Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 19 Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Le Deal du moment : -34%
Bosch 2607017160 Coffret clé à cliquet ...
Voir le deal
17.22 €
Le Deal du moment : -63%
Aspirateur balai sans fil Xiaomi Dreame V10 2-en-1
Voir le deal
219 €

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale?

Page 19 sur 19 Précédent  1 ... 11 ... 17, 18, 19

Aller en bas

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 19 Empty Re: USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale?

Message par Surleroc le Sam 23 Déc 2017 - 15:03

Ami de Saint Bernard
"Je rappelle une fois de plus et je ne cesserai de le faire tant que certain(e)s auront peur d'une guerre mondiale
ce n'est pas moi qui le dit, je rapporte simplement ce que la Sainte Vierge a dit à Conchita de Garabandal et redit à Marpingen en Allemagne "Il n'y aura pazs de trosième guerre mondiale"

Je suis tout à fait d'accord, mais cela n'empêche pas ceux d'en face d'essayer de l'initier. D'une part le Ciel veut l'aide des hommes justes de la terre et oui, il n'y aura pas de guerre mondiale, je l'écris dans cet article, mais il ne faut pas qu'il soit ouvert un autre front local qui déclenche des troubles sociaux étendus à toute l'humanité: n'oublions pas 1968. La collaboration des justes consiste à se lever la nuit pour prier et Dieu fait le reste.
Mon propos ne s'arrête pas au danger d'un conflit, il explique l'antériorité des évènements actuels clef pour comprendre ce qui se passe et les raisons de cette situation.
Surleroc
Surleroc
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 862
Age : 69
Localisation : perpignan
Inscription : 24/04/2014

https://surleroc.org

Revenir en haut Aller en bas

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 19 Empty Re: USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale?

Message par Calex le Sam 23 Déc 2017 - 17:37

@Surleroc a écrit:
Je suis tout à fait d'accord, mais cela n'empêche pas ceux d'en face d'essayer de l'initier.

@Surleroc

Absolument ! Les USA cherchent à tout prix l'escalade militaire avec la Russie. Jusqu'à présent le sang-froid et la lucidité de Poutine nous ont fait éviter le pire. Mais les États-Unis prennent cette attitude pour de la faiblesse et annoncent à présent être prêt à livrer des armes à l'Ukraine, pays, rappelons-le, où ce sont des groupes néo-nazis qui ont réalisé le coup d'état de la pseudo révolution orange. Ces groupes nostalgiques du IIIéme reich sont toujours extrêmement actifs et c'est sur eux que ce sont appuyés les USA pour renverser un président ukrainien démocratiquement élu.


Pour Moscou, Washington a franchi une ligne rouge en annonçant être prêt à livrer des armes à Kiev

https://francais.rt.com/international/46773-pour-moscou-washington-a-franchi-ligne-rouge-livrer-armes-ukraine


Dernière édition par Calex le Sam 23 Déc 2017 - 17:44, édité 1 fois
Calex
Calex
Combat avec l'Archange Michel

Masculin Messages : 1033
Age : 43
Inscription : 26/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 19 Empty Re: USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale?

Message par Surleroc le Sam 23 Déc 2017 - 17:42

L'Ukraine est un leurre ! Il s'agit en fait de pousser la Chine vers la Russie.
Surleroc
Surleroc
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 862
Age : 69
Localisation : perpignan
Inscription : 24/04/2014

https://surleroc.org

Revenir en haut Aller en bas

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 19 Empty Re: USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale?

Message par Calex le Sam 23 Déc 2017 - 17:47

@Surleroc a écrit:L'Ukraine est un leurre ! Il s'agit en fait de pousser la Chine vers la Russie.

A mon sens l'Ukraine n'est pas un leurre, au contraire, Kiev pourrait bien être le Sarajevo ou le Dantzig du 21ème siècle.
Calex
Calex
Combat avec l'Archange Michel

Masculin Messages : 1033
Age : 43
Inscription : 26/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 19 Empty Re: USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale?

Message par Surleroc le Sam 23 Déc 2017 - 17:51

Non, car les USA ne peuvent se permettent de diviser à nouveaux l'U.E. ils sont les derniers alliés capables de soutenir le dollars comme transaction unique mondiale. Croyez-moi le danger est l'Asie ou un nouvel éclatement au Moyen-Orient.
Surleroc
Surleroc
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 862
Age : 69
Localisation : perpignan
Inscription : 24/04/2014

https://surleroc.org

Revenir en haut Aller en bas

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 19 Empty Re: USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale?

Message par Calex le Sam 23 Déc 2017 - 18:00

@Surleroc a écrit:Non, car les USA ne peuvent se permettent de diviser à nouveaux l'U.E. ils sont les derniers alliés capables de soutenir le dollars comme transaction unique mondiale. Croyez-moi le danger est l'Asie ou un nouvel éclatement au Moyen-Orient.

Je ne comprends pas en quoi cela diviserait l'UE.
Je pense que la région Asie-Pacifique ne représente aucun danger. L'endroit est isolé et à l'écart des ressources énergétiques. Tout au plus manquerons-nous un temps de micro-processeurs made in in Japan.
Pour ce qui est du Moyen-Orient, je suis d'accord avec vous, là il y a danger.
Calex
Calex
Combat avec l'Archange Michel

Masculin Messages : 1033
Age : 43
Inscription : 26/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 19 Empty Re: USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale?

Message par Surleroc le Sam 23 Déc 2017 - 18:08

Relisez mon article, une confrontation Chine -Russie est stratégiquement le plus grand enjeu, considérez le basculement possible de la monnaie d'échange internationale.
Et le replis stratégique de la Russie sur l'Europe, mais quoiqu'il arrive ce sera le conflit de trop pour les USA qui ne font qu'être les exécuteurs de l'Angleterre.
Surleroc
Surleroc
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 862
Age : 69
Localisation : perpignan
Inscription : 24/04/2014

https://surleroc.org

Revenir en haut Aller en bas

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 19 Empty Re: USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale?

Message par Calex le Sam 23 Déc 2017 - 18:21

@Surleroc a écrit:Relisez mon article, une confrontation Chine -Russie est stratégiquement le plus grand enjeu, considérez le basculement possible de la monnaie d'échange internationale.
Et le replis stratégique de la Russie sur l'Europe, mais quoiqu'il arrive ce sera le conflit de trop pour les USA qui ne font qu'être les exécuteurs de l'Angleterre.

Je ne vois aucune raison pour laquelle la Chine voudrait faire la guerre à la Russie. Les communistes chinois sont très pragmatiques. Ils savent que ce serait pour eux une fin de règne. C'est pourquoi les USA ne jouent pas sur ce plan là, sachant que la chose est infaisable. Par contre l'OTAN, elle, sous domination directe des USA, cherche à faire la guerre à la Russie.

L’avalanche de mensonges de l’OTAN destinés à justifier une action contre la Russie s’accélère.

http://reseauinternational.net/lotan-prepare-t-elle-quelque-chose-contre-la-bielorussie/
Calex
Calex
Combat avec l'Archange Michel

Masculin Messages : 1033
Age : 43
Inscription : 26/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 19 Empty Re: USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale?

Message par Surleroc le Sam 23 Déc 2017 - 19:22

CalexJe ne vois aucune raison pour laquelle la Chine voudrait faire la guerre à la Russie. Les communistes chinois sont très pragmatiques. Ils savent que ce serait pour eux une fin de règne. C'est pourquoi les USA ne jouent pas sur ce plan là, sachant que la chose est infaisable. Par contre l'OTAN, elle, sous domination directe des USA, cherche à faire la guerre à la Russie.
 Si vous portiez attention aux échanges internationaux et aux modifications effectives quant à la monnaie dollar et que vous écoutiez Kissimger alors peut-être comprendrez-vous que l'Ukraine est un leurre et que c'est bien la Chine qui détient le poids le plus important de la dette US qui est visée, mais libre à vous de ne pas le voir. La Russie en guerre sur le terrain de l'Europe ne craint pas les USA. Et laissez l'OTAN, qui n'est que le bras armé des USA soumis à la City par les Illuminatis.
Surleroc
Surleroc
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 862
Age : 69
Localisation : perpignan
Inscription : 24/04/2014

https://surleroc.org

Revenir en haut Aller en bas

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 19 Empty Re: USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale?

Message par Calex le Sam 23 Déc 2017 - 20:18

@Surleroc a écrit: Si vous portiez attention aux échanges internationaux et aux modifications effectives quant à la monnaie dollar et que vous écoutiez Kissimger alors peut-être comprendrez-vous que l'Ukraine est un leurre et que c'est bien la Chine qui détient le poids le plus important de la dette US qui est visée, mais libre à vous de ne pas le voir. La Russie en guerre sur le terrain de l'Europe ne craint pas les USA. Et laissez l'OTAN, qui n'est que le bras armé des USA soumis à la City par les Illuminatis.

Ce n'est pas la Chine qui empêche l'instauration d'une gouvernance mondiale, mais la Russie. Si la Russie tombe, la Chine chutera immédiatement après, alors que le contraire n'est pas vrai.

La dette américaine n'est pas le souci premier des USA puisque ce pays possède la planche à billets dollar. La chose qui obsède l'oncle Sam, c'est l'instauration d'une gouvernance mondiale qui serait l'outil de l'Antéchrist pour assoir sa domination. Bien sûr il y aurait aussi création d'une monnaie unique planétaire. Or le rempart à ce projet c'est la Russie, mais aussi, ne l'oublions pas, le Vatican. 

De mon point de vue, la Chine c'est quoi ? Un pays qui fonctionne au charbon et qui sans investissements étrangers n'arriverait pas à maintenir son activité économique en raison de l’insuffisance de sa demande intérieure. Il suffirait à l'Occident de retirer ses billes ou de faire un embargo sur les produits made in china pour la mettre à genoux.
Certes, les USA regrettent de ne pas avoir ce pays dans leur camp, mais les Chinois ne les gênent qu'à la marge. On l'a bien vu en Syrie où la Chine n'a joué aucun rôle bien que s'étant positionnée en faveur du régime en place. Si l'Iran devait être attaqué, elle réagirait pareillement.
Je dirais que pour les USA, la Chine est davantage un regret qu'un problème.

Mais je ne voudrais pas que vous preniez mal mon point de vue différent.
Calex
Calex
Combat avec l'Archange Michel

Masculin Messages : 1033
Age : 43
Inscription : 26/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 19 Empty Re: USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale?

Message par Surleroc le Sam 23 Déc 2017 - 21:55

Calex : De mon point de vue, la Chine c'est quoi ? Un pays qui fonctionne au charbon et qui sans investissements étrangers n'arriverait pas à maintenir son activité économique en raison de l’insuffisance de sa demande intérieure. Il suffirait à l'Occident de retirer ses billes ou de faire un embargo sur les produits made in china pour la mettre à genoux. 

La Chie a quintuplé sa réserve d'or, elle possède plus d'un tiers de la dette US, mais surtout elle paie ses échanges en monnaie nationale pas en dollar, la Russie fait de même avec la Chine, des états africains reprennent le projet de Kadhafi et le Maroc les rejoint en vue d'une monnaie talon or pour les échanges intercontinentaux, la menace d'un effondrement du dollar est réel, et les USA ne prendront pas directement la Russie de face, ils ne peuvent que susciter la Chine en essayant de l'asphyxier par la mer, lisez mon article. Ils n'ont que cette solution, ils ne pourront plus faire marcher la planche d'ici un an... Car le marché intérieur est très fragile, plus d'un tiers de leur population est indigente. Et ce n'est pas eux qui veulent la guerre, mais Londres. Ils viennent de rater le coche avec la Corée du Nord, personne ne mord à l’hameçon. La Russie n'est plus intéressée par l'Ukraine, elle se contente de surveiller la frontière. Les USA le savent et aucun pays d'Europe ne suivra, car ils n'auront pas leur opinion avec eux, plus cette fois. 
Surleroc
Surleroc
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 862
Age : 69
Localisation : perpignan
Inscription : 24/04/2014

https://surleroc.org

Revenir en haut Aller en bas

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 19 Empty Re: USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale?

Message par Calex le Sam 23 Déc 2017 - 22:55

@Surleroc a écrit:
La Chie a quintuplé sa réserve d'or, elle possède plus d'un tiers de la dette US, mais surtout elle paie ses échanges en monnaie nationale pas en dollar, la Russie fait de même avec la Chine, des états africains reprennent le projet de Kadhafi et le Maroc les rejoint en vue d'une monnaie talon or pour les échanges intercontinentaux, la menace d'un effondrement du dollar est réel,

Je suis bien d'accord avec vous sur la menace de l'effondrement du dollar. Mais à mon sens, s'il s'effondre cela sera voulu et non pas subi. Cet effondrement sera prétexte à l'instauration d'une gouvernance mondiale à minima.

Les réserves d'or chinoises ne représentent qu'une goutte d'eau des réserves financières de ce pays. Et là où je vous rejoins à nouveau c'est que la Chine tente de se débarrasser de ses dollars en achetant des métaux précieux, de la terre en Patagonie ou des ports en Grèce. Toutefois il y a un hic, elle doit le faire "raisonnablement" sinon elle risque de hâter la venue de ce à quoi elle essaie d'échapper.

Concrètement, comment voyez-vous 2018 ?
Calex
Calex
Combat avec l'Archange Michel

Masculin Messages : 1033
Age : 43
Inscription : 26/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 19 Empty Re: USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale?

Message par Surleroc le Lun 25 Déc 2017 - 10:14

Concrètement, comment voyez-vous 2018 ?


Attendez mes vœux.
Surleroc
Surleroc
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 862
Age : 69
Localisation : perpignan
Inscription : 24/04/2014

https://surleroc.org

Revenir en haut Aller en bas

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 19 Empty Re: USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale?

Message par thanneguy le Jeu 19 Avr 2018 - 23:26

https://www.cadoitsesavoir.fr/le-hasard-fait-que-la-syrie-se-trouve-sur-la-plus-colossale-plaque-de-reserve-de-gaz-du-monde/
Le hasard fait que la Syrie se trouve sur la plus colossale plaque de réserve de gaz du monde…

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 19 Nato-boru-hattindan-hirsizlik-girisimi-tpde-696x522

Un conflit qui dure depuis seize mois et qui aurait fait des milliers de morts selon une comptabilité tenue soigneusement par les médias des pays occidentaux qui attribuent insidieusement les morts uniquement au régime de Damas et non aussi aux insurgés armés lourdement par les Occidentaux avec l’argent des roitelets du Golfe.

Les chrétiens ont peur de servir de variables d’ajustement d’un conflit qui les dépasse. Ce conflit, un siècle après les accords de Sykes-Picot, met en jeu les mêmes acteurs avec en plus, les Etats-Unis, la Russie et la Chine et…Israël. Les dépouilles sont toujours les mêmes, les dirigeants arabes faibles, lâches qui continuent à s’étriper pour le plus grand bien de l’Empire et de ses vassaux. Avec cette fois-ci, un coup d’arrêt à la tentation d’Empire, de la part de puissances asiatiques qui s’affirment.

Que se passe t-il réellement, et pourquoi Assad ne tombe pas malgré les communiqués triomphalistes présentant des personnalités qui ont lâché le pouvoir, le général Tlass, l’ambassadeur de Syrie en Irak qui s’enfuit au Qatar… Un autre round de négociations sur le règlement pacifique en Syrie s’est tenu dernièrement à Moscou.

Cette fois, le ministère des Affaires étrangères de Russie a invité le président du Conseil national syrien (CNS) Abdel Basset Sayda. Mais il n’y a pas eu de rapprochement de positions. D’autre part, l’émissaire international Kofi Annan, qui poursuit sa tournée en Iran, a rencontré Bachar el-Assad en Syrie pour tenter de trouver une issue au conflit dans le pays. Il a annoncé lundi 9 juillet 2012 être tombé d’accord avec le président Bachar el-Assad sur une « approche » qu’il soumettra aux rebelles syriens.

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 19 Arton17225-1e35e

La diabolisation des médias occidentaux


Et si la version matraquée tous les jours par les médias français n’était pas la bonne ? C’est en tout cas l’avis du politologue Gérard Chalian, sur le plateau de « C dans l’air » du 14 juin 2012, sur France 5 : ce qu’il dit c’est que ce n’est pas uniquement un méchant contre des gentils et que la volonté d’intervention et les hésitations des Occidentaux ne sont pas forcément liées à des sentiments purement humanistes. Il dit qu’une intervention impliquerait beaucoup de conséquences géopolitiques.

Pour lui, ce qui se passe en Syrie est avant tout une affaire politique et non humanitaire. C’est en fait, l’exacerbation du conflit artificiel sunnite /chiite avec d’un côté pour les sunnites l’Arabie Saoudite, le Qatar, l’Union européenne, les Etats-Unis et Israël et de l’autre, les chiites, c’est-à -dire les Alaouites aidés par l’Iran. Le but de la manipulation est de casser l’Iran et de réduire le Hezbollah.

Nous verrons qu’il existe aussi l’argument énergétique. Le témoignage d’une Française, épouse d’un Franco-Syrien, qui a séjourné en Syrie du 19 mai au 12 juin 2012, est édifiant : « Alors que ce pays offrait une totale sécurité, les « Amis de la Syrie » y ont semé la violence. A Alep, des bandes armées ont fait leur apparition dans le 2e semestre 2011 : kidnapping, demandes de rançons… Une mafia très lucrative. Nous avons eu connaissance de nombreux récits d’enlèvements à toute heure et à tout endroit à Alep à un rythme quasi quotidien.

Les enfants ont pris l’habitude de téléphoner à leurs parents dès leur arrivée et départ de l’école. Les militaires et policiers sont les cibles privilégiées pour ceux qui sont payés pour tuer. Ainsi, un commandant de 35 ans a été abattu de 2 balles dans la tête un matin à 8 h 30 alors qu’il achetait du pain. Les commerçants ferment sur ordre d’hommes armés qui menacent de brûler leur boutique. Ainsi, le 2 juin, à la Médine (anciens souks) tout était fermé. Les médias français parlent alors de grève générale anti-régime. Lors de manifestations pro Bachar, des hommes armés s’infiltrent et se mettent à tirer dès que la foule est dense.

Ceci est filmé et envoyé aux chaînes de télévision. Le pouvoir conseille de ne pas faire de manifestations de soutien pour éviter ces tueries. La population, qui est confrontée aux kidnappings, bombes, asphyxie des commerces, connaît des difficultés d’approvisionnement en fuel, essence et gaz. Il n’y a pas pénurie en Syrie, mais les véhicules de transport sont attaqués et brûlés sur les routes. » (1)

« Pour ceux qui à l’étranger souhaitent apporter leur aide, il est impossible de virer de l’argent et impossible d’en retirer sur place (d’un compte en France par exemple). A Damas, tout semble comme avant, vie diurne et nocturne, malgré la menace des bombes. Cependant, beaucoup d’hôtels ont fermé, le tourisme est inexistant. A Homs, un seul quartier reste occupé par les rebelles. Les habitants se sont réfugiés dans les villages alentour chez la famille ou des amis.

Sur les grands axes routiers, l’ASL effectue des contrôles et abat sur le champ un militaire présent. (…) Il n’y a pas de guerre civile en Syrie, les communautés continuent de vivre en harmonie. Il y a des actes de barbarie et de violence de la part de mercenaires et de l’ASL contre des minorités pour provoquer une guerre civile. (…) Monsieur Sarkozy a en son temps exprimé au patriarche maronite venu le rencontrer que les chrétiens d’Orient devaient laisser leur pays aux musulmans et que leur avenir était en Europe. L’Occident applique en Syrie le même scénario qu’en Irak et en Libye. (…) L’opposition en Syrie participe de façon légale au changement. Les gens sont écoeurés par le manque d’objectivité des médias français. La seule source, l’Osdh, basée à Londres, est animée par un Frère musulman, payé par les services secrets britanniques. »(1)

L’argument énergétique


Le professeur Imad Fawzi Shueibi analyse les causes et les conséquences de la récente position de la Russie au Conseil de Sécurité de l’ONU. Le soutien de Moscou à Damas n’est pas une posture héritée de la Guerre froide, mais le résultat d’une analyse en profondeur de l’évolution des rapports de force mondiaux. La crise actuelle va cristalliser une nouvelle configuration internationale, qui d’un modèle unipolaire issu de la chute de l’Union Soviétique, va évoluer progressivement vers un autre type de système qui reste à définir. Inévitablement, cette transition va plonger le monde dans une période de turbulences géopolitiques.

L’attaque médiatique et militaire à l’encontre de la Syrie est directement liée à la compétition mondiale pour l’énergie, ainsi que l’explique le professeur Imad Shuebi : la Syrie, centre de la guerre du gaz au Proche-Orient. C’est ainsi que Imad Fawzi Shueibi analyse la situation actuelle. Il écrit : L’attaque médiatique et militaire à l’encontre de la Syrie est directement liée à la compétition mondiale pour l’énergie, ainsi que l’explique le professeur Imad Shuebi. (2)

« Avec la chute de l’Union soviétique, les Russes ont réalisé que la course à l’armement les avait épuisés, surtout en l’absence des approvisionnements d’énergie nécessaires à tout pays industrialisé. Au contraire, les USA avaient pu se développer et décider de la politique internationale sans trop de difficultés grâce à leur présence dans les zones pétrolières depuis des décennies. C’est la raison pour laquelle les Russes décidèrent à leur tour de se positionner sur les sources d’énergie, aussi bien pétrole que gaz. (…) Moscou misa sur le gaz, sa production, son transport et sa commercialisation à grande échelle. Le coup d’envoi fut donné en 1995, lorsque Vladimir Poutine mis en place la stratégie de Gazprom. (…) Il est certain que les projets Nord Stream et South Stream témoigneront devant l’Histoire du mérite et des efforts de Vladimir Poutine pour ramener la Russie dans l’arène internationale et peser sur l’économie européenne puisqu’elle dépendra, durant des décennies à venir, du gaz comme alternative ou complément du pétrole, avec cependant, une nette priorité pour le gaz. A partir de là , il devenait urgent pour Washington de créer le projet concurrent Nabucco, pour rivaliser avec les projets russes et espérer jouer un rôle dans ce qui va déterminer la stratégie et la politique pour les cent prochaines années. Le fait est que le gaz sera la principale source d’énergie du XXIe siècle, à la fois comme alternative à la baisse des réserves mondiales de pétrole, et comme source d’énergie propre.(…) Moscou s’est hâté de travailler sur deux axes stratégiques : le premier est la mise en place d’un projet sino-russe à long terme s’appuyant sur la croissance économique du Bloc de Shanghai ; le deuxième visant à contrôler les ressources de gaz. C’est ainsi que furent jetées les bases des projets South Stream et Nord Stream, faisant face au projet états-unien Nabucco, soutenu par l’Union européenne, qui visait le gaz de la mer Noire et de l’Azerbaïdjan. S’ensuivit entre ces deux initiatives une course stratégique pour le contrôle de l’Europe et des ressources en gaz.

Le projet Nord Stream relie directement la Russie à l’Allemagne en passant à travers la mer Baltique jusqu’à Weinberg et Sassnitz, sans passer par la Biélorussie. Le projet South Stream commence en Russie, passe à travers la mer Noire jusqu’à la Bulgarie et se divise entre la Grèce et le sud de l’Italie d’une part, et la Hongrie et l’Autriche d’autre part. »(2)

« Pour les États-Unis, poursuit le professeur Imad, le projet Nabucco part d’Asie centrale et des environs de la mer Noire, passe par la Turquie et devait à l’origine passer en Grèce, mais cette idée avait été abandonnée sous la pression turque. Ce projet, écrit le professeur Imad, bat de l’aile. A partir de là , écrit-il, la bataille du gaz a tourné en faveur du projet russe. En juillet 2011, l’Iran a signé divers accords concernant le transport de son gaz via l’Irak et la Syrie. Par conséquent, c’est désormais la Syrie qui devient le principal centre de stockage et de production, en liaison avec les réserves du Liban. C’est alors un tout nouvel espace géographique, stratégique et énergétique qui s’ouvre, comprenant l’Iran, l’Irak, la Syrie et le Liban. Les entraves que ce projet subit depuis plus d’un an donnent un aperçu du niveau d’intensité de la lutte qui se joue pour le contrôle de la Syrie et du Liban.

Elles éclairent du même coup le rôle joué par la France, qui considère la Méditerranée orientale comme sa zone d’influence historique, devant éternellement servir ses intérêts, et où il lui faut rattraper son absence depuis la Seconde Guerre mondiale. En d’autres termes, la France veut jouer un rôle dans le monde du gaz où elle a acquis en quelque sorte une « assurance maladie » en Libye et veut désormais une « assurance-vie » à travers la Syrie et le Liban. (…) L’empressement de la coalition Otan-Etats-Unis-France à mettre fin aux obstacles qui s’élevaient contre ses intérêts gaziers au Proche-Orient, en particulier en Syrie et au Liban, réside dans le fait qu’il est nécessaire de s’assurer la stabilité et la bienveillance de l’environnement lorsqu’il est question d’infrastructures et d’investissement gaziers. La réponse syrienne fût de signer un contrat pour transférer vers son territoire le gaz iranien en passant par l’Irak. Ainsi, c’est bien sur le gaz syrien et libanais que se focalise la bataille, alimentera-t-il. » (2)

« De plus, poursuit le professeur Imad, la coopération sino-russe dans le domaine énergétique est le moteur du partenariat stratégique entre les deux géants. Il s’agit, selon les experts, de la « base » de leur double veto réitéré en faveur de la Syrie. Parallèlement, Moscou affiche sa souplesse concernant le prix du gaz, sous réserve d’être autorisé à accéder au très profitable marché intérieur chinois. (…) En conséquence, les préoccupations des deux pays se croisent au moment où Washington relance sa stratégie en Asie centrale, c’est-à -dire, sur la Route de la soie. (…) Cet aperçu des mécanismes de la lutte internationale actuelle permet de se faire une idée du processus de formation du nouvel ordre international, fondé sur la lutte pour la suprématie militaire et dont la clé de voûte est l’énergie, et en premier lieu le gaz. La « révolution syrienne » est un paravent médiatique masquant l’intervention militaire occidentale à la conquête du gaz. Quand Israël a entrepris l’extraction de pétrole et de gaz à partir de 2009, il était clair que le Bassin méditerranéen était entré dans le jeu et que, soit la Syrie serait attaquée, soit toute la région pourrait bénéficier de la paix, puisque le XXIe siècle est supposé être celui de l’énergie propre. Selon le Washington Institute for Near East Policy (Winep, le think tank de l’Aipac), le Bassin méditerranéen renferme les plus grandes réserves de gaz et c’est en Syrie qu’il y aurait les plus importantes. La révélation du secret du gaz syrien fait prendre conscience de l’énormité de l’enjeu à son sujet. Qui contrôle la Syrie pourrait contrôler le Proche-Orient. » (2)

L’argument religieux : sunnite versus chiite


Un autre argument de basse intensité est le conflit artificiel sunnite-chiite. Le conflit en Syrie est devenu, écrit Bernard Haykel spécialiste du Moyen-Orient à l’université Princeton, une guerre par procuration entre Riyadh et Téhéran. Pendant de longues années, le salafisme a été le vecteur d’influence de l’Arabie Saoudite. Mais cette doctrine a créé des monstres, notamment Al-Qaîda, qui se sont retournés contre le régime des Al Saoud. Aujourd’hui, l’anti-chiisme et le discours contre l’Iran sont utilisés par la monarchie pour que les Saoudiens, à 90% sunnites, fassent bloc derrière le régime. Cela pourrait devenir aussi la nouvelle base des relations avec les États-Unis. Il a montré comment le régime saoudien tente de tirer son épingle du jeu dans le grand chambardement du printemps arabe. » (3)

« Mais c’est la Syrie qui est au centre de l’attention de l’Arabie Saoudite. Le roi s’est prononcé contre le régime de Bachar Al Assad. Il a rappelé son ambassadeur à Damas. Les Saoudiens estiment que l’Iran est aujourd’hui une menace réelle pour leur pays. Ils jugent que si Bachar Al Assad est renversé, ce sera un revers important pour l’influence de l’Iran dans la région. Il y a donc un flot d’argent saoudien qui vise à radicaliser les sunnites syriens, comme en 2006-2007 au Liban quand il s’agissait de radicaliser les sunnites locaux contre le Hezbollah. Riyadh ne considère plus qu’un changement dans la région est mauvais. « Enfin, elle tente de promouvoir cette approche à Washington. » L’Arabie Saoudite est sous protection militaire des Etats-Unis », conclut Bernard Haykel. » « Ces deux pays entretiennent aussi des relations commerciales fortes, dominées par les hydrocarbures et les ventes d’armes. » (3)

Le résultat de cette anomie


Quels sont les perdants et quels sont les gagnants ? Le grand perdant est d’abord et avant tout le peuple syrien qui paie le prix fort d’une guerre qui le dépasse. Il devient clair que la clé de la réussite économique et de la domination politique réside principalement dans le contrôle de l’énergie du XXIe siècle : le gaz. C’est parce qu’elle se trouve au coeur de la plus colossale réserve de gaz de la planète que la Syrie est sur une plaque tectonique énergétique. Une nouvelle ère commence, celle des guerres de l’énergie. Le grand gagnant dans tous les cas est Israël qui réussit – sans y participer – à affaiblir ses adversaires, l’Iran, les pays arabes qui ne comptent plus et le Hezbollah. On l’aura compris, la paix en Syrie n’est pas pour demain. Hélas !

Chems Eddine Chitour
thanneguy
thanneguy
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 893
Age : 49
Inscription : 16/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 19 Empty Re: USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale?

Message par François Bernon le Mar 8 Jan 2019 - 13:01

François Bernon
François Bernon
Hosanna au plus haut des cieux!

Masculin Messages : 477
Localisation : Paris
Inscription : 23/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 19 Empty Re: USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale?

Message par François Bernon le Mar 8 Jan 2019 - 13:02

Les Etats-Unis deviennent isolationnistes.
Ajouter aux favoris

« L’anti-américanisme est le socialisme des imbéciles »

De Gaulle

Une fois de plus, nous allons devoir réfléchir tous ensemble tant je suis loin d’être certain de bien comprendre les conséquences de ce que je suis en train d’écrire.

Le Président Trump vient de dire qu’il allait sortir de Syrie les 20000 hommes de troupe Américains qui s’y trouvent. Il parle aussi de faire revenir au pays au moins la moitié du contingent américain d’Afghanistan, ce qui déclenche une grosse panique chez les chauds partisans du complexe militaro industriel aux USA qui vont tout faire pour l’en empêcher. Mais ceci est une autre affaire.

Ce qui explique peut-être cette décision est l’annonce par les Russes qu’ils auraient mis au point des missiles naviguant à mach 10 et donc complètement inarrétables, ce qui veut dire en termes simples que TOUS les porte-avions américains sont maintenant susceptibles d’être détruits par les Russes en quelques minutes, ce qui ferait mauvais effet.

Et les Chinois qui testent le même genre d’armement ne seraient pas loin derrière.

La réalité est donc toute simple ; dans la course aux armements, les Etats-Unis, empêtrés dans des guerres territoriales où ils n’avaient rien à faire et où ils auraient dépensé environ 15000 milliards de dollars sur les 15 dernières années (excusez du peu), ont laissé tomber la recherche sur les nouveaux armements et donc ne produisent plus les meilleures armes au monde, pour la première fois depuis 1941.

Ce qui fout en l’air toute la stratégie militaire des Etats-Unis qui a toujours été fondée sur une projection de force le plus loin possible des Etats-Unis par l’intermédiaire de ses flottes, toujours organisées autour d’un ou deux porte-avions entourés de bateaux qui les protègent et capables d’abattre tous les missiles qui se dirigeraient vers le porte-avion. Cette stratégie est obsolète, puisqu’aucun missile d’interception américain n’est capable d’arrêter les nouveaux engins Russes.

Conceptuellement, les Russes sont donc maintenant capables de lancer une attaque éclair de « première frappe » qui ne serait pas automatiquement nucléaire mais qui feraient disparaitre tous les points de représailles possibles, sauf les sous-marins, ce qui forcerait les Etats-Unis à faire monter le conflit aux extrêmes, comme le craignait René Girard dans son livre sur Clausewitz et serait un suicide collectif.

Devant ce qui est une nouvelle réalité, les autorités américaines ont le choix soit d’essayer d’établir des bases militaires sur le sol même des pays qu’elles veulent contrôler, ce qui est la recommandation des néo-conservateurs américains, soit de se replier le plus vite possible sur le territoire américain en abandonnant toute prétention à un empire, laissant le reste du monde se débrouiller tout seul et donc se défendre tout seul, ce qui semble bien être l’idée de monsieur Trump.

Et puisque la grande idée du Président US est de forcer les entreprises à produire aux Etats- Unis si elles veulent vendre aux Etats- Unis, plutôt que partout ailleurs, il ne voit pas très bien pourquoi il devrait protéger militairement les voies de communications qui permettent aux gens qui produisent ailleurs de vendre aux USA moins cher en bénéficiant de la protection de la flotte US dont ils ne payent pas les coûts. D’une certaine façon, protéger les voies de communication, c’est protéger les concurrents des Etats-Unis sans leur faire payer le cout de cette protection. Une idée que monsieur Trump a toujours trouvé bizarre. Et on ne peut pas lui en vouloir….

Si le lecteur accepte cette réalité, qu’est que cela veut dire pour nous, Européens ou Français ?

Essayons de comprendre, ce qui ne va pas être chose aisée.

Commençons par la Méditerranée qui était devenue un lac américain, avec la VI Emme flotte, basée à Naples, d’où l’on contrôle l’Est, l’Ouest et le Sud de la mare nostrum (Un porte- avions, le Truman, 40 bateaux, 175 avions embarqués, 20000 hommes), des bases importantes en Turquie, une base anglaise à Chypre, des bases en Iraq et une en Syrie, en Territoire Kurde …)

La protection de la flotte américaine aujourd’hui ne vaut plus tripette, la base en Syrie a fermé, les troupes américaines quittent ce pays, ce qui est une défaite incroyable pour leurs alliés Saoudiens et une victoire tout aussi étonnante pour les Russes, les autorités locales en Turquie font toutes sortes de difficultés quand les USA utilisent leurs bases dans ce pays. Reste l’Iraq, qui est bien loin et pas bien sûr. Quant à Israël, voilà un pays qui a d’autres chats à fouetter et où les USA n’ont pas de présence militaire.

Pour être réaliste, le Moyen-Orient est donc passé de fait sous le contrôle des Russes, à partir de Tartous et de Vladivostok en raison de la révolution technologique dans les armements à laquelle la Russie vient de parvenir.

Inutile de dire que monsieur Erdogan a compris de quel côté sa tartine était beurrée et qu’une nouvelle alliance Turco-Russe pour contrôler l’Iran et l’Europe se dessine à l’horizon, ce qui serait un peu le mariage de la carpe et du lapin et ressemblerait fâcheusement au pacte Ribbentrop -Molotov de sinistre mémoire.

Il me semble que l’on peut dire aujourd’hui que l’idée de l’ex Président Sarkozy que la France rejoigne le commandement militaire de l’Otan pendant son mandat sans rien obtenir en échange est de la même qualité que sa décision de ne pas respecter le vote des français et de nous imposer la Constitution Européenne rédigée par cet autre grand désastreux monsieur Giscard sous le nom de traité de Lisbonne.

La bonne nouvelle est que les marines nationales Italiennes et Françaises vont sans doute pouvoir faire la police au large de la Lybie sans avoir à en demander la permission aux USA, et donc contrôler les flux migratoires, ce qui leur était interdit par les US depuis longtemps, mais va peut-être être autorisé, aux Italiens en tout cas.

Hélas, l’Espagne gérée par le Mélenchon local reste grande ouverte, quoique Vox soit en train de monter en force.

Mais imaginer le Président Français donner cet ordre à la marine française implique un changement dans la compréhension du monde de monsieur Macron, ce qui n’est pas gagné d’avance compte tenu de la remarquable capacité du personnage à ne rien comprendre au monde réel. On pourrait dire de monsieur Macron ce que Raymond Aron disait de Giscard : « Un homme brillant (?), qui ne sait pas que l’Histoire est tragique »

Venons-en au Nord de l’Europe, beaucoup plus important.

Ayant perdu la maitrise des mers qui était la leur jusqu’il y a peu, les USA ont immédiatement dénoncé le traitement de limitations des armes nucléaires qui les liaient à la Russie et il ne pouvait pas en être autrement, puisqu’il leur faut rétablir des sites de missiles nucléaires mobiles sur terre et non plus sur mer.

Mais les autorités allemandes en la personne du ministre des affaires étrangères ne l’entendent pas de cette oreille et ont fait savoir que c’était hors de question. Donc, non seulement les allemands ne veulent pas payer pour leur défense mais ils ne veulent pas que cette défense soit organisée à partir de leur territoire et on les comprend. Et en plus, le gaz qui permet à leur industrie de tourner vient de …Russie.

Quant aux Anglais, ils ont pris la décision de quitter ce bateau qui coulait il y a déjà deux ans et voilà qui ne va pas les inciter à revenir.

Bref, la nouvelle donne stratégique va couper l’Europe en deux, entre ceux qui vont se dire autant être protégée par les Russes (les Allemands) et ceux qui voudront continuer à être protégés par les USA du style du groupe de Visegrad

Et c’est peut-être à ce moment-là qu’il nous faut nous souvenir du mot de Lord Palmerston, le premier ministre Conservateur en Grande-Bretagne au XIX -ème siècle. : Les Nations n’ont ni amis permanents, ni alliés permanents. Elles n’ont que des intérêts permanents qu’il appartient au gouvernement de défendre »

Jusqu’à maintenant, je n’ai fait qu’un état des lieux.

A partir de maintenant je vais faire des hypothèses et donc je vais passer des faits a des conjectures, ce qui veut dire que j’ai de bonnes chances de me tromper.

Si mon analyse est la bonne, quel est l’intérêt des USA aujourd’hui ?

Avant tout, et dans la vieille tradition de la diplomatie Britannique empêcher une alliance Russo-Germanique qui dominerait sans difficultés l’Europe.

Comment empêcher ce qui semble inévitable à tout observateur de bon sens ?

La réponse est : en se rapprochant à toute allure du groupe de Visegrad, résurrection moderne de l’empire Austro -Hongrois dont on oublie trop souvent qu’il comprenait l’Italie du Nord pendant très longtemps, et lui offrir la protection militaire dont les allemands ne veulent plus. C’est ce que monsieur Trump a annoncé lors de son voyage en Pologne dans le discours qu’il a prononcé à Varsovie.

Et pour casser le libre passage de l’Allemagne au travers du groupe de Visegrad, le plus simple serait de casser l’Euro, en se servant de l’Italie comme Cheval de Troie.

Pour faite bref, l’Euro était utile aux américains tant que les allemands acceptaient les missiles américains sur leur territoire. Comme ils refusent de payer les USA pour leur défense, qu’ils refusent que l’on mette les nouveaux missiles sur leur territoire et qu’ils continuent à acheter le gaz russe, on peut vraiment se dire qu’aux yeux des hommes qui décident aux USA, l’Allemagne est en train de devenir un danger car l’alliance de l’Allemagne avec la Russie serait une vraie catastrophe qui forcerait les USA à quitter l’Europe aussi vite qu’ils vont quitter le Moyen-Orient.

Comme l’a écrit Kissinger dans son grand ouvrage, parfaitement rasoir d’ailleurs sur la diplomatie ; » Pauvre Allemagne, trop petite pour le monde, et trop grande pour l’Europe ». Pour les USA, il est sans doute nécessaireaujourd’hui de rappeler à l’Allemagne qu’elle est ‘trop petite pour le monde » une fois encore. Si donc l’Allemagne continue à refuser les conseils « amicaux » des États-Unis, la meilleure façon de la (re) mettre au tapis, c’est tout simplement de la ruiner, ce qui limiterait l’intérêt des Russes, en demandant aux Italiens de faire le sale boulot en sortant de l’euro, tout en collant les missiles en Pologne ou en Tchéquie de façon à casser le continuum territorial entre l’Allemagne et la Russie, au cas où….

Et où tout cela laisse t’il la diplomatie française, si tant est qu’une telle chose existât encore ?

Bonne question du lecteur qui y aurait pensé et à laquelle je n’ai pas de réponse. Jamais, et je dis bien, jamais, la diplomatie française n’a poursuivie avec tant de constance des chimères dont tout le monde-sauf elle- voit bien qu’elles sont complétement inadaptées à la situation actuelle de l’Europe et du monde. Reparler d’une communauté européenne de la défense (CED) qui a échoué ignominieusement en 1954, après un refus du parlement français, c’est vraiment du grand n’importe quoi…

Mais comment voulez-vous qu’un pays qui ne contrôle ni sa monnaie, ni son taux de change, ni son budget, ni ses frontières ni l’immigration qu’elle subit et qui est en état de cessation de paiement si la BCE cesse d’acheter des obligations françaises ait une diplomatie indépendante ? La diplomatie française est à peu près aussi crédible que celle du Venezuela ou du Zaïre.

Comme je ne cesse de l’écrire depuis trois ans, nous sommes en train de rentrer à toute allure dans des temps révolutionnaires et un proconsul nommé par la Commission Européenne est au pouvoir en France.

Dans cette optique les gilets jaunes sont peut-être le début de la révolte qui permettra à la France de retrouver son indépendance et donc à terme une diplomatie, une vraie.

Le chemin sera long et difficile, mais nous en avons vu d’autres.

« Allez la France, allez », comme on dit au Rugby, sport que monsieur Macron n’a jamais pratiqué.

La France est aujourd’hui sur les ronds-points et nulle part ailleurs, comme elle était à Londres en 1940.

Charles Gave
François Bernon
François Bernon
Hosanna au plus haut des cieux!

Masculin Messages : 477
Localisation : Paris
Inscription : 23/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 19 Empty Re: USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale?

Message par Isabelle-Marie le Mar 8 Jan 2019 - 14:55

@François Bernon a écrit:Comme je ne cesse de l’écrire depuis trois ans, nous sommes en train de rentrer à toute allure dans des temps révolutionnaires et un proconsul nommé par la Commission Européenne est au pouvoir en France.
Dans cette optique les gilets jaunes sont peut-être le début de la révolte qui permettra à la France de retrouver son indépendance et donc à terme une diplomatie, une vraie.
Le chemin sera long et difficile, mais nous en avons vu d’autres.
« Allez la France, allez », comme on dit au Rugby, sport que monsieur Macron n’a jamais pratiqué.
La France est aujourd’hui sur les ronds-points et nulle part ailleurs, comme elle était à Londres en 1940.
Charles Gave

Refaire le monde sur les ronds-points de France, original comme révolution   Étonné 

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 19 Iuye4810
Isabelle-Marie
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 5562
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 19 Empty Re: USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale?

Message par Ami de Saint Bernard le Mar 8 Jan 2019 - 16:24

nous sommes en train de rentrer à toute allure dans des temps révolutionnaires et un proconsul nommé par la Commission Européenne est au pouvoir en France.


tout à fait d'accord, je pense à la lumière des prophéties (je peux me tromper) que Macron en exil pourrait revenir dans les fourgons de l'armée européenne pas comme Président mais en appui au(x) roi(s) illégitimes qui suivront la première révolution


Marie Julie Jahenny: La France sera menacée de toutes part sans qu'on le sache à l'intérieur, la frayeur qu'en  causera la nouvelle mettra la France à feu et à sang


rien de nouveau sous le soleil, les USA ont procédé de même en Afghanistan et en Amérique centrale et l'URSS aussi sur ses propres zones d'influence révoltées en Europe orientale


n'oubliez pas, ne pas juger Macron n'est pas endosser ce qu'il fait, prions plutôt comme s'il était ce grand personnage qui se convertira à Paris.

Ami de Saint Bernard
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Messages : 2498
Inscription : 28/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 19 Empty Re: USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale?

Message par Calex le Mer 9 Jan 2019 - 22:22

@François Bernon a écrit:Les Etats-Unis deviennent isolationnistes.

Intéressante analyse, même si les S-300 arrivés depuis quelques mois en Syrie ont été oubliés.
Merci.
Calex
Calex
Combat avec l'Archange Michel

Masculin Messages : 1033
Age : 43
Inscription : 26/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale? - Page 19 Empty Re: USA, Iran, Israël, Russie, Chine, Syrie vers une 3em guerre mondiale?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 19 sur 19 Précédent  1 ... 11 ... 17, 18, 19

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum