Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

L'inquisition ou le fantasme des ignorants ! Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
Kingston A400 – SSD interne – ...
Voir le deal
81.90 €

L'inquisition ou le fantasme des ignorants !

Aller en bas

L'inquisition ou le fantasme des ignorants ! Empty L'inquisition ou le fantasme des ignorants !

Message par Childebrand le Dim 9 Fév 2014 - 6:50

L'inquisition ou le fantasme des ignorants !
 
Aujourd’hui en 2012, lorsque l'on évoque l'inquisition, on pense a la terreur que l'église aurait exercée sur le monde entier, on pense à des tortures, a des massacres et aux bûchers où des milliers de personnes auraient été brulées , et pourtant puisse ne plaire à ce qui n'aime pas l'église , la réalité est tout autre
 
Premièrement inquisition en Latin inquisitio ( ɛ̃kizisjɔ̃ ) veut dire enquête, une enquête qui a pour but la recherche de la verité sur un accusé 
 
Deuxièmement , il n'y eut pas une Inquisition, mais trois, l'Inquisition médiévale, l'Inquisition espagnole et l'Inquisition romaine. Du strict point de vue historique, les confondre n'a pas de sens.
 
Les inquisitions étaient limitées à la France , l’Italie, l’Espagne, le Portugal et à quelques petits pays aux alentours
Toute l'Europe du Nord ( l’Angleterre entre autres )  et Europe de l’Est, (Grèce, Russie  etc..  )  n'ont pas commuent les inquisitions, c'est-à-dire que les Chrétiens protestant et orthodoxe ne sont pas concernés
( Notez que le protestantisme est né vers 1512 donc l'Angleterre etait encore catholique au début des premiers siècles de l'inquisition  )
 
Il est important de savoir qu'au Moyen Age en France ,  il y avait deux justices , une civile et l'autre Inquisitionnel et que la justice civile pratiqué le bûcher ( ainsi que la mort par pendaison et la décapitation )
 
L'inquisition les condamnations
 
En réalité, la plupart des condamnations prononcées par l’Inquisition sont… purement religieuses !
réciter des prières, assister à certains offices, jeûner, effectuer des dons aux églises, se rendre en pélerinage dans un sanctuaire voisin, ou dans les cas graves, à Rome, à St Jacques de Compostelle ou à Jérusalem.Il peut être imposé de porter un signe distinctif sur les vêtements (une croix), humiliation souvent remplacée, dès le XIIIè siècle, par une amende. Peine plus grave, la prison (l'emmurement). Le mot est à l'origine d'une légende : jamais les inquisiteurs n'ont fait emmurer vivant qui que ce soit ; un emmuré, c'est un prisonnier. En cas de deuil familial, de maladie, pendant de fêtes religieuses, les prisonniers obtiennent des permissions qu'ils passent chez eux. « Le pouvoir d'atténuer les sentences était fréquemment exercé », souligne Jean Guiraud (« L'Inquisition Médiévale » chez Tallandier).
 
Il existe plusieurs cas d’inquisiteurs qui ont été révoqués et punis par Rome parce qu’ils appliquent des sentences trop sévères. L’exemple le plus connu est celui de Robert le Bougre. Ce dominicain prononce des peines telles que trois évêques se plaignent de lui au Pape. Suspendu temporairement une première fois en 1233, il récidive et est condamné à la prison à vie en 1241.
 
La torture
 
La torture reste cependant peu pratiquée pendant les inquisitions : moins de 10% des cas selon Olivier Tosseri dans sont livre "  150 idées reçues sur l’Histoire" écrit , alors qu’elle est très utilisée par les tribunaux séculiers. L’Inquisition espagnole l’utilise aussi très peu : avant 1500, sur 300 procès devant le tribunal inquisitorial de Tolède, on relève 6 cas de torture. De 1480 à 1530, sur 2000 procédures du tribunal inquisitorial de Valence, on dénombre 12 cas de torture. Le manuel d’inquisition de Nicolas Eymerich (inquisiteur général d’Aragon) dit explicitement qu’il faut réserver la torture aux cas extrêmes et met en doute son utilité : ‘’La question est trompeuse et inefficace’’. L’historien américain du 19ème siècle Henri-Charles Lea, hostile à l’Inquisition, reconnait que ‘’dans les fragments de procédure inquisitoriale qui nous sont parvenus, les allusions à la torture sont rares  ( Histoire de l’Inquisition au Moyen Age , son ouvrage a été récemment réédité)
Il note aussi que "La croyance populaire selon laquelle la chambre de torture était le théâtre (...) d'un acharnement particulier à extorquer des aveux est une erreur imputable aux écrivains à sensation qui ont exploité la crédulité publique."
 
( Bien avant les inquisitions , en 886, le pape Nicolas 1er déclarait que ce moyen n'était admis ni par les lois humaines ni par les lois divines )

 
Le bûcher
 
  L'Inquisition en use fort peu. Là encore le mythe ne résiste pas à l'examen. En premier lieu, les aveux spontanés ou les condamnations légères exposent à des peines purement religieuses
Les condamnations capitales sont rares. Les victimes, dans ce cas, sont livrées au bras séculier -la justice laïque- qui pratique le bûcher. Ce supplice entraîne la mort par asphyxie la plupart du temps
 
Combien de mort ?
 
La recherche moderne ne cesse de réviser le nombre de victimes à la baisse.
A Albi, ville de 8000 habitants, de 1286 à 1329, sur une population cathare estimée à 250 croyants, 58 personnes seulement subissent des peines afflictives. De 1308 à 1323, l'inquisiteur, Bernard Gui prononce 930 sentences : 139 sont des acquittements ; près de 286 imposent des pénitences religieuses (impositions de croix, pélerinages ou service militaire en Terre Sainte) ; 307 sentences condamnent à la prison ; 156 sentences se partagent entre des peines diverses (emprisonnements théoriques, destructions de maisons, expositions au pilori, exil). Quant aux condamnations à mort, leur nombre s'élève à 42, soit une moyenne de 3 par an sur quinze ans, à une période où l'inquisition est particulièrement active.
 
D'après l'historien danois Gustav Henningsen, sur l'échantillon de 50 000 procédures de l'Inquisition espagnole s'étalant sur 140 ans (entre 1560 et 1700) qu'il a étudié, "Environ 1% seulement des accusés ont dû être exécutés".
 
La Revue des études juives étudia l’activité du tribunal de Badajoz entre 1493 et 1599. Elle y a recensé une vingtaine de condamnés à mort sur une période de 106 ans.

 L'inquisition de nos jours
 
L’Inquisition n’a pas complètement disparu du système juridique français. En effet, le système français est dit inquisitorial, il est l’héritier de l’Inquisition et de la révolution juridique que celle-ci a apportée. Dans ce système l’accusé est présumé innocent, c’est à l’accusation d’apporter les preuves de sa culpabilité. Un ministère public se met en place, qui peut mener l’affaire et déposer plainte au nom du préjudice subi, même si la victime retire sa plainte. Le fondement de ce système c’est l’enquête (« inquisitio » en latin), qui doit conduire à démontrer la culpabilité de l’accusé pour que celui-ci puisse être condamné.( source  voir aussi Comment se déroule un procès de l'inquisition )

Pour tout savoir sur l'inquisition voir cet excellent site :  L'Inquisition pour les nuls 
 
Voir aussi  ce site royaliste  et  Paroles de Catholiques
Childebrand
Childebrand
Avec Saint Maximilien Kolbe

Masculin Messages : 99
Age : 52
Inscription : 20/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

L'inquisition ou le fantasme des ignorants ! Empty Re: L'inquisition ou le fantasme des ignorants !

Message par Childebrand le Dim 9 Fév 2014 - 6:52

La chasse aux sorcières et l’Inquisition
Une conférence de Marion Sigaut


Marion Sigaut est une  historienne spécialisée sur la période du XVIII ième siècle

Childebrand
Childebrand
Avec Saint Maximilien Kolbe

Masculin Messages : 99
Age : 52
Inscription : 20/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

L'inquisition ou le fantasme des ignorants ! Empty Re: L'inquisition ou le fantasme des ignorants !

Message par Jean21 le Dim 9 Fév 2014 - 9:43

La somme de toutes les inquisitions de l'Eglise (qui furent dans leurs excès une grande maladresse qu'on lui reproche encore de nos jours) fait un nombre de victimes infime par rapport à la plus petite des révolutions idéologiques ou guerres au nom d'intérêts quelconques et systèmes dictatoriaux des derniers siècles.
Le rouleau compresseur capitaliste a déjà lui-même incomparablement plus de victimes, même si les bourreaux ne manipulent que des listings et des équations de rentabilité.
Jean21
Jean21
Pour la Paix

Masculin Messages : 3789
Inscription : 21/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

L'inquisition ou le fantasme des ignorants ! Empty Re: L'inquisition ou le fantasme des ignorants !

Message par Invité le Dim 16 Fév 2014 - 12:18

@Childebrand a écrit:
L'inquisition ou le fantasme des ignorants !
 
Aujourd’hui en 2012, lorsque l'on évoque l'inquisition, on pense a la terreur que l'église aurait exercée sur le monde entier, on pense à des tortures, a des massacres et aux bûchers où des milliers de personnes auraient été brulées , et pourtant puisse ne plaire à ce qui n'aime pas l'église , la réalité est tout autre
 
[...]



@Jean21 a écrit:La somme de toutes les inquisitions de l'Eglise (qui furent dans leurs excès une grande maladresse qu'on lui reproche encore de nos jours) fait un nombre de victimes infime par rapport à la plus petite des révolutions idéologiques ou guerres au nom d'intérêts quelconques et systèmes dictatoriaux des derniers siècles.

[...]



Le Génocide des Amérindiens !.. Au pape Benoît XVI, avec mes hommages

Par Zeinab ABDELAZIZ Professeur émérite de civilisation française

Après s’être illustré à Ratisbonne, en septembre 2006, en confirmant la supériorité absolue de la religion chrétienne et de sa Raison, en diffamant l’Islam et son Prophète, le pape Benoît XVI piétine les amérindiens dont il légitime l’extinction et met sous le boisseau un génocide sans pareil !

S’interrogeant sur l’acceptation de la foi chrétienne par les peuples d’Amérique latine et de la Caraïbe, au début de son discours d’ouverture de la 5e conférence de l’épiscopat latino-américain (Celam), le 13 mai à Aparecida, le pape trouve que : "Pour eux, cela a signifié accueillir le Christ, le Dieu inconnu que leurs ancêtres, sans le réaliser, cherchaient dans leurs riches traditions religieuses (...) En effet, l’annonce de Jésus et de son Evangile n’a supposé, à aucun moment, une aliénation des cultures précolombiennes, ni ne fut une imposition d’une culture extérieure"...

Ces déclarations, entre autres, soulevèrent le lendemain un tollé de la part des représentants des communautés amérindiennes, allant du désaccord total, au terme de génocide, en passant par : l’occultation de l’histoire, le choc de civilisation, l’ignorance totale de l’histoire, de Bartholomé de Las Casas, à l’accusation de mensonges et de fraudes... Le vendredi soir, le 18 mai, le président du Venezuela, Hugo Chavez, a demandé au pape Benoît XVI de présenter ses excuses aux Indiens d’Amérique, pour ces déclarations sur l’évangélisation du continent, en précisant, dans une entrevue télévisée et radiodiffusée : " Il s’est passé quelque chose de plus grave que l’holocauste au cours de la seconde guerre mondiale, personne ne peut le nier et sa sainteté ne peut nier l’holocauste aborigène sur cette terre". Traduits en chiffres, le génocide des temps moderne est évalué à six milles personnes, alors que celui des "conquistadors catholiques" dépasse les soixante millions de personnes... "Avec la vérité, on n’offense personne", conclut Chavez !

Première remarque à noter : l’étouffement de cet incident dans les médias , surtout la demande du président Hugo Chavez, exigeant des excuses de la part du pape pour les déclarations qu’il a faites et qui contredisent carrément la vérité historique. Même les quelques modestes sites internet qui avaient annoncé la nouvelle, s’empressèrent de la retirer !

C’est pourquoi il semble utile et intéressant à la fois d’avoir recours aux écrits de Bartholomé de Las Casas, de cet honnête prêtre franciscain, qui accompagna les envahisseurs, en 1502, mais fut rapidement écoeuré par la brutalité, le mépris de la vie des Indiens pratiqués par les conquérants : notamment en assistant, à Cuba, à des massacres qui l’épouvantent et dont il a laissé le récit dans un ouvrage de trois gros volumes, de quelque 2310 pages. Le manuscrit est resté inédit, et pour cause, durant plus de trois siècles, avant d’être imprimé en espagnol en 1986, puis traduit en français et publié en 2002.

En fait, nombreuses furent les interventions du père Bartholomé pour prendre la défense des habitants. En 1531 il rédige sa "Lettre au Conseil des Indes", où il s’exprime sur ce ton : "Pourquoi donc, au lieu d’envoyer des brebis qui convertissent les loups, envoyez-vous des loups affamés, tyranniques et cruels, qui dépècent, massacrent, scandalisent et épouvantent les brebis ?"

Mais il aura à affronter la résistance des colons et leurs révoltes. Il sera violemment attaqué et finira par se fixer dans un couvent pour se consacrer à rédiger la grande majorité de ses écrits. A part les trois volumes de "l’Histoire des Indes", Las Casas avait fait une "Très brève relation de la destruction des Indes", en 1552, adressée au "Très haut et très puissant seigneur le prince des Espagnes, don Felipe, notre seigneur", qui fut publiée de son vivant. C’est un brûlant réquisitoire, pris sur le vif, dans lequel il dénonce les atrocités, la cupidité et le cynisme des conquérants, mais qui renforça la violence contre lui, même après sa mort...

C’est de cette "brève relation de la destruction des Indes" de 154 pages, que nous relevons les citations suivantes, à titre d’exemples, avec l’espoir de redonner vie à ces cries d’alarme, de frustration et d’indignations, lancés par celui qui fut considéré, à juste titre, comme le premier défenseur des Indiens opprimés. Signalons que Las Casas a fait le récit des malheurs et des massacres perpétués, non seulement sur l’ensemble du continent, mais même dans la plus petite des îles et dans la plus petite des communautés :

"C’est chez ces tendres brebis, ainsi dotés par leur créateur de tant de qualités, que les Espagnoles, dès qu’ils les ont connues, sont entrés comme des loups, des tigres et des lions très cruels affamés depuis plusieurs jours. Depuis quarante ans, et aujourd’hui encore, ils ne font que les mettre en pièces, les tuer, les inquiéter, les affliger, les tourmenter et les détruire par des cruautés étranges, nouvelles, variées, jamais vues, ni lues, ni entendues. J’en dirai quelques-unes plus loin ; elles ont été telles que sur les trois millions de naturels de l’Ile Espagnole que nous avons vus il n’y en a plus deux cents aujourd’hui" (p. 50).

"Au cours de ces quarante ans, plus de douze millions d’âmes, hommes, femmes et enfants, sont morts injustement à cause de la tyrannie et des œuvres infernales des chrétiens. C’est un chiffre sûr et véridique. Et en réalité je crois, et je ne pense pas me tromper, qu’il y en a plus de quinze millions". (pp. 51-52).

"Avec leurs chevaux, leurs épées et leurs lances les chrétiens commencèrent des tueries et des cruautés étrangères aux Indiens. Ils entraient dans les villages et ne laissaient ni enfants, ni vieillards, ni femmes enceintes ou accouchées qu’ils n’avaient éventrés et mis en pièces, comme s’ils s’attaquaient à des agneaux réfugiés dans leurs bergeries. Ils faisaient des paris à qui ouvrirait un homme d’un coup de couteau, ou lui couperait la tête d’un coup de pique ou mettrait ses entrailles à nu. Ils arrachaient les bébés qui tétaient leurs mères, les prenaient par les pieds et leur cognaient la tête contre les rochers. D’autres les lançaient par-dessus l’épaule dans les fleuves en riant et en plaisantant et quand les enfants tombaient dans l’eau ils disaient : ’Tu frétilles, espèce de drôle !" ; ils embrochaient sur une épée des enfants avec leurs mères et tous ceux qui se trouvaient devant eux. Ils faisaient de longues potences où les pieds touchaient presque terre et par groupes de treize, pour honorer et révérer notre Rédempteur et les douze apôtres, ils y mettaient le feu et les brûlaient vifs. D’autres leur attachaient tout le corps dans de la paille sèche et y mettaient le feu ; c’est ainsi qu’ils les brûlaient. A d’autres et à tous ceux qu’ils voulaient prendre en vie ils coupaient les deux mains, et les mains de leurs pendaient, et ils leur disaient : "Allez porter les lettres", ce qui signifiait d’aller porter la nouvelle à ceux qui s’étaient enfuis dans les forêts. C’est ainsi qu’ils tuaient généralement les seigneurs et les nobles : ils faisaient un gril de baguettes sur des fourches, ils les y attachaient et mettaient dessous un feu doux, pour que peu à peu, dans les hurlements que provoquaient ces tortures horribles, ils rendent l’âme" (p. 55).

"Il fit entrer par la ruse les plus importants dans une maison de paille et il ordonna d’y mettre le feu. Ils furent brûles vifs. Tous les autres furent tués à coups de lance, une multitude à coups d’épée. Quant à la reine Anacaona, les soldats la pendirent pour l’honorer. Il arrivait que certains chrétiens, par pitié ou par cupidité, prennent des enfants pour les protéger et qu’ils ne soient pas tués, et les mettaient en croupe sur leur cheval, un autre Espagnol venait par-derrière et transperçait l’enfant de sa lance ; un autre, si l’enfant était par terre, lui coupait les jambes de son épée" (p. 60).

"Ce gouverneur et sa troupe inventèrent de nouvelles formes de cruautés et de tourments pour obliger les Indiens à découvrir de l’or et le leur donner. Un de ses capitaines, au cours d’une expédition qu’il fit sur son ordre pour voler et anéantir les Indiens, tua plus de quarante mille personnes. Un franciscain qui était avec lui, fray Francisco de San Roman, l’a vu de ses yeux. Le capitaine les a tués à coup d’épée, les a brûlés vifs et les a jeté aux chiens féroces, après diverses tortures" (p. 70).

"Et au point du jour, alors que les innocents dormaient avec leurs femmes et leurs enfants, ils attaquaient le village, qui était généralement en paille, et brûlaient vifs les enfants, les femmes et beaucoup d’hommes avant qu’ils leurs esprits. Ils tuaient ceux qu’ils voulaient et torturaient à mort ceux qu’ils prenaient vivants pour leur faire indiquer d’autres villages pourvus d’or ou dire où il s’en trouvait davantage que celui qu’ils trouvaient. Ceux qui restaient étaient marqués au fer comme esclaves. Quand le feu était éteint, les Espagnoles allaient chercher l’or qu’il y avait dans les maisons. C’est de cette manière et dans de telles actions que s’est occupé cet homme perdu avec tous les mauvais chrétiens qu’il commandait, de 1514 à 1521 ou 1522 (...) Les officiers du roi faisaient de même, chacun envoyant le plus de serviteurs ou de domestiques qu’il pouvait ; et le premier évêque de ce royaume envoyait aussi ses domestiques pour avoir sa part de profit" (p. 71).

"L’an 1518, ceux qui se disaient chrétiens s’en furent la piller et y tuer, tout en disant qu’ils allaient la peupler. De 1518 à aujourd’hui, en 1542, toute l’iniquité, toute l’injustice, toute la violence et la tyrannie exercées par les chrétiens aux Indes ont débordés et ont atteint leur comble. Parce que les chrétiens ont perdu toute crainte de Dieu et du roi et ont oublié qui ils sont. Les ravages et les cruautés, les tueries et les destructions, les dépeuplement, les vols, les violences et les actes tyranniques perpétrés dans tant de royaumes de la grande Terre Ferme sont si nombreux et si graves que tout ce que nous avons dit n’est rien en comparaison de ce qui a été fait ; même si nous les disions toutes, car nous taisons bien des choses, ce n’est comparable ni en nombre ni en gravité à ce qui a été fait et perpétré de 1518 à l’année où nous sommes, 1542" (p. 78).

"Un certain Espagnol qui allait à la chasse au cerf ou au lapin avec ses chiens ne trouva un jour rien à chasser, et il lui sembla que les chiens avaient faim : il enlève un tout petit garçon à sa mère, et avec un poignard il lui coupe les bras et les jambes et donne à chaque chien sa part, quand les chiens ont mangé les morceaux, il jette le petit corps par terre à toute la bande" (p. 101).

"Voilà donc les actions des Espagnoles qui vont aux Indes et qui, un nombre vraiment infini de fois, poussés par leur soif de l’or, ont vendu et vendent aujourd’hui encore, nient et renient Jésus-Christ" (p. 104).

"Que tous les véritables chrétiens et même ceux qui ne le sont pas sachent ce qui suit, et si l’on a jamais entendu parler d’une chose pareille : pour nourrir ces chiens, les Espagnoles emmènent sur les chemins beaucoup d’Indiens enchaînés, qui marchent comme des troupeaux de porcs ; les Espagnoles en tuent et tiennent boucherie publique de chair humaine : ils se disent les uns aux autres : "Prête-moi un quartier d’un de ces drôles pour donner à manger à mes chiens en attendant que j’en tue un autre" : comme s’ils échangeaient des quartiers de porc ou de mouton" (p. 148).

"Je déclare devant Dieu et ma conscience que d’après ce que je crois et ce que je considère comme vrai je n’ai dit et souligné, en gravité et en quantité, que le dix millième des perditions, des dommages, des destructions, des dépeuplements, des ravages, des meurtres, des grandes cruautés, particulièrement laides et horribles, des violences, des injustices, des vols et des tueries perpétrés sur les habitants et les terres des Indes, dans le passé et aujourd’hui encore" (p. 148).

"J’ai terminé mon travail à Valence le 8 décembre 1542, au moment où les violences, les oppressions, les tyrannies, les massacres, les vols, les destructions, les ravages et les anéantissements, les angoisses et les calamités que j’ai dits sont au comble de leur force partout aux Indes où il y a des chrétiens. Les chrétiens sont plus féroces et abominables dans certaines régions que dans d’autres" (p. 154).

Est-il lieu d’ajouter que presque pas une page, dans ce triste et révoltant récit, n’est exempte de ces atrocités commises par des chrétiens, au nom de la chrétienté, pour imposer le christianisme vaticanais, - drames qui se perpétuent jusqu’à nos jours sans relais ?!

C’est pourquoi je m’adresse à sa Sainteté, au très Vénérable Benoît XVI, pour lui demander : n’a-t-il pas suffit de presque deux mille ans de massacres et de tueries pour comprendre que l’évangélisation menée par l’Institution vaticane n’est pas de mise avec la Raison, avec la Logique, ou avec le sens du mot Humanité ? Deux mille ans au cours desquels votre Institution a eu recours au bûcher, au fil de l’épée, à l’Inquisition, à la torture ? C’est en 1224 que votre confrère le pape Grégoire IX admet le supplice du feu, et en 1244 l’autre confrère, le pape Innocent IV, instaure la torture dans la procédure de l’Inquisition ! Pour ne rien dire de toutes ces dizaines de congrégations, constituées de tous les âges, même des enfants, pour évangéliser le monde, ou de tous ces Ordres de Chevaliers, de Templiers, de Teutoniques, d’Hospitaliers ou ceux de Maltes, qui continuent, ceux-ci, jusqu’à nos jours, leurs croisades d’évangélisation ? N’avez-vous pas saisi, après presque deux mille ans de boucheries, perpétués au nom du Christ et du catholicisme, dans tous les pays et parmi tous les peuples de la terre, à travers les siècles, que les gens se sentent mal, humiliés, frustrés et privés de l’a.b.c. de leur droit de vivre leur vie, comme ils veulent, sans l’intervention d’évangélisateurs ?!

N’est-il pas temps que cette injustice, menée par l’Institution que vous présidez, prenne fin, en cessant surtout ce jeu de deux poids deux mesures qui provoque tous les malheurs du Moyen-Orient et ailleurs ? N’était-ce cette fameuse réhabilitation des Juifs, décrétée à Vatican II, l’usurpation de la terre de Palestine n’aurait sûrement pas eu lieu ! Et pourtant, malgré tous ces flagrants délits, qui contredisent vos Textes sacrées, votre confrère, le pape Jean Paul II, a su présenter les excuses, exigées par les Sionistes, pour le fameux génocide des temps modernes ...

Est-ce que toutes ces dizaines de million de personnes massacrées, dépecées, jetées aux chiens ou dans les flammes, dans les Amériques, et surtout l’Amérique latine, qui ont été éradiqués de sur terre avec leur civilisation et leur culture, ne méritent-ils pas le moindre geste humain pour que vous leur présentiez des excuses au nom de cette "Glorieuse" Institution Vaticane ?!

Est-ce que ce milliard et plus de musulmans, que vous avez délibérément outragé, en portant atteinte à l’Islam et au Prophète Muhammad, et en insistant avec acharnement à éliminer huit siècles de leur indéniable apport culturel et civilisateur des racines de l’Europe, ne méritent-ils pas des excusent de votre part ?!

Avec tout le respect dû à votre personne, à vos connaissances et au poste que vous occupez, je ne peux que dire : au lieu d’étouffer les échos des génocides et des gaffes commis, probité exige, de celui qui porte parmi ses titres : "Le Vicaire de Jésus-Christ", i-e : le Représentant de Dieu sur terre (Jésus ayant été déifié au Concile de Nicée en 325), d’être Équitable, d’être Juste et SANS parti pris, envers tout le monde !

De : Dr Zeinab ABDELAZIZ mardi 22 mai 2007


Source : http://www.gauchemip.org/spip.php?article3136

Un conseil aux concernés : Lorsque on ne connait pas l'histoire à en dire des mensonges sujet à cet Ethnocide Amérindien (par exemple c'est les microbes rapportés par les colons la première cause) qui est la plus grande « destruction massive d'hommes et de femmes de l'histoire de l'humanité » (Hitler peut aller se rhabiller à coté) afin de chercher des excuses en amoindrissant l'inquisition ici qui a été réellement dévastatrice, le silence est la meilleur des solutions...



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'inquisition ou le fantasme des ignorants ! Empty Re: L'inquisition ou le fantasme des ignorants !

Message par Emmanuel le Dim 16 Fév 2014 - 13:20

Tiens, un autre texte de propagande anti-catholique.
Emmanuel
Emmanuel
Citoyen d'honneur

Masculin Messages : 10326
Inscription : 14/04/2010

http://imitationjesuschrist.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

L'inquisition ou le fantasme des ignorants ! Empty Re: L'inquisition ou le fantasme des ignorants !

Message par Invité le Dim 16 Fév 2014 - 13:29

Cher Emmanuel,

Ah ?

Et en quoi il est « anti-catholique » ce texte qui met en avant le témoignage de père Bartholomé de Las Casas ?

De plus, comme tu le sais, Hugo Chavez était catholique (sans doute l'homme politique le plus catholique de cette planète).


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'inquisition ou le fantasme des ignorants ! Empty Re: L'inquisition ou le fantasme des ignorants !

Message par Emmanuel le Dim 16 Fév 2014 - 13:48

Bonjour Raphael,

Le témoignage sur les attaques des espagnols peut être instructif au regard des massacres, mais le reste est un ramassis habituel de généralisations et de jugements que l'on fait contre l'Église dans le but de la discréditer en tournant les coins ronds.

Fraternellement,

Emmanuel
Emmanuel
Emmanuel
Citoyen d'honneur

Masculin Messages : 10326
Inscription : 14/04/2010

http://imitationjesuschrist.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

L'inquisition ou le fantasme des ignorants ! Empty Re: L'inquisition ou le fantasme des ignorants !

Message par Invité le Dim 16 Fév 2014 - 14:05

« [...] généralisations et de jugements que l'on fait contre l'Église dans le but de la discréditer [...] » ? Ah bon ? ..

Car, si tel serait le cas, Chavez (j'insiste sur lui car surtout lui qui a demandé des excuses à l'ex-pape Benoît XVI dans ce texte), ne serait pas l'objet de ceci ci-dessous (à mon humble avis, mais je peux me tromper) :

Le défunt dirigeant vénézuélien Hugo Chavez aurait influencé la décision du Christ de choisir un pape latino-américain, a estimé mercredi soir le président vénézuélien par intérim Nicolas Maduro.

"Nous savons que notre commandant est monté aux cieux, et qu'il se trouve face au Christ. Il a fait quelque chose pour influencer le choix d'un pape sud-américain", a déclaré M.Maduro, cité par les médias locaux, lors de la cérémonie d'ouverture de la foire internationale du livre à Caracas.

"Il pourrait même aller jusqu'à convoquer une assemblée au paradis pour changer l'Eglise sur terre, afin que le peuple, le vrai peuple du Christ, dirige le monde", a poursuivi l'héritier politique de Chavez, décédé le 5 mars dernier des suites d'un cancer.

L'Argentin Jorge Mario Bergoglio, 76 ans, a été élu souverain pontife sous le nom de François mercredi à l'issue de cinq votes du conclave. Archevêque de Buenos Aires depuis 1998, il s'agit du premier pape de l'histoire originaire du continent américain.


Source : http://fr.ria.ru/world/20130314/197793403.html

Personne ne cherche à discréditer ni la sainte Eglise de notre seigneur, ni notre saint père, pas plus que le catholicisme, ni qui que ce soit ou quoi que ce soit, Emmanuel., Wink

Mais, il est vrai que La Vérité en ce qui est de cette inquisition historique des « faux chrétiens » n'est pas bonne à lire, ni à écouter, je te le conçois...

Amicalement,

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'inquisition ou le fantasme des ignorants ! Empty Re: L'inquisition ou le fantasme des ignorants !

Message par Emmanuel le Dim 16 Fév 2014 - 14:13

Ce que j'ai dit plus haut:

@Emmanuel a écrit:le reste est un ramassis habituel de généralisations et de jugements que l'on fait contre l'Église dans le but de la discréditer en tournant les coins ronds

Maintenant, voici ces généralisations et déformations dans ton article:

C’est pourquoi je m’adresse à sa Sainteté, au très Vénérable Benoît XVI, pour lui demander : n’a-t-il pas suffit de presque deux mille ans de massacres et de tueries pour comprendre que l’évangélisation menée par l’Institution vaticane n’est pas de mise avec la Raison, avec la Logique, ou avec le sens du mot Humanité ? Deux mille ans au cours desquels votre Institution a eu recours au bûcher, au fil de l’épée, à l’Inquisition, à la torture ? C’est en 1224 que votre confrère le pape Grégoire IX admet le supplice du feu, et en 1244 l’autre confrère, le pape Innocent IV, instaure la torture dans la procédure de l’Inquisition ! Pour ne rien dire de toutes ces dizaines de congrégations, constituées de tous les âges, même des enfants, pour évangéliser le monde, ou de tous ces Ordres de Chevaliers, de Templiers, de Teutoniques, d’Hospitaliers ou ceux de Maltes, qui continuent, ceux-ci, jusqu’à nos jours, leurs croisades d’évangélisation ? N’avez-vous pas saisi, après presque deux mille ans de boucheries, perpétués au nom du Christ et du catholicisme, dans tous les pays et parmi tous les peuples de la terre, à travers les siècles, que les gens se sentent mal, humiliés, frustrés et privés de l’a.b.c. de leur droit de vivre leur vie, comme ils veulent, sans l’intervention d’évangélisateurs ?!

N’est-il pas temps que cette injustice, menée par l’Institution que vous présidez, prenne fin, en cessant surtout ce jeu de deux poids deux mesures qui provoque tous les malheurs du Moyen-Orient et ailleurs ? N’était-ce cette fameuse réhabilitation des Juifs, décrétée à Vatican II, l’usurpation de la terre de Palestine n’aurait sûrement pas eu lieu ! Et pourtant, malgré tous ces flagrants délits, qui contredisent vos Textes sacrées, votre confrère, le pape Jean Paul II, a su présenter les excuses, exigées par les Sionistes, pour le fameux génocide des temps modernes ...

Est-ce que toutes ces dizaines de million de personnes massacrées, dépecées, jetées aux chiens ou dans les flammes, dans les Amériques, et surtout l’Amérique latine, qui ont été éradiqués de sur terre avec leur civilisation et leur culture, ne méritent-ils pas le moindre geste humain pour que vous leur présentiez des excuses au nom de cette "Glorieuse" Institution Vaticane ?!
Maintenant, je sais que tu aimes beaucoup Hugo Chavez, mais la vérité, c'est que François était tout simplement un saint homme. Dieu n'a pas de préférences politiques. Il veut des hommes pieux, saints, humbles, et François, que je connais depuis 2005, était celui qui était rempli le plus de ces vertus et que l'Esprit-Saint a choisi.

Dieu n'a pas besoin d'Hugo Chavez pour diriger Son Église.

Fraternellement,

Emmanuel
Emmanuel
Emmanuel
Citoyen d'honneur

Masculin Messages : 10326
Inscription : 14/04/2010

http://imitationjesuschrist.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

L'inquisition ou le fantasme des ignorants ! Empty Re: L'inquisition ou le fantasme des ignorants !

Message par Invité le Dim 16 Fév 2014 - 14:46

Et bien, je pense que François n'aurait pas fait une telle déclaration. Et si il l'aurait fait (ça serait impossible mais supposons), il aurait présenté ses excuses.

Benoît XVI, très controversé, à bien fait de démissionner,

Ceci dit, quelque chose ne me plait guère. On a tendance à dire que l'Eglise catholique est persécutée. De ce que mes yeux voient à travers le monde, je dirais que c'est le monde musulman qui est réellement persécuté, et de dire (à mes risques et périls) que le sionisme se sert du christianisme dans cet objectif...

Et parce que je suis persuadé que si ce génocide qui se passe en Palestine concernerait Israël, cela ferait longtemps que toutes les forces armées de la planète auraient réglé cette question...

Je ne veux pas défendre telle ou telle religion, ce n'est pas mon but, je ne fais que dénoncer les injustices et les mensonges en ce qui est de l'histoire des hommes. Et les massacres de masse d'êtres humains, ce n'est pas seulement ce qui est passé en boucle dans les chaines télévision et autres médias, ils concernent ceux-là même qui s'en plaignent...


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'inquisition ou le fantasme des ignorants ! Empty Re: L'inquisition ou le fantasme des ignorants !

Message par Emmanuel le Dim 16 Fév 2014 - 14:59

Benoît XVI est un homme de Dieu, très spirituel. Connaît-il toutes les subtilités de l'histoire de tous les peuples? Sûrement pas.

Les seules controverses autour de Benoît XVI ont été orchestrées par les médias, qui se sont attardés à lui donner une image bien négative, taisant tous les trésors qu'il partageait au monde par le biais de ses paroles et de ses écrits.

C'était un grand pape.

L'Église sera toujours persécutée, oui, car elle est l'institution fondée par Dieu pour conduire les âmes au Ciel. Et ainsi, Satan la déteste et cherche par-dessus tout à la détruire.

Fraternellement,

Emmanuel
Emmanuel
Emmanuel
Citoyen d'honneur

Masculin Messages : 10326
Inscription : 14/04/2010

http://imitationjesuschrist.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

L'inquisition ou le fantasme des ignorants ! Empty Re: L'inquisition ou le fantasme des ignorants !

Message par Invité le Dim 16 Fév 2014 - 15:18

Il a du travail Satan :

L'inquisition ou le fantasme des ignorants ! Religion-du-monde

L'inquisition ou le fantasme des ignorants ! 400px-AdherentsReligionsPourcentageMondial

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'inquisition ou le fantasme des ignorants ! Empty Re: L'inquisition ou le fantasme des ignorants !

Message par Jean21 le Dim 16 Fév 2014 - 15:32

J'essaie de vous comprendre, tout au moins de vous suivre Raphaël.
Vous cherchez quoi au juste ?
Vous désirez nous persuader de quoi ?

Jean21
Jean21
Pour la Paix

Masculin Messages : 3789
Inscription : 21/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

L'inquisition ou le fantasme des ignorants ! Empty Re: L'inquisition ou le fantasme des ignorants !

Message par oiseaublanc le Dim 16 Fév 2014 - 19:54

Raphaël, Israël ne fait que se défendre contre les attaques du hamas, organisation terroriste. Ces extrèmistes ne veulent pas la paix. Ils enseignent la haine du juif, ils n'ont pas d'espérance puisque le coran sème la zizanie, n'invite pas à l'amour du prochain.
oiseaublanc
oiseaublanc
Avec l'Archange Saint Michel

Masculin Messages : 195
Age : 49
Localisation : nord
Inscription : 10/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

L'inquisition ou le fantasme des ignorants ! Empty Re: L'inquisition ou le fantasme des ignorants !

Message par Emmanuel le Dim 16 Fév 2014 - 21:30

Raphael a écrit:Il a du travail Satan
Cette carte ne fait pas la différence entre l'Église catholique et les chrétiens séparés.

Enfin, mais surtout, l'Église n'est pas une affaire de nombre. La plupart des chrétiens se sont éloignés loin de ce qu'ils devraient faire pour être de véritables disciples du Christ. C'est la tactique de Satan pour détruire l'Église de l'intérieur comme de l'extérieur.

Fraternellement,

Emmanuel
Emmanuel
Emmanuel
Citoyen d'honneur

Masculin Messages : 10326
Inscription : 14/04/2010

http://imitationjesuschrist.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

L'inquisition ou le fantasme des ignorants ! Empty Re: L'inquisition ou le fantasme des ignorants !

Message par Invité le Dim 16 Fév 2014 - 22:11

Bonsoir Oiseaublanc,

Il y a des extrémistes racistes de partout.

Je pense que nos amis les arabes ont aussi énormément souffert. Toutes les ethnies du monde ont souffert et souffrent encore...

La tragédie du 11 septembre 2001 m'a énormément bouleversé car je sais que c'est sur un tissu de mensonges que les impérialistes se sont lancé dans une croisade Afghane et Irakienne (cela a aussi été un génocide).

Faut-il rappeler que Hezbollah, Hamas, Al-Qaïda et autres (bien que ce dernier a été historiquement une créature de la CIA) sont à déplorer autant que les Mossad et autres organismes bien plus destructeurs mais subtils et discrets (ils ont des moyens technologiques et des techniques de « guérilla subversive » afin de renverser des gouvernements que vous ne pourriez imaginer) ?

Je n'ai pas connaissance de ce qui est écrit dans le Coran mais j'ai connaissance de musulmans pacifiques ; la France est un pays où le pourcentage de Musulmans est aux alentours de 6% (Christianisme : 58% source CSA 2012) et pourtant c'est un pays qui vit en paix.

Par contre, je sais qui est le véritable « terroriste » planétaire, et ce n'est pas celui qui est montré du doigt par les médias-menteurs...

Fraternellement,

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'inquisition ou le fantasme des ignorants ! Empty Re: L'inquisition ou le fantasme des ignorants !

Message par Invité le Dim 16 Fév 2014 - 22:54

Très cher Emmanuel,

Oui, je suis d'accord avec toi. Toutefois, Le 11e commandement « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis » est le point commun fondamental de tous les chrétiens.

Etre catholique est une chance de plus concédée pour le pardon. Mais, Dieu a dit aussi que nous serions alors les 1er à être jugés parce que nous « savions » plus que les autres. Par conséquent, en revenant au sujet de cette inquisition, ces inquisiteurs qui n'ont pas œuvré dans l'amour mais dans l'horreur avec Satan, ils sont donc les premiers à brûler en enfer...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'inquisition ou le fantasme des ignorants ! Empty Re: L'inquisition ou le fantasme des ignorants !

Message par Emmanuel le Lun 17 Fév 2014 - 0:17

Oui, sauf qu'il ne faut pas oublier de se rappeler le premier article de ce fil qui ramène les choses en place face à la désinformation systématique à propos de "l'inquisition".

Beaucoup, beaucoup de désinformation, et si je me souviens bien, nous en avions déjà parlé.

Fraternellement,

Emmanuel
Emmanuel
Emmanuel
Citoyen d'honneur

Masculin Messages : 10326
Inscription : 14/04/2010

http://imitationjesuschrist.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

L'inquisition ou le fantasme des ignorants ! Empty Re: L'inquisition ou le fantasme des ignorants !

Message par Invité le Lun 17 Fév 2014 - 1:01

Je sais, Emmanuel, que c'est un outil puissant afin de discréditer la sainte Eglise. Et bien sûr que je me rappelle notre discussion sur le sujet,

On restera sur le fait que il y a eu de nombreux abus (c'est cela que je voulais détailler), tout comme il y a eu des inquisiteurs honnêtes, pas cruels du tout.

Pour ces généralisations donc, c'est plus du ressort de la haine envers l'Eglise que autre chose...

Amicalement,

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'inquisition ou le fantasme des ignorants ! Empty Re: L'inquisition ou le fantasme des ignorants !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum