvent engendrer ses recherches aveugles dans le monde de la médecine, industrielles ou autres...

Que dire encore des manipulations génétiques, des OGM, des essais (par milliers? ) qu'ils font peut-être dans leurs laboratoires obscurs et cachés, avec l'accord de certains...

Pour être franc, j'ai de plus en mal à être en présence d'une personne en blouse blanche: cela me donne comme une répulsion intuitive, un désir de me tenir à l'écart...

Ces hopitaux qui sentent plus la mort que la vie: BEUhAERK!

philippe
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La pharmacie de Satan Empty Re: La pharmacie de Satan

Message par Franck le Lun 30 Jan 2006 - 13:26

c'est un discours écoloreligieux qui ne correspond pas à la réalité.Certaines maladies mentales comme la skizophrénie par exemple avec des traitements adaptés permette aux malades d'avoir à peu près une vie normale avec un travail,une vie de prière, la pratique des sacrements, se marrier et même avoir des enfants.Evidémment il y a des effets secondaires on ne pourra pas le nier.Quoi faire d'autre?

Franck

Franck
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La pharmacie de Satan Empty réponse

Message par philippe le Lun 30 Jan 2006 - 15:24

Et l'avortement: c'est de la réalité ou c'est de la fiction?
Allez demander à ces "supprimés" ce qu'ils en pensent...

Si l'on cumule le nombre de tués dans ces labos de la mort, on dépasse le nombre de morts des deux guerres mondiales réunies...
Le comble, c'est qu'il y en a qui défendent l'IVG et qui chaque année vont pleurer sur les tombes de nos combattants (hommages mérités, j'en conviens).

Ensuite , pour ce qui est du discours écoloreligieux: oui pour le religieux et j'en suis fier et non pour l'écologie car je ne fais pas de politique.

Mon seul chef est Jésus-Christ même si je suis obligé d'accomplir mon devoir de citoyen en allant voter (mais pour qui ? cela devient de plus en plus dur à choisir...).

Quand à la shizophrénie, j'ai bien du mal à comprendre que l'on puisse
soigner et guérir une personne en la droguant du matin au soir et en la réduisant à un légume, un automate, déconnecté de la réalité et vivant dans un nuage artificiel et chimique...
Cela, ce n'est pas le soigner mais c'est plutôt le rendre insensible, inerte à son état, par toutes sortes de molécules et de coktails chimiques.

J'oubliais aussi cette autre abomination (parmi la multitude) est qui est l'euthanasie secrète... La pharmacie de Satan Infirmiere pratiquée sous pretexte d'abréger -par philantropie ou par "charité" sans doute (hum) les souffrances du malade.

Dieu demandera des comptes rigoureux pour toute vie supprimée, soyez en persuadé! The Kill is bad!

Thumb down

philippe
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La pharmacie de Satan Empty Re: La pharmacie de Satan

Message par toto le Lun 30 Jan 2006 - 16:23

toutes des substances chimiques ne servent qu'à rendre les gens malades et engraisser les labos .

toto
Contre la Franc Maconnerie

Messages : 319
Inscription : 20/09/2005

Revenir en haut Aller en bas

La pharmacie de Satan Empty Re: La pharmacie de Satan

Message par yutar le Lun 30 Jan 2006 - 16:31

Ne bouffer pas tous ces pseudos médicaments censés vous rendre la vie plus belle.

Vous ne vous en sentirez que mieux !

yutar
Avec Saint Maximilien Kolbe

Messages : 93
Inscription : 03/10/2005

Revenir en haut Aller en bas

La pharmacie de Satan Empty re

Message par nico le Mer 1 Fév 2006 - 5:33

c est pas pour rien que le symbole de la pharmacie est celui du serpent d airain 25 eme DEgré maconnique "chevalier du serpent d airain"
La pharmacie de Satan Pharmacie_garde
La pharmacie de Satan Reaa25
en reference a moise dans le desert ayant mis un serpent dairain

nico
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La pharmacie de Satan Empty Re: La pharmacie de Satan

Message par garfield le Mer 1 Fév 2006 - 22:20

un lien qui vous en apprendras plus
http://www.stargods.org/

garfield
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La pharmacie de Satan Empty Re: La pharmacie de Satan

Message par alchy le Dim 15 Oct 2006 - 14:59

Pour ma part, je pense que la pharmacie n'est pas incompatible avec la religion. Le problême reste de savoir ce que devient cette pharmacie mais aussi la médecine.

Est-il normal qu'un médicament anti tussif puisse servir de psychotrope par détournement. Je ne parle pas du sujet de la morphine ou de la codéine qui sont encore plus particuliers et je trouve, tr-s révélateur du défit humain. Je parle ici de ce médicament de substitution aux antitussifs classique (les morphiniques), par un psychédélique avéré. Comment ce fait-il que ce soit cette molécule précisément qui ait été choisi parmis bien d'autres?

Comment ce fait-il aussi que des antidépresseurs comme le prozac aient pu être mis en avant comme des molécules novatrices et avantageuses alors que c'était exactement l'inverse qui se présentait puisqu'elle crée une dépendance inégalée pour un antidépresseur et ne se montrait pas plus efficace que les plantes antidépressives classiques (banistériopsis, passiflore et même le millepertuis) qui elles montrent moins d'effets secondaire, parfois absents.

Donc, soit notre systême est vraiment malsain car les gens sont malsains, soit il est orienté par des gens malsains qui trompent tout le monde, soit on est vraiment stupides et personne n'a fait exprès.

Mais après tout, la médecine est par nature comme un serpent qui veut posséder le calice ou même le graal, la panacée. Et son insigne, qui fait attention à cette tentation naturelle de base, doit nous le rappeler, puisque ça devait être son principe.
alchy
alchy
Avec le Pape François

Masculin Messages : 913
Inscription : 12/10/2005

http://www.geocities.com/alchy75fr/file/Guerres.html

Revenir en haut Aller en bas

La pharmacie de Satan Empty Re: La pharmacie de Satan

Message par alchy le Dim 15 Oct 2006 - 15:23

Je dois aussi témoigner que dans des cas assez lourds, touchant parfois à des enfants, les médicaments psychotropes, qu'ils soient anxiolitiques, antipsychotique, antidépresseurs, hypnotiques ou encore neuroleptiques, sont d'un réel avantage. Certains enfants n'auraient jamais eu la possibilité d'acquérir des apprentissages et seraient certainement déjà morts. Il ne s'agit pas à leur niveau de leur imposer une camisole chimique, mais au contraire de trouver un juste dosage des bonnes molécules qui leur permettra de ne plus ressentir les manifestations de leur pathologie. Certains ont des pulsions de mort très importantes, il ont parfois pu tuer des camarades à l'age de 6 ans, simplement parce qu'il n'ont aucune capacité à affronter la dualité ou leurs affects quand ils sont dans une situation de conflit. Sans médicament, cette état peut rester permanant et rappeller assez vite "l'exorciste". Avec les médicaments, ils apprennent à vivre autrement et ont alors la possibilité de former leur psychologie, n'étant plus pris par les vagues et la houle nerveuse.

Le problême vient de Nicolas Sarkozy, une fois de plus. C'est lui qui a initié le pistage de ceux qui ne dépendaient pas encore du systême médico-éducatif. C'est lui qui a demandé à ce que des futurs délinquants soient dépisté dès 3 ans. Je ne sais pas ce qu'il va leur réserver, il est probable que Ségolène soit dans la même direction. Si la psychiatrie a pu se montrer absurde et méchante à certains moments, et encore aujourd'hui beaucoup, il faut le reconnaître, je crois qu'elle va prendre un très mauvais tournant. Il faut aussi voir qu'à chaque fois qu'on saura éteindre une anxiété ou une manifestation d'intolérence à la société, on va valider le mauvais systême de plus en plus et au lieu de s'en prendre à la cause, on s'en prendra à la médicalisation de l'individu. Voilà le vrai problême à venir.
alchy
alchy
Avec le Pape François

Masculin Messages : 913
Inscription : 12/10/2005

http://www.geocities.com/alchy75fr/file/Guerres.html

Revenir en haut Aller en bas

La pharmacie de Satan Empty Re: La pharmacie de Satan

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum