Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!

Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

Prières et litanies à St Joseph

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Prières et litanies à St Joseph

Message par Her le Lun 14 Fév 2011 - 1:15

PRIERE A SAINT- JOSEPH

Ô, Saint-Joseph, protecteur si grand, si fort, si prompt car tu es près du trône de Dieu, je te confie mes besoins
et mes désirs.
Ô, Saint-Joseph, aide-moi par ta puissante intercession, et obtiens-moi de ton Divin Enfant toutes les bénédictions,
par Jésus-Christ, notre Seigneur, afin que grâce à ton pouvoir céleste ici-bas, je puisse rendre hommage
au plus aimant des Pères.
Ô, Saint-Joseph, je n'ai aucune crainte lorsque je te regarde avec Jésus endormi dans tes bras ; je n'ose pas
m'approcher lorsqu'Il repose sur ton coeur. Serre -Le en mon nom et baise Sa belle Tête pour moi et demande-
Lui de me rendre mon baiser lors de mon dernier soupir.
Ô, Saint-Joseph, Patron des âmes désespérées, prie pour moi.


Litanies de saint Joseph

Seigneur, aie pitié de nous.
Jésus-Christ, aie pitié de nous.
Seigneur, aie pitié de nous.
Jésus-Christ, écoute-nous.
Jésus-Christ, exauce-nous.
Père du Ciel, qui es Dieu, aie pitié de nous.
Fils, Rédempteur du monde, qui es Dieu,
Esprit Saint, qui es Dieu,
Trinité Sainte, qui es un seul Dieu,
Sainte Marie, prie pour nous
Saint Joseph,
Honneur de la famille de David,
Gloire des Patriarches,
Époux de la Mère de Dieu,
Chaste gardien de la Vierge,
Nourricier du Fils de Dieu,
Vigilant défenseur du Christ,
Chef de la Sainte Famille,
Joseph très juste,
Joseph très chaste,
Joseph très prudent,
Joseph très courageux,
Joseph très obéissant,
Joseph très fidèle,
Merveille de patience,
Ami de la pauvreté,
Modèle des travailleurs,
Honneur de la vie de foyer,
Gardien des vierges,
Soutien de familles,
Consolation des malheureux,
Espérance des malades,
Je Vous salue Joseph, Vous que la grâce divine a comblé,
Le Sauveur a reposé dans vos bras et grandi sous vos yeux.
Vous êtes béni entre tous les hommes et Jésus,
L'Enfant Divin de Votre virginale épouse est béni.
Saint Joseph, donné pour Père au fils de Dieu,
Priez pour nous,
Dans nos soucis de famille , de santé et de travail,
Jusqu'à nos derniers jours
Et daignez nous secourir à l'heure de notre mort,
Glorieux saint Joseph.

Prière de Saint François de Sales

Glorieux saint Joseph, Epoux de Marie, accordez-nous votre protection paternelle, nous vous en supplions par
le Coeur de Jésus-Christ. « O vous dont la puissance s’étend à toutes nos nécessités et sait rendre possible les
choses les plus impossibles, ouvrez vos yeux de père sur les intérêts de vos enfants. Dans l’embarras et la peine
qui nous pressent, nous recourons à vous avec confiance ; daignez prendre sous votre charitable conduite cette
affaire importante et difficile, cause de notre inquiétude. » Faites que son heureuse issue tourne à la gloire de
Dieu et au bien de ses dévoués serviteurs.
Amen


Joseph de Nazareth...

Joseph de Nazareth, toi le juste et le saint dans la foi d’Abraham, tu portas dans tes bras l’Epoux de
l’Alliance.
Père silencieux à l’image du Père qui est aux cieux, tu nourris du pain de la terre Celui qui est pain
du ciel. Joseph qui protégeas la vierge immaculée, protège en notre temps l’Eglise immaculée. Intercède
aujourd’hui pour ton peuple Israël. Demeure le gardien de nos communautés et de leurs bergers,
toi qui fus berger de l’Agneau.
Qu’à l’exemple de la très sainte Famille, Seigneur, nous entrions dans un nouveau mode de relations
entre nous. Fortifie-nous dans l’unité afin que nos familles deviennent des phares, des lieux
d’amour et de paix, des refuges pour ceux qui souffrent.
Que nous te laissions grandir au milieu de nous pour nous unir en toi.


Prière à Saint Joseph

Joseph, Joseph, la confiance, tu as cru en l'innocence,
De Marie qui pouponnait. Tu as cru, car tu l'aimais.
Enlève de notre vie le soupçon, la jalousie.
Dans notre amour, fais briller la confiance pacifiée.
Ô toi le Juste, sois notre patron
Ô toi le père, toi que nous aimons.
Joseph, Joseph, la tendresse, l'infinie délicatesse,
Tu fus un mari aimant et tu câlinas l'enfant.
Donne-nous d'avoir le geste affectueux mais modeste,
Pour éduquer nos enfants et aider nos vieux parents.
Joseph, Joseph, les copeaux, le bois tu fais chanter,
Tu fabriquais les berceaux, les lits des jeunes mariés.
Donne-nous de travailler et, sans nous décourager,
A faire un monde plus beau. Et rabote nos défauts.
Joseph, Joseph, l'innocence, chasteté sans défaillance,
Ô toi l'exquise fraîcheur, de Marie le protecteur,
Aide les couples à garder de l'Amour la clarté,
Rejetant de tout leur coeur les appels de l'extérieur.
Joseph, Joseph, le silence, le mystère méditant
De la divine présence devenue petit enfant,
Donne-nous de découvrir dans le coeur du tout petit,
Le Fils de Dieu qui grandit, petit Dieu en devenir.

Her
En adoration

Masculin Messages: 2751
Inscription: 10/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prières et litanies à St Joseph

Message par Her le Lun 14 Fév 2011 - 1:25

Dévotion et Protection par Saint Joseph


La Dévotion à Saint Joseph :

Saint François d'Assise semble n’avoir pas parlé de saint Joseph, mais, d’une manière discrète mais terriblement efficace, il l’a vraiment remis à l’honneur, avec l’assentiment du Pape, lorsqu’il célébra la Nativité en inventant la première crèche vivante à Greccio, le 25 décembre 1223, et où il s’imagina dans le rôle de saint Joseph : "Je veux évoquer le souvenir de l’Enfant qui naquit à Bethléem…" Ensuite, plusieurs auteurs de la famille franciscaine se passionnèrent pour promouvoir le culte du glorieux patriarche, descendant de la lignée royale de David, le saint époux de Marie à qui fut confié Jésus, l’enfant-Dieu.

Bien avant cela, la dévotion à saint Joseph avait pris naissance en France, qui fut la nation la plus favorisée en dévotions multiples et fécondes comme celles du Sacré-Cœur ou de l’Immaculée-Conception. C’est la Provence qui, du moins pour l’Occident, la vit sortir de son sein. Elle s’éleva en confrérie dans la bonne ville d’Avignon. La terre qui, selon la tradition, avait été évangélisée et consacrée par les plus proches amis de Jésus, la famille de Béthanie : Marie-Madeleine, Marthe, Lazare, Maximin, Marie-Salomé et l’esclave Sara… De là, le culte de saint Joseph s’est propagé à tout l’Occident et à toute l’Eglise universelle ; jusqu’au 17 octobre prochain, date à laquelle le Pape Benoît XVI procèdera à la canonisation du bienheureux frère André du Canada (1845 + 1937), le fondateur de l'Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal au Québec.

Dieu le Père a confié à Saint Joseph, homme sage et prudent, la garde et l’éducation de Jésus dans son humanité et sa vie cachée à Nazareth pour l’aider à grandir en taille et en sagesse. Il semble logique et normal que Saint Joseph, devenu le Saint Patron de l’Eglise universelle, ait encore obtenu quelques charges et responsabilités dans la protection, le développement de la Sainte Eglise, Corps Mystique du Christ, dont nous sommes les membres. Ainsi, confions-lui notre fraternité, nos familles et nos communautés.


La dévotion à Saint Joseph avec Sainte Marguerite de Cortone.

Sainte Marguerite de Cortone (1247-1297) fut appelée par Notre Seigneur, qui voulait la guider par les Frères Mineurs dans les voies du repentir et de la sainteté, elle y passa le reste de sa vie, dans une étroite cellule, puis dans un ermitage au haut de la ville, partagée entre la vie contemplative et les exercices de la plus ardente charité envers le prochain. Après vingt-trois ans d'une pénitence héroïque passée dans le Tiers Ordre de saint François, elle rendit son âme à Dieu, le sourire de l'éternelle béatitude sur les lèvres, en 1297. Le divin Maître recommanda un jour, tout spécialement à son admirable servante, de professer une dévotion spéciale à saint Joseph :
« Si tu veux arriver, lui dit-il, au but de tes désirs, élance-toi à grands pas dans le chemin de la croix ; tu atteindras ainsi sûrement ces accroissements de grâces que tu ambitionnes. Je te demande aussi d'honorer chaque jour d'un culte particulier la bienheureuse Vierge et saint Joseph, mon très fidèle nourricier, car bienheureux les cœurs purs, parce qu'ils verront Dieu ».


La dévotion à Saint Joseph avec Ubertino de Casale

Ubertino de Casale (1259-1317) est né à Alessandria, fut étudiant à Paris et enseigna à Florence.
Il ne fut pas un précurseur, comme on l’a cru jusqu’ici, mais il prend rang modestement après les deux grands représentants de l’Ecole franciscaine avant lui : Saint Bonaventure et Pierre Olivi… toutefois, Ubertino reste au premier plan dans l’histoire de la propagation de la dévotion à saint Joseph. Son "Arbor Vitae Crucifixae" a eu la plus grande diffusion dans les centres spirituels d’Europe.


La dévotion à Saint Joseph avec Saint Bernardin de Sienne.

Saint Bernardin de Sienne (1380-1444) naît dans une famille noble près de Sienne en Italie. Orphelin et très pieux, il appartient à une confrérie de prière. En 1402, il entre chez les franciscains, y devient prêtre et son prieur lui donne la charge de la prédication. Saint Bernardin parcourt toute l'Italie, prêchant sur les places publiques car les églises sont trop petites. Parfois ce sont des milliers de personnes qui s'écrasent pour l'entendre et qui l'entendent, parfaitement malgré l'épaisseur de la foule, tant sa voix est forte.

Dans son livre « Saint Joseph » (III 3), Saint Bernardin de Sienne nous annonce :
« Et maintenant, si vous voulez connaître la place que saint Joseph occupe dans l'Eglise, rappelez-vous que c'est sous le couvert de cet homme choisi spécialement pour cela par Dieu, que Jésus a été amené à ce monde avec toutes les convenances nécessaires. Si l'Eglise doit de la reconnaissance à Marie pour lui avoir donné Jésus, après Marie, c'est à saint Joseph que l'Eglise doit le plus de reconnaissance pour ce don ineffable. Saint Joseph est le terme de l'Ancien Testament. En lui, la dignité des patriarches et des prophètes possède le fruit promis pendant si longtemps ».


La dévotion à Saint Joseph avec le Bienheureux Bernardin de Busti.

Le Bienheureux Bernardin de Busti (1450- 1515) est né à Milan, dans l'importante famille des Busti. Il est accueilli en 1475 chez les franciscains dans l'Ordre des Frères Mineurs Observants. Ascète et prêcheur renommé, il écrivit de nombreux sermons empreints d'une grande spiritualité mariale spécifiquement franciscaine. Bernardin de Busti fut un grand apôtre de la dévotion à St Joseph, l’époux de Marie. Avec Bernardin de Sienne, Bernardin de Bustis, enseignent la "préservation (de Joseph) du péché originel", sa mort, sa Résurrection et son Assomption.
Il fut aussi l’un des grands propagateurs du tiers-ordre franciscain.


La dévotion à Saint Joseph avec le Bienheureux Jean-Paul II.

Le 19 mars 1980, le Pape Jean-Paul II annonçait pour la fête de St. Joseph :
« En même temps, Dieu confie à Joseph le mystère dont l'accomplissement avait été attendu depuis de très nombreuses générations par la descendance de David et toute la maison d'Israël, et il lui confie, en ce même moment, tout ce dont dépend l'accomplissement de ce mystère dans l'histoire du Peuple de Dieu. Dès le moment où ces paroles ont pénétré sa conscience, Joseph est devenu l'homme de l'élection divine : l'homme qui a reçu une mission de confiance particulière. Sa fonction dans l'histoire du salut lui a été indiquée. Il entre dans cette fonction avec une simplicité et une humilité qui révèlent la profondeur spirituelle de l'homme ; et il la remplit complètement, pendant toute sa vie ».

Dans son exhortation Apostolique "Redemptoris Custos" ("le Gardien du Rédempteur") du 15 Août 1989, Jean Paul II souligne ce qu’il doit à ses prédécesseurs, ce qui donne l’impression d’une dynamique rectiligne, annonçant au moins le dogme de l’Assomption de St Joseph.


La dévotion à Saint Joseph avec le Père Isidore de Isolanis.

Le Père Isidore de Isolanis (vers 1477+1528) devenu prêtre dans l’Ordre des Prêcheurs (Dominicains), il enseigna la théologie dans divers couvents de son Ordre (Pavie, Vérone, Milan, Crémone), à l'université de Bologne (1521-1522) et au "Studium Generale" de son Ordre (Bologne). Isidore de Isolanis publia beaucoup en bien des domaines (théologie, philosophie, hagiographie). Le texte le plus connu du Père Isidore de Isolanis reste la « Summa de donis S. Joseph ». C’est une sorte de traité didactique où puiseront tous les auteurs qui ont écrit sur saint Joseph. Cet ouvrage est étonnant car bien qu’il soit ancien, on n’a rien dit et on ne dira rien de solide sur cette matière qui ne se trouve là établi ou indiqué. Ce qui est confirmé par le pape Benoît XIV. « Isidore Isolano mérite d’être compté au nombre des auteurs les plus remarquables qui ont écrit en l’honneur de saint Joseph. Il semble voir d’avance dans les siècles à venir les gloires futures de son bien-aimé saint, et inviter des écrivains sans nombre à creuser plus profondément dans la mine inépuisable qu’il leur découvre. »

Isidore de Isolanis est en effet le premier écrivain ecclésiastique qui se soit appliqué tout particulièrement à faire ressortir dans toute leur splendeur les excellences et les prérogatives de l'auguste Époux de Marie, Mère de Jésus-Christ Notre-Seigneur. Il jouit du privilège d'avoir prophétisé la grandeur future et le développement du culte de ce Bienheureux Patriarche comme le saint protecteur de l'Eglise de Dieu.

Il suppliait le Pape Adrien VI (1522-1523) "d’ordonner que l’Eglise Universelle célèbre, en l’honneur de St Joseph, des jours de fête annuels, solennels, joyeux, avec observation exacte et une vénération apostolique, comme un moyen efficace pour procurer la paix de l’Eglise et la conversion de l’Asie musulmane".

« Des transports de joie éclateront, et le cri de triomphe retentira un jour dans l'Église militante, lorsque les peuples chrétiens connaîtront la sainteté du divin Joseph. Car le Saint-Esprit ne cessera d'avertir les cœurs des fidèles jusqu'à ce que l’empire tout entier de l'Église militante, transporté de joie, donne au culte du divin Joseph une splendeur nouvelle, qu'il bâtisse des monastères et des églises, et qu'il érige des autels en son honneur. Ses fêtes seront célébrées avec solennité, et tous les peuples s'adresseront à lui et lui offriront le tribut de leur reconnaissance. Le Seigneur enverra sa lumière jusque dans le plus intime de l'intelligence, il lèvera les voiles et de grands hommes scruteront les dons intérieurs de Dieu cachés en saint Joseph, et ils trouveront en lui un trésor d'un ineffable prix tel qu'ils n'en ont point rencontré dans les saints de l'Ancien Testament. Car la richesse et l'abondance des dons spirituels ont brillé d'un éclat unique en saint Joseph, de telle sorte qu'on ne peut lui comparer ni les saints de l'ancienne alliance ni ceux de la nouvelle. En effet, les saints du Nouveau Testament ont été appelés par Notre Seigneur du nom d'amis, mais Joseph a été appelé par lui du nom de Père ; ils ont honoré la Reine du monde comme leur Souveraine, mais Joseph l'a honorée comme son épouse. Bénissez donc, ô peuples, saint Joseph afin que vous soyez remplis de bénédictions ; car quiconque le bénira, sera béni des plus abondantes bénédictions.

Nous sommes fondés à croire que le Dieu immortel veut à la fin des temps honorer Joseph, dans l'empire de l'Église militante, des plus éclatants honneurs et le rendre l'objet de la vénération la plus profonde. Certes, c'est une haute loi de convenance qu'à l'exemple de Jésus-Christ qui a vénéré Joseph comme son père, l'Église, notre Sainte Mère, l'honore un jour par une vénération toute particulière. Si les premiers siècles de l'Église, si les siècles qui ont suivi n'ont pu décerner à Joseph ce culte, agités qu'ils étaient par la tourmente des persécutions et des hérésies, il faut en conclure que cette gloire est réservée aux derniers âges. Dieu dans sa providence faisait alors ce qui devait amener le salut de la république chrétienne : et c'est ce qui est aussi arrivé à l'égard de l'excellence de la sainteté de Joseph. Elle a échappé aux regards des fidèles, ne se présentant à eux que sous ces deux titres d'époux de la bienheureuse Vierge Marie et de père nourricier et adoptif du Fils de Dieu, titres dont nous pouvons cependant découvrir les caractères et la hauteur de sa sainteté.

La fête de saint Joseph sera célébrée un jour comme une fête principale et vénérable. Le Vicaire de Jésus-Christ sur la terre, inspiré par le Saint-Esprit, ordonnera que la fête du père adoptif du Christ et de l'Époux de la Reine du monde, soit célébrée dans toutes les contrées de l'Église militante, orthodoxe et catholique ».


Apparition de saint Joseph à Cottignac, Var : Pour aider au développement de son culte, Saint Joseph a eu la bonne idée d’apparaître à un homme sur notre terre privilégiée de France, et plus particulièrement en Provence ; et comme dans la vie familiale, Joseph y côtoie Marie… mais dans des églises distinctes de Cotignac : La Vierge y apparut à un bûcheron, Jean de la Baume, sur le mont Verdaille, en 1519, où on la vénère toujours sous le vocable de Notre Dame de Grâce. Quelque temps plus tard, saint Joseph y apparut à un berger, Gaspard Ricard, dans un buisson en feu, sur la colline du Bessillon, face au mont Verdaille, en 1660.

Her
En adoration

Masculin Messages: 2751
Inscription: 10/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prières et litanies à St Joseph

Message par Her le Lun 14 Fév 2011 - 1:25

Avec Joseph le charpentier (Carmel d’Avranches)

Ô Saint Joseph, toujours si doux, si patient,
Si content de l’ouvrage qui s’accomplit,
Obtiens-nous de faire dans le recueillement
Notre travail d’aujourd’hui.

Cher Joseph, toujours si calme et si confiant,
Toit qui ne t’étonnes qu’un peu lorsque l’Ange
Te dit de prendre Marie pour épouse,
Obtiens-nous la souplesse du bois
Qui d’abord jaillit en éclats mais se laisse polir
Et raboter selon la volonté de Dieu.

Très pauvre Joseph, qui dois te détacher de tout,
Même du Roi des rois,
Obtiens-nous la pauvreté suprême,
Celle qui plaît à Dieu plus que tous les sacrifices,
La pauvreté du cœur. - AMEN

Hercule

Her
En adoration

Masculin Messages: 2751
Inscription: 10/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prières et litanies à St Joseph

Message par Her le Lun 14 Fév 2011 - 1:26

NEUVAINE A SAINT JOSEPH

1 - Saint Joseph, modèle de notre foi

Saint Joseph, nous vous prions aujourd'hui comme modèle de foi. Vous avez accueilli la présence de Dieu dans votre vie. Sur sa parole, vous vous êtes engagé dans le plus insondable des mystères, celui de l'Incarnation de son Fils. Votre épouse vierge concevait sans intervention humaine ; un enfant naissait qui était Dieu ; vous l'avez adoré et protégé, car vous saviez que lorsque Dieu parle à l'homme, il ne saurait le tromper. À notre tour, nous désirons accéder à cette foi qui fut la vôtre, pour que Dieu habite en nous et que nous soyons fidèles à ses intentions.
Comme la foi a commandé toute votre vie, ainsi nous désirons qu'elle devienne pour nous la lumière qui nous attire sans cesse, le guide de nos actions quotidiennes. Que par la foi, nous pressentions toujours la main de Dieu dans les évènements, afin de participer ainsi à son oeuvre de justice, de paix et d'amour ! Amen.

2 - Saint Joseph, modèle d'espérance

Durant votre vie, Saint Joseph, vous avez été l'homme de l'espérance. Tous partageaient autour de vous l'espoir de voir un jour s'accomplir leur rédemption. Et voilà qu'à vos côtés, dans votre foyer, uni à vous comme le fils à son père, vivait le Messie de Dieu. C'était une marque de la bonté et de la fidélité du Seigneur.
À travers les événements imprévisibles qui se présentaient dans votre vie : les circonstances pénibles de la naissance de Jésus, la fuite en Egypte, le séjour en exil, votre seule force était l'espérance inébranlable en la bonté, la puissance, la fidélité du Seigneur. Vous saviez que Dieu aurait le dernier mot dans tout ce qui pouvait vous arriver.
Saint Joseph, enseignez-nous à espérer envers et contre tout : le mal ne pourra jamais éteindre celui qui regarde vers Dieu. Au-delà de toutes les faiblesses, il y a la fidélité du Créateur ; et c'est sur lui que nous désirons compter. Que pour nous, il n'y ait pas d'autres façons de vivre que d'espérer ! Et que cette espérance nous transforme en nous donnant une assurance forte, le goût du combat et de l'action ! Amen.

3 - Saint Joseph, modèle de charité.

Saint joseph, vous avez aimé Marie, qui devait mettre au monde le Fils de Dieu. Puis avec elle, vous avez pris une part toute spéciale au plus bel acte d'amour dans l'histoire du monde : la venue du Fils de Dieu parmi les hommes pour les sauver. Dieu, qui est amour, a vécu dans votre maison. Il a partagé votre table, l'intimité de votre foyer, vos joies, vos difficultés, chaque instant de votre vie.
Vous qui avez si bien trouvé l'amour dans votre vie, enseignez-nous à aimer. Faites-nous comprendre que l'amour vient de Dieu. Nous savons que le jour où notre coeur sera vraiment ouvert à la charité, la face du monde aura changé. Et la personne, le frère, à côté de nous ne sera plus à combattre, mais à aimer.
Aidez-nous à voir combien notre vie franciscaine est contenue entièrement dans l'amour, et qu'en dehors de l'amour de Dieu et du prochain, tout est sans importance. Comme vous, Saint Joseph, nous voulons aimer Dieu, et partager avec notre prochain le même amour fidèle et généreux. Amen.

4 - Saint Joseph, père de Jésus

Saint Joseph, les gens de Nazareth ont appelé Jésus votre fils. Et Marie lui disait un jour au temple : «Ton Père et moi, nous te cherchions. "
Ensemble, vous saviez combien la paternité humaine dépasse l'union physique des époux, et vous êtes vraiment devenu le père humain du Fils de Dieu. Vous avez été pour Marie un appui constant, une présence chaleureuse, l'image aimée d'un père. Si Dieu vous avait choisi, c'est parce qu'il savait l'importance de cette tendresse pour Marie, de l'esprit avec lequel vous saviez lui parler, la traiter, la réconforter dans ses fatigues ou ses malaises : tout cela contribuait à former le caractère humain de son Fils.
Père de Jésus, vous l'avez été également par l'éducation que vous lui avez donnée. C'est vous qui l'avez instruit, lorsqu'il était enfant, de toutes ces choses qu'on apprend en compagnie de son père. Vous l'avez initié à la vie. Sous votre influence, son esprit s'ouvrait, il admirait avec vous les lis des champs, les oiseaux du ciel, les vignes, les champs de blé. Avec lui, sans le savoir, vous prépariez alors les plus belles pages de l'évangile.
Saint Joseph, enseignez-nous à aimer comme vous nos jeunes, à leur apporter à travers notre amour, la foi, la pureté, le dévouement, le respect de tout ce qui est beau : une vision du monde qui les engage à suivre votre Fils, dans les chemins si importants de leur vie. Amen.

5 - Saint Joseph, époux de la Mère de Dieu

Saint Joseph, quand on connaît la foi de Marie, son amour, son courage, sa pureté, on comprend votre bonheur de l'avoir eue comme épouse, elle qui était digne du Fils de Dieu.
Comme dans un foyer vraiment humain, vous avez été son mari, et elle a été votre femme. Son Coeur vous appartenait, vous vous êtes aimés comme deux époux peuvent le faire. Amour tendre, rempli d'attention, qui laisse percer à travers les moindres gestes, un attachement vraiment humain. Amour fort et vigoureux qui unit solidement deux personnes entre lesquelles aucune difficulté, aucune violence, aucun malheur ne peut plus ouvrir une brèche.
La Vierge Marie vous avait confié son âme et son corps, elle est restée vierge parce que vous l'avez voulu avec elle. Et votre amour mutuel s'est épanoui dans la virginité comme un signe de Dieu pour les hommes.
Saint Joseph, apprenez-nous à aimer : non pas dans un égoïsme où chacun se replie sur soi et se durcit contre l'autre, mais dans un don généreux qui nous engage dans les voies de la tendresse, de la délicatesse, du dévouement.
Vous qui avez ouvert la voie au salut du monde dans la pureté de votre amour, rendez-nous capables d'accueillir comme vous le Fils de Dieu et d'être ses témoins dans le monde d'aujourd'hui. Amen.

6 - Saint Joseph, un homme de prière

Au terme de vos journées, saint Joseph, vous vous retrouviez en compagnie de Marie pour vous occuper de Jésus. Car le Fils de Dieu avait besoin que son humanité se forme comme celle des autres enfants. Et selon la tradition juive, c'était au père que revenait la charge de lui expliquer la Bible et de lui transmettre les commandements selon la prescription du Seigneur : "Tu enseigneras mes commandements à tes enfants" (Dt 6, 7).
En compagnie de Marie, vous lui avez raconté tout ce que Dieu avait fait pour son peuple : vous lui avez montré comment chaque geste, chaque usage avait un sens sacré. C'était au père qu'était confiée l'éducation morale et religieuse de ses enfants : vous n'auriez pas manqué à cette haute mission où votre paternité trouvait son accomplissement. Marie, à côté de vous, écoutait, complétait. C'est ensemble que vous avez ainsi façonné l'âme humaine de Jésus, votre enfant, en lui faisant entendre les grandes leçons de son Père des Cieux.
Ensemble, vous avez sûrement récité cette prière du Deutéronome : "Ecoute, Israël, le Seigneur est notre Dieu, le Seigneur est Un. Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur, de toute ton âme et de tout ton esprit... " Vous disiez lentement les paroles saintes pour que Marie puisse les faire répéter à votre enfant.
Familier de la Parole de Dieu, vous deviez ensuite prier librement au milieu des joies et des peines, et peut-être surtout quand le mystère se faisait trop grand devant vous. Saint Joseph, apprenez-nous à prier, et donnez-nous d'aimer ces moments où seuls, avec nos proches ou toute la communauté chrétienne, nous invitons Dieu à partager notre vie. Amen.

7 - Saint Joseph, modèle de l'homme juste

Saint Joseph, aidez-nous à être juste. Vous savez que pour vivre pleinement une vie d'homme, il faut d'abord ajuster son coeur et son esprit à celui du Créateur. Votre Fils ne demandait pas d'abord un extérieur édifiant, des manières pieuses, mais une âme vraiment reliée, accordée à la volonté de Dieu. À ceux qui se contentaient de prières et de rites extérieurs, il disait : "ce ne sont pas ceux qui disent Seigneur ! Seigneur ! Qui seront sauvés, mais ceux qui font la volonté de mon Père. " Accueillir chaque jour la présence de Dieu, vivre avec lui, c'est l'acte centre de toute vie humaine. Comme un instrument bien accordé produit des notes justes, Saint Joseph, vous avez su vivre en accord avec Dieu ; et l'Evangile a pu dire que vous étiez un homme juste.
Dans un partage d'amour familial, vous avez travaillé, vécu, souffert, aimé. Vous avez rempli la mission reçue suivant les voies tracées par l'intelligence et l'amour de Dieu. Et dans un effacement discret, vous avez réalisé une tâche unique, heureux de vous sentir pleinement fidèle.
Saint Joseph, apprenez-nous à être juste. Comme vous, nous voulons passer notre vie en accord avec le Créateur. Enseignez-nous surtout la justice pour que nous puissions faire avec joie la volonté de notre Père qui nous aime. Amen.

8 - Saint Joseph, un bon ouvrier

Au début du monde, dans les plans du Créateur, le travail était beau et bon. L'homme s'est éloigné de Dieu, et le travail est maintenant source de difficultés, de fatigues et de peines. Saint Joseph, vous vous êtes soumis à cette dure loi du travail, parce que vous saviez qu'il peut redevenir noble et beau en accord avec le Créateur. Tel fut le secret de votre vie de travailleur. Lorsque Dieu voulut un père adoptif pour son Fils, il choisit un ouvrier, marquant par là son estime pour le travail. Vous ne l'avez pas déçu. Vous avez travaillé avec coeur, et votre métier devenait une expression d'amour, comme la prière ou la fidélité au Seigneur.
Vous n'étiez pas seulement un fils d'homme en état de punition : vous viviez d'un amour véritable. Par votre travail, c'est Dieu lui-même que vous avez su rejoindre.
Saint Joseph, enseignez-nous l'amour de notre métier, faites qu'il devienne pour nous une source de vitalité et de bonheur. Que nous l'accomplissions avec justice et honnêteté, que nous sachions pénétrer d'une vive charité notre sens du travail bien fait ! Et qu'à votre exemple, nous sachions accueillir votre Fils au sein de notre vie ! Amen.

9 - Saint Joseph, modèle d'obéissance

Saint Joseph, votre vie est tissée de fidélité, d'obéissance, de confiance au Seigneur.
Au début de l'Evangile, Marie, votre fiancée, se trouve enceinte. Comme un homme juste, vous décidez de la renvoyer secrètement pour ne pas lui faire mal. Mais Dieu vous demande de la prendre quand même chez vous comme une épouse fidèle. Attentif à ce premier message de Dieu, vous entrez avec lui dans le chemin encore mystérieux de l'Incarnation. Quelques mois plus tard, l'empereur romain ordonne un recensement de son territoire. Confiant dans les voies de Dieu, vous acceptez cette deuxième épreuve. Vous quittez Nazareth et vous allez à Bethléem, la ville de David où devait naître le Fils de Dieu. Après la visite des mages, le Seigneur s'adresse à vous : "Lève-toi, prends l'enfant et sa mère, et fuis en Egypte ; tu y resteras jusqu'à ce que je te le dise." Sans perdre un instant, vous vous levez encore une fois. De nuit, vous prenez l'enfant et sa mère pour vous retirer en Egypte.
Quelques années s'écoulent avant le mort d'Hérode. Puis le Seigneur vous dit encore : "Lève-toi, prends l'enfant et sa mère, et reviens au pays d'Israël. " Avec une fidélité admirable, vous vous levez, vous prenez l'enfant et sa mère et vous revenez à Nazareth.
Ces quelques événements suffisent pour faire comprendre la grandeur de votre obéissance.
Mais vous le savez bien, dans notre vie aussi, le Seigneur s'adresse à nous. Il nous parle à travers les événements, dans le silence de la prière, au sein de son Eglise. À travers tous les bruits du monde, aidez-nous à discerner sa voix. Aidez-nous encore à y correspondre, afin que chaque jour, nous soyons fidèle à son amour et à sa volonté. Amen.

Prière d’action de grâces

Seigneur, notre Dieu, nous te rendons grâces pour les bienfaits sans nombre dont tu nous as comblés, en particulier pour nous avoir donné en Saint Joseph un protecteur rempli d'attention pour notre fraternité.
Avec ton aide, Seigneur, nous voulons nous montrer dignes de lui en vivant sans cesse à son exemple, et à celui de Saint François avec la préoccupation de te plaire en toutes choses.
Ainsi, nous pourrons nous dire toujours tes véritables enfants. Amen.

Souvenez-vous

Souvenez-vous, ô très chaste époux de Marie, mon aimable Protecteur, saint Joseph, que l'on n'a jamais entendu dire que quelqu'un ait sollicité votre protection et imploré votre secours sans avoir été consolé : je viens avec confiance me présenter avec ferveur. Ne rejetez pas mes prières, père virginal du Rédempteur, mais écoutez-les avec bonté et daignez les exaucer. Amen.

Her
En adoration

Masculin Messages: 2751
Inscription: 10/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prières et litanies à St Joseph

Message par Her le Lun 14 Fév 2011 - 1:26

Prière à saint Joseph artisan

Le 1er mai 1955, le Pape Pie XII annonçait aux travailleurs catholiques rassemblés sur la Place saint-Pierre que cette journée serait désormais la fête liturgique de saint Joseph artisan. Voici la prière qu'il composa à cette occasion:

"O glorieux Patriarche saint Joseph,
humble et juste artisan de Nazareth, qui avez donné à tous les chrétiens, mais spécialement à nous,
l’exemple d’une vie parfaite dans le travail constant et dans l’admirable union à Marie et à Jésus,
assistez-nous dans notre tâche quotidienne, afin que, nous aussi, artisans catholiques,
nous puissions trouver en elle le moyen efficace de glorifier le Seigneur,
de nous sanctifier et d’être utiles à la société dans laquelle nous vivons,
idéals suprêmes de toutes nos actions.

Obtenez-nous du Seigneur, ô notre très aimé protecteur, humilité
et simplicité de cœur,
goût du travail et bienveillance envers ceux qui sont
nos compagnons de labeur,
conformité aux divines volontés dans les peines inévitables
de cette vie et joie dans leur support,
conscience de notre mission sociale particulière,
et sentiment de notre responsabilité,
esprit de discipline et de prière, docilité
et respect à l’égard de nos supérieurs,
fraternité envers les égaux, charité et
indulgence pour nos subordonnés.

Soyez avec nous
dans nos moments de prospérité,
quand tout nous invite à goûter honnêtement les
fruits de nos fatigues ;
mais soutenez-nous dans les heures de tristesse, alors
que le ciel semble se fermer pour nous
et que les instruments du travail eux-mêmes
paraissent se rebeller dans nos mains.

Faites que, à
votre exemple, nous tenions les yeux fixés sur notre Mère Marie,
votre très douce
épouse, qui, dans un coin de votre modeste atelier, filait silencieusement,
laissant
errer sur ses lèvres le plus gracieux sourire ;
faites aussi que nous n’éloignions
pas notre regard de Jésus, qui peinait à votre établi de menuisier,
afin que nous
puissions ainsi mener sur terre une vie pacifique et sainte,
prélude de celle éternellement
heureuse qui nous attend dans le ciel,
durant les siècles des siècles.
Ainsi soit-il".

Her
En adoration

Masculin Messages: 2751
Inscription: 10/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prières et litanies à St Joseph

Message par Her le Lun 14 Fév 2011 - 1:27

PRIERE A SAINT JOSEPH
(à réciter tous les soirs avant de s'endormir)

Saint Joseph, Vous qui avez si bien trouvé l'amour dans votre vie, enseignez-nous à aimer. Faites-nous comprendre que l'amour vient de Dieu.
Lorsque nous sommes brisés par l’incompréhension ou la haine, aidez-nous à orienter notre vie selon Son désir.
Nous savons que le jour où notre coeur sera vraiment ouvert à la charité, la face du monde aura changé. Et la personne à côté de nous ne sera plus à combattre, mais à aimer.
Aidez-nous à voir combien la vie chrétienne est contenue entièrement dans l'amour, et qu'en dehors de l'amour de Dieu et du prochain, tout est sans importance.
Comme vous, Saint Joseph, nous voulons aimer Dieu de plus en plus, et partager avec notre prochain le même amour fidèle et généreux. Amen.

Hercule

Her
En adoration

Masculin Messages: 2751
Inscription: 10/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prières et litanies à St Joseph

Message par Her le Lun 14 Fév 2011 - 1:27

Cantique à St Joseph : soyez béni

Soyez béni, car Dieu sur cette terre
De votre toit, voulut faire le sien.
Il vous nomma du tendre nom de Père
De l’enfant Dieu vous fûtes le soutien.

Refrain : Notre espérance repose en vous
Montrez votre puissance
Joseph, protégez-nous

Saint protecteur de l’Eglise naissante
Veillez sur elle, au milieu des combats
A votre autel, la foule suppliante,
Vient se presser, ne l’abandonnez pas.

Comme Jésus, aux jours de son enfance,
Pour nous guider, nous prenons votre main
Dans le danger, soyez notre défense
Et du salut, montrez-nous le chemin.

Her
En adoration

Masculin Messages: 2751
Inscription: 10/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prières et litanies à St Joseph

Message par Her le Lun 14 Fév 2011 - 1:27

Volez, volez, les anges de la prière

Volez, volez, les anges de la prière,
A Joseph, au plus haut des cieux,
Offrez-lui notre amour sincère,
Portez-lui nos chants et nos vœux.

Joseph comme nous sur la Terre,
Tu gémis, tu versas des pleurs,
Que l’aspect de notre misère,
Sur nous, attire tes faveurs.

Réponds à notre confiance,
Dans nos coeurs fais croître à jamais,
Avec le lys de l’innocence,
Les charmes si doux de la Paix.

Quand sonnera l’heure dernière,
Saint-Patron de la bonne mort,
Reçois-nous dans tes bras de père,
Et daigne nous conduire au port.

Her
En adoration

Masculin Messages: 2751
Inscription: 10/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prières et litanies à St Joseph

Message par Her le Lun 14 Fév 2011 - 1:28

Montre toi notre Père

De ce trône où la gloire
Brille aux cieux ravissants
Joseph, garde mémoire
De tes pauvres enfants.

Oh ! reçois ma prière
C’est l’élan de mon cœur
Montre-toi notre Père
Auprès du Dieu sauveur

Au moment de l’épreuve
Sous le poids des douleurs
Quand mon âme s’abreuve
D’amertume et de pleurs.

Her
En adoration

Masculin Messages: 2751
Inscription: 10/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prières et litanies à St Joseph

Message par Her le Lun 14 Fév 2011 - 1:28

INVOCATIONS A SAINT JOSEPH

Je vous salue, Joseph image de Dieu le Père !
Je vous salue, Joseph, père de Dieu le Fils
Je vous salue, sanctuaire du Saint-Esprit.
Je vous salue, Joseph, bien aimé de la sainte Trinité.
Je vous salue, Joseph, agent très fidèle du Grand Conseil.
Je vous salue, Joseph, très digne époux de la Vierge Mère.
Je vous salue, Joseph, père de tous les fidèles.
Je vous salue, Joseph, gardien des saintes vierges.
Je vous salue, Joseph, observateur très fidèle du saint silence.
Je vous salue, Joseph, qui avez tant aimé la pauvreté.
Je vous salue, Joseph, exemplaire de douceur et de patience.
Je vous salue, Joseph, miroir d’humilité et d’obéissance.
Bénis sont vos yeux qui ont vu ce que vous avez vu.
Vous êtes béni entre tous les hommes.
Bénies sont vos oreilles qui ont entendu ce que vous avez entendu.
Bénies vos main qui ont touché le verbe incarné.
Bénis vos bras qui ont porté Celui qui porte les choses.
Bénie votre poitrine sur laquelle le Fils de Dieu a reposé si doucement.
Béni votre cœur embrasé d’un très ardent amour.
Béni le Père éternel qui vous a choisi.
Béni le Fils qui vous a aimé.
Béni le Saint-Esprit qui vous a sanctifié.
Bénie Marie, votre épouse, qui vous a aimé comme un mari et comme un frère.
Béni l’ange qui vous a gardé.
Bénis dans l’éternité tous ceux qui vous bénissent et qui vous aiment.
Ainsi soit-il.

Priez pour nous, saint Joseph.
Afin que nous devenions dignes des promesses de Notre seigneur Jésus-Christ.
Prions. Daignez, Seigneur, nous secourir par les mérites du bienheureux Joseph,
époux de votre très sainte Mère, et nous accorder, par son intercession,
ce que notre faiblesse ne peut mériter.
Vous qui vivez et régnez dans tous les siècle des siècles
Ainsi soit-il.

Saint Joseph, )
Priez pour nous. ) Ter

Her
En adoration

Masculin Messages: 2751
Inscription: 10/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prières et litanies à St Joseph

Message par Her le Lun 14 Fév 2011 - 1:29

MEDITATIONS SUIVIES POUR LE MOIS DE MAI :

De la fête de Saint-Joseph, artisan, au mois de Marie ;
Pour un pèlerinage avec Joseph et Marie pour découvrir et contempler le Cœur Sacré de Jésus

* * *

Cheminons ensemble sous le regard du Père, entre la joie de Pâques, résurrection du Fils et la venue de l’Esprit-Saint, lors de la Pentecôte.

Mai débute, et l’Eglise, corps mystique de notre Seigneur Jésus-Christ, fête en son premier jour Saint Joseph artisan, ouvrier de la première heure, Patron de l’Eglise universelle.

Les Amis et Compagnons de Saint Joseph vous proposent de fêter leur Saint Patron pour une fois encore, réclamer son intercession et sa protection, et en cette circonstance souligner combien tout travail doit s’inscrire dans le plan divin, et œuvrer pour le bien commun qui se répand alors sur chacun, et notamment nos familles, nos amis, nos milieux professionnels, et plus loin, les institutions et corps intermédiaires et enfin la société toute entière.

Profitons alors de ce mois de mai 2009 pour prier en ces temps difficiles :

Pour ceux qui sont à la recherche d’un emploi, pour ceux qui voudraient pouvoir vivre pleinement leur vie professionnelle en chrétien et tous ceux qui rencontrent des difficultés de quelque nature que ce soit dans leur activité d’entreprise.

Que cette méditation commune soit source de force et de réconfort, d’unité et de réunion, de courage et de foi, de charité et de solidarité, d’abandon et d’espérance.

Passé ce premier jour de mai, ensemble, nous continuerons à cheminer en ce mois de Marie, entre Joseph et la Très Sainte Vierge-Marie, et cela pour mieux préparer avec les parents de Notre Seigneur, le mois de juin, mois du Sacré-Cœur, mois d’amour.

* * *

La Sainte Ecriture nous rappelle que Jésus était le fils de Joseph le charpentier.

Assertion, pour certains, péjorative, et pourtant, c’est dans le silence de l’atelier du charpentier que Jésus apprend le sens et la beauté du travail, et sa noblesse.

Jésus se laisse enseigner par Joseph, le travail, Lui qui est pourtant le maître de toute œuvre, l’éducateur des âmes et des esprits.

Jésus apprend ainsi avec Joseph le labeur et les servitudes du travail et les difficultés qu’il engendre.


Il se laisse guider par son père, le « juste charpentier »

Souvenons-nous alors dans notre travail que Saint Joseph est notre guide et, à l’écho du premier Joseph de l’Ancien Testament, il nous enseigne comment concilier travail et parole de Dieu.

Alors « ite ad Joseph ; allez à Joseph » (Genèse, 41,55) et cela avec foi, espérance et charité.

N’hésitez pas à former auprès de Saint Joseph des prières pour ceux qui cherchent du travail, pour ceux qui subissent des difficultés dans leur travail et pour que le travail soit véritablement signe d’amour du Père et partage d’amour entre nous.

Souvenons-nous du mot de Sainte Thérèse d’Avila :

« Saint Joseph m’a toujours exaucée, au-delà de mes prières et de mes espérances ».

Débutons ce mois de mai, et fêtons Saint Joseph, par un recueillement, en retrouvant le silence qui nous permettra de faire taire le bruit de ce travail perturbant, aliénant et désespérant.

Retrouvons dans le silence intérieur de l’âme, l’image de Joseph et Jésus travaillant à l’atelier du charpentier, dans le recueillement de ceux qui ajustent toutes leurs pensées, tous leurs actes, tous leurs regards à la Justice de Dieu.

Prions et aimons, le travail et les autres, avec Saint Joseph.

Que tout au long de cette journée du 1er mai, nous prenions le temps de nous retirer, pour lire, en union de prières et d’amitié cet évangile et ces prières aux intentions particulières, présentées ci-dessous :


Salut, Joseph

Je te salue, Joseph
Docile à l’Esprit-Saint,
Le Seigneur est avec toi.
Tu es l’époux virginal
De Marie.
Et Jésus,
Que Dieu te confia,
Est béni.

Saint Joseph
Père par le cœur,
Prie pour nous,
Pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen.


Evangile selon Saint Matthieu 13,54-58 (Pour la fête de Saint Joseph)

« En ce temps là, étant venu dans son pays, Jésus les instruisait dans leurs synagogues, de sorte qu’ils étaient dans l’admiration et disaient : d’où viennent à celui-ci cette sagesse et ces miracles ? N’est-ce pas là le fils du charpentier ? Sa mère ne s’appelle-t-elle pas Marie ? et Jacques, Joseph, Simon et Jude ne sont-ils pas ses frères ? et ses sœurs ne sont-elles pas toutes parmi nous ? d’où lui viennent donc toutes ces choses ? et ils prenaient de lui un sujet de scandale. Mais Jésus leur dit : un prophète est sans honneur dans son pays et dans sa maison. Et il ne fit pas là beaucoup de miracles, à cause de leur incrédulité ».


Protège les travailleurs.
(extrait d’une prière de Paul VI)

Joseph, Patron de l’Eglise,
Toi qui, près du Verbe incarné,
As travaillé chaque jour
Pour gagner le pain,
Toi qui as éprouvé l’angoisse des lendemains,
La pauvreté, la précarité du travail,
Regarde l’immense famille qui t’est confiée.

Protège les travailleurs
Dans leur dure existence quotidienne.

Soutiens les pauvres, suscite en leur faveur l’aide de leurs frères.

Amen


Soutiens les sans-travail

O Saint Joseph, nous te prions pour les sans-travail,
Pour ceux-là qui voudraient gagner leur vie
Ou la vie de leur famille.

Toi qui es le Patron des travailleurs,
Fais que le chômage disparaisse de notre société ;
Que tous ceux qui ont la capacité de travailler
Puissent utiliser leurs forces et leurs talents
Au service de leurs frères pour un salaire digne de leurs efforts.

Toi qui es le Patron des familles,
Ne permets pas que ceux qui ont des enfants à nourrir
Et à éduquer manquent des ressources nécessaires.
Ai pitié de nos frères tenus dans l’inaction et la pauvreté
A cause de la maladie ou du désordre social.
Inspire aux gouvernants, aux chefs d’entreprise et
A tous les responsables, des initiatives et des solutions justes :
Que chaque personne ait le joie de contribuer, selon ses capacités,
A la prospérité commune en gagnant honorablement sa vie.

Fais que nous profitions tous ensemble des biens abondants
Que Dieu nous a donnés et que nous aidions
Les pays moins favorisés que le nôtre.

Amen


Avec Joseph le charpentier
(Carmel d’Avranche)

O Saint Joseph, toujours si doux, si patient,
Si content de l’ouvrage qui s’accomplit,
Obtiens-nous de faire dans le recueillement
Notre travail d’aujourd’hui.

Cher Joseph, toujours si calme et si confiant,
Toit qui ne t’étonnes qu’un peu lorsque l’Ange te dit
Te prendre Marie pour épouse,
Obtiens-nous
La souplesse du bois
Qui d’abord jaillit en éclats
Mais se laisse polir
Et raboter selon
La volonté de Dieu.

Très pauvre Joseph,
Qui dois te détacher
De tout,
Même du Roi des rois,
Obtiens-nous la pauvreté suprême,
Celle qui plaît à Dieu
Plus que tous les sacrifices,
La pauvreté du cœur.

Amen


Servir avec Joseph
(Charles SINGER)

Il y a des hommes et des femmes
Qui sont des serviteurs.
Non pas médiocrité ni par faiblesse
Ni par incapacité, mais par choix.

Ils vivent dans l’ombre.
Ils ne crient pas sur les places publiques.
Ils courent dans les coulisses.
Ils mettent leurs forces et leur énergie
A créer du bonheur autour d’eux.

Leur sourire vient de la joie qu’ils ont donnée.
Ils acceptent qu’on ne leur témoignent aucune reconnaissance.

Pour eux, être au service des autres
Est la meilleure façon de vivre debout,
Dans la plénitude de leur dignité et de leur taille humaine.

Pour eux, c’est l’unique façon d’être
A l’image et à la ressemblance de leur Père du Ciel.
Joseph, l’époux de Marie, est de ceux- là.


Dans l’ombre de l’atelier
(Francis Jammes)

Vous m’êtes témoin, O Saint Joseph !
Que les seules vraies joies que j’ai goûtées,
C’est dans l’ombre quand je me sens avec Vous.

Lorsqu’on est privé d’honneurs,
Combien il est doux d’aimer son métier,
De se dire que l’on travaille sur votre établi,
Et que notre famille contemple notre œuvre,
Du mois avec l’œil bienveillant de la Foi !

Qu’ils en ont vu, Jésus et Marie, d’ hommes
Qui vous tenaient pour peu de choses,
Qui dressaient en face de votre boutique
Aux meubles simples et honnêtes leur art décoratif !

Mais vous, Patron bien-aimé,
Vous avez déposé dans les cœurs,
Des ouvriers de bonne volonté,
A qui ne vont point les faveurs de puissants de ce monde,
Cette graine cachée qui s’appelle l’amour,
Et qui ne se vend ni ne s’achète.

Cette graine, vous la faites tant fructifier
En moi et embaumer,
Que ma bouche ne sait vous dire mon allégresse.
Donnez-moi l’ombre, sinon mon amour est mort.


Supplique du travailleur pauvre
(de MOACIR – BRESIL – CCFD – Publication hors série n° 87, dans le magazine « Prier, l’aventure spirituelle » intitulé « Sagesse des pauvres, prières inédites pour cheminer vers l’Evangile » ; ce beau texte a été mis en valeur par une superbe et émouvante photographie couleurs de deux paumes de mains serrées, sales et calleuses qui soulignent l’âge et la vie de labeur de ce travailleur – que nos prières accompagnent également les plus démunis envers qui nous avons une dette).

Bénissez, Ô Seigneur,
Ces mains calleuses d’un homme aigri
Qui ne trouve pas de travail.

Les temps ne sont déjà plus les mêmes,
Ils sont passés les jours où je prenais dans le poids lourd :
Manche de houe, charrette,
Et même du béton armé,
Tout ce qui était travail digne et honorable,
J’affrontais avec disposition et joie.

Je suis du temps
Où les valeurs humaines étaient plus respectées.
Aujourd’hui, tout est technologie,
Tout est informatisé.

Je n’ai pas eu l’occasion d’accompagner cette évolution,
Mais je sais lire et écrire.

A cause de mon âge, ils ne m’acceptent dans aucun emploi.
Voyez, Seigneur, comme est grande mon affliction !

Qu’adviendra-t-il de moi Seigneur ?
Qu’adviendra-t-il de ma famille ?
En cet instant si difficile, j’ai recours à Vous,
En qui je mets toute ma confiance et toute mon espérance.

Gardez-moi intègre, aussi grandes
Que soient mes aigreurs et mes souffrances.

Ne m’abandonnez pas, Père éternel !
Amen


Avec toi, Joseph, quand le travail est fini
(Paul CLAUDEL)

Quand les outils sont rangés à leur place
Et que le travail du jour est fini,
Joseph entre dans la conversation de Dieu
Avec un grand soupir.


Il est silencieux comme la terre à l’heure de la rosée.
Il est dans l’abondance et la nuit,
Il est bien avec la joie,
Il est bien avec la vérité.


Marie est en sa possession et il l’entoure de tous côtés.
Ce visage dont tous les hommes ont besoin,
Il se tourne avec amour et soumission vers Joseph
Ce n’est plus la foi toute nue dans la nuit,
C’est l’amour qui explique et opère.


Joseph est avec Marie et Marie est avec le Père.
Et nous aussi, pour que Dieu enfin soit permis,
Dont les œuvres surpassent notre raison,
Pour que sa Lumière ne soit pas éteinte par notre lampe
Et sa parole par le bruit que nous faisons,
Pour que l’homme cesse,
Et pour Votre règne arrive
Et que Votre volonté s’accomplisse,
Pour que nous retrouvions l’origine avec de profonds délices,
Pour que la mère s’apaise et que Marie commence,
Celle qui a la meilleure part,
Et qui de l’antique Israël consomme la résistance,
Patriarche intérieur, Joseph,
Obtenez-nous le silence !

Her
En adoration

Masculin Messages: 2751
Inscription: 10/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prières et litanies à St Joseph

Message par Her le Lun 14 Fév 2011 - 1:29

PRIERES A SAINT JOSEPH

Je vous salue joseph,
vous que la grâce Divine a comblé,
Le Sauveur à reposé dans vos bras
et grandi sous vos yeux.
Vous êtes béni entre tous les hommes
et Jésus,
L'Enfant Divin de votre virginale épouse
est béni.
Saint Joseph,
donné pour Père au fils de Dieu,
Priez pour nous,
Dans nos soucis de famille,
de santé et de travail,
Jusqu'à nos derniers jours
Et daignez nous secourir
à l'heure de notre mort,
Ainsi soit il !


PRIERE A SAINT-JOSEPH

Ô, Saint-Joseph, protecteur si grand, si fort, si prompt, car tu es près du trône de Dieu, je te confie mes besoins et mes désirs.

Ô, Saint-Joseph, aide-moi par ta puissante intercession, et obtiens moi de ton Divin Enfant toutes les bénédictions par Jésus-Christ, notre Seigneur, afin que grâce à ton pouvoir céleste ici-bas, je puisse rendre hommage au plus aimant des Pères.

Ô, Saint-Joseph, je n'ai aucune crainte lorsque je te regarde avec Jésus endormi dans tes bras je n’ose pas m'approcher lorsqu'Il repose sur ton coeur. Serre-Le en mon nom et embrasse Sa belle tête pour moi et demande-Lui de me rendre mon baiser lors de mon dernier soupir,

Saint-Joseph, Patron des âmes désespérées, prie pour moi.

Cette prière a été trouvée à la cinquantième année de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ. En 1505, le pape l'envoya à l'empereur Charles qui partait en guerre. Quiconque lira cette prière, ou l'entendra ou la gardera sur soi, ne mourra pas subitement, ni ne se noiera, ni ne mourra des effets du poison -, nul ne tombera non plus entre les mains de l'ennemi, ne périra pas dans un incendie, ni ne sera vaincu en bataille.

La dire neuf matins consécutifs pour obtenir n'importe quelle faveur. Elle a toujours été exaucée. Il faut donc s'assurer de vraiment désirer ce que l'on demande.

O Saint Joseph dont la protection est si grande, si forte et si prompte devant le trône de Dieu, je mets en vous tous mes intérêts et désirs.
O Saint-Joseph, assistez-moi par votre puissante intercession et obtenez moi de votre Divin Fils toutes les Bénédictions spirituelles par Jésus-Christ Notre-Seigneur, de telle manière qu'ayant engagé ici-bas votre pouvoir céleste, je puisse offrir mes remerciements et mon hommage au Père qui nous aime.
O Saint-Joseph, je ne me fatigue jamais de vous contempler Vous et Jésus endormi dans vos bras ; je n'ose pas approcher pendant qu'il se repose près de votre coeur. Embrassez-le en mon nom et baisez sa tête délicate pour moi et demandez-lui de m'embrasser à son tour lors de mon dernier soupir.

Saint-Joseph, patron des âmes du purgatoire, priez pour moi !


PRIERE A SAINT JOSEPH
(à réciter tous les soirs avant de s'endormir)

Saint Joseph, Vous qui avez si bien trouvé l'amour dans votre vie, enseignez-nous à aimer. Faites-nous comprendre que l'amour vient de Dieu.
Lorsque nous sommes brisés par l'imcompréhension ou la haine, aidez-nous à orienter notre vie selon Son désir.
Nous savons que le jour où notre coeur sera vraiment ouvert à la charité, la face du monde aura changé. Et la personne à côté de nous ne sera plus à combattre, mais à aimer.

Aidez-nous à voir combien la vie chrétienne est contenue entièrement dans l'amour, et qu'en dehors de l'amour de Dieu et du prochain, tout est sans importance.
Comme vous, Saint Joseph, nous voulons aimer Dieu de plus en plus, et partager avec notre prochain le même amour fidèle et généreux. Amen.

+

PRIERE DE SAINT FRANCOIS DE SALES A SAINT JOSEPH

Glorieux saint Joseph, époux de Marie, accordez-nous votre protection paternelle, nous vous en supplions par le Coeur de Jésus-Christ.
O vous dont la puissance s'étend à toutes nos nécessités et sait nous rendre possibles les choses les plus impossibles, ouvrez vos yeux de père sur les intérêts de vos enfants. Dans l'ambarras et la peine qui nous pressent, nous recourons à vous avec confiance ; daignez prendre sous votre charitable conduite cette affaire importante et difficile, cause de nos inquiétudes. Faites que son heureuse issue tourne à la gloire de Dieu et au bien de ses dévoués serviteurs.Amen.

Her
En adoration

Masculin Messages: 2751
Inscription: 10/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prières et litanies à St Joseph

Message par Her le Lun 14 Fév 2011 - 1:30

TRAVAIL ET SANCTIFICATION AVEC SAINT JOSEPH


AVERTISSEMENT

S’il est un jour de la semaine - le premier - réservé à sanctifier Dieu, les six autres jours n’échappent pas à la nécessité de Le louer et de Lui rendre grâce, Lui qui est l’Unique nécessaire.
Le travail doit donc être sanctifié, comme toutes les autres œuvres humaines, qui d’ailleurs représentent des dons de Dieu.

Mais, malheureusement, pour beaucoup, le travail représente une source de difficultés, comme l’absence de travail constitue un mal, grave de conséquences pour l’homme et sa famille.
Plein d’espérance, l’homme au travail doit chercher, par la quête du vrai sens de celui-ci, à réaliser pleinement et justement son chemin de vie et de vérité.

Cela passe forcément par la pratique de la prière qui nous conduit, intimement, à ce cœur à cœur entre le Père et nous.
Plus loin, la découverte et l’approfondissement de la Parole de Dieu permet d’approcher et donc de mieux connaître les enseignements du Fils et d’accueillir les dons du Saint-Esprit.

Enfin, la pratique fraternelle enrichit l’homme au travail et dans la société, en lui permettant de découvrir dans le visage de l’autre (supérieur, subalterne, collègue, confrère, etc…) celui configuré, du Christ.

Saint Joseph, père nourricier de Notre Seigneur Jésus Christ, reste le mieux placé pour nous aider, en sa qualité d’humble charpentier de Nazareth, à trouver dans le travail ce qui est « juste », lui qui ajustait toutes ses pensées et ses actes à la volonté de Dieu.

Ces quelques prières, à son intention, complétées de prières émanant de différentes origines doivent permettre à chacun, de trouver à travers elles, un support, un secours, une lumière, une louange, propres à sa sanctification dans et par le travail.

Que ces prières soient pour tous, source de grâces et de réconfort.


DEDICACES

«Il existe des raisons pour que les hommes de toutes conditions et de tous pays se recommandent et se confient à la foi et la garde du bienheureux Joseph.
Les pères de famille trouvent en Joseph la plus belle personnification de la vigilance et de la sollicitude paternelle ; les époux, un parfait exemple d’amour, d’accords et de fidélité conjugale ; les vierges ont en lui en même temps que le modèle, le protecteur de l’intégrité virginale »
Lettre encyclique Quamquam pluries 15 août 1889
« du Patronage de Saint Joseph et de la Très Sainte Vierge qu’il convient d’invoquer à cause de la difficulté des temps » Léon XIII, Pape.


« …parce que l’humble artisan de Nazareth non seulement personnifie auprès de Dieu et de la Sainte Eglise, la dignité du travailleur manuel et parce qu’il est toujours aussi votre gardien prévoyant et celui de vos familles… »
(Discours instituant la fête de Saint Joseph artisan, 1er mai 1955 PIE XII)


« …Saint Joseph a été l’honnête ouvrier, le brave artisan dans l’acceptation la plus élevée et la plus chrétienne que l’on puisse donner à ces expressions, il a été l’homme « juste » par excellence. Quelle élévation d’idée dans ce descendant du roi de Juda, obligé à un travail quotidien et pénible pour gagner sa vie et celle de sa famille !
Quelle noblesse de caractère, quelle pureté de conscience, quelle délicatesse de sentiment pour ce juste allié à la plus pure des vierges, l’alimentant de son travail, ainsi que le Fils même de Dieu ! »
(le mois de Saint Joseph par Monseigneur de Langalerie – Evêque de Belley, ayant donné l’extrême onction à Monsieur VIANNEY, Curé d’Ars).


« Joseph est charpentier,.
Dans ce village de Nazareth, il est menuisier-maçon. Il initie son fils non seulement à son métier, mais aussi aux valeurs dont ce métier est porteur. C’est ainsi d’ailleurs que l’on désignera Jésus : Jésus de Nazareth, le fils du charpentier.
Joseph sait que la volonté de Dieu dans le travail appelle, le sérieux la conscience professionnelle, le travail bien fait, l’honnêteté, la relation aux autres, le service des autres, le sens de la solidarité.
Ce n’est pas un hasard si l’église a mis le 1er mai, fête des travailleurs, sous le patronage de Saint Joseph.
Retrouvons le sens chrétien du travail, le travail comme un des lieux de notre réponse à Dieu. »
(Monseigneur Jean-Pierre RICARD, homélie pour la messe de Saint Joseph du 19 mars 2003)

I - SOUS LA PROTECTION DE SAINT–JOSEPH
« En ce temps là, étant venu dans son pays, Jésus les instruisait dans leur synagogue, de sorte qu’ils étaient dans l’admiration et disaient : d’où viennent à celui-ci cette sagesse et ces miracles ? n’est-ce pas là le fils du charpentier ? … » Evangile selon Saint Matthieu 13,54-58 (pour la fête de Saint Joseph)


1 – Hymne de matines : « Te Pater Joseph »

C’est vous, Patriarche Joseph,
Ouvrier digne des autels,
Ravi de vous cacher dans l’ombre à Nazareth,
Qu’à haute voix comme à plein cœur,
Cette nuit nous allons chanter.
Une descendance de roi
Et les conditions des pauvres,
Vous portez tout cela calme et silencieux,
En nourrissant l’enfant sacré,
Grâce au dur labeur de vos mains.
Saint Ouvrier des ouvriers,
Le pur miroir, combien ô humble
Votre existence apporte un modèle splendide,
Pour que les sueurs du travail,
Et l’atelier soient choses saintes !
Les miséreux qui sont sans pain,
Accueillez-les avec amour ;
Calmez toutes révoltes, apaisez tous conflits ;
Qu’en nous croisse le Christ mystique
Sous votre garde paternelle.
Ö Dieu trine et un à la fois,
Père de tous, auteur du monde,

Donnez-nous d’imiter par toute notre vie
Le Saint patriarche Joseph,
De l’imiter en notre mort !


2 – Protège les travailleurs (extrait d’une prière de Paul VI)

Joseph, Patron de l’Eglise,
Toi qui, près du verbe incarné,
A travaillé chaque jour
Pour gagner le pain,
Toi qui as éprouvé l’angoisse des lendemains,
La pauvreté, la précarité, du travail,
Regarde l’immense famille qui t’est confiée ;
Protège les travailleurs,
Dans leur dure existence quotidienne ;
Soutiens les pauvres, suscite en leur faveur leurs frères.
Amen


3 – Avec Joseph le charpentier (Carmel d’Avranche)

Ô Saint Joseph, toujours si doux, si patient,
Si content de l’ouvrage qui s’accomplit,
Obtiens-nous de faire dans le recueillement
Notre travail d’aujourd’hui.

Cher Joseph, toujours si calme et si confiant,
Toi qui ne t’étonnes qu’un peu lorsque l’Ange te dit
De prendre Marie pour épouse,
Obtiens-nous,
La souplesse du bois,
Qui d’abord jaillit en éclats
Et se laisse polir
Et raboter selon
La volonté de Dieu.

Très pauvre Joseph,
Qui doit te détacher
De tout,
Même du Roi des rois,
Obtiens-nous la pauvreté suprême,
Celle qui plaît à Dieu,
Plus que tous les sacrifices,
La pauvreté du cœur.
Amen


4 - Servir avec Joseph (Charles SINGER)

Il y a des hommes et des femmes,
Qui sont des serviteurs non par médiocrité ni par faiblesse
Ni par incapacité, mais par choix.

Ils vivent dans l’ombre.
Ils ne crient pas sur les places publiques.
Ils courent dans les coulisses.
Ils mettent leur force et leur énergie
A créer du bonheur autour d’eux.

Leur sourire vient de la joie qu’ils ont donnée.
Ils acceptent qu’on ne leur témoigne aucune reconnaissance.
Pour eux, être au service des autres
Est la meilleure façon de vivre debout,
Dans la plénitude de leur dignité et de leur taille humaine.

Pour eux, c’est l’unique façon d’être
A l’image et à la ressemblance de leur Père du Ciel.
Joseph, l’époux de Marie, est de ceux-là.


5 – Avec toi, Joseph quand le travail est fini (Paul CLAUDEL)

Quand les outils sont rangés à leur place,
Et que le travail du jour est fini,
Joseph entre dans la conversation de Dieu
Avec un grand soupir.
Il est silencieux comme la terre à l’heure de la rosée.
Il est dans l’abondance et la nuit,
Il est bien avec la joie,
Il est bien avec la vérité :
Marie est en sa possession
Et il l’entoure de tous côtés.
Ce visage dont tous les hommes ont besoin,
Il se tourne avec amour et soumission vers Joseph,
Ce n’est plus la foi toute nue dans la nuit,
C’est l’amour qui est expliqué au Père.
Joseph est avec Marie et Marie est avec le Père.
Et nous aussi, pour que Dieu enfin soit permis,
Dont les œuvres surpassent notre raison,
Pour que sa lumière ne soit pas éteinte par d’autres lampes,
Et ses paroles par le bruit que nous faisons,
Pour que l’homme cesse,
Et pour que votre règne arrive,
Et que votre volonté s’accomplisse,
Pour que nous retrouvions l’origine avec de profonds délices,
Pour que la mer s’apaise et que Marie commence,
Celle qui a la meilleure part,
Et qui de l’antique Israël consomme la résistance,
Patriarche intérieur, Joseph, obtenez-nous le silence


6 – Prière à Saint Joseph, modèle des travailleurs (Saint Pie X)

Glorieux Saint Joseph, modèle de tous ceux qui sont voués au travail, obtenez-moi la grâce de travailler en esprit de pénitence pour l’expiation de mes nombreux péchés ; de travailler en conscience, mettant le culte du devoir au-dessus de mes inclinations ; de travailler avec reconnaissance et joie, regardant comme un bonheur d’employer et de développer par le travail les dons reçus de Dieu ; de travailler avec ordre, paix, modération et patience, sans jamais reculer devant la lassitude et la difficulté ; de travailler surtout avec pureté d’intention et avec détachement de moi-même, ayant sans cesse devant les yeux la mort et le compte que je devrai rendre du temps perdu, des talents inutilisés, du bien omis et des vaines complaisances dans le succès, si funestes à l’œuvre de Dieu.
Tout pour Jésus, tout pour Marie, tout à votre imitation, ô Patriarche, ô Joseph !
Telle sera ma devise à la vie et à la mort.
Amen


7 – Saint Joseph, homme de travail

Saint Joseph, votre travail était bien dur et sans grande rémunération.
Mais vous avez su donner un grand sens à votre travail et ce sens a rempli votre cœur de joie.
Vous saviez que le travail est une loi très sage du créateur, que ces peines purifient la création souillée par le péché de l’homme.
Vous avez travaillé avec Marie pour Jésus et son Royaume, pour le salut des âmes si cher à Dieu.
Saint Joseph, enseignez-nous le grand sens du travail.
Apprenez-nous à voir dans les peines de notre vocation la volonté du Père céleste, à travailler avec joie pour ce qu’Il nous a confié.
Donnez-nous une grande estime et un vrai amour pour le peuple qui travaille et obtenez à tous les ouvriers du monde une profonde connaissance de la conception chrétienne du travail, afin qu’ils échappent aux fausses doctrines du marxisme et du libéralisme.
Implorez pour eux les lumières et les bénédictions du Christ, afin que leurs vies laborieuses, unies à sa grâce, trouvent un jour son vrai salaire dans la possession de Dieu.
Amen.


8 – Prière d’un chômeur à la recherche d’un emploi

Saint Joseph, modèle des travailleurs, tu as nourri de ton travail de charpentier la Sainte Famille.
Me voici chômeur, à la recherche d’un emploi.
Aide-moi à trouver un gagne pain qui corresponde à mes forces et, si possible, à mes qualifications.
Tu sais combien, je souffre d’être inoccupé ; je me sens de plus en plus inutile au sein de la société.
Ma famille en souffre, elle aussi.
Ne tarde pas à m’aider.
Je sais combien ton intercession est puissante.
Je te promets de remplir désormais ma tâche, quelle qu’elle soit, avec conscience et honnêteté.
Je reconnaîtrai Jésus dans mes compagnons de travail.
J’avancerai avec plus de détermination sur le chemin de la sainteté.
Voila les engagements que je prends devant Toi.
Aide-moi, je t’en supplie.
Amen.


9 – Prière à Joseph, artisan

Reste avec nous, Saint Joseph, dans nos moments de bonheur, quand tout nous invite à goûter honnêtement les fruits de notre labeur.
Soutiens-nous dans les heures de tristesse, quand le Ciel semble se fermer pour nous et que les instruments de travail eux-mêmes paraissent se rebeller entre nos mains.
Fais qu’à ton exemple, nous tenions les yeux fixés sur notre Mère Marie, ta très douce épouse ; dans un coin de ton modeste atelier, elle filait silencieusement, le plus gracieux sourire sur les lèvres.
Fais que nous n’éloignons pas notre regard de Jésus, qui peinait à ton établi de menuisier.
Ainsi, pourrons-nous mener sur terre une vie paisible et sainte, prélude de la vie éternellement heureuse qui nous attend au Ciel, pour les siècles des siècles.
Amen.

10 - Soutiens les sans-travail

Ô Saint Joseph, nous te prions pour les sans-travail,
Pour ceux-là qui voudraient gagner leur vie
Ou la vie de leur famille.

Toi qui es le Patron des travailleurs,
Fais que le chômage disparaisse de notre société ;
Que tous ceux qui ont la capacité de travailler
Puissent utiliser leurs forces et leurs talents
Au service de leurs frères pour un salaire digne de leurs efforts.

Toi qui es le Patron des familles,
Ne permets pas que ceux qui ont des enfants à nourrir
Et à éduquer manquent des ressources nécessaires.
Ai pitié de nos frères tenus dans l’inaction et la pauvreté,
A cause de la maladie ou du désordre social.
Inspire aux gouvernants, aux chefs d’entreprise et,
A tous les responsables, des initiatives et des solutions justes :
Que chaque personne ait la joie de contribuer, selon ses capacités,
A la prospérité commune en gagnant honorablement sa vie.

Fais que nous profitions tous ensemble des biens abondants,
Que Dieu nous a donnés
Et que nous aidions des pays moins favorisés que le nôtre.
Amen


11 – Dans l’ombre de l’atelier (Francis JAMES)

Vous m’êtes témoin, Ô Saint Joseph !
Que les seules vraies joies que j’ai goûtées,
C’est dans l’ombre quand je me sens avec vous.

Lorsqu’on est privé d’honneurs
Combien il est doux d’aimer son métier,
De se dire que l’on travaille sur votre établi,
Et que notre famille contemple notre œuvre,
Du moins avec l’œil bienveillant de la foi !

Qu’ils en ont vu, Jésus et Marie, d’hommes
Qui vous tenaient pour peu de chose,
Qui dressaient en face de votre boutique
Aux meubles simples et honnêtes leur art décoratif !

Mais vous, Patron bienaimé,
Vous avez déposé dans les cœurs,
Des ouvriers de bonne volonté,
A qui ne vont point le faveurs des puissants de ce monde,
Cette graine cachée qui s’appelle l’amour,
Et qui ne se vend, ni ne s’achète.

Cette graine, vous la faites tant fructifier en moi et embaumer,
Que ma bouche ne sait vous dire mon allégresse.
Donnez-moi l’ombre, sinon mon amour est mort.


12 - Prière pour demander un travail

Mon Dieu, je sais que tu m’aimes.
Moi aussi je t’aime, j’ai confiance en Toi, car tu es mon Père, Mon Sauveur.
Tu es Bon, miséricordieux et généreux.
Tu es Tout-Puissant, tu combles tes enfants.
Tu m’as dit de ne pas m’inquiéter pour ma vie,
De ce que je vais manger ou boire,
Ni pour mon corps, de quoi je le vêtirai.

Tu sais que j’ai besoin de tout cela
Apprends-moi à accomplir ta volonté,
A chercher d’abord ton Royaume et ta Justice,
Et tout cela me sera donné de surcroît.

Rien ne peut me manquer, là où tu me conduis,
Regarde mes besoins, Seigneur,
Regarde mes nécessités (et celles de ma famille).
J’ai confiance en Toi, en ta divine Providence.

Donne-moi (nous) un travail, Seigneur,
Ouvre les portes,
Permets-moi (nous) de faire les rencontres nécessaires,
Envoie-moi (nous) tes messagers.
Saint Joseph, toi qui as subvenu tout au long de ton existence
Aux besoins de la Sainte Famille,
Toi si puissant sur les cœurs de Jésus et de Marie,
Ecoute ma (nos) prières,
Intercède pour moi (nous),

Donne-moi (nous) un travail
Qui me (nous) permette de me nourrir
(de nourrir ma famille) honnêtement et de donner à tous ceux qui sont dans le besoin.
Amen


13 - Prière à Saint Joseph artisan

Dieu, créateur de l’univers,
Tu veux que l’homme par son travail,
Te rende gloire en continuant ton œuvre,
Permets, en ta bonté,
Qu’à l’exemple de Saint Joseph et sous sa protection,
Nous accomplissions les tâches que tu nous donnes à faire,
Et recevions un jour la joie promise aux bons serviteurs.
Par le Christ Notre Seigneur.
Amen


14 - A Saint Joseph gardien des foyers

Saint Joseph, époux de la Vierge Marie,
Viens en aide à tous ceux qui aiment.
Intercède pour nos foyers et nos enfants.
Obtiens-nous du travail,
Un travail qui subvienne à nos besoins
Aide tous les hommes à vivre en paix,
A former dans l’Eglise
Un peuple qui trouve en Dieu son bonheur.
Amen.


15 - Bénis, Seigneur, le travail de l’homme ( à Saint Joseph) (Jean-Paul II 1er mai 2000)

A Saint Joseph, travailleur et homme juste,
Et à sa très Sainte Epouse, Marie,
Je confie votre jubilée, vous tous et toutes vos familles.
« bénis, Seigneur, l’ouvrage de nos mains ! »
Bénis, Seigneur des siècles et des millénaires,
Le travail quotidien par lequel l’homme et la femme
Gagnent leur pain pour eux-mêmes
Et ceux qui leur sont chers.
A tes mains paternelles, nous offrons aussi
Les fatigues et les sacrifices liés au travail,
En union avec ton Fils Jésus,
Qui a racheté le travail humain du joug du péché,
Et l’a ramené à sa dignité originelle.
A Toi la louange et la gloire, aujourd’hui et à jamais.
Amen


II - PRIERES D’OFFRANDE POUR LA SANCTIFICATION DU TRAVAIL

« l’oisiveté est ennemie de l’âme, aussi les frères doivent-ils s’adonner à certains moments au travail manuel et à d’autres heures déterminées, à la lecture de la parole divine… »
(règle de Saint Benoît – 48 : le travail manuel quotidien)

« Cultive ta vigne d’un commun accord avec Jésus.
A toi reviens la tâche d’enlever les pierres et d’arracher les ronces.
A Jésus, celle de semer, planter, cultiver et arroser.
Mais même dans ton travail, c’est encore lui qui agit.
Car sans le Christ, tu ne pourrais rien faire ».
(Padre Pio da Pietrelcina 1965)


1 – Prière d’offrande de la journée de travail

Seigneur, je t’offre cette journée de travail.
Que ton Esprit Saint manifeste en moi et dans mon entourage
Un esprit de Paix et de Joie,
Qu’il me donne Sagesse et Force,
Pour porter sur mon travail un regard d’Amour,
Pour développer en moi patience, compréhension, douceur et disponibilité,
Pour voir au-delà des apparences, Tes enfants comme tu les vois Toi-même.

Seigneur, ferme mes oreilles à toute calomnie,
Garde ma lange de toute malveillance.
Revêts-moi de Ta beauté, Seigneur,
Pour que tous ceux qui m’approchent aujourd’hui, découvrent Ta présence.
Amen


2 - Prière avant le travail

Viens, Esprit-Saint, remplis les cœurs de tes fidèles,
Et embrase les du feu de ton amour.
Envoie ton Esprit, et tout sera recréé.
Et tu renouvelleras la face de la terre.
Prions le Seigneur :
Seigneur Notre Dieu, par l’illumination de l’Esprit-Saint,
Tu as instruit les cœurs de tes fidèles ;
Rends-nous dociles à ton Esprit,
Pour apprécier ce qui est juste,
Et donne-nous d’éprouver toujours le réconfort de sa présence.
Que ta grâce inspire notre action, Seigneur,
Et la soutienne jusqu’au bout,
Pour que toutes nos prières et nos activités
Prennent leur source en toi et reçoivent de toi leur achèvement.
Par le Christ Notre Seigneur,
Amen.


3 - Prière avant le travail intellectuel (Saint Thomas d’Aquin – 1225–1274)
Créateur ineffable, tu es la vraie source de la lumière et de la sagesse.
Daigne répandre ta clarté sur l’obscurité de mon intelligence.
Chasse de moi les ténèbres du péché et de l’ignorance.
Donne-moi la pénétration pour comprendre, la mémoire pour retenir,
La méthode et la facilité pour apprendre, la lucidité pour interpréter,
Une grâce abondante pour m’exprimer.
Aide le commencement de mon travail, diriges-en le progrès,
Couronnes-en la fin, par le Christ Jésus, Notre Seigneur.
Amen.


4 - Prière pour offrir son travail à Dieu
Mon Dieu, Toi qui m’as donné la vie pour gagner le ciel,
Toi qui me donnes ton aide à chaque instant
Et qui me vois et me contemple avec amour,
Je t’offre ce que je suis en train de faire,
En m’efforçant de le faire le mieux possible avant tout pour Toi.
Amen


5 - Prière avant le travail

Seigneur Dieu,
Roi du Ciel et de la Terre,
Daignez diriger et sanctifier,
Conduire et gouverner,
En cette journée nos corps et nos cœurs,
Nos pensées,
Nos paroles et nos actes,
Selon votre Loi et dans l’obéissance à vos commandements,
Afin qu’ici bas et pour l’éternité,
Nous méritions,
Avec votre aide,
D’être sauvée et délivrés,
Ö Sauveur du monde,
Qui vivez et régnez dans les siècles des siècles,
Amen.


6 - Prière de Saint Ignace de Loyola

Seigneur Jésus, apprends-moi
A être généreux,
A te servir comme tu le mérites,
A donner sans compter,
A combattre sans souci les blessures,
A travailler sans chercher le repos,
A me dépenser sans attendre
D’autres récompenses
Que celles de savoir
Que je fais en tout Ta Volonté.
Amen


7 - Pour trouver un emploi épanouissant

« Dieu Tout-puissant et Eternel,
Je vous demande humblement de m’octroyer votre Divin soutien
Dans ma recherche d’emploi, déterminée et rigoureuse.
Faites qu’elle porte ses fruits pour qu’ainsi je puisse boire et manger,
Me vêtir, me préserver et préserver mes proches de la pauvreté.
Créateur de tous les Etres, accompagnez-moi de votre présence Divine
Lors de mes entretiens et par l’intermédiaire de vos Saints Anges,
Envoyez-moi continuellement votre intellect.
Donnez-moi la force de surmonter d’éventuels refus,
Permettez-moi d’en décrypter les vérités, les enseignements.
Divin Créateur, offrez-moi un emploi.
Ainsi Soit-il.

Dieu Tout-Puissant et Eternel,
Permettez-moi de trouver un travail épanouissant
A la place que m’a réservée votre divine Providence,
Et dans lequel je pourrai participer à votre grande œuvre.
Faites qu’il soit adapté à mes capacités et qu’il me permette d’évoluer,
D’apprendre sur moi-même et sur les autres .
Donnez-moi la chance de développer mon savoir-faire et mes connaissances
Et permettez-moi de les mettre au service de votre Divin Dessin,
Et au service de ceux qui en auront besoin.
Ainsi Soit-il.


8 - Prière de Mère Teresa

Rends-nous digne, Seigneur,
De servir nos compagnons,
Qui à travers le monde,
Vivent et meurent
Dans la misère et la faim.

Donne-leur par nos mains,
Aujourd’hui
Leur pain quotidien.

Et par notre amour,
Notre compréhension,
Par notre aide,
Donne leur la paix et la joie.
Amen

Her
En adoration

Masculin Messages: 2751
Inscription: 10/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prières et litanies à St Joseph

Message par Her le Lun 14 Fév 2011 - 1:30

9 - Supplique du travailleur pauvre
(hors série de « Priez » n°87 «sagesse des pauvres» DE MOACIR – Brésil)

Bénissez, Ö Seigneur, ces mains,
Ces mains calleuses d’un homme aigri
Qui ne trouve pas de travail.
Les temps ne sont déjà plus les mêmes,
Ils sont passés les jours où je prenais dans le poids lourd :
Manche de houx, charrette,
Et même du béton armé,
Tout ce qui était travail digne et honorable,
J’affrontais avec disposition et joie.
Je suis du temps
Où les valeurs humaines étaient plus respectées.
Aujourd’hui, tout est technologie,
Tout est informatisé,
Je n’ai pas eu l’occasion d’accompagner cette évolution,
Mais je sais lire et écrire.
A cause de mon âge, ils ne m’acceptent dans aucun emploi,
Voyez, Seigneur, comme est grande mon affliction !
Qu’adviendra-t-il de moi, Seigneur ?
Qu’adviendra-t-il de ma famille ?
En cet instant si difficile, j’ai recours à Vous,
En qui je mets toute ma confiance et toute mon espérance.
Gardez-moi intègre, aussi grandes que soient mes aigreurs et mes souffrances.
Ne m’abandonnez pas, Père éternel !


10 - Bonjour, Marie (Issu du hors série « Priez » n° 87)
- un bénévole de la cité Saint-Pierre à Lourdes

J’ai besoin de ton « bonjour »,
Car il est toujours difficile,
De commencer une journée.

Il y a là qui m’attend :
Des tâches quotidiennes,
La rencontre déplaisante,
Le problème difficile à résoudre ;
Les ennuis inévitables,
L’horaire à respecter,
Les soucis qui m’ont fait mal à la tête hier ;
La situation mesquine à supporter,
Le travail monotone, la lassitude ;
La tracasserie imprévisible, mais inévitable,
Les contradictions,
Le regard sévère qui me juge ;
L’incompréhension, la vulgarité, la ruse ;
La personne irrésolue qui épuise ma patience,
La personne envahissante
Qui prend tout mon temps,
Le bruit étourdissant ;
Les comportements ambigus,
Les prétentions égoïstes, l’ingratitude aussi…
Voila pourquoi j’ai besoin de ton « bonjour »,
Marie.
Pour retrouver la joie et la force de recommencer


11 - Dans ta vigne (8 septembre 2001)

Père Saint, regarde notre humanité que voici ;
Elle fait ses premiers pas sur la route du troisième millénaire.
Sa vie est encore fortement marquée
Par la haine, la violence, l’oppression,
Mais la faim de justice, de vérité et de grâces
Trouve encore de l’espace dans le cœur de tant de personnes
Qui attendent celui qui portera le salut
Réalisé par Toi, grâce à ton Fils Jésus.
Le monde a besoin de hérauts courageux de l’Evangile,
De serviteurs généreux de l’humanité souffrante.

Envoie à ton Eglise, nous t’en prions,
De saints prêtres pour qu’ils sanctifient ton peuple
Avec les instruments de ta grâce.

Envoie de nombreuses âmes consacrées,
Pour qu’elles manifestent ta sainteté au milieu du monde.

Envoie dans ta vigne de saints ouvriers,
Pour qu’ils travaillent avec l’ardeur de la charité,
Et que, poussés par ton Esprit,
Ils portent le salut du Christ
Jusqu’aux extrémités de la terre.
Amen !


12 - Mon Père, je m’abandonne à toi
(Frère Charles de Foucauld)

Mon Père, je m’abandonne à toi.
Fais de moi ce qu’il te plaira.
Quoi que tu fasses de moi,
Je te remercie.
Je suis prêt à toi,
J’accepte tout.
Pourvu que ta volonté se fasse en moi,
En toutes tes créatures,
Je ne désire rien d‘autre, mon Dieu,
Je remets mon âme entre tes mains,
Je te la donne, mon Dieu,
Avec tout l’amour de mon cœur,
Parce que je t’aime,
Et que c’est un besoin d’amour de me donner,
De me remettre entre tes mains sans mesure,
Avec une infinie confiance, car tu es mon Père.


13 – Psaume 14

Seigneur, quel est celui qui habitera dans votre tabernacle, et qui reposera sur votre montagne sainte ?
Celui qui marche dans l’innocence et pratique la justice ;
Celui qui dit la vérité dans son cœur, et qui n’use point d’artifice dans ses paroles ;
Celui qui ne fait point de mal à son prochain, et refuse d’entendre l’injure dont on veut le noircir ;
Celui devant qui le méchant est compté pour rien, mais qui honore ceux qui craignent le Seigneur ;
Celui qui fait un serment à son frère et ne le trompe pas ;
Celui qui ne donne point son argent à usure ; et n’accepte pas de don contre l’innocent ;
L’homme qui se conduit ainsi, rien ne pourra jamais l’ébranler.


14 - Qu’attendez-vous de moi, Seigneur ( Sainte Thérèse d’Avila)

Qu’attendez-vous de moi, Seigneur ?
Je suis à vous qui m’avez créée,
A vous, qui m’avez rachetée,
A vous, qui m’avez supportée,
A vous, qui m’avez appelée,
A vous, qui m’avez attendue,
A vous, puisque je ne suis pas perdue :
Qu’attendez-vous de moi, Seigneur ?

Donnez-moi donc la sagesse,
Ou, pour votre amour, l’ignorance.
Donnez-moi des années d’abondance,
Ou de faim et de disette,
Donnez-moi les ténèbres ou la clarté.
Ballotez-moi ici ou là :
Qu’attendez-vous de moi, Seigneur ?

Si vous voulez que je me repose,
Par amour, je me reposerai ;
Si vous me commandez des travaux,
Je peux mourir en travaillant,
Dites-moi, quand et comment ;
Parlez, Ö Vous que j’aime :
Qu’attendez-vous de moi, Seigneur ?
Ah Vous seul, Ö Dieu, vivez en moi.
Qu’attendez-vous de moi, Seigneur ?


15 – Ma vie n’est qu’un instant ( Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus)

Ma vie n’est qu’un instant, une heure passagère.
Ma vie n’’st qu’un seul jour qui m’échappe et qui fuit.
Tu le sais, Ö mon Dieu, pour t’aimer sur la Terre
Je n’ai rien qu’aujourd’hui !
Ö ! Je t’aime, Jésus !
Vers toi mon âme aspire.
Pour un jour seulement, reste mon doux appui.
Viens régner dans mon cœur, donne-moi ton sourire
Rien que pour aujourd’hui !

Que m’importe, Seigneur, si l’avenir est sombre ?
Te prier pour demain, oh non, je ne le puis !
Conserve mon cœur pur, couvre-moi de ton ombre,
Rien que pour aujourd’hui !
Si je songe à demain, je crains mon inconstance,
Je sens naitre en mon cœur la tristesse et l’ennui,
Je veux bien, Mon Dieu, l’épreuve, la souffrance,
Rien que pour aujourd’hui !

Ah ! Laisse-moi, Seigneur, me cacher en ta Face,
Là je n’entendrai plus du monde le vain bruit.
Donne-moi ton amour, conserve-moi ta grâce
Rien que pour aujourd’hui !
Près de ton Cœur divin, j’oublie tout ce qui passe,
Je ne redoute plus les craintes de la nuit.
Ah ! Donne-moi, Jésus, dans ce Cœur, une place
Rien que pour aujourd’hui !



III – MEDITATION FINALE
De mémoire d’homme, le travail a toujours existé.
En effet, dès l’origine de la création, Dieu l’institue :
Au cœur du jardin d’Eden, le Créateur confie le Paradis terrestre à Adam « pour le cultiver et le garder ».
Don de l’amour de Dieu, le travail est donc bon, et salutaire pour l’homme.
Il a donc toujours été au centre des préoccupations humaines.
Tout d’abord, il permet à l’homme de vivre et de faire vivre ses proches, et à ce titre, il représente un moyen d’exister.
Ensuite, il constitue pour beaucoup aujourd’hui une occasion de se réaliser, véritable prolongement de la personnalité, voire d’accomplissement de celle-ci
Cependant, il ne doit jamais être une fin en soi, puisqu’en tout état de cause, il est à la disposition des hommes, comme un outil, comme un instrument.
Le travail doit être effectivement au service de l’homme, mais non le contraire.
Pour être bon, il doit être juste, et à ce titre forcément, être vécu sous la protection et le regard de Dieu, et s’inscrire dans la relation qui lie intimement l’homme à Dieu.
Si la vie est une école ou un chemin de sanctification, le travail en constitue l’une des composantes essentielles par l’importance qu’il relève pour l’homme et le temps considérable qu’il lui consacre.
C’est donc à la lumière de l’amour du Père et de l’enseignement du Fils, et grâce aux dons de l’Esprit Saint que l’homme peut trouver dans son travail la cause et la fin de la sanctification de celui-ci.
Ainsi, dans notre travail, le Christ nous donne un exemple à suivre et à imiter.
Tout d’abord, il décide de vivre, trente ans, caché à Nazareth, acceptant de n’être que le fils du charpentier, et d’apprendre avec lui son métier, et de l’exercer saintement.

L’humble et aimante soumission au travail de son père, Saint Joseph, démontre la beauté simple du travail et l’attitude qu’il convient d’adopter dans la réalisation de celui-ci, pour plaire à Dieu.
Saint Joseph vit en plénitude son métier de charpentier, ajustant tous ses actes et gestes à la sanctification de Dieu.
La présence de son divin fils dans l’atelier de Nazareth souligne alors la satisfaction du Père, à ce travail sanctifié et sanctificateur.
Son travail devient louange, véritable liturgie !
Ensuite, le Christ - vrai homme - nous montre, par son sacrifice, la valeur et la dimension spirituelle et morale de tout travail, de toute mission reçue.
A la fuite du jardin d’Eden, où l’homme avait donc reçu la mission de travailler, de garder le paradis terrestre, le Christ répond, à la suite de la blessure du péché originel : par la réalisation de la volonté du Père au jardin des oliviers.
D’un jardin à l’autre, le Christ, par son sacrifice, et par son fiat, donné lors de cette nuit sanglante, s’écriant « que votre volonté soit faite », relève, en toute chose, en toute œuvre, l’humanité blessée.
Ainsi, le travail s’inscrit lui aussi au cœur du mystère de la rédemption, et constitue pour nous une participation à ce dernier.
Comme l’écrit Saint Paul, par là-même, nous complétons ce qui manque à la Passion du Christ
Mais comment le travail peut-il pour autant être une source, une occasion de sanctification ?
D’une part, il faut lui reconnaître sa vraie valeur, celle de don de Dieu ; l’amour du travail justement réalisé permet de rendre grâce à Dieu pour tous ses bienfaits.
D’autre part, la sanctification dans le travail doit permettre à l’homme notamment de pratiquer les vertus de justice et de charité.
Pour cela, se pose bien évidemment la question du sens et la finalité du travail.

S’il est essentiel à la vie de l’homme, puisqu’il contribue à satisfaire ses besoins primordiaux, il ne peut pas être séparé de la recherche de la justice qui est au cœur du message évangélique, et reprise en tant que telle dans le sermon programmatique sur la montagne.
Il n’y a pas pour l’homme d’un côté la sanctification du Seigneur et de l’autre, son travail.
Travailler reste quoi qu’il arrive pour l’homme un moyen et non une fin.
Ainsi, c’est parce qu’au travail, l’homme pense et agit en chrétien qu’il transcende et sanctifie celui-ci.
A chaque fois qu’il oublie - voire malheureusement que délibérément il écarte - ce principe, cette axiome essentielle, il retrouve la blessure originelle, et corrompt son propre travail et celui des autres.
A l’image de Saint Joseph, l’homme doit entrer dans son travail comme il en sort : avant, pendant et après celui-ci, il se comporte justement.
Le regard de Dieu ne le quitte pas du matin au soir ; il vit dans cette crainte sainte et aimante.
Cela veut dire que toutes ses pensées et tous ses actes sont ajustés à la parole de Dieu.
Le travail ne représente pas alors une parenthèse de la vie spirituelle, un espace neutralisé.
Il n’existe pas ainsi une discontinuité entre la vie privée et la vie professionnelle.
Bien au contraire, par la place qu’il occupe dans la vie des hommes, le travail doit être organisé, contrôlé, vécu avec un regard, un esprit, une attente chrétienne.
S’il faut rendre à César ce qui est à César, Dieu doit toujours être le premier servi !
Et pour servir vraiment Dieu, il faut vivre en chrétien et donc travailler en chrétien : en recherchant ce qui est juste, et en pratiquant cette justice.
Ainsi, plus fortement, et plus vraiment, le travail devient alors l’expression d’une liturgie qui consiste à rendre grâce à Dieu, notamment au quotidien, à chaque instant dans le respect et la mise en pratique de la nouvelle loi : tu aimeras ton prochain comme toi-même.

L’amour sauve ainsi toutes les œuvres de l’homme ; le travail ne saurait échapper à cette loi fondamentale.
L’homme juste cherche alors dans le travail un moyen de sa sanctification et plus loin et surtout, se dépassant, une occasion de réaliser la sanctification des autres, seul moyen en réalité d’accomplir la sienne.
Le travail exprime alors ce qu’il est intrinsèquement : une action de grâce.
Lorsqu’il est don, parce qu’il est exercé de part et d’autre dans des conditions justes, il endosse le visage de la vérité qui conduit à la Vie, et donc à la sanctification, et parfois à la sainteté !


TABLE DES MATIERES

I : SOUS LA PROTECTION DE SAINTJOSEPH
1 – Hymne de matines « Te Pater Joseph »
2 – Protège les travailleurs
3 – Avec Joseph le charpentier
4 – Servir avec Joseph
5 – Avec toi, Joseph quand le travail est fini
6 – Prière à Saint Joseph, modèle des travailleurs
7 – Saint Joseph, homme de travail
8 – Prière d’un chômeur à la recherche d’un emploi
9 – Prière à Joseph, artisan
10 – Soutiens les sans-travail
11 – Dans l’ombre de l’atelier
12 – Prière pour demander un travail
13 – Prière à Saint Joseph artisan
14 – A Saint Joseph gardien des foyers
15 – Bénis, Seigneur, le travail de l’homme

II : PRIERES D’OFFRANDE POUR LA SANCTIFICATION DU TRAVAIL
1 – Prière d’offrande de la journée de travail
2 – Prière avant le travail
3 – Prière avant le travail intellectuel
4 – Prière pour offrir son travail à Dieu
5 – Prière avant le travail
6 – Prière de Saint Ignace de Loyola
7 – Pour trouver un emploi épanouissant
8 – Prière de Mère Teresa

9 – Supplique du travailleur pauvre
10 – Bonjour, Marie
11 – Dans ta vigne
12 – Mon Père, je m’abandonne à toi
13 – Psaume 14
14 – Qu’attendez-vous de moi, Seigneur
15 – Ma vie n’est qu’un instant

III : MEDITATION FINALE

Her
En adoration

Masculin Messages: 2751
Inscription: 10/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prières et litanies à St Joseph

Message par Brenda Lee le Lun 14 Fév 2011 - 16:34

Merci Hercule pour ces prières à St Joseph.


Brenda Lee
Combat avec l'Archange Michel

Féminin Messages: 1171
Age: 51
Localisation: NIMES (région LANGUEDOC ROUSSILLON)
Inscription: 01/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum