Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

Israël et la délivrance finale - Page 4 Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Antivirus NORTON 360 Deluxe – 3 Appareils – 1 an (clé ...
4.99 €
Voir le deal

Israël et la délivrance finale

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Aller en bas

Israël et la délivrance finale - Page 4 Empty Re: Israël et la délivrance finale

Message par tous artisans de paix le Sam 14 Mar 2015 - 0:21

@Lotfi a écrit:Si dans les derniers jours Dieu sauvera les Juifs c'est en reconnaissant Jésus comme Messie....


Bonjour @Lotfi: comment donc interprétez-vous le terme "conversion" dans les phrases suivantes? scratch


@Tous artisans de paix a écrit:J'expliquais simplement que, contrairement à ce qu'il semblait penser - du moins, si j'ai bien compris les propos de Lotfi - les autres (la partie d'Israël qui n'a pas reconnu son Messie) ne sera pas châtiée à la fin des temps: elle obtiendra, au contraire, la grâce de la conversion et du salut. Elle rejoindra la nouvelle alliance.


@Tous artisans de paix a écrit:Simplement, il est dit depuis longtemps - par Saint Paul en personne, dans la Bible - que la destinée du peuple juif est d'obtenir la miséricorde de Dieu par la grâce d'une conversion, tout comme Dieu a offert le pardon aux païens et leur a donné de se convertir.


Bible Fillion, commentaires annotés

Raison pour laquelle Dieu n'abandonnera pas la nation qu'il avait comblée de ses bienfaits. Ses dons, d'une part, et de l'autre, son appel, ont un caractère irrévocable. Aussi, quoique Israël, pendant un temps considérable et par sa propre faute, se soit séparé de son Dieu et qu'il ait excité la colère céleste, sa destination providentielle n'a pas changé; c'est pourquoi il se convertira en temps voulu.


Par ailleurs:


@Lotfi a écrit:Vous nous présentez un autre Salut dans l'ancienne alliance ce qui vaudrait 2 Saluts.Telle est la position des Protestants.C'est faux il n' y a pas un peuple Elu sans reconnaitre Jésus.


Décidément! Shocked


C'est à croire que vous faites exprès de déformer mes propos!


Relisez attentivement ce que j'ai écrit: le salut ne vient que de la nouvelle alliance.


L'appartenance à l'ancienne alliance confère uniquement le bénéfice de l'élection des pères. Et quand je dis des pères, je dis que ce sont les mérites des pères qui sont pris en considération, non ceux des fils.


@Tous artisans de paix a écrit:Vous noterez qu'il est bien dit que l'élection demeure, que les juifs sont des témoins vivants de l'ancienne alliance qui n'a pas été révoquée, mais que la nouvelle alliance reste l'unique voie ultime de salut.


@Tous artisans de paix a écrit:
Je m'empresse de préciser que l'appartenance à Israël selon la chair ne confère pas pour autant le salut.


Seule l'appartenance à Israël selon l'esprit - la nouvelle alliance, l'Eglise - confère le salut.


L'appartenance à l'Israël selon la chair (ne) confère (que) le bénéfice de l'élection des pères. Et à cause de cette élection des pères, St Paul nous dit qu'ils restent des "bien-aimés".


Et puis, vous disiez vous-même à @Emmanuel:


@Tous artisans de paix a écrit:La question était présentée d'emblée d'une manière ambiguë et je le dis encore Point de salut hors de l'Eglise du Christ...çà ne veut pas dire que notre chère tous artisans de paix nie ce principe.

Quand je l'ai écrit c'était pour effacer toute ambiguïté sur la question.


Eh bien! Il faudrait savoir, cher @Lotfi! Laughing


Un coup, vous affirmez que je prétends qu'il y aurait un deuxième salut dans l'ancienne alliance, un coup vous dites que je ne nie pas le fait que le salut se trouve dans la seule Eglise du Christ.



Par ailleurs, depuis le début, je vous ai présenté:



- Des citations Bibliques: notamment l'épître de Saint Paul aux romains

- Des documents officiels de l'Eglise, issus du site officiel du Vatican: la déclaration Nostra Aetate et un extrait d'un texte de la commission pontificale Biblique.

- le catéchisme de l'Eglise catholique

- Des citations de commentaires annotés dans la Bible Fillion

- Des citations de Saints: Saint Bernard de Clairvaux, par exemple

- Le discours d'un évêque: Mgr Francis Deniau, évêque de Nevers

- Un texte tiré du site catholique Aleteia et expliquant la doctrine de l'Eglise


Il s'agit donc bien de l'enseignement de l'Eglise catholique, ce qu'@Emmanuel a d'ailleurs confirmé:


@Emmanuel a écrit:
@Emmanuel a écrit:Non, ici, @Lotfi, c'est toi qui n'a pas compris @tous artisans de paix.

Tu as affirmé que tous artisans de paix niait que la Nouvelle alliance était l'unique voie ultime de salut. Dire que c'est ce qu'a écrit tous artisans de paix est grave. Et c'est faux.


@Emmanuel a écrit:Tous artisans de paix a cité l'enseignement catholique, et cela est normal sur un forum catholique.


De votre côté, en réponse à mes arguments, il me semble que vous n'avez pas été très juste avec moi:


@Lotfi a écrit:Encore faut il lire ceci pour bien clarifier le chemin de l'erreur sur lequel vous marchez


@Lotfi a écrit:Les textes postés par tous artisans de paix sèment le doute car soient incompris soient mal interprétés.


@Lotfi a écrit:En vérité mes chers Frères et soeurs bien aimés tous artisans de paix nous propose la même interprétation donnée par l'Eglise Evangelique


@Lotfi a écrit:
@Lotfi a écrit:Or les dites Vidéos et l'explication donnée pae tous artisans de paix se recoupent pour nous faire avaler 0]]cette erreur grossière qui circule sue internet


@Lotfi a écrit:Mes chers Frères germains n'écoutez pas tous artisans de paix car elle vous propose un Salut en dehors de l'Eglise en concordance avec l'interprétation erronée faite par l'Eglise Evangelique.


@Lotfi a écrit:N'écoutez pas tous artisans de paix elle vous mène vers l'erreur


@Lotfi a écrit:Je disais çà depuis hier. Prêtez attention à ce que disent les membres du forum


@Lotfi a écrit:vous avez tout le temps chère tous artisans de paix pour faire une reflexion personnelle sur tout ce que vous avez écrit.


@Lotfi a écrit:Prenez garde ma chère pour ne plus nous mettre sous un faux drapeau


Ce n'est pas bien grave, dans l'absolu. Désolé


Mais puisqu'il est impossible d'avoir un échange honnête et que nous tournons en rond, j'aime autant quitter une bonne fois pour toutes cette discussion stérile.


Quoiqu'il en soit, je vous souhaite le meilleur et je prie pour que Dieu vous bénisse et qu'il vous donne, un beau jour, la grâce de vous convertir au catholicisme et de demander le baptême.


Jésus confiance


Paix Chapeau
tous artisans de paix
tous artisans de paix
Enfant de Dieu

Féminin Messages : 3355
Inscription : 17/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Israël et la délivrance finale - Page 4 Empty Re: Israël et la délivrance finale

Message par Lotfi le Sam 14 Mar 2015 - 0:47

@tous artisans de paix a écrit:


@Lotfi a écrit:La vrai alliance fut rompue par le Judaisme.


N'oubliez pas, @Lotfi, que si nous, les humains, nous sommes infidèles, Dieu, Lui, est fidèle, car il ne peut se renier Lui-même!


2 Timothée 2

13 si nous ne sommes pas fidèles, lui reste fidèle, car il ne peut se renier lui-même.



L'incrédulité de certains, qui n'ont pas reconnu Jésus, va-t-elle anéantir la fidélité de Dieu?

Apparemment non:


Romains 3

1 Quel est donc l'avantage du Juif? ou quelle est l'utilité de la circoncision?
2 Cet avantage est grand de toute manière. Et d'abord c'est qu'à eux ont été confiés les oracles de Dieu.
3 Mais quoi? Si quelques-uns n'ont pas cru, leur incrédulité anéantira-t-elle la fidélité de Dieu?
4 Loin de là!


Aussi, l'alliance de Moïse demeure toujours valide pour ceux qui n'ont pas reconnu Jésus!




@Lotfi a écrit:Les autres à la fin des temps seront chatiés car ils vont continuer à rompre avec l'Alliance.

J'aurais tendance à dire qu'Israël est, en quelque sorte, scindé en deux parties:


- Israël qui a reconnu son messie (les apôtres, les premiers chrétiens d'origine Israelite) et qui a été chercher des païens pour les intégrer au peuple de Dieu, lesquels païens ont, à leur tour, converti d'autres païens, etc...

--> En d'autres termes: l'Eglise.


- Israël selon la chair, qui est tombé dans l'aveuglement mais qui bénéficie toujours de l'élection de ses pères et à qui Dieu fera miséricorde, à la fin.


Vous voyez, @Lotfi: la doctrine de l'Eglise nous dit que cette élection du peuple juif n'a pas disparu. Dieu demeure fidèle, même si les hommes sont infidèles.


C"est ceci qui me parait ambigu.
Certes,merci pour vos prière pour moi
Que le Seigneur soit toujours à vos côtés belle âme spirituelle.
Lotfi
Lotfi
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Masculin Messages : 4808
Inscription : 01/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Israël et la délivrance finale - Page 4 Empty Re: Israël et la délivrance finale

Message par amineali le Mer 22 Avr 2015 - 13:16

Bonjour tout le monde,
excusez mon intrusion qui n'est qu'amical. Je voulais poser une question en rapport avec ce sujet et qui se résume à :
DIEU considère t-il les juifs comme un peuple élu si ce dernier continue de rejeter la parole de Jésus ?

amineali
Aime la Bible

Masculin Messages : 15
Inscription : 22/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Israël et la délivrance finale - Page 4 Empty Re: Israël et la délivrance finale

Message par tous artisans de paix le Mer 22 Avr 2015 - 14:36

Bonjour @amineali


"Israël, Peuple élu" --> il l'est, puisque c'est ce peuple qui a été élu pour apporter la lumière aux nations et c'est ce qu'il a fait.


Jésus est né au milieu de ce peuple et les apôtres (Pierre, Paul, Jean...) et les premiers chrétiens qui ont évangélisé le monde sont tous issus de ce peuple.


Dans un autre poste, je disais:


Israël est et demeurera toujours le peuple qui fut choisi par Dieu pour manifester sa volonté par les prophètes, envoyer son Messie et être la lumière des nations, puisque des membres de ce peuple vont évangéliser les nations et les amener au salut.


C'est ce Peuple là que Dieu a choisi - élu - il y a des milliers d'années, pour lui confier cette mission. On ne va pas refaire l'histoire!


Et puis l'Eglise est bâtie sur les apôtres, qui appartiennent à ce peuple bel et bien élu.


Va-t-on se mettre à dire que, tout compte fait, Dieu a retiré l'élection à ce peuple, qu'il a rejeté ce peuple, alors que des membres de ce peuple ont lutté pour que l'Eglise voit ses premiers jours et qu'ils ont accompli ce qu'ils avaient à accomplir en évangélisant les nations?


Par ailleurs, l'Eglise dit que, si les hommes sont infidèles, Dieu, Lui, reste fidèle. Dieu ne peut pas pécher, n'est-ce pas? Il ne peut pas se "renier lui-même", comme nous dit la Bible.


L'Eglise considère aussi que la 1ère alliance (celle de Moïse) n'a pas été révoquée: elle existe toujours.


C'est pourquoi l'Eglise considère que ce peuple demeure cher au coeur de Dieu, non pas à cause de ses mérites propres (ils sont, actuellement, dans l'erreur) mais à cause des mérites de leurs pères, qui ont conclu la 1ère alliance avec Dieu.


Et l'Eglise considère qu'ils sont appelés à se convertir un jour.


Saint Paul disait:


Romains 11

25 Frères, pour vous éviter de vous fier à votre propre jugement, je ne veux pas vous laisser dans l’ignorance de ce mystère : l’endurcissement d’une partie d’Israël s’est produit pour laisser à l’ensemble des nations le temps d’entrer.
26 C’est ainsi qu’Israël tout entier sera sauvé, comme dit l'Écriture : De Sion viendra le libérateur, il fera disparaître les impiétés du milieu de Jacob.
27 Telle sera pour eux mon alliance lorsque j’enlèverai leurs péchés.
28 Certes, par rapport à l’Évangile, ils sont des adversaires, et cela, à cause de vous ; mais par rapport au choix de Dieu, ils sont des bien-aimés, et cela, à cause de leurs pères.
29 Les dons gratuits de Dieu et son appel sont sans repentance.
30 Jadis, en effet, vous avez refusé de croire en Dieu, et maintenant, par suite de leur refus de croire, vous avez obtenu miséricorde ;
31 de même, maintenant, ce sont eux qui ont refusé de croire, par suite de la miséricorde que vous avez obtenue, mais c’est pour qu’ils obtiennent miséricorde, eux aussi.
32 Dieu, en effet, a enfermé tous les hommes dans le refus de croire pour faire à tous miséricorde.


Je remets également ce que j'avais écrit précédemment:


Simplement, il est dit depuis longtemps - par Saint Paul en personne, dans la Bible - que la destinée du peuple juif est d'obtenir la miséricorde de Dieu par la grâce d'une conversion, tout comme Dieu a offert le pardon aux païens et leur a donné de se convertir.


C'est repris par des documents officiels du Vatican, que j'ai cités précédemment.


Nostra Aetate

Selon le témoignage de l’Écriture Sainte, Jérusalem n’a pas reconnu le temps où elle fut visitée [9] ; les Juifs, en grande partie, n’acceptèrent pas l’Évangile, et même nombreux furent ceux qui s’opposèrent à sa diffusion [10]. Néanmoins, selon l’Apôtre, les Juifs restent encore, à cause de leurs pères, très chers à Dieu, dont les dons et l’appel sont sans repentance [11]. Avec les prophètes et le même Apôtre, l’Église attend le jour, connu de Dieu seul, où tous les peuples invoqueront le Seigneur d’une seule voix et « le serviront sous un même joug » (So 3, 9) [12].

Source: http://www.vatican.va/archive/hist_councils/ii_vatican_council/documents/vat-ii_decl_19651028_nostra-aetate_fr.html


Commission pontificale Biblique

Pour Paul, l'existence de ce Reste garantit l'espérance de la pleine restauration d'Israël (11,12.15). La défaillance du peuple élu entre dans un plan paradoxal de Dieu: elle sert au « salut des païens » (11,11). « L'endurcissement d'une partie d'Israël s'est produit jusqu'à ce que la pleine mesure des païens soit entrée, alors tout Israël sera sauvé », grâce à la miséricorde de Dieu, qui lui est promise (11,25-26). Entre-temps, Paul met en garde les chrétiens venus du paganisme contre le danger d'orgueil et de repli sur soi qui les guette, s'ils oublient qu'ils ne sont que des rameaux sauvages greffés sur le bel olivier, Israël (11,17-24). Les Israélites restent « aimés » de Dieu et promis à un avenir lumineux, « car les dons et l'appel de Dieu sont irrévocables » (11,29). Telle est la doctrine très positive, à laquelle les chrétiens doivent revenir sans cesse

Source: http://www.vatican.va/roman_curia/congregations/cfaith/pcb_documents/rc_con_cfaith_doc_20020212_popolo-ebraico_fr.html#IV/A



C'était aussi déjà ce qu'affirmait, en commentaires, une Bible catholique bien célèbre du 19ème siècle et réputée, justement, pour ses nombreux commentaires: la Bible Fillion.

Raison pour laquelle Dieu n'abandonnera pas la nation qu'il avait comblée de ses bienfaits. Ses dons, d'une part, et de l'autre, son appel, ont un caractère irrévocable. Aussi, quoique Israël, pendant un temps considérable et par sa propre faute, se soit séparé de son Dieu et qu'il ait excité la colère céleste, sa destination providentielle n'a pas changé; c'est pourquoi il se convertira en temps voulu.



C'est aussi ce qu'affirmait, par exemple, Saint Bernard de Clairvaux, au 12ème siècle:

Saint Bernard de Clairvaux

Un temps précis a été déterminé pour eux (les juifs), que l’on ne peut pas anticiper. Les païens doivent les précéder dans leur totalité.


N'hésitez pas à parcourir le fil en entier, vous y trouverez un certain nombre d'informations sur le sujet.


Amitiés Coucou


Dernière édition par tous artisans de paix le Mer 22 Avr 2015 - 14:50, édité 2 fois
tous artisans de paix
tous artisans de paix
Enfant de Dieu

Féminin Messages : 3355
Inscription : 17/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Israël et la délivrance finale - Page 4 Empty Re: Israël et la délivrance finale

Message par tous artisans de paix le Mer 22 Avr 2015 - 14:40

J'ajoute une dernière chose:


J'aurais tendance à dire qu'Israël est, en quelque sorte, scindé en deux parties:


- Israël qui a reconnu son messie (les apôtres, les premiers chrétiens d'origine Israelite) et qui a été chercher des païens pour les intégrer au peuple de Dieu, lesquels païens ont, à leur tour, converti d'autres païens, etc...

--> En d'autres termes: l'Eglise.


Isaïe 66

Le temps est venu de rassembler toutes les nations et toutes les langues. Elles viendront et verront ma gloire,
19 et je ferai un prodige au milieu d'eux. Et j'enverrai de leurs réchappés vers les nations, à Tarsis, à Phul et à Lud, qui tirent de l'arc, à Tubal et à Javan, vers les îles lointaines, qui n'ont jamais entendu parler de moi, et qui n'ont pas vu ma gloire; et ils publieront ma gloire parmi les nations.
20 Et ils ramèneront tous vos frères du milieu de toutes les nations, en offrande à Yahweh, sur des chevaux, sur des chars, en litière, sur des mulets et des dromadaires, vers ma montagne sainte, à Jérusalem, dit Yahweh, comme les enfants d'Israël apportent l'offrande dans un vase pur à la maison de Yahweh.
21 Et j'en prendrai même parmi eux pour prêtres et pour lévites, dit Yahweh


On peut aussi le nommer "Israël spirituel" ou encore, comme Saint Paul, "Israël de Dieu".


- Israël selon la chair, qui est tombé dans l'aveuglement mais qui bénéficie toujours de l'élection de ses pères et à qui Dieu fera miséricorde, à la fin.

tous artisans de paix
tous artisans de paix
Enfant de Dieu

Féminin Messages : 3355
Inscription : 17/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Israël et la délivrance finale - Page 4 Empty Re: Israël et la délivrance finale

Message par amineali le Mer 22 Avr 2015 - 16:54

Tous artisans de paix,
puisque les juifs ont rejeté la parole de DIEU, pourquoi ne pas dire que
les chrétiens sont le peuple élu ?

amineali
Aime la Bible

Masculin Messages : 15
Inscription : 22/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Israël et la délivrance finale - Page 4 Empty Re: Israël et la délivrance finale

Message par pedroso le Mer 22 Avr 2015 - 18:51

@amineali a écrit:Tous artisans de paix,
puisque les juifs ont rejeté la parole de DIEU, pourquoi ne pas dire que
les chrétiens sont le peuple élu ?

les chrétiens sont le peuple élu ?

Ca me plait beaucoup cette idée mais je ne vois pas l'intérêt. Il se disent peuple ou se croient peuple élu parce qu'il y a toujours cette prétention millénaire qui les caractérise depuis Moïse se mettant en colère contre le peuple ingrat.

Nous n'avons aucun avantage à se dire peuple élu car le catholicisme est déjà un universalisme dont le coeur rayonnant est Dieu. Cela suffit largement.

P+
pedroso
pedroso
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 815
Inscription : 17/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Israël et la délivrance finale - Page 4 Empty Re: Israël et la délivrance finale

Message par Emmanuel le Mer 22 Avr 2015 - 20:49

Israël est le "peuple élu" car il fût le tout premier peuple à être témoin de l'Amour du Seigneur pour l'Homme au travers de ses patriarches Abraham, Moïse, etc.

Israël est le peuple élu car c'est lui qui fût appelé à donner au monde le Messie, le Christ Jésus, le Fils de Dieu.

Maintenant, ce peuple élu est comme l'enfant prodigue qui s'est éloigné du père, dans la parabole. Mais même si l'enfant était éloigné de son père, il est toujours demeuré son fils, et le père attendait son retour avec angoisse et amour.

Fraternellement,

Emmanuel
Emmanuel
Emmanuel
Citoyen d'honneur

Masculin Messages : 10326
Inscription : 14/04/2010

http://imitationjesuschrist.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Israël et la délivrance finale - Page 4 Empty Re: Israël et la délivrance finale

Message par tous artisans de paix le Mer 22 Avr 2015 - 20:54

Bonjour @amineali,


puisque les juifs ont rejeté la parole de DIEU, pourquoi ne pas dire que
les chrétiens sont le peuple élu
?


"Pourquoi ne pas dire...?" --> Vous savez, ce n'est pas nous qui décidons: c'est Dieu. Very Happy


Nous ne pouvons pas aller contre la Vérité de Dieu. Le peuple de Dieu, c'est Israël.


Bien sûr, l'Eglise EST Israël. L'Eglise EST le peuple de Dieu.


Saint Pierre, dans une de ses lettres qui se trouve dans la Bible (le Nouveau testament), disait:


1 Pierre 2

09 Mais vous, vous êtes une descendance choisie, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple , pour que vous annonciez les merveilles de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière.
10 Autrefois vous n’étiez pas un peuple, mais maintenant vous êtes le peuple de Dieu ; vous n’aviez pas obtenu miséricorde, mais maintenant vous avez obtenu miséricorde.


Les disciples de Jésus étaient juifs, à la base. Ils appartenaient à Israël.


Et ces disciples ont converti des gens (des païens, aussi appelés "nations païennes") et ils les ont intégré à Israël.


Saint Paul dira qu'Israël est comme un arbre et que les païens convertis sont comme une branche sauvage qui a été greffée sur cet arbre.


L'Eglise est Israël "selon l'esprit". On parle aussi "d'Israël spirituel".


Saint Paul, dans une de ses lettres, employait aussi l'expression "Israël de Dieu":


Galates 6

15 Ce qui compte, ce n’est pas d’être circoncis ou incirconcis, c’est d’être une création nouvelle.
16 Pour tous ceux qui marchent selon cette règle de vie et pour l’Israël de Dieu, paix et miséricorde.


La marque de l'appartenance à la nouvelle alliance (l'alliance de Jésus), ce n'est pas une marque qui est faite dans la chair, comme la circoncision des juifs.


La marque de l'appartenance à la nouvelle alliance est une marque spirituelle, c'est une marque invisible à l'oeil nu. On parle symboliquement de "circoncision du coeur".


Mais les juifs n'ont pas été définitivement rejetés par Dieu.


Saint Paul, dans une de ses lettres, qui se trouve dans la Bible (Nouveau testament) nous dit bien que les juifs sont toujours des "bien-aimés" à cause de leurs pères, car les dons gratuits de Dieu et son appel sont sans repentance: Dieu ne revient pas sur sa parole.


Romains 11

25 Frères, pour vous éviter de vous fier à votre propre jugement, je ne veux pas vous laisser dans l’ignorance de ce mystère : l’endurcissement d’une partie d’Israël s’est produit pour laisser à l’ensemble des nations le temps d’entrer.
26 C’est ainsi qu’Israël tout entier sera sauvé, comme dit l'Écriture : De Sion viendra le libérateur, il fera disparaître les impiétés du milieu de Jacob.
27 Telle sera pour eux mon alliance lorsque j’enlèverai leurs péchés.
28 Certes, par rapport à l’Évangile, ils sont des adversaires, et cela, à cause de vous ; mais par rapport au choix de Dieu, ils sont des bien-aimés, et cela, à cause de leurs pères.
29 Les dons gratuits de Dieu et son appel sont sans repentance.


Les juifs continuent à adhérer à la 1ère alliance (l'alliance de Moïse). Ils sont Israël selon la chair.


Israël est comme divisé en deux parties:


L'Eglise, les chrétiens, c'est le peuple de Dieu de la nouvelle alliance (l'alliance de Jésus). C'est Israël selon l'esprit. C'est la partie qui a reconnu le Messie.


Les juifs, c'est le peuple de Dieu de l'ancienne alliance (l'alliance de Moïse). C'est Israël selon la chair. C'est la partie qui n'a pas encore reconnu le messie, qui s'est "endurcie", qui est dans l'aveuglement.


Saint Paul nous dit qu'ils se convertiront un jour et qu'alors, c'est Israël tout entier qui sera sauvé.


Romains 11

25 Frères, pour vous éviter de vous fier à votre propre jugement, je ne veux pas vous laisser dans l’ignorance de ce mystère : l’endurcissement d’une partie d’Israël s’est produit pour laisser à l’ensemble des nations le temps d’entrer.
26 C’est ainsi qu’Israël tout entier sera sauvé
(...)


Voilà. Désolé
tous artisans de paix
tous artisans de paix
Enfant de Dieu

Féminin Messages : 3355
Inscription : 17/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Israël et la délivrance finale - Page 4 Empty Re: Israël et la délivrance finale

Message par tous artisans de paix le Mer 22 Avr 2015 - 21:20

@Emmanuel a écrit:Israël est le "peuple élu" car il fût le tout premier peuple à être témoin de l'Amour du Seigneur pour l'Homme au travers de ses patriarches Abraham, Moïse, etc.

Israël est le peuple élu car c'est lui qui fût appelé à donner au monde le Messie, le Christ Jésus, le Fils de Dieu.

Maintenant, ce peuple élu est comme l'enfant prodigue qui s'est éloigné du père, dans la parabole. Mais même si l'enfant était éloigné de son père, il est toujours demeuré son fils, et le père attendait son retour avec angoisse et amour.

Fraternellement,

Emmanuel


Voilà, c'est très bien dit. thumright


On peut aussi dire qu'ils sont comme le fils aîné, qui "boude", à la fin de la parabole.


La parabole en question:


Luc 15

11 Jésus dit encore : « Un homme avait deux fils.
12 Le plus jeune dit à son père : “Père, donne-moi la part de fortune qui me revient.” Et le père leur partagea ses biens.
13 Peu de jours après, le plus jeune rassembla tout ce qu’il avait, et partit pour un pays lointain où il dilapida sa fortune en menant une vie de désordre.
14 Il avait tout dépensé, quand une grande famine survint dans ce pays, et il commença à se trouver dans le besoin.
15 Il alla s’engager auprès d’un habitant de ce pays, qui l’envoya dans ses champs garder les porcs.
16 Il aurait bien voulu se remplir le ventre avec les gousses que mangeaient les porcs, mais personne ne lui donnait rien.
17 Alors il rentra en lui-même et se dit : “Combien d’ouvriers de mon père ont du pain en abondance, et moi, ici, je meurs de faim !
18 Je me lèverai, j’irai vers mon père, et je lui dirai : Père, j’ai péché contre le ciel et envers toi.
19 Je ne suis plus digne d’être appelé ton fils. Traite-moi comme l’un de tes ouvriers.”
20 Il se leva et s’en alla vers son père. Comme il était encore loin, son père l’aperçut et fut saisi de compassion ; il courut se jeter à son cou et le couvrit de baisers.
21 Le fils lui dit : “Père, j’ai péché contre le ciel et envers toi. Je ne suis plus digne d’être appelé ton fils.”
22 Mais le père dit à ses serviteurs : “Vite, apportez le plus beau vêtement pour l’habiller, mettez-lui une bague au doigt et des sandales aux pieds,
23 allez chercher le veau gras, tuez-le, mangeons et festoyons,
24 car mon fils que voilà était mort, et il est revenu à la vie ; il était perdu, et il est retrouvé.” Et ils commencèrent à festoyer.
25 Or le fils aîné était aux champs. Quand il revint et fut près de la maison, il entendit la musique et les danses.
26 Appelant un des serviteurs, il s’informa de ce qui se passait.
27 Celui-ci répondit : “Ton frère est arrivé, et ton père a tué le veau gras, parce qu’il a retrouvé ton frère en bonne santé.”
28 Alors le fils aîné se mit en colère, et il refusait d’entrer. Son père sortit le supplier.
29 Mais il répliqua à son père : “Il y a tant d’années que je suis à ton service sans avoir jamais transgressé tes ordres, et jamais tu ne m’as donné un chevreau pour festoyer avec mes amis.
30 Mais, quand ton fils que voilà est revenu après avoir dévoré ton bien avec des prostituées, tu as fait tuer pour lui le veau gras !”
31 Le père répondit : “Toi, mon enfant, tu es toujours avec moi, et tout ce qui est à moi est à toi.
32 Il fallait festoyer et se réjouir ; car ton frère que voilà était mort, et il est revenu à la vie ; il était perdu, et il est retrouvé !” »


Les païens, qui vivaient loin de Dieu, étaient comme le fils qui s'est éloigné du Père (Dieu).
Les juifs étaient comme le fils aîné, qui est resté auprès du Père.


Quand les païens sont revenus vers Dieu, les juifs ont "boudé", comme le fils aîné. Ils ont refusé de rentrer dans la maison du Père et on choisi de "rester dehors". Ils se sont éloignés.


Mais ils restent bien-aimés de Dieu.


Benoît XVI disait, dans son livre, "Jésus de Nazareth", que les Pères de l'Eglise voyaient dans le fils cadet, les païens et qu'ils voyaient dans le fils aîné les juifs.


Il disait que cette 'interprétation "qui renvoie aux juifs n'est pas infondée tant qu'on la prend telle qu'elle est apparue dans le texte: une délicate tentative de persuader Israël, tentative qui se trouve entièrement entre les mains de Dieu"


Il insiste sur le fait que le Père ne remet pas en question la fidélité du fils aîné et aussi qu'il le qualifie bien de "fils".


Mais il considère que cette même interprétation devient erronée dès lors qu'on en fait une condamnation des juifs, dont il n'est nullement question dans le texte.


Amitiés Coucou
tous artisans de paix
tous artisans de paix
Enfant de Dieu

Féminin Messages : 3355
Inscription : 17/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Israël et la délivrance finale - Page 4 Empty Re: Israël et la délivrance finale

Message par amineali le Mer 22 Avr 2015 - 22:30

Sauf que DIEU est juste, il ne fait de différence entre juif, chrétien, musulman, athé, ...
Donc je trouve l'idée de coller le nom de peuple élu aux juifs est fausse, car les arabes comme les chrétiens d'orient sont aussi des descendants d'Abraham !

amineali
Aime la Bible

Masculin Messages : 15
Inscription : 22/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Israël et la délivrance finale - Page 4 Empty Re: Israël et la délivrance finale

Message par tous artisans de paix le Mer 22 Avr 2015 - 23:24

Vous n'avez pas compris la notion de "peuple élu", @amineali. scratch


Le peuple élu est le peuple que Dieu a choisi - pour des raisons qui lui sont propres - pour se faire connaître à lui, pour l'éduquer, pour venir chez lui (par Jésus) et pour que ce peuple puisse, ensuite, aller vers les autres peuples et les ramener à Dieu.


Il n'a pas été élu pour être meilleur que les autres. Il a été élu pour servir Dieu.


Ce peuple a été élu pour accomplir une mission particulière.


Il a été élu pour être la lumière des nations: sa mission était d'aller apporter la lumière aux nations païennes qui étaient dans les ténèbres, perdues dans leur idolâtrie, dans leur débauche et dans leurs péchés.


Ce peuple devait leur faire connaître Dieu, il devait les ramener vers Dieu, parce que Dieu aime tout le monde et qu'Il veut que tous les hommes soient sauvés.


1 Timothée 2

01 J’encourage, avant tout, à faire des demandes, des prières, des intercessions et des actions de grâce pour tous les hommes,
02 pour les chefs d’État et tous ceux qui exercent l’autorité, afin que nous puissions mener notre vie dans la tranquillité et le calme, en toute piété et dignité.
03 Cette prière est bonne et agréable à Dieu notre Sauveur,
04 car il veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la pleine connaissance de la vérité.


Pourquoi Dieu l'a-t-il choisi? Pourquoi ce peuple là plutôt qu'un autre?


On pourrait se poser la même question au sujet d'Abraham et des prophètes: pourquoi le Seigneur a-t-il choisi ces hommes là, plutôt que d'autres hommes?


Dieu a ses raisons! Nous n'avons pas à questionner ses choix!


C'est ainsi que le Seigneur a choisi de procéder, c'est tout. Qui sommes-nous pour juger des décisions de Dieu? Désolé


Et de fait, c'est ce qu'il s'est passé: les membres de ce peuple - les disciples de Jésus, c'est à dire ceux, parmi les juifs, qui ont reconnu Jésus comme Messie - sont partis évangéliser le monde et faire connaître Dieu à tous.


Et aujourd'hui, tout le monde, sans exception, est invité à entrer librement dans le peuple de Dieu et même à devenir enfant de Dieu par la communion avec Jésus-Christ, qui est Fils de Dieu.


(La communion, c'est faire UN avec Jésus. Jésus est véritablement Fils de Dieu et lorsque nous faisons UN avec Lui, nous devenons, nous aussi, enfants de Dieu)


C'est un magnifique cadeau que Dieu fait à tout être humain, quel qu'il soit: pourvoir devenir enfant de Dieu, pouvoir intégrer son peuple.


Saint Paul disait, en effet:


Colossiens 3

11 Ainsi, il n’y a plus le païen et le Juif, le circoncis et l’incirconcis, il n’y a plus le barbare ou le primitif, l’esclave et l’homme libre ; mais il y a le Christ : il est tout, et en tous.


Galates 3

26 Car tous, dans le Christ Jésus, vous êtes fils de Dieu par la foi


Malheureusement, un certain nombre de personnes, dans ce peuple élu, n'ont pas reconnu le Messie. Cela avait été annoncé, d'ailleurs, par la Bible.


Ils sont comme "aveuglés".


Il y a ceux, dans le peuple élu, qui ont reconnu le Messie (Jésus, Fils de Dieu et verbe de Dieu incarné) et qui ont accompli la mission de porter la lumière aux nations païennes et de ramener ces païens dans le peuple de Dieu --> Aujourd'hui, on les appelle "chrétiens".


Et il y a ceux, dans le peuple élu, qui n'ont pas encore su reconnaître le Messie --> on les appelle "juifs".


Ceux-là, nous croyons qu'ils ouvriront un jour les yeux et qu'ils se convertiront.


Cela ne nous empêche pas, en attendant, de leur témoigner quand même de notre foi, de prier pour eux, d'être en bons termes avec eux et de les aimer.


Enfin, j'ajoute que "la mission" continue: nous, chrétiens, nous avons toujours le devoir de faire connaître Dieu et de porter sa parole à ceux qui ne la connaissent pas, de porter la lumière à ceux qui demeurent dans les ténèbres. Very Happy


Amitiés Coucou
tous artisans de paix
tous artisans de paix
Enfant de Dieu

Féminin Messages : 3355
Inscription : 17/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Israël et la délivrance finale - Page 4 Empty Re: Israël et la délivrance finale

Message par amineali le Dim 26 Avr 2015 - 20:03

Je ne crois pas que le peuple juif soit encore le peuple élu, car il y a eu la venue d'une nouvelle religion appelée le christianisme que les juifs ne l'accepte toujours pas, c'est à dire que ce peuple continue à contredire DIEU !
Paix à vous.

amineali
Aime la Bible

Masculin Messages : 15
Inscription : 22/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Israël et la délivrance finale - Page 4 Empty Re: Israël et la délivrance finale

Message par Sofoyal le Dim 26 Avr 2015 - 20:20

Ce n'est pas faux.
C'est donc vrai
Sofoyal
Sofoyal
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2384
Inscription : 03/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Israël et la délivrance finale - Page 4 Empty Re: Israël et la délivrance finale

Message par tous artisans de paix le Lun 27 Avr 2015 - 1:56

Bonjour @Amineali


Comme cela a été dit et répété sur ce fil:


1) c'est le peuple qui a été choisi par Dieu il y a longtemps pour être la lumière des nations. Et c'est ce qu'il s'est passé! Des juifs ont reconnu le Christ et sont partis porter la parole de Dieu et la bonne nouvelle du Salut aux nations païennes.


2) les juifs d'aujourd'hui sont les descendants de ce peuple, par la chair. Leurs ancêtres ont conclu une alliance avec Dieu. Cette alliance existe toujours et Dieu y est fidèle. Les juifs, en tant que peuple, bénéficient donc des mérites qui reviennent à leurs ancêtres. Ces mérites leurs seront profitables: un jour, ils se convertiront, ils deviendront à proprement parler "enfants de Dieu" et alors, comme dit Saint Paul, "tout Israël sera sauvé".



1) L'Eglise est fondée sur ce peuple élu: les 1ers chrétiens sont tous juifs.


C'est et cela restera le peuple que Dieu a élu pour y envoyer ses prophètes et son Fils et pour répandre la lumière sur les nations.


Je vous remets le message d'@Emmanuel que je vous invite à relire attentivement:


@Emmanuel a écrit:Israël est le "peuple élu" car il fût le tout premier peuple à être témoin de l'Amour du Seigneur pour l'Homme au travers de ses patriarches Abraham, Moïse, etc.

Israël est le peuple élu car c'est lui qui fût appelé à donner au monde le Messie, le Christ Jésus, le Fils de Dieu.

Maintenant, ce peuple élu est comme l'enfant prodigue qui s'est éloigné du père, dans la parabole. Mais même si l'enfant était éloigné de son père, il est toujours demeuré son fils, et le père attendait son retour avec angoisse et amour.

Fraternellement,

Emmanuel


Dans sa déclaration Nostra Aetate, l'Eglise nous dit:

Elle (l'Eglise) rappelle aussi que les Apôtres, fondements et colonnes de l’Église, sont nés du peuple juif, ainsi qu’un grand nombre des premiers disciples qui annoncèrent au monde l’Évangile du Christ


Si l'Eglise disait qu'Israël n'est pas le peuple élu, alors cela voudrait dire que les chrétiens n'appartiennent pas au peuple élu!


C'est en effet avec ce peuple qu'est née l'Eglise: les apôtres sont nés du peuple juif et ils ont fondé l'Eglise.


Saint Paul ne se gênait pas pour rappeler qu'il est Israëlite:

Romains 11

01 Je pose donc la question : Dieu a-t-il rejeté son peuple ? Pas du tout ! Moi-même, en effet, je suis Israélite, de la descendance d’Abraham, de la tribu de Benjamin.



2) Les pères (c'est à dire les ancêtres) des juifs actuels furent choisis, élus par Dieu; si les juifs d'aujourd'hui ne bénéficiaient pas de l'élection de leurs pères, alors Saint Paul ne pourrait pas dire:


Traduction Crampon:

Romains 11

28 Il est vrai, en ce qui concerne l'Evangile, ils sont encore ennemis à cause de vous; mais eu égard au choix divin, ils sont aimés à cause de leurs pères.
29 Car les dons et la vocation de Dieu sont sans repentance.


Traduction liturgique:

Romains 11

28 Certes, par rapport à l’Évangile, ils sont des adversaires, et cela, à cause de vous ; mais par rapport au choix de Dieu, ils sont des bien-aimés, et cela, à cause de leurs pères.
29 Les dons gratuits de Dieu et son appel sont sans repentance.



Vous dites:

c'est à dire que ce peuple continue à contredire DIEU !


Oui, en rejetant le Christ, ils contredisent Dieu, en effet.


C'est pourquoi Saint Paul nous dit - dans le passage que j'ai cité au dessus - qu'ils sont "adversaires" par rapport à l'Evangile.


Malgré tout, cela n'empêche pas, d'après Saint Paul, qu'ils restent quand même aimés de Dieu, en tant que peuple, à cause de l'élection (peuple élu) de leurs ancêtres.  Very Happy


Dieu a conclu une alliance avec leurs ancêtres: L'Eglise nous dit que cette alliance n'a jamais été révoquée. Elle existe toujours.


Catéchisme Eglise catholique

121 L’Ancien Testament est une partie inamissible de l’Écriture Sainte. Ses livres sont divinement inspirés et conservent une valeur permanente (cf. DV 14) car l’Ancienne Alliance n’a jamais été révoquée.


Les juifs appartiennent à cette alliance.


Or, Dieu est fidèle à cette alliance, qu'il a conclue avec leurs ancêtres: c'est ainsi.


Dieu pourrait-il être infidèle?


Certes non! Dieu condamne l'infidélité: c'est de l'adultère!


La désobéissance des hommes, l'infidélité des hommes, les péchés des hommes n'empêchent pas Dieu d'être parfait, Lui!


Même si les hommes sont infidèles, même s'ils désobéissent, Dieu, Lui, est fidèle! Lui ne rend pas le mal pour le mal, Lui ne se venge pas, Lui ne pèche pas.


Et même si à l'heure actuelle, les juifs ne reconnaissent pas encore Jésus , Saint Paul nous dit qu'ils se convertiront un jour:


Romains 11

11 Je pose encore une question : ceux d’Israël ont-ils trébuché pour vraiment tomber ? Pas du tout ! Mais leur faute procure aux nations païennes le salut, pour qu’ils en deviennent jaloux.
12 Or, si leur faute a été richesse pour le monde, si leur amoindrissement a été richesse pour les nations, combien plus le sera leur rassemblement !


Romains 11

25 Frères, pour vous éviter de vous fier à votre propre jugement, je ne veux pas vous laisser dans l’ignorance de ce mystère : l’endurcissement d’une partie d’Israël s’est produit pour laisser à l’ensemble des nations le temps d’entrer.
26 C’est ainsi qu’Israël tout entier sera sauvé
, comme dit l'Écriture : De Sion viendra le libérateur, il fera disparaître les impiétés du milieu de Jacob.
27 Telle sera pour eux mon alliance lorsque j’enlèverai leurs péchés.
28 Certes, par rapport à l’Évangile, ils sont des adversaires, et cela, à cause de vous ; mais par rapport au choix de Dieu, ils sont des bien-aimés, et cela, à cause de leurs pères.
29 Les dons gratuits de Dieu et son appel sont sans repentance.
30 Jadis, en effet, vous avez refusé de croire en Dieu, et maintenant, par suite de leur refus de croire, vous avez obtenu miséricorde ;
31 de même, maintenant, ce sont eux qui ont refusé de croire, par suite de la miséricorde que vous avez obtenue, mais c’est pour qu’ils obtiennent miséricorde, eux aussi.


Et ce jour là, ils deviendront, à proprement parler, "enfants de Dieu" par la communion avec le Christ.


On note d'ailleurs déjà des conversions. Sans parler des juifs messianiques. thumright



Voici enfin la position officielle de l'Eglise catholique:


DECLARATION NOSTRA AETATE



4. La religion juive

Scrutant le mystère de l’Église, le saint Concile rappelle le lien qui relie spirituellement le peuple du Nouveau Testament à la lignée d’Abraham.

L’Église du Christ, en effet, reconnaît que les prémices de sa foi et de son élection se trouvent, selon le mystère divin du salut, chez les patriarches, Moïse et les prophètes. Elle confesse que tous les fidèles du Christ, fils d’Abraham selon la foi [6], sont inclus dans la vocation de ce patriarche, et que le salut de l’Église est mystérieusement préfiguré dans la sortie du peuple élu hors de la terre de servitude. C’est pourquoi l’Église ne peut oublier qu’elle a reçu la révélation de l’Ancien Testament par ce peuple avec lequel Dieu, dans sa miséricorde indicible, a daigné conclure l’antique Alliance, et qu’elle se nourrit de la racine de l’olivier franc sur lequel ont été greffés les rameaux de l’olivier sauvage que sont les Gentils [7]. L’Église croit, en effet, que le Christ, notre paix, a réconcilié les Juifs et les Gentils par sa croix et en lui-même, des deux, a fait un seul [8].

L’Église a toujours devant les yeux les paroles de l’apôtre Paul sur ceux de sa race « à qui appartiennent l’adoption filiale, la gloire, les alliances, la législation, le culte, les promesses et les patriarches, et de qui est né, selon la chair, le Christ » (Rm 9, 4-5), le Fils de la Vierge Marie. Elle rappelle aussi que les Apôtres, fondements et colonnes de l’Église, sont nés du peuple juif, ainsi qu’un grand nombre des premiers disciples qui annoncèrent au monde l’Évangile du Christ.

Selon le témoignage de l’Écriture Sainte, Jérusalem n’a pas reconnu le temps où elle fut visitée [9] ; les Juifs, en grande partie, n’acceptèrent pas l’Évangile, et même nombreux furent ceux qui s’opposèrent à sa diffusion [10]. Néanmoins, selon l’Apôtre, les Juifs restent encore, à cause de leurs pères, très chers à Dieu, dont les dons et l’appel sont sans repentance [11]. Avec les prophètes et le même Apôtre, l’Église attend le jour, connu de Dieu seul, où tous les peuples invoqueront le Seigneur d’une seule voix et « le serviront sous un même joug » (So 3, 9) [12].

Du fait d’un si grand patrimoine spirituel, commun aux chrétiens et aux Juifs, le saint Concile veut encourager et recommander la connaissance et l’estime mutuelles, qui naîtront surtout d’études bibliques et théologiques, ainsi que d’un dialogue fraternel. Encore que des autorités juives, avec leurs partisans, aient poussé à la mort du Christ [13], ce qui a été commis durant sa Passion ne peut être imputé ni indistinctement à tous les Juifs vivant alors, ni aux Juifs de notre temps. S’il est vrai que l’Église est le nouveau Peuple de Dieu, les Juifs ne doivent pas, pour autant, être présentés comme réprouvés par Dieu ni maudits, comme si cela découlait de la Sainte Écriture. Que tous donc aient soin, dans la catéchèse et la prédication de la Parole de Dieu, de n’enseigner quoi que ce soit qui ne soit conforme à la vérité de l’Évangile et à l’esprit du Christ.

En outre, l’Église, qui réprouve toutes les persécutions contre tous les hommes, quels qu’ils soient, ne pouvant oublier le patrimoine qu’elle a en commun avec les Juifs, et poussée, non pas par des motifs politiques, mais par la charité religieuse de l’Évangile, déplore les haines, les persécutions et les manifestations d’antisémitisme, qui, quels que soient leur époque et leurs auteurs, ont été dirigées contre les Juifs.

D’ailleurs, comme l’Église l’a toujours tenu et comme elle le tient encore, le Christ, en vertu de son immense amour, s’est soumis volontairement à la Passion et à la mort à cause des péchés de tous les hommes et pour que tous les hommes obtiennent le salut. Le devoir de l’Église, dans sa prédication, est donc d’annoncer la croix du Christ comme signe de l’amour universel de Dieu et comme source de toute grâce.


Source:

http://www.vatican.va/archive/hist_councils/ii_vatican_council/documents/vat-ii_decl_19651028_nostra-aetate_fr.html





Maintenant, j'avoue que je m'interroge: puis-je savoir ce qui peut bien motiver un musulman à:


- s'inscrire sur un forum chrétien pour ne parler spécifiquement que des juifs,

- ne tenir aucun compte des réponses qui sont apportées: vous semblez en effet les ignorer royalement, vous ne répondez pas aux arguments qui vous sont donnés

- et critiquer la position de l'Eglise catholique au sujet des juifs?


scratch


Bonjour @Sofoyal,


@Sofoyal a écrit:Ce n'est pas faux.
C'est donc vrai


Question


Qu'est-ce qui est donc vrai?


Qu'ils continuent à s'opposer à Dieu? Ou bien qu'ils ne bénéficient plus de l'élection?  scratch


Quant au fait qu'ils continuent à s'opposer à Dieu, Saint Paul nous dit certes qu'ils sont "ennemis" par rapport à l'Evangile.


Ils rejettent l'Evangile du Christ. Ils s'étaient opposés à sa diffusion.


Mais cela ne'empêche pas Saint Paul de dire qu'ils restent aimés à cause de l'élection de leurs pères. (Romains 11, 28-29)


Dieu a choisi leurs ancêtres pour conclure une alliance. Cette alliance n'a pas été révoquée et ils appartiennent à cette alliance.  Very Happy


Il y a aussi la déclaration Nostra Aetate qui nous dit ceci:


Selon le témoignage de l’Écriture Sainte, Jérusalem n’a pas reconnu le temps où elle fut visitée [9] ; les Juifs, en grande partie, n’acceptèrent pas l’Évangile, et même nombreux furent ceux qui s’opposèrent à sa diffusion [10]. Néanmoins, selon l’Apôtre, les Juifs restent encore, à cause de leurs pères, très chers à Dieu, dont les dons et l’appel sont sans repentance [11]. Avec les prophètes et le même Apôtre, l’Église attend le jour, connu de Dieu seul, où tous les peuples invoqueront le Seigneur d’une seule voix et « le serviront sous un même joug » (So 3, 9)
(...)
[12]S’il est vrai que l’Église est le nouveau Peuple de Dieu, les Juifs ne doivent pas, pour autant, être présentés comme réprouvés par Dieu ni maudits, comme si cela découlait de la Sainte Écriture


Enfin:


Romains 11

29 Car les dons et la vocation de Dieu sont sans repentance.


La Bible Fillion - une vieille Bible - commente ainsi ce verset:


Raison pour laquelle Dieu n'abandonnera pas la nation qu'il avait comblée de ses bienfaits. Ses dons, d'une part, et de l'autre, son appel, ont un caractère irrévocable. Aussi, quoique Israël, pendant un temps considérable et par sa propre faute, se soit séparé de son Dieu et qu'il ait excité la colère céleste, sa destination providentielle n'a pas changé; c'est pourquoi il se convertira en temps voulu.



Paix Coucou
tous artisans de paix
tous artisans de paix
Enfant de Dieu

Féminin Messages : 3355
Inscription : 17/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Israël et la délivrance finale - Page 4 Empty Re: Israël et la délivrance finale

Message par Sofoyal le Lun 27 Avr 2015 - 10:07

Une question peut être utile dans cette réflexion.
Une question qui peut se poser aussi bien à l'Israël spirituel, qu'à l'Israël selon la chair car désormais ils participent tous de cette élection et à la mission qui y affère.

La question est: Pourquoi est on élu?
Simplement pour porter une couronne flamboyante?
Ou pour accomplir une mission???

L'honnêteté oblige aussi à reconsidérer l'adhésion de l'Israël selon la chair à l'Alliance du Sinaï.
Se déclarer fidèle à cette alliance est une chose et  l'être vraiment en est une autre.

Les blessures d'un ami valant mieux que les baisers d'un ennemi,
il vaut mieux faire comprendre que l'Israël selon la chair n'est pas en vérité fidèle à L'Alliance dont il se prévaut.
C'est pourquoi le Seigneur leur dit: "celui qui vous accuse, c'est Moïse, en qui vous avez mis votre espérance. 46Car si vous croyiez Moïse, vous me croiriez aussi, parce qu'il a écrit de moi. 47Mais si vous ne croyez pas à ses écrits, comment croirez-vous à mes paroles?"

Je termine ma réflexion par la pensée suivante qui, il me semble,
rejoint la votre, @tous artisans de paix

Comme le démontrent bon nombre de nos hommes politiques,
Si vous vous montrez indigne votre mission et refusez de l'accomplir,
en vous montrant ainsi indigne de l’élection dont vous êtes l'objet,
vous n'en êtes pas moins élu pour autant...
L’Israël selon la chair est donc toujours élu.
Pour autant, dans son cas, cela signifie qu'il n'est pas réprouvé définitivement,
comme une pensée impie voudraient le faire croire.
(celle qui génère les violences envers les juifs)
Cela veut dire que les portes de la miséricorde sont toujours ouvertes pour Lui comme pour tous les peuples.
Dieu soit loué!!!
Sofoyal
Sofoyal
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2384
Inscription : 03/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Israël et la délivrance finale - Page 4 Empty Re: Israël et la délivrance finale

Message par tous artisans de paix le Lun 27 Avr 2015 - 14:26

Bonjour Sofoyal,


Une question peut être utile dans cette réflexion. La question qui peut se poser aussi bien à l'Israël spirituel, qu'à l'Israël selon la chair car désormais ils participent tous de cette élection et à la mission qui y affère.

La question est: Pourquoi est on élu?
Simplement pour porter une couronne flamboyante?
Ou pour accomplir une mission???


Oui, je suis d'accord: il ne s'agit pas de se reposer sur ses lauriers en disant "Youhou! Je suis éluuuuu!"   cheers


Commission pontificale Biblique


En des époques troublées et tourmentées, alors que l'avenir semblait fermé pour les Israélites, la certitude d'être le peuple élu de Dieu soutint leur espérance dans la miséricorde de Dieu et dans sa fidélité à ses promesses. Durant l'exil, le Second Isaïe reprend le thème de l'élection  107 pour consoler les exilés, qui avaient l'impression d'avoir été abandonnés par Dieu (Is 49,14). L'exécution du jugement de Dieu n'avait pas mis fin à l'élection d'Israël; celle-ci restait valide, car elle s'appuyait sur l'élection des patriarches. 108 A l'idée d'élection, le Second Isaïe relie celle de service, en présentant Israël comme « Serviteur du seigneur »,109 destiné à être « la lumière des nations » (49,6). Ces textes montrent clairement que l'élection, base d'espérance, comportait une responsabilité: Israël devait être, devant les nations, le « témoin » du Dieu unique. 110 En portant ce témoignage, le Serviteur arrivera à connaître le seigneur tel qu'il est (43,10). L'élection d'Israël n'implique pas le rejet des autres nations. Au contraire, le présupposé est que les autres nations appartiennent aussi à Dieu, car « la terre lui appartient et tout ce qui s'y trouve » (Dt 10,14), et Dieu « a donné aux nations leur patrimoine » (32,Cool. (...)


Pour Amos, il était clair qu'élection signifie responsabilité plutôt que privilège.


Évidemment, le choix vient en premier lieu et l'exigence en second. Il n'en est pas moins vrai que l'élection d'Israël par Dieu implique un niveau plus haut de responsabilité. En le rappelant, le prophète éliminait l'illusion qui faisait croire que le peuple élu avait prise sur Dieu.

L'indocilité obstinée du peuple et de ses rois provoqua la catastrophe de l'exil, annoncée par les prophètes. « Le seigneur décida: J'écarterai également Juda de devant moi, comme j'ai écarté Israël; je rejetterai cette ville que j'ai élue, Jérusalem, et le Temple dont j'avais dit: “Là sera mon nom” » (2 R 23,27). Cette décision de Dieu produisit son plein effet (2 R 25,1-21). Mais au moment où l'on disait: « Les deux familles qu'avait élues le Seigneur, il les a rejetées » (Jr 33,24), le Seigneur démentit formellement cette assertion: « Non! je les restaurerai, car je les prends en pitié. » (Jr 33,26). Déjà le prophète Osée avait annoncé qu'en un temps où Israël serait devenu pour Dieu « Pas-mon-peuple » (Os 1,Cool, Dieu lui dirait: « Tu es mon peuple » (Os 2,25). Jérusalem devait être reconstruite; au Temple rebâti le prophète Aggée prédit une gloire plus grande que celle du Temple de Salomon (Ag 2,9). L'élection était ainsi solennellement reconfirmée.


Nous avons effectivement tous une mission - nous aussi, chrétiens - à accomplir et il ne faudrait pas l'oublier. thumright


Et cette mission peut passer par la croix, que l'on a pourtant tendance à fuir. Jésus Croix


@Sofoyal a écrit:L'honnêteté oblige aussi à reconsidérer l'adhésion de l'Israël selon la chair à l'Alliance du Sinaï.
Se déclarer fidèle à cette alliance est une chose et  l'être vraiment en est une autre.

Les blessures d'un ami valant mieux que les baisers d'un ennemi,
il vaut mieux faire comprendre que l'Israël selon la chair n'est pas en vérité fidèle à L'Alliance dont il se prévaut.


C'est pourquoi Saint Paul nous dit qu'ils bénéficient des mérites de "leurs pères": il parle de leurs pères, pas d'eux-mêmes, puisque eux-mêmes sont, à l'heure actuelle, dans l'erreur. 


@Sofoyal a écrit:Comme le démontrent bon nombre de nos hommes politiques,
Si vous vous montrez indigne votre mission et refusez de l'accomplir,
en vous montrant ainsi indigne de l’élection dont vous êtes l'objet,
vous n'en êtes pas moins élu pour autant...


lol!


@Sofoyal a écrit:L’Israël selon la chair est donc toujours élu.
Pour autant, dans son cas, cela signifie qu'il n'est pas réprouvé définitivement,
comme une pensée impie voudraient le faire croire.
(celle qui génère les violences envers les juifs)
Cela veut dire que les portes de la miséricorde sont toujours ouvertes pour Lui comme pour tous les peuples.


D'ailleurs, à ce sujet:


Commission pontificale Biblique


Le peuple Juif et ses Saintes Ecritures

36. Dans sa Lettre aux Romains, Paul précise clairement qu'il s'agit, pour les chrétiens venus du paganisme, d'une participation à l'élection d'Israël, unique peuple de Dieu. Les Gentils sont « l'olivier sauvage », « greffé sur l'olivier franc » pour « bénéficier de la richesse de la racine » (Rm 11,17.24). Ils n'ont donc pas à se glorifier aux dépens des branches. « Ce n'est pas toi qui portes la racine, c'est la racine qui te porte » (11,18).

A la question de savoir si l'élection d'Israël est toujours valide, Paul donne deux réponses différentes; la première consiste à dire que des branches ont été coupées, à cause de leur refus de la foi (11,17.20), mais « il subsiste un reste selon une élection de grâce » (11,5). On ne peut donc pas dire que Dieu ait rejeté son peuple (11,1-2). « Ce que recherche Israël, il ne l'a pas atteint, mais l'élection — c'est à dire le reste élu — l'a atteint. Les autres ont été endurcis » (11,7). Une deuxième réponse consiste à dire que ceux des Juifs qui sont devenus « ennemis du point de vue de l'évangile » restent « aimés du point de vue de l'élection, à cause des pères » (11,28) et Paul prévoit qu'ils obtiendront donc miséricorde (11,27.31). Les Juifs ne cessent pas d'être appelés à vivre par la foi dans l'intimité de Dieu, « car les dons et l'appel de Dieu sont sans repentance » (11,29).

Le Nouveau Testament n'affirme jamais qu'Israël ait été rejeté. Dès les premiers temps, l'Église a estimé que les Juifs restent des témoins importants de l'économie divine du salut. Elle comprend sa propre existence comme une participation à l'élection d'Israël et à la vocation qui reste, en premier lieu, celle d'Israël, bien qu'une petite partie seulement d'Israël l'ait acceptée.

(...)

59. A la lumière de la résurrection de Jésus, qu'advient-il d'Israël, le peuple élu? Le pardon de Dieu lui est aussitôt offert (Ac 2,38) ainsi que le salut par la foi au Christ ressuscité (13,38-39); beaucoup de Juifs l'ont accepté, 266 y compris « une foule de prêtres » (6,7), mais les dirigeants se sont opposés à l'Église naissante et, en fin de compte, l'ensemble du peuple n'a pas adhéré au Christ. Cette situation a toujours suscité une profonde interrogation sur l'accomplissement du dessein salvifique de Dieu. Le Nouveau Testament en cherche l'explication dans les anciennes prophéties et constate que cette situation y est préfigurée, surtout en Is 6,9-10, très souvent cité à ce sujet. 267 Paul, surtout, en éprouve une vive souffrance (Rm 9,1-3) et approfondit le problème (Rm 9–11). Ses « frères selon la chair » (Rm 9,3) « ont buté contre la pierre d'achoppement » posée par Dieu; au lieu de compter sur la foi, ils ont compté sur les œuvres (9,32). Ils ont trébuché, mais pas « pour tomber » (11,11). Car « Dieu n'a pas rejeté son peuple » (11,2); en est témoin l'existence d'un « Reste », qui croit au Christ; Paul lui même fait partie de ce Reste (11,1.4-6). Pour Paul, l'existence de ce Reste garantit l'espérance de la pleine restauration d'Israël (11,12.15). La défaillance du peuple élu entre dans un plan paradoxal de Dieu: elle sert au « salut des païens » (11,11). « L'endurcissement d'une partie d'Israël s'est produit jusqu'à ce que la pleine mesure des païens soit entrée, alors tout Israël sera sauvé », grâce à la miséricorde de Dieu, qui lui est promise (11,25-26). Entre-temps, Paul met en garde les chrétiens venus du paganisme contre le danger d'orgueil et de repli sur soi qui les guette, s'ils oublient qu'ils ne sont que des rameaux sauvages greffés sur le bel olivier, Israël (11,17-24). Les Israélites restent « aimés » de Dieu et promis à un avenir lumineux, « car les dons et l'appel de Dieu sont irrévocables » (11,29). Telle est la doctrine très positive, à laquelle les chrétiens doivent revenir sans cesse

Source:

http://www.vatican.va/roman_curia/congregations/cfaith/pcb_documents/rc_con_cfaith_doc_20020212_popolo-ebraico_fr.html#IV/A


@Sofoyal a écrit:Dieu soit loué!!!


Amen


Dernière édition par tous artisans de paix le Lun 27 Avr 2015 - 14:45, édité 1 fois
tous artisans de paix
tous artisans de paix
Enfant de Dieu

Féminin Messages : 3355
Inscription : 17/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Israël et la délivrance finale - Page 4 Empty Re: Israël et la délivrance finale

Message par Sofoyal le Lun 27 Avr 2015 - 14:31

Merci de votre utilisation constante des textes bibliques
ainsi que des textes officiels de la Sainte Eglise.

J'apprécie le fait que cela contribue à garder le forum sur les rails du Christianisme Catholique.
thumright
Sofoyal
Sofoyal
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2384
Inscription : 03/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Israël et la délivrance finale - Page 4 Empty Re: Israël et la délivrance finale

Message par tous artisans de paix le Lun 27 Avr 2015 - 14:47

@Sofoyal a écrit:Merci de votre utilisation constante des textes bibliques
ainsi que des textes officiels de la Sainte Eglise.


Merci à vous, @Sofoyal.


Je suis heureuse de savoir que les citations ne "soûlent" pas trop. Razz


En même temps, c'est la parole de Dieu, donc... Soleil


Amitiés Coucou
tous artisans de paix
tous artisans de paix
Enfant de Dieu

Féminin Messages : 3355
Inscription : 17/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Israël et la délivrance finale - Page 4 Empty Re: Israël et la délivrance finale

Message par amineali le Lun 27 Avr 2015 - 23:14

Bonsoir tous les artisans de paix,
sauf que la majorité des juifs d'Israel sont européens et donc non descendants d'Abraham.
Paix à vous.

amineali
Aime la Bible

Masculin Messages : 15
Inscription : 22/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Israël et la délivrance finale - Page 4 Empty Re: Israël et la délivrance finale

Message par Sofoyal le Lun 27 Avr 2015 - 23:40

Et puis???
Le judaïsme se veut être une religion.

Les chrétiens sont de toutes les races.
Les musulmans aussi.
Qu'en déduisez vous?
Sofoyal
Sofoyal
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2384
Inscription : 03/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Israël et la délivrance finale - Page 4 Empty Re: Israël et la délivrance finale

Message par amineali le Jeu 30 Avr 2015 - 21:13

Le fait que le peuple Juif continue de rejeter la parole de DIEU, il ne peut donc prétendre apporter à l'humanité la parole de DIEU !

amineali
Aime la Bible

Masculin Messages : 15
Inscription : 22/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Israël et la délivrance finale - Page 4 Empty Re: Israël et la délivrance finale

Message par tous artisans de paix le Jeu 30 Avr 2015 - 22:45

Bonjour @amineali,


Le peuple juif a apporté la Parole de Dieu a l'humanité il y a environ 2000 ans. Il a donc rempli la mission pour laquelle il a été élu par le Seigneur.


Certains juifs (Saint Pierre, Saint Paul, Saint Jacques, Saint Jean...) ont en effet reconnu Jésus et ont apporté la Parole de Dieu à tous ceux qui voulaient bien l'accepter.


A travers le monde, de nombreux païens les ont écoutés et se sont convertis. Ils ont intégré le groupe de ces juifs qui ont reconnu Jésus et ont formé ensemble l'Eglise.


C'est dans la ville d'Antioche que, pour la 1ère fois, ceux qui croyaient en Jésus-Christ - juifs ou païens - furent appelés "chrétiens".


Le mot "chrétien" vient du mot "Christ" qui, en grec ancien, signifie "Messie".


Actes 11

25 Barnabé partit alors à Tarse chercher Saul.
26 L’ayant trouvé, il l’amena à Antioche. Pendant toute une année, ils participèrent aux assemblées de l’Église, ils instruisirent une foule considérable. Et c’est à Antioche que, pour la première fois, les disciples reçurent le nom de « chrétiens ».


Aujourd'hui, l'Eglise continue à accomplir sa mission d'apporter la Parole de Dieu au monde et attend avec impatience le moment où les (autres) juifs reconnaîtront en Jésus leur Messie et leur Dieu.


Et pas seulement les juifs, d'ailleurs! Mais tous ceux qui ne Le connaissent pas encore.


Cela vaut également pour les musulmans, qui ne connaissent pas vraiment le Seigneur Jésus et qui rejettent la Bible, qui est Parole de Dieu.


A présent, je crois qu'on a vraiment fait le tour de la question. Je verrouille donc ce fil, qui ne mène décidément plus nulle part.
tous artisans de paix
tous artisans de paix
Enfant de Dieu

Féminin Messages : 3355
Inscription : 17/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Israël et la délivrance finale - Page 4 Empty Re: Israël et la délivrance finale

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum