Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

Perversion narcissique, manipulation - Page 3 Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com

Perversion narcissique, manipulation

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Perversion narcissique, manipulation - Page 3 Empty Re: Perversion narcissique, manipulation

Message par Marie Rose le Jeu 10 Avr 2014 - 10:16

@pax et bonum a écrit:....................et il a trouvé le sourire!


Oui c'est vrai! l'autre était craquant autrement il avait l'air d'avoir mauvais caractère
En plus on identifie souvent l'avatar aux membres!
pax et bonum ne fait plus la tête et a retrouvé le sourire!  lol! 
Marie Rose
Marie Rose
En adoration

Féminin Messages : 2669
Localisation : bouches du rhône
Inscription : 07/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Perversion narcissique, manipulation - Page 3 Empty Re: Perversion narcissique, manipulation

Message par pax et bonum le Jeu 10 Avr 2014 - 10:28

Perversion narcissique, manipulation - Page 3 Chamec10Perversion narcissique, manipulation - Page 3 Chamec10 Le chat père vert et farcissique.
pax et bonum
pax et bonum
Avec les anges

Masculin Messages : 6545
Localisation : france-sud-est
Inscription : 10/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Perversion narcissique, manipulation - Page 3 Empty Re: Perversion narcissique, manipulation

Message par Marie Rose le Jeu 10 Avr 2014 - 10:37

pas mal!!!!
Marie Rose
Marie Rose
En adoration

Féminin Messages : 2669
Localisation : bouches du rhône
Inscription : 07/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Perversion narcissique, manipulation - Page 3 Empty Re: Perversion narcissique, manipulation

Message par P12345 le Jeu 10 Avr 2014 - 10:38

Ce chat est-il le papa du chaton ?

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 53
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Perversion narcissique, manipulation - Page 3 Empty Re: Perversion narcissique, manipulation

Message par pax et bonum le Ven 11 Avr 2014 - 10:24

Pour revenir au sujet,avant que les foudres du modérateur ne s'abattent,que pensez-vous de la version féminine de la manipulation que j'ai exposée plus haut?
 Wink 
pax et bonum
pax et bonum
Avec les anges

Masculin Messages : 6545
Localisation : france-sud-est
Inscription : 10/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Perversion narcissique, manipulation - Page 3 Empty Re: Perversion narcissique, manipulation

Message par Mélusine le Ven 11 Avr 2014 - 15:42

S'il y a présence d'un pervers narcissique, c'est qu'il y a quelqu'un qui se laisse manipuler par ce même pervers.... sinon le pervers n'existerait tout simplement pas...Il n'aurait pas de victime.
Mélusine
Mélusine
Avec Saint Benoit

Féminin Messages : 114
Inscription : 08/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Perversion narcissique, manipulation - Page 3 Empty Re: Perversion narcissique, manipulation

Message par Marie Rose le Ven 11 Avr 2014 - 16:18

S'il y a présence d'un pervers narcissique, c'est qu'il y a quelqu'un qui se laisse manipuler par ce même pervers.... sinon le pervers n'existerait tout simplement pas...Il n'aurait pas de victime.


Donc c'est la faute à la victime! Mais bien sur! Elle est bonne celle là!
Non! La plupart des victimes sont de toute façon bien souvent de pauvres personnes faibles
Car le pervers qui est un lache! sait se choisir la victime!
Votre raisonnement culpabilise les victimes
Non! le pervers est seul la cause du mal qu'il fait,et quand les victimes essaient de s'en sortir,il fait comme l'araignée avec sa toile!
Moi j'ai été la victime d'un père pervers,et bien seul lui est coupable!
Marie Rose
Marie Rose
En adoration

Féminin Messages : 2669
Localisation : bouches du rhône
Inscription : 07/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Perversion narcissique, manipulation - Page 3 Empty mon hypothèse...

Message par Mélusine le Sam 12 Avr 2014 - 13:30

Je comprends votre point de vue et il ne me laisse vraiment pas insensible....

On peut penser que ce phénomène se produit lors de la rencontre d'un gros égo avec un plus petit égo.

Le problème existe lorsque la victime est en situation de dépendance..Ex: un enfant.

Mais lorsque les deux égos sont de même taille (ex: deux personnes fortement individuées),cela peut être une rencontre riche de potentialités...Non?

Sinon, il est vrai, cela peut ressembler à des histoires de secte (des gens dépendants autour d'un gourou), ce qui est très malsain...



.

Mélusine
Mélusine
Avec Saint Benoit

Féminin Messages : 114
Inscription : 08/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Perversion narcissique, manipulation - Page 3 Empty Re: Perversion narcissique, manipulation

Message par P12345 le Sam 12 Avr 2014 - 13:49

Non, Mélusine : voler un pauvre (déjà pauvre) est plus grave que voler un riche.
De même taper sur un petit maigre malade est plus grave que taper sur un costaud en bonne santé.
Alors séduire une pov tit'moche isolée au chomage c'est pire que séduire la supernana,
et harceler LApersonne au bureau quiJUSTEMENT vient de perdre un proche ou se faire diagnostiquer un cancer, c'est carrément gravos, là.

Si on voit ce problème de perversion avec un oeil moral on voit tout de suite ce qui saute aux yeux : que c'est dégueulasse (les actes, bien sûr).

Si on se contente bizarrrement d'une dissection scientifique de tous les paramètres (Machin était "déjà" fragile avant, la firme Trucmuche licenciait en masse) sans la moindre prise de position, eh bien la "neutralité" n'est plus du tout bienveillante : c'est une allégeance à la loi du plus fort, c'est Dallas !

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 53
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Perversion narcissique, manipulation - Page 3 Empty Re: Perversion narcissique, manipulation

Message par P12345 le Sam 12 Avr 2014 - 13:56

Mon expérience mauvaise des "psys" après des situations de harcèlement parle en soi :
victime, on veut avant tout être reconnue comme telle, en fait c'est surtout la parole du "repère" qu'on veut entendre !
Mais les psys "ne portent pas de jugement", et travaillent avec ce qu'ils ont sous la main, ils poussent la victime à "se responsabiliser" (en quoi êtes-vous "inconsciemment" complice, etc.)
Il y a des exceptions (Racamier, Hurni et Stoll, Hirigoyen) mais globalement les sociétés individualistes accablent les victimes.

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 53
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Perversion narcissique, manipulation - Page 3 Empty Re: Perversion narcissique, manipulation

Message par Marie Rose le Sam 12 Avr 2014 - 17:06


Le problème existe lorsque la victime est en situation de dépendance..Ex: un enfant



Je comprends mieux ce que vous vouliez dire Mélusine,mais malheureusement il y a des personnes aussi fragiles que des enfants
Des femmes vulnérables, peut être tellement en quete d'amour, blessées,qu'elles vont finir par tomber dans les filets d'un pervers etc... Il y a tellement de pauvres personnes faibles,fragiles...
Moi par exemple, j'ai eu une jeunesse horrible avec mon père, mais lorsque j'ai rencontré mon époux j'ai été vraiment méfiante, mon expérience avec mon père m'avait rendu méfiante, me disant, "si tu tombes mal en plus en te mariant, c'est la fin"
J'ai eu de la chance par la suite,même si je suis un peu "abimée" intérieurement,Dieu merci la foi et l'amour de mon foyer m'aident, mais pas toutes les femmes ont la même chance,fragiles,faibles,trop gentilles etc... elles se font avoir
Marie Rose
Marie Rose
En adoration

Féminin Messages : 2669
Localisation : bouches du rhône
Inscription : 07/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Perversion narcissique, manipulation - Page 3 Empty Re: Perversion narcissique, manipulation

Message par P12345 le Sam 12 Avr 2014 - 18:06

Et "grâce" au féminisme elles ont le "droit" de s'en tirer toute seules, sans protection

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 53
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Perversion narcissique, manipulation - Page 3 Empty Re: Perversion narcissique, manipulation

Message par P12345 le Sam 12 Avr 2014 - 19:39

Ceci dit, j'avoue avoir en moi des éléments pervers, ne pas être faite d'une bonne pâte.
Il faudrait beaucoup d'encre pour expliquer les réactions épidermiques provoquées en moi par certaines personnes dans certaines situations, là, je ressens plein de haine, plus exactement c'est que j'ai envie de prendre mes jambes à mon cou.

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 53
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Perversion narcissique, manipulation - Page 3 Empty Re: Perversion narcissique, manipulation

Message par P12345 le Sam 12 Avr 2014 - 19:41

Exemple de rencontre entre deux égo pervers de même taille : Vicomte de Valmont et Marquise de Merteuil.

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 53
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Perversion narcissique, manipulation - Page 3 Empty Re: Perversion narcissique, manipulation

Message par Mélusine le Dim 13 Avr 2014 - 6:08

Philon, nous sommes tous plus ou moins pervers... Nous sommes des humains. On ne sort pas indemnes de l'enfance, ni de la vie en fait...En quelque sorte, nous sommes tous en situation de post-trauma.

Ma question est la suivante: Comment rehausser la taille d'un ego??? En fait la seule réponse qui me vient en tête présentement c'est Jung qui nous l'a donnée:par le processus d'individuation (rencontre avec l'ombre pour ne plus projeter cette part d'ombre sur les gens)...Voyez-vous d'autres moyens pour rehausser un égo si ce n'est pas la thérapie qui peut favoriser la reconstruction d'un ego fragilisé et favoriser l'individuation pour un plein épanouissement de l'être? Pour que ce même individu en vienne enfin à infléchir la courbe de l'insatisfaction générale de sa vie.... Si j'y suis arrivée, d'autres le peuvent également. Sauf que c'est un chemin parsemé de ronces, c'est un chemin peu fréquenté (Scott Peck), mais il en vaut vraiment la peine. La récompense qui suit: les gens deviennent des âmes soeurs et la communication est dense, riche et profonde...
Mélusine
Mélusine
Avec Saint Benoit

Féminin Messages : 114
Inscription : 08/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Perversion narcissique, manipulation - Page 3 Empty Re: Perversion narcissique, manipulation

Message par Invité le Dim 13 Avr 2014 - 11:06

@Mélusine a écrit:Philon, nous sommes tous plus ou moins pervers... Nous sommes des humains. On ne sort pas indemnes de l'enfance, ni de la vie en fait...En quelque sorte, nous sommes tous en situation de post-trauma.

Ma question est la suivante: Comment rehausser la taille d'un ego??? En fait la seule réponse qui me vient en tête présentement c'est Jung qui nous l'a donnée:par le processus d'individuation (rencontre avec l'ombre pour ne plus projeter cette part d'ombre sur les gens)...Voyez-vous d'autres moyens pour rehausser un égo si ce n'est pas la thérapie qui peut favoriser la reconstruction d'un ego fragilisé et favoriser l'individuation pour un plein épanouissement de l'être? Pour que ce même individu en vienne enfin à infléchir la courbe de l'insatisfaction générale de sa vie.... Si j'y suis arrivée, d'autres le peuvent également. Sauf que c'est un chemin parsemé de ronces, c'est un chemin peu fréquenté (Scott Peck), mais il en vaut vraiment la peine. La récompense qui suit: les gens deviennent des âmes soeurs et la communication est dense, riche et profonde...

Bonjour,

Ne sous-estimez pas cette pathologie très grave.

Selon DSM-IV :

Le patient présente au moins cinq des symptômes suivants :

1. le sujet a un sens grandiose de sa propre importance (par exemple, surestime ses réalisations et ses capacités, s'attend à être reconnu comme supérieur sans avoir accompli quelque chose en rapport) ;

2. est absorbé par des fantasmes de succès illimité, de pouvoir, de splendeur, de beauté, de perfection, ou d'amour idéal ;

3. pense être « spécial » et unique et ne pouvoir être admis ou compris que par des institutions ou des gens spéciaux et de haut niveau ;

4. montre un besoin excessif d'être admiré ;

5. pense que tout lui est dû : s'attend sans raison à bénéficier d'un traitement particulièrement favorable et à ce que ses désirs soient automatiquement satisfaits ;

6. exploite l'autre dans les relations interpersonnelles : utilise autrui pour parvenir à ses propres fins (mensonges, chantages, violence verbale, etc.) ;

7. manque d'empathie : n'est pas disposé à reconnaître ou à partager les sentiments et les besoins d'autrui ;

8. envie souvent les autres, et croit que les autres l'envient ;

9. fait preuve d'attitudes et de comportements arrogants et hautains.


Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Trouble_de_la_personnalit%C3%A9_narcissique#DSM-IV

J'en connais beaucoup qui présentent ces troubles. En commençant par les politiques, les dirigeants divers des entreprises, les etc. jusque aux simples parents ou frères et sœurs...

Des recherches scientifiques ont montrées que ils peuvent être identifié dès l'enfance. En ceux ou celles qui vont arracher les ailes des mouches par exemple, que cela les fera jouir, en cette cruauté manifeste donc déjà envers les animaux ou végétaux mais aussi envers leurs camarades.

Et de constater que il n'existe pas de Loi claire pour défendre les victimes de ces individus pourtant dangereux pour autrui. Le schéma le plus classique qui est remarqué en Jurisprudence est la poussée au suicide, en ayant tellement détruit la cible uniquement par voie psychologique, c'est l'homicide prémédité indirect.

Enfin, ce n'est pas seulement des femmes qui en sont victimes (comme on le fait sous-entendre ici comme ailleurs) mais aussi des hommes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Perversion narcissique, manipulation - Page 3 Empty Re: Perversion narcissique, manipulation

Message par Mélusine le Dim 13 Avr 2014 - 13:21

Philon, je ne sous-estime rien du tout....Relisez mon message...Peut-être que vous avez seulement perçu que je sous-estimais. Le DSM est une fabrication humaine également, ce n'est pas une bible en soi. C'est une version de la réalité extrêmement clivée aussi. Comme vous constaterez, c'est blanc et noir. Il y a une victime et un bourreau. Moi je fais des constats et je cherche des solutions. Je pose une question: Comment rehausser la taille d'un ego car là est le véritable enjeu. Je ne nie absolument pas que les pervers et leurs victimes existent....Alors, voulez-vous relire mon message et m'aider svp? À deux, nous ferons peut-être évoluer les mentalités sur ce forum??? Trouver des solutions génère de la créativité (ou est-ce la créativité qui génère des solutions? peu importe,...). 2 cerveaux ou davantage valent mieux qu'un seul pour bouleverser l'ordre établi et provoquer une mini révolution qui portera fruit tôt ou tard, j'y crois....C'est aussi le principe de l'effet du battement d'ailes du papillon, vous connaissez? Bonne journée...
Mélusine
Mélusine
Avec Saint Benoit

Féminin Messages : 114
Inscription : 08/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Perversion narcissique, manipulation - Page 3 Empty Re: Perversion narcissique, manipulation

Message par Invité le Dim 13 Avr 2014 - 17:31

@Mélusine a écrit:Philon,

Raphaël, en fait

@Mélusine a écrit:
je ne sous-estime rien du tout....Relisez mon message...Peut-être que vous avez seulement perçu que je sous-estimais.

Oui, je le perçois ainsi. Toujours des excuses données à ces individus sous prétexte que ils ne sont que « humains » après tout.

Définition & synonymes de « humain » et « humanité » :

Humain, adj. Qui est sensible à ce que peut ressentir son prochain.

Synonymes d’humain : Charitable – altruiste, bon, charitable, compatissant, fraternel, généreux, humanitaire, qui a bon cœur.

Humanité, n.f. 1) Bienveillance ou compassion pour les malheurs d’autrui. (Traiter quelqu’un avec humanité). 2) Caractère d’une personne dont la nature humaine est très manifeste.

Synonymes d’humanité : Altruisme – aide, allocentrisme, altruisme, amour (d’autrui), assistance, bénévolat, bienveillance, bonté, charité, compassion, dévouement, don de soi, empathie, entraide, extraversion, fraternité, générosité, gentillesse, pitié, sensibilité, serviabilité, solidarité, sollicitude. Sensibilité – affectivité, âme, attendrissement, coeur, compassion, émotivité, empathie, pitié, romantisme, sensibilité, sentiment, sentimentalité, sympathie, tendresse, vulnérabilité.


En effet, à moins de réécrire ces définitions trouvées dans les dictionnaires et les encyclopédies, ça correspond parfaitement à la plus grande majorité des individus sur cette planète.

@Mélusine a écrit:
Le DSM est une fabrication humaine également, ce n'est pas une bible en soi. C'est une version de la réalité extrêmement clivée aussi.

Vous trouverez de nombreuses autres sources sur la toile comme ailleurs...

@Mélusine a écrit:
Comme vous constaterez, c'est blanc et noir. Il y a une victime et un bourreau.

Il suffit donc de écarter tous ces « bourreaux » de cette planète, pour que il n'y ai plus de victimes du tout.

@Mélusine a écrit:
Moi je fais des constats et je cherche des solutions. Je pose une question: Comment rehausser la taille d'un ego car là est le véritable enjeu. Je ne nie absolument pas que les pervers et leurs victimes existent....Alors, voulez-vous relire mon message et m'aider svp?

Ce n'est pas une question de « Ego ». Les vrais humains naissent avec de la sensibilité, ou encore mieux avec de l'hyper-sensibilité.

Vous cherchez encore des excuses.

Il existe des prédateurs et des proies depuis l'aube de l'humanité, des dominants et des dominés, des faux humains et des vrais humains, une sous-race d'hominidés et la race de homo sapiens telle que connue des encyclopédies.

Le fait que ce soit la sous-race d'hominidés qui est la dominante n'est pas une nouveauté. En effet, à l’époque des dinosauriens, les mammifère pourtant supérieurs n’étaient pas les dominants.

Un petit extrait de un article :



[...]

En bref, ce sont les émotions qui caractérisent notre race : la faculté de ressentir de l’empathie, de l’amour pour son voisin, son prochain, l’aptitude à la bonté, à la sensibilité, aux sentiments d’entraide, de fraternité, de solidarité, etc., la capacité de la considération externe, de se « mettre à la place » d’un autre (qu’il soit humanoïde ou non) et de guider ainsi nos actions (qui ont immanquablement des répercussions) qui nous distinguent.

Naturellement, nous avons tous la sincère conviction que tous les êtres humains ont cette prédisposition particulière. Nous croyons tous, à quelque niveau que ce soit, que tous les hommes et toutes les femmes sur cette planète possèdent cette tendance à la bonté, que tous ressentent les émotions caractéristiques de notre quotidien : amour, peine, joie, honte, regret, amitié, etc. La plupart d’entre nous sont même convaincus que peu importe les actions commises et les paroles dites par certains individus, qu’ils « ne sont qu’humains, après tout ». Que ce soit G.W. Bush, Hitler ou Jack l’Éventreur, nous sommes persuadés qu’il y a en eux un « enfant blessé » ou simplement qu’ils ont une carence affective quelconque ou qu’ils ont besoin d’une aide psychologique.

Nous le croyons, car nous faisons de la projection.

Pourtant, certains « criminels » nous paraissent tellement « inhumains » que nous avons de la difficulté à concevoir le comment et le pourquoi de leurs actions. Et si, après tout, ils étaient réellement « inhumains »? S’il existait un type d’humanoïde qui ne soit pas doté d’émotions?

Boris Mouravieff, auteur de Gnosis, traite ainsi de cette réalité, dans la terminologie particulière des Enseignements de la Tradition :

« Dans le premier tome de Gnosis, nous avons déjà fait référence plusieurs fois à la coexistence de deux races essentiellement différentes : l’une constituée d’Hommes, et l’autre d’Anthropoïdes.

[...] Les Écritures Saintes contiennent plus d’une référence au sujet de la coexistence sur notre planète de ces deux humanités, qui sont maintenant de forme similaire mais d’essence différente.

[...] L’ivraie humaine, les êtres de la race anthropoïde, sont les descendants de l’humanité pré-adamique. La principale différence entre l’homme pré-adamique contemporain et l’homme adamique – une différence qui n’est pas perçue par les sens – est que le premier ne possède pas les centres supérieurs développés [la conscience émotionnelle] qui existent chez le second et qui, bien que déconnectés de sa conscience ordinaire depuis la Chute [l'Événement marquant l'arrivée de la race d'hommes], lui offrent cependant une possibilité réelle d’évolution ésotérique [d'éveil]. Mis à part cela, les deux races sont similaires : elles possèdent les mêmes centres inférieurs [la conscience matérielle/matérialiste], la même structure de la Personnalité et le même corps physique, bien que la plupart du temps cela soit plus prononcé chez l’homme pré-adamique que chez l’homme adamique… (p. 108-109). »

Une race, littéralement, dont la physionomie est la même, mais à laquelle il manquerait totalement la faculté émotionnelle ?

La majorité d’entre nous argumenterait qu’il est impossible qu’il en soit ainsi sans que nous nous en apercevions. En effet, un être humain n’ayant aucune émotion ne ressemblerait-il pas à un robot : sans intonation dans la voix, sans expression faciale et sans langage corporel?

Cette conclusion hâtive tend à oublier un fait pourtant bien connu : l’énorme faculté mimétique des êtres humains. En effet, nos connaissances à ce sujet nous démontrent que, bien au contraire, ces personnes sont des plus « normales » et qu’il nous est pratiquement impossible de les reconnaître.

Ce savoir ancien refait surface – de plus en plus – dans divers domaines et sous diverses appellations telles que : psychopathie, sociopathie, pathocratie, etc. Évidemment, la première image que nous avons du psychopathe est celle qui se limite au tueur en série, au détraqué dément assoiffé de sang, mais cette notion est très pernicieuse car elle est, dans la majorité des cas, totalement fausse, puisque seul un faible pourcentage des psychopathes deviennent manifestement ces grands criminels. En effet, le psychopathe standard a tout de l’humain ordinaire : il rit, il pleure, il a un(e) conjoint(e), des enfants, un emploi et paie habituellement ses taxes ! Comme le dit Mouravieff , il y a une « différence qui n’est pas perçue par les sens ».

H. Cleckley, dans son ouvrage Le masque de santé mentale, en dit ceci :

« L’observateur est confronté à un masque convaincant de bonne santé mentale. Toutes les caractéristiques extérieures de ce masque sont parfaites. Il ne peut être enlevé ou pénétré par l’effet de questions dirigées vers des niveaux de personnalité plus profonds.

[…] Les processus mentaux conservent leur normalité lors des enquêtes psychiatriques et des tests techniques conçus pour mettre en évidence la preuve pas toujours claire d’un dérangement.

L’examen ne révèle pas seulement un masque ordinaire à deux dimensions mais aussi ce qui semble être l’image structurelle solide et substantielle d’une personnalité saine et rationnelle.

[…] De plus, cette structure de la personnalité fonctionne dans toutes les situations théoriques d’une manière apparemment identique à celle d’une personnalité dotée d’un fonctionnement normal et sain.

[…] En outre, l’observateur reconnaît les expressions verbales et faciales, les tons de la voix, et tous les autres signes que nous avons coutume de considérer comme manifestant la conviction, l’émotion et la conduite d’une vie normale telle que nous la connaissons nous-mêmes et la supposons chez les autres.

Toutes les évaluations émotionnelles et les jugements de valeur sont sains et appropriés quand le psychopathe est testé lors d’examens oraux.

C’est seulement très lentement et à la suite d’un processus complexe d’estimation ou de jugement basé sur une multitude de petites impressions que nous finissons par être convaincus qu’en dépit de ces processus rationnels inaltérés, de ces manifestations émotionnelles normales et de leur déroulement cohérent dans toutes les situations, nous avons affaire ici, non pas à un homme complet, mais à ce qui pourrait être un automate subtilement agencé pouvant imiter à la perfection la personnalité humaine.

Cette appareillage psychique à la mécanique bien huilée reproduit de façon cohérente, non seulement des raisonnements humain convaincants, mais simule également de manière appropriée les émotions humaines classiques en réponse à la presque totalité des divers stimuli de la vie.

Cette réplique d’un homme complet et normal est tellement parfaite qu’aucune personne l’examinant en milieu clinique ne peut indiquer en termes scientifiques ou objectifs pourquoi ou en quoi cet homme n’est pas réel.

Et pourtant nous finissons par savoir ou par avoir la sensation de savoir que la notion de réalité, en tant qu’expérience pleine et saine de la vie, est ici absente. »

En effet, par expérience, les psychopathes sont des êtres, à première vue, attachants, sympathiques et souvent très humoristiques. Ce sont aussi régulièrement des gens qui nous semblent en pleine possession de leurs moyens, confiants et « en contrôle de la situation ». D’ailleurs, il n’est pas rare de les envier pour ces dernières caractéristiques. Nous verrons plus tard pourquoi, en réalité, ils sont si sûrs d’eux.

Mais comment expliquer alors qu’un être sans conscience émotionnelle puisse être attachant, aimable et agréable ? Regardons à nouveau ce que H. Cleckley en dit :

« nous avons affaire ici, non pas à un homme complet, mais à ce qui pourrait être un automate subtilement agencé pouvant imiter à la perfection la personnalité humaine. »

Afin de tenter de comprendre les raisons sous-jacentes d’un tel mimétisme (expressions de regret, d’amour, de tristesse, etc.) alors qu’il n’y a aucun réel sentiment derrière les agissements des psychopathes, il faut considérer un aspect important de cette « race » : leur nombre. Selon Andrew M. Lobaczewski (auteur de Ponérologie Politique : une Science sur la Nature du Mal adaptée à des Buts Politiques), seulement 6% de la population est de nature psychopathique, c’est-à-dire sans « humanité ». Ce chiffre – variant d’une étude et d’un auteur à l’autre – représente une réalité clé qui régit le fonctionnement des psychopathes : ils sont minoritaires, très minoritaires. Pourquoi alors réellement s’en soucier puisqu’ils sont en si petit nombre ? Parce que les implications sous-jacentes d’un tel type d’humain dans nos sociétés sont hautement importantes et ceci nous concerne tous. Comme le dit Mouravieff :

« À partir de là, la coexistence de ces deux types d’humains et la compétition qui en fut le résultat, devinrent la norme. [...] Nous pouvons constater qu’au cours des siècles, et même encore à notre époque, les hommes adamiques, dans leur condition postérieure à la chute, ont été et sont encore généralement dans une position inférieure à celle des hommes pré-adamiques [les psychopathes]. »

Pourquoi en serait-il ainsi, alors que l’humain, qui possède une conscience morale, une conscience émotionnelle, est largement majoritaire ? Voici comment Martha Stout, auteure de The sociopath next door, nous amène à y réfléchir :

« Imaginez – si vous pouvez – ne pas avoir de conscience, pas du tout, aucun sentiment de culpabilité ou de remords peu importe ce que vous faites, aucun sens de limitation, d’attention pour le bien-être des étrangers, des amis, ou même des membres de la famille. Imaginez aucune lutte avec la honte, pas une seule dans toute votre vie, peu importe quel genre d’action égoïste, paresseuse, nuisible, ou immorale vous aviez fait.

Et feignez que le concept de responsabilité vous soit inconnu, sauf comme un fardeau que les autres semblent accepter sans se poser de questions, comme des imbéciles crédules.

Ajoutez maintenant à cette fantaisie étrange la capacité de cacher aux autres que votre conformation psychologique diffère radicalement de la leur. Puisque chacun suppose simplement que la conscience est universelle parmi les gens, cacher le fait d’être sans conscience vous est presque facile.

Vous ne vous retenez pas de vos désirs par la culpabilité ou la honte et vous n’êtes jamais confronté par d’autres pour votre sang-froid. L’eau glacée dans vos veines est si bizarre, si complètement en dehors de leur expérience personnelle, qu’ils devinent même rarement votre condition.

Autrement dit, vous êtes complètement sans contraintes internes et votre souveraine liberté de faire comme il vous plaît, sans tourments de conscience, est fort à propos invisible au monde.

Vous pouvez faire tout, et même votre avantage étrange sur la majorité des gens, qui sont tenus en ligne par leurs consciences, restera très probablement non découvert.

Comment vivrez-vous votre vie?

Que ferez-vous avec votre avantage énorme et secret et avec le handicap correspondant des autres gens (la conscience) ? »

En effet, que ferions-nous ? Pour répondre à cette question et comprendre un peu plus en profondeur le monde des psychopathes, il faut remonter à leur naissance. Imaginons que 6 enfants sur 100 viennent au monde ainsi : sans conscience émotionnelle, sans capacité de remord, de compassion et de regret.

Peu de temps leur sera nécessaire avant de se rendre compte qu’ils sont différents. Ils ne comprendront pas – car ils n’en ont pas la possibilité, les mécanismes internes – les raisons qui poussent les gens à des comportements « étranges » tels que la honte et la culpabilité, mais ils comprendront rapidement que s’ils veulent « survivre » dans cet environnement incompréhensible (où ils sont minoritaires), ils se doivent de cacher leur différence, ils se doivent de « jouer le jeu » par imitation afin de ne pas être identifiés comme « différents ». Ainsi, en très peu de temps ils sauront 1) se reconnaître entre eux et se regrouper et 2) duper habilement (avec de fausses réactions émotionnelles) leur entourage. Qui plus est, les « fardeaux inutiles » de la majorité (honte, regret, compassion, etc.) deviendront rapidement pour eux un terrain de jeu, une caractéristique « amusante » avec laquelle ils peuvent se jouer astucieusement de nous. Avec le temps, ce qui n’était qu’un simple jeu afin d’obtenir certains avantages deviendra un art, littéralement une façon de vivre. Ces êtres deviendront des manipulateurs hors pair, des menteurs chevronnés pour qui les arnaques les plus subtiles n’auront aucun secret. Abus de confiance, duperies, chantage émotionnel, impostures et escroqueries seront pour eux, littéralement, un art de vivre.

Cette façon d’être ne fera que croître et se raffiner avec les années, au fur et à mesure que leur maturité intellectuelle grandira. Ainsi, il en résultera des êtres dont la position, à l’intérieur de leur classe sociale, sera issue de cette mécanique d’imposture et de chantage subtil. Ils n’auront pas gravi les échelons par dévouement honnête, mais bien par tricherie et manipulation.


N’ayant aucune conscience émotionnelle, la vie spirituelle n’a pour eux aucune signification. Bien que certains utiliseront pleinement la naïveté des autres pour devenir des gourous et autres types de charlatans, ce n’est que l’aspect matériel qu’ils percevront en toutes choses. L’incompréhensible compassion des gens se transformera pour eux, s’ils savent bien l’utiliser (et ils le savent!), en un avantage matériel, qu’il soit sous forme de sommes d’argent, de position de pouvoir, de célébrité ou tout simplement d’une voiture de luxe.

À petite échelle, que ce soit dans la cellule familiale ou dans le voisinage, il ne pourrait s’agir que d’être vigilant face à ce type d’individu, sans plus, mais cette réalité est tout simplement inconnue de la majorité d’entre nous et de ce fait nous avons, envers tous les gens que nous connaissons, l’intime conviction qu’ils sont « humains ». Cette situation prend une inquiétante dimension lorsque nous devons admettre qu’il y aura donc plus ou moins 6% de psychopathes dans toutes les classes de la société et, étant donné leur nature, en pourcentage probablement plus élevé dans des milieux d’influence et de pouvoir tels que : la médecine conventionnelle (par opposition à la médecine holistique), les établissements d’enseignements, la haute direction des institutions financières et des multinationales (qui ne pensent qu’en termes de rentabilité), ainsi que – à notre grand malheur – les systèmes juridiques, les forces de l’ordre et les gouvernements. Ne perdons pas de vue que cette situation existe depuis des temps immémoriaux et pourrait bien être à la source de tout le concept de la lutte entre le « bien et le mal ».

Des manipulateurs de premier ordre, connaissant toutes nos faiblesses et les utilisant de façon quotidienne pour atteindre leurs buts matérialistes et se reconnaissant entre eux dès l’enfance : n’y aurait-il pas lieu de parler d’ »élite »? Non pas de race supérieure, mais bien de race dominante et contrôlante ?

« La haute incidence de la sociopathie dans la société humaine a un effet profond sur le reste d’entre nous qui devons, aussi, vivre sur cette planète, même ceux de nous qui n’avons pas été cliniquement traumatisés. Les individus qui constituent ces 4 pour cent drainent nos relations, nos comptes bancaires, nos accomplissements, notre respect de soi, notre paix même sur Terre. [Martha Stout, The sociopath next door] »

Nous n’avons qu’à réfléchir à l’état actuel de la société nord-américaine, dont l’influence envahissante a tendance à infecter tout le reste de la planète : une société basée sur le plaisir que procurent les biens matériels, sur une consommation à outrance, sur la performance et l’accomplissement matériel, dont la valeur de chaque individu est estimable en $ et pour qui les coutumes étrangères doivent être remodelées et façonnées à leur image. Nous n’avons qu’à observer les grands courants de ce monde pour nous rendre compte qu’il y a quelque chose qui cloche : la mondialisation écrasante, le commerce sauvage et la pauvreté qui s’ensuit, l’importance démesurée de l’apparence du corps au détriment d’une beauté et d’une profondeur intérieures, la dépendance aux biens matériels et aux services de l’État, les sommes phénoménales mises dans des recherches telles que les méthodes de contrôle des masses, l’industrie des armes, l’industrie pharmaceutique issue d’une médecine devenue uniquement mécanique, etc. Tout cela nous fait comprendre que quelque chose ne tourne pas rond avec la dite race « humaine ». Lorsque nous voyons un reportage couvrant une catastrophe naturelle et qu’on nous annonce que « les dégâts matériels s’élèvent à plusieurs millions ou milliards de $ », il y a de quoi se demander où est l’humain là-dedans. D’ailleurs, où est-il ?

Selon Lobaczewski, cette affection de l’âme – si nous pouvons le dire ainsi – qu’est la psychopathie est contagieuse. Le manque total de conscience émotionnelle chez certains se propage, tels une maladie ou un virus, aux personnes qui sont directement en contact avec ce type d’individu.
C’est par un processus de déshumanisation graduelle que les personnes qui côtoient des psychopathes sont lentement « assimilées » à leur mode de pensée matérialiste et sans égard pour autrui. Toujours selon Lobaczewski, environ 12% de la population devient ainsi des « psychopathes par contagion ». Lorsque trop longtemps soumis à des influences déshumanisantes, surtout dès le jeune âge, c’est plus d’un dixième de la population qui perd ainsi son « humanité ». Ce sont des psychopathes sociaux par opposition aux psychopathes authentiques. Dans la plupart des cas, cette régression est irréversible. (Nous retrouvons d’ailleurs plusieurs mentions à ce sujet – la croissance de l’âme – dans les enseignements traditionnels).

Il en résulte donc, socialement, une « élite » matérialiste, sans âme et sans conscience émotionnelle dont une partie significative se retrouve dans des positions de pouvoir. Il va sans dire que, peu à peu, la société se moulera à leur vision des choses, car par tromperies, duperies et tricheries ils parviendront à nous convaincre du bien-fondé de leur perception du monde. Puisque l’immatériel, la sentimentalité et l’aptitude pour l’intangible ne font pas partie de leurs facultés cognitives, ils ont une propension marquée pour l’ordre et le contrôle concret, palpable et matériel. Ainsi naissent des concepts tels que le besoin d’imposer l’ordre, d’implanter une forme de légalité, etc., puisque leurs actions ne sont nullement basées sur une compréhension émotionnelle des relations interpersonnelles, mais bien uniquement sur des avantages d’ordre matériel. Pour ne parler que d’un exemple, pensons à tout l’aspect juridique, avec ses lois, ses interdictions et ses sanctions, qui prend indéniablement racine dans une mentalité qui, à la base, n’est pas « humaniste ». Les accusés seront sentenciés selon des règles préétablies, des normes légales et des codes de conduites bien déterminés et non selon un réel jugement d’ « humain à humain ».

[...]


Source : http://zone-7.net/v3/psychopathie/humanite-les-deux-races

Il est alors inutile de chercher une quelconque « psychothérapie » pour ces individus, puisque ils ne possèdent pas dans leur cerveau même – anatomiquement parlant – le groupe de milliards de connexions neuronales nécessaires à ces facultés parfaitement humaines. Autrement dit, c'est incurable (à moins d'une transplantation de ce groupement de milliards de neurones qui fait défaut, de type chirurgical donc).

@Mélusine a écrit:
À deux, nous ferons peut-être évoluer les mentalités sur ce forum???

Je n'ai pas la prétention à faire évoluer quoi que ce soit de qui que ce soit.

Des suggestions sont proposées, après les gens en font ce que ils veulent.

@Mélusine a écrit:
Trouver des solutions génère de la créativité (ou est-ce la créativité qui génère des solutions? peu importe,...). 2 cerveaux ou davantage valent mieux qu'un seul pour bouleverser l'ordre établi et provoquer une mini révolution qui portera fruit tôt ou tard, j'y crois....C'est aussi le principe de l'effet du battement d'ailes du papillon, vous connaissez? Bonne journée...

Cette société, cet Empire occidental, ce système est déjà condamné. Hormis le fait que la sous-race de hominidés évoquée plus haut est vouée à s'éteindre, je vous en sors un autre de principe ou loi physique issue de la théorie du Chaos : « Plus un système ouvert devient complexe, plus la probabilité que ce système revienne à un état primitif est grande » (exemple du château de cartes en ce que plus vous montez, plus votre château se fragilise et fini par s'effondrer...).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Perversion narcissique, manipulation - Page 3 Empty Re: Perversion narcissique, manipulation

Message par carine le Dim 13 Avr 2014 - 18:03

[...] L’ivraie humaine, les êtres de la race anthropoïde, sont les descendants de l’humanité pré-adamique. La principale différence entre l’homme pré-adamique contemporain et l’homme adamique – une différence qui n’est pas perçue par les sens – est que le premier ne possède pas les centres supérieurs développés [la conscience émotionnelle] qui existent chez le second et qui, bien que déconnectés de sa conscience ordinaire depuis la Chute [l'Événement marquant l'arrivée de la race d'hommes], lui offrent cependant une possibilité réelle d’évolution ésotérique [d'éveil]. Mis à part cela, les deux races sont similaires : elles possèdent les mêmes centres inférieurs [la conscience matérielle/matérialiste], la même structure de la Personnalité et le même corps physique, bien que la plupart du temps cela soit plus prononcé chez l’homme pré-adamique que chez l’homme adamique… (p. 108-109). »


Raphaël, ce que vous écrivez est très intéressant mais me fait songer aussi à une explication donnée par Séraphin sur le fil :

https://lepeupledelapaix.forumactif.com/t26047-bible-autre-femme-avant-eve-et-qui-sont-les-geants-les-fils-de-dieu#244234 .

Aussi, me demandais-je si, la branche pré-adamique dont vous parlez, ne correspondrait pas plutôt aux descendants de Caïn, comme explicité sur l'autre fil ? Et si toutefois le déluge a oublié, quelque part sur cette terre quelques hommes mauvais, ce que je soumets à la réflexion à ceux qui sont féru de connaissances bibliques afin de nous préciser ce point.

carine
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4320
Localisation : France
Inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Perversion narcissique, manipulation - Page 3 Empty Re: Perversion narcissique, manipulation

Message par P12345 le Lun 14 Avr 2014 - 11:59

Mélusine,
j'ai vécu dans un pays "jungien" très longtemps et "ce n'était pas ça", j'ai fait pas mal de thérapies dans cette veine qui m'ont enfoncée encore plus.
Je ne crois plus qu'on projette son "ombre" sur les autres mais que le mal existe en réalité car nous sommes des créatures marquées par le péché.
En adorant nos faux dieux (l' Occident se détourne du Vrai Dieu) comme l'ego, le plaisir, ou l'argent, nous abimons le lien.
Ce qu'on peut faire c'est essayer de résister au mal : s'efforcer de n'y pas répondre par le mal. L'ombre c'est quand on ne voit plus Dieu.

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 53
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Perversion narcissique, manipulation - Page 3 Empty Re: Perversion narcissique, manipulation

Message par P12345 le Lun 14 Avr 2014 - 12:39

L'ego de l'individu ?
On console bien quelqu'un quand on reconnait l'ampleur du mal subi, ce qui suppose un système de valeurs (absent dans la "neutralité" des psys) et une confiance très humaine dans la parole de celui qui a mal : je crois que cela t'est arrivé, oui .On est aux antipodes de la position sceptique répandue chez les psys qui ne réagissent guère et ont tendance à attribuer l'ampleur de la souffrance aux "projections inconsciente" du patient; le mal objectif, dénonçable, n'existe plus, ce qui est bien commode pour les malfaiteurs. "vous êtes harcelé" n'a pas la même signification que "vous vous sentez harcelé".
Or face au mal c'est de le reconnaitre objectivement qui délivre :
la victime voit reconnu son statut
elle peut pardonner
le bourreau peut s'amender
il peut se distancier, essayer de ne plus pécher.

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 53
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Perversion narcissique, manipulation - Page 3 Empty Re: Perversion narcissique, manipulation

Message par Mélusine le Lun 14 Avr 2014 - 17:48


Le fait que ce soit la sous-race d'hominidés qui est la dominante n'est pas une nouveauté.
En effet, à l’époque des dinosauriens, les mammifères pourtant supérieurs n’étaient pas les dominants.

Philon, si ils étaient dominants, car il sont survécu là ou les dinosaures ont lamentablement échoué...Ils étaient petits et on pu trouver des abris et survivre à l'hiver nucléaire provoqué par la chute de l'asteroide et les nombreuses explosions volcaniques. Et l'espèce humaine a drôlement intérêt à rester humble, unifiée et créative car elle subira les mêmes foudres que les dinosaures....Des dangers provenant du cosmos, il y en a tout plein. Et le danger est également présent avec notre connaissance du nucléaire, qui serait ni plus ni moins un suicide de l'humanité à grande échelle...
Mélusine
Mélusine
Avec Saint Benoit

Féminin Messages : 114
Inscription : 08/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Perversion narcissique, manipulation - Page 3 Empty Re: Perversion narcissique, manipulation

Message par P12345 le Mar 15 Avr 2014 - 10:22

Bon, l'idée d'une insensibilité chez certains est juste.
Nous sommes probablement éloignés de Dieu, atomisés, malheureux,
d'où la fréquence des abus narcissiques de nos enfants
qui deviendront donc eux aussi des égomanes
et auront peu de chance de se repentir
le mal est contagieux.
Dans ce qu'on appelle perversion ou narcissisme, il y a l'insensibilité.
On n'est plus intéressé que par soi.
On réagi pas bien à l'idée qu'on va faire une faute grave, par exemple en quittant femme et enfants pour aller avec celle "qui vous aime vraiment", "qui vous résoud vos problèmes", "avec qui on sera heureux".
Du moment que ça rehausse l'égo !
Il y a cette insensibilité aux peines de ceux qui ne sont que d'un intérêt moindre, du coup on divorce, on refait sa vie "parce que je le vaux bien", parce que le nouveau vous aide sur le chemin de l'épanouissement personnel, etc.

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 53
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Perversion narcissique, manipulation - Page 3 Empty Re: Perversion narcissique, manipulation

Message par P12345 le Mar 15 Avr 2014 - 10:24

En soi ce rapport à l'autre qui se lasse, s'épuise, se tourne vers d'autres sources de gratification, c'est cela le péché que nous devons combattre en nous-même, le vrai travail sur soi c'est de se décentrer de soi.

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 53
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Perversion narcissique, manipulation - Page 3 Empty Re: Perversion narcissique, manipulation

Message par P12345 le Mar 15 Avr 2014 - 10:31

A part ça la photo du chaton me fait craquer, j'aimerais adopter une chatonne pour que notre siamois ne soit pas seul.

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 53
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Perversion narcissique, manipulation - Page 3 Empty Re: Perversion narcissique, manipulation

Message par Mélusine le Mar 15 Avr 2014 - 12:37

Bravo Philon, adopte en un, mais n'oublie pas que le chat est avide de contacts humains, que c'est une nourriture dont il a grand besoin et continue de le VOIR pour ce qu'il est: un être spécial et unique!!!! De cette façon, il tolèrera mieux l'arrivée de ce petit intrus sur son territoire... :-) ( conseil d'une spécialiste des chats qui doit bien avoir lu 100 livres sur la question)
Mélusine
Mélusine
Avec Saint Benoit

Féminin Messages : 114
Inscription : 08/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Perversion narcissique, manipulation - Page 3 Empty Re: Perversion narcissique, manipulation

Message par P12345 le Jeu 17 Avr 2014 - 9:28

Revenons au sujet :
il se peut qu'il y ait dans le "pervers" un enfant blessé mais je pense que la blessure narcissique ne vient pas, comme le professe toute une vulgarisation "psy" simpliste qui trouve une large approbation médiatique (majoritairement féminine) d'un "manque" d'amour.
Mais d'un manque de "père", de sa fonction séparatrice d'avec le monde égotique du bébé.
Le pervers a une âme de nourrisson ("tout m'est dû", "maman et moi c'est tout un") avec un corps d'adulte.
On ne "devient" pas pervers par manque d'amour, on reste pervers par défaut d'éducation.
Le pervets ignore la morale, la logique (une chose ne pouvant pas être et ne pas être), les interdits :
non parce qu'il a manqué d'affection ou qu'on l'aurait trop éloigné de ses sentiments "authentiques" comme le prétend Alice Miller.
Il est méchant parce que rien ne lui a signifié la dure nécessité de DEVOIR apprendre à devenir gentil.
Nous, depuis Rousseau, on croit que l'humain, l'enfant, c'est "bon par nature", que la civilisation, les bornes, les interdits, corrompraient cette merveilleuse spontanéité mais c'est par là, par cet aveuglement, que nos sociétés permissives et égocentrées favorisent les perversions.

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 53
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Perversion narcissique, manipulation - Page 3 Empty Re: Perversion narcissique, manipulation

Message par P12345 le Jeu 17 Avr 2014 - 9:31

Si l'amour des uns pour les autres était inné et naturel, on n'aurait pas eu le Messie pour nous dire de nous aimer les uns les autres.
La perversion c'est quand on évacue cela, quand on croit (tel Jean-Paul Sartre, ancien enfant sans père) que l'homme n'est que parce qu'il se fait seul.
L'humanisation, cela demande l'effort de l'éducation, le travail de la civilisation.

P12345
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1404
Age : 53
Localisation : Vers mon port d'attache
Inscription : 05/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Perversion narcissique, manipulation - Page 3 Empty Re: Perversion narcissique, manipulation

Message par Delsanto le Jeu 17 Avr 2014 - 12:50

@Mélusine a écrit:Bravo Philon, adopte en un, mais n'oublie pas que le chat est avide de contacts humains, que c'est une nourriture dont il a grand besoin et continue de le VOIR pour ce qu'il est: un être spécial et unique!!!! De cette façon, il tolèrera mieux l'arrivée de ce petit intrus sur son territoire... :-) ( conseil d'une spécialiste des chats qui doit bien avoir lu 100 livres sur la question)


Les 500 qui vous restent à lire sont sur leur descendance, je suppose.

Delsanto
En adoration

Masculin Messages : 2530
Inscription : 05/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Perversion narcissique, manipulation - Page 3 Empty Re: Perversion narcissique, manipulation

Message par Mélusine le Jeu 17 Avr 2014 - 13:37

Philon a écrit:En soi ce rapport à l'autre qui se lasse, s'épuise, se tourne vers d'autres sources de gratification, c'est cela le péché que nous devons combattre en nous-même, le vrai travail sur soi c'est de se décentrer de soi.


C'est vrai mais arrive un âge et des épreuves de vie ou t'en peux plus, que tu souhaites t'engager plus que jamais, construire une famille, une communauté, (reconstruire) une société avec quelqu'un ...une seule personne sur terre a généré tout cela en moi, une seule rencontre a permis le jaillissement de cette étincelle dans ma psyché...Et si je ne l'avais pas aimé à la base, rien de tout cela n'aurait été possible...beaucoup se sont essayé avant lui et ont frappé la muraille de Chine ou de glace ou autre élément plus coriace!
Mélusine
Mélusine
Avec Saint Benoit

Féminin Messages : 114
Inscription : 08/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Perversion narcissique, manipulation - Page 3 Empty Re: Perversion narcissique, manipulation

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum