Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

Les rites de la messe Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -20%
Figurine Herbizarre N°76 – Collection Super ...
Voir le deal
11.99 €

Les rites de la messe

Aller en bas

Les rites de la messe Empty Les rites de la messe

Message par veilleur le Jeu 8 Nov 2007 - 15:11

Mise au point :

La messe du concile Vatican II qui était un « toilettage » du rite
Saint Pie V n’a pratiquement jamais été appliqué par le clergé.

Pourraient-ils m’indiquer où dans le concile Vatican II où est-il question de retourner les autels face à l’assemblée ?

Où il est question d’abandonner l’habit ecclesiastique ?
Où il serait imposé de célébrer la messe dans la langue vernaculaire ?
Où il est conseillé de réécrire toute la liturgie ?
Où il est autorisé à faire appel à des filles comme enfants de cœur ?

Toutes ces initiatives ont été prises SANS AUTORISATION.

Quand j’assiste à une messe progressiste qui est pourtant valide et que j’entends les chants, cela me fait fuir.
J’ai l’impression d’entendre des contines pour enfant en plus niais.
Ne vous étonnez pas que les églises soient vides !

Les modernistes considèrent que la messe est une commémoration nostalgique de la Saint Scène.

La messe est avant tout Le Sacrifice propiciatoire du Dieu Unique fait Homme qui s’offre à son Père pour apaiser Sa Justice en notre faveur.

Le Saint Sacrifice de la messe réactualise l’immolation du Christ sur la croix. Il rend présent ce qui a eu lieu un temps dans l’histoire. Pour Dieu, il n’y a ni passé, ni futur mais seulement le présent éternel.

Le Christ est à la fois le prêtre, l’autel et la victime.

Quel serait mon souhait ?
Cela n’engage que moi.

L’invitation à prier ne peut se faire qu’avec une belle liturgie qui élève l’âme. Le grégorien est pour moi la plus belle manière de chanter.

Je souhaiterai que l’acte de confession à Dieu se fasse à genoux, dans la langue maternelle pour que chacun se sente impliqué dans ce qu’il dit et que les fidèles se frappent la poitrine, non pour imiter les autres, mais pour prendre conscience de ses fautes.

Je souhaiterai que tous les chants liturgiques, à part le chant d’entrée, le chant de communion et le chant final, soient en latin (langue symbolique de l’unité de l’église). Les lectures doivent évidemment se faire dans la langue maternelle.

Je souhaiterait que les prêtres aient une réelle vie de prière, qu’ils invoquent le Saint Esprit avant de rédiger un sermon et qu'ils parlent en chair au nom du Père du Fils et du Saint Esprit.
Certains sermons se limitent à un cours d’histoire, certains contiennent de la politique, certains sont si superficiels qu’ils ne nous apprennent rien.

Je souhaiterais que la messe du début de l’offertoire à la fin du canon soit en latin (précaution par rapport aux traductions hasardeuses).

Je souhaiterais que la communion se prenne à genoux et sur la langue. Pourquoi dirait-on « je ne suis pas digne…) et qu’on communie comme faisant un geste machinal ?

Je souhaiterais que la communion ne soit donné que par un prêtre ou un diacre et que tous les prêtres et diacres donnant la communion participe au lavabo et aux ablutions (à savoir de quelle manière).

C’est en étant exigent qu’on progresse.

Je souhaiterais que les prêtres refusent de baptiser des enfants dont les parents ne sont pas pratiquants, ou qu’ils les mettent à l’épreuve.

Je souhaiterai que les prêtres refuses de marier à l’église des fiancés non pratiquants ou divorcés et qu’ils fassent une réelle préparation au mariage avec mise à l’épreuve.

Certains supérieurs de la fraternité Saint Pie X qui voudraient chercher chez le Pape de mauvaises intentions concernant le nouveau Motu Proprio devraient au contraire le remercier. Ils ont priés pour que cela arrive et ils regretteraient que cela aboutisse ?

Arrivera un moment où ils devront cesser de se considérer en victimes. Qu’ils appliquent plutôt ce motu proprio qui leur donnera une réelle légitimité.

Sinon, ils pourront être comparés aux ouvriers de la première heure qui sont jaloux de la bonté de leur maître.


Jésus : "je vomis les tièdes"
veilleur
veilleur
J'adore l'Eucharistie
J'adore l'Eucharistie

Masculin Messages : 273
Localisation : Centre-Est
Inscription : 17/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Les rites de la messe Empty Re: Les rites de la messe

Message par TrisTan le Jeu 8 Nov 2007 - 18:03

@veilleur a écrit:Mise au point :


Je souhaiterai que les prêtres refuses de marier à l’église des fiancés non pratiquants ou divorcés et qu’ils fassent une réelle préparation au mariage avec mise à l’épreuve.


Jésus : "je vomis les tièdes"

C' est nouveau ca !!!
Dans le N.T il est bien mentionné qu'un homme ou une femme divorcé parce que son mari ou épouse l a trompé(e) peut se re-marier, meme s'il est uniquement conseillé par St Paul de rester comme tel.
TrisTan
TrisTan
Contre la puce électronique

Masculin Messages : 140
Age : 46
Localisation : Belgique
Inscription : 13/09/2007

http://cybertristan.blogspot.be/

Revenir en haut Aller en bas

Les rites de la messe Empty Re: Les rites de la messe

Message par p13843 le Jeu 8 Nov 2007 - 18:18

Veilleur,vos intentions sont bonnes mais pour avoir tout ca,je pense que NOUS devrons prier davantage car,comme part du corps de l'église,nous avons une responsabilité tout aussi grande que ces pretres.....C'est ma pensée.Patre

p13843
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2010
Inscription : 06/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Les rites de la messe Empty Re: Les rites de la messe

Message par Dousig le Jeu 8 Nov 2007 - 20:51

Corynthiens 7.10 A ceux qui sont mariés, j'ordonne, non pas moi, mais le Seigneur, que la femme ne se sépare point de son mari 7.11 (si elle est séparée, qu'elle demeure sans se marier ou qu'elle se réconcilie avec son mari), et que le mari ne répudie point sa femme. 7.12 Aux autres, ce n'est pas le Seigneur, c'est moi qui dis: Si un frère a une femme non-croyante, et qu'elle consente à habiter avec lui, qu'il ne la répudie point; 7.13 et si une femme a un mari non-croyant, et qu'il consente à habiter avec elle, qu'elle ne répudie point son mari. 7.14 Car le mari non-croyant est sanctifié par la femme, et la femme non-croyante est sanctifiée par le frère; autrement, vos enfants seraient impurs, tandis que maintenant ils sont saints. 7.15 Si le non-croyant se sépare, qu'il se sépare; le frère ou la soeur ne sont pas liés dans ces cas-là. Dieu nous a appelés à vivre en paix. 7.16 Car que sais-tu, femme, si tu sauveras ton mari? Ou que sais-tu, mari, si tu sauveras ta femme?
Dousig
Dousig
Aime le Rosaire

Messages : 760
Inscription : 12/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Les rites de la messe Empty Re: Les rites de la messe

Message par TrisTan le Jeu 8 Nov 2007 - 21:31

@Dousig a écrit:Corynthiens 7.10 A ceux qui sont mariés, j'ordonne, non pas moi, mais le Seigneur, que la femme ne se sépare point de son mari 7.11 (si elle est séparée, qu'elle demeure sans se marier ou qu'elle se réconcilie avec son mari), et que le mari ne répudie point sa femme. 7.12 Aux autres, ce n'est pas le Seigneur, c'est moi qui dis: Si un frère a une femme non-croyante, et qu'elle consente à habiter avec lui, qu'il ne la répudie point; 7.13 et si une femme a un mari non-croyant, et qu'il consente à habiter avec elle, qu'elle ne répudie point son mari. 7.14 Car le mari non-croyant est sanctifié par la femme, et la femme non-croyante est sanctifiée par le frère; autrement, vos enfants seraient impurs, tandis que maintenant ils sont saints. 7.15 Si le non-croyant se sépare, qu'il se sépare; le frère ou la soeur ne sont pas liés dans ces cas-là. Dieu nous a appelés à vivre en paix. 7.16 Car que sais-tu, femme, si tu sauveras ton mari? Ou que sais-tu, mari, si tu sauveras ta femme?



Évangile selon Matthieu

19:3
Des pharisiens y vinrent aussi pour le tenter, et ils lui dirent: Est-il permis à un homme de répudier sa femme pour quelque sujet que ce soit?
19:4
Et il leur répondit: N'avez-vous pas lu que Celui qui créa, au commencement, fit un homme et une femme;
19:5
Et qu'il dit: A cause de cela l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et les deux seront une seule chair?
19:6
Ainsi ils ne sont plus deux, mais une seule chair. Ce que Dieu a joint, que l'homme ne le sépare donc pas.
19:7
Ils lui dirent: Pourquoi donc Moïse a-t-il commandé de donner une lettre de divorce à la femme et de la répudier?
19:8
Il leur dit: C'est à cause de la dureté de votre cour que Moïse vous a permis de répudier vos femmes; mais il n'en était pas ainsi au commencement.
19:9
Mais je vous dis que quiconque répudiera sa femme, si ce n'est pour cause d'adultère, et en épousera une autre, commet un adultère; et celui qui épousera celle qui a été répudiée, commet aussi un adultère.




Évangile selon Matthieu

5:31
Il a été dit aussi: Si quelqu'un répudie sa femme, qu'il lui donne une lettre de divorce.
5:32
Mais moi je vous dis que quiconque répudiera sa femme, si ce n'est pour cause d'adultère, la fait devenir adultère; et que quiconque se mariera à la femme répudiée, commettra un adultère.

Ils parlent de femmes infidèle à l'homme mais jamais d'homme indèle à la femme, et pour moi c est pareil.

Si une femme divorce parce que son maris à été infidèle, et bien il lui est conseillé à cette femme de rester seule, mais toutefois elle peut se remarier.

Si donc ce n'est pas le cas alors je vis en contradiction avec l'ordre de Dieu car j'ai épousé une femme divorcée pour cause d'infidélité de son maris ( preuve à l'appui lors du jugement ).

Et si tel est mon cas et bien que Dieu pardonne mon épouse et moi-meme.

Bien à vous
TrisTan
TrisTan
Contre la puce électronique

Masculin Messages : 140
Age : 46
Localisation : Belgique
Inscription : 13/09/2007

http://cybertristan.blogspot.be/

Revenir en haut Aller en bas

Les rites de la messe Empty Re: Les rites de la messe

Message par Dousig le Jeu 8 Nov 2007 - 22:05

"quiconque se mariera à la femme répudiée, commettra un adultère."

Il me semble qu'il n'y a qu'un seul cas selon l'Eglise où on peut se remarier si on n'est pas veuf : on peut annuler un mariage fait avec une personne n'étant pas baptisée et non croyante.

Je prierais pour vous, surtout que vous ne saviez pas. Mais du même coup, cela veut dire que vous n'êtes pas marié avec cette femme si son mari vivait encore lorsque vous vous êtes arié. Très sérieusement, je me demande ce que je ferais dans ce cas. Sad
Dousig
Dousig
Aime le Rosaire

Messages : 760
Inscription : 12/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Les rites de la messe Empty Re: Les rites de la messe

Message par Dousig le Jeu 8 Nov 2007 - 22:27

Je vais me renseigner dans le grand catéchisme du mariage.
Dousig
Dousig
Aime le Rosaire

Messages : 760
Inscription : 12/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Les rites de la messe Empty Re: Les rites de la messe

Message par Danielle le Ven 9 Nov 2007 - 4:53

Benoît XVI à propos du mariage: le « oui » signifie « toujours »


La totalité de l'homme, nous expose Benoît XVI, inclut en effet la dimension du temps, et le « oui » de l'homme est un dépassement du moment présent: dans son intégrité, le « oui » signifie « toujours » , et constitue l'espace de la fidélité.


Depuis désormais deux ans, rappelait Benoît XVI, l'engagement missionnaire de l'Eglise de Rome,(dont le pape est l’évêque), s'est concentré surtout sur la famille, non seulement parce que cette réalité humaine fondamentale est aujourd'hui confrontée à de multiples difficultés et menaces , et a donc particulièrement besoin d'être évangélisée et soutenue de façon concrète, mais également parce que les familles chrétiennes constituent une ressource décisive pour l'éducation à la foi, l'édification de l'Eglise comme communion et sa capacité de présence missionnaire dans les situations de vie les plus diverses, ainsi que pour apporter un ferment chrétien à la culture diffuse et aux structures sociales. Nous poursuivrons également ces orientations au cours de la prochaine année pastorale . (2005 -2006)

Et Benoît XVI de rappeler que mariage et famille ne sont pas en réalité une construction sociologique due au hasard, et fruit de situations historiques et économiques particulières. Au contraire, la question du juste rapport entre l'homme et la femme puise ses racines dans l'essence la plus profonde de l'être humain et ne peut trouver sa réponse qu'à partir de là. C'est-à-dire qu'elle ne peut être séparée de la question ancienne et toujours nouvelle de l'homme sur lui-même: qui suis-je? Qu'est-ce que l'homme? Et cette question, à son tour, ne peut être séparée de l'interrogation sur Dieu: Dieu existe-t-il? Et qui est Dieu? Quel est son visage véritable? La réponse de la Bible à ces deux questions – affirme Benoît XVI - a valeur d'unité et de conséquence: l'homme est créé à l'image de Dieu, et Dieu lui-même est amour . C'est pourquoi la vocation à l'amour est ce qui fait de l'homme l'authentique image de Dieu: il devient semblable à Dieu dans la mesure où il devient quelqu'un qui aime .

La vérité du mariage et de la famille, qui puise ses racines dans la vérité de l'homme, a trouvé sa réalisation dans l'histoire du salut, qui a en son centre la parole: « Dieu aime son peuple ». La révélation biblique, confie Benoît XVI, est avant tout l'expression d'une histoire d'amour, l'histoire de l'Alliance de Dieu avec les hommes: c'est pourquoi l'histoire de l'amour et de l'union d'un homme et d'une femme dans l'alliance du mariage a pu être assumée par Dieu comme symbole de l'histoire du salut . Benoît XVI: La famille

Le message qui suit est une réflexion sur la rupture et de son corollaire à la lumière de citations de la Sainte Ecriture et une invitation à la réflexion.

LE DIVORCE OU LA DECHIRURE

La terre chancelle comme un homme ivre, Elle vacille comme une cabane ; Son péché pèse sur elle, Elle tombe, et ne se relève plus. Esaïe 24 : 20

Quand les fondements sont renversés, Le juste, que ferait-il ? Psaume 11 : 3 - La Terre est malade de son péché ! Polluée par le profit de certains, souillée par l’immoralité grandissante. - Les nations titubent sous les fardeaux qu’elles ont chargés elles-mêmes sur leur dos en refusant le joug de Christ. ( Matthieu 11 : 29 ) - Diverses Églises sont délabrées pour avoir mélangé l’argile au fer, le monde à la saine doctrine, pour avoir accepté dans son sein des pratiques que Dieu condamne.

Du haut en bas, de la tête au pied, notre humanité est malade parce que la base a été reconstruite sur du sable et non sur le Roc !

Quels châtiments nouveaux vous infliger, Quand vous multipliez vos révoltes ? La tête entière est malade, Et tout le coeur est souffrant. De la plante du pied jusqu’à la tête, rien n’est en bon état : Ce ne sont que blessures, contusions et plaies vives, Qui n’ont été ni pansées, ni bandées, Ni adoucies par l’huile. Esaïe 1 : 5

Ainsi, la base, la plus petite entité sur laquelle un pays est construit, la plus petite cellule, celle du couple, de la famille, est en danger pour n’avoir pas gardé les enseignements de Dieu ; de ce fait tout le pays est infecté et la création entière soupire après un Paradis perdu.

C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair . Genèse 2 : 24

Où sont les disciples du Christ ? Telle est la question que certains pourraient se poser lorsqu’ils constatent que ce que nous appelons le Corps de Christ règle ses difficultés en utilisant les mêmes procédés que le monde ! Un frère plaide contre un frère, relevait l’apôtre Paul, non seulement il le fait alors qu’il devrait (au conditionnel) accepter l’injustice, mais en plus il le fait en prenant des païens à témoins pour défendre sa cause. ( 1 Corinthiens 6 : 6-8 )

Où sont les disciples du Christ ? Question brûlante lorsque est jeté en pâture dans les médias, plus ou moins silencieux, les couples qui se déchirent, qui déchirent leur engagement chrétien, leur promesse de mariage, qui dénouent la corde à trois fils en séparant ce que Dieu a uni.

Alors que l’on parle de sauver des espèces animales et végétales en voie de disparition, que l’on classe certains sites comme réserves où l’on ne peut y pénétrer que sous certaines conditions :

Ne devrions-nous pas reconnaître qu’il y a aujourd’hui une autre espèce en voie de disparition, celles des couples qui restent unis dans la foi, dans l’épreuve, dans l’adversité, dans les tempêtes ? Cette espèce qui résiste à l’adversité et qui cherche à ce que la gloire de Dieu ne soit pas entachée ; une race qui, si elle n’existe plus, ou si elle n’est plus suffisamment nombreuse sera impuissante pour empêcher les jugements de Dieu de tomber.

... vous êtes une race élue , un sacerdoce roya l, une nation sainte , un peuple acquis, afin que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière... 1 Pierre 2 : 9 Souvenons-nous de Noé et de sa famille, une espèce en voie d’extinction ! Tellement rare et unique qu’il fallut que l’Éternel intervienne avec puissance afin qu’il y ait un reste qui soit protégé de la corruption, un reste duquel puisse sortir le second Adam, le Sauveur du monde, le Sauveur et Seigneur de ceux et celles qui se laisseraient convaincre par l’amour de Dieu. Regarder Sodome et Gomorrhe qui auraient pu être épargnées s’il y avait eu un minimum de gens craignant Dieu. 10 personnes auraient suffi pour éloigner la colère divine.

Si le couple chrétien, cette race en voie de disparition, non protégée par les gouvernements, si ce couple qui s’est uni devant Dieu, s’en vient à son tour à détruire le contrat qu’il avait passé avec son Seigneur, un contrat de fidélité, d’unité, un contrat qui garantissait la bénédiction divine sur le foyer, si ce contrat, de par la faute de l’homme ou de la femme, s’en vient à être méprisé, comment le monde pourra-t-il venir au Christ ?

L’amour mutuel ne peut-il pas résister à toutes les épreuves du temps lorsqu’il est enlacé, entrelacé avec l’amour que nous pouvons avoir avec notre Sauveur ?

La corde à trois fils ne résiste que lorsque les 3 fils sont entrelacés. 3 fils ne deviennent une corde que s’ils sont tressés et qu’ils restent ensemble ! D’abord le fil rouge , le Seigneur qui se partage tant avec l’homme qu’avec la femme, ce fil rouge indestructible autour duquel toute la fragilité d’une vie peut se fondre pour recevoir la force et vivre de la vigueur de Dieu. Ensuite le fil de l’homme et celui de la femme. Les voici tous deux devant Dieu afin de devenir un, une unité indivisible ! ( un un minuscule, s’alliant au UN majuscule)

Fil n° 1 = Dieu. Fil n° 2 et fil n° 3 = l’homme et la femme devenant un. Corde = trois fils, trois vies qui vont vivre en harmonie pour autant que 2 et 3 restent liés l’un à l’autre et restent attachés au Christ, le fil de leur vie, le pilier de leur union sans lequel tout s’écroulera. Si nous avons bien compris le principe divin, il n’y a rien, absolument rien qui puisse détruire la corde à 3 trois fils !

Qui nous séparera de l’amour de Christ ? Romains 8 : 35

Rien ! Aucune des adversités décrites dans la suite de ce verset ne peut nous séparer de l’amour de Dieu. Aucune adversité ne peut séparer un couple (UN = homme et femme unis devant Dieu), rien si ce n’est de prendre soi-même la décision de "désentrelacer" la corde à trois fils. Un geste qui blessera l’unité voulue du Seigneur, un geste qui ne manquera pas de blesser le Christ. La faiblesse momentanée de l’homme ou de la femme, une faiblesse tout à fait envisageable, sera compensée par la solidité du fil rouge qui ne peut se détruire.

Tant que l’amour pour Dieu sera associé à la vie personnelle de chaque individu et que cet amour sera partagé en couple, en famille et avec les enfants, aucune pointe d’épée ne pourra s’insérer dans un tel assemblage. Ce n’est qu’à partir du moment où le fil rouge est écarté petit à petit d’une vie, où il est tiré vers le bas que l’unité de départ s’affaiblit et risque de se désagréger.

Vivre pour le Christ ne consiste pas uniquement dans des pratiques dites religieuses tels que la lecture régulière de la Parole de Dieu ou des moments de prières, vivre pour le Christ c’est admettre que tout ce que nous pouvons entreprendre soit fait pour sa gloire.
Danielle
Danielle
Enfant de Dieu

Féminin Messages : 3106
Age : 60
Localisation : Québec Canada
Inscription : 08/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Les rites de la messe Empty Re: Les rites de la messe

Message par Danielle le Ven 9 Nov 2007 - 4:53

Vivre pour le Christ c’est tout faire pour que son nom soit honoré, c’est protéger son image dans notre vie, c’est s’effacer pour laisser passer le Roi de gloire !

Or quand un des conjoints déchire le contrat qu’il avait signé avec sa parole devant le Seigneur des seigneurs, peut-on encore dire qu’il vit pour le Christ ! Aime-t-il seulement encore son Sauveur ?

Si quelqu’un dit : J’aime Dieu, et qu’il haïsse son frère (son conjoint) , c’est un menteur ; car celui qui n’aime pas son frère (qui n’aime plus son conjoint) qu’il voit, comment peut-il aimer Dieu qu’il ne voit pas ? 1 Jean 4. 20

S’il n’y a plus d’amour dans un couple, si l’un des deux met tout en oeuvre pour rompre son union avec l’autre (alors qu’ils étaient un) comment peut-il prétendre qu’il continue à aimer Dieu puisqu’il ne fait rien pour permettre que la corde à trois fils résiste à l’épreuve ?

Car je hais la répudiation, dit l’Éternel, le Dieu d’Israël... Prenez donc garde en votre esprit, Et ne soyez pas infidèles ! Malachie 2 : 16 Ainsi, en tant qu’enfants de Dieu, il nous appartient de tout mettre en oeuvre pour préserver la gloire de notre Dieu . De tout faire pour que notre vie, l’image du Christ en nous, ne soit pas entachée par une attitude qui démontrerait que l’on cherche prioritairement son intérêt personnel au détriment de notre engagement chrétien, au mépris de la gloire de Dieu !

Les orages, dans une vie de couple chrétien, sont inévitables car nous avons encore bien des angles à arrondir ; de ces angles qui blessent encore trop souvent notre moitié. Nous avons encore de ces épines acérées qui, comme les griffes rétractiles d’un félin, sortent parfois pour faire des accrocs dans l’harmonie du couple.

Cependant, ces petits accrochages, s’ils ne sont pas réparés rapidement, risquent fort, avec le temps, de devenir une déchirure plus importante qui, sans le secours de Dieu, finira par présenter un couple désuni avec chacun dans sa main un lambeau de vie qui ne s’adapte plus à l’autre.

Par contre, si l’amour de Dieu demeure dans chacun des coeurs, ces accrocs passagers seront présentés à Celui qui peut ravauder les vies les plus déchirées ; il le fera en reprenant les mailles une par une afin de recréer un tissu où l’amour mutuel aura repris sa place. Qui, mieux que le Seigneur Jésus peut aplanir les difficultés, peut restaurer nos chemins, rendre notre vie habitable pour l’Esprit Saint ?

C’est seulement notre disponibilité, notre ouverture de coeur à l’Esprit de Dieu qui peut permettre aux flots de la grâce d’agir dans les conflits que nous avons provoqués à cause de notre vieille nature qui met toujours en avant cet égoïsme tranchant et blessant !

Considérons bien que personne n’est à l’abri de ce genre de pré-catastrophes . Tous les chrétiens sont dans la ligne de mire du prince des ténèbres ! Satan lancera toutes ses forces pour désunir, pour détruire les couples qui marchent dans le chemin étroit. Hélas ! Nous constatons qu’il marque de plus en plus de points ! Il le fait parce que l’amour s’est refroidi et que l’intérêt personnel a détrôné le désir de travailler pour l’avancement du royaume de Dieu.

Les attaques lancées contre l’harmonie du couple n’auront pas de conséquences graves si l’on s’en remet au Seigneur, si l’on cherche à LUI plaire plutôt qu’à se plaire à soi-même. Un foyer construit sur le Rocher résistera à toutes les tempêtes tant qu’il sera là, à sa place, sur LE Rocher.

Soumettez-vous donc à Dieu ; résistez au diable (pas à son conjoint, pas au Seigneur) , et il fuira loin de vous . Jacques 4 : 7

Si vous vous mettez en colère, ne péchez point ; que le soleil ne se couche pas sur votre colère, et ne donnez pas accès au diable. Éphésiens 4 : 26-27 Ainsi, nos accrochages, nos différents points de vue, nos idées fixes, tout ce qui peut être une occasion de blesser notre conjoint, tout cela doit être déposé au pied de la croix tout en demandant le secours au Seigneur afin qu’il montre la voie à suivre pour ne pas faire naufrage. Sans aucun doute il le fera car il tient à ce que ses enfants le glorifient ! Il agira et fera tout pour que le couple docile en sorte plus solide, plus uni qu’auparavant. L’épreuve du feu n’est pas aussi néfaste qu’on pourrait le croire, elle permet de brûler ces petites épines qui nous blessent l’un et l’autre, qui nous irritent, qui nous agacent et qui, si elles n’étaient pas ôtées, pourraient conduire à de graves infections.

Ces orages, aux grondements qui font trembler les enfants des couples dans la tempête, ne sont pas aussi nuisibles que les tornades qui détruisent tout sur leur passage. Nos orages, de plus en plus rares (espérons-le), permettent de nettoyer une atmosphère qui n’a pas été renouvelée : cette action bienfaisante ne se fera que si nous savons nous confier en celui qui est capable de calmer la tempête, celui qui a autorité sur les flots et sur les vents.

Ce n’est pas sans raison que le Saint-Esprit, par la bouche de Pierre, nous enjoint à nous décharger de tous nos soucis. Et quel souci que celui d’un couple qui n’est plus en harmonie, ni avec lui-même, ni avec son Seigneur ! Quel souci de constater, que pour une raison ou pour une autre, par inattention, la barque prend l’eau et que le foyer risque de couler si l’on agit pas avant qu’il ne soit trop tard. En principe les S.O.S. se lancent lorsque le bateau est encore sur l’eau ! Une fois coulé, c’est généralement trop tard pour lancer un appel de détresse.

Humiliez-vous donc sous la puissante main de Dieu, afin qu’il vous élève quand il en sera temps ; Lui remettant tout ce qui peut vous inquiéter : car il a soin de vous. 1 Pierre 5 : 6-7 (Version David Martin)

Mais certains, pour cacher l’accroc qui s’est produit dans leur vie conjugale, ne jugent pas utile d’en parler au Seigneur, ils préfèrent se voiler la face, prendre un tacon * pour camoufler la déchirure. (* tacon = pièce mise à un vêtement) C’est ainsi qu’un couple bancal décide, par exemple, d’avoir un autre enfant pour sauver leur unité, de partir en voyage, de s’offrir des cadeaux, etc. Mais ces ersatz, s’ils donnent parfois l’image du bonheur, n’en n’ont pas la même saveur que celle que donne la victoire acquise au travers du sang du Christ, de ce Seigneur qui a tout pouvoir.

Ce n’est que lorsque chacun peut dire Le Christ est ma vie qu’un couple arrivera à tenir dans les moments où souffle un vent de contrariété, d’incompréhension. Quel privilège merveilleux de pouvoir aller vers le Seigneur et de dire : Seigneur, c’est toi qui nous a unis, tu n’as pas fait d’erreur, nous tenons à TA gloire, nous tenons à garder un bon témoignage afin de ne pas salir ton Saint Nom ni ternir l’image de l’Église. Aide-nous à retrouver la paix, TA paix dans chacun de nos coeurs !

J’ai un problème avec toi ! Le Christ est ma vie ! Tu as un problème avec moi ! Le Christ est ta vie ! Si ces deux vérités n’en forment qu’une et qu’elles sont véritablement gravées dans chacun des coeurs, dans chacune des vies, il est IMPOSSIBLE que la déchirure s’aggrave ! La corde à trois fils ne se rompt pas facilement nous dit la Parole de Dieu ( Ecclésiaste 4 : 12 ), raison pour laquelle il incombe à chacun des conjoints de tout faire pour préserver l’unité de l’esprit par un lien de paix ( Éphésiens 4 : 3 ). C’est ce lien de paix, ce cordage d’amour de l’esprit coulant dans chacune des vies qui fera en sorte que le couple restera un couple uni entre eux, et uni à son Seigneur.

En cas de graves conflits, ce n’est pas le couple qui doit changer de statut en se déchirant pour aller finir sa vie loin l’un de l’autre avec, au milieu, les enfants qui fonctionnent comme des estafettes pour glaner un peu de tendresse par-ci, par-là. Non, c’est notre coeur qui doit se déchirer devant le Seigneur en s’attendant à sa miséricorde afin que l’amour renaisse de ses cendres, que les corps morts reprennent vie et que la joie du salut face briller de nouveau les visages qui ont été creusés par les larmes ou qui ont les traits tirés à cause de la souffrance qu’un ennemi invisible entretient en préparant un chemin de fuite.

À ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l’amour les uns pour les autres . Jean 13 : 35

Lorsque l’amour est mort... reste-t-il une différence entre les enfants de Dieu qui se déchirent les restes d’un foyer et les enfants du diable qui s’entre-dévorent comme des loups affamés ?

C’est par là que se font reconnaître les enfants de Dieu et les enfants du diable . Quiconque ne pratique pas la justice n’est pas de Dieu, non plus que celui qui n’aime pas son frère . 1 Jean 3 : 10

C’est avec un des cris d’Esaïe que je voudrais terminer ce message, un de ces cris du coeur qui est monté vers le ciel cette semaine lorsque j’ai appris, qu’une fois de plus, un couple d’enfants de Dieu allait se séparer.

Oh ! (Éternel) si tu déchirais les cieux, et si tu descendais... Esaïe 64 : 1 Oui Seigneur ! Si tu descendais, si tu venais comme médiateur pour sauver ce qui reste à sauver ! Mais tu es déjà venu ! Tu as déjà déchiré les cieux pour nous faire connaître la réconciliation. Tu as vécu la séparation pour que nous trouvions l’unité, pour que nous vivions dans la communion avec le Père !

Si seulement il y avait encore un peu d’amour pour Toi, il ne fait aucun doute que l’amour pour le prochain, pour le conjoint renaîtrait de ses cendres !

Faut-il en arriver à ne plus t’aimer du tout, ô mon Dieu, pour ne plus croire que tu sois encore le Dieu de l’impossible, le réparateur des brèches ? Faut-il t’avoir mis à la porte de son coeur pour détruire la corde à 3 fils qui avaient été tressés devant toi le jour où le couple, pas encore désuni, cherchait à témoigner, au travers de leur union, qu’ils étaient différents du monde païen ?

La terre chancelle comme un homme ivre, Elle vacille comme une cabane ; Son péché pèse sur elle, Elle tombe, et ne se relève plus. Esaïe 24 : 20

Quand les fondements sont renversés.... Psaume 11 : 3 Si les couples chrétiens renient les engagements qu’ils ont pris devant Dieu, si certaines Églises ferment les yeux sur ces désunions, comment la terre ne pourrait-elle pas chanceler ?

Toi qui as préparé ta fuite, toi qui veux sortir ton fil de la corde à 3 fils, peux-tu encore dire : Le Christ est ma vie ? Peux-tu dire que ton témoignage sert à la gloire de Dieu ?

Soit donc que vous mangiez, soit que vous buviez, soit que vous fassiez quelque autre chose, faites tout pour la gloire de Dieu. Ne soyez en scandale ni aux Grecs, ni aux Juifs, ni à l’Église de Dieu... 1 Corinthiens 10 : 31-32

À ceux qui sont mariés , j’ordonne, non pas moi, mais le Seigneur , que la femme ne se sépare point de son mari (si elle est séparée, qu’elle demeure sans se marier ou qu’elle se réconcilie avec son mari), et que le mari ne répudie point sa femme . 1 Corinthiens 7 : 10-11

J-M Ravé

Dans la rubrique la famille fondée sur le mariage vous trouverez de nombreux textes, autant de témoignages de l'Amour de Dieu pour les hommes, ses enfants. La famille fondée sur le mariage

Source : Bibliothèque Regard

Eucharistie, Sacrement de la Miséricorde. 17.02.2006 - FAMILLE
Danielle
Danielle
Enfant de Dieu

Féminin Messages : 3106
Age : 60
Localisation : Québec Canada
Inscription : 08/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Les rites de la messe Empty Re: Les rites de la messe

Message par veilleur le Ven 9 Nov 2007 - 9:58

@Dousig a écrit:"quiconque se mariera à la femme répudiée, commettra un adultère."

Il me semble qu'il n'y a qu'un seul cas selon l'Eglise où on peut se remarier si on n'est pas veuf : on peut annuler un mariage fait avec une personne n'étant pas baptisée et non croyante.

Je prierais pour vous, surtout que vous ne saviez pas. Mais du même coup, cela veut dire que vous n'êtes pas marié avec cette femme si son mari vivait encore lorsque vous vous êtes arié. Très sérieusement, je me demande ce que je ferais dans ce cas. Sad

Divorce pour adultère :
Le pardon doit surpasser la faute. Je pense qu'il faut distinguer dans l'adultère le conjoint qui commet un adultère en étant attiré dans un piège et qui revient à l'amour de son épouse écrasé par la douleur. Dans ce cas, le dialogue et le pardon doivent avoir le dessus. L'autre cas est le conjoint qui trompe allègrement son épouse ou inversement. Ce cas est beaucoup plus dur à résoudre (à l'impossible, nul n'est tenu).

Quelle est la différence entre un divorce et une annulation de mariage ?
Un divorce est la rupture d'un mariage valide.

Les deux personnes sont alors contraintes de vivre le célibat.
Le remariage après un divorce est condamné par l'église.

Une annulation de mariage au sens chrétien du terme est prononcé par la succestion de deux instances (première instance et instance d'appel) de justice ecclésiastique.
Elle établit qu'il n'y a pas eu de mariage si les fiancés n'étaient pas libres, où qu'une cause extérieure tronquait la validité du mariage.

La vie des deux personnes est alors dictée par la dernière instance de justice ecclésiastique.
veilleur
veilleur
J'adore l'Eucharistie
J'adore l'Eucharistie

Masculin Messages : 273
Localisation : Centre-Est
Inscription : 17/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Les rites de la messe Empty Re: Les rites de la messe

Message par TrisTan le Ven 9 Nov 2007 - 11:31

Et bien en fait, lorsque j ai épousé Rosa, elle était donc divorcé.
Je n'étais à ce moment pas chrétien, cela fait seulement quelques années que je le suis et que j'instaure cela dans ma famille, épouse et mes 3 enfants.

Je pense donc que le Père lorsque j'ai crus en lui et en son fils bien aimé avec tant de larmes et cette écrasante sensation de péché m'a pardonné.

Bien à vous.
TrisTan
TrisTan
Contre la puce électronique

Masculin Messages : 140
Age : 46
Localisation : Belgique
Inscription : 13/09/2007

http://cybertristan.blogspot.be/

Revenir en haut Aller en bas

Les rites de la messe Empty Re: Les rites de la messe

Message par veilleur le Ven 9 Nov 2007 - 14:20

Dieu ne juge pas les âmes comme nous faisons de la comptabilité (pour telle faute, telle punition).

Dieu juge les coeurs.

Voici la morale d'une action ou d'un choix. Tout acte est moralement neutre en soi. Ce sont les circonstances, la motivation et le but recherché qui en donne le sens.

Si vous suivez votre coeur, vous êtes dans le vrai.
veilleur
veilleur
J'adore l'Eucharistie
J'adore l'Eucharistie

Masculin Messages : 273
Localisation : Centre-Est
Inscription : 17/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Les rites de la messe Empty Re: Les rites de la messe

Message par Dousig le Ven 9 Nov 2007 - 16:26

Je ne pense pas qu'on puisse dire que tout acte est neutre en soi :

Blasphémer le Nom de Dieu ou jurer sans y penser constituent des actes intrinsèquement mauvais, je pense, même faits sans s'en rendre compte.
Dousig
Dousig
Aime le Rosaire

Messages : 760
Inscription : 12/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Les rites de la messe Empty Re: Les rites de la messe

Message par veilleur le Lun 12 Nov 2007 - 8:14

Vous avez raison Dousig, tout acte n'est pas neutre dans l'absolu. Je prendrai un exemple pour illustrer ce que je voulais dire.

Ouvir une porte, est un acte neutre.
Si la porte que l'on ouvre nous amène à commettre une faute, alors ouvrir la porte est une faute.
veilleur
veilleur
J'adore l'Eucharistie
J'adore l'Eucharistie

Masculin Messages : 273
Localisation : Centre-Est
Inscription : 17/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Les rites de la messe Empty Re: Les rites de la messe

Message par veilleur le Ven 16 Nov 2007 - 10:35

@veilleur a écrit:Mise au point :

La messe du concile Vatican II qui était un « toilettage » du rite
Saint Pie V n’a pratiquement jamais été appliqué par le clergé.

Pourraient-ils m’indiquer où dans le concile Vatican II où est-il question de retourner les autels face à l’assemblée ?

Où il est question d’abandonner l’habit ecclesiastique ?
Où il serait imposé de célébrer la messe dans la langue vernaculaire ?
Où il est conseillé de réécrire toute la liturgie ?
Où il est autorisé à faire appel à des filles comme enfants de cœur ?

Toutes ces initiatives ont été prises SANS AUTORISATION.

Quand j’assiste à une messe progressiste qui est pourtant valide et que j’entends les chants, cela me fait fuir.
J’ai l’impression d’entendre des contines pour enfant en plus niais.
Ne vous étonnez pas que les églises soient vides !

Les modernistes considèrent que la messe est une commémoration nostalgique de la Saint Scène.

La messe est avant tout Le Sacrifice propiciatoire du Dieu Unique fait Homme qui s’offre à son Père pour apaiser Sa Justice en notre faveur.

Le Saint Sacrifice de la messe réactualise l’immolation du Christ sur la croix. Il rend présent ce qui a eu lieu un temps dans l’histoire. Pour Dieu, il n’y a ni passé, ni futur mais seulement le présent éternel.

Le Christ est à la fois le prêtre, l’autel et la victime.

Quel serait mon souhait ?
Cela n’engage que moi.

L’invitation à prier ne peut se faire qu’avec une belle liturgie qui élève l’âme. Le grégorien est pour moi la plus belle manière de chanter.

Je souhaiterai que l’acte de confession à Dieu se fasse à genoux, dans la langue maternelle pour que chacun se sente impliqué dans ce qu’il dit et que les fidèles se frappent la poitrine, non pour imiter les autres, mais pour prendre conscience de ses fautes.

Je souhaiterai que tous les chants liturgiques, à part le chant d’entrée, le chant de communion et le chant final, soient en latin (langue symbolique de l’unité de l’église). Les lectures doivent évidemment se faire dans la langue maternelle.

Je souhaiterait que les prêtres aient une réelle vie de prière, qu’ils invoquent le Saint Esprit avant de rédiger un sermon et qu'ils parlent en chair au nom du Père du Fils et du Saint Esprit.
Certains sermons se limitent à un cours d’histoire, certains contiennent de la politique, certains sont si superficiels qu’ils ne nous apprennent rien.

Je souhaiterais que la messe du début de l’offertoire à la fin du canon soit en latin (précaution par rapport aux traductions hasardeuses).

Je souhaiterais que la communion se prenne à genoux et sur la langue. Pourquoi dirait-on « je ne suis pas digne…) et qu’on communie comme faisant un geste machinal ?

Je souhaiterais que la communion ne soit donné que par un prêtre ou un diacre et que tous les prêtres et diacres donnant la communion participe au lavabo et aux ablutions (à savoir de quelle manière).

C’est en étant exigent qu’on progresse.

Je souhaiterais que les prêtres refusent de baptiser des enfants dont les parents ne sont pas pratiquants, ou qu’ils les mettent à l’épreuve.

Je souhaiterai que les prêtres refuses de marier à l’église des fiancés non pratiquants ou divorcés et qu’ils fassent une réelle préparation au mariage avec mise à l’épreuve.

Certains supérieurs de la fraternité Saint Pie X qui voudraient chercher chez le Pape de mauvaises intentions concernant le nouveau Motu Proprio devraient au contraire le remercier. Ils ont priés pour que cela arrive et ils regretteraient que cela aboutisse ?

Arrivera un moment où ils devront cesser de se considérer en victimes. Qu’ils appliquent plutôt ce motu proprio qui leur donnera une réelle légitimité.

Sinon, ils pourront être comparés aux ouvriers de la première heure qui sont jaloux de la bonté de leur maître.


Jésus : "je vomis les tièdes"


Bonjour à tous,

Je me dois de faire un mea culpa par rapport à ce que j’ai dit plus haut. Je reconnais avoir manqué de charité vis à vis des chrétiens n’éprouvant pas la même sensibilité que la mienne.


Le pape dans le nouveau Motu Proprio affirme qu’il n’existe qu’un seul rite de la messe, mais sous deux formes différentes :

La forme ordinaire correspondant au missel de 1962
La forme extraordinaire correspondant au missel de Saint Pie V

Il est faux de dire que la messe dite de Paul VI ne porte pas de fruits, car de grands saint modernes ont suivi cette messe, et se sont sanctifiés par Elle.

Le fond du problème de la liturgie n’est pas la valeur de la messe qui reste dans tous les cas le sacrifice UNIQUE de Jésus-Christ se faisant autel prêtre et victime et s’offrant LUI-MÊME à son Père pour renouer l’alliance de Dieu avec l’humanité rompue par la faute originelle et pour apaiser la justice de Dieu en notre faveur.

La validité de la consécration dépend de trois conditions :
Matière
Forme
Intention

La validité de la messe dépend de deux conditions :
Consécration des deux espèces
Consommation des deux espèces

La validité de la messe ne dépend donc, ni de liturgie en dehors du canon, ni même de la foi du prêtre qui ne peut l’affecter. Nous pouvons dire que le prêtre n’est que le « déclencheur » du sacrement.

Le problème de la liturgie se situe dans la manière de trouver le meilleur moyen pour la disposition des âmes au recueillement et je reconnaît qu’il n’existe pas un seul moyen puisque la sensibilité des âmes est diverse et non uniforme.

J’admets que la messe du missel de Saint Pie V peut paraître austère, voir triste pour certains.

J’admets également que les chants de louanges de la communauté de l’Emmanuel sont propices au recueillement et sont très émouvants.

Le pape ne souhaite pas que les deux formes de la messe s’opposent, mais bien qu’elles s’enrichissent mutuellement (le Pape est soucieux de l’unité de l’église).

Amitiés chrétiennes
veilleur
veilleur
J'adore l'Eucharistie
J'adore l'Eucharistie

Masculin Messages : 273
Localisation : Centre-Est
Inscription : 17/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Les rites de la messe Empty Re: Les rites de la messe

Message par De l'Alsace à la Lorraine le Ven 16 Nov 2007 - 14:02

J'avais un exposé tout à fait justifié à transmettre à TRISTAN.

Par 2 fois, le modérateur a considéré que celà ne devait pas passer.

Je laisse là ma conversation sur ce sujet important.
De l'Alsace à la Lorraine
De l'Alsace à la Lorraine
Combat avec Sainte Marie

Féminin Messages : 1711
Localisation : Lorraine
Inscription : 09/11/2007

http://www.apparitionsmariales.org

Revenir en haut Aller en bas

Les rites de la messe Empty Re: Les rites de la messe

Message par TrisTan le Ven 16 Nov 2007 - 14:49

@De l'Alsace à la Lorraine a écrit:J'avais un exposé tout à fait justifié à transmettre à TRISTAN.

Par 2 fois, le modérateur a considéré que celà ne devait pas passer.

Je laisse là ma conversation sur ce sujet important.

Cher ami l'Alsace à la Lorraine

Tu peux tres bien me mailer Smile

cyber_tristan@hotmail.com

Bien amicalement
TrisTan
TrisTan
Contre la puce électronique

Masculin Messages : 140
Age : 46
Localisation : Belgique
Inscription : 13/09/2007

http://cybertristan.blogspot.be/

Revenir en haut Aller en bas

Les rites de la messe Empty Re: Les rites de la messe

Message par BOUVINE le Dim 18 Nov 2007 - 20:53

Certains supérieurs de la fraternité Saint Pie X qui voudraient chercher chez le Pape de mauvaises intentions concernant le nouveau Motu Proprio devraient au contraire le remercier. Ils ont priés pour que cela arrive et ils regretteraient que cela aboutisse ?

Rendre la messe de saint Pie.V sans revenir sur la théologie de vatican II ne peut qu'être une imposture, mettre sur le même pied la messe qui a fait l'occident et la messe des franc-maçons et des pasteurs relève d'une volontée diabolique.

BOUVINE
J'ai la foi

Messages : 7
Inscription : 18/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Les rites de la messe Empty Re: Les rites de la messe

Message par Danielle le Dim 18 Nov 2007 - 21:39

Rendre la messe de saint Pie.V sans revenir sur la théologie de vatican II ne peut qu'être une imposture, mettre sur le même pied la messe qui a fait l'occident et la messe des franc-maçons et des pasteurs relève d'une volontée diabolique.

Vos propos sont virulents... j'aimerais de plus amples explications... Shocked
Danielle
Danielle
Enfant de Dieu

Féminin Messages : 3106
Age : 60
Localisation : Québec Canada
Inscription : 08/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Les rites de la messe Empty Re: Les rites de la messe

Message par BOUVINE le Dim 18 Nov 2007 - 22:00

Vous connaissez l'adage ce qui est faux n'est pas catholique, la vérité révélé est fini à la mort du dernier apôtre.
Donc le trône de saint Pierre est soutenu par le faux.

BOUVINE
J'ai la foi

Messages : 7
Inscription : 18/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Les rites de la messe Empty Vatican II

Message par veilleur le Lun 19 Nov 2007 - 8:01

Chère Bouvine,

On fait dire au concile Vatican II beaucoup de choses sans en connaître son contenu. le concile vatican II a très mal été interprété et beaucoup de choses ont été dites à ce propos qui est totalement faux.

Ce que je pourrais reprocher aux termes de ce concile est seulement d'avoir employé des termes sujets à interprétation, un manque de précision en somme.

La crise de l'église qui a suivi est due à ce que les ennemis de l'église ont détourné les termes du concile et on enseigné des erreurs profondes contre la foi en semant la confusion, ce qui explique les excès actuels à propos de la liturgie.

Un exemple :
La liturgie selon le nouvel Ordo autorisait que l'on puisse passer derrière l'autel pour encenser lors de l'offertoire. Cette autorisation à été interpretée comme s'il fallait retourner les autels. C'est un exemple, mais on peut en trouver de nombreux autres.
veilleur
veilleur
J'adore l'Eucharistie
J'adore l'Eucharistie

Masculin Messages : 273
Localisation : Centre-Est
Inscription : 17/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Les rites de la messe Empty Re: Les rites de la messe

Message par p13843 le Mer 21 Nov 2007 - 2:00

Bouvine a écrit:
Donc le trône de saint Pierre est soutenu par le faux.
Regarder,vous etes dans un forum a majorité catholique romain qui considere Benoit XVI comme le vrai pape ,succeseur de Pierre I.Pourquoi venir semer la zizanie ici.Aller échanger avec les confreres de votre culte si vous ne savez pas comment échanger avec délicatesse.Merci.Patre

p13843
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2010
Inscription : 06/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Les rites de la messe Empty Re: Les rites de la messe

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum