Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

15 septembre : Notre-Dame des Sept Douleurs Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Le Deal du moment : -78%
Batterie externe 26800 mAh à charge rapide
Voir le deal
23.95 €

15 septembre : Notre-Dame des Sept Douleurs

Aller en bas

15 septembre : Notre-Dame des Sept Douleurs Empty 15 septembre : Notre-Dame des Sept Douleurs

Message par sylvia le Sam 15 Sep 2012 - 11:32

15 septembre : Notre-Dame des Douleurs :

Nous célébrons aujourd'hui en mémoire obligatoire la solennité de Notre-Dame
des Douleurs pour rendre un hommage particulier à la Très Sainte Vierge qui
debout près de la Croix partagea dans son Coeur Immaculé les souffrances de
son Fils Jésus, associée à son Sacrifice par son Amour maternel.
Elle préfigure l'Eglise qui enfante dans la douleur.

Apprenons de Marie à
nous abondonner à la volonté de Dieu, l'intimité qu'Elle avait avec son Fils
Jésus et sa disponibilité à l'Esprit Saint. le Coeur immaculé de Marie est toujours
disponible et compatissant aux souffrances humaines. Sachons méditer avec Marie
nos joies et nos peines à la lumière de l'Evangile, la Parole de Dieu.

PRIÈRE À
NOTRE DAME DES SEPT-DOULEURS
(On peut réciter cette prière neuf fois de suite, pour obtenir une grâce particulière.)

O la plus désolée de toutes les mères;
quel glaive terrible a pénétré votre âme!
Tous les coups
qui attaquaient Jésus sont tombés sur vous;
toutes ses douleurs vous ont abattue;
toutes ses plaies vous ont déchirée;
mais surtout le dernier adieu
qu'il vous adressa rouvrit toutes vos blessures;
et quand vous lui vîtes rendre le dernier soupir,
quelle force surnaturelle
vint donc soutenir votre âme?
O Mère d'amour
et de douleur faites
que j'aime et que je souffre à votre exemple!
Reine des martyrs,
donnez-moi part à votre martyre.
L'amour vous a donné la croix,
faites que la croix me donne l'amour;
et si pour aimer, il faut souffrir et mourir,
obtenez-moi cette grâce
que j'aime tout ce qui me vient de Dieu,
jusqu'à la souffrance et la mort.


sylvia
sylvia
Avec les anges

Féminin Messages : 6631
Inscription : 22/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

15 septembre : Notre-Dame des Sept Douleurs Empty Re: 15 septembre : Notre-Dame des Sept Douleurs

Message par Garabandal le Sam 15 Sep 2012 - 12:58

Connaissez-vous les 7 douleurs de la Vierge Marie ?????
Avant de lire ci-dessous pour en prendre connaissance (ou pour vérifier), essayez de les deviner...



Réfléchit scratch Réfléchit scratch Réfléchit scratch Réfléchit scratch Réfléchit scratch Réfléchit scratch Réfléchit scratch




Les Sept Douleurs de Marie

Première Douleur
La prophétie de Siméon
Ô ma Mère, Mère si affligée, les paroles de Siméon ont changé toute la joie de Votre Cœur en une amère désolation. Après avoir reçu Votre Divin Enfant entre ses bras et rendu grâce à Dieu de voir la Lumière et le Salut du monde, il vous prédit que Votre Fils serait en butte à toutes les contradictions et persécutions des hommes et traité comme un scélérat. Pendant trente trois ans Vous endurez cette peine, gardant la pensée continuelle de la Passion de Votre Fils. Et pourtant Vous ne perdez pas la paix de l’âme. Quand nous sommes sous le coup d’une grande épreuve, imaginons Jésus nous encourager, comme Vous, à souffrir en aimant.
Ô Marie, obtenez-moi la patience dans les maux de cette vie.
Notre Père, je Vous salue Marie, gloire au Père

Deuxième Douleur
La fuite en Égypte
Ô ma Mère, Mère si affligée, pour échapper à la persécution d’Hérode Vous devez partir en Égypte. Il doit donc fuir les hommes Celui qui est venu pour sauver les hommes ! Vous comprenez que déjà commence à se réaliser la prophétie de Siméon dans ce dur exil qui Vous est imposé, où, avec Joseph et l’Enfant Jésus, Vous allez Vous trouver étrangers, sans argent ni parents ni amis. Mais Vous portez avec Amour le Divin Enfant, et ainsi Vous trouvez légères toutes les peines. Apprenons de vous à vivre ici-bas comme des voyageurs, sans nous attacher aux biens que le monde nous offre.

Ô Marie, puissè-je vous consoler en offrant à votre Fils un asile dans mon cœur.
Notre Père, je Vous salue Marie, gloire au Père

Troisième Douleur
La perte de Jésus dans le Temple
Ô ma Mère, Mère si affligée, qu’ils furent longs ces trois jours de douleur et d’angoisse lorsque Vous avez perdu Votre Fils à Jérusalem ! Comme Vous ignorez la cause de Son éloignement, Vous êtes dans l’incertitude d’avoir mérité cet abandon. Vous pouvez croire que vous avez mal pris soin d’un si précieux Trésor et que Vous êtes indigne de vivre plus longtemps dans l’intimité de Jésus. Vous qui ne laissez jamais échapper aucune plainte, Vous Vous plaignez à Votre cher Jésus quand Vous le retrouvez dans le Temple. Ce n’est pas un reproche mais une plainte d’amour ! Quand nous avons perdu Jésus par nos offenses, apprenons à le chercher avec amour.
Ô Marie, obtenez-moi un vrai repentir de mes péchés et un vrai changement de vie.
Notre Père, je Vous salue Marie, gloire au Père

Quatrième Douleur
La rencontre de Jésus allant à la mort
Ô ma Mère, Mère si affligée, lorsque Vous rencontrez Votre Fils bien-aimé se rendant, en portant la croix, au lieu de son supplice, l’incendie d’amour qui habitait votre cœur se change en un océan de douleur. Que voyez-Vous ? Vous pouvez à peine le reconnaître tant Son Visage est défiguré. Mais Vos regards se rencontrent. Le Fils regarde la Mère et la Mère regarde Son Fils. Si cruelle que doive être Votre Douleur de voir Jésus expirer sur la croix, Votre Amour l’emporte, Vous ne voulez plus Le quitter. Tâchons de suivre le Fils et la Mère en portant nous aussi, la croix que le Seigneur place sur nos épaules.
Ô Marie, obtenez-moi la grâce de voir que la croix unit mon âme à Dieu.
Notre Père, je Vous salue Marie, gloire au Père

Cinquième Douleur
La mort de Jésus
Ô ma Mère, Mère si affligée, Vous n’abandonnez pas Jésus. Vous ne pensez pas à Votre propre peine, Vous ne pensez qu’aux Souffrances et à la Mort de votre Fils si cher. Ce qui augmente Votre Douleur c’est d’entendre Jésus se plaindre que Son Père Bien-Aimé l’a abandonné. Vous supportez une telle Douleur en silence et sans proférer une plainte. Mais Votre Cœur parle. Vous continuez d’offrir à Dieu la Vie de Votre Fils pour notre Salut. Puissions-nous trouver consolation, quand l’amertume submerge notre cœur, dans la pensée que Jésus, par Sa Mort, nous a ouvert le paradis.
Ô Marie, crucifiée dans votre âme avec votre Fils crucifié sur la croix, remplissez mon cœur de reconnaissance pour votre sacrifice.
Notre Père, je Vous salue Marie, gloire au Père

Sixième Douleur
Jésus percé d’une lance et descendu de la Croix
Ô ma Mère, Mère si affligée, Vos peines ne sont point finies avec la Mort de Votre Fils. Votre Fils est mort, pourquoi le maltraiter davantage et Vous infliger ce tourment ? Vous apercevez un soldat qui brandit sa lance et l’enfonce violemment dans le Côté de Jésus. Il en sort du Sang et de l’Eau. C’est à Jésus qu’on porte le coup de lance mais c’est Vous qui en ressentez la Douleur. Auparavant Vous aviez Votre Fils pour compatir à Vos souffrances, maintenant Vous ne l’avez plus. Jésus est descendu de la croix, ce Fils que Vous avez donné au monde avec tant d’Amour, le monde vous le rend défiguré. Quel mal nous a fait Jésus pour que nous le maltraitions de la sorte ? Cessons d’être des ingrats et revenons au Cœur de Jésus.
Ô Marie, obtenez-moi la grâce d’aimer mon Dieu, et de faire ce qu’Il me dira.
Notre Père, je Vous salue Marie, gloire au Père

Septième Douleur
La sépulture de Jésus
Ô ma Mère, Mère si affligée, quelle douleur d’être séparée de Votre Fils bien-aimé ! Le perdre, c’est tout perdre. Au retour du sépulcre qui renferme le corps de Jésus, on peut supposer, comme saint Bonaventure, que Vous passez devant la croix : Vous Vous arrêtez et Vous êtes ainsi la première à l’adorer. Vous pleurez, et tous ceux qui Vous entourent pleurent avec Vous. Nous ne voulons pas Vous laisser pleurer seule. Permettez-nous d’unir nos larmes aux vôtres. Jésus Lui-même, à cause de l’immense Amour qu’il Vous porte, veut nous voir compatir à Vos Douleurs plus encore qu’à Ses Souffrances.
Ô Marie, faites-moi la grâce de penser avec une tendre dévotion à la Passion de Jésus et à vos douleurs.
Notre Père, je Vous salue Marie, gloire au Père
Ô Marie, Reine des Martyrs et Reine des douleurs je vous recommande mon âme.

http://imagessaintes.canalblog.com/archives/2009/04/16/13408171.html
Garabandal
Garabandal
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1520
Age : 51
Localisation : Alsace
Inscription : 29/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

15 septembre : Notre-Dame des Sept Douleurs Empty Re: 15 septembre : Notre-Dame des Sept Douleurs

Message par Charles-Edouard le Mar 15 Sep 2015 - 8:27


Charles-Edouard
Grand Emérite du combat contre l'antichrist

Masculin Messages : 17599
Age : 36
Localisation : Ile de France, Nord, Bretagne
Inscription : 25/05/2005

http://armeeprovidence.populus.org/

Revenir en haut Aller en bas

15 septembre : Notre-Dame des Sept Douleurs Empty Re: 15 septembre : Notre-Dame des Sept Douleurs

Message par Thierry le Mar 15 Sep 2015 - 12:48

15 septembre : Notre-Dame des Sept Douleurs Crucifixion+avec+marie+et+st+jean

Debout, la Mère douloureuse près de la croix était en larmes devant son Fils suspendu. 
Dans son âme qui gémissait, toute brisée, endolorie, le glaive était enfoncé. 
Qu'elle était triste et affligée, la Mère entre toutes bénie, la Mère du Fils unique ! 
Qu'elle avait mal, qu'elle souffrait, la tendre Mère, en contemplant son divin Fils tourmenté ! 
Quel est celui qui sans pleurer pourrait voir la Mère du Christ dans un supplice pareil ? 
Qui pourrait sans souffrir comme elle contempler la Mère du Christ douloureuse avec son Fils ? 
Pour les péchés de tout son peuple elle le vit dans ses tourments, subissant les coups de fouet.
Elle vit son enfant très cher mourir dans la désolation alors qu'il rendait l'esprit. 
Daigne, ô Mère, source d'amour, me faire éprouver tes souffrances pour que je pleure avec toi. 
Fais qu'en mon coeur brûle un grand feu pour mieux aimer le Christ mon Dieu
et que je puisse lui plaire. 
0 sainte Mère, daigne donc graver les plaies du Crucifié profondément dans mon coeur. 
Ton enfant n'était que blessures, lui qui daigna souffrir pour moi; donne-moi part à ses peines.
Qu'en bon fils je pleure avec toi, qu'avec le Christ en croix je souffre, chacun des jours de ma vie ! 
Etre avec toi près de la croix et ne faire qu'un avec toi, c'est le voeu de ma douleur. 
Vierge bénie entre les vierges, pour moi ne sois pas trop sévère et fais que je souffre avec toi.
Que je porte la mort du Christ, qu'à sa Passion je sois uni que je médite ses plaies ! 
Que de ses plaies je sois blessé, que je m'enivre de la croix et du sang de ton Enfant ! 
Pour ne pas brûler dans les flammes, prends ma défense, Vierge Marie, au grand jour du jugement. 
Christ, quand je partirai d'ici, fais que j'obtienne par ta Mère la palme de la victoire. 
Au moment où mon corps mourra, fais qu'à mon âme soit donnée la gloire du Paradis. 
Amen.

15 septembre : Notre-Dame des Sept Douleurs Image071
Thierry
Thierry
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 830
Age : 54
Localisation : Diocèse de Rouen
Inscription : 29/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

15 septembre : Notre-Dame des Sept Douleurs Empty Re: 15 septembre : Notre-Dame des Sept Douleurs

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum