Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Page 15 sur 16 Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par Gilles le Dim 3 Mai 2015 - 14:23



Traduction de ce message de notre bon Pape François :

"Un jour, nous reverrons nos animaux dans l'Éternité du Christ. Le Paradis est ouvert à toutes les créatures de Dieu."



avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par Tibelle07 le Dim 3 Mai 2015 - 14:29

Arh je voulais traduire 😤. Bon pas grave merci Gilles 😋. C'est le Bienheureux Paul VI qui a dit ces mots et qui ont été faussement attribué à François MAIS il paraît que ce dernier a la même opinion donc ça revient au même.
avatar
Tibelle07
En adoration

Féminin Messages : 2771
Age : 17
Localisation : France
Inscription : 05/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par Gilles le Dim 3 Mai 2015 - 15:05



"Le loup habitera avec l'agneau, Et la panthère se couchera avec le chevreau; Le veau, le lionceau, et le bétail qu'on engraisse, seront ensemble, Et un petit enfant les conduira."  (Esaie 6:9-11)    Gloire à toi Seigneu
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par vévette le Dim 3 Mai 2015 - 17:56

@Gilles a écrit:

"Le loup habitera avec l'agneau, Et la panthère se couchera avec le chevreau; Le veau, le lionceau, et le bétail qu'on engraisse, seront ensemble, Et un petit enfant les conduira."  (Esaie 6:9-11)    Gloire à toi Seigneu

oui, c'est toujours à ce verset que je pense Laughing
avatar
vévette
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1270
Localisation : Bretagne
Inscription : 13/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par Samaritain le Dim 3 Mai 2015 - 18:47

Bonjour,

à tous :
Je suis un peu étonné que vous ne voyez pas clairement les motivations des gens qui essaient de réduire la position animale. Alors que c'est pourtant clair :

Barth écrit ci-dessus en page 13, lisez bien les parties en gras :

"Dites moi, le poulet que j'ai bouffé hier, sera-t-il  au paradis avec moi, certains mangent aussi les chiens, les chats... ils seront donc au paradis  avec eux !?
(...)
Je pense qu'on n'a pas besoin d’être un théologien pour trouver ça absurde! (les animaux sont les frères des animaux pas des hommes) nous devons du respect à toute la création, parce qu'elle nous fait vivre. nul besoin de les considérer comme frères.
Je me demande si vous vous lisez vous même.
(...)
Ils ne sont pas nos frères, mais notre nouriture et des animaux de service."


==> Tout est dit.
Il est très clair que rien que ce paragraphe cynique est totalement opposé à l'amour du Christ, il n'y a là que de la froideur bien moderne, la même qui permet à certains, en allant plus loin et en adaptant cette froideur à l'homme, de déconsidérer égoistement la vie humaine en pratiquant des IVG, en divorçant, en abandonnant conjoints et enfants, et autres pratiques vingtième-siéclardes.
Tout cela est dit en effet, non pas pour parler du paradis, mais afin de se déculpabiliser de manger de la viande, afin d'oublier la souffrance extrême vécue dans l'élevage industriel moderne.
Ainsi, toute la création n'est pas notre frère et ne devrait mériter notre respect que parce que cette création nous sert de larbin, d'esclave et d'objet de torture et de mort à dévorer et à détruire.
Le comble du comble est d'oser écrire en plus : "Je me demande si vous vous lisez vous même."
En effet, je me demande si vous vous relisez un peu.  Shocked

Et je me demande aussi si vous lisez la Bible, qui dit bien ceci, tel que déjà exposé dans le topic http://lepeupledelapaix.forumactif.com/t23634-l-elevage-intensif-un-desastre-mondial-promotion-du-vegetarisme#299186 :


BIBLE :

Epitre aux romains 1.14 :
17 Car le royaume de Dieu, ce n'est pas le manger et le boire, mais la justice, la paix et la joie, par le Saint Esprit.
20 Pour un aliment, ne détruis pas l'oeuvre de Dieu. A la vérité toutes choses sont pures; mais il est mal à l'homme, quand il mange, de devenir une pierre d'achoppement.
21 Il est bien de ne pas manger de viande, de ne pas boire de vin, et de s'abstenir de ce qui peut être pour ton frère une occasion de chute, de scandale ou de faiblesse.


Chapeau

PS : "une occasion de chute" dit la Bible, est-ce clair ? on peut choisir des attitudes, interpréter ce qui n'est pas clair, discuter, etc, chacun est libre, mais vouloir faire oublier ce qui est écrit clairement dans les écritures, non, ça ne marchera pas, vous trouverez toujours quelqu'un pour vous citer les Ecritures, encore et encore.
avatar
Samaritain
Pour le roi

Masculin Messages : 625
Localisation : Paris
Inscription : 11/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par Samaritain le Dim 3 Mai 2015 - 21:23

A ce titre, j'aime beaucoup la dernière affiche de "30 millions d'amis" contre les abandons d'animaux, affiche géniale qui remet l'homme à sa place :

avatar
Samaritain
Pour le roi

Masculin Messages : 625
Localisation : Paris
Inscription : 11/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par pedroso le Lun 4 Mai 2015 - 20:50

@Gilles a écrit:
À : pedroso :

Veuillez cesser d'obstiner Tibelle au sujet des probabilités que nous retrouverons nos animaux de compagnie au Ciel, et lorsque le Christ Tout-Puissant établira le Règne de Son Père sur cette planète !

On dirait que vous cherchez à faire verrouiller ce fil de discussion que j'ai créé avec amour par votre négativisme.
  Annoyed and disappoi

Si ce fil de discussion vous tracasse tant, n'y venez tout simplement pas !

Ce n'est pas la première fois que je remarque votre désir de provocation, même sur d'autres fils de discussion.

À bon entendeur...  Salut ! salut




Vous êtes ridicule Gilles quand vous vous mettez à menacer les participants du forum. Au nom de quoi vous vous permettez de le faire d'ailleurs? Vous êtes qui ici pour me dire de passer mon chemin ?
Je ne provoque personne je contredis quand je le peux et c'est ce qu'il faut faire. La nuance Gilles ! La nuance !
Y aurait-il une nouvelle règle sur le forum ? il faut croire ce que le nombre dit ou sinon se taire !

Oui j'ai des doutes et je l'exprimerai tant que j'aurai un souffle de vie. Votre attitude sectaire est à mille lieu du catholicisme.
Vous devriez prendre exemple sur l'attitude chaleureuse de "tous artisans de paix" qui accepte la contradiction d'autant plus que je l'accepte totalement mais jusqu'à une limite. Donc vos grands airs de "grand frère à la petite fille", je les trouve largement déplacés.

Je vois une dérive de la foi catholique, en tout cas vers un humanisme bête et vers un écologisme fou qui criminalisera le fait même de bouffer de la viande. On en est pas loin !
Tout ce que j'espère c'est que le pape n'ira pas dans cette voie de perdition avec son encyclique mais ça c'est un autre débat.



P+




avatar
pedroso
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 815
Inscription : 17/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par pedroso le Lun 4 Mai 2015 - 21:02

@Samaritain a écrit:

BIBLE :

Epitre aux romains 1.14 :
17 Car le royaume de Dieu, ce n'est pas le manger et le boire, mais la justice, la paix et la joie, par le Saint Esprit.
20 Pour un aliment, ne détruis pas l'oeuvre de Dieu. A la vérité toutes choses sont pures; mais il est mal à l'homme, quand il mange, de devenir une pierre d'achoppement.
21 Il est bien de ne pas manger de viande, de ne pas boire de vin, et de s'abstenir de ce qui peut être pour ton frère une occasion de chute, de scandale ou de faiblesse.


Chapeau

PS : "une occasion de chute" dit la Bible, est-ce clair ? on peut choisir des attitudes, interpréter ce qui n'est pas clair, discuter, etc, chacun est libre, mais vouloir faire oublier ce qui est écrit clairement dans les écritures, non, ça ne marchera pas, vous trouverez toujours quelqu'un pour vous citer les Ecritures, encore et encore.

Ben justement voilà ce qui dit aussi les Saintes Ecritures :

Rm14.2 La foi de l'un lui permet de manger de tout, tandis que l'autre, par faiblesse, ne mange que des légumes.

Rm14.3 Que celui qui mange ne méprise pas celui qui ne mange pas et que celui qui ne mange pas ne juge pas celui qui mange, car Dieu l'a accueilli.

Rm14.4 Qui es-tu pour juger un serviteur qui ne t'appartient pas?...


P+
avatar
pedroso
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 815
Inscription : 17/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par Scala-Coeli le Lun 4 Mai 2015 - 21:15

@Tibelle07
tu ne peux pas forcer quelqu'un à être de ton avis, même à grand renfort de références théologiques. Ceux qui ne sont pas de ton avis ont droit d'avoir le leur, dans des questions théologiques comme cela, ce n'est pas si simple et chacun a sa part de réflexion. On ne peut pas dire qui a tort, qui a raison dans ce cas précis car personne n'est allé au Paradis ni n'en est revenu pour nous dire "voilà, un tel ou un tel est au Ciel et les animaux domestiques et sauvages aussi".
avatar
Scala-Coeli
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 1084
Localisation : Lutèce
Inscription : 04/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par pedroso le Lun 4 Mai 2015 - 21:17

@tous artisans de paix a écrit:

Voici encore ce que dit le CEC:


L'espérance des cieux nouveaux et de la terre nouvelle


1042 A la fin des temps, le Royaume de Dieu arrivera à sa plénitude. Après le jugement universel, les justes régneront pour toujours avec le Christ, glorifiés en corps et en âme, et l’univers lui-même sera renouvelé :

Alors l’Église sera " consommée dans la gloire céleste, lorsque, avec le genre humain, tout l’univers lui-même, intimement uni avec l’homme et atteignant par lui sa destinée, trouvera dans le Christ sa définitive perfection " (LG 48).

1043 Cette rénovation mystérieuse, qui transformera l’humanité et le monde, la Sainte Écriture l’appelle " les cieux nouveaux et la terre nouvelle " (2 P 3,13 ; cf. Ap 21,1). Ce sera la réalisation définitive du dessein de Dieu de " ramener toutes choses sous un seul Chef, le Christ, les êtres célestes comme les terrestres " (Ep 1,10).

1044 Dans cet " univers nouveau " (Ap 21,5), la Jérusalem céleste, Dieu aura sa demeure parmi les hommes. " Il essuiera toute larme de leurs yeux ; de mort, il n’y en aura plus ; de pleur, de cri et de peine, il n’y en aura plus, car l’ancien monde s’en est allé " (Ap 21,4 ; cf. 21, 27).

1045 Pour l’homme, cette consommation sera la réalisation ultime de l’unité du genre humain, voulue par Dieu dès la création et dont l’Église pérégrinante était " comme le sacrement " (LG 1). Ceux qui seront unis au Christ formeront la communauté des rachetés, la Cité Sainte de Dieu (Ap 21,2), " l’Épouse de l’Agneau " (Ap 21,9). Celle-ci ne sera plus blessée par le péché, les souillures (cf. Ap 21,27), l’amour propre, qui détruisent ou blessent la communauté terrestre des hommes. La vision béatifique, dans laquelle Dieu s’ouvrira de façon inépuisable aux élus, sera la source intarissable de bonheur, de paix et de communion mutuelle.

1046 Quant au cosmos, la Révélation affirme la profonde communauté de destin du monde matériel et de l’homme :

Car la création en attente aspire à la révélation des fils de Dieu (...) avec l’espérance d’être elle aussi libérée de la servitude de la corruption. (...) Nous le savons en effet, toute la création jusqu’à ce jour gémit en travail d’enfantement. Et non pas elle seule ; nous-mêmes qui possédons les prémices de l’Esprit, nous gémissons nous aussi intérieurement dans l’attente de la rédemption de notre corps
(Rm 8,19-23).

1047 L’univers visible est donc destiné, lui aussi, à être transformé, " afin que le monde lui-même, restauré dans son premier état, soit, sans plus aucun obstacle, au service des justes ", participant à leur glorification en Jésus-Christ ressuscité (S. Irénée, hær. 5, 32, 1).

1048 " Nous ignorons le temps de l’achèvement de la terre et de l’humanité, nous ne connaissons pas le mode de transformation du cosmos. Elle passe, certes, la figure de ce monde déformée par le péché ; mais nous l’avons appris, Dieu nous prépare une nouvelle demeure et une nouvelle terre où régnera la justice et dont la béatitude comblera et dépassera tous les désirs de paix qui montent au cœur de l’homme " (GS 39, § 1).

1049 " Mais l’attente de la terre nouvelle, loin d’affaiblir en nous le souci de cultiver cette terre, doit plutôt le réveiller : le corps de la nouvelle famille humaine y grandit, qui offre déjà quelque ébauche du siècle à venir. C’est pourquoi, s’il faut soigneusement distinguer le progrès terrestre de la croissance du règne du Christ, ce progrès a cependant beaucoup d’importance pour le royaume de Dieu, dans la mesure où il peut contribuer à une meilleure organisation de la société humaine " (GS 39, § 2).

1050 " Car tous les fruits excellents de notre nature et de notre industrie, que nous aurons propagés sur terre selon le commandement du Seigneur et dans son Esprit, nous les retrouverons plus tard, mais purifiés de toute souillure, illuminés, transfigurés, lorsque le Christ remettra à son Père le royaume éternel et universel " (GS 39, § 3 ; cf. LG 2). Dieu sera alors " tout en tous " (1 Co 15, 28), dans la vie éternelle :

La vie subsistante et vraie, c’est le Père qui, par le Fils et en l’Esprit Saint, déverse sur tous sans exception les dons célestes. Grâce à sa miséricorde, nous aussi, hommes, nous avons reçu la promesse indéfectible de la vie éternelle (S. Cyrille de Jérusalem, catech. ill. 18, 29 : PG 33, 1049).



Par ailleurs, Saint Irénée, un Père de l'Eglise, dans son traité contre les hérésies, au tome 3, nous parle de la résurrection des justes.


Je précise tout de même que St Irénée était peut-être l'un de ceux qui croyaient au millénarisme, c'est à dire qu'il pensait que le Christ devait régner mille ans sur la terre avec les ressuscités avant que ne survienne le jugement dernier.


D'autres pères de l'Eglise se sont opposés à cette vision millénariste et celle-ci est aujourd'hui condamnée par l'Eglise, il me semble.


Il n'en reste pas moins que le résurrection de la chair aura lieu et que des cieux nouveaux et une terre nouvelle seront crées.


Et ce que nous dit ici St Irénée peut très bien s'appliquer à cette résurrection de la chair, qui aura lieu non pas 1000 ans avant le jugement dernier, mais à l'occasion du jugement.


Voici ce qu'il dit, nous rapportant apparemment une tradition orale:


C'est ce que les presbytres qui ont vu Jean, le disciple du Seigneur,  se souviennent avoir entendu de lui,  lorsqu'il évoquait l'enseignement du Seigneur relatif à ces temps-là. Voici donc ces paroles du Seigneur : « Il viendra des jours où des vignes croîtront, qui auront chacune dix mille ceps, et sur chaque cep dix mille branches, et sur chaque branche dix mille bourgeons, et sur chaque bourgeon dix mille grappes, et sur chaque grappe dix mille grains, et chaque grain pressé donnera vingt-cinq cuves de vin. Et lorsque l'un des saints cueillera une grappe, une autre grappe lui criera : Je suis meilleure, cueille-moi et, par moi, bénis le Seigneur ! De même le grain de blé produira dix mille épis, chaque épi aura dix mille grains et chaque grain donnera cinq tonnes de belle farine ; et il en sera de même, toute proportion gardée, pour les autres fruits, pour les semences et pour l'herbe. Et tous les animaux, usant de cette nourriture qu'ils recevront de la terre, vivront en paix et en harmonie les uns avec les autres et seront pleinement soumis aux hommes. » Voilà ce que Papias, auditeur de Jean, familier de Polycarpe, homme vénérable, atteste par écrit dans le quatrième de ses livres — car il existe cinq livres composés par lui —. Il ajoute : « Tout cela est croyable pour ceux qui ont la foi. Car, poursuit-il, comme Judas le traître demeurait incrédule et demandait : Comment Dieu pourra-t-il créer de tels fruits ? — le Seigneur lui répondit : Ceux-là le verront, qui vivront jusqu'alors. »

Tels sont donc les temps que prophétisait Isaïe, lorsqu'il disait : « Le loup paîtra avec l'agneau, le léopard reposera avec le chevreau ; le veau, le taureau et le lion paîtront ensemble, et un petit enfant les conduira. Le bœuf et l'ours paîtront ensemble, et leurs petits seront ensemble ; le lion comme le bœuf mangera de la paille. L'enfant en bas âge mettra sa main dans le trou de la vipère et dans le gîte des petits de la vipère, et ils ne feront pas de mal et ils ne pourront plus faire périr personne sur ma montagne sainte. » Reprenant les mêmes traits, il dit encore ailleurs : « Alors loups et agneaux paîtront ensemble ; le lion, comme le bœuf, mangera de la paille, et le serpent mangera de la terre en guise de pain, et ils ne feront ni mal ni dommage sur ma montagne sainte, dit le Seigneur. » Certains, je ne l'ignore pas, tentent d'appliquer ces textes de façon métaphorique à ces hommes sauvages qui, issus de diverses nations et ayant eu toute espèce de comportements, ont embrassé la foi et, depuis qu'ils ont cru, vivent en bonne entente avec les justes. Mais, même si cela a lieu dès à présent pour des hommes issus de toutes sortes de nations et venus à une même disposition de foi, cela n'en aura pas moins lieu pour ces animaux lors de la résurrection des justes, ainsi que nous l'avons dit ; car Dieu est riche en toutes choses, et il faut que, lorsque le monde aura été rétabli dans son état premier, toutes les bêtes sauvages obéissent à l'homme et lui soient soumises et qu'elles reviennent à la première nourriture donnée par Dieu, à la manière dont elles étaient soumises à Adam avant sa désobéissance et dont elles mangeaient les fruits de la terre. Ce n'est d'ailleurs pas le moment de prouver que le lion se nourrira de paille; mais ce trait indique bien la grandeur et l'opulence des fruits : car, si une bête telle que le lion doit se nourrir de paille, quel ne sera pas le blé dont la simple paille suffira à nourrir des lions !


Il faut toutefois rester prudent!


L'eschatologie, c'est toujours très compliqué. Ce sont des sujets qui nous dépassent tellement!


Et puis il faut distinguer entre ce qui est symbolique, ce qui est parabolique, ce qui est à prendre au sens propre, etc...


Toujours est-il qu'il n'est pas incohérent de penser qu'il y aura des animaux lors de la rénovation du monde. Désolé


Il s'agira alors d'animaux "transformés" pour ressembler à ce à quoi ils ressemblaient avant la chute (le péché originel a défiguré le monde entier et toute la création).


Reste à savoir si, oui ou non, nous retrouverons, parmi ces animaux présents au moment de la rénovation du monde, ceux que nous avons connus au cours de nos vies.


Et si nous devons effectivement retrouver nos animaux, reste à savoir si nous les retrouverons dès après la mort (càd au paradis) ou seulement après le jugement dernier, au moment de la rénovation du monde (des cieux nouveaux, une terre nouvelle). scratch


J'aime à croire que nous les retrouverons dès après la mort, au paradis. Very Happy


Il y a aussi ce que disait @al3:


@al3 a écrit:Un ami très pieux qui a lu plusieurs ouvrages sur la vie de Saint Padre Pio se souvient apparemment d'un passage où Padre Pio aurait parlé du fait qu'on retrouve nos animaux au Ciel.
Plusieurs témoignages évoquent de la vie au Paradis, de la vie animale, végétale.
Il n'est pas question d'affirmer que les animaux ont la même âme que nous car ce n'est pas le cas.
Mais rappelons-nous que la Vie est sacrée et que Dieu nous a confié la Création pour qu'on en prenne soin avec amour.
C'est un don d'amour de Dieu qu'il ne faut pas mépriser.


Mais j'admets que chacun est libre d'avoir son opinion sur la question. Il n'y a pas de souci. thumright


Inversement, @Barth et @Pedroso doivent admettre que ceux qui le veulent sont parfaitement libres de croire qu'ils retrouveront un jour les animaux auxquels ils se sont attachés (même si, bien sûr, un animal ne doit pas être considéré comme étant égal à un Homme).

Moi, cela ne me paraît pas incohérent du tout, en tout cas. Very Happy

Voilà. En espérant n'avoir pas trop raconté de bêtises. L'eschatologie, le millénarisme, tout ça, c'est... pas vraiment ma tasse de thé! Razz

Pitié, qu'on me corrige - gentiment! - si j'ai dit des bêtises! Je ne vous en voudrai pas. Soleil

Amitiés Coucou


Vous êtes encore une fois formidable !!

Il y a c'est vrai plusieurs niveau de lecture des textes bibliques qui m'incitent à la prudence après c'est vrai aussi cgacun fait ce qu'il veut sur ce sujet. Ce qui m'intéresse c'est le salut de l'Homme après les animaux hormis le respect que je leur doit je n'irai pour l'instant pas plus loin.

EN tout cas "tous artisans de paix" vous êtes un vrai rayon de soleil sur ce forum. Merci


P+
avatar
pedroso
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 815
Inscription : 17/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par Tibelle07 le Lun 4 Mai 2015 - 21:46

@Scala-Coeli a écrit:@Tibelle07
tu ne peux pas forcer quelqu'un à être de ton avis, même à grand renfort de références théologiques. Ceux qui ne sont pas de ton avis ont droit d'avoir le leur, dans des questions théologiques comme cela, ce n'est pas si simple et chacun a sa part de réflexion. On ne peut pas dire qui a tort, qui a raison dans ce cas précis car personne n'est allé au Paradis ni n'en est revenu pour nous dire "voilà, un tel ou un tel est au Ciel et les animaux domestiques et sauvages aussi".

Déjà il y a pas que moi qui partage cet avis , cela fait une journée que je suis pas venu sur ce sujet. Et vous oubliez les saints , mystiques ou même des gens qui ont été au Ciel et qui ont vu des animaux voir pour certains leur animaux décédés. La Bible démontre ainsi que les saints que les animaux vont au Ciel. Après si pedroso ne veut pas l'admettre c'est son avis , moi ce que j'adhère pas c'est le pourquoi de voir la vérité en face en prétextant que les animaux n'ont pas ci et n'ont pas ça. Après ce que dit @Gilles est vrai : il y a des membres qui ne postent plus sur ce forum pour des raisons quelqconques mais avec qui je communique par MP de temps en temps et ce plaignent de la mauvaise foi de pedroso et de perturber ceux qui viennent lire ce fil plein d'amour. Bon moi ça va , des MP j'en reçois sans que ça me dérange mais ce qui m'inquiète c'est les gens qui ont perdu leur animaux et qui lisent ça et qui du coût se sentent blesser et leur bêtes attaquer.

La Bible démontre que les animaux seront avec nous dans notre joie future mais il y en aura toujours qui diront non quand même et c'est normal au final. Citez moi un truc ou le monde entier est d'accord. Il y a rien. Après ce que je demande , c'est que pedroso si il veut pas admettre les versets cité encore et encore plus haut , pour ne pas blesser les gens , n'intervient plus sur le sujet car je connais une personne qui est mal en ce moment et même derrière un écran j'arrive à le ressentir (selon des tests il se pourrait que j'ai un don empathique).


Dernière édition par Tibelle07 le Lun 4 Mai 2015 - 21:52, édité 1 fois
avatar
Tibelle07
En adoration

Féminin Messages : 2771
Age : 17
Localisation : France
Inscription : 05/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par Tibelle07 le Lun 4 Mai 2015 - 21:49

Je mets ici dux célèbres poèmes sur les animaux au Ciel :

Au pays du Bon Dieu que nous serons heureux !
Au soleil du Bon Dieu, qu’il fera bon dormir
Quand on retrouvera ceux qu’on a vu partir !
Oh ! douces retrouvailles ! C’est toi ? C’est bien eux ?
Vous, mon père et ma mère ? Et c’est toi, oh mon frère ?
Et vous, les grands parents qui sont tous rajeunis ?
Oui, toute la famille est enfin réunie…
Les oncles et les tantes et tout le cousinage
Les voisins, les voisines et tout le voisinage
Ah ! vous êtes tous jeunes et vous n’avez plus d’âge !
Je vous retrouve aussi les amis de toujours !
Ceux des jours de joie et ceux des mauvais jours !
… Et puis, qui vient vers moi, les gestes éperdus ?
Ce sont mes animaux que je croyais perdus.
Voilà, voilà mes chats, mes compagnons solitaires,
(Miaou ! miaou ! miaou !) Voulez-vous bien vous taire !
Et puis, voilà mes chiens qui battent de la queue,
Mes pigeons et mes chiens , tous à la queue leu leu !
Devant tout ce monde, je perds un peu la tête
Aujourd’hui, c’est la fête !
Que nous serons heureux, au pays du Bon Dieu


Tout l’Amour de Dieu

Un jour Dieu nous dit en riant :
« Pourquoi retournez-vous sur terre ? »
Nous lui avons répondu en priant :
« Seigneur ! tu connais ce mystère ? »…

Nous allons chercher nos amis
Que nous avons laissés sur terre.
Avec nous, Tu les avais mis
Car Tu as dit qu’ils sont nos frères ».

« Ils sont nos frères, chaque jour,
Mais connaissent trop la souffrance
O Seigneur, bénis-les toujours,
Fais-leur connaître ta Présence ».

« Veux-tu les mettre dans ton jardin ?
Quand Tu es là, plus de souffrance !
Conduis-nous tous sur ton chemin,
Tu es notre seule Espérance !

Dieu souriant, étant d’accord
Fit entrer la création entière.
Certains furent pris de remords
Les ayant torturés sur terre.


avatar
Tibelle07
En adoration

Féminin Messages : 2771
Age : 17
Localisation : France
Inscription : 05/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par Invité le Lun 4 Mai 2015 - 21:51

Tu sais Tibelle, on ne peut pas forcer les gens à rentrer dans nos avis, même avec la Bible Smile

Regarde le Christ lui-même à prouver milles fois par des guérisons miraculeuses, en ressuscitant les morts, etc qu'il était bien le Fils de Dieu.. mais certains cherché encore la "petite bête" et ne le croyé pas.
c'est une question d'ouverture de coeur, et on ne peut pas être dans le coeur des gens

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par Scala-Coeli le Lun 4 Mai 2015 - 22:00

@Tibelle07
je comprends qu'il n'est pas évident pour toi de rester de marbre, si quelqu'un n'a pas le même avis que toi sur un sujet qui te tient particulièrement à cœur. Comme de nombreuses personnes ont dit, il y a eu des avis contradictoires à ce sujet. Ce qui est intéressant, c'est de connaître tous les points de vue et pas uniquement celui auquel nous adhérons. Cela ne nous fait pas obligatoirement changer d'opinion, mais ça nous permet de comprendre comment d'autres peuvent raisonner sur cette question, surtout quand la réponse ne va pas de soi. Smile
avatar
Scala-Coeli
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 1084
Localisation : Lutèce
Inscription : 04/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par Tibelle07 le Lun 4 Mai 2015 - 22:13

Il n'y a pas qu'à moi qu'il faut dire ça @Eucharistie. J'ai l'habitude de ce genre de chose , après tout je suis catéchiste à seulement 15ans et puis je peux avoir accès aux formations théologiques et être diplômé rien qu'à cause de ça. Je poste encore pour prouver que la Bible dit que l'homme et l'animal ont le même souffle et que l'homme n'est pas supérieur à l'animal :

Qoh 3,19 : Car le sort des fils d’Adam, c’est le sort de la bête, c’est un sort identique : telle la mort de celle-ci, telle la mort de ceux-là, ils ont un souffle identique : la supériorité de l’homme sur la bête est nulle , car tout est vanité.

Et aussi une réflexion toute bebete au final :

Lors du Déluge , pourquoi Dieu a sauvé les animaux au même titre que l'homme alors qu'il aurait pu en recréer de nouveaux ? Tout simplement parce que Dieu aime autant l'un que l'autre "Seigneur tu sauves l'homme et les bêtes" (Psaume 36) et donc si Dieu à laisser à l'homme les mêmes animaux au lieu d'en créer de nouveaux alors pourquoi dans le Royaume de Dieu ou toute la création sera libéré de ses souffrances afin de participer à la gloire des enfants de Dieu (Lettre de Saint Paul Apôtre aux Romains) , Dieu ne nous permettra pas de revoir nos animaux d'ici-bàs ? Si vous étiez Dieu et que vos enfants vous demanderez "Seigneur puis-je revoir mon petit chien ?" , vous lui répondriez avec Amour "oui car j'aime tout ce que j'ai fait et que tu es mon enfant et que je t'aime". Alors ne croyez-vous pas que le vrai Dieu n'en ferai pas autant ? L'homme n'est pas égal à l'animal mais il n'est pas supérieur à ces derniers et les deux êtres sont animés du même souffle immatériel et divin.

Si vous voulez je peux mettre l'homélie des franciscains de Bordeaux ou alors d'un prêtre spécialiste en la matière ?
avatar
Tibelle07
En adoration

Féminin Messages : 2771
Age : 17
Localisation : France
Inscription : 05/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par Scala-Coeli le Lun 4 Mai 2015 - 22:20

Lorsque tu dis @Tibelle07 que "L'homme n'est pas égal à l'animal mais il n'est pas supérieur à ces derniers", je me demande comment nous pourrions interpréter ce passage de Saint Luc 12, 1-7 :

Comme la foule s’était rassemblée par dizaines de milliers, au point qu’on s’écrasait, Jésus se mit à dire, en s’adressant d’abord à ses disciples : « Méfiez-vous bien à cause du levain des pharisiens, c’est-à-dire de leur hypocrisie. Tout ce qui est voilé sera dévoilé, tout ce qui est caché sera connu. Aussi tout ce que vous aurez dit dans l’ombre sera entendu au grand jour, ce que vous aurez dit à l’oreille dans le fond de la maison sera proclamé sur les toits. Je vous le dis, à vous mes amis : ne craignez pas ceux qui tuent le corps, et après cela ne peuvent rien faire de plus. Je vais vous montrer qui vous devez craindre : craignez celui qui, après avoir tué, a le pouvoir d’envoyer dans la géhenne. Oui, je vous le dis : c’est celui-là que vous devez craindre. Est-ce qu’on ne vend pas cinq moineaux pour deux sous ? et pas un seul n’est indifférent aux yeux de Dieu. Quant à vous, même vos cheveux sont tous comptés. Soyez sans crainte : vous valez plus que tous les moineaux du monde. »
avatar
Scala-Coeli
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 1084
Localisation : Lutèce
Inscription : 04/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par Tibelle07 le Lun 4 Mai 2015 - 22:33

Il est ici question de la foi. Dieu dit que chaque animal n'est pas oublié devant Dieu. Le fait que Jésus dise que on vaux plus que les moineaux c'est pour dire que si Dieu prend en compte chaque animal alors avec nous c'est encore mieux. Il n'oublie aucun animal alors il n'oublie aucun homme alors il n'oublie aucun enfant. Jésus nous montre que Dieu est avec nous et que nous devons avoir la foi.

PS: Oui l'homme n'est pas supérieur à l'animal et ont le même souffle c'est dit dans Ecclesiate. Tout est vanité.


Dernière édition par Tibelle07 le Lun 4 Mai 2015 - 22:35, édité 1 fois
avatar
Tibelle07
En adoration

Féminin Messages : 2771
Age : 17
Localisation : France
Inscription : 05/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par Emmanuel le Lun 4 Mai 2015 - 22:34

C'est l'enseignement bimillénaire de l'Église catholique que les hommes valent plus que les animaux. Le passage biblique cité ci-dessus par scala-coeli, mais bien d'autres passages encore, l'expliquent, ainsi que le magistère universel de l'Église.

Tu peux aimer les animaux, Tibelle, mais il faudra te résigner. Nous sommes sur un forum catholique.

Les animaux ne sont pas les égaux de l'Homme, mais cela ne veut pas dire que nous ne devons pas prendre soin d'eux et les aimer pour autant.

Fraternellement,

Emmanuel
avatar
Emmanuel
Citoyen d'honneur

Masculin Messages : 10326
Inscription : 14/04/2010

http://imitationjesuschrist.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par Emmanuel le Lun 4 Mai 2015 - 22:37

Jésus: Vous valez plus que tous les moineaux du monde.

Il n'y a rien d'autre à ajouter, Tibelle. Là, ce n'est pas une question d'opinion personnelle, comme de savoir si on retrouvera nos animaux de compagnie au Ciel ou non, mais d'enseignement catholique.

Et dans le premier cas, on pouvait avoir une opinion personnelle différente, et ce n'était pas grave.

Ici, non.

L'Église enseigne une chose bien claire, et si tu la rejettes, tu n'es pas dans la vérité.

Et sur ce forum, nous défendons la vérité de l'Église.

Fraternellement,

Emmanuel
avatar
Emmanuel
Citoyen d'honneur

Masculin Messages : 10326
Inscription : 14/04/2010

http://imitationjesuschrist.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par Tibelle07 le Lun 4 Mai 2015 - 22:37

Oui justement l'Eglise enseigne aussi que même si les hommes valent plus que les animaux , ça veut pas dire que les animaux ne valent rien au yeux de Dieu et ça aussi c'est biblique. Saint Jean Paul II disait même que "les animaux sont aussi proches de Dieu que des hommes". Le passage de Saint Luc enseigne que les hommes valent plus que les animaux mais aussi que aucun animal n'est oublié devant Dieu. L'homme n'est pas supérieur aux animaux mais il n'est pas son égal non plus.
avatar
Tibelle07
En adoration

Féminin Messages : 2771
Age : 17
Localisation : France
Inscription : 05/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par Samaritain le Lun 4 Mai 2015 - 22:42

Bonsoir,

Pedroso,

Vous me donnez le verset suivant (je ne parle pas des 2 autres, hors-sujets, puisqu'il ne s'agit pas de juger autrui ici, mais de discerner les explications et conseils des Ecritures) :
Rm14.2 La foi de l'un lui permet de manger de tout, tandis que l'autre, par faiblesse, ne mange que des légumes.

Réponse en 2 points :

1)
Je suis d'accord avec cela, d'ailleurs voyez ma signature de toujours qui dit que "Tout est pur pour ceux qui sont purs ; mais rien n'est pur pour ceux qui sont souillés et incrédules, leur intelligence et leur conscience sont souillées. (Tite 1:15)",
et on pourrait aussi confirmer cela par l'autre passage suivant :
Rm14.14 Je le sais, j'en suis convaincu par le Seigneur Jésus: rien n'est impur en soi. Mais une chose est impure pour celui qui la considère comme telle.

Or, qui se considère comme suffisamment pur ici, avec une foi parfaite, telle que la luxure, la consommation de viande, l'ivresse alcoolique, le vol, la débauche, etc etc, ne lui soient pas opposables ?
QUI entre dans ce cas de figure ?
Il ne suffit pas de dire : "je ne crois pas au sens de propriété, donc je peux voler la voiture de mon voisin, et ce n'est pas un mal pour moi."
Car ce n'est pas la tête qui peut affirmer une telle chose, mais l'ouverture totale du coeur et de l'âme, en pratique, il faut concrètement avoir nettoyé tous ses conditionnements au préalable, et être capable de tout donner à autrui, jusqu'à ses chaussettes et son compte en banque, avant de pouvoir voler autrui, sans que cela ne soit un vol ni un péché.
Soyons lucides, "avoir une Foi parfaite", ou "être Pur", est-ce bien de nous dont il s'agit, vous ou moi ?
A chacun de répondre pour lui-même.

Ici, ce n'est pas la Foi parfaite qui m'a semblé justifier la consommation de viande, mais la gourmandise, et le mépris un peu cynique des autres êtres vivants, puisqu'il a été écrit, je cite en gros : "et si je bouffe (sic !) mon poulet, il ira au paradis ? Les animaux sont là pour nous servir et pour être consommé. on leur doit le respect dans la mesure où ils nous servent, etc"

Ce cynisme ne me parait pas être le miroir d'une Foi parfaite, ni celui d'une pureté profonde, bien au contraire, mais chacun fait comme il veut, nous ne sommes pas là pour juger autrui, cependant, à la lecture de ce genre de phrases, il ne faut pas compter sur nous pour accepter d'y voir le signe d'une foi ou d'une pureté parfaite.

Et ceci est corroboré, entre autres, par la chronologie des versets que vous rapportez, lisez plutôt :

Rm14.2 La foi de l'un lui permet de manger de tout, tandis que l'autre, par faiblesse, ne mange que des légumes.
Rm14.14 Je le sais, j'en suis convaincu par le Seigneur Jésus: rien n'est impur en soi. Mais une chose est impure pour celui qui la considère comme telle.
Rm14.15 Si, en prenant telle nourriture, tu attristes ton frère, tu ne marches plus selon l'amour. Garde-toi, pour une question de nourriture, de faire périr celui pour lequel Christ est mort.
Rm14.20 Pour une question de nourriture, ne détruis pas l'œuvre de Dieu. Tout est pur, certes, mais il est mal de manger quelque chose lorsqu'on est ainsi cause de chute.
Rm14.21 Ce qui est bien, c'est de ne pas manger de viande, de ne pas boire de vin, rien qui puisse faire tomber ton frère.
Rm14.23 Mais celui qui mange, alors qu'il a des doutes, est condamné, parce que son comportement ne procède pas d'une conviction de foi. Or, tout ce qui ne procède pas d'une conviction de foi est péché.
Rm15.1 Mais c'est un devoir pour nous, les forts, de porter l'infirmité des faibles et de ne pas rechercher ce qui nous plaît.



2) Ensuite, j'avais mis un lien, dans ma réponse, que je remets donc : http://lepeupledelapaix.forumactif.com/t23634-l-elevage-intensif-un-desastre-mondial-promotion-du-vegetarisme#299186 :

où il est expliqué qu'un rapport de l'OMS (organisation mondiale de la santé) donne en conclusion que : "plus le nord du monde mange de viande, plus le sud crève de faim", pour des raisons de mobilisation des terres cultivables (le plus riche a gain de cause), et pour des raisons de coût, la forte consommation de viande mettant la viande hors de portée des miséreux.
Ainsi, c'est scientifique, la consommation de viande participe de faire mourir les miséreux du sud dans une grande mesure, ce qui entre totalement en contradiction avec les versets Bibliques suivants :

Rm14.15 Si, en prenant telle nourriture, tu attristes ton frère, tu ne marches plus selon l'amour. Garde-toi, pour une question de nourriture, de faire périr celui pour lequel Christ est mort.
Rm15.1 Mais c'est un devoir pour nous, les forts, de porter l'infirmité des faibles et de ne pas rechercher ce qui nous plaît.



Libre à chacun de négliger tout cela, de le relativiser, nous sommes libres, en effet, je suis d'accord.

Chapeau


Dernière édition par Samaritain le Lun 4 Mai 2015 - 23:03, édité 2 fois
avatar
Samaritain
Pour le roi

Masculin Messages : 625
Localisation : Paris
Inscription : 11/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par Emmanuel le Lun 4 Mai 2015 - 22:45

Tibelle a écrit:L'homme n'est pas supérieur aux animaux mais il n'est pas son égal non plus.
L'homme est supérieur aux animaux car il possède une âme immortelle. Elle a une valeur tellement grande et infinie, que Jésus est venu sur Terre pour sauver tous les hommes et les évangéliser.

Tu le dis toi-même, les animaux et les hommes ne sont pas égaux. S'ils ne sont pas égaux, l'un des deux est supérieur.

Cela ne veut pas dire que Dieu n'aime pas les animaux, puisqu'il les a créés.

Fraternellement,

Emmanuel
avatar
Emmanuel
Citoyen d'honneur

Masculin Messages : 10326
Inscription : 14/04/2010

http://imitationjesuschrist.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par Tibelle07 le Lun 4 Mai 2015 - 22:49

Alors pourquoi l'Ecclesiate dit que "la supériorité de l'homme sur l'animal est nulle" ? Et que Saint Albert le Grand accorde l'immortalité aux animaux ainsi que Paul VI et d'autre papes et saints ? Enfin immortel ou pas comme le disait l'un des plus grand théologiens "si l'animal n'est pas immortel en soi-même , il l'est en son maître". Vous connaissez Jean Bastaire au fait. Vous devriez lire ses ouvrages très apprécié de l'Eglise 😉
avatar
Tibelle07
En adoration

Féminin Messages : 2771
Age : 17
Localisation : France
Inscription : 05/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par Emmanuel le Lun 4 Mai 2015 - 22:54

Si je ne me trompe pas, dans le contexte de l'Ecclésiaste, le passage vise à rappeler à l'homme que lui aussi meurt, et ainsi de ne point s'enfler d'orgueil.

Mais tu prends certains passages de la Bible au premier degré, Tibelle.

L'âme immortelle est ce qu'il y a en toi, en chacun de nous, qui nous donne une parenté avec Dieu au niveau de l'esprit.

C'est grand, immense.

Et c'est le rôle de l'Église, d'apporter le salut aux esprits.

Si des saints à travers l'histoire ont montré beaucoup d'affection envers les animaux, aucun n'a nié l'enseignement de l'Église catholique et de la Bible.

Apprends à le connaître et à le comprendre, Tibelle.

Ici, vraiment, c'est toi qui t'égares.
avatar
Emmanuel
Citoyen d'honneur

Masculin Messages : 10326
Inscription : 14/04/2010

http://imitationjesuschrist.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par Tibelle07 le Lun 4 Mai 2015 - 23:01

J'ai dit seulement Saint Albert le Grand , les autres saints comme Saint Padre Pio ou Saint François d'Assise disent que les animaux vont au Ciel mais ils ont pas dit que leur âme était immortelle. C'est deux choses différentes.
avatar
Tibelle07
En adoration

Féminin Messages : 2771
Age : 17
Localisation : France
Inscription : 05/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par Emmanuel le Lun 4 Mai 2015 - 23:33

@Samaritain et @Pedroso

Si je ne fais pas erreur, les citations des Épitres de Saint Paul sur ce qu'il faut manger ou ne pas manger, ce qui est pur ou impur, faisaient référence non pas au végétarisme, mais au fait qu'à l'époque, les chrétiens d'origine juive se mêlaient de plus en plus aux païens convertis au Christ, ce qui entraînait pour eux de nouvelles questions.

En effet, la loi juive avait toujours considéré comme "impures" certaines viandes, comme le porc, etc.

Voici seulement, parmi ceux qui ruminent ou qui ont le sabot fourchu, les espèces que vous ne pourrez manger. Vous tiendrez pour impur le chameau parce que, bien que ruminant, il n’a pas le sabot fourchu; vous tiendrez pour impur le daman parce que, bien que ruminant, il n’a pas le sabot fourchu; vous tiendrez pour impur le lièvre parce que, bien que ruminant, il n’a pas le sabot fourchu; vous tiendrez pour impur le porc parce que, tout en ayant le sabot fourchu, fendu en deux ongles, il ne rumine pas. Vous ne mangerez pas de leur chair ni ne toucherez à leur cadavre, vous les tiendrez pour impurs.

Parmi tout ce qui vit dans l’eau, vous pourrez manger ceci. Tout ce qui a nageoires et écailles et vit dans l’eau, mers ou fleuves, vous en pourrez manger. Mais tout ce qui n’a point nageoires et écailles, dans les mers ou dans les fleuves, entre toutes les bestioles des eaux et tous les êtres vivants qui s’y trouvent, vous les tiendrez pour immondes. Vous les tiendrez pour immondes, vous n’en mangerez point la chair et vous aurez en dégoût leur cadavre. Tout ce qui vit dans l’eau sans avoir nageoires et écailles, vous le tiendrez pour immonde. Voici, parmi les oiseaux, ceux que vous tiendrez pour immondes; on n’en mangera pas, c’est chose immonde: le vautour-griffon, le gypaète, l’orfraie, le milan noir, les différentes espèces de milan rouge,
toutes les espèces de corbeau, l’autruche, le chat-huant, la mouette et les différentes espèces d’épervier, le hibou, le cormoran, la chouette, l’ibis, le pélican, le vautour blanc, la cigogne et les différentes espèces de héron, la huppe, la chauve-souris.

Toutes les bestioles ailées qui marchent sur quatre pattes, vous les tiendrez pour immondes. De toutes ces bestioles ailées qui marchent sur quatre pattes vous ne pourrez manger que celles-ci: celles qui ont des pattes au-dessus de leurs pieds, pour sauter sur le sol. Voici celles dont vous pourrez manger: les différentes espèces de sauterelles migratrices, de sauterelles solham, de sauterelles hargol, de sauterelles hagab. Mais toutes les bestioles ailées à quatre pattes, vous les tiendrez pour immondes. Vous contracterez d’elles une impureté: quiconque touchera leur cadavre sera impur jusqu’au soir. Quiconque transportera leur cadavre devra nettoyer ses vêtements et sera impur jusqu’au soir. Quant aux animaux qui ont un sabot, mais non fendu, et qui ne ruminent pas, vous les tiendrez pour impurs, quiconque les touchera sera impur. Ceux des animaux à quatre pattes qui marchent sur la plante des pieds, vous les tiendrez pour impurs; quiconque touchera leur cadavre sera impur jusqu’au soir, et quiconque transportera leur cadavre devra nettoyer ses vêtements et sera impur jusqu’au soir. Vous les tiendrez pour impurs. Voici, parmi les bestioles qui rampent sur terre, celles que vous tiendrez pour impures: la taupe, le rat et les différentes espèces de lézards: gecko, koah, letaah, caméléon et tinchamète. Parmi toutes les bestioles ce sont ces animaux que vous tiendrez pour impurs. Quiconque les touchera quand ils sont morts sera impur jusqu’au soir. Tout objet sur lequel tombe l’un d’entre eux, une fois mort, en devient impur: tout ustensile de bois, vêtement, peau, sac, quelque ustensile que ce soit. On le passera dans l’eau et il restera impur jusqu’au soir; puis il sera pur. Tout vase d’argile dans lequel tombera l’un d’entre eux, vous le briserez; son contenu en est impur. Toute nourriture dont on mange sera impure, même humectée d’eau; tout breuvage dont on boit sera impur, quel qu’en soit le récipient. Tout ce sur quoi tombe l’un de leurs cadavres sera impur; four et fourneau seront détruits car impurs ils sont et impurs ils seront pour vous toutefois sources, citernes et étendues d’eau resteront pures; quiconque touche à l’un de leurs cadavres sera impur. Si l’un de leurs cadavres tombe sur une semence quelconque, elle restera pure, mais si la graine a été humectée d’eau et si un de leurs cadavres tombe dessus, vous la tiendrez pour impure. Si vient à périr un des animaux qui vous servent de nourriture, celui qui en touchera le cadavre sera impur jusqu’au soir, celui qui mangera de sa chair morte devra nettoyer ses vêtements et sera impur jusqu’au soir, celui qui transportera son cadavre devra nettoyer ses vêtements et sera impur jusqu’au soir. Toute bestiole qui grouille sur terre est immonde, on n’en mangera pas. Tout ce qui se traîne sur le ventre, tout ce qui marche sur quatre pattes ou plus, bref toutes les bestioles qui grouillent sur terre, vous n’en mangerez pas car elles sont immondes.

Ne vous rendez pas vous-mêmes immondes avec toutes ces bestioles grouillantes, ne vous contaminez pas avec elles et ne soyez pas contaminés par elles. Car c’est moi, Yahvé, qui suis votre Dieu. Vous vous êtes sanctifiés et vous êtes devenus saints car je suis saint; ne vous rendez donc pas impurs avec toutes ces bestioles qui rampent sur terre. Oui, c’est moi Yahvé qui vous ai fait monter du pays d’Égypte pour être votre Dieu: vous serez donc saints parce que je suis saint. Telle est la loi concernant les animaux, les oiseaux, tout être vivant qui se meut dans l’eau et tout être qui rampe sur terre. Elle a pour but de séparer le pur et l’impur, les bêtes que l’on peut manger et celles que l’on ne doit pas manger. (Lv 11: 4-47)

Mais lorsque les chrétiens juifs allaient visiter les nouveaux convertis anciennement païens, qui eux mangeaient de tout, ils ne savaient pas de quelle façon se comporter.

C'est pour cela que Dieu est intervenu auprès de Saint Pierre, dans un songe:
Le lendemain, comme ils étaient en route et approchaient de la ville, Pierre monta sur la terrasse vers la sixième heure, pour prier.  Or, il se trouva avoir faim et il voulut manger. Pendant qu’on préparait (son repas), il lui survint une extase: il voit le ciel ouvert, et quelque chose (en) descendre comme une grande nappe, tenu par quatre bouts, et s’abaissant vers la terre;  au dedans se trouvaient tous les quadrupèdes et les reptiles de la terre, et les oiseaux du ciel. Et il vint une voix vers lui: " Debout, Pierre! tue et mange. " Mais Pierre dit: " Oh! non, Seigneur, car jamais je n’ai rien mangé de souillé ni d’impur. " Et une voix de nouveau, pour la seconde fois, (vint) vers lui: " Ce que Dieu a déclaré pur, toi, ne l’appelle pas souillé. " (Ac 10:9-15)
C'est ainsi que Dieu abolit les anciennes restrictions sur les viandes permises et interdites.

Or, certains juifs, encore attachés à l'ancienne loi, souhaitaient continuer de se refuser à manger celles-ci. En conséquence, lorsqu'ils étaient à table avec des chrétiens issus du monde païen, et qu'on y mangeait de la viande "impure", ceux-ci se refusaient à manger. Il ne leur restait donc que des légumes.

C'est eux que Saint-Paul appelle "faibles", car la Foi dans le Christ a libéré les hommes des anciennes prescriptions de la Loi antique.
La foi de l'un lui permet de manger de tout, tandis que l'autre, par faiblesse, ne mange que des légumes. (Rm 14:2)
Il recommande cependant aux uns et aux autres de ne pas se juger en fonction de ce qu'ils mangent, car si quelqu'un, malgré la délivrance de la loi antique apportée par le Christ, considère réellement le porc ou toute autre viande anciennement interdite comme étant une nourriture impure, alors, cette personne sera jugée en fonction de cela.
Je le sais, j'en suis convaincu par le Seigneur Jésus: rien n'est impur en soi. Mais une chose est impure pour celui qui la considère comme telle. (Rm 14:14)
C'est d'ailleurs ce qu'a toujours enseigné l'Église, à propos du rôle prédominant de la conscience dans le salut de l'âme.

Je crois donc qu'ainsi, ces passages concernent d'abord et avant tout ces premiers tourments du passage de l'Ancienne à la Nouvelle Alliance, et le choc de la rencontre des chrétiens juifs avec le monde païen converti au Christ, plutôt qu'un débat sur le végétarisme.

D'ailleurs, le Seigneur venait d'affirmer à Saint Pierre: "tue et mange".

Fraternellement,

Emmanuel

P.S. Nous allons prendre une petite pause de ce fil qui malheureusement, n'est plus paisible.

Je le verrouille temporairement.

Mise à jour: Le fil est à nouveau déverrouillé.
avatar
Emmanuel
Citoyen d'honneur

Masculin Messages : 10326
Inscription : 14/04/2010

http://imitationjesuschrist.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par Gilles le Jeu 7 Mai 2015 - 15:42

Le pont de l'arc-en-ciel


Entre la Terre et le Paradis, se dresse le pont de l’arc-en-ciel…



Un animal qui meurt se retrouve au pont de l’arc-en-ciel nommé ainsi pour la multitude de couleurs qu’on y retrouve. De l’autre côté du pont, s’étendent des prairies et des collines où tous nos compagnons bien-aimés peuvent courir et s’ébattre ensemble. La nourriture et l’eau sont abondantes et le temps y est toujours beau, de sorte que nos compagnons y sont à l’aise, ne manquant jamais de rien et n’ayant ni froid, ni chaud. Les animaux qui étaient vieux et malades retrouvent leur vigueur et leur forme d’antan, comme dans nos souvenirs des jours heureux.

Tous les animaux y vivent contents, mais il leur manque tout de même quelque chose : une personne très chère que chacun d’eux a dû quitter. Alors, ils jouent et courent ensemble, jusqu’au jour où l’un d’entre eux s’arrête brusquement, le regard lointain. Ses yeux fixent intensément l’horizon. Son corps se met à trembler. Soudain, il s’éloigne du groupe en courant, volant presque au-dessus de l’herbe verte, ses jambes le portant de plus en plus vite. Il vous a vu(e) et quand vous vous rencontrez, vous vous étreignez, heureux, pour ne plus jamais vous quitter. Le visage humide de baisers sans cesse renouvelés, vos mains caressent de nouveau cette tête tant chérie, tandis que vos yeux plongent dans ce regard fidèle, perdu depuis si longtemps, mais toujours présent dans votre cœur.

Alors, ensemble, vous traversez le pont de l’arc-en-ciel.

Source : Soutien - Le pont de l'arc-en-ciel | Incimal
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par Alain-F le Jeu 7 Mai 2015 - 16:29

Bonjour à Tous

Merci Gilles Pour cette belle lecture et du retour de ce topic.

Alain

Alain-F
J'ai la foi

Masculin Messages : 6
Age : 66
Localisation : Belgique
Inscription : 03/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par Barth le Mar 12 Mai 2015 - 11:34

@Gilles a écrit:Le pont de l'arc-en-ciel


Entre la Terre et le Paradis, se dresse le pont de l’arc-en-ciel…



Un animal qui meurt se retrouve au pont de l’arc-en-ciel nommé ainsi pour la multitude de couleurs qu’on y retrouve. De l’autre côté du pont, s’étendent des prairies et des collines où tous nos compagnons bien-aimés peuvent courir et s’ébattre ensemble. La nourriture et l’eau sont abondantes et le temps y est toujours beau, de sorte que nos compagnons y sont à l’aise, ne manquant jamais de rien et n’ayant ni froid, ni chaud. Les animaux qui étaient vieux et malades retrouvent leur vigueur et leur forme d’antan, comme dans nos souvenirs des jours heureux.

Tous les animaux y vivent contents, mais il leur manque tout de même quelque chose : une personne très chère que chacun d’eux a dû quitter. Alors, ils jouent et courent ensemble, jusqu’au jour où l’un d’entre eux s’arrête brusquement, le regard lointain. Ses yeux fixent intensément l’horizon. Son corps se met à trembler. Soudain, il s’éloigne du groupe en courant, volant presque au-dessus de l’herbe verte, ses jambes le portant de plus en plus vite. Il vous a vu(e) et quand vous vous rencontrez, vous vous étreignez, heureux, pour ne plus jamais vous quitter. Le visage humide de baisers sans cesse renouvelés, vos mains caressent de nouveau cette tête tant chérie, tandis que vos yeux plongent dans ce regard fidèle, perdu depuis si longtemps, mais toujours présent dans votre cœur.

Alors, ensemble, vous traversez le pont de l’arc-en-ciel.

Source : Soutien - Le pont de l'arc-en-ciel | Incimal

[mod]Modéré: charte art.1


Le respect dans les échanges est la règle première de ce forum. Il est demandé à chacun d’exprimer ses idées avec un esprit de douceur, d'humilité, et de Charité.

On veillera à respecter les règles les plus élémentaires de la courtoisie, « fleur de la charité chrétienne » (Balzac) : - le respect de ses interlocuteurs : tant sur la forme que sur le fond, - « Prévenez-vous mutuellement d'honneur » (Romains 12 : 10). On s’interdira de colporter des rumeurs, de se faire l’écho de calomnies ou de rapporter des médisances. On veillera à ce que toute affirmation repose sur des faits avérés, s'appuyant sur des preuves clairement identifiables.[/mod]
avatar
Barth
Va recevoir Jésus Christ

Masculin Messages : 48
Inscription : 08/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par pedroso le Mar 12 Mai 2015 - 13:05

@Barth a écrit:
ON NAGE EN PLEIN DÉLIRE. SUR CE FORUM, Y'EN A QUI CROIENT PLUS AUX "SAINTS" QU'AU CHRIST LUI MÊME, ET QUI PRENNENT LEURS RÊVES POUR RÉALITÉS. D'AUTRES ENCORE COMMUNIQUENT MÊME AVEC L'AU DELÀ


Je ne dirai pas cela car le forum est très bon mais ce sujet est déroutant car elle aboutit comme je l'ai dit à un écologisme spirituel. C'est à dire à force de sentimentalisme exacerbé on finit premièrement par accuser l'occident de consommer de la viande non pas trop de viande mais tout simplement de la viande sous prétexte que cela appauvrit encore plus les pays pauvres. Et deuxièmement par sacraliser la vie des animaux au même titre que la vie humaine alors qu'il y a plus de 200000 avortements par an seulement en France.

Gaspiller de la viande animale est immoral certes mais consommer normalement est en rien scandaleux. Ceux ( non pas ce) qui affament les pays pauvres ce sont les marchés financiers et leur lot de fond de pension qui s'enrichissent et exploitent les pays pauvres par l'intermédiaire de dictateurs ou de présidents corrompus. Ce sont les guerres civiles. Personnellement je n'ai rien à voir avec la faim dans le monde. C'est aux politiciens et aux instances compétentes de faire en sorte que les pays africains et autres puissent nourrir leur population. Bientôt les thèses de Malthus seront l'alpha et l'oméga des écologistes catholiques.

Ensuite comme l'a dit Emmanuel la vie humaine vaut pas plus que celle d'un animal. C'est un fait. C'est une révélation je dirai même. A partir de là il n'y a aucun relativisme possible. Ce que disent les saints je peux que m'incliner mais les utiliser à des fins relativistes je dis attention !

P+
avatar
pedroso
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 815
Inscription : 17/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos animaux de compagnie vont-ils au ciel ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 15 sur 16 Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum