Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

Les difficultés dans la prière... Ils nous en parlent...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les difficultés dans la prière... Ils nous en parlent...

Message par Gilles le Dim 7 Juin 2009 - 14:01

La prière intérieure ...les difficultés dans la prière... Ils nous en parlent...

La prière intérieure

" Pour toi, quand tu pries, retire-toi dans ta chambre, ferme sur toi la porte, et prie ton Père qui est là, dans le secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra. "
Matthieu 6.6

Lorsque l'homme veut se livrer à la prière, il doit, avant tout, ramener son coeur à l'intérieur, le rappeler du vagabondage et des dissipations où il s'égarait, et alors, en grande humilité, tomber aux pieds de Dieu, lui demander généreusement aumône, frapper à la porte du coeur du Père et mendier son pain, c'est-à-dire la charité.
Jean Tauler, Sermon 17 (sur Luc 11.9)

Entrons donc dans cette chambre, allons dans cette solitude, pratiquons le recueillement de l'âme, attendu que sans cela nous ne pouvons jamais être vraiment spirituels; toutes les retraites extérieures ne sauraient nous rendre tels.
J.-B. Saint-Jure, De la connaissance et de l'amour du Fils de Dieu, L. III, chap. IV

Parmi les préceptes évangéliques figure le silence que le Seigneur a exigé de nous dans la prière, pour que notre demande soit silencieuse, vienne du secret de notre coeur, et que la parole y tienne une place moindre que l'esprit. Les secrets de notre prière sont entendus de Dieu, puisqu'il est celui qui pénètre les secrets.
Saint Hilaire de Poitiers, Commentaire sur le Psaume 118

Si faisant l'oraison vocale, vous sentez votre coeur tiré et convié à l'oraison intérieure ou mentale, ne refusez point d'y aller, mais laissez tout doucement couler votre esprit de ce côté-là, et ne vous souciez point de n'avoir pas achevé les oraisons vocales que vous vous étiez proposées; car la mentale que vous aurez faite en leur place est plus agréable à Dieu et plus utile à l'âme.
Saint François de Sales, Introduction à la vie dévote, II-1

La prière qui se fait dans l'esprit dépasse sans mesure toutes les prières extérieures. Car le Père veut des hommes qui le prient ainsi et toutes les autres prières ne servent qu'à celle-ci...
Voilà précisemment ce que fait l'homme intérieur et transfiguré. Intérieurement il est à sa contemplation et pourtant, grâce à la lumière de la prudence, d'un coup d'oeil il surveille les facultés extérieures et leur indique à chacune la tâche à accomplir; ce faisant, lui-même reste intérieurement plongé et comme noyé dans la contemplation de son attachement à Dieu, sans que la liberté de cette contemplation soit aucunement gênée par ses oeuvres.
Jean Tauler, Sermon, 40


Prier en tout lieu

Lorsque quelqu'un cherche à prier, qu'il prenne l'attitude corporelle qui lui convienne le mieux [...] pour aider le mouvement de l'âme. Et, lorsque sans même le chercher, le besoin de la prière s'empare de lui, c'est-à-dire lorsque soudain vient à l'esprit ce quelque chose qui ébranle dans l'âme le désir de supplier par des gémissements inénarrables, en quelque situation que l'homme se trouve, il ne doit nullement différer la prière pour chercher un lieu retiré ou un endroit propice à se tenir debout ou prosterné. L'attention de l'âme s'engendre une solitude et souvent même, on perd la notion de l'orientation ou de l'attitude extérieure quand cet instant privilégié vient nous surprendre.
Saint Augustin, Deux livres à Simplicien, II, 4

Tout chrétien, même dépourvu de culture, sait que chaque lieu est une partie de l'univers et que l'univers même est un temple de Dieu. Il prie en tout lieu, tenant clos les yeux des sens, éveillant ceux de son âme, et transcendant ainsi le monde entier. Il ne s'arrête pas à la voûte du ciel mais, parvenu en esprit au lieu supracéleste, conduit par l'Esprit de Dieu, et étant comme hors de ce monde, il offre sa prière à Dieu.
Origène, Contre Celse, 7, 44


Prier sans cesse

" Veillez donc et priez en tout temps, afin d'avoir la force d'échapper à tout ce qui doit arriver, et de vous tenir debout devant le Fils de l'homme. "
Luc 21.36

" Vivez dans la prière et les supplications; priez en tout temps, dans l'Esprit; apportez-y une vigilance inlassable et intercédez pour tous les saints. "
Ephésiens 6.18

" Restez toujours joyeux. Priez sans cesse. En toute condition soyez dans l'action de grâces. C'est la volonté de Dieu sur vous dans le Christ Jésus. "
1 Thessaloniciens 5.16-18

Pour bien faire oraison il n'est pas nécessaire d'être toujours à genoux; mais ce qui est de grand profit est qu'on fasse toutes ses actions dans l'esprit d'oraison, c'est-à-dire avec affection vers Dieu, avec foi, avec amour et conformité à son bon plaisir.
Jean-Joseph Surin, L'oratoire des âmes dévotes

Comme le corps respire perpétuellement, l'âme de son côté doit sans cesse aspirer à Dieu. "Le feu brûlera toujours sur l'autel", était-il dit dans la Loi ancienne (Lév. 6.12); "le prêtre aura soin de l'entretenir en y mettant du bois tous les matins; ce feu sera éternel, on ne le laissera jamais mourir". Quel est ce feu, et quel est cet autel ? "L'autel de Dieu est notre coeur, dit saint Grégoire (Lib. 25 Moral. chap. 7), le feu de l'amour y doit toujours brûler, et sa flamme monter incessament vers Dieu".
J.-B. Saint-Jure, De la connaissance et de l'amour du Fils de Dieu, L. II, chap. V

L'apôtre dit : priez sans cesse; il enseigne par là qu'il faut se souvenir de Dieu en tout temps, en tout lieu et en toutes choses. Si tu fabriques quelque chose, tu dois penser au Créateur de tout ce qui existe; si tu vois la lumière, souviens-toi de Celui qui te l'a donnée; si tu considères le ciel, la terre, la mer et tout ce qu'ils contiennent, admire, et glorifie Celui qui les a créés; si tu te couvres d'un vêtement, pense à Celui de qui tu le tiens et remercie-Le, Lui qui pourvoit à ton existence. Bref, que tout mouvement te soit motif à célébrer le Seigneur, ainsi tu prieras sans cesse et ton âme sera toujours dans la joie.
Pierre Damascène, cit. Récits d'un Pélerin russe, 4° récit

Le chrétien ne s'impose pas de remplir par des formules le devoir de la prière. C'est par une intention d'âme, par des actes de vertu étendus à toute notre vie que la prière prend toute sa valeur. Assis à table, prie, rend grâce; en revêtant ta tunique, rends grâce... rends grâce pour le soleil et la lumière de la nuit... Ainsi, prie sans relâche, non pas que des formules remplissent ta prière mais, dans tout le cours de ton existence, tu seras uni à Dieu, ta vie sera une prière incessante et continuelle.
Saint Basile de Césarée, Homélie de sainte Julitte, 4

De même que celui qui veut purifier de l'or ne doit point laisser un instant le creuset se refroidir, sous peine de voir la pépite purifiée redevenir brute, de même celui qui ne pense à Dieu que par intervalles, ce qu'il a acquis par sa prière, il le perd dès qu'elle s'affaiblit et cesse.
L'homme qui aime la vertu doit consumer par la pensée de Dieu toute la matérialité de son coeur pour que, par l'évaporation progressive du mal au contact de ce feu ardent, son âme apparaisse enfin au-dessus des collines éternelles dans tout l'éclat de son aurore.
Diadoque de Photicè, Sur la perfection spirituelle

Il faut toujours prier pour que le Seigneur nous fasse comprendre ce que nous devons faire, et le Seigneur ne nous laissera pas faire fausse route.
Silouane, Ecrits

Sans la prière fréquente, on ne peut trouver la voie qui conduit au Seigneur, connaître la Vérité, crucifier la chair avec ses passions et ses désirs, être illuminé dans le coeur par la lumière du Christ, et s'unir à Lui dans le salut.
Récits d'un pélerin russe

Tel que vous voulez vous trouver dans l'oraison, il faut que, par proportion, vous vous conserviez tel hors de l'oraison; c'était la maxime des anciens Pères.
J.-B. Saint-Jure, De la connaissance et de l'amour du Fils de Dieu, L. III, chap. VI

Si tout acte d'un juste qui agit selon Dieu et selon le commandement divin est considéré comme une prière, le juste, par le fait même qu'il fait sans cesse ce qui est juste, "priera sans cesse", et il ne cessera jamais de prier, à moins qu'il ne cesse d'être juste.
Origène, Homélies sur Samuel

Oui, le vrai spirituel prie durant toute sa vie, car prier est pour lui l'effort d'union à Dieu et il rejette tout ce qui est inutile, parce qu'il est déjà parvenu à cet état où il a déjà reçu en quelque sorte la perfection qui consiste à agir par amour. Toute sa vie est une liturgie sacrée.
Saint Clément d'Alexandrie, Stromates, VII, 7


Les difficultés de la prière

Si tu t'appliques à la prière, prépare-toi aux assauts du démon et supporte vaillament leurs coups; car ils se jetteront sur toi comme des fauves et mettront à mal tout ton corps.
Evagre le Pontique, Chapitres sur la prière

Il n'y a pas d'effort comparable à celui de prier Dieu. Chaque fois en effet que l'homme désire prier, les ennemis veulent l'en arracher. Car ils savent qu'ils n'entraveront sa marche qu'en le détournant de la prière. Pour toute autre oeuvre bonne qu'un homme entreprend, en y persévérant, il acquiert de la facilité. Mais pour la prière, jusqu'au dernier soupir il a besoin de lutter.
Sentences des Pères du désert, Agathon, 9

" Délivre-moi de mes ennemis, mon Dieu,
contre mes agresseurs protège-moi,
délivre-moi des ouvriers de mal,
des hommes de sang sauve-moi.

Voici qu'ils guettent mon âme,
des puissants s'en prennent à moi;
sans péché ni faute en moi, mon Dieu,
sans aucun tort, ils accourent et se préparent. "
Psaume 59.2-5

" Soyez sobres, veillez. Votre partie adverse, le diable, comme un lion rugissant, rôde, cherchant qui dévorer. Résistez-lui, fermes dans la foi, sachant que c'est le même genre de souffrance que la communauté des frères, répandue dans le monde, supporte. Quand vous aurez un peu souffert, le Dieu de toute grâce, qui vous a appelés à sa gloire éternelle, dans le Christ, vous rétablira lui-même, vous affermira, vous fortifiera, vous rendra inébranlables. "
1 Pierre 5.8-10

Ne tenez pas trop compte si vous êtes enflammée ou découragée; c'est la loi de l'exil de passer ainsi d'un état à l'autre. Croyez alors que, Lui, Il ne change jamais.
Elisabeth de la Trinité, Lettre, 249


Prière de l'Esprit en l'homme

Quand l'Esprit-Saint vient habiter dans un homme, cet homme ne peut plus cesser de prier, car l'Esprit en lui prie sans cesse. Qu'il dorme, qu'il veille, dans son coeur la prière est toujours à l'oeuvre. Qu'il mange, qu'il boive, qu'il se repose ou qu'il travaille, l'encens de la prière monte spontanément de son coeur.
La prière en lui n'est plus liée à un temps déterminé, elle est ininterrompue. Même durant son sommeil, elle se poursuit, bien cachée. Car le silence d'un homme qui est devenu libre est en lui-même déjà prière. Ses pensées sont inspirées par Dieu. Le moindre mouvement de son coeur est comme une voix qui, silencieuse et secrète, chante pour l'Invisible.
Saint Isaac le Syrien, Discours ascétiques, 35° discours

Source: www.evangelium-vitae.org

Gilles. Ville de Québec - Canada Smile
avatar
Gilles
Hiérophante contre le nouvel ordre mondial

Masculin Messages : 24031
Age : 62
Localisation : Ville de Québec - CANADA
Inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum