Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Page 16 sur 17 Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par Emmanuel le Lun 4 Mai 2015 - 22:37

Jésus: Vous valez plus que tous les moineaux du monde.

Il n'y a rien d'autre à ajouter, Tibelle. Là, ce n'est pas une question d'opinion personnelle, comme de savoir si on retrouvera nos animaux de compagnie au Ciel ou non, mais d'enseignement catholique.

Et dans le premier cas, on pouvait avoir une opinion personnelle différente, et ce n'était pas grave.

Ici, non.

L'Église enseigne une chose bien claire, et si tu la rejettes, tu n'es pas dans la vérité.

Et sur ce forum, nous défendons la vérité de l'Église.

Fraternellement,

Emmanuel
avatar
Emmanuel
Citoyen d'honneur

Masculin Messages : 10326
Inscription : 14/04/2010

http://imitationjesuschrist.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par Tibelle07 le Lun 4 Mai 2015 - 22:37

Oui justement l'Eglise enseigne aussi que même si les hommes valent plus que les animaux , ça veut pas dire que les animaux ne valent rien au yeux de Dieu et ça aussi c'est biblique. Saint Jean Paul II disait même que "les animaux sont aussi proches de Dieu que des hommes". Le passage de Saint Luc enseigne que les hommes valent plus que les animaux mais aussi que aucun animal n'est oublié devant Dieu. L'homme n'est pas supérieur aux animaux mais il n'est pas son égal non plus.
avatar
Tibelle07
En adoration

Féminin Messages : 2771
Age : 17
Localisation : France
Inscription : 05/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par Samaritain le Lun 4 Mai 2015 - 22:42

Bonsoir,

Pedroso,

Vous me donnez le verset suivant (je ne parle pas des 2 autres, hors-sujets, puisqu'il ne s'agit pas de juger autrui ici, mais de discerner les explications et conseils des Ecritures) :
Rm14.2 La foi de l'un lui permet de manger de tout, tandis que l'autre, par faiblesse, ne mange que des légumes.

Réponse en 2 points :

1)
Je suis d'accord avec cela, d'ailleurs voyez ma signature de toujours qui dit que "Tout est pur pour ceux qui sont purs ; mais rien n'est pur pour ceux qui sont souillés et incrédules, leur intelligence et leur conscience sont souillées. (Tite 1:15)",
et on pourrait aussi confirmer cela par l'autre passage suivant :
Rm14.14 Je le sais, j'en suis convaincu par le Seigneur Jésus: rien n'est impur en soi. Mais une chose est impure pour celui qui la considère comme telle.

Or, qui se considère comme suffisamment pur ici, avec une foi parfaite, telle que la luxure, la consommation de viande, l'ivresse alcoolique, le vol, la débauche, etc etc, ne lui soient pas opposables ?
QUI entre dans ce cas de figure ?
Il ne suffit pas de dire : "je ne crois pas au sens de propriété, donc je peux voler la voiture de mon voisin, et ce n'est pas un mal pour moi."
Car ce n'est pas la tête qui peut affirmer une telle chose, mais l'ouverture totale du coeur et de l'âme, en pratique, il faut concrètement avoir nettoyé tous ses conditionnements au préalable, et être capable de tout donner à autrui, jusqu'à ses chaussettes et son compte en banque, avant de pouvoir voler autrui, sans que cela ne soit un vol ni un péché.
Soyons lucides, "avoir une Foi parfaite", ou "être Pur", est-ce bien de nous dont il s'agit, vous ou moi ?
A chacun de répondre pour lui-même.

Ici, ce n'est pas la Foi parfaite qui m'a semblé justifier la consommation de viande, mais la gourmandise, et le mépris un peu cynique des autres êtres vivants, puisqu'il a été écrit, je cite en gros : "et si je bouffe (sic !) mon poulet, il ira au paradis ? Les animaux sont là pour nous servir et pour être consommé. on leur doit le respect dans la mesure où ils nous servent, etc"

Ce cynisme ne me parait pas être le miroir d'une Foi parfaite, ni celui d'une pureté profonde, bien au contraire, mais chacun fait comme il veut, nous ne sommes pas là pour juger autrui, cependant, à la lecture de ce genre de phrases, il ne faut pas compter sur nous pour accepter d'y voir le signe d'une foi ou d'une pureté parfaite.

Et ceci est corroboré, entre autres, par la chronologie des versets que vous rapportez, lisez plutôt :

Rm14.2 La foi de l'un lui permet de manger de tout, tandis que l'autre, par faiblesse, ne mange que des légumes.
Rm14.14 Je le sais, j'en suis convaincu par le Seigneur Jésus: rien n'est impur en soi. Mais une chose est impure pour celui qui la considère comme telle.
Rm14.15 Si, en prenant telle nourriture, tu attristes ton frère, tu ne marches plus selon l'amour. Garde-toi, pour une question de nourriture, de faire périr celui pour lequel Christ est mort.
Rm14.20 Pour une question de nourriture, ne détruis pas l'œuvre de Dieu. Tout est pur, certes, mais il est mal de manger quelque chose lorsqu'on est ainsi cause de chute.
Rm14.21 Ce qui est bien, c'est de ne pas manger de viande, de ne pas boire de vin, rien qui puisse faire tomber ton frère.
Rm14.23 Mais celui qui mange, alors qu'il a des doutes, est condamné, parce que son comportement ne procède pas d'une conviction de foi. Or, tout ce qui ne procède pas d'une conviction de foi est péché.
Rm15.1 Mais c'est un devoir pour nous, les forts, de porter l'infirmité des faibles et de ne pas rechercher ce qui nous plaît.



2) Ensuite, j'avais mis un lien, dans ma réponse, que je remets donc : http://lepeupledelapaix.forumactif.com/t23634-l-elevage-intensif-un-desastre-mondial-promotion-du-vegetarisme#299186 :

où il est expliqué qu'un rapport de l'OMS (organisation mondiale de la santé) donne en conclusion que : "plus le nord du monde mange de viande, plus le sud crève de faim", pour des raisons de mobilisation des terres cultivables (le plus riche a gain de cause), et pour des raisons de coût, la forte consommation de viande mettant la viande hors de portée des miséreux.
Ainsi, c'est scientifique, la consommation de viande participe de faire mourir les miséreux du sud dans une grande mesure, ce qui entre totalement en contradiction avec les versets Bibliques suivants :

Rm14.15 Si, en prenant telle nourriture, tu attristes ton frère, tu ne marches plus selon l'amour. Garde-toi, pour une question de nourriture, de faire périr celui pour lequel Christ est mort.
Rm15.1 Mais c'est un devoir pour nous, les forts, de porter l'infirmité des faibles et de ne pas rechercher ce qui nous plaît.



Libre à chacun de négliger tout cela, de le relativiser, nous sommes libres, en effet, je suis d'accord.

Chapeau


Dernière édition par Samaritain le Lun 4 Mai 2015 - 23:03, édité 2 fois
avatar
Samaritain
Pour le roi

Masculin Messages : 625
Localisation : Paris
Inscription : 11/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par Emmanuel le Lun 4 Mai 2015 - 22:45

Tibelle a écrit:L'homme n'est pas supérieur aux animaux mais il n'est pas son égal non plus.
L'homme est supérieur aux animaux car il possède une âme immortelle. Elle a une valeur tellement grande et infinie, que Jésus est venu sur Terre pour sauver tous les hommes et les évangéliser.

Tu le dis toi-même, les animaux et les hommes ne sont pas égaux. S'ils ne sont pas égaux, l'un des deux est supérieur.

Cela ne veut pas dire que Dieu n'aime pas les animaux, puisqu'il les a créés.

Fraternellement,

Emmanuel
avatar
Emmanuel
Citoyen d'honneur

Masculin Messages : 10326
Inscription : 14/04/2010

http://imitationjesuschrist.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par Tibelle07 le Lun 4 Mai 2015 - 22:49

Alors pourquoi l'Ecclesiate dit que "la supériorité de l'homme sur l'animal est nulle" ? Et que Saint Albert le Grand accorde l'immortalité aux animaux ainsi que Paul VI et d'autre papes et saints ? Enfin immortel ou pas comme le disait l'un des plus grand théologiens "si l'animal n'est pas immortel en soi-même , il l'est en son maître". Vous connaissez Jean Bastaire au fait. Vous devriez lire ses ouvrages très apprécié de l'Eglise 😉
avatar
Tibelle07
En adoration

Féminin Messages : 2771
Age : 17
Localisation : France
Inscription : 05/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par Emmanuel le Lun 4 Mai 2015 - 22:54

Si je ne me trompe pas, dans le contexte de l'Ecclésiaste, le passage vise à rappeler à l'homme que lui aussi meurt, et ainsi de ne point s'enfler d'orgueil.

Mais tu prends certains passages de la Bible au premier degré, Tibelle.

L'âme immortelle est ce qu'il y a en toi, en chacun de nous, qui nous donne une parenté avec Dieu au niveau de l'esprit.

C'est grand, immense.

Et c'est le rôle de l'Église, d'apporter le salut aux esprits.

Si des saints à travers l'histoire ont montré beaucoup d'affection envers les animaux, aucun n'a nié l'enseignement de l'Église catholique et de la Bible.

Apprends à le connaître et à le comprendre, Tibelle.

Ici, vraiment, c'est toi qui t'égares.
avatar
Emmanuel
Citoyen d'honneur

Masculin Messages : 10326
Inscription : 14/04/2010

http://imitationjesuschrist.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par Tibelle07 le Lun 4 Mai 2015 - 23:01

J'ai dit seulement Saint Albert le Grand , les autres saints comme Saint Padre Pio ou Saint François d'Assise disent que les animaux vont au Ciel mais ils ont pas dit que leur âme était immortelle. C'est deux choses différentes.
avatar
Tibelle07
En adoration

Féminin Messages : 2771
Age : 17
Localisation : France
Inscription : 05/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par Emmanuel le Lun 4 Mai 2015 - 23:33

@Samaritain et @Pedroso

Si je ne fais pas erreur, les citations des Épitres de Saint Paul sur ce qu'il faut manger ou ne pas manger, ce qui est pur ou impur, faisaient référence non pas au végétarisme, mais au fait qu'à l'époque, les chrétiens d'origine juive se mêlaient de plus en plus aux païens convertis au Christ, ce qui entraînait pour eux de nouvelles questions.

En effet, la loi juive avait toujours considéré comme "impures" certaines viandes, comme le porc, etc.

Voici seulement, parmi ceux qui ruminent ou qui ont le sabot fourchu, les espèces que vous ne pourrez manger. Vous tiendrez pour impur le chameau parce que, bien que ruminant, il n’a pas le sabot fourchu; vous tiendrez pour impur le daman parce que, bien que ruminant, il n’a pas le sabot fourchu; vous tiendrez pour impur le lièvre parce que, bien que ruminant, il n’a pas le sabot fourchu; vous tiendrez pour impur le porc parce que, tout en ayant le sabot fourchu, fendu en deux ongles, il ne rumine pas. Vous ne mangerez pas de leur chair ni ne toucherez à leur cadavre, vous les tiendrez pour impurs.

Parmi tout ce qui vit dans l’eau, vous pourrez manger ceci. Tout ce qui a nageoires et écailles et vit dans l’eau, mers ou fleuves, vous en pourrez manger. Mais tout ce qui n’a point nageoires et écailles, dans les mers ou dans les fleuves, entre toutes les bestioles des eaux et tous les êtres vivants qui s’y trouvent, vous les tiendrez pour immondes. Vous les tiendrez pour immondes, vous n’en mangerez point la chair et vous aurez en dégoût leur cadavre. Tout ce qui vit dans l’eau sans avoir nageoires et écailles, vous le tiendrez pour immonde. Voici, parmi les oiseaux, ceux que vous tiendrez pour immondes; on n’en mangera pas, c’est chose immonde: le vautour-griffon, le gypaète, l’orfraie, le milan noir, les différentes espèces de milan rouge,
toutes les espèces de corbeau, l’autruche, le chat-huant, la mouette et les différentes espèces d’épervier, le hibou, le cormoran, la chouette, l’ibis, le pélican, le vautour blanc, la cigogne et les différentes espèces de héron, la huppe, la chauve-souris.

Toutes les bestioles ailées qui marchent sur quatre pattes, vous les tiendrez pour immondes. De toutes ces bestioles ailées qui marchent sur quatre pattes vous ne pourrez manger que celles-ci: celles qui ont des pattes au-dessus de leurs pieds, pour sauter sur le sol. Voici celles dont vous pourrez manger: les différentes espèces de sauterelles migratrices, de sauterelles solham, de sauterelles hargol, de sauterelles hagab. Mais toutes les bestioles ailées à quatre pattes, vous les tiendrez pour immondes. Vous contracterez d’elles une impureté: quiconque touchera leur cadavre sera impur jusqu’au soir. Quiconque transportera leur cadavre devra nettoyer ses vêtements et sera impur jusqu’au soir. Quant aux animaux qui ont un sabot, mais non fendu, et qui ne ruminent pas, vous les tiendrez pour impurs, quiconque les touchera sera impur. Ceux des animaux à quatre pattes qui marchent sur la plante des pieds, vous les tiendrez pour impurs; quiconque touchera leur cadavre sera impur jusqu’au soir, et quiconque transportera leur cadavre devra nettoyer ses vêtements et sera impur jusqu’au soir. Vous les tiendrez pour impurs. Voici, parmi les bestioles qui rampent sur terre, celles que vous tiendrez pour impures: la taupe, le rat et les différentes espèces de lézards: gecko, koah, letaah, caméléon et tinchamète. Parmi toutes les bestioles ce sont ces animaux que vous tiendrez pour impurs. Quiconque les touchera quand ils sont morts sera impur jusqu’au soir. Tout objet sur lequel tombe l’un d’entre eux, une fois mort, en devient impur: tout ustensile de bois, vêtement, peau, sac, quelque ustensile que ce soit. On le passera dans l’eau et il restera impur jusqu’au soir; puis il sera pur. Tout vase d’argile dans lequel tombera l’un d’entre eux, vous le briserez; son contenu en est impur. Toute nourriture dont on mange sera impure, même humectée d’eau; tout breuvage dont on boit sera impur, quel qu’en soit le récipient. Tout ce sur quoi tombe l’un de leurs cadavres sera impur; four et fourneau seront détruits car impurs ils sont et impurs ils seront pour vous toutefois sources, citernes et étendues d’eau resteront pures; quiconque touche à l’un de leurs cadavres sera impur. Si l’un de leurs cadavres tombe sur une semence quelconque, elle restera pure, mais si la graine a été humectée d’eau et si un de leurs cadavres tombe dessus, vous la tiendrez pour impure. Si vient à périr un des animaux qui vous servent de nourriture, celui qui en touchera le cadavre sera impur jusqu’au soir, celui qui mangera de sa chair morte devra nettoyer ses vêtements et sera impur jusqu’au soir, celui qui transportera son cadavre devra nettoyer ses vêtements et sera impur jusqu’au soir. Toute bestiole qui grouille sur terre est immonde, on n’en mangera pas. Tout ce qui se traîne sur le ventre, tout ce qui marche sur quatre pattes ou plus, bref toutes les bestioles qui grouillent sur terre, vous n’en mangerez pas car elles sont immondes.

Ne vous rendez pas vous-mêmes immondes avec toutes ces bestioles grouillantes, ne vous contaminez pas avec elles et ne soyez pas contaminés par elles. Car c’est moi, Yahvé, qui suis votre Dieu. Vous vous êtes sanctifiés et vous êtes devenus saints car je suis saint; ne vous rendez donc pas impurs avec toutes ces bestioles qui rampent sur terre. Oui, c’est moi Yahvé qui vous ai fait monter du pays d’Égypte pour être votre Dieu: vous serez donc saints parce que je suis saint. Telle est la loi concernant les animaux, les oiseaux, tout être vivant qui se meut dans l’eau et tout être qui rampe sur terre. Elle a pour but de séparer le pur et l’impur, les bêtes que l’on peut manger et celles que l’on ne doit pas manger. (Lv 11: 4-47)

Mais lorsque les chrétiens juifs allaient visiter les nouveaux convertis anciennement païens, qui eux mangeaient de tout, ils ne savaient pas de quelle façon se comporter.

C'est pour cela que Dieu est intervenu auprès de Saint Pierre, dans un songe:
Le lendemain, comme ils étaient en route et approchaient de la ville, Pierre monta sur la terrasse vers la sixième heure, pour prier.  Or, il se trouva avoir faim et il voulut manger. Pendant qu’on préparait (son repas), il lui survint une extase: il voit le ciel ouvert, et quelque chose (en) descendre comme une grande nappe, tenu par quatre bouts, et s’abaissant vers la terre;  au dedans se trouvaient tous les quadrupèdes et les reptiles de la terre, et les oiseaux du ciel. Et il vint une voix vers lui: " Debout, Pierre! tue et mange. " Mais Pierre dit: " Oh! non, Seigneur, car jamais je n’ai rien mangé de souillé ni d’impur. " Et une voix de nouveau, pour la seconde fois, (vint) vers lui: " Ce que Dieu a déclaré pur, toi, ne l’appelle pas souillé. " (Ac 10:9-15)
C'est ainsi que Dieu abolit les anciennes restrictions sur les viandes permises et interdites.

Or, certains juifs, encore attachés à l'ancienne loi, souhaitaient continuer de se refuser à manger celles-ci. En conséquence, lorsqu'ils étaient à table avec des chrétiens issus du monde païen, et qu'on y mangeait de la viande "impure", ceux-ci se refusaient à manger. Il ne leur restait donc que des légumes.

C'est eux que Saint-Paul appelle "faibles", car la Foi dans le Christ a libéré les hommes des anciennes prescriptions de la Loi antique.
La foi de l'un lui permet de manger de tout, tandis que l'autre, par faiblesse, ne mange que des légumes. (Rm 14:2)
Il recommande cependant aux uns et aux autres de ne pas se juger en fonction de ce qu'ils mangent, car si quelqu'un, malgré la délivrance de la loi antique apportée par le Christ, considère réellement le porc ou toute autre viande anciennement interdite comme étant une nourriture impure, alors, cette personne sera jugée en fonction de cela.
Je le sais, j'en suis convaincu par le Seigneur Jésus: rien n'est impur en soi. Mais une chose est impure pour celui qui la considère comme telle. (Rm 14:14)
C'est d'ailleurs ce qu'a toujours enseigné l'Église, à propos du rôle prédominant de la conscience dans le salut de l'âme.

Je crois donc qu'ainsi, ces passages concernent d'abord et avant tout ces premiers tourments du passage de l'Ancienne à la Nouvelle Alliance, et le choc de la rencontre des chrétiens juifs avec le monde païen converti au Christ, plutôt qu'un débat sur le végétarisme.

D'ailleurs, le Seigneur venait d'affirmer à Saint Pierre: "tue et mange".

Fraternellement,

Emmanuel

P.S. Nous allons prendre une petite pause de ce fil qui malheureusement, n'est plus paisible.

Je le verrouille temporairement.

Mise à jour: Le fil est à nouveau déverrouillé.
avatar
Emmanuel
Citoyen d'honneur

Masculin Messages : 10326
Inscription : 14/04/2010

http://imitationjesuschrist.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par Gilles le Jeu 7 Mai 2015 - 15:42

Le pont de l'arc-en-ciel


Entre la Terre et le Paradis, se dresse le pont de l’arc-en-ciel…



Un animal qui meurt se retrouve au pont de l’arc-en-ciel nommé ainsi pour la multitude de couleurs qu’on y retrouve. De l’autre côté du pont, s’étendent des prairies et des collines où tous nos compagnons bien-aimés peuvent courir et s’ébattre ensemble. La nourriture et l’eau sont abondantes et le temps y est toujours beau, de sorte que nos compagnons y sont à l’aise, ne manquant jamais de rien et n’ayant ni froid, ni chaud. Les animaux qui étaient vieux et malades retrouvent leur vigueur et leur forme d’antan, comme dans nos souvenirs des jours heureux.

Tous les animaux y vivent contents, mais il leur manque tout de même quelque chose : une personne très chère que chacun d’eux a dû quitter. Alors, ils jouent et courent ensemble, jusqu’au jour où l’un d’entre eux s’arrête brusquement, le regard lointain. Ses yeux fixent intensément l’horizon. Son corps se met à trembler. Soudain, il s’éloigne du groupe en courant, volant presque au-dessus de l’herbe verte, ses jambes le portant de plus en plus vite. Il vous a vu(e) et quand vous vous rencontrez, vous vous étreignez, heureux, pour ne plus jamais vous quitter. Le visage humide de baisers sans cesse renouvelés, vos mains caressent de nouveau cette tête tant chérie, tandis que vos yeux plongent dans ce regard fidèle, perdu depuis si longtemps, mais toujours présent dans votre cœur.

Alors, ensemble, vous traversez le pont de l’arc-en-ciel.

Source : Soutien - Le pont de l'arc-en-ciel | Incimal
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 61
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par Alain-F le Jeu 7 Mai 2015 - 16:29

Bonjour à Tous

Merci Gilles Pour cette belle lecture et du retour de ce topic.

Alain

Alain-F
J'ai la foi

Masculin Messages : 6
Age : 66
Localisation : Belgique
Inscription : 03/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par Barth le Mar 12 Mai 2015 - 11:34

@Gilles a écrit:Le pont de l'arc-en-ciel


Entre la Terre et le Paradis, se dresse le pont de l’arc-en-ciel…



Un animal qui meurt se retrouve au pont de l’arc-en-ciel nommé ainsi pour la multitude de couleurs qu’on y retrouve. De l’autre côté du pont, s’étendent des prairies et des collines où tous nos compagnons bien-aimés peuvent courir et s’ébattre ensemble. La nourriture et l’eau sont abondantes et le temps y est toujours beau, de sorte que nos compagnons y sont à l’aise, ne manquant jamais de rien et n’ayant ni froid, ni chaud. Les animaux qui étaient vieux et malades retrouvent leur vigueur et leur forme d’antan, comme dans nos souvenirs des jours heureux.

Tous les animaux y vivent contents, mais il leur manque tout de même quelque chose : une personne très chère que chacun d’eux a dû quitter. Alors, ils jouent et courent ensemble, jusqu’au jour où l’un d’entre eux s’arrête brusquement, le regard lointain. Ses yeux fixent intensément l’horizon. Son corps se met à trembler. Soudain, il s’éloigne du groupe en courant, volant presque au-dessus de l’herbe verte, ses jambes le portant de plus en plus vite. Il vous a vu(e) et quand vous vous rencontrez, vous vous étreignez, heureux, pour ne plus jamais vous quitter. Le visage humide de baisers sans cesse renouvelés, vos mains caressent de nouveau cette tête tant chérie, tandis que vos yeux plongent dans ce regard fidèle, perdu depuis si longtemps, mais toujours présent dans votre cœur.

Alors, ensemble, vous traversez le pont de l’arc-en-ciel.

Source : Soutien - Le pont de l'arc-en-ciel | Incimal

[mod]Modéré: charte art.1


Le respect dans les échanges est la règle première de ce forum. Il est demandé à chacun d’exprimer ses idées avec un esprit de douceur, d'humilité, et de Charité.

On veillera à respecter les règles les plus élémentaires de la courtoisie, « fleur de la charité chrétienne » (Balzac) : - le respect de ses interlocuteurs : tant sur la forme que sur le fond, - « Prévenez-vous mutuellement d'honneur » (Romains 12 : 10). On s’interdira de colporter des rumeurs, de se faire l’écho de calomnies ou de rapporter des médisances. On veillera à ce que toute affirmation repose sur des faits avérés, s'appuyant sur des preuves clairement identifiables.[/mod]
avatar
Barth
Va recevoir Jésus Christ

Masculin Messages : 48
Inscription : 08/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par pedroso le Mar 12 Mai 2015 - 13:05

@Barth a écrit:
ON NAGE EN PLEIN DÉLIRE. SUR CE FORUM, Y'EN A QUI CROIENT PLUS AUX "SAINTS" QU'AU CHRIST LUI MÊME, ET QUI PRENNENT LEURS RÊVES POUR RÉALITÉS. D'AUTRES ENCORE COMMUNIQUENT MÊME AVEC L'AU DELÀ


Je ne dirai pas cela car le forum est très bon mais ce sujet est déroutant car elle aboutit comme je l'ai dit à un écologisme spirituel. C'est à dire à force de sentimentalisme exacerbé on finit premièrement par accuser l'occident de consommer de la viande non pas trop de viande mais tout simplement de la viande sous prétexte que cela appauvrit encore plus les pays pauvres. Et deuxièmement par sacraliser la vie des animaux au même titre que la vie humaine alors qu'il y a plus de 200000 avortements par an seulement en France.

Gaspiller de la viande animale est immoral certes mais consommer normalement est en rien scandaleux. Ceux ( non pas ce) qui affament les pays pauvres ce sont les marchés financiers et leur lot de fond de pension qui s'enrichissent et exploitent les pays pauvres par l'intermédiaire de dictateurs ou de présidents corrompus. Ce sont les guerres civiles. Personnellement je n'ai rien à voir avec la faim dans le monde. C'est aux politiciens et aux instances compétentes de faire en sorte que les pays africains et autres puissent nourrir leur population. Bientôt les thèses de Malthus seront l'alpha et l'oméga des écologistes catholiques.

Ensuite comme l'a dit Emmanuel la vie humaine vaut pas plus que celle d'un animal. C'est un fait. C'est une révélation je dirai même. A partir de là il n'y a aucun relativisme possible. Ce que disent les saints je peux que m'incliner mais les utiliser à des fins relativistes je dis attention !

P+
avatar
pedroso
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 815
Inscription : 17/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par Gilles le Mar 12 Mai 2015 - 15:22


Il a cru qu'il allait être dévoré vivant. Au lieu de ça, il a ...




avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 61
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par tous artisans de paix le Mar 12 Mai 2015 - 17:41

Bonjour à tous,


@Barth


@Barth a écrit:ON NAGE EN PLEIN DÉLIRE. SUR CE FORUM, Y'EN A QUI CROIENT PLUS AUX "SAINTS" QU'AU CHRIST LUI MÊME, ET QUI PRENNENT LEURS RÊVES POUR RÉALITÉS. D'AUTRES ENCORE COMMUNIQUENT MÊME AVEC L'AU DELÀ


Vous savez Barth, écrire en capitales d'imprimeries et dénigrer votre prochain ne vous servira strictement à rien.


Ce n'est pas par l'intimidation, ce n'est pas en élevant la voix et en se moquant d'autrui que l'on se fait entendre: celui qui use de tels procédés est, en règle générale, celui qui est à court d'arguments et qui ne sait pas quoi faire d'autre pour s'en sortir.


C'est donc plutôt mauvais signe. Very Happy


Je vous rappelle également que nous sommes sur un forum chrétien et qu'il est demandé de faire preuve de charité et de compassion envers ses interlocuteurs.


Si nous sommes chrétiens, comportons nous comme le Christ veut nous voir nous comporter et montrons donc l'exemple à tous ceux qui nous lisent.


Par ailleurs, je ne vois pas ce qui peut vous permettre d'affirmer que certains croient plus au saints qu'au Christ lui-même.  scratch


Il me semble que c'est là une affirmation gratuite.


Le Christ n'a rien dit d'explicite au sujet du devenir des animaux. S'il l'avait fait, cela fait longtemps que l'Eglise se serait prononcée et que la question serait réglée.


Mais puisqu'il n'existe aucun dogme sur le sujet, c'est bien la preuve que la réponse à cette question n'est pas si évidente que cela.


C'est aussi la preuve que, dans l'absolu, il n'y a rien d'absurde à croire que l'on pourra retrouver nos animaux un jour - que ce soit au ciel ou après le jugement dernier.


Et puisque la question demeure ouverte, les spéculations sont permises et chacun a le droit à son opinion et au respect de celle-ci.


Il est donc tout à fait possible de se référer à l'opinion de certains saints.


Pour en revenir au Christ, il a demandé à ce que nous soyons baptisés pour obtenir le pardon de nos péchés. C'est vrai.


Evidemment, le baptême est réservé à l'Homme. Les animaux n'y ont pas accès. C'est un sacrement, qui nous lave de nos péchés, qui nous unit au Christ et qui nous fait naître de l'Esprit.


Mais les animaux ont-il péché? Il me semble que non.


Lorsqu'on lit le texte de la genèse, ce sont Adam et Eve qui ont péché et qui ont entraîné toute la création dans leur chute.


Les animaux qui leur avaient été confiés ont été entraînés avec eux. Mais il n'est pas dit que les animaux ont péché.


Il faudrait, pour cela, qu'ils connaissent la différence entre le bien et le mal.


Lorsqu'on lit le livre de Jonas, on constate que les habitants de Ninive étaient des pécheurs.


Mais les animaux, eux, semblent être considérés par Dieu comme étant innocents:


Jonas 4

10 Le Seigneur répliqua : « Toi, tu as pitié de ce ricin, qui ne t’a coûté aucun travail et que tu n’as pas fait grandir, qui a poussé en une nuit, et en une nuit a disparu.
11 Et moi, comment n’aurais-je pas pitié de Ninive, la grande ville, où, sans compter une foule d’animaux, il y a plus de cent vingt mille êtres humains qui ne distinguent pas encore leur droite de leur gauche ? »


Dans le livre de la Genèse, on voit que Dieu demande à Noé de prendre des animaux sur l'arche.


Noé 1

01 Le Seigneur dit à Noé : « Entre dans l’arche, toi et toute ta famille, car j’ai vu qu’au sein de cette génération, devant moi, tu es juste.
02 De tous les animaux purs, tu prendras sept mâles et sept femelles ; des animaux qui ne sont pas purs, tu en prendras deux, un mâle et une femelle ;
03 et de même des oiseaux du ciel, sept mâles et sept femelles, pour que leur race continue à vivre à la surface de la terre.

04 Encore sept jours, en effet, et je vais faire tomber la pluie sur la terre, pendant quarante jours et quarante nuits ; j’effacerai de la surface du sol tous les êtres que j’ai faits. »
05 Noé fit tout ce que le Seigneur lui avait ordonné.
06 Noé avait six cents ans quand eut lieu le déluge, c’est-à-dire les eaux sur la terre.
07 Noé entra dans l’arche avec ses fils, sa femme et les femmes de ses fils, à cause des eaux du déluge.
08 Des animaux purs et des animaux impurs, des oiseaux et de tout ce qui va et vient sur le sol,
09 un couple – un mâle et une femelle – entra dans l’arche avec Noé, comme Dieu l’avait ordonné à Noé.
10 Sept jours plus tard, les eaux du déluge étaient sur la terre.


On voit que Dieu a choisi Noé parce qu'il est juste. Il est moins pécheur que d'autres hommes de sa génération.


Mais, de toute évidence, pour Dieu, n'importe quel animal fera l'affaire: ils sont interchangeables, parce qu'ils ne pèchent pas.


Si les animaux péchaient, alors Dieu aurait peut-être dit à Noé: "Tu prendras ce cheval là, car c'est un animal juste; mais tu ne prendras pas celui-là, là bas, car c'est un grand pécheur".  abruti-smiley


Non, je ne pense vraiment pas que l'on puisse accuser les animaux d'avoir péché.


A partir du moment où ils n'ont pas péché, il n'ont pas besoin d'un 'baptême' pour le pardon des péchés.


Ils ont chuté "d'office" avec l'Homme, il me semble normal qu'ils soient sauvés "d'office", sans avoir quoi que ce soit de particulier à faire.


C'est du moins mon opinion.


C'est aux Hommes que Dieu demande de faire un choix, de rejeter Satan, de rejeter le péché et de se faire baptiser. Les animaux n'ont aucun choix à faire.


Vous disiez encore:

@Barth a écrit:Dites moi, le poulet que j'ai bouffé hier, sera-t-il  au paradis avec moi, certains mangent aussi les chiens, les chats... ils seront donc au paradis  avec eux !?


Et quand bien même? Où serait le problème?  Very Happy


Je vais oser une comparaison (pas terrible, sans doute, mais vous comprendrez quand même l'idée): que dire d'un assassin qui se convertit? Sera-t-il au paradis avec sa victime?


Le bon larron, sur la croix: c'était un bandit.


Peut-être même était-ce un assassin? Qui sait?


Jésus lui a pourtant pardonné et promis le paradis.


St Paul avait persécuté des chrétiens avant de se convertir. Le livre des actes des apôtres nous dit même qu'il approuvait la lapidation de St Etienne.


Et pourtant, j'ose croire que St Paul a retrouvé St Etienne au paradis.  Very Happy


Attention: Je ne dis pas que manger de la viande soit un assassinat; pas du tout! Je dis simplement que je ne vois pas où est le problème, dans votre exemple.


Il y a encore un autre point qu'il faut prendre en considération, il me semble: c'est celui de la souffrance.


A une époque, on avait émis une théorie selon laquelle les animaux ne souffraient pas.


Il paraît pourtant évident, aujourd'hui, que les animaux éprouvent de la douleur.


Or, si les animaux souffrent, est-il possible qu'il n'obtiennent pas, un jour, comme une sorte de "compensation" pour cette souffrance? Un peu comme une sorte de contrepartie? Une espèce de "consolation", si je puis m'exprimer ainsi.


Après tout, la Bible dit que tout travailleur mérite salaire et elle va même jusqu'à appliquer ce principe aux animaux, en disant qu'un bœuf qui foule le grain ne doit pas porter de muselière: il doit pouvoir manger, en contrepartie de son travail.


Deutéronome 25

04 Tu ne mettras pas de muselière au bœuf qui foule le grain.


Alors, un animal qui souffre n'aurait-il pas le bénéfice d'une sorte de contrepartie? La vie qu'il mène sur terre est-elle sa seule et unique "contrepartie"?


Enfin, certaines personnes sont très attachées à leur animal.


Je sais bien qu'un animal n'est pas comme un être humain et qu'il ne faut pas exagérer: un animal ne remplace pas un humain!


Mais il y a de pauvres gens - je pense, par exemple, à des personnes âgés, souvent esseulées - qui n'ont qu'un animal pour leur tenir compagnie.  Sad


Pour cet animal, elles éprouvent une affection, un attachement certain.


Est-il si absurde de croire qu'elles reverront un jour cet animal auquel elles se sont attachées et qui leur a apporté du réconfort?


Est-il si absurde de ne pas cesser d'espérer, lorsqu'on sait que Dieu est Tout Puissant, qu'il est toute Miséricorde, qu'Il a crée les animaux, qu'ils ne Lui sont pas indifférents et qu'Il n'est pas, non plus, indifférent à l'amour que nous éprouvons?


N'y a-t-il pas un dicton qui affirme que "l'amour ne meurt jamais"?  


Vous avez tout à fait le droit de ne pas croire à la théorie selon laquelle il sera possible de retrouver un jour ses animaux disparus.


Mais que cela ne vous empêche pas de respecter et d'éprouver de la compassion pour ceux qui y croient - et dont je fais partie - même si vous ne partagez pas leur opinion, @Barth.


S'il vous plaît, ne les dénigrez pas.


Voyez cette parabole, racontée par le prophète Nathan à David, pour lui faire la leçon au sujet de son mauvais comportement:


2 Samuel 12

01 Le Seigneur envoya vers David le prophète Nathan qui alla le trouver et lui dit : « Dans une même ville, il y avait deux hommes ; l’un était riche, l’autre était pauvre.
02 Le riche avait des moutons et des bœufs en très grand nombre.
03 Le pauvre n’avait rien qu’une brebis, une toute petite, qu’il avait achetée. Il la nourrissait, et elle grandissait chez lui au milieu de ses fils ; elle mangeait de son pain, buvait de sa coupe, elle dormait dans ses bras : elle était comme sa fille.
04 Un voyageur arriva chez l’homme riche. Pour préparer le repas de son hôte, celui-ci épargna ses moutons et ses bœufs. Il alla prendre la brebis du pauvre, et la prépara pour l’homme qui était arrivé chez lui. »
05 Alors, David s’enflamma d’une grande colère contre cet homme, et dit à Nathan : « Par le Seigneur vivant, l’homme qui a fait cela mérite la mort !
06 Et il remboursera la brebis au quadruple, pour avoir commis une telle action et n’avoir pas épargné le pauvre. »
07 Alors Nathan dit à David : « Cet homme, c’est toi ! Ainsi parle le Seigneur Dieu d’Israël : Je t’ai consacré comme roi d’Israël, je t’ai délivré de la main de Saül,
08 puis je t’ai donné la maison de ton maître, j’ai mis dans tes bras les femmes de ton maître ; je t’ai donné la maison d’Israël et de Juda et, si ce n’est pas assez, j’ajouterai encore autant.
09 Pourquoi donc as-tu méprisé le Seigneur en faisant ce qui est mal à ses yeux ? Tu as frappé par l’épée Ourias le Hittite ; sa femme, tu l’as prise pour femme ; lui, tu l’as fait périr par l’épée des fils d’Ammone.


Bien sûr, ce n'est qu'une parabole!


Mais si le Seigneur prend souvent comme exemple le lien qui existe entre un berger et ses brebis dans ses paraboles, ce n'est peut-être pas pour rien!  Wink


Nous sommes les "brebis" du Seigneur et voyez l'amour qu'Il nous porte!  I love you



@Pedroso


@Pedroso a écrit:Vous êtes encore une fois formidable !!

Il y a c'est vrai plusieurs niveau de lecture des textes bibliques qui m'incitent à la prudence après c'est vrai aussi cgacun fait ce qu'il veut sur ce sujet. Ce qui m'intéresse c'est le salut de l'Homme après les animaux hormis le respect que je leur doit je n'irai pour l'instant pas plus loin.

EN tout cas "tous artisans de paix" vous êtes un vrai rayon de soleil sur ce forum. Merci


Je vous remercie infiniment pour ces compliments, qui me touchent beaucoup, @Pedroso. Merci.  Embarassed


@Pedroso a écrit:Je ne dirai pas cela car le forum est très bon mais ce sujet est déroutant car elle aboutit comme je l'ai dit à un écologisme spirituel. C'est à dire à force de sentimentalisme exacerbé on finit premièrement par accuser l'occident de consommer de la viande non pas trop de viande mais tout simplement de la viande sous prétexte que cela appauvrit encore plus les pays pauvres. Et deuxièmement par sacraliser la vie des animaux au même titre que la vie humaine alors qu'il y a plus de 200000 avortements par an seulement en France.

Gaspiller de la viande animale est immoral certes mais consommer normalement est en rien scandaleux. Ceux ( non pas ce) qui affament les pays pauvres ce sont les marchés financiers et leur lot de fond de pension qui s'enrichissent et exploitent les pays pauvres par l'intermédiaire de dictateurs ou de présidents corrompus. Ce sont les guerres civiles. Personnellement je n'ai rien à voir avec la faim dans le monde. C'est aux politiciens et aux instances compétentes de faire en sorte que les pays africains et autres puissent nourrir leur population. Bientôt les thèses de Malthus seront l'alpha et l'oméga des écologistes catholiques.

Ensuite comme l'a dit Emmanuel la vie humaine vaut pas plus que celle d'un animal. C'est un fait. C'est une révélation je dirai même. A partir de là il n'y a aucun relativisme possible. Ce que disent les saints je peux que m'incliner mais les utiliser à des fins relativistes je dis attention !


Je dirais qu'il faut éviter les extrêmes.  scratch


Peut-être peut-on trouver un juste milieu entre l'attitude qui consiste à "sacraliser" les animaux, à dire qu'ils sont nos égaux et qu'on ne peut pas manger de la viande; et celle qui consiste à dire que les animaux ne sont qu'à notre service, qu'ils n'ont pas d'autre valeur ou intérêt et qu'il sera impossible de les retrouver un jour.


La Bible nous laisse clairement entendre que les animaux n'ont pas la même valeur que les hommes. Il faut l'admettre.


Mais en même temps, la Bible nous montre tout de même, en plusieurs endroits, que les animaux ne sont pas indifférents à Dieu.


Il faut essayer de concilier ces deux données.  Désolé


Sans avoir autant de valeur qu'un Homme, et sans avoir d'ailleurs les mêmes "facultés" que lui, est-il pour autant impossible qu'un animal soit, d'une certaine manière, "sauvé", lui aussi?   Confus


Le fait qu'un animal soit finalement "sauvé" par Dieu enlèvera-t-il quelque chose à la dignité de l'Homme ou à la relation que Dieu a avec les Hommes?


L'Homme, bien qu'il ne soit rien, est un joyau pour Dieu. C'est en homme que Dieu a choisi de s'incarner.


Et il ne faut pas oublier que le Seigneur Jésus ne s'est pas contenté de racheter nos péchés.


Il a fait plus que cela! Il a fait de nous des "enfants de Dieu".


Il nous a conféré cette dignité magnifique!


Lorsque nous nous faisons baptiser, lorsque nous communions, nous ne faisons qu'UN avec Jésus. Et puisque Jésus est véritablement Fils de Dieu, lorsque nous faisons corps avec Lui, nous devenons, nous aussi, enfants de Dieu.


C'est d'ailleurs la toute première chose que nous dit l'évangile de Jean:


Jean 1

01 AU COMMENCEMENT était le Verbe, et le Verbe était auprès de Dieu, et le Verbe était Dieu.
02 Il était au commencement auprès de Dieu.
03 C’est par lui que tout est venu à l’existence, et rien de ce qui s’est fait ne s’est fait sans lui.
04 En lui était la vie, et la vie était la lumière des hommes ;
05 la lumière brille dans les ténèbres, et les ténèbres ne l’ont pas arrêtée.
06 Il y eut un homme envoyé par Dieu ; son nom était Jean.
07 Il est venu comme témoin, pour rendre témoignage à la Lumière, afin que tous croient par lui.
08 Cet homme n’était pas la Lumière, mais il était là pour rendre témoignage à la Lumière.
09 Le Verbe était la vraie Lumière, qui éclaire tout homme en venant dans le monde.
10 Il était dans le monde, et le monde était venu par lui à l’existence, mais le monde ne l’a pas reconnu.
11 Il est venu chez lui, et les siens ne l’ont pas reçu.
12 Mais à tous ceux qui l’ont reçu, il a donné de pouvoir devenir enfants de Dieu, eux qui croient en son nom.
13 Ils ne sont pas nés du sang, ni d’une volonté charnelle, ni d’une volonté d’homme : ils sont nés de Dieu.


Et cela, aucun animal ne pourra jamais bénéficier d'une telle dignité. C'est une évidence!


Seul l'Homme peut-être en communion avec Dieu. Seul l'Homme a accès à la vision béatifique.


Mais cela signifie-t-il que les animaux ne pourront pas bénéficier d'une sorte de "paradis"? Ou d'une forme de "salut" quelconque? Ou qu'ils ne pourront pas "revenir" parmi le monde, au moment de la résurrection de la chair et de la rénovation du monde?


Et pourquoi pas, après tout?


Par ailleurs, en ce qui concerne l'écologie, je ne partage pas l'opinion de ceux qui disent qu'il ne faut pas du tout manger de viande: il me semble que les lettres de Saint Paul sont suffisamment explicites à ce sujet.


Il est vrai qu'à l'origine, l'Homme ne devait peut-être pas se nourrir d'animaux. Mais après la chute, et vu le corps imparfait de l'Homme, Dieu le tolère.


Si Dieu le tolère, alors il ne faut pas être plus royaliste que le Roi, je pense.


Cela étant, je respecte tout à fait ceux qui préfèrent s'abstenir de manger de la viande.


Si cela heurte leur conscience, alors il vaut effectivement mieux qu'ils s'abstiennent. Il ne faut pas aller contre sa conscience. Cela, St Paul le dit également.


Mais dans tous les cas, il faut bien admettre que l'on ne respecte pas la création comme on le devrait.


Cela c'est indéniable et il me semble qu'une encyclique sur le sujet ne ferait pas de mal!


On demande à la création de nous donner plus que ce qu'elle peut nous donner; on la surexploite à tous les niveaux. Bref, on presse la création comme un citron et le résultat, c'est que c'est en train de craquer de partout.


L'Homme en demande toujours davantage et il maltraite tout ce que Dieu a fait: il gaspille, il pollue, il use et abuse.


A une époque, les hommes jeûnaient beaucoup plus souvent qu'aujourd'hui. Mais de nos jours, l'Homme veut tout, tout de suite! Il est devenu extrêmement exigeant.


C'est comme si la création n'avait plus une seule minute pour souffler: elle est constamment surexploitée.


En outre, quand on lit la Bible, on voit la sollicitude que Dieu a pour les animaux.


Il tolère que nous mangions de la viande, mais il nous demande, néanmoins, de prendre soin de toute la création, qu'il a confiée à nos "bons soins", et notamment des bêtes: nous ne devons pas les maltraiter.


Il suffit de voir tout ce que dit la Bible sur les animaux:

- comment ils doivent se reposer, eux aussi, le samedi (shabbat)
- comment le boeuf qui foule le blé a le droit de manger et ne doit pas être muselé
- comment Dieu s'inquiète du sort des animaux dans le livre de Jonas
- comment Jésus affirme que pas un moineau n'est en oubli devant Dieu


Or, il est indéniable que nous maltraitons les animaux: voyez comment ils sont traités dans certains abattoirs; certains animaux sont élevés en batterie, gavés, etc...


Combien de viandes périmées, gaspillées par les magasins? Combien d'animaux abattus pour rien? (Et quand d'autres meurent de faim, en plus!)


Sans aller jusqu'à refuser catégoriquement de manger de la viande, il est normal de s'indigner de cette situation et de la dénoncer.


En contrepartie, on peut peut-être, par exemple, essayer - si possible - de privilégier certaines viandes, par exemple des viandes bio, élevées en pleine nature, voire diminuer peut-être un peu sa consommation, éventuellement.


Enfin, que dire de la répartition déplorable des richesses entre pays riches et pays pauvres?


Non, je pense qu'une encyclique sur l'écologie ne peut vraiment pas faire de mal.


Nous avons besoin d'un bon remontage de bretelles, sur la question. Moi la première, je l'admets!


Rassurez-vous, le pape ne va pas, pour autant, nous interdire de manger de la viande, si c'est cela qui vous inquiète.  Very Happy


Mais il va sans doute nous rappeler que nous avons le devoir de veiller sur la création que Dieu nous a confiée et que nous devons la respecter.


Nous avons trop souvent tendance à l'oublier, comme si c'était secondaire. Pourtant, cela apparaît dès le début de la Bible.


Nous nous comportons en enfants gâtés et capricieux. Cela ne pourra pas durer indéfiniment. Il est plus que temps de tirer la sonnette d'alarme!


Amitiés  Coucou
avatar
tous artisans de paix
Enfant de Dieu

Féminin Messages : 3312
Inscription : 17/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par pedroso le Mar 12 Mai 2015 - 19:58

@tous artisans de paix

Je ne vais pas reprendre point par point ce serait trop compliqué pour moi et trop long.

Je dirai qu'il y a trois points essentiels : premièrement la dignité supérieure de l'Homme sur toute la création même si nous sommes égaux devant la mort. Mais devant Dieu seul l'Homme est à l'image et à la ressemblance de Dieu. Cette phrase est merveilleuse et elle est inépuisable en terme d'interprétation.
La création n'est pas en reste puisqu'elle a existé avant l'arrivé de l'Homme.

Ce qui m'amène au deuxième point qui est effectivement la dignité des animaux mais plus généralement celle de la création entière. Il ne faut pas non plus oublié que la création est au service de l'Homme comme l'Homme est au service de Dieu. En effet il faut l'avoir à l'esprit. Je ne nie pas les atrocités faites aux animaux, les maltraitances etc.. et en ce sens il y a déjà une législation sur la protection de la vie animale. Mais ce que je rejette c'est l'idéologie qu'on en fait c'est à dire émettre des principes allant contre même la vie humaine au profit de la vie animale. Il faut une dose d'intelligence. Ce que l'idéologie ne mesure pas ce sont les impacts sur la vie humaine, sur les familles, sur des métiers, sur des hommes qui en vivent malgré tout.

Et enfin troisième points c'est la volonté de culpabiliser tous les hommes en matière écologique. Effectivement l'encyclique du pape est très attendu mais quand Greenpeace le salue déjà c'est qu'il y a certainement anguille sous roche. Même chose pour le réchauffement globale. Rien ne le prouve que cela viennent de l'activité humaine. Et beaucoup de scientifiques mêmes contestent cette théorie largement médiatisée. Et même si c'était juste qui sont les responsables ? ce sont les grand pays largement industrialisés comme les EU, la Chine et les pays pauvres bizarrement comme l'Inde par exemple.
En sommes l'Homme centre de la création devient centre du mal qu'il faudrait à la limite presque détruire pour préserver l'environnement. Ce qui m'amenait à parler du néo-malthusianisme sur la restriction démographique. Le monde est capable de nourrir tous les hommes encore faut-il le faire intelligement mais sans idéologie auto-destructrice. Quant au pape et à l'Eglise qu'il représente j'espère qu'il ne cédera pas trop à ces idéologies onusienne et mondialistes qui n'ont vraiment rien de chrétien. Protéger l'environnement, respecter les animaux oui mais surtout mettre les politiciens et les grandes industries face à leur propre responsabilité. Le citoyen lambda n'y est pour rien.Que l'on transforme pas des théories scientifiques en lois morales.

Quand l'Eglise et la pape commence a invité des hommes comme Jeffrey Sachs en tant que membre de l'Académie pontificale des Sciences sociales et à s'exprimer au Vatican je reste dubitatif sur l'orientation de cet encyclique.


P+
avatar
pedroso
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 815
Inscription : 17/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par pedroso le Mar 12 Mai 2015 - 20:12

@Gilles a écrit:

Il a cru qu'il allait être dévoré vivant. Au lieu de ça, il a ...





Moi aussi Gilles je dis bravo et c'est magnifique sauf que premièrement les animaux sont aussi curieux de nature. Cela ne m'étonne pas. Ensuite si j'étais inuite cela ne m'empêcherai pas de tuer ce genre d'animaux pour nourrir ma famille. Les animaux sont au service des hommes, créés pour l'Homme, pas égaux aux hommes. N'oublions pas la centralité de l'acte créateur : l'Homme !


P+
avatar
pedroso
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 815
Inscription : 17/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par Barth le Mer 13 Mai 2015 - 15:23

@tous artisans de paix a écrit:Bonjour à tous,

Vous savez Barth, écrire en capitales d'imprimeries et dénigrer votre prochain ne vous servira strictement à rien.


Ce n'est pas par l'intimidation, ce n'est pas en élevant la voix et en se moquant d'autrui que l'on se fait entendre: celui qui use de tels procédés est, en règle générale, celui qui est à court d'arguments et qui ne sait pas quoi faire d'autre pour s'en sortir.



Je vous rappelle également que nous sommes sur un forum chrétien et qu'il est demandé de faire preuve de charité et de compassion envers ses interlocuteurs.


Si nous sommes chrétiens, comportons nous comme le Christ veut nous voir nous comporter et montrons donc l'exemple à tous ceux qui nous lisent.

Amitiés  Coucou


milles fois pardon à tous ! A vos ordres!
Je serais plus prudent, moins dur, plus patient et plus tolérant. En plus, si nous pensions tous de la même façon, nos échanges n'auraient d'ailleurs pas le moindre intérêt

Amitié soeur
avatar
Barth
Va recevoir Jésus Christ

Masculin Messages : 48
Inscription : 08/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par Barth le Mer 13 Mai 2015 - 15:32

[quote="pedroso"]
@Barth a écrit:

...le forum est très bon mais ce sujet est déroutant car elle aboutit comme je l'ai dit à un écologisme spirituel. C'est à dire à force de sentimentalisme exacerbé on finit premièrement par accuser l'occident de consommer de la viande non pas trop de viande mais tout simplement de la viande sous prétexte que cela appauvrit encore plus les pays pauvres. Et deuxièmement par sacraliser la vie des animaux au même titre que la vie humaine alors qu'il y a plus de 200000 avortements par an seulement en France.

Gaspiller de la viande animale est immoral certes mais consommer normalement est en rien scandaleux. Ceux ( non pas ce) qui affament les pays pauvres ce sont les marchés financiers et leur lot de fond de pension qui s'enrichissent et exploitent les pays pauvres par l'intermédiaire de dictateurs ou de présidents corrompus. Ce sont les guerres civiles. Personnellement je n'ai rien à voir avec la faim dans le monde. C'est aux politiciens et aux instances compétentes de faire en sorte que les pays africains et autres puissent nourrir leur population. Bientôt les thèses de Malthus seront l'alpha et l'oméga des écologistes catholiques.

Ensuite comme l'a dit Emmanuel la vie humaine vaut pas plus que celle d'un animal. C'est un fait. C'est une révélation je dirai même. A partir de là il n'y a aucun relativisme possible. Ce que disent les saints je peux que m'incliner mais les utiliser à des fins relativistes je dis attention !

P+

J'suis plutot d'accord avec vous dans l'ensemble
avatar
Barth
Va recevoir Jésus Christ

Masculin Messages : 48
Inscription : 08/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par Gilles le Mer 13 Mai 2015 - 15:50



Pour le pape François, il y a une place au paradis pour les animaux de compagnie !

Chats, chiens et hamsters pourraient espérer rejoindre le paradis. Le pape François a expliqué jeudi, durant son allocution hebdomadaire sur la place Saint-Pierre au Vatican, que les chiens, «comme toutes les créatures de Dieu» avaient leur place au ciel.
                                                                                                                                                                                                                  Le chef de l'Eglise catholique a fait cette remarque afin de réconforter un jeune garçon qui pleurait la mort de son chien, selon le New York Times.

                                                                                                                                                                                                                                                   Perçu comme une évolution de la théologie :


                                                                                                                                                                                                           «Un jour, nous reverrons nos animaux dans l’éternité du Christ. Le paradis est ouvert à toutes les créatures de Dieu», a expliqué le souverain pontife.
                                                                                                                                                                                                                                           S’il est difficile de savoir si les propos visaient seulement à apaiser l'enfant, ceux-ci ont été accueillis par des d’associations de protection des animaux comme une évolution de la théologie catholique conservatrice, qui affirme que les animaux ne peuvent pas aller au ciel car ils n’ont pas d'âmes.
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 61
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par Gilles le Sam 16 Mai 2015 - 17:27



Chaque jour, un ami très spécial vient la rejoindre pour le petit déjeuner.. Vous n’en croirez pas vos yeux !

Après avoir été attaqué par des chasseurs, ce bébé cerf s’est retrouvé seul dans la forêt. Un jour, cette femme a croisé ce bébé cerf à quelques mètres de sa maison.

Depuis ce temps, ce cerf vient tous les matins pour prendre sa bouteille de lait, comme un vrai petit bébé! Il est donc étonnant de voir le lien entre les humains et les animaux sauvages !

Mais cette femme a un grand cœur et ce cerf est traité comme s’il était son propre enfant.

Après avoir pris son petit déjeuner, ce cerf retourne doucement dans la forêt vivre sa vie d’animal sauvage…

Aimeriez-vous prendre soin d’un animal comme celui-là ?

<iframe width="854" height="510" src="https://www.youtube.com/embed/2Pbp3UjCYRc" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>



Dernière édition par Gilles le Mar 9 Juin 2015 - 22:15, édité 1 fois
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 61
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par François_1 le Dim 17 Mai 2015 - 0:15

C'est une belle histoire.

Ma petite chatte a elle aussi développé beaucoup de comportements routiniers avec moi.

Passe une bonne journée Gilles,

François
avatar
François_1
Contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 513
Localisation : Québec, Canada
Inscription : 04/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par Gilles le Mar 9 Juin 2015 - 22:14

9 juin 2015


On peut désormais se faire enterrer avec ses animaux

En Allemagne, on peut désormais reposer en paix avec son chat, son chien ou tout animal de compagnie.

Selon la société de pompes funèbres qui a lancé l'initiative, il s'agit d'une première dans le pays.

Un autre cimetière, à Essen (ouest), proposera également à partir de mercredi la même possibilité.

Seules les urnes contenant des cendres peuvent être placées ensemble, a précisé l'entreprise de pompes funèbres, Société allemande des cimetières.

Mais la crémation des êtres humains et des animaux doit continuer de se faire séparément, comme le prévoit la loi allemande.

Un «caveau familial» peut contenir jusqu'à 12 urnes cinéraires, peu importe qu'il s'agisse de cendres humaines ou animales. En Allemagne, les urnes cinéraires ne sont généralement pas placées dans des niches, dans un columbarium, mais enterrées.


avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 61
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par Gilles le Lun 15 Juin 2015 - 22:28


comique
http://www.msn.com/fr-ca/actualites/monde/un-petit-gar%c3%a7on-%c3%a9crit-%c3%a0-son-chien-au-paradis-et-re%c3%a7oit-une-r%c3%a9ponse/ar-BBl8Btm
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 61
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par Alain-F le Lun 22 Juin 2015 - 10:18

Une Chinoise sauve cent chiens de la marmite:


http://www.lefigaro.fr/international/2015/06/21/01003-20150621ARTFIG00107-une-chinoise-sauve-cent-chiens-de-la-marmite.php

J'en profite pour remercier Gilles pour ses reportages sur les animaux, ils me font beaucoup de bien. MERCI Gilles

Alain

Alain-F
J'ai la foi

Masculin Messages : 6
Age : 66
Localisation : Belgique
Inscription : 03/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par Gilles le Lun 22 Juin 2015 - 13:31

comique 
Rencontre émouvante entre un enfant trisomique et un labrador . A voir !

<iframe width="854" height="510" src="https://www.youtube.com/embed/sbwqPSCHDGI" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 61
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par Gilles le Mar 23 Juin 2015 - 19:22


Maltraitance animale: le projet de loi 54 comprendra des peines de prison

comique 
http://www.journaldequebec.com/2015/06/21/quebec-domptera-les-delinquants
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 61
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par Gilles le Jeu 17 Sep 2015 - 23:26

Ce chien a fait une grosse bêtise et demande pardon... Trop chou!!!

<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="http://www.dailymotion.com/embed/video/x37475v" allowfullscreen></iframe>



avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 61
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par Gilles le Ven 18 Sep 2015 - 13:57

comique
Pour Tibelle 07 :


@Gilles a écrit:Ce chien a fait une grosse bêtise et demande pardon... Trop chou!!!

<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="http://www.dailymotion.com/embed/video/x37475v" allowfullscreen></iframe>



avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 61
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par Tibelle07 le Ven 18 Sep 2015 - 14:43

Ne vous en faites pas @Gilles. J'ai vu votre post. Vous me connaissez à force Very Happy
avatar
Tibelle07
En adoration

Féminin Messages : 2771
Age : 17
Localisation : France
Inscription : 05/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par Jean&Pierre le Ven 18 Sep 2015 - 15:38

A priori, il n’y a pas de paradis pour les animaux. Mais il y a un paradis pour les hommes justes, et si retrouver ses animaux fait partie de la justice, Dieu y pourvoira.Good!

https://chretienweb.wordpress.com/2015/05/08/les-animaux-vont-ils-au-paradis/

Gloire à toi Seigneu
avatar
Jean&Pierre
Contre la puce électronique

Masculin Messages : 138
Localisation : Bourgogne
Inscription : 09/08/2015

https://chretienweb.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 16 sur 17 Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum