Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

Bioéthique : le Grand Orient attaque l'église catholique

Aller en bas

Bioéthique : le Grand Orient attaque l'église catholique

Message par violaine le Sam 28 Mai 2011 - 21:55

Bioéthique : Le Grand Orient attaque l'Eglise catholique

Par Jean-Marie Guénois le 25 mai 2011 16h29 | Lien permanent | Commentaires (Cool


Cela faisait longtemps que le Grand-Orient, première obédience de la Franc-Maçonnerie en France n'avait pas attaqué frontalement l'Eglise catholique. Par un communiqué, publié le 25 mai, cette obédience connue pour son combat constant pour une stricte laïcité, "s'étonne et s'inquiète" des "réactions' de l'Eglise catholique (lire note précédente), quant à la révision des lois de bioéthique discutées en ce moment à l'Assemblée nationale.
Le communiqué critique explicitement la phrase du cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris qui a parlé, le 23 mai, lors d'une conférence de presse solennelle, de "recul de civilisation". Cela "dénote un obscurantisme et un mépris des positions éthiques laïques" estime le Grand Orient.
L'obédience reconnaît "à l'Eglise le droit de dire une morale qui concerne ses adeptes" mais elle rappelle que le débat en cours "intéresse le pays tout entier dans la diversité de ses composantes philosophique et religieuses". Avec cette conclusion : "l'Etat est chez lui et l'Eglise doit rester chez elle". Il en va du "respect de la laïcité".
A moins de ne pas connaître la réalité - actuelle - de l'Eglise de France qui n'a rien à voir avec celle de la fin du XIX° siècle, l'accusation "d'obscurantisme et de mépris des positions éthiques laïques" rassurera certains mais ne peut avoir beaucoup de portée pour qui est informé de l'état d'esprit de l'écrasante majorité des catholiques qui s'opposent certes, et par principe, à la "destruction de l'embryon" mais où ne règne pas une vision monolithique sur ces questions et aucune volonté de freiner la recherche scientifique à commencer par les cellules souches adultes.
Quant au "mépris" il est indéniable que l'Eglise catholique est l'un des rares corps organisés à s'être intéressé de près à ces questions et aux différentes positions émises à leur sujet. Notamment pour en débattre comme elle l'a fait, sur un plan local, dans les différents départements. Le président du Comité Consultatif National d'Ethique, Alain Grimfelfd, lui, s'est engagé pour réaliser des débats démocratiques de terrain sur ces questions mais s'est souvent heurté à beaucoup d'indifférences. Le "mépris pour les positions éthiques laïque" n'est peut-être pas là où l'on croit mais plutôt dans une lourde indifférence.
Il est donc curieux qu'une argumentation à exigence rationelle utilise des slogans à l'emporte pièce qui fleurent bon 1905, utiles et sympathiques pour la polémique, mais peu convaincants.
Le second point de l'argumentation est lui, beaucoup plus intéressant puisqu'il touche directement la question de la ligne jaune à franchir ou à ne pas franchir par une entité religieuse quand elle intervient sur une question d'intérêt général. C'est le coeur même de la laïcité.
Au fond, la pointe de la critique exprimée par le Grand Orient est là. Et il apparaît nettement que ce n'est pas tant l'Eglise - que cette obédience combat depuis toujours et sans complexe - qui est visée et à qui l'obédience reconnaît "le droit de dire une morale qui concerne ses adeptes" mais l'Etat.
Lui, l'Etat va devoir effectivement prendre, via le parlement, une décision souveraine, républicaine.
Car il est "chez lui" insiste le communiqué et doit tenir compte de la "diversité" des opinions. Dont - en toute logique - de l'opinion de l'Eglise catholique et des autres religions. Et a fortiori de toutes les familles de pensée qui forment la société.
Mais au moment de la décision, la question pour l'Etat et la République, n'est plus l'étiquette - religieuse ou non - ou la traçabilité idéologique de telle ou telle opinion. Mais plutôt ce que dit vraiment cette opinion et de la solidité de son propos.
Pour ma part je ne vois pas en quoi s'opposer ou non au tri sélectif des embryons qui comportent un risque de maladie ou de handicap comme la fait le cardinal Vingt-Trois relève de la religion ? C'est une question de philosophie et c'est la conscience humaine qui est sollicitée. En sachant que la sélection, en amont, d'un type d'homme à naître, sans défaut, est la définition même de l'eugénisme.

Lien le figaro
avatar
violaine
Avec les anges

Féminin Messages : 6385
Localisation : bretagne
Inscription : 10/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bioéthique : le Grand Orient attaque l'église catholique

Message par azais le Lun 12 Sep 2016 - 10:31

Il est vrai que l'Eglise était et est  bien "tenue " par l'OMERTA ORGANISEE par la FM : les moindres petites voix étaient aussitot châtiées par les Grands Maitres  

[size=14][size=12]https://www.youtube.com/watch?v=9dgLIkbNaNk








SAVANTS TRANSGRESSEURS DE LA LOI DE CREATION
""La cause profonde en est cette prétention à ne dépendre de rien, pas plus d'un ordre naturel que de lois et que d'expérience a de tout temps validées, et s...
YOUTUBE.COM



Conférence en direct de M. Aubrit Saint Pol , qui a un mérite rare : dévoiler le contenu réel de la loi Bioéthique (ou: loi Clonage humain), sa programmation, sa mise en oeuvre, son camouflage et ses complices actifs) ... Voila qui remet en place bien des idées reçues . Je confirme que tout est exact , à quelques détails près .


Les meilleurs défenseurs de la Création, du Créateur, de la famille, de la nature humaine, de la conception humaine, de la vie humaine 
(et des responsables des mouvements qui leur sont associés : Ecologie Humaine, Conseil Episcopal de France , Association  Familiales Catholiques,  Ctés  du renouveau ou autres  versées dans les colloques et commissions bioéthiques sur le web , dans les colloques  et commissions , Alliance Vita , Veilleurs ,  La Manif Pour Tous)  ....
diront :
"c'est grave de diviser en levant ainsi le voile ... "... et dénigreront même le contenu  de la vérité 




Ne peut on pas répondre : peut il y avoir Miséricorde si il n'y a pas prise de conscience ( la première étape des 7 étapes du pardon sacramentel) ... ?

ET en cette année Jubilaire de la Miséricorde , le dira t on assez les Grâces associées supposent pour celui qui souhaite passer ces Portes de la Miséricorde ( les Vierges Sages ...), celles ci supposent, entre autres , le pardon sacramentel
[/size][/size]
avatar
azais
Dans la prière

Masculin Messages : 5309
Age : 67
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum