Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

Jacques Fesch : l’incroyable conversion du « bon larron » moderne

Aller en bas

Jacques Fesch : l’incroyable conversion du « bon larron » moderne

Message par sga le Lun 29 Fév 2016 - 14:16



Article Famille Chrétienne

EXCLUSIF MAG - Guillotiné à 27 ans, en 1957, trois ans après avoir tué un policier à l’issue d’un braquage raté, Jacques Fesch a beaucoup écrit sur sa conversion en prison. Son journal et ses lettres viennent d’être réunis. Un trésor spirituel pour la jeunesse.


«Dans cinq heures, je verrai Jésus ! Il m’attire tout doucement à Lui, me donnant cette paix qui n’est pas de ce monde. » Dans cinq heures, à l’aube de ce 1er octobre 1957, le grand jeune homme blond et pâle qui écrit ces lignes dans son journal, sur la table de sa cellule de la prison de la Santé, sous l’ampoule qui ne s’éteint jamais, surveillé sans cesse au judas, sera guillotiné.

On peut réussir sa vie en la ratant. Pas n’importe comment : en la ratant par le haut. On y laisse parfois sa tête, mais on sauve son âme. Mis à part sa conversion en prison et l’incroyable marathon mystique que la grâce va lui permettre de courir durant les trois dernières années de sa vie, la seule chose qu’a vraiment réussie Jacques Fesch est d’avoir atteint, d’une seule balle, le cœur d’un agent de police. Droit au but. Sans vraiment le vouloir…

Au 39 de la rue Vivienne (Paris 2e), le comptoir de change fait toujours l’angle de la rue Saint-Marc. À deux pas de la Bourse, non loin de Notre-Dame des Victoires. Jacques Fesch a d’abord cherché la bourse ; en prison, il finira dans les bras de Notre-Dame. Mais ne précipitons pas les choses. À cette époque, la boutique est tenue par Alexandre Silberstein. Ce changeur travaille parfois avec le banquier Georges Fesch, père de Jacques. Celui-ci est un esthète égoïste et cynique qui ne montrera un peu d’amour à son fils qu’en se laissant charger à son procès, pour essayer de lui sauver la peau. En vain.

Pourquoi Jacques Fesch, né en 1930 à Saint-Germain-en-Laye, en région parisienne, une cuillère de vermeil dans la bouche, va-t-il dévaliser un changeur, le 25 février 1954, alors qu’il a tout l’argent qu’il désire ? Pour en avoir plus. Ses parents se sont séparés après des années de disputes. Son père lui verse une rente de dix mille francs par mois. Sa mère vient de lui offrir un million pour monter sa « petite entreprise ». Jacques les a « claqués » dans une Simca sport pour draguer les filles à Saint-Germain-des-Prés. Car s’il dort, le jour, à Saint-Germain-en-Laye, il noie son ennui, la nuit, à Saint-Germain-des-Prés.

Il s’ennuie tellement dans le vide de sa vie dorée qu’il rêve de s’en absenter. En s’achetant un voilier pour voguer vers les îles du Pacifique – il ne sait pas naviguer, mais qu’importe. « Partir était une sorte d’exploit dans le but de compenser l’échec de sa vie », souligne Mireille Cassin, auteur de Mystique public n° 1. Jacques a même commandé un bateau à La Rochelle. Celui-ci devrait coûter deux millions. Il ne les a pas. Il décide d’aller chercher l’argent où il se trouve : dans une banque. Il rêve tellement fort de ce voilier que celui-ci va le mener en bateau… jusqu’à l’échafaud.

Ce 25 février 1954, Jacques, 24 ans, porte une serviette de cuir jaune. Il y a placé un pistolet, un 6,35 mm dérobé à son père ; un marteau pour assommer Silberstein ; du fil pour le ligoter. C’est un jeune homme longiligne, élégant, d’un mètre quatre-vingt-douze. « Grande silhouette blonde à la nuque d’archange », comme le décrira son épouse, Pierrette, dont il est déjà séparé après un mariage trop précoce. Le temps d’avoir eu une fille ensemble, Véronique. Après un enfant naturel, Gérard, conçu avec une jeune femme qu’il a manipulée, pariant avec deux copains qu’il coucherait avec elle.

« Jacques m’avait bouleversé par son mal de vivre », témoigne Pierrette dans sa préface des Œuvres complètes. « Par son apparent vide intérieur qui cachait en fait une grande profondeur et une vive recherche d’absolu et de pureté, qu’il n’avait su ou pu exprimer auparavant. Son indolente apparence n’était que le masque de grandes aspirations enfouies, de quelque chose qui était resté bloqué, comme en suspens. »

« Au secours, à l’assassin ! »

Une éducation de bourgeois oisif ne prépare pas à braquer une banque. Lorsque Jacques pousse la porte du changeur, il est résolu mais paniqué. Il s’énerve. Silberstein tente de le raisonner. Fesch sort le revolver et le frappe à la tête. Le changeur le supplie de ne pas tout gâcher de sa vie. Jacques demande le butin ; Silberstein montre le coffre ; Jacques le frappe à nouveau. L’homme s’effondre. Jacques empoche 333 000 francs qu’il glisse dans son cartable. Tellement paniqué qu’il appuie sur la détente. La balle lui griffe l’auriculaire avant d’aller faire éclater la vitre de la porte d’entrée.

[...]
avatar
sga
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 1081
Inscription : 13/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques Fesch : l’incroyable conversion du « bon larron » moderne

Message par Ginette Boudreau le Ven 18 Mar 2016 - 22:48

Bonjour sga, j'aimerais bien lire la suite.. l'histoire de ce jeune homme est très intéressante.. Peux-t-on trouver son journal sur Internet ? Computer
avatar
Ginette Boudreau
Contre la Franc Maconnerie

Féminin Messages : 349
Age : 63
Localisation : Québec, Canada
Inscription : 25/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques Fesch : l’incroyable conversion du « bon larron » moderne

Message par é123 le Sam 19 Mar 2016 - 6:33

@sga a écrit:...  Jacques empoche 333 000 francs qu’il glisse dans son cartable....

Bonjour,
je sais que la numérologie(*) fait partie des sciences "magiques" qui n'ont pas droit de cité chez le chrétien.
Et je comprends que toutes ces sciences sont dangereuses car elle peuvent faire perdre le fil de l'essentiel qui est la Parole Du Christ.
Cependant, je ne peux m'empêcher de remarquer ce hasard qui fait encore une fois bien les choses :
Le 333 est la clé de l’accès à la multidimensionnalité et à la résurrection de l'âme.
Et je ressens le 1000 fois 333, comme l'accélération du process. (1000 : coefficient de l'immensité)
Dans l'histoire de notre frère Fesch, véritable bon larron, ange authentique déchiré par la vie, ce hold-hup délibérément raté a marqué le début de sa résurrection. L'argent, qu'il convoitait afin d'obtenir la libération de ce monde, a vraiment répondu a ses attentes. La fuite s'est transmuté en une prise de conscience.

(*) : je préfère l'expression "symbolique des nombres" à "numérologie". La première suggère un mode passif plus conforme à la transparence que doit avoir l'âme.

é123
Hosanna au plus haut des cieux!

Masculin Messages : 472
Age : 61
Localisation : près de Lyon
Inscription : 03/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques Fesch : l’incroyable conversion du « bon larron » moderne

Message par sga le Sam 19 Mar 2016 - 9:17

@Ginette Boudreau
J'ai copié l'extrait qui était publié sur Famille Chrétienne,
Je vous si j'ai le complément

@écume

Il me semble qu'il vaut mieux ne pas vous égarer dans ces histoires de symboles, c'est un poison qui vous éloigne de Dieu par une fascination à la gnose,

Préférez la lumière du Christ et sa vérité au puit sans fond de la gnose qui vous fera passer votre temps dans les ténèbres des secrets de polichinelle du malin et qui vous roulera dans la farine
avatar
sga
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 1081
Inscription : 13/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques Fesch : l’incroyable conversion du « bon larron » moderne

Message par sga le Sam 19 Mar 2016 - 9:17

@sga a écrit:@Ginette Boudreau
J'ai copié l'extrait qui était publié sur Famille Chrétienne,
Je vous reviens si j'ai le complément

@écume

Il me semble  qu'il vaut mieux ne pas vous égarer dans ces histoires de symboles, c'est un poison qui vous éloigne de Dieu par une fascination à la gnose,

Préférez la lumière du Christ et sa vérité au puit sans fond de la gnose qui vous fera passer votre temps dans les ténèbres des secrets de polichinelle du malin et qui vous roulera dans la farine

Bonne journée
avatar
sga
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 1081
Inscription : 13/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques Fesch : l’incroyable conversion du « bon larron » moderne

Message par é123 le Sam 19 Mar 2016 - 10:10

@sga a écrit:@écume

Il me semble  qu'il vaut mieux ne pas vous égarer dans ces histoires de symboles, c'est un poison qui vous éloigne de Dieu par une fascination à la gnose,

Préférez la lumière du Christ et sa vérité au puit sans fond de la gnose qui vous fera passer votre temps dans les ténèbres des secrets de polichinelle du malin et qui vous roulera dans la farine
Nous sommes d'accord, vu que je disais :
écume a écrit: ... Cependant, je ne peux m'empêcher de remarquer ce hasard qui fait encore une fois bien les choses
Il vaut mieux en effet ne pas s'impliquer dans une recherche qui devrait nous amener à une meilleure compréhension de la structure de l'univers, cette recherche étant un des chemins créé par le mal.
Cependant (encore une fois), si cette compréhension existe de par les recherches passées puis abandonnées, j'estime pour ma part ne pas pendre de risque puisqu'à mes yeux, Seule la Parole Du Christ est Vérité.
Par contre je pense devoir demander pardon envers ceux qui m'auraient lu et en qui j'aurais éveillé la curiosité sur le sujet. Il n'est plus temps en effet (en fait il n'a jamais été temps) de s’intéresser à cela.

é123
Hosanna au plus haut des cieux!

Masculin Messages : 472
Age : 61
Localisation : près de Lyon
Inscription : 03/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques Fesch : l’incroyable conversion du « bon larron » moderne

Message par é123 le Sam 19 Mar 2016 - 11:21

En aparté ; il est dit aussi dans l’apocalypse de St Jean :
@Apocalypse a écrit:
"Que celui qui a de l'intelligence calcule le nombre de la bête. Car c'est un nombre d'homme, et son nombre est six cent soixante-six."
Donc, la compréhension des nombres ne doit pas être rejetée telle quelle, mais oui, il faut en faire un bon usage.





Good!

é123
Hosanna au plus haut des cieux!

Masculin Messages : 472
Age : 61
Localisation : près de Lyon
Inscription : 03/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques Fesch : l’incroyable conversion du « bon larron » moderne

Message par sga le Sam 21 Jan 2017 - 9:09

La bataille d'un fils pour réhabiliter son père guillotiné

article Le Figaro


Gérard Fesch se bat pour la mémoire de Jacques, meurtrier touché par la grâce en prison et faisant l'objet d'un procès en béatification depuis 1987.
C'est une incroyable aventure judiciaire, spirituelle et humaine. Guillotiné le 1er octobre 1957 à l'âge de 27 ans pour le meurtre d'un policier trois ans plus tôt, Jacques Fesch, fils de bonne famille, avait connu une conversion foudroyante en prison. Du fond de sa cellule, il avait écrit Lumière sur l'échafaud, Cellule 18, mais surtout Dans cinq heures, je verrai Jésus, traduit dans de nombreuses langues. Une piété qui a justifié le lancement, en 1987, par l'archevêque de Paris, Jean-Marie Lustiger, d'une procédure de béatification, toujours en cours. À cette occasion, Jacques Fesch a été déclaré «Serviteur de Dieu». Un assassin sur la voie de la sainteté... l'histoire était déjà peu commune.
la suite sur:http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/01/20/01016-20170120ARTFIG00334-la-bataille-d-un-fils-pour-rehabiliter-son-pere-guillotine.php
avatar
sga
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 1081
Inscription : 13/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum