Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

Je suis un Pain de vie, de joie, de bonheur en chacun de vous. Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Batterie externe 26800 mAh à charge rapide
22.90 €
Voir le deal

Je suis un Pain de vie, de joie, de bonheur en chacun de vous.

Aller en bas

Je suis un Pain de vie, de joie, de bonheur en chacun de vous. Empty Je suis un Pain de vie, de joie, de bonheur en chacun de vous.

Message par sylvia le Sam 19 Jan - 20:31

Message de Jésus reçu le 23 Mars 2001
par la Fille du Oui à Jésus

Venez à l’appel de mon Cœur.* Eucharistie*

Ma bien-aimée enfant de ma douceur, c’est si agréable de t’avoir à mon écoute.

Combien d’enfants seraient heureux s’ils étaient à l’écoute de leur cœur.

Ils trouveraient la réponse à leurs problèmes qui briment leur amour envers moi et leurs proches.

Ils sont si sourds qu’ils n’entendent pas mes appels. Je suis celui qui sait attendre en eux.

Vous, mes choisis, vous êtes des êtres de ma Chair et de mon Sang, vous êtes ancrés en moi.

Telle la marée qui monte, vous vous laissez bercer par ce flot d’océan qui envahit tout votre être à l’appel de mon Cœur dans votre cœur.

Vous êtes liés par l’amour.

Cet amour se berce en vous.

Je vous remplis de bienfaits qui vous comblent, sans que vous réalisiez que tout vient de moi.

Vous êtes comblés en moi lors de la sainte communion.

Je suis un Pain de vie, de joie, de bonheur en chacun de vous.

Mes enfants, je suis votre seul bien, votre seul bonheur.

Tout est en moi.

Je suis celui qui est en vous.

Mes petits amours, moi,votre Amoureux, je me languis de vous.

J’ai si hâte de vous sentir en moi.

Dès l’instant où le prêtre me donne à vous, tout mon Être frémit de joie. Pourquoi ce détour, mes enfants? Mes enfants, je ne vous condamne pas.

Oh! non, je vous aime trop!

J’ai, moi, trop d’égards pour vous. Moi, Jésus-Hostie, je suis avec vous, en vous. Mais voyez-vous, moi, Jésus, je suis Roi.

J’aime qu’on me prenne avec tous les égards dus à un Roi.J’ai créé la terre. J’ai donné ma Vie pour vous donner la vie éternelle.

Je suis le Fils de Dieu vivant.

Je suis le pur Enfant de Dieu.

Tout en moi est si pur que même ma Mère ne me touchait qu’avec un respect sans égal.

Quand ma Mère me recevait par la communion, elle se mettait à genoux et c’est sur sa langue que l’un de mes saints fils me déposait.

Tout en elle recevait l’Amour, son Dieu, son Fils.

Mes enfants, quand vous me recevez, je suis le même que celui que ma Mère recevait, le même Dieu.

Si elle se mettait dans un état de respect, vous, mes bien aimés, pourquoi ne pas suivre son exemple?

Mes enfants, un jour, vous me recevrez comme ma Mère, moi qui vous aime.

Lisez ces écrits: vous recevrez des lumières.

Je suis l’Amour qui vous aime et qui vous veut à lui pour l’éternité.

Oui, mes enfants, quand le prêtre me donne à vous avec sa main que j’ai consacrée, vous me faites attendre en me prenant dans votre main non consacrée.

Vous recevez mon saint Corps. Je suis Jésus-Hostie qui se languit de se sentir sur sa patène qui est votre langue.

Dès que votre langue reçoit mon Corps et que je sens votre haleine sur moi, je tressaille de joie.

Je suis tout à vous, entièrement à vous.

Mes enfants chéris, venez doucement à moi et je vous montrerai comment me recevoir avec amour et bonté, dans un élan d’amour pour moi.

Je ne veux pas vous brimer en disant cela.

Je suis votre seul bien-être.Comprenez que je ne veux pas vous brusquer.

Je sais que certains d’entre vous n’ont pas choisi cette mauvaise habitude.

On vous l’a tout simplement donnée.

Ceux qui communiaient sur la langue, ont délaissé cet acte d’amour pour faire comme les autres.

Mes chéris, moi, l’Amour, c’est avec douceur que je vais vous montrer qu’il n’y a pas de mal à me recevoir sur la langue.Cela m’est si agréable!

Ne pouvez-vous pas être des enfants qui veulent tout faire pour leur Jésus d’amour? Je suis si bon envers vous!

Je vais attendre, encore et encore, sans me lasser, jusqu’à ce que vous vous décidiez à me recevoir par amour et dans l’amour, sur ma patène.

Mes enfants de la Lumière, vous qui m’aimez,ne pouvez-vous pas être des exemples pour mes enfants?

Ils ne savent même pas que ce que je demande a toujours été et sera toujours comme je l’ai demandé à mes apôtres.

Mes enfants, je vous demande de comprendre cet acte d’amour.Il a été instauré au moment où mes apôtres réunis autour de moi ont entendu mes paroles:

«Prenez et mangez, ceci est mon Corps livré pour vous; faites ceci en mémoire de moi.»

De même, j’ai dit: «Prenez et buvez, ceci est mon Sang versé pour vous et pour la rémission des péchés;faites ceci en mémoire de moi.»

Ils ont vu par ces signes ma Présence en eux.

Ils n’ont pas compris que je devais mourir sur la croix pour ensuite ressusciter afin qu’ils aient en eux ce pain et ce vin, signe de mon Alliance d’amour éternelle qui se perpétuerait à chaque fois qu’un prêtre consacrerait le pain et le vin.

Ils ont tous reçu le pain et le vin de moi, Jésus.

C’est moi-même qui l’ai distribué.

Je les ai consacrés ce soir-là.

Moi seul pouvais le faire.

Ils devinrent prêtres par ma Présence auprès d’eux.

Seuls les prêtres peuvent distribuer le pain et le vin à mes enfants comme moi je l’ai fait à la dernière Cène.

Tous reçurent le Saint-Esprit au cénacle. Ils reçurent en eux la Lumière qui leur ouvrit les yeux pour qu’ils sachent qu’ils étaient choisis pour perpétuer mon saint sacrifice.

Mes enfants, recevez de la main de mes prêtres mon Corps et mon Sang.

C’est moi qui me distribue par ces mains que j’ai consacrées moi-même.

Mes enfants, ce qui est écrit, c’est moi, votre Jésus, qui le dicte à ma bien aimée enfant des douleurs.

Ne soyez donc pas des incrédules.

Voyez par vous-mêmes ce que j’ai fait en elle et vous me reconnaîtrez.

Ma fille, ce qui est écrit te servira un jour. Tu le montreras au Père C. et, quand le temps que moi seul j’ai choisi sera venu,il ne sera pas surpris.

Signe-toi, ma douce plaie.

Je t’aime.

Amen.

Vous êtes de moi. Quand vous communiez, vous recevez mon Corps et mon Sang. Je vis en vous avec tout mon Être.

Par ma Présence en vous, vous devenez moi.C’est ma sainte Présence qui vous transforme.

Vous n’êtes plus vous, vous devenez par moi ma Chair et mon Sang. C’est moi qui fais que je me propage en vous.
sylvia
sylvia
Avec les anges

Féminin Messages : 6631
Inscription : 22/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum