Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

Besoin d'aide pour une préparation confession Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com

Besoin d'aide pour une préparation confession

Aller en bas

Besoin d'aide pour une préparation confession Empty Besoin d'aide pour une préparation confession

Message par Giannini le Jeu 7 Jan 2016 - 21:37

J'aurai besoin de conseils pour bien me préparer à une confession. J'aimerai échanger en mp si possible.

Soyez bénis
Giannini
Giannini
Avec Sainte Therese de l'Enfant Jésus

Féminin Messages : 156
Inscription : 03/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Besoin d'aide pour une préparation confession Empty Re: Besoin d'aide pour une préparation confession

Message par Ornella le Sam 9 Jan 2016 - 18:05

c'est pas toujours facile de dire ses péchés les prêtres nous écoutent et ne jugent pas
Ornella
Ornella
Va recevoir Jésus Christ

Féminin Messages : 44
Localisation : près du Père
Inscription : 08/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Besoin d'aide pour une préparation confession Empty Re: Besoin d'aide pour une préparation confession

Message par BENEDICTE 2 le Dim 10 Jan 2016 - 23:31

pour   une  bonne  confession
 ...............prier  le  SAINT  ESPRIT  de  vous éclairer
.................avouer  vos  fautes  le  plus  sincèrement  possible , avec  un  profond  regret d'avoir  offenser  DIEU , et la  résolution  de  prendre  les  moyens pour  ne  plus  retomber .......
si  nous  retombons , nous  retournons à  la  confession.....
Que  DIEU  vous éclaire , en vous penchant sur les dix commandements ..........

BENEDICTE 2
Aime le Rosaire

Féminin Messages : 761
Localisation : france
Inscription : 25/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Besoin d'aide pour une préparation confession Empty Re: Besoin d'aide pour une préparation confession

Message par Stephie96 le Lun 11 Jan 2016 - 0:41

Je peux t'envoyer un document qui peut t'aider à ne pas oublier de pêchés, je le trouve très complet Smile
Stephie96
Stephie96
Avec Saint Benoit

Féminin Messages : 123
Age : 23
Localisation : Montréal
Inscription : 14/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Besoin d'aide pour une préparation confession Empty Re: Besoin d'aide pour une préparation confession

Message par P12345 le Lun 11 Jan 2016 - 12:46

Quel document ? Cela m'intéresse.

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 53
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Besoin d'aide pour une préparation confession Empty Re: Besoin d'aide pour une préparation confession

Message par Stephie96 le Mar 12 Jan 2016 - 2:25

J'ai trouvé un petit panflet à la messe qui ressemblait beaucoup a cela, mais celui ci est plus complet.

Stephie96
Stephie96
Avec Saint Benoit

Féminin Messages : 123
Age : 23
Localisation : Montréal
Inscription : 14/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Besoin d'aide pour une préparation confession Empty Re: Besoin d'aide pour une préparation confession

Message par Giannini le Mer 13 Jan 2016 - 20:19

Merci Stephie tu sais pas combien ton com m' aide
Giannini
Giannini
Avec Sainte Therese de l'Enfant Jésus

Féminin Messages : 156
Inscription : 03/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Besoin d'aide pour une préparation confession Empty Re: Besoin d'aide pour une préparation confession

Message par totus tuus le Mer 13 Jan 2016 - 22:51

Bonsoir,
au délà de ce que propose pratiquement l'Eglise, 2 points me guident pour la confession,
1) c'est ce qui est le plus difficile à dire et qu'on cherche à cacher qui est le plus important à dire justement.
2) ne pas craindre de revenir avec les mêmes péchés, sur Radio Maria un prêtre racontait cette anecdote, sur le ton de l'humour :
Une vielle dame revenait difficilement à la Réconciliation et disait comme pour se cacher derriere son petit doigt ; " Mon père, je n'ai rien de nouveau à confesser depuis la dernière fois, seulement les mêmes choses", le prêtre lui répondit "Heureusement madame, que vous ne venez pas tous les jours avec de nouveaux péchés !"
Ainsi l'acte de contrition est bien difficile à prononcer, mais au fur et a mesure, je témoigne que le Seigneur nous aide à nous sanctifier, ca prend du temps, toute une vie voire plus, mais vraiment Il nous aide.

Certaines confessions sont plus dures que d'autres, mais une fois qu'on a confessé un péché mortel, on "mesure" combien il est bon de se retrouver pardonné.

Bon courage.

Fraternellement

Totus Tuus.

totus tuus
Aime la Bible

Masculin Messages : 11
Inscription : 31/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Besoin d'aide pour une préparation confession Empty Re: Besoin d'aide pour une préparation confession

Message par Stephie96 le Mer 13 Jan 2016 - 23:05

@Giannini a écrit:Merci Stephie tu sais pas combien ton com m' aide

C'est avec plaisir
Stephie96
Stephie96
Avec Saint Benoit

Féminin Messages : 123
Age : 23
Localisation : Montréal
Inscription : 14/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Besoin d'aide pour une préparation confession Empty Re: Besoin d'aide pour une préparation confession

Message par Charles-Edouard le Lun 25 Jan 2016 - 10:53


Charles-Edouard
Grand Emérite du combat contre l'antichrist

Masculin Messages : 17590
Age : 36
Localisation : Ile de France, Nord, Bretagne
Inscription : 25/05/2005

http://armeeprovidence.populus.org/

Revenir en haut Aller en bas

Besoin d'aide pour une préparation confession Empty Re: Besoin d'aide pour une préparation confession

Message par Père Nathan le Mer 2 Mar 2016 - 19:30

Voici l'examen de conscience proposée au forum pour ce Carême... J'espère qu'il vous aidera :

Exercice de la Cédule :
Examen de conscience:
Veni Creator Spiritus, Veni !

BUT de l’Exercice :
.
Ayant retenu « Principe et Fondement » :
A sa lumière, laisser se dévoiler à mes yeux la Vérité, la Confession de ce que je suis ..
Cet Examen particulier comprend six  points forts à un moment du jour.
1 Le premier temps est le matin. Aussitôt qu'on se lève, on doit se mettre sous protection avec le Psaume 90 : pour nous-même, et pour tous nos proches, nos intimes et nos biens.
2 - Le second temps, dès que possible : On commencera par demander à Dieu, notre Seigneur, ce que l'on désire, c'est-à-dire la grâce de réaliser à quel point notre vie nous a mis loin de l’Amour et de la vie surabondante d’un cœur qui ne cesse d’augmenter et surabonder d’Amour, alors que Dieu ne nous a donné d’exister et vivre que dans ce but : Enfin, on prendra la résolution de s'en guérir par l’Examen général de conscience
3 - Le premier point est de rendre grâces à Dieu, notre Seigneur, des bienfaits que nous avons reçus.
4 - Le deuxième point important consiste à demander la grâce de connaître mes péchés et de les bannir de mon coeur.
5 - Le troisième point à ne pas oublier de s'examiner premièrement sur les pensées, puis sur les paroles, puis sur les actions de toute notre existence.
6 - Le quatrième, de demander pardon de nos fautes à Dieu, au Ciel et à Jésus Christ notre Seigneur, en formulant très expressément la résolution de nous corriger avec le secours de sa grâce.
Confession générale à prévoir bien avant la Semaine Sainte.
Durant le temps des exercices, on acquiert de ses péchés et de leur malice une connaissance plus intime que dans tout autre temps où l'on s'adonnait moins sérieusement aux choses intérieures. Or, en obtenant alors cette connaissance plus claire et une douleur plus grande, l'âme retirera plus de profit spirituel et de mérite qu'elle n'eût pu le faire auparavant.

1 -  L'oraison préparatoire : demander à Dieu, notre Seigneur, que toutes mes intentions, toutes mes actions et toutes mes opérations soient dirigées uniquement au service et à la louange de son Unique Gloire.
2 – Je veux voir Dieu, et pour cela, je veux voir mon péché : voir des yeux de l'imagination et considérer mon âme emprisonnée dans ce corps mortel, et moi-même, c'est-à-dire mon corps et mon âme, dans cette vallée de larmes, comme exilé et pas si différents que les animaux privés de vie contemplative
3 -  Je peux, une fois dans cet état de vérité, demander à Dieu notre Seigneur ce que je veux et ce que je désire, Lui  demander la honte et la confusion de moi-même, découvrant en toute honnêteté combien est grand le nombre de ceux qui sont en enfer pour un seul péché mortel et combien de fois j'ai mérité d'être damné éternellement pour mes péchés sans nombre.
4 -  Je vais m’arrêter un instant …  sur le premier péché qui fut celui des Anges; réfléchir sur le même péché; m'efforcer de me rappeler et de comprendre vivement cette première rébellion et ses suites ; comparer mon refus avec le péché unique des Anges. Pour un seul péché ils ont été précipités en enfer; combien de fois l'ai-je mérité moi-même pour tous ceux que j'ai commis? Ils ont été créés dans l'état d'innocence comme moi, et il a bien fallu que l'orgueil vienne à s'emparer de leur esprit, pour passer de l'état de grâce à un état de malice, et furent précipités du ciel en enfer. Ensuite, je comprends que l’ensemble de mon chemin a été dans la durée exactement de la même nature.
5 – Je vais aussi m’arrêter un instant sur le premier péché d'Adam et d'Eve. Tant de millions d'hommes se précipitant depuis ce moment dans les enfers! Comment Adam créé et placé dans le paradis terrestre avec Eve; comment, ayant mangé de l'arbre de la science, ils furent chassés du paradis terrestre; privés de la justice originelle, passèrent toute leur vie dans de pénibles peines et dans un continuel repentir. Ensuite je comprends que ma vie a fait en plusieurs fois ce qu’Adam fit en une seule fois, et que c’est bien un grand désastre qui en résulte.
6 – Je vais m’arrêter enfin sur le péché d’un homme, quel qu’il soit, tombé en enfer pour un seul péché mortel, et que comme lui, des âmes sans nombre sont maintenant damnées pour des péchés moins multipliés que les miens. Cela fait relief et fait sauter à mes yeux la gravité et la malice du péché commis par nous contre notre Créateur et Seigneur.  Jusqu’à ce que je voie avec clarté que cet homme a justement été condamné pour toujours. Et que si j’échappe à son sort, c’est en vertu d’une reprise de moi –même et d’une grâce de vie toute nouvelle… Que je demande ici, pour glorifier Dieu  
7 - Me représentant Jésus mon Dieu en Croix devant moi, je lui demanderai dans un dialogue face à face comment, Lui, Créateur de toutes choses, en est venu à se faire homme; comment, Lui, Source de Vie éternelle, a daigné accepter une mort atroce pour la subir réellement pour mes péchés. Et, me considérant moi-même, je me demanderai ce que j'ai fait en retour pour Lui jusqu’à maintenant…  Et, le voyant ainsi attaché à la Croix, je laisserai venir ce qu’il en inspire à mon cœur désarmé

Le deuxième moment aura lieu par exemple le soir :

Jeter un regard sur mes propres péchés. Dans ce moment calmement, je demande une grâce de douleur intense et profonde et des larmes pour pleurer mes péchés.

1 - Tous les péchés de ma vie : je repasse ma vie toute entière d'année en année, ou d'époque en époque. Pour cela, je prends soin de me rappeler pour chaque époque concernée: premièrement, les lieux que j'ai habités; secondement, les relations que j'ai eues avec d'autres personnes; troisièmement, les professions et activités que j'ai exercés.
2 - Je pèserai mes péchés: Je considérerai la laideur et la malice intrinsèque de chaque péché mortel… même en pensée. Une malice sui englue encore aujourd’hui mon psychisme et mon comportement.
3- Je considérerai qui je suis, de manière à paraître, sans forcer, de plus en plus petit à mes yeux. Que suis-je au fond en comparaison de tous les hommes? Que sommes nous d’ailleurs, nous les hommes en comparaison de tous les Anges et de tous les Saints du paradis? Que sont en fait même les meilleures créatures en comparaison de Dieu? Donc moi seul, avec toute ma vie corruptible et toute l'infection de mon corps, ne puis-je pas objectivement me regarder comme un ulcère et un abcès d'où sont sortis tant de péchés, tant de souillures, tant de honte.
4 – Je m’applique à connaître Dieu que j'ai offensé. Je vais le comparer aux défauts contraires qui sont en moi… Jusqu’à pousser un cri d'étonnement d'une âme profondément émue. Je parcourrai toutes les créatures, leur demandant comment elles m'ont laissé la vie, comment elles ont concouru à me la conserver. Je demanderai aux Anges, qui sont le glaive de la justice divine, comment ils m'ont souffert et gardé, comment ils ont même prié pour moi; aux Saints, comment ils ont aussi intercédé et prié pour moi. Je m'étonnerai que les cieux, le soleil, la lune, les étoiles et les éléments, les fruits de la terre, les oiseaux, les poissons et les animaux, que toutes les créatures aient continué à me servir et ne se soient pas élevées contre moi; que la terre ne se soit pas entrouverte pour m'engloutir, creusant de nouveaux enfers où je devais brûler éternellement.
5 – Je supplie mon Père et je lui parle avec mon cœur. Pour l’Exalter, Le glorifier, Le remercier. L’aimer dans Sa miséricorde… Et je prends la décision ferme de trouver ma vie désormais dans une vie nouvelle, dans un monde nouveau établi pour sa Gloire
6 – A genoux devant Marie, j’en ferai, plus que ma Mère, la Maîtresse de toutes les âmes lui demandant six grâces : celle de connaître d'une connaissance intime mes péchés, celle d'en concevoir de l'horreur, celle de percevoir le désordre de mes actions, celle le détestant, de m’en corriger, celle de connaître ce monde, et que l'ayant en horreur, je m'éloigne de lui.
7 – Je demande avec Elle les mêmes grâces à son Fils
8 – Je demande toujours les mêmes grâces à mon Papa et Père, et le suppliant de me les accorder lui-même, lui qui est désormais l’Unique Maître de ma vie en toutes choses.

9 - Le dernier point est de rendre grâces à Dieu, notre Seigneur, des bienfaits que nous avons reçus. Les noter  pour  nous préparer à la guérison pneumato-surnaturelle de notre cœur spirituel pour les cédules à venir.. Pourquoi ne pas terminer par le Notre Père ?.

10 – Ceux qui le peuvent, le jour de leur confession sacramentelle qu’ils préparent ici,  peuvent avantageusement retrouver avec profit le Préambule du Parcours ( pages 7, 12 , 14 du pdf tableau 7 colonnes  : CLIQUEZ SUR CETTE ANNONCE EN BLEU : Les 7 rayons de la Confession      )  
Pour voir comment faire rayonner de partout le fruit de ce grand sacrement  
(« ce que vous avez reçu gratuitement, donnez-le gratuitement » )
Père Nathan
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 4010
Age : 69
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Besoin d'aide pour une préparation confession Empty Re: Besoin d'aide pour une préparation confession

Message par 123456gg le Mer 2 Mar 2016 - 22:13

Bonjour à tous,

Voici avec ce lien vers le site de Marie-Julie Jahenny une excellente méthode pour une bonne confession générale, selon un document que j'avais passé à Isabelle de La Fraudais, qui a oublié d'en donner l'origine...

Ce livret "Pour vous bien confesser" a été rédigé par l'Abbé Duvignau, ancien Curé d’Eyres-Moncube et de Montsoué, au
Diocèse d’Aire et de Dax...

http://www.marie-julie-jahenny.fr/la-pratique-du-sacrement-de-penitence.htm

UdP en JMJ

123456gg
Hosanna au plus haut des cieux!

Masculin Messages : 463
Inscription : 24/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Besoin d'aide pour une préparation confession Empty Re: Besoin d'aide pour une préparation confession

Message par F123456 le Jeu 3 Mar 2016 - 8:00

Merci @Ray Sugar Mandozza . Je vais tenter d'imprimer et de me présenter au confessionnal avec cette méthode, après une sérieuse préparation, bien sûr. J'espère juste que je ne vais pas me faire jeter. Prenons le risque... selon le prêtre qui est dans le confessionnal, la réaction sera différente Confused

Priez pour moi, si vous le pouvez.
Françoise.
F123456
F123456
Aime le chapelet

Féminin Messages : 423
Inscription : 25/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Besoin d'aide pour une préparation confession Empty Re: Besoin d'aide pour une préparation confession

Message par 123456gg le Jeu 3 Mar 2016 - 10:06

Bonjour Françoise,

Il vous faut trouver un prêtre qui a du temps disponible à vous consacrer, mais le mieux est de parcourir cette liste de péchés, en 2 ou 3 confessions, car le résultat sera le même...

Il est nécessaire d'invoquer l'Esprit-Saint pour faire sauter le filtre de la mémoire qui ne laisse passer que le bon en nous faisant refouler les moments douloureux de notre vie durant lesquels nous n'avons pas été très vertueux...

Et lorsqu'un péché remonte dans les souvenirs, il faut le confesser...

Il est donc nécessaire de préparer cette confession tranquillement chez soi, avec des annotations écrites pour chacun des péchés qui vous concerne, car il est évident pour chacun d'entre nous que nous ne sommes pas concerné par tous les péchés proposés dans cette liste...

UdP en JMJ

123456gg
Hosanna au plus haut des cieux!

Masculin Messages : 463
Inscription : 24/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Besoin d'aide pour une préparation confession Empty Re: Besoin d'aide pour une préparation confession

Message par Père Nathan le Mer 16 Mar 2016 - 17:41


Très beaux,comme celui sur le site de Marie-Julie


En complément de ces 132 vices récapitulés en liste de péchés contre les vertus
 

Nous proposons une liste des 7 fautes contre leur accomplissement dans le commandement de Jésus
Je recopie ici un extrait de cet aperçu :

Comment vit-on, mystiquement, du premier, du deuxième et du troisième Commandement ? L’Esprit de pauvreté nous fait vivre de l’espérance. Il faudrait expliquer en détail quels sont les pièges, les caricatures et la pratique pour rentrer dans l’Esprit de pauvreté, c’est-à-dire dans l’espérance. L’Esprit de virginité nous fait vivre de la foi, de la vie contemplative. Enfin, l’Esprit d’obéissance nous permet d’approfondir la charité surnaturelle. Les trois conseils évangéliques qui consistent à vivre de la foi (Esprit de virginité), de l’espérance (Esprit de pauvreté) et de la charité (Esprit d’obéissance) regroupent chacun plusieurs Dons du Saint-Esprit. Tandis que dans l’amour du prochain, la manière dont l’époux de l’Immaculée, le père de Dieu dans ce visage paternel et extraordinairement effacé et silencieux de Joseph, du Juste jusque dans le point de vue de l’être, la manière dont il aime son prochain comme lui-même est structurée par les sept Dons du Saint-Esprit, un Don du Saint-Esprit par Commandement :

Don de sagesse : j’aime mon fils de tout mon cœur, alors c’est savoureux : la saveur, le parfum de la rose.

Don de force : à mon frère, je donne le meilleur de moi-même, je ne lui enlève pas toutes ses forces, je ne le tue pas, c’est moi qui prend tous les coups et c’est mon bonheur. Je suis patient, persévérant, constant, je suis dans le don, dans l’attente, dans l’accueil, je donne le meilleur de mon attention à mon prochain, le meilleur de mon intériorité, le meilleur de ma vie. De la force intérieure, je suis disponible à mon prochain dans la pureté et la vérité du don.

Don d’intelligence : tu ne commettras pas d’impuretés : je ne juge pas à l’apparence. « Bienheureux les cœurs purs, ils verront Dieu » : pureté d’intention, simplicité de cœur.

Don de conseil : tu ne voleras pas, tu auras une attitude oblative par rapport à ton ami. Je suis pour mon ami quelqu’un de bon conseil, offert dans la douceur. Le Don de conseil met de l’huile dans les rouages. « Bienheureux les doux, ils recevront la terre en héritage ».

Don de science : tu ne mentiras pas : mon amour est vrai, incarné, disponibilité.

Don de piété, le Don du Saint-Esprit le plus miséricordieux et le plus proche de la Vierge Immaculée : j’aime mon prochain comme moi-même sans l’idolâtrer et en lui pardonnant.

Don de crainte : tu ne porteras pas d’envie : j’aime mon prochain comme moi-même pour l’amour de Dieu. L’amour d’un père pour sa fille est un amour délicat : « Ma fille est une très petite fille, très fragile. Qu’elle est jolie ma petite fille ! Et si quelqu’un vient et me tue ma petite fille, je ne peux pas le supporter, même d’y penser. »

Je dois aimer Dieu et je dois aimer mon prochain dans ses sept dimensions, parce que je dois vivre de la communion des personnes. Communion de personnes avec le Père, communion de personnes avec le Fils, communion de personnes avec l’Esprit Saint, communion de personnes avec mon prochain. ....


Quatrième commandement :    Si tu veux être un fils pour ton prochain, et l’aimer de tout ton cœur, tu es savoureux avec lui. S’il s’aperçoit que tu obéis, que tu as devancé ses désirs, il est dans la joie. Si tu es savoureux pour le prochain, tu deviens source de joie pour lui. Tu es source de joie parce que tu as tellement aimé le Père, le Fils et le Saint-Esprit, que l’Esprit Saint, Source de sagesse en toi, te met dans cet élan de toujours devancer les désirs de ton ami. Le contraire de cela est la division, les fautes contre la Paix. Je repère que je suis en faute contre la Paix, c’est-à-dire que je suis à la fois ennemi de mon fils et ennemi du Saint-Esprit dans le Don de Sagesse, au murmure, aux révoltes intérieures à l’oraison, aux bouderies et mouvements d’amertume.

Si tu veux respecter le cinquième Commandement, justement, tu ne tueras pas, il faut que tu sois généreux pour lui. Ce sont ceux qui sont généreux qui sont les héros de la guerre, ils sont plein de force intérieure. Si tu es généreux avec ton frère, si tu lui donnes le meilleur de toi-même, par ta patience tu seras pour lui source de force.

Je tue l’Esprit Saint dans l’œuf en moi quand je me surprends à soliloquer. Je fais des fautes contre la sérénité. « Les chiens aboient, la caravane passe » : je reste serein. Les fautes contre la sérénité se repèrent en moi lorsque je me vois soliloquer dans colères couvées, des impatiences, des inconstances, des irrégularités, ou bien de la pusillanimité. La pusillanimité est un manque de force. Mon Dieu tu es là Mon Dieu Tu es ma Force.

Sixième commandement :  Si tu es avec ton prochain plein de simplicité, alors tu seras pour lui source de pureté. Si tu es un peu compliqué, si tu cherches à attirer l’attention, si tu fais la séductrice, tu ne feras pas jaillir en lui une source de pureté. Sois simple, n’en rajoutes pas et tu seras source de pur amour. Dans l’oraison tu vis du Don d’intelligence, cette pureté d’intention, tu es capable de comprendre tous les mystères de Dieu de l’intérieur de manière limpide, comme immaculée.
Les fautes contre la transparence apparaissent quand tu fais oraison : des complications, des discussions intérieures interminables, des jugements, des soupçons.

Septième commandement :    Le Don de conseil te permet d’être plus intérieur, plus profond avec ton prochain, alors tu feras jaillir au centre de lui-même une source de douceur. Si ton ami est dur avec toi, ça prouve que tu n’es pas profond avec lui, tu ne peux t’en prendre qu’à toi-même. Dans la vie commune, tu es source de douceur si tu es profond avec ton prochain. A ce moment-là, tu ne voles pas, tu respectes le bien de ton prochain, la paix sociale, la sécurité, tu es prudent, tu choisis toujours les moyens les mieux adaptés à ton ami, tu ne fais pas en fonction de toi. La prudence consiste à choisir le meilleur moyen, celui qui correspond le mieux pour être dans ta Fin dans ton prochain ; dans l’Amour, ton prochain et son Bien finalisent ta vie avec lui. .... Si tu fais des fautes contre la prudence, tu es impulsif avec ton prochain et avec toi-même. Dans l’oraison, une mouche arrive… alors fais oraison au rythme de la mouche : douceur et adaptation ! Ton prochain est le moyen que Dieu te donne pour rentrer dans Son rythme. Si tu repères en toi l’impulsivité, l’acidité, la dureté, l’irréflexion, la précipitation, l’imprévoyance, tu es sûr que tu as péché contre la prudence, une des quatre vertus cardinales.

Huitième Commandement : tu ne mentiras pas, ton amour sera vrai, concret.. Le père est disponible, toujours prêt à donner du pain, une caresse, un sourire, un conseil. Si tu es disponible vis-à-vis de ton prochain, tu seras en lui source de sécurité. « Oh, celui-là, qu’est-ce qu’il est angoissé ! Je ne le supporte pas ! ». Mais qui est source d’angoisse ? Si tu es disponible, tu es allèges la vie dans les plus petits détails, tu feras oraison dans le Don de science, et tu seras modérateur, attentif et parfaitement tempéré dans les moindres détails.
Tu repères que tu pèches contre la tempérance quand apparaît la gourmandise, la boulimie, les pensées charnelles, les fuites par rapport à ton devoir d’état, la grossièreté et les pertes de temps. Dans l’oraison, attention à la gourmandise spirituelle : « Hier j’ai eu plein de visions, plein de saveurs ». Saint Jean de la Croix dit  la science de Dieu se donne dans la Nuit.

Neuvième Commandement : ne sois pas adultère. Comment vivre dans l’oraison du Don de Piété ? Il faut que je sois miséricordieux et source de ferveur pour mon prochain. Si je ne le fais pas, je pèche contre la vertu de justice, troisième vertu cardinale. Puisqu’il s’agit de préparer un examen de conscience, comment vais-je repérer que je chasse l’Esprit Saint  en mon prochain, ma femme, mon enfant :  il n’y a plus de feu en eux ? Je le repère si ma prière est tiède, si quand on me demande un service : je le rends sans ferveur. Le soir je suis découragé ? Preuve que les petits gestes que j’ai faits n’ont pas été faits avec beaucoup d’amour. Dans la justice, mon ajustement à mon prochain est un ajustement d’amour fervent. A ce moment-là, il y aura de la ferveur dans la maison… A la tiédeur de la prière et du service s’ajoutent la rancune et la défiance. Avec de tels sentiments, je pèche contre la justice et le Don de piété.

Dixième Commandement. Tu as sur ton prochain le regard que Dieu a sur lui, comme un père qui aime sa fille. Le père admire sa fille, ce regard de l’innocence, et la fille admire son père, c’est une mutuelle admiration. Tu admires ton prochain comme Dieu l’admire. Dieu voit que nous L’aimons dans une soif infinie d’amour sans Le voir, et pour Lui c’est étonnant, Esprit de virginité, c’est admirable. Si tu es plein d’admiration pour ton prochain, de son cœur jaillit une source de délicatesse, et il devient d’une grande délicatesse avec toi. De cette paternité vis-à-vis de cette source limpide de la vie qui coule comme un ruisseau, cette fécondité extraordinaire du cœur prend une puissance , la  force de la quatrième vertu cardinale. ....  Si vous péchez contre la vertu de force, vous avez oublié la délicatesse inouïe du Saint-Esprit que vous ne pouvez entendre que si vous enlevez toutes vos opinions, vos manières de voir trop personnelles, en vivant l’instant présent/ dans ce silence, vous pouvez entendre la Présence délicate du Saint-Esprit : son petit ruisseau imprime avec de toute sa force de quoi constituer l’amour de Dieu éternellement.

....

Si j’essaie de lutter contre toutes les fautes que je fais contre la paix, pour évacuer tout murmure en moi et toute révolte intérieure, à ce moment-là l’Esprit Saint dans sa sagesse, le Don de sagesse, cette saveur extraordinaire de l’Esprit Saint, va rentrer dans mon cœur et va faire que je serai pour mon prochain savoureux. Et du coup la vraie source dans son cœur de la joie est ce que j’ai vécu dans l’oraison dans le Don de sagesse.

Si je lutte contre toutes ces fautes que je commets continuellement contre la sérénité, si j’évacue toutes ces colères couvées, ces révoltes intérieures, ces impatiences constantes, cette irrégularité, cette pusillanimité, l’Esprit de force fait que j’ai soif de Dieu : « Quand est-ce que Tu vas venir ? » C’est une impatience divine. Et si l’Esprit de force vient dans mon cœur, je peux être généreux avec mon prochain. Qui ne fait pas oraison ne peut pas être généreux avec son prochain, et ne peut pas respecter le Commandement Tu ne tueras pas.

Si tu luttes contre toutes les fautes contre la transparence vis-à-vis de ton prochain, si tu essaies de ne plus être source de trouble, si tu luttes contre les complications, les discussions intérieures, les jugements, les soupçons, tu vis du Don d’intelligence, ton cœur est pur, tu commences à comprendre les Mystères intimes de Dieu. A ce moment-là, il est possible, d’être simple pour celui qui est proche de toi… Du coup son intention est pure avec toi.
Si tu ne fais pas oraison, si tu n’essaies pas de rentrer dans le Mystère du Verbe dans le Sein du Père jouissant de l’Esprit Saint, si tu ne vis pas de l’Esprit d’Intelligence, il est impossible de respecter le Commandement sois source de pureté pour ton prochain,

Si tu luttes contre des fautes contre la prudence, si tu essaies de ne plus être trop impulsif, si tu essaies d’éliminer toutes ces paroles acides et dures, les précipitations, l’irréflexion, tu peux vivre dans l’oraison du Don de conseil, le Saint-Esprit en toi est comme de l’huile dans ton cœur, le Saint-Esprit est source de douceur en toi, et du coup tu es profond, tu deviens source de douceur.

Si tu es intempérant, fais un peu pénitence, avec beaucoup d’amour, et lutte contre la gourmandise, les pensées charnelles, la boulimie, les fuites, les pertes de temps. Alors le Don de science peut être là .Quand l’Esprit Saint qui voit les choses de la terre autrement vient en toi, tu vois qu’il faut couper le bas de la vigne, et le cep saigne.
Si l’Esprit de science est en toi, tu es disponible.

Si tu luttes contre les péchés contre l’amour, cette tiédeur dans la prière, le manque d’amour dans les petits services, si tu enlèves de toi toutes ces rancunes et cette défiance en suppliant l’Esprit de piété d’être au fond de ton cœur pendant l’oraison, à ce moment-là tu es miséricordieux avec ton prochain quand tu te retrouves avec lui après l’oraison.

Enfin, si l’Esprit de crainte vient dans ton cœur pendant ton oraison, tu luttes contre les fautes contre la puissance de l’amour, tu luttes contre les troubles, les distractions, les rides dans l’âme, l’angoisse entretenue, et tu peux regarder ton prochain sans envie, avec un regard admiratif, avec le regard que Dieu a sur lui, et tu deviens pour lui source de délicatesse par ta discrétion et ton respect.

Ceux qui veulent respecter le premier Commandement, Dieu seul tu adoreras, vivent de l’Esprit de pauvreté, et donc du Don de crainte (dixième Commandement), du Don de science (huitième Commandement), du Don de force (cinquième Commandement) et de l’espérance (premier Commandement), pour être plus pauvre intérieurement, plus humble, pour vivre de la connaissance de Dieu et de la délicatesse de l’amour, dans la patience, dans la durée, dans la constance.


http://catholiquedu.free.fr/parcours/CommandemtsDieuParcours.pdf
Fichiers joints
Besoin d'aide pour une préparation confession Attachment
CommandemtsDieuParcours.pdf Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(191 Ko) Téléchargé 9 fois
Père Nathan
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 4010
Age : 69
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Besoin d'aide pour une préparation confession Empty Re: Besoin d'aide pour une préparation confession

Message par Père Nathan le Sam 8 Sep 2018 - 11:14

1er COMMANDEMENT:
Négligence dans la pratique religieuse (réception des sacrements, prière, etc...). Tiédeur. Respect humain pour manifester sa propre foi. Manque d'adhésion à l'enseignement du Pape et des évêques, Manque d'effort pour améliorer sa propre formation religieuse. Orgueil. Suffisance. Manque de confiance en Dieu, Désespoir. Sacrements reçus en état de péché mortel. Abandon total de la pratique religieuse. Adhésion à. des mouvements incompatibles avec la foi catholique. Lectures portant atteinte à la foi ou à la morale. Superstition, spiritisme. Sacrilèges.


SECOND COMMANDEMENT :
Manque ce respect pour le saint nom de Dieu. Infidélité aux serments, aux promesses, aux vœux. Blasphèmes. Parjures.


TROISIEME COMMANDEMENT: Assistance à la Messe les dimanches et jours d'obligation ? Communion Pascale, Jeûne et abstinence en carême ? Générosité pour participer aux charges de l'Église ou a des associations à but humanitaires ou ecclésiastique selon la doctrine de l’Eglise Catholique ?



QUATRIEME COMMANDEMENT:
Parents : Manque d'effort pour donner une formation chrétienne aux enfants. Bon exemple ? Esprit de sacrifice en famille ? Disputes entre époux ?
Enfants : Manque d'amour, de respect, d'obéissance aux parents, Esprit de service à la maison ? Manque de reconnaissance ? Tous : Abandon des parents et des personnes âgées dans le besoin. Disputes d'intérêt en famille. Manque de discipline vis-à-vis de l'autorité au travail, à l'école, dans la vie collective, etc., Négligence des devoirs civiques. Négligence pour contribuer à rapprocher les lois civiles de la loi morale.



CINQUIEME COMMANDEMENT:
Risques excessifs en voiture, moto, sport, etc. Infractions au code de la route. Colère. Emportement. Disputes. Esprit rancunier. Refus de pardon. Intolérance. Envie. Jalousie. Mauvais exemple. Conduite en état d'ivresse. Excès dans les boissons. Gourmandise. Drogue. Violences. Haine. Mépris des autres. Conduite scandaleuse. Coopération, par action ou par omission, à la stérilisation, à l'avortement, à l'euthanasie, au suicide. Tentative de suicide. Stérilisation volontaire. Meurtre. Avortement. Stérilet . Incitation à la lutte des classes, à la haine, à la violence, au crime. Nationalisme excessif. Attitudes racistes.


SIXIEME ET NEUVIEME COMMANDEMENTS :
Pensées, désirs, souvenirs impurs. Regards, conversations scabreuses. Situations, fréquentations de lieux et de loisirs, etc... qui peuvent être une occasion d'offenser Dieu en matière grave (lectures, films, T.V., spectacles...). Responsabilité dans le péché d'autrui (manque de pudeur, etc...). Actes impurs, seuls ou avec d'autres. 
Personnes mariées : Manque de générosité pour accepter les enfants. Limitation de l'usage du mariage aux jours agénésiques sans cause sérieuse. Moyens contraceptifs, ponctuels ou permanents. Refus des droits du conjoint. Adultère (pensées, désirs, actions). Infidélité affective. Liaison extra-matrimoniale, Divorce, « Remariage ». Fiancés : Manifestations de tendresse excessivement sensuelles. Relations pré-matrimoniales, Cohabitation.


SEPTIEME ET DIXIEME COMMANDEMENTS :
Vols, détournements, abus de confiance, abus de pouvoir. Dettes impayées. Dégâts. Tricheries. Faux et usage de faux. Manque d'application dans le travail. Travail bâclé. Absentéisme injustifié. Refus de l'effort, perte de temps. Fraudes. Non respect des lois sociales: législation sur le travail, assurances sociales, etc... Gaspillages. Manque d esprit de pauvreté. Manque d'effort pour aider les plus démunis. Avarice. Dépenses excessives, par luxe, vanité, etc... Attachement à l'argent. Manque de préoccupation concrète pour réaliser une meilleure répartition des biens. Défaut de générosité pour coopérer à des initiatives à caractère apostolique ou social. Refus de restituer ou d'indemniser. Privation injuste des droits de quelqu'un: son travail, ses biens. Accidents provoqués.


HUITIEME COMMANDEMENT: Mensonges. Hypocrisie. Faux témoignage. Accusation injuste. Jugements téméraires. Médisances, ragots, critiques négatives. Calomnies (personnes ou institutions). Dénigrement de ceux dont on ne partage pas les options philosophiques, politiques, etc...

Refus de rectifier ou de réparer. Manquement à la parole donnée. Compromissions coupables. Lâcheté.



Lire le magasine Confession : beaucoup de très bons articles 
https://magazinelavoixdedieu.files.wordpress.com/2013/08/la-voix-de-dieu-magazine_septembre-2013.pdf
Père Nathan
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 4010
Age : 69
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Besoin d'aide pour une préparation confession Empty Re: Besoin d'aide pour une préparation confession

Message par Jeannedelamontagne le Lun 24 Sep 2018 - 21:27

@Père Nathan a écrit:

Très beaux,comme celui sur le site de Marie-Julie


En complément de ces 132 vices récapitulés en liste de péchés contre les vertus
 

Nous proposons une liste des 7 fautes contre leur accomplissement dans le commandement de Jésus
Je recopie ici un extrait de cet aperçu :

Comment vit-on, mystiquement, du premier, du deuxième et du troisième Commandement ? L’Esprit de pauvreté nous fait vivre de l’espérance. Il faudrait expliquer en détail quels sont les pièges, les caricatures et la pratique pour rentrer dans l’Esprit de pauvreté, c’est-à-dire dans l’espérance. L’Esprit de virginité nous fait vivre de la foi, de la vie contemplative. Enfin, l’Esprit d’obéissance nous permet d’approfondir la charité surnaturelle. Les trois conseils évangéliques qui consistent à vivre de la foi (Esprit de virginité), de l’espérance (Esprit de pauvreté) et de la charité (Esprit d’obéissance) regroupent chacun plusieurs Dons du Saint-Esprit. Tandis que dans l’amour du prochain, la manière dont l’époux de l’Immaculée, le père de Dieu dans ce visage paternel et extraordinairement effacé et silencieux de Joseph, du Juste jusque dans le point de vue de l’être, la manière dont il aime son prochain comme lui-même est structurée par les sept Dons du Saint-Esprit, un Don du Saint-Esprit par Commandement :

Don de sagesse : j’aime mon fils de tout mon cœur, alors c’est savoureux : la saveur, le parfum de la rose.

Don de force : à mon frère, je donne le meilleur de moi-même, je ne lui enlève pas toutes ses forces, je ne le tue pas, c’est moi qui prend tous les coups et c’est mon bonheur. Je suis patient, persévérant, constant, je suis dans le don, dans l’attente, dans l’accueil, je donne le meilleur de mon attention à mon prochain, le meilleur de mon intériorité, le meilleur de ma vie. De la force intérieure, je suis disponible à mon prochain dans la pureté et la vérité du don.

Don d’intelligence : tu ne commettras pas d’impuretés : je ne juge pas à l’apparence. « Bienheureux les cœurs purs, ils verront Dieu » : pureté d’intention, simplicité de cœur.

Don de conseil : tu ne voleras pas, tu auras une attitude oblative par rapport à ton ami. Je suis pour mon ami quelqu’un de bon conseil, offert dans la douceur. Le Don de conseil met de l’huile dans les rouages. « Bienheureux les doux, ils recevront la terre en héritage ».

Don de science : tu ne mentiras pas : mon amour est vrai, incarné, disponibilité.

Don de piété, le Don du Saint-Esprit le plus miséricordieux et le plus proche de la Vierge Immaculée : j’aime mon prochain comme moi-même sans l’idolâtrer et en lui pardonnant.

Don de crainte : tu ne porteras pas d’envie : j’aime mon prochain comme moi-même pour l’amour de Dieu. L’amour d’un père pour sa fille est un amour délicat : « Ma fille est une très petite fille, très fragile. Qu’elle est jolie ma petite fille ! Et si quelqu’un vient et me tue ma petite fille, je ne peux pas le supporter, même d’y penser. »

Je dois aimer Dieu et je dois aimer mon prochain dans ses sept dimensions, parce que je dois vivre de la communion des personnes. Communion de personnes avec le Père, communion de personnes avec le Fils, communion de personnes avec l’Esprit Saint, communion de personnes avec mon prochain. ....


Quatrième commandement :    Si tu veux être un fils pour ton prochain, et l’aimer de tout ton cœur, tu es savoureux avec lui. S’il s’aperçoit que tu obéis, que tu as devancé ses désirs, il est dans la joie. Si tu es savoureux pour le prochain, tu deviens source de joie pour lui. Tu es source de joie parce que tu as tellement aimé le Père, le Fils et le Saint-Esprit, que l’Esprit Saint, Source de sagesse en toi, te met dans cet élan de toujours devancer les désirs de ton ami. Le contraire de cela est la division, les fautes contre la Paix. Je repère que je suis en faute contre la Paix, c’est-à-dire que je suis à la fois ennemi de mon fils et ennemi du Saint-Esprit dans le Don de Sagesse, au murmure, aux révoltes intérieures à l’oraison, aux bouderies et mouvements d’amertume.

Si tu veux respecter le cinquième Commandement, justement, tu ne tueras pas, il faut que tu sois généreux pour lui. Ce sont ceux qui sont généreux qui sont les héros de la guerre, ils sont plein de force intérieure. Si tu es généreux avec ton frère, si tu lui donnes le meilleur de toi-même, par ta patience tu seras pour lui source de force.

Je tue l’Esprit Saint dans l’œuf en moi quand je me surprends à soliloquer. Je fais des fautes contre la sérénité. « Les chiens aboient, la caravane passe » : je reste serein. Les fautes contre la sérénité se repèrent en moi lorsque je me vois soliloquer dans colères couvées, des impatiences, des inconstances, des irrégularités, ou bien de la pusillanimité. La pusillanimité est un manque de force. Mon Dieu tu es là Mon Dieu Tu es ma Force.

Sixième commandement :  Si tu es avec ton prochain plein de simplicité, alors tu seras pour lui source de pureté. Si tu es un peu compliqué, si tu cherches à attirer l’attention, si tu fais la séductrice, tu ne feras pas jaillir en lui une source de pureté. Sois simple, n’en rajoutes pas et tu seras source de pur amour. Dans l’oraison tu vis du Don d’intelligence, cette pureté d’intention, tu es capable de comprendre tous les mystères de Dieu de l’intérieur de manière limpide, comme immaculée.
Les fautes contre la transparence apparaissent quand tu fais oraison : des complications, des discussions intérieures interminables, des jugements, des soupçons.

Septième commandement :    Le Don de conseil te permet d’être plus intérieur, plus profond avec ton prochain, alors tu feras jaillir au centre de lui-même une source de douceur. Si ton ami est dur avec toi, ça prouve que tu n’es pas profond avec lui, tu ne peux t’en prendre qu’à toi-même. Dans la vie commune, tu es source de douceur si tu es profond avec ton prochain. A ce moment-là, tu ne voles pas, tu respectes le bien de ton prochain, la paix sociale, la sécurité, tu es prudent, tu choisis toujours les moyens les mieux adaptés à ton ami, tu ne fais pas en fonction de toi. La prudence consiste à choisir le meilleur moyen, celui qui correspond le mieux pour être dans ta Fin dans ton prochain ; dans l’Amour, ton prochain et son Bien finalisent ta vie avec lui. .... Si tu fais des fautes contre la prudence, tu es impulsif avec ton prochain et avec toi-même. Dans l’oraison, une mouche arrive… alors fais oraison au rythme de la mouche : douceur et adaptation ! Ton prochain est le moyen que Dieu te donne pour rentrer dans Son rythme. Si tu repères en toi l’impulsivité, l’acidité, la dureté, l’irréflexion, la précipitation, l’imprévoyance, tu es sûr que tu as péché contre la prudence, une des quatre vertus cardinales.

Huitième Commandement : tu ne mentiras pas, ton amour sera vrai, concret.. Le père est disponible, toujours prêt à donner du pain, une caresse, un sourire, un conseil. Si tu es disponible vis-à-vis de ton prochain, tu seras en lui source de sécurité. « Oh, celui-là, qu’est-ce qu’il est angoissé ! Je ne le supporte pas ! ». Mais qui est source d’angoisse ? Si tu es disponible, tu es allèges la vie dans les plus petits détails, tu feras oraison dans le Don de science, et tu seras modérateur, attentif et parfaitement tempéré dans les moindres détails.
Tu repères que tu pèches contre la tempérance quand apparaît la gourmandise, la boulimie, les pensées charnelles, les fuites par rapport à ton devoir d’état, la grossièreté et les pertes de temps. Dans l’oraison, attention à la gourmandise spirituelle : « Hier j’ai eu plein de visions, plein de saveurs ». Saint Jean de la Croix dit  la science de Dieu se donne dans la Nuit.

Neuvième Commandement : ne sois pas adultère. Comment vivre dans l’oraison du Don de Piété ? Il faut que je sois miséricordieux et source de ferveur pour mon prochain. Si je ne le fais pas, je pèche contre la vertu de justice, troisième vertu cardinale. Puisqu’il s’agit de préparer un examen de conscience, comment vais-je repérer que je chasse l’Esprit Saint  en mon prochain, ma femme, mon enfant :  il n’y a plus de feu en eux ? Je le repère si ma prière est tiède, si quand on me demande un service : je le rends sans ferveur. Le soir je suis découragé ? Preuve que les petits gestes que j’ai faits n’ont pas été faits avec beaucoup d’amour. Dans la justice, mon ajustement à mon prochain est un ajustement d’amour fervent. A ce moment-là, il y aura de la ferveur dans la maison… A la tiédeur de la prière et du service s’ajoutent la rancune et la défiance. Avec de tels sentiments, je pèche contre la justice et le Don de piété.

Dixième Commandement. Tu as sur ton prochain le regard que Dieu a sur lui, comme un père qui aime sa fille. Le père admire sa fille, ce regard de l’innocence, et la fille admire son père, c’est une mutuelle admiration. Tu admires ton prochain comme Dieu l’admire. Dieu voit que nous L’aimons dans une soif infinie d’amour sans Le voir, et pour Lui c’est étonnant, Esprit de virginité, c’est admirable. Si tu es plein d’admiration pour ton prochain, de son cœur jaillit une source de délicatesse, et il devient d’une grande délicatesse avec toi. De cette paternité vis-à-vis de cette source limpide de la vie qui coule comme un ruisseau, cette fécondité extraordinaire du cœur prend une puissance , la  force de la quatrième vertu cardinale. ....  Si vous péchez contre la vertu de force, vous avez oublié la délicatesse inouïe du Saint-Esprit que vous ne pouvez entendre que si vous enlevez toutes vos opinions, vos manières de voir trop personnelles, en vivant l’instant présent/ dans ce silence, vous pouvez entendre la Présence délicate du Saint-Esprit : son petit ruisseau imprime avec de toute sa force de quoi constituer l’amour de Dieu éternellement.

....

Si j’essaie de lutter contre toutes les fautes que je fais contre la paix, pour évacuer tout murmure en moi et toute révolte intérieure, à ce moment-là l’Esprit Saint dans sa sagesse, le Don de sagesse, cette saveur extraordinaire de l’Esprit Saint, va rentrer dans mon cœur et va faire que je serai pour mon prochain savoureux. Et du coup la vraie source dans son cœur de la joie est ce que j’ai vécu dans l’oraison dans le Don de sagesse.

Si je lutte contre toutes ces fautes que je commets continuellement contre la sérénité, si j’évacue toutes ces colères couvées, ces révoltes intérieures, ces impatiences constantes, cette irrégularité, cette pusillanimité, l’Esprit de force fait que j’ai soif de Dieu : « Quand est-ce que Tu vas venir ? » C’est une impatience divine. Et si l’Esprit de force vient dans mon cœur, je peux être généreux avec mon prochain. Qui ne fait pas oraison ne peut pas être généreux avec son prochain, et ne peut pas respecter le Commandement Tu ne tueras pas.

Si tu luttes contre toutes les fautes contre la transparence vis-à-vis de ton prochain, si tu essaies de ne plus être source de trouble, si tu luttes contre les complications, les discussions intérieures, les jugements, les soupçons, tu vis du Don d’intelligence, ton cœur est pur, tu commences à comprendre les Mystères intimes de Dieu. A ce moment-là, il est possible, d’être simple pour celui qui est proche de toi… Du coup son intention est pure avec toi.
Si tu ne fais pas oraison, si tu n’essaies pas de rentrer dans le Mystère du Verbe dans le Sein du Père jouissant de l’Esprit Saint, si tu ne vis pas de l’Esprit d’Intelligence, il est impossible de respecter le Commandement sois source de pureté pour ton prochain,

Si tu luttes contre des fautes contre la prudence, si tu essaies de ne plus être trop impulsif, si tu essaies d’éliminer toutes ces paroles acides et dures, les précipitations, l’irréflexion, tu peux vivre dans l’oraison du Don de conseil, le Saint-Esprit en toi est comme de l’huile dans ton cœur, le Saint-Esprit est source de douceur en toi, et du coup tu es profond, tu deviens source de douceur.

Si tu es intempérant, fais un peu pénitence, avec beaucoup d’amour, et lutte contre la gourmandise, les pensées charnelles, la boulimie, les fuites, les pertes de temps. Alors le Don de science peut être là .Quand l’Esprit Saint qui voit les choses de la terre autrement vient en toi, tu vois qu’il faut couper le bas de la vigne, et le cep saigne.
Si l’Esprit de science est en toi, tu es disponible.

Si tu luttes contre les péchés contre l’amour, cette tiédeur dans la prière, le manque d’amour dans les petits services, si tu enlèves de toi toutes ces rancunes et cette défiance en suppliant l’Esprit de piété d’être au fond de ton cœur pendant l’oraison, à ce moment-là tu es miséricordieux avec ton prochain quand tu te retrouves avec lui après l’oraison.

Enfin, si l’Esprit de crainte vient dans ton cœur pendant ton oraison, tu luttes contre les fautes contre la puissance de l’amour, tu luttes contre les troubles, les distractions, les rides dans l’âme, l’angoisse entretenue, et tu peux regarder ton prochain sans envie, avec un regard admiratif, avec le regard que Dieu a sur lui, et tu deviens pour lui source de délicatesse par ta discrétion et ton respect.

Ceux qui veulent respecter le premier Commandement, Dieu seul tu adoreras, vivent de l’Esprit de pauvreté, et donc du Don de crainte (dixième Commandement), du Don de science (huitième Commandement), du Don de force (cinquième Commandement) et de l’espérance (premier Commandement), pour être plus pauvre intérieurement, plus humble, pour vivre de la connaissance de Dieu et de la délicatesse de l’amour, dans la patience, dans la durée, dans la constance.


http://catholiquedu.free.fr/parcours/CommandemtsDieuParcours.pdf

Très utile comme préparation à la confession! Recommandé!

Jeannedelamontagne
Hosanna au plus haut des cieux!

Féminin Messages : 453
Age : 54
Localisation : Pyrenées
Inscription : 05/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Besoin d'aide pour une préparation confession Empty Re: Besoin d'aide pour une préparation confession

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum