Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

Carême 2013

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Carême 2013

Message par roselyne le Lun 4 Fév 2013 - 8:27

Bonjour à tous,

Pour ceux que cela intéresse l'inscription au site "carême dans la ville"

http://www.caremedanslaville.org/

LE CARÊME 2013 débute le 13 février.
le temps passe vite....

Bonne journée
Roselyne
avatar
roselyne
Pour le roi

Féminin Messages : 647
Age : 64
Localisation : normandie
Inscription : 15/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carême 2013

Message par ravie974 le Mar 5 Fév 2013 - 3:13

inscrite

ravie974
Pour le roi

Féminin Messages : 627
Inscription : 02/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carême 2013

Message par flou le Mar 12 Fév 2013 - 7:44

Merci Beaucoup Roselyne
thumright

Cette retraite est très bien faite Smile

A faire Tourner en cette veille des Cendres

Fraternellement

Flou
avatar
flou
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2282
Inscription : 31/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carême 2013

Message par roselyne le Mar 12 Fév 2013 - 10:57

Bonjour Flou,

Cette retraite est, en effet, une aide pour le carême et cette année au vu de ce qui se passe dans l'église avec la démission du Saint-Père, il me semble qu'elle est encore plus importante que les autres années cette période de préparation pour Pâques.

Puisque nous sommes impuissants devant ce qui arrive, il ne nous reste que la prière....


Amicalement
Roselyne
avatar
roselyne
Pour le roi

Féminin Messages : 647
Age : 64
Localisation : normandie
Inscription : 15/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carême 2013

Message par ravie974 le Mar 12 Fév 2013 - 11:32

bonjour a tous
Comment allez vous vivre ce carême??

ravie974
Pour le roi

Féminin Messages : 627
Inscription : 02/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carême 2013

Message par flou le Mer 20 Fév 2013 - 14:59



La parole de Dieu

Jésus dit encore une parabole pour montrer à ses disciples qu'il faut toujours prier sans se décourager.

Évangile selon saint Luc, chapitre 18, verset 1



La méditation


Devant l’immensité de la tâche et les attaques incessantes du tentateur, le découragement saisit le petit curé. L’envie de fuir dans un monastère s’empare une nouvelle fois de lui. Il saisit alors son parapluie, son bréviaire et prépare son sac. Cette fois-ci, la troisième, il attendra minuit pour partir incognito. Pas de chance pour lui. Le sacristain le surveille déjà depuis plusieurs jours et fait aussitôt sonner le tocsin. La population du village sort et oblige aussitôt son curé à retourner au presbytère. Le lendemain matin, le curé d’Ars s’excusera : « J’ai fait l’enfant. »
L’une des tactiques favorites du tentateur est d’insinuer en nous ce que Bernanos appelait le plus doux élixir du démon, le découragement : à quoi bon prier si rien ne change, lutter pour toujours rechuter ? Pour combattre ce sentiment, il faut se rappeler que notre nature est blessée par le péché. Si « le juste lui-même pêche sept fois par jour », nous dit le Livre des Proverbes (*), quoi d’étonnant que nous chutions nous aussi si souvent. L’important dans le combat contre le découragement n’est donc plus tant les résultats obtenus que les efforts mobilisés. Notre fragilité nous apprend de même à beaucoup plus compter sur Dieu et sa miséricorde que sur nos propres forces. Si nous continuons malgré tout à nous décourager, il faudra peut-être y voir le signe d’un manque de confiance en Dieu, voire d’une forme d’orgueil déguisée ?
– Que veux-tu que je fasse pour toi ?
– M’aider lors de mes chutes à repartir aussitôt au combat en demandant l’aide des saints qui ont pu parfois eux aussi se décourager.




*chapitre 24, verset 16


http://www.caremedanslaville.org/prier
avatar
flou
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2282
Inscription : 31/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carême 2013

Message par mariejesus le Mer 20 Fév 2013 - 17:34

Je suis désolée, mais je n'ai pas réussi à lui faire plaisir en jeunant.

Fraternellement
avatar
mariejesus
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2398
Age : 30
Inscription : 09/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carême 2013

Message par flou le Mer 20 Fév 2013 - 18:47


Matthieu
16 Lorsque vous jeûnez, ne prenez pas un air triste, comme les hypocrites, qui se rendent le visage tout défait, pour montrer aux hommes qu'ils jeûnent. Je vous le dis en vérité, ils reçoivent leur récompense.
17 Mais quand tu jeûnes, parfume ta tête et lave ton visage,
18 afin de ne pas montrer aux hommes que tu jeûnes, mais à ton Père qui est là dans le lieu secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.

avatar
flou
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2282
Inscription : 31/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carême 2013

Message par Maud le Mer 20 Fév 2013 - 21:35

Merci Roselyne
Smile
Je connais cette retraite , qui il est vrai , est très bien faite .
Merci de l' avoir mise sur le Forum .
Que chaque " retraitant " du Forum découvre sa profonde spiritualité

Jesus fish

En union de prières
Maud




Dernière édition par Maud le Mer 20 Fév 2013 - 22:37, édité 2 fois
avatar
Maud
Citoyen d'honneur vers la sainteté

Féminin Messages : 14722
Localisation : France
Inscription : 16/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carême 2013

Message par flou le Mer 20 Fév 2013 - 21:54

@Maud a écrit:Merci Roselyne
Smile
Je connais cette retraite , qui il est vrai , est très bien faite .
Merci de l' avoir mise sur le Forum .
Que chaque " retraitant " du Forum découvre sa profonde spiritualité

Jesus fish

En union de prières
Maud



Amen
avatar
flou
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2282
Inscription : 31/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carême 2013

Message par flou le Ven 22 Fév 2013 - 7:39

La parole de Dieu


Soumettez-vous donc à Dieu, et résistez au démon : il s'enfuira loin de vous. Approchez-vous de Dieu, et lui s'approchera de vous.

Lettre de saint Jacques, chapitre 4, versets 7-8



La méditation



Luc, six ans, vient me voir dans la basilique Saint-Martin avec un pot de confiture rempli de grains de blé.
– Mon Père, j’ai fait mon Carême en pensant à vous. Pour chaque effort accompli, j’ai mis un grain de blé dans le pot. Avec mes frères et mes sœurs, on a fait la compétition pour savoir qui en aurait le plus et j’ai gagné ! Ce qui est drôle, c’est que la vie à la maison n’a jamais été aussi agréable. Tout le monde faisait des efforts pour être le plus serviable possible, même ma petite sœur, c’est dire !
Le Carême, nous rappelle ce théologien en herbe, est là pour nous faire du bien. Pendant ces quarante jours, je reprends progressivement le gouvernail de ma vie en faisant enfin ce que je veux vraiment faire. Plus encore, Luc vient nous redire avec ses grains de blé que l’important n’est pas tant de faire de grandes choses que de minuscules. Le tentateur nous assaille en effet rarement avec de grandes tentations, à la saint Antoine, mais par de petites, beaucoup plus anodines et sournoises : encore cinq minutes devant l’ordinateur ou dans le lit le matin, qu’est-ce que c’est… Et les cinq minutes se transforment en une heure. Comme le résume le Talmud : « Un mauvais penchant est d’abord un passant, puis un hôte, et enfin le maître. » Comment lutter alors contre ces tentations ? Eh bien par de petits efforts quotidiens, par des actes de foi ou d’espérance posés au gré de la journée ! Le Carême nous en donne l’occasion.
– Que veux-tu que je fasse pour toi ?
– M’aider à commencer ma collection de grains de blé.
avatar
flou
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2282
Inscription : 31/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carême 2013

Message par flou le Ven 22 Fév 2013 - 7:40

La parole de Dieu


Cette génération mauvaise et adultère réclame un signe, mais en fait de signe, il ne lui sera donné que celui de Jonas.

Évangile selon saint Matthieu, chapitre 16, verset 4



La méditation


– Mes rencontres avec mon psychothérapeute me font beaucoup de bien, mais il me manque encore quelque chose. Ne pensez-vous pas que quelques « séances » d’adoration me permettraient d’aller encore mieux ?
Cette remarque nous interroge sur notre manière de vivre notre foi. Qu’est-ce que je recherche dans ma prière et dans cette retraite ? Une relation plus intime à Dieu et à mes frères ou un simple bien-être quelque peu égoïste. Les consolations que nous recevons dans notre vie de foi sont importantes, mais elles ne sont pas Dieu. Elles ne me sont en réalité offertes que pour me mettre en route et m’aider à tenir le coup quand la pente se fait trop raide. Attention donc à ne jamais privilégier ces consolations par rapport au seul Consolateur, à préférer les manifestations sensibles de Dieu à Dieu lui-même. La véritable connaissance de Dieu ne se situe jamais au niveau des sens, mais ne peut être atteinte qu’en creusant toujours plus profond, sans jamais nous arrêter en chemin.
Comment savoir alors si ma prière est bonne et que je ne succombe pas à la gourmandise spirituelle ? Sainte Thérèse d’Avila nous en donne une fois encore la clé : « La preuve que vous avez bien fait oraison, c’est que, en sortant de l’oraison, vous avez une plus grande charité personnelle. » Si mon Carême ne me fait pas grandir en amour de mon frère, alors c’est un Carême de nul où le « tentateur, déguisé en ange de lumière » (*) m’aura trompé !
– Que veux-tu que je fasse pour toi ?
– M’aider à poser aujourd’hui des actes de charité.




* Deuxième lettre de saint Paul aux Corinthiens, chapitre 11, verset 14
avatar
flou
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2282
Inscription : 31/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carême 2013

Message par flou le Sam 23 Fév 2013 - 9:19

La tactique de cirée

La parole de Dieu


Le fils qui est sage est attentif à la doctrine de son père, mais celui qui est un moqueur et un insensé n'écoute point quand on le reprend.

Livre des Proverbes, chapitre 13, verset 1




La méditation

– J’en ai assez de cette Église qui donne toujours des leçons. Et d’ailleurs, je peux très bien prier tout seul. C’est décidé, je resterai désormais dans mon lit le dimanche matin.

Le prêtre ne dit rien. Il s’approche de la cheminée, saisit avec une pince une bûche incandescente qu’il pose hors du foyer. En silence, il contemple le morceau de bois qui de flamboyant vire progressivement au gris cendre, puis au noir.

– J’ai compris. Je ferai encore un effort !
Souvent la tentation de critiquer l’Église s’empare de nous au point de penser que nous n’avons pas vraiment besoin d’elle pour vivre notre foi.

De fait, l’Église peut paraître parfois pesante, mais cette lourdeur tout humaine qui vient ralentir sa marche divine est aussi ce qui me permet de ne pas me laisser distancer par elle. Quelle place me resterait-il en effet dans une assemblée déjà parvenue à la sainteté ? Cette institution fragile que j’aime à critiquer est en réalité le foyer qui me porte et qui me donne la force d’avancer, comme je l’expérimente d’ailleurs déjà avec cette retraite.

Contre la tentation de la critique facile, prenons conscience pendant ce Carême de l’importance de la communauté à laquelle nous appartenons. Mesurons plus encore que ce qu’il manque à l’Église est avant tout notre propre engagement. Ne regardons plus le bateau affronter seul la tempête depuis le quai, mais montons dans la barque.

Dieu est à la barre et il a besoin de chacun de nous.
– Que veux-tu que je fasse pour toi ?
– Me donner la force pour m’engager dans la vie de ma communauté.



Pour aller plus loin avec la Parole

Il y a donc à la fois plusieurs membres, et un seul corps. L'oeil ne peut pas dire à la main : « Je n'ai pas besoin de toi » ; la tête ne peut pas dire aux pieds : « Je n'ai pas besoin de vous ». Si un membre souffre, tous les membres partagent sa souffrance ; si un membre est à l'honneur, tous partagent sa joie. Or, vous êtes le corps du Christ et, chacun pour votre part, vous êtes les membres de ce corps.

Première lettre de saint Paul aux Corinthiens, chapitre 12, versets 20-21 et 26-27
avatar
flou
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2282
Inscription : 31/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carême 2013

Message par flou le Dim 24 Fév 2013 - 9:26

Jésus, un héros pas comme les autres


La parole de Dieu

Voici que deux hommes s'entretenaient avec Lui : c'était Moïse et Elie ; ils parlaient de son départ qu'il allait accomplir à Jérusalem.


Évangile selon saint Luc, chapitre 9, versets 30-31



La méditation


« Quand je serai grand, je serai un héros, je rendrai tout le monde heureux, je soignerai tous ceux qui sont malades et j’établirai la justice et la paix dans le monde entier ! »
Reconnaissons-le, quand un enfant exprime ses rêves, cela nous fait sourire. Quand le super héros d’une production cinématographique à effets spéciaux se déchaîne, c’est souvent distrayant. Mais enfin, si un vrai héros pouvait se montrer, nous serions malgré tout heureux et soulagés !
Cette attente d’un héros ne date pas d’hier. Les disciples de Jésus étaient dans la même situation que nous. Eux cependant, ils ont eu de bonnes raisons de croire que Jésus était celui qu’ils attendaient. Dans sa transfiguration, le voilà revêtu d’un habit éclatant de lumière et discutant avec deux grandes figures ancestrales de l’histoire d’Israël : Moïse et Élie. Scène mythique où Dieu jette dans le décor des effets surnaturels.
Alors pourquoi les disciples qui ont vu Jésus transfiguré étaient-ils « accablés de sommeil ? » (*) . À leur place, nous aurions été pris d’une grande excitation !
Moïse et Élie font partie des grands personnages de l’histoire d’Israël. Grâce à eux, nous comprenons cette histoire dont nous sommes les héritiers. Elle n’est pas vraiment marquée par des héros. Mais elle est plutôt jalonnée d’hommes et de femmes qui, dans des expériences souvent douloureuses, ont reçu à chaque fois une promesse divine.
Rappelez-vous ! Le père de la promesse est Abraham. Âgé et sans enfant, Dieu lui promet contre toute évidence une descendance aussi nombreuse que les étoiles du ciel. Partant alors de son fils Isaac, cette promesse s’est transmise de génération en génération.
Moïse, qui semblait condamné dès sa naissance en étant abandonné par sa mère sur un fleuve, a finalement été sauvé des eaux. Alors qu’il bégayait, Dieu lui a promis d’être sa bouche pour transmettre à tout le peuple d’Israël sa parole.
Enfin, quand la reine Jézabel menaça de mort Élie qui lui reprochait d’adorer des faux dieux, celui-ci partit au désert et, découragé, demanda la mort. Alors un ange du Dieu d’Israël vint le nourrir pour qu’il puisse continuer d’être son prophète.
Avec Moïse et Élie autour de lui, Jésus avait sans doute les moyens d’impressionner les disciples par sa puissance. Mais ce qu’il vient révéler dans sa transfiguration, c’est son départ qu’il allait accomplir à Jérusalem. Les disciples avaient fondé beaucoup d’espoir sur lui. Ils l’auraient bien mis en avant comme leur héros et leur chef. Mais Jésus va se retrouver défiguré sur la croix. Cela a de quoi les accabler de sommeil.
Pourtant, ils ont été témoins de la parole du Père, qui proclame dans la nuée :« Celui-ci est mon fils que j’ai choisi, écoutez-le ! » (**). Jésus n’est pas un héros comme les autres. Ce n’est pas un demi-dieu. Il est Fils de Dieu. Suivons-le pour comprendre la promesse que le Père nous donne en héritage.





* Évangile selon saint Luc, chapitre 9, verset 32
** Évangile selon saint Luc, chapitre 9, verset 35


avatar
flou
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2282
Inscription : 31/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carême 2013

Message par flou le Lun 25 Fév 2013 - 8:15

Plus qu'Un Héros, Un Dieu qui s'engage.


La parole de Dieu

J'ai entendu la plainte des fils d'Israël, asservis par les Égyptiens, et je me suis souvenu de mon alliance.

Livre de l'Exode, chapitre 6, verset 5



La méditation


Au couvent, la prière du matin est trop tôt à mon goût. Autant dire que, bien souvent, Dieu a de quoi entendre ma plainte quand le réveil sonne. C’est le revers de la médaille : chaque engagement a son lot de contraintes. Faut-il donc se résoudre à perdre un bout de sa liberté à chaque engagement que l’on prend ?

Quand on n’a pas d’engagement, on est maître de ce que l’on fait et on n’a rien à attendre des autres. On ne dépend que de soi. Les fils d’Israël, eux, enfermés dans leur situation d’esclaves, se sont plaints. Ils se sont reconnus dépendants de Dieu. Ils ont affirmé que leur avenir ne pouvait pas s’écrire sans lui. Fidèle à son alliance avec les fils d’Israël, Dieu s’engage pour les libérer. L’aveugle de Jéricho vit aussi une situation de dépendance.
Il s’en remet à ceux qui voudront bien le guider. Entendant Jésus passer, l’aveugle ose l’interpeler. À l’inverse du héros qui garderait jalousement son pouvoir, Jésus se met en situation de serviteur. À cet aveugle, fils d’Israël, il lui demande : « Que veux-tu que je fasse pour toi ? – Que je retrouve la vue ! » (*).

Le premier de nos engagements ne serait-il pas de reconnaître que toute vie humaine dépend de Celui qui nous la donne ? Se reconnaître dépendant de Dieu et pas seulement de ses propres forces nous ferait gagner la liberté qu’il s’engage à nous donner. Et tous nos autres engagements seraient alors des fruits de cette liberté.





* Évangile selon saint Luc, chapitre 18, verset 41
avatar
flou
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2282
Inscription : 31/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carême 2013

Message par Maud le Lun 25 Fév 2013 - 8:25

Merci Flou de nous apporter pendant ce temps de Carême la possiobilité de méditer Smile


Le premier de nos engagements ne serait-il pas de reconnaître que toute vie humaine dépend de Celui qui nous la donne ? Se reconnaître dépendant de Dieu et pas seulement de ses propres forces nous ferait gagner la liberté qu’il s’engage à nous donner. Et tous nos autres engagements seraient alors des fruits de cette liberté.

Que nos engagements soient et restent fidèlement reconnaissants .

Gloire à toi Seigneu

En union de prières
Maud
avatar
Maud
Citoyen d'honneur vers la sainteté

Féminin Messages : 14722
Localisation : France
Inscription : 16/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carême 2013

Message par flou le Mar 26 Fév 2013 - 8:13

Plus qu'un héros, un ami fidèle



La parole de Dieu

Jésus Christ est le même, hier et aujourd'hui, et il le sera pour l'éternité.

Lettre de saint Paul aux Hébreux, chapitre 13, verset 8



La méditation


Le propre des héros, c’est qu’ils ne vieillissent jamais. Si leurs pouvoirs diminuaient avec l’âge, on se moquerait bien d’eux. À l’inverse, ce qu’on aime chez nos meilleurs amis, c’est qu’ils prennent de l’âge avec nous. On peut alors se souvenir de notre passé commun. Et tout ce qu’on a vécu avec eux fait grandir la confiance qu’on leur accorde dans l’avenir.

Voyez l’amitié de Pierre et de Jésus. Elle commence par un appel au bord du lac de Tibériade. Puis elle s’est forgée au cours des marches à travers la Galilée et la Judée. La confiance de Jésus pour Pierre va même jusqu’à l’annonce de son départ lors de la transfiguration. Cette amitié aurait pu être à jamais détruite par le reniement de Pierre lors de la passion de Jésus. Mais elle a ressuscité. Car la fidélité de Jésus traverse jusqu’aux trahisons : « Simon-Pierre, m’aimes-tu ? – Tu sais que je t’aime » (*).

Par sa résurrection, le Christ est dans l’éternité du Père. Sa fidélité n’est pas éphémère mais se maintient tout au long de chacune de nos vies jusqu’à la fin des temps. À tout moment, le Christ concrétise la promesse que le Père nous a faite. Pourtant, ce n’est pas en héros lointain et hors du temps qu’il nous parle : lui-même nous appelle ses amis. Qui se confierait à un vieil ami avec un discours plat et convenu ? C’est avec toute l’épaisseur de nos expériences et la confiance inébranlable que Jésus nous accorde que nous pouvons lui redire ces mots : « Tu sais que je t’aime. »

* Évangile selon saint Jean, chapitre 21, verset 16
avatar
flou
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2282
Inscription : 31/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carême 2013

Message par flou le Mer 27 Fév 2013 - 7:51


Plus qu'un héros, un fils rempli de l'Esprit


La parole de Dieu

Il n'y a qu'un Corps et qu'un Esprit, comme il n'y a qu'une espérance au terme de l'appel que vous avez reçu.

Lettre de saint Paul aux Éphésiens, chapitre 4, verset 4



La méditation


Au héros qui répéterait les mêmes prouesses, la critique nous viendrait vite à la bouche : il ne rate pas une occasion de nous montrer sa force ! Serait-ce pour se détacher de cette image de héros que Jésus esquive une occasion de prouesse devant le diable au désert ? Si tu es le Fils de Dieu, jette-toi d’ici en bas ! Jésus méprise cet ordre : « Tu ne tenteras pas le Seigneur ton Dieu » (*).

À notre mesure, dans les missions que nous recevons, nos engagements et notre foi, nous avons parfois la tentation de vouloir tout dominer, d’exercer notre toute-puissance. Comme Jésus, nous sommes aussi tentés de nous « laisser tomber », autrement dit de jouer avec notre foi, comme si nous étions les maîtres. Jésus a tenu bon, il n’a pas succombé à la tentation de jouer de son pouvoir divin. L’Esprit Saint dont il est rempli est sa force. Il lui donne la persévérance d’accomplir en humble serviteur son œuvre de révélation.
Ce même Esprit Saint nous a été donné à la Pentecôte. Il fait de nous une communauté habitée par le souffle de Dieu.
Nous avons reçu un appel, celui de construire le corps du Christ, la communauté des enfants de Dieu.

La tentation ne serait-elle pas de se croire seul, d’envisager sa propre foi comme un bien personnel que l’on maîtrise ? C’est l’Esprit Saint qui nous donne l’espérance de traverser les tentations.
C’est lui encore qui nous rassemble en une même Église.


* Évangile selon saint Luc, chapitre 4, versets 9 et 12
avatar
flou
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2282
Inscription : 31/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carême 2013

Message par flou le Jeu 28 Fév 2013 - 8:08


Plus qu'un héros, un fils qui honore


La parole de Dieu

Nul ne connaît qui est le Fils, si ce n'est le Père, et nul ne connaît le Père, si ce n'est le Fils et celui à qui le Fils veut bien le révéler.

Évangile selon saint Luc, chapitre 10, verset 22



La méditation


Vous êtes-vous déjà demandé ce que vous êtes venus faire sur terre ? J’ai eu l’occasion de rencontrer une femme dont la vie a été marquée par plusieurs années de prison. À sa sortie, quand il lui fallut tout recommencer, c’est avec un fond de désespoir qu’elle s’interrogea sur le sens de sa vie.

Autour d’elle, on parlait curieusement de « piété ». Cherchant une définition, elle trouva : « rendre l’honneur ». Alors une lueur d’espérance la traversa ! Au milieu de toutes ses épreuves, elle s’était toujours efforcée de rendre l’honneur aux personnes qu’elle rencontrait. En prison, elle ne se lassait pas de soutenir et d’être la confidente de toutes les femmes détenues avec elle. Sa vie qui semblait dénuée de sens devenait un exercice de piété !
Le Christ aussi, pendant toute sa vie, n’a fait que rendre l’honneur à ceux qu’il rencontrait. Il a rendu la vue aux aveugles, guéri des malades, nourri des foules et ressuscité des morts.
Est-ce un héros qui s’affiche ? Bien plus que cela ! En rendant l’honneur aux personnes qu’il touche, Jésus ne fait que rendre l’honneur à son Père. Il se révèle comme fils, annonce la venue du Royaume de son Père et nous emmène jusqu’à lui. À sa suite, notre plus grand honneur n’est-il pas en effet d’entrer comme des fils dans la demeure de son Père ?

Relever l’homme et révéler le Père, telle est la mission que Jésus a assumée en venant sur terre. À sa manière, nous pouvons aussi devenir des fils en cherchant à rendre l’honneur.
avatar
flou
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2282
Inscription : 31/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carême 2013

Message par anlise le Jeu 28 Fév 2013 - 18:56

Je rajoute ceci :


Réflexion Spirituelle
“Veux-tu que ta prière vole jusqu’à Dieu? “Mets les deux ailes, le jeûne et l'aumône”. “Partage ton pain avec celui qui a faim ” (Isaïe 58, 7), a dit Isaïe ; ne crois pas qu’il suffit de jeûner. Le jeûne te mortifie mais ne sauve pas les autres. Tes privations ne seront fructueuses que si tu donnes aux autres avec largesse. Voici, tu as privé ton âme ; à qui donneras-tu ce que tu as supprimé à toi-même ? Où mettre ce que tu t’es refusé à toi-même? Combien de personnes pauvres le déjeuner supprimé aujourd'hui, pourra-t-il nourrir ! Ton jeûne doit être ceci : tandis que l'autre prend la nourriture, profite de te nourrir de la prière pour laquelle tu seras exaucé. Isaïe continue en effet: “pendant que tu parles, moi je te dirai : me voici ; si tu partages de bon cœur le pain à l'affamé ”.
Discours sur les Psaumes, Saint Augustin, PL 36, 400-401
avatar
anlise
Combat avec Sainte Marie

Féminin Messages : 1740
Inscription : 04/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carême 2013

Message par flou le Jeu 28 Fév 2013 - 20:00

Le jeûne te mortifie mais ne sauve pas les autres. Tes privations ne seront fructueuses que si tu donnes aux autres avec largesse.

Ton jeûne doit être ceci : tandis que l'autre prend la nourriture, profite de te nourrir de la prière pour laquelle tu seras exaucé. Isaïe continue en effet: “pendant que tu parles, moi je te dirai : me voici ; si tu partages de bon cœur le pain à l'affamé ”.

Amen

Merci anlise

Que le Seigneur nous apprenne à nous sacrifier ...


Flou



avatar
flou
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2282
Inscription : 31/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carême 2013

Message par flou le Ven 1 Mar 2013 - 10:07

Plus qu'un héros, un défiguré



La parole de Dieu

Pourquoi ce don de la vie à l'homme dont la route se dérobe ?


Livre de Job, chapitre 3, verset 23



La méditation


Job n’est pas le premier héros auquel on pense. Il est plutôt le premier qui en attend un. Plus ça va, plus sa vie se dégrade : misère, maladie, solitude, souffrance, injustice. Il cumule tout ce dont on voudrait être sauvé.

Notre fidélité à Dieu subit une véritable épreuve à cause du mal et de la fragilité de la vie. Pour nous rassurer, nous tombons parfois dans le piège de la réponse toute faite ou bien nous cherchons à justifier la souffrance par telle ou telle mauvaise action.

Mais cela ne reviendrait-il pas à oublier Dieu dans ce dialogue sans interlocuteur ?
Job s’est adressé à Dieu. Il a osé lui demander des comptes. Sa souffrance est incompréhensible et il est choqué par ce Dieu qu’il croyait bon et tout puissant mais qui n’agit pas en sa faveur. Plus qu’un héros impassible, il est un révolté. À la manière de Job, avons-nous l’audace de rappeler à Dieu sa responsabilité devant la création ?

Toutes les questions sans réponse que nous portons, devant un sentiment d’injustice ou de détresse, peuvent s’associer à la question du Christ en croix : « Mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? » (*). Ce cri est une provocation. Cependant, il est légitime. Jésus défiguré prend la place de tous les écorchés et porte leur révolte devant son Père. Sa question crie une quête de vérité qui s’achèvera à la résurrection. Alors « de pleur, de cri, de peine, il n’y en aura plus » (**).


* Évangile selon saint Matthieu, chapitre 27, verset 46
** Livre de l’Apocalypse, chapitre 21, verset 4
avatar
flou
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2282
Inscription : 31/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carême 2013

Message par flou le Sam 2 Mar 2013 - 11:12


Plus qu'un héros, un sauveur

La parole de Dieu


Tenez-vous prêts, car c'est à l'heure que vous ne pensez pas que le Fils de l'homme va venir.

Évangile selon saint Matthieu, chapitre 24, verset 44



La méditation


Tout le décor est planté et les répliques sont prêtes. Les étoiles du ciel brillent des mille feux des enfants de Dieu. L’Esprit Saint souffle sur toute la surface du monde. Tous les projecteurs sont tournés vers le ciel. Comme un seul corps, nous voici aux portes du Royaume. Le sauveur que nous attendons est sur le point de surgir.

Dieu veut préparer cette rencontre. Il nous fait passer par un chemin de foi qui donne de la couleur et du relief à chacune de nos vies. Il nous laisse goûter ce bonheur de refaire le monde avec un ami dans la foi d’un lendemain assuré. Il nous confie sa Parole, la source de la vie qu’il veut nous donner. Dieu est prêt à répondre à toutes les questions qui traversent nos existences. Car l’amour qu’il a pour chacun de nous peut supporter les contradictions et les échecs.

Nous l’avons entendu, Jésus nous a posé la question : « Que veux-tu que je fasse pour toi ? » Comme Fils du Père, il ne peut pas oublier sa parole. Il accomplira l’espérance que notre cœur ne cesse de murmurer : « Que je te voie, mon Dieu ! » Alors, si c’était par la fin que tout commençait ? Nous sommes les auteurs de notre histoire avec Dieu. Si dans la foi, nous en connaissons le terme, elle n’est pourtant pas écrite d’avance. Personne ne connaît le jour ni l’heure de la venue du Fils de l’homme. Nous devons nous tenir prêts car cette histoire commence dès maintenant. Notre espérance n’attend pas !
avatar
flou
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2282
Inscription : 31/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carême 2013

Message par flou le Dim 3 Mar 2013 - 9:22

Dieu au détour

La parole de Dieu

Moise dit alors : « Je vais faire un détour pour voir cette chose extraordinaire. Pourquoi le buisson ne brûle-t-il pas ? »


Livre de l'Exode, chapitre 3, verset 3



La méditation


Un matin comme un autre. Moïse conduit, selon son habitude, son troupeau dans la montagne. Et là, le Seigneur vient le bousculer ! Du milieu d’un buisson, une flamme brûle sans le consumer. Ce buisson en flammes, c’est Dieu. « Moïse, Moïse, n’approche pas car ce lieu est saint. » Curieuse invitation que celle de ne pas s’approcher ! Alors, pour s’approcher sans trop s’approcher, Moïse fait un détour. Il entend alors Dieu lui dire qu’il a vu. Il a vu la misère de son peuple, il connait ses angoisses et l’envoie le libérer. Quelle bousculade ! Dieu brûle de faire découvrir qu’il est proche ! Moïse pouvait-il l’imaginer ? Aussi lointain que Dieu puisse paraître, l’épisode du buisson ardent dévoile un Dieu qui, au détour, se laisse approcher pour répondre aux espérances de l’homme.

Avec Jésus, Dieu nous rejoint. Il ne fait pas que s’approcher. Il s’est fait chair. Il a pris notre chair. Mais nous, voulons-nous, ou pouvons-nous nous approcher de Lui ? Les évangélistes nous révèlent d’ailleurs beaucoup de manières pour s’approcher de Jésus. On peut suivre le doigt d’un autre qui nous le montre, ou tirer par derrière la frange de son vêtement. On peut se mêler à la foule qui l’étouffe ou monter sur un arbre en attendant son passage… On peut appeler, dire sa peur face aux évènements déchaînés, crier ses demandes quitte à gêner les autres… mais on peut aussi le contempler, s’asseoir pour écouter sa Parole. On peut se laisser laver les pieds, et partager son repas.

Jésus se laisse approcher pour peu que nous nous laissions détourner de nos habitudes. Que nous bousculions nos idées reçues pour laisser surgir une flamme, au détour d’une situation même banale. « Que veux-tu que je fasse pour toi ? » pourrait alors agir en révélateur. Jésus se tient dans nos vies comme blotti dans un buisson pour nous interpeller : « Ne poursuis pas ton chemin comme si je n’étais pas avec toi ! » Jésus attend de nous que nous attendions, à notre tour, quelque chose de lui : il nous invite à confier nos espoirs et nos espérances en lui, le Fils. Approcher Jésus, c’est donc oser écouter nos désirs les plus profonds, nos limites et nos faiblesses, et les lui confier.

« Que veux-tu que je fasse pour toi ? », l’aveugle répond : « Seigneur, que je voie ! » Le paralysé pourrait également crier : « Seigneur, que je marche ! » ; le sourd : « Seigneur, que j’entende ! » ; et le muet : « Seigneur, que je parle ! » Et moi, que vais-je lui répondre ?
avatar
flou
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2282
Inscription : 31/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carême 2013

Message par flou le Lun 4 Mar 2013 - 8:17


Sortir du fond du gouffre


La parole de Dieu

Il me tira du gouffre tumultueux, de la vase du bourbier.

Psaume 40, 3



La méditation


Il y a des jours, comme ça, où tout semble aller mal. Les petites mesquineries, la maladie, la vieillesse, le chômage nous enfoncent dans la vase. La boue envahit notre quotidien. Pire, on se sent au fond d’un gouffre.
Dans la Bible, être au fond du gouffre est une situation connue. À cause de la jalousie de ses frères, Joseph a été jeté au fond d’un puits, comme le sera plus tard le prophète Jérémie. Jonas, jeté par-dessus bord, a lui aussi été englouti dans les entrailles du poisson pendant trois jours et trois nuits.
Si loin de la lumière, du fond de mon être obscur, je me découvre de manière inattendue si proche des hommes de la Bible. Leur histoire devient, à mes yeux, un peu mon histoire. Et comme eux alors, une interrogation me taraude, me poursuit : « Qui me sortira du gouffre ? » J’entends même Jésus devant l’abîme de la mort, suspendu à la croix, crier : « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? »
Tout crie aussi en moi le désir de la lumière. Au même moment, une autre voix presque silencieuse murmure : « Approche. N’aie pas peur, la lumière est au-dessus de toi. »
La lumière pourrait-elle me tirer du puits ? Comme Joseph, Jérémie et Jonas sont ressortis vivants du fond de leur gouffre, pourrais-je à mon tour sortir relevée, debout sur la terre ? Jésus lui-même, le troisième jour, a jailli du tombeau. Assis sur la margelle du puits, il quête ma soif. L’eau boueuse se transforme en eau vive. Avec lui, devenons enfants de la lumière.




Pour aller plus loin avec la Parole


Alors les princes dirent au roi : « Que cet individu soit mis à mort ! En vérité, il décourage les combattants, qui sont restés dans cette ville, et tout le peuple, en leur tenant semblables propos. Oui, cet individu ne cherche nullement la paix pour ce peuple, mais son malheur. » Ils se saisirent donc de Jérémie et le jetèrent dans la citerne de Malkiyyahu, fils du roi, dans la cour de garde ; ils le descendirent à l'aide de cordes. Dans cette citerne il n'y avait point d'eau, mais de la vase, et Jérémie s'enfonça dans la vase. Or le Kushite Ebed-Mélek, un eunuque attaché au palais royal, apprit qu'on avait mis Jérémie dans la citerne. Comme le roi s'était arrêté à la porte de Benjamin, Ebed-Mélek sortit du palais royal et s'adressa au roi : « Monseigneur le roi, ils ont mal agi ces gens-là, en traitant de la sorte le prophète Jérémie ; ils l'ont jeté dans la citerne : il va mourir de faim sur place car il n'y a plus de pain dans la ville. » Alors le roi donna cet ordre au Kushite Ebed-Mélek : « Prends ici 30 hommes avec toi, et remonte de la citerne le prophète Jérémie avant qu'il ne meure.» Ebed-Mélek prit ces hommes avec lui, entra au palais royal, au vestiaire du Trésor ; il s'y procura des bouts de tissus déchirés et des bouts de tissus usés qu'il fit passer à Jérémie, dans la citerne, au moyen de cordes. Ebed-Mélek le Kushite dit à Jérémie : « Mets donc ces bouts de tissus déchirés et usés sous tes aisselles par-dessous les cordes.» Ce que fit Jérémie. Alors ils soulevèrent Jérémie au moyen des cordes et le remontèrent de la citerne. Et Jérémie resta dans la cour de garde.


Livre de Jérémie, chapitre 38, versets 4 et 6-13
avatar
flou
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2282
Inscription : 31/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carême 2013

Message par flou le Mar 5 Mar 2013 - 8:07


Panser mes plaies


La parole de Dieu

Un Samaritain, qui était en voyage, arriva près de lui ; il le vit et fut saisi de pitié.


Évangile selon saint Luc, chapitre 10, verset 33



La méditation


Je me débats dans mon combat. Dans mes blessures, je crie ma souffrance. Ma vie est un désert où tout ce qui est superficiel m’apparaît. Je me retrouve en face de moi-même, de mon histoire, de ma vie réelle avec ses ombres, avec ce sentiment d’être au bord du chemin, la tête sur une pierre, à terre. Comme l’homme de la parabole, blessé et abattu, jeté à demi-mort dans le fossé, entre Jérusalem et Jéricho. Mais mon bon Samaritain, je le connais, je le reconnais, c’est toi, Jésus.
Ma douleur, tu l’entends. Et amoureusement, tu me dis : « Que veux-tu que je fasse pour toi ? » Tes mots déjà me consolent. De tout mon être meurtri, tendu vers la confiance, je réponds. Comme le prophète Osée, ma chair crie : « Panse mes plaies ; guéris-moi » (*). Arrache-moi à toutes les idoles que je me forge. Comme Osée, mon esprit espère : « Après deux jours il nous rendra la vie, le troisième jour il nous relèvera et nous vivrons en sa présence » (**).
Jésus, comme le Bon Samaritain pris de pitié, tu viens panser mes plaies, tu y verses le vin qui purifie et l’huile du pardon. Tu me conduis à l’auberge du repos et de la guérison. Et moi, comme l’homme blessé, je me laisse soigner. Sur mon lit de souffrance, mon cœur apaisé, disponible, peut alors accueillir ton salut. Ton amour et ta prévenance me redonnent force. Mon Sauveur ! Tu prends avec toi ma blessure. Tu me relèves pour que je reprenne vie. Parce que, toi aussi Jésus, de la mort, tu t’es relevé.




* chapitre 6, verset 1
** verset 2
avatar
flou
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2282
Inscription : 31/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carême 2013

Message par Maud le Mar 5 Mar 2013 - 8:55

Merci Flou Very Happy et bonne journée

Sur mon lit de souffrance, mon cœur apaisé, disponible, peut alors accueillir ton salut. Ton amour et ta prévenance me redonnent force. Mon Sauveur ! Tu prends avec toi ma blessure. Tu me relèves pour que je reprenne vie. Parce que, toi aussi Jésus, de la mort, tu t’es relevé

Merci Seigneur pour tout cet Amour dont tu nous combles!

En union de prières
Maud


*

avatar
Maud
Citoyen d'honneur vers la sainteté

Féminin Messages : 14722
Localisation : France
Inscription : 16/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carême 2013

Message par flou le Mer 6 Mar 2013 - 14:58

Reprendre force

La parole de Dieu

Lève-toi et mange, autrement le chemin sera trop long pour toi...

Premier livre des Rois, chapitre 19, verset 7



La méditation


Entre peur de mourir et peur de vivre, le prophète Élie part au désert. Il se couche et s’endort. Comme lui, nous sommes fatigués par nos luttes. Nous avons besoin de faire halte, à l’écart ; besoin de silence et de solitude pour nous retrouver nous-mêmes ; besoin de lâcher prise pour faire une place à Dieu. Nous sommes en attente d’une Parole qui puisse nourrir notre quête et nous permettre d’avancer avec confiance.

La tentation est grande de rester dans la tiédeur, de se complaire dans un sommeil peureux, n’acceptant ni soi-même, ni l’autre, ni Dieu. C’est pourquoi le Seigneur vient lui-même nous réveiller, comme il le fit pour Élie par son ange : « Lève-toi et mange, autrement, le chemin sera trop long pour toi. » Mais où trouver la nourriture ? Dans toutes ces pépites de vie qui, autour de nous, ont le parfum et la saveur de l’amour, plus précieux que l’or.

Et aussi, dans la Parole de Dieu qui se partage sans jamais s’épuiser. Elle comble les affamés de vérité : elle contente les appétits délicats, stimule les appétits convalescents, soigne les appétits défaillants.

Nous avons surtout le pain de l’eucharistie, débordant de la vie du Christ ressuscité, qui nous fait entrer dans l’intimité de Dieu, nourriture pour notre vie.



Pour aller plus loin avec la Parole


Elie se hâta de partir pour sauver sa vie. Arrivé à Bershéba, au royaume de Juda, il y laissa son serviteur. Quant à lui, il marcha toute une journée dans le désert. Il vint s'asseoir à l'ombre d'un buisson, et demanda la mort en disant : « Maintenant, Seigneur, c'en est trop ! Reprends ma vie : je ne vaux pas mieux que mes pères. » Puis il s'étendit sous le buisson, et s'endormit. Mais voici qu'un ange le toucha et lui dit : « Lève-toi, et mange ! » Il regarda, et il y avait près de sa tête un pain cuit sur la braise et une cruche d'eau. Il mangea, il but, et se rendormit. Une seconde fois, l'ange du Seigneur le toucha et lui dit : « Lève-toi, et mange ! Autrement le chemin serait trop long pour toi. » Élie se leva, mangea et but. Puis, fortifié par cette nourriture, il marcha quarante jours et quarante nuits jusqu'à l'Horeb, la montagne de Dieu.


Premier livre des Rois, chapitre 19, versets 3b-8
avatar
flou
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2282
Inscription : 31/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carême 2013

Message par flou le Jeu 7 Mar 2013 - 8:08

Te voir Seigneur



La parole de Dieu


De ma chair, je verrai Dieu. Moi-même, je le verrai, mes yeux regarderont et non un autre. Mon coeur en moi se consume.

Livre de Job, chapitre 19, versets 26-27



La méditation


Ma chair, je le sais, c’est moi, mon histoire, les liens que je tisse avec les autres. Ma chair manifeste cet être intérieur qui rajeunit quand je m’approche de Dieu, ou se flétrit quand je m’en éloigne, car Dieu est ma source, mon origine.
Un crayon de lumière dessine en ma chair un visage au long de mes années. Ce visage-là se teinte même de couleurs d’éternité. Il a comme un air de ressemblance avec le Ciel. Je brûle du désir de te voir, Seigneur, maintenant.
Dans l’obscurité, ce désir bute, chute même, quand ta place paraît vide en moi et autour de moi, ou quand tu parais loin. Ce désir me prépare-t-il à te reconnaître en me dépouillant du mensonge, de mes masques et défenses ? Car je pressens que c’est dans ta mort sur le bois de la Croix que naissent, pour moi, la confiance et le chemin vers toi. Nul besoin devant toi de se mentir, de se donner un visage qui n’est pas le sien. Les yeux que tu désires pour moi ont la beauté de ta vérité.
En regardant Jésus aller jusqu’au bout de l’Amour, Grégoire de Nysse commentait au IVe siècle : « Suivre Dieu partout où il mène, c’est cela voir Dieu. » En donnant du temps et jusqu’à ma vie pour mon prochain, je marche sur les traces de Jésus ; je vois déjà Jésus. Les yeux de mon visage d’éternité brillent alors d’allégresse. C’est comme si le Père me disait : « Ce que j’attends de toi, c’est ton cœur. Qu’il batte pour tes frères et moi, pour une éternité de délices ! » (*).


* Psaume 15, verset 11



Pour aller plus loin avec la Parole


Comme un cerf altéré cherche l'eau vive,
ainsi mon âme te cherche toi, mon Dieu.

Mon âme a soif de Dieu, le Dieu vivant
quand pourrai-je m'avancer, paraître face à Dieu ?

Je n'ai d'autre pain que mes larmes, le jour, la nuit,
moi qui chaque jour entends dire : « Où est-il ton Dieu ? »

Pourquoi te désoler, ô mon âme, et gémir sur moi ?
Espère en Dieu ! De nouveau je rendrai grâce : il est mon sauveur et mon Dieu !


Psaume 41, versets 2-4 et 6
avatar
flou
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2282
Inscription : 31/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carême 2013

Message par flou le Ven 8 Mar 2013 - 8:51

Marcher vers l'Aurore


La parole de Dieu

Suivez jusqu'au bout la route que je vous prescris et vous serez heureux.


Livre de Jérémie, chapitre 7, verset 23



La méditation


Ta vie est un voyage vers le bonheur. Mais pas besoin de sortir de chez toi pour le trouver ! Cette quête ne cesse de nourrir dans ton cœur tes espérances et te met en marche, comme les Hébreux délivrés de l’esclavage du pays d’Égypte. Dieu te promet un « pays ruisselant de lait et de miel » (*), alors que l’injustice et la haine gouvernent parfois le monde et le cœur de l’homme.
Ce bonheur, dès aujourd’hui, est accessible, car Jésus en a ouvert les portes en venant parmi nous. Sa présence nous permet d’habiter ce monde meilleur. Il est un compagnon de route. Il vient chercher ceux qui ont l’impression de marcher pour rien, vers nulle part ; ceux qui marchent pourtant de toutes leurs forces, mais ont l’impression d’avoir raté la bonne direction… Autant de voyageurs qui se perdent comme dans la nuit – la nuit du mal, de la peur ou de souffrance –, désorientés par leurs faiblesses ou fausses certitudes. La nuit inquiète n’est que fatigue et errance.
Notre voyage commence précisément dans cette nuit-là : « Tu nous as faits pour Toi, et notre cœur est sans repos jusqu’à ce qu’il repose en Toi », disait saint Augustin. Dans cette nuit, laissons résonner en nous la voix apaisante du Christ, qui vient nous procurer un repos serein et réparateur.

* Livre de l’Exode, chapitre 3, verset 8



Pour aller plus loin avec la Parole


Le Seigneur est mon berger : je ne manque de rien.
Sur des prés d'herbe fraîche, il me fait reposer.

Il me mène vers les eaux tranquilles et me fait revivre ;
il me conduit par le juste chemin pour l'honneur de son nom.

Si je traverse les ravins de la mort, je ne crains aucun mal,
car tu es avec moi : ton bâton me guide et me rassure.

Tu prépares la table pour moi devant mes ennemis ;
tu répands le parfum sur ma tête, ma coupe est débordante.

Grâce et bonheur m'accompagnent tous les jours de ma vie ;
j'habiterai la maison du Seigneur pour la durée de mes jours.

Psaume 22
avatar
flou
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2282
Inscription : 31/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum