Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

HOMEOPATHIE non merci ! - Quel est le problème avec l'homéopathie

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: HOMEOPATHIE non merci ! - Quel est le problème avec l'homéopathie

Message par P4572 le Dim 12 Sep 2010 - 11:51

Ce sujet n'intéresse vraiment personne ?

à part Salome...

P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: HOMEOPATHIE non merci ! - Quel est le problème avec l'homéopathie

Message par pax et bonum le Dim 12 Sep 2010 - 17:14

Mais si ,mais si!(messie)

L'homeopathie est à la limite de l'occultisme car on ne comprend pas bien son fonctionnement.On peut constater que dans les sectes,on en parle beaucoup.La femme citée fait partie d'une secte et Luc Jouret du temple Solaire était homeopathe.Rudolf Steiner a créer l'anthroposophie et son courrant connu d'anthroposophes qui est une contradiction flagrante de notre religion.
Mais doit-on refuser ce qui nous échappe?
avatar
pax et bonum
Dans la prière

Masculin Messages : 5940
Localisation : france-sud-est
Inscription : 10/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: HOMEOPATHIE non merci ! - Quel est le problème avec l'homéopathie

Message par P4572 le Dim 12 Sep 2010 - 22:05

Le Corps éthérique
C’est le corps qui relie le corps astral à notre corps physique. Il est aussi nptre lien avec l’Akasha ou énergie subtil de l’Univers. L’homéopathie agit sur ce corps. Il est en relation avec le chakras swadhistana (Chakras sacré). Il emmagasine la lumière et la chaleur rayonnante reçues du soleilet les transmet via la rate, à toutes les parties du corps physique. Il créé un réseaux de fins canaux qui forment la corde d’argent, cette corde qui permet au corps astral de revenir vers le corps physique lors des voyages astraux.
C’est par ce corps que se crééent tous les énchanges d’éngergies entre les plans subtils et physiques.

P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: HOMEOPATHIE non merci ! - Quel est le problème avec l'homéopathie

Message par P4572 le Dim 12 Sep 2010 - 22:07

Engelbert et Gretel Zagonel sont médecins et vivent en Autriche. Ils sont parents de quatre enfants. Le chemin qui les a menés à Christ est inhabituel, tout comme leur façon de vivre leur foi. Ils nous parlent de leur vie et de leur ministère, interviews par Peter Keller et Hanspeter Nüesch.

extrait :

En tant que médecin, avez-vous expérimenté l'homéopathie? Comment vous situez-vous par rapport à cette thérapie et à ses dérivés?
EZ: De nombreux chrétiens sont bien laxistes à l'égard de l'homéopathie; ils n'y voient pas de danger réel. J'ai demandé à Dieu de me révéler sa volonté à ce sujet. Un jour, j'ai contracté une allergie dans le nez. Je suis allé chercher des gouttes homéopathiques à la pharmacie; durant mon sommeil, j'ai eu des visions de démons et de divers esprits malins. Dieu m'a montré que l'homéopathie créait des liens. Le fondateur de l'homéopathie, Samuel Hahnemann, a lui-même pratiqué l'occultisme. Il a reçu ses «recettes» au cours de visions, et a écrit sa théorie sans discontinuer pendant plusieurs jours. Je connais plusieurs fabricants qui ont leurs propres plantations, où l'observation des astres joue un rôle déterminant. L'homéopathie est pour moi une thérapie d'inspiration démoniaque, malgré son succès; des guérisons s'opèrent, mais sous l'effet du diable, qui est un menteur et un trompeur. Il a réussi à mettre l'homéopathie et les fleurs de Bach sous le même couvert que la saine médecine par les plantes (= phytothérapie, ndlr). Suite à diverses expériences de patients, je rejette l'homéopathie, incompatible avec ma foi chrétienne. J'ai observé que les personnes qui prenaient ces préparations étaient toujours plus fermées à l'Evangile. Il en résulte un lien et une dépendance de type spirite, comme avec les guérisseurs.

P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: HOMEOPATHIE non merci ! - Quel est le problème avec l'homéopathie

Message par P4572 le Dim 12 Sep 2010 - 22:18

Dr Sananès : Qu'est-ce que l'homéopathie ? D'abord, une pharmacopée qui utilise le génie des minéraux, végétaux, et animaux en dose tout à fait infinitésimale. Ces remèdes perturbent les esprits scientifiques parce que, lorsqu'on fait une dilution de la matière, on rencontre la funeste loi d'Avogadro-Ampère qui statue qu'à partir de la 9ème centésimale, il n'y a plus qu'une molécule circulante. Or nous utilisons des dilutions de la 9ème à la 3Oème centésimale (CH). Comment ça marche ? Il ne s'agit pas d'un nombre de molécules, mais de la transmission d'un message électro-magnétique au solvant qui le reçoit

P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: HOMEOPATHIE non merci ! - Quel est le problème avec l'homéopathie

Message par P4572 le Dim 12 Sep 2010 - 23:50

2.2.3. La santé: une vie épanouie (golden living)


La médecine officielle (allopathique) tend aujourd'hui à ne traiter que des symptômes particuliers, isolés, sans chercher à avoir une vue d'ensemble de l'état de santé de l'individu, ce qui donne lieu bien souvent à une insatisfaction compréhensible. Si les thérapies alternatives ont un tel succès, c'est parce qu'elles affirment considérer l'individu dans son ensemble et qu'elles cherchent à guérir plutôt qu'à soigner. La conception holistique de la santé, comme on le sait, se concentre sur le rôle déterminant de la psyché dans la guérison du corps. Le lien entre les aspects spirituel et physique de la personne résiderait dans le système immunitaire ou dans le système indien des chakras. Dans l'optique Nouvel Âge, la maladie et la souffrance sont la conséquence d'un comportement contre nature. Quand on est en harmonie avec la nature, on peut s'attendre à avoir une meilleure santé, et même la prospérité matérielle. Certains guérisseurs Nouvel Âge vont même jusqu'à soutenir que la mort n'est pas inéluctable. En développant notre potentiel humain, nous pouvons entrer en contact avec notre Dieu intérieur et avec certaines parties de nous-même qui ont été aliénées ou supprimées. Cela apparaît surtout dans les États de Conscience Altérés (Altered States of Consciousness: ASC), induits soit par des drogues, soit par différentes techniques d'élargissement de la conscience, notamment dans le cadre de la « psychologie transpersonnelle ». Le chaman est souvent vu comme un spécialiste des états de conscience altérés, un être capable d'être un intermédiaire entre le domaine transpersonnel des esprits et des dieux et le monde des humains.

Il existe une grande variété d'approches aux thérapies holistiques, dont certaines s'inspirent d'anciennes traditions culturelles, religieuses ou ésotériques, d'autres des théories psychologiques élaborées à Esalen dans les années 1960-70. Le Nouvel Âge fait publicité d'un large éventail de pratiques telles que l'acuponcture, le biofeedback, la chiropraxie, la kinésiologie, l'homéopathie, l'iridologie, les massages et différentes sortes de techniques corporelles (comme l'ergonomie, le Feldenkrais, la réflexologie, le Rolfing, le massage en polarité, le toucher thérapeutique, etc.), la méditation et la visualisation, les thérapies nutritionnelles, les traitements psychiques, différentes sortes de médecine des plantes, la guérison par les cristaux, les métaux, la musique ou les couleurs, les thérapies de la réincarnation et enfin les programmes en douze étapes et les groupes de réalisation de soi.25 Il est dit que c'est en nous-mêmes que se trouve la source de la guérison, et que nous pouvons l'atteindre en nous mettant en contact avec notre énergie intérieure ou énergie cosmique.

Dans la mesure où la bonne santé comporte un allongement de la vie, le Nouvel Âge propose une formule orientale en termes occidentaux. À l'origine, la réincarnation faisait partie de la pensée cyclique hindoue, basée sur l'atman ou noyau divin de la personnalité (devenu plus tard le concept de jiva), transmigrant d'un corps à l'autre dans un cycle de souffrances (samsara), déterminé par la loi du karma et lié au comportement dans les vies antérieures. L'espérance réside dans la possibilité de renaître dans un meilleur état ou même d'être finalement libéré de la nécessité de se réincarner. Dans la plupart des traditions bouddhistes, ce n'est pas l'âme qui transmigre de corps en corps, mais un continuum de conscience. La vie présente s'inscrit dans un processus cosmique potentiellement infini qui inclut même les dieux. En Occident, depuis l'époque de Lessing, la réincarnation est vue de façon plus optimiste, comme un processus progressif d'apprentissage et d'accomplissement individuel. Le spiritisme, la théosophie, l'anthroposophie et le Nouvel Âge considèrent la réincarnation comme une participation à l'évolution cosmique. Cette approche post-chrétienne à l'eschatologie permettrait de répondre aux questions non résolues de la théodicée et d'éliminer la notion d'enfer. Quand l'âme se sépare du corps, on peut jeter un regard en arrière sur toutes ses vies passées, et quand elle s'unit à un nouveau corps, on a un aperçu de la nouvelle vie à venir. En outre, les individus peuvent avoir accès à leurs vies antérieures à travers les rêves et les techniques de méditation.

P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: HOMEOPATHIE non merci ! - Quel est le problème avec l'homéopathie

Message par P4572 le Dim 12 Sep 2010 - 23:53

l'extrait ci dessus provient de :
CONSEIL PONTIFICAL DE LA CULTURE
CONSEIL PONTIFICAL POUR LE DIALOGUE INTERRELIGIEUX

JÉSUS-CHRIST LE PORTEUR D'EAU VIVE
Une réflexion chrétienne sur le “Nouvel Âge”

P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: HOMEOPATHIE non merci ! - Quel est le problème avec l'homéopathie

Message par P4572 le Lun 13 Sep 2010 - 10:39

Pax a écrit : Mais doit-on refuser ce qui nous échappe?


Merci Pax de me consoler du fait que je ne prêche pas complètement dans le désert, si je puis dire.

Je fouille depuis prés de 2 semaines sur la toile à la découverte de cette pseudo -science et je ne trouve que des termes comme ceux ci : énergie vibratoire, énergie subtile, force ou puissance qui délivre un message énergétique à l'organisme physique et psychique...

Donc effectivement cela nous échappe.

Nulle part, il est écrit que cette soi-disant médecine holistique soit Divine, nulle part, du moins sur des documents qui touchent à la science médicale, il est écrit que ce soit maléfique, magique ou diabolique même si parfois le terme " spirituel " est évoqué.

Souvent les homéopathes pratiquent en parallèle l'acuponcture, les fleurs de Bach, ou autres médecines énergétiques, voire le Reiki ou le spiritisme.
Le rattachement à l'ésotérisme est fréquent.

La déduction ne peut être que négative.

Le truc car il y a bien un truc n'étant jamais dévoilé , et pas seulement pour des raisons de gros sous industriels, mais pour des raisons de commercialisation auprès des cobayes que nous sommes.

Le truc s'apparente forcément à l'occultisme puisqu'il ne se dévoile pas à la lumière qu'est le Christ.

L'Eglise nous dit qu'il s'agit de new-age donc n'y allons pas et disons le autour de nous.

Voulons nous une vraie médecine holistique ? alors faisons la promotion de Sainte Hildegarde de Bingen.

Plongeons dans l'étude de sa médecine pour nous et les frères que Dieu met sur notre chemin.

ps : j'aimerais beaucoup recevoir vos avis et vos témoignages sur ce dossier dans lequel je me suis investi .

P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: HOMEOPATHIE non merci ! - Quel est le problème avec l'homéopathie

Message par blanche le Lun 13 Sep 2010 - 12:56

il y a des absences de réactions ou des réactions , sur le forum, qui peuvent plus ou moins nous contrarier, nous decevoir même, dans une certaine mesure ... mais selon moi, oui, ce sujet est intéressant.
avatar
blanche
Combat avec l'Archange Michel

Féminin Messages : 1044
Inscription : 08/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: HOMEOPATHIE non merci ! - Quel est le problème avec l'homéopathie

Message par P4572 le Lun 13 Sep 2010 - 23:52

la validité scientifique de l’homéopathie en question

quelques réflexions critiques

Dr. Jacques THEODOR, Ancien chercheur du CNRS (Immunologie comparée)



*** Introduction



De même que l’acupuncture, l’homéopathie est le sujet d’âpres discussions et controverses. La bipolarisation des points de vue (très favorable ou, à l’inverse, opposé de manière tranchée) ne peut concourir à éclairer le paysage. Aussi convient-il, d’examiner, à l’aide des critères d’évaluation offerts par la seule méthode scientifique, si cette thérapeutique fait partie du savoir médical; également de tenter de voir si ses avantages (tous domaines -médical, économique, éthique, juridique- confondus) l’emportent sur ses inconvénients.





*** Premier principe



L'homéopathie est une thérapie régie par le principe, coulé en force de dogme, de la “similitude”; règle selon laquelle les semblables guérissent les semblables. Ce principe fondamental et fondateur est "qu'une substance médicamenteuse ne peut guérir une maladie que si elle est capable de produire chez le sujet sain le même ensemble de symptômes que celui présenté par le malade".

Cette théorie de la "similitude" constitue le premier et le plus important pilier de 1'homéopathie, une médecine à part entière (diagnostic et traitement, y compris la pharmacopée), créée en 1796 par un médecin allemand, Samuel Hahnemann (1755-1843).

Cette thérapie est extrêmement populaire en France, Italie, Belgique, Israël, Grande-Bretagne, et dans d’autres pays et cette popularité s’étend encore. Il y aurait cent mille médecins homéopathes en Inde. Il s’agit donc d’un fait social majeur que l’on ne peut donc ignorer.





*** Deuxième principe



Son deuxième principe est celui de la dilution infinitésimale, indissociable de la dynamisation par succussion (l'action de secouer le flacon de dilution) qui l'accompagne. La genèse de sa création et ses caractéristiques sont les suivantes : Hahnemann a constaté que certaines substances de sa liste de médicaments étaient très toxiques. Il a donc décidé d'en diluer les solutions. Comme il tombait sous le sens qu'une dilution, même modérée selon les standards homéopathiques (par exemple, au milliardième), perdait tout ou partie de son activité biologique, il a conclu -on ne sait d’où, ni comment, ni pourquoi- que de secouer fortement plusieurs fois le flacon de dilution pourrait "dynamiser" le médicament et dès lors restituer le pouvoir curatif de cette substance comme si elle n’avait pas été diluée. Eventuellement ce pouvoir pourrait même s’en trouver accru. est, Dans le système homéopathique, la dynamisation est indissociable de la dilution.





*** Troisième principe



Son troisième principe est celui de l'individualisation du traitement. On ne traite pas la grippe de Pierre et celle de Jean, mais on traite Pierre et Jean, grippés. Grâce à l’analyse subtile des différences entre les symptômes particuliers à l’individu, le médicament sera adapté à la personnalité du patient. De plus l'homéopathie a créé des “types sensibles”. Ces types permettent d'identifier des sujets qui développent pour un même produit plus de symptômes (que les homéopathes dénomment pathogénésiques) que les autres. Par ailleurs ce sont aussi des sujets qui, thérapeutiquement, sont plus souvent justiciables d'une même substance ou d'un même groupe chimique; ce qui vient à dire qu’il seront plus facilement guéris, toutes maladies confondues, par un certain médicament. C’est pourquoi on étiquettera un patient du nom de son médicament favorable. Un tel est Hamamelis; une telle est Pulsatilla.





*** Analyse de la similitude



Absolument rien en médecine scientifique ne suggère que le principe de similitude soit fondé ; d’ailleurs la médecine classique, scientifique, fonctionne selon un principe radicalement contraire. Les homéopathes soutiennent qque des analogies avec l’immunisation par vaccination ont pu ou pourraient être invoquées. La vaccination donne la maladie, atténuée. Par contre, le médicament homéopathique ne provoque(rait), chez l’être sain, que les symptômes; ce qui n`est pas du tout la même chose. En outre, les substances (protéines, glycoprotéines,...) possédant des propriétés antigéniques ont un poids moléculaire relativement élevé ; ce qui n’est pas lc cas de nombreux médicaments homéopathiques. Ces antigènes peuvent être.de petites molécules, voire des éléments (or, nickel), mais alors accrochés à de grosses molécules En outre la liste des symptômes dits pathogénésiques a été établie il y a plus de cent cinquante ans. Elle a peu évolué et ce sans s’appuyer sur la méthode scientifique.

Un exemple qui pourrait paraître quelque peu caricatural, mais qui se situe dans le droit fil de la théorie homéopathique, serait celui du rhume, qui, comme chacun le sait, se particularise par la larme à l’œil et par le nez qui coule et donc le besoin de se moucher. Or l’oignon provoque exactement ces mêmes symptômes chez l’homme sain. On peut dès lors très logiquement en conclure que l’oignon-médicament est le traitement homéopathique de choix du rhume banal. Autre exemple : en vertu de ce même principe, la "Turista" devrait se soigner par la limonade purgative à dose infinitésimale.



Parler d’une dose homéopathique signifie dans le langage courant qu’il y a très peu de quelque chose. Ceci est le reflet du fait qu’un médicament homéopathique ne contient qu’extrêmement peu ou rien de la substance active même si celle-ci est “dynamisée”.





*** La préparation des dilutions



* Voyons comment elles s’effectuent. On prépare 9, 15 ou 30 tubes selon le degré de dilution que l’on désire atteindre. On met 99 gouttes d’eau pure dans chacun de ces 9, 15 ou 30 tubes. Une seule goutte du médicament en solution est ensuite déposée dans les 99 gouttes d’eau du tube n° 1. Cette dilution est dynamisée en frappant ce tube plusieurs fois sur un bloc de cuir. On obtient dès lors une dilution dite à 1CH -ce qui signifie première centésimale Hahnemanienne- soit une dilution au centième, soit encore une goutte de médicament pour 5 millilitres de solution.



* Poursuivons. Une goutte de cette dilution à 1CH (au 1/100ème) est déposée dans les 99 gouttes d’eau du tube n° 2; et le tube est secoué. La dilution est alors à 2CH, soit au 1/10.000ème; donc toujours la goutte d’origine mais pour un volume équivalent à 500 ml d’eau (un demi litre).



* Poursuivons encore. Le troisième tube, le 3CH, reçoit une goutte du tube 2CH. Cette troisième dilution est dès lors au 1.000.000ème, soit l’équivalent de “la” goutte d’origine dans 500 ml x 100, soit 50 litres.



* A 4 CH, on aura une goutte pour 5.000 litres d’eau ou 5 m3. Notez bien qu’à chaque dilution le facteur de dilution n’est pas de deux ou de dix, mais de cent.



*A 5 CH, nous aurons toujours “la” goutte, diluée dans 500.000 litres ou 500 m3 d’eau, soit une goutte du médicament d’origine pour une fort belle piscine d’eau de 20 m par 10 m par 2,5 m. Dans le système homéopathique où l’on utilise jusqu’à des 30CH, la dilution de 5CH est considérée comme faible.



* A 9 CH nous serons à 18 zéros soit toujours “la” même goutte dans 50 milliards de mètres cubes d’eau, soit un lac de 50 km par 10 km (500 km2) par 100 m de profondeur (à comparer aux “mensurations” du Lac Léman, qui a une superficie de 582 km2, par 152,70 m de profondeur moyenne).

Notez que 9 CH n’a rien d’extravagant. C’est la posologie conseillée pour 52 % des médicaments d’une pharmacie homéopathique familiale normale et pour 48,6 % des médicaments préconisés par le Dr Goudard dans son livre “Homéopathie pour vos enfants”.

Le sens commun le plus élémentaire impose, qu'à ces dilutions, c’est-à-dire une goutte diluée dans un lac, le médicament ne peut plus avoir le moindre effet sur la biologie d’un individu.



* A 15 CH, la goutte sera diluée dans un volume équivalent à 50 fois celui de la terre.



* Mais ce n’est pas fini. A 30CH on aura -encore et toujours- la même goutte d’origine, diluée dans une quantité d’eau équivalente à 50.000 milliards de milliards de milliards de fois le volume de la terre. Néanmoins 30CH est la posologie recommandée pour 17 des traitements homéopathiques des affections des enfants. Et sur 20 médicaments pris au hasard dans un autre des nombreux ouvrages de pharmacologie homéopathique, dix d’entre eux sont prescrits à 30CH. Soulignons en passant que les auteurs divergent considérablement quant à la posologie de certains médicaments.



Seul un esprit irréversiblement acquis au dogme homéopathique refusera d’admettre que l’influence d’une goutte diluée dans de telles quantités d’eau, sur un système biologique quelconque, ne peut être que rigoureusement nulle. Ceci ne souffre pas la moindre contestation.





***Analyse des autres paramètres



*La dynamisation.



Le maintien d'un effet biologique (ici, exclusivement curatif) par la dynamisation n'a aucun fondement scientifique et aucune expérience sérieuse n'a jamais démontré qu'il en était autrement. Cela conduirait en effet à soutenir que, manquant de sel dans la cuisine, je pourrais reconstituer un litre d’une eau hypersalée au départ d’une seule goutte d’eau de mer en diluant cette goutte et en en secouant les dilutions successives. Autre exemple : manquant d'aspirine, je retrouve au fond du tube un petit éclat (une tête d'épingle) tombé d'un comprimé. Je le dissous, le dilue, le secoue, le dilue, le secoue, et cela plusieurs fois. Je dynamise ainsi ma dilution d'aspirine dont le pouvoir curatif va devenir très important. Testez-le.



* La mémoire de l’eau et l’information électromagnétique



L'existence de la fameuse mémoire de l’eau ou de la non moins fameuse "information électromagnétique", suggérée par le groupe de Jacques Benveniste comme résultante de la dynamisation, n'a jamais pu être établie dans des laboratoires non acquis politiquement ou financièrement à la cause homéopathique. De surcroit le groupe Benveniste n’a jamais pu fournir le moindre schéma explicatif, assise théorique, ou expérience cruciale, permettant de penser que “la mémoire” ou “l’information électromagnétique” n’étaient pas que des mots. Jusqu’à présent ils ne sont que cela.



* La mémoire du sucre



Même si l'on admettait que la solution diluée et secouée a pu mémoriser la composition-configuration-conformation de la molécule du médicament homéopathique, il n'a jamais pu être expliqué par quel nouveau miracle physico-chimique cette information mémorisée par l'eau pourrait être transmise au sucre des granules du médicament.



* Les éléments cellulaires, récepteurs de la mémoire de l'eau (?) ou du sucre (!)



Les cellules humaines sont suceptibles d’être influencées, parmi d’autres, par diverses molécules “baladeuses” dans l’organisme, notamment par le biais des voies sanguines et lymphatiques. Il peut s’agir de substances intervenant dans les métabolismes les plus banalement normaux. Il peut s’agir de substances endogènes amies, ou à l’inverse de molécules exogènes toxiques; il peut encore s’agir de médicaments. Ceci n’est pas limitatif. Ces substances agissent sur les cellules par le biais de récepteurs.

Une comparaison suggestive du mécanisme impliqué serait celui d'un tableau de commande de mises en marche de divers appareils (moteur, vanne, ordinateur, pompe, mélangeur, etc) ayant chacun une fonction particulière. Toutes ces fonctions seraient celles de la cellule. A chaque fonction correspond une clé de contact spécifique. La molécule du médicament (ou d'une autre substance) est la clé qui ne va être acceptée et comprise que par "le" contact (le récepteur) unique, spécifique. Celui-ci va mettre en marche une fonction précise; par exemple la synthèse d'une protéine ou à l'inverse l'inhibition de cette synthèse.



Or ici nous avons un Nième miracle. Les cellules qui sont normalement organisées (par leur structure) pour comprendre (c'est leur fonction) grace à la forme des molécules, à quelles d'entre elles, amie ou ennemie, elles ont affaire, verraient leurs activités (également leur fonction) mises en route par une mémoire (sous quelle forme ?) ou bien encore une information électromagnétique. Choses que ces cellules ne connaissent et ne reconnaissent pas. En termes simples on ne voit pas comment une cellule pourrait comprendre une information non moléculaire.



Pas de clé reconnaissable : pas de contact. Pas de contact: pas de mise en route du moteur, de la pompe, de la vanne.



* Identification et quantification du médicament homéopathique



Puisqu'il n'y a plus de molécule, le médicament ne peut plus être ni quantifié, ni même identifié; même s'il est prétendument très actif. Ceci n'est pas le seul, ni le moindre paradoxe.



* L'eau ne conserverait que la mémoire des effets bénéfiques



Grâce à la dynamisation, ceux des médicaments homéopathiques qui sont très toxiques (strychnine, cyanure de potassium,...) conserveraient et augmenteraient même un pouvoir, mais uniquement curatif, sans que subsiste aucun effet normalement nocif; alors que, répétons-le, la composition déterminant une configuration, elle-même entrainant la conformation chimique d'une molécule sont responsable de l'un et de l'autre de ces deux effets. Aucune explication n'est donnée pour ces deux miracles de l'eau, c'est-à-dire sa "mémoire", consolidée par sa "bienveillance".



* Le bruit produit par l'eau de dilution est supérieur au signal du médicament



Même dans l'eau pure, vendue commercialement (exemple : L' eau pour Analyses de la firme Merck) subsistent des traces incontournables d'une quarantaine de produits chimiques -éléments et composés- qui se trouvent être eux-mêmes des médicaments repris dans le catalogue d'une des firmes "homéo-pharmaceutiques" françaises (Dolisos). Il s'ensuit qu'à chacune des dilutions répétées du médicament (le signal) s'ajoutent des traces de certains de ces quarante médicaments eux mêmes dynamisés (le bruit). Si la théorie de dynamisation par succussion avait le moindre fondement objectif, le message-signal pharmacologique en deviendrait complètement brouillé et donc totalement illisible.





*** L'équation socio-médicale



* Tous les sondages le démontrent avec des variantes: l'homéopathie est très prisée dans la population française (également en Belgique, Inde, Israël, Grande-Bretagne,...). Les arguments présentés par le clan homéopathique ne manquent pas. En voici :



* C'est une "médecine par les plantes", donc douce, ce qui incidemment est faux mais qui la rend populaire chez les personnes sensibles à l’écologisme. Ce serait, parmi d’autres, oublier les cent personnes qui se sont retrouvées invalides à vie, suite à la consommation de plantes chinoises amaigrissantes

La liste de 1163 souches (Catalogue Dolisos) comprend, il est vrai, de nombreuses plantes, mais également des minéraux, des animaux (tout ou partie), des bactéries, 87 acides, 32 éléments, 78 dénominations de dérivés du sodium, et 49 du potassium, etc. On y trouve également l’eau de mer, le ver de terre, l’arsenic, un choix de deux espèces de cafards, la punaise des lits, la cocaïne, le café, le melon, la truffe et le sucre (ce dernier repris comme placebo).



* Cette thérapeutique est, en soi, inoffensive. Ce qui est exact avec trois restrictions: deux majeures a) l'homéopathie peut être néfaste par omission; en effet, soigner un cancer, un diabète, le sida ou une goutte exclusivement par homéopathie est une démarche suicidaire et b) la tentation de pratiquer l'automédication abusive est grande; et une mineure c) tout traitement peut comporter un effet placebo (psychosomatiquement positif) mais éventuellement un effet nocebo (psychosomatiquement négatif). L'homéopathie n'y échappe pas à ceci près que le traitement homéopathique est en général demandé spontanément par le patient.



* Les adeptes et les tenants de l'homéopathie excluent que celle-ci agisse uniquement par effet placebo. Ceci est parfaitement pertinent. Le sort de très nombreuses affections se règle par autoguérison; donc sans aucun traitement, homéopathique ou autre. L’espèce humaine aurait disparu il y a longtemps si tel n’avait pas été le cas.



* Les homéopathes citent des études en laboratoire, de même que cliniques, favorables à l'homéopathie. Les méta-analyses de ces résultats sont totalement négatives. Les expériences, reproduites dans des laboratoires non sympathisants, ou financées par des organismes neutres, sont négatives. Et les études cliniques pèchent le plus souvent par le trop petit nombre de cas étudiés.





* Tout médicament est soumis à l'autorisation de mise sur le marché (A.M.M.), après en général x centaines de millions d'euros ou de dollars dépensées en 5 à 10 ans de tests d'efficacité et d'inocuité, ce grâce à des expériences in vitro, puis sur des petits mammifères, etc, ensuite sur des humains.

Par contre la pharmacopée homéopathique n'a pas à subir ces tests d'efficacité ! Ce qui démontre sans contestation possible que les autorités (françaises et étrangères) à l'origine de cette décision sont pleinement conscientes de l'inefficacité et dès lors de la non-toxicité des médicaments homéopathiques hautement dilués.



* En dehors de l’effet placebo et de l’auto-guérison, le champ de la recherche en thérapeutique homéopathique est fermé, du fait que cette pratique n'a ni assise expérimentale, ni fondement théorique le moins du monde validés. La recherche poursuivie par les homéopathes ne tourne qu'en rond.





*** En résumé.



Bien que l'homéopathie ait la faveur d'une grande partie du public, l'assise de ses ambitions n'a, en plus de 200 ans, aucunement satisfait les exigences scientifiques les plus élémentaires du savoir médical.





*** Et maintenant que choisir ?



Au terme de ce bilan, quelle serait, brièvement, la justification, soit de l’acceptation soit du rejet de cette médecine ?



Le fait qu’elle est immensément populaire, son caractère “doux”, le sentiment pour l’utilisateur d’être original parce qu’opposé à l’opinion de l’establishment scientifique, son coût modéré, le risque quasi nul de l’automédication, l’idée qu’elle est une variante de la phythothérapie, donc inoffensive, font qu’elle est acceptée, parfois sans réserve par ses adeptes.



A l’inverse, on constate qu’elle n’a pas le moindre fondement scientifique et que chacune de ses innovations (en terme de schéma explicatif) n’améliore pas la situation. En utilisant exclusivement cette thérapie, le risque de passer à côté de la voie curative éprouvée est considérable. Le monde scientifique dans sa globalité ne peut également que regretter qu’une thérapie pseudoscientifique, voire une imposture médicale, puisse en ce XXIème siècle avoir tant de succès ; ceci tout en lui reconnaissant un stupéfiant effet placebo.



Votre choix !







Quelques repères bibliographiques

- Aulas, Jean-Jacques. 1985

L'homéopathie. Lausanne et Paris: Editions médicales Roland Bettex

- Aulas, Jean-Jacques. 1993

Les médecines douces. Paris: Editions Odile Jacob (Médecine)

- Barrett, Stephen. 1987

Homeopathy: is it medicine ? The Skeptical Inquirer, vol. XII, n° 1, Fall 1987

- Broch, Henri. 2002

Au Coeur de l'Extra-ordinaire. Sophia Antipolis : Editions www.book-e-book.com

- Carraz, Gilbert. 1988

Médecines douces et Charlatans. Grenoble. Editions Glénat

- Skrabanek, Petr et McCormick, James. 1992

Idées folles, Idées fausses en médecine. Paris: Editions Odile Jacob (surtout le chapitre 5)


P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: HOMEOPATHIE non merci ! - Quel est le problème avec l'homéopathie

Message par P4572 le Lun 13 Sep 2010 - 23:55

Merci Blanche pour vos mots de soutien et d'encouragement.

à bientôt

P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: HOMEOPATHIE non merci ! - Quel est le problème avec l'homéopathie

Message par P4572 le Mar 14 Sep 2010 - 0:04

4 février 2010
Surdose d’homéopathie en direct
















Environ 400 sceptiques se sont réunis le 30 janvier à 10h23 devant des pharmacies de la chaîne Boots en Angleterre pour avaler des tubes entiers de remèdes homéopathiques devant les caméras.

Objectif : prouver une fois de plus que ces produits ne contiennent aucun principe actif et qu’ils agissent uniquement par effet placébo, et dénoncer le fait qu’un grand réseau de pharmacie continue de les vendre comme s’ils étaient aussi efficaces que des médicaments.

Lors de l’événement baptisé 10:23 (en hommage au nombre d’Avogadro, 1023, qui correspond au nombre d’atomes de carbone dans 12 g de l’isotope 12 du carbone), des militants ont notamment avalé des doses massives d’arsenic homéopathique.

Bilan : zéro mort.

La manifestation était organisée par la Merseyside Skeptics Society, pour sensibiliser la population au danger bien réel de l’homéopathie, qui tient au fait qu’elle détourne les malades des vrais médecins et de traitements plus efficaces que des placébos.

Au Québec aussi, on trouve des produits homéopathiques dans les pharmacies et les Laboratoires Boiron auront encore un kiosque au prochain Salon Maternité Paternité Enfants de Montréal commandité par Jean Coutu.

Le magazine New Scientist consacre un article à 10:23 dans sa dernière édition.

P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: HOMEOPATHIE non merci ! - Quel est le problème avec l'homéopathie

Message par P4572 le Mar 14 Sep 2010 - 0:09

<td style="PADDING-RIGHT: 8px; PADDING-LEFT: 0px; PADDING-BOTTOM: 0px; PADDING-TOP: 7px" vAlign=top>
London 10:23 Homeopathy Overdose
4 min - 1 févr. 2010
Importé par Psythor

youtube.com

P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: HOMEOPATHIE non merci ! - Quel est le problème avec l'homéopathie

Message par P4572 le Dim 19 Sep 2010 - 0:18

Tiens, tiens...

L'eau magnétisée par les spirites aurait les mêmes pouvoirs que les remèdes homéopathiques ? :

12. L’eau magnétisée
C’est ainsi que les substances les plus insignifiantes :
l’eau, par exemple, peuvent acquérir des qualités réelles et puissantes sous l’action du fluide spirituel ou magnétique auquel elles servent de véhicule, ou, si l’on veut, de réservoir.
Kardec, La Genèse, cap. 15, §25


L’eau est un des corps les plus simples et réceptifs de la Terre. C’est comme une base pure, où le médicament du Ciel peut s’imprégner, à travers les recours essentiels de l’assistance au corps et à l’âme, par des procédés invisibles aux yeux de l’homme.
Emmanuel, Segue-me, p. 131.

Nous apprenons donc, que l’eau peut acquérir diverses qualités, de nature subtile ou « fluidique », sous l’effet de la volonté d’un agent. Dans le milieu spirite, l’eau modifiée par l’action des Esprits incarnés ou désincarnés, pour la transformer en médicament est connue comme « eau fluidifiée » ou « magnétisée ». Il s’agit d’expressions impropres, mais leur utilisation est consacrée. (Du point de vue de la physique, l’eau pure que nous buvons est déjà un fluide, et n’est pas susceptible d’être magnétisée par un aimant, par exemple.)
L’eau dite « magnétisée» est, en vérité, un véhicule de recours médicamenteux qui agit sur le périsprit. Indirectement, elle contribue au rétablissement du corps physique. Dans son livre « Fluidos e Passes Therezinha », Oliveira nous dit (p.89):
« En étant avalée, (...) l’organisme absorbe les quintessences qui vont agir sur le périsprit, comme les remèdes homéopathiques. »
L’eau magnétisée est indiquée dans le cas de manques fluidiques, communs quand il y a un déséquilibre émotionnel, une débilitation organique pour cause d’infirmité, un épuisement à cause d’un procédé obsessif, une lésion d’organe, etc.
Etant une espèce de remède, nous ne devons pas abuser de son utilisation. L’eau peut être magnétisée pour une utilisation commune, ou spécialement pour un infirme. Ceci doit être clairement considéré quand nous mobilisons notre volonté dans le but de préparer l’eau. Comme l’eau acquiert des propriétés spécifiques pour la personne qui l’utilisera, elle ne devra pas être bue par d’autres personnes.
Pour magnétiser une eau, il n’est pas nécessaire d’imposer les mains sur elle. Très réceptive aux fluides spirituels, l’eau devient un remède salutaire par l’action de la prière dans un lieu de silence et de respect, où il y a la volonté ardente d’aider les personnes nécessiteuses. La magnétisation de l’eau est une tâche exécutée par les bons Esprits avec l’aide des recours humains.

P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: HOMEOPATHIE non merci ! - Quel est le problème avec l'homéopathie

Message par P4572 le Dim 19 Sep 2010 - 0:43

Un certain Papus :

Papus déplore le malentendu entre les catholiques et les occultistes : « Pour les catholiques, les occultistes de marque voient Satan ou au moins un de ses délégués tous les mois ; ils ont une doctrine secrète dans laquelle un Dieu générateur se fait rendre un culte correspondant à son caractère pornographique ; enfin la kabbale, l'alchimie, l'hermétisme, sous toutes ses formes, ne sont que des moyens d'empêcher les bonnes âmes de donner leurs biens à l'Église et leurs consciences aux soins des Révérends Pères de tous ordres et toutes couleurs qui sont tout disposés à s'en occuper. » En juillet 1894, il passe sa thèse de doctorat en médecine. Reçu médecin, raconte un de ses biographes, « il déclara comme Paracelse, qu'il ne savait rien, et se mit à faire son tour d'Europe. Il parcourt l'Angleterre, la Hollande, la Belgique, la Russie, s'intéressant à toutes les médecines, à tous les procédés dans l'art de guérir, discutant avec le médecin connu, mais ne dédaignant pas au contraire de demander des secrets aux rebouteux, aux guérisseurs de village, aux bohémiens errants même ». Il apprend à guérir à distance, en agissant sur l'urine, les cheveux ou le sang d'un malade, mais le plus généralement il soigne par homéopathie. II existe, selon lui, trois sortes de maladies : les maladies physiques, les maladies de l'astral ou de la vitalité et les maladies de l'esprit. Les maladies physiques, telle que les traumatismes, les fièvres ou les fractures, relèvent, selon lui du domaine de l'allopathie. Les maladies astrales, dont les maladies nerveuses, doivent être soignées par l'homéopathie, l'isopathie ou le magnétisme, les maladies de l'esprit quant à elles, qui sont : l'hystérie, l'épilepsie, la folie ou le vampirisme, ne peuvent être traitées, pense Papus, qu'à l'aide de la prière.

P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: HOMEOPATHIE non merci ! - Quel est le problème avec l'homéopathie

Message par P4572 le Dim 19 Sep 2010 - 1:07

Aujourd'hui, l'occultisme n'a plus grand poids. Il semble s'être modernisé et divisé sous la forme des parasciences. "De nouvelles 'disciplines' vont peu à peu apparaître dans le sillage des sciences : la cryptozoologie, la parapsychologie ou l'ufologie, la transcommunication ou l'homéopathie venant à chaque fois compléter une avancée de la science officielle par sa contrepartie parascientifique, qui trouve toujours le moyen de s'intégrer dans le vaste ensemble des savoirs ésotériques, du simple fait parfois de ne pas être officiellement reconnue...

www.celiah-voyance.fr/25.html -

P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: HOMEOPATHIE non merci ! - Quel est le problème avec l'homéopathie

Message par carine le Dim 19 Sep 2010 - 1:53

Ce sujet n'intéresse vraiment personne ?
Si, car vos travaux de recherche sur celui-ci sont conséquents et vraiment interessants bien que je n'en ai pas terminé la lecture, qui ne s'effectue pas en trente secondes pour bien comprendre ce sujet complexe.
Voulons nous une vraie médecine holistique ? alors faisons la promotion de Sainte Hildegarde de Bingen.
Vous avez raison de remettre les études de cette grande mystique à l'honneur, sa fête d'ailleurs est, je crois, très proche, aussi pourrons-nous la prier de nous éclairer.
A titre personnel, en homéopathie, il m'arrive régulièrement d'utiliser pour mes proches et moi-même de l'arnica montana après l'avoir essayé, sur avis d'un pharmacien, sur un petit enfant en ayant vu, de visu, une bosse impressionnante se résorber ! je n'avais jamais auparavant utilisé l'homéopathie, mais je dois dire que, ce jour-là, je suis restée interloquée devant cet effet rapide. Mon usage de ces granules se limite à peu près à ce produit. Je n'ai pas l'intention d'en faire la promotion, surtout après la lecture des textes ci-dessus mais je reste interrogative.

N'ayant pas suivi, comme vous, ces interventions, pourriez-vous me dire si le conseil Pontifical considérait le New Age comme un interlocuteur à prendre en considération dans un dialogue interreligieux ?
CONSEIL PONTIFICAL DE LA CULTURE
CONSEIL PONTIFICAL POUR LE DIALOGUE INTERRELIGIEUX
JÉSUS-CHRIST LE PORTEUR D'EAU VIVE
Une réflexion chrétienne sur le “Nouvel Âge”
Cordialement


carine
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4320
Localisation : France
Inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: HOMEOPATHIE non merci ! - Quel est le problème avec l'homéopathie

Message par P4572 le Lun 20 Sep 2010 - 10:01

Merci Carine de me dire votre intérêt pour ce sujet.

J'ai trés envie de me replonger dans mes livres sur Sainte Hildegarde , aprés tout ce que je viens de découvrir sur l'homéopathie.
Il est certain que nous avons par son intermédiaire une vraie médecine holistique que tout Chrétien devrait s'approprier.

La révolution pernicieuse a envahi toute notre histoire, ainsi que notre science.
Le diviseur ne divise pas seulement les hommes entre eux mais il nous divise en nous même.

Par révélation divine , à travers l'oeuvre de sainte Hildegarde, nous avons un moyen de réunifier notre être " corps et âme ".
Notre hygiène de vie prend alors en compte notre vie spirituelle sacramentelle et de prière.
Vivre en état de grâce n'est pas réservée à une élite vouée à la sainteté.
Cela doit être un désir constant de notre coeur, la source véritable de la santé de l'âme et du corps.

Au sujet du new-age, notre Eglise considère qu'il constitue le danger le plus actuel pour ceux qui ont la foi ou ceux qui voudraient la découvrir ou la retrouver.
Donc, s'il y a un courant religieux avec lequel l'Eglise n'envisage pas de dialogue, c'est bien avec celui là.

P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: HOMEOPATHIE non merci ! - Quel est le problème avec l'homéopathie

Message par P4572 le Mar 21 Sep 2010 - 13:29

Certains agissent sur les chakras avec l'homéopathie ; c'est une antichambre du diable ,voyez plutôt :

Modifier Votre Santé pour Purifier Vos Fréquences REMEDES HOMEOPATHIQUES STIMULANT ET HARMONISANT LES CHAKRAS : Les remèdes proposés n'ont pas été testés selon les méthodes habituelles. ...
www.archangemichel.org/sante_page.htm - En cache - Pages similaires

P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: HOMEOPATHIE non merci ! - Quel est le problème avec l'homéopathie

Message par Ma le Mar 21 Sep 2010 - 14:56

Cher Panetier bonjour.
Je vous lis avec intérêt sur le sujet de l'homéopathie ....Je ne connaissais pas ses dangers....Merci ,car vous m'avez ouvert les yeux et je pourrai le transmettre:c'est trop grave surtout en ces temps ou le malin fait flèche de tout bois.
Si vous travaillez sur Ste Hildegarde,je lirai vos posts;je pense acheter un ou deux livres d'elle.Savez-vous lequel nous serait le plus utile sur le sujet de la santé?Je me souviens que vous aviez ouvert un lien sur le pain,est-il youjours valide
Bonne journée,que le Seigneur vous bénisse
Marielette

Ma
Avec les chérubins

Messages : 59
Inscription : 19/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: HOMEOPATHIE non merci ! - Quel est le problème avec l'homéopathie

Message par carine le Mar 21 Sep 2010 - 20:41

Bonsoir et merci pour toutes vos précisions :
Par révélation divine , à travers l'oeuvre de sainte Hildegarde, nous avons un moyen de réunifier notre être " corps et âme ".
Notre hygiène de vie prend alors en compte notre vie spirituelle sacramentelle et de prière.
Ce que vous dites est tout à fait juste.

Donc, s'il y a un courant religieux avec lequel l'Eglise n'envisage pas de dialogue, c'est bien avec celui là.
Cela me rassure car il est inquiétant de voir dans le quotidien des gens autour de soi, à quel point cela prend de l'ampleur !

Quant au site que vous citez pour nous expliquer le danger de l'homéopathie, www.archangemichel.org/sante_page.htm je suis allée sur celui-ci et c'est une véritable horreur pour tout ce qui s'y trouve dit à l'encontre du christianisme et ils prennent le nom d'un si grand archange, dont c'est très bientôt la fête, pour tromper les gens.

Bien à vous.

carine
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4320
Localisation : France
Inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: HOMEOPATHIE non merci ! - Quel est le problème avec l'homéopathie

Message par P4572 le Mar 21 Sep 2010 - 22:53

Chère Marielette,

Merci de me dire toute l'attention que vous portez à ce dossier.
Il y en a suffisamment pour convaincre un sceptique du danger spirituel et sans doute même corporel, à longue échéance, à utiliser l'homéopathie.
Force est de constater que ces produits banalisés dans notre culture moderne et en vente libre dans les pharmacies ne sont pas des médicaments neutres d'un point de vue comportemental sur la personne humaine, créée et sauvée par Dieu.

Oui J'essaie de ne pas tarder à vous délivrer de bonnes infos sur Ste Hildegarde.
Vous pouvez déjà regarder car un post a été ouvert dans la rubrique " santé ".

Oh, je suis ému que vous vous souveniez de ce post sur le pain; cela fait un bail que je n'y suis pas retourné.
C'est mon métier en fait de faire du pain : panetier.
Je fais entre autre le pain d'épeautre de ste Hildegarde qui attire de plus en plus de clients.

Bonne nuit et au plaisir de vous lire

Soyez bénie !

Michel

P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: HOMEOPATHIE non merci ! - Quel est le problème avec l'homéopathie

Message par P4572 le Mar 21 Sep 2010 - 23:06

Carine,vous écrivez :

Quant au site que vous citez pour nous expliquer le danger de l'homéopathie, www.archangemichel.org/sante_page.htm je suis allée sur celui-ci et c'est une véritable horreur pour tout ce qui s'y trouve dit à l'encontre du christianisme et ils prennent le nom d'un si grand archange, dont c'est très bientôt la fête, pour tromper les gens.


A qui le dites vous, moi qui porte ce prénom de " Michel ".
Tout comme vous, j'ai été horrifié et si vous avez le courage d'aller sur la page d'accueil vous verrez une image de St Michel qui ressemble à un démon.

Quelquefois en ayant ce courage de regarder ces horreurs en face, cela restimule notre prière pour nos frères tellement égarés.

C'est ce que je souhaite à ceux qui liront ces lignes.

Soyons forts en Dieu car nous sommes si faibles sans lui !

Et moi avec vous...

P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: HOMEOPATHIE non merci ! - Quel est le problème avec l'homéopathie

Message par P4572 le Dim 26 Sep 2010 - 22:23

Des dilutions vertigineuses



Pour se faire une idée des dilutions homéopathiques, voici une illustration très parlante :


4 CH = une goutte de la substance de produit actif initial dans une piscine de jardin,
5 CH = une goutte de cette même substance dans une piscine olympique,
6 CH = une goutte dans un étang de 250 m de diamètre,
7 CH = une goutte dans un petit lac,
8 CH = une goutte dans une grand lac de 10 km² par 20 m de profondeur,
9 CH = une goutte dans un très grand lac de 200 km² par 50 m de profondeur,
10 CH = une goutte dans la Baie d’Hudson,
11 CH = une goutte dans la mer Méditerranée,
12 CH = une goutte dans tous les océans de la planète,
30 CH = une goutte dans un milliard de milliard de milliard de milliard de fois toute l’eau de tous les océans de la planète.

À ce niveau de dilution (30CH), une goutte initiale se retrouve étendue dans une sphère de liquide de rayon plus grand que la distance du Soleil à la Terre.

P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: HOMEOPATHIE non merci ! - Quel est le problème avec l'homéopathie

Message par marcelline le Dim 24 Oct 2010 - 18:49

Hé bien, quel post !

J'ai moi même pris de l'homéopathie et je ne savais pas. Il faut que j'en informe mon homéopathe qui est chrétien.

marcelline
Avec les chérubins

Messages : 50
Inscription : 10/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: HOMEOPATHIE non merci ! - Quel est le problème avec l'homéopathie

Message par marcelline le Dim 24 Oct 2010 - 18:51

panetier, tu ferais bien de reposter un post sur le sujet, mais en résumant, car tous n'auraont pas le courage de lire tout ça d'un coup. Tu fais un post ou tu résumés et avec un lien vers ce post ci pour le détail.

marcelline
Avec les chérubins

Messages : 50
Inscription : 10/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Quel est le problème avec l’Homéopathie ? Par James Manjackal...

Message par Gilles le Sam 2 Avr 2011 - 14:52


Quel est le problème avec l’Homéopathie ?
James Manjackal MSFS

Beaucoup de gens m’écrivent et me demandent, “Quel est le problème avec l’Homéopathie ? Un Chrétien peut-il en prendre ? Est-elle en relation avec le new age et l’ésotérisme ? » etc. Je dois dire que je n’ai pas étudié le sujet de façon approfondie. Mais j’en ai vu les effets négatifs sur les Chrétiens et leur vie spirituelle. Beaucoup qui ont des problèmes dans leur vie de prière comme le manque de concentration, les distractions, les sentiments de fatigue, les bâillements durant la prière, les douleurs sur tout le corps pendant les prières et surtout quand ils appellent le Nom de Jésus, de mauvaises idées et surtout immorales pendant la méditation chrétienne etc- ont admis qu’ils étaient sous traitement homéopathique, et quand je leur ai demandé d’arrêter leur homéopathie, ils furent alors capables de bien prier. Récemment un homme est venu et m’a dit qu’il n’e pouvait pas prier en langues alors qu’il était dans le Renouveau Charismatique et dans un groupe de prières depuis très longtemps. Il prenait des médicaments homéopathiques pour l’insomnie. Quand je lui ai demandé d’arrêter ses médicaments et de prendre des médicaments normaux allopathiques, il put retrouver le sommeil et fut capable de prier en langues. Une sœur religieuse en Slovénie m’a dit que le médecin qui lui prescrivait des médicaments homéopathiques pour le traitement de son cancer, lui avait demandé d’arrêter de prendre la Sainte Communion pour un meilleur effet de ses médicaments. Beaucoup de personnes en Allemagne, Autriche et France m’ont dit que les médecins Homéopathes, pendant qu’ils prescrivent leurs médicaments, leur conseillent de ne pas faire le signe de croix ou d’appeler le Nom de Jésus avant de prendre leurs médicaments homéopathiques car les chrétiens font tout avec un signe de Croix ou une petite prière. Pourquoi faire une exception pour l’homéopathie ? Peut-être parce que le signe de Croix ou le Nom de Jésus peuvent bombarder le pouvoir ou l’énergie des médicaments Homéopathiques ! J’ai un témoignage à vous faire partager.

Il y a 13 ans, un médecin Homéopathe catholique m’a demandé de bénir sa clinique Homéopathique. Avec joie je suis allé à sa clinique et je l’ai bénie avec les prières habituelles selon le rite de l’Eglise Catholique Romaine et j’ai aspergé de l’eau bénite partout où il me le demandait. Après quelques jours il vint et me dit : « Père James, après que vous avez béni et aspergé d’eau bénite ma clinique et mes médicaments, j’ai dû jeter tous les médicaments car ils avaient perdu leur « potency » (puissance) ». Grâce à Dieu il n’a pas menacé de me poursuivre ! Puis j’ai demandé à ce docteur la raison pour laquelle ses médicaments ont perdu leur puissance alors que j’ai prié avec la puissance de l’Esprit Saint. Il a dû admettre que le pouvoir de ces médicaments était en opposition avec le pouvoir de l’Esprit Saint. Alors il me demanda d’examiner les bouteilles de médicaments allopathiques où le détail du contenu est précisément formulé comme Hydrate de carbone 15%, Magnésium 20%, Alcool 5%, Eau 10% etc, alors que de telles précisions quant au contenu sur les bouteilles ou tubes de médicaments homéopathiques ne sont pas retrouvées, au lieu de cela l’efficacité du médicament est précisée sous forme de « potencies » « dilution et dynamisation », désignées par CH … etc Le Docteur lui-même admit qu’il ignorait l’origine du pouvoir de cette « dilution et dynamisation ». Il me dit que l’effet principal de l’Homéopathie est un effet placebo. Il est clair que cette puissance est un pouvoir caché (pouvoir occulte). Je ne veux faire aucun jugement sur l’Homéopathie car je n’en suis pas un expert, mais il y a une chose que je veux dire à mes frères chrétiens c’est que ce n’est pas bon pour un chrétien de les utiliser quel que soit le bon effet qu’ils peuvent apporter sur les gens malades. Beaucoup de traitements ésotériques et de new age (médecines alternatives) font de la publicité en disant « c’est bon marché et il n’y a pas d’effet secondaire » mais il ne disent pas le principal effet secondaire sur les chrétiens c’est-à-dire « qu’ils éloignent les gens du Christ, de l’Eglise et du Salut que le Christ a apporté à ce monde ». Le document du Vatican « Jésus Christ Porteur d’Eau Vive » explique clairement le danger caché de l’Homéopathie et d’autres médecines alternatives basées sur des pouvoirs occultes.

Écrit par : Père James Manjackal MSFS
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 61
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: HOMEOPATHIE non merci ! - Quel est le problème avec l'homéopathie

Message par sylvia le Sam 2 Avr 2011 - 19:14



Gilles, merci pour ce témoignage où il est question d'homéopathie.Pouvez-vous nous dire où trouver le document "Jésus-Christ porteu d'eau vive" où il est question de la nocivité de l'homéopathie? Merci d'avance car ce sujet passionnerait beaucoup de gens qui se soignent avec.
avatar
sylvia
Avec les anges

Féminin Messages : 6631
Inscription : 22/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: HOMEOPATHIE non merci ! - Quel est le problème avec l'homéopathie

Message par Gilles le Sam 2 Avr 2011 - 20:57

Bonjour ou bonsoir Sylvia !


Voici ce que j'ai trouvé pour vous et les autres membres du forum.
Je ne peux faire de "copier-coller" car le document est beaucoup trop long.

Voici donc le lien qui vous mènera directement sur ce sujet, dont traite abondamment le site officiel du Vatican...

Cliquer ici :


Jésus-Christ le porteur d'eau vive, Une réflexion chrétienne sur ...





avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 61
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: HOMEOPATHIE non merci ! - Quel est le problème avec l'homéopathie

Message par P4572 le Sam 2 Avr 2011 - 22:57


P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: HOMEOPATHIE non merci ! - Quel est le problème avec l'homéopathie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum