Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

L’ADN unique du Sang de Jésus et de Marie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L’ADN unique du Sang de Jésus et de Marie

Message par Joannes Maria le Mar 27 Juil 2010 - 18:53

[size=18]Je voudrais vous faire part de certains résultats de recherche scientifique tout à fait inédits, dont la portée et les conséquences théologiques et spirituelles sont considérables.




Ce sont les résultats concernant les analyses faites sur des échantillons de sang prélevés au cours de lacrymations d’images de la Sainte Vierge et de notre Seigneur Jésus.



Voici à ce sujet l’article paru à la page 9 du n° 413 du mensuel « Stella Maris » :



« A Alberobello dans les Pouilles (sud de l’Italie), Lacrymations de sang. L’examen de l’ADN donne des résultats extraordinaires.



Des images de Marie et de Jésus ont versé du sang à Alberobello, à un an d’intervalle. Après études assidues des analyses, les savants concluent à un phénomène extraordinaire et déconcertant.



De temps en temps on lit qu’une image de Marie verse des larmes. Parfois ce sont des larmes de sang. Alors, les sceptiques sourient, les autorités ecclésiastiques évaluent l’événement avec une extrême prudence et évitent d’émettre des jugements définitifs. Puis le temps passe, le fait perd de l’intérêt et il est oublié. [C’est seulement dans de très rares cas que ce genre de fait prend une importance telle, qu’il obtienne de justes reconnaissances par l’établissement de certifications sérieuses permettant de mettre en évidence leur caractère surnaturel, comme cela fût fait, notamment, pour les lacrymations de Notre-Dame des Larmes à Syracuse].



Un fait récent



Le fait concerne deux icônes sacrées qui ont versé des larmes de sang en deux occasions différentes. Les deux icônes appartiennent au Padre Pietro Maria Chiriatti, 59 ans, Prêtre depuis 1990, fondateur d’une petite Congrégation, « Les Missionnaires de Notre Dame de La Cava » (carrière), qui vit dans une modeste habitation à Alberobello, dans les Pouilles.



Padre Pietro raconte :



« Le 3 Mai 2003, vers 6 heures du soir, j’étais allé dans ma chambre pour prendre des médicaments et j’ai vue que l’icône qui représente la Madone avec l’Enfant, suspendue au-dessus de mon prie-dieu, avait des taches sur le visage. Comme j’ai une mauvaise vue, j’ai touché l’image et j’ai senti qu’elle était mouillée. J’ai appelé mes confrères et nous avons constaté qu’elle versait des larmes. »



Le phénomène dura une trentaine de minutes ; il fut aussi filmé avec une caméra-vidéo. Padre Pietro recueillit le sang sur un mouchoir et l’envoya à un laboratoire pour examen.



Une seconde lacrymation



Environ un an après, le 27 Mai 2004, le phénomène se répéta sur une autre icône de Padre Pietro, icône qui représente le Visage de Jésus comme on Le voit sur le Saint-Suaire de Turin. Cette fois, plus qu’une lacrymation, ce fut une Sueur de Sang. Le Visage de Jésus fut parcouru par 7 traînées de sang qui partaient du front et descendaient le long des joues, sur la barbe et même débordant du cadre de l’icône [Il est important de noter que les traînées sont au nombre de sept. Chiffre, qui, dans toute la tradition biblique, évoque particulièrement une dimension de plénitude et de complétude : ce qui a pour signification l’universalité et le paroxysme de la douleur du Christ associée à celle de sa Mère, face au chaos que connaît actuellement toute l’humanité]. Padre Pietro, effrayé, appela les autres personnes se trouvant dans la maison ; il téléphona aux carabiniers, au curé, au médecin. Le phénomène dura une heure et demi et fut constaté par une cinquantaine de personnes.


Cette fois aussi le Padre Pietro recueillit du sang et envoya l’échantillon au même laboratoire auquel il avait déjà envoyé le sang apparu sur le Visage de la Vierge. Et c’est dans ce laboratoire scientifique que s’est révélé le caractère extraordinaire des faits survenus. Il est bon de préciser que ce laboratoire est un des plus prestigieux d’Europe. Il s’agit du Laboratoire de Génétique de l’Université de Bologne, doté des appareillages sophistiqués les plus modernes et d’une équipe de chercheurs, médecins et biologistes Professeurs d’Université ; ce Laboratoire est spécialisé en tout ce qui concerne l’ADN, et travaille avec les Services secrets et les Polices de nombreux pays, et en contact avec d’autres laboratoires semblables à l’étranger.



[Donc une Autorité Scientifique et, de ce fait, un verdict émis par ce Laboratoire a une valeur indiscutable].



Les analyses stupéfient les scientifiques



Après avoir réalisé toutes les analyses, les chercheurs du Laboratoire ont envoyé à Padre Pietro un document officiel disant, en résumé, que le sang examiné est du sang humain, de groupe AB, masculin et qu’il est identique dans les deux échantillons, c’est à dire celui du sang des larmes de l’Image de la Vierge et celui apparu sur le Visage de Jésus. » Mais il y a plus, le document poursuivant par des évaluations qui tiennent vraiment de l’incroyable : « la configuration des traits génétiques trouvés dans le chromosome Y ne correspond à aucune des configurations présentes dans la banque de données mondiale dans laquelle sont rassemblées les données de 22.000 sujets mâles provenant de 187 populations différentes ». Plus avant, on lit encore : « Ce sang est tellement rare qu’il faut le considérer comme presque unique. Par le calcul, la probabilité statistique de trouver, au cours des millénaires, une typologie de sans analogue, est presque nulle : Une probabilité de 1 sur 200 milliards de cas possibles ».



Que signifie tout ceci ?



En premier lieu, les données obtenues excluent, de la manière la plus absolue qu’il y ait eu fraude, duperie ou embrouille : personne au monde ne serait en mesure de produire du sang avec des caractéristiques semblables. D’autre part ces données indiquent, puisqu’il s’agit d’un sang unique, qu’il a appartenu à une seule Personne et à personne d’autre dans toute l’histoire de l’Humanité. Donc à un homme qui n’a pas eu d’ascendant ni de descendant. Et il est clair, alors, que la pensée court à ce que les Évangiles écrivent de Jésus, l’Homme Unique avec ces caractéristiques. Et il est significatif, à ce propos, que le sang des larmes apparu sur l’Image de la Vierge, soit identique à celui du sang apparu sur le Visage de l’Image de Jésus. On pourrait dire que, avec ces résultats on a pour la première fois une donnée scientifique qui pourrait concerner la Personne physique de Jésus : l’ADN de Jésus, le Dieu Incarné dans un Corps qui est restera Unique.



Il est encore tôt pour tirer des conclusions définitives, mais le verdict de la Science est, de toute façon, précis, public et sans équivoque. Les savants qui l’ont émis ont utilisé un langage froid, mathématique, mais très clair. Ils ont explicitement affirmé se trouver devant un cas unique. Et ce sont eux, habitués à la rigueur scientifique, à montrer avec leur émerveillement, le caractère extraordinaire de ces résultats. Dans une lettre privée, un des chercheurs a écrit à Padre Pietro : « ce sont des résultats à faire étourdir de stupeur même une statue ». Et encore : « devant le résultat de ces analyses qui est pour moi inouï et c’est peu de le dire, je n’ai pas réussi à cacher mes larmes. » Un autre lui a dit : « C’est bien du sang humain, mais il semble vraiment venir d’un autre monde ». Les autorités ecclésiastiques sont naturellement au courant des faits et sont en train d’enquêter et d’évaluer. Leur prudence sera grandissime, non sans raison, et il est bien qu’il en soit ainsi. Mais les résultats scientifiques induisent déjà à penser que nous sommes, peut-être, devant un Signe surnaturel d’importance exceptionnelle.



Renzo Allegri, medjugorie bolzano.it



PS : Le groupe sanguin de ces icônes est identique à celui des espèces eucharistiques de Lanciano, des sérosités relevées sur le Linceul de Turin, d’une hostie qui avait saigné au Carmel de la rue Madame à Paris ».



Dans le sens de ces affirmations, je voudrais rappeler un court extrait du message de Civitavecchia donné le 19 mai 1995 à Fabio Gregori , où le Christ parle bien de son Sang qui coule de la petite statuette de la Vierge de Medjugorje :



« Je vous en supplie, ne permettez plus qu'elle [la Très Sainte Vierge Marie] pleure encore Mon sang pour tous les fils qui s'éloignent de son Coeur Immaculé[...] ».





_________________
Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement (Mt 10,Cool[/size]
avatar
Joannes Maria
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2178
Inscription : 19/05/2010

http://jeanderoquefort.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’ADN unique du Sang de Jésus et de Marie

Message par Renee emmanuelle le Lun 17 Avr 2017 - 19:27

Bonjour,

Je viens de regarder une étonnante vidéo sur le sang de Jésus Christ et l'arche d'alliance. 
Sources : gloriatv et youtube
Il faut être prudents avec ce qui circule sur internet, mais si ce qui est dit dans la vidéo est vrai, je me demande pourquoi cela n'est pas connu du grand public et surout des athées.

https://www.youtube.com/watch?v=EaQYu2AUHqE&sns=em

Avez-vous connaissances d'autres analyses scientifiques (et fiables) du sang de Jésus Christ, pour approfondir ce sujet ?

Renee emmanuelle
Avec Saint Benoit

Féminin Messages : 106
Inscription : 07/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’ADN unique du Sang de Jésus et de Marie

Message par pax et bonum le Mar 18 Avr 2017 - 10:32

Outre le fait que ce sang issu des icônes de la Vierge,du Christ et des miracles eucharistiques soit identique,il y a le fait que ce sang n'appartient à aucune humanité répertoriée.
L'analyse ADN doit faire apparaître la partie féminine et la partie masculine génétique pour une humanité normale
On doit donc trouver pour Jésus que la part masculine est absente et que tout provient uniquement du gène maternel.
Cela n'est pas clairement affirmé dans les textes.
Une prophétie de Maria Valtorta à propos du Saint suaire de Turin dit:
"Le suaire n'est pas seulement le témoin de Ma Passion,mais aussi de Mon Incarnation."
Ce qui suppose une analyse plus profonde que la simple observation.
avatar
pax et bonum
Dans la prière

Masculin Messages : 5988
Localisation : france-sud-est
Inscription : 10/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’ADN unique du Sang de Jésus et de Marie

Message par pax et bonum le Mer 19 Avr 2017 - 10:19

Il faudrait donc rechercher le fameux chromosome Y:

https://www.igenea.com/fr/chromosome-y

Qui est celui transmis par le Père.

Pour le cas unique de Jésus,il ne devrait y avoir que des chromosomes X.Cependant une exclusivité de chromosomes X donneraient la constitution d'une femme!

La réalité est donc plus complexe pour le cas où un être humain comportant uniquement des chromosomes X serait un homme... et un vrai!...
avatar
pax et bonum
Dans la prière

Masculin Messages : 5988
Localisation : france-sud-est
Inscription : 10/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’ADN unique du Sang de Jésus et de Marie

Message par pax et bonum le Mer 19 Avr 2017 - 17:46

En poursuivant notre réflexion,il faut reconnaître que la parthénogenèse,une reproduction sans intervention d'un mâle,est possible et déjà présente dans la nature à titre exceptionnel.

[i]"Nous sommes persuadés que notre découverte constitue le premier cas de parthénogenèse facultative chez des vertébrés sauvages"[/i], soulignent Warren Booth, de l'Université d'Etat de Caroline du Nord, et son équipe.

https://matricien.org/patriarcat/bio-genetique-psy/parthenogenese/

Cela existe pour les abeilles,certains serpents et même une variété de requins.

http://www.futura-sciences.com/planete/actualites/zoologie-requin-femelle-leonie-fait-trois-bebes-toute-seule-35872/

Par conséquent,ce qui est déjà possible dans l'état naturel est possible pour Dieu.
Ainsi,"l'Incarnation" n'est pas un phénomène contre-nature,mais qui dépasse la nature par une action surnaturelle.

Les généticiens,qui cherchent à réaliser l'arbre généalogique de l'être humain,avaient abouti à la confirmation de la théorie de l'évolution.Mais récemment,ils admettent que l'apparition de l'homme correspond à celle d'un être unique différent dans la chaîne évolutive.Un mutant,en quelque sorte.

Cette cassure dans l'évolution est à peu près semblable à l'apparition du Christ sur Terre qui représente une cassure,par rapport à la chaîne de l'humanité,à la différence que Jésus est un être unique et qu'il n'y en aura pas de semblable,malgré les efforts des manipulateurs actuels.
avatar
pax et bonum
Dans la prière

Masculin Messages : 5988
Localisation : france-sud-est
Inscription : 10/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’ADN unique du Sang de Jésus et de Marie

Message par pax et bonum le Ven 21 Avr 2017 - 11:50

la vraie question pour les scientifiques:
Le sang du Christ,sur les reliques et sur les prodiges récents,qui s'avère être le même,comporte-t-il un chromosome Y  ?

Pour résumer en simplifiant ce qui a été dit ci dessus,on peut faire un parallèle entre l'apparition ou création de l'Homme sur Terre et celle de Jésus-Christ,car lui aussi est créature,comme le dit Saint Paul:"premier né de toute créature".La part non-créée étant sa divinité.

Pour ce qui est de l'homme,il y a eu une brisure dans la chaîne des créatures pour permettre l'apparition d'un être nouveau à la fois semblable corporellement aux mammifères évolués et très différent.Cet acte est déjà d'origine surnaturelle,oeuvre de Dieu,en continuation de l'Acte Créateur.
Pour ce qui est de l'être unique Jésus-Christ dans son incarnation,il y a eu aussi une brisure par rapport à la chaîne de l'humanité et son type de reproduction.Et ceci par un acte surnaturel exceptionnel et unique.Cette oeuvre de Dieu correspond à l'avènement de l'Homme Nouveau,terme de l'Evangile et des Épîtres (note).Et le nom que Jésus se donne lui-même prend toute sa signification:"Le Fils de l'homme",affirmant qu'il se situe dans la lignée déjà existante,et laissant aux autres,qui sont déjà l'Eglise,de l'appeler "Fils de Dieu".

note:Lorsqu'il est écrit:"revêtez l'Homme nouveau",cela a le même sens que "revêtez le Christ".
avatar
pax et bonum
Dans la prière

Masculin Messages : 5988
Localisation : france-sud-est
Inscription : 10/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’ADN unique du Sang de Jésus et de Marie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum