Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

Apocalypse : Réflexions sur "la bête qui monte de l’abîme" Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-80%
Le deal à ne pas rater :
Batterie externe à induction Samsung avec charge rapide sans fil ...
9.99 € 49.40 €
Voir le deal

Apocalypse : Réflexions sur "la bête qui monte de l’abîme"

Aller en bas

Apocalypse : Réflexions sur "la bête qui monte de l’abîme" Empty Apocalypse : Réflexions sur "la bête qui monte de l’abîme"

Message par Séraphin le Sam 21 Déc 2013 - 18:25

Cher(e)s Ami(e)s

Je vous livre quelques éléments de réflexions personnelles concernant ce passage de l’Apocalypse.

Verset 7: "Quand ils auront achevé leur témoignage, la bête qui monte de l’abîme leur fera la guerre, les vaincra, et les tuera. "

DEFINITION D’UNE BÊTE, DE L’ETRE HUMAIN, ET DE L’ANGE

Qu’est-ce qu’une bête ? « Tout être animé excepté l’homme » nous répond le dictionnaire.

Une Bête est différente d’un homme par ses réactions, son raisonnement, et ses instincts.
La Bête cherche systématiquement à combler ses besoins primaires et se limite à cela. (Nourriture, logis, reproduction, protection des petits pour les plus évoluées)

Chez l’homme, on trouve des « humains-animaux » qui se limitent également à des besoins primaires : nourriture, logis, reproduction, sexualité, protection de la descendance.

Chez l’homme on trouve aussi des « sous-humains » appelés communément des « brutes », et qui sont situés EN DESSOUS de la bête, dont les besoins primaires sont : Sexe, argent, pouvoir ». Cette sous-race prospère généralement dans des milieux définis : Racaille, bandits, mafias, loges maçonniques ; hommes politiques, certains chefs d’entreprise, certains lobbies de dépravés…etc.

Enfin, toujours chez l’homme, on trouve « l’être humain normal » capable de se transcender, d’aimer sans objet, de dépenser son temps et/ou son argent pour des causes humanitaires ou de protection animale, d’aider son prochain sous des formes multiples sans rien attendre en retour. L’être humain (normal) est souvent croyant, et cherche à améliorer l’état global de l’humanité. En bref, il a un fort sentiment d’altruisme.

La Bête a ceci de particulier que son psychisme ne ressemble en rien à celui de l’homme. Elle cherche systématiquement à combler ses besoins primaires. Or, les besoins primaires de la bête de l’Apocalypse, sont : destructions de l’humanité sous tous ses aspects : physiques, psychiques, spirituels.

En cela, elle ressemble en partie à un ange au sens décisionnel. L’Ange en effet, à la différence de l’homme, ne peut pas se tromper. Lorsqu’il conçoit une chose, il l’analyse, en connait la source et l’aboutissement, et décide d’agir en conséquence. Mais JAMAIS il ne revient sur sa décision une fois celle-ci prise. C’est un jusqu’au boutiste. C’est inscrit dans sa « nature » d’ange.

Prenons un exemple : à supposer que les anges puissent se reproduire entre-eux (ce qui n’est pas le cas, puisqu’ils sont asexués), il n’y aurait JAMAIS de divorces chez les anges. L’Ange analyserait la totalité de celui ou de celle à qui il va s’unir, et choisirait de s’unir définitivement ou de ne pas se marier. Chez l’homme de telles erreurs de choix du ou de la partenaire existent parce que son système analytique, ses capacités de réflexions, son intelligence et ses déductions sont de très loin, inférieures à celles des anges. L’Intelligence d’un ange par rapport à l’homme, est similaire à celle d’un homme vis-à-vis d’une grenouille. Les deux intelligences sont parfaitement INCOMPARABLES en termes de nature et de grandeur. C’est pourquoi ceux qui réfléchissent à une probable repentance de Satan ou des démons tombent dans le piège de l’anthropomorphisme. (L'anthropomorphisme est l'attribution de caractéristiques du comportement ou de la morphologie humaines à d'autres entités non humaines).

Leurs décisions étant prises, les démons savaient ce qu’ils encouraient. Ils choisirent quand même cette voie ténébreuse et ne désirèrent pas en changer.

Le regret, la repentance, sont des éléments inimaginables pour eux et parfaitement abstrait. Le pourraient-ils qu’ils ne le feraient pas. Car regretter, c’est faire preuve d’humilité en reconnaissant ses erreurs. Or, il n’y a pas de notion d’erreur chez eux. Leur action est délibérée et ils en connaissent et assument parfaitement les conséquences.

En ceci, nous pouvons dire que la bête (l’animal) est un être déterminé. Certes, la bête (l’animal) n’a pas la sagesse d’un homme et encore moins celle d’un ange. Lorsqu’on lui dit d’attaquer, elle attaque de tout son pouvoir décisionnel sans réfléchir aux conséquences. Si votre chien fait des bêtises chez vous durant votre absence, c’est bien de tout son pouvoir décisionnel qu’il a opéré, sans réfléchir à la punition qu’il va prendre lorsque vous rentrerez. Il ne se rend compte de son erreur que lorsque le maitre hausse le ton et menace.

La « Bête » de l’Apocalypse est donc entièrement « fondue » avec Satan (comme le Christ le fut avec le Père Eternel). Son système décisionnel est comparable à celui d’une bête.

LA BÊTE N’EST PAS UN HOMME ?

On nous dit aussi que le chiffre de la bête est « un chiffre d’homme ». Le Texte insiste donc lourdement sur le fait que la bête n’est pas un homme au sens stricto sensu du terme. Or, nous imaginons toujours l’antéchrist (antichrist) sous la forme d’un homme. D’où ma question, s’il n’est pas un homme qu’est-il ?

Une machine ? Un super ordinateur géant par exemple ? Dans ce cas on ne pourrait le symboliser sous la forme d’une bête « anima », puisqu’il n’est pas vivant. Or, la bête est vivante !

Néanmoins nous savons produire (et non créer) aujourd’hui, des masses vivantes « anima », qui ne sont pas humaines (culture cellulaire par exemple ou clones). A ce propos, le clone d’un humain décédé pourrait-il être considéré comme un humain ? Car il n’est pas issu d’un père et d’une mère, mais d’une cellule « souche ». (voir l’article : https://lepeupledelapaix.forumactif.com/t25581-l-origine-supposee-de-lantechrist#240258 )

L’ABIME ET SA DEFINITION

Que savons-nous encore de cette « bête ». Elle monte de l’abime. C'est-à-dire, elle monte des profondeurs infinies. Ces profondeurs infinies ne sont pas nécessairement l’enfer. En effet, l’Esprit de Dieu planait sur l’abime dans le tout début de la Genèse. Mais une autre partie de l’Apocalypse nous indique à contrario plusieurs choses très intéressantes.

1) En Apocalypse 9:1-21 des fléaux sortent du puits de l’abime et torturent les hommes. L’Abime est donc représenté ici comme l’enfer.

2) En Apocalypse 20:1-15 est écrit “Puis je vis descendre du ciel un ange, qui avait la clé de l’abîme et une grande chaîne dans sa main. Il saisit le dragon, le serpent ancien, qui est le diable et Satan, et il le lia pour mille ans. Il le jeta dans l’abîme, ferma et scella l’entrée au-dessus de lui, afin qu’il ne séduisit plus les nations, jusqu’à ce que les mille ans fussent accomplis.

La « Bête qui monte de l’abime » est donc bien un serviteur zélé de l’enfer, issu de l’enfer. Elle MONTE de l’abime, et plus loin il est écrit qu’elle « MONTE de la terre ». (Puis je vis monter de la terre une autre bête…). Il s’agit donc bien là d’une créature de chair parfaitement insatanisée.

Jetons à présent un coup d’œil au chapitre 13 de l’Apocalypse. (Chapitre dont je me permets humblement d’expliquer les symboles destinés à nos frères et sœurs qui les ignorent.)

La bête qui monte de la mer (Mer = symbole de mort. Jésus marche sur la mer. Il piétine la mort)

13.1 Et il (le diable) se tint sur le sable de la mer (le rivage de la mort). Puis je vis monter de la mer (de la mort) une bête qui avait dix cornes (cornes = symbole de pouvoirs) et sept têtes (7 = chiffre de la perfection humaine), et sur ses cornes dix diadèmes, et sur ses têtes des noms de blasphème. ( La Bête qui monte de la mort est donc un « système humain », un « système de gouvernement humain » parfait (pensé par 7 têtes blasphématrices et anti-Christ) dans le sens maléfique du terme. Le diable se tient près (proche ou sur le rivage) de ce système.

13.2 La bête que je vis était semblable à un léopard; ses pieds étaient comme ceux d'un ours, et sa gueule comme une gueule de lion. (Tous ces symboles sont les attributs des fauves) Le dragon (diable) lui donna sa puissance, et son trône, et une grande autorité.

13.3 Et je vis l'une de ses têtes comme blessée à mort; mais sa blessure mortelle fut guérie. (L’un des systèmes de ce gouvernement diabolique s’effondre : Blessé à mort. Il ne peut être blessé que par un retour à un système Christique authentique. Seul St Michel peut vaincre le démon. L’Un de ses royaumes revient donc à la Foi Chrétienne pure et dure durant un certain temps. Est-ce le fameux temps du dernier Grand Roi de France ? Sachant qu’à la mort de ce roi très Chrétiens, deux Reines se disputeront la France et elle retournera à ses premières amours avec le démon. Je ne sais…même si cela y ressemble beaucoup. On comprendrait donc le terme de cette tête de la bête blessée à mort (par le Grand Monarque) dont la blessure mortelle est guérie à la mort du roi, par un retour aux anciennes tendances à la corruption. Et également la phrase du Christ à Maria Valtorta expliquant qu’il sera donné un temps de répit à la Chrétienté pour qu’elle ait le temps de se retremper avant le combat final. Une « sorte de fausse Paix » nous dit la Très Sainte Vierge à la Salette. A noter que 7 têtes dont l’une disparait, donne le chiffre 6 , le chiffre du mal, qui laisserait dangereusement apparaitre à toute l’humanité, le caractère franchement diabolique de cette société antichristique.) Et toute la terre était dans l'admiration derrière la bête. (Toute la terre suivait activement ; adhérait parfaitement à l’idéologie) les préceptes de ces dirigeants maléfiques qui ont plusieurs visages différents ( 7 têtes) mais un seul et unique corps. Ils agissent comme un seul homme.)

13.4 Et ils adorèrent le dragon (le diable), parce qu'il avait donné l'autorité à la bête (à ce pouvoir mondial); ils adorèrent la bête, en disant: Qui est semblable à la bête (à ce pouvoir, à cette société), et qui peut combattre contre elle?

13.5 Et il lui fut donné une bouche qui proférait des paroles arrogantes et des blasphèmes; (on notera que cette bête n’a pas de bouche. On lui DONNE sa bouche pour proférer des paroles arrogantes et des blasphèmes. C’est-à-dire, on lui DONNE des idéologies contraires à la parole de Dieu. Nous en connaissons déjà quelques-unes : Evolutionnisme ; Marxisme ; Démocratie etc…) et il lui fut donné le pouvoir d'agir pendant quarante-deux mois. (On remarque aussi que 42 mois = Trois ans et demi. C’est le temps requis PARFAIT pour l’Evangélisation. C’est-à-dire durant : « L’humainement parfaite » durée NECESSAIRE pour CONDITIONNER tous les peuples de la Terre à ces fausses idéologies. Les 42 mois ne signifient donc pas des dates où un « temps », ni même une « durée de temps » ; ils signifient une PERFECTION dans le CONDITIONNEMENT des peuples. Une forme négative et diabolique « d’évangélisation inversée » des peuples, contre lesquels les Chrétiens vont s’élever. Nous en voyons déjà les effets : Tentative des états pour corrompre et pervertir l’innocence des enfants en les incitants à la masturbation dès l’âge de 3 ans, à l’indifférenciation sexuelle. Déchainement de tous les programmes traitant de l’évolutionnisme. Médiatisation des fausses religions : Islam etc…si on ne peut les pervertir dans un sens, faisons au moins en sorte qu’ils se trompent de foi…Imposition en force du mariage gay ; destruction systématique de la véritable histoire de France ; analphabétisme programmé de façon quasi industrielle…etc)

13.6 Et elle ouvrit sa bouche pour proférer des blasphèmes contre Dieu, pour blasphémer son nom, et son tabernacle, et ceux qui habitent dans le ciel. (Négation ABSOLUE de tout ce qui est Dieu ou le rappelle de près ou de loin)

13.7 Et il lui fut donné (durant le temps de l’endoctrinement des foules) de faire la guerre aux saints, et de les vaincre. Et il lui fut donné autorité sur toute tribu, tout peuple, toute langue, et toute nation.

13.8 Et tous les habitants de la terre l'adoreront, ceux dont le nom n'a pas été écrit dès la fondation du monde dans le livre de vie de l'agneau qui a été immolé. (Un passage HYPER intéressant. Le Nom des « Elus » (les Sauvés, les Rachetés de Dieu par le sacrifice du Christ ; les VRAIS Chrétiens) est déjà inscrit par avance : dès la fondation du monde. Il ne s’agit pas là d’une pré-determination abusive décrétée par Dieu, du style : « Toi tu seras sauvé, et toi tu ne le seras pas ! » mais d’une AUTO-SELECTION par la volonté active de l’homme qui décide LUI-MÊME d’être sauvé ou non. Dieu connaissant le futur a déjà préalablement inscrit le nom de tous ces gens-là. L’Homme reste donc totalement libre de ses actes et ne se sauve ou ne se perd que de sa propre volonté. Tous les habitants de la Terre qui ne VEULENT PAS sauver leur âme, adoreront (feront « leur ») les idéologies de ces gouvernements (de ces styles de sociétés païennes)

13.9 Si quelqu'un a des oreilles, qu'il entende! (Si quelqu’un a de l’intelligence et de la bonne volonté, qu’il comprenne et les utilise !)

13.10 Si quelqu'un mène (les autres) en captivité, il ira en captivité; si quelqu'un tue par l'épée, il faut qu'il soit tué par l'épée. C'est ici la persévérance et la foi des saints. (Le traitre sera trahi. Ces paroles annoncent la ruine certaine des persécuteurs, pour l'encouragement des persécutés. (Comparer Esaïe 33.1 ; Genèse 9.6) En même temps, ces derniers y trouvent un sérieux avertissement à ne pas employer les mêmes armes charnelles ; (comparez Matthieu 26.52) leurs seules armes légitimes sont indiquées ici : la foi et la patience. Celles-ci se fondent sur la certitude du triomphe de la justice divine.

La bête qui monte de la terre

13.11 Puis je vis monter de la terre une autre bête, qui avait deux cornes semblables à celles d'un agneau, et qui parlait comme un dragon. (Nous voilà enfin au rayon Antichrist - Antéchrist. Après la création du système de gouvernement anti-Christ, véritable « précurseur », « qui ouvre les voies à l’arrivée de » l’anté-Christ (celui qui arrive avant le Christ).

Avant, nous avons le système. A présent nous tenons le « personnage ».

Puis je vis monter de la terre une autre bête (il est IN-HUMAIN). Il monte de la terre. (Il monte de la poussière du sol de la terre. C’est donc pour le moins une « apparence d’homme » semblable en apparence à Adam. Il est terrestre. Mais apparemment pas issu de l’homme. C’est une : « bête ». On ne peut s’empêcher ici de songer à la phrase du verset 12 de l’Evangile de Saint Jean, qui parle du fils de perdition, donc de l'antéchrist... L’interprétation par exégèse translittérée donne ceci : « Moi, le Fils, je vous ai reçu dans mon Cœur et vous ai confié à Dieu Lui-même, excepté le fils de perdition et de dissolution qui se réclame du mal parce qu’il est le Mal en personne, à QUI LES SCIENTIFIQUES DONNERONT FORME ET CHAIR PAR MUTATION ET TRANSFORMATION, avant la fin des temps où il viendra et sera avec les hommes, etc. » ( DANIEL (1) 9, versets 26-27 Parcours Exégétique (à la suite de Fernand CROMBETTE)D’après Claude ALAIN, Président du Ceshe, Cercle Scientifique et Historique de Lilles. ND du Laus, septembre 2006)

Cette bête a 2 cornes. C’est le symbole du pouvoir absolu. Semblables à celles d’un agneau (c’est-à-dire qu’il a le même pouvoir apparent que l’agneau : le Christ. (D’après Ste Hildegarde : Il fait gigoter les cadavres pour faire croire qu’il les ressuscite. Il dit à ses partisans de fomenter un attentat contre lui, et lui-même fait semblant de ressusciter…etc) et il parle comme un dragon, c’est-à-dire comme le démon en personne. Mêlant Vérités connues et mensonges inconnus pour mieux semer l’erreur. Il est comme son maitre : expert en mensonge.

13.12 Elle exerçait toute l'autorité de la première bête en sa présence, et elle faisait que la terre et ses habitants adoraient la première bête, dont la blessure mortelle avait été guérie. ( Cet Antéchrist exerce la TOTALITE du pouvoir mondial en présence du système antichristique mondial. Elle détruit les corps, maladies, pollution… (Premier mal. Premier 6), elle détruit les esprits par de fausses idéologies (second mal, second 6) , elle éloigne de la vraie Foi en Dieu (troisième mal. Troisième 6). Ainsi, l’humanité est parfaitement insatanisée : 666. Il excite l’humanité à la croyance envers ce système de gouvernance diabolique (d’après Ste Hildegarde : L’Antichrist dira au monde : « Il vous est permis de tout faire, pourvu que vous m’aimiez moi qui suis votre dieu ».) Pouvoir mondial satanique dont la « mortelle blessure chrétienne » a été guérie.

13.13 Elle opérait de grands prodiges, même jusqu'à faire descendre du feu du ciel sur la terre, à la vue des hommes. (Sans commentaire. Le Texte est littéral)

13.14 Et elle séduisait les habitants de la terre par les prodiges (faux miracles) qu'il lui était donné d'opérer en présence de la bête, ( faux miracles qu’il accomplit à la face des nations idolâtres) disant aux habitants de la terre de faire une image à la bête qui avait la blessure de l'épée ( l’épée du cœur de Marie) et qui vivait. (disant aux nations d’idolâtrer cette forme de gouvernement mondialiste satanique, qui avait reçu la blessure de l’épée de Marie –un bref retour de quelques années à une Foi Mariale dangereuse- tête (pays) blessé par cette épée et qui retournait finalement sur la pente du satanisme et de l’idolâtrie.

13.15 Et il lui fut donné (à l’Antéchrist) d'animer l'image de la bête, afin que l'image de la bête parlât, et qu'elle fît que tous ceux qui n'adoreraient pas l'image de la bête fussent tués. ( Il fut donné à l’Antéchrist par Satan, d’animer (comme un animateur) l’image (la réputation) de ces sociétés.

Comprendre : d’en devenir OFFICIELLEMENT le dirigeant Mondial et de parler au nom de toutes les nations de la Terre. Et de donner l’ordre de tuer tous les Chrétiens qui n’accepteraient pas de se plier à son idéologie satanique.

Il y a une progression temporelle entre les 2 bêtes (entre les Sociétés anti-Christ, et l’Antéchrist). Les sociétés anti-Christ mondialistes sont les précurseurs de l’Antéchrist. Lorsque l’Antéchrist parait, elles le reconnaissent comme un personnage de « pouvoir » (il se tient DEVANT, EN PRESENCE) des sociétés anti-Christ. Ensuite, ces sociétés anti-Christ le choisissent comme leader mondial. (Il lui fut donner d’animer l’image de la bête à 7 têtes).

Voilà, chers Frères et Sœurs en Christ, où j’en suis de mes réflexions.

Bien Fraternellement

Séraphin
Séraphin
Séraphin
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 855
Age : 60
Localisation : Sur Terre
Inscription : 26/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Apocalypse : Réflexions sur "la bête qui monte de l’abîme" Empty Re: Apocalypse : Réflexions sur "la bête qui monte de l’abîme"

Message par PapillonBleu le Dim 22 Déc 2013 - 11:07

Bonjour Séraphin,

Une bête, ça évoque aussi pour moi l'expression "c'est une bête" quelqu'un de très doué ou très intelligent dans un domaine.

Merci de tes réflexions, quelque chose me dit que nous comprendrons très facilement quand "ça sera là".

Cyrille
PapillonBleu
PapillonBleu
J'adore l'Eucharistie
J'adore l'Eucharistie

Féminin Messages : 280
Age : 22
Localisation : Where ? In the sky....
Inscription : 31/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Apocalypse : Réflexions sur "la bête qui monte de l’abîme" Empty Re: Apocalypse : Réflexions sur "la bête qui monte de l’abîme"

Message par Séraphin le Dim 22 Déc 2013 - 20:43

@PapillonBleu a écrit:Bonjour Séraphin,

Une bête, ça évoque aussi pour moi l'expression "c'est une bête" quelqu'un de très doué ou très intelligent dans un domaine.

Merci de tes réflexions, quelque chose me dit que nous comprendrons très facilement quand "ça sera là".

Cyrille



TRES JUSTE ! Papillon Bleu. Je n'y avais pas songé.

C'est vrai que nous disons souvent de quelqu'un de "déterminé" dans un domaine, ou comme vous le dites de "très doué", c'est "une bête de...". Ce qui nous démontre une fois de plus, que même dans le langage moderne courant nous possédons des termes appropriés pour imager une description. " Une Bête de travail" ou "une bête de la mécanique" nous présentent immédiatement à l'esprit un personnage qui se concentre à fond sur un sujet , au point d'en devenir un "maitre" au sens littéral du terme. Imaginons donc ce que ce sera lorsque ce sale type deviendra: " Une Bête du mal !"



... quelque chose me dit que nous comprendrons très facilement quand "ça sera là".




Hélas, c'est en partie là !. L'Antéchrist n'est pas présent en tant que créature connue (et à mon avis , il n'est même pas encore né), mais son système diabolique, son système précurseur est déjà en train de se mettre en place. Regardons l'histoire. Marx est arrivé AVANT Lénine. Et ce n'est pas Marx mais bien Lénine qui a réalisé les objectifs de son précurseur.

Bien Fraternellement

Séraphin
Séraphin
Séraphin
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 855
Age : 60
Localisation : Sur Terre
Inscription : 26/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Apocalypse : Réflexions sur "la bête qui monte de l’abîme" Empty Re: Apocalypse : Réflexions sur "la bête qui monte de l’abîme"

Message par Sofoyal le Lun 23 Déc 2013 - 11:39

Bonjour Seraphin.
J'apprécie votre analyse qui est posée et calme et pas enfiévrée comme souvent quand on aborde ces sujets.

J'ai Deux questions qui m'interrogent:

Pourquoi le chiffre 6 serait un représentant du mal?
J'envisage toujours les nombres comme des représentants de la Gloire Divine.
En faisant preuve d'un humour utile nous constatons aussi que sans 6 nous n'aurons jamais de 7, Sans 66 pas de 77 et sans 666 pas de 777.
Mis à part le 1 qui n'a besoin de personne, les nombres sont tous liés les uns aux autres
par les opérations qui mous ont déja été révélée et, qui sait, par d'autres opérations encore inconnues.
Il y aurait-il une façon de définir le 6 avec ses aptitudes et ses limites
Autrement qu'en le définissant comme signe du mal ou chiffre maudit??


La deuxième question est celle-ci: Est-il sage de se préparer à la perspective suivante:
"Que l'Ante-Christ sera une personnalité éminente de l'Eglise voire un"Antipape".
(Il me serait insupportable de dire "un pape")
C'est par ailleur l'opinion et la révélation(chacun est libre d'en juger) de Maria Valtorta dans "à l'Aube d'une ère nouvelle".

Merci de vos lumière si vous le jugez bon!!!
Fraternellement.
Sofoyal
Sofoyal
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2384
Inscription : 03/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Apocalypse : Réflexions sur "la bête qui monte de l’abîme" Empty Re: Apocalypse : Réflexions sur "la bête qui monte de l’abîme"

Message par Séraphin le Lun 23 Déc 2013 - 13:00

Bonjour Sofoyal

Le Chiffre 6 tire son origine de l'histoire de la Genèse. Dieu créa la matière en 6 jours, et le septième IL chôma. On considère donc que la "matière achevée" et "sanctifiée" donne 7. Par contre "la matière non sanctifiée" donne 6. Ainsi, lorsqu'une âme est athée et uniquement préoccupée de la matière, son symbole Biblique est "6" ( une matière sans Dieu).

Un Chiffre utilisé trois fois, symbolise la PERFECTION de ce chiffre. (en Référence à la Trinité). Ainsi nous pouvons dire que 6.6.6 est la perfection de la matière dans le sens malignité du terme. C'est à dire, une " matière qui se veut l'égale de Dieu", mais surtout qui se veut SANS Dieu.

Le Symbole 6.6.6 désigne également les trois éléments qui constituent l'homme: Le Physique, Le Psychisme , L'Âme. Si ces 3 éléments sont axés sur le 6 cela signifie: un physique défaillant; un psychisme qui a perdu son "bon sens"; et une âme qui se tourne vers le démon. On constate donc que nombre d'humains sont basés sur ce modèle. Se nourrissant de n'importe quoi, s'empoisonnant de toutes les manières possibles ( drogues, alcool, aspartam etc...de façon volontaire ou non), estimant devoir toujours être le plus beau, le plus musclé, le plus attirant...à la mode etc... Coté psychisme, ils ont la soif de la matière: Argent, sexe, pouvoir, et rivalisent entre eux à celui qui sera le plus menteur, le plus "malin" (au plein sens du mot). Coté Âme, ils sont auto-idolâtriques, ou idolâtrent d'autres êtres humains (politiques, chanteurs, acteurs etc...). Il n'y a plus de place pour Dieu sur l'Autel de leur cœur. Si nous imaginons une société basée sur ce chiffre 6.6.6, nous pourrons dire d'elle qu'elle ressemble à Sodome par sa dépravation, et à l'Egypte pour son idolâtrie.

L'Antéchrist sera une personne d'Eglise, mais pas un pape. ( je me base sur Maria Valtorta pour vous répondre). Il sera une personne très "en vue", et tout comme le Christ, il aura son "Jean-Baptiste" à lui, qui sera très certainement un anti-pape (hélas). Cette confusion sèmera la discorde dans tout le peuple des chrétiens.

Bien Fraternellement

Séraphin
Séraphin
Séraphin
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 855
Age : 60
Localisation : Sur Terre
Inscription : 26/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Apocalypse : Réflexions sur "la bête qui monte de l’abîme" Empty 706

Message par Sofoyal le Lun 23 Déc 2013 - 14:46

Merci de votre reflexion!
Il y a -t-il des idées aussi précises sur le chiffre 5, 4, 8 ou 9?
A votre avis, sont-ce sont de simples conventions symboliques humaines remontant aux anciens âges et s'étant transmises jusqu'à nous par tradition?
ou est-ce par un influx de lumière de la Divine Sagesse que nous a été transmise la portée significative et symbolique de ces nombres? (notemment le 7 et le 6)

Nous pouvons remarquer qu'à la décharge du 6 (eme jour) Que Dieu vit que cela était très bon.(Ce qu'il avait fait et béni ce jour là)
Cette locution semble apparraitre à partir du 3ème jour, jusqu'au 6eme.

Le Septième jour apparait cependant comme un couronnement de la création par une oeuvre différente de l'oeuvre matérielle, l'oeuvre de Sanctification du septième jour.
le Repos



Sofoyal
Sofoyal
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2384
Inscription : 03/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Apocalypse : Réflexions sur "la bête qui monte de l’abîme" Empty Re: Apocalypse : Réflexions sur "la bête qui monte de l’abîme"

Message par Séraphin le Lun 23 Déc 2013 - 19:21

Bien sûr cher Frère.

Ces chiffres nous sont donnés, non par convention humaine, mais par l’Esprit Saint comme vous le signalez. Ils sont ensuite transmis par la tradition.

1 = symbolise Dieu, qui est unique

2 = la dualité

3 = La Trinité (La Totalité)

4 = le monde, mais aussi le centre de la croix, c’est-à-dire la domination sur... (Les 4 fleuves de l’Eden, les 4 vieillards autour du Trône de Dieu etc…)

5 = la Souffrance, mais aussi une quantité indéterminée (Les 5 plaies sacrées connues, mais aussi la quantité indéterminée des souffrances vécues par le Christ de sa naissance à sa mort)

6 = le mal (le terrestre, l’inachevé, le non-saint)

7 = Une chose achevée. Qui va jusqu’au bout de…. (Quelque chose peut être bon, s’il n’est pas béni, il reste incomplet). Cette perfection peut aussi être à but spirituel : les 7 dons de L’Esprit Saint. Cela peut aussi être désigné comme une perfection dans le mal. (L’esprit diabolique qui revient avec toute sa perfection dans le mal : 7 esprits plus mauvais que lui, pour anéantir l’âme). Et ici on n’utilise pas le « 6.6.6 » car le démon n’atteint que la partie physique de l’homme sans nuire à l’âme. Il n’y a pas VOLONTE humaine d’être possédé. Il attaque son psychisme (premier : 6) ; il peut attaquer le physique : (Second 6) ; mais l’âme lui reste hors d’atteinte, car il n’y a pas la VOLONTE HUMAINE associée (qui reste symbolisée par 7). Ce qui donnerait au final : 667. On utilise donc le 7 pour déterminer la totalité du mal ou du bien. (Les 7 plaies d’Egypte, les 7 Eglises, les 7 tonnerres de Dieu…etc)

8 = « la matière sublimée » (Le Corps Glorieux par exemple)

9 = Représente la plénitude, l’accomplissement de ce qui est caché en l’homme (9 mois de vie intra utérine). (« Mais le fruit de l’esprit c’est : l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance. » Galates 5 :22-23.) , (« En effet, à l'un est donnée par l'Esprit une parole de sagesse, à l'autre une parole de connaissance, selon le même Esprit; à un autre, la foi, par le même Esprit; à un autre, le don des guérisons, par ce seul et même Esprit; à un autre, la puissance d'opérer des miracles; à un autre la prophétie; à un autre, le discernement des esprits; à un autre la diversité des langues; à un autre le don de les interpréter. » 1 corinthiens 12 ;8-10)

10 = Les choses les plus importantes (humainement parlant). Les « Points de repère ».

12 = L’Eglise (Le règne de Dieu chez les hommes) ; la durée de la Terre, ou encore le nombre des élus de l’ancien testament : 12. Ainsi que les apôtres : 12.

40 = une génération. Le Temps de « changer pour faire mieux ». Le remplacement d'une période inférieure par une autre supérieure.

70 = L’Humanité dans son ensemble. Toutes les nations du monde dans leur ensemble.

153 = les hommes de toutes les nations, de toutes les races et de tous les peuples du monde

1000 = un nombre incroyable. Une très grande quantité (1000 ans sont comme un jour). Le Diable fut enfermé dans l’abime pendant 1000 ans, juste à la fin de l’Apocalypse. C’est-à-dire pendant plusieurs milliers de siècles, et non pas 10 X 100 années.

144 000 = le nombre total des élus depuis Adam jusqu’au dernier homme qui naitra. C’est-à-dire un très grand nombre dans tous les temps réunis. Ceux de l’ancien Testament, multipliés par ceux du nouveau testament, multiplié par une très grande quantité. (12 X 12 X 1000 = 144 000)


[quote=Sofoyal]

Nous pouvons remarquer qu'à la décharge du 6 (eme jour) Que Dieu vit que cela était très bon.(Ce qu'il avait fait et béni ce jour là)
Cette locution semble apparraitre à partir du 3ème jour, jusqu'au 6eme
. ( C'est à dire lorsque la vie apparait.)

Le Septième jour apparait cependant comme un couronnement de la création par une œuvre différente de l'œuvre matérielle, l'œuvre de Sanctification du septième jour.

le Repos
( Pas le repos. Mais le Chômage ou cessation d'activité. Si Dieu se REPOSE, c'est qu'IL est fatigué, et s'Il est fatigué, Il n'est pas Dieu ...!!! Rigole )



[/quote]







Bien fraternellement

Séraphin
Séraphin
Séraphin
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 855
Age : 60
Localisation : Sur Terre
Inscription : 26/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Apocalypse : Réflexions sur "la bête qui monte de l’abîme" Empty Re: Apocalypse : Réflexions sur "la bête qui monte de l’abîme"

Message par Sofoyal le Lun 23 Déc 2013 - 20:19

Je dois réellement vous remercier de votre disponibilité à répondre d'une façon si large!
Si j'ai bien compris votre pensée il faut considérer que l'Esprit Saint à Enseigné aux Pères de l'Eglise, une certaine sagesse et symbolique des nombres pour l'édification de l'Eglise et ensuite vint la transmission par la tradition.

Certains nombres m'auront parlé, d'autres non.
mais je pense que vous aussi voudriez perfectionner votre compréhension, pour l'édification de L'Eglise du Christ.
Merci de votre exposé que je mémoriserai autant que je le pourrai.

A propos de chômage et de cessation d'activité: Quelle indemnité de chômage pour Notre Seigneur? Livre 
Des coeurs saints qui l'aiment sans doute!
Il les mérite bien!
Au plaisir de vous relire.
au sujet de coeurs saints Connaissez vous "Heure sainte" du Père Matéo.
Voila un ouvrage formidable qui nous entraine avec empressement à aimer le Sauveur
Sofoyal
Sofoyal
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2384
Inscription : 03/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Apocalypse : Réflexions sur "la bête qui monte de l’abîme" Empty Re: Apocalypse : Réflexions sur "la bête qui monte de l’abîme"

Message par Séraphin le Lun 23 Déc 2013 - 23:14

@Sofoyal a écrit:Je dois réellement vous remercier de votre disponibilité à répondre d'une façon si large! Le Seigneur m'a donné (par la réflexion) certaines réponses pour que (comme Il le dit Lui-Même dans l'Evangile, "pas un seul de ses petits ne se perde")
Si j'ai bien compris votre pensée il faut considérer que l'Esprit Saint à Enseigné aux Pères de l'Eglise, une certaine sagesse et symbolique des nombres pour l'édification de l'Eglise et ensuite vint la transmission par la tradition.(Absolument ! Vous avez tout compris a 100 %)


Certains nombres m'auront parlé, d'autres non. ( peu importe....ils vous parleront plus tard. Ne soyez pas pressé mon jeune ami. Si vous n'avez pas tout de suite la science nécessaire, c'est qu'elle ne vous est pas nécessaire pour l'heure.
mais je pense que vous aussi voudriez perfectionner votre compréhension, pour l'édification de L'Eglise du Christ.
Merci de votre exposé que je mémoriserai autant que je le pourrai. ( Oh que OUI ! Si je le pouvais, je VAMPIRISERAIS les idées de Dieu pour les exprimer à mes Frères et sœurs de la terre. Mais je ne dispose que de ce cerveau limité et stupide, enfermé dans une chair qui ne se résous pas au sacrifice et qui plus est, est limitée dans son intelligence. )


A propos de chômage et de cessation d'activité: Quelle indemnité de chômage pour Notre Seigneur? Livre 
Des cœurs saints qui l'aiment sans doute!
Il les mérite bien! ( Oh OUI !. Lorsqu'une Ame lui dit simplement : " Je T'Aime", IL se laisse fondre, pourvue qu'elle lui fasse comprendre qu'elle l'aime, IL s'abaisse jusqu'à elle. C'est le (seul et unique) moyen d'attirer Dieu à soi. Mais, qui devient l'esclave de l'autre, je ne saurais dire !!! Dans une histoire d'amour (réelle) entre un homme et une femme, qui devient l'esclave de l'autre ? C'est pareil avec Dieu.)
Au plaisir de vous relire.
au sujet de cœurs saints Connaissez vous "Heure sainte" du Père Matéo. ( NON. Pas du tout. Mais je ne demande qu'à savoir.)
Voila un ouvrage formidable qui nous entraine avec empressement à aimer le Sauveur



Séraphin
Séraphin
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 855
Age : 60
Localisation : Sur Terre
Inscription : 26/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Apocalypse : Réflexions sur "la bête qui monte de l’abîme" Empty Re: Apocalypse : Réflexions sur "la bête qui monte de l’abîme"

Message par Sofoyal le Mar 24 Déc 2013 - 21:13

Frère, je vous souhaite un excellente commémoration de la naissance du Sauveur ou le Verbe a été fait chair.
Que le Seigneur bénisse 7 fois son Eglise!!!

Joyeux Noël!!!
Sofoyal
Sofoyal
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2384
Inscription : 03/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Apocalypse : Réflexions sur "la bête qui monte de l’abîme" Empty Re: Apocalypse : Réflexions sur "la bête qui monte de l’abîme"

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum