Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

PRIÈRES COMPLÉMENTAIRE À SAINT JOSEPH ( BX. FRÈRE ANDRÉ)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

PRIÈRES COMPLÉMENTAIRE À SAINT JOSEPH ( BX. FRÈRE ANDRÉ)

Message par Invité le Jeu 29 Oct 2009 - 5:26



EN COMPLÉMENT

PROPOS DU BIENHEUREUX FRÈRE ANDRÉ







FONDATEUR DE L`ORATOIRE SAINT JOSEPH

DU MON ROYAL À MONTRÉAL





CONCERNANT

LE TRÈS CHASTE ÉPOUX DE LA VIERGE MARIE

SON INDIVISIBLE



Dans les écrits du Bienheureux Frère André on a retrouvé ceci :

" Lorsque nous arriveront au Ciel, et que nous, nous apercevrons de la Puissance qu`avait Saint Joseph, soudain, nous allons éprouver UNE HONTE, de ne pas l`avoir fait intercéder plus souvent."

Il est Le Saint Patron de L`église Universelle,

Patron des travailleurs
(Qui plus est, de ceux et celles en Tenues de Service)

Patron des biens matériels nécessaires.

Sur les Stèles dans l`enceinte des la Chambre des
Lampions Votifs



Nous pouvons lire ceci :

Saint Joseph, Terreur des adversaires.
(vous aurez deviner ceux que je ne souhaite pas nommer),

Soutient des Familles
(Donc quoi de mieux pour Notre Grande Famille Chrétienne)

Saint Joseph, sauveur du Sauveur.

Saint Joseph, Honneur de la famille de David,

Gloire des Patriarches,

Epoux de la Mère de Dieu,

Chaste gardien de la Vierge,

Nourricier du Fils de Dieu,

Vigilant défenseur du Christ,

Chef de la Sainte Famille,

Merveille de Patience, de Générosité et de Fidélité

Ami de la pauvreté,

Honneur de la vie de foyer,

Gardien des vierges,

Consolation des malheureux,

Espérance des malades,

Patron des mourants.

Alors, n`attendons pas d`arriver au Ciel et D`AVOIR HONTE !!!



Bien entendu, je vous dis ceci avec LA PLUS GRANDE DES TENDRESSE


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: PRIÈRES COMPLÉMENTAIRE À SAINT JOSEPH ( BX. FRÈRE ANDRÉ)

Message par carine le Lun 1 Mar 2010 - 18:36

Bonjour à tous,

Comme nous démarrons le mois de St Joseph, je me permets de reprendre un des fils en cours, pour vous inciter à adresser à ce très grand Saint chaque jour une prière tout au long de ce mois de mars. Non seulement St Joseph prend à cœur toutes nos demandes mais il est aussi, entre autres, le patron de l'Église, qui a bien besoin de son secours dans les temps actuels.

Je vous note ci-dessous quelques prières et neuvaines :

Saint Joseph, père nourricier si fidèle de l'enfant divin, époux virginal de la mère de Dieu, protecteur puissant de la sainte église, nous venons vers vous pour nous recommander à votre protection spéciale. Vous n'avez rien cherché en ce monde sinon la gloire de Dieu et le bien du prochain. Tout donné au sauveur, c’était votre joie de prier, de travailler, de vous sacrifier, de souffrir, de mourir pour lui. Vous étiez inconnu en ce monde et cependant connu de Jésus, ses regards reposaient avec complaisance sur votre vie simple et cachée en lui. Saint Joseph, vous avez déjà aidé tant d'hommes, nous venons vers vous avec une grande confiance. Vous voyez dans la lumière de Dieu ce qui nous manque, vous connaissez nos soucis, nos difficultés, nos peines. Nous recommandons à votre sollicitude paternelle cette affaire particulière... (trouver du travail par exemple). Nous la mettons entre vos mains qui ont sauvées Jésus-enfant. Mais avant tout implorez pour nous la grâce de ne jamais nous nous séparer de Jésus par le péché mortel, de le connaître et de l'aimer toujours plus, ainsi que sa sainte mère, de vivre toujours en présence de Dieu, de tout faire pour sa gloire et le bien des âmes, et d'arriver un jour à la vision bienheureuse de Dieu pour le louer éternellement avec vous .Ainsi soit-il.

****************

2 NEUVAINES A SAINT JOSEPH
Saint Joseph est fêté le 19 mars.

Première neuvaine à Saint Joseph
Cette Neuvaine à Saint Joseph a été Inspirée par Jésus Miséricordieux à Maman Carmela de Milan ; elle est extraite de l'ouvrage « Pensées et Réflexions »
.
" Ma fille, les temps qui courent sont difficiles et réclament des moyens puissants pour être surmontés. Mon Eglise, combattue et insultée, même par ceux qui en font partie, possède un solide Protecteur, et Je t'invite à ceci : fais qu'on Le prie et qu'on L'imite assidûment pour en obtenir secours et défense. Invite donc tout le monde à se préparer, par une fervente neuvaine à la fête de Mon Père Putatif, Joseph, afin que de Lui vous vienne la protection dont vous avez besoin. Je t'en Indique la manière" :

10 mars

Le premier jour, tu te rappelleras Sa totale soumission au Vouloir de Dieu et tu répéteras, avec un véritable esprit de foi : « Que ta Volonté soit faite, ô Seigneur ! » et tu demanderas à Saint Joseph de multiplier cette invocation autant de fois qu'il y a d'hommes, en les rendant tous dociles au Divin Vouloir.

PATER - 10 AVE – GLORIA

11 mars

Le second jour, tu te rappelleras Son amour au travail qui a fait de Lui le modèle de tous les travailleurs.
Tu Le prieras pour eux afin qu'ils ne gaspillent ni les fatigues de leurs mains, ni celles de leur esprit, mais qu'en les offrant au Père, ils les transforment en une précieuse monnaie, grâce à laquelle ils pourront mériter une récompense éternelle.

PATER - 10 AVE – GLORIA

12 mars

Le troisième jour, tu te rappelleras la sérénité qu'Il eut dans les différentes traverses de Sa vie.
Tu le prieras pour tous ceux qui, dans les difficultés, se laissent abattre, en demandant pour tous la force nécessaire et la joie dans la douleur.

PATER - 10 AVE – GLORIA

13 mars

Le quatrième jour, tu te rappelleras Son silence voulu et désiré : il Lui a permis d'écouter la Voix de Dieu qui Lui parlait en Le guidant toujours et partout.
Tu feras un peu de silence intérieur en demandant, par Son intercession, cette belle vertu qui consiste à savoir se taire et écouter.

PATER - 10 AVE – GLORIA

14 mars

Le cinquième jour, tu réfléchiras à quel point fut grande la chasteté de Joseph qu'Il conserva de la manière la plus parfaite, en offrant à Dieu chacun de Ses sentiments, chacune de Ses pensées et de Ses œuvres, en gardant sans tâche Son corps et Son cœur.
Tu Le prieras pour les jeunes qui, poussés par le désir de se marier, oublient la loi de Dieu, surtout le sixième Commandement.

PATER - 10 AVE – GLORIA

15 mars

Le sixième jour, tu méditeras combien fut grande Son humilité devant Dieu, devant le prochain et face à Lui-même.
Bien qu'étant de souche royale, Il voulut être considéré comme un simple ouvrier. Il ne demanda rien pour Lui : ni richesses, ni honneurs, heureux seulement de se sacrifier pour les deux Etres les plus sublimes que le Seigneur Lui avait confiés.
Tu prieras pour les pères de famille afin qu'ils soient Ses Imitateurs dans la direction de cette cellule de la Société, qui a tant besoin d'être assainie.

PATER - 10 AVE - GLORIA

16 mars

Le septième jour, tu te rappelleras Sa tendre affection pour Son Epouse avec Laquelle Il partagea les peines et les joies de la vie, qu'Il respecta et vénéra comme Mère de Dieu. Sa charge de Gardien de la Virginité de Marie, Il a remplit parfaitement et fidèlement.
Tu prieras pour tous les époux, afin qu'ils demeurent fidèles aux engagements assumés dans le mariage et que, dans la compréhension et le support mutuels, ils puissent conduire leur mission à bonne fin.

PATER - 10 AVE - GLORIA

17 mars

Le huitième jour, tu te rappelleras combien fut grand le bonheur de Joseph de pouvoir serrer l'Enfant Jésus entre Ses bras.
Le Père et le Fils, dans un don intime changeaient les plus tendres sentiments.
Tu prieras pour qu'entre parents et enfants, il y ait cette compréhension affectueuse et sincère qui les rende bons les uns envers les autres.

PATER - 10 AVE – GLORIA

18 mars

Le neuvième jour, en pensant à la sainte mort de Joseph entre Mes bras et ceux de Marie, tu Le prieras pour tous les moribonds et pour que ta mort soit sereine et douce comme la Sienne.

PATER - 10 AVE – GLORIA

19 mars

En la fête de ce grand Saint, avec pleine confiance, tu recourras à Lui qui, pareil au Joseph de l'Antiquité, est le Vice-Roi du Peuple de Dieu, et tu Lui recommanderas toute l'Eglise.

PATER - 10 AVE – GLORIA

Milan, samedi 6 mars 1971


------------------------------------------------------------------
Deuxième neuvaine à Saint Joseph

Chaque jour de la neuvaine, on peut dire les très belles Salutations de Saint Jean Eudes à Saint Joseph :

Je vous salue, Joseph, Image de Dieu le Père.
Je vous salue, Joseph, Père de Dieu le Fils.
Je vous salue, Joseph, Sanctuaire du Saint-Esprit.
Je vous salue, Joseph, Bien-aimé de la Très Sainte Trinité.
Je vous salue, Joseph, très fidèle coadjuteur du Grand Conseil.
Je vous salue, Joseph, très digne Epoux de la Vierge Mère.
Je vous salue, Joseph, Père de tous les fidèles.
Je vous salue, Joseph, Gardien de tous ceux qui ont embrassé la
Sainte Virginité.
Je vous salue, Joseph, fidèle observateur du silence sacré.
Je vous salue, Joseph, Amant de la Sainte Pauvreté.
Je vous salue, Joseph, Modèle de douceur et de patience.
Je vous salue, Joseph, Miroir d’humilité et d’obéissance.
Vous êtes Béni entre tous les hommes.
Et Bénis soient vos yeux qui ont vu ce que vous avez vu.
Et Bénis soient vos oreilles qui ont entendu ce que vous avez entendu.
Et Bénis soient vos mains qui ont touché le Verbe fait chair.
Et Bénis soient vos bras qui ont porté Celui qui porte toutes choses.
Et Bénie soit votre poitrine, sur laquelle le Fils de Dieu a pris un doux repos.
Et Béni soit votre cœur embrasé pour Lui du plus ardent amour.
Et Béni soit le Père Eternel qui Vous a choisi.
Et Béni soit le Fils qui Vous a aimé.
Et Béni soit le Saint-Esprit qui Vous a sanctifié.
Et Bénie soit Marie Votre Epouse, qui vous a chéri comme un Epoux et comme un Frère.
Et Béni soit l’Ange qui Vous a servi de Gardien.
Et Bénis soient à jamais tous ceux qui Vous aiment et qui Vous bénissent.
Amen.

Saint Jean Eudes disait que Saint Joseph est le premier des Saints qui ait eu une dévotion particulière aux SACRES CŒURS de JESUS et de MARIE :
« En qualité d’Epoux de Marie, écrit-il, Joseph n’a eu qu’un cœur avec la Très Pure Vierge.
Et Marie n’ayant qu’un Cœur avec Jésus, Joseph par conséquent n’a qu’un Cœur avec Jésus et Marie.
De sorte que, comme dans la Trinité Adorable du Père, du Fils et du Saint-Esprit, il y a Trois Personnes qui n’ont qu’un Cœur, ainsi dans la Trinité de Jésus-Marie-Joseph, il y a Trois Cœurs qui ne sont qu’UN CŒUR.
Soyez Béni, ô Père Eternel, d’avoir uni si étroitement ce Grand Saint avec votre Fils Jésus et avec sa très digne Mère !
Soyez Béni, ô bon Jésus, de Lui avoir donné votre Cœur et le Cœur de votre Sainte Mère pour être son Cœur !
Soyez Béni, ô très aimable Cœur de Marie, pour toutes les affections que Vous avez pour ce Grand Saint!
Béni soit à jamais votre noble Cœur, ô Saint Joseph,
pour tout l’amour qu’Il a porté et portera éternellement à Jésus et à Marie,
pour tous les soins qu’Il a eus de pourvoir aux besoins du Fils et de la Mère, et,
pour toutes les douleurs et angoisses qu’Il a endurées à la vue de leurs souffrances et des mépris et mauvais traitements dont ils étaient l’objet de la part des hommes ingrats.
O Grand Saint, nous vous offrons nos Cœurs. Unissez les au Vôtre et à ceux de Jésus et de Marie, les priant de faire en sorte que cette union soit inviolable et éternelle. »

Il est conseillé de commencer la Neuvaine le 11 mars pour la terminer le 19 mars.

La neuvaine commence le premier jour (le 11 mars) par les Litanies de Saint Joseph et se terminera le dernier jour (le 19 mars) par ces mêmes Litanies.
Comme autres prières à Saint Joseph, il y a l’AVE JOSEPH qui, dans le CHAPELET de SAINT JOSEPH, sur les petits grains, remplace l’AVE MARIA.

AVE JOSEPH (JE VOUS SALUE JOSEPH) :
Je vous salue Joseph,
Vous que la Grâce Divine a comblé,
le Sauveur a reposé dans vos bras
et grandi sous vos yeux ;
Vous êtes Béni entre tous les hommes,
et Jésus,
l’Enfant Divin de Marie,
Votre Virginale Epouse,
est béni.
Saint Joseph,
donné pour Père au Fils de Dieu,
priez pour nous pauvres pécheurs,
dans nos soucis
de famille, de santé, de travail
jusqu’à nos derniers jours,
et daignez nous secourir
maintenant
et à l’heure de notre mort.
Amen.

LITANIES DE SAINT JOSEPH :
Seigneur, ayez pitié de nous.
Christ, ayez pitié de nous.
Seigneur, ayez pitié de nous.
Jésus, écoutez-nous.
Jésus, exaucez-nous.
Père céleste, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
Fils Rédempteur du monde, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
Esprit-Saint, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
Trinité sainte, qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous.
Saint Joseph, le plus illustre des Patriarches, priez pour nous.
Saint Joseph, père nourricier de l’Enfant Jésus, priez pour nous.
Saint Joseph, honoré de la présence du Verbe incarné, priez pour nous.
Saint Joseph, conducteur de la Sainte Famille, priez pour nous.
Saint Joseph, imitateur fidèle de Jésus et de Marie, priez pour nous.
Saint Joseph, comblé des dons de l’Esprit-Saint, priez pour nous.
Saint Joseph, émulateur de la pureté des Anges, priez pour nous.
Saint Joseph, modèle d’humilité et de patience, priez pour nous.
Saint Joseph, image parfaite de la vie intérieure, priez pour nous.
Saint Joseph, ministre des volontés du Très-Haut, priez pour nous.
Saint Joseph, l’époux de la plus pure des Vierges, priez pour nous.
Saint Joseph, qui portâtes dans vos bras le Fils de l’Eternel, priez pour nous.
Saint Joseph, qui partageâtes l’exil de Jésus et de Marie en Egypte, priez pour nous.
Saint Joseph, qui eûtes la joie de retrouver Jésus dans le temple, priez pour nous.
Saint Joseph, à qui le Roi de gloire et la Reine des cieux voulurent être soumis, priez pour nous.
Saint Joseph, qui fûtes admis à contempler la profondeur des conseils divins, priez pour nous.
Saint Joseph, qui eûtes le bonheur d’expirer entre les bras de Jésus et de Marie, priez pour nous.
Saint Joseph, le canal par où découlent sur nous les faveurs du ciel, priez pour nous.
Saint Joseph, soutien puissant de l’Eglise de Jésus-Christ, priez pour nous.
Saint Joseph, notre protecteur à l’heure de notre mort, priez pour nous.
Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous Seigneur.
Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous Seigneur.
Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous Seigneur.
Jésus-Christ, écoutez-nous.
Jésus-Christ, exaucez-nous.
Priez pour nous, ô bienheureux Joseph, afin que nous soyons dignes des promesses de Jésus-Christ.
Dieu des miséricordes, qui avez élevé le bienheureux Joseph à la gloire d’être le tuteur de votre divin Fils et l’époux de la très-sainte Vierge, accordez-nous, par l’intercession de ce grand saint, la grâce de conserver nos cœurs sans tache ; afin que nous puissions paraître un jour devant vous, revêtus de la robe d’innocence, et être admis au banquet céleste. Nous vous demandons ces grâces par Jésus-Christ Notre Seigneur.
Amen.

Texte de méditation pour chaque jour de la Neuvaine :

1er jour : Saint Joseph, modèle de foi.

« Joseph fit ce que l’ange du Seigneur lui avait prescrit : Il prit chez lui son épouse » (Mt 1,24).
Avec Joseph, modèle de foi, Seigneur, nous t’en prions : que la force et le courage puissent abonder pour tous ceux qui travaillent à édifier un monde de sagesse selon ton Evangile.
O Saint Joseph, nous désirons, nous aussi, participer à ce mystère salvifique, pour que le Dieu de l’Incarnation puisse habiter aussi en nous et que nous puissions être fidèles à tous ses projets.

Prière à réciter chaque jour après la méditation :

Notre Père…
Je vous salue Marie…
Gloire au Père…

O Joseph, père virginal de Jésus, très pur époux
de la Vierge Marie, chaque jour, prie pour nous Jésus
lui-même, le Fils de Dieu, afin que, fortifié par sa grâce,
nous puissions lutter comme il convient dans la vie, et
être couronnés par lui dans la mort.
Jésus, Marie, Joseph, je vous confie mon cœur et
mon âme !
Jésus, Marie, Joseph, assistez-moi jusqu’à mon dernier
soupir !
Jésus, Marie, Joseph, que mon âme puisse partir en paix
vers vous !

2ème jour : Saint Joseph, modèle d’espérance.

Avec Joseph, modèle d’espérance, Seigneur, nous t’en prions :
laisse éclater en nous ta force et nous irons, comme Joseph, là où tu le désires, bâtir avec nos frères une cité plus humaine, et façonner le Royaume où règne ta justice.
O Saint Joseph, puissions-nous apprendre de toi à espérer, et que cette espérance puisse nous transformer et nous donner le goût du combat et de l’action !

3ème jour : Saint Joseph, modèle de charité.

Avec Joseph, modèle de charité, Seigneur, nous t’en prions : aide-nous à comprendre combien la vie chrétienne n’est rien d’autre que l’amour de Dieu et du prochain.
O Saint Joseph, en serviteur fidèle, tu as pris un soin affectueux de Marie et de Jésus, inspire-nous de toujours vouloir partager avec notre prochain ce même amour fidèle et généreux ainsi que les vertus vraies et authentiques.

4ème jour : Saint Joseph, modèle de chasteté.

Avec Joseph, modèle pour tous ceux qui cherchent la pureté d’âme, Seigneur, nous t’en prions : enseigne-nous l’amour véritable, pour que nous puissions reconnaître ta présence dans la fidélité et le respect de nos promesses et de nos engagements.
O Saint Joseph, toi qui as ouvert la voie au salut du monde par la pureté de ton amour, rend-nous capables d’être de véritable témoins du Fils de Dieu dans le monde d’aujourd’hui.

5ème jour : Saint Joseph, modèle d’obéissance.

Avec Joseph, modèle d’obéissance, Seigneur, nous t’en prions : enseigne-nous le partage, qui est une des formes de l’amour, pour que nous puissions faire avec joie la volonté de ton Père qui nous aime tellement.
O Saint Joseph, nous voulons passer tout le reste de notre vie en accord avec le projet du Créateur pour nous. Aide-nous, afin que chaque jour, nous soyons fidèles à son amour et à sa volonté.

6ème jour : Saint Joseph, modèle des priants.

Avec Joseph, modèle des priants, Seigneur, nous t’en prions : fait-nous découvrir les paroles de louange qui glorifient le seul vrai Dieu de qui viennent toute sagesse et toute sainteté.
O Saint Joseph, en dépit de tous les bruits de ce monde, apprend-nous à prier avec le cœur et donne-nous d’aimer es moments précieux où nous invitons Dieu à partager notre vie.

7ème jour : Saint Joseph, modèle des mourants.

Avec Joseph, modèle pour ceux qui souffrent, Seigneur, nous t’en prions : quand notre âme devra quitter ce monde, fait que nous puissions vaincre l’Ennemi et remettre notre âme, dans la paix la plus douce, entre les mains du Père.
O Saint Joseph, époux de la bienheureuse Vierge Marie, nous te recommandons notre dernière heure ici-bas. Au moment de notre trépas, augmente en nous le désir du Ciel.

8ème jour : Saint Joseph, modèle des travailleurs.

Avec Joseph, modèle des bons ouvriers, Seigneur, nous t’en prions : enseigne-nous l’amour pour notre travail. Puissions-nous apprendre à l’accomplir avec justice et honnêteté.
O Saint Joseph, qu’à ton exemple, nous sachions travailler avec reconnaissance, joie, ordre, paix, modération et patience. Par notre labeur, apprend-nous à utiliser tous les dons reçus de Dieu.

9ème jour : Saint Joseph, modèle de soutien parental.

Avec Joseph, modèle des soutiens de famille, Seigneur, nous t’en prions : donne à nos enfants une vision du monde qui les engage à te suivre dans le seul chemin qu’est la vérité.
O Saint Joseph, enseigne-nous à éduquer nos enfants dans la foi, la pureté, le dévouement et le respect de tout ce qui est beau.
Saint Jean Eudes, dans ses prières, béni Joseph pour ses douleurs et souffrances. Voici les sept douleurs de Saint Joseph que l’on peut méditer dans la Neuvaine les sept premiers jours par exemple (ou sur un chapelet).

LES 7 DOULEURS ET LES 7 ALLEGRESSES DE SAINT JOSEPH :

1 – Les inquiétudes de Joseph lors de ses fiançailles.

« Joseph, son époux, qui était un homme droit et ne voulait pas la dénoncer publiquement, résolut de la répudier sans bruit. Il avait formé ce dessein, quand l’Ange du Seigneur lui apparut en songe et lui dit : Joseph, fils de David, ne crains point de prendre chez toi Marie, ton épouse : car ce qui a été engendré en elle vient de l’Esprit Saint ; elle enfantera un fils auquel tu donneras le nom de Jésus : car c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés » (Mt 1, 18-25)
O très chaste époux de Marie, glorieux saint Joseph, autant furent terribles la douleur et l’angoisse de ton cœur, lorsque tu as cru devoir te séparer de ton épouse bien-aimée, autant fut vive l’allégresse que tu as éprouvée dans l’ange te révéla le mystère de l’Incarnation du Fils du Très-Haut en la Vierge Marie.
Nous te supplions, par cette douleur et cette allégresse, obtient-nous de comprendre que dans nos vies, les grandes grâces peuvent souvent être précédées de grandes épreuves. Lorsque la douleur nous visite, fait-nous découvrir la bonté et la présence du Seigneur. Amen

(Pater, Ave et Gloria Patri)

2 – Naissance de Jésus et adoration des bergers.

« Elle mit au monde son fils premier-né, l’enveloppa de langes et le coucha dans une crèche, parce qu’il n’y avait pas de place pour eux à l’hôtellerie (…) les bergers se dirent entre eux : Allons donc à Bethléem et voyons ce qui est arrivé et que le Seigneur nous a fait connaître. (…) Puis les bergers s’en retournèrent, glorifiant et louant Dieu pour tout ce qu’ils avaient vu et entendu, en accord avec ce qui leur avait été annoncé. » (Lc 2, 1-20)
O très heureux Patriarche, glorieux saint Joseph, la douleur que tu as éprouvée en voyant naître l’Enfant Jésus dans une si grande pauvreté, se changea bientôt en une joie céleste, lorsque tu as entendu le concert des anges, et que tu as été témoin des merveilleux événements de cette Nuit resplendissante.
Nous te supplions, par cette douleur et cette allégresse, de nous faire comprendre que c’est dans le dénuement et l’humilité, plutôt que dans la richesse et l’apparat, que Dieu se communique aux hommes. Et si notre foi est souvent mise à rude épreuve, obtient-nous la force et la persévérance. Amen.

(Pater, Ave et Gloria Patri)

3 – Présentation de Jésus au Temple.

« Quand vint le huitième jour, où l’on devait circoncire l’enfant, on lui donna le nom de Jésus, nom qu’avait indiqué l’ange avant sa conception. (…) Ils le portèrent à Jérusalem pour le présenter au Seigneur, ainsi qu’il est écrit dans la Loi du Seigneur : Tout garçon premier-né sera consacré au Seigneur, et pour offrir en sacrifice, suivant ce qui est dit dans la Loi du Seigneur, un couple de tourterelles… » (Lc 2, 21-24)
O modèle parfait de soumission aux Lois divines, glorieux saint Joseph, ton pauvre cœur fut anéanti de douleur à la vue du Sang précieux que l’Enfant-Rédempteur répandit dans sa circoncision. Mais l’imposition du nom de Jésus le ranima, en te remplissant de consolation.
Obtiens-nous, par cette douleur et cette allégresse, qu’après avoir extirpé tous nos vices pendant cette vie, nous puissions mourir avec joie en invoquant du cœur et des lèvres le très Saint Nom de Jésus, car ce Nom représente le « oui » de toutes les anciennes promesses faites à nos Pères. Amen.

(Pater, Ave et Gloria Patri)

4 – Prophéties du saint vieillard Syméon.

« Vois ! cet enfant doit amener la chute et le relèvement d’un grand nombre en Israël : il doit être un signe en butte à la contradiction, et toi-même, un glaive te transpercera l’âme ! afin que se révèlent les pensées intimes d’un grand nombre. (Anne) survenant au même moment, elle se mit à louer Dieu et à parler de l’enfant à tous ceux qui attendaient la délivrance de Jérusalem. » (Lc 2, 25-38)
O saint très fidèle, à qui fut communiqués les mystères de notre Rédemption, glorieux saint Joseph, si les prophéties de Syméon te causent une douleur mortelle, en t’apprenant ce que Jésus et Marie devaient souffrir, elles te remplissent, en même temps, d’un saint contentement en t’annonçant que ces souffrances seraient suivies du salut d’une multitude innombrable d’âmes qui ressusciteraient à la vie.
Demande pour nous, par cette douleur et cette allégresse, que nous soyons du nombre de ceux qui, par les mérites de Jésus-Christ et par l’intercession de la Vierge Marie, ressusciteront dans la gloire avec Jésus, le « salut préparé par Dieu à la face de tous les peuples. » Amen.

(Pater, Ave et Gloria Patri)

5 – Visite des Mages et fuite en Egypte.

« (Les Mages) Après leur départ, l’Ange du Seigneur apparaît en songe à Joseph et lui dit : Lève-toi, prends l’enfant et sa mère, et fuis en Egypte ; et reste-y jusqu’à ce que je t’avertisse. Car Hérode va rechercher l’enfant pour le faire périr. Joseph se leva, prit de nuit l’enfant et sa mère, et se retira en Egypte, où il demeura jusqu’à la mort d’Hérode. Ainsi devait s’accomplir cet oracle prophétique du Seigneur : d’Egypte j’ai appelé mon fils. »
(Mt 2, 1-18)
O très vigilant gardien du Fils de Dieu fait homme, glorieux saint Joseph, combien tu as dû souffrir pour servir le Fils du Très-Haut et pourvoir à sa subsistance, particulièrement pendant la fuite en Egypte ; mais aussi, combien tu as dû te réjouir d’avoir toujours près de toi le Fils de Dieu.
Obtiens-nous, par cette douleur et cette allégresse, qu’en tenant toujours le Tyran infernal éloigné de nous, surtout par la fuite des occasions dangereuses, nous puissions faire tomber de nos cœurs toutes les idoles et les affections terrestres. Ainsi libéré et entièrement consacrés au service de Jésus et de Marie, fait que nous ne vivrons plus que pour eux, leur offrant dès maintenant avec joie notre dernier soupir. Amen.

(Pater, Ave et Gloria Patri)

6 – Subsistance et éducation de Jésus à Nazareth.

« Lorsqu’ils eurent accompli tout ce qui était conforme à la Loi du Seigneur, ils retournèrent en Galilée, à Nazareth, leur ville. Cependant l’enfant grandissait, se développait et se remplissait de sagesse. Et la grâce de Dieu reposait sur lui. » (Lc 2, 39-40)
O glorieux saint Joseph, jusqu’à ton dernier repos, malgré les peines et les épreuves, tu as accompli, avec une grande générosité, tous les devoirs et les tâches de chef de la Sainte Famille. Tu as nourri celui que les fidèles devaient manger comme Pain de la Vie éternelle ! Quelle inexprimable consolation tu as éprouvé, dans le secret de ton cœur, à louer Dieu dans le Roi du Ciel tout soumis à tes ordres !
Obtiens-nous, par cette douleur et cette allégresse, et par les mérites de Jésus-Christ notre Sauveur, que nous jouissions saintement de ce Pain Eucharistique ; que nous vivions en sécurité dans l’union avec Jésus, Marie et toi-même, et que ce soit entre tes mains que nous remettions nos âmes au moment de la mort. Amen.

(Pater, Ave et Gloria Patri)

7 – Perte et recouvrement de Jésus au Temple.

« Mais ne l’ayant pas trouvé, ils revinrent, toujours à sa recherche, à Jérusalem. Au bout de trois jours, ils le trouvèrent dans le Temple, assis au milieu des docteurs (…) A sa vue, ils furent saisis d’émotion et sa mère lui dit : Mon enfant, pourquoi nous as-tu fait cela ? Vois ! ton père et moi nous te cherchons angoissés. (…) Il redescendit alors avec eux et revint à Nazareth ; et il leur était soumis. Et sa mère gardait fidèlement tous ces souvenirs en son cœur. » (Lc 2, 41-52)
O Modèle de sainteté, glorieux saint Joseph, qui ayant perdu l’Enfant Jésus sans qu’il y eût de ta faute, l’as cherché pendant trois jours avec une grande douleur, jusqu’au moment où tu éprouvas la plus grande joie en le retrouvant dans le Temple au milieu des docteurs.
Nous te supplions du fond du cœur, par cette douleur et cette allégresse, de daigner intercéder auprès de Dieu, afin qu’il ne nous arrive jamais de perdre Jésus par le péché mortel. Mais si ce malheur extrême nous arrivait, aide nous à le rechercher de nouveau avec la plus profonde douleur, jusqu’à ce que nous retrouvions sa miséricorde, surtout au moment de la mort. Nous pourrons, ainsi, nous réjouir au Paradis en ta compagnie et celle de ta bien-aimée épouse, pour glorifier éternellement la très Sainte Trinité. Amen.

(Pater, Ave et Gloria Patri)


Une autre prière très efficace est le SOUVENEZ-VOUS à SAINT JOSEPH

Souvenez-vous,
ô très chaste Epoux de la Vierge Marie,
qu’on n’a jamais entendu dire
que quelqu’un ait invoqué votre protection,
et demandé votre secours,
sans avoir été consolé.
Animé d’une pareille confiance,
je viens à Vous, et je me recommande à Vous,
de toute la ferveur de mon âme.
Ne rejetez pas ma prière,
ô Vous qui êtes appelé Père du Rédempteur,
mais daignez l’accueillir avec bonté.
Amen.

http://catholiquedu.free.fr/prieres/SAINTJOSEPH.htm

carine
Gloire à toi Seigneur Jésus-Christ

Féminin Messages : 4320
Localisation : France
Inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum