Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -17%
– 50€ sur DYSON V7 MOTORHEAD ORIGIN ...
Voir le deal
249.99 €
Le Deal du moment : -32%
ODR 100€ sur le Pack HP PC Portable – RAM ...
Voir le deal
570.29 €

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ?

Page 4 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Aller en bas

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 Empty Re: Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ?

Message par Gilles le Mer 11 Juil 2012 - 3:30

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 Iran-nucleaireIsraël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 Prime+Minister+Netanyahu+Addresses+Israel+Apxz8Zp5N6wl

7 juillet 2012

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 Bruno

Bruno Tertrais a été récemment l’invité du Centre Consultatif des Relations Juives et Israéliennes (C.E.R.J.I.). Durant son bref séjour au Québec, il a donné plusieurs conférences, notamment à l’Université de Montréal et à la Congrégation Or Hahayim de Côte Saint-Luc, et rencontré des médias québécois et canadiens, des cher­cheurs universitaires et des décideurs politiques.

Israël face à la menace nucléaire iranienne...

Bruno Tertrais nous a livré au cours d’une entrevue ses vues et analyses sur le Dossier nucléaire iranien.

Canadian Jewish News: L’Iran se dotera-t-il bientôt de l’arme nucléaire?

Bruno Tertrais: Plus le temps passe, plus l’Iran s’approche du seuil nucléaire. Mais, en même temps, il est indéniable que les sanctions dé­cré­tées à l’encontre de l’Iran par les Occidentaux font très mal à ce pays. D’abord, ces sanctions ont eu pour effet de ralentir l’activité d’en­ri­chisse­ment d’uranium parce que celles-ci ont rendu plus difficiles les importations par l’Iran d’un certain nombre de composantes et de matériaux dont les ingénieurs et les techniciens iraniens ont absolument besoin pour fabriquer des centrifugeuses. Ce n’est sûrement pas par altruisme que l’Iran est revenu depuis le mois de mars à la table de négociations, en acceptant de discuter de son Programme nucléaire sans conditions. Les sanctions y sont pour quelque chose. En effet, les sanctions imposées à l’Iran depuis la fin de 2011 par les Européens et les États-Unis sont vraiment très dures pour l’économie iranienne. Une de ces mesures coercitives s’est avérée très dommageable pour l’économie iranienne: avoir coupé les banques iraniennes du Réseau bancaire international SWIFT. Ces sanctions affectent durement l’économie iranienne dans son ensemble. L’effet psychologique de ces sanctions a été aussi très délétère: la monnaie iranienne s’est effondrée, un grand mécontentement social sévit dans tout le pays…

C.J.N.: Le scénario d’une attaque mi­li­taire israélienne ou américaine contre les sites nucléaires iraniens vous paraît-il plausible?

Bruno Tertrais: Que les États-Unis et Israël réflé­chissent sérieusement à la manière dont une opération militaire contre les sites nucléaires iraniens serait menée, cela ne fait aucun doute, ce n’est pas que du bluff. Mais, la pro­ba­bi­li­té d’une opération militaire israélienne contre les installations nucléaires iraniennes me semble moins forte que la pro­ba­bi­li­té d’une opération militaire américaine contre ces sites névralgiques. Je ne peux pas imaginer non plus une action multilatérale contre l’Iran, dans le cadre d’un mandat de l’ O.N.U., en dehors d’un scénario vraiment extrême: par exemple le retrait de l’Iran du Traité sur la Non-Prolifération des Armes nucléaires (T.N.P.). À mon avis, si les États-Unis et Israël avaient la preuve d’une avancée rapide de l’Iran vers la construction d’un engin nucléaire, le scénario d’une attaque militaire se concrétiserait rapidement. Mais, à ma connaissance, en dépit du fait que l’Iran n’a cessé depuis trente ans de mentir sur son Programme nucléaire, il n’y a aujourd’hui aucune preuve tangible prouvant que le régime de Téhéran est à la veille de se doter de l’arme nucléaire.

C.J.N.: Le gouvernement israélien pourrait-il lancer une opération mi­li­taire contre l’Iran en dépit de l’absence de consensus qui prévaut dans la classe politique et les milieux militaires et du Renseignement israéliens sur cette question capitale?

Bruno Tertrais: Le seul consensus qui compte, c’est celui du Cabinet de Sécurité israélien, c’est-à-dire celui des quelques personnes qui au sein du gouvernement israélien devront donner leur accord pour qu’une opération militaire contre l’Iran soit déclenchée. Mais, dans une démo­cra­tie comme Israël, on ne peut pas imaginer qu’une opération militaire aussi importante soit l’objet d’une décision autoritaire du seul Premier ministre. L’un des paramètres d’une opération militaire aussi complexe sera de pouvoir compter sur un minimum de soutien de l’opinion publique israélienne. Les anciens responsables gouvernementaux, hauts gradés de Tsahal et Chefs du Renseignement qui expriment publiquement leurs points de vue sur cette épineuse question façonnent aussi l’opinion des Israéliens.

Mais, je crois que le problème le plus important n’est pas celui-là. Le problème majeur auquel les dirigeants d’Israël font face aujourd’hui, c’est que les experts gouvernementaux militaires et du Renseignement israéliens ne peuvent garantir au gouvernement israélien qu’une seule chose: gagner quelques années dans le Dossier nucléaire iranien. J’imagine mal un gouvernement israélien prendre un risque aussi grand seulement pour gagner deux ou trois ans. Aujourd’hui, une action militaire israélienne est moins pro­bable parce que je pense que c’est une décision extrêmement difficile à prendre pour aboutir en fin de compte à un résultat incertain. Est-ce que ce que je dis sera encore valable dans six mois? Je ne le sais pas.

C.J.N.: Nombreux sont les experts des questions politiques iraniennes et géopolitiques moyen-orientales qui af­firment qu’une attaque israélienne ou américaine contre l’Iran aurait pour effet de renforcer la légimité politique du régime de Mahmoud Ahmadinejad: le peuple iranien serait alors enclin à constituer un front commun avec le régime de Téhéran pour faire face à toute éventuelle attaque contre le territoire national iranien. Partagez-vous ce point de vue?

Bruno Tertrais: Il faut faire la différence entre une éventuelle attaque israélienne contre les installations nucléaires iraniennes et une éventuelle attaque américaine contre ces sites. Je crois qu’une attaque israélienne, souhaitée par certains dirigeants iraniens, permettrait à l’Iran de se présenter comme la victime de l’“entité sioniste”. Une attaque américaine aurait une autre connotation, d’autant plus que celle-ci est souhaitée, et serait même approuvée in facto, par les pays arabes sunnites de la péninsule arabique, qui se considèrent aussi très menacés par le Projet nucléaire iranien. Quant à l’effet politique qu’une attaque militaire aurait sur l’opinion publique iranienne, nous avons assisté depuis quelques années à une radicalisation du pouvoir politique iranien qui a rendu peu plausible le scénario d’un peuple iranien faisant corps autour de ses dirigeants. Par ailleurs, un tel scénario a rarement été corroboré par l’Histoire. La vérité c’est que per­sonne ne sait ce qui se passera. Mais, affirmer d’emblée qu’une attaque contre l’Iran serait une opération contre-productive sur le plan politique parce que celle-ci pousserait les Iraniens à se rallier au régime d’Ahmadinehad, me paraît être une conjecture extrêmement audacieuse.

C.J.N.: Quelles seront les conséquences au niveau régional de la crise avec l’Iran?

Bruno Tertrais: Un échec iranien dans le Dossier nucléaire rendrait plus difficile l’application d’une stratégie du régime de Téhéran visant à consolider son hégémonie au Moyen-Orient. Il est indéniable que la possession de l’arme nucléaire par l’Iran renforcerait l’hégémonie de ce pays au Moyen-Orient. Aujourd’hui, l’Iran est dans une position régionale très différente de celle qu’il occupait il y a seulement deux ans. La position régionale de l’Iran s’est con­si­dé­rable­ment affaiblie. Depuis que les “Prin­temps arabes” ont essaimé au Moyen-Orient, l’Iran n’est plus en position de se présenter comme le champion des déshérités et des malheureux dans la région. Désormais, l’Irak, qui est aujourd’hui dans une démarche de souveraineté, a fait comprendre à l’Iran que son influence est un peu excessive sur le territoire irakien. La Syrie est à feu et à sang. Or, le régime de Bashar el-Assad est le seul vrai grand allié de l’Iran dans la région. Pour toutes ces raisons, je crois que l’influence politique et idéologique de l’Iran au Moyen-Orient s’est amoindrie depuis deux ans. Par ailleurs, le Hezbollah a fait aussi comprendre au régime de Mahmoud Ahmadinejad qu’il ne souhaite pas être un jouet ni un pion dans la stratégie iranienne dans la région. Depuis le mois de septembre, il y a eu aussi un tournant dans l’attitude de la Turquie à l’endroit de l’Iran, en particulier à cause de la question syrienne. Depuis, les relations entre Téhéran et Ankara se sont considérablement détériorées. Cet affaiblissement de la position de l’Iran au Moyen-Orient pourrait inciter le régime de Mahmoud Ahmadinejad à accélérer son Programme nucléaire.

Elias Levy, Reporter, Canadian Jewish News

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 2mh9iqi5
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 Empty Re: Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ?

Message par Gilles le Sam 14 Juil 2012 - 11:25

vendredi 13 juillet 2012 09:01

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 7B2FEBD179C7915BF482232AE804F

En Iran, la guerre cybernétique ne fait que commencer...

Depuis les premières attaques mi-2009 de Stuxnet, qui déréglait les systèmes de contrôle des centrifugeuses nécessaires à l'enrichissement d'uranium, l'Iran reste vulnérable, assurent les analystes. Même s'il semble que Téhéran reçoive l'aide de la Russie via des intermédiaires.

Son programme nucléaire "n'est vraiment pas si bien protégé" des attaques informatiques et il sera compliqué pour l'Iran de se protéger contre de nouveaux programmes malveillants, juge David Albright, président de l'Institut pour la science et la sécurité internationale (Isis).

"Avec Stuxnet, les Iraniens ont perdu environ un an. Cela a provoqué une grande confusion. Ils ne savaient pas ce qui leur arrivait", rappelle l'expert, selon qui l'attaque informatique "semble un moyen viable de perturber leur programme".

Les Etats-Unis, soupçonnés avec Israël d'avoir lancé l'attaque, ont toutes les raisons de continuer car elles permettent, comme le feraient les dégâts occasionnés par un bombardement aérien, de retarder le programme nucléaire.

Ces attaques virales risquent de devenir "plus violentes", selon lui. D'autres virus pourraient provoquer la fermeture de valves ou envoyer des ordres incorrects aux machines et ainsi entraîner des explosions.

"Je m'attends à voir davantage de sites exploser", estime David Albright. En novembre, un dépôt de missiles avait sauté, faisant 36 morts à la suite d'un sabotage israélo-américain, selon des médias américains.

"Il est bien sûr possible d'envoyer une équipe modifier un système (informatique) afin de le rendre vulnérable, puis d'utiliser un virus plus tard pour déclencher l'attaque", juge David Lindahl, de l'Agence suédoise de recherche de la défense.

Puces vérolées

Une nouvelle attaque virale pourrait consister en l'insertion d'équipements dotés de puces vérolées dans la chaîne industrielle, via un agent ou un employé manipulé, ou bien de cibler les logiciels de diagnostic utilisés pour déterminer le niveau d'enrichissement afin qu'il renvoient des données fantaisistes.

Mais certains experts en sécurité informatique soupçonnent les Russes d'aider l'Iran à renforcer ses défenses informatiques et d'avoir notamment permis à Téhéran de déterminer l'origine de Stuxnet.

"Les Iraniens ne l'auraient jamais compris tout seuls", assure James Lewis expert au Centre pour les études internationales et stratégiques (CSIS).

Des bombardements aériens "comportent plus de risque de déstabilisation de la région et entraîneraient vraisemblablement un conflit avec la Syrie. Sur internet, c'est bien plus propre", plaide James Lewis.

D'autant que malgré les soupçons se portant sur Washington et Tel Aviv, les attaques virales permettent de "nier de façon plausible" en être à l'origine, selon lui.

En repoussant les limites de la cyberguerre, les Etats-Unis prennent toutefois le risque d'une riposte et de voir leurs systèmes informatiques à leur tour pris pour cible.

"Ce qui rend Stuxnet unique, c'est qu'il a permis de passer du stade de la perturbation à celui de la destruction", observe Sean McGurk, consultant informatique et ancien du département de la Sécurité intérieure.

Le ver informatique était également novateur en ce qu'il s'en prenait à une cible spécifique, ignorant les autres systèmes.

"Répéter quelque chose comme Stuxnet ou Flame sera bien plus difficile parce que les Iraniens vont dépenser beaucoup d'énergie à tenter d'enrayer ces activités", explique David Lindahl. "Mais le défenseur doit boucher tous les trous alors que l'attaquant n'a besoin que d'en trouver un".

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 Logo-afp_008D000000032521
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 Empty Re: Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ?

Message par Gilles le Dim 15 Juil 2012 - 11:57

Samedi 14 juillet 2012

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 4highres_00000403054134

Iran : Le chef spirituel a appelé le peuple à se préparer à la guerre !

Le chef spirituel iranien, l'ayatollah Ali Khamenei a appelé la population du pays pour la première fois à se préparer à la guerre et la fin du monde. Ce message a été fait dans une déclaration récente aux Iraniens. Khamenei a également exhorté les fidèles à attendre l'arrivée de l'Imam Mahdi. Dans la croyance chiite, il devrait venir au jour du jugement pour sauver le monde et la création d'un ordre mondial islamique. affraid affraid affraid

Khamenei a déclaré que le devoir de les Iraniens - « se préparer à l'arrivée d'un grand chef ». « Sous la direction d'Allah et avec Son aide invisible, nous ferons de sorte que la civilisation islamique l'emportera dans le monde. C'est notre destin » a déclaré l'ayatollah. Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 393539

Selon des rapports publiés par les médias iraniens récemment, les autorités distribuent une brochure « Les six derniers mois » parmi ses soldats, en les encourageant à se préparer à l'arrivée de l'imam et à l'opposition à l'Occident qui gagne une puissance nucléaire.


Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 Logo_fre

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 2mh9iqi5
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 Empty Re: Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ?

Message par Gilles le Mar 17 Juil 2012 - 3:11

Mis à jour le: 16 juillet 2012 07:45

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 214815-premier-ministre-israelien-benjamin-netanyahou

Les États-Unis empêcheront l'Iran d'avoir l'arme nucléaire, dit Clinton

En visite en Israël, la secrétaire d'État américaine Hillary Clinton a réaffirmé lundi que les États-Unis mobiliseraient tous les moyens à leur disposition pour empêcher l'Iran d'accéder à l'arme nucléaire.

« Nous utiliserons toutes les composantes de la puissance américaine pour empêcher l'Iran d'accéder à l'arme nucléaire », a-t-elle déclaré après une rencontre avec le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou.

« En raison de nos efforts pour rallier la communauté internationale, l'Iran est soumis à des pressions plus fortes que jamais », a ajouté la secrétaire d'État américaine.

La déclaration d'Hilary Clinton vise à rassurer Israël, qui maintient l'ambiguïté sur son programme nucléaire et présente celui de l'Iran comme une menace pour son existence.

Tel-Aviv s'appuie sur les déclarations répétées des dirigeants de la République islamique prônant la disparition d'Israël.

La secrétaire d'État a rappelé que les « propositions de l'Iran dans le cadre des négociations du groupe 5+1(les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU [États-Unis, Russie, Chine, France et Royaume-Uni plus l'Allemagne] et l'Iran n'étaient pas acceptables ».

Les derniers pourparlers à Moscou les 19 et 20 juin se sont achevés sur un constat d'échec.

L'Iran a été sommé d'arrêter l'enrichissement d'uranium à 20 %, d'échanger son stock d'uranium enrichi contre du combustible nucléaire dont il a besoin pour un programme civil, et de fermer l'usine souterraine de Fordo.

Dans le cadre d'une tournée dans la région, Hillary Clinton était plus tôt en Égypte où elle a rencontré le nouveau président islamiste et les autorités militaires. La situation dans ce pays inquiète le voisin israélien, qui craint la montée des islamistes dans une Égypte considérée comme un acteur central au Proche-orient.

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 82A7A1FB5DDC7ADC29E937D49CF58 avec AFP et Reuters
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 Empty Re: Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ?

Message par Gilles le Ven 20 Juil 2012 - 16:39

vendredi, 20 juillet 2012 11:32

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 279d4306c6367a9c97e3acdfa43ab471_XL

Guerre contre l'Iran : Brzezinski met en garde la Maison Blanche

IRIB- L'ancien conseiller à la sécurité national US a mis en garde la Maison Blanche contre "une guerre anti iranienne qui aurait des conséquences stratégiques graves et reviendrait trop couteux aux Américains".

"Déclencher une autre guerre au Moyen Orient sera dévastateur pour l'économie américaine; ce sera une guerre qui durera des années et qui créera instabilité et inflation pour l'Amérique""la fermeture du détroit d'Hormuz même pour un court laps de temps coûtera trop cher à l'économie américaine y enclencher un conflit sera tout autant calamiteux, a t-il dit sur News Max TV.

"Si cette guerre venait à avoir lieu, le contribuable américain devrait se préparer à payer entre 5à 10 dollars pour un gallon d'essence". Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 393539

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 French-irib-radio-logo-150x80
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 Empty Re: Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ?

Message par Gilles le Dim 22 Juil 2012 - 3:34

Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 Empty Re: Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ?

Message par Gilles le Lun 23 Juil 2012 - 13:51

Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 Empty Re: Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ?

Message par Audifax le Lun 23 Juil 2012 - 18:49

Ça me fait de la peine, j'avais deux copains iraniens dans ma classe et jamais je ne pourrais cesser de penser à eux quand je vois tout ceci.

Et bien cher Gilles ce sujet semble vous tenir particulièrement à cœur, avec vous pas besoin de se lever de son canapé, on est servis sur demande, et encore, par anticipation! Laughing
Audifax
Audifax
Combat avec l'Archange Michel

Masculin Messages : 1166
Inscription : 06/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 Empty Re: Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ?

Message par Gilles le Ven 27 Juil 2012 - 21:25

Publié le : 27 juillet 2012

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 Barak

Ehud Barak : Israël est prêt à y aller seul, en Iran !

Le ministre de la Défense Ehud Barak a averti mercredi que Jérusalem est « déterminée à faire tout ce qu’elle peut pour empêcher l’Iran de devenir une puissance nucléaire. »

Je suis « pleinement conscient des difficultés et des complexités impliquées pour empêcher l’Iran d’atteindre des armes nucléaires, » a affirmé Barak aux diplômés du Collège Tsahal de la sécurité nationale.

Israël est confronté à « des décisions difficiles et fatidiques » concernant les méthodes à appliquer pour empêcher le programme nucléaire iranien de venir à terme.

Barak a ensuite déclaré : « avoir à faire face au défi d’un Iran possédant des bombes nucléaires serait de nombreuses fois plus complexe, dangereux et coûteux, tant en termes de vie humaines qu’en termes de ressources pour d’une frappe préventive. »

« Mais un regard sur les faits nous amène non seulement à reconsidérer nos calculs mais aussi à avancer sur notre chemin vers une plus grande confiance. »

Barak a ajouté: « Les Iraniens sont déterminés à continuer de tromper le monde entier, afin de parvenir à obtenir des armes nucléaires. Celui qui en veut la preuve a juste besoin de regarder les négociations sur les derniers mois, y compris les plus récents pourparlers à Moscou. »

Il a qualifié le programme nucléaire iranien « de défi unique » pour Israël, « avec le potentiel de se développer en une menace existentielle. »

Barak a déclaré qu’Israël conserverait la responsabilité de sa propre sécurité, plutôt que de dépendre d’autres Etats, tels que les États-Unis.

Se référant aux deux dernières années de changements tumultueux dans la région, Barak a déclaré que le « soi-disant printemps arabe » est peu à peu devenu un « été islamique, » un développement qui « nous enseigne que dans le moment de vérité, nous ne pouvons compter sur nous-mêmes. »

Le ministre de la Défense a insisté sur le fait que « l’Amérique comprend que le gouvernement d’Israël – et lui seul – détient la responsabilité ultime des décisions qui touchent la sécurité et l’avenir de l’Etat d’Israël ».

Elinor Cohen-Aouat – JSSNews

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 Logo-JSS-240x160
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 Empty Re: Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ?

Message par Gilles le Mer 1 Aoû 2012 - 15:16

Mis à jour le: 1 août 2012 06:21

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 573090-nous-devons-epuiser-tous

Panetta en Israël exclut l'option militaire dans l'immédiat contre l'Iran...

Le secrétaire américain à la Défense Leon Panetta a exclu mercredi le recours à une option militaire dans l'immédiat contre les installations nucléaires iraniennes lors d'une conférence de presse avec son homologue israélien Ehud Barak.

"Nous devons épuiser tous les efforts" avant de recourir à l'option militaire, a affirmé M. Panetta à Ashkelon dans le sud d'Israël lors d'une visite d'un site du système antiroquettes "Iron Dome" (Dôme de fer), financé en partie par les Etats-Unis.

Il faisait notamment allusion aux sanctions économiques et aux pressions diplomatiques exercées sur l'Iran pour qu'il abandonne son programme nucléaire.

M. Panetta a également proclamé que l'engagement des Etats-Unis pour la "sécurité d'Israël et de ses habitants était solide comme un roc".

"Il est de ma responsabilité en tant que Secrétaire d'Etat à la Défense de fournir une large gamme d'options, y compris des options militaires au cas où la diplomatie échouerait. Le président Barack Obama a clairement fait savoir qu'empêcher l'Iran de se doter de l'arme nucléaire constitue une priorité pour la sécurité nationale des Etats-Unis et que toutes les options sont sur la table", a ajouté M. Panetta.

M. Barak a pour sa part estimé que "la probabilité que l'Iran renonce à son programme (nucléaire) est extrêmement faible", réaffirmant que la "décision ultime" concernant une éventuelle attaque israélienne contre l'Iran relevait "uniquement du gouvernement israélien".

"Il est important de noter qu'au moment où l'on recourt aux sanctions et à la diplomatie, les Iraniens continuent quotidiennement à enrichir l'uranium nécessaire pour leur armes. Nous avons clairement quelque chose à perdre en laissant ainsi le temps passer", a ajouté M. Barak.

Lundi, M. Panetta avait estimé que les sanctions imposées par la communauté internationale avaient "un réel impact sur l'économie iranienne" et ce "même si les résultats peuvent ne pas paraître évidents pour le moment".

M. Netanyahu, beaucoup plus sceptique sur l'impact des sanctions, a pour sa part affirmé mardi qu'il n'avait pas encore pris de décision concernant une éventuelle attaque contre l'Iran, soulignant que le "sort d'Israël dépend uniquement de nous et d'aucun autre pays, aussi amical soit-il".

© 2012 AFP

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 2mh9iqi5
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 Empty Re: Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ?

Message par Gilles le Jeu 2 Aoû 2012 - 21:59

Publié le : 2 août 2012

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 Halev

Ephraïm Halévy : « si j’étais Iranien, je serais mort de peur »

« Si j’étais Iranien, j’aurais très peur des 12 prochaines semaines », a lancé au New York Times le Memouneh (chef) du Mossad, Ephraïm Halévy. Il faisait bien entendu référence aux attaques possibles sur les installations militaires et nucléaires iraniennes.

Un commentaire qui a été fait alors que le Guide spirituel iranien déclarait la semaine dernière « prévoir une guerre pour septembre ou octobre. »

Autre signe fort : les Etats-Unis pensent que dans 18 mois, la République islamique et son programme d’armement nucléaire auront atteint « un stade critique ».

Le tout, couronné de visites officielles et secrètes à Jérusalem, de dignitaires politiques ou militaires américains, pour tenter de faire reculer Israël d’une possible frappe préventive.

Selon l’article du Times, Halévy a fondé son point de vue sur plusieurs informations :
- Israël préfère faire la guerre en hiver (donc la commencer en fin d’été),
- Benjamin Netanyahu, qui n’est pas le plus grand fan d’Obama, pense que cette opération permettra à Romney de gagner la Maison Blanche,
- Les Iraniens sont déjà très loin dans leurs recherches et Israël ne veut plus attendre.


L’article cite également des responsables américains qui disent que « lors des discussions privées, les Israéliens sont moins agressifs que quand ils parlent dans la presse. »

« Plus les Israéliens menacent, plus on répond que nous prenons soin du dossier », affirme par exemple Martin Indyk, un ancien ambassadeur américain en Israël et directeur de la politique étrangère à la Brookings Institution.

Il n’en demeure pas moins que plusieurs représentants les plus haut-gradés de l’institution militaire américaine ont visité Jérusalem ces drnières semaines, y compris Panetta et Tom Donillon.

« Les visiteurs sont en fait des baby-sitters qui veulent être sûrs que les enfants ne font pas de bétises », explique Efraim Inbar, le directeur de l’Institut Begin-Sadate d’études stratégiques.

David Makovsky, de l’Institut de Washington pour la Politique au Proche-Orient, a déclaré au journal qu’ »Israël a besoin de croire que l’on est pas à minuit moins deux. Si Israël est tellement convaincu que sa fenêtre d’action se referme, alors il va tout faire pour agrandir cette fenêtre. Alors les Américains reviennent à la charge, et disent ‘tenez, voilà quelque chose dont vous avez besoin… Mais promettez de ne pas l’utiliser avant quelques mois…’ »

Washington est « soucieux de prévenir une attaque israélienne » sur l’Iran, à la fois pour éviter une crise majeure de politique étrangère pendant la campagne présidentielle et de peur qu’une telle frappe puisse déclencher une guerre impliquant le monde entier…

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 Logo

Gilles. Ville de Québec - Canada Shocked Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 353286
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 Empty Re: Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ?

Message par Gilles le Sam 4 Aoû 2012 - 12:07

le 3/08/2012

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 Benjamin-netanayou-567319-jpg_389484

Benjamin Netanyahou prêt à bombarder l'Iran ?

Et si Israël acceptait de suivre les préconisations du très belligérant Benjamin Netanyahou ? Qu'arriverait-il si l'État hébreu bombardait l'Iran que le monde soupçonne de se fournir en uranium enrichi ? Un écrivain israélien ouvre la boîte de pandore...

"Qui veux la paix, prépare la guerre", nous dit l'adage. Conseil que semble respecter à la lettre le premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou. Dans un climat de tentions perpétuelles depuis plusieurs décennies, le Moyen-Orient, véritable casse-tête diplomatico-militaire, a le don de plonger dans un abîme de perplexité les diplomates les plus aguerris. La région est en proie depuis quelques années, à une menace inédite. Ce casse-tête diplomatique et militaire, c'est le danger nucléaire. C'est à celui-qui agitera avec le plus d'énergie le drapeau faisant état de sa force de frappe. À celui qui affirmera avec le plus de virulence qu'il possède l'arme ultime. Et si à ce petit jeu très malin, l'Iran se montre le plus braillard, il n'est peut-être pas le plus dangereux. Son voisin israélien, lui, ne se contente pas de dire à qui veut l'entendre qu'il enrichi son uranium. L'État hébreu est depuis longtemps en possession d'armes de destruction massive. Et voulant donner tort à l'un des mythes fondateurs du judaïsme, le premier Ministre Benjamin Netanyahou, ne serait pas contre l'idée de faire triompher Goliath contre David, rabattant son caquet une bonne fois pour toute à l'impudent Iran.

L'auteur et journaliste israélien David Grossman, n'est pas connu pour son goût du consensualisme. L'éditorial qu'il signe aujourd'hui dans le journal d'opposition Haaretz le prouve bien. L'écrivain, établi un scénario catastrophe dont les criminels et les victimes ne sont pas forcément ceux que l'on croit. L'homme de lettres, féroce, taille un costume trois pièces en tapant sans distinction aucune sur tous les partis en présence. Grossman, franc-tireur courageux dit de l'équipe Obama qu'elle "supplie presque Israël" de lui laisser l'honneur d'envahir l'Iran. Que si les États-Unis interdisent encore à Israël de mener une attaque contre le pays voisin, c'est parce qu'ils "craignent l'impact qu'une attaque pourrait avoir sur le prix du pétrole et sur les élections". L'auteur prend bien sûr très au sérieux la menace iranienne. "L'Iran doté de l'arme nucléaire représente sans l'ombre d'un doute un danger réel, qui n'est pas le produit de l'imagination du gouvernement israélien". C'est toutefois à Netanyahou que Grossman réserve ses critiques les plus acerbes. Qualifiant le premier Ministre, à qui nulle personnalité politique n'ose s'opposer frontalement, d' "autocrate (…) à la conception du monde extrême, rigide et obtus", l'écrivain met en garde ses compatriotes.

Mais contre quoi exactement ? Contre la confiance aveugle qu'accordent les israéliens à la vision pour trop manichéenne d'un homme au pouvoir depuis longtemps maintenant, considéré par l'auteur comme un va-t-en guerre imprudent et intolérant. Ce que Grossman attend, c'est un minimum de discernement de la part non seulement de ses compatriotes qui "gardent les yeux bien fermés pour ne pas voir " l'acte irréparable auquel Netanyahou pourrait bientôt se livrer, et surtout des membres de la Knesset, clef de voûte du gouvernement israélien. Il en existe, selon l'auteur, au sein de la classe politique qui préfèrent se taire. Par esprit de loyauté ? par soumission ? Grossman s'interroge : "pourquoi ne protestent-ils pas maintenant, tant que cela est encore possible ?". Dans une dernière et violente saillie l'auteur affirme : "nous ne prendrons pas le parti de cette vision mégalomane, cette vision catastrophiste et messianiste du monde". Voilà qui est dit. Si les desseins de la majorité israélienne ne sont pour le moment que des supposition, l'éditorial a au moins le mérite de remettre les idées en place, d'ouvrir le champ des possibles. Si l'Iran peut montrer les crocs, Israël, lui peut mordre et causer de très sévères dégâts dans la région.

Quand Georges W. Bush prédisait une troisième guerre mondiale venue du Moyen-Orient, c'est peut-être Benjamin Netanyou qui pourrait lui donner corps.

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 Grossman128

L'auteur humaniste David Grossman, ne va pas se faire beaucoup d'amis au sein de la classe politique israélienne !

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 2mh9iqi5
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 Empty Re: Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ?

Message par Gilles le Sam 4 Aoû 2012 - 17:59

2012-08-04 18:35:51

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 375146_le-negociateur-en-chef-iranien-sur-le-programme-nucleaire-controverse-de-teheran-said-jalili-le-19-juin-2012-a-moscou

Problème nucléaire de l'Iran: l'Iran presse les pays occidentaux de donner une réponse"claire"

Lors d'une conversation téléphonique avec Catherine Ashton, Haute Représentante de l'Union européenne (UE) pour les affaires étrangères, le représentant principal de l'Iran sur la négociation nucléaire, Sayeed Jalili, a demandé aux pays occidentaux de donner une réponse"claire"aux propositions du gouvernement iranien sur le problème nucléaire de l'Iran.

Selon la presse iranienne, Catherine Ashton a annoncé qu'elle allait échanger ses vues avec des pays concernant ce sujet et qu'elle donnera une réponse à la partie iranienne d'ici à deux semaines.
Le gouvernement iranien considère que la clé du problème nucléaire réside dans l'attitude des pays occidentaux. Ils doivent tout d'abord reconnaître le droit de l'Iran à l'enrichissement d'uranium, et lever leurs sanctions imposées à l'Iran. Dans ce contexte l'Iran prendra des mesures comme récompense. Shocked

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 CRI_logo

Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 Empty Re: Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ?

Message par Gilles le Dim 5 Aoû 2012 - 12:38

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 Israel_iran_invasion

Une analyse très intéressante :

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 Div_fleche_anim

B192-La guerre de Gog et Magog. « Blog de Henri Viaud-Murat



Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 Gilles
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 Empty Re: Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ?

Message par l43275 le Dim 5 Aoû 2012 - 14:02

Oui très intéressant.De plus le Gog et Magog est dans le message de Dozulé

Extrait de l'Extase du 2 novembre 1973
"Vous vivez le temps du suprême effort du mal contre le Christ.
Satan est délié de sa prison.Il occupe la face entière de la terre.
Gog et Magog sont nombre est incalculable.
Quoi qu'il arrive, ne vous inquiétez pas.Tous seront jetés dans le feu pour les siècles des siècles.

Cordialement dans le Christ-Roi Maitre des NATIONS

l43275
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2202
Inscription : 15/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 Empty Re: Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ?

Message par Audifax le Dim 5 Aoû 2012 - 18:27

@Gilles

Merci beaucoup pour les infos! Very Happy Ceci-dit je viens de découvrir complètement par hasard qu'un dénommé Henri Viaud-Murat a traduit en français le blog d'un ancien catholique devenu protestant, un blog qui fait de la "réinfo" pour les catholiques...
Audifax
Audifax
Combat avec l'Archange Michel

Masculin Messages : 1166
Inscription : 06/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 Empty Re: Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ?

Message par JONATAN le Dim 5 Aoû 2012 - 22:30

@Gilles a écrit:Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 Israel_iran_invasion

Une analyse très intéressante :

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 Div_fleche_anim

B192-La guerre de Gog et Magog. « Blog de Henri Viaud-Murat





Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 Gilles
Gilles,
L'étude sur Gog et Magog est captivante. Merci Sûr les événements s'enchaînent. L'apostasie prend de l'ampleur, et le règne de l'antéchrist est en chemin.
JONATAN
JONATAN
JONATAN
Va recevoir Jésus Christ

Masculin Messages : 45
Age : 59
Localisation : MARSEILLE
Inscription : 04/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 Empty Re: Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ?

Message par Monarque94 le Dim 5 Aoû 2012 - 23:07

Pour moi y manque qu'elle que chose l’état Israël,Syrie,Turquie,iraq,Arabie saoudite et de l'autre cote Iran et la Jordanie et peut être l’Afghanistan je vois gog et Magog plutôt comme sa.Parce que vu ce qui ce passe en Syrie au moment ou l'on parle je pense que la Syrie va tombe plus vite qu'on le croit c'est mon avis.

Monarque94
J'adore l'Eucharistie
J'adore l'Eucharistie

Masculin Messages : 287
Age : 29
Localisation : Ile de France,val de marne,Villeneuve Saint Georges
Inscription : 11/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 Empty Re: Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ?

Message par Charles-Edouard le Lun 6 Aoû 2012 - 12:18

le 23 mai!!! Pourquoi attendre aussi longtemps?!
A mon avis avec ce qui se passe en Syrie, cela se passera autrement...

Charles-Edouard
Grand Emérite du combat contre l'antichrist

Masculin Messages : 17606
Age : 37
Localisation : Ile de France, Nord, Bretagne
Inscription : 25/05/2005

http://armeeprovidence.populus.org/

Revenir en haut Aller en bas

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 Empty Re: Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ?

Message par Monarque94 le Lun 6 Aoû 2012 - 15:08

@Charles-Edouard a écrit:le 23 mai!!! Pourquoi attendre aussi longtemps?!
A mon avis avec ce qui se passe en Syrie, cela se passera autrement...


Comment sa le 23 mai et qu'est ce qui va se passe en Syrie qu'elle est votre avis sur le sujet.

Monarque94
J'adore l'Eucharistie
J'adore l'Eucharistie

Masculin Messages : 287
Age : 29
Localisation : Ile de France,val de marne,Villeneuve Saint Georges
Inscription : 11/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 Empty Re: Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ?

Message par Gilles le Lun 6 Aoû 2012 - 16:41

Il s'agit du 23 mai dernier... C'était le début des pourparlers entre l'Iran et les grandes puissances.

Je suis incapable d'effacer le sondage ! Shocked

Fraternellement...

Gilles. Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 335916
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 Empty Re: Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ?

Message par Monarque94 le Lun 6 Aoû 2012 - 16:56

@Gilles a écrit:Il s'agit du 23 mai dernier... C'était le début des pourparlers entre l'Iran et les grandes puissances.

Je suis incapable d'effacer le sondage ! Shocked

Fraternellement...

Gilles. Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 335916


D'accord je comprend mieux maintenant.

Monarque94
J'adore l'Eucharistie
J'adore l'Eucharistie

Masculin Messages : 287
Age : 29
Localisation : Ile de France,val de marne,Villeneuve Saint Georges
Inscription : 11/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 Empty Re: Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ?

Message par Charles-Edouard le Lun 6 Aoû 2012 - 23:57

A Gilles,

J'ai clos le sondage, j'ai essayé de rajouté 2012 mais je ne peut pas.
Je pensé que ce serait pour 23 mai 2013.

Charles-Edouard
Grand Emérite du combat contre l'antichrist

Masculin Messages : 17606
Age : 37
Localisation : Ile de France, Nord, Bretagne
Inscription : 25/05/2005

http://armeeprovidence.populus.org/

Revenir en haut Aller en bas

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 Empty Re: Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ?

Message par Charles-Edouard le Mar 7 Aoû 2012 - 0:09

Je pense que Jésus interviendrai si l'Iran bombarderai Jérusalem...
Bach88 m'avait dit que Dieu interviendrai et ne laisserai pas faire.
Je croit que c'est marqué dans la Bible Apocalypse?

Charles-Edouard
Grand Emérite du combat contre l'antichrist

Masculin Messages : 17606
Age : 37
Localisation : Ile de France, Nord, Bretagne
Inscription : 25/05/2005

http://armeeprovidence.populus.org/

Revenir en haut Aller en bas

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 Empty Re: Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ?

Message par Monarque94 le Mar 7 Aoû 2012 - 0:34

Pour info je crois que l’état Israël est en position force a l'heure actuel faut arrêté de faire passer cette état pour ce qu'il n'est pas ce qui veut dire un faible ensuite dieu a dit que Jérusalem serait pas détruit si dieu dit c'est que c'est vrai donc pas de discutions la dessus mais le reste du pays y peut y avoir des dégâts et sa c'est pas impossible.

Monarque94
J'adore l'Eucharistie
J'adore l'Eucharistie

Masculin Messages : 287
Age : 29
Localisation : Ile de France,val de marne,Villeneuve Saint Georges
Inscription : 11/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 Empty Re: Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ?

Message par bach88 le Mar 7 Aoû 2012 - 11:34

zacharie 14
2 Je rassemblerai toutes les nations pour qu'elles attaquent Jérusalem ; La ville sera prise, les maisons seront pillées, et les femmes violées ; La moitié de la ville ira en captivité, Mais le reste du peuple ne sera pas exterminé de la ville.
3 L'Éternel paraîtra, et il combattra ces nations, Comme il combat au jour de la bataille.
4 Ses pieds se poseront en ce jour sur la montagne des oliviers, Qui est vis-à-vis de Jérusalem, du côté de l'orient ; La montagne des oliviers se fendra par le milieu, à l'orient et à l'occident, Et il se formera une très grande vallée : Une moitié de la montagne reculera vers le septentrion, Et une moitié vers le midi.
5 Vous fuirez alors dans la vallée de mes montagnes, Car la vallée des montagnes s'étendra jusqu'à Atzel ; Vous fuirez comme vous avez fui devant le tremblement de terre, Au temps d'Ozias, roi de Juda. Et l'Éternel, mon Dieu, viendra, et tous ses saints avec lui.
bach88
bach88
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1556
Localisation : israel
Inscription : 18/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 Empty Re: Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ?

Message par Monarque94 le Mar 7 Aoû 2012 - 16:56

Quand je dit détruit je pense plus a raser de la surface de la terre et sa dieu ne le permettra pas.

Monarque94
J'adore l'Eucharistie
J'adore l'Eucharistie

Masculin Messages : 287
Age : 29
Localisation : Ile de France,val de marne,Villeneuve Saint Georges
Inscription : 11/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 Empty Re: Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ?

Message par Gilles le Mer 8 Aoû 2012 - 15:27

09:29 08/08/2012

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 187188613

Iran: une frappe israélienne serait lourde de menaces (Primakov)

MOSCOU, 8 août - Une frappe israélienne contre les sites nucléaires iraniens entraînerait de graves menaces pour l'ensemble de la région, a estimé l'ex-premier ministre russe et expert du Proche-Orient Evgueni Primakov dans une interview publiée mercredi par le quotidien Rossiïskaïa Gazeta.

"Pour Téhéran, les conséquences d'une frappe aérienne, - car il ne s'agit pas d'une opération terrestre, - pourraient s'avérer insignifiantes. Dans deux ans, l'Iran s'en remettra, sortira du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires et se dotera sans aucune doute de sa propre arme de destruction massive", a indiqué M.Primakov.

"Les Etats-Unis ne veulent pas que l'Iran soit frappé maintenant, à l'approche de l'élection présidentielle américaine. Ils retiennent Israël.

Mais il faut se rendre compte du fait qu'il y a de différentes forces et de différentes positions au sein des administrations israélienne comme américaine, et il est difficile de dire quelle approche s'imposera", a déclaré l'ancien chef du gouvernement russe.

Plusieurs pays occidentaux, Etats-Unis en tête, soupçonnent l'Iran de chercher à se doter de l'arme nucléaire sous couvert d'un programme civil mené, selon Téhéran, à des fins pacifiques. Depuis 2003, le groupe des six médiateurs internationaux conjointement avec l'Agence international d'énergie atomique (AIEA) cherchent à persuader l'Iran d'abandonner ses activités nucléaires.

Pour sa part, Israël considère le programme nucléaire iranien comme une menace pour son existence et n'exclut pas la possibilité d'une attaque militaire contre Téhéran.

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 Logo_rianovosti
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 25236
Age : 65
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 Empty Re: Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ?

Message par Charles-Edouard le Ven 10 Aoû 2012 - 23:13

En tous cas le journal d'information "le point" titré ceci:
Israel serait sur le point de frapper l'Iran:
https://lepeupledelapaix.forumactif.com/t16739-israel-serait-sur-le-point-de-frapper-l-iran
Et si cela se ferait pendant les JO? ce serai pas anodin, vu certains symboles...

Charles-Edouard
Grand Emérite du combat contre l'antichrist

Masculin Messages : 17606
Age : 37
Localisation : Ile de France, Nord, Bretagne
Inscription : 25/05/2005

http://armeeprovidence.populus.org/

Revenir en haut Aller en bas

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 Empty Re: Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ?

Message par vinz 109 le Sam 11 Aoû 2012 - 0:06

Non je ne crois pas. Cela détournerait les regards et les pertes publicitaires seraient trop énormes.
vinz 109
vinz 109
Avec Saint Joseph

Messages : 1334
Inscription : 26/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ? - Page 4 Empty Re: Israël - Iran - États-Unis : Une issue positive possible ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum