Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

La mission Divine de la France - Page 5 Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -50%
-50% sur Nike Air Max 200 Winter
Voir le deal
63 €

La mission Divine de la France

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas

La mission Divine de la France - Page 5 Empty Re: La mission Divine de la France

Message par Her le Jeu 6 Aoû 2009 - 1:19

Le 24 août 1999

Je te bénis Ma petite fille, sois toujours ainsi dans la Joie pour réconforter Mon peuple. La joie, la vraie Joie de Dieu, l’enthousiasme, ont presque disparu de votre monde. Pourquoi ? Parce que ce monde ne M'aime pas. Parce que ce monde rejette son origine, rejette son Père. Les philosophes ont raison de parler de la mort du père... Mais vous voici orphelins et non pas libres comme vous l’aviez cru ! Laissez-Moi vous redonner votre Père. Le Père qui est Amour, laissez-Moi vous rendre l'Amour et vous aurez la Joie par, surabondance de grâces. Je suis le Fils Unique en qui le Père a rais tout son Amour, tournez-vous vers Moi et ensemble gloire à Mon Père qui est le vôtre.

Marie, Ma Mère, vous amène à Moi et Moi Je vous conduis au Père. Aller au Père, c'est retourner à la source de l'Amour d'où émanent votre Ame et tout l'univers. Aller au Père c'est retrouver la douceur de la vraie vie en Dieu dans la Joie du Ciel. Abandonnez-vous à cette félicité, venez, après le désert, dans ce pays où coulent le lait et le miel. Cette sortie d'Egypte, ce temps de désert et l'installation dans la terre promise préfigurent cette sortie de vous-même, qui passe par des temps de désert nécessaires pour toucher à la rive de votre terre promise qu'est le Royaume.

En ce temps, comme au temps de Moïse, vos seuls viatiques sont la Foi, l'Amour et la Confiance en Dieu. Ne vous laissez pas achopper aux pièges que tend Mon adversaire et qui sont autant de veaux d'or pour votre époque. Gardez cette fidélité à votre Dieu et venez Me rencontrer sur la Montagne Sainte pour ensuite parler à Mon peuple. [...]

Quand Je dis que Je reviens bientôt, c'est vraiment dans peu de temps, bien que seul Mon Père connaisse l'heure exacte. Sa Miséricorde peut prolonger ce temps pour répondre aux prières de Ses enfants comme Il l'a déjà fait plusieurs fois sur les instances de votre Avocate, Marie. Réjouissez-vous plutôt que cette prolongation permette la conversion des coeurs de bien des âmes.

Quand vous vivez avec Moi, dans Mon royaume déjà par votre Foi, bien qu'encore sur la terre, " bientôt " c'est toujours à chaque instant, et même si " bientôt " prend des années pour être réalisé, pour vous c'est " déjà ". Que cela ne vous décourage pas, au contraire. [...]

Je, vous prépare encore chaque jour à être capables de Me donner à vos frères selon ce que Je vous demande. Apprenez de Moi la patience et la confiance. [...]

Alors commencera la préparation de la préparation de Mon Retour (avant la fin de cette année) nous en sommes à Moïse, pas encore à Jean-Baptiste ! : « Je suis celui qui crie dans le désert : préparez les voies du Seigneur ".

Regardez le paradoxe que vous avez saisi hier soir : certains incrédules pensent que Je n'ai pas existé puisque l'on n'a pas retrouvé Mon Corps ! Voyez-vous comment et pourquoi Mon adversaire va frapper un grand coup, en annonçant la " découverte " d'ossements dans un tombeau qui seraient ceux de ce Jésus de Nazareth ? Du coup les sceptiques diront : « nous nous sommes trompés », alors qu'ils seront encore doublement dans l'erreur. Voilà comment la fausse Eglise se bâtira sur le mensonge et l'ignorance la plus totale, niant la Résurrection et l'Ascension. Enfin ils M'auront réduit à n'être qu'un homme ! Ils jubileront, et les naïfs seront nombreux à se laisser tromper.

Alors " vous crierez dans le désert " pour préparer les coeurs à Mon Retour encore et encore, sans jamais vous lasser, jusqu'à ce que Je revienne. Je reviens dans les coeurs ouverts d'abord, et ensuite, et ce sera fulgurant, dans les coeurs de tous. Chacun Me reconnaîtra, chacun répondra de son amour pour Moi et chacun suivra sa destinée en conséquence.

La diffusion dans l'Eglise de la Révélation de Manduria contribuera directement au triomphe de Marie qu'Elle a annoncé pour l'année jubilaire qui s'ouvre. La reconnaissance officielle de ses titres de Vierge de l'Eucharistie, Mère de l'Olivier Béni et Source de l'Huile Sainte de l'Onction Pérenne marquera ce triomphe, le signifiera aux yeux de tous. La reconstruction de Mon Eglise suivra. Il n'y aura plus jamais deux Eglises, la Mienne et celle, fausse, de Mon adversaire. Elles coexistent déjà, mais Satan n'est pas encore allé au bout de son projet, auquel répond et répondra Ma Mère par un accroissement de sa présence et des grâces qu'Elle dispense.

Jésus-Christ

***********************************

Les ossements qui seront retrouvés sont ceux de l'Empereur Constant Ier

Constant Ier est né en 323. Il devint empereur romain en 337et fut assassiné à Coustaussa en 350.

Flavius Julius Constans, le troisième et dernier des fils de Constantin et de Fausta,

est proclamé César par son père en 333, après la soumission de Licinius à Nicomédie.

A la mort de Constantin, en 337, ses trois fils massacrent ses neveux et Constant et ses deux frères, Constantin II et Constance II, sont déclaré Augustes par le Sénat se ils se partagent l'Empire, dans un nouveau triumvirat qui n’en porte pas le nom.

La partie attribuée à Contant comprenait les provinces d'Italie, d'Afrique, de Pannonie, de Dacie et de Macédoine. Constantin II avait les provinces de Gaule, de Bretagne et d'Espagne, et Constance II, les provinces d'Orient, d'Asie, de Pont et de Thrace.

Tandis que Constance II était occupé de la guerre contre les Perses, la guerre civile éclata dès 339 entre Constant et Constantin II, qui lui réclamait une partie de l'Italie pour augmenter sa part. Constantin II envahit l'Italie; mais il tomba dans une embuscade à la bataille d'Aquilée, et fut tué, en avril 340.
Constant occupa alors sa part; il fut maître ainsi de tout l'Occident de empire, l'Orient restant aux mains de son autre frère Constance II.

Constant qui était chrétien comme son père et sa grand-mère, persécuta les païens et les donatistes. Il interdit en particulier les sacrifices païens et la pratique de la magie en 341 et renouvelle cette interdiction en 346 avec son frère Constance II qui gouverne l'Orient. Il s'était déclaré contre les ariens et avait rétabli Athanase sur le siège d'Alexandrie.

En janvier 350, Constant fut victime d'une conspiration militaire à Autun. Un officier barbare de l'armée, Magnence, se fit proclamer empereur. Constant voulut châtier l'usurpateur; mais il vit l'armée et les provinces se déclarer pour son rival. Réduit à fuir vers le sud de la Gaule pour rejoindre les siens à Rome, il ne pu atteindre la ville d’Elne (Pyrénées-Orientales); il avait vingt-sept ans (350). Il ne laissa pas de postérité.

Le lieu est attesté dans les textes antiques dès le IIe siècle avant J.C. sous les formes Ilibirris, Illibirris et autres variantes. Le toponyme, sans doute d'origine ibère, peut facilement être compris grâce au basque, et signifie "la ville neuve" (iri + berri). Puisqu'il s'agit d'une ville neuve, plusieurs auteurs ont pensé que le site d'Elne pourrait être celui de Pyrène (ou Pyréné), important comptoir grec mentionné par Hérodote au Ve siècle avant notre ère. Cela supposerait un accès à la mer, ce qui est possible (voir plus haut).

Au IVe siècle, la ville prend le nom de la mère de l'empereur Constantin,sainte Hélène, concubine de Constance Chlore, celle qui aurait découvert la vraie croix du Christ : opidum Helena, puis castrum Helenae. La forme moderne Elna apparaît dans les textes dès le IXe siècle.

Le tombeau d'un grand Romain
Constant 1°, le plus jeune des fils de Constantin le Grand, avait été fait César en 337, en même temps que ses frères Constantin dit "le Jeune" et Constance, et portait le titre d'Imperator Caesar Flavius Iulius Constans Augustus. Maître de la pars occidentalis de l'empire après qu'il eut fait assassiner son frère Constantin, il était connu pour ses moeurs dépravées qui étaient devenues objet de scandale. Il tenait sa cour à Autun lorsqu'il fut détrôné, le 18 janvier 350, par un général barbare nommé Magnence. Ayant réussi par miracle à échapper au sort funeste qui lui était promis, il fuyait vers l'Espagne - sans doute pour y embarquer pour Constantinople,- lorsqu'il fut rejoint par un groupe de cavaliers, dans le piedmont pyrénéen, et assassiné ou contraint de se donner la mort. Depuis, de nombreuses personnes ont cherché, en vain, à localiser le lieu où repose la dépouille du jeune empereur qui n'avait que vingt-sept ans lors de son décès.

La relation détaillée de ces dramatiques événements est donnée dans "l'Histoire du déclin et de la chute de l'Empire Romain", du très érudit historien Edward Gibbon (1737-1794). Celui-ci se réfère à des sources byzantines, à vrai dire très peu connues du public, que sont les historiens Zosime et Zonaras. On sait peu de chose sur ce Zosime, sinon qu'il était comte et ancien avocat du fisc, et qu'il vécut au Moyen-Orient et à Constantinople. Le manuscrit de son oeuvre, intitulée "l'Histoire Nouvelle", daterait des environs de l'an 500. Quant à Zonaras, historien grec né vers 1130 à Constantinople et auteur d'un "Manuel d'Histoire Universelle", il est pour nous d'un intérêt secondaire dans la mesure où il ne contredit pas son précécesseur.
Puisque Zosime, en l'état actuel de la question, semble constituer la source originale, intéressons nous donc à son Histoire Nouvelle. Dans le livre II, après avoir narré de façon succinte la prise de pouvoir de Magnence à Autun, il écrit:"...Lorsque Constant apprit cela, il prit des dispositions pour s'enfuir en direction d'une petite ville des Pyrénées; le nom de cette minuscule agglomération est Héléné; mais il fut pris par Gaïson qui avait été envoyé à cette fin avec quelques hommes bien choisis, et tué, tout secours l'ayant abandonné." Ce rapport très laconique, écrit cent-cinquante ans après les faits, permet donc d'échafauder de nombreuses hypothèses quant au lieu supposé du décès. L'une a été émise, il y a quelques années, par les archéologues allemands Hauschild et Schlunk: pour eux, il pourrait s'agir du petit mausolée constantinien de Centcelles, inclus dans le corps d'une grande villa hispano-romaine des environs de Tarragone. Bien que le village le plus proche se nomme Constanti, le fait que ce lieu soit situé à trois cents kilomètres au delà des Pyrénées entame très fortement la crédibilité de cette conjecture.
Par contre, il est possible de présenter plusieurs observations, logiques et convergentes, qui semblent nécessaires et suffisantes pour accéditer, avec une meilleure probabilité, l'hypothèse du décès de Constant dans les très proches environs de Rhedae.

Elles sont les suivantes:
· Il est évident que Constant, monarque déchu ayant échappé à la mort par miracle, ne pouvait emprunter, dans sa fuite, les grandes artères gallo-romaines - vallée du Rhône puis via Domitia,- dont tous les relais et carrefours devaient, en la circonstance, constituer pour lui autant de pièges. Son cheminement, parallèle au précédent, aurait dû logiquement répondre aux critères suivants: être le plus court possible, situé hors des sentiers battus et permettre un possible franchissement des cols pyrénéens en hiver. Or il existe un itinéraire qui, venant d'Autun à travers le Massif-Central, permet de passer les Pyrénées orientales par certains cols souvent accessibles l'hiver. Dans son tronçon terminal, il emprunte l'antique voie celtibère, devenue une strata romaine secondaire, qui reliait Carcassonne à Urgel et Lérida, ou encore à Ausona (Vich) et Barcelone. Elle cheminait parallèlement à la rivière d'Aude et passait à Rhedae, au pied de laquelle elle croisait une voie transversale reliant Narbonne à Lugdunum Convenarum, l'actuel Saint Bertrand de Comminges. Un bien dangereux carrefour en vérité !
· La situation exacte du lieu du régicide n'est pas indiquée par Zosime. Son texte doit donc être interprété en fonction de ivirent ce décès, permet d'inférer que la dépouille fut d'abord inhumée, sommairement, sur le lieu du régicide. En effet, l'usurpateur Magnence réussit à conserver le pouvoir en Gaule jusqu'en 353 puis, en butte à une offensive de Constance, se suicida. En 355, avant de retourner à Constantinople, Constance proclama César son cousin Julien, et celui-ci prit en charge l'administration de la Gaule. Finalement ce dernier revêtit la pourpre à Constantinople en 361, à la mort de Constance. Il est donc vraisemblable que l'édification du mausolée ne débuta qu'après 353, sous la direction de Constance, et se poursuivit après 356 sous celle de Julien. Si l'on se fie aux exemples architecturaux déjà cités, il est probable que l'édifice primitif ne devait comporter qu'une rotonde unique.


Il y aura à côté du corps de Constant du mobilier funéraire chrétien et des reliques de premiers martyrs de l'Eglise...

A proximité de ce tombeau il y a aussi un immense trésor...

Meilleures pensées
Hercule

Her
En adoration

Masculin Messages : 2751
Inscription : 10/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

La mission Divine de la France - Page 5 Empty Re: La mission Divine de la France

Message par Her le Jeu 6 Aoû 2009 - 1:29

Bonjour Paxvobiscum;

Voici les Almanachs de Nostradamus avec mentions de trésors :
(extraits de Guy Béatrice - des Mages alchimistes à Nostradamus).

" Depuis le 13 de juin jusqu’au 15 septembre, seront manifestés de grandissimes thrésors, presque immesurables. Les continuels tonnerres, gresles, tempests et pluies impétueuses feront, par torrents, découvrir antiquissimes sépultures et thrésors... la grande inondation des torrents découvrira encore choses grandes et admirables sentant son siècle romain... grandissimes sépultures et grandissimes thrésors seront manifestés, dont plus admirable sera la structure de l’édifice, que tout le reste, ensemble l’inscription. Se trouveront de grandes veines, presque immortelles mesure d’or et d’argent et de toutes autres matières métalliques. "

(Almanach de 1563)

Manuscrit dédié au Pape Paul IV (1555-59) :
" Plusieurs choses occultes et secrètes, en la concavité de la terre tant proche des fleuves comme non guère éloignée, seront manifestées par inondations et autres secrètes perscrutations (fouilles). Et, pour (à cause de) quelques grands secrets des lois, et autres divines institutions ont été occultés longuement et livrés sous la concavité de la terre et autres seront par le soleil et la lune, manifestés ouverts ; trouvés ce que tant de temps avait été caché, au grand contentement de la religion chrétienne. "

Meilleures pensées
Hercule

Her
En adoration

Masculin Messages : 2751
Inscription : 10/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

La mission Divine de la France - Page 5 Empty Re: La mission Divine de la France

Message par Her le Jeu 6 Aoû 2009 - 1:31

Le Secret de Nostradamus
Article de Jean-Claude Bernard

Comme la plupart des grands auteurs passionnés de mystères, Nostradamus nous fait part dans ses Centuries de trésors, alléchant la curiosité de ses lecteurs. Il y a environ une vingtaine de quatrains à ce sujet.
Un trésor contenu dans une tombe d'un grand Romain enterré près des Antiques semble être le trésor le plus important pour l'auteur.
Cependant deux indications nous manquent : La date des trouvailles et le contenu réel de ces trésors. Le contraire eut été trop beau !
1ère partie : Les indices dans les Centuries :

A. LA TOMBE DU GRAND ROMAIN :

Cent. 3 - 65
Quand le sépulchre du grand Romain trouvé,
Le jour après sera esleu Pontife,
Du Sénat guères il ne sera prouvé,
Empoisonné, son sang au sacré scyphe.
thème :
Ce quatrain indique qu'un jour où la tombe d'un grand Romain ( ? ) sera ouverte, un pape sera élu à Rome. Les plus célèbres empereurs morts empoisonnés sont :
• Octave Auguste (enterré à Nole) qui participa à un triumvirat.
• Claudius et Titus ( le fils de Vespasien ) ...
Le sacré scyphe (calice) fait-il allusion au sang du Graal et ainsi au trésor des Templiers ? Ce quatrain devient un peu plus clair par les suivants qui lui ressemblent.
Cent. 5 - 07
Du Triumvir seront trouvez les os,
Cherchant profond thrésor oenigmatique :
Ceux d'alentour ne seront en repos,
Ce concaver marbre et plomb métallique.
thème :
Triumvir est toujours en rapport avec le grand Romain enterré. On apprend ici que ce trésor est caché dans une tombe de marbre et de plomb. Les gens d'alentour ne seront en repos ( intempérie ? invasion étrangère ? multitude de chercheurs contemporains ? )

Cent. 6 - 66
Au fondement de la nouvelle secte,
Seront les os du grand Romain trouvez,
Sepulchre en marbre apparoistra (c)ouverte,
Terre trembler en avril, mal en fouez. (enfoui)
thème :
La 1ère ligne fait penser à une création de nouvelle religion peut-être par le nouveau pontife élu le lendemain de la trouvaille, cet événement ayant rapport aux deux quatrains précédents indique en plus qu'un tremblement de terre devrait avoir lieu en Avril. A noter qu’en Cabale, ce quatrain 6-66 peut aussi indiquer qu’il s’agit de la secte de l’Antéchrist (666) dont a parlé St Jean.

Cent. 9 - 84
Roy exposé parfaira l'hécatombe,
Après avoir trouvé son origine,
Torrent ouvrir de marbre et plomb la tombe,
D'un grand Romain d'enseigne Médusine.
thème :
Ce quatrain est à la fois clair et obscur ! Nous l’avions déjà attribué à Henri secundus, car il semble que ce quatrain démontre des attestations aux origines royales qui serviront à montrer la légitimité du grand Monarque. Y a-t-il un jeu de mot dans l’hécatombe ou s’agit-il d’une bataille ? Un torrent (dû à une grande intempérie ?) facilitera l’accès à la tombe d'un grand romain. Les Consuls romains (allusion à l’or de Caepio ?) sur leur blason portaient l'emblème de la Méduse - monstre grec qui dans la mythologie pétrifiait ses ennemis qui osaient le regarder.

B. LAMPE ARDENTE, TEMPLE DE VESTA :

Cent. 5 - 66
Sous les antiques éde(i)fices vestaux,
Non esloignez d'aque duc ruine :
De Sol et Lune sont les luisans métaux,
Ardante lampe Trian d'or burine.
thème :
Ce quatrain peut avoir rapport aux précédents. Ici un aqueduc en ruine apparaît et nous localise mieux le lieu de la découverte (Les Alpilles). Les luisants métaux de Sol et Lune font penser à l'or et à l'argent. Et pour la 1ère fois apparaît une lampe ardente celle au feu inextinguible.

Cent. 9 - 09
Quand la lampe ardente de feu inextingible,
Sera trouvée au temple des Vestales,
Enfant trouvé feu, eau passant par crible,
Perir eau Nymes, Tolose cheoir les halles.
thème :
Ici la confirmation des événements météorologiques épouvantables qui ravagent Toulouse et noient Nîmes comme cela c'est déjà produit dans le passé. Par ces intempéries cette fameuse lampe sera découverte. A priori, c’est dans une sorte de temple des Vestales (vers Nîmes ?) que sera trouvée la fameuse lampe, mais d’après le quatrain 8-66 (plus loin), il ne s’agit que d’un indice pour déterminer ce lieu, une lampe aux mêmes propriétés que celle du Temple à Rome.

Cent. 10 - 06
S(G)ardon Nemans si haut desborderont,
Qu'on cuidera Deucalion renaîstre,
Dans le colosse la plus part fuyront,
Vesta sepulchre feu esteinct apparoistre.
thème :
Même thème que le quatrain précédent, confirmant que le Gardon montera si haut qu'on croirait que Dieu renouvelle le Déluge; Deucalion est d'ailleurs le Noé de la tradition grecque. Le colosse est le monument le plus élevé de Nîmes et lors de cette grande inondations les gens viendront y trouver refuge. Le feu dans le sépulcre Vestal est ici découvert éteint.
C. INDICATIONS D'ECRITURES :
Cent. 8 - 56
La bande foible la terre occupera,
Ceux du hault lieu feront horribles cris :
Le gros troupeau d'estre coin troublera
Tombe près D. Nebro descouverts les escrits.
thème :
Ce quatrain semble décrire la persécution par immolations collectives des Templiers décidée par Philippe le Bel et Nogaret. Le trésor serait caché dans une tombe près de D. Nebro ; s’agit-il donc de la Durancia Nebro (Durance) ou ce quatrain se réfère-t-il à Rennes le Château avec la tombe ouverte proche d’Arques (celle qui semble avoir inspiré Nicolas Poussin dans les Bergers d’Arcadie), à noter aussi que dans ce cas, il y a aussi le château du Rocko Negro non loin de la tombe, et ceux (du haut lieu : Montségur ?) qui font d’horribles cris pourrait donc aussi bien se référer aux Cathares.

Cent. 8 - 66
Quand l'écriture D.M. trouvée,
Et cave antique à lampe descouverte,
Loy, Roy et Prince Ulpian* esprouvée,
Pavillon Royne et Duc sous la couverte.
* Ulpianus était un Romain apprenant le droit civil (avocat).
thème :
Apparition de l'écriture D.M. C'est probablement le signe DEI MANII que les Romains faisaient inscrire sur leur tombe. Cette coutume leur assurait l'inviolabilité de leur tombe, car les dieux en gardaient l'ouverture. Il semble donc ici que l’endroit de la lampe s’éclaircisse et Nostradamus fait allusion que l’indice principal de ce lieu de découverte (une cave antique ou hypogée) sera cette lampe qui avait le même rôle que celle du temple des Vestales de Rome. Le reste du quatrain indique peut-être des monuments ayant appartenu à des gens nobles et qui se trouvent près du lieu de découverte.
A noter que dans le texte des hiéroglyphes d’Horapollo, Nostradamus dit clairement : " Comment ils (les Egyptiens) appelloient les dieux infernaulx, qu’ils appelloient Manes D.M. "

D. MOT TRESOR (classement plus général) :

Cent. 1 - 27
Dessous le chaîne Guien du Ciel frappé,
Non loing de là est caché le thrésor,
Qui par de longs siècles avoit esté grappé,
Trouvé mourra l'oeil crevé de ressor.
thème :
Guien peut indiquer la Guyenne ou le gui. Dans le second cas, il faut noter que le chêne est très rarement affecté par le gui ce qui permettrait de mieux localiser ce trésor à moins que l'arbre ne soit entre-temps abattu ... Mise en garde à celui qui trouvera la richesse convoitée, car apparemment ce trésor possède un piège diabolique qui risque de crever l'oeil au découvreur par un ressort.

Cent. 2 - 12
Yeux clos, ouverts d'antique fantaisie,
L'abit des seuls seront mis à néant.
Le grand Monarque chastira leur frenaisie,
Ravir des temples le thrésor par devant.
thème :
Semble se rapporter au fameux trésor des templiers à l'époque où Philippe le Bel s'y intéressait tant. (voir aussi le thème historique des Templiers)

Cent. 3 - 24
De l'entreprinse grande confusion,
Perte de gens, thrésor innumérable :
Tu n'y dois faire encore tension, (attention ?)
France, à mon dire, fais que sois recordable.
thème :
peu clair, malgré le mot trésor car aucun indice ne se dégage excepté la mise en garde de l'auteur.

Cent. 5 - 07 Thrésor développé au A ) Tombe du Grand Romain.

Cent. 7 - 01
L'arc du thresor par Achilles deceu,
Aux progrez sceu la quadrangulaire (Pyramide ?) :
Au faict Royal le comment sera sceu,
Corps veu pendu au veu du populaire.
thème :
Quatrain énigmatique et peu clair. Il semble destiné à une vieille époque royale française. Le seul petit indice est l’allusion à la quadrangulaire, peut-être un cénotaphe près de St-Rémy de Provence.
Cent. 10 - 81 Trésor voir XIVèS. : voir aussi le thème des Templiers.

E. SIMULACRES D'OR ET D'ARGENT :
Cent. 8 - 28
Les simulachres d'or et d'argent enflez,
Qu'après le rapt (lac?) au feu furent jettez,
Au descouvert estaints et tous troublez :
Au marbre escrits, perscrits interjettez.
thème :
Il existe une autre version par rapport à celle développé en thème futur avant-guerre : le marbre en question serait le même que celui de la tombe du grand Romain. Dans tel cas, l'auteur précise bien par ce quatrain que la découverte en question serait des écrits de la plus haute importance (élucidation des Centuries ou message au futur grand Monarque le concernant). A noter que ces deux quatrains semblent décrire de façon assez précise, l’histoire du trésor de Delphes ramené à Toulouse et mis dans le lac sacré. Caepio consul romain, décida de s’en emparer mais en fut à son tour dépossédé sur le chemin du retour vers Rome près d’Orange...
Cent. 9 - 12
Le tant d'argent de Diane et Mercure,
Les simulachres an lac seront trouvez :
Le figulier cherchant argille neuve,
Luy et les siens d'or seront abbreuvez.
thème :
Un "figulier" ( celui qui puise l'argile dans un étang ) fera une découverte sensationnelle. Lui et les siens seront ainsi abreuvés d'or et de richesses. Cela peut confirmer le texte de l’abbé Audibert qui signale qu’au XVIIIe siècle, les paysans s’offraient à travailler pour rien dans les champs de Toulouse ou à déblayer les ruines gallo-romaines, tant les pièces qu’ils trouvaient les payaient abondamment de leur peine).

Her
En adoration

Masculin Messages : 2751
Inscription : 10/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

La mission Divine de la France - Page 5 Empty Re: La mission Divine de la France

Message par Her le Jeu 6 Aoû 2009 - 1:32

F. TRESOR DE TOULOUSE (l’Or de Delphes ?) :
Cent. 8 - 29
Au quart piller l'on consacre à Saturne,
Par tremblant terre et déluge fendu,
Soubs l'édifice Saturnin trouvée urne,
D'or Capion ravy et puis rendu.
thème :
Le sens le plus évident de ce quatrain indique que dans la basilique St-Sernin = Saint-Saturnin de Toulouse une urne remplie d'or sera découverte à la suite d'une grande intempérie au quatrième pillier sous un édifice qui est consacrée à Sernin. L'or volé par Caepio (un consul romain qui détroussa massivement les gens de la région ), sera saisi puis rendu.

Cent. 8 - 30
Dedans Tholoze non loing de Beluzer *,
Faisant un puys loing, palais d'espectacle,
Thrésor trouvé, un chacun ira vexer,
Et en deux locz tout et près de l'usacle.
* Beluzer : Belvèze à 5 km au Nord-Est de Toulouse.
thème :
Est ce le même trésor ? Peut-être oui et non, oui car il paraît que vers Toulouse les fouilles en site gallo-romains étaient très " rentables " et non car ce n’est pas à la cathédrale de St-Sernin de Toulouse. Le style indique une vieille période, peut-être contemporaine à Nostradamus.

G. INDICATIONS SUR LE TRESOR :

SAINT-PAUL DE MAUSOLE : monastère adjacent aux Antiques de St-Rémy de Provence.
Cent. 5 - 57
Istra du mont Gaulsier et Aventin,
Qui par le trou advertit à l'armée,
Entre deux rocs sera pris le butin,
De SEXT. mansol faillir la renommée.

Cent. 10 - 29
De Pol Mansol dans caverne caprine*,
Caché et prins extrait hors par la barbe,
Captif mené comme beste mastine,
Par Begourdans amenée près de Tarbe.
* Caverne caprine : probablement en rapport avec la grotte de la Chèvre d'Or.
thème :
Ces deux quatrains sont liés au thème du trésor (près du lieu d’habitation de Nostradamus) et pourraient se rapporter aux temps anciens où ceux du Bigorre maltraitaient leurs captifs comme des chiens. (Voir aussi le thème de la Chèvre d’Or).

Cent. 9 - 85
Passer Guienne, Languedoc et le Rosne,
D'Agen tenans de Marmande et la Roole,
D'ouvrir par foy parroy, Phocen tiendra son trosne,
Conflict auprès Sainct-Pol de Manseole.
thème :
déjà traduit à propos Henri secundus. Semble se référer à une phase de guerre future dans le Sud de la France. C’est toujours dans une sorte de climat de guerre que ce Phocen (un Marseillais ou une allusion à Marius et à Caepio ?) réussirait à ouvrir la fameuse paroi.

Cent. 2 - 17
Le camp du temple de la vierge vestale,
Non esloigné d'Ethène et mons Pyrenées :
Le grand conduict est caché dans la male,
North getez fleuves et vignes mastinées.
thème :
On retrouve encore les mêmes éléments du temple de la vierge vestale et une allusion à un grand conduit (le fil directeur des Centuries ?) qui est caché dans une malle. Pourtant Nostradamus a bien mélangé les pistes car maintenant, on quitte les Alpilles pour se retrouver près des Pyrénées. Ethène est-ce Esthénos (francisé) à côté de la Garonne (val de Bagnères-de-Luchon) qu’est situé ce lieu de trésor ?
2ème partie : Les indices historiques des différents trésors mentionnés :

A. L’OR DE DELPHES A TOULOUSE :
(extrait des Trésors enfouis de France - Henri de Lens - Editions Albatros)
... En -106 av. J.-C. à la suite d’une révolte des Volques Tectosages de Toulouse, les Romains, qui avaient été battus peu de temps auparavant, en Agenois, par le chef helvète Divico, (L. Cassius Longinus étant consul) et avaient ainsi une nouvelle raison de prendre le noeud de communications que représentait Toulouse, effectuèrent une marche surprise à partir de Narbonne. Le consul Q. Servilius Caepio, patricien de grande famille commandait les Romains, et s’empara de Toulouse en y pénétrant de nuit. Il fit une prise formidable : tous les biens des Tectosages - les richesses du temple d’Apollon, les lingots votifs des lacs sacrés.
" En se tenant à la plus sage des estimations du temps, 100 000 livres romaines (de 327,45 g) d’or et 110 000 livres d’argent furent raflées ; soit près de 70 tonnes de métal précieux. "
Les habitants de Toulouse avaient été entraînés à se révolter par les Cimbres. Ils avaient mis aux fers la garnison romaine. Cela ne leur profita guère, puisqu’ils furent vaincus par surprise. Les Romains pillèrent tout - les temples, les étangs sacrés où les fidèles jetaient leur or (L’abbé Audibert signale qu’au XVIIIe siècle, les paysans s’offraient à travailler pour rien dans les champs de Toulouse ou à déblayer les ruines gallo-romaines, tant les pièces qu’ils trouvaient les payaient abondamment de leur peine).
Caepio passait pour cupide et ne pas reculer devant les sacrilèges pour s’enrichir. Les auteurs anciens : Autu-Gelle, Orose, Strabon, Justin ou Cicéron en ont parlé.
La légende s’établit, consécutivement aux événements suivants, que cet or était maudit.
Déjà, le chef gaulois Brennus et les siens - qui avaient pillé une bonne partie dans le temple grec de Delphes (en 278 av. J.-C.) - avaient été décimés. Les Tectosages avaient été victimes de la peste au retour de leurs expéditions - et Caepio devait, comme on va le voir, l’apprendre à ses dépens - Même Châteaubriand dans ses Mémoires d’outre-tombe dit : " A en juger par les désastres de ma vie, j’ai certainement - l’or de Toulouse - ".
Tout le butin fut envoyé en direction de Marseille sous escorte. Le convoi comptant sept cents animaux porteurs, plus ceux de l’escorte et ceux destinés aux impedimenta, cela représentait cent kilos par cheval ou mulet.
Orose indique que les brigands attaquèrent l’escorte, la massacrèrent et s’emparèrent de la totalité du trésor. Pourquoi ce convoi avait-il pris la direction de Marseille et non celle de Narbonne ? Caepio avait sans doute besoin d’argent pour payer ses troupes, ou bien pour s’acheter la passivité des peuplades dont il traversait les régions.
La bataille d’Orange :
On manque malheureusement de précision, mais il est bon de savoir que les deux légions romaines, l’une commandée par notre Caepio, l’autre par C.N. Maulius, en vinrent aux mains, avec les Cimbres, le 6 Octobre 105 av. J.-C.
Cicéron caractérise ainsi C.N. Maulius : " Non solum ignobilem. Verum sine virtute, sine ingenio vita etiam contenta ac sordida. " Le second chef n’attirait pas l’admiration !
En tout cas, ses relations avec Caepio étaient fort tendues. Leur division et leur séparation furent la cause d’un des plus grands désastres que les Romains éprouvèrent.
Les Gaulois les attaquèrent. Quatre-vingt mille soldats romains ou alliés périrent dans cette journée, avec les deux fils du consul. Seuls dix hommes, à la suite des deux chefs, échappèrent à l’hécatombe.
Camille Julian, dans " L’Histoire des Gaules ", dit :
" Les Cimbres attaquèrent Caepio, puis Maulius. "
Les auteurs anciens ont laissé l’impression d’une chevauchée monstrueuse : Un ouragan d’hommes et de chevaux balayèrent le sol,, jusqu’au fleuve, que les Romains avaient derrière eux (Orose) renversant les légions et leur camp, semant le désespoir, provoquant la fuite et la mort. Quand l’armée romaine eut disparu, et les camps détruits, les Gaulois ne pensèrent plus qu’aux dieux :
" Ils ne voulurent prendre de leur victoire, ni homme, ni choses ; l’or et l’argent furent jetés dans les Rhône, les armes brisés, les captifs pendus, les chevaux noyés. "
" Tous les esprits, tous les dieux, eurent leur part de butin. "
Or, c’était près d’Orange. Sur la rive gauche du fleuve, puisque Caepio avait été obligé de le passer, pour livrer bataille.
Etant donné la proximité des dates de la prise de Toulouse et celle de la bataille d’Orange (106 et 105 av. J.-C.), je me demande si :
a. Caepio n’accompagnait pas lui-même le formidable butin dont nous avons parlé.
b. S’il ne s’agissait pas là de la capture du trésor de Toulouse par ces " brigands " dont parle Orose.
Il faut être prudent en matière d’Histoire. Cependant, si vous prenez la carte, le trajet Toulouse-Orange-Marseille, en tenant compte d’un impératif militaire, n’a rien d’impossible. Caepio termine mal sa carrière. Il fut accusé d’avoir été complice des voleurs. Il y eut un grand procès. Ses biens furent confisqués; il fut déchu.
Il passe pour avoir été livre au bourreau, mais j’ai tout lieu de penser qu’il finit sa vie très misérablement. Ses filles furent livrés à la prostitution.

B. LA CHEVRE D’OR :
(extrait des Mages alchimistes à Nostradamus - Guy Béatrice - Editions de la Maisnie 1982)
Une légende toujours vivace, de nos jours encore, continue de faire rêver les petits enfants, il s’agit de celle, ô combien merveilleuse, de la Chèvre d’Or,
Marie Mauron raconte :
"... Chèvre de chair, chèvre d’or du sol et des songes (...) Sur le versant Sud des Alpilles , aux Baux, la ville morte pétrie de sortilèges, erre à travers les grottes des fées et des sorcières, hante les salles en ruine du château certaines nuits épaissies de fantômes. Elle est encore à Montmajour près d’Arles et la montagne de Cordes ... "
C’est ici le mythe de l’animal fabuleux, gardien farouche des trésors enfouis sous la terre et que la mémoire populaire du terroir provençal rattacha toujours aux Sarrasins qui, du VIIè Siècle jusque vers les années mille, réussirent à s’implanter solidement sur tout le territoire méditerranéen, pillant par deux fois la noble cité d’Arles-la-Blanche (842 et 869), bien après, d’ailleurs, que Charles Martel (689-741) les eût arrêtés dans leur marche vers Poitiers.
En effet une solide tradition locale assure que l’an 730 en possession d’un riche butin de guerre, le Maure Abd-Al-Rhaman, encore nommé émir Abderame, septième " Walli " d’Espagne, qui tentait de s’emparer de la forteresse des Baux, fut vaincu par les habitants d’une mystérieuse cité voisine de Saint-Rémy-de-Provence : Freta ou Fretta. Certains prétendirent au contraire, que c’est le Maure qui, guidé en Provence par un traître, Mauronte, aurait détruit la cité.
Plutôt que de devoir remettre son trésor entre les mains des vainqueurs, ou selon d’autres, fuyant devant Charles Martel et ses troupes, il préféra le cacher, aidé par quelques-uns de ses serviteurs, dans les grottes qui non loin de là, s’ouvrent dans les éboulis, au pied du Val d’Enfer : Le Trou des Fées (Trau di Fado) repaire de la sorcière Taven (Baumo de la Masco Taven), val qui passe, on le sait, pour avoir inspiré au Dante, l’Enfer de sa " Divine Comédie ".
Le Walli se perdit d’ailleurs dans le labyrinthe des couloirs et n’en put jamais ressortir.
C’est pourquoi le trésor est resté caché là jusqu'à nos jours, gardé par une mystérieuse Chèvre d’Or que l’on entend la nuit, courir sous la terre, ses sabots martèlent le sol des cavernes.

Her
En adoration

Masculin Messages : 2751
Inscription : 10/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

La mission Divine de la France - Page 5 Empty Re: La mission Divine de la France

Message par Her le Jeu 6 Aoû 2009 - 1:32

C. RENNES-LE-CHATEAU :
Rennes-le-Château est un village près de Perpignan qui depuis environ un siècle, suscite un intérêt énorme en matière de secret initiatique et de trésor. Chercher la vérité sur le trésor de Rennes-le-Château, c’est entrer dans un labyrinthe de possibilités dont peu de chemins mènent à une solution valable. Pourtant, il y a à Rennes-le-Château deux principales quêtes, celle d’un trésor " numéraire " dont l’abbé Saunière a peut-être découvert la principale partie, et celle d’un trésor dynastique : un secret d’Etat majeur. Henri de Lens, dont nous avons déjà mentionné des extraits, s’est aventuré à décrypter tout un ensemble de parchemins relatifs à une découverte de trésor dans la région, sans pourtant être parvenu à un résultat probant. En lisant son livre " Cent trésors, une énigme ", on peut se demander si des gens " initiés " ne se sont pas amusés à égarer des chercheurs de trésors par de véritables casse-tête.
Les seuls éléments que nous pouvons attester sont :
• que l’abbé Saunière, pauvre paroissien arrivé en 1885 à Rennes-le-Château a découvert un trésor valeureux même quasiment inépuisable puisque avant sa mort, il était en mesure de payer des restaurations immenses pour son Eglise et il ne se privait pas d’inviter les plus grandes personnalités de l’époque et organisait des réceptions luxueuses à ses frais.
• que Rennes-le-Château a été la principale ville des Wisigoths (Rhedae) après leur refoulement vers le Sud par Clovis. Or deux pistes peuvent être suivis :
• La première est celle du trésor du Temple de Jérusalem qui historiquement a été pris par Titus en 70, et c’est Alaric, le Wisigoth qui l’aurait repris de Rome en 410... Il n’est pas impossible que ce " trésor " ait donc atterri à Rennes-le-Château.
• La seconde, c’est que Rhedae a probablement été le " siège " du véritable roi de France légitime. En effet, les Mérovingiens se sont divisés après la mort de Clovis en deux camps, celui de Neustrie et celui d’Austrasie. Or le légitime Dagobert II d’Austrasie (dernier roi d’Austrasie) avait épousé la fille du roi des Wisigoths. Le 23 décembre 679, près de Stenay, il est assassiné lors d’une chasse en forêt. Sa lignée officielle s’est éteinte, mais il est certain que sa femme Gisèle (d’origine Wisigoth et de Rhedae) lui a donné un fils Sigisbert et qu’à sa mort, elle soit retournée à son lieu d’origine vivre auprès des siens. Sigisbert qui dans les arbres généalogiques est appelé Sigisbert IV est devenu un simple " comte de Rhedae " ou encore " le rejeton ardent " et par une nouvelle source " plant-ard ". Il est à l’origine de toute une dynastie de rois légitimes (contrairement aux Carolingiens et aux Capétiens qui ont, sur ce principe, usurpé le pouvoir avec l’approbation des papes régnants, donnant la bénédiction du "Ciel ") dont peut-être dans notre temps, un descendant parviendra à prouver sa légitime revendication. Même si les sources entre Rennes-le-Château et Nostradamus sont rarement concomitantes, ce but de (re)trouver le véritable Roi de France, le futur Grand Monarque de France est le même.
Il y a eu beaucoup de bruits concernant ces documents, des organismes secrets proches de la Franc-maçonnerie ou nouveaux ordres " templiers ", revendiquent de les détenir, mais ceux-ci n’ont pas (encore) été diffusés publiquement. Le quatrain 8-56 de Nostradamus a une grande connotation de " l’historique " de la Tombe d’Arques (symbole des tableaux : Et in Arcadia Ego). Comme Nostradamus a " trop " bien vu la destinée de notre Pays et que ses rapports avec les ordres initiés et secrets sont quasiment évidents, il a dû avoir écho de ce grand secret de Rennes-le-Château.

D. L’OPPIDUM DE CONSTANTINE :
(extrait des Mages alchimistes à Nostradamus - Guy Béatrice - Editions de la Maisnie 1982)
... C’est en 1968 que Monsieur Pierre Rollet donna en appendice à la première édition d’un inédit du Mage salonnais " l’Interprétation des hiéroglyphes de Horapollo " (d’après un manuscrit ayant appartenu à Colbert, puis acquis par la Bibliothèque Royale et se trouvant aujourd’hui à la Bibliothèque Nationale, ms. Français 1594) le texte d’une consultation de Nostradamus eu égard au gouffre de l’oppidum de Constantine près de Lançon de Provence.
" ... y ha ung demi rond relevé dans lequel y ha fente de rocher qui lui ; du temps de Marc Anthonius Proconsul Arominie soubz l’empire César feust remply exactement à cause de l’abisme et seront assurés les rectruyeurs trouver lesdicts oz de cappito triumvirat, ceux du passé y sont cherché trésors et treuvé marbre et plomb métallique soubz l’argile blanche qui soubstient le rocher et à dextre y ha l ‘abisme latitinens et ce prendront garde à 33 toyses, gisant à costé le trésor de la dame en signe blanc ".
Suit un commentaire de Peiresc (1580-1637) qui affirme que l’on a sondé l’abîme et que l’on a effectivement trouvé " l’argile et la forme de la porte ci-dessus et d’autres caractères... puis trouvé aussi une médaille d’empereur, partie cuivre, partie argent ". (voir plus loin : texte original)
Il nous donne d’ailleurs une description des signes trouvés au-dessus de l’entrée du trésor, la porte étant en plein ceintre :

Cet oppidum de Constantine se situe à 10 kilomètres environ de Salon-de-Provence, sur une colline de l’étang de Berre ; il est incontestablement celto-ligure et voué aux divinités chtoniennes comme les autres oppidum de la région.
Le quatrain 1-21 semble parfaitement concerner cet extrait :
" Profonde argile blanche nourrit rocher,
Qui d’un abysme istra lacticineuse
En vain troublez ne l’oseront toucher
Ignorant estre au fond terre argileuse ".
Nous voyons ainsi apparaître dans le texte de la consultation un certain nombre de mots que nous allons retrouver dans les quatrains des Centuries : " Marc-Antoine, proconsul Arominie, sous l’impérium de César, lesdits os du chef triumvir, le marbre et le plomb métallique, sous l’argile blanche, le trésor de la dame au blanc suaire.
Faut-il préciser que Nostradamus connaissait parfaitement tant l’histoire que la géographie anciennes ; les rappels de celles-ci sont constants tout au long des Centuries. Aussi n’ignorait-il pas que ce Marc-Antoine là, triumvir sous César, ne pouvait être celui qui se suicida en 30 avant J.-C. aux portes d’Alexandrie, alors qu’il croyait morte la belle Cléopâtre dont il était l’amant. C’est elle d’ailleurs, qui le fit enterrer dans cette même ville.
Or, fait remarquer Eric Muraise,
" Proconsul pour la totalité du Proche-Orient, le titre d’Arominie n’évoque rien qui pourrait lui convenir. Par contre, il y eut un autre Marc-Antoine, grand-père du précédent, et qui fut proconsul de Caramanie en Cilicie en 99 avant J.-C. Marius lui fit trancher la tête en 87 avant J.-C. pour avoir pris le parti de Sylla. Bien entendu il ne fut jamais triumvir ".
Ainsi Nostradamus veut attirer l’attention sur Marius et sur un gouffre où seraient cachés les os d’une personne ayant rapport avec le général romain, vainqueur des Cimbres. Rien n’empêche, comme le fait remarquer, Eric Muraise, qu’il y ait effectivement à Constantine les restes de ce Marc-Antoine là.
Il s’agit donc d’un triumvir enterré dans un hypogée souterrain avec marbre et plomb métallique, sous l’argile blanche, et dont les os reposent à côté d’un trésor et près d’une dame blanche, le tout étant en relation avec Marius Caïus.
Parmi tous les triumvirs, il convient à présent de sélectionner quel peut-être le bon. Six seulement, dans l’histoire romaine, ont effectivement exercé le pouvoir et l’on connaît exactement le lieu où ils furent ensevelis (César, Pompée, Crassus, Octave, Antoine et Lépide).
Il ne reste donc plus que les " Princes de la Jeunesse " qui, triumvirs, furent, nous l’avons vu, associés au pouvoir par César-Aguste, leur grand-père. Si Caïus a été inhumé seul à Rome (son tombeau pyramidal est parfaitement connu), on ne sait où son frère, Lucius César, fut enterré après sa mort à Marseille, (an 2 après J.-C.).
Voilà qui nous ramène à l’inscription du Mausolée-Cénotaphe : " SEX L. M. JVLIEI PARENTIBUS SUEIS "
" Sextus, Lucius, Marcus, fils de Caïus, de la famille des Jules, à leurs parents ".
Alors, ne serait-ce pas là, la tombe de Lucius César et de son épouse, ainsi que le voulait la tradition locale qui voyait dans ce monument, nous l’avons dit, le tombeau d’un noble romain et de son épouse ?
Remarquable analogie avec le site romain, où l’on trouvait en effet le Mont Palatin, l’Arc de Constantin, ainsi que le tombeau pyramidal de l’un des deux princes de la jeunesse, Caïus César, tombeau que lui fit élever l’empereur Auguste.

Commentaire original de Peiresc (grand érudit provençal)
à propos d’autres indications sur l’oppidum de Constantine :
(extrait de Nostradamus - Hiéroglyphes d’Horapollo - Pierre Rollet 1968)

" Ce que dessus semble se conformer aux quatrains de Nostradamus (suivent les quatrains : I, 21, 27, 53, III, 24, V, 7, 57, VII, 25). Ce monsieur Fricasse dict avoir faict mesurer avec la cane et treuvé que ce qui a esté ja profondé va jusques 27 canes où l’on a treuvé l’argille et la forme de la porte cy dessus et autres caractères mais qu’il fault aller encore jusques à 33 toises... L’autre creux qu’ils avoient essayé est une cisterne qu’ils ont treuvée toute faicte à costé du creux de quatre cannes de profond tant seulement. Interrogés sur le faict des tavans (taons en provençal), dict estre véritable que les dicts tavans de la longueur d’ung doigt vont jusques à emporter le bled des champs ; qu’il les a commines de l’authorité de la justice de respondre sur le faict du trésor, qu’ils ont rendu du bruit par trois foys, mais non certain pour y pouvoir comprendre chose qui fust claire ; brief on ne peult asseoir à tous ces discours nul jugement certain. Dict avoir treuvé au fond une médaille d’empereur, partie cuivre, partie argent, mais il ne me l’a pas montrée. Il dict que si les tavans qui esteignent la lumière estoient tués, tous ceux qui seroient dans l’abisme seroient estranglés... Il croit que s’il y avait des gens de esglise et bone vie qui les exorcisassent, que facilement on trouveroit l’endroit du trésor.
(suit la description des signes trouvés au cours des fouilles)
Les caractères de l’entrée dans le thrésor :
V, ceste lettre est de deux pieds de longs et demy grand pied de large creusé quatre doigts de profondeur dans le rocet à main droicte ; plus bas il y ha une autre lettre à ceste gauche de la mesme grandeur que la précédente (V retourné) ^. Encore plus bas est la figure d’un fer de cheval. Au dessous il y a ung caractère semblable (il s’agit d’une sorte de roue à six rayons concentrés dans une partie du cercle). Ceste letre Z ce treuve encore plus bas au costé droict et le dit quartier il ha la forme d’un cirque. Il est escript près le sommet jusques au plus bas. C’est une parte faconnée (il s’agit d’une porte en plein ceintre). "
Pierre Rollet ajoute (en début de livre) :
" Au moment de mettre cette préface sous presse, Monsieur Sirugue, attaché au Museum d’Histoire Naturelle d’Aix, nous a fait part d’une anecdote relative au Trésor de Constantine. En 1946 l’équipe spéléologique de Tarascon voulut entreprendre des fouilles à Constantine, à l’emplacement du trésor présumé. L’équipe dégagea une cavité de quatre-vingt mètres environ de profondeur, mais ne put poursuivre en raison d’une dangereuse couche de gaz carbonique qui stagnait au fond du puits.
Si on rapproche cette anecdote du commentaire de Peiresc, on comprend le fait que les lampes des chercheurs s’éteignaient et que, victimes d’un début d ‘asphyxie, les ouvriers se croyaient environnés de tavans : c’est là un type d’hallucination normal. "

Her
En adoration

Masculin Messages : 2751
Inscription : 10/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

La mission Divine de la France - Page 5 Empty Re: La mission Divine de la France

Message par Her le Jeu 6 Aoû 2009 - 1:37

PROPHÉTIE du Docteur Philippe Théophraste Paracelse

année 1546, touchant le Lion Septentrional :

"Que de ma tombe je ne serai point laissé, mais on me tirera de nouveau de ma tombe, m'étendant contre l'Orient, et je vous dis : trois grands trésors sont cachés. Le premier à Meiden, en Frioul. Le second entre la Souabe et la Bavière, en un lieu que je ne nomme pas pour éviter grand malheur et versement de sang. Le troisième entre l'Espagne et la France, et ceux qui se l'approprieront seront par là conduits à un tel triomphe que tous en seront étonnés. Quant au trésor entre la Souabe et la Bavière, d'excellents et très-savants livres concernant l'art y seront trouvés avec beaucoup de gemmes précieuses, une escarboucle aussi. Là-dessus, j'écris sur l'âge de ceux auxquels ils sont destinés et qui les trouveront.

Le premier, dans la trente-deuxième année de son âge; le second à cinquante ans; le troisième à vingt-huit ans.

Et c'est peu après la chute du dernier empire autrichien que s'en fera la découverte et il adviendra qu'en ce même temps s'en viendra du Septentrion un Lion jaune, lequel fera suite à l'Aigle, et avec le temps le surpassera. Il prendra en son pouvoir l'Europe entière, et une partie de l'Asie et de l'Afrique. Il sera de bonne doctrine chrétienne, à quoi bientôt tous applaudiront. D'abord, il aura beaucoup de peine à tirer l'empire des serres de l'Aigle mais avant que cela soit, dans tous les pays surgiront grands bouleversements et nombreuses discordes. Les sujets, contre leurs maîtres, vont mourir, pour cela que de grandes révoltes seront éveillées; pourtant la tête doit demeurer et la malignité sera punie.

Les choses n'en resteront pas là, mais il va s'allumer un grand feu et il en adviendra grande ruine et ravage; mais Dieu soutiendra le juste, et Il l'assistera. Il restera donc une petite étincelle d'entre les justes et celle-ci se développera ensuite en sorte qu'on le verra et recevra dans une grande crainte, car ce qui est mort, elle le ressuscitera en vie : les ennemis du Christ vont se montrer puissants. Ils apporteront avec eux si grande destruction qu'il en sera pour nous comme si tout était fini. Mais quand l'ennemi atteindra sa plus haute fortune, alors Dieu le Tout-Puissant, par le moyen d'un petit nombre qui viendra à la suite du Lion septentrional - le fort - exterminera le cruel et sa clique. Beaucoup se convertiront et croiront en son Nom et sa Toute-Puissance. Lors donc que ce Lion recevra le sceptre de l'Aigle, chacun alors le verra, et tous le suivront; lui, il sera puissant en hauts-faits et miracles et ses sujets, qui maintenant ne le connaissent point, l'accueilleront en grande joie.

C'est plus tard que le susdit trésor entre Souabe et Bavière sera trouvé, lequel vaut argent comptant plus que douze royaumes, là où est déposée une escarboucle comme un oeuf dont nul empereur ne peut acquitter le prix.

Mais l'autre trésor entre l'Espagne et la France, si grand soit-il et si puissant, celui d'avant est bien au-dessus encore et c'est avec l'arrivée du Lion qui viendra du Septentrion, lequel portera l'Aigle et le conduira, qu'il sera découvert; et alors on songera à ce que moi, Théophraste, j'ai été.

Et quand alors ledit Lion septentrional aura achevé sa carrière, et quand également il aura émoussé les griffes de l'Aigle, alors viendront partout et en tous lieux la paix et l'unité; mais auparavant, il enverra des signes pour que les messagers avant-coureurs de l'avenir annoncent la venue du Seigneur.

Encore une chose : je demande, moi, Théophraste, que vous tous ne m'imputiez pas d'avoir montré au jour et révélé, quand je ne peux mourir contre la volonté de Dieu. Mais c'est Sa volonté dans la Nature que j'avais à accomplir, et ce sont le trésor et les occultes secrets que je devais dévoiler, de telle sorte que ce trésor, à l'endroit indiqué entre la Souabe et la Bavière, surpasse largement les autres, et le lieu est gardé et secret où est déposé mon art le plus occulte comme est la vraie transmutatio metallorum par voie courte, l'universel, le plus que parfait, le révérendissime Or potable et Pierre des Philosophes. Celui qui pour trouver telles choses est destiné par Dieu à ouvrir la vraie porte, celui-là trouvera en ce lieu une escarboucle avec d'autres gemmes précieuses, reposant en un coffret fermé, lequel est fait de main d'homme, le tout d'or fin et de pierres précieuses. La clef est posée par-dessus, et c'est enterré dans un cercueil d'or, et celui d'or dans un d'argent, et celui d'argent dans un d'étain, et déposé dans un lieu tel et quel comme Dieu a voulu l'avoir. Mais le Dieu Tout-Puissant le rendra fort, celui-là qui trouvera ces choses très-heureusement et victorieusement, de sa divine puissance, et Il lui confèrera le pouvoir, par là, de réprimer tout le mal et de libérer tout le bien, afin que cela soit profitable et aussi que par là les choses nécessaires soient obtenues de Dieu, par qui le monde fut créé et qui peut aussi le briser à nouveau, et du Fils et du Saint-Esprit, Dieu vrai, béni de toute éternité. Amen.

Donné à Salzbourg, en l'an 1546 [1541]. Tout selon la volonté de Dieu.

Her
En adoration

Masculin Messages : 2751
Inscription : 10/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

La mission Divine de la France - Page 5 Empty Re: La mission Divine de la France

Message par Her le Jeu 6 Aoû 2009 - 1:41

St GONTRAN (GONTRAM, GUNTHRAMMUS) : il était le petit-fils de Clovis et de sainte CLOTILDE; fils de Clotaire Ier, roi des Franks de Bourgogne, chrétien et sincèrement attaché à la foi orthodoxe, il n'en vécut pas moins en une époque de dérèglements et de férocités telles que sa propre protégée, la reine Frédégonde, fit assassiner sa sœur, son beau-frère, son mari (et jusqu'à l'Évêque saint PRÉTEXTAT), tandis que Clotaire II faisait périr la reine d'Austrasie Brunehaut en l'attachant à un cheval au galop ; lui-même, tout en étant considéré comme un des meilleurs rois de la lignée mérovingienne, vivait dans de grands désordres, et avait sur la conscience quelques sérieux méfaits ; il fut enfin frappé de remord, son cœur s'ouvrit au repentir et à partir de ce jour il pleura ses péchés pendant le reste de sa vie, rachetant ces crimes par une réelle ascèse accompagnée de si grandes libéralités envers les pauvres qu'ils le surnommèrent "le bon roi GONTRAN" et que la légende lui attribua bientôt la découverte de fabuleux trésors, seuls capables aux yeux du populaire d'expliquer une générosité si inhabituelle ; son royaume couvrait les régions françaises actuelles de Bourgogne, Franche-Comté, Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d'Azur, avec en plus l'Orléanais, la Suisse actuelle (moins le Tessin) et enfin le Val-d'Aoste; il est considéré comme l'illuminateur des Alpes, où il fonda le diocèse de St-Jean-de-Maurienne ; il institua la louange perpétuelle en Bourgogne comme au monastère de Saint-Maurice d'Agaune en Valais, qui la pratiquait sur le modèle du monastère des Acémètes de Constantinople ; à la fin de sa vie, il se fit moine au monastère St-MARCEL où il mourut, à côté de CHALON SUR SAONE qui était sa capitale ; nous savons par le témoignage de saint GRÉGOIRE de Tours que Dieu lui avait accordé dès son vivant la grâce de délivrer des possédés ; le peuple unanime le proclama saint et porta son roi pénitent sur les autels (+ 593)

Her
En adoration

Masculin Messages : 2751
Inscription : 10/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

La mission Divine de la France - Page 5 Empty Re: La mission Divine de la France

Message par Her le Jeu 6 Aoû 2009 - 1:50

Robert de Boron a écrit en vers, une légende du Graal mettant en scène Joseph d'Arimathée (en partie inspirée d'un texte apocryphe du IVe siècle, l'Évangile selon Nicodème), et qui a inspiré d'autres légendes (le développement de l'écriture en prose a permis le développement de l'écriture de ces légendes).

Selon certaines de ces légendes, un juif (ou un homme de Ponce Pilate) aurait dérobé le Saint Calice au Cénacle puis l'aurait remis à Ponce Pilate. Certaines légendes ajoutent même que Pilate y aurait puisé l'eau avec laquelle il s'est lavé les mains.

(Citation de Robert de Boron :
Uns Juis le veissel trouva
chiés Symon, se l' prist et garda,
car Jhesus fu d'ilec menez
et devant Pilate livrez.)

Dans toutes ces légendes, Joseph d'Arimathée recueille dans le Saint Calice (que Ponce Pilate lui a remis ou qu'il est allé chercher au Cénacle), quelques gouttes du sang émanant de la plaie faite aux côtes de Jésus par un coup de lance (les évangiles parlent bien de cette plaie; l'Évangile de Nicodème donne le nom du soldat qui infligea le coup de lance : Longin. Le fait que Joseph d'Arimathée ait recueilli le sang du Christ est uniquement décrit dans les légendes.

Il existe également d'autres légendes qui diffèrent de celle-ci :
Selon les légendes du Saint Sang, dont on trouve une supposée relique à l'Abbaye de la Trinité de Fécamp, le sang du Christ fut recueilli par Nicodème dans un gant qu'il confia à un proche.

Dans d'autres légendes encore, le sang du Christ fut recueilli à l'aide de la Sainte Éponge).

Joseph d'Arimathée est ensuite capturé et mis au cachot (généralement, le soir même (Vendredi saint), vers la dixième heure, l'Évangile selon Nicodème révèle en effet cet épisode, cela dit certaines versions de la légende situent son arrestation trois jours après, lorsqu'on s'apercevra que le Christ a disparu du tombeau.

Il est raconté que Jésus est apparu à Joseph d'Arimathée (le vendredi soir à minuit, précisent l'Évangile selon Nicodème ainsi que certaines légendes).
Dans certaines légendes, Jésus lui remet le Saint Calice (soit il le lui rend à nouveau, soit il le lui donne pour la première fois).
Tandis que, dans l'Évangile selon Nicodème, Jésus « téléporte » Joseph d'Arimathée chez lui en lui demandant de ne pas bouger de là pendant quarante jours, dans la légende il reste enfermé dans son cachot, pendant trente à quarante ans (dans certaines légendes, une colombe vient déposer tous les jours une galette dans la coupe).

La légende vient généralement se rattacher à une autre légende, celle de la maladie de l'empereur romain Vespasien.
Un pèlerin (dans certaines légendes, il s'agit de l'ange Gabriel déguisé ainsi), raconte à Vespasien qu'il a vu en Judée un prophète ayant accompli de nombreux miracles. Bien que ce prophète, Jésus, soit mort, Vespasien peut être guéri s'il touche quelque chose lui ayant appartenu de son vivant. Il envoie ses hommes à la recherche d'un tel objet à Jérusalem. Sainte Véronique l'apprend (ou est prévenue par Gabriel) et se rend chez Vespasien pour lui apporter son voile.
Dans la légende de Joseph de Boron, Joseph d'Arimathée transmet le Saint Calice à son beau-frère (Hébron, ou Bron), époux de sa sœur (Enygeus), qui le transmet à son tour à son fils, Alain, qui le transporte aux Vaux d'Avaron, un endroit inconnu que certains interprètent comme étant l'île d'Avalon, elle-même identifiée à Glastonbury.

Her
En adoration

Masculin Messages : 2751
Inscription : 10/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

La mission Divine de la France - Page 5 Empty Re: La mission Divine de la France

Message par Her le Jeu 6 Aoû 2009 - 1:55

Joseph d'Arimathie

Et pour bien comprendre ce qu'est le Graal, remontons tous ensemble jusqu'un certain Jésus, de Nazareth, juif de son état, agitateur public et personnage notoirement dérangeant de son temps. Plus précisément, remontons à ce jeudi de printemps où le Jésus sus-nommé en vint à faire tourner un godet de piquette à ses potes, dans une liesse déjà bien avancée, le Jésus en question racontant à qui voulait bien l'entendre que ce vin était son sang, rien que ça... Le lendemain, gueule de bois, plainte de quelques voisins appuyées par les propos douteux d'un des convives de la soirée, Jésus fut traduit devant Pilate et ses juges, lâché par ses compagnons de cruchon, condamné et crucifié en moins de 24 heures – joie de la comparution immédiate.

Parmi les adorateurs de Jésus, un homme fit tout de même entendre sa voix : Joseph d'Arimathie. Notable local pourvu de quelques entrées, ami de Pilate et dans ses petits papiers, Joseph parvint à récupérer le corps du Christ, avec en prime un curieux godet qu'un soldat avait fauché lors de la perquisition, et que Pilate ne voulait voir entrer dans les pièces à conviction. A la base, Joseph ne fit pas trop le lien avec le calice de piquette de la soirée de l'autre jeudi et utilisa le godet afin de récupérer ce qu'il restait de sang de Jésus crucifié décrucifié, tout en offrant son tombeau afin d'y faire reposer le corps. Pour le godet, Joseph le fit conserver comme une relique, on ne savait jamais, histoire que ça fasse un miracle ou un truc dans le genre, il valait mieux être prêt à toute éventualité.

Hélas, pour Joseph, dès le dimanche, l'aventure tourna au vinaigre : le corps de celui qu'on avait crucifié s'était volatilisé alors que le tombeau qu'il avait offert était hermétiquement fermé... Y avait-il eu machination ? Passage secret ? Vol de corps ? Joseph d'Arimathie faisait-il partie des conspirateurs ? Tout un chacun voulait l'interroger et derechef, Joseph fut emprisonné, ne sachant plus rien de ses affaires, ni même de son précieux godet.

Dans son cachot, Joseph tournait en rond, comme un lion en cage, ne cessant de se poser des questions sur son avenir aussi proche que lointain, jusqu'un certain soir où le Jésus agitateur à qui il avait offert son tombeau lui apparut, le rassura et lui confia une nouvelle fois sa coupe, qu'on appela depuis lors le Graal, lui demandant de le protéger et de le chérir. Joseph d'Arimathie était heureux, ravi, rempli de joie ! Enfin, il avait retrouvé sa relique et pouvait ne s'occuper qu'à la regarder ! Le temps, la faim, la soif ne comptaient plus, le Graal était là pour le rassasier...

Quand, quelques dizaines d'années plus tard, on rouvrit les portes du cachot, Joseph ne pensait y avoir passé que quelques nuits et ne semblait en rien avoir vieilli... Sa coupe à la main, il s'en fut retrouver son fils Josephé, son beau-frère Bron et le fils de celui-ci, Alain. Ensemble, ils fondèrent une petite communauté et se donnèrent pour mission de protéger ce saint Graal autour d'une table ronde – la seule qu'ils avaient trouvée – tout en prenant soin de laisser une place vide, on savait jamais qui voudrait bien se joindre à eux...

Par contre, il fallait à la communauté partir, quitter cette terre, prendre la mer et s'en aller, voguer loin, dans d'autres contrées, rechercher des vaux accueillants et aux climats sympathiques, trouver Avalon, lieu mystique non loin d'une certaine Glastonbury, et y établir la communauté des gardiens du Graal ! La route ne fut pas aisée mais les miracles permirent de survivre, à l'image de cette pêche miraculeuse réalisée par Alain, appelé par la suite le riche pêcheur ou encore le Roi-Pêcheur, sobriquet qui lui colla au corps comme à sa descendance.

Arrivé en terre anglaise, Joseph d'Arimathie installa sa communauté, débarqua sa table et fonda sa cité, transmettant sa sainte relique à son fils qui, lui-même, la transmit au riche pêcheur Alain. Depuis lors, dans le château du Roi-Pêcheur, les gardiens du Graal se succèdent les uns aux autres, s'initiant au mystère du saint Calice et le conservant du mieux qu'ils peuvent. Nombreux sont ceux qui ont entrepris la quête du Graal et nombreux sont ceux qui en ont péri... Tant d'appelés pour presqu'aucun élu, mais de cela nous n'en parlerons point ici, ce sera l'objet de notre prochaine causerie mythique...

Her
En adoration

Masculin Messages : 2751
Inscription : 10/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

La mission Divine de la France - Page 5 Empty Re: La mission Divine de la France

Message par Philippe-Antoine le Jeu 6 Aoû 2009 - 10:49

Qu'est ce que c'est que tout ce charabia! On nage vraiment en plein gnosticisme diablo

Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 4318
Age : 67
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

La mission Divine de la France - Page 5 Empty Re: La mission Divine de la France

Message par César Cascabel le Jeu 6 Aoû 2009 - 11:02

Vous avez tout compris Philippe Antoine.Vous avez encore de nos jours des chrétiens qui ne reconnaissent pas les successeurs du pape Pie XII s' attachant à des chimères.Le graal devient magique et la bible une oeuvre romanesque.C' est le sedevacantisme qui est entré sur le forum de la paix un peu comme le cheval de troie.

:8888:

César Cascabel
Avec Saint Benoit

Masculin Messages : 118
Inscription : 25/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

La mission Divine de la France - Page 5 Empty Re: La mission Divine de la France

Message par Her le Jeu 6 Aoû 2009 - 11:14

Bonjour César,

Je sens en ton message un peu d'amertume et rancoeur...

et je n'ai même pas cité certaines références de ces copier-coller...

Sois patient, je vais tenter de t'expliquer tout ce que que tu n'as pas compris...

Meilleures pensées
en cette journée de la Transfiguration
Hercule

Her
En adoration

Masculin Messages : 2751
Inscription : 10/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

La mission Divine de la France - Page 5 Empty Re: La mission Divine de la France

Message par seamus7 le Jeu 6 Aoû 2009 - 12:46

Nostradamus, Rennes le Château, et maintenant Paracelse, on ne l'avait pas encore ressorti celui-là !
Nostradamus a largement fait la preuve (posthume) qu'il n'était qu'un illuminé de plus (avez-vous oublié que selon lui le Pape devait être assassiné à Lyon en 1996 ?) Et on pourrait citer des centaines de débilités de ce genre.
A Rennes, il est établi que l'abbé Saunières s'est enrichi par de nombreuses messes payantes et des ventes d'indulgences. Depuis le temps que des régiments de gogos fouillent l'endroit, quelque chose aurait dû être trouvé non ?
Quant à Paracelse et à sa médecine de grigris, sans commentaires...
Allez, sortez-nous Elisabeth Teissier et la boucle sera bouclée !
:joker:
Mon pauvre Hercule, quo non descendes ?
seamus7
seamus7
Combat avec l'Archange Michel

Masculin Messages : 1117
Age : 52
Localisation : Picardie
Inscription : 24/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

La mission Divine de la France - Page 5 Empty Re: La mission Divine de la France

Message par paxvobiscum le Jeu 6 Aoû 2009 - 13:29

Trés bonne recherches, Hercule! 🐱 👽

Seamus,

Nostradamus = ce sont de fausses prophéties qui dissimulent quelques secrets concernant des trésors à trouver. drunken

Et Paracelse, propose une petite énigme qui situe un trésor.

Cordialement,

Paxvobiscum

paxvobiscum
Avec les chérubins

Messages : 69
Inscription : 11/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

La mission Divine de la France - Page 5 Empty Re: La mission Divine de la France

Message par seamus7 le Jeu 6 Aoû 2009 - 16:25

@paxvobiscum a écrit:Trés bonne recherches, Hercule! 🐱 👽

Seamus,

Nostradamus = ce sont de fausses prophéties qui dissimulent quelques secrets concernant des trésors à trouver. drunken

Et Paracelse, propose une petite énigme qui situe un trésor.

Cordialement,

Paxvobiscum
Plus précisément ?
Si je vous suis bien, pour Nostradamus faux=vrai, et pour Paracelse c'est quoi cette énigme ?
Petite question idiote, mais... si je découvrais un trésor, je m'en emparerais, au lieu de l'indiquer à tout le monde par une énigme !
Mais il est vrai que ces gens et leurs suiveurs ne s'arrêtent pas à ce genre de bêtise...
seamus7
seamus7
Combat avec l'Archange Michel

Masculin Messages : 1117
Age : 52
Localisation : Picardie
Inscription : 24/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

La mission Divine de la France - Page 5 Empty Re: La mission Divine de la France

Message par Her le Ven 7 Aoû 2009 - 0:04

ALERTE SANITAIRE POUR SEAMUS7 & JEAN-LOUIS,

Depuis le temps que je vous lis et que je vous observe, je suis aujourd'hui très inquiet pour votre santé !...

Depuis que la médecine existe et depuis la plus haute antiquité, beaucoup de médecins ont compris qu'il était extrêmement néfaste pour la santé du Corps (de l'Esprit et de l'Âme) de laisser son propre corps fabriquer de l'acidité et de la bile noire, en se laissant trop gagner par l'inquiétude, les soucis, les idées noires et le stress...

Lors que le corps de l'homme devient trop acide, quantité de mauvaises maladies viennent s'installer comme autant de mauvaises herbes dans un jardin dont le PH n'aurait pas été surveillé de près...
Et là arrivent les problèmes dermatologiques, les ulcères, les cancers, etc.

Voici le processus d'empoisonnement provoqué par l'acidité due au stress :

****************************

Pratiques de santé
Le Journal de la Médecine Naturelle

« …Voici le mécanisme du processus biochimique enclenché sciemment par l’appareil répressif. Lorsque le harcèlement et les agressions se répètent sans cesse, le stress s’installe. L’hypophyse reçoit l’ordre de le réguler et libère une hormone spécifique du stress : l’A.C.T.H. qui active elle-même une série de sécrétions hormonales, via les cortico-surrénales. L’une de ces hormones, le cortisol joue un rôle régulateur essentiel dans le déroulement du stress. Mais quand la situation de stress se prolonge, l’apport de cortisol, trop élevé pendant une période trop longue, provoque un épuisement progressif des glandes cortico-surrénales et a des effets destructeurs sur l’organisme. Le feu est déclaré et il n’y a plus personne pour l’éteindre ! La première étape du processus criminel est achevée.
Une autre hormone, la somathormone, entre en jeu pour pallier l’épuisement des cortico-surrénales. Elle aussi, favorise l’inflammation. Le système hormonal s’emballe : différents troubles métaboliques et organiques apparaissent et génèrent un ensemble de pathologies inflammatoires : toutes celles qui se terminent en –ite (arthrite, gastrite, pancréatite…). C’est le second palier. La porte du pire est ouverte.
La somathormone, emballée, sécrète des facteurs de croissance qui accélèrent les divisions cellulaires. Les cellules atteignent alors très vite l’épuisement de leur potentiel divisionnel (70 fois). C’est alors que les pathologies dégénératives apparaissent, plus particulièrement la leucémie et les cancers en général. L’épuisement et la mort sont au bout du chemin, en quelques années à peine.
Le crime est parfait : pas de meurtrier, pas d’arme du crime… »

Docteur Jean-Pierre Willem

****************************

Seamus7 et Jean-Louis, cessez de fabriquer et de cracher de la bile noire car vous êtes en train de vous empoisonner à votre propre venin... Vous êtes en train de vous suicider !...

Au contraire, chassez de vos esprits et de vos coeurs toutes idées noires et malveillantes... Remplacez les par de nouvelles pensées fraîches, bonnes et rayonnantes d'Amour et de Charité...
Et laissez ces bonnes pensées irriguer chaque recoin de votre corps...

Ainsi, vous serez sauvés...

Souvenez-vous de ces quelques Evêques qui ont lutté contre le Message de Notre Dame de La Salette et contre Mélanie Calvat. A leur mort, leurs corps se sont rapidement couverts de tâches noires...

Souvenez-vous de cet Evêque qui avait traité Mélanie de folle et qui, lui-même par la suite est devenu fou...

Souvenez-vous ce cet Evêque qui avait fait des horreurs avec une voyante de l'Isle-Bouchard et qui est mort soudainement sur une plage d'homosexuels du Midi...

Souvenez-vous de ce Maire et de ses deux adjoints morts soudainement pour s'être opposés à la retraite donnée dans leur village par le père Marie-Antoine, le Saint Capucin de Toulouse...

Reprenez-vous tant qu'il est encore temps !...
Aujourd'hui j'ai offert mon Eucharistie, mon Adoration et une dizaine de chapelet pour vous...

Meilleures pensées
Hercule

Her
En adoration

Masculin Messages : 2751
Inscription : 10/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

La mission Divine de la France - Page 5 Empty Re: La mission Divine de la France

Message par Her le Ven 7 Aoû 2009 - 0:30

@paxvobiscum a écrit:Trés bonne recherches, Hercule!...

Bonjour,

Sans prétention aucune, j'ai vingt années de recherche sur cette affaire passionnante... je maîtrise assez bien mon sujet !...

Des aficionados du trésor de l'Abbé Bérenger Saunière, il doit y en avoir entre 2000 et 3000... et autant en Angleterre, en Espagne, en Italie et ailleurs...

Dans cette population hétéroclite, on trouve : des francs-maçons, des alchimistes, des ésotéristes, des aventuriers, des escrocs, des mythomanes, des néo-cathares, des néo-templiers, des mystico-dingos, des adeptes de sectes, des rosicruciens, des lecteurs du Da Vinci Code, et beaucoup de chercheurs qui ne trouvent rien car trop éparpillés en de trop nombreuses impasses occultistes et autres voies de garage...

La population la plus rare est formée de quelques cathos...
Ils se comptent sur les doigts d'une seule main...

Meilleures pensées
Hercule

Her
En adoration

Masculin Messages : 2751
Inscription : 10/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

La mission Divine de la France - Page 5 Empty Re: La mission Divine de la France

Message par Her le Ven 7 Aoû 2009 - 0:41

Bonjour,

En ce qui concerne les convictions religieuses de Nostradamus, il ne fait aucun doute qu'il était catholique et seulement cela. Je ne crois pas à la thèse de la contre-réforme. Je crois qu'un de ses fils était religieux franciscain capucin et une de ses filles était religieuse. De plus sur son testament, il a souhaité se faire enterrer dans la chapelle du couvent des cordeliers de Salon de Provence, à savoir encore chez les franciscains...

Ajouter à tout cela le courrier que Nostradamus adressa au Pape Paul IV.

Pour comprendre Nostradamus, il faut se pencher sur les prophéties de la révélation privée catholique :
Marie-Julie Jahenny (Une stigmatisée bretonne du tiers-ordre franciscain).

St Pierre nous explique que l'esprit des prophètes est soumis aux prophète car Dieu est un Dieu d'ordre et non de désordre. Si cela n'est déjà fait, lisez M.J. Jahenny et vous serez étonné des concordances avec Nostradamus.

Je vous conseille aussi la lecture d'un ouvrage de Jean VAQUIER :
chez Edit. Dominique Martin Morin.
"Bénédictions et Malédictions - Prophéties de la Révélation Privée"

Les clefs de codage utilisées par Nostradamus sont des clefs chrétiennes, si vous voyez ce que je veux dire.

Cela signifie pour moi que seulement une personne dans la foi catholique et désintéressée, et de préférence portée sur les prophéties en général, pourra comprendre et dénouer l'Oeuvre de Nostradamus et la remettre en bon ordre.

Meilleures pensées
Hercule

Her
En adoration

Masculin Messages : 2751
Inscription : 10/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

La mission Divine de la France - Page 5 Empty Re: La mission Divine de la France

Message par seamus7 le Ven 7 Aoû 2009 - 0:42

Hercule a écrit:La population la plus rare est formée de quelques cathos...
Ils se comptent sur les doigts d'une seule main...
Pour la plus grande honte de l'Eglise !
Mais sont-ils encore vraiment cathos ? Ne sont-ils pas plutôt, comme l'abbé susnommé, sur une bien mauvaise pente?
Et puis vous dites que les autres ne trouvent rien car egarés dans l'occultisme... Vous qui êtes censé être dans la lumière, qu'avez-vous trouvé ?
Un peu de sérieux, c'est très charitable à vous de prier pour notre discernement, mais... Iatre, therapeuson seauton !
seamus7
seamus7
Combat avec l'Archange Michel

Masculin Messages : 1117
Age : 52
Localisation : Picardie
Inscription : 24/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

La mission Divine de la France - Page 5 Empty Re: La mission Divine de la France

Message par seamus7 le Ven 7 Aoû 2009 - 1:08

Hercule a écrit:Bonjour,

En ce qui concerne les convictions religieuses de Nostradamus, il ne fait aucun doute qu'il était catholique et seulement cela. Je ne crois pas à la thèse de la contre-réforme. Je crois qu'un de ses fils était religieux franciscain capucin et une de ses filles était religieuse. De plus sur son testament, il a souhaité se faire enterrer dans la chapelle du couvent des cordeliers de Salon de Provence, à savoir encore chez les franciscains...

Ajouter à tout cela le courrier que Nostradamus adressa au Pape Paul IV.

Pour comprendre Nostradamus, il faut se pencher sur les prophéties de la révélation privée catholique :
Marie-Julie Jahenny (Une stigmatisée bretonne du tiers-ordre franciscain).

St Pierre nous explique que l'esprit des prophètes est soumis aux prophète car Dieu est un Dieu d'ordre et non de désordre. Si cela n'est déjà fait, lisez M.J. Jahenny et vous serez étonné des concordances avec Nostradamus.

Je vous conseille aussi la lecture d'un ouvrage de Jean VAQUIER :
chez Edit. Dominique Martin Morin.
"Bénédictions et Malédictions - Prophéties de la Révélation Privée"

Les clefs de codage utilisées par Nostradamus sont des clefs chrétiennes, si vous voyez ce que je veux dire.

Cela signifie pour moi que seulement une personne dans la foi catholique et désintéressée, et de préférence portée sur les prophéties en général, pourra comprendre et dénouer l'Oeuvre de Nostradamus et la remettre en bon ordre.

Meilleures pensées
Hercule
1/ Un vrai chrétien ne s'exprime pas par énigmes : son oui est oui, son non est non.
2/ 99% des délires de N se sont montrés faux (peut-être même plus). Les seuls qui peuvent avoir un semblant de vrai ont nécessité un tel tripatouillage de texte que toute crédibilité s'en est envolée.
3/ si MJJ n'a pas mieux que ce guignol pour référence, c’est bien triste…
seamus7
seamus7
Combat avec l'Archange Michel

Masculin Messages : 1117
Age : 52
Localisation : Picardie
Inscription : 24/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

La mission Divine de la France - Page 5 Empty Re: La mission Divine de la France

Message par philomene7 le Ven 7 Aoû 2009 - 1:59

Prophétie N°2 de la Fraudais (Marie-Julie Jahenny):
Le sacré cœur dit le 26 novembre 1874 :
J’ai voulu prévenir mon peuple, pour qu’il ne soit pas surpris.
Attendez dans la confiance et l’espérance….
Douter, ce serait m’offenser…

Le 24 janvier 1882 :
La Sainte Vierge nous a demandé de réciter le rosaire,
non pour les coupables, mais pour que les justes restent fermes à l’heure de l’effroi.

J'ai trouvé cette prophétie sur le forum. Elle me semble claire Wink

philomene7
Avec les chérubins

Féminin Messages : 54
Inscription : 01/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

La mission Divine de la France - Page 5 Empty Re: La mission Divine de la France

Message par Philippe-Antoine le Ven 7 Aoû 2009 - 9:29

Hercule a écrit:ALERTE SANITAIRE POUR SEAMUS7 & JEAN-LOUIS,

Depuis le temps que je vous lis et que je vous observe, je suis aujourd'hui très inquiet pour votre santé !...

Depuis que la médecine existe et depuis la plus haute antiquité, beaucoup de médecins ont compris qu'il était extrêmement néfaste pour la santé du Corps (de l'Esprit et de l'Âme) de laisser son propre corps fabriquer de l'acidité et de la bile noire, en se laissant trop gagner par l'inquiétude, les soucis, les idées noires et le stress...

Lors que le corps de l'homme devient trop acide, quantité de mauvaises maladies viennent s'installer comme autant de mauvaises herbes dans un jardin dont le PH n'aurait pas été surveillé de près...
Et là arrivent les problèmes dermatologiques, les ulcères, les cancers, etc.

Voici le processus d'empoisonnement provoqué par l'acidité due au stress :

****************************

Pratiques de santé
Le Journal de la Médecine Naturelle

« …Voici le mécanisme du processus biochimique enclenché sciemment par l’appareil répressif. Lorsque le harcèlement et les agressions se répètent sans cesse, le stress s’installe. L’hypophyse reçoit l’ordre de le réguler et libère une hormone spécifique du stress : l’A.C.T.H. qui active elle-même une série de sécrétions hormonales, via les cortico-surrénales. L’une de ces hormones, le cortisol joue un rôle régulateur essentiel dans le déroulement du stress. Mais quand la situation de stress se prolonge, l’apport de cortisol, trop élevé pendant une période trop longue, provoque un épuisement progressif des glandes cortico-surrénales et a des effets destructeurs sur l’organisme. Le feu est déclaré et il n’y a plus personne pour l’éteindre ! La première étape du processus criminel est achevée.
Une autre hormone, la somathormone, entre en jeu pour pallier l’épuisement des cortico-surrénales. Elle aussi, favorise l’inflammation. Le système hormonal s’emballe : différents troubles métaboliques et organiques apparaissent et génèrent un ensemble de pathologies inflammatoires : toutes celles qui se terminent en –ite (arthrite, gastrite, pancréatite…). C’est le second palier. La porte du pire est ouverte.
La somathormone, emballée, sécrète des facteurs de croissance qui accélèrent les divisions cellulaires. Les cellules atteignent alors très vite l’épuisement de leur potentiel divisionnel (70 fois). C’est alors que les pathologies dégénératives apparaissent, plus particulièrement la leucémie et les cancers en général. L’épuisement et la mort sont au bout du chemin, en quelques années à peine.
Le crime est parfait : pas de meurtrier, pas d’arme du crime… »

Docteur Jean-Pierre Willem

****************************

Seamus7 et Jean-Louis, cessez de fabriquer et de cracher de la bile noire car vous êtes en train de vous empoisonner à votre propre venin... Vous êtes en train de vous suicider !...

Au contraire, chassez de vos esprits et de vos coeurs toutes idées noires et malveillantes... Remplacez les par de nouvelles pensées fraîches, bonnes et rayonnantes d'Amour et de Charité...
Et laissez ces bonnes pensées irriguer chaque recoin de votre corps...

Ainsi, vous serez sauvés...

Souvenez-vous de ces quelques Evêques qui ont lutté contre le Message de Notre Dame de La Salette et contre Mélanie Calvat. A leur mort, leurs corps se sont rapidement couverts de tâches noires...

Souvenez-vous de cet Evêque qui avait traité Mélanie de folle et qui, lui-même par la suite est devenu fou...

Souvenez-vous ce cet Evêque qui avait fait des horreurs avec une voyante de l'Isle-Bouchard et qui est mort soudainement sur une plage d'homosexuels du Midi...

Souvenez-vous de ce Maire et de ses deux adjoints morts soudainement pour s'être opposés à la retraite donnée dans leur village par le père Marie-Antoine, le Saint Capucin de Toulouse...

Reprenez-vous tant qu'il est encore temps !...
Aujourd'hui j'ai offert mon Eucharistie, mon Adoration et une dizaine de chapelet pour vous...

Meilleures pensées
Hercule

Depuis le temps que je vous lis et que je vous observe, je suis aujourd'hui très inquiet pour votre santé !...


En tout cas, Hercule, étant donné que le ridicule ne tue pas, je ne me fais aucun souci pour la votre!!!

Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 4318
Age : 67
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

La mission Divine de la France - Page 5 Empty Re: La mission Divine de la France

Message par Philippe-Antoine le Ven 7 Aoû 2009 - 10:34

Le 24 janvier 1882 :
La Sainte Vierge nous a demandé de réciter le rosaire,
non pour les coupables, mais pour que les justes restent fermes à l’heure de l’effroi.

Tiens donc!

je croyais que le Seigneur nous avait demandé au contraire de prier d'abord pour nos ennemis! j'ai dû mal lire l'Evangile...

Ph-Antoine
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 4318
Age : 67
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

La mission Divine de la France - Page 5 Empty Re: La mission Divine de la France

Message par Her le Ven 7 Aoû 2009 - 11:55

Bonjour,

En ce qui concerne les convictions religieuses de Nostradamus, voici quelques clefs de codage utilisées par Nostradamus :

Légende d'un des portraits de Nostradamus :

"Dieu se sert icy de ma bouche pour t'annoncer la vérité.
Si ma prédiction te touche, rends grâce à sa divinité".

**********************************

Epître à César Nostradamus

Clefs pour comprendre l’esprit chrétien du Mage de Salon.


- 01 - AD CÆSAREM NOSTRADAMUM FILIUM,
A César Nostradamus, mon fils,

- 02 - SOLI NUMINE DIUINO AFFLATI PRÆSAGIUNT,
Ceux-là seuls qui sont inspirés par la Divinité peuvent prédire les faits particuliers
& SPIRITU PROPHETICO PARTICULARIA
et avec un génie prophétique

- 03 - NOLITE SANCTUM DARE CANIBUS,
Ne donnez pas les choses saintes aux chiens
NEC MITTATIS MARGARITAS ANTE PORCOS
et ne jetez pas les perles aux pourceaux,
NE CONCULCENT PEDIBUS
de peur qu'ils ne les foulent aux pieds
& CONUERSI DIRUMPANT VOS.
et que, se tournant contre vous, ils ne vous déchirent.

- 04 - ABSCONDISTI HÆC A SAPIENTIBUS & PRUDENTIBUS,
Tu as caché ces choses aux sages et aux prudents,
ID EST POTENTIBUS & REGIBUS,
c'est-à-dire aux puissants et aux rois,
& ENUCLEASTI EA EXIGUIS & TENUIBUS.
mais tu les as révélées aux petits et aux faibles.

**********************************

Epître à Henri Second

Clefs pour comprendre l’esprit chrétien du Mage de Salon.


- 01 - MINERUA LIBERA, ET NON INVITA,
Avec un génie libre et non forcé,

- 02 - QUOD DE FUTURIS NON EST DETERMINATA OMNINO VERITAS.
Il n'y a point de vérité entièrement déterminée pour ce qui concerne le futur.

- 03 - TRIPODE ÆNEO.
Trépied d'airain.

- 04 - EFFUNDAM SPIRITU MEUM SUPER OMNEM CARNEM,
Je répandrai mon esprit sur toute chair,
ET PROPHETABUNT FILIJ VESTRI, ET FILIAE VESTRAE.
et vos fils et vos filles prophétiseront.

- 05 - A FATO, A DEO, À NATURA.
Du destin, de Dieu et de la nature.

- 06 - PER TEMPUS, ET IN OCCASIONE TEMPORIS.
Pour un temps, et à la fin du temps.

- 07 - UT AUDIRET GEMITUS COMPEDITORUM,
Afin qu'il entendit les gémissements des prisonniers,
UT SOLUERET FILIOS INTEREMPTORUM.
Afin qu'il délivrât les fils des morts.

**********************************

Traité des fardements et des confitures

Clefs pour la remise en ordre des quatrains, sixtains et présages.
(Phrases latines en italique dans les chapitres 25 à 30 - pages 67 à 77.)

- 01 - QUIA EX NON MUFICO NO FIT MUCIFIS

- 02 - TU ILLATI PUGILLARES EX NUCLEIS PINEIS ET FACCA RO PAFTILLI

- 03 - AVE MARIA
Je vous salue Marie

- 04 - STRENUO TUM IMMORTALE NOMEN

- 05 - PERIBIT MEMORIA EORU FINE FONITU

- 06 - ILLI NEC INUIDEO

- 07 - CREDIS FUM PYTHIO VERA MAGIS TRIPODE

**********************************

Inscription du voyage à Turin (1556)
Inscription curieuse curieuse trouvée au-dessus la porte d’une maison,
« Cascina Morozzop, Via Michele Lessona, numero civico 68 »
à une demi-lieue au N.O. de Turin où aurait séjourné Nostradamus.

1556
NOSTRADAMUS A LOGE ICI
OU IL HA LE PARADI LENFER
LE PURGATOIRE IE MAPELLE
LA VICTOIRE. QUI M’HONORE
AURA LA GLOIRE QUI ME
MEPRISE AURA LA
RUINE ENTIERE.

**********************************

- VI 100 - ENONCE DE REGLES CONTRE LES CRITIQUES INEPTES.
Unique quatrain en latin placé au milieu de l’œuvre des centuries. Ce quatrain d’introduction et de mise en garde, est destiné au futur traducteur. Les quatre rimes en « …to », indiquent qu’il faut utiliser comme clef de décodage le tau, soit la croix ou le signe de croix.

**********************************

- VI 100 - LEGIS CANTIO CONTRA INEPTOS CRITICOS.

Quos legent hosce versus, maturè censunto,
Profanum vulgus, et inscium ne attrectato :
Omnesque Astrologi, Blenni, Barbari procul sunto,
Qui aliter facit, is rite sacer esto.

(Traduction de l'avertissement du Mage à ses futurs traducteurs.)

Que ceux qui liront ces vers les jugent mûrement,
Que la foule profane et ignorante ne soit pas attirée :
Que tous les astrologues, les sots et les barbares s'éloignent,
Que celui qui procède autrement, soit justement consacré.

**********************************

Meilleures pensées
Hercule

Her
En adoration

Masculin Messages : 2751
Inscription : 10/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

La mission Divine de la France - Page 5 Empty Re: La mission Divine de la France

Message par Her le Ven 7 Aoû 2009 - 12:06

@seamus7 a écrit:
...:...
1/ Un vrai chrétien ne s'exprime pas par énigmes : son oui est oui, son non est non....

Bonjour Seamus7,

Pourquoi faire ainsi le "mus" ?

Si je vous parle de Nostradamus, c'est parce qu'en autres choses, il nous a annoncé que peu de temps avant la grande épreuve, son oeuvre qu'il nous présente comme un puzzle, sera remise en bon ordre avec un seul sens possible et intelligible de compréhension.

S'il a présenté son oeuvre de manière si troublante & énigmatique, c'est justement pour se préserver, lui et sa famille, des persécutions de de l'inquisition et de pénibles comme vous (il y en a eu à toutes les époques !... Il suffit de parcourir la Bible pour le comprendre...)

Comment expliquez-vous qu'en 1550, Nostradamus nous donner la date en clair - 1792 - de la chute de la Monarchie et du retour des fils de Brutus, c'est-à-dire de la République ?

Que se serait-il passé pour lui s'il avait annoncé en clair la chute de la royauté et l'avènement de la Franc-Maçonnerie :

- III 55 (Régne de "Qu'un Oeil" (la FM) & Le Roi tue son ami.)

En l'an qu'un oeil en France regnera,
La court sera à un bien facheux trouble :
Le grand de Bloys son amy tuera,
Le regne mis en mal & doute double.


1°) - Vous ne savez pas de quoi vous parler !...
2°) - Vous ne savez pas parler sans vous montrer méprisants !...

Meilleures pensées
Hercule

Her
En adoration

Masculin Messages : 2751
Inscription : 10/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

La mission Divine de la France - Page 5 Empty Re: La mission Divine de la France

Message par Her le Ven 7 Aoû 2009 - 12:17

@seamus7 a écrit:
Hercule a écrit:La population la plus rare est formée de quelques cathos...
Ils se comptent sur les doigts d'une seule main...
Pour la plus grande honte de l'Eglise !...

Pauvre Seamus,

Une fois de plus, vous parlez sans savoir...

En parlant de ces Cathos qui se comptent sur les doigts d'une seule main, je parlais des chercheurs de RLC...

Je ne vois pas qu'elle honte il y aurait à être aussi peu nombreux sur ce domaine particulier !...

Mais pour tous vous dire, il vous faut savoir que des prêtres des siècles passés ont codés ses mystères du Razès dont ils savaient que leur mise au grand était prévu aux alentours de l'an 2000...

Meilleures pensées
Hercule

Her
En adoration

Masculin Messages : 2751
Inscription : 10/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

La mission Divine de la France - Page 5 Empty Re: La mission Divine de la France

Message par Philippe-Antoine le Ven 7 Aoû 2009 - 12:32

Allez, Hercule, tombez votre masque!

Ici, vous êtes sur un forum catholique et non pas sur un forum esotérique!

Nostadamus n'était pas chrétien, mais théosophe et Rose-Croix!

http://www.licorne-ailee.com/K7/nostk7.htm


Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 4318
Age : 67
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

La mission Divine de la France - Page 5 Empty Re: La mission Divine de la France

Message par seamus7 le Ven 7 Aoû 2009 - 14:00

Hercule, vous citez vous-même le verset "ce que tu as caché aux sages...", et vous vous en servez pour justifier des élucubrations qui ne peuvent être comprises, justement, qu'avec force triturage de texte et moult imagination tordue ! Et la contradiction ne vous apparait même pas !
seamus7
seamus7
Combat avec l'Archange Michel

Masculin Messages : 1117
Age : 52
Localisation : Picardie
Inscription : 24/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

La mission Divine de la France - Page 5 Empty Re: La mission Divine de la France

Message par seamus7 le Ven 7 Aoû 2009 - 14:12

Hercule a écrit:Si je vous parle de Nostradamus, c'est parce qu'en autres choses, il nous a annoncé que peu de temps avant la grande épreuve, son oeuvre qu'il nous présente comme un puzzle, sera remise en bon ordre avec un seul sens possible et intelligible de compréhension.
C'est ce que disent tous les charlatans de son espece.

Hercule a écrit:S'il a présenté son oeuvre de manière si troublante & énigmatique, c'est justement pour se préserver, lui et sa famille, des persécutions de de l'inquisition et de pénibles comme vous (il y en a eu à toutes les époques !... Il suffit de parcourir la Bible pour le comprendre...)
Heureusement que les vrais chrétiens n'agissent pas ainsi et n'ont pas peur du martyre !
S'il craignait l'Eglise, qui en ce temps-là ne rigolait pas avec les hérésies, demandez-vous pourquoi !

Hercule a écrit:Comment expliquez-vous qu'en 1550, Nostradamus nous donner la date en clair - 1792 - de la chute de la Monarchie et du retour des fils de Brutus, c'est-à-dire de la République ?
Citez-nous le passage exact, svp ?
S'il avait prévu la chute de la royauté, pourquoi a-t-il dit que la France serait sauvée par le roi de Laon après avoir été submergée par le tsunami de l'an 2000 (qu'on attend toujours, soit dit en passant) ?

Hercule a écrit:Que se serait-il passé pour lui s'il avait annoncé en clair la chute de la royauté et l'avènement de la Franc-Maçonnerie :

- III 55 (Régne de "Qu'un Oeil" (la FM) & Le Roi tue son ami.)

En l'an qu'un oeil en France regnera,
La court sera à un bien facheux trouble :
Le grand de Bloys son amy tuera,
Le regne mis en mal & doute double.
Eh bien, tout d'abord cela lui aurait donné de la crédibilité: à l'époque la FM n'existait pas en tant que ce qu'elle est de nos jours. Elle était encore une honorable compagnie d'artisans, donc N. aurait été ridicule de son vivant et reconnu bien plus tard. Il a préféré le contraire comme tous les charlots.

Hercule a écrit:1°) - Vous ne savez pas de quoi vous parler !...
Vous vous croyez savoir, ce qui est bien pire.

Hercule a écrit:2°) - Vous ne savez pas parler sans vous montrer méprisants !...
Sur les sujets qui ne méritent que le mépris, oui.
seamus7
seamus7
Combat avec l'Archange Michel

Masculin Messages : 1117
Age : 52
Localisation : Picardie
Inscription : 24/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

La mission Divine de la France - Page 5 Empty Re: La mission Divine de la France

Message par seamus7 le Ven 7 Aoû 2009 - 14:17

[quote="Hercule"]
@seamus7 a écrit:Pauvre Seamus,

Une fois de plus, vous parlez sans savoir...

En parlant de ces Cathos qui se comptent sur les doigts d'une seule main, je parlais des chercheurs de RLC...
C'est bien ce que je dis: des cathos n'ont rien à faire là-bas, on ne peut pas à la fois croire en Dieu et en ce genre de bêtise !

Hercule a écrit:Je ne vois pas qu'elle honte il y aurait à être aussi peu nombreux sur ce domaine particulier !...
La honte n'est pas d'être si peu nombreux, bien au contraire c'est qu'il y en ait !
Ma phrase était ambiguë en effet.

Hercule a écrit:Mais pour tous vous dire, il vous faut savoir que des prêtres des siècles passés ont codés ses mystères du Razès dont ils savaient que leur mise au grand était prévu aux alentours de l'an 2000...Hercule
Eh bien je leur en souhaite pour le jour de leur jugement, d'avoir voulu faire décoder aux hommes ce qui n'appartient qu'à Dieu !
seamus7
seamus7
Combat avec l'Archange Michel

Masculin Messages : 1117
Age : 52
Localisation : Picardie
Inscription : 24/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

La mission Divine de la France - Page 5 Empty Re: La mission Divine de la France

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum