Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

UNE VISION SURPRENANTE Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com

UNE VISION SURPRENANTE

Aller en bas

UNE VISION SURPRENANTE Empty UNE VISION SURPRENANTE

Message par MYMYSTIC le Ven 1 Avr 2011 - 0:46

Mardi 29 au mercredi 30 mars 2011

A nouveau lors du demi-sommeil : j’ai vu tout à coup un visage de femme jeune, tourné vers le haut et regardant en l'air.
J’étais moi-même plus haut, je voyais cela en bas à droite de moi.

Elle avait des longs cheveux noirs et un visage asiatique avec des grands yeux. Je la trouvais très belle.
Mais je m’aperçois qu’elle est en train d’ouvrir la bouche en grand comme chez le dentiste et qu’elle a l’air d’attendre. En fait je réalise qu’elle est paralysée et qu’elle est entre les griffes d’un démon qui va lui arracher la langue. Je reçois la pensée immédiate que c’est le lot des diffamateurs et des menteurs (châtiment par l’organe du péché, la langue). Quand j'ai compris de quoi il s'agissait, je n’ai absolument pas voulu voir la suite et la pensée de refus en une fraction de seconde a coupé immédiatement cette vision d’horreur. Et je me suis réveillée complètement.
En réfléchissant j'ai pensé que suite au séisme du Japon, il s’agissait d’une de ces âmes tombées en enfer.

Flower white
Prie Jesus sign
MYMYSTIC
MYMYSTIC
Combat avec Sainte Marie

Féminin Messages : 1704
Age : 101
Localisation : hors du monde
Inscription : 11/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

UNE VISION SURPRENANTE Empty Re: UNE VISION SURPRENANTE

Message par Invité le Mer 19 Oct 2011 - 21:10

Il y a quelques jours j'ai eu une vision assez importante qui m'a fait comprendre que le temps de Dieu n'est pas notre temps.

Il y a quelques jours j'ai été aux urgences à l'hôpital. J'ai été au guichet, parlé à la dame et celle ci m'a dit d'aller vers une cabine où un médecin viendrait m'examiner. Bon tout s'est passé normalement.

Voici la vision en question. Le soir en me couchant j'ai revu deux seines.

La première: je me voyais entrain de parler à la dame, au guichet
La deuxième: je me voyais sortir de la cabine du docteur, en direction de la sortie.

Mais voilà ces deux instants se sont passés en simultané, je venais de rentrer à l'hôpital et j'allais vers la sortie de l'hôpital. Je sais qu'aux yeux de Dieu ça s'est passé en même temps car quand je me suis vu sortir j'ai eu une sorte de sensation très mystique.

Quand Dieu dit qu'un jour est égal à mille ans et mille ans en un jour, c'est vraiment ça que j'ai expérimenté, l'espace d'un instant.

Aussi, quand Jésus dit qu'il vient vaincre le monde et le temps, c'est le temps humain qu'il vient vaincre avec son temps divin.

La sensation que j'ai eu en voyant mes deux mois se fondre en un dans la présence de Dieu était magique.

Le message était clair, ne nous fions pas à notre temps qui est beaucoup plus lent que le temps de Dieu.

Jésus confiance

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

UNE VISION SURPRENANTE Empty Re: UNE VISION SURPRENANTE

Message par Invité le Mer 19 Oct 2011 - 21:34

Bonsoir cher Georgesp, le sujet que vous nous proposez est très intéressant ! Rend grâce

Merci pour votre partage de cette vision de l'intemporel ... sunny cela me fait repenser à cette prophétie du bon Pape Jean XXIII :

"Dans les cartes du souterrain de fer de Wherner, toujours secrètes, la réponse, à découvert. Le temps n'est pas celui que nous connaissons.
Nous avons des Frères vivants, des Frères morts. Nous sommes nous-mêmes, le temps nous trouble.
Bienvenue Arthur, enfant du passé. Tu seras la preuve. Et tu rencontreras le Père de la Mère. "


Aussi, quand Jésus dit qu'il vient vaincre le monde et le temps, c'est le temps humain qu'il vient vaincre avec son temps divin.


" Fin des temps--- Union du Ciel et de la terre" sunny

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

UNE VISION SURPRENANTE Empty Re: UNE VISION SURPRENANTE

Message par MYMYSTIC le Mer 19 Oct 2011 - 21:57

Oh la la chère AnneOnime, vous avez repris un extrait de récits FM, figurant sur le site de MJ Jahenny ! On l'avait déjà dénoncé sur le forum...

Non ces écrits n'ont rien à voir avec les papes... et rien qu'à lire les titres, on comprend tout de suite :

- Ce que m'a dit mon visiteur

- la table des trois maîtres

- Le secret de Johannes

- La chaîne du temple

- etc...




IL N'Y A RIEN DE CHRETIEN LA-DEDANS !


Il suffit de connaître l'ésotérisme et les doctrines FM pour reconnaître d'où cela vient (quelle angoisse)



Excusez-moi chère AnneOnime, je suis obligée de le dire pour ne pas égarer des âmes.



UNE VISION SURPRENANTE 812538
MYMYSTIC
MYMYSTIC
Combat avec Sainte Marie

Féminin Messages : 1704
Age : 101
Localisation : hors du monde
Inscription : 11/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

UNE VISION SURPRENANTE Empty Re: UNE VISION SURPRENANTE

Message par Maud le Mer 19 Oct 2011 - 22:10

Oui georgesp , le temps de Dieu n'est pas notre temps, dans l' Eternité il n'y a plus d'espace ni de temps , les lois physiques n'existent plus .
Sur Terre ,tout peut basculer d'un instant à l'autre , nous ne pouvons pas nous baser sur nos propres références.
Dieu est le seul Maitre du Temps , de notre devenir , tout dépend de Lui !
En partage
Maud
Maud
Maud
Citoyen d'honneur vers la sainteté

Féminin Messages : 14722
Localisation : France
Inscription : 16/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

UNE VISION SURPRENANTE Empty Re: UNE VISION SURPRENANTE

Message par Invité le Mer 19 Oct 2011 - 22:17

Dites moi Maud, dans un passage de la bible, il est question d'un nouveau ciel et d'une nouvelle terre, est ce que nous allons vivre avec jesus sur une nouvelle terre pour l'éternité.

Votre soeur en Christ

mariejesus

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

UNE VISION SURPRENANTE Empty Re: UNE VISION SURPRENANTE

Message par Maud le Mer 19 Oct 2011 - 23:13

@Mariejésus

Je pense que vous trouverez une réponse dans cette longue explication qui sera plus complète que celle que je pourrai vous donner

******

Le ciel nouveau et la terre nouvelle


En tant que chrétiens, nous attendons le Royaume de Dieu, tel que Jésus-Christ nous l'a annoncé. Il a déjà commencé pour de bon avec Jésus-Christ, dans le Saint-Esprit; il est présent dès maintenant ici-bas dans l'Eglise et dans ses sacrements, mais il n'est pas encore parvenu à son achèvement.

Nous avons été sauvés, mais c'est en espérance (Rm 8,24; cf. l P 1,3). Ainsi vivons-nous comme chrétiens dans une période intermédiaire.

Nous attendons encore le Royaume de Dieu dans sa forme achevée, où Dieu sera tout en tous (l Co 15,28), où toute justice sera accomplie, où la liberté des enfants de Dieu sera définitivement acquise (cf. Rm 8,19.21), où l'Eglise sans tache ni ride apparaîtra sainte et irréprochable devant Dieu (Ep 5,27).

Nous attendons encore des cieux nouveaux et une terre nouvelle (cf. ls 65,17; 66,22; 2 P 3,13; Ap 21,1). Nous le savons en effet: la création tout entière gémit maintenant encore dans les douleurs de l'enfantement (Rm 8,22).

La vie du monde à venir ne réalise donc pas seulement l'espérance du croyant individuel, mais aussi celle de l'Eglise et de l'humanité, et même celle de la création tout entière.

L'achèvement de l'homme charnel ne serait pas possible sans l'achèvement du monde. Inversement, le monde est créé pour l'homme; il n'a de sens que comme espace de l'histoire humaine et de l'accomplis- sèment de l'homme; c'est pourquoi l'achèvement de l'homme, celui de l'humanité et celui du cosmos sont indissolublement liés dans un processus d'ensemble. C'est ainsi seulement que Dieu se manifeste comme le Seigneur, la Lumière et la Vie de toute réalité.

Nous ne pouvons parler du Royaume de Dieu dans sa forme achevée qu'en recourant aux images et aux paraboles de l'Ancien et du Nouveau Testament, et surtout à celles que Jésus lui-même a utilisées. Les prophètes de l'Ancien Testament parlent de la grande paix (shalom) des hommes et de la nature en présence de Dieu.

Martelant leurs épées, ils en feront des socs, de leurs lances ils feront des serpes. On ne brandira plus l'épée nation contre nation, on n'apprendra plus à se battre (ls 2,4).
Le loup habitera avec l'agneau, le léopard se couchera près du chevreau... Le nourrisson s'amusera sur le nid du cobra... Il ne se fera ni mal, ni destruction sur toute ma montagne sainte (Is 11,6.8-9; cf. Mi 4,3).


Jésus parle souvent du Royaume de Dieu sous l'image d'un festin de noces (cf. Mt 22,1-14, etc.); il veut signifier par là une communion étroite, joyeuse et festive de vie et d'amour. L'Apocalypse de Jean emploie l'image grandiose de la Jérusalem nouvelle:
Et la cité sainte, la Jérusalem nouvelle, je la vis qui descendait du ciel, d'auprès de Dieu, prête comme une épouse qui s'est parée pour son époux.

Et j'entendis, venant du trône, une voix forte qui disait: Voici la demeure de Dieu avec les hommes. Il demeurera avec eux. Ils seront ses peuples et lui sera le Dieu qui est avec eux. Il essuiera toute larme de leurs yeux.

La mort ne sera plus. Il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni souffrance, car le monde ancien a disparu. Et Celui qui siège sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles (Ap 21,2-5).

A côté des images qui parlent de paix, de réconciliation, de salut, il se trouve dans la Sainte Ecriture des images de la fin du monde, qui ont fortement marqué les esprits à toutes les époques: le soleil et la lune s'obscurciront, les étoiles tomberont du ciel, l'édifice du monde s'effondrera et les éléments se dissoudront (cf. Me 13,24-25 et par.; 2 P 3,10).

Ces images veulent exprimer, en fonction de l'idée qu'on se faisait alors du monde, une vérité toujours actuelle: les réalités de ce monde ne donnent à l'homme aucune assurance durable; notre monde, au contraire, est voué à disparaître. De plus, il peine sous le fardeau de l'esclavage qui est le fruit du péché, et il aspire à en être délivré (cf. Rm 8,21). Le visage de ce monde défiguré par le péché, - cette apparence qui souvent aveugle et séduit l'homme, - n'aura qu'un temps (cf. l Co 7,31). Saint Augustin commente en citant cet aphorisme:
La figure passe, non la nature. C'est pourquoi, dans la Sainte Ecriture, ce n'est pas l'angoisse devant la ruine de l'ancien monde qui a le dernier mot, mais bien l'espérance d'une nouvelle création (cf. Mt 19,28; Ac 3,21), d'un ciel nouveau et d'une terre nouvelle.
La nouvelle création, à la différence de la première, n'est pas une création à partir du néant. Elle s'accomplit au sein de la première création et ne signifie donc pas l'interruption ni la fin, mais l'achèvement du monde.
Car Dieu est fidèle, même à l'égard de la création matérielle. Mais le salut de la création ne consiste pas seulement dans un prolongement, une amélioration, un progrès ou une évolution de la réalité existante.

La transfiguration de toute réalité par la gloire de Dieu devenue visible aux yeux de tous, signifie que la figure de ce monde sera ébranlée et remise en question.

Toutes ces déclarations ne nous disent rien sur la réalité concrète du monde à venir. Nous ne pouvons pas traduire tout simplement ces images, nous ne pouvons à proprement parler que les préserver, leur rester fidèles et nous opposer à leur dissolution dans le langage sans mystère de nos concepts et de nos raisonnements, qui se situe au niveau de nos besoins et de nos projets, plutôt qu'à celui de nos aspirations et de notre espérance (NE 1,6). Nous ne devons donc pas mettre ces images sur le même plan que nos théories cosmologiques actuelles concernant l'avenir de l'univers, ni les confondre avec des utopies purement terrestres. Le Nouveau Testament exprime en ces termes la vérité essentielle à ce propos: Dieu sera tout en tous (l Co 15,28).

Quand la gloire de Dieu sera révélée à tous les hommes, le désir le plus profond de toute créature sera comblé, et le Royaume de liberté des fils et des filles de Dieu deviendra réalité (cf. Rm 8,22-23).

La justice, la vie, la liberté et la paix de Dieu, la lumière de sa vérité et la gloire de son amour rempliront alors et transfigureront toutes choses. Le Règne et la gloire de Dieu seront la réalité ultime, qui englobera toute réalité dans un parfait bonheur.

L'espérance chrétienne attend l'achèvement de l'humanité et du monde de la puissance transformante de Dieu qui opérera l'événement eschatologique; cet avenir a déjà irrévocablement commencé pour nous en Jésus-Christ .

Nous ne sommes pas capables de construire le monde nouveau en favorisant une évolution ou une révolution, en étant conservateurs ou progressistes. Nous ne pouvons pas davantage le préparer en fondant un Règne de mille ans qui se réclamerait abusivement de Ap 20,4-6. Parce qu'il est l'ouvre de Dieu, le Royaume de Dieu n'est pas une utopie à l'échelle terrestre. Il faut résister à la tentation illusoire qui a poussé et qui pousse encore certains exaltés à vouloir édifier ici-bas un état théocratique.

Cependant, l'espérance du Royaume de Dieu n'est pas sans conséquences historiques. Au contraire, elle nous révèle pour la première fois la pleine signification du temps et de l'histoire.

Elle va à rencontre d'une conception purement technocratique et dirigiste de l'avenir de l'humanité, qui n'est porteuse d'aucune promesse et qui engendre un sentiment de vide, d'inquiétude et d'effroi. Elle ne nous laisse pas indifférents à la honte et à l'horreur de l'injustice et de l'esclavage, qui défigurent le visage de l'homme sur notre terre .

Forts de leur espérance et de leur idéal d'amour, les chrétiens peuvent et doivent dès ici-bas, dans la mesure de leurs possibilités, ébaucher de façon partielle la réalité du Royaume de Dieu en étant des artisans de paix, pleins de miséricorde, des non-violents, des pauvres en esprit et des cours purs qui ont faim et soif de la justice et qui acceptent d'être persécutés pour elle (cf. Mt 5,3-12).

Leur action en faveur de la paix et de la justice doit être l'image et l'effet anticipés de la justice parfaite et de la paix définitive dans le Royaume de Dieu .

Enfin, l'espérance chrétienne implique aussi une responsabilité envers le monde en tant qu'il est la création de Dieu et de l'environnement de l'homme. Il faut donc distinguer l'espérance eschatologique et l'espérance d'un progrès à l'échelle de l'histoire; mais on ne peut pas les séparer totalement. Le deuxième concile du Vatican enseigne:

Certes, nous savons bien qu'il ne sert à rien à l'homme de gagner l'univers s'il vient à se perdre lui-même; mais l'attente de la nouvelle terre, loin d'affaiblir en nous le souci de cultiver cette terre, doit plutôt le réveiller: le corps de la nouvelle famille humaine y grandit, qui offre déjà quelque ébauche du siècle à venir.

C'est pourquoi, s'il faut soigneusement distinguer le progrès terrestre de la croissance du Règne du Christ, ce progrès a cependant beaucoup d'importance pour le Royaume de Dieu, dans la mesure où il peut contribuer à une meilleure organisation de la société humaine

Aucun effort humain, si grand soit-il, ne pourra jamais combler l'espérance chrétienne à la mesure du dynamisme et de l'ambition qui anime celle-ci. Etant donné que l'espérance chrétienne se porte au-delà de toutes les limites humaines, elle ne peut qu'être déçue au niveau humain.

Elle va nécessairement de pair en ce monde avec des tentations, des souffrances, des épreuves et des persécutions.

Mais le chrétien qui croit dans le Dieu de l'espérance (cf. Rm 15,13), ne doit pas se résigner devant les déceptions que réserve la vie, devant les vicissitudes et les catastrophes de l'histoire.
Son espérance est fermement ancrée en Dieu, qui nous a définitivement révélé son amour par Jésus- Christ, dans le Saint-Esprit, et qui nous l'a donné en partage. C'est pourquoi il peut dire avec le dernier verset du Te Deum (IV siècle): En Toi, Seigneur,j'ai mis mon espérance. Dans l'éternité je ne serai pas confondu.


(Cet article est tirée du Catéchisme allemand pour adultes. La foi de l'Église, Centurion / Cerf

Maud
Maud
Citoyen d'honneur vers la sainteté

Féminin Messages : 14722
Localisation : France
Inscription : 16/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

UNE VISION SURPRENANTE Empty Re: UNE VISION SURPRENANTE

Message par Père Nathan le Dim 1 Déc 2019 - 14:22

LA VISION DU CIEL DE SAINT ANDRÉ  
29 octobre 2016
LA VISION DU CIEL DE SAINT ANDRÉ LE FOL EN CHRIST


De toutes les visions des Saints Pères qui nous soient connues, la vision du Paradis la plus vivante et la plus détaillée est celle qui apparut à St. André le Fol en Christ, ce dernier contempla en effet surnaturellement le Paradis invisible pendant deux semaines. Il confia cette vision à Nicéphore, homme à qui il confiait ses secrets.

UNE VISION SURPRENANTE ZnliXE
Voici ce qu’il lui dit…
« Je vis que j’étais dans un jardin beau et tout à fait merveilleux… Mon esprit était exalté et je pensais : qu’est ceci  ? Je sais que je vis à Constantinople, comment puis-je être ici  ? Je ne puis comprendre. J’étais vraiment étonné et je ne savais si j’étais dans mon corps ou bien hors de mon corps; Dieu seul le sait ! Mais je me voyais vêtu d’un vêtement très léger qui semblait être fait d’éclairs de lumière tissés, sur ma tête était une couronne faite de grandes fleurs et j’étais ceint d’une ceinture digne d’un roi. Je me réjouissais de cette beauté, m’en émerveillais intérieurement et je me réjouissais en mon cœur de la douceur du Paradis de Dieu tandis que je le foulais de mes pieds.

Je vis de nombreux jardins avec de grands arbres agréables à voir dont les cimes se balançaient ; leurs branches diffusaient un parfum merveilleux. Certains de ces arbres étaient perpétuellement en fleurs, d’autres étaient couverts de feuilles d’or, d’autres encore portaient des fruits d’une beauté et d’une douceur indicibles. Il est impossible de comparer ces arbres avec ceux qui poussent sur terre car c’était la main de Dieu et non celle de l’homme qui les avait plantés. Il y avait des myriades d’oiseaux dans ces jardins.

Certains étaient perchés sur les branches des arbres et chantaient magnifiquement, d’une manière tellement belle que je ne me souvenais plus qui j’étais tant mon cœur en était touché. Il me semblait que leur chant atteignait le sommet même du Paradis. Ces magnifiques jardins poussaient en rangs comme des armées alignées l’une à côté de l’autre.

Tandis que je marchais là et sentais mon cœur s’exalter, je vis un grand fleuve qui coulait en leur mitan (milieu) et les irriguait. Sur l’autre rive, il y avait une vigne. Ses plants étaient couverts de feuilles d’or et de grandes grappes dorées. Des quatre points soufflaient des vents paisibles et fragrants et les jardins sous l’effet de la brise émettaient avec leurs feuilles bruissantes un son délicieux. »

UNE VISION SURPRENANTE Lys-de-la-madone


St. André ne fut pas seulement emporté en Paradis, mais comme l’Apôtre Paul, il fut ravi jusqu’au troisième ciel.

Après son récit du Paradis, il poursuit…

« Après cela, je fus effrayé et je sentis que j’étais plus haut que la surface des Cieux. Un jeune homme dont le visage était brillant comme le soleil marchait devant moi. Je le suivis. Je vis enfin une belle et grande Croix qui était en ses couleurs semblable à un arc-en-ciel. Autour d’elle se tenaient des chanteurs semblables à des flammes qui chantaient une hymne de louange au Seigneur crucifié. Le jeune homme qui me conduisait s’approcha de la Croix, l’embrassa et me fit signe de faire de même. Tandis que je m’exécutais, je fus rempli d’une douceur spirituelle indicible et je sentis une fragrance plus forte que celle du Paradis.

Dépassant la Croix, en regardant vers le bas, je vis un abîme sous mes pieds, car il me semblait que je marchais sur l’air. Je fus effrayé et criai vers mon guide : ‘J’ai peur de tomber dans l’abîme !’ Il se tourna vers moi et dit : ‘N’aie pas peur, nous devons aller plus haut’, et il me donna la main. Tandis que je saisissais sa main, je vis que nous étions au-dessus du deuxième Ciel. Je vis là des hommes merveilleux et leur grande paix, la joie d’une fête perpétuelle qui est inexprimable dans la langue des hommes.

Après cela, nous entrâmes dans une merveilleuse flamme qui ne brûlait pas mais qui nous illumina. Je fus à nouveau effrayé et à nouveau il se tourna vers moi et me donna la main en disant : ‘Nous devons monter au troisième Ciel et plus haut encore.’ Après cette parole, nous étions déjà au-dessus du troisième Ciel et j’entendis de nombreuses puissances célestes qui chantaient et louaient Dieu.

Nous approchâmes d’un rideau qui brillait comme l’éclair. Devant lui se tenaient de grands jeunes gens qui brillaient comme des flammes de feu. Leurs visages brillaient plus encore que le soleil, et dans leurs mains ils tenaient des armes flamboyantes. Ils étaient entourés d’une multitude d’hôtes célestes. Le jeune homme qui me conduisait me dit : ‘Quand le rideau sera levé, tu verras le Seigneur Christ, incline-toi devant le trône de Sa gloire.’

Quand j’entendis ceci, je tremblai de joie. L’horreur, mais aussi un bonheur inexplicable m’envahirent.

Je me tins là, fixant le rideau.

Une main flamboyante l’écarta et je vis mon Seigneur comme le Prophète Isaïe le vit un jour, assis sur un trône élevé, entouré de séraphins.

Il était vêtu de pourpre, Son visage brillait d’une lumière indicible. Avec grand amour, il tourna Ses yeux vers moi.

Quand je Le vis, je tombai à genoux devant Lui et me prosternai devant le trône radieux et terrifiant de Sa gloire. Il est impossible de dire quelle grande joie me remplit quand je vis Son visage. Même à présent, tandis que je me souviens de cette vision, je suis rempli d’une indescriptible douceur. Je gisais devant le Seigneur, tremblant et étonné de Sa miséricorde : comment pouvait-Il me permettre, à moi, homme impur et pécheur, de venir devant Lui et de contempler Sa divine beauté  ?

J’étais empli d’une grande tendresse mais aussi de la conscience de mon indignité. Tandis que je contemplais la grandeur de mon Seigneur, je me répétais les paroles du Prophète Isaïe :
‘Alors je dis : Malheur à moi! je suis perdu, car je suis un homme dont les lèvres sont impures, j’habite au milieu d’un peuple dont les lèvres sont impures, et mes yeux ont vu le Roi, l’Éternel des armées.’ (Isaïe 6, 5).

Puis j’entendis mon Créateur miséricordieux me dire avec Ses très pures et douces lèvres trois paroles divines qui remplirent mon cœur d’une telle douceur et m’enflamma d’un tel amour pour Lui que je me sentis fondre comme de la cire avec la chaleur de mon esprit ; les paroles de David me vinrent à l’esprit : ‘Mon coeur est comme de la cire, il se fond dans mes entrailles.’ (Ps 22, 14).

Alors tous les hôtes célestes entonnèrent une hymne merveilleuse impossible à décrire. Puis, je ne sais comment, je me retrouvai marchant à nouveau en Paradis.
UNE VISION SURPRENANTE Chronique_hypermonde_categorie
La pensée me vint que je n’avais pas vu la Souveraine et Très Sainte Mère de Dieu. Alors je vis un homme léger comme un nuage qui portait une croix.

Il me dit: ‘ Tu aurais aimé voir la très Sainte Reine des Hôtes célestes  ? Elle n’est point ici à présent. Elle est allée dans ce monde troublé afin d’aider les hommes et de réconforter ceux qui sont dans l’affliction. J’aimerais te montrer sa sainte demeure, mais le temps est compté… Tu dois retourner à l’endroit d’où tu es venu. Ainsi l’ordonne le Seigneur.’

A ces paroles, je me retrouvai dans le même lieu où j’étais avant ma vision. »


Extrait de la revue “Tous éternel !” disponible ci
https://boutique.labonnenouvelle.net/revues-voici-ta-mere-/840-revue-tous-eternels-en-telechargement.html
Père Nathan
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 3973
Age : 68
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

UNE VISION SURPRENANTE Empty Re: UNE VISION SURPRENANTE

Message par Joannes Maria le Dim 1 Déc 2019 - 20:06

Magnifique, merci beaucoup cher Père.
Joannes Maria
Joannes Maria
Pour la Paix

Masculin Messages : 3900
Inscription : 19/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

UNE VISION SURPRENANTE Empty Re: UNE VISION SURPRENANTE

Message par doucenuit le Lun 2 Déc 2019 - 7:56

oui magnifique cette vision de Saint André,une question(idiote?) me traverse l'esprit depuis un moment,au Paradis y a t-il les saisons?

doucenuit
Aime le Rosaire

Féminin Messages : 712
Age : 57
Localisation : île-de-France
Inscription : 29/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

UNE VISION SURPRENANTE Empty Re: UNE VISION SURPRENANTE

Message par Père Nathan le Lun 2 Déc 2019 - 13:08

Somme de St Thomas d'Aquin, Docteur Principal de l'Eglise :

QUESTION 47 — Le monde nouveau


Traité des fins dernières, Q. 47, a. 1 — La béatitude des élus exige-t-elle quelques biens extérieurs ?

Traité des fins dernières, Q. 47, a. 2 — Une société d’amis est-elle nécessaire à la béatitude ?

Traité des fins dernières, Q. 47, a. 3 — Le monde sera t-il renouvelé ?

Traité des fins dernières, Q. 47, a. 4 — La clarté des corps célestes sera-t-elle augmentée en cette rénovation ?

Traité des fins dernières, Q. 47, a. 5 — Les éléments opaques du monde seront-ils renouvelés par la réception d’une clarté ?

Traité des fins dernières, Q. 47, a. 6 — Y aura-t-il des plantes et des animaux dans le monde nouveau ?

Traité des fins dernières, Q. 47, a. 7 — Les œuvres artistiques précédemment détruites reparaîtront-elles dans le monde nouveau ?

QUATRIÈME PARTIE — CE QUI SUIT LA RÉSURRECTION extrait :

" Après le jugement dernier, la nature humaine, en son entier c’est-à-dire à travers tous ses membres, sera fixée dans sa fin. Et comme tous les êtres corporels sont d’une certaine manière ordonnés à l’homme, c’est la condition de toute la création corporelle qui sera, à juste titre, transformée et adaptée à l’état de l’homme d’alors. Parce que les hommes seront alors dans un état d’incorruptibilité, la création corporelle qui fut leur univers, n’aura plus lieu d’être maintenue dans l’état de génération et de corruption. C’est ce que dit l’apôtre dans l’Epître aux Romains: « La création elle-même sera libérée de la servitude de la corruption, pour entrer dans la liberté de la gloire des enfants de Dieu. »

Et parce que la condition de la création corporelle sera mise finalement en accord avec l’état de l’homme, et que les hommes ne seront pas seulement libérés de la corruption mais encore revêtus de la gloire, la création corporelle devra elle aussi avoir part, à sa manière, à cette gloire lumineuse. Telle est la raison de cette parole de l’Apocalypse[1971] : « Je vis un Ciel nouveau et une terre nouvelle. » Le monde sera donc rendu participant par sa stabilité éternelle de l’immuabilité du Dieu "
Père Nathan
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 3973
Age : 68
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

UNE VISION SURPRENANTE Empty Re: UNE VISION SURPRENANTE

Message par doucenuit le Lun 2 Déc 2019 - 13:47

Merci mon Père pour tous ces éléments,je vais aller voir de plus près ce qu'en dit St Thomas d'Aquin mais ce que j'en comprends et ce qui paraît dans toutes les représentations du Paradis c'est que la lumière y rayonnera partout puisque les êtres seront parfaits à l'image de Dieu et donc toute la Création ne sera que lumière.L'extèrieur sera semblable à notre intèrieur.Bon, je me posais la question parce que la neige c'est beau et aussi les couleurs de l'automne.Mais donc ce seront là des choses qui ne nous manqueront pas puisque nous seront comblés par ailleurs,pardon de penser tout haut c'est que j'aime la neige et les couleurs de l'automne..Smile

doucenuit
Aime le Rosaire

Féminin Messages : 712
Age : 57
Localisation : île-de-France
Inscription : 29/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

UNE VISION SURPRENANTE Empty Re: UNE VISION SURPRENANTE

Message par Joannes Maria le Lun 2 Déc 2019 - 16:02

@doucenuit a écrit:Merci mon Père pour tous ces éléments,je vais aller voir de plus près ce qu'en dit St Thomas d'Aquin mais ce que j'en comprends et ce qui paraît dans toutes les représentations du Paradis c'est que la lumière y rayonnera partout puisque les êtres seront parfaits à l'image de Dieu et donc toute la Création ne sera que lumière.L'extèrieur sera semblable à notre intèrieur.Bon, je me posais la question parce que la neige c'est beau et aussi les couleurs de l'automne.Mais donc ce seront là des choses qui ne nous manqueront pas puisque nous seront comblés par ailleurs,pardon de penser tout haut c'est que j'aime la neige et les couleurs de l'automne..Smile

Oui bien sûr vous aurez tout cela, comme sur la terre mais parfaitement sublimé et selon vos souhaits qui seront tous assouvis dans l'éternité au Paradis Céleste.
Joannes Maria
Joannes Maria
Pour la Paix

Masculin Messages : 3900
Inscription : 19/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

UNE VISION SURPRENANTE Empty Re: UNE VISION SURPRENANTE

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum