Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ? Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com

Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ? Empty Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ?

Message par Laurent06 le Lun 14 Déc 2015 - 22:39

Bonsoir,
Il y a sept ans, je suis tombé malade. Une dépression très lourde m'a donné parfois des envies de mourir pour en finir avec ce moulin aux ailes noires qui tournait dans ma tête.
Fort heureusement, un acupuncteur spécialisé dans cette maladie m'a sorti la tête de l'eau.

La raison de cette dépression ? Ma conduite m'a écarté d'amis très chers. Des gens que j'avais rencontrés au travers d'Internet, tous passionnés de sport automobile, que nous pratiquions ensemble très régulièrement. Nous avions d'autres plaisirs également, tantôt un repas chez l'un, tantôt une après-midi piscine chez l'autre. Et j'en passe.

En 2007, une fille m'a tourné la tête. Je croyais en une relation possible mais celle-ci n'a pas eue lieu. Ce fût pour moi très éprouvant car une fois de plus, j'ai mis trop de temps à dire à cette fille ce que je ressentais pour elle. J'ai toujours étouffé mes sentiments. Je ruminais chez moi et n'osais pas dire à mes "amis" que j'avais mal à cause d'une fille car dans notre groupe, il y avait aussi des gens que j'appréciais moins, notamment un meneur qui faisait la pluie et le beau temps. Ce dernier était arrivé peu de temps après la constitution de notre association et je le voyais d'un très mauvais oeil, par ses pratiques peu morales, bref, Dieu seul sait en juger. Il a d'ailleurs perdu son coup car il est aujourd'hui poursuivi en justice pour des faits relativement graves et j'avoue que lorsque j'ai appris cela, j'étais plutôt heureux.

Revenons en à nos faits. Alors, pour ne pas perdre "la face" devant mes amis, j'ai préféré ne pas dire que mon coeur avait mal, j'ai préféré ne jamais montrer aucune larme, aucun sentiment. En revanche, j'étais triste, j'étais dans le besoin également de prendre la distance. Je ne reprochais absolument rien à mes amis, mais j'avais besoin de souffler de mon côté et de me retrouver avec moi-même.

Cette situation a créé des tensions et un jour, après une belle journée tous ensemble, j'ai eu le droit à une "exclusion" par un petit comité, toujours par l'oeuvre du meneur que j'évoquais plus haut. Je l'ai très mal pris, j'ai de nouveau eu besoin de souffler car mon début d'année avait été douloureux et cette exclusion sonnait le glas. Pendant une année, je ne leur ai plus adressé la parole. J'étais blessé et cette association, dans laquelle je m'étais investi depuis sa création, c'était mon bébé, c'était ma chair, c'était moi-même. Je n'avais jamais été autant heureux qu'avec eux.

De nombreuses personnes m'ont contacté, me faisant part de leur regret de ne plus me voir. J'étais très touché mais étrangement, je n'arrivais pas à avaler la pilule.

En 2008, je suis retourné voir ces gens. Non pas dans un but vil mais tout simplement pour remettre les choses à plat. J'ai évoqué des sujets personnels qui ne regardaient pas, absolument pas. Mais ceci n'était pas dans une vile intention, mais était lié à une erreur de jeunesse et de discernement. Des tensions ont repris place. Deux semaines après, le "meneur" m'humiliait en place publique devant quinze personnes, épreuve difficile quand on sait que jamais, je n'ai fait ni ne ferai mal gratuitement à quiconque.

La dépression s'est enracinée autour de moi-même et ma vie est restée sur pause. Le temps passait mais les images étaient les mêmes. Un profond sentiment d'abandon, une angoisse perpétuelle puis le dégout de ne plus rien partager avec ces gens qui étaient mes amis. J'avais tout perdu sur l'instant. Mais aucune larme n'est jamais sortie, je me suis blindé et enfermé à l'intérieur de moi-même. Durant toutes ces années, le simple fait de parler avec quelqu'un de sport automobile me rendait plus qu'amer car de vieilles douleurs me reprenaient.

En 2009, j'ai croisé par hasard un des membres fondateurs desquels je faisais partie. Je lui ai expliqué que ma vie avait changé, que je n'étais plus celui qui rigolait pour un oui ou non, que je n'étais plus ce garçon souriant, mais que j'étais un homme blessé. Que j'avais tant de peine et que jamais je n'aurai pensé qu'une si petite épreuve m'handicaperait autant. Il m'a dit des choses qui m'ont fait chaud au coeur. Il m'a dit se rappeler des superbes moments que nous avions eu ensemble et qu'aujourd'hui, si je revenais vers eux, il (ce membre fondateur) serait content et n'y verrait aucun mal. Je ne l'ai jamais fait alors que pour autant j'en mourrais d'envie.

Nous sommes en 2015 et j'ai encore mal, encore très mal. Perturbé aussi par le fait que j'ai soutenu l'un d'entre-eux lorsqu'il allait mal et qu'il n'a pas su faire un moindre pas envers moi. Alors que nous étions souvent ensemble et qu'il a fait preuve d'hypocrisie, profitant du fait d'être bien intégré pour ne pas prendre position ni me défendre. Cette personne-là, je lui en veux énormément.

J'ai entamé la semaine dernière une neuvaine à Sainte Rita. Mon intention est simple, renouer avec mes amis, par un dialogue constructif et serein. Mais surtout, leur expliquer mon attitude, leur explique ma douleur, leur expliquer que je les ai toujours portés d'une amitié d'amour, d'une amitié profonde et que la solitude qui s'en est suivie m'a fait énormément de mal, m'a même parfois amené à me saboter, à saboter ma vie, à changer de dynamique. Aujourd'hui, je suis quelqu'un de très entouré et apprécié, mais pour autant, les choses ont changé. Je ne souhaite plus m'intégrer dans un groupe, je prends de la distance par rapport aux gens. Peut-être est-ce indirectement une façon de me protéger ?

Alors, je prie. Je prie beaucoup car j'aurai pu facilement tourner la page et vivre en paix, j'aurai pu lâcher-prise mais je ne l'ai jamais fait. C'était au dessus de mes forces tellement ai-je eu mal.

Je parlais, sur le forum de la Cité Catholique, de cap. Ce cap, je dois le passer car il change tout dans ma vie. Il m'est arrivé de ne plus avoir de caractère, de ne plus savoir qui étais-je, de me rendre beaucoup moins enthousiaste. Et selon moi, la meilleure façon de franchir ce cap, c'est de retourner vers ces gens pour ouvrir mon Coeur. J'ai des choses à dire mais je n'ose pas les affirmer. J'ai peur de souffrir une seconde fois. Tout ceci joue sur ma confiance. Et je demande à Dieu de m'aider dans cette démarche.

Alors, je me demande pourquoi les choses se sont-elle passées ainsi il y a quelques années. Dieu a-t-il voulu me protéger ? Dieu a-t-il voulu me donner une leçon de vie ? Me punir ? M'orienter dans ma vie ? Je n'en ai aucune idée.

Laurent06
Aime la prière

Masculin Messages : 38
Inscription : 12/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ? Empty Re: Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ?

Message par Invité le Lun 14 Déc 2015 - 23:10

Laurent, je viens de lire votre témoignage mais pas assez en profondeur, si vous le voulez bien, je le lirai à nouveau demain pour vous apporter une réponse, ce soir je ne trouverais pas les mots adéquats pour peut-être vous donner le fond de ma pensée.
D'autres avis seront également les bienvenus, en tout cas promis j'y reviendrai demain.
Bonne Soirée.
Amitiés

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ? Empty Re: Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ?

Message par Invité le Mar 15 Déc 2015 - 8:58

Bonjour Laurent,
La dépression est ce qu'il y a de plus handicapant dans une vie, un mal sournois qui arrive sans crier gare!
Grâce à cet acupuncteur vous êtes maintenant guéri, même si parfois une certaine fragilité demeure.
Ce qui vous tracasse aujourd'hui, je le comprend comme cela, vous voudriez renouer avec vos amis mais une certaine pudeur vous en empêche.
Vous me paraissez un homme très équilibré et sensible à la fois, peut-être devrais je rajouter un manque de confiance en vous, ne serait-il pas temps de vous avancer vers vos amis et leur expliquer ce qui vous a poussé à les quitter....dites leur franchement ce qui vous tourmente, sans détour mais simplement avec votre coeur.
Vous savez parfois des incompréhensions s'installent et c'est là que nous nous sentons rejetés par nos relations alors que ces mêmes personnes attendent peut-être que vous veniez à elles.
Etre exclu d'un groupe n'est pas facile à vivre je constate que vous avez fait de votre mieux afin de rester courtois vis à vis de ces relations, ne culpabilisez pas vous êtes humain avant tout.
Votre message s'intitule :
Dieu m'aurait-il écarté de mes Amis ?
Dieu est bon et Miséricordieux si il a voulu vous écarter, je dis bien si, peut-être a t-il voulu vous protéger de certains amis qui étaient néfastes pour vous!!
Vous punir? Je ne le pense pas, vous vous êtes écarté d'eux car vous avez été également humilié!!
maintenant, Dieu veut sûrement que vous leur accordiez votre pardon, je sais, ce n'est pas chose facile, mais vous verrez lorsque vous l'aurez fait, vous ressentirez un bien-être, et vous ne verrez plus la vie de la même façon!!
Vous orientez dans votre Vie ?
Je crois que vous attendez un nouveau travail donc un déménagement je suppose, ne pensez vous pas rencontrer d'autres amis sur votre lieu de travail....
Tout cela est mon humble avis!!
Je sais que vous êtes très croyant, ce que vous devez faire chaque jour c'est réciter le Chapelet et prier Dieu afin qu'il vous guide, lui seul va vous apporter la réponse.
Vous demandez simplement : Mon Dieu aidez-moi faites votre Volonté et je vous suivrai"!!
Je vais prier avec vous et déposer votre fardeau entre les mains de Notre Maman du Ciel!!
Courage Laurent
Bien Amicalement

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ? Empty Re: Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ?

Message par Laurent06 le Mar 15 Déc 2015 - 21:26

Marie du 65 a écrit:Bonjour Laurent,
La dépression est ce qu'il y a de plus handicapant dans une vie, un mal sournois qui arrive sans crier gare!
Grâce à cet acupuncteur vous êtes maintenant guéri, même si parfois une certaine fragilité demeure.
Ce qui vous tracasse aujourd'hui, je le comprend comme cela, vous voudriez renouer avec vos amis mais une certaine pudeur vous en empêche.
Vous me paraissez un homme très équilibré et sensible à la fois, peut-être devrais je rajouter un manque de confiance en vous, ne serait-il pas temps de vous avancer vers vos amis et leur expliquer ce qui vous a poussé à les quitter....dites leur franchement ce qui vous tourmente, sans détour mais simplement avec votre coeur.
Vous savez parfois des incompréhensions s'installent et c'est là que nous nous sentons rejetés par nos relations alors que ces mêmes personnes attendent peut-être que vous veniez à elles.
Etre exclu d'un groupe n'est pas facile à vivre je constate que vous avez fait de votre mieux afin de rester courtois vis à vis de ces relations, ne culpabilisez pas vous êtes humain avant tout.
Votre message s'intitule :
Dieu m'aurait-il écarté de mes Amis ?
Dieu est bon et Miséricordieux si il a voulu vous écarter, je dis bien si, peut-être a t-il voulu vous protéger de certains amis qui étaient néfastes pour vous!!
Vous punir? Je ne le pense pas, vous vous êtes écarté d'eux car vous avez été également humilié!!
maintenant, Dieu veut sûrement que vous leur accordiez votre pardon, je sais, ce n'est pas chose facile, mais vous verrez lorsque vous l'aurez fait, vous ressentirez un bien-être, et vous ne verrez plus la vie de la même façon!!
Vous orientez dans votre Vie ?
Je crois que vous attendez un nouveau travail donc un déménagement je suppose, ne pensez vous pas rencontrer d'autres amis sur votre lieu de travail....
Tout cela est mon humble avis!!
Je sais que vous êtes très croyant, ce que vous devez faire chaque jour c'est réciter le Chapelet et prier Dieu afin qu'il vous guide, lui seul va vous apporter la réponse.
Vous demandez simplement : Mon Dieu aidez-moi faites votre Volonté et je vous suivrai"!!
Je vais prier avec vous et déposer votre fardeau entre les mains de Notre Maman du Ciel!!
Courage Laurent
Bien Amicalement

Bonjour Marie,
Comme toujours, je suis très heureux de vous lire.
Vous cernez un point très important, ma confiance défaillante. Tellement défaillante ... alors que je pourrai faire de grandes choses.
Quand aux compliments que vous me faites, je ne peux que vous remercier. Je ne sais pas si je suis équilibré comme il le fait, toujours est-il que je suis quelqu'un de très fidèle en amitié. Je pose l'amitié sur le même plateau que l'amour.
Effectivement, il y a eu des incompréhensions. Je suis aussi quelqu'un qui n'a pas peur de reconnaitre ses torts. Si aujourd'hui l'on me reprochait ceci ou cela et qu'il s'avère que c'est justifié, je serai le premier à assumer mes erreurs. Je trouve cette conduite louable plutôt que de se cacher derrière des prétextes.
Si je n'ai jamais fait le premier pas vers mes amis depuis cet évènement, c'est car j'ai toujours estimé que j'allais affronter un refus. C'est peut-être une fausse idée, la vérité est peut-être le contraire en fait. Tant que je franchirai pas, je ne saurai pas.
Ca me fait du bien d'en parler car je sais que j'ai une problématique vis-à-vis de cela et qu'elle est importante. J'ai vraiment souffert sur l'instant.
Au mois de Février, je suis allé me confesser car je faisais du mal à une personne sans le vouloir. Je m'en rendais compte mais ma volonté première n'était absolument pas de lui donner de la douleur. Le prêtre, comme vous le précisez Marie, m'a dit "Le pardon ouvre un avenir !".
J'y ai beaucoup réfléchi et aujourd'hui, je dois dire que c'est vrai. Je n'ai jamais pardonné, ni à eux, ni à moi-même, ce qui explique que je suis resté (et reste) sur ce sentiment d'injustice profonde.
Et très étrangement, je sais que tant que je n'aurai pas passé ce cap, je tournerai en rond autour de ma vie sans en être acteur.
Dieu m'aurait-il écarté d'eux pour me protéger ? Je ne le sais pas. Ni pourquoi ni comment.
Pour me punir ? Je pense que oui car il m'est arrivé autrefois de ne pas faire que du bien autour de moi.
Effectivement, je devrais reprendre le chapelet pour me purifier. Il m'arrive de jeûner depuis ma première neuvaine, je le fais en pensant à Sainte Marie et à Sainte Rita et je sais aussi qu'elles veulent mon bien.
Marie, merci mille fois de vos très belles intentions. Effectivement, j'attends la concrétisation d'un emploi à Monaco. Et j'aimerai tellement que cela se fasse ...
Je ne sais comment vous remercier Marie, si ce n'est de prier pour vous.
Croyez en mon profond respect envers vous, je vous serre dans mes bras de manières numérique et textuelle.

Amitiés
Laurent

Laurent06
Aime la prière

Masculin Messages : 38
Inscription : 12/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ? Empty Re: Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ?

Message par daniel1 le Mar 15 Déc 2015 - 21:40

Bonsoir Laurent06,
Tu sais que nous venons de rentrer dans le jubilé de la Miséricorde.
Lorsque je lis ton message, cela me rappelle des moments forts de ma vie passée. Tout d'abord, tu sais que tu te dois de pardonner à quiconque, même et surtout à ton ennemi. Pourquoi ?
Dans la prière que nous a laissé Jésus avant de vivre sa Passion pour nous, pécheurs, Il nous livre tout le secret de la divine miséricorde.
Le "Notre Père" contient l'essentiel de la foi chrétienne et pourtant peu de chrétiens sont à même de l'assimiler car trop plongé dans ce monde qui n'est qu'illusion, fait d'instants éphémères, de tromperies, de convoitises, etc.
Tu ne peux pas vivre en paix sans pardonner à celui qui t'a offensé. Cela peut paraître insensé ou impossible mais dis-toi que rien n'est impossible à Dieu. Pardonne les offenses que tu as subi et Dieu te pardonnera tes propres offenses que tu a commis envers tes frères.
Tout acte a son incidence, tout mot a sa résonance.
Reprenons les bases de notre foi, les Dix commandements que Dieu a donné à Moïse pour le peuple élu à l'époque, les deux commandements qu'a laissé Jésus avant de mourir pour nous, et de ressusciter pour nous montrer la plus grande gloire de Dieu le Père.
Dans ces deux commandements, Jésus reprend le premier des dix, "Tu n'auras qu'un seul Dieu et tu l'aimeras plus que tout",
le deuxième, "Aimez-vous les uns les autres, comme Je vous ai aimé"
et Lui, le Christ nous a aimé jusqu'à mourir pour nous sur une croix dans la plus grande souffrance. Trop souvent, nous oublions cet acte d'Amour immense qu'Il a eu envers nous et même envers ses tortionnaires.
Rien ne s'oublie totalement, mais tout peut être pardonné. Le pardon est notre salut, notre guérison de l'âme et de l'esprit.
Il faut également que nous revenions sur des points que l'Eglise a délaissé dans ses enseignements mais que nous pouvons très facilement retrouvé si nous voulons bien les redécouvrir, ce sont les sept péchés capitaux, qui constituent les maux de ce monde actuel, car ont été enfouis au fond de tiroirs poussiéreux depuis trop longtemps :
1) L'Orgueil
2) La Colère
3) L'envie
4) La Luxure (le Sexe)
5) La Gourmandise
6) L'Avarice
7) La Paresse
Voilà sept causes réelles de notre mal-être actuellement en ce monde.
A chaque péché correspond un démon, donc les 7 péchés représentent 7 démons. Plus on cède à ses péchés et plus on abrite en nous ces démons. Plus on en abrite, et moins on est en paix.
Bref, il faut travaillé sur soi pour exhorter ces démons qui nous minent nos vies, s'en débarrasser une fois pour toute et ne plus succomber aux tentations si nombreuses que nous offres ce monde.
Laurent, tu es qqu'un de bien, tes amis aussi, j'en suis sûr mais n'avez-vous pas entre vous cette forme d'orgueil qui vous ronge, cette envie qui vous divise, cette colère qui vous sépare et qui vous éloigne, cette luxure qui vous pousse à être en rivalité, etc.

C'est dans le PARDON que nous trouverons tous la miséricorde de Dieu qui surpasse toute chose.
Il se fait tard et nous devons penser à nous coucher. Nous pourrons en reparler un peu plus tard.
Que Dieu te bénisse Laurent06 et que la Sainte Vierge Marie t'apporte ses grâces en abondance.
Daniel

daniel1
Avec Saint Benoit

Masculin Messages : 106
Age : 57
Localisation : Bretagne
Inscription : 19/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ? Empty Re: Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ?

Message par Laurent06 le Mar 15 Déc 2015 - 22:02

Bonsoir Daniel,
Merci de cette belle et longue réponse qui me fait un grand plaisir.
Comme disais-je sur le forum "Cité Catholique", je sais que cet aspect de ma vie m'handicape et m'empêche de me jeter à l'eau en toute confiance. Le paradoxe est que j'ai les clefs en mains mais n'ose pas m'en servir, peut-être par peur ? Peut-être tout simplement par manque de confiance ? Autrement dit, j'ai ciblé ma douleur et je sais quels sont les moyens de l'annihiler mais je n'ose pas le faire. Alors que je suis toujours le premier à dire aux gens "Le plus simple est le mieux".

Effectivement, le Notre Père dit "Pardonne-nous nos offenses comme nous le pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensé". Chaque soir, lors de mon récit du Notre-Père, j'analyse cette phrase. "Pardonner à ceux qui nous ont offensé". Empreint de bonne volonté, je souhaite m'y atteler. Je pense aussi que pour pardonner, j'ai besoin d'exprimer à ces gens ce que j'ai ressenti, non pas pour un procès, mais juste pour qu'ils sachent.

Effectivement aussi, vous soulignez une certaine rivalité. Je ne vais pas vous surprendre en vous disant que le sport automobile est très superficiel et que la rivalité s'installe tant au niveau du porte-feuille qu'au niveau du matériel. En lisant cela, j'avoue être en paradoxe. Moi qui aime le fondamental, je devrais être offusqué de cet aspect matériel qui est principal dans le sport automobile. La réponse vient du fait que j'ai vécu de très beaux moments, de très beaux "délires" comme disent les jeunes et c'est cet aspect là qui me manque principalement.

À la messe du Dimanche, il y a souvent une chanson dont le refrain est "N'attends pas". N'attends pas pour foncer, pour aller vers ce qui te plait, vers ce et ceux que tu aimes. Je l'écris mais le ne fais pas. L'essence est dans l'injecteur mais la bougie ne fournit pas d'étincelles ... Smile

Merci beaucoup Daniel de votre intention. Qu'également vous soyez béni !
Laurent

Laurent06
Aime la prière

Masculin Messages : 38
Inscription : 12/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ? Empty Re: Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ?

Message par Oïkouméné le Mar 15 Déc 2015 - 22:43

Laurent,
Tout d'abord je vous souhaite la Welcome  sur le forum.
J'espère que vous trouverez le travail pour lequel vous avez fait la demande dans le petit pays que j'habite. Il vous faudra déménager et venir habiter dans la périphérie de la Principauté car, il ne faut pas rêver, les apparts à Monaco sont rares et les loyers très élevés. Cependant c'est un belle région. Celle où vous résidez est également très belle. Ah ! la Provence !
Continuez sur votre chemin de Foi. Elle vous aidera. Quant à vos anciens amis, laissez tomber, priez pour eux mais laissez tomber. Vous en retrouverez d'autres. C'est ce que je vous souhaite.
Je prie pour vous.
Oïkouméné
Oïkouméné
Avec Saint Thomas d'Aquin

Féminin Messages : 362
Age : 75
Localisation : Monaco
Inscription : 11/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ? Empty Re: Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ?

Message par daniel1 le Mar 15 Déc 2015 - 23:53

Laurent,
Je dois te parler de la providence divine. J'ai lu tes divers messages et beaucoup de choses en toi me ramène à ma vie passée. J'ai vécu ma conversion à l'âge de 50 ans. J'étais un mort vivant, mort spirituellement et vivant en ce monde. Dieu m'a ressuscité !
J'ai retrouvé pour toi un témoignage que je donne maintenant sur diverses rencontres et pèlerinages, je te laisse le lire. Il est un peu long mais il y a bien des choses à y entendre. Il a été écrit pour des assemblées de gens dépendants, pour des co-dépendants (ceux qui accompagnent et subissent les actes des dépendants), pour des blessé(e)s de la vie et nous sommes nombreux à l'être ou l'avoir été.
Le Christ est venu pour les malades, les faibles et les pécheurs.

Pour témoigner de mon histoire, je vais commencé rapidement par mon enfance :
A l'âge de 10 ans, je débute une année de catéchisme qui me révèle la vie de Jésus, l'histoire du Christ me fascine et me transporte. Je suis aux anges !
Malheureusement, un an plus tard, le monde me rattrape et je m'y engouffre tête baissée pour finalement m'y perdre totalement.
Les copains de quartier, tous plus âgés que moi de 3 à 5 ans m'entrainèrent vite dans tous les plaisirs de ce monde ! Fini pour l'histoire du Christ, je n'ai pas eu le temps de découvrir l'histoire de Sa Douloureuse Passion mais en même temps, la mienne commençait sans que je ne le sache.
« A l'âge de 14 ans, j'avais tout consommé de ce que ce monde pouvait me procurer :
les plaisirs éphémères et les premières blessures tels que les relations amoureuses, les plaisirs de la luxure (du sexe), la cigarette, l'alcool, pour en arriver au pétard, cette cigarette infernale qui atteint et touche beaucoup de nos jeunes actuellement et détruit nos familles comme ce fléau qu'est l'alcool.
Bref, je démarrais déjà une vie d'adulte avec un esprit d'adolescent révolté par toutes les injustices que j'y découvrais.
Cela m'a valu 40 ans de vie dans le désert, années de désert passées en ce monde d'illusions, de mensonges et d'indifférences à l'égard des autres comme bien des gens qui ne sont pas dans la Foi.
Certes, j'avais plein de copains, mais est-ce que j'avais de vrais amis ?
La mère de mes enfants partageait avec moi les fausses joies de ce monde puisque nous nous sommes rencontré très jeunes et avons vécu ensemble maritalement durant 19 ans jusqu'au moment où elle décida de quitter le foyer conjugal en me laissant nos 2 enfants à charge.
Là, ma vie est devenue de plus en plus dure à surmonter. Pour elle et pour mes enfants aussi, les conséquences de cette séparation furent très douloureuses.
Du jour au lendemain, je devais allié la bonne marche de mon entreprise, l'éducation de mes enfants et surmonté la tristesse qui s'installait de plus en plus au fond de mon cœur .
Pour palier à toute cette détresse, je plongeais de plus en plus dans mes addictions et décidais d'en profiter au maximum en essayant de combler cette énorme vide qui était en moi comme le font toutes ces personnes chefs d'entreprises, cadres supérieurs, professions libérales, etc... qui pratiquent et sont victimes sans s'en rendre vraiment compte de ce que l'on appelle l'alcoolisme mondain.
Quel était cet énorme vide qui me rendait si triste au point de penser à mettre fin à cette vie de souffrance intérieure, moi qui était si joyeux, qui ai animé tant de soirées et qui passait mon temps à consoler et aider mes amis. Cet énorme vide n'était ni plus ni moins le fait que je n'avais pas placé Dieu au centre de ma vie.
C'est à 48 ans que le déclic est arrivé et a bouleversé toute mon existence que je terminais à trouver véritablement stérile et vide de tout sens. J'ai pourtant atteint et vécu toutes mes libertés, mon cœur était toujours aussi aride, je n'avais pas encore compris qu'il n'existait qu'une seule liberté, celle qui rend les gens heureux et qui n'appartient à personne d'autre qu'à Celui qui veut bien nous l'offrir, Dieu.
Lorsque l'on a un cœur desséché par les blessures de la vie, et nombreux sommes-nous sur cette terre à avoir été blessé et à avoir blessé, que faisons-nous ? Eh bien, on l'arrose, d'alcool bien sûr, pour que ce cœur aride s'imbibe et reprenne un semblant de vie et de joie éphémère, puisque ce semblant de joie que l'on va y puisé s'évaporera comme l'alcool que l'on aura consommé et le lendemain, les problèmes et les blessures seront toujours et encore présentes, alors on remettra cela et cela devient infernal pour nous et pour ceux qui nous entourent.
Un soir, assis seul au fond de mon canapé comme tous les soirs d'ailleurs, face à la télévision que je ne supportais même plus, au bout du rouleau, j'ai levé mon visage au ciel et j'ai crié très fermement :
Oh Toi qui est là-haut, si tu n'as rien à me donner à faire, je vais venir te rejoindre !
Pourquoi ces mots me sont venus à la bouche, moi qui ne pensait jamais à Dieu, sans doute parce qu'Il s'est révélé soudain comme mon dernier ami, mon unique espérance. J'avais décidé de m'en remettre à Lui comme ultime recours et je peux vous le dire : d'en haut, Il m'a entendu !
Depuis ma vie s'est éclairée, elle a repris un véritable sens, celui de la foi, de l'espérance et du véritable amour.
En Août 2010 : première visite à Ste Anne d'Auray, première fois de ma vie que je me déplacais sur un lieu de culte, je me suis fait agrippé par la Grande Mère « Sainte Anne » qui m'a appelé à elle durant neuf mois . Je lui rendais visite régulièrement sans le dire à personne, j'allais prendre des photos de la basilique et des scènes de vie qui s'y déroulait.
Durant ces neuf mois, le soir, chez moi, seul devant ma télévision je me mettais à verser des litres de larmes devant des émissions TV banales, larmes de joie, moi qui ne pleurais jamais.
Dieu m'a tout d'abord rouvert mon cœur, je dis souvent qu'Il a opéré en moi une Opération à Cœur Ouvert.
Neuf mois plus tard, Fin Avril 2011, je m'engage sur mon tout premier pèlerinage qui me mène sur un lieu d'apparition marial et à Rome pour la Béatification de Jean-Paul II.
De Ste Anne, me voici dans les bras de Marie, notre Maman à tous !

Ma conversion est venue suite à ce pèlerinage et pour cause mon cœur s'était ouvert à Dieu, Je me suis mis à la prière, je me sentais totalement transformé, libéré de toutes ces chaînes.
La Paix et la Joie sont venues regonfler et arroser de grâce ce cœur épuisé et asséché.
J'avais accepté désormais de m'en remettre totalement à Dieu, de lui offrir ma vie car Il était ma Source d'Eau Vive. J'étais mort, mort vivant et il m'a ressuscité à Sa Vie.
Il m'a ôté du jour au lendemain, toutes mes addictions, Il m'a redonné un cœur et un sommeil d'enfant, choses tellement précieuses de nos jours.
La Paix a commencé à revenir entre la mère de mes enfants et moi ainsi que sur mes enfants.
Le chemin est encore long mais il y a désormais l'Espérance. Tout réside dans notre acte de pardon les uns envers les autres.
Le Christ nous a laissé cette prière qui est le « Notre Père » en qui se trouve la source de notre guérison et de notre salut à tous.

« Pour toutes ces grâces reçues depuis et encore, maintenant et toujours, je ne cesserais d'oeuvrer afin que notre monde Le rencontre, L'accueille et L'aime comme Il nous aime afin que nous puissions enfin tous voir que nos vies peuvent s'illuminer si nous acceptions un temps soit peu d'accueillir Sa Lumière, Son Amour et Son Pardon qu'Il nous donne sans cesse .»

Voilà, depuis, ma vie n'est que grâce, j'ai 53 ans, je me sens libre comme l'air. De pèlerinages en pèlerinages, la Famille Céleste m'a fait rencontré tout une multitude de personnes de tous âges, de tous horizons, tous aussi jeunes les uns que les autres et ces personnes sont devenues de véritables ami(e)s. C'est la grande famille des chrétiens, tous frères en Christ.
Je ne vis plus que de la providence divine, tant professionnellement que dans ma vie privée. Je ne m'en remet qu'à Dieu le Père, par l'intercession des saints, de la Vierge Marie et de Jésus Miséricordieux.
Je demande et le Ciel me donne ce qu'il y a de meilleur pour moi et cela fonctionne très bien. Certes, Dieu ne me donne pas toujours ce que je lui ai demandé mais il me donne toujours ce dont j'ai réellement besoin pour être heureux. Pour tout cela, je lui rend grâce et ne cesse de l'en remercier.
Il guide mes pas, Il guide mes gestes et Il guide mes mots et fait de moi un instrument de sa Paix.
Beaucoup de chrétiens n'ont pas encore goûter à ce détachement total du "Moi" et pourtant quel bonheur que de savoir que Dieu est toujours présent auprès de nous et qu'Il peut tout pour nous. Rien ne Lui est impossible et Il nous aime tant. C'est un Vrai Père, comme Marie est une Vraie Mère. Ils sont fidèles et ne nous laisserons jamais seul(e)s. Lorsque l'on est avec eux en notre coeur, on a plus peur, on ne craint plus, on marche là où Ils nous mènent en toute confiance.
C'est la Foi qui grandit en nous et celle-ci brisera bien des obstacles,passera bien au dessus des montagnes et rien ne pourra nous arrêter sur le Chemin de Dieu car nous sommes Ses Enfants.
Amen
Que Dieu nous bénisse tous et qu'Il daigne nous montrer sa grande Miséricorde.

daniel1
Avec Saint Benoit

Masculin Messages : 106
Age : 57
Localisation : Bretagne
Inscription : 19/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ? Empty Re: Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ?

Message par Invité le Mer 16 Déc 2015 - 8:13

Bonjour Daniel et Merci infiniment pour votre très beau témoignage qui m'a beaucoup ému!!
Que Dieu vous bénisse

Bonjour Laurent,
Votre souffrance est grande c'est indéniable, mettre des mots sur cette souffrance je vous ai déjà parlé avec mon coeur et sachez que je comprend tout à fait votre point de vue.
Plus nous repoussons ce Pardon plus il sera difficile à donner!!!
Une petite confidence, j'ai mis plus d'un an à pardonner à une personne(je ne peux me permettre de mettre un nom ici c'est de l'ordre privé)qui était très très proche de moi, je priais afin de pouvoir accorder ce Pardon mais rien ne se passait, j'ai abandonné cette prière que je faisais chaque jour, puis une date anniversaire m'est apparue avec un mot "Je regrette" et là j'ai compris que de là-haut on me disait "Marie il t'a accordé son Pardon fait de même" et depuis je vais beaucoup mieux.
Maintenant c'est à vous et à vous seul de prendre la décision de Pardonner, lorsque vous serez prêt et seulement à ce moment là et bien faites le!!!
Laurent je continue de Prier pour vous et de porter cette intention de Prière sous le manteau de Notre Maman du Ciel qu'elle vous guide et vous aide dans ce cheminement quoique vous ayez décidé!!
Bien Amicalement

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ? Empty Re: Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ?

Message par Laurent06 le Mer 16 Déc 2015 - 9:44

@Oïkouméné a écrit:Laurent,
Tout d'abord je vous souhaite la Welcome  sur le forum.
J'espère que vous trouverez le travail pour lequel vous avez fait la demande dans le petit pays que j'habite. Il vous faudra déménager et venir habiter dans la périphérie de la Principauté car, il ne faut pas rêver, les apparts à Monaco sont rares et les loyers très élevés. Cependant c'est un belle région. Celle où vous résidez est également très belle. Ah ! la Provence !
Continuez sur votre chemin de Foi. Elle vous aidera. Quant à vos anciens amis, laissez tomber, priez pour eux mais laissez tomber. Vous en retrouverez d'autres. C'est ce que je vous souhaite.
Je prie pour vous.

Bonjour Oïkouméné,
Merci beaucoup pour votre belle intention. Connaissant bien Monaco, puisque je résidais à Menton, je suis d'accord avec vous sur le fait que se loger à Monaco relève de l'impossible à moins d'avoir accès aux logements domaniaux.
La Provence, je l'ai trop vue et aujourd'hui, elle ne m'attire plus vraiment.
Pourquoi me suggérez-vous de laisser tomber s'agissant de mes anciens amis ?

Salutations !
Laurent

Laurent06
Aime la prière

Masculin Messages : 38
Inscription : 12/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ? Empty Re: Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ?

Message par Laurent06 le Mer 16 Déc 2015 - 9:48

Marie du 65 a écrit:Bonjour Daniel et Merci infiniment pour votre très beau témoignage qui m'a beaucoup ému!!
Que Dieu vous bénisse

Bonjour Laurent,
Votre souffrance est grande c'est indéniable, mettre des mots sur cette souffrance je vous ai déjà parlé avec mon coeur et sachez que je comprend tout à fait votre point de vue.
Plus nous repoussons ce Pardon plus il sera difficile à donner!!!
Une petite confidence, j'ai mis plus d'un an à pardonner à une personne(je ne peux me permettre de mettre un nom ici c'est de l'ordre privé)qui était très très proche de moi, je priais afin de pouvoir accorder ce Pardon mais rien ne se passait, j'ai abandonné cette prière que je faisais chaque jour, puis une date anniversaire m'est apparue avec un mot "Je regrette" et là j'ai compris que de là-haut on me disait "Marie il t'a accordé son Pardon fait de même" et depuis je vais beaucoup mieux.
Maintenant c'est à vous et à vous seul de prendre la décision de Pardonner, lorsque vous serez prêt et seulement à ce moment là et bien faites le!!!
Laurent je continue de Prier pour vous et de porter cette intention de Prière sous le manteau de Notre Maman du Ciel qu'elle vous guide et vous aide dans ce cheminement quoique vous ayez décidé!!
Bien Amicalement

Bonjour Marie,
Effectivement, le pardon est important. Tant que je ne l'aurai pas effectué, je n'avancerai pas dans ma vie sociale. Aujourd'hui, je mets des barrières entre les gens et moi-même ... peut-être pour ne pas être déçu.

Laurent06
Aime la prière

Masculin Messages : 38
Inscription : 12/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ? Empty Re: Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ?

Message par Laurent06 le Mer 16 Déc 2015 - 9:55

Daniel1, c'est un très beau témoignage, merci beaucoup. Vous semblez avoir eu une véritable révélation, c'est superbe.
Je bois les paroles des gens qui sont ici, je sais que j'ai beaucoup à en tirer.
Je vous remercie d'avoir pris le temps de cette réponse que je vais méditer tout au long de la journée.
Laurent

Laurent06
Aime la prière

Masculin Messages : 38
Inscription : 12/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ? Empty Re: Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ?

Message par Invité le Mer 16 Déc 2015 - 11:14

Vous savez Laurent c'est souvent comme cela la peur d'être déçu ou de décevoir!!!
Comme vous l'indique plus haut mon Amie P(oïkouméné),je pense qu'elle reviendra sur ce fil, vous ferez d'autres rencontres sur Monaco si vous avez le Bonheur d'y aller!!
Courage à vous Laurent et en Union de Prière

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ? Empty Re: Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ?

Message par Laurent06 le Mer 16 Déc 2015 - 11:22

Merci Marie de votre gentil message.
En fait, je suis bien accompagné, je côtoie beaucoup de gens. Toujours est-il que depuis ces incidents de 2007, je suis différent au plan social.

Laurent06
Aime la prière

Masculin Messages : 38
Inscription : 12/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ? Empty Re: Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ?

Message par Invité le Mer 16 Déc 2015 - 11:50

Je vous en prie, vous avez tout de même la chance d'être bien entouré, prenez cela comme une Grâce, et d'un autre côté vous avez peur d'être déçu, votre expérience du passé vous fait peur et je le conçois.
Essayer de prendre du recul avec tout cela, je dis bien essayez, car cela n'est pas toujours aisé!!
Quoiqu'il en soit, je prie pour vous!!
Amicalement

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ? Empty Re: Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ?

Message par Laurent06 le Mer 16 Déc 2015 - 12:04

Merci Marie, merci de toute votre sympathie.
C'est à moi d'avancer et surtout vers ce qui me fait peur. J'en sortirai certainement doublement heureux.

Laurent06
Aime la prière

Masculin Messages : 38
Inscription : 12/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ? Empty Re: Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ?

Message par Oïkouméné le Mer 16 Déc 2015 - 23:29

Laurent,

Je me suis mal exprimée, pardonnez-moi. Bien sûr je ne veux pas vous empêcher de retrouver vos anciens amis, mais ce qui m'inquiète pour vous c'est la personne qui vous nuit. C'est celle là qu'il faut "laisser tomber". Je souhaite que votre fiancée revienne vers vous et que vous soyez heureux.
Que le Seigneur et Marie vous protègent. Union de prières.
Oïkouméné
Oïkouméné
Avec Saint Thomas d'Aquin

Féminin Messages : 362
Age : 75
Localisation : Monaco
Inscription : 11/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ? Empty Re: Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ?

Message par Laurent06 le Jeu 17 Déc 2015 - 9:52

Bonjour Oïkouméné,
Vous avez raison. La personne "nuisible" est aujourd'hui reniée par nos anciens amis car elle a eu le malheur de profiter de ces gens-là.
Quand à l'autre personne que j'ai soutenue lorsqu'elle allait mal, elle fait sa vie sans se préoccuper de quoique ce soit. En fait, elle a été raconter des dires gratuits sur mon dos. Toutefois, ce que je n'admets pas, c'est d'oublier ce que les gens font pour nous. Et c'est exactement ce que cette personne fait. J'ai été, contre ma volonté, complice d'un vol par exemple (passage forcé en péage). Je n'ai rien dit car il s'agissait de mon ami à l'époque.
Et j'en passe ...

Merci pour votre soutien chère Madame, que Dieu vous bénisse.
Laurent

Laurent06
Aime la prière

Masculin Messages : 38
Inscription : 12/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ? Empty Re: Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ?

Message par Marguerite des îles le Mar 22 Déc 2015 - 13:27

I love you


Dernière édition par Marguerite des îles le Dim 17 Jan 2016 - 9:43, édité 2 fois

Marguerite des îles
Avec Saint Maximilien Kolbe

Féminin Messages : 83
Inscription : 13/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ? Empty Re: Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ?

Message par Laurent06 le Mar 22 Déc 2015 - 22:47

Bonsoir Marguerite des Iles,
Merci de votre réponse.
Toutefois, il y a certaines choses que j'avoue ne pas avoir compris dans votre message.

"Si tu n'es pas honnête avec tes deux ex" -> Je ne sais d'où vous sortez ces éléments. Simplement, l'une n'a pas eu envie de construire quoi que ce soit et l'autre m'a tout simplement quitté. C'était en 2007 et depuis, j'ai franchement eu le temps de passer à autre chose.

"Pourquoi faire comme les autres ? Pourquoi suivre ce qui ne fonctionne pas ?" Je ne comprends pas votre message. Qui sont les autres ? Et qui dit ou explique que potentiellement je suivrai ce qui ne fonctionne pas ?

"Le mensonge, cacher deux relations voire même plusieurs". ? Confused  Deux relations en même temps, c'est une idée que je vous laisse bien volontiers mettre en place. Quel intérêt ?

"L'orgueil de se sentir puissant et bien entouré de ses amis qui peuvent toujours nous filer un coup de main". Et quoi donc de plus ? Se montrer devant les autres ? Se faire valoir plus que tout ?

"Tu essaies d'assurer tes arrières pour récupérer une quelconque fille dans cette foule ? Sois honnête, c'est tout". Je ne cherche à assurer quoi que ce soit et me demande pourquoi de tels propos.

"Vous semblez avoir de grands problèmes d'addictions". Comment dire ... je suis très bien équilibré, sauf sur la question de l'amitié, voyez-vous. J'ai vécu des moments passionnants et passionnés avec mes amis à l'époque. Puis, sont arrivées ces scènes difficiles. Je l'ai mal vécu, point final.
Aujourd'hui, croyez-le ou non, je suis très bien entouré, même trop entouré. Mais ces personnes desquelles je parle sur ce sujet me manquent encore, oui, car j'ai voué une véritable amitié. Et c'est un simple cap que je n'ose pas franchir dans l'immédiat.

Laurent06
Aime la prière

Masculin Messages : 38
Inscription : 12/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ? Empty Re: Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ?

Message par Invité le Jeu 24 Déc 2015 - 9:04

Bonjour Mon Ami Laurent,
Courage à vous et je ne vous oublie pas dans mes Prières!

A La Grotte Bénie je prierai pour vous!!
Bien Amicalement
En Union de Prière

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ? Empty Re: Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ?

Message par Laurent06 le Jeu 24 Déc 2015 - 23:00

Marie,
Je prie pour vous et votre gentillesse.
J'étais ce jour dans une Eglise que j'apprécie et dans laquelle je me retire souvent pour y prier. J'ai adressé une pensée pour vous à la Vierge Marie.

Laurent06
Aime la prière

Masculin Messages : 38
Inscription : 12/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ? Empty Re: Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ?

Message par Invité le Jeu 24 Déc 2015 - 23:25

Bonsoir Laurent,
Je vous remercie infiniment.
Amicalement

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ? Empty Re: Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ?

Message par Laurent06 le Ven 25 Déc 2015 - 23:00

Bonsoir Marie,
C'est moi qui vous remercie.
Joyeux Noël à vous !
Laurent

Laurent06
Aime la prière

Masculin Messages : 38
Inscription : 12/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ? Empty Anciens amis

Message par Bretagne le Sam 26 Déc 2015 - 5:27

Bonjour Laurent ,
J'espère que tu as passé un bon et joyeux Noël !Tu sais parfois les gens lisent les posts en "diagonale" ,ou projettent leurs propres problèmes en interprétant ce qui a été écrit ! L'essentiel,c'est ce que tu vis en ce moment ..
Bonne journée
Bretagne
Bretagne
Bretagne
Pour le roi

Féminin Messages : 657
Inscription : 19/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ? Empty Re: Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ?

Message par Invité le Sam 26 Déc 2015 - 5:58

Bonjour Bretagne,
Je vois que tu as bien cerné le problème, dans ce contexte je pense que Laurent subit plus une attaque, un avis personnel, mais tu sais dans ce cas là je ne crois pas me tromper!!
En tout cas Laurent appréciera ta réponse!!
Bien Amicalement

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ? Empty Re: Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ?

Message par Invité le Sam 26 Déc 2015 - 6:02

.../...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ? Empty Re: Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ?

Message par Laurent06 le Sam 26 Déc 2015 - 14:10

Bonjour Bretagne,
Merci pour votre message. Effectivement, c'est ce qu'il a du se passer ici. Mais j'ai discuté avec l'intéressée et nous nous sommes entendus sans équivoque !
Merci à vous Bretagne ! Smile

Laurent06
Aime la prière

Masculin Messages : 38
Inscription : 12/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ? Empty Re: Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ?

Message par Laurent06 le Sam 26 Déc 2015 - 14:13

Marie du 65 a écrit:Bonjour Bretagne,
Je vois que tu as bien cerné le problème, dans ce contexte je pense que Laurent subit plus une attaque, un avis personnel, mais tu sais dans ce cas là je ne crois pas me tromper!!
En tout cas Laurent appréciera ta réponse!!
Bien Amicalement

Bonjour Marie,
Comme répondu à Bretagne, je me suis entendu avec Marguerite des Îles et désormais, toutes choses sont réglées.
Effectivement, le message de Bretagne me fait grand plaisir.

Je disais d'ailleurs à Marguerite par message privé que le fait même de reconnaitre ses erreurs est important, et que quand bien même l'on s'estime parfois lésé dans une situation et non fautif, il faut savoir réfléchir et reconsidérer les choses sous un autre oeil.


Laurent06
Aime la prière

Masculin Messages : 38
Inscription : 12/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ? Empty Re: Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ?

Message par Invité le Dim 27 Déc 2015 - 0:13

@laurent et marguerites de îles,
Je suis très heureuse pour vous Deux!!!
Bon vent à vous Deux!!
Je vous embrasse bien Amicalement

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ? Empty Re: Dieu m'aurait-il écarté de mes amis ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum