Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

Notre Père

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Notre Père

Message par n111 le Sam 4 Nov 2006 - 13:56

Notre Père

Notre Père qui es aux cieux,
que ton Nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite
sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd'hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laissez pas succomber à la tentation
mais délivre-nous du mal.
[Car c’est à Toi qu’appartiennent
le règne, la puissance et la gloire,
pour les siècles des siècles

Amen.
avatar
n111
Avec le Pape François

Messages : 996
Inscription : 18/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre Père

Message par Anonymou le Sam 4 Nov 2006 - 20:41

Je me dois de repondre encore
n ' en deplaise a mes detracteurs

Le concile Vatican 2
a modifie le notre pere

Il convient de dire
NE NOUS LAISSEZ PAS SUCCOMBER A LA TENTATION

plutot que
ne nous soumettez pas a la tentation
car Dieu ne soumet pas les hommes a la tentation
ce role serait plutot celui de satan
Voila comme j ai surement encore froissé des biens pensants je vais etre encore banni
Que la vie est triste
Indécision

Anonymou
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre Père

Message par toto le Sam 4 Nov 2006 - 23:07

enfin , il savait p'tet pas Nico , au moins maintenant il est au courant.
merci qui?

toto
Contre la Franc Maconnerie

Messages : 319
Inscription : 20/09/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre Père

Message par Anonymou le Dim 5 Nov 2006 - 8:48

Et merci a soundblaster pour la rectification qui s imposait
Applaudissement Applaudissement Applaudissement Remerciement

Anonymou
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre Père

Message par yann le Dim 5 Nov 2006 - 11:50

Ce forum est en train de devenir une foire d'empoigne, c'est dommage. Il faut que les esprits se calment un peu et que chacun prenne sur soi de respecter l'autre dans ses convictions, car il me semble que certains posts ont un ton méprisant, c'est une déviance dangereuse.
avatar
yann
Avec Saint Benoit

Messages : 114
Inscription : 18/01/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre Père

Message par n111 le Lun 18 Juin 2007 - 15:55

Le "notre pere" permet de chasser les démons tout en rendant gloire a dieu.
Il est aussi un cri vers dieu qui rappelle les psaumes.
Et enfin il appelle au retour de Christ
avatar
n111
Avec le Pape François

Messages : 996
Inscription : 18/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre Père

Message par lau le Jeu 23 Oct 2008 - 13:52

Notre Père qui êtes aux cieux


Parmi les changements de la nouvelle messe à la mode depuis plus de quarante ans, il y a cette attaque contre la prière donnée par Jésus- Christ Lui même pour prier Son père Là encore, certains hommes ont voulu abîmer ce trésor pour le mettre à la nouvelle sauce du nouveau culte de l'humanité, culte de l'homme minimisant Celui de Dieu ... Ils en ont fait une prière fade, irrespectueuse et blasphématoire ... Blasphématoire à tel point que notre pape Benoît XVI, reconnaissant dans son dernier ouvrage sur Jésus- Christ que cette nouvelle mouture du Notre Père, choquait un bon nombre de fidèles mais n'osant désavouer quarante années de pratique, monte aux créneaux sans pour autant convaincre du bien- fondé de cette modification inutile et surtout nuisible .

Avant de poursuivre, il conviendrait peut-être en tout priorité de se demander pourquoi cette Prière Sacrée a été modifiée, pourquoi alors que non seulement elle ne choquait personne mais bien au contraire élevait notre âme vers notre Père, vers notre Maître, vers notre Créateur, pourquoi donc a-t-elle été remplacée par une prière qui choque de l'aveu même de Benoît XVI comme nous venons de le voir ? Quel est le but ainsi recherché ?

Les réponses à ces questions sont tout à fait claires : Désacraliser la prière, abaisser Dieu à l'homme, rendre un nouveau culte à l'homme, faire correspondre la nouvelle liturgie conciliaire à celle des Protestants.

Et effectivement cette nouvelle prière peut choquer. Elle peut choquer par l'irrespect du tutoiement et par le blasphème qu'elle ose créer dans la phrase :

" Ne nous soumets pas à la tentation " .



Le tutoiement tout d'abord


Il est dit que même les Anges quand ils sont face à Dieu, ont un tel respect, qu'ils Lui parlent en cachant leurs yeux baissés de leurs ailes ... A qui parlons-nous quand nous disons le

Notre Père ? A notre Dieu, à notre Créateur, à notre Maître, à notre Père du Ciel. Alors que le respect du vouvoiement ne nous éloigne pas de Lui mais bien au contraire sacralise notre

prière et enlumine notre âme, le tutoiement plus terre à terre réduit la portée de nos paroles et induit un sentiment de familiarité et d'égalité qui n'a pas sa place, un sentiment d'égalité révolutionnaire.

D'ailleurs, je n'arrive pas à comprendre l'illogisme des Conciliaires. Ils tutoient Vierge dans la création d'un :

" Je vous salue Marie " se font plus rares.

Ils tutoient Dieu mais ne tutoient pas le Pape, les évêques et les prêtres.

Ils tutoient Dieu en argumentant qu'ils s'adressent à un frère .

Ils oublient que c'est Jésus leur Frère et que Dieu est leur Père . Mais ils oublient que ce Père et que ce Frère sont un même Dieu en Trois Personnes avec le Saint Esprit et qu'un profond respect s'impose aux pêcheurs que nous sommes si nous voulons véritablement adorer Dieu .

Enfin si un frère peut être tutoyé, alors il faut faire comme les révolutionnaires et nous tutoyer entre citoyens ou bien comme les gauchistes et nous tutoyer entre camarades ...

Je n'ai pas la prétention et l'orgueil de refaire l'Histoire mais je crois pouvoir dire que si Maurice d'Elbée avait tutoyé Dieu dans son pater à Chemillé, cette désacralisation aurait beaucoup nui à l'effet recherché, l'âme des Vendéens s'élevant alors, disons moins haut sans atteindre le niveau du pardon ...


Le blasphème .


Mais pourquoi la prière : " Ne nous laissez pas succomber à la tentation " qui ne choquait personne a-t-elle été remplacée par cette requête que nous pourrions directement adresser au Diable :

" Ne nous soumets pas à la tentation " ? Vade retro Satanas !

Elle choque tellement que même certains fidèles des messes conciliaires se refusent à réciter cette phrase . Hélas pour eux, occupés à guetter le moment de partir à contre- courant de l'assemblée, blessés et troublés par ce blasphème proféré en commun, et plongés dans le brouhaha de ce qu'ils entendent mélangé à ce qu'ils disent, leur âme perd sa sérénité et en même temps les grâces de la messe qui l'élèvent vers l'eucharistie. La poignée de main qui suit, en pleine messe, achève de couper les âmes humaines de Celle de Dieu ...

Le Pape comme je le disais plus haut a essayé de justifier cette nouvelle monture . Sans doute son rôle de chef de l'église l'oblige à ses yeux de ménager la chèvre et le chou et de chercher à minimiser ce mal pour ne pas en créer de plus grands dans l' Église si fragile aujourd'hui, si infiltrée par les ennemis de Dieu depuis tant d'année. Mais tout de même, ce sont justement ses ennemis qui sont à l'origine de ces chamboulements, de cette Révolution dans l' Église comme l'avouait l'un de ses promoteurs tout heureux de comparer la Révolution dite française à Vatican II ou l'inverse...

Nous le savons par les Saints Évangiles, il est tout à fait clair que quand Jésus Lui-même fut soumis à la tentation dans le désert, ce n'est pas par Dieu mais bien par le Diable. Certes cette soumission est permise par notre Créateur mais c'est bien Satan qui officie. Il en va de même pour toutes les diableries de la terre. Dieu les permet mais c'est le Diable qui nous y soumet.

En guise de conclusion et encore une fois, il suffit sans aller plus loin de se demander pourquoi cette modification est intervenue dans ce que nous, Catholiques dignes de ce nom, avons de plus sacré dans nos prières, celle transmise par Jésus- Christ Lui même pour prier Son Père .

Il faut dire :

Notre Père,

qui êtes aux cieux,

que votre nom soit sanctifié ;

que votre règne arrive ;

que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour ;

Pardonnez-nous nos offenses,

comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés ;

et ne nous laissez pas succomber à la tentation,

mais délivrez-nous du mal.

Ainsi soit-il.



Jean- Louis Caffarel

http://lescoeursdechouans.free.fr/

lau
Pour le roi

Messages : 633
Inscription : 08/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre Père

Message par Triade le Ven 24 Oct 2008 - 17:08

Il faut savoir que les modifications faites dans le Pater Noster ne datent pas du dernier Concile mais de l'entre-deux guerres.

Si le dernier Concile est responsable de beaucoup de fléaux, il ne faut pas non plus tout lui attribuer. Il est parfois à l'origine de bonnes choses.

Triade

Triade
Près de Jésus Christ

Messages : 20
Inscription : 10/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre Père

Message par P4572 le Mar 8 Nov 2011 - 21:53


Écoutez. Quand vous priez dites ainsi :

"Notre Père qui es aux Cieux, que soit sanctifié ton Nom, que vienne ton Royaume sur la terre comme il l’est dans le Ciel, et que sur la terre comme au Ciel soit faite ta volonté. Donne-nous aujourd’hui notre pain quotidien, remets-nous nos dettes comme nous les remettons à nos débiteurs. Ne nous induis pas en tentation, mais délivre-nous du Malin."

Jésus s’est levé pour dire la prière et tous l’ont imité, attentifs, émus.

"Il ne faut pas autre chose, mes amis. Dans ces mots est renfermé comme en un cercle d’or tout ce qu’il faut à l’homme pour l’esprit, pour la chair et le sang. Avec cela demandez ce qui est utile à celui-là ou à ceux-ci. Et si vous faites ce que vous demandez, vous acquerrez la vie éternelle. C’est une prière si parfaite que les vagues des hérésies et le cours des siècles ne l’entameront pas. Le christianisme sera morcelé par la morsure de Satan et beaucoup de parties de ma chair mystique seront détachées, séparées, formant des cellules dans le vain désir de se créer un corps parfait comme le sera le Corps mystique du Christ, c’est-à-dire formé de tous les fidèles unis dans l’Église apostolique qui sera, tant que la terre existera, l’unique véritable Église. Mais ces petits groupes séparés, privés par conséquent des dons que je laisserai à l’Église Mère pour nourrir mes enfants, garderont toujours le titre d’églises chrétiennes à cause de leur culte pour le Christ et, au sein de leur erreur, elles se souviendront toujours qu’elles sont venues du Christ. Eh bien, elles aussi prieront avec cette prière universelle. Rappelez-vous-en. Méditez-la continuellement. Appliquez-la à votre action. Il ne faut pas autre chose pour se sanctifier. Si quelqu’un était seul, dans un milieu païen, sans églises, sans livres, il aurait déjà tout ce que l’on peut savoir en méditant cette prière et dans son cœur une église ouverte pour la dire. Il aurait une règle de vie et une sanctification assurée.

"Notre Père".

Je l’appelle "Père". C’est le Père du Verbe, c’est le Père de Celui qui s’est incarné. C’est ainsi que je veux que vous, vous l’appeliez parce que vous êtes un avec Moi, si vous demeurez en Moi. Il fut un temps où l’homme devait se prosterner pour soupirer au milieu des craintes de l’épouvante : "Dieu !" Celui qui ne croit pas en Moi ni dans ma parole est encore dans cette crainte paralysante... Observez l’intérieur du Temple. Non seulement Dieu, mais aussi le souvenir de Dieu est caché aux yeux des fidèles par un triple voile. Séparation par la distance, séparation par les voiles, tout a été pris et appliqué pour dire à celui qui prie: "Tu es fange. Lui est Lumière. Tu es abject. Lui est Saint. Tu es esclave. Lui est Roi".

Mais maintenant !... Relevez-vous ! Appro­chez-vous ! Je suis le Prêtre Éternel. Je puis vous prendre par la main et vous dire : "Venez". Je puis saisir les rideaux du vélarium et les ouvrir, ouvrant tout grand l’inaccessible lieu fermé jusqu’à mainte­nant. Fermé ? Pourquoi ? Fermé à cause de la Faute, oui, mais encore plus étroitement fermé par la pensée avilie des hommes. Pourquoi fermé si Dieu est Amour, si Dieu est Père ? Je peux, je dois, je veux vous conduire non pas dans la poussière mais dans l’azur; non pas au loin, mais tout près; non pas comme esclaves, mais comme fils sur le cœur de Dieu. "Père ! Père !" dites cette parole et ne vous lassez pas de la dire. Ne savez-vous pas que chaque fois que vous la dites, le Ciel rayonne de la joie de Dieu ? Ne diriez-vous que ce mot, avec un amour véritable, vous feriez déjà une prière agréable au Seigneur. "Père ! Mon père !" disent les petits à leur père. C’est la parole qu’ils disent la première : "Mère, père". Vous êtes les petits enfants de Dieu. Je vous ai engendrés du vieil homme que vous étiez. Ce vieil homme, je l’ai détruit par mon amour, pour faire naître l’homme nouveau, le chrétien. Appelez donc du nom que les petits connaissent le premier le Père Très Saint qui est aux Cieux.

"Que soit sanctifié ton Nom".

Oh ! Nom, plus que tout autre, saint et suave, Nom que la terreur du coupable vous a appris à voiler sous un autre nom. Non, plus Adonaï, plus. C’est Dieu. C’est le Dieu qui dans un excès d’amour a créé l’humanité. Que l’Humanité de l’avenir, avec les lèvres purifiées par le bain que je prépare, l’appelle de son Nom, se réservant de comprendre avec la plénitude de la sagesse le sens de cet Incompréhensible lorsque, fondue avec Lui, l’Humanité avec les meilleurs de ses enfants, sera élevée jusqu’au Royaume que je suis venu fonder.

"Que vienne ton Règne sur la terre comme au Ciel".

Désirez de toutes vos forces cet avènement. Ce serait la joie sur la terre, s’il venait.

Le Règne de Dieu dans les cœurs, dans les familles, entre les citoyens, entre les nations. Souffrez, prenez de la peine, sacrifiez-vous pour ce Règne. Que la terre soit un miroir qui reflète en chacun la vie des Cieux. Il viendra. Un jour tout cela viendra. Des siècles et des siècles de larmes et de sang, d’erreurs, de persécutions, de brouillard traversé d’éclairs de lumière qu’irradiera le Phare mystique de mon Église - si elle est une barque qui ne sombrera pas, elle est aussi un rocher qui résistera aux vagues et elle tiendra bien haut la Lumière, ma Lumière, la Lumière de Dieu - tout cela précédera le moment où la terre possèdera le Royaume de Dieu. Ce sera alors comme le flamboiement d’un astre qui, après avoir atteint la perfection de son existence, se désagrège, fleur démesurée des jardins éthérés pour exhaler dans une rutilante palpitation son existence et son amour aux pieds de son Créateur. Mais cela viendra. Et ensuite, ce sera le Royaume parfait, bienheureux, éternel du Ciel.

"Et que sur la terre comme au Ciel soit faite ta volonté".

L’anéantissement de la volonté propre au profit de celle d’un autre ne peut se produire que lorsqu’on a atteint le parfait amour pour cette créature. L’anéantissement de la volonté propre au profit de celle de Dieu ne peut se produire que quand on a atteint la perfection des vertus théologales à un degré héroïque. Au Ciel, où tout est sans défauts, s’accomplit la volonté de Dieu. Sachez, vous, fils du Ciel, faire ce que l’on fait au Ciel.

"Donne-nous notre pain quotidien".

Quand vous serez au Ciel, vous ne vous nourrirez que de Dieu. La béatitude sera votre nourriture. Mais, ici-bas, vous avez encore besoin de pain. Et vous êtes les petits enfants de Dieu. Il est donc juste de dire: "Père, donne-nous le pain". Avez-vous peur qu’Il ne vous écoute pas ? Oh ! non ! Réfléchissez: supposez que l’un de vous ait un ami et qu’il s’aperçoive qu’il manque de pain pour rassasier un autre ami ou un parent arrivé chez lui à la fin de la seconde veille. Il va trouver l’ami son voisin et lui dit: "Ami, prête-moi trois pains, car il m’est arrivé un hôte et je n’ai rien à lui donner à manger". Peut-il s’entendre répondre de l’intérieur de la maison: "Ne m’ennuie pas car j’ai déjà fermé la porte et bloqué les battants, et mes enfants dorment déjà à mes côtés. Je ne peux me lever et te donner ce que tu veux" ? Non. S’il s’est adressé à un véritable ami et qu’il insiste, il aura ce qu’il demande. Il l’aurait même s’il s’était adressé à un ami pas très bon. Il l’aurait à cause de son insistance car celui auquel il demande ce service, pour n’être plus importuné, se hâterait de lui en donner autant qu’il en veut.

Mais vous, quand vous priez le Père, vous ne vous adressez pas à un ami de la terre, mais vous vous tournez vers l’Ami Parfait qui est le Père du Ciel. Aussi, je vous dis: "Demandez et l’on vous donnera, cherchez et vous trouverez, frappez et l’on vous ouvrira". En effet, à qui demande on donne, qui cherche finit par trouver, à qui frappe on ouvre la porte. Qui, parmi les enfants des hommes, se voit présenter une pierre, s’il demande du pain à son propre père? Qui se voit donner un serpent à la place d’un poisson grillé? Il serait un criminel le père qui agirait ainsi à l’égard de ses enfants. Je l’ai déjà dit et je le répète pour vous encourager à des sentiments de bonté et de confiance. De même donc que quelqu’un dont l’esprit est sain ne donnerait pas un scorpion à la place d’un oeuf, avec quelle plus grande bonté Dieu ne vous donnera-t-Il pas ce que vous demandez ! Puisque Il est bon, alors que vous, plus ou moins, vous êtes mauvais. Demandez donc avec un amour humble et filial votre pain au Père.

"Remets-nous nos dettes comme nous les remettons à nos débiteurs".

Il y a les dettes matérielles et les dettes spirituelles. Il y a encore les dettes morales. C’est une dette matérielle, l’argent ou la marchandise qu’on vous a prêtés et qu’on doit rendre. C’est une dette morale, l’estime que l’on exige sans réciprocité, et l’amour que l’on veut mais que l’on ne donne pas. C’est une dette spirituelle, l’obéissance à Dieu, de qui on exigerait beaucoup, quitte à Lui donner bien peu, et l’amour qu’on doit avoir pour Lui. Mais Il nous aime et doit être aimé comme on aime une mère, une épouse, un fils de qui on exige tant de choses. L’égoïste veut avoir et ne donne pas. Mais l’égoïste est aux antipodes du Ciel. Nous avons des dettes envers tout le monde. De Dieu au parent, de celui-ci à l’ami, de l’ami au prochain, du prochain au serviteur et à l’esclave, car tous sont des êtres comme nous. Malheur à qui ne pardonne pas ! Il ne sera pas pardonné. Dieu ne peut pas, par justice, remettre ce que l’homme Lui doit à Lui Très Saint si l’homme ne pardonne pas à son semblable.

"Ne nous induis pas en tentation, mais délivre-nous du Malin".

L’homme qui n’a pas éprouvé le besoin de partager avec nous le souper de la Pâque m’a demandé, il y a moins d’un an : "Comment ? Tu as demandé de ne pas être tenté et d’être aidé dans la tentation contre elle-même ?" Nous étions nous deux, seuls... et j’ai répondu.

Une autre fois, nous étions quatre dans un endroit isolé, et j’ai répondu de nouveau. Mais il n’était pas encore satisfait, car dans un esprit compliqué, il faut d’abord ouvrir une brèche en démolissant la forteresse perverse de sa suffisance. Et, pour cette raison, je le dirai encore une fois, dix, cent fois jusqu’à ce que tout soit accompli.
Mais vous qui n’êtes pas cuirassés par des doctrines malheureuses et des passions plus malheureuses encore, veuillez prier ainsi. Priez avec humilité pour que Dieu empêche les tentations. Oh ! l’humilité ! Se connaître pour ce que l’on est ! Sans s’avilir, mais se connaître. Dire : "Je pourrais céder même s’il me semble que je ne le puisse pas car je suis, pour moi-même, un juge imparfait. Par conséquent, mon Père, délivre-moi, si possible, des tentations en me tenant tellement proche de Toi afin de ne pas permettre au Malin de me nuire". Car, souvenez-vous-en, ce n’est pas Dieu qui porte au Mal, mais c’est le Mal qui tente. Priez le Père pour qu’Il soutienne votre faiblesse au point qu’elle ne puisse être induite en tentation par le Malin.
Jésus à Maria Valtorta

P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre Père

Message par violaine le Mar 8 Nov 2011 - 22:08

cher Panetier

Ne nous induis pas en tentation, mais délivre-nous du Malin".



cela me choque, il faut dire "ne nous laissez pas succomber à la tentation"

Ce n'est pas Dieu qui nous induis en tentation mais le malin

Violaine
avatar
violaine
Avec les anges

Féminin Messages : 6366
Localisation : bretagne
Inscription : 10/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre Père

Message par P4572 le Mar 8 Nov 2011 - 22:19

Vous avez déjà tout lu Violaine ?

Ici c'est Dieu le fils qui enseigne ses enfants par les mains de sa servante : Maria Valtorta.

Induire ne veut pas dire soumettre comme dans la version française actuelle qui devrait être corrigée en 2012.

P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre Père

Message par violaine le Mar 8 Nov 2011 - 23:06

cher Panetier

je sais très bien que induire ne veut pas dire soumettre,

> induire (verbe transitif)





Mener à, conduire vers, occasionner, entraîner.

Pousser à.



Et je ne pense pas que dieu nous mène, nous conduit ,nous entraine vers la faute, mais nous le prions de ne pas nous laissez succombez , ce qui est bien différent

amicalement

Vioaine

avatar
violaine
Avec les anges

Féminin Messages : 6366
Localisation : bretagne
Inscription : 10/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre Père

Message par Emmanuel le Mer 9 Nov 2011 - 0:15

Bonjour,

Ce passage est issu de l'Oeuvre merveilleuse de l'Évangile tel qu'il m'a été révélé, de Maria Valtorta. C'est l'une des révélations privées les plus crédibles pour notre temps.

Je serais curieux, cependant, de connaître le mot italien original, qui a été utilisé dans ce passage, puisque, à ce que je comprends, la première traduction de l'Oeuvre en version française a été parfois critiquée, et, probablement avec raison, pour trop de littéralisme dans la traduction de certains mots. Présentement, selon ce que je peux comprendre, le Centro Editoriale Valtortiano, responsable de la publication de l'Oeuvre, travaillerait à la retraduction complète en version française, des 10 volumes de l'Oeuvre.

Je dois dire, cependant, que l'usage du terme "induis", est beaucoup moins problématique, selon moi, que "soumets", puisque l'on sait que le Bon Dieu "permet" la tentation, il permet au Malin de nous tenter, pour fortifier notre âme, mais nous donne toujours les grâces pour vaincre celles-ci.

Amicalement,

Emmanuel
avatar
Emmanuel
Citoyen d'honneur

Masculin Messages : 10326
Inscription : 14/04/2010

http://imitationjesuschrist.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre Père

Message par P4572 le Mer 9 Nov 2011 - 8:13

Violaine, Emmanuel,

Notre intelligence a besoin de l'éclairage du saint Esprit pour pénétrer les écritures et nous ne nous laissons pas assez conduire par le saint-Esprit ; c'est pour cela que Jésus nous enseigne afin que nous pénétrions cette merveilleuse prière.

Donc il y a les phrases qui composent cette prière mais encore il y a les explications ; alors pourquoi ne pas les lire et les méditer ?

Serait-ce qu'on s'y refuse, que notre intelligence orgueilleuse se suffit à elle même ?

Si nous voulons entrer dans la confiance que Dieu nous donne au présent plutôt que nous soucier par rapport à un avenir plus qu'incertain, méditons, pénétrons la parole de Dieu et notre coeur sera en paix.

P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre Père

Message par violaine le Mer 9 Nov 2011 - 8:29

@ Panetier

@ Emmanuel

merci de votre réponse à tous les deux, c'est vrai c'est dans la nature humaine de chercher des explications et vouloir comprendre.

Je rejoins Emmanuel, il faut être prudent car la traduction d'un mot n'est pas toujours la bonne et c'est vrai aussi que le mot "induis" est préférable à "soumet"

personnellement , je récite mon "Notre Père" comme je l'ai appris et je dis " ne nous laissez pas succomber à la tentation" et je n'offense pas Jésus .

Dans certains messsages Jésus le dit, ces termes dans le Notre Père l'Offense,

violaine
avatar
violaine
Avec les anges

Féminin Messages : 6366
Localisation : bretagne
Inscription : 10/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre Père

Message par FrancoiseF le Mer 9 Nov 2011 - 8:50

Bonjour Michel,

Lors de la session des Béatitudes 2011 à Lourdes cet été, dont le thème était "Je retourne à Toi, Père de Miséricorde", Monseigneur Robert Le Gall, Archevêque de Toulouse et Evèque protecteur de la Cté des Béatitudes, nous avait dévoilé dans la messe de clôture, que la formule officielle du "Notre Père" allait changer dans un an.

Concernant le "Garde-nous d'entrer en tentation", à la place de "Ne nous soumets pas à la tentation" quelle explication nous avait-il donné ?

C'était pendant la Sainte Messe, et je n'ai pas pris de notes. Je me souviens juste de ce changement annoncé. Aurais-tu souvenir de ses mots à lui pour expliquer cette nouvelle formule ?

Bien fraternellement,
Françoise.

FrancoiseF
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1376
Inscription : 21/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre Père

Message par violaine le Mer 9 Nov 2011 - 11:08

chère francoise

pourquoi changer des formules de prière, gardons donc notre beau "Notre Père" comme Jésus nous l'a enseigné.

Violaine
avatar
violaine
Avec les anges

Féminin Messages : 6366
Localisation : bretagne
Inscription : 10/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre Père

Message par FrancoiseF le Mer 9 Nov 2011 - 11:20


Bonjour Violaine,

Bien sûr ma Chère Violaine ! Comme toi, je crois que je continuerai à le prier comme on me l'a appris, car c'est une prière spontanée, et que j'aurais sans doute de la peine à la changer.

J'aimerais bien quand même me rappeler ce qu'a dit Mgr. Le Gall. Il fut nommé Evèque dans mon Diocèse, et j'avoue que j'avais parfois de la peine à le suivre, tant il est érudit et que cela dépassait ce que je pouvais comprendre.

Mais bizarre, j'ai un gros trou de mémoire, concernant les paroles qu'il a prononcé au cours de cette session. Dois-je y voir un signe ?? Blushy

Bien amicalement, ma chère Violaine.
Françoise.

FrancoiseF
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1376
Inscription : 21/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre Père

Message par P4572 le Mer 9 Nov 2011 - 11:40

Chère Françoise,

Vois comme on s'éloigne vite d'un sujet.

Je dépose tout un texte à méditer sur le notre Père.

Autrement dit, c'est Jésus qui nous parle et nous, nous parlons d'une phrase qu'on ne prend même pas le temps de méditer.

On décortique, on traduit, on discute, on cherche à avoir raison et on met Jésus de côté...

Je dépose moi même une remarque ce matin mais rien n'y fait, c'est la raison humaine qui veut reprendre le dessus ; cette raison que Dieu avait voulue unie à notre coeur.

P4572
Dans la prière

Masculin Messages : 5079
Inscription : 01/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre Père

Message par famalice le Mer 9 Nov 2011 - 13:26

Moi je continue à dire le Notre Père en le tutoyant comme on me l'a enseigné il y a 40 ans chez les soeurs où j'étais pensionnaire et je ne vois pas ce qui est choquant
avatar
famalice
Avec Saint Maximilien Kolbe

Féminin Messages : 87
Age : 51
Inscription : 04/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre Père

Message par famalice le Mer 9 Nov 2011 - 14:03

Luc 11

11.1
Jésus priait un jour en un certain lieu. Lorsqu'il eut achevé, un de ses disciples lui dit: Seigneur, enseigne-nous à prier, comme Jean l'a enseigné à ses disciples.
11.2
Il leur dit: Quand vous priez, dites: Père! Que ton nom soit sanctifié; que ton règne vienne.
11.3
Donne-nous chaque jour notre pain quotidien;
11.4
pardonne-nous nos péchés, car nous aussi nous pardonnons à quiconque nous offense; et ne nous induis pas en tentation.
avatar
famalice
Avec Saint Maximilien Kolbe

Féminin Messages : 87
Age : 51
Inscription : 04/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre Père

Message par Emmanuel le Mer 9 Nov 2011 - 16:08

Bonjour mon ami Michel,

Merci d'avoir déposé ce beau texte. C'est bien vrai, que nous aurions intérêt à le méditer avec attention, puisque c'est la prière de Notre-Seigneur, expliquée par Lui.

Malheureusement, depuis que je suis dans cet état de santé, je n'arrive plus à me concentrer sur des textes.

Heureusement, avant cela, le Seigneur m'a fait la grâce de lire deux fois au complet, et un peu plus, l'Oeuvre complète de l'Évangile tel qu'il m'a été révélé. Ces belles méditations me restent toutes dans le coeur.

Merci, Michel, de nous avoir partagé ce beau passage.

Union de prières,

Emmanuel
avatar
Emmanuel
Citoyen d'honneur

Masculin Messages : 10326
Inscription : 14/04/2010

http://imitationjesuschrist.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre Père

Message par violaine le Mer 9 Nov 2011 - 17:41

cher Panetier

On décortique, on traduit, on discute, on cherche à avoir raison et on met Jésus de côté...



vous me peinez en lisant cela, il n'est nullement question de mettre Jésus de coté, bien au contraire, c'est par amour et par respect que je suis intervenue. c'est un devoir de dire ce que l'on pense vérité, mais surtout n'y voyez pas d'orgueil.

violaine
avatar
violaine
Avec les anges

Féminin Messages : 6366
Localisation : bretagne
Inscription : 10/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre Père

Message par lardida le Mer 9 Nov 2011 - 22:07

Personnellement, j'aime la version classique du Notre Père telle que je l'ai apprise:
- donnez-nous notre pain quotidien
- ne nous laissez pas tomber en tentation

Un prêtre m'a demandé de prononcer la formule moderne mais je n'y arrive pas, ceci pour être en harmonie avec les autres; donc soit je ne dis rien ou je prie dans une autre langue qui ne comporte pas cette problématique.

Je considère qu'il y a erreur de traduction en français.

La version latine est la plus belle et la plus puissante.

Pray
avatar
lardida
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2084
Inscription : 23/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre Père

Message par famalice le Mer 9 Nov 2011 - 22:38

je ne connais pas la version latine, peux tu la mettre?
je te remercie
avatar
famalice
Avec Saint Maximilien Kolbe

Féminin Messages : 87
Age : 51
Inscription : 04/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre Père

Message par lardida le Mer 9 Nov 2011 - 22:54

Pray Et voilà:

En latin

Pater Noster

Pater noster, qui es in caelis
sanctificetur nomen tuum
adveniat regnum tuum
fiat voluntas tua
sicut in caelo et in terra.


Panem nostrum quotidianum
da nobis hodie
et dimitte nobis debita nostra
sicut et nos dimittimus
debitoribus nostris
et ne nos inducas in tentationem
sed libera nos a malo.


Amen.

avatar
lardida
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2084
Inscription : 23/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre Père

Message par Michael le Jeu 10 Nov 2011 - 6:44

Par conséquent, mon Père, délivre-moi, si possible, des tentations en me tenant tellement proche de Toi afin de ne pas permettre au Malin de me nuire". Car, souvenez-vous-en, ce n’est pas Dieu qui porte au Mal, mais c’est le Mal qui tente. Priez le Père pour qu’Il soutienne votre faiblesse au point qu’elle ne puisse être induite en tentation par le Malin.
Il me semble que c'est clair!!!
Ne nous laissez pas succomber à la tentation est ce qu'il faut dire.il y a une grande différence entre le français,le latin et l'araméen......l'italien et j'en passe.
C'est de cette façon que je prie le Notre Père comme certains d'entre vous.


Notre Père

Notre père qui êtes aux cieux
que votre nom soit sanctifié
que votre règne arrive
que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel
donnez-nous aujourd'hui notre pain quotidien
pardonnez-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés
et ne nous laissez pas succomber à la tentation
mais délivrez-nous du mal.
Amen


Michael
Dans la prière

Masculin Messages : 5206
Inscription : 08/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre Père

Message par famalice le Jeu 10 Nov 2011 - 7:11

merci Lardida
bonne journée à toi
avatar
famalice
Avec Saint Maximilien Kolbe

Féminin Messages : 87
Age : 51
Inscription : 04/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre Père

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum