Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

Honte à la république!

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Re: Honte à la république!

Message par c12345 le Mar 22 Sep 2015 - 14:52

[ltr]
[size=32]Mon expérience de viol conjugal: je lui criais non, il entendait oui[/size]

Publication: 21/09/2015 11:53 EDT Mis à jour: 21/09/2015 11:53 EDT[/ltr]




Sylvie (le prénom a été modifié) a contacté Le Huffington Post suite à un appel à témoins au sujet de la vie de couple. Voici, avec son accord, son témoignage tel qu'elle nous l'a fait parvenir.

[ltr]
Je souhaitais partager l'expérience que je vis avec mon conjoint. Je l'ai rencontré il y a presque dix ans maintenant, sur un site de rencontres. Nous avons vite zappé le côté virtuel et dès le premier soir avons fait l'amour. Il s'est très vite attaché et a voulu s'engager plus sérieusement.
La phase lune de miel a duré plus d'un an où nous faisions l'amour tous les jours, voire plusieurs fois par jour. Au bout d'un temps, la routine, le travail ont fait que j'ai commencé à être moins demandeuse et c'est là que je me suis rendue compte que ce n'était pas une option. Il me sollicitait constamment et si je ne cédais pas, cela virait au harcèlement. Le matin à 6h, les 35 minutes de pause déjeuner entre mes 2 boulots, il fallait toujours que je cède. Au départ, vu qu'il était très jaloux, je me persuadais que de me laisser faire était une manière de le rassurer, mais c'est devenu pire encore, cela a commencé à devenir une obsession. Il pouvait rester à me harceler des journées entières si je restais ferme, à m'accuser de ne plus l'aimer, de le tromper jusqu'à ce que je pleure et que je le laisse faire. Sa jalousie a pris complètement le dessus et cela s'est terminé en surveillance de mon téléphone, ordinateur, courrier. Je ne pouvais plus avoir d'amis hommes, et ça a fini par devenir violent. Alors, je suis partie quelques temps. Mais je l'aimais, suis revenue et dès lors je devais me tenir prête à son signal : "on y va". Modéré: détails scabreux, non nécessaires à la compréhension de la souffrance vécue par cette malheureuse personne
Je n'éprouvais plus que de l'angoisse et laissais faire pour avoir la paix. Je lui exprimais tous les jours ma souffrance de vivre comme cela, de ne plus me sentir maîtresse de mon corps.
Le jour où je suis tombée enceinte, il m'a envoyé promener et m'a "oublié" pendant 9 mois, a priori, je ne l'excitais plus vraiment physiquement. Mais dix jours après mon accouchement, il a recommencé Modéré: idem
J'ai fini par craquer au bout de plusieurs mois de conversation, pour lui faire comprendre que ça ne pouvait plus durer et ai fini par refuser tout contact. Il a donc fait le choix de se servir de mon corps durant mon sommeil.  Modéré: idem J'ai tenu huit mois. Huit mois de nuits blanches et d'angoisse avant de quitter notre lit. Je l'ai supplié d'arrêter, lui ai expliqué encore et encore le mal qu'il me faisait, que je l'aimais mais qu'il me faisait peur. Lui me répondait que je le castrais.
J'ai été voir un psy pendant un temps pour retrouver une certaine sérénité et avoir les idées plus claires et cela m'a renforcé. La colère que j'éprouve contre lui, mais aussi contre moi, de m'être laissée faire au point qu'il ne se préoccupe même plus de mon consentement, me résumant au rôle de poupée gonflable, me donne la force aujourd'hui de me battre pour retrouver mon intégrité. Un an que nous sommes encore ensemble, mais que je ne supporte plus le moindre contact physique, un an que je lui demande de consulter mais qu'il ne fait rien, se contentant de me dire de venir baiser de temps en temps ou de recommencer ses attaques dès que nous partageons un lit. Il estime que son comportement est sain et m'annonce qu'il va me tromper si je ne le "respecte" pas à nouveau. Je ne sais plus quoi faire : le quitter, oui sûrement, mais il recommencera avec une autre et est-ce que du coup, je n'en serais pas aussi responsable?
Merci de m'avoir lu
En veux-tu d'autres comme celle-là?[/ltr]
avatar
c12345
Contemplatif

Féminin Messages : 1996
Inscription : 25/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Honte à la république!

Message par Erg74 le Mar 22 Sep 2015 - 15:36

Je ne vois pas trop le rapport entre l'histoire de cette "Sylvie" dont le conjoint est un tube digestif ambulant avec un sexe à la place du cerveau et le sujet "Honte à la république " ...
avatar
Erg74
Pour le roi

Masculin Messages : 671
Localisation : La Yaute
Inscription : 23/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Honte à la république!

Message par c12345 le Mar 22 Sep 2015 - 17:07

Philon a écrit:Depuis les Lumières (= mise en place du libéralisme), ce n'est plus de "servir" (Dieu, sa patrie, ses frères, sa famille...) qui compte
mais acquérir un pouvoir, recherché pour lui_même.
Toutes les politiques contraceptives/abortives de l'Occident moderne/postmoderne découlent de cette idée que rien n'est "reçu" à la naissance (pour les genderistes, pas même le sexe ) mais que tout s'acquiert, s'arrache de haute lutte, se construit. L'individu serait entièrement responsable de son destin. Donc la femme doit gagner de l'argent comme l'homme, acquérir le même pouvoir, lui reprendre un pouvoir qu'il aurait, selon les féministes, exercé sur elles (?).
Et travailler en ayant des tas d'enfants est difficile à gérer, la femme est donc implicitement, par son travail, "obligée" d'avoir recours aux contraceptifs.

Donc la femme doit gagner de l'argent comme l'homme, acquérir le même pouvoir, lui reprendre un pouvoir qu'il aurait, selon les féministes, exercé sur elles (?).



Il est question dès féministes  J'ai bien lu pas toi?
avatar
c12345
Contemplatif

Féminin Messages : 1996
Inscription : 25/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Honte à la république!

Message par al3 le Mar 22 Sep 2015 - 17:59

(A EFFACER @Tous Artisans de paix, merci)


Dernière édition par al3 le Mer 23 Sep 2015 - 2:26, édité 1 fois
avatar
al3
Pour le roi

Masculin Messages : 651
Localisation : --------
Inscription : 20/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Honte à la république!

Message par c12345 le Mar 22 Sep 2015 - 18:14

Je te parle pourquoi  le Féministe c'est éclos. Parce qu'il y avait et a encore des choses comme tu dis dégoûtantes qui se passait et se passe encore envers les femmes.
C'est pas moi qui est commencé à parlé du féministe.
C'est "Philon" tu as vue!!! qu'on en parle pas et j'en parlerai pas.
Point final
avatar
c12345
Contemplatif

Féminin Messages : 1996
Inscription : 25/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Honte à la république!

Message par Erg74 le Mar 22 Sep 2015 - 18:21

C'est beaucoup plus simple que ça et ça n'a rien a voir avec le féminisme.
La révolution est partie de France, la contre révolution peut partir elle aussi de France, et c'est là, la grande crainte de la république. Alors elle veut depuis la révolution, faute de pouvoir continuer à massacrer les vrais français,  remplacer le peuple et pour ça, elle tue la famille. Les salaires sont maintenus artificiellement et volontairement bas pour obliger la femme à travailler, faisant en sorte que le salaire de l'homme seul ne suffit plus pour joindre les deux bouts. La république favorise aussi dans ce but la contraception et l'avortement, et pour finir, on casse l'image de la famille en mariant les homos. Parallèlement, on coupe notre jeunesse de ses racines, on ringardise la religion catholique, on la place à une valeur inférieure aux autres religions,  et on favorise et encourage l'immigration (regroupement familial, allocations et aides ...), et surtout on efface par le mensonge de la mémoire des français plus de 1300 de royauté basée sur l'alliance du trône et de l'Autel, comme si la France était née en 1789
je ne sais plus qui a dit: "le peuple vote mal, il faut changer le peuple". On est en plein dedans !!  Aujourd'hui, on ne coupe plus les têtes, on les vide et c'est tout aussi efficace. Et tous ces Catholiques qui restent attachés à leur bulletin de vote sont comme des toxicos qui restent attachés à leur seringue, pris au piège tendu par cette pieuvre satanique, et incapables de se battre hors de ses filets.
La solution n'est pas là. Souvenez vous de ce qu'est venu faire Ste Jeanne d'Arc ... Elle est venue pour couronner le prince sur les ordres du "Dieu du Ciel"
Vous dites "Honte à la république" alors que c'est la mort de la république qu'il faut souhaiter et le retour du roi très chrétien. Mais les français sont devenus tellement idiots, que je n'y crois guère...
et Bossuet avait bien raison
"Dieu se rit de ceux qui déplorent des effets dont ils continuent de chérir les causes"
avatar
Erg74
Pour le roi

Masculin Messages : 671
Localisation : La Yaute
Inscription : 23/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Honte à la république!

Message par c12345 le Mar 22 Sep 2015 - 18:56

carmila a écrit:
Philon a écrit:Depuis les Lumières (= mise en place du libéralisme), ce n'est plus de "servir" (Dieu, sa patrie, ses frères, sa famille...) qui compte
mais acquérir un pouvoir, recherché pour lui_même.
Toutes les politiques contraceptives/abortives de l'Occident moderne/postmoderne découlent de cette idée que rien n'est "reçu" à la naissance (pour les genderistes, pas même le sexe ) mais que tout s'acquiert, s'arrache de haute lutte, se construit. L'individu serait entièrement responsable de son destin. Donc la femme doit gagner de l'argent comme l'homme, acquérir le même pouvoir, lui reprendre un pouvoir qu'il aurait, selon les féministes, exercé sur elles (?).
Et travailler en ayant des tas d'enfants est difficile à gérer, la femme est donc implicitement, par son travail, "obligée" d'avoir recours aux contraceptifs.

Donc la femme doit gagner de l'argent comme l'homme, acquérir le même pouvoir, lui reprendre un pouvoir qu'il aurait, selon les féministes, exercé sur elles (?).



Il est question dès féministes  J'ai bien lu pas toi?
Il est question du féministe ici si tu as  bien lu,Alors je répond à celui qui en a parlé.Voilà je répond à "Philon"
avatar
c12345
Contemplatif

Féminin Messages : 1996
Inscription : 25/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Honte à la république!

Message par pax et bonum le Mar 22 Sep 2015 - 20:14

Le problème exposé par Carmila n'a rien à voir avec les institutions de la République.
Les secrets d'alcove sont les secrets d'alcove.
avatar
pax et bonum
Avec les anges

Masculin Messages : 6316
Localisation : france-sud-est
Inscription : 10/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Honte à la république!

Message par al3 le Mar 22 Sep 2015 - 20:26

(A EFFACER @Tous Artisans de paix, merci)


Dernière édition par al3 le Mer 23 Sep 2015 - 2:25, édité 1 fois
avatar
al3
Pour le roi

Masculin Messages : 651
Localisation : --------
Inscription : 20/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Honte à la république!

Message par c12345 le Mar 22 Sep 2015 - 21:17

Je l'ai dis j'ai répondu @Philon qui parlait du féministe.
Et j'explique pourquoi le Féministe c'est développée.
Je lui répond. Si on ne voulait pas en parler qu'il ne mette pas dès phrases qui en parle.
Code:
Donc la femme doit gagner de l'argent comme l'homme, acquérir le même pouvoir, lui reprendre un pouvoir qu'il aurait, selon les féministes, exercé sur elles (?).


Selon les féministes qu'il dit. On peut lire que les propos que les Féministes tiennent sont douteux.(si on peut dire)

on veut pas que j'en parle alors n'en faite pas mention sur ce fil.
avatar
c12345
Contemplatif

Féminin Messages : 1996
Inscription : 25/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Honte à la république!

Message par al3 le Mar 22 Sep 2015 - 21:30

(A EFFACER @Tous Artisans de paix, merci)


Dernière édition par al3 le Mer 23 Sep 2015 - 2:25, édité 1 fois
avatar
al3
Pour le roi

Masculin Messages : 651
Localisation : --------
Inscription : 20/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Honte à la république!

Message par c12345 le Mar 22 Sep 2015 - 21:43

Je ne voies pas pourquoi moi je l'enlèverai si Philon ne l'enlève pas
avatar
c12345
Contemplatif

Féminin Messages : 1996
Inscription : 25/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Honte à la république!

Message par tous artisans de paix le Mar 22 Sep 2015 - 23:59

Bonsoir @Carmila


J'ai laissé le récit de cette pauvre femme, mais j'ai supprimé les détails d'ordre sexuel qui n'étaient pas indispensables pour comprendre l'enfer qu'elle a traversé.


Amitiés Coucou
avatar
tous artisans de paix
Enfant de Dieu

Féminin Messages : 3347
Inscription : 17/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Honte à la république!

Message par c12345 le Mer 23 Sep 2015 - 1:49

ça ne me dérange pas Tout artisan de la paix
avatar
c12345
Contemplatif

Féminin Messages : 1996
Inscription : 25/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Honte à la république!

Message par tous artisans de paix le Mer 23 Sep 2015 - 2:39

Merci beaucoup @Carmila Very Happy


Bonne soirée


Amitiés Coucou
avatar
tous artisans de paix
Enfant de Dieu

Féminin Messages : 3347
Inscription : 17/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Honte à la république!

Message par P12345 le Mer 23 Sep 2015 - 10:30

Je ne suis pas un homme : comme femme, j'ai subi cette idéologie féministe et je suis, au fil des années, parvenue à ces conclusions  (s'il vous plait, pas de tutoiement) :
c'est que les personnes désirant protéger les femmes contre ces abus ont raison
mais que leur souhait de justice a été instrumentalisé par la société marchande de la manière que j'ai décrite pour lancer massivement les femmes dans le salariat et faire d'elles des consommatrices. Donc pour travailler huit heures par jour en ayant des enfants nombreux, ce n'était pas pratique mais là encore on aurait bien pu en les cherchant trouver des solutions autres que la pillule et l'avortement.
Le vote des femmes n'était pas souhaité au XIXème pour des raisons d'enjeux politiques (elles auraient voté favorablement pour les partis conservateurs hostiles à la laicité), après c'est pour récompenser les Résistantes qu'on a accordé le droit de vote.
Mais l'amalgame entre le salariat féminin matériellement obligatoire (et donc le contraceptif matériellement recommandé) et l'"émancipation" (de quoi ? de qui ?) des femmes, je ne suis pas d'accord.
On pouvait très bien donner le droit de vote et faire des lois protectrices (contre le viol par exemple) sans le reste, l'usage des ivg/pillule/divorce facile/"libération sexuelle":diabolisation du père/dévalorisation de la mère.
Oui, c'était possible mais le plus fort, l'argent, le pouvoir d'achat, les nouveaux marchés en perspective, se sont imposés.
On dit que les Rockefeller aurait financé une bonne partie de l'"émancipation" des femmes (il y a une vidéo, si quelqu'un peut la trouver et la poster, merci).
C'est l'angle de l'argent qui donne une vue réaliste, l'idéologie féministe faisant un écran de fumée.
La France, fille ainée de l'Eglise, pays de la galanterie, aurait été jusque dans le milieu du XXème siècle un enfer pour les femmes (battues-violées-opprimées-mariées de force) ?
Combattre des cas abusifs, protéger les femmes(déjà gâtées dans toutes nos traditions) d'accord. Disloquer la famille, non.


Dernière édition par Philon le Mer 23 Sep 2015 - 10:59, édité 3 fois

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 51
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Honte à la république!

Message par P12345 le Mer 23 Sep 2015 - 10:34

Erg : d'accord
sunny
Vous le dites mieux que je ne saurais.

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 51
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Honte à la république!

Message par c12345 le Mer 23 Sep 2015 - 11:19

Il faut arrêté de meméré sur le Féministe. Elles ont travaillés pour le bien des femmes. Le Féministe à apporté aussi un changement de langage de l'Église aussi envers les femmes.
Autrefois on disait aux femmes priez Dieu est avec vous, lorsque des femmes subissait la volonté de leur mari.
Maintenant l'Église n'a pas le même langage.
Le féministe  a fait avancé le droit des femmes.
Si il y a dès choses pas catholiques aujourd'hui ce n'est pas seulement à cause du féminisme, l'homme en est responsable.
Je suis  écoeurée qu'on blâme  le féminisme. Il a existé et il existera encore.
Il est de bon ton sur ce forum d'être contre le Féminisme.
L'article de cette femme que j'ai mise tantôt et que vous voulez effacez que vous voulez enlevez, et que vous avez effacé certaines parties de l'article parce que trop choquantes. Afraid
Sur  la terre il y en a encore des milliers de femmes qui vivent ça tout les jours. Vous ne voulez pas voir cet article (Éloignez de moi cet article que je ne saurais voir). Hoche tête   Exclamation Question
Très bien effacez-la qu'on en parle plus.
avatar
c12345
Contemplatif

Féminin Messages : 1996
Inscription : 25/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Honte à la république!

Message par P12345 le Mer 23 Sep 2015 - 12:01

Prouvez, documentez, et je vous croirai.
Mais il me semble que Saint Paul avait écrit de belles choses sur la réciprocité du don de soi dans l'amour.
Affirmer que "avant" le féminisme la femme subissait la volonté du mari relève de l'idéologie, non de la réalité.
La nature (création de Dieu) prévoit que les sexes s'attirent et que de leur union peuvent naitre des enfants. Le féminisme a imaginé de jeter les torts sur l'homme, le mari...et les femmes se retrouvent donc avec la solitude, le concubin volage sans scrupule ou frileux à l'engagement, la solitude, le divorce et la double journée.
Pour ma part je n'appelle pas cela notre bien.

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 51
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Honte à la république!

Message par c12345 le Mer 23 Sep 2015 - 12:05

Si c'est comme ça aujourd'hui ce n'est pas seulement le féminisme c'est les deux.
Les deux sont responsables.
avatar
c12345
Contemplatif

Féminin Messages : 1996
Inscription : 25/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Honte à la république!

Message par P12345 le Mer 23 Sep 2015 - 12:36

C'est le marché qui est responsable, la mondialisation qui impose le modèle occidental laique et marchandise les humains.
Le féminisme ne s'est pas battu en réalité pour que les femmes soient heureuses ni même libres mais pour qu'elles soient rentables. D'où relance de la croissance et baisse des salaires masculins.
L'usage généralisé de la pillule (= le plaisir sans responsabilité), de l'ivg, crée ces générations d'hommes déresponsabilisés qui ne s'engagent pas, couchent, cohabitent et quittent_et en face, par réaction, ces générations de femmes seules, angoissées, mères célibataires, désespérées, qui engraisseront les psychothérapeutes.
Et chaque individu incité à s'accuser lui-même de souffrances qui sont programmées par ces changements présentés comme des "progrès".
Entre ça et le bon vieux modèle traditionnel, je trouve que nous avons perdu au change.
On ne m'a pas demandé mon avis. Mais tout bien pesé j'aurais (si l'on choisissait) préféré vivre une époque d'avant 1950.
On ne choisit pas.
Mais l'on peut dénoncer certaines escroqueries.

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 51
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Honte à la république!

Message par c12345 le Mer 23 Sep 2015 - 13:44

[mod]Message modéré. (Charte, art. 1)
Respect dans les échanges.[/mod]
avatar
c12345
Contemplatif

Féminin Messages : 1996
Inscription : 25/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Honte à la république!

Message par P12345 le Mer 23 Sep 2015 - 14:32

Chaque époque s'aveugle souvent elle-même sur la supériorité qu'elle aurait par rapport aux autres : nous versons donc dans le "modernocentrisme" bien souvent ("avant nous, il y avait les bachibouzouks").
Et nous n'avons pas le choix , sauf en allant en Amérique (par exemple avec les Amishs) de vivre à l'ancienne si ça nous plait (c'est pourquoi il y a un abus de langage quand on parle d'"émancipation" féminine, de "libre choix"...).
Ces changements ont infiltrés tous les domaines, se sont imposés à tous : une jeune fille de 2015 (et déjà une jeune fille des années 80) si elle préfère etre mère au foyer (quite à travailler jusqu'au mariage), se marier tôt (à 20 ans) avoir 4 ou 5 enfants et "ne" faire "que" ça, aura-t-elle matériellement la possibilité de le faire ? Y sera-t-elle autorisée par son environnement (parents, profs, copines) ?
Trouvera-t-elle l'homme capable d'attendre le mariage pour la connaitre ? Avec un salaire suffisant pour la nourrir, elle et tous ses enfants ? Qui admettra qu'il n'y ait pas de salaire féminin pour augmenter leur pouvoir d'achat ?
Vous voyez bien...
Ici dans ma ville je connais 2 mères chrétiennes qui ont 11 enfants chacune. L'une est noble (je pense qu'ils ont les moyens, c'est une grande famille de la noblesse) et l'autre non, c'est une héroique madame Toulemonde qui fait les courses au discount. Et le mari risque beaucoup plus la perte d'emploi qu'il y a 50 ans .

Merci de respecter le souhait de l'internaute s'il désire être vouvoyé : je trouve que cela permet plus de distance.

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 51
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Honte à la république!

Message par al3 le Mer 23 Sep 2015 - 16:45

Comme le dit @Philon, c'est triste à dire mais malheureusement il semble que ce soit la vérité, les "féministes" ont été instrumentalisées pour servir les plans mauvais de certains ennemis de l'Église Catholique.

Sinon pourquoi les mouvements féministes revendiquent le droit à l'avortement par exemple?

Pas d'amalgame, évidemment que certaines femmes veulent plus de justice et de respect face à certains comportements injustes envers elles
mais cela ne signifie pas non plus qu'à cause de cela, il faille se laisser tromper et entraîner dans des mouvements qui font le mal (comme encourager l'avortement, la luxure, l'impudicité,etc).

Amicalement,
avatar
al3
Pour le roi

Masculin Messages : 651
Localisation : --------
Inscription : 20/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Honte à la république!

Message par pax et bonum le Mer 23 Sep 2015 - 17:13

Il ne faut pas tout mettre sur le dos de la République.

Si une femme est maltraitée,cela est un drame de société où beaucoup de facteurs entrent en action.
-La psychologie et le genre de liaison des partenaires (fusionnel,passionnel,erotique,etc...)
-L'éducation reçue par chaque partie du couple et pas seulement l'homme.(cf.Khalil Gibran qui affirme le partage des responsabilités en toute situation douloureuse)
-Le contexte global de la société permissive,des publicités,des médias violents et pervers,des modes incitant à la violence et à l'irrespect.
-L'alcool,la drogue,les musiques diaboliques,etc...

PIs revient donc en 1950 si ça te chante. Moi, j'y retournerai pas pour tout l'or du monde. a écrit:

Mais si on approuve et apprécie tous les éléments dépravés de la société actuelle,il faut en subir les conséquences.

En 1950,il y avait encore la foi,les églises étaient pleines et les présidents n'épousaient pas des chanteuses ou des actrices!
avatar
pax et bonum
Avec les anges

Masculin Messages : 6316
Localisation : france-sud-est
Inscription : 10/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Honte à la république!

Message par Lotfi le Jeu 24 Sep 2015 - 3:15

La liberté d'expression : le point de vue d'un Catholique.
avatar
Lotfi
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Masculin Messages : 4606
Inscription : 01/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Honte à la république!

Message par Henryk le Jeu 24 Sep 2015 - 16:56

C'est la révolution qui à interdit le vote des femmes. La IVème république leur a donné le droit de vote parce qu'elles étaient émancipées de la religion et des prêtres.

La parité dans la république n'engage que les femmes riches. Pour les femmes pauvres, c'est l'asservissement. C'est pareil aussi pour un certain nombre d'hommes, qui se font abuser pour les droit de garde, pour les pensions, et j'en passe.

S'il faut faire un combat, faites le contre le CSA et la SACEM, contre la société qui pervertit l'esprit humain, et l'endoctrine, non contre les personnes chrétiennes qui subissent les railleries, la discrimination religieuse.

Tous les jours dans les journaux télévisés, par la seule inertie de la guerre des partis, de la haine anti-cléricale scolaire, de la haine de la famille traditionnelle, sont des vecteurs de la déstabilisation de la civilisation chrétienne, et de la montée de la violence, en premier lieu dans le couple, pour des intérêts privés.

Mais la violence contre les pères de familles existe aussi. Parce que en détruisant la paternité du roi, en 1793 par l'esprit libérale, l'idée démocrate et républicaine, qui va lancer le divorce sous Louis Philippe en 1830, détruit l'autorité du Père qui ne devient plus pour la pensée moderne féministe, qu'un jouet, et une machine qui va au travail pour satisfaire la consommation de la famille.


Que fait l'état pour les personnes en souffrance, comme pour les femmes qui avortent?? La liberté du droit républicain d'avorter passe avant le devoir d'enfanter.

Le devoir du Chrétien est de prier pour le retour de la religion d'état en France, non de participer pour la guerre des idées.

C'est cela que j'exhorte les personnes prisonnières de la souffrance à méditer le passage de Valtorta du 28 mars sur la reconstruction de la paix intérieure dans l'Amour de Dieur
Suivre complètement les enseignements de l’Evangile, même les plus petits, c’est s’élever à la perfection.
avatar
Henryk
Aime le chapelet

Masculin Messages : 426
Localisation : Velay
Inscription : 03/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Honte à la république!

Message par thanneguy le Jeu 24 Sep 2015 - 18:17

C'est la révolution qui à interdit le vote des femmes. La IVème république leur a donné le droit de vote parce qu'elles étaient émancipées de la religion et des prêtres.

faut,ont leur donnée pas le droit de vote par ce que les député avais peur qu'ils votes comme les pretes ,comme il disaient a l'époque,
ces de gaule et les communiste a la libération qui leur ont donnée
avatar
thanneguy
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 882
Age : 48
Inscription : 16/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Honte à la république!

Message par Henryk le Sam 26 Sep 2015 - 21:17

Ce que je veux souligner dans les changements de vote depuis la révolution, par les diverses constitutions, c'est le retour à la case départ pour les intérêts des oligarques libéraux:

-vote censitaire monétaire (remodelage des listes)
-vote censitaire électif (remodelage des listes)
-suffrage universel (remodelage des listes)
-suffrage universel avec le vote des femmes.
-suffrage universelle avec proportionnelle...

Il y a eu plus de changement de lois après 1945, sous la IV, que pendant la Révolution. Les lois ne sont pas faites pour être appliquées pour la république (ce qui est logique), mais pour servir le libéralisme et le conservatisme de quelques familles pharisiennes, vivant dans leurs bulles, au dessus de la misère des familles et de leur droits.

Comment des femmes qui depuis 1914, et connaissant les revers des années trente, qui ont connues à nouveau la guerre, sont devenues des proies, ou des âmes à la dérives pour les partis.

Beaucoup ont perdu la foi, dans les villes, dans cette fin de troisième république.

C'est dans cette émancipation de liberté athée des femmes que les promoteurs de la IV réplique, leur ont octroyé le droit de vote.

Il est possible que les sénateurs remettent cette loi d'indignité nationale, pour les personnes qui ne respectent pas la loi. Ils en ont parler, après l'attentat contre un certain journal. Vont-ils l'appliquer, à l'avenir, contre les personnes qui par morale personnelle ou royale, ou par conviction religieuse, refusent de servir l'Organisme républicain internationale.
avatar
Henryk
Aime le chapelet

Masculin Messages : 426
Localisation : Velay
Inscription : 03/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Honte à la république!

Message par pax et bonum le Lun 7 Déc 2015 - 10:01

7 Décembre 2015 au matin au résultat des élections régionales.

La France connaîtrait-elle le début du fameux sursaut annoncé par Marthe Robin?

Le gouvernement socialiste connait un revers historique aujourd'hui,tout comme sa copie conforme soit disant de droite.
Ceux qui ont fait passer l'avortement dans la loi ainsi que ceux qui obligent les maires à effectuer des mariages homo contre leur conscience ne peuvent pas prétendre à une pérénnité basée sur le mensonge,l'amoralité et l'impiété.
De même que l'islamisation progressive de notre pays qui a commencé par la nationalisation trop facile et sans discernement,puis en supprimant complètement la notion de clandestinité en fermant les yeux sur les venues massives de gens qui,même s'ils sont braves et bien intentionnés, portent avec eux les erreurs du Coran,cette politique faussement généreuse devait prendre fin un jour.
La vraie générosité est dans la Vérité et non dans le mensonge permanent,celui des promesses non tenues ou des fausses doctrines.
Nous espérons tous que cette première étape va réveiller les français pour qu'ils retrouvent les vraies valeurs de leur tradition chrétienne, catholique et que les clochers des villages ne soient plus les symboles du passé mais sonnent de leur carillon un message d'avenir.
avatar
pax et bonum
Avec les anges

Masculin Messages : 6316
Localisation : france-sud-est
Inscription : 10/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum