Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

UN ARTICLE INCONTOURNABLE ET UNE LECON DE VIE ! Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -31%
Remise de 1000€ sur TV OLED Philips OLED+ 934 ...
Voir le deal
2199 €

UN ARTICLE INCONTOURNABLE ET UNE LECON DE VIE !

Aller en bas

UN ARTICLE INCONTOURNABLE ET UNE LECON DE VIE ! Empty UN ARTICLE INCONTOURNABLE ET UNE LECON DE VIE !

Message par isabella le Ven 8 Aoû 2008 - 1:35

Voici sans doute un des meilleurs articles possibles et un excellent commentaire pour notre période de l'histoire...

Un article incontournable et une leçon de vie afin de comprendre ce dont nous manquons cruellement , mais dont nous avons tant besoin à l'heure actuelle...


ARTICLE-CHOC ! A LIRE DE TOUTE URGENCE !!!

L’ALLEMAGNE DE 1920 A 1945 / LES USA ET L’EUROPE D’AUJOURD’HUI : MEME SYSTEME, MEME TACTIQUES, MEME MANQUE DE COURAGE ET D’OPPOSITION DE LA PART DES CITOYENS !!!




Chers amis,

S’il ne devait y avoir qu’UN SEUL article à lire pour vous expliquer la situation actuelle et la nécessité complète d’AVOIR DU CRAN et de S’OPPOSER à toute tyrannie et tout système liberticide et policier, alors cet article serait celui qui suit !

Vous constaterez, via les passages que je vous ai laissés en majuscules, que la situation que nous sommes en train de vivre aujourd’hui est à plus de 95% IDENTIQUE à ce qui s’est passé en Allemagne hitlérienne entre les années 1920 et 1945 !!!

Ecroulement économique, inflation, utilisation d’un crime monté de toute pièce (incendie du Reichstag en 1933/attentat « terroriste » du 11 septembre, en 2001) afin de promulguer des lois iniques et anticonstitutionnelles qui démolissent la démocratie et les libertés individuelles, installation de l’état-policier, répression des opposants, imposition en premier lieu de mesures liberticides aux catégories faibles ou marginalisées de la population, propagande mensongère des mass médias, attitude belliqueuse envers les pays étrangers, efforts afin que les individus ACCEPTENT la tyrannie et RENIENT leurs droits, leurs libertés et jusqu’à leur identité et leur humanité … Tout coïncide de façon hallucinante !

Mais l’article ci-dessous peut et DOIT constituer pour chacun de nous une LECON MORALE et une leçon d’histoire passionnante dont nous devons retenir SURTOUT CECI :

SI LES CITOYENS ALLEMANDS AVAIENT EU, CHACUN INDIVIDUELLEMENT, LE COURAGE DE S’OPPOSER, DE SE REVOLTER FACE A LA MONTEE DES TYRANS ET DE LEURS HOMMES DE MAIN, LA CATASTROPHE NAZIE NE SE SERAIT JAMAIS PRODUITE !!!

Et en lisant attentivement et lucidement l’article ci-dessous, vous ne pourrez vous faire AUCUNE ILLUSION ! Car ce sont les MÊMES FAIBLESSES et les MÊMES MANQUES qui ont provoqué le nazisme QUI SONT EN TRAIN DE NOUS AMENER AUJOURD’HUI A UNE RENAZIFICATION AU NIVEAU INTERNATIONAL !!!

Bien sûr, les DANGERS sont les MËMES (dictature, suppression de toutes les libertés, torture, camps de concentration ou d’extermination, guerre mondiale…), si ce n’est qu’ils sont encore plus prononcés et plus terribles aujourd’hui étant donné les technologies nettement plus avancées et nettement plus liberticides (techno-nazisme), et étant donné le caractère international de la refascisation/renazification actuelle !

Ce qui a permis le nazisme, ce n’est pas Hitler, ce ne sont pas les nazis ! CE QUI A SURTOUT PERMIS NAZISME ET SES CONSEQUENCES FUNESTES, CE FUT L’IMMOBILISME, LA CAPITULATION, LA LÂCHETE ET LE MANQUE HONTEUX D’OPPOSITION ET DE SOUTIEN A L’OPPOSITION DE CHAQUE CITOYEN PRIS DANS SON INDIVIDUALITE !!! L’article ci-dessous le démontre de façon brillante et indiscutable.

Nous constatons les MÊMES TARES ET LES MÊMES DEFAUTS chez les citoyens d’aujourd’hui que chez les citoyens-cancrelats allemands de la période 1920-1945 : IMMOBILISME, PARESSE, NEGATION DU DANGER, COUARDISE, PEUR, APATHIE, MANQUE D’OPPOSITION, MANQUE DE COURAGE, CARACTERE MOU, REFUS D'AGIR, LÂCHETE GENERALISEE, FATALISME, LE FAIT QUE LES GENS CONTINUENT SE CROMPAONNER DESESPEREMENT ET A REAGIR PAR DES ACTES DEMOCRATIQUES MOUS ALORS QUE LE SYSTEME DICTATORIAL EST EN PLACE, RATTACHEMENT A DE FAUX ESPOIRS SELON LESQUELS LA DICTATURE « S’AFFAIBLIRAIT D’ELLE-MÊME » OU SELON LESQUELS IL Y AURAIT MOYEN DE « RETRANSFORMER LE SYSTEME TYRANNIQUE EN SYSTEME PLUS DEMOCRATIQUE», PERMEABILITE ET ENDOCTRINEMENT FACILE FACE A LA PROPAGANDE DES MASS MEDIAS…

TOUT CELA EST-CE QUI A PROVOQUE LA CHUTE DES ALLEMANDS DANS LE NAZISME, ET TOUT CELA EST CE QUI EST EN TRAIN DE FAIRE EN SORTE QUE NOUS SOMMES EN TRAIN DE RETOMBER DANS LA MÊME MERDE AUJOURD’HUI !!!

La leçon à retenir est pourtant fort simple : SI DES REVOLTES, DES ACTES DE RESISTANCE ET DES REVOLUTIONS ECLATENT AFIN DE JETER LA DICTATURE DE FORCE DE SON TRÔNE, ALORS LA TYRANNIE NE PEUT SE METTRE EN PLACE !!!

C’est pourquoi nous avons besoin de façon absolument NECESSAIRE et IMPERATIVE D’ACTIONS COURAGEUSES, D’ACTES DE RESISTANCE REVOLUTIONNAIRES ET DE SABOTAGE DU SYSTEME TYRANNIQUE !!!

Et ceci est valable pour les Américains, certes, MAIS AUSSI pour les Canadiens, les Mexicains, les Suisses, les Belges, les Français, les Britanniques, les Irlandais, les Espagnols, les Italiens, les Japonais, les Australiens etc. !

IL N’EST PAS ENCORE TOUT A FAIT TROP TARD POUR S'OPPOSER DE FACON FEROCE A LA TYRANNIE ET POUR AGIR, ALORS AGISSEZ DES MAINTENANT !

SINON, VOUS DEVREZ SOUFFRIR DES CONSEQUENCES DE VOTRE APATHIE, DE VOTRE COUARDISE ET DE VOTRE ACCEPTATION HONTEUSE (fût-elle tacite) DE LA TYRANNIE !!!

A bon entendeur…

L’excellent article, ci-dessous…

BONNE REVOLUTION… OU CE SERA L’ESCLAVAGE ET LE CAMP DE CONCENTRATION ! POUR VOUS… ET POUR VOS PROCHES !!!

Vic.


Source : http://futurquantique.org/?option=com_content&view=article&id=198&Itemid=1

L’ALLEMAGNE DE 1933 : LA DOUCE DERIVE VERS LE FASCISME


Écrit par Bernard Weiner
Mercredi, 29 Août 2007, 09:19


A en juger par les emails que je reçois, UN BON NOMBRE DE GENS SE DEMANDENT S’ILS VIVENT DANS L’AMERIQUE DE 2003 OU DANS L’ALLEMAGNE DE 1933.

TOUTE CETTE INSISTANCE SUR LE NATIONALISME, LA MILITARISATION DE LA SOCIETE, L’IDENTIFICATION DU LEADER A LA NATION, UN ETAT PERMANENT DE PEUR ET D’ANXIETE AGGRAVE PAR LES AUTORITES, DES LOIS REPRESSIVES QUI DETRUISENT LA SECURITE JURIDIQUE GARANTIE PAR LA CONSTITUTION, DES GUERRES D’AGRESSION LANCEES CONTRE DES NATIONS PLUS FAIBLES, LE DESIR D’ASSUMER UNE HEGEMONIE MONDIALE, LA FUSION DES INTERETS DES ENTREPRISES ET DES INTERETS GOUVERNEMENTAUX, DE VASTES CAMPAGNES DE PROPAGANDE MEDIATIQUE, UNE POPULATION QUI A TENDANCE A CROIRE AUX SLOGANS ET AUX MENSONGES QUI LUI SONT DISPENSES SANS POSER TROP DE QUESTIONS, UNE OPPOSITION TIMOREE QUI CONTESTE A PEINE L’AVENTURISME SANS SCRUPULE DE L’ADMINISTRATION SUR LA SCENE INTERNATIONALE, ET SA POLITIQUE D’ÉTAT POLICIER SUR LE PLAN NATIONAL, ETC. ETC.

L’analogie n’est évidemment pas parfaite, l’Amérique de 2003 et l’Allemagne d’il y a soixante-dix ans ne sont pas les mêmes, et Bush n’est certainement pas Adolf Hitler. MAIS IL EXISTE SUFFISAMMENT DE SIMILITUDES DERANGEANTES ENTRE CES DEUX PERIODES POUR AU MOINS TENTER DE VOIR CE QUE NOUS POUVONS EN APPRENDRE — DES RECITS EN FORME D’AVERTISSEMENT, EN QUELQUE SORTE — ET ENSUITE DECIDER DE CE QUE NOUS POUVONS FAIRE DE CETTE CONNAISSANCE.




Le vernis de la civilisation est fin. Nous le savons grâce à nos propres observations, et divers auteurs — de Shakespeare à Sinclair Lewis ( « It Can’t happen Here[1] » ) — nous ont montré A QUEL POINT LES POPULATIONS POUVAIENT ETRE AISEMENT MANIPULEES PAR DES DIRIGEANTS JOUANT HABILEMENT SUR LES EMOTIONS PATRIOTIQUES OU LES SENTIMENTS RACIAUX OU NATIONALISTES.

LES PEUPLES ENTIERS COMME LES INDIVIDUS PEUVENT DEVENIR IRRATIONNELS A L’OCCASION — PARFOIS POUR UNE BREVE PERIODE, PARFOIS POUR DES ANNEES. L’AMBITION, LA HAINE, LA PEUR PEUVENT AVOIR LE MEILLEUR D’EUX-MEMES, ET LES GROSSIERS MENSONGES PROFERES PAR LEURS DIRIGEANTS PEUVENT TROMPER LEURS ESPRITS HABITUELLEMENT RATIONNELS. Cela s’est produit, cela se produit, et cela se produira encore. L’un des exemples les plus effarants et les plus horribles d’une nation entière sombrant dans la folie nationaliste est probablement celui de l’Allemagne d’Hitler, entre 1933 et 1945. La guerre mondiale qui en découla fut désastreuse, entraînant plus de 40.000.000 de morts.

Une bonne partie de ce que nous savons de ce processus qui eut lieu en Allemagne nous vient généralement bien des années plus tard à travers des livres écrits post facto, et qui analysent rétrospectivement cette horreur. Il existe très peu d’exemples de récits écrits depuis l’intérieur au moment même où les événements se déroulaient.

UN DE CES LIVRES EST DEFYING HITLER [2] DE L’EMINENT JOURNALISTE/AUTEUR ALLEMAND SEBASTIAN HAFFNER. Le manuscrit fut retrouvé au fond d’un tiroir par le fils d’Haffner, en 1999, après la mort de son père à l’âge de 91 ans. Publié en 2000, ce livre devint immédiatement un best-seller en Allemagne et fut publié l’année dernière [2002 — NdT] en anglais — traduit par le fils, Olivier Pretzel (à l’origine, le nom de son père était Raymund Pretzel — sous le nom de Sebastian Haffner, il connut une carrière particulièrement brillante, écrivant en Angleterre pendant la guerre, et plus tard à nouveau en Allemagne. Il est l’auteur de From Bismarck to Hitler [3] et de The Meaning of Hitler[4], et de nombreuses autres œuvres).

Defying Hitler est un récit de société brillamment écrit, entamé (et terminé brutalement) en 1939. Même s’il fournit au lecteur des informations sur l’histoire allemande à partir de la Première Guerre mondiale, il se focalise principalement sur l’année 1933, où, lorsque Hitler obtint le pouvoir, Haffner, étudiant en droit alors âgé de 25 ans, suivait une formation pour rejoindre les tribunaux allemands en tant que jeune administrateur.

On est saisi d’étonnement en lisant cet ouvrage ; il contient une telle perspective historique, un tel panorama de ce qui se produisait alors, et de telles prédictions sur ce qui allait se produire plus tard, une telle vision perspicace de ce qui amena tant d’Allemands ordinaires à rejoindre ou à accepter le programme nazi — comment quelqu’un d’aussi jeune pouvait-il être aussi lucide, au milieu de la brutalité sordide qu’était le nazisme ? (En fait, certaines critiques affirmèrent que Haffner avait dû réécrire son livre des décennies plus tard. Chaque page du manuscrit original fut envoyée à des laboratoires, qui confirmèrent que celui-ci avait bien été rédigé en 1939).



L’INDIVIDU AU SEIN DE LA SOCIÉTÉ

Ce qui distingue Defying Hitler, en plus de son écriture superbe, est la focalisation de Haffner sur les « petites gens » comme lui, plutôt que sur les machinations des dirigeants. Il veut explorer la façon dont les Allemands ordinaires, en particulier les non-nazis et les anti-nazis, se laissèrent dévorer corps et âmes par la gueule du monstre hitlérien.
Haffner fait occasionnellement des remarques générales sur les traits de caractère allemands (« comme Bismarck le remarqua à une occasion dans un discours resté célèbre, le courage moral est, dans tous les cas, une vertu rare en Allemagne ; toutefois, elle disparaît totalement dès que l’Allemand revêt un uniforme »), mais il consacre une bonne partie de son attention à la question de la responsabilité personnelle. Si vous lisez les livres d’Histoire ordinaires, dit-il, « vous avez l’impression que quelques douzaines d’individus, tout au plus, sont impliqués — des individus qui se retrouvent “à la barre du navire qu’est l’État”, et dont les actes et décisions constituent ce que nous appelons l’Histoire ».

« Selon cette vision, l’Histoire de la décennie actuelle [les années 1930] est une sorte de partie d’échecs entre Hitler, Mussolini, Tchang Kaï-chek, Roosevelt, Chamberlain, Daladier, et nombre d’autres personnages dont les noms sont sur toutes les lèvres. Nous, les anonymes, semblons être au mieux les objets de l’Histoire, des pions sur l’échiquier, que l’on peut déplacer ou laisser à leur place, sacrifier ou capturer, mais dont les vies, quel que soit leur intérêt, se déroulent dans un monde totalement différent, sans lien avec ce qui se passe sur l’échiquier. »

« …Cela peut sembler paradoxal, mais pourtant, LA SIMPLE VERITE EST DE DECLARER QU’AU CONTRAIRE, LES EVENEMENTS HISTORIQUES DECISIFS PRENNENT PLACE PARMI NOUS, LES FOULES ANONYMES. LES DICTATEURS, MINISTRES ET GENERAUX LES PLUS PUISSANTS SE RETROUVENT DESARMES FACE AUX DECISIONS COLLECTIVES PRISES DE FAÇON SIMULTANEE ET INDIVIDUELLE, ET PRESQUE INCONSCIEMMENT, PAR LA POPULATION DANS SON ENSEMBLE… Les décisions qui influent le cours de l’Histoire résultent des expériences personnelles de milliers, voire de millions d’individus ».

isabella
Avec Saint Joseph

Messages : 1455
Inscription : 29/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

UN ARTICLE INCONTOURNABLE ET UNE LECON DE VIE ! Empty Re: UN ARTICLE INCONTOURNABLE ET UNE LECON DE VIE !

Message par isabella le Ven 8 Aoû 2008 - 1:35

L’ÉNIGME DE L’ASCENSION D’HITLER

Haffner tente de résoudre l’énigme de l’acceptation facile du fascisme au sein du Troisième Reich d’Hitler. En mars 1933, une majorité de citoyens allemands ne vota pas pour Hitler. « Qu’arriva-t-il à cette majorité ? Sont-ils morts ? Disparurent-ils de la surface de la Terre ? Devinrent-ils nazis sur le tard ? COMMENT SE PEUT-IL QU’IL N’Y EUT PAS LA MOINDRE REACTION DE LEUR PART » alors qu’Hitler, nommé chancelier par les autorités, commença lentement, et ensuite plus rapidement, à asseoir son pouvoir et à faire passer l’Allemagne d’un État démocratique à un État totalitaire ?

TOUT AU LONG DE CE PROCESSUS, HITLER PROPOSA, OU EN FAIT PROMULGUA DES LOIS QUI ENTAMAIENT LES LIBERTES DES CITOYENS ALLEMANDS — ET QUI CIBLAIENT EN GENERAL DES SEGMENTS FAIBLES ET VULNERABLES DE LA SOCIETE (LES SYNDICALISTES, LES COMMUNISTES, LES JUIFS, LES HANDICAPES MENTAUX, ET LES POPULATIONS SIMILAIRES) — ET PEU D’INDIVIDUS DIRENT OU FIRENT QUOI QUE CE SOIT POUR MONTRER UN DESACCORD DE FOND. Les premiers temps, lorsqu’en de rares occasions une réaction négative concertée apparaissait, Hitler faisait quelques pas en arrière. Et ensuite, les nazis s’enhardirent et devinrent plus voraces tout en continuant à dépouiller la société civile. DE NOMBREUX ALLEMANDS (DONT CERTAINS DES PREMIERS INDUSTRIELS QUI SOUTINRENT HITLER) ETAIENT CONVAINCUS QUE LE NAZISME ALLAIT S’EFFONDRER A MESURE QU’IL DEVENAIT DE PLUS EN PLUS EXTREMISTE ; D’AUTRES CHOISIRENT LE DENI. IL ETAIT PLUS FACILE DE DETOURNER LE REGARD.

Haffner comprit ce qui commençait à se tramer, mais il se retrancha dans ses études de droit. MEME LORSQUE LES CHEMISES BRUNES FRAPPAIENT ET TUAIENT DES GENS DANS LES RUES, LES TRIBUNAUX DANS LESQUELS IL TRAVAILLAIT DEMEURAIENT DE SOLIDES BASTIONS DEFENDANT LES PRINCIPES DEMOCRATIQUES TRADITIONNELS. ET PUIS UN JOUR, LES NAZIS PENETRERENT SIMPLEMENT DANS LES BATIMENTS DU TRIBUNAL DE BERLIN ET PRIRENT LE CONTROLE DU SYSTEME JURIDIQUE ALLEMAND. Haffner fut profondément bouleversé, mais il continua à étudier pour ses examens finaux.

Peu de temps après, Haffner et les étudiants de sa promotion furent envoyés dans une sorte de CAMP D’ENTRAINEMENT POUR Y RECEVOIR UNE FORMATION IDEOLOGIQUE ET MILITAIRE. HAFFNER, QUI ETAIT UN CHRETIEN ANTI-NAZI, SE RETROUVA, A SON PLUS GRAND ETONNEMENT ET HORRIFIE, EN BOTTES DE SOLDAT, ARBORANT UN SWASTIKA, EN TRAIN D’APPRENDRE A TUER.

Dans un monologue intérieur, Haffner déclare : « Il y a des choses que je ne dois jamais faire : ne jamais dire quelque chose dont j’aurais plus tard honte. Il est acceptable de tirer sur des cibles, mais pas sur des gens. Je ne dois pas me compromettre, ou vendre mon âme… OH MON DIEU ! IL M’EST APPARU QUE J’AVAIS DEJA CAPITULE ET TOUT PERDU. J’ai porté un uniforme et un brassard orné d’un swastika. J’ai été au garde-à-vous et j’ai nettoyé mon arme… Mais cela ne compte pas : ce n’est pas moi qui ai fait cela, c’était un jeu et je jouais un rôle.

« Et mon Dieu, si jamais il existait un tribunal qui n’acceptât pas ce plaidoyer-là, mais qui notât simplement les choses telles qu’elles se sont déroulées, qui ne regardât pas ce j’ai dans le cœur, mais qui remarquât seulement le brassard avec le swastika ? Face à ce tribunal-là, je serais dans une situation misérable. MON DIEU, A QUEL MOMENT ME SUIS-JE PERDU ? Que devrais-je dire au juge qui me demanderait : “vous portez un brassard orné d’un swastika et vous déclarez que vous ne le voulez pas. Alors pourquoi le portez-vous ?” »

La propagande, la politique et la terreur nazies AVAIENT DETRUIT LES RESEAUX TRADITIONNELS D’ENTRAIDE. On ne pouvait savoir avec certitude à qui accorder sa confiance. N’importe qui pouvait être lié au gouvernement, ou devenir informateur pour sauver sa peau. Et ainsi, les bras s’élevaient dans un salut nazi, des chansons militaires étaient entonnées pendant les rassemblements et dans les rues, « chacun d’entre nous incarnant la Gestapo pour l’autre ». L’INDIVIDUALISME FUT ECRASE SOUS LA PEUR, laissant la plupart des citoyens dépendants du seul Leader, ou de leurs unités militaires (la camaraderie offerte par le fascisme).




DES MILLIONS DE MARKS POUR UNE MICHE DE PAIN

ET PUIS, IL Y AVAIT LE FACTEUR ECONOMIQUE, la terreur de ne pas avoir d’argent pour vivre. Il est difficile de comprendre ou d’accepter la description que fait Haffner de la crise hyper-inflationniste : « Aucune nation n’a vécu quelque chose de comparable aux événements qui eurent lieu en Allemagne en 1923. Toutes les nations connurent la Grande guerre, et la plupart d’entre elles ont également connu des révolutions, des crises sociales, des grèves, des redistributions des richesses, et des dévaluations monétaires. Aucune à part l’Allemagne n’a vécu les excès fantastiques et grotesques de tous ces événements simultanés, aucune n’a connu cette gigantesque danse macabre carnavalesque, ces saturnales sanglantes interminables, au cours desquelles non seulement L’ARGENT MAIS AUSSI TOUTES LES REFERENCES AVAIENT PERDU LEURS VALEURS.

« …TOUS CEUX QUI AVAIENT PLACE DES ECONOMIES OU DES OBLIGATIONS A LA BANQUE VIRENT LEUR VALEUR S’EFFONDRER DU JOUR AU LENDEMAIN. Rapidement, il importa peu que ce soit un sou mis de côté pour les jours difficiles ou une immense fortune. Tout s’effondra… Un kilo de pommes de terre qui coûtait cinquante mille marks la veille coûtait cent mille marks le lendemain. Le salaire de soixante-cinq mille marks encaissé le vendredi n’était plus suffisant pour acheter un paquet de cigarettes le mardi suivant… En août, le dollar valait un million [de marks]… En septembre, un million de marks n’avait plus aucune valeur réelle… À la fin octobre, c’était un milliard de marks… L’atmosphère redevint révolutionnaire ».

LORSQUE LES CITOYENS FONT FACE A L’INCERTITUDE SUR UNE SI GRANDE ECHELLE — ainsi qu’à la peur et à la destruction qui accompagnent de tels traumatismes sociaux — UN HOMME QUI ARRIVE SUR SON CHEVAL BLANC ET PROMET DE RAMENER L’ORDRE POSSEDE UN GRAND ATTRAIT, MEME POUR CERTAINS DEMOCRATES FERVENTS.
Il y eut d’autres ingrédients qui furent jetés dans le chaudron fasciste en ébullition: les conditions humiliantes du Traité de Versailles qui furent imposées à l’Allemagne à l’issue de la Première Guerre mondiale, la PROPAGANDE ENORME ET INCESSANTE MENEE PAR LES MASS-MEDIAS, POUSSANT LES CITOYENS A ETRE D’ACCORD AVEC LE GOUVERNEMENT, LA MENTALITE MARTIALE QUI S’INFILTRA AU SEIN DE LA SOCIETE. (« De 1914 à 1918, une génération d’écoliers allemands vécut quotidiennement la guerre comme un grand jeu exaltant et passionnant entre les nations, qui apportait bien plus d’excitation et de satisfaction émotionnelle que tout ce que la paix pouvait offrir. C’est de là que [le nazisme] tient son attrait : sa simplicité, son appel à l’imagination, et son entrain pour l’action ; mais aussi SON INTOLERANCE ET SA CRUAUTE A L’EGARD DES OPPOSANTS INTERNES… Finalement, c’est aussi la source de L’ATTITUDE BELLIGERANTE DU NAZISME A L’EGARD DES ÉTATS VOISINS. LES AUTRES PAYS NE SONT PAS CONSIDERES COMME DES VOISINS, MAIS DOIVENT ETRE DES ENNEMIS, que cela leur plaise ou non. »)

Et puis, il y a ce mysticisme inexplicable qui entoure les individus tels qu’Hitler, qui hypnotise et attire des millions de gens dans ses filets. « Si mon expérience en Allemagne m’a appris quoi que ce soit, c’est cela : Rathenau [qui dirigea un gouvernement progressiste en 1921-1922, et fut ensuite assassiné par des criminels antisémites] et Hitler furent les deux hommes qui excitèrent l’imagination du peuple allemand jusqu’à son paroxysme, — l’un, par sa culture incommensurable, et l’autre, par sa bassesse indicible. Tous deux, et c’est un point essentiel, venaient de régions inaccessibles, d’une sorte d’“au-delà ”. Le premier venait d’un territoire de sublime spiritualité où les cultures de trois millénaires et de deux continents se rencontrent, le second venait d’une jungle située bien au-delà des profondeurs touchant aux horreurs les plus sordides des romans à sensation, d’un monde souterrain où les démons s’élèvent de la puanteur larvée des boudoirs petits-bourgeois, des asiles de nuit, des latrines en préfabriqué et des champs du pendu. De leur « au-delà » respectif, ils tirèrent une puissance ensorcelante, indépendamment de leurs politiques. »

Lorsque le style de POUVOIR AGRESSIF ET « OCCULTE » d’Hitler — avec toute sa méchanceté, son arrogance et ses menaces, JETANT SES OPPOSANTS EN PRISON, LES FRAPPANT, ET MEME LES TUANT— rencontra la culture démocratique traditionnelle, ceux qui se trouvaient à l’autre extrémité ne disposaient généralement d’aucun moyen pour combattre cette nouvelle politique brutale. « C’EST ALORS QUE LE VRAI MYSTERE DU PHENOMENE HITLER COMMENÇA A SE DEVOILER : LE TROUBLE ET LE MUTISME ETRANGES DE SES OPPOSANTS, QUI NE POUVAIENT FAIRE FACE A SON COMPORTEMENT ET SE RETROUVAIENT PARALYSES PAR CE REGARD DE BASILIC, INCAPABLES DE VOIR QUE C’ETAIT L’ENFER PERSONNIFIE QUI LES DEFIAIT. »




LA TECHNIQUE DU GROS MENSONGE

Comment Haffner supporta-t-il pendant si longtemps cette force menaçante qui lui faisait face ? « Ce qui me sauva fut…mon nez. J’ai un flair assez bien développé, au sens figuré du terme, ou pour l’exprimer différemment, un SENS DE LA VALEUR (ou de l’absence de valeur !) des approches et des attitudes humaines, morales et politiques. Malheureusement, ce flair fait presque totalement défaut à la plupart des Allemands. LES PLUS INTELLIGENTS D’ENTRE EUX SONT CAPABLES DE DEBATTRE JUSQU’A LA STUPIDITE DE LEURS ABSTRACTIONS ET DEDUCTIONS, ALORS QUE S’ILS UTILISAIENT SIMPLEMENT LEUR FLAIR, IL SENTIRAIENT QUE QUELQUE CHOSE PUE. »

Étant donné leur faiblesse constitutive et leur PROPENSION A AVALER LES ENORMITES LES PLUS EFFARANTES DISTILLEES PAR LE MINISTRE DE LA PROPAGANDE ET PAR LES MEDIAS, la plupart des Allemands étaient des fruits attendant d’être cueillis par les récolteurs nazis. « Ils continuent de tomber pour un rien. Après tout cela, je ne vois pas comment on peut blâmer la majorité d’Allemands qui, en 1933, crut que l’incendie du Reichstag était l’œuvre des communistes. [LE PARLEMENT BRULA, ET UN PYROMANE COMMUNISTE QUI TOMBAIT A PIC FUT MOUCHARDE, EVENEMENT QUE LES NAZIS UTILISERENT COMME PRETEXTE POUR METTRE EN ŒUVRE LES MESURES D’ÉTAT POLICIER A L’ENCONTRE DE TOUT OPPOSANT]. Ce que l’on peut leur reprocher, et ce qui montre clairement, pour la première fois au cours de la période nazie leur TERRIBLE FAIBLESSE DE CARACTERE COLLECTIVE, est que cet événement régla la question. AVEC UNE SOUMISSION PENAUDE, LE PEUPLE ALLEMAND ACCEPTA QUE, SUITE A L’INCENDIE, CHACUN PERDE LE PEU DE LIBERTE ET DE DIGNITE PERSONNELLES QUE LEUR ASSURAIT LA CONSTITUTION, COMME S’IL S’AGISSAIT D’UNE CONSEQUENCE NECESSAIRE. »

EN RESUME, CE QUI AURAIT DU ETRE UN PUISSANT MOUVEMENT D’OPPOSITION POLITIQUE ET MORALE A LA POLITIQUE HITLERIENNE ACCEPTA DOCILEMENT LA DESTRUCTION DES INSTITUTIONS JURIDIQUES ET CELLES GARANTES DE L’HARMONIE SOCIALE DE LEUR PAYS. Au sein de la société, le résultat fut un net penchant pour la politique dynamique et musclée promue par les nazis, et une « colère et un dégoût lancinants à l’égard de la lâche trahison commise par leurs propres leaders [de l’opposition]. »

Bien entendu, LA PEUR DES ACTIONS DE L’ÉTAT POLICIER ETAIT TOUJOURS PRESENTE. « Rejoignez les voyous pour éviter qu’ils ne vous dérouillent. D’autres aspects moins clairs étaient présents, comme une sorte, d’allégresse, l’ivresse de l’unité, le magnétisme des masses. Nombre d’Allemands ressentaient également un besoin de vengeance à l’égard de ceux qui les avaient abandonnés. Il y avait alors un mode de pensée singulièrement allemand : “Aucune des prédictions des opposants au nazisme ne s’est réalisée. Ils disaient que les nazis ne pouvaient pas gagner. Pourtant, ils ont gagné. Donc, l’opposition avait tort. Par conséquent, les nazis doivent avoir raison.” IL EXISTAIT AUSSI (EN PARTICULIER PARMI LES INTELLECTUELS) LA CROYANCE SELON LAQUELLE ILS POURRAIENT CHANGER LE VISAGE DU PARTI NAZI — ET MEME EN MODIFIER LA LIGNE — EN LE REJOIGNANT. »

Tout cela correspond aux schémas psychologiques classiques, selon Haffner. « La seule chose qui manque est ce que l’on appelle chez les animaux “la race”. Il s’agit d’un solide noyau intérieur qui ne peut être altéré par des pressions ou des forces extérieures, quelque chose de noble et d’inébranlable, une réserve de fierté, de principes et de dignité disponible en période d’épreuves. Cet élément est absent chez les Allemands. En tant que nation, ils sont MALLEABLES, PEU FIABLES, ET N’ONT PAS DE CRAN. Cela fut démontré en mars 1933. Au moment de vérité, alors que les autres nations s’élevaient spontanément face aux événements, les Allemands s’écroulèrent collectivement et MOLLEMENT. ILS BAISSERENT LES BRAS ET CAPITULERENT, et entrèrent en dépression nerveuse. LE RESULTAT DE CETTE DEPRESSION SUBIE PAR DES MILLIONS D’INDIVIDUS EST LA NATION UNIFIEE, PRETE A TOUT, QUI REPRESENTE AUJOURD’HUI LE CAUCHEMAR DU RESTE DU MONDE. »

Haffner déplore que les crimes de l’administration nazie, étant donné cette dépression nerveuse collective, aient eu très peu d’impact sur la population, qui SEMBLE ACCEPTER AVEC UN HAUSSEMENT D’EPAULES tout ce qui est fait en son nom. « Il s’agit d’un des aspects déconcertants des événements qui eurent lieu en Allemagne : les actes n’ont pas d’auteurs, la souffrance pas de martyrs. TOUT SE DEROULE AU MILIEU D’UNE SORTE D’ANESTHESIE. DES ACTES OBJECTIVEMENT ATROCES PROVOQUENT UNE REPONSE EMOTIONNELLE FAIBLE ET MALINGRE. DES MEURTRES SONT COMMIS COMME DES BLAGUES D’ECOLIERS.

L’HUMILIATION ET LA DECADENCE MORALE SONT ACCEPTEES COMME DES INCIDENTS MINEURS. MEME LA MORT SOUS LA TORTURE PRODUIT SIMPLEMENT LA REPONSE “PAS DE CHANCE”. »

isabella
Avec Saint Joseph

Messages : 1455
Inscription : 29/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

UN ARTICLE INCONTOURNABLE ET UNE LECON DE VIE ! Empty Re: UN ARTICLE INCONTOURNABLE ET UNE LECON DE VIE !

Message par isabella le Ven 8 Aoû 2008 - 1:36

LA DÉRIVE VERS LE FASCISME

Et ainsi, il devient plus facile de se laisser simplement sombrer, de façon toujours plus lente, dans cette maladie collective, dans le COMPROMIS AVEC LE PARTI AU POUVOIR, MEME SI L’ÉTAT POLICIER VIOLE CONSTAMMENT LA VIE PRIVEE DES CITOYENS. « NOUS ETIONS TRAQUES JUSQUE DAN LES DERNIERS RECOINS DE NOS VIES PRIVEES, DANS TOUS LES DOMAINES DE LA VIE, IL Y AVAIT LA DEBACLE, LA PANIQUE ET LA FUITE. PERSONNE N’ETAIT CAPABLE DE DIRE OU CELA S’ARRETERAIT. EN MEME TEMPS, ON NOUS DEMANDAIT, NON PAS DE NOUS RENDRE, MAIS DE NOUS RENIER. Juste un petit pacte avec le diable — et vous ne faisiez plus partie des proies capturées. À la place, vous deveniez l’un des chasseurs victorieux. »

Il est certain que Haffner et d’autres personnes comme lui perçurent leur propre DERIVE VERS LA COMPLICITE avec les nazis, alors que leur propre sentiment d’identité disparaissait. « LES CHOSES ETAIENT DELIBEREMENT ARRANGEES DE SORTE A CE QUE L’INDIVIDU NE DISPOSE D’AUCUNE MARGE DE MANŒUVRE. Ce que chacun représentait, ses opinions en “privé” et en “réalité”, n’avait aucune importance et était ignoré, gelé en l’état. D’un autre côté, pendant les moments où l’on avait le loisir de penser à son individualité… on avait le sentiment que ce qui se passait réellement, ce à quoi on participait mécaniquement, n’avait pas d’existence ou de validité réelle. C’était seulement pendant ces heures-là que l’on pouvait tenter de faire un bilan moral personnel, et préparer une dernière posture de défense pour notre moi intime. »

Haffner s’approchait du moment où il devrait décider de son avenir s’il restait au sein du Troisième Reich. Mais sa tendance était claire, et ses analyses devinrent de plus en plus sombres. « On dit que les Allemands sont subjugués. Ce n’est qu’à moitié vrai. Il y a aussi quelque chose d’autre, quelque chose de pire, pour laquelle il n’existe pas de mots : ILS SONT “CAMARADISES”, UNE SITUATION TERRIBLEMENT DANGEREUSE. ILS SONT ENVOUTES. ILS VIVENT UNE VIE DE DROGUES DANS UN MONDE IMAGINAIRE. Ils sont terriblement heureux, mais terriblement rabaissés ; tellement satisfaits d’eux-mêmes, mais si terriblement écoeurants, si fiers et pourtant si vils et inhumains. Ils pensent qu’ils gravissent de hautes montagnes, alors qu’en réalité ils rampent dans un marécage. Tant que l’envoûtement durera, il n’y aura quasiment pas d’antidote. »

Il tint le coup jusqu’en 1938. Juste avant la Deuxième Guerre mondiale, Haffner quitta l’Allemagne pour l’Angleterre afin de rejoindre l’effort de guerre contre le fascisme. Il n’y revint pas avant le milieu des années cinquante.



Ainsi, cher lecteur, examine ces passages descriptifs de l’Allemagne des années 30, lorsque les nazis disposaient des pleins pouvoirs, et vois quels enseignements tu peux en tirer pour la situation actuelle.

PENDANT QUE J’ECRIS CES LIGNES, ASHCROFT EST EN TRAIN DE DECLARER AU CONGRES QUE LE PATRIOT ACT — LA MEME LOI QUE PLUS DE 100 VILLES ONT REFUSE PAR VOIE DE VOTE EN RAISON DE SES NOMBREUSES VIOLATIONS DES DROITS GARANTIS PAR LA CONSTITUTION — NE FOURNIT PAS A L’ADMINISTRATION BUSH SUFFISAMMENT DE POUVOIR POLICIER, ET DOIT DONC ETRE ETENDU. (Ceci ALORS MEME QUE DES CITOYENS AMERICAINS ONT ETE ARRETES SANS INCULPATION ET ENSUITE INCARCERES DANS DES BASES MILITAIRES, HORS DU SYSTEME JURIDIQUE, ET QUE DES CENTAINES DE PRISONNIERS ETRANGERS SONT DETENUS PAR L’ARMEE ETATS-UNIENNE A GUANTANAMO — UNE VIOLATION DE LA CONSTITUTION ETATS-UNIENNE ET DES CONVENTIONS DE GENEVE.
DES DECLARATIONS GOUVERNEMENTALES DONT LE CARACTERE MENSONGER PEUT ETRE PROUVE SONT PUBLIEES PAR DES MEDIAS COMPLAISANTS, TANDIS QUE LES MEMES MEDIAS, DETENUS PAR DES GEANTS FINANCIERS, REFUSENT DE RAPPORTER DES INFORMATIONS FACTUELLES QUI SONT GENANTES POUR LE GOUVERNEMENT. ET FINALEMENT, LE PENTAGONE PREPARE DES « PLANS STRATEGIQUES » POUR LA PROCHAINE INVASION UNILATERALE D’UN ÉTAT SOUVERAIN PAR L’ARMEE ETATS-UNIENNE.




[1]Ca ne peut pas arriver ici — Ndt
[2]Défier Hitler — Ndt
[3]De Bismarck à Hitler — Ndt
[4]La Signification de Hitler — Ndt

The Crisis Papers
Lundi 9 juin 2003 21:01
Traduction française : SOTT

isabella
Avec Saint Joseph

Messages : 1455
Inscription : 29/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

UN ARTICLE INCONTOURNABLE ET UNE LECON DE VIE ! Empty Re: UN ARTICLE INCONTOURNABLE ET UNE LECON DE VIE !

Message par sables le Sam 9 Aoû 2008 - 21:11

Ci dessous extrait du post de "wyainthing_before" qui répond parfaitement à vos divagation, hystérie, et à vous adressé sur :
https://lepeupledelapaix.forumactif.com/le-nouvel-ordre-mondial-nom-f5/sarkozy-un-agent-de-la-cia-a-la-presidence-francaise-t3417.htm?sid=9f6427331291078b3f4de8a8e15865da

« Vous ne pouvez pas demander que l’on suive votre conscience, celle qui impose les mains des metteurs en scène, votre mentor, ou comme dans Besson. La clarté évangélique est absente de vos voix, vous vous y confessez, à ce verbe refusant la Lumière divine, vous ne songez qu’à cette publicité d’agitations sans vous questionner sur la Volonté de Dieu, alors que les âmes ont d’abord besoin de se convertir et donc de revenir à la prière. Prenez ou reprenez conseil d’un prêtre catholique sage, qui pourrait être ou devenir votre directeur de conscience.
Une révolution d’athées ou proches, ne ferait que servir les intérêts de ceux qui cherchent inlassablement le chaos et qui vous subjuguent.
Appelez à la vraie révolution des cœurs, la conversion intérieure, le Seigneur n’oublie jamais ses enfants ; le Dieu des Armées qui sonde les camps, les reins, suscitera bien une nouvelle Jeanne, un nouveau Constantin quand il aura trouvé notre camp moins souillé. En effet les infanticides dans le ventre maternel Lui sont odieux. Si les sociétés persistent, parmi les atteintes à la Vie, dans cet affront principal à l’Amour divin, méritent-elles de connaître d’autres fruits que ceux de l’arbre qu’elles ont planté avec Voltaire et Robespierre sur l’échafaud et qui aujourd’hui, élève ses cimes vers les nues?
Dieu dans sa Miséricorde sa Justice voit tous nos désordres, gardons l’Espérance qu’il vient régénérer son Œuvre, constatons que malgré les péchés des hommes, l’hégémonie prussienne le nazisme le communisme ont été vaincus, mais après humiliation de la France, mutilée. Sans la prière, l’action des Pontifes, des libérateurs, quid de notre état ? L’Europe continentale particulièrement, a évité les catastrophes (qu’elle a fait naître, nazisme, communisme par son orgueil de se couper du Créateur) mais au prix de grands sacrifices. Ses paix successives sont illusoires, vêtues en dessous des oripeaux des laissés pour comte, de justes à naître, et dessus des lames des avides carnassiers.
PRIERES, CONVERSIONS, FIAT …les artisans de la vraie Paix, en Unité avec notre Dieu, ne répondront pas à votre appel qui rejoint déjà le bruit résiduel des satellites perdus. »


Nous ajoutons en complément que l'individu, sur le vieux continent, a choisi le rationalisme la raison isolée de la Lumière de Dieu, cause de tous les maux. Pour les évacuer il doit se réconcilier tout d'abord avec son Créateur, croire, prier pour que Sa volonté s'accomplisse. Merci aux administrateurs d’enlever ces appels à la violence indignes de figurer sur un forum catholique.
sables
sables
Veut-etre un saint/e

Messages : 217
Inscription : 28/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

UN ARTICLE INCONTOURNABLE ET UNE LECON DE VIE ! Empty Re: UN ARTICLE INCONTOURNABLE ET UNE LECON DE VIE !

Message par isabella le Sam 9 Aoû 2008 - 23:35

Les adeptes du nazisme nouveau ne pouvaient évidemment manquer d'attaquer des faits pourtant indiscutables en tentant de les décrédibiliser (pour eux, le comparatif historique détaillé ci-desus ne serait que de la "divagation appelant à la violence").

Comme quoi, le révisionnisme a encore de beaux jours devant lui.

La honte soit sur ces censeurs aux intentions malveillantes ! Mad

isabella
Avec Saint Joseph

Messages : 1455
Inscription : 29/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

UN ARTICLE INCONTOURNABLE ET UNE LECON DE VIE ! Empty Re: UN ARTICLE INCONTOURNABLE ET UNE LECON DE VIE !

Message par sables le Mar 12 Aoû 2008 - 19:23

A la personne qui lance des appels au soulèvement :
Avez vous eu l’humilité de redevenir un petit enfant devant Dieu (lecture du jour), de rester sous sa dépendance son autorité, d’attendre tout de Lui?
Vous n’êtes pas en union avec notre Créateur dans ces appels à la violence.
Dans les Testaments, le Seigneur nous dit qu’il n’est ni dans la tornade, le tremblement de Terre, le feu auxquels il commande, mais dans la brise légère, et St-Paul en parlait aux Galates, de "la bonne doctrine"… le bon confort, que ceci est le signe de Dieu.

De quelles doctrines vous méfiez vous beaucoup du Saint Siège puisque vous craignez l’endoctrinement ? Qu’en pense votre "directeur de conscience" ? :
CITATION : https://lepeupledelapaix.forumactif.com/actualite-francaise-et-mondiale-f2/barack-obama-en-france-t3407-30.htm?sid=0f985b0b0bcd5e2681c2bf898caf7f15 PAGE 2

Sujet: Re: BARACK OBAMA EN FRANCE... Dim 10 Aoû - 0:44
Gilles MODERATEUR

« Bonsoir Isabella!
…Enfin, vous êtes bien libre de me répondre, mais êtes-vous de dénomination catholique ou protestante? »



Sujet: Re: BARACK OBAMA EN FRANCE... Dim 10 Aoû - 1:58
Isabella

« Cher Gilles,
J'ai été élevée dès ma plus tendre enfance dans une famille chrétienne catholique. Je suis croyante. Je me considère donc en tant que telle (catholique). Avec cependant une précaution importante : si je respecte au plus haut point la Bible, je me méfie beaucoup des doctrines situées "hors Bible", fussent-elles édictées par les plus hautes autorités religieuses actuelles, (en effet, les doctrines permettent facilement les dérives vers l'endoctrinement). »


FIN DE CITATION

Dans l’Evangile de ce dimanche (et nous nous inspirons de l’homélie du Père de Frileuze de l’Aide à l’Eglise en Détresse, à Ste-Anne d’Auray), le vent sur les eaux dans la nuit, c’est l’adversité, les doutes nous font enfoncer, le seigneur vient toujours à la fin de la nuit vers nous, gardons cette espérance en ces temps troublés. Prenons le comme modèle, par son acte d’offrande à la volonté du Père, Il s’est offert en Victime suprême, Il a vaincu la mort et est ressuscité. Cette victoire pour notre Rédemption est bien plus importante que pour le plus grand des empires terrestres. Il nous y associe ; l’homme "microcosmos", récapitulateur des 6 jours de la Création est aussi "microtheos" apparenté à Dieu. S’il Lui est transparent, l’homme privilégie sa capacité héritée de conditionner l’état de l’univers, dans un processus de transfiguration, pour faire resurgir l’image du Paradis. Au contraire si l’homme imbu repousse la Volonté divine, il engage un processus de régression, de catastrophe cosmique en s’agressant lui-même, récapitulateur.
« La création attend avec impatience d’avoir part à la liberté et à la gloire des enfants de Dieu » Rom. 8,19-21.
Ainsi que l’Ecriture est tension entre ce qui est ici et la Jérusalem à venir, ainsi que les scalènes d’or de la Trinité Sainte disposent la Vierge du Temple à franchir un seuil (Dieu géométrise toujours), ainsi l’homo faber puis sapiens, par le Christ médiateur s’élève de l’ordre des esprits "noûs" à celui de la Divinisation "pneuma". Demeurons transparents à la Lumière divine.

A l’approche de cette fête du 15 août de l’Assomption, tournons nous vers la "Mère du Verbe" [apparitions reconnues de Kibeho] Mère de Dieu, insigne "créature" qui reçut en son sein immaculé le Verbe fait chair. Par cet "échange admirable" la création s’achève, se glorifie, se déifie en la Très Sainte Vierge Marie, Reine de l’Univers, élevée au Ciel avec son âme et son corps dans la Gloire (dogme de l’Assomption).
https://lepeupledelapaix.forumactif.com/questions-reponses-f50/peux-t-on-affirmer-que-marie-est-la-mere-de-dieu-t3458.htm

Renouvelons les dévotions au Sacré Cœur, au Cœur douloureux et Immaculé, pour les conversions [Kibeho : "convertissez vous ! convertissez vous ! convertissez vous !"] . Souvenons des paroles de Fatima « la guerre est un châtiment à cause des péchés » .
Tournons nous enfin vers notre prochain avec un regard, des actes d’humbles chrétiens, Amour, charité, prière, pardon.
Nous savons que le sang des martyrs ne s’écoule pas en vain, qu’il préluda au règne de Constantin, et que le Cœur Souffrant et Immaculé de la T.S.V. Marie triomphera.

N’attisez pas ces feux de révoltés contre Dieu, surtout pas là où doit se voir "la bonne doctrine".
sables
sables
Veut-etre un saint/e

Messages : 217
Inscription : 28/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

UN ARTICLE INCONTOURNABLE ET UNE LECON DE VIE ! Empty Re: UN ARTICLE INCONTOURNABLE ET UNE LECON DE VIE !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum