Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage - Page 15 Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
Voir le deal
21.95 €

Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Page 15 sur 29 Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16 ... 22 ... 29  Suivant

Aller en bas

Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage - Page 15 Empty Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par thanneguy le Mar 21 Mai 2013 - 17:38

http://www.ojim.fr/lobby-gay-chez-les-journalistes/
thanneguy
thanneguy
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 893
Age : 50
Inscription : 16/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage - Page 15 Empty Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par C54637 le Mar 21 Mai 2013 - 19:08

Manifestation du Printemps français devant le Grand Orient de France

Cette manifestation officielle du Printemps français devant le Grand Orient de France aura lieu jeudi 23 mai à 19 h 30. Il s'agit de protester contre les inspirateurs de la déconstruction et de l'embrigadement idéologique des enfants. Rendez-vous métro Cadet.

Lu sur le site "Le salon beige".

C54637
Aime le Rosaire

Féminin Messages : 798
Inscription : 26/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage - Page 15 Empty Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par Garabandal le Mar 21 Mai 2013 - 20:01

L'article de Thanneguy :

LOBBY GAY CHEZ LES JOURNALISTES

En créant ce lobby dans la profession, ces journalistes entendent dénoncer les « propos caricaturaux publiés sous la plume de confrères et consœurs dans leurs éditoriaux ». Pire, ils s’insurgent contre l’« espace et temps disproportionnés accordés à des opposants à la loi explicitement homophobes sur les antennes télé ou dans les pages de magazines etc ». Quand on voit le parti-pris, quasi généralisé, de la presse sur cette question,
une telle remarque laisse songeur…


Quoiqu’il en soit, cette nouvelle association s’est fixée plusieurs objectifs : « s’élever à chaque fois que des propos injurieux et discriminatoires à l’encontre des homosexuel(les) et des transsexuel(les) sont publiés dans un média sous couvert de «débat» ; engager un « travail de pédagogie […] sur le traitement médiatique des questions spécifiques touchant les LGBT » ; ou encore « contribuer à la visibilité des personnes LGBT dans l’espace public ». Tout un programme !

Cette association n’est en fait qu’une copie de la National Lesbian and Gay Journalists Association (NLGJA) américaine. Celle-ci rappelait dernièrement « aux journalistes l’importance d’accorder un traitement juste et rigoureux à la couverture du mariage pour les couples de même sexe».

Chiche ?

http://www.ojim.fr/lobby-gay-chez-les-journalistes/


La recherche de la vérité, l'approfondissement de l'analyse sont devenus tout à fait accessoires pour certains journalistes...
Garabandal
Garabandal
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1541
Age : 52
Localisation : Alsace
Inscription : 29/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage - Page 15 Empty Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par C54637 le Mar 21 Mai 2013 - 21:50

L'affiche de la manifestation du 26 mai:

Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage - Page 15 6a00d83451619c69e20191026269fe970c-800wi

C54637
Aime le Rosaire

Féminin Messages : 798
Inscription : 26/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage - Page 15 Empty Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par C54637 le Mar 21 Mai 2013 - 21:56

Ordre du jour n°1 du Printemps français

Du 20 mai :


"Le Printemps Français prend acte de l’ultime coup de force du gouvernement, qui a publié samedi 18 mai au Journal Officiel la loi établissant l’idéologie du genre dans le Code civil. Cette loi, qui dénie au mariage le caractère d’une institution pour en faire un simple contrat, permet à un couple unisexe de priver délibérément un enfant de sa filiation légitime, en reconnaissant le droit à l’adoption plénière. Contre les lois de la biologie et contre tout sens commun, la République affirme qu’un enfant peut avoir deux pères ou deux mères. Par ce mensonge d’Etat, le père ou la mère authentique de l’enfant adopté sera déchu de tout statut. Le droit de l’enfant à avoir un père et une mère est nié.

Derrière cet artifice imposé - sans débat digne de ce nom - se révèle une idéologie, qui prétend que la nature sexuée des individus est indifférente et ne créée aucune obligation ni aucun droit. Quand la loi prétend s’imposer aux réalités de la nature et de la société, elle conduit aux pires excès. L’histoire récente nous a montré les conséquences d’une loi qui prétendait fonder la société sur la supériorité d’une race, ou sur celle d’une classe. De ces deux cas, les pires totalitarismes sont sortis, provoquant la ruine de la civilisation. Il n’existe pas d’idéologies anodines… elles conduisent à l’asservissement des peuples!

Mais l’histoire a aussi montré que ces idéologies ont été défaites. La France, en particulier, sait dans quels bas-fonds elle est tombée sous le joug d’une idéologie, mais aussi à quelle libération elle est parvenue par sa résistance.

Aujourd’hui, le Printemps Français proclame l’Ordre du Jour Numéro 1 d’une nouvelle résistance à l’idéologie. La France est actuellement soumise à des forces qui veulent l’asservir entièrement. La bataille ne fait que commencer. Elle se prolongera jusqu’à la victoire.

A l’aube de ce combat, des partis politiques annoncent déjà leur collaboration avec le pouvoir idéologique, en affirmant faussement que la loi Taubira ne pourra pas être abrogée. En se plaçant dans le camp ennemi, ils se désignent eux-mêmes comme des adversaires. Le Printemps Français énonce donc que seront tenus pour cibles :
•le gouvernement actuel et tous ses appendices,
•les partis politiques de la collaboration,
•les lobbies où s’élaborent les programmes de l’idéologie et les organes qui la diffusent.

Cet ordre du jour est immédiatement exécutoire."

C54637
Aime le Rosaire

Féminin Messages : 798
Inscription : 26/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage - Page 15 Empty Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par Garabandal le Mar 21 Mai 2013 - 22:37

"Le Printemps Français prend acte de l’ultime coup de force du gouvernement, qui a publié samedi 18 mai au Journal Officiel la loi établissant l’idéologie du genre dans le Code civil. Cette loi, qui dénie au mariage le caractère d’une institution pour en faire un simple contrat, permet à un couple unisexe de priver délibérément un enfant de sa filiation légitime, en reconnaissant le droit à l’adoption plénière. Contre les lois de la biologie et contre tout sens commun, la République affirme qu’un enfant peut avoir deux pères ou deux mères. Par ce mensonge d’Etat, le père ou la mère authentique de l’enfant adopté sera déchu de tout statut. Le droit de l’enfant à avoir un père et une mère est nié.
Oui, l'Etat socialiste veut construire une "nouvelle société" : une société meilleure qu'il faut imposer pour le bien de tous, puisque "eux" savent ce qui est bien, ("L'histoire nous donnera raison." dixit Hollande) chose qui ne se discute pas. Oui, il n'y a pas eu de vrai débat, parce que face aux arguments pertinents des "contre", il n'y a eu que du déni caché derrière des mots ayant des suffixes en "isme" ou en "phobe".

Oui, l'Etat socialiste veut construire une "nouvelle société" : elle la fait reposer sur un MENSONGE.
... et quand on sait d'où est l'origine du mensonge... on a tout compris...




A l’aube de ce combat, des partis politiques annoncent déjà leur collaboration avec le pouvoir idéologique, en affirmant faussement que la loi Taubira ne pourra pas être abrogée. En se plaçant dans le camp ennemi, ils se désignent eux-mêmes comme des adversaires.
Il est vrai que autant la gauche apparaît folle et totalitaire dans le diktat d'une idéologie imposée à tout un peuple, autant la droite est faible, lâche, inconsistante et sans conviction...
Garabandal
Garabandal
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1541
Age : 52
Localisation : Alsace
Inscription : 29/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage - Page 15 Empty Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par C54637 le Mer 22 Mai 2013 - 13:34

Message de Monseigneur Marc Aillet aux diocésains à propos de la « Manif pour tous » du 26 mai.


A trois reprises, je vous ai écrit à propos du dit « mariage pour tous ». Sans doute le Conseil Constitutionnel a-t-il donné le 17 mai un avis favorable et le Président de la République s’est-il empressé, dans la foulée, de promulguer la loi Taubira.

Je me risque toutefois à vous adresser encore un message pour vous inviter à prendre la mesure de ce qui se passe en France depuis neuf mois et qui me semble sans précédent. La vague d’opposition au mariage et à l’adoption pour tous n’a cessé de s’amplifier depuis que le Cardinal André Vingt-Trois invitait les catholiques de France à prier pour le mariage et la famille, le 15 août dernier. Il s’agit, à n’en pas douter, d’un mouvement social unique dans la France de ces dernières décennies :

par son ampleur. Jamais les français ne s’étaient mobilisés en aussi grand nombre : 1 million le 13 janvier, et selon toute vraisemblance, 1 million 4, le 24 mars à Paris. Sans compter les manifestations régionales et les multiples rassemblements quasi quotidiens, ici ou là.

par sa diversité. Ce sont des français de toutes conditions sociales, confessions et sensibilités politiques, qui se sont mobilisés et pour qui la rue a été le creuset d’une fraternité inédite.

par son caractère intergénérationnel. Toutes les générations se sont retrouvées engagées dans le même combat : grands-parents, parents, enfants… mais aussi de très nombreux jeunes de la génération JMJ et dont l’engagement est particulièrement remarquable. Au fond, ce sont les familles qui sont descendues dans la rue pour défendre la famille, face à des décideurs qui, il faut bien le dire sans les juger pour autant, n’ont plus beaucoup l’expérience de ce qu’est le mariage ou la famille.

par son contenu. Il ne s’agissait pas de revendiquer des intérêts particuliers mais de défendre le « Bien commun » de la société, qui est tout autre chose que la somme des biens particuliers qui mettent des individus et des groupes en concurrence et provoquent des divisions – c’est bien ce que la revendication d’une ultra minorité de citoyens a engendré dans la société française ces derniers mois ; ce Bien que tous peuvent rechercher en commun, car il peut seul garantir à tous, sans exception, les droits fondamentaux de la personne humaine, tel que le droit à être reconnu comme un homme ou une femme, ou encore le droit d’un enfant, né d’un homme et d’une femme, à se référer à ses origines et à être élevé par un père et une mère.

par son caractère non institutionnel. Ce ne sont ni des partis, ni des organisations professionnelles, ni des confessions religieuses qui ont pris l’initiative d’organiser ces manifestations, même si tous sont les bienvenus : élus, militants politiques, religieux, simples citoyens etc. Jusqu’à ce jour, malgré des manœuvres évidentes, ces manifestations n’ont pu être récupérées par aucun parti politique comme si, sans nier l’engagement honnête de nombreux hommes politiques, les partis, d’ailleurs divisés sur la question, ne parvenaient plus à emporter l’adhésion des citoyens.

par son caractère pacifique et responsable. Contrairement à ce qu’on a bien voulu dire, le mouvement n’a conduit à aucun débordement de violence : ni vitrine cassée, ni voiture renversée, ni policier hospitalisé. Cette vague d’opposition a même engendré, parmi ses plus beaux fruits, le mouvement des veilleurs qui se multiplient dans de nombreuses villes de France pour manifester, dans le silence, l’écoute de textes fondamentaux et la non violence, la profondeur de leur conscience. « Je veille », disait naguère le bienheureux Jean Paul II, « cela veut dire : je m’efforce d’être un homme de conscience. Je n’étouffe pas cette conscience et je ne la déforme pas ; j’appelle le bien et le mal par leur nom, je ne les confonds pas ; j’accrois le bien en moi et j’essaie de corriger le mal, le surmontant en moi-même ». Là se trouve le prélude véritable à une action politique digne de ce nom.

par son respect des personnes. Le mouvement a été porté par une argumentation fondée en raison, qui conteste l’inscription dans la loi du mariage entre personnes de même sexe en vue d’adopter des enfants, mais n’a en aucun cas stigmatisé quiconque. Faut-il rappeler qu’il n’y a discrimination que lorsqu’ on traite différemment des personnes dont la situation est identique : or il y a une différence fondamentale entre un couple de personnes de sexes différents et un couple de personnes de même sexe, car dans un cas il peut engendrer, et dans l’autre pas. Au fait, n’y a-t-il pas une discrimination plus grande encore à réduire une personne à son orientation sexuelle ? Il n’y a pas des homosexuels, il y a des hommes et des femmes qui peuvent avoir une orientation homosexuelle, qu’ils n’ont pas nécessairement choisie, mais dont l’identité est plus large que leur orientation. Et une personne a toujours droit a être respectée : il me semble que « la manif pour tous » a toujours condamné toute forme de rejet et de violence envers une personne, en raison de son orientation sexuelle.

par l’importance de la prière qui enveloppe tout ce mouvement. S’il s’agit d’abord d’une démarche citoyenne, apolitique et aconfessionnelle, jamais les catholiques n’auront autant supplié le Seigneur publiquement, ou bien dans le secret des cloîtres et des cœurs, de venir en aide à la France en cette période troublée de son histoire.

Unique aussi et sans précédent par le traitement dont ce mouvement a bénéficié de la part des pouvoirs publics et de la grande presse : mensonges sur les chiffres pour tenter de minimiser l’ampleur populaire du mouvement dans l’opinion publique. silence délibéré de la plupart des grands media, se rendant ainsi complices de l’Etat et des lobbies minoritaires qui ont défendu ce projet. répression policière disproportionnée, n’hésitant pas à faire usage de la force, voire de la violence, à l’encontre de manifestants désarmés et pacifiques. mépris du peuple par un gouvernement qui prétend être sur le terrain et à l’écoute de la rue. C’est un peu le monde à l’envers : héritiers directs de ces étudiants qui lançaient des pavés sur les CRS en mai 68, nos ministres ne se déplacent plus sans la présence de CRS en nombre pour se protéger de groupes inoffensifs, qui n’ont pour arme que leur présence tapageuse, leurs banderoles et leur voix. Passage en force de la loi, quand bien même l’opinion publique est en train de basculer : 56% des français interrogés par les Instituts de sondage ne sont pas favorables à la loi Taubira, ce qui la fait reposer sur un socle démocratique bien fragile. Sans aucun doute les réseaux sociaux ont permis à ce vaste mouvement populaire de faire connaître la vérité à de nombreux citoyens privés d’informations objectives. Je tiens à le dire : la loi Taubira n’est pas juste et la manière dont elle a été imposée aux français n’est pas juste non plus. La poursuite du mouvement d’opposition est donc pleinement légitime, non seulement parce qu’il est légitime de demander l’abrogation d’une loi qui est contraire à la conscience, mais encore parce que cette loi en cache d’autres à venir inéluctablement, au nom même du principe de non discrimination qui fonde toute cette législation en France et en Europe : je veux parler de la reconnaissance de la Procréation Médicalement Assistée (PMA) pour les couples de lesbiennes et de la Gestation Pour Autrui (GPA) pour les couples gays. En outre, il est évident que le mariage pour tous n’est qu’une étape vers la mise en œuvre généralisée de « l’idéologie du gender » qui est le véritable mobile de ce « changement de civilisation », comme l’attestent les programmes imposés de l’Education nationale et qui passeraient du coup presque inaperçus. Comme citoyen, je soutiens la poursuite du mouvement et la manifestation nationale du 26 mai à Paris.
Comme évêque, je ne peux, chers diocésains, qu’encourager ceux d’entre vous qui le peuvent et qui le jugent bon en conscience, à participer à cette manifestation, où je compte vous rejoindre. La manifestation reste en effet un moyen valable, dans le cadre d’une démocratie participative, pour faire entendre sa voix.Dans la mesure où cette manifestation demeure, dans son organisation, apolitique et aconfessionnelle, pacifique et respectueuse des personnes, j’appelle donc à manifester pour : Demander le retrait ou l’abrogation d’une loi injuste et préjudiciable, non seulement à l’intérêt de l’enfant, mais à la cohésion sociale déjà si fragilisée. attirer l’attention de nos concitoyens sur la gravité des menaces qui pèsent sur l’avenir de notre société : généralisation de l’idéologie du gender, extension de la PMA et de la GPA aux couples homosexuels, politique familiale en régression. encourager ceux qui se sont mobilisés durant des mois et dont l’engagement n’a pas faibli, en particulier les jeunes qui sont les cadres de la France de demain. montrer au gouvernement, qui connaît parfaitement l’ampleur réelle de la mobilisation, que ce mouvement social est irréversible et qu’il peut devenir une force de proposition et d’action politique pour demain.La prière demeure l’arme principale de notre combat, comme je l’ai déjà écrit en appelant à prier ensemble le chapelet durant ce mois de Marie. « Le chrétien qui prie ne prétend pas changer les plans de Dieu ni corriger ce que Dieu a prévu. Il cherche plutôt à rencontrer le Père de Jésus-Christ, lui demandant d’être présent en lui et dans son action par le secours de son Esprit » (Benoît XVI).

Nous pourrons aussi nous unir à beaucoup d’autres en offrant le vendredi 24 mai une journée de jeûne et de prière.Avec mes sentiments dévoués dans le Christ et Son Eglise+ Marc AilletEvêque de Bayonne, Lescar et OloronLe 23 mai 2013

http://www.diocese-bayonne.org/spip.php?article3619

C54637
Aime le Rosaire

Féminin Messages : 798
Inscription : 26/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage - Page 15 Empty Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par Garabandal le Mer 22 Mai 2013 - 15:03

Merci Claire thumright pour ce message très éclairant de Mgr Aillet à propos de la « Manif pour tous » du 26 mai.


Je me permets, pour ma part, de souligner les passages du message
qui à mon sens méritent d'être mis en relief...


par son contenu. Il ne s’agissait pas de revendiquer des intérêts particuliers mais de défendre le « Bien commun » de la société, qui est tout autre chose que la somme des biens particuliers qui mettent des individus et des groupes en concurrence et provoquent des divisions – c’est bien ce que la revendication d’une ultra minorité de citoyens a engendré dans la société française ces derniers mois

par son respect des personnes. Le mouvement a été porté par une argumentation fondée en raison, qui conteste l’inscription dans la loi du mariage entre personnes de même sexe en vue d’adopter des enfants, mais n’a en aucun cas stigmatisé quiconque. Faut-il rappeler qu’il n’y a discrimination que lorsqu’ on traite différemment des personnes dont la situation est identique : or il y a une différence fondamentale entre un couple de personnes de sexes différents et un couple de personnes de même sexe, car dans un cas il peut engendrer, et dans l’autre pas.
Au fait, n’y a-t-il pas une discrimination plus grande encore à réduire une personne à son orientation sexuelle ? Il n’y a pas des homosexuels, il y a des hommes et des femmes qui peuvent avoir une orientation homosexuelle, qu’ils n’ont pas nécessairement choisie, mais dont l’identité est plus large que leur orientation. Et une personne a toujours droit a être respectée : il me semble que « la manif pour tous » a toujours condamné toute forme de rejet et de violence envers une personne, en raison de son orientation sexuelle.

par l’importance de la prière qui enveloppe tout ce mouvement. S’il s’agit d’abord d’une démarche citoyenne, apolitique et aconfessionnelle, jamais les catholiques n’auront autant supplié le Seigneur publiquement, ou bien dans le secret des cloîtres et des cœurs, de venir en aide à la France en cette période troublée de son histoire.

Unique aussi et sans précédent par le traitement dont ce mouvement a bénéficié de la part des pouvoirs publics et de la grande presse : mensonges sur les chiffres pour tenter de minimiser l’ampleur populaire du mouvement dans l’opinion publique. silence délibéré de la plupart des grands media, se rendant ainsi complices de l’Etat et des lobbies minoritaires qui ont défendu ce projet. répression policière disproportionnée, n’hésitant pas à faire usage de la force, voire de la violence, à l’encontre de manifestants désarmés et pacifiques. mépris du peuple par un gouvernement qui prétend être sur le terrain et à l’écoute de la rue

Je tiens à le dire : la loi Taubira n’est pas juste et la manière dont elle a été imposée aux français n’est pas juste non plus. La poursuite du mouvement d’opposition est donc pleinement légitime, non seulement parce qu’il est légitime de demander l’abrogation d’une loi qui est contraire à la conscience, mais encore parce que cette loi en cache d’autres à venir inéluctablement, au nom même du principe de non discrimination qui fonde toute cette législation en France et en Europe : je veux parler de la reconnaissance de la Procréation Médicalement Assistée (PMA) pour les couples de lesbiennes et de la Gestation Pour Autrui (GPA) pour les couples gays.
En outre, il est évident que le mariage pour tous n’est qu’une étape
vers la mise en œuvre généralisée de « l’idéologie du gender »
qui est le véritable mobile de ce « changement de civilisation »
, comme l’attestent les programmes imposés de l’Education nationale et qui passeraient du coup presque inaperçus. Comme citoyen, je soutiens la poursuite du mouvement et la manifestation nationale du 26 mai à Paris.

montrer au gouvernement, qui connaît parfaitement l’ampleur réelle de la mobilisation, que ce mouvement social est irréversible et qu’il peut devenir une force de proposition et d’action politique pour demain.
La prière demeure l’arme principale de notre combat, comme je l’ai déjà écrit en appelant à prier ensemble le chapelet durant ce mois de Marie. « Le chrétien qui prie ne prétend pas changer les plans de Dieu ni corriger ce que Dieu a prévu. Il cherche plutôt à rencontrer le Père de Jésus-Christ, lui demandant d’être présent en lui et dans son action par le secours de son Esprit » (Benoît XVI).

Nous pourrons aussi nous unir à beaucoup d’autres en offrant le vendredi 24 mai une journée de jeûne et de prière. Avec mes sentiments dévoués dans le Christ et Son Eglise


Dernière édition par Garabandal le Mer 22 Mai 2013 - 17:28, édité 1 fois
Garabandal
Garabandal
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1541
Age : 52
Localisation : Alsace
Inscription : 29/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage - Page 15 Empty Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par Philippe Marie le Mer 22 Mai 2013 - 15:27

Un an avant les municipales.
Juste le temps de demander aux grands groupes politiques de se positionner et se positionner très clairement. Et tout groupe ou partie n'ayant pas une position très claire, fut-ce par un ou deux de ses membres

SERA BOYCOTTE IMPITOYABLEMENT.
Philippe Marie
Philippe Marie
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1384
Age : 72
Localisation : Maisons Laffitte
Inscription : 13/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage - Page 15 Empty Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par Garabandal le Mer 22 Mai 2013 - 15:58

Je n'avais mis que le lien il y a qlq jours. Voici la vidéo en entier : A VOIR !!

[youtube][/youtube]
Garabandal
Garabandal
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1541
Age : 52
Localisation : Alsace
Inscription : 29/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage - Page 15 Empty Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par Philippe Marie le Mer 22 Mai 2013 - 16:57

Ça va être la fête des mères, et ensuite la fête des maires..........On va rigoler.
Philippe Marie
Philippe Marie
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1384
Age : 72
Localisation : Maisons Laffitte
Inscription : 13/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage - Page 15 Empty Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par C54637 le Mer 22 Mai 2013 - 16:59

Merci Garabandal! Vraiment la vidéo à voir!
Cette femme a beaucoup de courage et détermination! Chapeau bas!

C54637
Aime le Rosaire

Féminin Messages : 798
Inscription : 26/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage - Page 15 Empty Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par Garabandal le Mer 22 Mai 2013 - 21:00

Dans ce combat, n'oublions pas notre première arme,
une arme de Paix et d'Amour : la prière.


Un lien a été déjà ouvert sur le forum concernant
la journée de jeune et de prière, vendredi 24 mai
qui est un préalable vital et primordial précédent la manifestation de dimanche...
Voir le lien tout en bas...

Je vous recommande particulièrement la vidéo : originale et subtile !!




comique
Pour en savoir plus :
http://www.tousenpriere.com/
Inscrivez-vous, cela encouragera les autres...




comique
https://lepeupledelapaix.forumactif.com/t22020-vendredi-24-mai-2013-jeunez-et-priez-pour-la-france-et-la-famille#207039

Garabandal
Garabandal
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1541
Age : 52
Localisation : Alsace
Inscription : 29/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage - Page 15 Empty Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par Philippe Marie le Mer 22 Mai 2013 - 21:10

Quoi seulement le vendredi ? Et le mercredi aussi alors ?
Philippe Marie
Philippe Marie
Avec Saint Joseph

Masculin Messages : 1384
Age : 72
Localisation : Maisons Laffitte
Inscription : 13/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage - Page 15 Empty Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par Garabandal le Mer 22 Mai 2013 - 22:22

Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage - Page 15 220px-Fasting_4-Fasting-a-glass-of-water-on-an-empty-plate
...oui pourquoi pas !
Garabandal
Garabandal
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1541
Age : 52
Localisation : Alsace
Inscription : 29/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage - Page 15 Empty Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par pax et bonum le Jeu 23 Mai 2013 - 10:43

Déjà 20 000 maires vont refuser en conscience de célébrer ces faux mariages.

Les terminologies:"mariage pour tous" ou "manif pour tous" sont trop faibles.
Il faut parler de vrai ou de faux mariage.

A+
pax et bonum
pax et bonum
Avec les anges

Masculin Messages : 6608
Localisation : france-sud-est
Inscription : 10/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage - Page 15 Empty Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par C54637 le Jeu 23 Mai 2013 - 11:53

20 mille maires qui refusent de célébrer les faux mariage, c'est pas mal en sachant qu'il y a environ 36 mille maires en France.

Est-ce que quelqu'un peut expliquer comment ce jeûne doit-il se dérouler pour apporter le maximum de fruits?

C54637
Aime le Rosaire

Féminin Messages : 798
Inscription : 26/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage - Page 15 Empty Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par C54637 le Jeu 23 Mai 2013 - 18:04

Le patriarche Cyrille de Moscou a évoqué avec le secrétaire général du Conseil de l’Europe les unions de même sexe

« Si les gens choisissent un tel style de vie (l'union de personnes de même sexe, ndlr), cela est leur droit, mais la responsabilité de l’Église est de dire que c’est un péché devant Dieu » a déclaré le patriarche lors de sa rencontre avec le secrétaire général du Conseil de l’Europe, Thorbjorn Jagland, mardi 21 mai à Moscou (photographies, dont celle ci-contre, vidéo).

Selon le primat, l’Église russe est préoccupée « non par le fait même de l’existence de ce péché » qui, comme il l’a mentionné, a toujours existé, et constitue une « affaire privée », mais parce que « pour la première fois dans toute l’histoire du genre humain, le péché est justifié au moyen de la loi ».

Le patriarche a communiqué au secrétaire général du Conseil de l’Europe, que l’on était, dans l’Église orthodoxe russe « très ému » par le fait que des millions de Français se soient opposés au projet de loi portant légalisation des unions de même sexe, et « choqué de ce que l’opinion de ces millions de citoyens n’a été écoutée par personne, et que la loi ait été adoptée grâce à quelques voix au Sénat ».

http://www.orthodoxie.com/actualites/le-patriarche-cyrille-de-moscou-a-evoque-avec-le-secretaire-general-du-conseil-de-leurope-les-unions-de-meme-sexe/

C54637
Aime le Rosaire

Féminin Messages : 798
Inscription : 26/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage - Page 15 Empty Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par Garabandal le Jeu 23 Mai 2013 - 18:34

Merci Claire de relayer les propos réconfortants du Patriarche Cyrille de Moscou.


Non, nous ne sommes pas seuls !
Hors de France,
ils sont nombreux à nous regarder,
à espérer avec nous,
et à prier pour nous et notre pays...


Le patriarche a communiqué au secrétaire général du Conseil de l’Europe,
que l’on était, dans l’Église orthodoxe russe
« très ému » par le fait que des millions de Français se soient opposés au projet de loi
portant légalisation des unions de même sexe,

..., et « choqué de ce que l’opinion de ces millions de citoyens n’a été écoutée par personne,
et que la loi ait été adoptée grâce à quelques voix au Sénat
».




Sinon, un lien sur le jeûne :
comique

http://www.chretiencontact.com/un-chretien-cest-quoi/le-jeune/
Garabandal
Garabandal
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1541
Age : 52
Localisation : Alsace
Inscription : 29/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage - Page 15 Empty Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par Garabandal le Jeu 23 Mai 2013 - 18:39

Ce discours est d'une importance fondamentale...

J'ai ouvert un fil spécialement pour cela,
mais bien entendu, il se doit de figurer sur le présent fil.


Ce discours est l'oeuvre de l'essayiste Patrice ANDRE.


Je rends grâce à Dieu qui nous met très certainement en garde à travers ce que dit Patrice André...
15 minutes qui n'ont pas de prix..
...prenez ce temps...



OUI, OUVRONS GRAND NOS YEUX,

OUI, OUVRONS GRAND NOS OREILLES,

OUI, OUVRONS GRAND NOTRE COEUR...


[youtube][/youtube]

http://www.alertecivique.info/decouvrez-le-comment-du-pourquoi-du-gender-une-video-qui-depasse-40-000-vues-en-1-semaine/
Garabandal
Garabandal
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1541
Age : 52
Localisation : Alsace
Inscription : 29/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage - Page 15 Empty Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par Garabandal le Jeu 23 Mai 2013 - 20:57

Deux enquêtes cibleraient les militaires hostiles au “mariage pour tous”
23 mai 2013 – 16:29


Malgré le fait qu’elle ait été adoptée par le Parlement, validée par le Conseil constitutionnel et promulguée par le président Hollande, la loi sur le mariage continue de faire l’objet de protestations, notamment de la part du mouvement “La manif pour tous.” Et si ce débat concernant cette question agite l’opinion publique, il en va naturellement de même au sein des forces armées.

Ainsi, si l’on en croit l’anecdote rapportée par La Lettre A, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a été interpellé sur cette loi à l’issue de la présentation du dernier Livre Blanc, le 29 avril dernier, au Conseil supérieur de la fonction militaire extraordinaire (CSFM).

“Rassurez-nous, monsieur le ministre, le mariage pour tous, ça ne s’appliquera pas aux armées?” Vous imaginez si, à la soirée du régiment, le colonel déboule avec son copain?” lui aurait demandé l’un des militaires présent ce jour-là. Ce à quoi M. Le Drian, qui n’en serait pas “revenu”, a répondu : “C’est une loi de la République, elle s’applique à tous.”

Dans son édition du 22 mai, le Canard Enchaîné est revenu sur cet épisode, avec un article un poil caricatural. Cela étant, le dernier, qui fait la liste des actions entreprises par des militaires opposés au mariage pour tous, nous apprend que deux enquêtes sont actuellement en cours au sein des armées. Deux enquêtes qui visent essentiellement ceux qui voient d’un oeil favorable le mouvement de la “Manif pour tous”, qui, jusqu’à la preuve du contraire, n’est pas une formation politique.

“L’activisme des militaires antigays a été jugé assez sérieux pour que le gouvernement ordonne deux enquêtes”, peut-on en effet lire dans les colonnes de l’hebdomadaire satirique. “Troublé par le nombre d’enfants d’officiers parmi les jeunes interpellés (les “veilleurs” qui font des sit-in pacifiques)”, le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, “a demandé à la DCRI de s’informer sur ce que ces ‘agités’ (sic) manigançaient”, écrit le Canard Enchaîné. A croire que la France est à deux doigts de connaître un nouveau putsch des généraux!

Quant à l’autre enquête, elle a été confiée à la DPSD (Direction de la Protection et de la Sécurité de la Défense) afin de “repérer les meneurs au sein de l’Institution” militaire.

En fait, il s’agirait de garder un oeil sur les militaires ayant des liens avec l’Institut Civitas, une organisation catholique proche de l’extrême-droite et qui se veut aussi être un mouvement politique (4 officiers généraux en 2e section siègent à son conseil d’administration) ou encore avec le Bloc indentitaire. D’ailleurs, en février dernier, la Lettre A rappelait qu’un officier supérieur de la DPSD avait été interpellé à Bordeaux en compagnie d’activistes de cette formation.


http://www.opex360.com/2013/05/23/deux-enquetes-cibleraient-les-militaires-hostiles-au-mariage-pour-tous/
Garabandal
Garabandal
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1541
Age : 52
Localisation : Alsace
Inscription : 29/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage - Page 15 Empty Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par Le cavalier le Jeu 23 Mai 2013 - 21:58

@pax et bonum a écrit:Déjà 20 000 maires vont refuser en conscience de célébrer ces faux mariages.

A+
Je cherche mais ne trouve pas.... une source de cette info, merci
Le cavalier
Le cavalier
Avec Sainte Therese de l'Enfant Jésus

Masculin Messages : 173
Inscription : 01/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage - Page 15 Empty Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par Garabandal le Jeu 23 Mai 2013 - 22:14

Pour Le Cavalier :

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2013/04/14-900-maires-refuseront-de-c%C3%A9l%C3%A9brer-de-faux-mariages.html
Garabandal
Garabandal
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1541
Age : 52
Localisation : Alsace
Inscription : 29/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage - Page 15 Empty Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par Niko le Ven 24 Mai 2013 - 17:15

vous allez voir qu'ils vont tout faire pour mettre en avant les débordements
images retouchées etc...

ils annoncent entre 100 000 et 500 000 manifestants pour dimanche!! ah bon? ils ont trouvé ça ou ? dans une boule de cristal ? chez madame Irma ?

s'ils prévoyaient vraiment ce nombre de manifestants, est-ce qu'ils mobiliseraient autant de policiers crs etc... ?

ce gouvernement est totalement illogique - il se contredit en tout point

Niko
J'adore l'Eucharistie
J'adore l'Eucharistie

Masculin Messages : 272
Localisation : A l'Eglise
Inscription : 07/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage - Page 15 Empty Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par Garabandal le Ven 24 Mai 2013 - 18:00

Des Manifs partout en Europe !

A quelques jours de la grande manifestation du 26 mai, des citoyens de toute l'Europe se mobilisent. Notre combat pour la famille ainsi que pour le droit des enfants à avoir un père et une mère dépasse en effet les frontières.

A Varsovie, Madrid, Rome, Lisbonne...

Ce week-end, des manifestations seront organisées dans plusieurs capitales européennes à l’initiative des cellules de Français de l’Etranger. Ainsi, en Italie, le rassemblement aura lieu samedi 25 mai à 16h à Rome, devant l’ambassade de France, Piazza Farnese. En Espagne, La Manif Pour Tous se retrouvera devant le Consulat français à Madrid à 12h le dimanche 26 mai. Toujours dans la péninsule ibérique, un rassemblement sera organisé à Lisbonne (Portugal), dimanche à 18h dans les jardins à l’ouest du Pont 25 Abril et des Docas, en bordure du Tage. De même, des évènements sont prévus à Varsovie (dimanche 26 mai à midi, ul. Rakowiecka 61), à Bucarest (26 mai à 17h) et à Moscou (plus d’informations : international.lamanifpourtous@gmail.com).

D’autres se joindront à La Manif Pour Tous de Paris, comme les Français établis en Belgique, menés par le porte-parole des Français de l’étranger de La Manif Pour Tous, Jean-Jacques Rateau (élu de l’Assemblée des Français de l’Etranger). Il y aura également des délégations de Milan, du Royaume-Uni et de Suisse.


Les Européens solidaires de la France

De plus en plus d'étrangers manifestent leur solidarité avec les Français. Ainsi, à Varsovie, une grande Marche pour la famille a prévu de diffuser un message de soutien à La Manif Pour Tous. Des dizaines de milliers de Polonais y sont attendus. « La société civile est extrêmement mobilisée », précise Thibaud, responsable LMPT en Pologne.

La participation de plus en plus accrue de citoyens locaux prouve combien la situation française a un impact réel en Europe. Au-delà de la loi Taubira, se profile un changement de civilisation que les peuples européens refusent dans leur ensemble. Cependant, tous sont menacés par l’effet domino qu’engendre la mise en application des idées véhiculées par l’idéologie du gender concernant l’adoption, la PMA et la GPA.


L'Europe au cœur de la méga manif de Paris

La dimension européenne sera clairement affirmée dimanche à Paris. Plusieurs parlementaires européens ont d’ores et déjà confirmé leur présence. C’est aussi le cas de Luca Volontè, membre du Conseil de l’Europe. Cet Italien soutient officiellement LMPT : son message de solidarité diffusé au début du mois de mai rappelle d’ailleurs l’importance de l’Europe dans la résistance au gender :
« Vous n'êtes pas seuls, vous devez être sûrs que de toujours et pour toujours il y aura des hommes et des femmes qui, avec vous et comme vous, auront le courage de vivre publiquement dans la vérité et de s’opposer fermement aux décisions injustes du pouvoir provisoire de n’importe quelle majorité ».

Enfin, parmi les porte-parole de La Manif Pour Tous, deux connaissent particulièrement bien les enjeux européens. Il s’agit d’Élisabeth Montfort, ancienne députée européenne et présidente de l’association Le Nouveau Féminisme Européen, et d’Antoine Renard, président des AFC françaises mais également de la Fédération des Associations familiales catholiques en Europe.

A un an des prochaines élections européennes, La Manif Pour Tous invite chaque citoyen européen à rester mobilisé. Le 26 mai est le début d'une nouvelle page pour l'Europe. On ne lâche rien et on se prépare à être une force de construction massive au service de la Paix et de la Justice.

http://www.lamanifpourtous.fr/fr/fil-d-infos-fr/545-ce-week-end-la-manif-pour-tous-se-mobilise-partout-en-europe
Garabandal
Garabandal
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1541
Age : 52
Localisation : Alsace
Inscription : 29/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage - Page 15 Empty Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par Garabandal le Ven 24 Mai 2013 - 18:13

Démocratisme: cette élite qui n’a pas de comptes à rendre

Par Guillaume BernardInfos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage - Page 15 Guillaume%20Bernard_0

Le peuple croit que la démocratie a pour but de mettre en oeuvre ses volontés ; pour l’élite, rien ne saurait la détourner d’objectifs préétablis.


Quand 1 million de personnes défilent dans la rue, à deux reprises, contre le mariage homosexuel, celles-ci sont tellement ignorées par le pouvoir qu’un référendum sur cette question leur est même refusé. Quand les Français se prononcent par référendum contre le traité établissant une Constitution pour l’Europe, les principales dispositions de ce texte leur sont tout de même imposées par le traité suivant, celui de Lisbonne, ratifié directement par l’exécutif.

Ne sont-ce pas là deux exemples récents d’authentiques dénis de démocratie ? Puisque leurs élites politiques et intellectuelles leur imposent leurs choix, faut-il nécessairement en conclure que les Français ne vivent pas en démocratie et que leurs élites font preuve d’un profond cynisme ? Or, celles-ci n’ont nullement mauvaise conscience : leur attitude est, à leurs yeux, rationnelle et parfaitement “morale”. Pourquoi ?

Parmi les différents régimes théoriquement envisageables, la démocratie semble être celui qui, à l’époque contemporaine, l’a idéologiquement emporté. Il est certain qu’elle est le système politique le plus en concordance avec l’hypothèse artificialiste posée par la philosophie moderne. Puisque la société serait le résultat d’un contrat social, il est logique de faire reposer la prise de décision sur ceux qui sont à l’origine de l’existence du corps politique : les citoyens. Mais le peuple se tromperait gravement s’il s’imaginait participer à la même démocratie que ses élites. Pour lui, la démocratie consiste en un processus décisionnel : elle est un moyen permettant d’identifier l’assentiment du plus grand nombre.
Mais la démocratie moderne, celle des élites, n’est pas neutre : elle ne saurait se réduire à une “simple” technique de prise de décision.

En effet, ce régime est l’aboutissement et l’incarnation du processus qui a théoriquement permis au corps politique d’exister — le contrat social — ; la démocratie moderne repose sur la négation de l’existence d’un ordre cosmologique des choses s’imposant à l’homme. Elle a donc un contenu idéologique fort et doit favoriser la construction d’un avenir conforme aux principes établis lors du supposé passage de l’état de nature à celui de société. Toute autre orientation doit être bannie. Ainsi, les élites intellectuelles, gardiennes de la démocratie moderne, s’efforcent-elles de rejeter hors du débat légitime les positions considérées comme dépassées ou rétrogrades et les sujets supposés témoigner de “phobies” irrationnelles ou contraires aux principes fondateurs.

La démocratie moderne ne sert pas la confrontation des idées puisqu’elle est intrinsèquement finalisée. Elle a pour objectif de réaliser les promesses contenues dans le contrat social : libérer l’homme de l’emprise de l’ordre cosmologique.
Alors que les droits de l’homme étaient, à l’origine, déclarés inscrits dans la nature humaine, voici qu’est “naturellement” en train d’éclore une nouvelle génération des droits dits fondamentaux :
celle des droits de l’homme sans la nature de l’homme, voire contre elle.

Faut-il s’en étonner ? De même que la société est pensée artificielle, l’homme entend se définir lui-même et se construire par lui-même. Telle est la parfaite logique des théories constructivistes comme celle du gender.

Or, en vertu de la théorie de la souveraineté nationale, les citoyens n’expriment pas, en votant, leurs opinons mais ne font que désigner les représentants du corps social. En produisant des textes normatifs, les élus n’expriment donc pas la volonté de leurs électeurs mais celle du corps politique, volonté qui ne peut être que conforme à ses principes fondateurs. S’il y a concordance entre la volonté (formatée ? ) des électeurs et des élus, tant mieux, les textes n’en seront que plus facilement appliqués. S’il y a divergence, tant pis : c’est que le peuple n’a pas encore compris le sens inéluctable du progrès.

En refusant le mandat impératif et en méprisant la démocratie directe,
les élites politiques reconnaissent ouvertement que leur démocratie n’est pas celle du peuple. Combien de temps cette distorsion pourra-t-elle encore durer ?


http://www.valeursactuelles.com/politique/d%C3%A9mocratisme-cette-%C3%A9lite-qui-n%E2%80%99-pas-comptes-rendre20130523.html
Garabandal
Garabandal
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1541
Age : 52
Localisation : Alsace
Inscription : 29/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage - Page 15 Empty Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par Garabandal le Ven 24 Mai 2013 - 18:27

Henri Guaino est prêt à "protester indéfiniment" contre le mariage gay

Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage - Page 15 Photo_1369382867633-1-0

Le député UMP Henri Guaino, qui se rendra dimanche à la "Manif pour tous", s'est dit vendredi prêt "à protester indéfiniment" contre la loi autorisant le mariage homosexuel.

Comme Canal + lui demandait si le rassemblement du 26 mai n'était pas la "manif de trop", l'élu des Yvelines a tranché: "La différence entre une société libre et une tyrannie, c'est que dans une société libre, on a le droit de manifester".

Alors que Frigide Barjot, égérie du mouvement des anti, hésite à défiler par crainte de violences, M. Guaino a assuré: "Je ne me sens pas menacé, je n'ai pas peur".

Relancé sur un sondage selon lequel 62% des Français estiment qu'il serait normal que les manifestations cessent puisque la loi a été promulguée, M. Guaino a objecté: "La démocratie, ce n'est pas les sondages".

"Si on m'avait posé la question, j'aurais répondu que j'étais prêt à protester contre cette loi indéfiniment", a affirmé l'ancien conseiller spécial de Nicolas Sarkozy.

http://fr.news.yahoo.com/henri-guaino-pr%C3%AAt-%C3%A0-protester-ind%C3%A9finiment-contre-mariage-080904714.html
Garabandal
Garabandal
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1541
Age : 52
Localisation : Alsace
Inscription : 29/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage - Page 15 Empty Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par C54637 le Ven 24 Mai 2013 - 19:36

Lettre à un gendarme mobile de service le 26 mai

Cher camarade,

Dans quelques jours, tu seras face à moi et aux familles de la « Manif pour tous ». Tu es militaire, fier de ton état et tu as raison. Tu appartiens à l’arme la plus ancienne de l’armée française. Le 14 juillet, tu défiles toujours en tête des troupes et ton drapeau porte au revers : « Valeur et Discipline ».

Tu as prêté serment, il serait donc malvenu, moi qui suis ton ancien, de te demander de désobéir aux ordres d’un gouvernement qui, du reste, passera aussi vite que les autres. Cependant, cher « moblot » (surnom donné aux gendarmes mobiles), lorsque tu tiendras ton bouclier, bâton au poing, ou ton diffuseur lacry, rappelle-toi simplement que tu as en face de toi des mères, des pères, des enfants, des gens simples comme toi, venus de toutes les régions de France. Des citoyens issus de cette majorité habituellement silencieuse, docile et laborieuse, qui, bannières au vent, crient leur colère de se trouver méprisés par leur Président.

Ce sont ces gens que tu croises chaque jour, que tu fréquentes parfois, dont tu es le fils, le frère ou l’oncle… Ce sont les mêmes avec qui ta femme papote à la boulangerie ou avec qui ton fils joue dans la cour de récréation. N’oublie pas que ta mission première est de leur porter secours et protection, parfois au péril de ta vie. Ils ont déjà, par millions, manifesté sans casser, sans incendier, sans blesser, toujours d’une manière bon enfant. Ils ne traitent pas de cons les pères dont l’enfant a été assassiné, ils ne brandissent aucun autre drapeau que nos trois couleurs, ils s’excusent facilement et bannissent l’invective.

Alors si tu as des coups à porter…. Que ta main soit plus douce qu’elle ne le fut avec les casseurs et ton doigt moins crispé sur la queue de détente de ta bombe lacry qu’il ne le fut avec les bandes.

Quand tu relèveras un manifestant d’un sit-in, vas-y doucement, sans force excessive et glisse lui à l’oreille : « Désolé, moi aussi je suis père, moi aussi je suis français mais j’ai des ordres ! »

Et si tu es dans l’obligation de l’arrêter, ne le pousse pas brutalement en le faisant monter dans le car mais soutiens-le après une discrète tape amicale.

Ta fermeté ne sera plus alors empreinte de dureté mais de magnanimité et tu pourras clamer avec fierté et sans retenue… Moi aussi, j’étais à la grande manif du 26 mai !

J.-P. Fabre Bernadac, le 23 mai 2013

http://www.bvoltaire.fr/jeanpierrefabrebernadac/lettre-a-un-gendarme-mobile-de-service-le-26-mai,23615

C54637
Aime le Rosaire

Féminin Messages : 798
Inscription : 26/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage - Page 15 Empty Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par Garabandal le Ven 24 Mai 2013 - 21:54

DOSSIER :
LES MEDIAS DOMINANTS ET LA MANIF POUR TOUS



Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage - Page 15 Manif-pour-tous-matraque-presse

Après le phénomène inédit de la manif pour tous,
retour sur son traitement médiatique, ou
comment les médias bien-pensants sont passés du mépris à la matraque.



Il y a les bonnes manifs et les mauvaises manifs. Celles que les médias exaltent, celles que les médias condamnent.
La « Manif pour tous » appartient bien sûr à la seconde catégorie. Dès le début du mouvement, celui-ci a été globalement traité avec le plus parfait dédain par les médias officiels. Une poignée de vieux réacs allaient râler contre une nouvelle victoire du Progrès en marche. La Loi passerait, le meilleur des mondes aurait une pierre de plus à son édifice et les ronchons s’habitueraient, comme ils se sont partout habitués. À quoi bon épiloguer davantage ? Voilà, en somme, quel était le parti pris. Pourtant, on aurait pu aisément objecter que les questions soulevées par les manifestants anti-« Mariage pour tous » méritaient davantage qu’un tel revers de main, qu’elles touchaient à des choses essentielles et particulièrement actuelles : la bioéthique, la filiation, la structure d’une civilisation, les mutations de la famille mononucléaire occidentale, la différence sexuelle comme fondement anthropologique, etc.
Quelle que soit sa propre position sur la question, il aurait pu paraître important de creuser un peu le dossier, de faire débattre des psychiatres (plus de la moitié sont opposés à la loi), d’interroger des historiens, d’entendre les raisons des autorités religieuses (puisque toutes les confessions sont contre) et de demander aux partisans d’étayer un rien leurs arguments, au-delà d’une vision dogmatique et tautologique du « Progrès » (« Le Progrès, c’est nous, donc nous suivre, c’est le Progrès. »), ou d’un sentimentalisme aussi flou que péremptoire (« L’amour, c’est bien, donc tout ce qui est fait par amour est bien. » – ce que démontrent évidemment toutes les tragédies et romans jamais écrits en ce bas monde…) Mais non. Questionner cette réforme, et simplement la questionner, paraissait déjà suspect, et l’on pensait régler le problème, à France Inter et ailleurs, en employant ses comiques à faire du « réac-bashing ».


Cette mobilisation, devait-on penser dans certaines salles de rédaction, ne comptait donc pour rien, ce qu’elle défendait n’avait aucun sens, mais au moins allait-elle donner de la matière aux professionnels de la vanne, c’était toujours ça de pris. D’une manière générale, le ton était goguenard, condescendant, on raillait les familles nombreuses, les jupes plissées, les « Marie-Chantal »… La manifestation est une pratique tellement connotée à gauche que l’on ne pouvait qu’imaginer la droite malhabile, empruntée, grotesque, dans un tel exercice. Dans l’imaginaire des médias dominants, une manif qui n’est pas de gauche ne pouvait que ressembler à cette farce de cravatés cyniques telle que mise en scène avec succès par « Action Discrète » sur Canal++. Pourtant, la catégorie caricaturale évoquée ainsi, si elle existe, ne représente pas, dans le pays, un demi-million de personnes, le nombre de participants revendiqué par Frigide Barjot, l’organisatrice de la « Manif pour tous », le samedi 17 novembre 2012. À vrai dire, la sociologie principale de cette manifestation correspondait surtout à cette « majorité silencieuse » rarement encartée et beaucoup moins nantie que ceux des journalistes parisiens qui font la pluie et le beau temps médiatique.


Lors de cette première mobilisation, l’ambiance avait été festive, conviviale, et la personnalité de Frigide Barjot avait permis, en outre, de contourner les clichés véhiculés par les médias. Devant ce succès manifeste et dénué du moindre « dérapage », ne restait aux médias qu’à en atténuer l’impact. Ainsi la sociologue Irène Théry allait juger auprès de l’AFP qu’il ne fallait pas « surestimer l’ampleur des manifestations de samedi, qui se sont présentées comme spontanées mais qui sont orchestrées en sous-main par la droite et les Églises ». La phrase est assez extraordinaire. Les manifestations étaient organisées par un collectif, aussi ne se sont-elles jamais prétendues « spontanées », et elles n’étaient pas davantage « orchestrées en sous-main par la droite et les Églises » que les manifestations contre la réforme des retraites étaient orchestrées en sous-main par la gauche et les syndicats. Ce non-argument représentait bien en soi, un aveu d’impuissance et un recours à l’irrationnel typique de la Bien Pensance : non, les gens n’étaient pas si nombreux qu’ils l’étaient, ils étaient simplement nombreux à être manipulés par des forces obscures. Ainsi, de même qu’ils ne voient pas ce qu’ils voient, il faut croire que les gens ne pensent pas ce qu’ils pensent.


À côté de ceux qui raillaient un mouvement prétendument inutile et absurde, la journaliste Caroline Fourest, elle, choisit une autre option : créer une rampe de lancement pour ses amies des FEMEN. L’occasion était idéale et ne se représenterait pas de si tôt. En effet, le lendemain de la manifestation officielle, les membres de CIVITAS menaient leur propre manifestation anti- « Mariage pour tous » en drainant avec eux la dernière centaine de Skin Heads qui survit en France. Il fallait créer des images pour la machine médiatique afin de réaliser la fiction suivante : que les FEMEN étaient subversives, que les FEMEN combattaient une oppression réelle, que les FEMEN étaient martyrisées par les mâles blancs et catholiques, et que les opposants au mariage homo étaient des brutes fascistes. La stratégie était certes grossière mais la conjoncture idéale. Bien sûr, il aurait été aisé de produire de telles images n’importe quand en traversant le périphérique, mais les oppresseurs n’auraient probablement pas eu la bonne couleur de peau et les féministes ukrainiennes n’eussent peut-être pas survécu. L’opération réussit parfaitement : les FEMEN et la journaliste qui, comme par hasard, réalisait sur elles un documentaire précisément à cette période, reçurent les quelques gifles qu’elles étaient venues chercher, suffisamment pour poser en martyre mais pas trop pour être en état d’aller se plaindre le lendemain même sur les plateaux de télévision.
Voilà comment une dizaine de militantes organisées parvinrent à faire dire aux médias ce que ceux-ci désiraient entendre dès le départ au lieu de relayer l’inquiétude d’un demi-million de personnes :
que ce qui menaçait la dignité des femmes de nos jours n’était pas la possible marchandisation de leur corps et de leur progéniture par le régime libéral-libertaire, mais la violence et l’oppression du patriarcat et du catholicisme.



Le 13 janvier se déroule à Paris une manifestation dont le record d’affluence va donner lieu à une première polémique de chiffres. 340 000 selon la police, de 800 000 à un million selon les organisateurs… À 16h10, sur BFMTV, Caroline Fourest avait annoncé qu’à la fin de la Manif pour tous : « Ils seront à peine plus que la Gay Pride chaque année. »
Il est toujours dangereux, surtout lorsqu’on se prétend journaliste, de prendre ses désirs pour des réalités. La bataille des chiffres possède en vérité un enjeu symbolique cardinal : la barre des « 850 000 manifestants selon la police », score réalisé lors de la grande mobilisation de 1984 pour défendre l’École libre, si elle n’était pas franchie, semblait autoriser la gauche à parler d’échec, quand bien même la mobilisation serait énorme. Le 16 janvier, le général Bruno Dary, ancien gouverneur militaire de Paris, remettra en cause les chiffres donnés par la préfecture, affirmant qu’au moins 800 000 personnes avaient défilé. Dans Valeurs actuelles, on parlera d’une « source très sûre » affirmant que le préfet de police avait, vers 13 heures, donné « la consigne verbale à ses services de fixer à 340 000 le nombre de manifestants. »

Ces contestations particulièrement crédibles ne trouveront pourtant pas d’écho particulier dans la presse dominante. En l’occurrence, le parti pris anti-« Manif pour tous » se trouvera explicite même sur une chaîne censée être plus neutre qu’aucune autre : France Info, où l’on put entendre : « Entre un tube de Shakira et un de Zebda, les défenseurs du mariage tel que décrit dans le code civil de l’ère napoléonienne, ont chanté leur hymne propre sur le pavé » On ignorait que la famille mononucléaire occidentale se résumait à une arbitraire invention législative du premier empire…
Mais c’est sur un autre plan que l’on réalise également que la plupart des médias se trouvent être les alliés objectifs du gouvernement contre cette mobilisation. En effet, nombreux vont être les journalistes à reprocher à la manifestation son encadrement trop strict, son absence de spontanéité ou les réponses trop formatées des manifestants interrogés.

Or, d’un autre côté, on voit les mêmes obsédés par une seule mission : traquer le « dérapage » homophobe et exposer, quand ils y parviennent, leur maigre butin (une pancarte d’un goût douteux, une réponse maladroite…) Ainsi les organisateurs savent-ils que pour lutter contre la loi défendue par le gouvernement, il leur faut également lutter contre un autre ennemi, le pouvoir médiatique, qui passera les cortèges au crible dans l’espoir d’extraire l’image ou la phrase par lesquelles pourra être ruinée la crédibilité de plusieurs centaines de milliers de personnes. Cela revient à se battre les poings liés. Et comme les médias, en effet, ne découvrent rien qui puisse réellement leur permettre d’attaquer la manifestation sur sa prétendue homophobie, on déclare qu’elle est trop propre pour être honnête… Face : homophobes décomplexés. Pile : homophobes complexés, fachos muselés par leurs guides.


Lors de la nouvelle grande manifestation du 24 mars, la bataille des chiffres franchit un nouveau cap. En interdisant quelques jours auparavant aux manifestants d’occuper les Champs Élysées, le gouvernement avait désorganisé de fait la mobilisation avant qu’elle ait lieu et semblait tout mettre en œuvre pour compliquer la délicate question du comptage. Quand celui-ci est effectué, l’écart entre le chiffre des organisateurs et celui de la police s’est encore accru depuis la précédente occurrence. On passe en effet carrément d’1,4 millions de manifestants à 300 000…
Le gouvernement oppose aux critiques des clichés aériens. Mais les images s’avèrent truquées. C’est du moins ce que prouve le journaliste indépendant Pierre Barniéras dont la vidéo fait un tabac sur le Net. L’attitude de ses confrères le scandalise. En effet, la presse, censément contre-pouvoir, censément crible critique, paraît dans cette affaire complètement à la botte du gouvernement. A tel point que la préfecture de Police n’a aucun mal à proposer, pour sa défense, aux journalistes qui le souhaiteraient, de visionner les films incriminés. Aucun mal, puisque les journalistes, majoritairement anti-« Manif pour tous », ne le feront pas. Et quand certains osent prendre la proposition au mot, comme Pascal Bories de Technikart, le résultat est éloquent. La préfecture de Police ne possède en réalité aucune contre-preuve tangible !


Cette manifestation, pour la première fois, est émaillée de violences : les plus téméraires des manifestants tentent de passer en force pour rejoindre les Champs Élysées et les CRS font usage des gaz lacrymogènes. Ulcérés, des manifestants et des députés évoquent des gazages d’enfants. Bien sûr, l’expression est outrancière. Mais, miracle : la presse bien-pensante découvre alors le « Point Godwin » et accuse les anti-« Mariage pour tous » de l’atteindre. Certes. Mais en l’occurrence : c’est la paille et la poutre. D’autant qu’avec le durcissement du mouvement et la naissance du « Printemps français », les médias ne vont cesser de collectionner les points Godwin (leur principale contribution au débat public), durcissant quant à eux la répression symbolique contre un mouvement dont ils n’auraient jamais pu deviner l’ampleur. Ce n’est plus la grande manifestation pour l’École libre de 1984 qui est évoquée comme référence historique mais celle des liguards de février 34.


« Ce climat démocratique tendu rappelle les années 1930 quand les ligues d’extrême droite manifestaient sans cesse pour déstabiliser la IIIe République », lâche Caroline Fourest, harcelée par les anti-« Mariage pour tous », historienne improvisée entre deux débats perturbés. « Vers un retour des liguards ? » s’interroge-t-on également sur Canal+. « C’étaient les années 30, sont-elles de retour ? » titre en une le Nouvel Observateur. Maintenant le pouvoir médiatique panique. Ce ne sont plus les quolibets, le dédain, la raillerie des débuts, mais suées d’angoisse et bouffées de haine. La contre-attaque se met en place selon cette ligne : la République est en danger, les ligues fascistes s’apprêtent à violer Marianne.


Ainsi, lorsque la gauche manifeste et s’oppose aux forces de l’ordre sous un gouvernement de droite, il faut y voir la vertu de désobéissance civile héritée des révolutionnaires et des résistants, contre la tyrannie d’un pouvoir inique et crypto-pétainiste.
Mais lorsque la « droite » est dans la rue et s’oppose aux forces de l’ordre sous un gouvernement de gauche, il faut cette fois-ci considérer que des liguards assoiffés de sang menacent le pouvoir légitime de la démocratie représentative.
D’un côté, les manifestations se font régulières, les harcèlements de ministres systématiques, les confrontations avec les CRS fréquentes, de l’autre, les journalistes multiplient les attaques les plus frontales : l’inénarrable Bourmeau considère « qu’Homophobie est un mot gentil. Trop gentil » pour désigner les opposants au mariage pour tous. Alors quoi ? Tout anti-mariage gay est un chien ?Pour Laurent Joffrin, dans le Nouvel Obs : « Les républicains n’écouteront pas ces artisans de l’intolérance et de la régression française. »
Si les manifestants sont, de fait, opposés aux « républicains », doit-on en conclure qu’ils sont par conséquent… phalangistes ? fascistes ? nazis ? Quant à Frigide Barjot, l’égérie du mouvement, quand elle n’est pas humiliée chez Ruquier, chez Fogiel, ou chez Morandini, elle craque carrément sur Direct 8, seule contre toutes.


Aussi, comment s’étonner qu’un petit groupe de manifestants finisse, le 23 avril, par s’en prendre directement aux journalistes au cri de « Médias collabos ! ».
Yann Barthès s’en offusque dans Le Petit Journal de Canal+ avec des trémolos dans la voix. L’icône bobo omet cependant deux paramètres essentiels.
Le premier, c’est que s’il veut s’indigner du sort réservé aux journalistes, il devrait relativiser cette incartade somme toute bénigne si on l’a compare aux tabassages réguliers que subissent les journalistes en banlieue.
Enfin, qu’à la suite de cette agression, les journalistes, qui se tenaient à l’écart entre manifestants et CRS, se sont retrouvés derrière les rangées de boucliers. Or, n’était-ce pas une situation plus appropriée ? Une perspective davantage en adéquation avec le réel ? Leur juste place dans le conflit ? Parce que lorsqu’on compare les manifestants à des liguards menaçant la République, qu’implique-t-on au bout du propos ? Quel traitement encourage-t-on à infliger à ceux qui menaceraient physiquement la démocratie ? La matraque évidemment.
« Crosse CRS ! Crosse ! Mâte l’insurrection ! » N’est-ce pas le sous-entendu permanent qu’ont martelé les médias dominants au cours du mois précédent la promulgation de la loi ? Ainsi, lorsque l’objectif de l’appareil photo s’élevait au-dessus des rangées de casques, que cette ligne d’horizon soulignait l’image des révoltés, le spectateur, enfin, pouvait du moins considérer clairement de quel lieu provenait l’information, de quel point de vue et de quel parti pris. Et la matraque rhétorique, naturellement, s’alliait à la matraque concrète pour mâter la dissidence, sans pouvoir se targuer encore, par on ne sait quel mythologie figée, d’incarner un quelconque « contre-pouvoir ».

M.D.

http://www.ojim.fr/dossier-les-medias-dominants-et-la-manif-pour-tous/#!prettyPhoto
Garabandal
Garabandal
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1541
Age : 52
Localisation : Alsace
Inscription : 29/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage - Page 15 Empty Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par C54637 le Ven 24 Mai 2013 - 22:32

Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage - Page 15 253225_567435003279291_302696405_n

Nouvel espace shopping !
© Maître Renard

C54637
Aime le Rosaire

Féminin Messages : 798
Inscription : 26/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage - Page 15 Empty Re: Infos sur l'opposition à la loi Taubira de DENATURATION du mariage

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 15 sur 29 Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16 ... 22 ... 29  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum