Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

La véritable joie du chrétien...

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La véritable joie du chrétien...

Message par Gilles le Ven 30 Mar 2012 - 15:02



La joie peut-elle cohabiter avec la douleur ?

Si je devais vous demander si vous avez déjà éprouvé de la douleur, je suis raisonnablement sûre que vous me répondriez par un oui retentissant. Si je vous demandais maintenant si vous avez déjà ressenti de la joie, vous seriez tout autant affirmatif. J’aimerais cependant vous poser une autre question. Avez-vous déjà ressenti de la douleur et de la joie au même moment ?

Au premier abord, l’idée d’éprouver simultanément ces deux sentiments contradictoires semble un peu bizarre. Après tout, la douleur consiste en une peine profonde tandis que la joie est une émotion agréable. Comment ces deux sentiments opposés pourraient-ils cohabiter dans notre âme ? Pour la majorité des gens, un tel état d’âme est tout simplement impossible. Toutefois, pour celui qui marche avec Jésus, le phénomène n’a rien d’insolite.

Pour saisir cela, il faut comprendre que bonheur et joie ne sont pas synonymes. Si le bonheur dépend des circonstances, la joie est un pur don de Dieu. Par conséquent, si les circonstances de la vie jettent sur notre chemin tragédies, chagrins, déceptions et tristesse, il est vraisemblable que nous éprouverons naturellement et pour un certain temps de la douleur et du chagrin. Cependant, la sagesse demandera que nous employions ces moments difficiles pour nous rapprocher de Jésus par le moyen de la prière, des louanges et de la lecture de la Parole de Dieu.

Une force surnaturelle...

Il n’est pas toujours facile de suivre ce programme. En fait, en période de souffrance émotionnelle, il peut nous sembler presque impossible de rassembler assez d’énergie pour ouvrir la Bible, et plus encore pour prier. Et la louange ? Comment peut-on la mettre en pratique ? Comment une personne peut-elle louer Dieu quand elle est plongée dans les profondeurs de la dépression ? Nous en sommes incapables par nous-mêmes, voilà la vérité. Nous avons besoin d’une force surnaturelle pour pouvoir chanter des louanges tout en éprouvant des douleurs morales. La bonne nouvelle, c’est que si nous arrivons à ne faire qu’un petit pas, celui de demander à Jésus de se joindre à nous dans ces moments pénibles, nous reposerons alors entre ses mains et la joie sera bientôt au rendez-vous.

Remarquez que j’ai dit « joie » et non pas « bonheur ». La joie est un pur don de Dieu, une élévation de notre esprit, un cantique pour l’âme. La joie, c’est l’ADN de Dieu en nous, un ingrédient surnaturel qui, malgré l’intensité de notre souffrance, nous fait goûter à l’espérance et à la sécurité que le Père nous offre. Pour recevoir ce don de joie au milieu de notre douleur, il existe une clé. Il suffit de louer Dieu et de se confier en Jésus, notre digne compagnon. Chantons ses louanges, répétons à haute voix les promesses de la Bible et pleurons dans les mains tendues de Jésus, ces mains marquées d’une cicatrice. Miraculeusement, notre cœur se remplira de joie.

« Que le Dieu de l’espérance vous remplisse de toute joie et de toute paix dans la foi, pour que vous abondiez en espérance, par la puissance du Saint-Esprit. » (Romains 15.13)


Source: www.e-gracenotes.org

avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La véritable joie du chrétien...

Message par Gilles le Lun 9 Avr 2012 - 15:11



Chrétien triste, triste chrétien ?

Je dis tout cela […] pour qu’ils possèdent en eux cette joie qui est la mienne, une joie parfaite. Jean 17.13

Trop de croyants donnent l’impression que l’existence du chrétien est étriquée, maussade. Or, ce n’est certainement pas ce que Jésus voulait. Preuve en est sa prière pour ses disciples dont nous sortons le verset d’aujourd’hui. Il voulait pour eux sa joie véritable, parfaite, non une joie quelconque frelatée ou passagère.

Mais comprenons que Sa joie n’a rien à voir avec l’excitation d’un moment ou le rire bruyant. Elle va parfois de pair avec la tristesse d’un deuil, d’une déception, de la prise de conscience des souffrances du monde… Tout en étant au-delà des circonstances, elle est la certitude tranquille que nous sommes aimés de Dieu, et que même les circonstances douloureuses sont permises pour notre bien. C’est la conviction que le meilleur est au bout et qu’il vient.

Cette certitude transfigure même les détails. La joie du chrétien, celle qui vient de Dieu, est reconnaissance aux deux sens du mot. Reconnaissance, d’une part, de Sa sagesse, Sa grandeur, Son amour… dans la fleur discrète cachée parmi les mousses, la symétrie du flocon de neige, le premier sourire d’un nouveau-né. Lui aussi doit s’en émouvoir et en sourire ! Reconnaissance, action de grâce d’autre part.

Elle déborde quand un humain prend conscience de sa misère, se repent, réclame le pardon et la grâce de vivre désormais pour Jésus-Christ.

Étriquée la vie chrétienne ? Oh ! que non ! C’est celle même de Dieu.

Richard Doulière

avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La véritable joie du chrétien...

Message par Manuela le Lun 9 Avr 2012 - 22:11

Merci cher Gilles pour ce beau texte.
Je reviendrais plus tard sur le forum, j`arrive à peine à écrire trop fatigué et ne peut même pas répondre aux mails ce qui va me retardé beaucoup.

`A plus tard et bonne soiréé.

Amitiés,
Manuela.
avatar
Manuela
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4187
Localisation : Elancourt dans les Yvelines
Inscription : 21/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La véritable joie du chrétien...

Message par Gilles le Mer 9 Mai 2012 - 16:46



Décidez d'être heureux !

"C'est ici la journée que l'Éternel a faite : qu'elle soit pour nous un sujet d'allégresse et de joie !" Psaume 118.24
Avez-vous décidé d'être heureux aujourd'hui ?

Il est important de passer à l'offensive quand il s'agit du bonheur. Si vous ne donnez pas le "ton" à votre journée dès le matin, l'ennemi ne tardera pas à vous rappeler tous vos problèmes et tout ce qui va mal dans votre vie. Et avant de vous en rendre compte, vous deviendrez négatif et découragé.
Remarquez que la Bible ne dit pas : "Je pourrais être dans la joie aujourd'hui si tout va bien : si je ne suis pas coincé dans les bouchons, si mon patron ne me crie pas dessus ou s'il ne pleut pas sur ma nouvelle coiffure." Non ! Le psalmiste dit que cette journée est "un sujet d'allégresse et de joie !" Peu importe le genre de difficultés que je puisse rencontrer aujourd'hui, peu importe qui essaiera de me démoraliser, je choisirai d'être heureux. N'oubliez jamais que même si vous ne pouvez pas changer vos circonstances, vous pouvez toujours choisir comment vous allez les gérer.
Si vous prenez la décision de rester dans la joie, si vous décidez d'être heureux malgré vos circonstances, l'ennemi ne pourra pas vous maintenir dans l'abattement et la défaite. Dieu pourra alors vous donner une force surnaturelle pour surmonter chaque obstacle dressé sur votre chemin. Vous expérimenterez ainsi cette vie victorieuse qu'il a en réserve pour vous !

Une prière pour aujourd'hui...
Merci Père pour cette journée. Aujourd'hui, je vais prendre le temps de sourire et de rire. Dès demain, je vais me lever chaque matin et déclarer haut et fort : "C'est ici la journée que l'Éternel a faite : qu'elle soit pour moi un sujet d'allégresse et de joie !" Dans le nom de Jésus je te prie. Amen !
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La véritable joie du chrétien...

Message par Manuela le Jeu 10 Mai 2012 - 1:31

Merci cher Gilles pour ce beau texte et priére.
avatar
Manuela
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4187
Localisation : Elancourt dans les Yvelines
Inscription : 21/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La véritable joie du chrétien...

Message par Gilles le Sam 12 Mai 2012 - 15:42



Optimisme...

Avec la grâce de Dieu, tu dois entreprendre et réaliser l'impossible..., parce que ce qui est possible, tout le monde peut le faire.

La tâche du chrétien : noyer le mal dans l’abondance du bien. Il ne s’agit pas de faire des campagnes négatives, ni d’être anti quoi que ce soit. Bien au contraire : il s’agit de vivre d’affirmations, d’être pleins d’optimisme, de jeunesse, de joie et de paix ; de se montrer compréhensif envers tous qu’ils suivent le Christ ou qu’ils l’abandonnent ou qu’ils ne le connaissent pas.
— Mais la compréhension n’est pas de l’abstentionnisme, ni de l’indifférence, c’est une attitude active.


L’optimisme chrétien n’est pas un optimisme douceâtre Ce n’est pas davantage une humaine confiance que tout nous réussira. C’est un optimisme qui plonge ses racines dans la conscience de la liberté et dans la foi en la grâce; c’est un optimisme qui nous impose d’exiger beaucoup de nous, de nous efforcer à répondre à l’appel de Dieu. C’est de cette façon, non pas malgré notre misère, mais en quelque sorte à travers elle, à travers notre vie d’hommes faits de chair et de boue, que se manifeste le Christ. C’est dans nos efforts pour devenir meilleurs, pour vivre un amour qui aspire à être pur, pour dominer l’égoïsme, pour nous donner pleinement aux autres et faire de notre existence un service constant.

Des soucis…
Après l’enthousiasme du début, les hésitations sont venues, et les atermoiements, les craintes. — Ce sont tes études, ta famille, les questions financières qui te préoccupent et, surtout, l’idée que tu n’y arrives pas, que tu n’es peut-être pas l’homme qu’il faut, qu’il te manque l’expérience de la vie. Je vais te donner un moyen infaillible pour surmonter ces craintes (les tentations qui viennent du diable ou de ton manque de générosité !) : “ méprise-les ”, gomme de ta mémoire ces souvenirs. Voici vingt siècles que le Maître a tranché : “ ne regarde pas en arrière ! ”

Non au pessimisme
Repousse ton pessimisme et n'admets pas de pessimistes auprès de toi. — C'est joyeux et confiants qu'il faut servir Dieu.

Texte de saint Josémaria

avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La véritable joie du chrétien...

Message par Maud le Sam 12 Mai 2012 - 17:34

Cher Gilles Smile

Merci pour ces réflexions....quand nous choisissons Jésus comme compagnon de route ...il nous fait ...AVANCER ...non reculer ...et de quoi nous parle-t-il ?...de l'effort à accomplir pour parvenir au bout ce ce chemin qui parfois est jonché d'obstacles.....c'est l'image de notre vie faite de soucis de toutes sortes ...problèmes financiers ..parfois familiaux ....travail ..relations difficiles ...maladies ...etc

Jésus nous parle surtout de joies après les efforts ...évitons ...oui... autant que possible toutes les pensées négatives...qui "sapent" le moral .... ralentissent l'élan en détruisant notre énergie ...

Le Seigneur ..ne nous promet pas le " Paradis " sur Terre ...ni une vie toute lisse et radieuse ....non .....il nous invite très souvent à emprunter des chemins que nous voudrions souvent éviter ...mais ...avec Lui ...comme Compagnon ...la route parait plus accessible ... Sa forte Présence est énergisante ...et redonne Courage ..et Joie !

Un chrétien se doit d'être autant que possible ...plein d'espoir ....s'il accepte de s'engager sur la route avec Jésus comme compagnon .

Jésus confiance

En partage
Maud

avatar
Maud
Citoyen d'honneur vers la sainteté

Féminin Messages : 14722
Localisation : France
Inscription : 16/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La véritable joie du chrétien...

Message par Manuela le Dim 13 Mai 2012 - 2:35

Merci Gilles et merci Maud pour ce magnifique message en réponse.



Mes amitiés,
Manuela.
avatar
Manuela
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4187
Localisation : Elancourt dans les Yvelines
Inscription : 21/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La véritable joie du chrétien...

Message par Gilles le Ven 25 Mai 2012 - 17:15



Joie et tristesse...

Dans l’annonce de l’évangile on insiste souvent sur la louange, la joie. Il semblerait qu’il faille être joyeux pour être un chrétien crédible, avoir des airs de ressuscités serait une garantie pour un bon témoignage. C’est vrai qu’entrer dans une église en pleine messe du dimanche ne donne pas toujours l’impression que Jésus est ressuscité d’entre les morts mais bien plutôt qu’on célèbre éternellement ses obsèques… C’est beau, mais c’est triste !


Savoir accueillir l’autre dans l’écoute

Il faut être prêt à témoigner de la joie de la foi, même au cœur de l’épreuve, mais distinguons bien la joie et le folklore. L’excitation, la démonstration excessive, ne sont pas toujours de mise et ne sont pas forcément les meilleurs indicateurs de la vraie joie. Dans notre mission il faut surtout rester prêt à tout accueillir, à tout entendre, à écouter. On demande aujourd’hui avant tout des oreilles qui écoutent. La meilleure évangélisation est celle du contact personnel et de l’accueil de l’autre avec ce qu’il vit. La tristesse fait partie de la vie, elle est légitime par exemple dans le temps du deuil. Rien ne sert de plaquer des conseils spirituels et des exhortations à la joie sur ce temps, rien n’y fera. Quelqu’un qui perd un proche et qui ne ressent pas de tristesse n’est pas forcément un chrétien qui vit déjà au Ciel, c’est peut-être plus simplement un homme au cœur dur… Quelqu’un qui se force sans cesse à paraître joyeux est sans doute profondément angoissé devant la vie et incapable d’y faire face…. Sachons aller voir derrière les masques et les maquillages !

La peur de perdre sa vie

La tristesse dans notre vie est un indicateur très précieux. Je ne parle pas ici d’une tristesse maladive, récurrente, comme dans la dépression chronique. Je parle de quelque chose de plus simple et de plus commun. La tristesse est le lot de chacun lors d’un deuil, d’une perte d’emploi, d’un grave ennui de santé, ou encore lors d’une trahison ou d’une séparation douloureuse. Elle indique quelque chose que nous sommes en train de perdre et à quoi nous sommes attachés. Ceux qui ne sont jamais tristes sont parfois ceux qui ne sont attachés à rien ni personne et ce n’est pas forcément très bon signe ! Jésus n’a-t-il pas pleuré sur son ami Lazare parce qu’il y était attaché ? Est-ce que Marthe et Marie lui ont cité les écritures en l’exhortant à être toujours joyeux ? Non, l’évangile est trop humain pour une pareille absurdité ! En réalité nous avons peur de perdre, et surtout de perdre notre vie !

Le jeune homme riche… et triste

Il y a les pertes qui nous sont imposées par l’existence et pour lesquelles la foi et la prière nous aident. Nous ne les choisissons pas, nous avons à les traverser en luttant pour ne pas désespérer. Mais il y a les invitations à lâcher, c’est autre chose. Le jeune homme dont parle l’évangile voulait suivre Jésus mais Jésus lui demande de lâcher ses possessions qui étaient importantes ! L’évangile dit que l’homme s’en alla tout triste car il avait de grands biens… Plus on est attaché, plus la tristesse sera grande. Mais alors il suffit de se détacher, de consentir, de lâcher prise et la tristesse s’évanouit comme une fumée. Souvent il suffit de relâcher un peu la pression, la pression de ses exigences sur les autres par exemple….

La joie

Sans doute naît-elle de l’épreuve traversée ou du consentement à la perte. Nous pouvons tout perdre en ce monde, sauf ce que nous sommes : des enfants aimés de Dieu. C’est notre beauté, notre dignité, personne ne peut nous l’enlever. Bien sûr si nous demandons à notre condition sociale, à nos biens, à notre famille, de nous dire ce que nous sommes et de nous conforter dans cette identité, nous sommes à la merci du malheur. Mais si nous découvrons notre identité en Dieu, personne ne pourra nous ravir cette joie. Elle nous remplira d’assurance dans les moments difficiles et elle se verra même si nous ne faisons pas les pitres à tout instant ! Cette assurance nous pousse aussi à la compassion envers les déçus de la vie et tous ceux qui ne trouvent pas de sens à leur existence.

Père Laurent Perru, prêtre du diocèse de Fréjus-Toulon

avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La véritable joie du chrétien...

Message par Gilles le Mer 19 Sep 2012 - 16:00



Jouissez-vous du voyage de votre vie ?

"Un cœur joyeux est un bon remède […]" Proverbes 17.22

Je suis infiniment reconnaissante pour le Saint-Esprit qui vit en tous ceux qui croient en Jésus-Christ. Il est Celui qui nous aide et nous donne une force et une onction surnaturelles pour vivre la vie ordinaire de tous les jours avec la joie surnaturelle du Seigneur. Néhémie 8.10 affirme que la joie de l'Éternel est notre force. Et nous avons besoin de cette force chaque jour.

Il faut bien comprendre ce qu'est la joie. Être dans la joie, ce n'est pas s'amuser du matin au soir, faire toujours ce qui nous plaît ou rire constamment. La joie peut aller de l'hilarité extrême à une émotion plus sereine, en passant par toute la gamme de manifestations intermédiaires. Je suis une personne plutôt sérieuse de nature, aussi ma joie s'exprime-t-elle généralement de façon assez calme. Cela dit, un bon gros rire fait parfois beaucoup de bien !

La Bible dit dans
Proverbes 17.22 : "Un cœur joyeux est un bon remède […]".. Il est intéressant de noter que d'après certaines études, le rire procure plusieurs bienfaits :

- Il provoque la sécrétion d'endorphines, des substances chimiques qui soulagent la douleur et créent un sentiment de bien-être.

- Il augmente votre niveau d'énergie, réduit la tension et change complètement votre attitude.

- Il favorise la production d'anticorps et renforce le système immunitaire.

- Et un bon gros rire vous fait inhaler davantage d'oxygène et stimule votre cœur et votre circulation sanguine. Il équivaut à un exercice d'aérobic interne !

Rien d'étonnant donc à ce que le diable cherche à nous décourager, nous démoraliser et nous déprimer. Rappelez-vous que le voleur ne vient que pour voler, tuer et détruire. Mais nous ne sommes pas obligés de lui céder et de perdre notre joie.


Une action pour aujourd'hui...
Alors que vous vaquez à vos occupations aujourd'hui, fixez-vous pour but de vous réjouir dans le Seigneur. Avec la force que vous donnera la joie du Seigneur, vous pourrez faire face à n'importe quel problème qui se présentera, et vous y prendrez plaisir !


Par Joyce Meyer






avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La véritable joie du chrétien...

Message par Maud le Mer 19 Sep 2012 - 16:12

Merci Gilles pour ce bon conseil que nous devrions faire nôtre chaque jour thumright

Une action pour aujourd'hui...
Alors que vous vaquez à vos occupations aujourd'hui, fixez-vous pour but de vous réjouir dans le Seigneur. Avec la force que vous donnera la joie du Seigneur, vous pourrez faire face à n'importe quel problème qui se présentera, et vous y prendrez plaisir

Amicalement
flower
Maud
avatar
Maud
Citoyen d'honneur vers la sainteté

Féminin Messages : 14722
Localisation : France
Inscription : 16/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La véritable joie du chrétien...

Message par Gilles le Mar 19 Fév 2013 - 16:41




COMMENT GARDER LA JOIE CHRÉTIENNE ?
Je suis dans les épreuves par dessus la tête. Comment conserver la sérénité, sinon la joie, en un pareil moment ?
* * *
En faisant appel à votre foi.

Paul VI a publié, en 1975, une exhortation à la joie chrétienne. Cette joie, dit-il, prend racines dans la Bible : " La naissance de Jésus, notre Sauveur, cause la joie de tout le peuple... Jésus, quant à lui, a tressailli de joie en constatant que la Bonne Nouvelle était bien reçue par les gens simples et bons... Il se réjouissait de voir les passereaux du ciel si bien nourris, les lis des champs si bien vêtus…, l'enfant prodigue si bien accueilli... La veille de sa mort, il a prié pour que sa joie soit en nous et qu'elle soit complète... ".

Il nous a envoyé l'Esprit Saint, principe inépuisable de notre joie.

Les saints n'ont jamais été des saints tristes ; ils auraient été de tristes saints. " N'est-il pas normal, ajoutait Paul VI, que la joie nous habite ? Nous marchons vers la transfiguration bienheureuse ". La joie est un fruit de l'Esprit Saint (Ga 5, 22). Elle s'inspire de la Bonne Nouvelle.

Écoutons saint Paul nous invitant à la joie : " Réjouissez-vous dans le Seigneur ; je le dis encore, réjouissez-vous !" (Ph 4, 4). Dans sa lettre aux Romains, il insiste : " Soyez joyeux dans l'espérance " (Rm 12, 12). C'est là un programme de vie chrétienne, c'est là une recette d'apostolat.

Notre joie chrétienne n'est pas que du sentiment. Elle jaillit de notre foi et de notre espérance. Elle transforme tout notre être. Nourrissons notre joie chrétienne. À même l'Esprit Saint ! À même l'Eucharistie ! À même la prière à Marie, " cause de notre joie " !

Pour qu'elle grandisse, vivons comme des frères et des sœurs. Cette fraternité chrétienne est nécessaire, surtout de nos jours, si nous ne voulons pas que le raz-de-marée du paganisme nous entraîne. Que nos communautés, que nos paroisses soient des nids d'amitié, de confiance, de fête et de joie ! Nos groupes de prière sont-ils des oasis d'optimisme chrétien et de joie partagée ? Réjouissons-nous avec ceux qui sont dans la joie, mais prenons au sérieux la souffrance des autres. Pleurons avec ceux qui pleurent (Rm 12, 15).

Écoutons Jean-Paul II : " Sachez unir vos efforts pour assurer cette joie à vous-mêmes et à ceux que vous rencontrerez sur le sentier de vos journées. Il y a des jeunes qui ne l'ont pas encore trouvée, des hommes et des femmes occupés qui ne trouvent pas le temps de la rechercher, des malades et des vieillards dans les hôpitaux qui souffrent d'abandon et de solitude : tous ces frères et soeurs attendent votre sourire, votre parole, votre aide, votre amitié, votre poignée de main. Ne refusez à personne la joie qui vient de ces gestes ". " La joie ne peut se dissocier du partage ", avait dit Paul VI.

La joie chrétienne a des âges. Elle n'est pas nécessairement exubérante, une joie d'adolescence, mais elle doit paraître dans notre regard, dans nos paroles et dans notre vie. " Que le rayonnement de notre sérénité soit à lui seul un apostolat " (V. Germain). Quelqu'un écrivait : " Ce n'est pas plus difficile de faire un sourire que de faire une grimace. Ordinairement, c'est plus joli ". Ne rabâchons pas nos bobos et les malheurs des temps. Un ami, l'abbé Nazaire Auger, me disait avec sagesse : " Ce n'est pas en brassant du fumier qu'on fait du sirop d'érable ".

Si nous ne rayonnons pas la joie chrétienne, notre message chrétien ne passe pas, nous ne pouvons être des apôtres et des témoins de Jésus, surtout auprès des jeunes. Si nous croyons en la Bonne Nouvelle, ne cessons pas d'être joyeux, " dans la joie de l'espérance ". " Gardons notre tête sur les épaules de Dieu ".


Source: www.repchret.ca

avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La véritable joie du chrétien...

Message par Manuela le Mar 19 Fév 2013 - 18:39

Une consolation quand on trouve pas la joie
Merci cher Gilles



Amitiés


avatar
Manuela
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4187
Localisation : Elancourt dans les Yvelines
Inscription : 21/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La véritable joie du chrétien...

Message par Gilles le Lun 25 Fév 2013 - 16:30



Soyez toujours joyeux !

"Un cœur joyeux est un bon remède, mais un esprit abattu dessèche les os." (Proverbes 17.22)

Je crois que nous avons tous besoin d'un enfant en nous. Même si nous sommes un adulte équilibré, il nous faut un enfant en nous qui aime rire et jouer. Par exemple Dave, mon mari, n'a jamais eu de problème pour prendre du bon temps. Croyez-moi, il a un petit enfant en pleine forme en lui ! Mais s'il sait s'amuser, c'est aussi un homme très responsable. Il a toujours su allier le travail et le jeu, alors que j'avais l'impression que je ne savais que travailler.

Il se trouve que je ne supportais pas de travailler alors que les autres jouaient. Et ce qui était triste, c'est que, lorsque j'avais fini mon travail, j'essayais de les culpabiliser de s'être tellement bien amusés alors que j'avais dû travailler dur. Je n'avais rien compris !

J'écoutais des prédications et je lisais des livres sur la joie et le fait d'être joyeux dans chaque situation, mais c'était comme si les pressions qui m'incitaient à être efficace étaient trop fortes. Je devais assumer un grand nombre de responsabilités importantes. Il me semblait toujours que j'avais beaucoup trop de travail pour avoir le temps de m'amuser.

Néhémie affirme que la joie du Seigneur est notre force. Et Jésus veut que nous ayons une vie surabondante (
Jean 10.10). Lorsque nous sommes dans la joie, notre être intérieur s'en trouve fortifié. Il nous est beaucoup plus facile de faire face aux événements difficiles ou stressants de notre vie lorsque nous les abordons dans un esprit joyeux.

La volonté de Dieu est que vous soyez constamment heureux, même au milieu des difficultés et surtout au milieu des difficultés ! Il veut que vous profitiez de votre vie, de votre famille, de votre foyer et de votre travail.

Jouissez-vous de la vie ? Y prenez-vous plaisir en ce moment même ? J'ai remarqué que plus je riais, mieux je me sentais. Avez-vous besoin de rire davantage ? Dieu veut que votre joie vous rende fort !


Une prière pour aujourd'hui...

Seigneur, apprends-moi à me réjouir en tout temps, quelles que soient les circonstances. Que je puisse jouir de ma vie et expérimenter ta joie même au sein de la tempête. Au nom de Jésus, j'ai prié. Amen !

Par Joyce Meyer

avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La véritable joie du chrétien...

Message par Gilles le Mar 26 Fév 2013 - 16:47



Que la joie demeure !


Que de craintes et tremblements sur cette terre, que de drames et de désolations. Jean-Paul II, à la suite d’auteurs bibliques, osait répéter : « n’ayez pas peur, demeurez en paix ». Quel paradoxe !


De la lettre de saint Paul aux Philippiens (4, 4-7)

Frères, soyez toujours dans la joie du Seigneur ; laissez-moi vous le redire : soyez dans la joie. Que votre bonté soit reconnue par tous les hommes. Le Seigneur est proche. Ne soyez inquiets de rien, mais, en tout, par la prière et la supplication accompagnées d’action de grâce, faites connaître à Dieu vos demandes. Et la paix de Dieu qui dépasse toute intelligence, gardera votre cœur et vos pensées dans le Christ Jésus.

Notre époque est morose : c’est le constat auquel nous nous habituons. Le contexte de crise économique génère bien des angoisses. Le chômage fait des ravages, la précarité s’installe durablement pour des populations de « laissés-pour-compte » de plus en plus nombreuses. Chaque jour, les médias se font l’écho d’affrontements meurtriers.


Comment alors entendre cette invitation de St Paul à être « toujours dans la joie », à n’être « inquiets de rien » ? Est-ce à dire qu’il faut se réfugier dans des oasis de rêve, dans des mondes artificiels, se protéger des atteintes de la dure réalité, cultiver un individualisme égocentré ? Il est vrai que le cocooning est séduisant et trouve facilement des adeptes.


Par ailleurs, certaines émissions de divertissement voudraient nous faire croire qu’il suffit de s’abandonner à une forme de légèreté insouciante et d’hilarité débilitante. Il faut s’amuser à tout prix, tourner en dérision tout ce qui pourrait se révéler sérieux et profond ! Dans quelle triste aventure sommes-nous collectivement embarqués ? Certains chrétiens prônent une sorte d’irénisme passant pour de naïfs illuminés mais ils ne rayonnent pas de la joie profonde. D’autres condamnent avec force manifestations, la société pervertie, s’estimant les gardiens d’une morale religieuse, n’ayant pas grand-chose à voir avec l’Evangile.


Mais de quelle joie et de quelle paix saint Paul nous entretient-il ? Les croyants ne sont pas épargnés par les épreuves, ils n’échappent aux problèmes de notre temps, mais ils accueillent au plus profond d’eux-mêmes une joie qu’ils ont reçue, par grâce, non pas une joie/gaieté qu’ils se seraient fabriquée ou dont ils seraient les auteurs. Dans la confiance, ils s’appuient sur le Seigneur : « Voici le Dieu qui me sauve : j’ai confiance, je n’ai plus de crainte. Ma force et mon chant, c’est le Seigneur, Il est pour moi le salut. » (Is 12, 2).


N’est-ce pas la confiance qui est l’assise d’un chemin de joie ? Si je ne peux pas mettre ma confiance dans ceux qui partagent ma vie, dans l’univers familial, amical et professionnel, ou leur inspirer confiance, c’est que des forces mauvaises, délétères rongent la relation. Je peux encore jouer au personnage important selon les apparences et même obtenir des satisfactions mais je n’accède plus à la joie véritable.


St Paul commence par dire : « Soyez toujours dans la joie du Seigneur » ; on pourrait traduire plutôt : « Réjouissez-vous dans le Seigneur en tout temps ». Il est question d’une joie bien particulière, celle qui se vit dans le Christ, dans la participation à la vie christique, celle qui fait passer de la mort à la vie ; cette joie que rien ne peut altérer, c’est la vie à sa source. Même si les peines parfois si lourdes, rendent douloureuse la marche de la vie quotidienne, cette joie sur laquelle il n’y a pas de mainmise, irrigue les profondeurs de notre être, le plus souvent dans l’insu, mais elle jaillit par fulgurance. Elle est là où quelque chose de nous, au creux de nous, est tout entier tendu dans le désir, dans l’attente de Celui qui vient combler notre soif. Cette joie peut être la compagne des larmes et ouvrir un chemin de vie inouïe. « Ne vous inquiétez de rien »
« Le Seigneur est proche » : est-ce vraiment une Bonne Nouvelle pour nos contemporains ? En quoi cela les concerne ? Qu’est-ce qui va creuser et nourrir leur attente ? Où sont-ils les « Jean-Baptiste d’aujourd’hui », pour orienter cette attente qui leur échappe ? Seule la rencontre d’hommes et de femmes traversés de cette joie « divine » peut en dévoiler des éclats dans la chair de leur vie. Le monde ne peut pas connaître de lui-même et donc ne peut pas attendre de lui-même ce dont il a véritablement faim et soif.


« La paix de Dieu qui surpasse toute intelligence gardera vos cœurs et vos pensées en Jésus-Christ ». L’océan de paix divine, que notre intelligence limitée ne peut saisir, nous enveloppera, gardera nos cœurs et nos pensées en Jésus-Christ : en lui, la plénitude de l’humain. Le Seigneur est venu, il vient en notre chair. Nous sommes loin, en christianisme, d’avoir donné toute sa mesure et sa force à l’Incarnation. Dans l’Èglise elle-même, c’est encore bien souvent le Dieu absolu, transcendant du « théisme » auquel nos pensées s’accrochent, alors que désormais, c’est dans le terreau humain qu’est la présence divine et que s’expérimente la rencontre avec le Père que le Fils est venu révéler.


Le Fils de l’Homme, l’Emmanuel, Dieu-avec-nous « est venu chercher et sauver ce qui était perdu », oui, cela en chacun de nous qui est à lui, que nous ignorons la plupart du temps, tout ce qui est « petitesse » et relation aux « petits ». Pour St Paul, la marque d’appartenance au Christ, c’est la bonté, la douceur : « Que votre bonté (douceur) soit reconnue par tous les hommes ». C’est ce qui va se révéler dans les relations du quotidien.


En Christ, nous pouvons, ensemble, marcher vers notre « naissance d’en-haut », notre devenir-divin, parce que pleinement humain, qui nous est donné par grâce. A Noël, Dieu vient ouvrir un chemin pour tous les « humains de bienveillance » ; c’est plus beau que « les hommes de bonne volonté » ; on peut aussi comprendre « pour tous les humains ses bien-aimés » (nous voyons bien, dans l’hésitation de la traduction, la réciprocité de la relation, entre Dieu et les hommes !). Ce chemin pour l’homme, ce chemin christique, (qui n’est pas enfermé dans les limites du christianisme !), c’est un chemin de joie, de bonté, de paix ! « Réjouissez-vous ! » insiste St Paul !

Par Malou Le Bars

avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La véritable joie du chrétien...

Message par Manuela le Mar 26 Fév 2013 - 20:58

Trés réconfortant. Merci cher Gilles





Ton Amie

avatar
Manuela
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4187
Localisation : Elancourt dans les Yvelines
Inscription : 21/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La véritable joie du chrétien...

Message par Gilles le Mar 12 Mar 2013 - 14:51



Comment être un chrétien heureux et le montrer ?

Quelles que soient les situations que vous traversez, vous pouvez choisir de réagir de façon positive. Jésus nous a dit que nous rencontrerions des difficultés sur notre chemin. Mais l'espoir est toujours là. Lorsque nous saisissons cet espoir que Dieu nous offre et que nous Le laissons nous diriger, nous pouvons vivre une vie heureuse en dépit des circonstances.

Etre heureux, c'est un choix :


Réalisez que vous avez le choix entre le bonheur et le malheur. Ne croyez pas ce vieux mensonge qui vous dit que vous ne pouvez pas changer. Car rien n'est impossible avec l'aide de Dieu.



  • Priez ! Soyez en communion avec Dieu. Dites-lui ouvertement vos pensées et vos sentiments puis demandez-lui de vous aider à changer votre mode de pensées. Dites au Seigneur que vous voulez vivre pour Lui et demandez-lui de vous révéler de quelle façon Il veut que vous croissiez dans le bonheur.

  • Passez du temps chaque jour à lire la Bible, à la méditer et à la mettre en application dans votre vie.

  • Pardonnez. Ne gardez aucune trace d'amertume dans votre vie.

  • Passez du temps avec vos amis chrétiens. Soyez fidèle aux réunions de votre église locale.

  • Efforcez-vous d'aider les autres. Essayez de manifester un acte de bonté par semaine.

  • Prenez du temps pour penser à toutes les bénédictions que Dieu vous donne et remerciez-le pour cela.

  • Réalisez que ce sont vos actions qui déterminent vos sentiments et non le contraire. Si vous choisissez par exemple de manifester de l'amour à votre conjoint ou tel frère ou sœur désagréable, vous verrez que votre amour pour lui grandira.

  • Si vous êtes lié par des choses contraires au Seigneur et à Sa Parole, demandez-lui la guérison et la délivrance et soyez délivré au nom du Seigneur Jésus-Christ !

  • Sachez que Dieu vous aime de façon inconditionnelle. Acceptez l'amour qu'Il vous offre et décidez de Le suivre.

avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La véritable joie du chrétien...

Message par Philec le Mar 12 Mar 2013 - 15:09

Merci Gilles, c'est vrai tout ca... Quand j'essaie de me vaincre, la joie arrive et quand je reste là à rien faire la tristesse arrive.
avatar
Philec
Veut-etre un saint/e

Masculin Messages : 246
Age : 32
Localisation : Nord
Inscription : 16/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La véritable joie du chrétien...

Message par Gilles le Mer 13 Mar 2013 - 15:18



Encouragement pour une journée ordinaire...

Certaines personnes rayonnent et peuvent aider et donner de l'espoir aux autres, même au milieu de leurs occupations et difficultés quotidiennes. Pourquoi ont-elles tant à donner ?

Je me presse sur le trottoir. Le métro se trouve à quelques centaines de mètres. Il est quatre heures et je rentre à la maison. Une foule de personnes s'engouffre dans les bouches de métro.
Apparemment, je ne suis pas le seul à rentrer chez moi. En me voyant me frayer un chemin d'un pas rapide, un passant un peu observateur me trouverait probablement un peu irrité, ou en tout cas concentré et renfrogné. Mais qu'est-ce que cela peut bien me faire ? Je ne fais que rentrer chez moi



Le petit bonhomme vert clignote et je traverse la rue. C'est là que ça me frappe. Le sourire. A l'ombre des grands arbres. Le sourire dans ce visage connu. Nous échangeons quelques paroles et nous nous souhaitons une bonne journée. Je continue mon chemin en direction de la gare pour ne pas louper mon train.


Dans un des nombreux wagons rouges de la NSB (compagnie norvégienne des chemins de fer), je quitte la gare et me mets à réfléchir. Réfléchir sur ce que je viens d'expérimenter. Qu'est-ce qui rend certaines personnes tellement radieuses ? Je me demande ce qui fait que certains ont toujours un sourire à offrir quand les autres en ont besoin. Qu'est-ce qui fait qu'il y a des gens qui ont tellement à donner ?


Je connais des personnes qui ont eu beaucoup de fardeaux à porter. Des personnes qui ont eu à affronter la maladie, brusquement et de manière inattendue. Des personnes qui sont parties très jeunes. Beaucoup trop jeunes à vues humaines. Des gens qui auraient eu bien des raisons de devenir amers. De se renfermer sur eux-mêmes. De perdre tout espoir. Alors qu'est-ce qui fait que ces gens ont quelque chose à me donner ? Moi qui ne manque de rien. Qui suis jeune et en bonne santé, et qui vis dans un pays où je peux pratiquement obtenir ce que je veux. Moi qui ai la vie et l'avenir devant moi. Pourquoi ont-ils tant à donner ?


Je crois connaître la raison. Je crois que la raison se trouve dans ce qu'ils sont devenus des imitateurs de Jésus. Ses disciples. Ils croient que tout ce qui leur advient concourt à leur bien (Ro. 8, 28). Pas seulement dans une perspective étriquée d'un jour, d'une semaine ou bien d'une année, mais dans une perspective éternelle. Ils ont appris à connaître Jésus comme l'époux de leur âme. Quelqu'un qui a de la sollicitude envers eux. C'est pour cela qu'ils souhaitent vivre une vie qui puisse l'enthousiasmer. Mais comment ? En ne vivant pas pour se satisfaire eux-mêmes, mais pour faire la volonté de Dieu sur la terre comme au ciel. Est-ce que cela en vaut la peine ? Jésus nous demande d'être des lumières dans ce monde ! Connais-tu de telles personnes ? Des personnes qui rayonnent de quelque chose de céleste. Qui sont une lumière pour toi. Qui t'indiquent quelque chose que tu as envie de saisir ?


Moi, oui, j'en connais, et par la grâce de Dieu j'ai eu envie de la même vie. Mon espérance est que cela rayonne de moi aussi, pour que le même passant qui a croisé un étudiant stressé l'autre fois, puisse ressentir et remarquer la même force d'attraction que j'ai ressentie moi-même. Pour que moi aussi je sois de ceux qui ont quelque chose à donner.

Source : www.brunstad.org



avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La véritable joie du chrétien...

Message par Audifax le Mer 13 Mar 2013 - 18:57

Merci Gilles, ce que j'ai lu est très beau et me parle tout particulièrement en ce moment Very Happy

Alors sourirrrrre sunny et ceux-là exprès pour toi Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Audifax Soleil
avatar
Audifax
Combat avec l'Archange Michel

Masculin Messages : 1166
Inscription : 06/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La véritable joie du chrétien...

Message par Gilles le Jeu 14 Mar 2013 - 17:48



Chrétien triste, triste chrétien ?

Je dis tout cela […] pour qu’ils possèdent en eux cette joie qui est la mienne, une joie parfaite. Jean 17.13

Trop de croyants donnent l’impression que l’existence du chrétien est étriquée, maussade. Or, ce n’est certainement pas ce que Jésus voulait. Preuve en est sa prière pour ses disciples dont nous sortons le verset d’aujourd’hui. Il voulait pour eux sa joie véritable, parfaite, non une joie quelconque frelatée ou passagère.

Mais comprenons que Sa joie n’a rien à voir avec l’excitation d’un moment ou le rire bruyant. Elle va parfois de pair avec la tristesse d’un deuil, d’une déception, de la prise de conscience des souffrances du monde… Tout en étant au-delà des circonstances, elle est la certitude tranquille que nous sommes aimés de Dieu, et que même les circonstances douloureuses sont permises pour notre bien. C’est la conviction que le meilleur est au bout et qu’il vient.

Cette certitude transfigure même les détails. La joie du chrétien, celle qui vient de Dieu, est reconnaissance aux deux sens du mot. Reconnaissance, d’une part, de Sa sagesse, Sa grandeur, Son amour… dans la fleur discrète cachée parmi les mousses, la symétrie du flocon de neige, le premier sourire d’un nouveau-né. Lui aussi doit s’en émouvoir et en sourire ! Reconnaissance, action de grâce d’autre part.

Elle déborde quand un humain prend conscience de sa misère, se repent, réclame le pardon et la grâce de vivre désormais pour Jésus-Christ.

Étriquée la vie chrétienne ? Oh ! que non ! C’est celle même de Dieu.

Richard Doulière

Gilles. Ville de Québec - Canada
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La véritable joie du chrétien...

Message par Gilles le Mar 19 Mar 2013 - 15:07



"Comment puis-je faire l’expérience de la joie dans ma vie chrétienne ?"

Des périodes de tristesse et de dépression peuvent envahir la vie de tout chrétien, même le plus fervent. Il y a dans la Bible de nombreux exemples. Job a souhaité ne jamais être venu au monde (Job 3 : 11). David a prié pour être emporté dans un lieu où il ne serait plus confronté à la réalité (Psaume 55 : 6). Elie, même après avoir vaincu les 450 prophètes de Baal par le feu qu’il avait appelé et vu tomber du ciel, s’est enfui vers le désert, demandant à Dieu de lui ôter la vie (1 Rois 19 : 3-5).

Alors comment pouvons-nous surmonter ces périodes de nos vies où la joie est absente ? Nous pouvons voir comment ces personnages bibliques ont eux-mêmes surmonté leurs accès de dépression. Job dit que si nous prions et faisons mémoire de nos bénédictions, Dieu nous rendra la joie et la droiture (Job 33, 26). David a écrit que l’étude de la Parole de Dieu peut apporter la joie (Psaume 19). David a aussi réalisé qu’il était bon pour lui de louer Dieu au cœur même de son désespoir (Psaume 42 : 5). Dans le cas d’Elie, Dieu le laissa se reposer un temps puis lui envoya un homme - Elisée - pour l’aider (1 Rois 19 : 19-21). Nous avons aussi besoin d’amis à qui nous pouvons parler de nos blessures et de nos peines (Ecclésiaste 4 : 9-12). Il peut aussi nous être utile d’échanger nos sentiments avec nos frères chrétiens. A cette occasion d’ailleurs, nous pouvons être surpris d’apprendre qu’ils sont passés aussi au travers des mêmes épreuves et des mêmes combats que nous.

Il est plus qu’important de savoir qu’il est certain que si nous restons centrés sur nous-mêmes, nos problèmes, nos blessures, et tout spécialement notre passé, cela ne pourra jamais nous apporter la joie spirituelle. La joie ne peut pas être trouvée dans le matérialisme, ni dans une psychothérapie, ni dans la recherche obsessionnelle de soi-même. Elle ne peut être trouvée qu’en Christ. Car nous qui appartenons au Seigneur « nous nous glorifions en Jésus-Christ, et nous ne mettons pas notre confiance en la chair » (Philippiens 3 : 3). Connaître Dieu, c’est aussi se connaître soi-même de façon juste et avoir une vision spirituelle qui nous empêche de nous glorifier nous-mêmes et de compter sur notre propre sagesse, force, richesse, ou bonté mais qui nous porte à nous appuyer exclusivement sur le Christ – sur Sa sagesse et Sa force, sur Ses richesses et Sa bonté, et Sa personne uniquement. Si nous demeurons en Lui, si nous nous plongeons dans Sa Parole, et si nous cherchons à le connaître plus intimement, « notre joie sera parfaite » (Jean 15 : 1-11).

Enfin, rappelons-nous que c’est uniquement par l’Esprit Saint de Dieu que nous pouvons parvenir à la joie (Psaume 51 : 11-12 ; Galates 5 : 22 ; 1 Thessaloniciens 1 : 6). Nous ne pouvons rien faire sans la puissance de Dieu (2 Corinthiens 12 : 10, 13 : 4). Aussi, plus nous tenterons d’être dans la joie par nos propres efforts, plus nous serons malheureux. Reposez-vous dans les bras du Seigneur (Matthieu 11 : 28-30) et cherchez Sa face dans la prière et l’Ecriture. « Que le Dieu de l’espérance vous remplisse de toute joie et de toute paix dans la foi, pour que vous abondiez en espérance, par la puissance du Saint-Esprit ! » (Romains 15 : 13).


Source: www.gotquestions.org

avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La véritable joie du chrétien...

Message par Gilles le Mar 2 Avr 2013 - 16:02



<object id="mediaplayer4169384253" classid="clsid:D27CDB6E-AE6D-11cf-96B8-444553540000" width="576" height="432"><param name="movie" value="http://www.gloria.tv/media/419423/embed/true/controls/false" /><param name="allowscriptaccess" value="always" /><param name="allowfullscreen" value="true" /><embed src="http://www.gloria.tv/media/419423/embed/true/controls/false" type="application/x-shockwave-flash" width="576" height="432" flashvars="media=419423&embed=true&controls=false" quality="high" scale="noborder" allowscriptaccess="always" allowfullscreen="true" /></object>
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La véritable joie du chrétien...

Message par Gilles le Lun 8 Avr 2013 - 16:02



Etes-vous heureux(se) ?

Vous est-il déjà arrivé comme moi, de marcher seule en pleine rue et de sourire voire de rire ? Non non je ne suis atteinte d'aucune maladie mentale, pas de démence, simplement en étant perdue dans mes pensées je viens de repenser à un événement qui me rempli de joie. Vous avez remarqué comme un simple sourire affiché sur votre visage vous fait paraître anormale vis à vis des autres passants ?

Mais qu'est ce qu'elle a celle là ? Elle est malade ? Pourquoi elle sourit ? Pourquoi elle est heureuse ?




Marcel Achard disait : « Le bonheur, c'est la somme de tous les malheurs qu'on n'a pas. »

Ma vie est plus ou moins comparable à la vôtre. En tant qu'humaine, j'ai mes qualités, mes victoires, mes réussites mais j'ai aussi mes défauts, mes combats, mes échecs.... Cela me rend il plus ou moins triste ou heureuse que la moyenne ?

Je ne me sens pas fondamentalement différente de chacun d'entre vous : métro, boulot, dodo, galère, réussite et petits moments de joie sont mon quotidien.

Selon Alain : « Il est bien vrai que nous devons penser au bonheur d'autrui; mais on ne dit pas assez que ce que nous pouvons faire de mieux pour ceux qui nous aiment, c'est encore d'être heureux. »


N'y a-t-il rien de plus communicatif que le rire ? Le rire sincère n'est-il pas une expression de joie ?

Comment parler aux autres de quelque chose que l'on ne connaît pas ? De quelque chose que l’on n’a jamais expérimentés ?

Vous voulez connaître mon secret ? Sachez que ce n'est pas vraiment un secret car tout le monde connaît son existence.
Mon secret c'est Jésus !


Psaumes 29:11 « L'Éternel donne la force à son peuple ; L'Éternel bénit son peuple et le rend heureux. »

Psaumes 68:7 « Dieu donne une famille à ceux qui étaient abandonnés,
Il délivre les captifs et les rend heureux ; Les rebelles seuls habitent des lieux arides. »

Voilà la source de ma joie et de mon bonheur. Dieu est mon créateur, Il m'a formé dans le sein de ma mère, Il me connaît mieux que moi même, Il pourvoit à tous mes besoins, Il anticipe mes demandes, Il me donne la santé chaque jour, Il me permet de me réveiller chaque matin...

Chaque jour je célèbre l'ordinaire, je remercie mon Dieu pour le cadeau qu'Il me fait car je suis consciente d'être une privilégiée. Le pays dans lequel je vie n'est pas parfait mais je peux afficher ma foi sans crainte pour ma vie, j'ai accès aux soins de santé assez facilement, je me déplace au supermarché et je peux approvisionner mon frigo, j'ai accès à l'éducation gratuitement....
Grâce à Jésus j'ai accès au trône de la grâce et à la vie éternelle.

Par Vincent Guillemoteau
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La véritable joie du chrétien...

Message par Gilles le Jeu 2 Mai 2013 - 16:18



Comment puis-je faire l’expérience de la joie dans ma vie chrétienne ?

Des périodes de tristesse et de dépression peuvent envahir la vie de tout chrétien, même le plus fervent. Il y a dans la Bible de nombreux exemples. Job a souhaité ne jamais être venu au monde (Job 3 : 11). David a prié pour être emporté dans un lieu où il ne serait plus confronté à la réalité (Psaume 55 : 6). Elie, même après avoir vaincu les 450 prophètes de Baal par le feu qu’il avait appelé et vu tomber du ciel, s’est enfui vers le désert, demandant à Dieu de lui ôter la vie (1 Rois 19 : 3-5).

Alors comment pouvons-nous surmonter ces périodes de nos vies où la joie est absente ? Nous pouvons voir comment ces personnages bibliques ont eux-mêmes surmonté leurs accès de dépression. Job dit que si nous prions et faisons mémoire de nos bénédictions, Dieu nous rendra la joie et la droiture (Job 33, 26). David a écrit que l’étude de la Parole de Dieu peut apporter la joie (Psaume 19). David a aussi réalisé qu’il était bon pour lui de louer Dieu au cœur même de son désespoir (Psaume 42 : 5). Dans le cas d’Elie, Dieu le laissa se reposer un temps puis lui envoya un homme - Elisée - pour l’aider (1 Rois 19 : 19-21). Nous avons aussi besoin d’amis à qui nous pouvons parler de nos blessures et de nos peines (Ecclésiaste 4 : 9-12). Il peut aussi nous être utile d’échanger nos sentiments avec nos frères chrétiens. A cette occasion d’ailleurs, nous pouvons être surpris d’apprendre qu’ils sont passés aussi au travers des mêmes épreuves et des mêmes combats que nous.

Il est plus qu’important de savoir qu’il est certain que si nous restons centrés sur nous-mêmes, nos problèmes, nos blessures, et tout spécialement notre passé, cela ne pourra jamais nous apporter la joie spirituelle. La joie ne peut pas être trouvée dans le matérialisme, ni dans une psychothérapie, ni dans la recherche obsessionnelle de soi-même. Elle ne peut être trouvée qu’en Christ. Car nous qui appartenons au Seigneur « nous nous glorifions en Jésus-Christ, et nous ne mettons pas notre confiance en la chair » (Philippiens 3 : 3). Connaître Dieu, c’est aussi se connaître soi-même de façon juste et avoir une vision spirituelle qui nous empêche de nous glorifier nous-mêmes et de compter sur notre propre sagesse, force, richesse, ou bonté mais qui nous porte à nous appuyer exclusivement sur le Christ – sur Sa sagesse et Sa force, sur Ses richesses et Sa bonté, et Sa personne uniquement. Si nous demeurons en Lui, si nous nous plongeons dans Sa Parole, et si nous cherchons à le connaître plus intimement, « notre joie sera parfaite » (Jean 15 : 1-11).

Enfin, rappelons-nous que c’est uniquement par l’Esprit Saint de Dieu que nous pouvons parvenir à la joie (Psaume 51 : 11-12 ; Galates 5 : 22 ; 1 Thessaloniciens 1 : 6). Nous ne pouvons rien faire sans la puissance de Dieu (2 Corinthiens 12 : 10, 13 : 4). Aussi, plus nous tenterons d’être dans la joie par nos propres efforts, plus nous serons malheureux. Reposez-vous dans les bras du Seigneur (Matthieu 11 : 28-30) et cherchez Sa face dans la prière et l’Ecriture. « Que le Dieu de l’espérance vous remplisse de toute joie et de toute paix dans la foi, pour que vous abondiez en espérance, par la puissance du Saint-Esprit ! » (Romains 15 : 13).

www.gotquestions.org

Gilles. Ville de Québec - Canada
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La véritable joie du chrétien...

Message par Gilles le Dim 12 Mai 2013 - 23:13

<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="http://www.dailymotion.com/embed/video/x7tb05"></iframe><br /><a href="http://www.dailymotion.com/video/x7tb05_osteen-ne-perdez-pas-votre-joie_lifestyle" target="_blank">Osteen - Ne perdez pas votre joie</a> <i>par <a href="http://www.dailymotion.com/gcla2530" target="_blank">gcla2530</a></i>
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Je viens de voir la vidéo

Message par Ange Gardien10 le Lun 13 Mai 2013 - 16:33

D'accord, il faut garder sa joie, mais qu'est-ce qu'on fait quand on pile sur des punaises qui traînent sous le lit et que ça se met à saigner, que juste avant cela on a marché nu pieds sur le plancher, et qu'en plus on a pas de système immunitaire?? Ça m'est arrivé ce matin et mon système immunitaire est presque à zéro, ma journée est gâchée, je n'avais pas besoin de vivre cela du tout!!!
avatar
Ange Gardien10
Pour le roi

Féminin Messages : 688
Inscription : 27/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La véritable joie du chrétien...

Message par Marie Rose le Lun 13 Mai 2013 - 16:40

ange gardien a écrit :
33
.



D'accord, il faut garder sa joie, mais qu'est-ce qu'on fait quand on pile sur des punaises qui traînent sous le lit et que ça se met à saigner, que juste avant cela on a marché nu pieds sur le plancher, et qu'en plus on a pas de système immunitaire?? Ça m'est arrivé ce matin et mon système immunitaire est presque à zéro, ma journée est gâchée, je n'avais pas besoin de vivre cela du tout!!! .
on pense aux clous de Jésus dans ses mains et ses pieds
Étonné pour le système immunitaire on demande de l'aide à Jésus,voir on essaie de recevoir le sacrement des malades,pour les punaises Jésus vous répondra "qu'est ce qu'elles foutent sous le lit à trainer?" Rigole pardon ange gardien je plaisante
avatar
Marie Rose
En adoration

Féminin Messages : 2614
Localisation : bouches du rhône
Inscription : 07/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La véritable joie du chrétien...

Message par Gilles le Jeu 10 Avr 2014 - 4:00

avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La véritable joie du chrétien...

Message par Gilles le Dim 24 Mai 2015 - 21:31





Se réjouir en Dieu

On dit aux chrétiens de se réjouir, non dans la source de leur souffrance, mais dans le Seigneur. Ce n’est pas un déni de notre douleur, mais une occasion de lui faire confiance et de louer Dieu au milieu de notre souffrance. Au lieu de nous concentrer sur la situation qui cause notre misère, nous fixons les yeux sur Christ. C’est alors que nous voyons les bénédictions qui peuvent réjouir notre cœur.

Tout d’abord, nous pouvons nous réjouir dans notre relation avec le Seigneur : nos péchés sont pardonnés et notre nom est écrit pour toujours dans les cieux (Lu 10.20). Les souffrances de cette vie ne se comparent pas à la gloire qui nous attend (2 Co 4.17,18). Loué soit Dieu! Nous irons au ciel !

Puis, nous pouvons nous réjouir dans la présence du Saint-Esprit en nous. Il nous donne la puissance de supporter n’importe quelle difficulté ou perte et il produit du fruit spirituel dans la vie de tous ceux qui se soumettent à lui. Nous pouvons louer Dieu pour la transformation qu’il opère dans notre caractère à mesure qu’il fortifie notre foi et fait croître notre obéissance à travers l’adversité (Romains 5.3-5).


Toutefois, la plus grande raison de notre joie est le Seigneur lui-même. En considérant son amour inconditionnel, sa fidélité constante et sa compréhension compatissante, que faire d’autre que le louer avec joie? Il nous a fait des promesses merveilleuses et il les gardera toujours. Entendre ou lire sa Parole devient chaque fois une occasion de le célébrer. Jésus a dit à ses disciples : « Je vous ai dit ces choses, afin que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite » (Jean 15.11).

Charles F. Stanley
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La véritable joie du chrétien...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum