Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

LES INDULGENCES.....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LES INDULGENCES.....

Message par p13843 le Sam 23 Juin 2007 - 21:36


Notions sur les indulgences:NOUS LES OUBLIONS SOUVENT.POURTANT,C'EST UN GRAND TRÉSOR.....(Patre blessé)



  1. – Nature des Indulgences
    " Les Indulgences sont la rémission, devant Dieu, de la peine temporelle due aux péchés déjà pardonnés " (Canon 911), rémission accordée par l’Eglise en dehors du sacrement de Pénitence.
    D’une part, il est certain que la peine temporelle méritée par nos péchés n’est pas toujours remise entièrement par l’absolution et la pénitence sacramentelles.
    D’autre part, il est également certain que les satisfactions surabondantes de N.-S. Jésus-Christ, de la Sainte Vierge et des Saints, constituent un trésor immense qui est à la disposition de l’Eglise, puisque son divin Fondateur lui a dit : " Tout ce que vous délierez sur la terre sera délié dans le ciel. " (Matth., XVI, 19).
    Or, par les Indulgences, " l’Eglise puise dans ce trésor et applique ces satisfactions aux vivants par manière d’absolution et aux défunts par manière de suffrage. " (C. 911).
    Il y a deux sortes d’indulgences : l’indulgence plénière, qui remet toutes les peines temporelles dues aux péchés déjà pardonnés, si les dispositions de l’âme sont parfaites, et l’indulgence partielle, qui n’en remet qu’une partie.
    L’indulgence plénière est accordée de telle sorte que si quelqu’un ne la gagne pas tout entière, il en gagne cependant une partie proportionnée à ses dispositions. (C. 926).
    L’indulgence plénière, à moins que le contraire ne soit exprimé, ne peut se gagner qu’une fois le même jour, quand même on renouvellerait plusieurs fois l’œuvre prescrite. (C. 928, § 2).
    On peut gagner des indulgences pour soi ou pour les défunts, mais non pour d’autres personnes en vie. (C. 930).
    Toutes les indulgences accordées par le Souverain Pontife sont applicables aux défunts, à moins d’indication contraire. (C. 930).
  2. – Conditions à remplir pour gagner les indulgences

D’une façon générale, pour gagner une indulgence quelle qu’elle soit :


  1. il faut appartenir au corps de l’Eglise, c’est-à-dire être baptisé et n’être pas excommunié ;
  2. être en état de grâce, du moins au moment où l’on achève les œuvres prescrites ;
  3. avoir l’intention, au moins générale, de gagner les indulgences ;
  4. accomplir intégralement les œuvres prescrites. (C. 925, § 1 et 2). Tout changement qui, dans une prière indulgenciée, en altérerait la substance, priverait des indulgences. (S. Pén. 26 nov. 1934).
____

Les conditions à remplir pour gagner les indulgences plénières sont d’ordinaire :


  1. La confession et la communion.
    La confession peut se faire dans les huit jours qui précèdent ou dans les huit jours qui suivent la fête à laquelle est attachée l’indulgence. (C. 931, § 1).
    La communion peut se faire la veille de la fête ou l’un des jours de l’octave. (C. 931, § 1).
    Les fidèles qui ont l’habitude à moins d’empêchement légitime de s’approcher du sacrement de Pénitence au moins deux fois par mois ou ceux qui en état de grâce et avec une intention droite et pieuse communient cinq ou six fois par semaine peuvent gagner toutes les indulgences qui autrement exigeraient la confession. (Exception pour les indulgences des Jubilés) (C. 931).
    Quand une œuvre est déjà prescrite par une loi, par exemple la messe du dimanche, elle ne peut compter pour le gain des indulgences, à moins que ce soit dit expressément. Cependant si la pénitence imposée en confession est enrichie d’indulgences, elle peut en même temps compter pour la pénitence et pour le gain des indulgences. (C. 932).
    Plusieurs indulgences peuvent être attachées à un seul et même objet ou endroit, à différents titres ; mais on ne peut gagner plusieurs indulgences par une seule et même œuvre à laquelle ces indulgences seraient attachées à des titres différents, à moins qu’il s’agisse de la confession et de la communion ou que ce soit concédé expressément. (C. 933).
  2. La visite d’une église ou d’un oratoire public, (ou pour les ayants droit, un oratoire semi-public), et pour les personnes vivant en communauté, la chapelle de la maison, si l’Ordinaire permet d’y satisfaire à l’obligation d’entendre la messe.
    Le temps utile pour la visite d’une église (ou d’un oratoire autorisé) à l’occasion d’une fête, va de la veille à midi jusqu’au soir de la fête, à minuit. (C.923).
    Si l’on fait plusieurs visites successives pour gagner plusieurs indulgences plénières, il faut sortir réellement de l’église entre chaque visite.
  3. Les prières aux intentions du Souverain Pontife, durant cette visite à l’église.



  1. Si ces prières sont spécifiées, ce sont celles-là qu’il faut réciter.
  2. Si ces prières ne sont pas spécifiées, on doit, pour gagner une indulgence plénière, réciter un Pater, un Ave et un Gloria, ou faire d’autres prières équivalentes, même mentales. (S. Pénit. 20 sept. 1933).

Cependant s’il s’agit d’indulgences plénières toties quoties (c’est-à-dire à gagner le même jour autant de fois que l’on fait de visites, comme celles de la Portioncule ou du 2 novembre), on doit alors réciter six Pater, Ave et Gloria à chaque visite. (S Pénit. 15 juill. 1930).
Si plusieurs personnes récitent les prières prescrites en alternant, ou si l’une d’entre elles les récite seule tandis que les autres suivent mentalement, c’est suffisant pour le gain des indulgences. (C. 934, § 3).
Les indulgences attachées aux oraisons jaculatoires, et aux invocations peuvent être gagnées, même si on les récite mentalement. (S. Pénit, 7 déc. 1933).
Chaque fois qu’un travail manuel ou tout autre motif plausible empêcherait de tenir en main le chapelet pour la récitation du rosaire ou le crucifix pour le chemin de la croix, on peut gagner les indulgences attachées à ces exercices, pourvu que pendant la récitation des prières prescrites, on porte sur soi le chapelet ou le crucifix. (S. Pénit., 9 nov. 1933).
Les confesseurs peuvent changer en d’autres œuvres les œuvres prescrites, en faveur des personnes qui seraient légitimement empêchées de les accomplir. (C. 935).
Les indulgences attachées à des exercices qui supposent divers actes à accomplir le même jour ou à des jours différents (triduums, neuvaines) ne peuvent, sauf indication contraire, être gagnées qu’au moment où tous ces exercices sont terminés.
Les indulgences attachées à des fêtes (ou à des neuvaines et triduums qui se célèbrent avant ou après la fête, ou durant son octave) sont reportées au jours où ces fêtes sont légitimement transférées.
Si la fête transférée a un office avec messe sans solennité extérieure, il est requis pour le gain des indulgences que la translation soit définitive.
Si la fête a une solennité extérieure, même la translation temporaire donne droit aux indulgences. (C. 922).
Par exercice publics, il faut entendre ceux que les fidèles font en commun dans les églises ou oratoire autorisés. Dans les autres cas, ces exercices sont considérés comme privés.

p13843
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2010
Inscription : 06/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES INDULGENCES.....

Message par p13843 le Sam 23 Juin 2007 - 21:39


1 - Oraisons jaculatoires

5 ans d’indulgence

Dieu tout-puissant et éternel, donnez-nous un accroissement de foi, d’espérance et de charité ; et pour que nous méritions d’avoir part à vos promesses, faites-nous aimer ce que vous commandez. Par le Christ Notre-Seigneur. Ainsi soit-il. (Missel Rom.).
Pl. ch. m., c.o.
500 jours chacune

Que la très juste, très haute et très aimable volonté de Dieu soit faite, louée et à jamais exaltée en toutes choses.
Pl. ch. m., c.o. et à l’art. de la m.
======================================
De tout cœur et de bouche, nous vous confessons, nous vous louons et nous vous bénissons, vous Dieu le Père Incréé, vous le Fils unique, vous le Saint-Esprit Consolateur, sainte et indivisible Trinité (Missel Rom.).
Pl. ch. m., c.o.
======================================
Enseignez-moi, Seigneur, à faire votre volonté, parce que vous êtes mon Dieu. (Ps. CXLII, 10).
Pl. ch. m., c.o.

======================================
Au Roi des siècles, Immortel et Invisible, à Dieu seul, honneur et gloire dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il. (Brév. Rom.)
Pl. ch. m., c.o.

======================================
Seigneur, augmentez en nous la foi. (Luc, XVII,5).
Pl. ch. m., c.o.

======================================
Dieu saint, Dieu fort, Dieu Immortel, ayez pitié de nous.
Pl. ch. m., c.o.
======================================
A vous la louange, à vous la gloire, à vous l’action de grâces dans les siècles éternels, ô bienheureuse Trinité. (Missel Rom.)
Pl. ch. m., c.o.
======================================
Louange, gloire, sagesse, action de grâces, honneur, puissance et force soient à notre Dieu pour les siècles des siècles. Ainsi soit-il. (Apoc., VII, 12).
Pl. ch. m., c.o.

======================================
Gardez-moi, Seigneur, comme la prunelle de l’œil ; à l’ombre de vos ailes protégez-moi. (Ps. XVI, Cool.
Pl. ch. m., c.o.

======================================
Seigneur, je remets mon âme entre vos mains. (Ps. XXX, 6).
Pl. ch. m., c.o.

======================================
Dieu, venez à mon aide ; Seigneur, hâtez vous de me secourir. (Ps. LXIX, 2)
Pl. ch. m., c.o.

======================================
Daignez, Seigneur, nous garder sans péché pendant ce jour (ou cette nuit). (Hymn. Ambr.)
Pl. ch. m., c.o.

======================================
Seigneur, ne nous traitez pas selon les péchés que nous avons commis, et ne nous châtiez pas selon nos iniquités. (Ps. CII, 10).
Pl. ch. m., c.o.

======================================
Seigneur, ne gardez pas le souvenir de nos iniquités passées ; et pour l’honneur de votre nom, pardonnez-nous nos péchés. (Ps. LVIII, 8-9).
Pl. ch. m., c.o.

======================================
Envoyez, Seigneur, des ouvriers dans votre moisson. (Missel Rom.).
Pl. ch. m., c.o.

======================================
Seigneur tout-puissant, qui permettez le mal pour en retirer le bien, écoutez nos humbles prières par lesquelles nous vous demandons de nous demeurer fidèles jusqu’à la mort, nous conformant toujours à votre très sainte volonté.
======================================
Que le nom du Seigneur soit béni ! (En entendant un blasphème).
======================================
Dieu, soyez propice au pécheur que je suis. (Luc, XVIII, 13).
======================================
O Dieu, vous êtes tout-puissant, faites de moi un saint. (S. Alph. De Lig.).
======================================
Seigneur, délivrez-moi de mes ennemis. (Ps. LVIII. 2).
======================================
Nations, louez toutes le Seigneur ; louez-le tous, ô peuples. Car grande est sa miséricorde pour nous et la fidélité du Seigneur demeure éternellement. (Ps. CXVI, Laudate Dominum.).
3 ans dans un exercice public et pl. ch. m., c.o.

300 jours

O Seigneur, envoyez de saints prêtres et de fervent religieux à votre Eglise.
======================================
Pour que vous daigniez ramener tous les égarés à l’unité de l’Eglise, et conduire tous les infidèles à la lumière de l’Evangile : nous vous prions, Seigneur, écoutez-nous. (Brév. Rom.)
======================================
Daignez, Seigneur, accorder la vie éternelle à tous ceux qui nous ont fait du bien, à cause de votre nom. (Brév. Rom.).
======================================
Saint, Saint, Saint est le Seigneur Dieu des armées : les cieux et la terre sont remplis de votre gloire. (Missel Rom.).
======================================
Mon Dieu, faites l’unité des esprits dans la vérité, et l’union des cœurs dans la charité.
======================================
O très sainte Trinité, je vous adore habitant dans mon âme par votre grâce.
O très sainte Trinité, habitant dans mon âme par votre grâce, faites que je vous aime de plus en plus.
O très sainte Trinité, habitant en mon âme par votre grâce, sanctifiez-moi de plus en plus.
Demeurez avec moi, Seigneur, soyez ma vraie joie.
300 jours pour chaque invocation, même séparément.
======================================
Mon Dieu, répandez vos bénédictions et vos miséricordes sur toutes les personnes et sur les âmes du purgatoire pour lesquelles, par charité, par reconnaissance ou par amitié, je dois et veux prier. Ainsi soit-il.
======================================
Nous vous rendons grâces, ô Dieu tout-puissant, pour tous vos bienfaits. Vous qui vivez et régnez dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.
======================================
Faites, Seigneur, que mon cœur soit immaculé, afin que je ne sois pas confondu.
======================================
Daignez humilier les ennemis de la Sainte Eglise, nous vous supplions, écoutez-nous. (Rituel. Rom.).
======================================
Enseignez-moi, Seigneur, la bonté la discipline et la science, car j’ai cru à vos commandements. (Ps. CXVIII, 66).
======================================
De la mort subite et imprévue, délivrez-nous, Seigneur.
======================================
Mon Dieu, je crois en vous, j’espère en vous, je vous aime par-dessus tout, de toute mon âme, de tout mon cœur, de toutes mes forces ; je vous aime parce que vous êtes infiniment bon et digne d’être aimé ; et parce que je vous aime, je me repens de tout mon cœur de vous avoir offensé : ayez pitié de moi qui suis pécheur. Ainsi soit-il.
======================================
Mon Dieu, je vous aime.
======================================
Je crois en vous, j’espère en vous, je vous aime, je vous adore, Bienheureuse Trinité, un seul Dieu, ayez pitié de moi, maintenant et à l’heure de ma mort et sauvez-moi.
======================================
Père éternel, par le sang très précieux de Jésus Christ glorifiez son très saint Nom, selon les désirs de son Cœur adorable.
Pl. ch. m., c.o.
======================================
Au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit. Ainsi soit-il. (En faisant le signe de la croix avec de l’eau bénite : 300 jours ; sans eau bénite : 100 jours). N'OUBLIER PAS NOS CHERES AMES DU PURGATOIRE.Patre blessé

p13843
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2010
Inscription : 06/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES INDULGENCES.....

Message par Invité le Ven 9 Mai 2014 - 17:07

L'année jubilaire a permis à un grand nombre de fidèles de redécouvrir ce trésor de l'Église que sont les indulgences.

Les quelques lignes qui suivent ont pour but de rappeler à chacun que les indulgences peuvent être gagnées tout au long de l'année.

Il existe en effet nombre d'occasions que nous laissons passer, faute d'y penser en les accomplissant ; ou que nous pourrions faire en plus dans notre vie quotidienne sans qu’elles nous coûtent beaucoup. Nombre de bienfaits sont donc à notre portée tant pour notre âme que pour celui des âmes du purgatoire trop souvent oubliées dans nos intentions.




Notions sur l'indulgence

"Indulgence : c'est une remise devant Dieu de la peine temporelle due pour les péchés, déjà effacées quant à la faute, que le fidèle, bien disposé (et à certaines conditions déterminées) reçoit pour lui ou pour les âmes défuntes." (Code de droit canonique de 1983, canon 992)

Les indulgences sont dites partielles ou plénières selon qu'elles libèrent en partie ou totalement de la peine temporelle due pour les péchés. (Canon 993).




Conditions générales pour obtenir une indulgence plénière

Pour avoir capacité à gagner des indulgences, il faut être baptisé, non excommunié et en état de grâce.

Pour qu'un sujet gagne des indulgences, il doit avoir l'intention de les gagner et accomplir les œuvres prescrites.

L'indulgence plénière ne peut être acquise qu'une seule fois par jour.

Pour gagner une indulgence plénière les conditions générales sont :
être en état de grâce
refuser tout attachement au péché (même véniel)
accomplir l'œuvre prescrite dans le temps prescrit (s’il une œuvre est attachée à un jour particulier)
confession sacramentelle (au moins 8 jours avant ou 8 jours après l'œuvre accomplie)
avoir communié le jour même
prier aux intentions du Souverain Pontife (même de façon générale).




Les différentes occasions d’obtenir une indulgence plénière

Nous nous bornerons ici à rappeler les diverses occasions dans lesquelles on peut obtenir une indulgence plénière.




Acte de consécration des familles.

Une indulgence plénière est accordée aux membres d'une famille le jour où l'on accomplit pour la première fois le rite de sa consécration au Sacré Cœur de Jésus ou à la Sainte Famille, si possible en présence d'un prêtre ou d'un diacre, en récitant pieusement une prière légitimement approuvée devant l'image du Sacré Cœur ou de la Sainte Famille.




Acte de Consécration du genre humain au Christ Roi.

Une indulgence plénière est accordée au fidèle qui, en la solennité de Notre Seigneur Jésus Christ Roi de l'Univers (dernier Dimanche d'octobre), récite publiquement l'acte de Consécration du genre humain au Christ Roi (qui commence ainsi : "Très doux Jésus, Rédempteur du genre humain…").




Acte de réparation.

Une indulgence plénière est accordée au fidèle qui, en la solennité du Sacré Cœur de Jésus, récite publiquement l'acte de réparation prévu.




Bénédiction Pontificale "Urbi et Orbi" (Dimanche de Pâques).

Une indulgence plénière est accordée au fidèle qui reçoit avec dévotion la bénédiction donnée par le Souverain Pontife "Urbi et Orbi" ("à la Ville et au Monde"), ceci même si, pour un motif raisonnable, il ne peut être présent mais qu’il suit ce rite avec l'esprit recueilli à la télévision ou à la radio.




Adoration et procession eucharistiques

Une indulgence plénière est accordée au fidèle qui :
1. visite le Saint Sacrement pour l'adorer pendant au moins une demi-heure ;
2. le Jeudi Saint, au cours de la déposition solennelle du Saint Sacrement à l'issue de la Messe "in Cena Domini", récite pieusement les strophes du "Tantum Ergo".
3. participe pieusement à la procession eucharistique solennelle lors de la solennité du "Corps et du Sang du Christ", qu'elle se déroule à l'intérieur d'un édifice sacré ou à l'extérieur.




Communion Eucharistique et spirituelle

Une indulgence plénière est accordée au fidèle qui :
1. s'approche pour la première fois de la Sainte Table ou qui assiste pieusement à la première Communion d'un autre personne ;
2. Pendant le Carême récite pieusement un vendredi, après la communion, la prière " Me voici, ô Bon et très Doux Jésus " devant la représentation de Jésus crucifié (image ou crucifix).




Exercices spirituels

Une indulgence plénière est accordée au fidèle qui, pendant au moins trois jours entiers, se consacre aux exercices spirituels.




A l'article de la mort

Si le prêtre ne peut pas être présent auprès d'un mourant, ce dernier peut cependant recevoir l'indulgence plénière "in articulo mortis" pourvu qu'il soit bien disposé et qu'il ait récité quelque prière durant sa vie ; dans ce cas l'Église supplée aux trois conditions habituellement requises pour l'indulgence plénière. Pour acquérir cette indulgence, il est recommandé d'utiliser un crucifix ou une croix.

N.B. Le fidèle, vue la circonstance, peut recevoir cette indulgence plénière même s'il a déjà gagné ce jour là une autre indulgence plénière.

Il sera bon de prévenir les personnes en danger mortel de cette disposition de l'Église si elles ne peuvent être assistées à temps par un prêtre catholique.




En mémoire de la Passion et de la Mort du Seigneur.

Une indulgence plénière est accordée au fidèle qui :
1. le Vendredi Saint, participe pieusement à l'adoration de la Croix au cours de l'office liturgique solennel ;
2. accomplit le pieux exercice du chemin de Croix (ou celui qui s'unit pieusement à celui célébré par le Souverain Pontife retransmis par télévision ou radio- dans le cas où le fidèle ne peut pas se déplacer).




Rosaire.

Une indulgence plénière est accordée au fidèle qui récite pieusement le rosaire dans une église, un oratoire, ou en famille, dans une communauté religieuse, et en général lorsque plusieurs se retrouvent pour une fin honnête. (Par exemple un rosaire récité à plusieurs en voiture).




Prières de supplication et d'action de grâce.

Une indulgence plénière est accordée au fidèle qui participe dévotement dans une église ou un oratoire au chant ou à la récitation de :
l'hymne "Veni Creator" le premier de l'an pour implorer l'aide divine pour tout le cours de l'année, ou encore en la solennité de la Pentecôte ;
l'hymne "Te Deum" le dernier jour de l'année, en action de grâce à Dieu pour tous les bienfaits reçus au long de l'année.




Première Messe des prêtres et célébrations jubilaires des ordinations

Une indulgence plénière est accordée
1. au prêtre qui célèbre sa première Messe en présence de peuple au jour fixé ;
2. aux fidèles qui assistent avec dévotion à cette Messe ;
3. au prêtre qui célèbrent le 25ème, 50ème, 60ème et 70ème anniversaire de leur ordination sacerdotale et qui auront renouvelé devant Dieu la résolution d'accomplir fidèlement les devoirs de leur vocation ;
4. 'aux fidèles qui assistent dévotement à la célébration de la Messe de ce jubilé.




Profession de Foi

Une indulgence plénière est accordée au fidèle qui dans la célébration de la Vigile Pascale ou le jour anniversaire de leur baptême, renouvelle les promesses du Baptême selon une formule légitimement approuvée.




Pour les fidèles défunts.

Une indulgence plénière, applicable seulement aux âmes du purgatoire, est accordée au fidèle qui :
1. visite dévotement un cimetière et prie pour les défunts, ne serait-ce que mentalement, entre le 1er et le 8 novembre. (On peut donc gagner une indulgence par jour pendant ces 8 jours en se rendant tous ces jours au cimetière).
2. le jour où est célébrée la commémoration de tous les fidèles défunts, visite pieusement une église ou un oratoire et y récite le " Pater " et le " Credo ".




Lecture de l'Écriture Sainte.

Une indulgence plénière est accordée au fidèle qui lit la Sainte Écriture dans une version approuvée, avec la vénération due à la Parole de Dieu et par manière de lecture spirituelle, pendant au moins une demi-heure.

Si une personne se trouve dans l'impossibilité de lire, une indulgence plénière est accordée si, toutes les autres conditions restant sauves, elle écoute le texte de la sainte Écriture lu par un autre ou au moyen d'instrument vidéo ou audio.




Visite de lieux sacrés.

Une indulgence plénière est accordée au fidèle qui visite en récitant pieusement le "Pater" et le "Credo" (les conditions pour obtenir les indulgences restant sauves) :
1. l'une des 4 Basiliques majeures ;
2. une Basilique mineure : en la solennité des Saints Apôtres Pierre et Paul,
le jour de la solennité du titulaire,
le 2 Août,
une fois dans l'année, un jour au choix du fidèle.

3. l'église cathédrale : en la fête des Saints Pierre et Paul
le jour de la solennité du titulaire
le jour de la fête de la Chaire de Saint Pierre Apôtre (22 février)
le 2 Août

4. un sanctuaire international, national ou diocésain : le jour de la solennité du titulaire
une fois dans l'année, au choix du fidèle
chaque fois qu'il participe à un pèlerinage collectif à ce sanctuaire.

5. l'église paroissiale le jour de la solennité du titulaire
le 2 Août

6. une église ou un autel le jour de leur dédicace.

Pour plus de renseignements, n'hésitez pas à en parler à un prêtre ou à lire le Manuel des indulgences - Normes et concessions Ed. P. Lethielleux, traduit de l'édition Vaticane.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LES INDULGENCES.....

Message par ramaf le Sam 10 Mai 2014 - 9:20

sinon, il y a un petit livre sur les indulgences aux Editions Traditions Monastiques qui est très complet.

udp

ramaf

ramaf
Aime la Bible

Masculin Messages : 13
Inscription : 11/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES INDULGENCES.....

Message par Invité le Ven 12 Déc 2014 - 21:09

rappel des Conditions générales pour obtenir une indulgence plénière

Pour avoir capacité à gagner des indulgences, il faut être baptisé, non excommunié et en état de grâce.

Pour qu'un sujet gagne des indulgences, il doit avoir l'intention de les gagner et accomplir les œuvres prescrites.

L'indulgence plénière ne peut être acquise qu'une seule fois par jour.

Pour gagner une indulgence plénière les conditions générales sont :
être en état de grâce
- refuser tout attachement au péché (même véniel)
- accomplir l'œuvre prescrite dans le temps prescrit (s’il une œuvre est attachée à un jour particulier)
- confession sacramentelle (au moins 8 jours avant ou 8 jours après l'œuvre accomplie)
- avoir communié le jour même
- prier aux intentions du Souverain Pontife (même de façon générale).



quelques prières indulgenciées à faire auprès du st sacrement :


loué et adoré éternellement soit le très saint sacrement.
( indulgence de 300 jours. et plénières une fois par mois)

Soit loué et remercié à tout moment, le très saint et divin sacrement.
( indulgence de 300 jours. et plénières une fois par mois)


je vous adore à tout moment, ô vivant Pain du Ciel, ô grand sacrement.
( indulgence de 300 jours. et plénières une fois par mois)



âme de Jésus-Christ, sanctifiez-moi,
Corps de Jésus-Christ, Sauvez-moi.
Sang de Jésus-Christ, enivrez-moi.
Eau du côté de Jésus-Christ purifiez-moi
Passion de Jésus-Christ, fortifiez-moi
ô bon Jésus, exaucez-moi,
Dans vos Saintes plaies, cachez-moi.
d'être séparé de vous, préservez moi.
Du malin esprit défendez-moi
à ma mort appelez-moi
commandez moi de venir à vous
pour qu'avec vos saints je vous loue, dans les siècles des siècles ainsi-soit-il

( indulgence de 300 jours, 7ans si réciter après la communion et plénières une fois par mois aux conditions ordinaire )


Prière au très Saint Sacrement et au Sacré Cœur

( indulgence de 300 jours. et plénières une fois par mois)


h ! à quel point est arrivée votre excessive charité, Jésus très aimant ! Vousm'avez préparé une nourriture Céleste de votre chair et de votre Sang précieux pour vous donner à moi tout entier. Qui vous à poussé à de tels transport d'amour ? Certes rien autre chose que votre Cœur plein de charité. ô Cœur adorable de mon Jésus, fournaise ardente du divin amour, recevez mon âme dans votre plaie sacrée afin qu'à cette école de Charité, j'aprenne à aimer en retour ce Dieu qui m'a donné des preuve si admirables de sa charité . Ainsi-soit-il
( indulgence de 500 jours. et plénières une fois par mois)


Nous vous adorons, ô Christ, et nous vous bénissons parce que vous avez racheté le monde par votre Sainte Croix. (Bréviaire)
[/b]( indulgence de 3 ans.  aux fidèles qui par amour pour la passion et la mort  de Notre Seigneur réciterons le Je crois en Dieu suivi de cette prière , il est concédé une indulgence de 10 ans.  et plénière une fois par mois aux conditions ordinaires)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum