Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

Où se trouve l'Enfer?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Où se trouve l'Enfer?

Message par Charles-Edouard le Lun 11 Avr - 10:44

Où se trouve l'Enfer?

Voilà plusieurs extraits pour savoir ou se trouve l'Enfer

1.Selon une vision de St Francois d'Assise:
Finalement, ne pouvant ni résister au sommeil ni prier, il se jeta sur son lit pour dormir ; et aussitôt qu'il y eut posé la tête, il fut ravi et mené en esprit sur une très haute montagne où il y avait un abîme très profond, et çà et là des rochers brises et escarpés d'où jaillissaient des aiguilles de diverses hauteurs, en sorte que l'aspect de cet abîme était effroyable à regarder.
Et l'ange qui conduisait ce frère le poussa violemment et le jeta dans cet abîme ; et lui, bondissant et se heurtant d'aiguille en aiguille et de rocher, il arriva enfin au fond de cet abîme, tout rompu et brisé lui semblait-il. Et comme il gisait à terre en si misérable état, celui qui le conduisait dit : « Lève-toi, car il te faut faire encore un grand voyage. » Le frère répond: « Tu me parais un homme très déraisonnable et cruel, toi qui me voit mourant de cette chute qui m'a brisé, et qui me dis : "Lève-toi." »...

2.Ecoutons Kathryn : « En 1976, alors que j’étais à la maison en train de prier, j’ai reçu une visite du Seigneur JESUS CHRIST.
Je pouvais maintenant voir la terre au-dessous de nous. Des sortes d’entonnoirs répartis à différents endroits de la terre jaillissaient en tournoyant autour d’un point central, puis se rétractaient. Ils tournaient très haut au-dessus de la terre, ressemblant à des silhouettes ondulantes, énormes et sales, comme provocantes, qui se mouvaient continuellement. Ils sortaient de partout sur la terre. Qu’est ce que c’est que cela ? demandai je à JESUS. Il me répondit : « ce sont les entrées de l’enfer. Nous allons emprunter l’un de ces passages pour pénétrer à l’intérieur ».

3.St Jean Bosco
Voici une vision qu’a eue Saint Jean Bosco et que lui-même a racontée à ses jeunes gens.
Je me trouvai avec mon guide (l’ange gardien) au fond d’un précipice, qui débouchait sur une vallée obscure. Et voici qu’apparût un édifice immense, ayant un portail très élevé, fermé. Nous sommes arrivés au fond du précipice. Une chaleur suffocante m’opprime: une fumée épaisse, presque verte, s’élève par-dessus les murs de l’édifice, comme des vagues de flammes ensanglantées.
Je demandai: Où donc sommes-nous?
Lisez, me répondit mon guide, lisez l’inscription au-dessus de la porte.
Il était écrit: «Ubi non est redemptio» c’est-à-dire: où il n y a pas de rédemption.

4.St Thérèse d'Avila
L’entrée de ce lieu de tourments me parut semblable à une de ces petites rues très longues et étroites, ou, pour mieux dire, à un four extrêmement bas, obscur, resserré. Le sol me semblait être une eau fangeuse, très sale, d’une odeur pestilentielle, et remplie de reptiles venimeux. A l’extrémité s’élevait une muraille, dans laquelle on avait creusé un réduit très étroit où je me vis enfermer. Tout ce qui, jusqu’à ce moment, avait frappé ma vue, et dont je n’ai tracé qu’une faible peinture, était délicieux en comparaison de ce que je sentis dans ce cachot, Nulle parole ne peut donner la moindre idée d’un tel tourment, il est incompréhensible.

Si vous connaissez des textes pour savoir ou se trouve l'enfer merci de donnez, car je sais qu'il existe d'autres textes mais je ne trouve plus.
La plupart disent que l'Enfer se trouve dans les entrailles de la terre.


_________________
Tout pour la gloire de Dieu et le salut du monde!

Charles-Edouard
Citoyen d'honneur vers la sainteté

Masculin Messages: 14508
Localisation: Ile de France, Nord, Bretagne
Inscription: 25/05/2005

http://armeeprovidence.populus.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où se trouve l'Enfer?

Message par Emmanuel le Lun 11 Avr - 10:57

Bonjour Charles-Édouard,

J'ai l'impression qu'il y a souvent une portée symbolique à ces visions, pour indiquer que les âmes qui sont en enfer, sont dans un "état" spirituel qui vient des régions inférieures à notre état.

Le seul état spirituel que je ne saurais situer, est le Purgatoire. Est-il plus élevé que celui de la Terre, car les âmes sont délivrées de la chair, où est-il inférieur, car les âmes ne voient pas Dieu, et certaines souffrent atrocement pour se purifier? Peut-être un saint a-t-il déjà écrit à ce sujet.

Amicalement,

Emmanuel

Emmanuel
Citoyen d'honneur

Masculin Messages: 10326
Inscription: 14/04/2010

http://imitationjesuschrist.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où se trouve l'Enfer?

Message par P4572 le Lun 11 Avr - 12:53

L'enfer se trouve où l'amour est absent.
Ce n'est pas une direction qu'il faut choisir mais bien celle qui lui est diamètralement opposée.

En enserrant la sainte croix, nous ne verrons que la divine lumière alors ne la lâchons pas !

P4572
Dans la prière

Masculin Messages: 5079
Inscription: 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où se trouve l'Enfer?

Message par Phiphi le Lun 23 Mai - 8:42

Pour moi, l'enfer, le purgatoire et le ciel sont des états. Ce sont sont aussi des lieux, mais pas sur le même plan du monde que le nôtre. Il y a d'autres mondes que le nôtre. Inutile donc de chercher car on ne trouvera rien dans notre univers physique.

Phiphi
RESPONSABLE MEDIATEURS
RESPONSABLE MEDIATEURS

Masculin Messages: 453
Age: 67
Localisation: Maisons Laffitte
Inscription: 13/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où se trouve l'Enfer?

Message par f53748 le Sam 4 Juin - 19:28

@Charles-Edouard a écrit:Où se trouve l'Enfer?

Voilà plusieurs extraits pour savoir ou se trouve l'Enfer

1.Selon une vision de St Francois d'Assise:
Finalement, ne pouvant ni résister au sommeil ni prier, il se jeta sur son lit pour dormir ; et aussitôt qu'il y eut posé la tête, il fut ravi et mené en esprit sur une très haute montagne où il y avait un abîme très profond, et çà et là des rochers brises et escarpés d'où jaillissaient des aiguilles de diverses hauteurs, en sorte que l'aspect de cet abîme était effroyable à regarder.
Et l'ange qui conduisait ce frère le poussa violemment et le jeta dans cet abîme ; et lui, bondissant et se heurtant d'aiguille en aiguille et de rocher, il arriva enfin au fond de cet abîme, tout rompu et brisé lui semblait-il. Et comme il gisait à terre en si misérable état, celui qui le conduisait dit : « Lève-toi, car il te faut faire encore un grand voyage. » Le frère répond: « Tu me parais un homme très déraisonnable et cruel, toi qui me voit mourant de cette chute qui m'a brisé, et qui me dis : "Lève-toi." »...

2.Ecoutons Kathryn : « En 1976, alors que j’étais à la maison en train de prier, j’ai reçu une visite du Seigneur JESUS CHRIST.
Je pouvais maintenant voir la terre au-dessous de nous. Des sortes d’entonnoirs répartis à différents endroits de la terre jaillissaient en tournoyant autour d’un point central, puis se rétractaient. Ils tournaient très haut au-dessus de la terre, ressemblant à des silhouettes ondulantes, énormes et sales, comme provocantes, qui se mouvaient continuellement. Ils sortaient de partout sur la terre. Qu’est ce que c’est que cela ? demandai je à JESUS. Il me répondit : « ce sont les entrées de l’enfer. Nous allons emprunter l’un de ces passages pour pénétrer à l’intérieur ».

3.St Jean Bosco
Voici une vision qu’a eue Saint Jean Bosco et que lui-même a racontée à ses jeunes gens.
Je me trouvai avec mon guide (l’ange gardien) au fond d’un précipice, qui débouchait sur une vallée obscure. Et voici qu’apparût un édifice immense, ayant un portail très élevé, fermé. Nous sommes arrivés au fond du précipice. Une chaleur suffocante m’opprime: une fumée épaisse, presque verte, s’élève par-dessus les murs de l’édifice, comme des vagues de flammes ensanglantées.
Je demandai: Où donc sommes-nous?
Lisez, me répondit mon guide, lisez l’inscription au-dessus de la porte.
Il était écrit: «Ubi non est redemptio» c’est-à-dire: où il n y a pas de rédemption.

4.St Thérèse d'Avila
L’entrée de ce lieu de tourments me parut semblable à une de ces petites rues très longues et étroites, ou, pour mieux dire, à un four extrêmement bas, obscur, resserré. Le sol me semblait être une eau fangeuse, très sale, d’une odeur pestilentielle, et remplie de reptiles venimeux. A l’extrémité s’élevait une muraille, dans laquelle on avait creusé un réduit très étroit où je me vis enfermer. Tout ce qui, jusqu’à ce moment, avait frappé ma vue, et dont je n’ai tracé qu’une faible peinture, était délicieux en comparaison de ce que je sentis dans ce cachot, Nulle parole ne peut donner la moindre idée d’un tel tourment, il est incompréhensible.

Si vous connaissez des textes pour savoir ou se trouve l'enfer merci de donnez, car je sais qu'il existe d'autres textes mais je ne trouve plus.
La plupart disent que l'Enfer se trouve dans les entrailles de la terre.



La Sainte Vierge a dit à Marie d'Agréda que l'enfer se trouvait au centre de la terre.

Sainte Thérèse d'Avila nous parle de ce qu'elle a vécu en enfer. C'est semblable à ce que raconte Sainte Faustine dans son P. Journal :

L'enfer selon Sainte Thérèse d'Avila



http://fr.gloria.tv/?media=149865


Bien à vous tous,

f53748
Avec Saint Thomas d'Aquin

Féminin Messages: 383
Age: 51
Inscription: 20/04/2011

http://fabienne.guerrero.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

SOEUR FAUSTINE KOWALSKA VISITE L'ENFER

Message par f53748 le Sam 4 Juin - 19:33

SOEUR FAUSTINE KOWALSKA VISITE L'ENFER





http://fr.gloria.tv/?media=83840


Il y a un moyen d'éviter l'enfer :

- Le port du scapulaire en vivant en état de grâce avec la récitation quotidienne du chapelet,

- La récitation du chapelet à la miséricorde et spécialement à l'heure de la mort,

- La récitation quotidienne du Rosaire.......

Amicalement,


f53748
Avec Saint Thomas d'Aquin

Féminin Messages: 383
Age: 51
Inscription: 20/04/2011

http://fabienne.guerrero.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Judas est en enfer !

Message par f53748 le Sam 4 Juin - 19:36

Judas est en enfer ! Abbé Pages



http://fr.gloria.tv/?media=24169

Bon dimanche anticipé

f53748
Avec Saint Thomas d'Aquin

Féminin Messages: 383
Age: 51
Inscription: 20/04/2011

http://fabienne.guerrero.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Une lettre de l'Enfer

Message par f53748 le Sam 4 Juin - 19:39

Une lettre de l'Enfer




http://fr.gloria.tv/?media=35678


f53748
Avec Saint Thomas d'Aquin

Féminin Messages: 383
Age: 51
Inscription: 20/04/2011

http://fabienne.guerrero.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où se trouve l'Enfer?

Message par f53748 le Sam 4 Juin - 19:56

@Charles-Edouard a écrit:Où se trouve l'Enfer?

Voilà plusieurs extraits pour savoir ou se trouve l'Enfer

1.Selon une vision de St Francois d'Assise:
Finalement, ne pouvant ni résister au sommeil ni prier, il se jeta sur son lit pour dormir ; et aussitôt qu'il y eut posé la tête, il fut ravi et mené en esprit sur une très haute montagne où il y avait un abîme très profond, et çà et là des rochers brises et escarpés d'où jaillissaient des aiguilles de diverses hauteurs, en sorte que l'aspect de cet abîme était effroyable à regarder.
Et l'ange qui conduisait ce frère le poussa violemment et le jeta dans cet abîme ; et lui, bondissant et se heurtant d'aiguille en aiguille et de rocher, il arriva enfin au fond de cet abîme, tout rompu et brisé lui semblait-il. Et comme il gisait à terre en si misérable état, celui qui le conduisait dit : « Lève-toi, car il te faut faire encore un grand voyage. » Le frère répond: « Tu me parais un homme très déraisonnable et cruel, toi qui me voit mourant de cette chute qui m'a brisé, et qui me dis : "Lève-toi." »...

2.Ecoutons Kathryn : « En 1976, alors que j’étais à la maison en train de prier, j’ai reçu une visite du Seigneur JESUS CHRIST.
Je pouvais maintenant voir la terre au-dessous de nous. Des sortes d’entonnoirs répartis à différents endroits de la terre jaillissaient en tournoyant autour d’un point central, puis se rétractaient. Ils tournaient très haut au-dessus de la terre, ressemblant à des silhouettes ondulantes, énormes et sales, comme provocantes, qui se mouvaient continuellement. Ils sortaient de partout sur la terre. Qu’est ce que c’est que cela ? demandai je à JESUS. Il me répondit : « ce sont les entrées de l’enfer. Nous allons emprunter l’un de ces passages pour pénétrer à l’intérieur ».

3.St Jean Bosco
Voici une vision qu’a eue Saint Jean Bosco et que lui-même a racontée à ses jeunes gens.
Je me trouvai avec mon guide (l’ange gardien) au fond d’un précipice, qui débouchait sur une vallée obscure. Et voici qu’apparût un édifice immense, ayant un portail très élevé, fermé. Nous sommes arrivés au fond du précipice. Une chaleur suffocante m’opprime: une fumée épaisse, presque verte, s’élève par-dessus les murs de l’édifice, comme des vagues de flammes ensanglantées.
Je demandai: Où donc sommes-nous?
Lisez, me répondit mon guide, lisez l’inscription au-dessus de la porte.
Il était écrit: «Ubi non est redemptio» c’est-à-dire: où il n y a pas de rédemption.

4.St Thérèse d'Avila
L’entrée de ce lieu de tourments me parut semblable à une de ces petites rues très longues et étroites, ou, pour mieux dire, à un four extrêmement bas, obscur, resserré. Le sol me semblait être une eau fangeuse, très sale, d’une odeur pestilentielle, et remplie de reptiles venimeux. A l’extrémité s’élevait une muraille, dans laquelle on avait creusé un réduit très étroit où je me vis enfermer. Tout ce qui, jusqu’à ce moment, avait frappé ma vue, et dont je n’ai tracé qu’une faible peinture, était délicieux en comparaison de ce que je sentis dans ce cachot, Nulle parole ne peut donner la moindre idée d’un tel tourment, il est incompréhensible.

Si vous connaissez des textes pour savoir ou se trouve l'enfer merci de donnez, car je sais qu'il existe d'autres textes mais je ne trouve plus.
La plupart disent que l'Enfer se trouve dans les entrailles de la terre.




@ Charles Edouard,

J'ai noté un peu plus haut que vous parliez de Kathryn.

Il y a un moment de cela, je me suis intéressée à toute son histoire. Une vraie merveille. Elle a passée plusieurs nuits en enfer et si vous souhaitez en connaître un peu plus, je vous invite à écouter 3 C.D. que je viens de mettre sur
mon lien : Fabienne : Ma conversion en vidéo.

Quand j'ai enregistré ces C.D j'ai vraiment trouvé que c'est à travers cette histoire que j'ai appris le plus de choses sur l'enfer.

Bon dimanche anticipé,




JESUS A AMENE KATHRYN VISITER L'ENFER

f53748
Avec Saint Thomas d'Aquin

Féminin Messages: 383
Age: 51
Inscription: 20/04/2011

http://fabienne.guerrero.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où se trouve l'Enfer?

Message par Charles-Edouard le Ven 11 Sep - 21:11

@Emmanuel a écrit:Bonjour Charles-Édouard,

J'ai l'impression qu'il y a souvent une portée symbolique à ces visions, pour indiquer que les âmes qui sont en enfer, sont dans un "état" spirituel qui vient des régions inférieures à notre état.

Le seul état spirituel que je ne saurais situer, est le Purgatoire. Est-il plus élevé que celui de la Terre, car les âmes sont délivrées de la chair, où est-il inférieur, car les âmes ne voient pas Dieu, et certaines souffrent atrocement pour se purifier? Peut-être un saint a-t-il déjà écrit à ce sujet.

Amicalement,

Emmanuel

Bonjour @Emmanuel

Je réponds tardivement, mais l'enfer est bien un état spirituelle et réel, St Brigitte de Suède en parle et Sainte Thérèse d’Avila décrit l'enfer
Sainte Brigitte de Suède
combien d'âmes descendent tous les jours dans l'enfer, il verrait qu'il y en a plus que du sable dans la mer et que de petits cailloux au rivage

Sainte Thérèse d’Avila , docteur de l’Eglise :
Vie écrite par elle-même, ch. 32

« Cette vision m'a procuré, en outre, une douleur immense de la perte de tant d'âmes... Elle m'a procuré aussi les désirs les plus ardents d'être utile aux âmes. II me semble en vérité que, pour en délivrer une seule de si horribles tourments, je souffrirais très volontiers mille fois la mort. »

« Ayant appris vers cette époque de quelles terribles épreuves souffrait la France, les ravages qu'y avaient fait les luthériens... Comme si j'eusse pu, ou que j'eusse été quelque chose, je répandais mes larmes aux pieds du Seigneur et le suppliais d'apporter un remède à un tel mal. Il me semblait que j'aurais sacrifié volontiers mille vies pour sauver une seule de ces âmes qui s'y perdaient en grand nombre. O mes soeurs en Jésus-Christ, aidez-moi à adresser cette supplique au Seigneur. C'est pour cette oeuvre qu'Il vous a réunies ici ; c'est là votre vocation ; ce sont là vos affaires ; tel doit être l'objet de vos désirs . »
Chemin de la Perfection, ch. I.


Sainte Françoise Romaine, dans ses révélations, nous apprend que le purgatoire est un simple département de l'enfer. Selon elle, l'enfer est divisée en quatre compartiments ou zones. Au centre même est le séjour des damnés ; puis en s’approchant de la surface du globe, on rencontre le purgatoire, le limbe des anciens patriarches, et enfin le limbe des petits enfants morts sans baptême. Tout ceci est parfaitement conforme au sentiment de saint Thomas d'après lequel le feu du purgatoire est le même que celui de l'enfer. D’ou il s'ensuit que le purgatoire et l'enfer sont voisins. Ce sentiment s'accorde très bien avec les données de la science moderne sur le feu central.

Il faut admettre néanmoins qu'il y a des exceptions et que la justice de Dieu permet quelquefois que l'expiation d'une âme se fasse aux lieux mêmes ou elle a péché (Illust. miracula, lib. XXVIII, cap. XXXVI). D'autre fois, surtout pour ceux qui sont morts de mort violente, il parait que c'est au lieu même ou ils ont été tués que se fait l'expiation. Les légendes de tous les grands champs de bataille, de tous les endroits où le sang a coulé par le crime, nous parlent de voix plaintives entendues la nuit pour demander des prières.

Le Purgatoire d'après les Révélations des Saints
http://lepeupledelapaix.forumactif.com/t3483-le-purgatoire-d-apres-les-revelations-des-saints
Les âmes vont en enfer comme les flocons de neige en hiver..
http://lepeupledelapaix.forumactif.com/t15422-les-ames-vont-en-enfer-comme-les-flocons-de-neige-en-hiver



_________________
Tout pour la gloire de Dieu et le salut du monde!

Charles-Edouard
Citoyen d'honneur vers la sainteté

Masculin Messages: 14508
Localisation: Ile de France, Nord, Bretagne
Inscription: 25/05/2005

http://armeeprovidence.populus.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où se trouve l'Enfer?

Message par violaine le Ven 11 Sep - 21:42

Un trou vers l'Enfer découvert en 1989 ?

Et si c'était vrai ?

Voici un fait, soigneusement enterré dans le SILENCE par les médias de l'Est, comme de l'Ouest, c'est la découverte de l'Enfer par les Soviétiques en Sibérie occidentale, fin 1989.

Et cela, au cours de forages profonds près de MOURMANSK, dans la presqu'île de KOLA qui jouxte la Finlande sous le Cercle polaire arctique. Dans ses éditions du 31.05 et 6.10.1989, du 26.10.1990, le Figaro a rendu compte de ces forages profonds de la croûte terrestre, effectués aux USA, en Allemagne et en URSS (et là, sans une seule référence à l'Enfer).

À Mourmansk, le forage avait pour objectif de surveiller les plaques lithosphériques dont les mouvements génèrent les séismes ; le moyen de contrôle est la descente, au fond du forage le plus profond possible, d'un capteur de vibrations (un micro est un capteur de vibrations sonores) connecté à un enregistreur en surface.

"Nous avons percé la voûte de l'Enfer"

tel est le titre du reportage effectué à HELSINKI (Finlande) par le journaliste US Stan Miller et publié le 24 Avril 1990 par l'hebdomadaire américain "WEEKLY WORLD NEWS" :

"Des Scientifiques qui ont fait un forage de 15 Km de profondeur pour étudier le mouvement des plaques continentales sous la surface terrestre, prétendent avoir découvert l'enfer.
C'est la nouvelle publiée dans le respectable journal finlandais AMMENUSASTIA, et révélant ceci :

"le Géologue soviétique Dimitri AZZACOV a dit qu'une créature terrifiante ailée s'échappa du tubage, avant que les microphones fussent mis en place révélant les hurlements de douleur des Damnés" "En tant que communiste, je ne crois ni au Ciel, ni à la Bible, mais en tant que scientifique, je crois maintenant à l'Enfer", dit le Dr AZZACOV. "Point n'est besoin de dire que nous eûmes un choc de faire une telle découverte.

Mais nous savons ce que nous avons vu et ce que nous avons entendu. Et nous sommes absolument certains que nous avons atteint la voûte de l'Enfer."

Le site de forage de Kola en 2007

Et AZZACOV témoigne :

"Arrivée à 15 Km de profondeur, la colonne de forage commença à tourner librement, montrant que le trépan était arrivé dans une large cavité ou caverne. Les sondes thermométriques indiquèrent alors une hausse subite de chaleur : 1.100° c.

Après avoir remonté la colonne de forage, nous ne pûmes en croire nos yeux : une créature pourvue de crocs avec d'énormes yeux terrifiants, diaboliques, est apparue dans un nuage gazeux et a hurlé comme un animal sauvage avant de disparaître.

Quelques ouvriers et techniciens s'enfuirent mais ceux qui restèrent voulurent en apprendre davantage.

Nous avons descendu au fond du tubage un micro destiné à enregistrer le bruit de plaque lithosphérique en mouvement.

Mais au lieu de cela, nous avons entendu une voix humaine qui hurlait de douleur de façon perçante.

Tout d'abord nous avons cru à une défectuosité de notre matériel.

Nous l'avons remonté, vérifié, redescendu et nos pires soupçons furent confirmés : ce n'étaient pas les hurlements d'une seule personne, c'étaient les cris perçants de douleur de millions de personnes.

Fort heureusement, nous avions mis en route l'enregistreur et nous possédons ces hurlements de cauchemar enregistrés sur cassette.

A ce stade, nous avons arrêté le forage et cimenté le trou.

Il est certain que nous avions découvert quelque chose qui était au-dessus de notre compréhension."

Selon le Journal AMMENUSASTIA, "les Autorités soviétiques ont refusé tout commentaire, les reportant à plus tard."

Une autre publication US ("The Last Days Ministries") avait publié l'information le 14 Février 1990 ; le 2 Avril suivant, elle donne des précisions complémentaires avec la traduction d'un article du "Asker og Baerums Budstikke", le plus important journal de Norvège ; c'est l'interview de BJARNE NUMMEDAL, le sismologue en chef de l'équipe norvégienne participant au forage de Mourmansk :

"La découverte des voix humaines dans cette cavité a tellement choqué les soviétiques que, tout d'abord, ils ne surent que faire avec les membres étrangers."..

"Nous fûmes tous licenciés deux jours après cette découverte.
Les soviétiques avaient terriblement peur que nous propagions les nouvelles de cette découverte et un représentant du Ministre des Affaires Religieuses nous remit à tous une grosse somme en prix de notre silence ; nous fûmes contraints d'accepter (de retour en Norvège, je fis don de l'argent à une oeuvre de charité).

Ce qui a surtout effrayé les soviétiques, c'est cette hideuse créature intelligente, avec de grandes ailes de chauve-souris, embrasée de flammes sur le fond sombre du ciel sibérien, et qui a crié en russe :

"Je vous ai conquis."

"Ce fut absolument terrible, les soviétiques crièrent de terreur", dit NUMMEDAL. Plus tard un chauffeur qu'il connaissait lui révéla qu'un sédatif connu pour effacer la mémoire à court terme, avait été administré au personnel russe."

Voilà l'information sensationnelle qui n'a été publiée en détails que par des journaux finlandais et norvégiens, et reproduits seulement par un hebdomadaire et une publication à faible tirage US.

Tous les médias français ont fait le silence le plus complet ; or les médias sont tous en liaison permanente par téléscripteur avec les grandes agences de presse qui ont forcément diffusé l'information. (...)Extrait du livre "Dieu existe " de Fernand ALEMAN
Voir la vidéo des "cris de l'enfer" sur le lien ci-après..

http://leschroniquesderorschach.blogspot.fr/2012/05/un-trou-vers-lenfer-decouvert-en-1989.html#more

_________________
NON DRACO SIT MIHI DUX
« Que le dragon ne soit pas mon chef.”

violaine
Dans la prière

Féminin Messages: 5859
Localisation: bretagne
Inscription: 10/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où se trouve l'Enfer?

Message par Gilles le Ven 11 Sep - 22:19

ven. 20 juin 2014 02:54 HAE


Le cratère dit des "portes de l'Enfer", dans le désert Karakoum, au Turkménistan, le 3 mai 2014

Turkménistan: les "portes de l'Enfer", au coeur du désert de Karakoum

Surnommé les "portes de l'Enfer", un cratère géant crache du feu depuis quarante ans. Le Turkménistan, l'un des pays les plus fermés au monde, veut en faire une attraction touristique au coeur du désert de Karakoum.

"Ca coupe le souffle et ça fait très peur!", dit Goziel Iazkoulieva, 34 ans, qui est venue d'Achkhabad observer pour la première fois le puits de flamme en combustion continue depuis 1971.

"Je comprends pourquoi on appelle ce lieu les portes de l'Enfer. Cela fait vraiment un sacré effet! On pense directement à nos péchés et on ressent le besoin de prier", raconte-t-elle en souriant.

Aujourd'hui rien ne signale le cratère quand on traverse en jeep le désert du Karakoum, dont le nom veut dire Sables noirs, et qui couvre près de 80% de l'ex-république soviétique d'Asie centrale. En été le température y atteint 50 degrés, en hiver elle tombe à moins 20 degrés.

Mais les guides savent où bifurquer pour s'approcher du cratère de Darvaza, à 270 kilomètres de la capitale, Achkhabad, par une piste traversant des dunes de sable.

Une lueur jaune et orange est visible dans le ciel et guide les rares touristes qui s'aventurent jusqu'au monstre crachant du feu.

Le Turkménistan, qui reste un des pays les plus isolés du monde 25 ans après l'effondrement de l'URSS, reçoit chaque année seulement quelque 12 à 15.000 touristes, de plus de cinquante pays, selon une source au sein du comité gouvernemental du tourisme. "Un peu plus que pendant l'époque soviétique".

Le gouvernement turkmène veut développer le tourisme destiné aux amateurs de sensations extrêmes, ou aux amoureux de la nature. Des safaris en jeep, en quad ou à dos de chameau pourraient bientôt être organisés afin d'amener les touristes près du cratère.

Des langues de feu lèchent constamment les parois du cratère, profond de 20 mètres et de 70 mètres de diamètre, et des bourrasques d'air brûlant s'en échappent. La chaleur extrême et le grondement sourd du feu font tourner la tête, bien qu'on ne sente pas de gaz dans l'air.

Malgré le danger, aucune grille ni protection n'entoure le cratère ou n'empêche les touristes les plus intrépides de s'approcher du bord. A leurs risques et périls, car le sol de sable s'effondre par endroits.



Le cratère brûle depuis 40 ans

Le phénomène est le résultat d'une erreur de calcul des savants soviétiques.

"En 1971, les géologues soviétiques ont commencé à forer pour prospecter. Personne n'aurait pu deviner qu'au final, ils allaient percer des couches souterraines qui contenaient du gaz", raconte à l'AFP Anatoli Bouchmakine, géologue turkmène.

"En forant, ils sont tombés dans une poche souterraine, le matériel de forage y a disparu, mais heureusement personne n'est mort. Comme ils craignaient que le cratère n'émette des gaz empoisonnés, ils ont décidé d'y mettre feu", explique-t-il.

Les scientifiques soviétiques espéraient ainsi brûler le gaz jusqu'à son extinction. Mais les flammes ne se sont pas éteintes depuis maintenant 40 ans. Elles sont devenues le symbole de l'étendue des réserves de gaz du Turkménistan, les quatrièmes plus vastes au monde.

"Les touristes qui visitent ce cratère de feu éprouvent des sentiments mitigés - certains sont sidérés par le paysage, d'autres par ce gaspillage de gaz", remarque Begli Ataïev, 40 ans, qui travaille dans une agence de tourisme à Achkhabad.
En réalité, les experts turkmènes ont déjà tenté d'éteindre les flammes, sans succès.

Une réserve naturelle, grande de 90.000 hectares, a été instaurée l'an dernier par le gouvernement autour du cratère de Darvaza, explique Ovez Kourbanov, responsable de l'Institut de la faune et de la flore des déserts du Turkménistan.

"La présence de sites comme le cratère excite énormément la curiosité des touristes et des chercheurs", se félicite M. Kourbanov.

Mais pour attirer les visiteurs dans un pays dont la capitale est à quatre heures d'avion de Moscou, il faudra élargir les routes, construire des hôtels, explique le Comité du tourisme. Et surtout, améliorer "la réputation touristique du Turkménistan".

Par Igor Sasin | Agence France-Presse  



***************************************************************************

Voici un autre endroit en Russie qui pourrait être une autre "porte de l'enfer"...



À la vue de cette vidéo, on croirait qu'une porte vers l'enfer vient de s'ouvrir…


https://screen.yahoo.com/massive-hole-end-world-162128698.html

Le trou béant est apparu dans le sol de Yamal, en Sibérie. Il mesure autour de 80 mètres de diamètre et sa profondeur demeure inconnue pour l'instant.

Une équipe scientifique a été envoyée sur les lieux afin d'enquêter sur ses origines.

Il se pourrait bien que les changements climatiques en aient été la cause. Le pergélisol qui était gelé depuis des millénaires serait en train de fondre, transformant rapidement cet environnement.

D'autres pensent que l'impact d'un météorite ou d'un quelconque objet de l'espace pourrait avoir créé l'ouverture, car la bordure intérieure de la formation montre des signes de brûlures… Et une quantité de terre autour du cratère semble y avoir été récemment déposée.

On avance aussi que le trou serait tout simplement une doline géante causée par l'érosion du sol sous la surface.

Le phénomène a eu lieu il y a deux ans, à 30 km près de la plus grande zone d'exploitation de gaz de Yamal. Comme des pipelines traversent cette région, l'apparition de tels trous est potentiellement très dangereuse.

Les scientifiques vont prendre des échantillons du sol, de l'air et de l'eau pour leurs analyses afin d'en décerner la cause.

Source : Siberian Times

              

_________________
DIEU EST POUR NOUS UN REFUGE ET UN APPUI. UN SECOURS QUI NE MANQUE JAMAIS DANS LA DÉTRESSE. (Psaumes 46:2)

Gilles
Grand Emérite du combat contre l'antichrist

Masculin Messages: 20950
Age: 60
Localisation: Ville de Québec - CANADA
Inscription: 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum