Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com
Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -67%
– 67% sur le Ventilateur sur pied OCEANIC ...
Voir le deal
16 €

La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen

Aller en bas

La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen Empty La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen

Message par n111 le Jeu 5 Avr 2007 - 0:02

La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen 446px-Declaration_of_Human_Rights

La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen est, avec les décrets des 4 et 11 août 1789 sur la suppression des droits féodaux, un des textes fondamentaux votés par l’Assemblée nationale constituante formée à la suite de la réunion des États généraux. Adoptée définitivement le 26 août 1789, c'est l'un des textes fondateurs de la démocratie et de la liberté en France. Citée dans le préambule de la Constitution du 4 octobre 1958, elle a valeur constitutionnelle dans la Ve République depuis les décisions des 16 juillet 1971 et 27 décembre 1973 du Conseil constitutionnel: elle fait partie du bloc de constitutionnalité.

Elle a été proposée à l'Assemblée nationale française par le Marquis de La Fayette.

Elle comporte un préambule et 17 articles qui mêlent des dispositions concernant l’individu et la Nation. Les droits dits de la première génération qu'elle définit sont essentiellement reliés à la liberté, sous toutes ses formes (premier des droits naturels et imprescriptibles). Elle s'oppose en cela aux autres générations de droits qui recherchent de plus en plus l'égalité matérielle.

Le concept de droits de l'homme est ancien, mais il a évolué pendant l’Histoire. Des droits naturels ou intrinsèques à l'homme sont déjà explicitement mentionnés dans des textes religieux (comme les Dix Commandements qui reconnaissent le droit à la vie, à l'honneur, etc.), littéraires (comme la pièce de théâtre Antigone de Sophocle (naît en 495 ou 496 av. J.-C.), ou purement philosophiques (comme dans les textes de l’école de pensée des stoïciens).

En particulier, le Cylindre de Cyrus (VIe s. av. J-C) est largement mentionné comme la "première charte des droits de l'homme". En 1971, l'ONU l'a traduit en toutes ses langues officielles. Le cylindre décrète les thèmes normaux de la règle persane : tolérance religieuse, abolition de l'esclavage, liberté de choix de profession et expansion d'empire.

Un événement marquant dans cette évolution a été la Magna Carta (1215), considérée dans le monde anglo-saxon comme la base du concept actuel de droit de l'homme.

La première déclaration des droits de l’homme de l’époque moderne est celle de l’État de Virginie (États-Unis), écrit par George Mason et adopté par la Convention de Virginie le 12 juin 1776 (appelée en anglais le Bill of Rights).

Elle a été largement copiée par Thomas Jefferson pour la déclaration des droits de l’homme inclue dans la Déclaration d’Indépendance des États-unis (4 juillet 1776), par les autres colonies pour la rédaction de leurs déclarations des droits de l’homme, et par l’Assemblée française pour la Déclaration française des Droits de l’homme et du citoyen, ainsi qu'elle aura inspiré largement la Déclaration universelle des Droits de l'Homme votée par l'ONU en 1948.

Genèse et contenu [modifier]

L’Assemblée nationale, dès qu’elle s’est déclarée constituante, décide de rédiger une déclaration. La discussion débute le 9 juillet et débouche sur un vote le 26 août 1789, sous l’influence des leaders du tiers état et de la Noblesse libérale. Ratifiée seulement le 5 octobre par Louis XVI sous la pression de l’Assemblée et du peuple accouru à Versailles, la déclaration de 1789 servira de préambule à la première Constitution de la Révolution française, adoptée en 1791. Elle est promulguée par le roi le 3 novembre 1789.

Les constituants jugent nécessaire de voter un texte contenant les principes généraux de valeur souveraine légitimant leur action. Ce texte résume aussi leur programme et prépare le travail constitutionnel.

Au niveau du contenu, la DDHC s’inspire des déclarations des droits précédant les Constitutions des différents États américains, elles-mêmes inspirées de la tradition de Locke (Du Gouvernement civil, 1690) et Montesquieu (De l’Esprit des Lois, 1750). La Déclaration des Droits de l'homme et du citoyen s’inspire aussi des thèmes des remontrances des Parlements. Elle résume l’individualisme libéral développé au cours des siècles. C’est une œuvre de circonstance, une proclamation universelle, un texte tourné vers le passé avec pour objectif précis d’abolir idéologiquement l’Ancien régime.

Elle pose les vrais principes de la société, base de la nouvelle légitimité. Chaque article condamne les principes, les institutions, les pratiques de l’Ancien régime (absolutisme, administration centralisée, système criminel d’Ancien régime) : « La souveraineté réside dans la Nation ». La Déclaration des Droits de l'homme et du citoyen légitime la rébellion des députés contre la monarchie en déclarant droits imprescriptibles de l’homme la « résistance à l’oppression ».

Elle a une portée universelle et orientée vers l’avenir. Les constituants déclarent quels sont les droits qui appartiennent à tout individu de par la nature même (Préambule : « droits inhérents à la nature humaine » et ce ne sont pas des droits créés par les Révolutionnaires, mais constatés). C’est l’aboutissement de la philosophie des Lumières du XVIIIe siècle tournée vers l’universalisme et l’abstraction.

Le Préambule a été rédigé sous l’influence de Mirabeau, et de Mounier, député du Tiers qui a fait adopter le serment du Jeu de Paume, chef des « Monarchiens », partisan d’une Monarchie constitutionnelle à l’anglaise. Mirabeau joue un double jeu car il protège et affirme avec force les principes de la Révolution mais touche de l’argent de la Monarchie pour protéger les intérêts de celle-ci. L’invocation à l’ « Être suprême » a été rajoutée au cours des séances pour tenir compte des convictions chrétiennes de presque tous les citoyens. Le préambule se prolonge dans l’article 2 qui énumère les droits naturels et imprescriptibles de l’homme, présentés selon la conception du libéralisme du XVIIIe siècle :

* la liberté,
* la propriété,
* la sûreté,
* la résistance à l'oppression.

Ces droits naturels et imprescriptibles sont antérieurs aux pouvoirs établis, ils sont considérés comme applicables en tout temps et en tout lieu.

De nombreux articles sont consacrés à la liberté : l’article 1er (« Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits », les articles 4 et 5 (qui cherchent à définir et à circonscrire la liberté, limitée seulement par la loi et définie par « tout ce qui ne nuit pas à autrui »), les articles 7, 8 et 9 (qui précisent les caractères de la liberté individuelle : présomption d’innocence, non rétroactivité de la loi), les articles 10 et 11 (liberté d’opinion, de presse, de conscience). L’égalité est affirmée à l’article 1er, l’égalité devant l’impôt à l’article 13 (satisfaction des revendications dans les cahiers de doléances), l’égalité face à la loi à l’article 6 (égalité dans l’accès aux charges publiques sans autres distinctions que les capacités individuelles).

La propriété est un droit individuel inviolable et sacré (article 2). Selon l’article 17, « Nul ne peut être privé de la propriété sauf nécessité publique légalement constatée et sous condition d’une juste et préalable indemnité ». Les articles qui définissent le citoyen dans l’organisation du système politique sont beaucoup plus vagues, et orientés par la défiance vis-à-vis de l’Ancien régime. Selon l’article 6, la loi est l’expression de la volonté générale, l’expression de la souveraineté, source des pouvoirs publics, qui sont divisés selon l’article 16 (séparation des pouvoirs). Selon l’article 13, l’impôt est voté par la Nation ou ses représentants. Selon l’article 15, les agents publics sont responsables de leur administration puisque la société a le droit de leur en demander compte. Il n’est pas question par contre de droits sociaux, qui découlent d'une définition différente du mot "droit": la DDHC détermine la légitimité des actes, alors que les droits sociaux définissent des garanties matérielles.

Postérité du texte [modifier]

Cette Déclaration des droits de l'homme et du citoyen ouvre la voie vers les régimes futurs sans que les rédacteurs ne s’en aperçoivent. Elle rend un son très nettement laïc. Toute la conception du pouvoir et de l’homme est étrangère à la tradition chrétienne (paradoxe dans la France profondément chrétienne). Elle rend un son très républicain : les mots de « citoyen » et de « Nation » remplacent les mots de « Roi » ou « Monarchie ». Pourtant, les rédacteurs ne pensent pas encore à la République. Elle rend un son démocratique : l’égalité juridique est un principe alors que les députés vont s’orienter vers un régime oligarchique. Elle rend un son libertaire : la proclamation du droit à la résistance (droit à la révolte) est un principe commandé pour justifier la Révolution mais c’est un principe que tout régime doit écarter pour durer.

Les Constituants manient des idées générales, des concepts théoriques bien plus qu’à connaître les conditions concrètes de gouvernement d’un peuple. Ils ont posé des principes qui transcendent leurs vues et leurs intérêts. La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen a une valeur d’espoir pour tous les hommes. Elle est le « credo du Nouvel Âge », mais rien n’est précisé quant à son application concrète. Ce texte sera révéré par tous les régimes qui se rattachent à la tradition républicaine.

La Déclaration de 1789 a inspiré, au XIXe siècle, un grand nombre de textes similaires dans de nombreux pays d’Europe et d’Amérique latine. La tradition révolutionnaire française est également présente dans la Convention européenne des droits de l'homme signée à Rome le 4 novembre 1950.

Mémoire du monde [modifier]

Depuis 2003, l'ensemble des documents divers ayant trait à la proclamation et à l’entrée en vigueur du texte de la Déclaration des Droits de l'homme et du citoyen est classée par l'Unesco sur la Liste Mémoire du monde recensant les collections du patrimoine documentaire d’intérêt universel, dans le but d'en assurer la préservation.

Cet ensemble de documents, qui prennent sens l’un par rapport à l’autre, est conservé par les Archives nationales et la Bibliothèque nationale de France, qui ont fait une proposition de classement conjointe. C’est par leur réunion que l’on comprend la portée tant symbolique que politique de la Déclaration, ainsi que le contexte historique dans lequel elle a été rédigée.

* Les archives possèdent un ensemble de documents, dont la version originale manuscrite de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789. De la confrontation de toutes les variantes existantes du texte de la Déclaration, il ressort que l’on se trouve en présence de six états différents, depuis le début des débats jusqu’à la promulgation de la Constitution de 1791 et non, comme semblent toujours l’indiquer les historiens et le laisser penser la mémoire collective, d’un texte unique. Figure également dans cet ensemble, un billet autographe de Louis XVI portant acceptation du texte précédent: « J’accepte purement et simplement les articles de la Constitution et la Déclaration des Droits de l’Homme que l’Assemblée nationale m’a présentés. Le 5 octobre 1789. Louis ».

* La Bibliothèque nationale possède, quant à elle, la première édition de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen mise au point au cours de l’été 1789 par l’Assemblée nationale à Paris. Cette édition est le premier élément de diffusion auprès de la classe politique ainsi que la première trace imprimée des premiers articles constitutionnels existant en France. Au plan historique, l’importance de cet exemplaire est capitale. Extrait des procès-verbaux de l’Assemblée nationale, des 20, 21, 22, 23, 24, 26 août et 1er octobre 1789, Déclaration des droits de l’homme en société S.l.n.d. (publié par Baudoin, imprimé à Versailles en 1789). Cette pièce complète l’ensemble du Centre historique des Archives nationales. Elle est sans doute la toute première édition des procès-verbaux en question. En effet, Baudoin, membre de l’assemblée du Tiers état de Paris pour l’élection aux États généraux de 1789, avait été nommé imprimeur de l’Assemblée nationale en juin 1789 et avait été chargé de l’édition de l’impression des procès-verbaux des séances.
n111
n111
Avec le Pape François

Messages : 996
Inscription : 18/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen Empty Re: La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen

Message par n111 le Jeu 5 Avr 2007 - 22:59

remarquez l oeil dans le triangle au dessus de la declaration ce qui prouve que c est fait par des francs macons.
n111
n111
Avec le Pape François

Messages : 996
Inscription : 18/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen Empty réponse...

Message par vicflame le Mer 25 Avr 2007 - 23:05

Cher Nico,

Cette déclaration des Droits de l'Homme, historiquement, fut une véritable bénédiction. Exclamation

C'est GRACE A ELLE que nous avons joui d'un minimum de libertés jusqu'à aujourd'hui, triste époque dans laquelle le Nouvel Ordre Mondial tente hélas de les retirer l'une après l'autre aux gens du peuple. Mad

"L'oeil qui voit tout" n'est pas un symbole "maçon". Shocked Il est présent dans de nombreuses cultures et remonte à fort loin. On le nommait à une époque "l'Oeil d'Horus", en référence au dieu égyptien à tête de faucon. Confused

Il serait faux de croire qu'il s'agit d'un symbole proprement maçonnique. L'EGLISE CATHOLIQUE ELLE-MEME A UTILISE CE SYMBOLE (l'oeil de Dieu), notamment dans les écoles. :o Exclamation

Je tiens encore à préciser que ce symbole a été repris et détourné par le Nouvel Ordre Mondial (et non par les maçons... ne confondez pas maçons et N.O.M., s'il vous plaît. Certes, il y a certains maçons au sein du N.O.M. , mais il serait absolument faux de croire que tous les membres du N.O.M. malveillant sont des maçons). Exclamation

Pour en revenir aux droits de l'Homme, il s'agit bien là de la meilleure chose à être sortie de la Révolution française de 1789. Wink

En ce qui concerne les libertés et le respect de l'humain, ce texte est ET RESTE une PREMIERE dans l'histoire. Good!

Il est évidemment facile de comprendre pourquoi les droits de l'Homme sont aussi souvent foulés aux pieds par les immondes DEMONS qui dirigent actuellement, car elles représentent tout ce qui devrait être respecté dans une société réellement démocratique (et le système actuel est tout sauf démocratique).

On remarquera qu'AUCUNE autorité réelle, au niveau international, ne défend ces droits de l'homme (si ce n'est via des déclarations molles et laconiques, dont les démons au pouvoir se moquent). Les droits de l'homme, malheureusement, ne sont pas respectés.

Ce post sur les droits de l'homme était très intéressant. Je vais bientôt vous poster quelque chose d'HYPER IMPORTANT qui se réfère aux droits de l'Homme.

Figurez-vous que la charte des droits de l'homme et du citoyen, dans l'un de ses articles de 1793 si j'ai bonne mémoire, signalait qu'il est du DEVOIR de CHAQUE CITOYEN de FAIRE KLA REVOLUTION A CHAQUE FOIS QU'UNE DE CES LIBERTES ET QU'UN DE CES DROITS DE L'HOMME ETAIT MENACE(E) !!!

Comme par "hasard", cet article si sage et si inspiré a été prestement retiré par les ploutocates ultralibéraux qui ont depuis pris possession du pouvoir ! Mad Mad Mad

Et depuis lors, on a surtout insisté sur le côté atroce et sanguinolent de la Révolution, faisant croire aux citoyens manipulés que rien de bon n'en était sorti... Mad Pas étonnant que plus personne à l'heure actuelle ne sache faire respecter les libertés ni ces fameux droits de l'homme... :boulet: Au 18e siècle, la situation de tentative de suppression des libertés par un pouvoir tyrannique tel que nous le connaissons aurait amené plus d'un mondialiste félon vers un juste châtiment ! :rambo:

La SEULE chose qui sot à regretter, historiquement, c'est qu'il aura fallu que le peuple CREVE DE FAIM AVANT de réaliser qu'il fallait jeter à bas de leur trône ces pourceaux qui profitaient de toutes les richesses (à l'époque, c'étaient les nobles, ensuite, on eut les bourgeois, et à présent c'est l'élite politico-économico-financière... comme quoi, le mal change souvent de forme Twisted Evil ).

Dommage que le capitalisme ultralibéral et consumériste ait pris le dessus sur tout. Car c'est bien CELA (la recherche du pouvoir et du profit qui découle du capitalisme ultralibéral et consumériste) qui a permis le pourrissement l'ensemble du système et qui a détruit les valeurs chrétiennes, la solidarité, la famille etc. Mad Mad Mad

Amicalement, Vic.

vicflame
Contre le nouvel ordre mondial

Messages : 509
Inscription : 12/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen Empty Un autre regret...

Message par vicflame le Mer 25 Avr 2007 - 23:32

Un autre grand regret par rapport aux droits de l'homme : il est dommage qu'on n'ait pas joint à ces droits de l'homme les 10 commandements ainsi que le "aimez-vous les uns les autres" que la Bible et notre Sauveur Jésus nous ont enseignés... On aurait eu alors un traité véritablement incomparable !

Mais que voulez-vous : à l'époque déjà, l'Eglise était gangrenée par la recherche du pouvoir et de l'argent, et les prêtres frayaient avec les puissants et les nobles... Etant donné que la Révolution visait le pouvoir malsain et, par réaction, tous ses sbires et complices, l'Eglise catholique en a également fait les frais (et sans doute de façon justifiée. Comme quoi, le pouvoir et l'argent ne peuvent que mener à la corruption... Shocked), mais malheureusement on a même écarté les valeurs fondatrices de la chrétienté qui, elles, ont toujours été bonnes et n'avaient rien à voir avec les causes de la Révolution. Confused

Entre Dieu et Mammon, il FAUT choisir. Exclamation Les papes, à l'époque, avaient choisi Mammon (cf. la pratique inique et révoltante des indulgences, qui a créé un schisme qui a finalement donné naissance au protestantisme). Twisted Evil Mad Depuis lors, ils n'ont pas dérogé à cette triste ligne de conduite... Crying or Very sad C'est tellement vrai que le Vatican est aujourd'hui un paradis financier et que le Pape actuel (Benoît XVI) se fait des petits copains parmi les crapules du Nouvel Ordre Mondial !
Twisted Evil Crying or Very sad Thumb down :boulet:

Une précision importante par rapport à ce que j'ai dit dans le post précédent : les maçons ont eux aussi utilisé, bien entendu, le symbole de l'oeil qui voit tout. Je voulais simplement signaler dans le post précédent que ce symbole était très loin d'être le seul apanage des francs-maçons. Les Egyptiens utilisaient un symbole très proche (l'oeil d'Horus)... L'Eglise, elle aussi, a utilisé ce symbole... Actuellement, il a encore pris une tout autre dimension (malfaisante) avec le Nouvel Ordre Mondial diabolique...

Vic.

vicflame
Contre le nouvel ordre mondial

Messages : 509
Inscription : 12/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen Empty Re: La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen

Message par Dousig le Lun 29 Oct 2007 - 19:24

Citation : "Au niveau du contenu, la DDHC s’inspire des déclarations des droits précédant les Constitutions des différents États américains, elles-mêmes inspirées de la tradition de Locke (Du Gouvernement civil, 1690) et Montesquieu (De l’Esprit des Lois, 1750). La Déclaration des Droits de l'homme et du citoyen s’inspire aussi des thèmes des remontrances des Parlements."

Montesquieu est un franc-maçon.

Citation : "Le Préambule a été rédigé sous l’influence de Mirabeau, et de Mounier, député du Tiers qui a fait adopter le serment du Jeu de Paume, chef des « Monarchiens », partisan d’une Monarchie constitutionnelle à l’anglaise. Mirabeau joue un double jeu car il protège et affirme avec force les principes de la Révolution mais touche de l’argent de la Monarchie pour protéger les intérêts de celle-ci. L’invocation à l’ « Être suprême » a été rajoutée au cours des séances pour tenir compte des convictions chrétiennes de presque tous les citoyens."

Que viens faire l'Etre suprême dans le coin ?
Comme ceux qui connaissent assez bien la franc-maçonnerie le savent, elle aime à s'entourer de symbolisme connu des seuls initiés, symbolisme aidant à cacher sa véritable identité et la signant pour ceux qui savent.
On remarque aussi le serpent qui entoure les droits de l'homme, symbole franc-maçon. Il y a aussi une ressemblance frappante avec les Tables de la Loi, veut-on dire par là que les Droits de l'Homme remplacent très bien les 10 Commandements ?
Le bonnet phrygien, dont je n'expliciterais pas le sens affreux, se trouve sur la pointe d'une flèche en colonnade.
Les soi-disant Tables des Droits de l'Homme, surmonté de l'oeil dans un triangle suspect, se trouve entourées de colonnes de temple. Temple maçonnique ? Comme le Temple du Roi Salomon, symbolisme très utilisé chez les francs-maçons, où dans le Saint des Saints reposait les Tables de la Loi ?

De toutes façons :

Matthieu 7.17 Tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre porte de mauvais fruits.

Matthieu 7.18 Un bon arbre ne peut porter de mauvais fruits, ni un mauvais arbre porter de bons fruits.

Matthieu 7.19 Tout arbre qui ne porte pas de bons fruits est coupé et jeté au feu.

Matthieu 12.33 Ou dites que l'arbre est bon et que son fruit est bon, ou dites que l'arbre est mauvais et que son fruit est mauvais; car on connaît l'arbre par le fruit.

On connaît les fruits de la Révolution, avec la persécution religieuse, la profanation des lieux de culte, de l'Eglise Sainte-Genevièvre à Paris transformé en Panthéon, du Mont Saint-Michel même etc... es fruits-là sont mauvais, donc les autres fruits, dont la déclaration des droits de l'homme sont mauvais aussi, puisqu'un arbre bon ne peut produire que de bons fruits, les fruits mauvais que des mauvais fruits, alors fruits mauvais et fruits bons ne peuvent être mêlés.
Dousig
Dousig
Aime le Rosaire

Messages : 760
Inscription : 12/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen Empty Re: La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen

Message par marie1 le Mar 30 Oct 2007 - 12:29

Mon Cher Dousig,
Je suis plutôt d'accord avec ce que tu écris...; effectivement la France n'y a pas vraiment gagné avec la montée en puissance de la FM.

Cependant, je nuance un tout petit peu les propos... Si je ne peux qu'être d'accord qu'un bon arbre donne de bons fruits.... je me pose tout de même la question. Quand et comment sommes nous certains d'être de bons arbres ? ne sommes nous pas le plus souvent des arbres de moyenne production : tantôt bons, tantôt mauvais ? ... nous devons nous pousser en avant sans cesse pour ne pas l'oublier.... si tu es sur d'être un "bon arbre" ne souffrirais tu pas alors d'orgueil.... or le péché d'orgueil... n'est ni plus ni moins que la répétition du péché originel.... attention à cela !

Quant aux mauvais arbres ?
Si je pense que la FM induit ses membres en erreur, je ne crois pas que tout membre FM soit une absolue horreur... ni un démon sur terre ! . Il y a surement parmi les FM, des membres qui croient en toute sincérité que ce mouvement est bien.... ce ne sont pas forcément des horreurs..... par contre, une fois leur lavage de cerveau fait... une fois qu'ils ne se maitrisent plus tout à fait eux mêmes..... alors là oui, l'arbre a été gangréné par le ver et ne donnera plus de bons fruits à moins que le traitement....." JESUS "ne lui réouvre les yeux.

Amicalement
marie1
marie1
Avec le Pape François

Messages : 916
Inscription : 02/01/2006

Revenir en haut Aller en bas

La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen Empty Re: La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen

Message par Dousig le Ven 2 Nov 2007 - 16:05

Sûrment nous sommes des arbres de moyenne production, c'est vrai !!!! Je n'y avais pas pensé !!!! Very Happy
Dousig
Dousig
Aime le Rosaire

Messages : 760
Inscription : 12/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen Empty Re: La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen

Message par marie1 le Ven 2 Nov 2007 - 20:53

lol!
marie1
marie1
Avec le Pape François

Messages : 916
Inscription : 02/01/2006

Revenir en haut Aller en bas

La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen Empty Re: La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen

Message par jacques2718 le Sam 26 Juil 2008 - 3:18

C'est bizarre l'amnésie chronique des Français ,sur le Pape martyr Pie VI ,qui n'a jamais été béatifié ?,mort de mauvais traitements et dans des conditions pitoyables,après son arrestation par le général Berthier ,franc-maçon et « Mentor » de Napoléon ?

Pie VI ;né en 1717 ,Pape de 1775 à 1799 ? :joker: jocolor comique comique

jacques2718
J'ai la foi

Messages : 5
Inscription : 25/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen Empty Re: La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen

Message par De l'Alsace à la Lorraine le Sam 26 Juil 2008 - 11:52

@jacques2718 a écrit:C'est bizarre l'amnésie chronique des Français ,sur le Pape martyr Pie VI ,qui n'a jamais été béatifié ?,mort de mauvais traitements et dans des conditions pitoyables,après son arrestation par le général Berthier ,franc-maçon et « Mentor » de Napoléon ?

Pie VI ;né en 1717 ,Pape de 1775 à 1799 ? :joker: jocolor

comique comique
[b]GRAND MERCI JACQUES ! IL EST TEMPS DE SE PLONGER SUR L'HISTOIRE DE CE PAPE MARTYR QUI AURA TRAVERSE LA REVOLUTION FRANCAISE ET TOUTES SES TURBULENCES !

Je pars dans mes recherches historiques ! Mais vous aussi, vous pouvez le faire !

A bientôt
De l'Alsace à la Lorraine
De l'Alsace à la Lorraine
Combat avec Sainte Marie

Féminin Messages : 1711
Localisation : Lorraine
Inscription : 09/11/2007

http://www.apparitionsmariales.org

Revenir en haut Aller en bas

La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen Empty Re: La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen

Message par jules le Ven 19 Sep 2008 - 13:33

mefiez vous de la declaration des droits de l'homme et du citoyen a été mit en place par un complot
en effet ce sont les illuminatis qui ont provoqué la revolution française gràce au ideo des philosophes des lumières


La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen Declaration

Symboles Illuminatis Partout dans le Monde

Comme expliqué ci-dessus, la pyramide représente le type de société dans laquelle on vit, avec à son sommet une élite de personnes qui se considèrent divines et ayants des droits divins sur nous. Il se représente par l’Œil qui voit tout et qui remonte à Horus, le dieu du soleil dans l’ancienne Egypte.

En regardant les symboles ci dessous n’essayez pas vous mentir à vous même. Mais au contraire essayez de voir la vérité, les membres Illuminatis n’iront jamais publiquement et “Demandez notre soutient afin de nous rendre à l’état d’esclave, sur une planète avec un gouvernement mondial dirigé par l’antéchrist, le tout avec une police mondiale et une politique dictatoriale de type Communiste.”

La manière entre eux de communiquer est sous forme de symboles, c’est la même chose pour les religions, les gouvernements, les ordres fraternelles, les drapeaux, les blasons etc… Ils communiquent tous avec l’aide de symboles, de signes et de termes secret. Il faut connaitre le langage avant de pouvoir lire un drapeau ou un blason.
jules
jules
Avec Saint Maximilien Kolbe

Masculin Messages : 77
Age : 29
Localisation : France
Inscription : 11/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen Empty Re: La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen

Message par lau le Ven 19 Sep 2008 - 15:14

C'est passionnant !

Pourriez-vous nous donner des infos sur les blasons et les drapeaux... j'ai déjà lu ça dans un livre intitulé : "le vrai visage de l'Islam". C'est vrai que l'on nous parle souvent de symboles... mais reste à découvrir leur mode de communication secret...

Merci Jules !

Lau

lau
Pour le roi

Messages : 633
Inscription : 08/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen Empty Re: La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen

Message par Marie-Claire.Ferretti le Lun 22 Déc 2008 - 17:01

La revolution Française c'est les Françs-Maçons qui l'on faite

Marie-Claire.Ferretti
Débutant

Messages : 1
Inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen Empty Re: La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen

Message par Charles-Edouard le Mer 24 Déc 2008 - 11:44

Bonjour Marie Claire, oui nous le savons mais peut-être avez vous des sources à nous apporter?

Charles-Edouard
Grand Emérite du combat contre l'antichrist

Masculin Messages : 17605
Age : 37
Localisation : Ile de France, Nord, Bretagne
Inscription : 25/05/2005

http://armeeprovidence.populus.org/

Revenir en haut Aller en bas

La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen Empty Re: La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum