Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

« Qu’est-ce que l’Europe ? » Un inédit du cardinal Ratzinger... Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
ASOS : jusqu’à -70% sur les robes, tops ...
Voir le deal

« Qu’est-ce que l’Europe ? » Un inédit du cardinal Ratzinger...

Aller en bas

« Qu’est-ce que l’Europe ? » Un inédit du cardinal Ratzinger... Empty « Qu’est-ce que l’Europe ? » Un inédit du cardinal Ratzinger...

Message par sylvia le Mer 17 Avr 2013 - 12:22

« Qu’est-ce que l’Europe ? » Un inédit (en Français) du cardinal Ratzinger

Il s’agit d’une conférence prononcée par celui qui était encore le cardinal Joseph Ratzinger, en 2001. Il était l’invité du « séminaire Ambrosetti » qui se tient tous les ans à huis-clos au bord du lac de Côme à Cernobbio pour promouvoir les valeurs européennes et faire réfléchir aux défis de notre temps : globalisation et avancées techniques. Les invités ? Des hommes d’Etat, des prix Nobel, des industriels, des hommes d’affaires.
....
En voici donc la première partie, le reste suivra dans les jours qui viennent.

Le cardinal, l’Europe unie et le Nouvel ordre mondial

Qu’est-ce que l’Europe ? Que peut-elle et que doit-elle être dans le cadre complexe de la situation historique où nous nous trouvons au commencement du troisième millénaire chrétien ? Depuis la Seconde Guerre mondiale la recherche d’une identité commune et d’un objectif commun pour l’Europe est entrée dans une nouvelle phase.

Après les deux guerres-suicides qui, au cours de la première moitié du XXe siècle, ont dévasté l’Europe et engagé le monde entier, il était devenu clair que tous les Etats européens étaient les perdants de ce terrible drame, et qu’il fallait faire quelque chose pour éviter qu’il ne se reproduise.

L’Europe avait toujours été par le passé un continent de contrastes, bouleversé par de multiples conflits. Le XIXe siècle avait apporté avec lui la formation des Etats-nations dont les intérêts contraires avaient donné une nouvelle dimension à l’opposition destructrice. L’œuvre de l’unification européenne était fondée essentiellement sur deux motivations.

Face aux nationalismes qui divisent et face aux idéologies hégémoniques, qui avaient radicalisé l’opposition au cours de la Seconde Guerre mondiale, l’héritage culturel, moral et religieux commun de l’Europe devait façonner la conscience de ses nations et révéler comme l’identité commune de tous ses peuples la voie de la paix, une voie commune vers le futur. On cherchait une identité européenne, qui ne devait ni dissoudre ni contredire les identités nationales, mais les unir au contraire à un niveau d’unité plus élevé dans une communauté unique des peuples.

L’histoire commune devait être mise en valeur en tant que force créatrice de paix. Il ne fait aucun doute que pour les pères fondateurs de l’unification européenne l’héritage chrétien était considéré comme le noyau de cette identité historique, naturellement pas dans ses formes confessionnelles ; ce qui est commun à tous les chrétiens paraissait toutefois reconnaissable au-delà des limites confessionnelles en tant que force unificatrice de l’« agir » dans le monde.

Cela ne semblait pas non plus incompatible avec les grands idéaux moraux des Lumières, qui avaient pour ainsi dire mis en exergue la dimension rationnelle de la réalité chrétienne et, au-delà de toutes les oppositions historiques, cela semblait tout à fait compatible avec les idéaux fondamentaux de l’histoire chrétienne en Europe.

Cette intuition générale n’a jamais été totalement évidente dans les détails ; en ce sens des problèmes ont subsisté, qui exigent un approfondissement. Au départ, la certitude de l’existence d’une compatibilité entre les grandes composantes de l’héritage européen était encore plus forte que les problèmes existant à cet égard.

A cette dimension historique et morale qui était à l’origine de l’unification européenne, s’ajoutait cependant une deuxième motivation. La domination européenne sur le monde, qui s’était exprimée surtout dans le système colonial et à travers les liens économiques et politiques qui en ont découlé, s’était définitivement achevée avec la Seconde Guerre mondiale : en ce sens, c’est l’Europe en tant qu’ensemble qui avait perdu la guerre.

Les Etats-Unis d’Amérique campaient alors sur la scène de l’histoire du monde comme une puissance dominatrice, mais même le Japon, vaincu, devenait une puissance économique de niveau semblable, et pour finir l’Union soviétique représentait, avec ses Etats satellites, un empire, sur lequel les Etats du Tiers-Monde surtout cherchaient à s’appuyer en opposition à l’Amérique et à l’Europe occidentale.

Dans cette situation nouvelle les Etats européens individuels ne pouvaient plus se présenter comme des interlocuteurs de même niveau. L’unification de leurs intérêts au sein d’une structure européenne commune était nécessaire, si l’Europe voulait continuer d’avoir un poids dans la politique mondiale.

Les intérêts nationaux devaient s’unir ensemble dans l’intérêt européen commun. A côté de la recherche d’une identité commune résultant de l’histoire et créatrice de paix, se juxtaposait l’auto-affirmation des intérêts communs, qui comprenait donc la volonté de devenir une puissance économique, ce qui représente le présupposé de la puissance politique.

A suivre.
http://www.riposte-catholique.fr/riposte-catholique-blog/eglise-universelle/quest-ce-que-leurope-un-inedit-en-francais-du-cardinal-ratzinger
sylvia
sylvia
Avec les anges

Féminin Messages : 6631
Inscription : 22/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

« Qu’est-ce que l’Europe ? » Un inédit du cardinal Ratzinger... Empty Re: « Qu’est-ce que l’Europe ? » Un inédit du cardinal Ratzinger...

Message par sebastienjolyparis le Dim 19 Mai 2013 - 23:16

Bonjour Sylvia, je suis nouveau sur le forum et j'ai commencé à lire avec attention vos publications très intéressantes. J'ai longtemps cru à un idéal européen, je crois qu'il faut que les gens sachent certaines choses à propos de la construction européenne : http://www.u-p-r.fr/dossiers-de-fond/robert-schuman/la-face-cachee-de-robert-schuman

sebastienjolyparis
Débutant

Masculin Messages : 2
Inscription : 12/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

« Qu’est-ce que l’Europe ? » Un inédit du cardinal Ratzinger... Empty Re: « Qu’est-ce que l’Europe ? » Un inédit du cardinal Ratzinger...

Message par lardida le Lun 20 Mai 2013 - 0:58

IHS Robert Schuman a construit l'Europe par l'Eucharistie quotidienne à la Chapelle de la Résurrection en bas de son bureau.

Prends pitie Croix Dove IHS
lardida
lardida
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2084
Inscription : 23/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

« Qu’est-ce que l’Europe ? » Un inédit du cardinal Ratzinger... Empty Re: « Qu’est-ce que l’Europe ? » Un inédit du cardinal Ratzinger...

Message par lardida le Lun 20 Mai 2013 - 0:59

IHS Robert Schuman a construit l'Europe par l'Eucharistie quotidienne à la Chapelle de la Résurrection en bas de son bureau.

Prends pitie Croix Dove IHS
lardida
lardida
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2084
Inscription : 23/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

« Qu’est-ce que l’Europe ? » Un inédit du cardinal Ratzinger... Empty Re: « Qu’est-ce que l’Europe ? » Un inédit du cardinal Ratzinger...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum