Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise ! Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com

1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise !

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise ! Empty 1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise !

Message par machairodus le Ven 5 Nov 2010 - 12:22

Voici un article qui prouve de façon irréfutable et avec sources historiques à la clé, que des rites et mariages homosexuels (entre hommes ou entre femmes) ont eu lieu pendant plus de 1000 ans au sein de l’Eglise catholique et de l’Eglise orthodoxe, et étaient même bénis à une époque par les autorités du Vatican !

L’attitude actuelle de Rome, qui consiste à prétendre que l’homosexualité a toujours été condamnée et combattue au sein de l’Eglise, est donc un mensonge et une hypocrisie absolue !

Selon la Bible, l’homosexualité reste un péché, certes. Mais faut-il stigmatiser, chasser, harceler les homosexuels (dont on sait que quoi que l’on fasse, cette tendance restera) et faut-il continuer les déclarations inhumaines et ignobles à leur encontre (comme l’archevêque belge Léonard l’a encore fait récemment), voire les torturer en espérant leur faire changer d’orientation sexuelle (comme cela s’est fait pendant un moment) ? Ou est-il préférable de les accueillir avec dignité, avec amour et sans scandale dans la communauté, comme cela s’est fait pendant plus de mille ans ? Qu’aurait fait Jésus ? Aurait-il lancé la première pierre ?

Voilà une question à laquelle tous les chrétiens hétérosexuels (et dont je fais partie), se devraient de réfléchir…




Source : http://www.christianity-revealed.com/cr/files/whensamesexmarriagewasachristianrite.html

LORSQUE LE MARIAGE ENTRE PERSONNES DE MEME SEXE ETAIT UN RITE CHRETIEN 1


1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise ! Sergius_bacchus_7th_century


Par ThosPayne


Un musée d'art de Kiev contient une curieuse icône provenant du monastère Sainte-Catherine, situé sur le mont Sinaï, en Israël. Il montre deux saints chrétiens portant des robes. Entre eux se trouve le « pronubus » traditionnel romain (le témoin), qui supervise le mariage. Ce pronubus est le Christ. Le couple marié est composé de deux hommes.

L'icône suggère-t-elle qu'un "mariage" gay est sanctifié par le Christ lui-même? L'idée semble choquante. Mais la réponse complète provient d'autres sources du début de l’ère chrétienne concernant les deux hommes qui sont représentés dans l'icône, saint Serge et saint Bacchus, deux soldats romains qui furent des martyrs chrétiens. Ces deux officiers de l'armée romaine encoururent la colère de l'empereur Maximien lorsqu’ils furent dévoilés comme étant des « chrétiens cachés », ayant refusé d'entrer dans un temple païen. Les deux hommes furent envoyés en Syrie vers 303 apr. JC, où l’on pense que Bacchus mourut sous le fouet. Serge survécut à la torture, mais fut décapité plus tard. La légende dit que Bacchus apparut à Serge, durant l’agonie de celui-ci, sous la forme d’un ange, en lui disant d'être courageux, car ils seraient bientôt réunis au Ciel.

Bien que l'appariement des saints, en particulier dans l'Église chrétienne primitive, n'était pas rare, l'association de ces deux hommes fut considérée comme particulièrement intime. Sévère, le patriarche d'Antioche (512 à 518 apr. JC) expliqua que « nous ne devrions pas séparer dans le discours ceux qui [Serge et Bacchus] étaient unis de leur vivant ». Ce n'est pas un cas de simple "adelphopoiia". Dans le récit définitif de leur vie qui date du 10ème siècle, Saint-Serge est ouvertement célébré comme le « doux compagnon et amant » de Saint-Bacchus. Cette relation étroite entre Serge et Bacchus a conduit de nombreux savants modernes à croire qu'ils étaient amants. Mais la preuve la plus convaincante de ce point de vue est que le plus ancien texte de leur martyrologe, écrit dans le grec utilisé pour la rédaction du Nouveau Testament, les décrit comme des "erastai," ou "amoureux". En d'autres termes, ils étaient un couple homosexuel. Leur orientation et leur relation étaient non seulement reconnues, mais étaient pleinement acceptées et célébrées par l'Église chrétienne primitive, qui était beaucoup plus tolérante que ce qu'elle est aujourd'hui.

Contrairement au mythe, le concept du mariage dans le christianisme n'a pas été fixé dans le roc depuis l'époque du Christ, mais a constamment évolué en tant que concept et rituel.

Le professeur John Boswell3, feu le Président du département d'histoire de l'Université de Yale, a découvert qu'en plus des cérémonies de mariage hétérosexuel, dans les documents liturgiques de l’église chrétienne, il y avait des cérémonies aussi appelées le « Bureau unions de même sexe » (10e et 11e siècles), ainsi que "l’Ordre pour unir deux hommes" (11e et 12e siècles).

Ces rites de l’Eglise avaient tous les symboles d'un mariage hétérosexuel: l'ensemble de la communauté se réunissait dans une église, une bénédiction du couple devant l'autel était effectuée avec leurs mains droites étant jointes, les vœux saints étaient échangés, un prêtre officiait lors de la prise de l'Eucharistie et une fête de mariage pour les invités était célébrée par la suite. Ces éléments apparaissent tous dans les illustrations contemporaines de la sainte union de l'empereur-guerrier byzantin, Basile le Premier (867-886 apr. JC) et de son compagnon, Jean.

De telles unions chrétiennes sanctifiées entre personnes de même sexe ont également eu lieu en Irlande à la fin du 12e et du début du 13e siècle, comme l’a rapporté le chroniqueur Gérald du Pays de Galles (« Geraldus Cambrensis »).

Les unions de même sexe dans l'Europe pré-moderne reprennent dans les moindres détails des cérémonies entre personnes du même sexe dans les documents liturgiques de l’ancienne église. Un rite grec du 13e siècle, "l’Ordre pour les unions solennelles de même sexe", invoquait Saint-Serge et Saint Bacchus, et demandait à Dieu : "daigne accorder à ceux-ci, tes serviteurs [nom et nom], la grâce de s'aimer l’un et l’autre, de se conformer sans haine et de ne pas être la cause de scandale tous les jours de leur vie, avec l'aide de la Sainte Mère de Dieu, et tous Tes saints". La cérémonie se termine: « Et ils embrasseront le saint Évangile et ils s’embrasseront, et ce sera conclu ».

Un autre "Bureau des Unions de même sexe" serbe et slave du 14e siècle, unissant deux hommes ou deux femmes, faisait mettre la main droite du couple sur l'Evangile, tout en ayant un crucifix placé dans la main gauche. Après avoir embrassé l'Évangile, on demandait alors au couple de s'embrasser, après quoi le prêtre, ayant élevé l'Eucharistie, leur donnait à tous deux la communion.

Les registres d’unions chrétiennes de même sexe ont été découverts dans des archives aussi diverses que celles du Vatican, à Saint-Pétersbourg, à Paris, à Istanbul et dans le Sinaï, couvrant mille ans depuis le 8e jusqu’au 18e siècle.

Le missionnaire dominicain et prieur, Jacques Goar (1601-1653), inclut de telles cérémonies dans un recueil imprimé de livres de prières grecques orthodoxes, "Euchologion Sive Rituale Graecorum Complectens ritus Et Ordines Divinae Liturgiae" (Paris, 1667).

Bien que l'homosexualité était techniquement illégale depuis l'époque romaine tardive, les écrits homophobes n’apparurent pas en Europe occidentale jusqu'à la fin du 14ème siècle. Même alors, des unions entre personnes de même sexe et consacrées par l’Eglise continuèrent d'avoir lieu.

A Saint-Jean de Latran à Rome (qui est, traditionnellement, l’église paroissiale du pape), en 1578, treize couples de même sexe furent unis lors d'une grand messe et avec la collaboration du clergé du Vatican, "prenant la communion ensemble, utilisant le même Livre nuptial, après quoi ils dormaient et mangeaient ensemble", selon un rapport contemporain. Une autre union unissant une femme à une autre femme est enregistrée en Dalmatie, au 18e siècle.

L’étude universitaire du Professeur Boswell est si bien fouillée et documentée qu'elle pose des questions fondamentales pour les deux dirigeants de l'église moderne et pour les chrétiens hétérosexuels concernant leurs propres attitudes modernes envers l'homosexualité.

Que l'Eglise ignore les preuves qui se trouvent dans ses propres archives serait lâche et trompeur. Les preuves démontrent de façon convaincante que ce que l’église moderne prétend être ce qui a toujours été son attitude immuable envers l'homosexualité, n’est, en fait, rien de tel.

Elles prouvent que durant les deux derniers millénaires, dans les églises paroissiales et les cathédrales de la chrétienté, depuis l'Irlande à Istanbul et même au cœur de Rome elle-même, les relations homosexuelles étaient acceptées comme des expressions valides d'un amour chrétien divin et comme un engagement envers l’autre personne, un amour qui pouvait être célébré, honoré et béni, par l'Eucharistie, au nom de et en présence de Jésus-Christ.

"... dans la soirée, le jeune vint à lui [Jésus], vêtu d'une toile de lin sur son corps nu. Et il resta avec lui cette nuit-là, car Jésus lui enseigna le mystère du Royaume de Dieu. Et de là, se levant, il retourna de l'autre côté du Jourdain". - The Secret Gospel of Mark, The Other Bible, Willis Barnstone, Editor, Harper & Row, San Francisco, 1984, pp. 339-342.


Sources:

1. ColfaxRecord.com; Retrieved 6 Jul 2009, 1830 PST [ http://www.colfaxrecord.com/detail/91429.html ]

2. Saints Sergius & Bacchus, Roman martyrs. Their Catholic feast day is October 7th. Catholic Encyclopedia [ http://www.newadvent.org/cathen/13728a.htm ]

3. John Eastburn Boswell (American Council of Learned Societies); Same-Sex Unions in Premodern Europe, Random House, June 1994.

machairodus
Va recevoir Jésus Christ

Messages : 44
Inscription : 01/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise ! Empty Re: 1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise !

Message par Emmanuel le Ven 5 Nov 2010 - 12:39

Bonjour Machairodus,

J'ai un peu de difficulté avec ce genre de révisions de l'histoire, où, à l'aide de documents bien limités, on réinterprète des événements passés avec notre vision d'aujourd'hui.

Les preuves de la consistance de l'enseignement de l'Église m'apparaissent beaucoup plus claires et évidentes. Cela dit, il serait intéressant de savoir quelle était la véritable signification des cérémonies religieuses mentionnées ci-dessus, si elles ont bien eu lieu. Je serais bien surpris qu'il s'agisse de mariages homosexuels.

Par contre, je partage entièrement votre avis sur l'importance de ne jamais stigmatiser, rejeter, ou mépriser des personnes qui seraient homosexuelles. Cela ne plairaît pas du tout au Seigneur, car, nous sommes tous égaux en dignité, tous, nous sommes enfants de Dieu.

Amicalement,

Emmanuel
Emmanuel
Emmanuel
Citoyen d'honneur

Masculin Messages : 10326
Inscription : 14/04/2010

http://imitationjesuschrist.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise ! Empty Re: 1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise !

Message par Gilles le Ven 5 Nov 2010 - 14:44

Bon vendredi cher Emmanuel ! sunny


Je pense que mon témoignage pourrait peut-être aider certaines personnes. :thumleft:

Vous le retrouverez en cliquant ici :

je suis homosexuel - JE SUIS HOMOSEXUEL...


Que Dieu vous bénisse toutes et tous ! sunny


Gilles. Ville de Québec - Canada 1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise ! Crossani
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24726
Age : 63
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise ! Empty Re: 1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise !

Message par Emmanuel le Ven 5 Nov 2010 - 15:05

Bonjour Gilles,

Oui, merci de partager à nouveau ce beau témoignage. Je me souviens de celui-ci, et, j'en suis certain, il a certainement déjà aidé beaucoup d'âmes.

À bientôt, cher Gilles,

Emmanuel
Emmanuel
Emmanuel
Citoyen d'honneur

Masculin Messages : 10326
Inscription : 14/04/2010

http://imitationjesuschrist.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise ! Empty Re: 1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise !

Message par pax et bonum le Ven 5 Nov 2010 - 17:38

Puis-je risquer une interprétation?

Il semble que dans l'antiquité jusqu'au moyen-âge il y ait eu beaucoup d'eunuques.
Jésus en parle à propos de la chasteté:eunuque de naissance ou à cause des hommes.
Dans les "Actes des apôtres",il y a l'histoire de l'eunuque ethiopien converti par l'apôtre Philippe et qui se fait baptiser.
Ils étaient aussi employés en orient pour garder les harems.
Plus tard,ils aparaissent dans le milieu des théâtres et opéras,comme "castrats"dont la voix était appréciée.
La fameuse messe en UT de Mozart était chantée par un eunuque ou un enfant.Ce qui suppose un accueil dans l'Eglise.
Fallait-il donc que ces êtres défavorisés vivent seuls?Ce qui expliquerait que l'Eglise ait statué particulièrement pour leur union.
Mais nous avons toujours tendance à projeter sur le passé notre mentalité d'aujourd'hui,comme dans beaucoup de domaines.
Et l'union d'eunuques,si mon interprétation est bonne,n'est pas le pseudo mariage homo d'aujourd'hui,si ces personnes recherchaient non pas le plaisir coupable mais un remède à la solitude.
pax et bonum
pax et bonum
Avec les anges

Masculin Messages : 6419
Localisation : france-sud-est
Inscription : 10/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise ! Empty Re: 1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise !

Message par Gilles le Sam 6 Nov 2010 - 21:22

Bonne soirée à vous tous(tes) chers(es) amis(es)! sunny
Bien que le texte suivant soit se source protestante, je crois bon de le déposer ici car il contient plusieurs points que l'on ne mentionne jamais dans la vie d'une personne homosexuelle...


La Chretiente et L’homosexualite


by Rev. Michael S. Piazza,
Dean of the Cathedral

La Bible


Dans notre civilisation Judéo-Chrétienne les documents que nous connaissons sous le nom de la Bible nous servent comme principal guide pour la plupart des problèmes de la vie. Il est intéressant de remarquer que beaucoup de Chrétiens prennent les références à l’homosexualité à la lettre et en même temps ils interprètent d’autres textes avec beaucoup plus de souplesse. Quelqu’un raconte qu’il écoutait une femme connue partout dans le pays parler dans sa campagne contre l’homosexualité. Elle passa beaucoup de temps à citer doctement le livre de Lévitique. L’auditoire recu positivement ce que l’orateur racontait jusqu’au point où il s’aperçut que selon les exigences de Lévitique, la Croisée elle même avait enfreint beaucoup de lois bibliques : femmes parlant dans l’église, femmes enseignant les hommes, porter une robe de coton et de polyester et en toute probabilité beaucoup d’autres lois dont elle n’avait même pas connaissance.

Que dit vraiment la Bible sur le sujet de l’homosexualité ? Très peu, en effet : Jésus n’a rien dit du tout, ce qui est déjà une grande signification, quand on considère l’attention toute relative que donne la Bible à ce sujet. Nous sommes obligés de nous demander pourquoi c’est un problème si vif tandis que d’autres tels que : le jugement, l’orgueil ou l’hypocrisie, sur lesquels la Bible a beaucoup à dire, reçoivent une attention beaucoup moins passionnée. Avant de regarder des passages spécifiques, remarquons que tout le monde a son interprétation de La Bible dans l’éclairage de ce qu’on leur a enseignés. La Bible n’était pas écrit dans un vide culturel, et de nos jours nous considérons beaucoup de ses instructions et lois comme moins importantes de nos jours (ex. manger du porc).

L’idée qu’il y a des gens homosexuels n’est mentionnée nulle part dans la Bible. Les déclarations , sans exception, visent certaines actes homosexuelles. Les écrivains anciens n’avaient aucune connaissance de l’homosexualité comme une orientation psychosexuelle. Cette vérité n’est qu’une découverte plus ou moins récente. Les auteurs de la Bible faisaient référence aux actes homosexuels exécutés par des gens qu’ils croyaient hétérosexuels.

L’hisoire de Sodome

L’un des textes principaux utilisé pour condamner l’homosexualité est l’histoire de Sodome. Cette histoire est souvent interprétée comme l’aversion de Dieu pour l’homosexualité. Dans l’histoire, deux anges ayant la forme humaine furent envoyés à Sodome à la maison de Lot. Pendant qu’ils y étaient tous les hommes de la ville, « à la fois jeunes et vieux, entouraient la maison –tout le monde, sans exception, » et ils demandèrent qu’on les sorte, » afin que nous puissions les connaître » (v.5). Lot pria les hommes de laisser tranquille ses invités et de prendre ses filles à la place. Les hommes de la ville devinrent fâchés et prirent la porte d’assaut. Par suite, ils furent tous frappés d’aveuglement par les anges.

Il y a plusieurs problèmes dans l’interprétation traditionelle de ce passage. Si l’intention des hommes de Sodome était sexuelle ou non, l’inhospitalité et l’injustice qui ressortaient de la foule et qui était une des caractéristiques générales de la communauté étaient le péché de Sodome. Jésus lui-même parle de l’inhospatilité de Sodome . Si, en fait, les hommes étaient des homosexuels, pourquoi Lot leur a offert ses filles ? Ce qui est présagé ici est le viol. Ce qui ressort de cette histoire est que tout viol est consideré comme horrible par Dieu. L’histoire mérite d’être relue par nous tous.

On devrait remarquer que tous les hommes de Sodome n’aurait pas pu être homosexuels, et il n’aurait pas été besoin de les détruire, car ils serient tous morts sans héritiers. En toute probabilité c’était un groupe mixte d’hommes dépravés qui essayaient d’abuser des gens differents d’eux. Ironiquement, les lesbiennes et les gays sont souvent victimes de ce péché.

Bien que l’interprétation traditionelle de l’histoire de Sodome manque comme argument contre l’homosexualité, il y a d’autres textes dans l’Ancien Testament qui font référence aux actes homosexuels. Encore une fois il faut remarquer que ces textes ne traitent pas d’actes entre des gens du même sexe, aussi il n’y a aucune référence à l’amour genital entre des gens lesbiens ou gais.

Des Actes Homosexuels

Parmi des milliers de textes dans l’Ancien Testament il n’y en a que deux qui se reporte aux actes homosexuels : Lévitique 18 :22 et Lévitique 30 :13. Ces deux textes font partie du code de sainteté léviticain qui ne s’applique à aucun groupe chrétien. S’il était appliqué presque tout chrétien serait excommunié ou exécuté. On a argumenté logiquement que la science et le progrès ont rendu caduc beaucoup des lois léviticaines. Par exemple comme explique Tim LaHaye : bien que des rapports sexuels pendant la menstruation soient interdits , les autorités médicales ne les considère pas comme malfaisants et, donc, ils ne devraient pas être regardé comme péché.Il explique aussi que : « ces lois furent ordonnées il y a 3.500 ans, avant que les douches et les bains ne fussent pratiqués, avant l’invention des tampons sanitaires, les désinfectants et d’autres moyens d’hygiène. » Comme suite à tout cela LaHaye rend cette loi sans pertinence et il a raison. Quoique ironiquement, cependant, dans son livre The Unhappy Gay (Le Gay malheureux), la loi léviticain est l’une de ses pierres angulaires. Une bonne part de ce code de sainteté est maintenant désuet pour nous en tant que loi morale. Ainsi, avoir des enfants, ce qui était d’importance exceptionnelle aux anciens Hébreux est maintenant moins vital à cause de la surpopulation, tout comme l’interdiction de manger du porc et des crustacées est rendue caduc à cause de la réfrigération.

La Bible ne parle jamais de l’amour homosexuel, mais il existe quelques exemples d’amour entre deux personnes du même sexe . Il est dit que l’amour de David pour Jonathan était plus fort que son amour pour les femmes. Le rapport entre Ruth et Naomi est certainement un exemple d’un amour profond et très engageant. La Bible met en valeur l’amour entre deux personnes du même sexe.

L’attitude de Jesus

Dans le contexte du Nouveau Testament il n’y a aucune trace de Jésus ayant parlé au sujet de l’homosexualité. Ceci devrait nous frapper comme étant très bizarre dans le contexte prétendu de la terrible menace à la chrétienté , la vie familiale etc. Jésus considérait que l’injustice et l’hypocrisie comme des menaces beaucoup plus grandes au Royaume de Dieu.

Le prêtre épiscopalien , le Dr. Tom Homer, écrit que les Evangiles impliquent à deux endroits que l’attitude de Jésus envers les lesbiennes et les gays n’aurait pas été hostile. Le premier texte se trouve dans l’histoire de la guérison du serviteur du centurion. Le mot employé pour servant est pais ce qui signifie dans la culture grecque « l’amant plus jeune d’un homme plus âgé », plus puissant ou plus éduqué. Il est clair que cette histoire est la démonstration d’un amour extrêmement intense, et la réponse de Jésus est totalement positive.

L’autre indication quant à l’attitude de Jésus est à voir dans ses commentaires au sujet des eunuques. C’est dans le contexte du mariage que Jésus a dit que « certains eunuques était nés tels ; que d’autres avaient été fait eunuque et encore que d’autres choisissent de l’être pour l’amour du Royaume. »

Les commentaires de Jésus sur le célibat et la castration sont tout à fait clairs, mais un enfant mâle, né sans testicules est une déficience rarissime. Ce n’est que de nos jours que l’Institut Kinase fait la démonstration que l’orientation sexuelle est vraisemblalement déterminée avant la naissance. Il est bien possible que les gens dont Jésus nommait comme « des eunuques nés » soient les gens que nous appelons des lesbiennes ou des gays.

L’attitude de Jésus envers les eunuques était complètement différente à celle des Pharisiens fondamentalistes de cette époque. Pour eux des eunuques étaient exclus de l’Alliance, des offices religieux et de la participation dans la vie communautaire de la foi. L’approche délicate de Jésus envers les eunuques est peinte de façon très belle dans les promesses de la prophétie d’Isaiah 56 ;4-8, « aux eunuques …..je leur donnerai un nom éternel qui ne leur sera jamais enlevé. »

C’est dans ce contexte que nous devons lire l’histoire qui se trouve en Actes8 :26-40. Dans ce texte le Saint Esprit envoie Philippe le Diacre pour être témoin d’un eunuque éthiopien appartenant à la reine Candace d’Ethiopie et le baptiser. L’un des premiers convertis au christianisme était une personne qui était exclu pour des raisons sexuelles de la communauté de l’Ancien Testament.

Les References de Paul

La déclaration de Paul dans Romains 1 :18-32 est considérée comme le rejet de l’homosexualité le plus fort dans le Nouveau Testament. Il se consterne sur l’influence de la culture païenne sur les Chrétiens Romains. Après avoir donné une description détaillée d’un monde qui « a échangé la vérité de Dieu contre un mensonge, et qui pratiquait l'idolâtrie et rendait service aux choses crées plutôt qu’au Créateur, » il continue : « Ainsi Dieu les a livrés à l’impureté. Leurs femmes ont changé l’usage naturel en celui qui est contre nature ; et de même les hommes, abandonnant l’usage naturel de la femme, se sont enflammés dans leurs désirs les uns pour les autres, commettant homme avec homme des choses infâmes, et recevant en eux-mêmes le salaire que méritait leur égarement. »

Ce qu’auquel Paul faisait allusion était la prostitution dans les temples de divers cultes (bien que la plupart des cultes employaient la prostitution hétérosexuelle). Une fois encore Paul ne fait pas allusion à l’amour entre personnes du même sexe et il est clair qu’il n’a aucune connaissance de gens pour lesquels ce mode de vie est ‘naturelle’. L’autre allusion aux actes homosexuels est analogue à celle de Timothée 1 :8-11. Les deux textes contiennent des listes de gens exclus du Royaume de Dieu. L’interprétation de ces textes dépend de deux mots grecques qui ont toujours posés un problème aux traducteurs. Dans la version King James, ils sont traduits comme ‘efféminés’ et de gens qui s’abusent d’eux-mêmes’. Dans la version Standard et Révisée, ces deux noms sont fusionnés et prenennt alors le nom « d’homosexuels » ; néanmoins ceux ne sont pas les mots grecque pour homosexuel, donc la traduction révèle le parti pris du traducteur. La Nouvelle Version Internationale illustre la différence entre ces deux mots en les traduisant comme ‘prostitué mâle’ et ‘Pécheurs homosexuels’. La Bible de Jérusalem emploi les termes de ‘catamites’ et ‘sodomites.’ Les catamites étaient des jeunes gens élevés spécialement pour l’usage sexuel ; on les payait généralement de grandes sommes d’argent. Ni l’un ni l’autre de ces textes ne fait fait allusion aux gens ayant la même orientation sexuelle, mais aux gens qui employaient leur sexualité pour des gains personnels.

L’amour de Christ

Jésus a fait beaucoup de choses pour changer diverses coutumes et idées sociales. Il élevait la position sociale des femmes et elles étaient à la fin ses meilleures et plus fidèles disciples. Il faisait ceci par l’exemple et par des commandements qui comprenaient totalement les droits de toute personne. Pourtant, au nom du Christ dont l’amour était total pour tout le monde, l’Eglise est l’institution le plus homophobique. Ceci ne devrait pas être surprenant quand on se rend compte que l’Eglise est toujours la plus grande institution exerçant la ségrégation raciale.

Le message final et central du Nouveau Testament est que toute personne est tellement aimé de Dieu, qu’il a envoyé son Fils pour nous racheter d’une maladie qui nous afflige tous. Le remède pour cette maladie ne peut pas être trouvé dans les actes . Ni l’homosexualité ni l’hétérosexualité ne sont rédemptrices. L’amour de Dieu par le Christ était donné à tout le monde sans exception.

Une Reflexion Theologique

Le chrétien doit comprendre le péché comme une maladie qui ressort d’un rapport brisé avec Dieu et qui à sa tour brise les rapports entre nous-mêmes. De là vient le commandement suprême d’aimer Dieu et nos proches comme nous aimons nous-mêmes. La Chrétienté n’est pas une religion avec de nouvelles règles et lois, mais c’est plutôt un nouveau rapport avec Dieu. Ces choses que les légalistes aiment étiquetter comme « péché » ne sont que de simples symptômes d’une maladie beaucoup plus profonde d’aliénation et d’éloignement. Beaucoup de l’énergie de l’Eglise est dépensée à traiter les symptômes tout en laissant la maladie entiére. Jésus ne donnait pas l’impression d’être très ennuyé par les transgressions ‘juridiques’ de ceux envers qui il exerçait son ministère. Il était plutôt daavantage intéressé à guérir les états physiques, spirituels, émotionnels et relationnels des gens. Peut être si l’Eglise s’adonnait à nouveau au ministère de guérison et/ou réconciliation de Jésus, alors quelques-uns des symptômes qui nous consternent tellement commenceraient à disparaître.

Ceci nous amène à la question : L’homosexualité, est-elle un symptôme d’un rapport rompu ? Dans quelques cas isolés peut être que oui. Pourtant, les doigts manifestement accusateurs et réprobateurs, ce n’est pas le méthode du Christ. Jésus accepta les gens tels qu’ils étaient et laissa l’amour et l’acceptation faire leur miracle. Cependant, la plus part des Lesbiennes et de Gays sont lesbienne ou gay depuis autant qu’ils puisse s’en souvenir. Pour eux, c’est autant un caractéristique naturel que la couleur de leurs yeux ou d’être droitier ou gaucher . Les recherches de l’Institut Kinase ont postulé que l’homosexualité pourrait bien être d’ordre génétique ou au moins avoir un rapport avec certains facteurs pré-natals. Il est certain que la plus part des psychologues compétents seraient d’accord sur le fait que l’orientation sexuelle est déclenchée avant l’age de cinq ans chez la majorité de gens. Elle n’est pas une choix, donc elle ne peut pas être une controverse morale ou éthique.
Beaucoup de Chrétiens prétendent que Dieu peut changer/guérir l’homosexuel. Dans le livre The Third Sex (Le troisième sexe), il y a six cas indiqués ou Dieu a ‘guéri’ les homosexuels. Parmi ces six, au moins quatre sont revenus à leur mode de vie ‘gay’. Beaucoup de gays et de lesbiennes passent une grande partie de leur vie à demander à Dieu de les guérir. C’est comme si on demandait à Dieu de changer la couleur de nos yeux. Quelle option y a-t-il pour ces personnes ? On leur a dit qu’ils ne peuvent pas être gays et chrétiens, et comme tous leurs efforts de ne pas être gays ou lesbiennes ont échoués, ils n’ont qu’un seul recours, selon l’Eglise, de ne pas être Chrétiens. Donc l’Eglise a mis a côté ou s’est débarrassée de près de 10% de la population.


S’ils sont exclus de la vie de la communauté chrétienne, qui alors leur parlera de l’amour inclusif de Dieu et la mort de Jésus pour nous réconcilier ? Pourquoi leur laisse-t-on croire que Dieu est si étroit d’esprit qu’il les exclut pour quelque chose sur lequel ils n’ont aucune contrôle et pour une choix qu’ils n’ont pas faite ? Quand l’Eglise aura-t-elle enfin le courage de dire avec Paul, » Dans le Christ il n’y a ni Juif ni Grecque, ni esclave ni homme ou femme libre, » ni gay ni hétéro. Dieu a assez d’amour pour tous!

SOURCE: www.cathedralofhope.com/NetCommunity/Page.aspx?pid=254&srcid=590

Gilles. Ville de Québec - Canada Very Happy
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24726
Age : 63
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise ! Empty Re: 1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise !

Message par Charles-Edouard le Sam 6 Nov 2010 - 22:44

L’homosexualité : qu’en dit l’Église ?
L’opinion publique, après avoir brocardé l’homosexualité, tend aujourd’hui à en faire une autre manière de vivre la sexualité. Refusant de s’affronter à la différence sexuelle, l’homosexualité est une déviation objectivement grave. Souvent victimes de leur éducation ou du milieu où elles ont vécu, les personnes homosexuelles doivent être reçues et accueillies avec respect, mais dans la vérité. On doit les aider à dépasser leur déviation et à en porter les souffrances. Il ne faut d’ailleurs pas confondre les tendances homosexuelles, qui peuvent être vécues dans une chasteté parfois difficile, avec les actes homosexuels. Mais une société qui prétend reconnaître l’homosexualité comme une chose normale est elle-même malade de ses confusions.
Les évêques de France, Catéchisme pour adultes, 1991, no. 607

La personne homosexuelle ne peut pas être enfermée dans son homosexualité !
Réduire une personne au point de la définir par sa seule éventuelle tendance homosexuelle est aussi injuste que peu évangélique. L’existence, chez telle ou telle personne, d’une déviation ou d’un blocage malheureux empêchant d’assumer pleinement la différence sexuelle, ne doit pas occulter toutes ses richesses et vertus. Les profondes ambiguïtés des amitiés homosexuelles elles-mêmes ne doivent pas nous conduire à nier pour autant les authentiques valeurs dont elles peuvent être porteuses.

"Lorsque l’Eglise parle de l’inclination vers l’homosexualité comme étant "un désordre objectif", elle ne peut penser qu’à l’inclination vers des actes génitaux homosexuels. L’Eglise ne regarde donc pas la totalité de la personnalité et du caractère de l’individu comme étant désordonnée par le fait même. Les homosexuels, de même que les hétérosexuels, peuvent faire preuve, et souvent le font, de beaux exemples d’amitié et d’amour chaste." [Cardinal Basil HUME, texte déjà cité, no. 7]

Jamais d’ailleurs, dans l’évangile, on ne voit Jésus enfermer les gens dans ce qui est tordu dans leur vie, même s’il est trop lucide pour l’ignorer. Il n’y a qu’à relire les rencontres avec Zachée, la Samaritaine et tant d’autres !




Charles-Edouard
Grand Emérite du combat contre l'antichrist

Masculin Messages : 17576
Age : 35
Localisation : Ile de France, Nord, Bretagne
Inscription : 25/05/2005

http://armeeprovidence.populus.org/

Revenir en haut Aller en bas

1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise ! Empty Re: 1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise !

Message par r923942 le Sam 6 Nov 2010 - 22:45

Bonjour

la solution à l'homosexualité est très simple

Il s'agit de la chasteté

Les gens ont le droit de s'aimer mais ils doivent rester chastes

C'est la sexualité ,c'est a dire le plaisir sadique qui est contre l'amour

Il y a les homo passifs et les homos actifs

Les premiers "pêchent"par faiblesse ce en quoi ils sont pardonnés

Tandis que les seconds sont des pervers puisqu'ils abusent,puisqu'ils violent des âmes innocentes

Si on prend le cas de Vincent Macdoom,people connu

Cet homme a été victime d'un viol par son oncle dans son enfance

C'est a partir de ce traumatisme qu'il est devenu "une femme"

Il y a beaucoup de gens qui sont violés au sein même de leur famille par un parent incestueux

Et ces victimes devraient payer deux fois ?

Une fois par la mutilation psychologique qu'elles ont vécues
et une autre fois en étant mises au banc de la société ?

Non certainement pas ,parce qu'elles sont des victimes comme Jésus est une victime et ils iront au Ciel

Tandis que les pervers et les violeurs sont des fornicateurs et les fornicateurs ne sont pas admis aux royaume de Dieu même s'ils ont les apparences de la respectabilité

Ces gens là vont en Enfer comme tous les assassins et les sadiques

le hic dans notre société de "communication" c'est qu'on ne fait pas la différence entre ceux qui subissent leur situation et ceux qui abusent des faibles

La société bien pensante mets tout le monde dans le même sac pour éluder la question

Donc c'est plus la société qui est malade d'hypocrisie que les pauvres jeunes gens violés qui eux sont traumatisé et conditionnés

Dans notre "belle " société on conditionne les gens "efféminés" à être des homosexuels

Le petit garçon qui joue à la poupée va être considéré comme une "tante" alors qu'il s'agit simplement d'amour paternel qui s'exprime

Les gens sont bêtes et méchants ,ils vont prendre plaisir a tourmenter ces enfants et ces enfants font finir par croire qu'ils sont vraiment des pédé et ils iront jusqu'a passer à l'acte,alors qu'ils n'y étaient pas prédestinés

Ils étaient prédestinés pour certains à être prêtre

On nie aux garçons de pouvoir être doux et sensibles et on niait aux filles de pouvoir être des guerrières

Aujourd'hui les temps ont changés

On accepte que les garçons soient des folles alors qu'ils ne sont que de enfants de Dieu mais qu'ils l'ignorent et la société criminelle fait de la femme une guerrière, une criminelle ultraviolente comme Lara Croft

C'est pourquoi on doit bannir le sexe de notre vie

C'est quelque chose qui pourrit tout ,qui transforme la vie et la beauté en pourriture et en mort

Certains parmis les chrétiens ne sont pas d'accord

Ils et elles pensent que le sexe ,qu'ils appellent "l'amour" est un prolongement de l'affection

Et bien NON le sexe c'est un CRIME

Notre Seigneur Jésus a dit qu'il nous montrerait le coté sale et criminel du plaisir et du sexe.

Alors en attendant qu'il le fasse ,on doit lui faire confiance et l'imiter en restant CHASTE

Pour nous même mais surtout pour l'exemple à montrer a nos enfants et aux enfants des autres.







r923942
Contre la Franc Maconnerie

Messages : 321
Inscription : 17/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise ! Empty Re: 1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise !

Message par Charles-Edouard le Sam 6 Nov 2010 - 23:00

Bonjour Machairodus,

Je pense que ton article est à lire avec un peu de culture historique:
Le christianisme est née pendant l'époque romaine, et il faut savoir que les romains paiens
avaient une culture homosexuelle pour eux normale.
St Pierre à condamné fermement ces pratiques, il est arrivé dans cette région, où il a du se battre contre, des romains mal intentionné on fait cette iconographie pour faire croire que Jésus Christ adhérer à ces pratiques!
Beaucoup le font bien en ce moment pour de nombreux sujets!
vu sur wikipédia:
À Rome, les pratiques sexuelles doivent correspondre à certains usages sociaux. Certaines pratiques sont dites « contre natures », c'est-à-dire contraires aux usages sociaux. Un esclave doit se soumettre aux désirs de son maître et l'affranchi doit rendre moralement ce service de complaisance à son ancien maître. Le citoyen romain se doit d'être dominateur et donc sexuellement actif. Ce qui est vu comme problématique de ce point de vue pour un citoyen romain est d'être passif. Le 6 août 390, l'empereur romain Théodose proclame un édit condamnant au bûcher les homosexuels passifs. Ce passage vers une répression directe de certains rapports homosexuels doit être replacé dans l'apparition et l'affirmation du Christianisme dans l'Empire romain. Cette mentalité a été préparée par les courants néo platoniciens et stoïciens qui prônent la contradiction entre la chair et l'esprit, condamnent le plaisir en soi et prônent la tempérance. Progressivement la relative liberté en la matière disparaît.

Donc je pense que c'est claire, l'Eglise n'a jamais accepté l'homosexualité désolé pour toi.

Charles-Edouard
Grand Emérite du combat contre l'antichrist

Masculin Messages : 17576
Age : 35
Localisation : Ile de France, Nord, Bretagne
Inscription : 25/05/2005

http://armeeprovidence.populus.org/

Revenir en haut Aller en bas

1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise ! Empty Re: 1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise !

Message par Gilles le Sam 6 Nov 2010 - 23:09

La Bible ne parle jamais de l’amour homosexuel, mais il existe quelques exemples d’amour entre deux personnes du même sexe . Il est dit que l’amour de David pour Jonathan était plus fort que son amour pour les femmes. Le rapport entre Ruth et Naomi est certainement un exemple d’un amour profond et très engageant. La Bible met en valeur l’amour entre deux personnes du même sexe.

L’attitude de Jesus


Dans le contexte du Nouveau Testament il n’y a aucune trace de Jésus ayant parlé au sujet de l’homosexualité. Ceci devrait nous frapper comme étant très bizarre dans le contexte prétendu de la terrible menace à la chrétienté , la vie familiale etc. Jésus considérait que l’injustice et l’hypocrisie comme des menaces beaucoup plus grandes au Royaume de Dieu.

Le prêtre épiscopalien , le Dr. Tom Homer, écrit que les Evangiles impliquent à deux endroits que l’attitude de Jésus envers les lesbiennes et les gays n’aurait pas été hostile. Le premier texte se trouve dans l’histoire de la guérison du serviteur du centurion. Le mot employé pour servant est pais ce qui signifie dans la culture grecque « l’amant plus jeune d’un homme plus âgé », plus puissant ou plus éduqué. Il est clair que cette histoire est la démonstration d’un amour extrêmement intense, et la réponse de Jésus est totalement positive.

L’autre indication quant à l’attitude de Jésus est à voir dans ses commentaires au sujet des eunuques. C’est dans le contexte du mariage que Jésus a dit que « certains eunuques était nés tels ; que d’autres avaient été fait eunuque et encore que d’autres choisissent de l’être pour l’amour du Royaume. »

Les commentaires de Jésus sur le célibat et la castration sont tout à fait clairs, mais un enfant mâle, né sans testicules est une déficience rarissime. Ce n’est que de nos jours que l’Institut Kinase fait la démonstration que l’orientation sexuelle est vraisemblalement déterminée avant la naissance. Il est bien possible que les gens dont Jésus nommait comme « des eunuques nés » soient les gens que nous appelons des lesbiennes ou des gays.

L’attitude de Jésus envers les eunuques était complètement différente à celle des Pharisiens fondamentalistes de cette époque. Pour eux des eunuques étaient exclus de l’Alliance, des offices religieux et de la participation dans la vie communautaire de la foi. L’approche délicate de Jésus envers les eunuques est peinte de façon très belle dans les promesses de la prophétie d’Isaiah 56 ;4-8, « aux eunuques …..je leur donnerai un nom éternel qui ne leur sera jamais enlevé. »

C’est dans ce contexte que nous devons lire l’histoire qui se trouve en Actes8 :26-40. Dans ce texte le Saint Esprit envoie Philippe le Diacre pour être témoin d’un eunuque éthiopien appartenant à la reine Candace d’Ethiopie et le baptiser. L’un des premiers convertis au christianisme était une personne qui était exclu pour des raisons sexuelles de la communauté de l’Ancien Testament.
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24726
Age : 63
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise ! Empty Re: 1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise !

Message par Danielle le Dim 7 Nov 2010 - 0:04

Dieu a créé l'homme et la femme. Adam et Ève, homme et femme Il les créa. Tout comme il a créé dans chaque espèce animale un mâle et une femelle.

Un homme ne peut faire d'acte d'union avec un autre homme pour concevoir un enfant et même chose pour une femme avec une autre femme.

C'est tout.

Et je pense que les personnes homosexuelles sont comme les eunuques des temps anciens. Ils ont droit de s'aimer, l'amour n'est pas nécessairement relié à la sexualité. La sexualité en tant qu'acte de communion de deux corps a pour but premier de donner la vie à un enfant. Et si le couple n'est plus en âge biologiquement de concevoir et bien leurs corps peuvent s'unir encore car sous le Sacrement du Mariage, ils ne sont plus deux mais ils forment un seul corps.

Et cela ne peut être ainsi pour les personnes homosexuelles.

Tout comme cela ne peut êre ainsi pour les personnes délaissées par le mari ou la femme (les victimes du divorce). Ces personnes peuvent aimer encore mais ne peuvent pas avoir une sexualité active. Seul la mort sépare le couple que Dieu a unit par les liens sacrés du Mariage.

Il y a une grande différence entre l'amour et le sexe. Le sexe sans amour est inconcevable, c'est comme un complément quand nous sommes mariés. Tandis que l'amour peut être vécu sans aucune sexualité. Donc l'amour est pour tous peu importe la situation de la personne.

Vous oubliez aussi sa soeur l'amitié profonde et sincère, si proche de l'amour... parfois on ne peut y voir la différence.

Danielle
Danielle
Enfant de Dieu

Féminin Messages : 3105
Age : 59
Localisation : Québec Canada
Inscription : 08/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise ! Empty Re: 1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise !

Message par r923942 le Dim 7 Nov 2010 - 9:52

Le christianisme est née pendant l'époque romaine, et il faut savoir que les romains paiens
avaient une culture homosexuelle pour eux normale.


(les romains et les grecs)

Il est écrit dans une prophétie que le dernier Pape sera de sang Romain

Est ce que cela voudrait dire qu'il sera homosexuel ?

On peut se poser des question d'autant plus qu'a propos du Grand Monarque il est écrit également que celui ci sera un cloaque

Un cloaque c'est quelque chose qui est sale

Alors est ce que le GM sera sale ?(Deja que Louis XIV ne se lavait pas )

C'est a dire qu'il fera des choses pas tres propres avec son corps ?

Est ce que le GM et le dernier Pape auront des problèmes avec leur sexualité ?

Est ce qu'ils seront pacsés ensemble?

l'empereur romain Théodose proclame un édit condamnant au bûcher les homosexuels passifs.

Il y a des gens qui se prennent pour des femmes ,ce n'est pas de leur faute

En revanche il existe les prostitués hommes qui se vendent a d'autres hommes

Ceux ci sont dans la désobéissances bien que pour quelqu'un qui ait été traumatisé,cette profession est la seule qui puisse le nourrir et lui donner une place dans la société

Donc l'Empereur en condamnant les homosexuels passifs pense que ce sont ceux ci qui sont responsables de la déviance des gens "normaux" alors que c'est l'inverse

Quoiqu'il en soit en martyrisant de pauvres victimes ,il leur ouvre les portes du Ciel




r923942
Contre la Franc Maconnerie

Messages : 321
Inscription : 17/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise ! Empty Re: 1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise !

Message par Charles-Edouard le Dim 7 Nov 2010 - 11:30

Non le GM sera de sang Davidique!
si il sera cloaque c'est qu'il viendra dans la pauvreté donc il sera sale d'apparence mais du coeur pur!
Richard.be à écrit:
Il est écrit dans une prophétie que le dernier Pape sera de sang Romain
Est ce que cela voudrait dire qu'il sera homosexuel ?

Non puisque l'Eglise à toujours condamné l'homosexualité comme une ignominie,
de plus c'est écrit dans la Bible.
Est si vous pensez ainsi Richard Be alors on peut dire que les allemands on des ancêtres nazis et donc il sont pareil que leurs ancêtres?


Charles-Edouard
Grand Emérite du combat contre l'antichrist

Masculin Messages : 17576
Age : 35
Localisation : Ile de France, Nord, Bretagne
Inscription : 25/05/2005

http://armeeprovidence.populus.org/

Revenir en haut Aller en bas

1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise ! Empty Re: 1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise !

Message par r923942 le Dim 7 Nov 2010 - 12:19

Bonjour Charles Edouard;

si il sera cloaque c'est qu'il viendra dans la pauvreté donc il sera sale d'apparence mais du coeur pur!

je ne crois pas qu'on parle de cloaque parce que le GM sera pauvre,parce que sinon
tous les ouvriers vivraient dans un cloaque alors que ce n'est pas le cas

Je pense plutot qu'il s'agit de son état spirituel avant sa révélation

Non puisque l'Eglise à toujours condamné l'homosexualité comme une ignominie,

Ce qui est une ignominie c'est d'abuser des enfants et des faibles

L'homosexuel n'est pas la victime qui subit mais bel et bien celui qui inflige malgré qu'il puisse avoir des apparence de respectabilité et être marié par exemple

Dans le cas du dernier Pape,cette affirmation qu'il sera de sang romain peut avoir plusieurs sens

Il est peut être d'origine Italienne

Ou alors cela signifierait qu'il a eu une "éducation" romaine telle que vous l'avez définie à propos de leur traditions sociales

Ou encore que ces tendances sont inscrites dans ces gènes,mais cette hypothèse ne tient pas la route

Non le GM sera de sang Davidique!

Toutes les familles royales européennes remontent à David ainsi que tous les aristocrates

C'est ce qu'on appelle l'aristocratie spirituelle ,c'est a dire que les Roi détenaient leur pouvoir de Dieu parce qu'ils étaient purs

Louis XIV avait le pouvoir de guérir les écrouelles,ce qui était un signe de sa pureté et de sa filliation divine

Mais attention ,il faut savoir lire entre les lignes et savoir interpreter correctement certaines données

Ce que je voulais dire aussi ,c'est qu'il est possible qu'a la fin des temps la société soit tombée dans un tel état de degénérescence que les gens même honnêtes en soit venu a adopter des comportements deviants

C'est a dire qu'ignorant où est le bien ils aient adopté des tradition païennes qu'ils trouvent naturelles

a propos du GM je vous envoie un MP










r923942
Contre la Franc Maconnerie

Messages : 321
Inscription : 17/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise ! Empty Re: 1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise !

Message par Gilles le Dim 7 Nov 2010 - 17:07

Je dépose à nouveau un extrait de l'article que j'ai posté plus haut, mais que personne ne semble avoir pris connaissance. :roll:



La Bible ne parle jamais de l’amour homosexuel, mais il existe quelques exemples d’amour entre deux personnes du même sexe . Il est dit que l’amour de David pour Jonathan était plus fort que son amour pour les femmes. Le rapport entre Ruth et Naomi est certainement un exemple d’un amour profond et très engageant. La Bible met en valeur l’amour entre deux personnes du même sexe.

L’attitude de Jesus

Dans le contexte du Nouveau Testament il n’y a aucune trace de Jésus ayant parlé au sujet de l’homosexualité. Ceci devrait nous frapper comme étant très bizarre dans le contexte prétendu de la terrible menace à la chrétienté , la vie familiale etc. Jésus considérait que l’injustice et l’hypocrisie comme des menaces beaucoup plus grandes au Royaume de Dieu.


Le prêtre épiscopalien , le Dr. Tom Homer, écrit que les Evangiles impliquent à deux endroits que l’attitude de Jésus envers les lesbiennes et les gays n’aurait pas été hostile. Le premier texte se trouve dans l’histoire de la guérison du serviteur du centurion. Le mot employé pour servant est pais ce qui signifie dans la culture grecque « l’amant plus jeune d’un homme plus âgé », plus puissant ou plus éduqué. Il est clair que cette histoire est la démonstration d’un amour extrêmement intense, et la réponse de Jésus est totalement positive.


Gilles. Ville de Québec - Canada Very Happy
Gilles
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24726
Age : 63
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise ! Empty Re: 1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise !

Message par Emmanuel le Lun 8 Nov 2010 - 0:15

Bonjour Gilles,

J'ai bien lu ce texte ce matin, que j'ai trouvé très beau. Il ne m'avait jamais été donné de lire ce passage de l'Évangile avec ce très bel éclairage. La Bible est remplie de richesses infinies, tout comme le Seigneur, qui est infini. Merci, Gilles.

Union de prières,

Emmanuel
Emmanuel
Emmanuel
Citoyen d'honneur

Masculin Messages : 10326
Inscription : 14/04/2010

http://imitationjesuschrist.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise ! Empty Re: 1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise !

Message par Manuela le Lun 8 Nov 2010 - 2:31

Tous on le droit de dire ce qu`ils pensent et donner leurs avis.

Personnellement javais de ma vie j`ai juger les homosexuels ni rejeter. Il sont des êtres humains comme nous tous, droit d`être aimer et tous enfants de Dieu.

Dieu nous demande d`aimer notre prochain et eux font partie de notre prochain alors pour moi j`en fait aucune difference. Ils on pas choisi d`être ainsi, cela peut venir de leur enfance où d`autres traumatisme qu`ils aurais pu subir.
Manuela
Manuela
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4187
Localisation : Elancourt dans les Yvelines
Inscription : 21/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise ! Empty Re: 1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise !

Message par jason le Lun 8 Nov 2010 - 4:19

La Bible ne parle jamais de l’amour homosexuel, mais il existe quelques exemples d’amour entre deux personnes du même sexe . Il est dit que l’amour de David pour Jonathan était plus fort que son amour pour les femmes. Le rapport entre Ruth et Naomi est certainement un exemple d’un amour profond et très engageant. La Bible met en valeur l’amour entre deux personnes du même sexe.

Je ne pense pas que l'amour entre 2 hommes ,comme stipulé dans la Bible,est de nature homosexuelle.Un pere qui aime son fils n'est pas homosexuel pour autant.La notion d'homosexualité fait davantage référence aux relations sexuelles et a la question identitaire selon moi.Meme un saint a pu etre d'orientation homsexuel et ca ne l'empeche pas de se sanctifier....
jason
jason
Avec les chérubins

Messages : 57
Inscription : 16/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise ! Empty Re: 1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise !

Message par Bretagne le Lun 8 Nov 2010 - 11:27

Bonjour,
Il y a eu dans l'Histoire et dans la Bible des amitiés très fortes qui sont de l'Amour .Donc tous les exemples cités plus haut ne parlent pas de " relations sexuelles".. Notion qui fausse le débat à l'heure actuelle...
Tout amour pur vient de Dieu , car Dieu est Amour.
Mais les relations sexuelles ne sont pas l'Amour..Danielle a bien expliqué cela.
Mais comme dans nos sociétés dévoyées , on veut faire passer les "relations homosexuelles" comme normales , donc on va forger des théories qui semblent "couler de source" mais le point de départ est biaisé.
Cela dit , nous ne condamnons aucune personne ,seuls les actes sont condamnés car contre nature :""homme et femme IL les créa.
Ca ne vous interpelle pas cette nouvelle lubie de la création du genre ? et que les Nations Unies soient fortement impliquées là-dedans?"
Rose ancienne
Bretagne
Bretagne
Pour le roi

Féminin Messages : 657
Inscription : 19/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise ! Empty Re: 1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise !

Message par pax et bonum le Lun 8 Nov 2010 - 17:43

Je ne crois pas que l'Eglise ait un double langage:S'appuyer sur la Bible,St Paul et aussi ce qu'on dit les saints et d'autre part prévoir une reconnaissance officielle avec un pseudo mariage .

Elle a toujours dit que l'union de l'homme et de la femme,source de fécondité était à l'image de celle du Christ et de l'Eglise.
Il y a donc complémentarité,le Christ étant l'élément masculin,celui qui donne (jusqu'à sa vie) et l'Eglise la partie féminine qui reçoit et fait fructifier.

Par conséquent l'homosexualité n'est pas seulement une question de tendance ou de désir,mais atteint le symbole fondamental concernant le motif de l'Incarnation divine en Jésus Christ et le but de sa mission.

S'il ne faut pas condamner le pécheur,il faut juger du péché et si la Bible l'a qualifié "d'illégitime" en le situant par rapport à la Loi,l'Eglise le qualifie de "contre-nature" en le situant par rapport à la Création bonne telle que Dieu l'a voulue.
pax et bonum
pax et bonum
Avec les anges

Masculin Messages : 6419
Localisation : france-sud-est
Inscription : 10/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise ! Empty Re: 1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise !

Message par machairodus le Mar 9 Nov 2010 - 0:59

Je vois que l'article que j'ai posté - basé sur une étude universitaire avec documents à l'appui et qui, j'insiste, prouve bien historiquement qu'il y a eu pendant des siècles des unions homosexuelles sanctifiées par l'Eglise et par la chrétienté - a causé bien des émois.

Entre le déni véhément de Charles-Edouard - qui a sans doute fermé les yeux d'horreur lorsqu'il était indiqué que le Vatican avait autorisé certaines de ces unions - et l'interprétation boîteuse d'un autre intervenant (il n'est fait mention à aucun moment d'eunuques ni de castrats !), il est clair que l'embarras est présent.

D'autant plus que les déclarations inhumaines de certains individus au sein de la hiérarchie catholique concernant les homos démontrent une réaction hypocrite lorsque l'on considère ces rites séculaires d'unions homosexuelles, rites qui ne peuvent en aucun cas être ignorés par le Vatican et la hiérarchie.

A présent, je voudrais aussi clarifier certaines choses : personnellement, je n'aime pas du tout cette mode de gay pride, je n'aime pas que l'on fasse l'apologie de l'homosexualité. Néanmoins, il nous faut pouvoir regarder la vérité en face : lorsque l'on est homosexuel, cela signifie bien qu'il y a une vie sexuelle à la clé, tout comme pour les hétérosexuels ! Avec, oui, pénétration (par sodomie, pour les "gay") etc. Ce qui n'empêche nullement, d'un autre côté, les gestes doux, la complicité ou la tendresse lorsqu'il s'agit de vouloir une relation stable et durable.

Personnellement, ce qui me révulse, c'est cette attitude fourbe et hypocrite de certains membres de l'Eglise concernant les homosexuels. C'est d'autant plus hypocrite qu'au sein de l'Eglise catholique actuelle existent des prêtres pédophiles - pour rappel, la pédophilie est condamnée par la Bible comme un acte qui mène à la damnation, et par la justice humaine comme un crime - ayant, en plus, une tendance homosexuelle (mais contre eux, l'Eglise ne dit rien ! Au contraire, on les protège au maximum ! Cherchez l'erreur...).

Ce que je crois honnêtement, c'est qu'il vaut mieux que des unions sacrées religieuses aient lieu entre des homos ou des lesbiennes, comme cela s'est fait dans le temps. Cela scelle une forme de mariage, cela les intègre à la communauté et représente le désir sain de vivre en couple, et d'être fidèle à l'autre. Je ne dis pas qu'il faille pousser à l'homosexualité. C'est une tendance qui doit rester minoritaire. D'ailleurs, même du temps des unions sacrées catholiques entre personnes de même sexe, cette tendance restait, de façon naturelle, minoritaire. Mais respecter ou avoir compassion de ces personnes - ce qui est une forme d'amour, et Jésus a demandé de nous aimer les uns les autres - est certainement préférable à lancer une cabale ou à proférer des paroles haineuses, qui condamnent irrémédiablement et qui sont destructrices...

machairodus
Va recevoir Jésus Christ

Messages : 44
Inscription : 01/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise ! Empty Re: 1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise !

Message par jason le Mar 9 Nov 2010 - 1:07

Je vois que l'article que j'ai posté - basé sur une étude universitaire avec documents à l'appui et qui, j'insiste, prouve bien historiquement qu'il y a eu pendant des siècles des unions homosexuelles sanctifiées par l'Eglise et par la chrétienté - a causé bien des émois.

Message modéré. (Charte, art.10) Que de naïveté...Pourriez vous nous expliquez les raisons de votre haine contre l'église.

Vous avez le droit d'etre en colere contre l'église mais svp,un peu de sérieux.

Votre texte précise:


Prof. John Boswell3, the late Chairman of Yale University’s history department, discovered that in addition to heterosexual marriage ceremonies in ancient Christian church liturgical documents, there were also ceremonies called the "Office of Same-Sex Union" (10th and 11th century), and the "Order for Uniting Two Men" (11th and 12th century).
Oui,comme certains professeurs d'université disent avoir découvert la tombe de Jésus.......Il serait plus sérieux de nous trouver le texte d'église lui meme.....ca ne fait pas tres sérieux...

Et je m'intéroge sur les raisons pour lesquelles un dit hétérosexuel se battrait si farouchement pour défendre ce point obscur...étrange mais limpide pour qui sait lire entre les lignes..
jason
jason
Avec les chérubins

Messages : 57
Inscription : 16/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise ! Empty Re: 1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise !

Message par jason le Mar 9 Nov 2010 - 1:16

Sur un autre fil,notre cher Machairodus a écrit:
Mais oui, Salome... Continuons donc à fermer les yeux et à nier le fait que des criminels se sont infiltrés dans l'Eglise, et jusqu'aux plus hauts postes !
Encore accuser l'église...Tien tien.....nous commencons a voir votre visage...
jason
jason
Avec les chérubins

Messages : 57
Inscription : 16/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise ! Empty Re: 1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise !

Message par jason le Mar 9 Nov 2010 - 1:21

Sur un autre fil ENCORE ,notre cher Machairodus a écrit:
Si on ne parle pas des autres pédophiles, c'est qu'ils sont bien moins concentrés dans les autres couches de la population que dans l'Eglise, où ils pululent littéralement !

OK,finit le petit jeu...Vous etes venu ici uniquement pour verser votre haine contre l'église....C'est Message modéré. (Charte, art.10) triste comme comportement.

Je demande a la modération d'avertir ce membre et de la surveiller car manifestement,il est ici pour les mauvaises raisons...

Avant de juger les autres,vous pourriez peut etre lire la charte du forum et respecter les membres de ce dit forum que vous insultez Message modéré. (Charte, art.10)
jason
jason
Avec les chérubins

Messages : 57
Inscription : 16/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise ! Empty Re: 1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise !

Message par machairodus le Mar 9 Nov 2010 - 1:27

Puisque vous proférez des insinuations vipérines et que vous attaquez (mais pourquoi ?), jason, sachez que je suis marié (à une femme !) et hétérosexuel. Ne suis ni pédophile, ni zoophile, ni nécrophile, ni incestueux non plus d'ailleurs. Bref, quelqu'un tout ce qu'il y a de plus "classique", si vous voulez.

Je ne sais pourquoi vous parlez de pédanterie et de naïveté... Des documents historiques prouvent l'affaire. Pourquoi donc nier ? Par peur de quoi ?

"Un peu de sérieux", vous dites. Mais je suis tout ce qu'il y a de plus sérieux ! Ce qui se passe actuellement au sein de l'Eglise n'a rien pour faire rire ! Bien au contraire !

D'autre part, je ne suis certes pas le seul à être ulcéré par l'attitude de certains prélats. Tenez. En Belgique, un certain prélat, qui a effectué récemment des déclarations tapageuses, honteuses et haineuses, et qui a protégé les prêtres pédophiles, est en ce moment fortement contesté par de nombreux catholiques (lettres d'opposition et boycott à l'appui), et a été entarté lors de sa messe de Toussaint la semaine dernière... Des réactions pas bien méchantes, mais qui ont néanmoins la qualité d'être claires.

machairodus
Va recevoir Jésus Christ

Messages : 44
Inscription : 01/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise ! Empty Re: 1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise !

Message par machairodus le Mar 9 Nov 2010 - 1:29

Je demande a la modération d'avertir ce membre et de la surveiller car manifestement,il est ici pour les mauvaises raisons...

Message modéré.

Respect entre forumeurs. (Charte, art.10). Ceci est un premier avertissement. Si vous persistez dans cette attitude, le droit d'écriture vous sera éventuellement retiré.

machairodus
Va recevoir Jésus Christ

Messages : 44
Inscription : 01/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise ! Empty Re: 1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise !

Message par Emmanuel le Mar 9 Nov 2010 - 1:43

Bonjour Machairodus,

Je trouve dommage que vous attaquiez les membres, pour favoriser votre point de vue. Je crois qu'il est possible d'échanger dans le respect, sans dénigrer le caractère de celui qui ne partage pas notre point de vue.

À propos de ce sujet, je ne suis pas du tout impressioné, ou embarassé par cette étude, qui ne m'apparaît pas très convainquante, quand bien même ce serait un universitaire qui l'aurait rédigée. Ce n'est pas la première étude d'universitaire qu'il m'est donné de lire, et chacune a une valeur bien variable.

Remarquez, par exemple, cher machairodus, la vitesse à laquelle on passe de la spéculation, à des conclusions définitives, sans grand sérieux:

Cette relation étroite entre Serge et Bacchus a conduit de nombreux savants modernes à croire qu'ils étaient amants. (spéculation) Mais la preuve la plus convaincante de ce point de vue est que le plus ancien texte de leur martyrologe, écrit dans le grec utilisé pour la rédaction du Nouveau Testament, les décrit comme des "erastai," ou "amoureux". (demande davantage de développements, un mot pris hors contexte ne saurait suffire) En d'autres termes, ils étaient un couple homosexuel. (conclusion hâtive, sans preuves concluantes) Leur orientation et leur relation étaient non seulement reconnues, mais étaient pleinement acceptées et célébrées par l'Église chrétienne primitive, qui était beaucoup plus tolérante que ce qu'elle est aujourd'hui. (Extrapolation et spéculation spectaculaire, loin de l'étude scientifique sérieuse)


En effet, cela n'est malheureusement pas très sérieux. On ne possède aucune preuve claire d'une union homosexuelle. On fait de la spéculation, et on alimente cette spéculation par la traduction de deux mots. En terme de preuves, c'est malheureusement bien mince, et il serait bien difficile de renverser toute l'interprétation de l'histoire de l'Église avec cette "étude". C'est ce à quoi je faisais référence lorsque je mentionnais qu'on interprétait des faits d'un lointain passé, avec notre mentalité d'aujourd'hui.

Ainsi, d'une spéculation sur la relation entre deux hommes qui était intime, en l'espace d'un paragraphe, on conclut que l'Église catholique a toujours été favorable aux unions homosexuelles... Cela, bien sûr, sans grande preuve, et en faisant fi des paroles très sévères de Paul à ce sujet, et des preuves historiques bien nombreuses qui vont dans le sens contraire.

Cette étude m'apparaît davantage spéculative qu'autre chose. Il n'est pas surprenant qu'elle n'ait pas obtenu beaucoup d'attention, dans l'Église ou dans les médias. Elle constitue une somme de conjectures et de spéculations basée sur des preuves concrètes bien limitées.

Personnellement, je crois fermement dans l'enseignement de l'Église, et, puisque vous rejetez l'enseignement de l'Église sur les Sacrements, je crois qu'il est possible de méditer à ce sujet, d'échanger, de réfléchir aux raisons qui peuvent aller dans chaque sens. Idéalement, pour percevoir la Lumière, il est mieux que nos discussions soient aussi ancrées dans la prière, dans la méditation de la Parole de Dieu.

Mais, aussi, il serait important de ne pas recourrir aux attaques personnelles, ou chercher à dénigrer l'autre, comme vous le faites malheureusement dans votre dernier message.

Voyez, par exemple, vu vos paroles, si je le voulais, je pourrais vous traiter d'apostat, etc. Mais je respecte votre cheminement personnel. Nous sommes tous à la recherche de la vérité, et les chemins pour y parvenir sont parfois longs et tortueux!

Je crois par contre fermement que sur ce sujet, vous faites erreur, cher machairodus.

Au plaisir de méditer sur cette question importante, et sur d'autres, avec vous sur le forum.

Amicalement,

Emmanuel


Dernière édition par Emmanuel_ le Mar 9 Nov 2010 - 1:56, édité 1 fois
Emmanuel
Emmanuel
Citoyen d'honneur

Masculin Messages : 10326
Inscription : 14/04/2010

http://imitationjesuschrist.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise ! Empty Re: 1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise !

Message par jason le Mar 9 Nov 2010 - 1:56

Personnelement,ce qui vous enleve plus de crédibilité Machairodus,c'est l'agressivité que vous manifestez envers l'église sur tant de messages.Vous n'avez meme pas encore 20 messages et j'ai déja trouvé 3 fils de messages ou vous attaquez l'église de facon tres partisane.Et je n'ai pas cherché plus loin que c'est 3 fils de messages.

Alors la question normale a se poser:Pourquoi venez vous ici?Pour agresser l'église et ses membres?Et pourquoi?

Vous voulez faire la lecon a l'église mais vous ne respectez meme pas la charte d'un forum.Il me semble que vous devriez commencer par montrer du respect pour etre crédible.Merci.
jason
jason
Avec les chérubins

Messages : 57
Inscription : 16/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise ! Empty Re: 1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise !

Message par Emmanuel le Mar 9 Nov 2010 - 3:02

Survol historique

Alors que, dans de rares sociétés pré-chrétiennes (par exemple la Grèce antique), certaines formes d'homosexualité codifiées (la pédérastie) étaient acceptées, voire valorisées dans certains cas, l'adoption du christianisme comme religion d'État, dans l'Empire romain, au IVe siècle, en fit un crime. En effet, le 4 décembre 342, les empereurs romains Constantin II et Constant Ier décrétèrent, dans leur édit sur les adultères, la punition de tout homme, déclaré « infâme », qui se marierait en femme, [6] ».

1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise ! 220px-Sergebac7thcentury
Les saints Serge et Bacchus de Rasafa. Icône du VIIe siècle ap. J.C.

Cet édit fut suivi par la loi du 14 mai 390 des empereurs Théodose Ier, Valentinien II et Arcadius, qui condamna les homosexuels passifs à la peine de mort par le feu, devant le plèbe réunie. Ce qui horrifie, dans ce texte, le législateur, est le fait qu'un homme ait abandonné la jouissance du genre viril pour livrer son corps à la passivité féminine[7]. »

Il exista, certes, selon l'historien John Boswell[8], des rites religieux accompagnant l' άδελφοποιια, transcrit adelphopoiia (adoption comme frère ou sœur spirituel) dans l'Église latine jusqu'au XIIIe siècle et dans les Églises orientales plus tardivement encore. Boswell propose de nommer ces liens « unions de personnes de même sexe » et considère qu'il s'agit d'unions semblables au mariage, y compris sur le plan sexuel. Ces bénédictions de couples d'hommes et de femmes auraient été accomplies suivant le modèle des couples de saints comme Saint Serge et Saint Bacchus, pour les hommes. Plusieurs auteurs ont critiqué ces recherches. Ils soulignent le fait que tous les documents disponibles font état d'un lien spirituel et non charnel. L'historien Brent Shaw a ainsi accusé Boswell d'ignorer les études récentes sur le rite de l'adelphopoiia[9]. Des assertions analogues ont été formulées au sujet des contrats et rites d'affrèrement en Occident.

Quoiqu'il en soit, au VIe siècle de notre ère, jusque là considérée comme un crime contre la dignité, l'homosexualité devint un crime contre l'ordre naturel créé par Dieu. En effet, en 538, l'empereur chrétien Justinien publia la première des ses Novellæ contre les actes homosexuels[10] et renouvela sa condamnation, le 15 mars 543, lors d'une grande épidémie de peste répandue sur Constantinople[11]. Il introduisit, à cette occasion, les grands thèmes illustrant la condamnation de la sodomie, thèmes et justifications qui seront repris durant tout le temps de l'ère chrétienne : colère de Dieu manifestée par la destruction de la ville de Sodome, nécessaires crainte de Dieu et respect de ses lois, caractère anti-naturel des actes homosexuels, étrangers « aux animaux eux-mêmes », demande de pénitence, et menace des châtiments temporels et spirituels[12]. (...)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Homosexualité_dans_le_christianisme
Qu'est-ce que l'adelphopoiia? C'est ce rite particulier interprété de façon bien questionnable par l'étude que vous nous partagez, cher machairodus, comme le mentionnent les critiques de celle-ci. Ignorer ou déformer cette réalité de l'époque mine fortement la valeur des explications de M. Boswell.

Adelphopoiia

L’adelphopoiia est dans l'Empire byzantin l'adoption comme frère ou sœur d'une personne étrangère à sa famille. L’adelphopoiia est considérée comme une relation spirituelle entre deux personnes, créée par les prières d'un rituel. Elle n'était cependant pas reconnue par le droit canon ou civil. Elle servait à confirmer une amitié et portait une obligation d'aide et de soutien mutuel. Elle pouvait servir à se constituer une clientèle.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Adelphopoiia
Criticism of Boswell

Traduction de l'anglais au français:
L'historicité de l'interprétation de cette cérémonie par Boswell est contestée par l'Église Grecque orthodoxe, qui voit dans ce rite comme un rite d'adoption familiale, car le terme adelphopoiesis signifie littéralement "se faire frères". D'autres historiens, dont Robin Darling Young et Brent Shaw, ont aussi critiqué la méthodologie de Boswell ainsi que ses conclusions. Le Père Abbé Ephrem Lash a critiqué le livre de Boswell en février 1995. Selon Ephrem, Boswell traduit de façon erronnée, interprète de façon erronnée, et organise de façon tendancieuse les textes, et sa "connaissance de la liturgie orthodoxe est, en réalité, inexistante."

Approfondissement des erreurs de traduction et d'interprétation, etc. dans cette suite du texte, en anglais:
With regard to Boswell's central claim to have found evidence for the use of wedding crowns in the rite for making brothers, Ephrem notes that what the relevant text says, "somewhat literally translated," is this: "It is inadmissible for a monk to receive [anadochos is a standard Greek word for 'godparent'] children from holy baptism, or to hold marriage crowns or to make brother-makings.[9] 150:124]" In other words, "monks are forbidden to do the following: 1. To act as godfathers at baptisms, 2. To act as supporters of bridal couples, 3. To enter into brotherly unions. These are, of course, the natural consequences of a monk's having given up all ties of earthly relationships."[10] Turning back to Boswell's thesis, Ephrem writes, "What does Boswell make of this? Here is his paraphrase of the text given above: 'monks must also not select boys at baptism and make such unions with them'. There is absolutely nothing in the text to suggest that the three prohibitions are linked in the way Boswell implies, nor that the 'children' are 'boys' – the Greek has the neuter, paidia. In short, this first piece of evidence for the use of crowns in the ceremony of brother-making is not evidence for anything, except Boswell's ignorance, not to mention the prurient suggestion that Byzantine monks went round selecting suitable boys at baptism so as to 'marry' them later on."[11]

Alternative views[12] are that this rite was used in many ways, such as the formation of permanent pacts between leaders of nations or between religious brothers. This was a replacement for "blood-brotherhood" which was forbidden by the church at the time. Others such as Brent Shaw have maintained also that these unions were more akin to "blood-brotherhood" and had no sexual connotation.[7]

There also is a Medieval French 'affrèrement' ceremony: ordo ad fratres faciendum.[13][14] examined by Allan Tulchin of Shippensburg University in an article in the Journal of Modern History.[15][16]

http://en.wikipedia.org/wiki/Adelphopoiesis
Emmanuel
Emmanuel
Citoyen d'honneur

Masculin Messages : 10326
Inscription : 14/04/2010

http://imitationjesuschrist.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise ! Empty Re: 1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise !

Message par pax et bonum le Mar 9 Nov 2010 - 11:45

Bien avant l'ère Constantinienne,il y avait tout de même la Bible et le discours de St Paul qui condamne "les unions illégitimes" et dit que "ni les efféminés,les pédérastes,ect...n'hériteront du Royaume des cieux".
C'est clair.
On utilise les icônes de st Serge et Bacchus pour inventer la légende de l'homosexualité,alors qu'il s'agissait d'amis.
Et si cela avait été le cas,ils n'auraient jamais été canonisés.
Tout comme le mariage des prêtres ou le sacerdoce des femmes,on cherche à justifier l'injustifiable par des textes anciens.
Et comme je lai dit,on projette notre mentalité d'aujourd'hui et les tendances à la mode sur la vie et les valeurs du passé.Si l'Eglise a mis fin aux déviances du paganisme,ce n'est pas pour les reprendre et les officialiser par des décrets,comme on veut le faire croire.
pax et bonum
pax et bonum
Avec les anges

Masculin Messages : 6419
Localisation : france-sud-est
Inscription : 10/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise ! Empty Re: 1000 ans de mariages homosexuels au sein de l'Eglise !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum