Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

Supprimer le péché d'adhésion à la franc-maconnerie

Aller en bas

Supprimer le péché d'adhésion à la franc-maconnerie

Message par violaine le Mar 26 Jan 2016 - 17:41



Supprimer le péché d’adhésion à la franc-maçonnerie ?

 25 janvier 2016  /  

Jean Rigal est un théologien d’avant-garde qui sévit depuis trop longtemps au sein de l’Eglise en France (Préparer l’avenir de l’Église, Cerf, 1990). Ce prêtre, né en 1929, fut longtemps professeur d’ecclésiologie à l’Institut catholique de Toulouse et auteur de nombreux ouvrages dans ce domaine qui ont influencé bon nombre d’évêques, notamment sur la liturgie qu’il a contribué à dénaturer

  • Artisans d’une Église nouvelle, 1976
  • L’Église, obstacle et chemin vers Dieu, 1983
  • Le courage de la mission, 1985
  • Services et responsabilités dans l’Église, 1987
  • Le mystère de l’Église, 1992
  • L’Église en chantier, 1994
  • L’ecclésiologie de communion, 1997
  • Horizons nouveaux pour l’Église, 1999
  • L’Église en quête d’avenir, 2003
  • L’Église à l’épreuve de ce temps, 2007

Donc La Croix a sortir Jean Rigal de sa naphtaline pour qu’il vienne interpréter l’année de la Miséricorde sous l’angle maçonnique :
En 2016, la famille de pensée maçonnique, en dépit de ses divisions, est bien représentée en France avec 150 000 adultes des deux sexes, en toutes régions. Ce sont des personnes qui vivent souvent des valeurs morales et citoyennes affirmées. Pourquoi ne pas multiplier les occasions de dialogue ?
On sait que beaucoup de maçons se veulent a-dogmatiques (opposés aux dogmes). Peut-être est-il utile de rappeler que la foi chrétienne ne porte pas d’abord sur des formules mais sur la découverte de « Quelqu’un ». Qu’en pensent les catholiques maçons ?
Dans le contexte actuel, le débat ne serait-il pas plus bénéfique qu’une condamnation ? Comment ne pas situer cet appel dans l’interpellation lancée par l’Année jubilaire sur la miséricorde ? « Qu’à tous, croyants ou loin de la foi, écrit le pape Françoispuisse parvenir le baume de la miséricorde comme signe du Règne de Dieu déjà présent au milieu de nous. “La miséricorde est le propre de Dieu dont la toute-puissance consiste justement à faire miséricorde.” Ces paroles de saint Thomas d’Aquin montrent que la miséricorde n’est pas un signe de faiblesse, mais bien l’expression de la toute puissance de Dieu ».
À l’occasion de l’Année de la miséricorde, pourquoi ne pas écarter définitivement cette accusation de « péché grave », imputée uniquement, du moins de cette façon, aux « initiés » des obédiences maçonniques ?
Quelle ignorance. Au-delà de la condamnation bien connue, Jean Rigal ne connaît pas ce texte de la Congrégation pour la doctrine de la foi qui explique pourquoi un catholique ne peut pas adhérer à la franc-maçonnerie :
À propos de 1’affirmation sur 1’impossibilité de conciliation des principes, on objecte parfois de ci de là que ce qui est essentiel dans la maçonnerie serait précisément de n’imposer aucun «principe», au sens d’une position philosophique ou religieuse représentant un lien pour tous ses adhérents, mais de réunir les uns aux autres, au-delà des frontières des diverses religions et visions du monde, des hommes de bonne volonté sur la base de valeurs humanistes compréhensibles et acceptables par tous.
La maçonnerie représenterait un élément de cohésion pour tous ceux qui croient en l’Architecte de l’Univers et qui se sentent engagés vis-à-vis de ces orientations morales fondamentales définies par exemple dans le Décalogue; elle n’éloignerait personne de sa religion mais représenterait, au contraire, une incitation à y adhérer davantage.
On ne peut pas discuter ici les nombreux problèmes historiques et philosophiques qui se dissimulent dans de telles affirmations. Que par ailleurs l’Église catholique cherche à parvenir à une collaboration entre tous les hommes de bonne volonté, il est superflu de le souligner depuis le IIe Concile du Vatican. Qu’elle s’associe à la maçonnerie va cependant nettement au-delà de cette collaboration légitime et aurait une signification bien plus marquée et déterminante.
Il faut rappeler en premier lieu que la communauté des «maçons libres» et ses obligations morales se présentent comme un système progressif de symboles d’un caractère comportant un strict engagement. La discipline rigide de l’occulte qui y règne renforce par ailleurs le poids de l’interaction de signes et d’idées. Ce climat de secret comporte par dessus tout pour les inscrits le risque de devenir 1’instrument de stratégies qui leur demeurent inconnues.
Même si l’on affirme que le relativisme n’est pas assumé en tant que dogme, on propose cependant en réalité une conception symbolique relativiste et, ainsi, la valeur relativisante d’une telle communauté morale-rituelle, loin de pouvoir être éliminée, apparaît au contraire déterminante.
Dans un tel contexte, les diverses communautés religieuses auxquelles appartiennent chaque membre des Loges ne peuvent être considérées que comme de simples institutionnalisations d’une vérité plus vaste et insaisissable. La valeur de ces institutionnalisations apparaît donc comme inévitablement relative en regard de cette vérité plus vaste qui se manifeste au contraire plutôt dans la communauté de la bonne volonté, c’est-à-dire dans la fraternité maçonnique.
Toutefois, pour un chrétien catholique, il ne lui est pas possible de vivre sa relation avec Dieu de deux façons, c’est-à-dire en la scindant sous une forme humanitaire: supraconfessionnelle, et sous une forme interne: chrétienne. Il ne peut entretenir de relations de deux sortes avec Dieu, ni exprimer son rapport avec le Créateur par des formes symboliques de deux natures. Ceci représenterait quelque chose de totalement différent de cette collaboration, évidente pour lui, avec tous ceux qui sont engagés dans l’accomplissement du bien, même à partir de principes différents. D’autre part, un chrétien catholique ne peut pas, simultanément, participer à la pleine communion de la fraternité chrétienne et considérer son frère chrétien, par ailleurs, selon l’optique maçonnique, comme un «profane».
Même, comme on l’a déjà dit, s’il n’y avait pas obligation explicite de professer le relativisme en tant que doctrine, la force relativisante d’une telle fraternité, en raison de sa logique intrinsèque elle-même a cependant en soi la capacité de transformer la structure de l’acte de foi si radicalement qu’elle ne serait plus acceptable pour un chrétien «auquel sa foi est chère» (Léon XIII).
Ce bouleversement de la structure fondamentale de foi s’opère en outre, en général, de manière atténuée et sans que l’on s’en aperçoive: la solide adhésion à la vérité de Dieu, révélée dans l’Église, devient simple appartenance à une institution considérée comme une forme expressive particulière à côté d’autres formes expressives – également plus ou moins possibles et valables – de l’orientation de l’homme vers l’éternel.
La tentation d’aller dans cette direction est aujourd’hui d’autant plus forte en raison du fait qu’elle correspond entièrement à certaines convictions qui prévalent dans la mentalité contemporaine. L’opinion que la vérité ne peut être connue est une caractéristique typique de notre époque et, en même temps, un élément essentiel de sa crise générale.
C’est précisément en considérant tous ces éléments que la Déclaration de la S. Congrégation affirme que l’inscription aux associations maçonniques «demeure interdite par l’Église» et que les fidèles qui s’y inscrivent «sont en état de péché grave et ne peuvent accéder à la Sainte Communion».
Par cette dernière expression, la S. Congrégation indique aux fidèles qu’une telle inscription constitue objectivement un péché grave, et en précisant que ceux qui adhèrent à une association maçonnique ne peuvent accéder à la Sainte Communion, elle veut éclairer la conscience des fidèles sur la conséquence grave de leur adhésion à une loge maçonnique.
Mais peut-être veut-il dédouaner les franc-maçons parmi ses connaissances ? Voudrait-il nous donner les noms de ces proches, notamment mitrés, qui auraient adhéré à cette secte ?
source : risposte catholique
violaine
avatar
violaine
Avec les anges

Féminin Messages : 6385
Localisation : bretagne
Inscription : 10/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supprimer le péché d'adhésion à la franc-maconnerie

Message par MYMYSTIC le Mar 26 Jan 2016 - 21:50

abruti-smiley Oui ! Oui ! on veut des noms !abruti-smiley
avatar
MYMYSTIC
Combat avec Sainte Marie

Féminin Messages : 1701
Age : 122
Localisation : hors du monde
Inscription : 11/10/2008

http://enfantchristelle.sosblog.fr/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supprimer le péché d'adhésion à la franc-maconnerie

Message par Pécheur le Mer 27 Jan 2016 - 9:14

Jusqu'en 1983 la position de l’Église était encore plus claire et les francs-maçons étaient formellement excommuniés !
avatar
Pécheur
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 867
Inscription : 14/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supprimer le péché d'adhésion à la franc-maconnerie

Message par Charles-Edouard le Mer 27 Jan 2016 - 9:35

Oui ainsi que les carbonari condamnait par l'Eglise,
Bulles Papales sur la franc maconnerie:
https://lepeupledelapaix.forumactif.com/t943-bulles-papales-sur-la-franc-maconnerie

Charles-Edouard
Grand Emérite du combat contre l'antichrist

Masculin Messages : 17478
Age : 35
Localisation : Ile de France, Nord, Bretagne
Inscription : 25/05/2005

http://armeeprovidence.populus.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supprimer le péché d'adhésion à la franc-maconnerie

Message par Alain TK le Lun 8 Fév 2016 - 9:34

Cette condamnation n'est-elle pas obsolète? Car que fut-il reproché à la FM? Ne s'agit-il pas d'un gigantesque malentendu? L'opposition FM/Eglise ne relève-telle pas de la "prophétie autoréalisatrice" ?

Cela fait plusieurs questions, aussi pour rendre le débat plus clair, je vous livre en premier lieu cette réflexion initiale :

Tout d'abord, la FM fut accusée d'accueillir des hommes de croyances diverses, et même des incroyants (ce qui d'un point de vue historique est absolument erroné à ses début et lors de la 1ère bulle d'excommunication, la FM étant exclusivement chrétienne... mais passons). Mais en quoi de nos jour, sur ce point précis, la FM se différencie-t-elle d'un club de football, d'une amicale de quartier, d'une association d'amateurs d'opéra ou d'une ONG? Que je sache, l'Eglise n'a jamais interdit aux fidèles d'appartenir à ces diverses associations, qui n'ont comme la FM aucun caractère chrétien obligatoire... So what?

Alain TK
Avec Saint Maximilien Kolbe

Masculin Messages : 87
Inscription : 06/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supprimer le péché d'adhésion à la franc-maconnerie

Message par Invité le Lun 8 Fév 2016 - 12:48

@Alain TK, lisez toutes les bulles Papales concernant la Franc-Maçonnerie si vous voulez en savoir plus

https://lepeupledelapaix.forumactif.com/t943-bulles-papales-sur-la-franc-maconnerie

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Supprimer le péché d'adhésion à la franc-maconnerie

Message par Alain TK le Lun 8 Fév 2016 - 13:24

Merci, je les ai déjà lues. Ces bulles sont anciennes (et passablement discutables, mais c'est un autre sujet - que je veux bien aborder ailleurs*). Ne peut-on pas envisager qu'elles ne sont plus d'actualité ? Après tout, après avoir entretenu des rapports houleux avec le judaïsme, l'orthodoxie ou le protestantisme (et des rapports bien plus violents qu'avec la FM, puisqu'ils se sont parfois traduits par d'horribles pogroms, des guerres sanglantes, etc), l'église a su entamer des rapprochements pacifiques et fructueux. Alors pourquoi devrait-il en être autrement avec la FM?

* par exemple, le pape Clément XII écrit lui-même dans sa bulle "In eminenti" de 1738 qu'il la rédige suite à des rumeurs... Est-ce sérieux? De plus, il reproche à la FM le "secret" dont elle s'entourerait, mais à la fin de la Bulle, le Pape écrit en toutes lettres qu'il possède pour la condamnation d'autres raisons qu'il ne rend pas publiques... N'est-ce pas un comble?

Je remarque que vous ne répondez pas à l'argumentation de mon précédent message: si l'interdiction d'appartenance à la FM pour les catholiques est (ou était) en grande partie motivée par la multiconfessionnalité (réelle ou supposée) de la FM, voire de son absence de référence au Christ (ce qui n'est vrai ni globalement pour la FM contemporaine, ni surtout pour la FM naissante), pourquoi l'Eglise n'édicte-t-elle pas d'interdiction similaire vis-à-vis de n'importe quelle autre association (club de sport, amicale, etc)? Il y a là un "deux poids, deux mesures" qui m'interroge... et sur lequel manifestement vous préférez éviter de réfléchir.

Alain TK
Avec Saint Maximilien Kolbe

Masculin Messages : 87
Inscription : 06/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supprimer le péché d'adhésion à la franc-maconnerie

Message par azais le Lun 25 Juil 2016 - 1:32

Extrait du Message du Jeu 21 Juil 2016 de @Marie du 65 sur un FIL qui a été fermé hier soir
Notre administrateur de site @"Charles Edouard" m'ayant indiqué que ces textes devaient être gardés et non supprimés, estimant souhaitable que la trace soit laissée sur le Forum : les personnes concernées seront informées à propos des conditions d'abjuration de la Franc-maçonnerie


INFORMATIONS AUXQUELLES ONT DROIT TOUS LES CATHOLIQUES ET SPECIALEMENT CEUX DU FORUM

" le gros problème de ceux qui ont fait allégeance à la Franc-maçonnerie mais aussi de ceux qui se soumis implicitement ou non à des moines tibétains etc.. est que

"ils restent pilotés par eux en toutes circonstances et jusque dans leurs inspirations intimes, jusqu'à ce qu'ils aient fait l'abjuration et la libération explicite et implicite

La pratique de l'Eglise :
( introuvable sur internet : les dossiers sont traités sous secret confession Rote et Pénitencerie)

Quand qq veut sortir de la Censure/excommunication par la S. Pénitencerie, pour sortir de la FM:

Il va demander par exemple au prêtre qui s'occupe de la personne en question, délégué par l'ordinaire pour lever censure et excommunication, l'absolution des péchés commis

MAIS au motif de beaucoup trop de simulations pour rentrer au coeur de l'Eglise (et la "travailler" du dedans) :

On va demander au converti réparation pour prouver la sincérité et la vérité de la conversion (en toute absolution sacramentelle, une pénitence et réparation est demandée et est à accomplir pour que soit validée l'absolution )

=> la Liste des documents secrets en sa possession
et de tous les actes d'appartenance à titre d'aveu :
Assignations,
voeux,
engagements,
sceaux,
rituels,
initiations
et passages en degrés,
donations sacrificielles virtuelles / vocales / publiques

=> La Renonciation explicite à haute voix
- de chacune d'entre elles, une à une
= > L'Abjuration écrite , orale
= > et prière de libération des liens
pour chacune d'entre elles

Ce catéchuménat, à son terme, autorise la personne concernée à se présenter comme étant sortie de la Franc Maçonnerie...

Sans elle elle doit se considérer comme en faisant encore partie dans l'implicite, et savoir qu'elle continue à être liée (et même dirigée directement et à distance) par ses anciens maitres et Vénérables, et les esprits mauvais qui se sont attachés lui pour ce faire de manière indélébile...


avatar
azais
Dans la prière

Masculin Messages : 5326
Age : 67
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supprimer le péché d'adhésion à la franc-maconnerie

Message par azais le Lun 25 Juil 2016 - 15:57

je me permets également de reproduire ici un message de @"Helene vie et amour"  qui tient son témoignage de  prêtres exorcistes  (qu'elle connait bien depuis 50 ans pour elle et sa famille puis pour des centaines d'amis) participants des rencontres internationales d'exorcises chrétiens et catholiques  dans le monde entier ( Grande-Bretagne en particulier mais aussi Amérique Latine , USA Espagne  etc ...)  

voici son récit qui confirme ce qui est dit ci dessus

par Hélène vie et amour samedi 23 juillet à 5:18
( FIL disparu : https://lepeupledelapaix.forumactif.com/t7288-je-suis-sorti-de-la-franc-maconnerie-de-luc-deliere#371692)

Je viens de tomber sur ce FIL.  Je ne peux que confirmer ce que disent Deliere, Azais.
Il m'a été donné de connaître cette question par de bons prêtres exorcistes à la tête de leur ministère, en Belgique, en G.B., en Espagne, en France.  Et aussi par des témoignages de libération de divers genres. Les pays anglo-saxons sont fort bien documentés.  J'ai eu la chance de recevoir deux remarquables livres très détaillés par Loge: l'autre contre l'Eglise.
J'ai pris le FIL en route, mais je ne vois pas pourquoi toutes ces invectives contre le père émérite, qui a, me semble-t-il, une assez bonne connaissance en tant qu'ermite, dans ce domaine ?

Je me permets de rajouter que;
Quand on entre en religion, on fait des Vœux, que l'on fait à DIEU, TRINITAIRE, dans l'Eglise catholique; ll faut parfois plusieurs années, car il y a des étapes:  des vœux qui LIENT invisiblement LA PERSONNE (CORPS et AME) à DIEU. La preuve: il faut s'en faire défaire religieusement?  

D'accord ???

 Les "liens" ça se COUPE.
 (Si vous vous cassez une jambe, vous avez beau subir une opération, une rééducation, etc. cela n'empêche que vous pouvez avoir des séquelles, même invisibles ?)

 Parfois, en sortant de la , il faut aussi couper les liens générationnels avec les aïeux maçons et leurs vœux, sans oublier les collatéraux  Si ce sont des âmes entrain de purger leur peine, il faut prier, faire célébrer des Messes, pour eux et leurs victimes.  Chapelet Une 'mal-édiction' a forcément un fort lien avec le Malin ?  

Quand on entre en franc-maçonnerie, (une société secrète, avec obligation de soutenir les Frères, même inconnus),  on fait aussi des vœux, càd des engagements assortis de promesses de fidélité, en acceptant que si on quitte il se peut qu'il y ait des 'sanctions'.  

Ces sanctions souvent retombent sur les descendants.
 Ces promesses ont été faites, probablement à l'ingénuité du nouveau recru, à la 'Lumière' luciférienne.
 Ce n'est  pas pour rien que l'on parle du Siècle des Lumières ?  de la Raison ?

" Le péché des origines" venait du désir de connaitre aussi LE MAL - la curiosité / défaut d'Eve ? et souvent de nous les femmes!  

En Angleterre les f-ms sont obligés de déclarer leur appartenance avant nomination à certains postes: juges, police, etc. à cause de certains cas de favoritisme observés.

Certaines Loges de France sont beaucoup plus anti-Dieu (le Grand Orient), et œuvrent activement contre l'Eglise et le Pape.

On ne juge pas les personnes, mais l'idéologie et les actes répressives qui font parti de leur initiation, ainsi que la manipulation à distance par la puissance de la pensée.

Tout cela vous le trouverez sur internet!.

Le rituel est une imitation 'à l'envers' qui date depuis Salomon § Hiram, dont parle Cooward.  

Chaque étape du rituel maçonnique a un sens profond qui LIE:
ex. la génuflexion - sur un sol qui a été voué à Satan dans la Loge.  Il y a toute une liste.....
Dans certaines Loges on promet avec le geste de s'arracher le cœur
- cela sert de signe d'appartenance  
- mais aussi peut entrainer des problèmes cardiaques.  

Il n'y a pas de hasard, tout est profondément symbolique mais à l'envers, comme pour nous en Eglise.  

On ne peut l'ignorer si on a franchi les degrés surtout jusqu'au 33° et même jusqu'au 15e?  Peut-on feindre ignorer quand on boit du sang dans un crâne ? (imitation de la Consécration à la Messe)

Donc, SPIRITUELLEMENT PARLANT, il faut RENONCER, une par une, en DETAIL, chaque fausse promesse faite à Lucifer, Ange de LUMIERE,

(c'est pourquoi il faut abjurer les promesses faites : et refaire les bonnes promesses, càd renouveler les promesses du Baptême qui inscrivent dans l'âme la marque de NSJX, car Il est mort sur la Croix pour nous permettre le Salut pour l’Éternité)

.  OR,  chaque Loge a un rituel spécifique.
AU BAPTÊME ON FAIT LES PROMESSES à VOIX HAUTE : "Père éternel etc ... "
ET BIEN IL FAUT AUSSI RENONCER CHAQUE ENGAGEMENT A LA MAÇONNERIE A HAUTE VOIX.  

Ce n'est donc pas une histoire de règlement d'Eglise, même si l'Eglise l'impose comme secours, après l'expérience de siècles, pour délivrer l'AME qui s'était égarée

 SI NOUS CROYONS en DIEU, Père, Fils, et Saint Esprit - en face il y a le Démon.  

Une 'maison biblique', Ancien Testament, désignait les 4 générations d'une famille qui cohabitait.  Tout ce qui est 'mal-édiction' peut se manifester sur un descendant.   Il est bon de faire une démarche d'ABANDON concrète de ces malédictions de toutes sortes des générations passées ( et pas seulement de la franc-maçonnerie ):  toute personne qui a fréquenté des mouvements, lieux, vie de péché, doit s'en confesser avec une sincère contrition et intention de ne pas recommencer dans les habitudes associées- même en complaisance, et de faire REPARATION, de préférence sacramentellement et les bons exorcistes savent qu'il est prudent de faire une prière de délivrance ou exorcisme et renouveler les promesses baptismales.

 Il est exact qu'en Europe les prêtres n'ont reçu qu'une formation très succincte dans ces sujets.   C'est l'Evêque qui délègue SON pouvoir, hérité des apôtres, à certains prêtres.  Néanmoins, tout prêtre par l'onction de son sacerdoce a le pouvoir de "délivrer" de liens passés (Jadis, le confesseur faisait cette petite prière à la fin de chaque Confession,  comme il exorcisait aussi lors du Baptême des effets négatifs reçus depuis la fécondation - et il y en a!!  L'innocence n'en préserve pas!)  

Anecdote vécue par un jeune homme qui dinait chez son oncle, homme très respectable, affectueux et et charmant.  A la fin du diner, son hôte s'est excusé, puis  revient habillé en bouc. " QUE PENSES-TU, MON GARCON, D'UN VIEUX MONSIEUR COMME MOI QUI SORT LE SOIR DANS CET ACCOUTREMENT ET QUI VA ALLER DANSER AVEC SES AMIS AUTOUR D'UNE TABLE "?


avatar
azais
Dans la prière

Masculin Messages : 5326
Age : 67
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum