Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

Cessons de nous plaindre ! Remercions plutôt Dieu pour Ses bienfaits !

Page 23 sur 27 Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24, 25, 26, 27  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Cessons de nous plaindre ! Remercions plutôt Dieu pour Ses bienfaits !

Message par Gilles le Mar 15 Jan 2013 - 19:33


_________________
DIEU EST POUR NOUS UN REFUGE ET UN APPUI. UN SECOURS QUI NE MANQUE JAMAIS DANS LA DÉTRESSE. (Psaumes 46:2)

Gilles
MODERATEUR
MODERATEUR

Masculin Messages: 15951
Age: 59
Localisation: Ville de Québec - CANADA
Inscription: 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cessons de nous plaindre ! Remercions plutôt Dieu pour Ses bienfaits !

Message par Gilles le Mer 23 Jan 2013 - 15:53



Apprends-moi, Seigneur, à dire merci...

Apprends-moi, Seigneur, à dire merci
sans réserve et sans arrêt,
jusqu’à mon dernier soupir.

Merci pour le pain, le vent, la terre et l’eau,
Merci pour la musique et pour le silence,
Merci pour le miracle de chaque nouveau jour,
Merci pour les gestes et les mots de la tendresse,
Merci pour l’attention et les délicatesses,
Merci pour les rires et pour les sourires,
Merci pour tout ce qui m’aide à vivre
malgré les révoltes et les échecs,
Merci pour tous ceux que j’aime et qui m’aiment.

Et que ces mille mercis se transforment
en une immense action de grâce
quand je me tourne vers Toi,
la Source de toute grâce et le Rocher de ma vie.
Merci pour Ton Amour sans limite,
Merci pour la Paix qui vient de Toi,
Merci pour le Pain de l’Eucharistie,
Merci pour la liberté que Tu donnes.

Avec mes frères, je proclame Ta louange
pour notre vie qui est entre Tes mains,
pour nos âmes qui Te sont confiées,
pour les bienfaits dont Tu nous combles
et que nous ne savons pas toujours voir.

Dieu Bon et Miséricordieux,
que Ton Nom soit béni à jamais. Amen !



_________________
DIEU EST POUR NOUS UN REFUGE ET UN APPUI. UN SECOURS QUI NE MANQUE JAMAIS DANS LA DÉTRESSE. (Psaumes 46:2)

Gilles
MODERATEUR
MODERATEUR

Masculin Messages: 15951
Age: 59
Localisation: Ville de Québec - CANADA
Inscription: 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cessons de nous plaindre ! Remercions plutôt Dieu pour Ses bienfaits !

Message par Gilles le Mar 29 Jan 2013 - 16:03



« Comment rendrai-je à l’Eternel, tous ses bienfaits envers moi ? »

Le psalmiste s’interroge. Il fait état tout d’abord de son amour envers Dieu « J’aime l’Eternel… Il entend… je l’invoquerai toute ma vie… » Quelle belle confession ! Pourtant quelques lignes plus loin, il évoque les épreuves terribles par lesquelles il est passé « les liens de la mort… » Il dit en quelque sorte, « tout était fini pour moi ». Mais « Dieu a penché son oreille vers moi… » Et s’est alors qu’il s’interroge « comment rendrai-je à l’Eternel… », tout le bien qu’il m’a fait ! Comment lui rendre… son Amour, sa présence, son aide, son soutien… même si j’ai été éprouvé ? Comment lui rendre ce qu’il a fait pour moi ?

Nous arrive-t-il de nous poser ce genre de question ?

Sommes-nous conscients de ce que le Seigneur a fait pour nous ?

Méditons avec le psalmiste.


I. « J’élèverai la coupe des délivrances… »


1. De façon prophétique et certainement voilé pour lui, le Psalmiste répond à son interrogation. Il répond en faisant référence à cette coupe de délivrance, coupe de la Pâque. Coupe qui rappelle ce premier repas pascal, pris à la hâte la nuit où le Seigneur épargna son peuple en Egypte. Cette nuit où il les délivra de leur esclavage, de leur souffrance, dans leur situation sans espoir. Ils étaient esclaves en Egypte, soumis à des travaux inhumains. Dieu les libère. Cette nuit là, il épargne aussi leurs premiers nés de la mort. Le psalmiste se rappelle cette délivrance, cette porte ouverte vers la liberté, vers un avenir nouveau, même si celui-ci s’est révélé chaotique par la suite. Mais il se rappelle cet événement fondateur de son identité, mainte fois rappelé dans les Ecritures. Ce rappel, cette mémoire fait ici office de reconnaissance, d’action de grâce. Reconnaissance par rapport à cet événement qui a profondément marqué la mémoire de tout un peuple, sur plusieurs générations, jusqu’à aujourd’hui !
2. C’est à cela que nous sommes invités nous aussi ce matin, chaque jour et chaque fois que nous célébrons la Cène. Parce-que c’est de cela que parle le psalmiste ici, sans trop le savoir. En effet, c’est à ce même geste que le Christ a donné une signification nouvelle, le soir de la Pâque, la dernière avec ses disciples :
. Le Seigneur prend du pain, il rend grâce d’abord. Il remercie Dieu pour la nourriture, le quotidien. Puis il s’identifie à ce pain qu’il brise, faisant certainement référence aux pains sans levain de la Pâque. Ce pain, il le brise en pensant à sa vie qui va se briser pour ouvrir les portes de la vie éternelle à tous ceux qui croiraient.
. Puis il prend la coupe. Cette coupe des délivrances pour laquelle il rend grâce aussi. Puis il l’identifie à son propre sang. Ce sang de l’agneau pascal qui a sauvé jadis la vie des premiers nés des Hébreux en Egypte. Il dit que c’est pour le pardon des péchés, pour être libéré de la condamnation et de la mort, comme les premiers nés des Hébreux en Egypte. Ce sang va être répandu pour cela, pour beaucoup, pour tous ceux qui croiront en Lui. En croyant à cela, ce sacrifice du Christ devient réel pour nous. Par la foi, il devient libérateur de toute condamnation. « Il n’y a plus de condamnation pour ceux qui sont en Christ Jésus… » En faisant mémoire de cela, nous reconnaissons ce qu’il a fait pour nous, et nous lui rendons (pour peu que nous puissions lui rendre), l’honneur et la gloire qui lui reviennent.

II. « Et j’invoquerai le nom de l’Eternel… »


1. Il semble que le psalmiste ne peut se contenter de faire mémoire, action de grâce, louanges… Il est tellement rempli d’amour pour Dieu, il a tellement envie de faire plus pour lui, qu’il évoque ce désir de communion permanente avec ce Dieu si bon. Il va même jusqu’à dire « Je l’invoquerai toute ma vie… ». C’est comme s’il disait : « C’est lui, c’est mon Dieu, c’est tout pour moi, je veux être en communion avec lui tous les jours ! Je ne veux pas me séparer de lui en aucun cas ! »
* Et, notez bien que le psalmiste formule ce désir profond, après l’épreuve, après la délivrance, lorsque tout va bien pour lui ! Il ne dit pas : « Merci Seigneur… on se revoit à la prochaine épreuve ! » Non, il désire la prière, la communion avec son Dieu, alors que tout va bien pour lui !
2. Telle est l’exhortation qu’il nous adresse à nous aussi ce matin. Il ne suffit pas de faire mémoire du sacrifice du Christ, de lui dire « Merci… ». Le psalmiste nous invite à aller plus loin. A vivre une communion profonde avec Dieu par la prière. Communion profonde et permanente, quotidienne. Même après l’épreuve, même si tout va bien ! En priant, en ayant une vie de prière quotidienne, c’est aussi une façon de rendre à Dieu, un peu, de tous ses bienfaits, notamment le salut et la vie éternelle.

III. « J’accomplirai mes vœux envers l’Eternel… »


1. Mais le psalmiste va encore plus loin. C’est comme s’il réalisait que se souvenir avec gratitude, communier avec Dieu en signe de reconnaissance, ne lui suffisent pas. C’est lui-même qui décide d’aller encore plus loin. Sans qu’on le lui demande. Il est tellement débordant d’Amour pour Dieu. Il se souvient qu’il a fait des vœux. On ne sait pas quelle sorte de vœux, mais par deux fois il répète qu’il veut accomplir les vœux qu’il a faits, et ce, devant tous. Peut-être est-il question ici de ses engagements
.. A aimer et pardonner,
.. A tourner la page de tel ou tel événement douloureux
.. A renoncer à telle ou telle chose, à mettre sa vie en ordre
.. A donner, à accomplir telle ou telle bonne œuvre
.. A témoigner publiquement…
2. Et nous, quels sont ces vœux que nous avons peut-être formulé un jour et que nous avons oublié une fois l’épreuve passée ? Quels sont ces vœux non accomplis encore et qu’attendons-nous ? Prenons le temps d’y réfléchir et accomplissons-les. Prenons les décisions, n’attendons pas ! C’est aussi, une façon de rendre à Dieu, un peu, de tout ce qu’il nous a donné.
« Comment rendrai-je à l’Eternel, tous ses bienfait envers moi ? »


À vrai dire, nous dirons : « Mission impossible » pour le chrétien, tant nous sommes redevables à Dieu pour le salut et la vie éternelle, sa présence au quotidien, et ses innombrables bienfaits. Mais « Mission impossible » ne veut pas dire nécessairement « Démission » !
. Faisons mémoire de son sacrifice avec gratitude,
. Prions-le sans cesse,
. Faisons des vœux et accomplissons-les. Il en est tellement digne !

_________________
DIEU EST POUR NOUS UN REFUGE ET UN APPUI. UN SECOURS QUI NE MANQUE JAMAIS DANS LA DÉTRESSE. (Psaumes 46:2)

Gilles
MODERATEUR
MODERATEUR

Masculin Messages: 15951
Age: 59
Localisation: Ville de Québec - CANADA
Inscription: 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cessons de nous plaindre ! Remercions plutôt Dieu pour Ses bienfaits !

Message par Gilles le Mer 30 Jan 2013 - 15:35



Je donne gloire, gloire,
Gloire à l'Agneau.
Je donne gloire, gloire,
Gloire à l'Agneau.

Je veux te dire que je t'aime,
Mon Seigneur, mon Jésus,
Dans ton amour suprême,
Tu as pourvu pour mon salut.
Je suis libre, je veux te louer,
De tout mon cœur t'adorer
C'est mon désir de me prosterner
Devant celui qui m'a sauvé.

Je donne gloire, gloire,
Gloire à l'Agneau.
Je donne gloire, gloire,
Gloire à l'Agneau.



Par Stéphane Quéry


_________________
DIEU EST POUR NOUS UN REFUGE ET UN APPUI. UN SECOURS QUI NE MANQUE JAMAIS DANS LA DÉTRESSE. (Psaumes 46:2)

Gilles
MODERATEUR
MODERATEUR

Masculin Messages: 15951
Age: 59
Localisation: Ville de Québec - CANADA
Inscription: 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cessons de nous plaindre ! Remercions plutôt Dieu pour Ses bienfaits !

Message par Gilles le Mar 5 Fév 2013 - 15:42



Rendez continuellement grâces à Dieu pour toutes choses

« Rendez continuellement grâces à Dieu le Père pour toutes choses », écrit l’apôtre Paul dans son épître aux Éphésiens. C’est à mes yeux une attitude de vie : la reconnaissance ne doit pas se limiter à certains événements ou moments favorables, elle ne doit pas se limiter à des jours particuliers, mais elle doit être une disposition foncière du cœur. Dans les temps actuels en particulier, laissons parler notre cœur et soyons reconnaissants envers Dieu.

Le fait de rendre grâces « pour toutes choses » englobe deux domaines : d’une part, la création terrestre, et, d’autre part, la création spirituelle. C’est l’ensemble des choses ce que le Seigneur a créées ; rendons-lui grâces pour toutes choses. Pour moi, je jette un regard beaucoup plus large sur la fête d’actions de grâces : elle ne se limite pas à la nourriture, à ce qui mûrit actuellement. J’inscris ces actions de grâces dans le contexte plus vaste de la reconnaissance pour toutes choses.

Je commence par la création terrestre : Rendons grâces pour la vie qui nous est offerte. Rendons grâces pour la nourriture que nous avons, ou, plus généralement, pour les moyens de subsistance que le Seigneur nous offre. Rendons grâces pour toutes les possibilités qui nous sont offertes. Il ne va pas de soi que nous puissions communiquer avec autrui, que nous puissions nous mouvoir, que toutes ces possibilités diverses et variées nous soient données ; c’est, à l’évidence, une raison de rendre grâces. Soyons également reconnaissants de ne pas être seuls. Lorsque nous regardons autour de nous, nous voyons d’autres personnes. Il y a notre famille, nos amis. Soyons reconnaissants pour tout cela. Je vais plus loin en disant : Rendons grâces à Dieu pour le conjoint que nous avons.

Il est dit ici, dans la parole biblique : « Rendez continuellement grâces. » Notons ici une difficulté particulière : il existe aussi des périodes de carence. L’on n’est pas toujours en bonne santé, l’on n’a pas toujours suffisamment à manger, et, sous certaines latitudes, c’est un vrai problème ; ou alors c’est le travail qui manque. Dès lors, il n’est plus si aisé de rendre grâces. La reconnaissance est une disposition de cœur, comme je l’ai exposé plus haut : c’est pourquoi l’on peut aussi être reconnaissant en période de carence ; il ne faut pas se concentrer sur ce qui fait défaut, mais sur les bonnes choses qui sont là, malgré tout.

Outre la création terrestre, il existe une création spirituelle. Nous avons une âme immortelle. Dieu nous laisse entrevoir la vie éternelle, la communion éternelle avec le Seigneur. Celui qui est animé de cette foi ne peut qu’être reconnaissant au Seigneur d’avoir disposé les choses ainsi. Et, tout comme sur le plan terrestre, le corps a besoin de nourriture, il en va de même sur le plan spirituel : il doit y avoir quelque chose qui entretienne cette vie : C’est la parole de Dieu, c’est sa grâce. Soyons-en reconnaissants.

Sur le plan spirituel, il existe cependant aussi des périodes de carence. Il peut arriver que des problèmes surgissent au sein de la communauté, qu’il y ait des malentendus, ou que tout ne se passe pas de manière aussi harmonieuse. Ne nous arrêtons pas à de telles imperfections. Réjouissons-nous des bonnes choses. Ce qui n’est pas bon, essayons d’en venir à bout par la discussion, en faisant preuve de compréhension mutuelle, d’amabilité, de communion fraternelle et de cordialité.

Vous voyez qu’il existe, sur le plan spirituel comme sur le plan terrestre, un vaste espace pour les bonnes choses que le Seigneur nous offre et pour lesquelles nous pouvons lui être reconnaissants. Veillons à ce que les difficultés et les carences n’étouffent pas en nous la disposition à la reconnaissance. Agissons de tout cœur dans ce sens. Je vous appelle à rendre continuellement grâces pour toutes choses !

Source: www.bischoff-verlag.de

Gilles. Ville de Québec - Canada

_________________
DIEU EST POUR NOUS UN REFUGE ET UN APPUI. UN SECOURS QUI NE MANQUE JAMAIS DANS LA DÉTRESSE. (Psaumes 46:2)

Gilles
MODERATEUR
MODERATEUR

Masculin Messages: 15951
Age: 59
Localisation: Ville de Québec - CANADA
Inscription: 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cessons de nous plaindre ! Remercions plutôt Dieu pour Ses bienfaits !

Message par Manuela le Mar 5 Fév 2013 - 18:34

Que dire sinon que ce sont des beau textes que tu nous fait partager
Merci cher Gilles !

Manuela
Pour la Paix

Féminin Messages: 3545
Localisation: Elancourt dans les Yvelines
Inscription: 21/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cessons de nous plaindre ! Remercions plutôt Dieu pour Ses bienfaits !

Message par lacroix le Mar 5 Fév 2013 - 21:16

Merci Seigneur pour le don de la vie,
Merci Seigneur de m'avoir créé avec tant d'amour,
Merci Seigneur ..... de me sauver

_________________
Lacroix, en Christ

lacroix
Hosanna au plus haut des cieux!

Masculin Messages: 465
Inscription: 30/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cessons de nous plaindre ! Remercions plutôt Dieu pour Ses bienfaits !

Message par AZUR le Mar 5 Fév 2013 - 21:41

Bénis sois-Tu Seigneur Jésus pour tout ce que Tu apportes dans ma vie et que bien souvent je ne comprends pas parce que je vois tout d'un point de vue humain et donc très limité! Gloire à toi Seigneu
Sois béni car Tu me guides toujours quand je me trompe, je m'égare: il y a toujours quelqu'un pour m'éclairer (croyant, incroyant) et me remettre sur le bon chemin! Tes Voies sont vraiment impénétrables ! Gloire à toi Seigneu
Merci pour cette Messe de Noël et la surprise que j'ai eue, Seigneur!Alléluia! Amen
Je Te remercie pour tout ce que Tu me donnes: les bonnes choses comme les choses plus difficiles :Toi seul connais mon avenir et sais ce qui est bon pour moi alors Jésus confiance
Merci pour ce livre de lettres de mon saint ange gardien, qui m'ont permis de comprendre qu'il était bel et bien toujours avec moi!
Merci pour les réponses à mes interrogations !
Merci pour mon mari,pour mes ami(e)s ,pour les personnes que je côtoie , pour mon brave toutou toujours content et éternel bébé ! Amen Alléluia!
Merci pour Ta Très Sainte Maman ! cheers

http://www.youtube.com/watch?v=n3HXLamYPYQ

AZUR
Combat avec Sainte Marie

Féminin Messages: 1513
Localisation: France
Inscription: 12/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cessons de nous plaindre ! Remercions plutôt Dieu pour Ses bienfaits !

Message par Gilles le Mer 6 Fév 2013 - 16:06



On peut remercier Dieu pour tous les bienfaits qu'il nous donne...

Evidemment que le monde que nous vivons n’est pas à nos yeux le paradis des Écritures !

On peut cependant remercier Dieu de nous avoir créé et de nous avoir donné cette merveilleuse planète terre sur laquelle nous vivons maintenant.

Cette simple prière permet de remercier Dieu pour ses bienfaits. cheers Elle est à réciter le matin car, elle apporte une protection divine sur nos actions de la journée.

Vous tous, les Anges du Seigneur, bénissez le Seigneur !

Vous, soleil et lune, bénissez le Seigneur !

Vous toutes, les étoiles du ciel, bénissez le Seigneur !

Vous, nuits et jours, bénissez le Seigneur !

Vous, plantes de la terre, bénissez le Seigneur !

Vous, baleines et poissons de la mer, bénissez le Seigneur !

Vous, oiseaux du ciel, bénissez le Seigneur !

Vous, bêtes sauvages et domestiques, bénissez le Seigneur !

Vous tous, les enfants des hommes, bénissez le seigneur !

À lui, louange et gloire éternelle ! Amen !


_________________
DIEU EST POUR NOUS UN REFUGE ET UN APPUI. UN SECOURS QUI NE MANQUE JAMAIS DANS LA DÉTRESSE. (Psaumes 46:2)

Gilles
MODERATEUR
MODERATEUR

Masculin Messages: 15951
Age: 59
Localisation: Ville de Québec - CANADA
Inscription: 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cessons de nous plaindre ! Remercions plutôt Dieu pour Ses bienfaits !

Message par lacroix le Mer 6 Fév 2013 - 19:49

Gilles a écrit:

On peut remercier Dieu pour tous les bienfaits qu'il nous donne...

Evidemment que le monde que nous vivons n’est pas à nos yeux le paradis des Écritures !

On peut cependant remercier Dieu de nous avoir créé et de nous avoir donné cette merveilleuse planète terre sur laquelle nous vivons maintenant.

Cette simple prière permet de remercier Dieu pour ses bienfaits. cheers Elle est à réciter le matin car, elle apporte une protection divine sur nos actions de la journée.

Vous tous, les Anges du Seigneur, bénissez le Seigneur !

Vous, soleil et lune, bénissez le Seigneur !

Vous toutes, les étoiles du ciel, bénissez le Seigneur !

Vous, nuits et jours, bénissez le Seigneur !

Vous, plantes de la terre, bénissez le Seigneur !

Vous, baleines et poissons de la mer, bénissez le Seigneur !

Vous, oiseaux du ciel, bénissez le Seigneur !

Vous, bêtes sauvages et domestiques, bénissez le Seigneur !

Vous tous, les enfants des hommes, bénissez le seigneur !

À lui, louange et gloire éternelle ! Amen !





Amen ! Béni soit Saint François !

_________________
Lacroix, en Christ

lacroix
Hosanna au plus haut des cieux!

Masculin Messages: 465
Inscription: 30/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cessons de nous plaindre ! Remercions plutôt Dieu pour Ses bienfaits !

Message par Gilles le Sam 9 Fév 2013 - 14:38



N'oublie pas le Seigneur !

Que les hommes sont donc oublieux ! Il y a ceux à qui la vie sourit et qui, tout à leur bonheur et à leur réussite, oublient qu'ils doivent leur bien-être à la seule bénédiction de Dieu; il y a ceux aussi que le sort accable, qui souffrent et cèdent au désespoir, au point de ne plus se souvenir des grandes choses que Dieu a faites pour eux; il y a ceux encore qui, pris dans l'agitation du siècle présent, courent d'une échéance à l'autre, sans songer à prendre aucun recul et qui en oublient l'essentiel: la mise en uvre du salut de leur âme; et il y a ceux enfin qui s'ennuient à mourir, ne sachant que faire du temps qui passe, pour avoir omis de se mettre en quête du sens de leur vie et du but à atteindre.

L'appel, lancé autrefois par Dieu au peuple d'Israël, et qui se retrouve à plusieurs reprises dans l'Ecriture: "N'oublie pas le Seigneur!" (p. ex. Deutéronome 6:12), vaut donc plus que jamais pour le peuple du Seigneur au soir de l'Eglise de Christ. En toutes circonstances, que nous soyons heureux ou malheureux, n'oublions pas cette parole du psalmiste: "L'Eternel a fait pour [nous] de grandes choses!" (cf. Psaume 126:3). Il nous a élus avant la fondation du monde, il nous a intégrés à son 6uvre, nous a bénis, protégés et secourus, et nous a offert la paix et la joie qu'aucun esprit ne peut nous ravir. Ne l'oublions pas!

La plus grande chose que Dieu ait faite à l'égard de chacun de nous jusqu'à présent, c'est le miracle de notre élection. C'est un mystère divin dont nous ne pourrons appréhender la portée qu'une fois parvenus au but de la foi, dans la communion de vie éternelle avec Dieu et son Fils. D'ici là, nous expérimenterons régulièrement l'efficacité de la parole et de la grâce. La parole nous fortifie et nous console, nous relève et nous indique la voie à suivre; la grâce, issue du sacrifice de Christ, nous libère de toute emprise du malin par le pardon des péchés; quant à l'Eucharistie, qui nous met en communion avec le Fils de Dieu, elle nous permet de faire nôtre, de plus en plus, la nature même de Jésus-Christ.

"N'oublie pas le Seigneur!", telle est l'exhortation qui nous est adressée. Souvenons-nous toujours des grandes choses que, dans son amour et sa sollicitude, il ne cesse d'accomplir en notre faveur.


_________________
DIEU EST POUR NOUS UN REFUGE ET UN APPUI. UN SECOURS QUI NE MANQUE JAMAIS DANS LA DÉTRESSE. (Psaumes 46:2)

Gilles
MODERATEUR
MODERATEUR

Masculin Messages: 15951
Age: 59
Localisation: Ville de Québec - CANADA
Inscription: 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cessons de nous plaindre ! Remercions plutôt Dieu pour Ses bienfaits !

Message par Gilles le Dim 10 Fév 2013 - 16:37



Je te dois un MERCI

Seigneur, je cours toujours après quelque chose... Quand je m'arrête, à bout de souffle, il m'arrive de réfléchir. En cet instant, je fais halte et c'est pour te dire MERCI! Oh! Je pourrais me contenter de te dire Merci pour tout, et tu comprendrais. Mais je veux être plus explicite.

Je te dis MERCI ... pour mon corps qui fonctionne à merveille, pour ma langue si déliée, pour mes jambes si alertes, pour mes mains si dociles, pour mes yeux ouverts à tout, pour mes oreilles qui perçoivent tout, pour mes narines qui décèlent tout, pour mon coeur qui palpite à ce qui est beau, pour mon âme qui vibre au bien, pour mon intelligence qui cherche le vrai... pour tout cela, je te dis MERCI.

Bien des fois j'ai crié vers toi parce que... je voulais mon corps plus beau, je voulais mon coeur plus grand, je voulais mon amour plus noble, je voulais mon intelligence plus lucide.

Aujourd'hui, je te dis MERCI et je me tais en songeant à tous ceux et celles de mon âge qui ont les facultés diminuées et dont l'usage est restreint. Je pense à ceux et celles qui jamais... n'entendront le gazouillis de l'oiseau, ne verront le soleil se lever, ne percevront le parfum d'une fleur, ne pourront trouver le mot MERCI au bout de leurs lèvres, ne pourront palper un objet, ne pourront courir après un papillon.

Je n'ai rien fait de plus que l'autre pour jouir de tous mes sens et pourtant tu m'as fait gratuitement le don de toute la richesse que je suis. Si toutes les personnes en forme dans le monde songeaient un brin à cela, il y aurait une course folle vers toi, Seigneur, pour te dire MERCI!

Pour ceux et celles qui ne prennent pas le temps de te le dire, je te dis MERCI pour les merveilles que nous sommes.

Auteur inconnu


_________________
DIEU EST POUR NOUS UN REFUGE ET UN APPUI. UN SECOURS QUI NE MANQUE JAMAIS DANS LA DÉTRESSE. (Psaumes 46:2)

Gilles
MODERATEUR
MODERATEUR

Masculin Messages: 15951
Age: 59
Localisation: Ville de Québec - CANADA
Inscription: 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cessons de nous plaindre ! Remercions plutôt Dieu pour Ses bienfaits !

Message par Philec le Dim 10 Fév 2013 - 16:44

C'est vrai que la Vie est belle, merci Gilles, j'ai tendance à voir le mal partout, cette parano doit me quitter car elle coupe de la charité, je le sens.

_________________
"Vous aurez des tribulations dans le monde, mais prenez courage, j'ai vaincu le monde." Jean 16:33

Philec
Contre la puce electronique

Masculin Messages: 246
Age: 30
Localisation: Nord
Inscription: 16/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cessons de nous plaindre ! Remercions plutôt Dieu pour Ses bienfaits !

Message par Manuela le Dim 10 Fév 2013 - 17:19

C`est si simple et si beau ce MERCI à Dieu avec tout notre coeur I love you
Merci cher Gilles pour ce beau texte

Manuela
Pour la Paix

Féminin Messages: 3545
Localisation: Elancourt dans les Yvelines
Inscription: 21/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cessons de nous plaindre ! Remercions plutôt Dieu pour Ses bienfaits !

Message par Gilles le Dim 17 Fév 2013 - 15:07



Vous avez beaucoup de sujets de reconnaissance !

"J'ai appris à être content de l'état où je me trouve." Philipiens 4.11

Appréciez-vous la vie ? Si ce n'est pas le cas, c'est peut-être parce que vous prenez pour acquis ce que vous avez déjà. Peut-être pensez-vous : "En fait, je ne peux pas apprécier ma vie car j'ai tant de problèmes !"

Puis-je vous encourager à ne pas centrer vos pensées sur ce qui vous manque, mais plutôt sur les bonnes choses présentes dans votre vie ?

Prenez juste un instant aujourd'hui et remerciez Dieu pour votre santé et la force qu'il vous donne. Si vous perdiez soudainement votre santé, vous sentant de ce fait misérable, alors vous seriez plus que joyeux si vous pouviez revenir dans l'état où vous êtes aujourd'hui. Remerciez Dieu pour votre travail : il est peut être éprouvant parfois, mais il est une des sources de la providence de Dieu pour combler vos besoins. Remerciez Dieu pour les bénédictions que vous avez maintenant. Ce qui peut vraiment vous empêcher d'aller plus loin dans votre relation avec Dieu et dans votre marche en avant, c'est une attitude ingrate sans aucune reconnaissance.

Prenez la décision de commencer à être heureux à l'endroit où vous êtes maintenant. L'apôtre Paul était toujours dans le contentement. Ce grand homme de Dieu avait découvert le secret du vrai bonheur: apprécier la vie, quelles que soient les circonstances !

Si vous n'êtes pas heureux là où vous êtes, vous n'arriverez jamais là où vous désirez aller. Apprenez à apprécier chaque étape du voyage de la vie. Ayez une attitude de reconnaissance et soyez content, peu importe où vous vous trouvez.

Si vous agissez ainsi, Dieu vous amènera vers la victoire et vous allez vivre la vie abondante et remplie de joie qu'il a en réserve pour vous.


Une prière pour aujourd'hui...

Père, je suis incroyablement béni ! Merci pour les choses merveilleuses que tu m'as données. Merci parce que tu as un plan excellent pour ma vie. Je te louerai toujours. Au nom de Jésus. Amen !

Par Joël Osteen

Gilles. Ville de Québec - Canada

_________________
DIEU EST POUR NOUS UN REFUGE ET UN APPUI. UN SECOURS QUI NE MANQUE JAMAIS DANS LA DÉTRESSE. (Psaumes 46:2)

Gilles
MODERATEUR
MODERATEUR

Masculin Messages: 15951
Age: 59
Localisation: Ville de Québec - CANADA
Inscription: 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cessons de nous plaindre ! Remercions plutôt Dieu pour Ses bienfaits !

Message par audric le Lun 18 Fév 2013 - 14:56



Père, je suis incroyablement béni ! Merci pour les choses merveilleuses que tu m'as données. Merci parce que tu as un plan excellent pour ma vie. Je te louerai toujours. Au nom de Jésus. Amen !

† Merci, merci, merci †
† Amen †

audric
Avec les chérubins

Féminin Messages: 54
Age: 37
Inscription: 17/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cessons de nous plaindre ! Remercions plutôt Dieu pour Ses bienfaits !

Message par Lumen le Lun 18 Fév 2013 - 22:45

Merci mon Dieu de me rester fidèle, même quand je ne le suis pas.
Merci de me serrer contre ton coeur malgré toutes mes misères.
Merci de me permettre, Dieu Tout Puissant, de T'appeler "Papa".
Merci, de m'appeler "ami" alors même, que mon péché T'a cloué sur la Croix.
Merci pour ton Amour qui m'embrase le coeur dès que je pense:
"Tu n'es plus là !"
Merci pour tous ces échanges de Coeur à coeur auxquels Tu m'invites souvent, durant mes prières.
Merci d'avoir pu sentir ta Présence à mes côtés même pendant les pires moments de ma vie.
Merci mon Dieu, d'être pour toujours mon Amour, ma Paix et ma Joie !
Merci pour la Vie éternelle auprès de Toi, Mon Dieu.
Rend grâce

Lumen
En adoration

Féminin Messages: 2918
Localisation: France
Inscription: 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cessons de nous plaindre ! Remercions plutôt Dieu pour Ses bienfaits !

Message par Gilles le Lun 25 Fév 2013 - 16:05



Pour demeurer reconnaissants envers Dieu, nous devons apprendre à le remercier pour les situations moins agréables de la vie, sachant qu'il les utilise pour nous faire du bien.

L'apôtre Paul exhorte les Thessaloniciens à remercier Dieu pour toutes choses, bonnes ou moins bonnes (1 Thessaloniciens 5.18).

Un papa demanda, un jour, à son petit garçon de remercier le Seigneur pour le repas du soir. Alors que les autres membres de la famille avaient aussitôt fermé les yeux, le petit bonhomme fixait attentivement chacun des plats qui se trouvaient sur la table. Après un long silence, il se pencha la tête et pria ainsi : Jésus, je ne suis pas du tout sûr d'aimer ce que je vois sur la table, mais je te remercie quand même pour la nourriture et je te promets de faire l'effort d'en manger un peu. Amen.


D'après Romains 8.28-29, pourquoi doit-on remercier Dieu pour les événements moins agréables de la vie ? À quoi l'expression "toutes choses" réfère dans le contexte (Rom 8.17-27) ? À quoi l'expression "au bien" réfère dans le contexte (Rom 8.28b-30) ?

Avez-vous l'habitude de remercier Dieu pour les épreuves et les circonstances pénibles hors de votre contrôle ? Comment pouvez-vous développer cette habitude ?

Dans son livre intitulé The Hiding Place, Corrie Ten Boom raconte un incident survenu au camp de concentration de Ravensbrook par lequel Dieu lui a montré qu'il fallait être reconnaissants pour toutes choses. Elle et sa soeur Betsy venaient tout juste d'être transférées à Ravensbrook, un des pires camps de concentration contrôlés par les Nazis. Les baraques de ce camp étaient surpeuplées et infestées de puces. Ce matin-là, leur lecture biblique, 1 Thessaloniciens, chapitre 5, leur avait rappelé l'importance de toujours se réjouir, de prier sans cesse et de rendre grâces en toutes choses. Alors qu'elles méditaient ce texte, Betsy interrompit Corrie et lui demanda de remercier Dieu pour tous les éléments de leur nouvelle demeure, y compris les puces. Sur le coup, Corrie refusa de remercier Dieu pour les puces, mais Betsy se faisait insistante et Corrie finit par accepter de le faire.
Durant leurs mois de détention au camp de Ravensbrook, Corrie et Betsy étaient étonnées de voir qu'on leur laissait toute la liberté voulue pour tenir des réunions de prière et pour faire des études bibliques avec les autres prisonniers. Ce n'est que plusieurs mois plus tard qu'elles apprirent que les gardes s'abstenaient de visiter les baraques à cause des puces ...




_________________
DIEU EST POUR NOUS UN REFUGE ET UN APPUI. UN SECOURS QUI NE MANQUE JAMAIS DANS LA DÉTRESSE. (Psaumes 46:2)

Gilles
MODERATEUR
MODERATEUR

Masculin Messages: 15951
Age: 59
Localisation: Ville de Québec - CANADA
Inscription: 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cessons de nous plaindre ! Remercions plutôt Dieu pour Ses bienfaits !

Message par Gilles le Jeu 28 Fév 2013 - 16:31


_________________
DIEU EST POUR NOUS UN REFUGE ET UN APPUI. UN SECOURS QUI NE MANQUE JAMAIS DANS LA DÉTRESSE. (Psaumes 46:2)

Gilles
MODERATEUR
MODERATEUR

Masculin Messages: 15951
Age: 59
Localisation: Ville de Québec - CANADA
Inscription: 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cessons de nous plaindre ! Remercions plutôt Dieu pour Ses bienfaits !

Message par Marie Rose le Jeu 28 Fév 2013 - 19:08



Avez-vous l'habitude de remercier Dieu pour les épreuves et les circonstances pénibles hors de votre contrôle ? Comment pouvez-vous développer cette habitude ?


Dans son livre intitulé The Hiding Place, Corrie Ten Boom raconte un incident survenu au camp de concentration de Ravensbrook par lequel Dieu lui a montré qu'il fallait être reconnaissants pour toutes choses. Elle et sa soeur Betsy venaient tout juste d'être transférées à Ravensbrook, un des pires camps de concentration contrôlés par les Nazis. Les baraques de ce camp étaient surpeuplées et infestées de puces. Ce matin-là, leur lecture biblique, 1 Thessaloniciens, chapitre 5, leur avait rappelé l'importance de toujours se réjouir, de prier sans cesse et de rendre grâces en toutes choses. Alors qu'elles méditaient ce texte, Betsy interrompit Corrie et lui demanda de remercier Dieu pour tous les éléments de leur nouvelle demeure, y compris les puces. Sur le coup, Corrie refusa de remercier Dieu pour les puces, mais Betsy se faisait insistante et Corrie finit par accepter de le faire.
Durant leurs mois de détention au camp de Ravensbrook, Corrie et Betsy étaient étonnées de voir qu'on leur laissait toute la liberté voulue pour tenir des réunions de prière et pour faire des études bibliques avec les autres prisonniers. Ce n'est que plusieurs mois plus tard qu'elles apprirent que les gardes s'abstenaient de visiter les baraques à cause des puces ...
Etonnant!que DIEU est étonnant!Cela me rappelle le jour où il y a eu le feu chez nous,c'est allé très vite, notre maison en pleine colline a été vite la proie des flammes,et nous avions juste eu le temps de tout fermer avant de partir.Mon fils alors agé de 8 ans se met à pleurer en pensant à son doudou qu'il avait oublié.Il nous demande de prier la Vierge afin que la maison soit épargnée, nous nous mettons à prier,mais moi dans mon coeur je me disais que ça ne servait à rien,le vent soufflait à une allure, et le feu commençait à prendre beaucoup plus bas, à cause du vent.Je me suis mise à pleurer,et me vient une phrase"tout concourt à celui qui aime Dieu"je décide de faire confiance et je dis au Seigneur,c'est toi qui l'a dit, que ce feu serve à ta gloire."
Incroyable mais vrai, la maison a été épargnée grace aux pompiers qui étaient déjà sur place à cause d'un autre feu, et en plus un des pompiers nous a dit, que le feu avait tourné de sens arrivé à la chapelle qui se trouve dans le jardin,c'est une chapelle en pierre construite par mon époux avec Notre Dame de Lourdes.Il nous a expliqué, que si le feu n'avait pas dévié à ce moment, le pin au dessus de notre maison aurait brûlé et enflammé le toit.Nous devions partir à Lourdes comme tous les étés, et nous avons du retarder le voyage,mais à la place, une journaliste est venue,et a raconté cette histoire avec en photo mon fils devant notre chapelle.Nos voisins nous ont tous demandé d'allumer un cierge pour de leur part à Lourdes,afin de remercier la Sainte Vierge(et ils ne sont pas spécialement croyants. Gloire à toi Seigneu

_________________
marie-rose IHS

Marie Rose
Combat l'antechrist

Féminin Messages: 2344
Localisation: bouches du rhône
Inscription: 07/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cessons de nous plaindre ! Remercions plutôt Dieu pour Ses bienfaits !

Message par Lumen le Jeu 28 Fév 2013 - 22:04

Diaporama réalisé avec le logiciel Muvee d'après le chant "L'Eternel est mon berger" interprété par "Gospel Praise Family" (tiré de l'album "Derrière l'horizon..." - 2007)
Paroles du chant tirées du PSAUME 23 :


Eternel, Tu es mon berger,
De rien, je ne manquerai,
Car Tu me feras reposer
Dans de verts pâturages.
Eternel, Tu es mon berger,
De rien, je ne manquerai,
Même si mon âme doit passer
Par la vallée obscure.
Tu es là pour me combler de Tes biens,
Tu es là pour pourvoir à mes besoins,
Tu es là pour éclairer mon chemin,
Ta main me rassure.


L'Eternel est notre berger,
De rien, nous n'allons manquer,
Car Tu nous fais reposer,
Dans de verts pâturages.
L'Eternel est notre berger,
De rien, nous n'allons manquer,
Même s'il nous faut traverser,
Si nous devons passer par la vallée obscure.
L'Eternel est notre berger,
De rien, nous n'allons manquer,
Il nous comblera de Ses bienfaits, Notre berger.
Il pourvoira à nos besoins,
Il éclairera notre chemin,
Sa main nous rassure.
L'Eternel est mon berger,
Il est mon guide même dans la sombre vallée,
En Lui, je me confie,
L'Eternel est mon berger,
Il est là pour m'éclairer.


Sois glorifié, Eternel notre berger.

L'Eternel veut être ton berger,
De rien, tu ne vas manquer,
Même si ton âme doit passer par la vallée obscure,
Il est là pour te combler de ses biens,
Il est là pour pourvoir à tes besoins,
Il est là pour éclairer ton chemin,
Sa main te rassure.


Que la grâce et la bonté du Seigneur
Coulent à flot pour réjouir vos cœurs,
L'Eternel est votre berger,
De rien, vous ne manquerez.


http://www.youtube.com/watch?NR=1&v=BF60gBRmNhM&feature=endscreen
__________________________________________________________________________________________________________
"Quand je dis Dieu, c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !"

Lumen
En adoration

Féminin Messages: 2918
Localisation: France
Inscription: 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cessons de nous plaindre ! Remercions plutôt Dieu pour Ses bienfaits !

Message par Lumen le Jeu 28 Fév 2013 - 22:38

Le psaume 91. Mon Dieu en qui je me fie!

Michel Gourgues

Voici un psaume où il n’y a pas de prière proprement dite adressée à Dieu, mais qui se présente plutôt comme un enseignement de sagesse.

1 Qui demeure à l'abri du Très-Haut
et loge à l'ombre du Puissant.
2 dit au Seigneur : mon rempart, mon refuge,
mon Dieu en qui je me fie!
3 Et lui te dérobe au filet
de l'oiseleur qui cherche à détruire;
4 lui te couvre de ses ailes,
tu trouveras sous son pennage un refuge.
(Sa fidélité est une armure, un bouclier.)
5 Tu ne craindras ni les terreurs de la nuit,
ni la flèche qui vole de jour,
6 ni la peste qui marche en la ténèbre,
ni le fléau qui dévaste à midi.
7 Qu’il en tombe mille à tes côtés,
qu’il en tombe dix mille à ta droite,
toi, tu restes hors d’atteinte.
(Sa fidélité est une armure, un bouclier)


8 Il suffit que tes yeux regardent,
tu verras le salaire des impies;
9 toi qui dis : Seigneur, mon refuge!
Et qui fais du Très-Haut ton asile.
10 Le malheur ne peut fondre sur toi,
ni la plaie approcher de ta tente.
11 Il a pour toi donné ordre à ses anges
De te garder en toutes tes voies.;
12 Eux sur leurs mains te porteront
pour qu’à la pierre ton pied ne heurte;
13 sur le lion et le serpent tu marcheras,
Tu fouleras le lionceau et le dragon.
14 S’il s’attache à moi, je l’affranchis,
Je l’exalte s’il connaît mon nom.
15 Il m'appelle et moi je lui réponds,
dans la détresse je suis avec lui.
Je veux le délivrer, le glorifier,
16 de longs jours je veux le rassasier
et je ferai qu’il voie mon salut.

(Traduction de la Bible de Jérusalem)

Comme on le voit, la plus grande partie du psaume (versets 3 à 13) est à la deuxième personne et elle s’adresse à un croyant : « Toi qui dis…» , «tu ne craindras pas », « tu restes hors d’atteinte », « tu fouleras le lionceau et le dragon ». Et tout dans ce psaume se rapporte à une conviction de base qui habite ce croyant. C’est elle qui s’exprime dès le début : « Mon Dieu en qui je me fie! » (verset 2). Elle sera reprise une autre fois au milieu du psaume : « toi qui dis : ‘Seigneur, mon refuge’ » (verset 9).
Dans tout le reste, quelqu’un d’autre, un sage, un prêtre peut-être, un autre croyant en tout cas, cherche à soutenir l’assurance et la motivation de ce fidèle et lui répète de toutes les façons qu’il peut compter sur la fidélité de Dieu : « Toi qui mets ta confiance en Dieu, toi qui t’en remets à lui entièrement, tu as raison! ». À la fin, dans les trois derniers versets (v. 14-16), c’est Dieu lui-même qui intervient pour confirmer ce qui vient d’être dit et pour assurer le croyant de sa protection et de son soutien.
Quoi qu’il arrive

Le message fondamental, s’il était exprimé en termes abstraits, tiendrait facilement en une phrase : « Garde ta confiance en Dieu, il te protégera en tout temps et en tout lieu, quelle que soit l’expérience que tu as à vivre, les dangers qui te menacent, les difficultés que tu as à affronter ». Au lieu de cela, le psaume a choisi de s’exprimer en images. Et c’est ainsi que, d’un verset à l’autre, on voit se dessiner comme sept petits tableaux, inspirés tantôt de la vie quotidienne, tantôt de la vie animale, tantôt du monde même de Dieu. L’un après l’autre, ces tableaux évoquent symboliquement aussi bien la protection de ce dernier et la sécurité qu’elle procure que les différents types de dangers et d’épreuves qui menacent les humains.
Comme un alignement de sept « video clips »
Tantôt, l’image s’exprime en un mot ou deux, tantôt en un demi-verset, tantôt en un verset complet, tantôt en une strophe entière. Si l’on prête attention, on voit ces évocations symboliques défiler l’une après l’autre. Toutes, elles suggèrent la même idée de sécurité, de protection, d’obstacles surmontés.
1) Dieu est d’abord comparé à une maison que l’on habite : « Qui demeure à l’abri du Très Haut et loge à l’ombre du puissant » (v. 1). À cette image fera écho plus loin celle de la tente (v. 10). La demeure, quelle qu’en soit la forme, procure une double protection. En tant qu’abri, elle préserve des pluies, du froid, des intempéries. En d’autres temps, c’est là qu’on trouve l’ombre bienfaisante, préservé de l’ardeur du soleil et de la chaleur. L’ombre et l’abri : autant dire en tout temps, en toute saison. Le croyant sait que la protection de son Dieu est permanente et durable.
2) Après la maison, voici le rempart (v. 2). Non plus le lieu de l’habitation individuelle, donc, mais celui de l’habitation collective : la ville, entourée d’un mur protecteur, où une population entière trouve la sécurité et où il est possible de trouver refuge en cas d’attaque de l’extérieur.
3) Vient ensuite, dans un souffle de poésie, l’image tendre du nid (v. 3-4). Voilà donc Dieu comparé à une mère oiseau, sous les ailes de laquelle les petits se réfugient pour échapper au filet du chasseur.

4) L’expérience évoquée ensuite est moins facile à identifier. Dans la flèche qui vole de jour et dans les terreurs que l’on redoute la nuit (v. 5), faut-il voir les menaces en provenance d’autrui, la difficulté pour les humains de vivre dans la paix et l’harmonie? Dans la peste et le fléau mentionnés ensuite (v. 6), faut-il voir l’allusion à ce qui met en péril la santé et le bien-être physique : d’une part la maladie mortelle et incurable, d’autre part la maladie contagieuse? Ou bien faut-il y voir, comme dans l’Apocalypse par exemple, la désignation symbolique des puissances du mal? On comprend en tout cas que la double alternance jour / nuit, ténèbre / midi exprime l’idée de totalité et de permanence et que, par contraste, elle proclame, comme tout à l’heure les images de l’abri et de l’ombre, le caractère durable de la protection divine.
5) À travers l’image du champ de bataille, lieu par excellence de l’affrontement et de la vie menacée, la strophe suivante (v. 7) nous ramène au monde des humains dans ce qu’il a de plus dur et de plus violent. Même là, en plein cœur de la mêlée, alors que de tous côtés succombent les victimes, le croyant n’a rien à craindre : « toi, tu restes hors d’atteinte ». Aussi bien certains, avec la Bible de Jérusalem, proposent-ils de lire à la fin du v. 7 ce qui dans le texte du psaume se présente à la fin du v. 4 : « sa fidélité est une armure, un bouclier ».
6) Après l’évocation des plus grands dangers, menaçant la vie elle-même, voilà que le psaume, après une parenthèse sur le sort des impies (v. Cool et la réaffirmation de la confiance à toute épreuve du croyant (v. 9), considère le risque de l’incident le plus minime en comparaison, celui du pied qui, en marchant, bute sur une pierre (v. 12). Eh bien, même là, pour prévenir un modeste faux pas, Dieu, assure le sage – peut-être avec un sourire en coin –, n’hésitera pas, s’il le faut, à prendre les grands moyens, dût-il pour cela mobiliser une cohorte d’anges protecteurs (v. 11).
7) En évoquant finalement (v. 13) l’attaque du lion et du serpent, les animaux considérés de tout temps comme les plus redoutables, on en revient aux dangers plus sérieux. La bête la plus menaçante qu’on puisse imaginer, le dragon lui-même, n’est pas à craindre.
« Il m’appelle et moi je lui réponds »
Quelque épreuve que tu puisses traverser, quelque menace que tu puisses imaginer, garde cette certitude : ton Dieu est avec toi, il ne t’abandonne jamais. Comme si, proclamée par une parole humaine, cette assurance ne suffisait pas, le psaume fait entendre en finale la parole de Dieu lui-même (v. 14-16). Un peu comme au livre de Job, Yahvé vient confirmer en finale les propos de ce dernier : « Job, mon serviteur, a bien parlé de moi ». Mais, dans notre psaume, les propos divins, à la différence des affirmations de sagesse qui ont précédé, ne font pas intervenir un langage imagé. Plus question de maison, de rempart, de bouclier ni d’anges, mais un langage «réaliste» : je l’affranchis, je l’exalte, je lui réponds, je suis avec lui, je veux le délivrer, le glorifier, le rassasier de longs jours, lui faire voir mon salut.
Sans doute, ces mots sont-ils d’abord à entendre au sens premier, dans la perspective d’une délivrance, d’une protection et d’un « salut » visant la vie présente. Mais pour des croyants, certains de ces mots sont chargés de résonances : « Voici que mon Serviteur sera exalté et glorifié à l’extrême » (Isaïe 52,13); « Le Dieu de nos pères a glorifié son serviteur Jésus » (Actes 3,13). En entendant la finale du psaume, des croyants comprennent qu’avec Dieu l’offre dépasse toujours la demande, que ces mots projettent le regard vers « ce que l’œil n’a pas vu, ce que l’oreille n’a pas entendu, ce qui n’est pas monté au cœur humain, ce que Dieu prépare pour ceux qui l’aiment » (1 Corinthiens 2,9).
fr. Michel Gourgues, o.p.


http://www.youtube.com/watch?v=oep1_fr5KN8

Source : http://www.spiritualite2000.com/page-1631.php
__________________________________________________________________________________________________________
"Quand je dis Dieu, c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !"

Lumen
En adoration

Féminin Messages: 2918
Localisation: France
Inscription: 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cessons de nous plaindre ! Remercions plutôt Dieu pour Ses bienfaits !

Message par Gilles le Mar 12 Mar 2013 - 15:36



Remerciez Dieu !

"Tu sièges au milieu des louanges d'Israël." (Psaumes 22.3)

Comme cela est écrit dans la Bible : Dieu habite au milieu des louanges de son peuple. Il est impossible de trop le louer ou de trop le remercier.

Parfois notre louange est comme un débordement de joie, en réponse à une bénédiction que nous avons reçue ou comme une exclamation en contemplant la beauté de la création. Alors, nous disons : "c'est merveilleux, je vais le louer !"

Par contre, à d'autres moments, lorsque les circonstances ne semblent pas s'y prêter, nos louanges dépendent vraiment de notre choix. A ce moment-là, c'est par notre volonté que nous choisissons de dire : "je veux le louer !"

Dieu aime ces deux formes de louanges et il ne fait pas de préférence par rapport à l'une ou à l'autre, car il se plait au milieu de nos louanges. Le Seigneur accorde toujours beaucoup d'importance à un cœur reconnaissant !

Quand vous remerciez Dieu pour les cadeaux de la vie, vous affirmez qu'il est Dieu et que de lui viennent toutes les bénédictions. Lorsque vous le remerciez aussi au sein de l'adversité, vous affirmez encore qu'il est Dieu et qu'il est souverain. Votre confiance vous prépare à voir Dieu se manifester dans votre vie car, Dieu siège au milieu de vos louanges !


Une action pour aujourd'hui...

Aujourd'hui, multipliez les moments pour dire à Jésus combien vous l'appréciez et combien vous lui êtes reconnaissant ! Cette discipline joyeuse va vous aider à vivre continuellement dans la présence de Dieu.

Par Eric Célérier



_________________
DIEU EST POUR NOUS UN REFUGE ET UN APPUI. UN SECOURS QUI NE MANQUE JAMAIS DANS LA DÉTRESSE. (Psaumes 46:2)

Gilles
MODERATEUR
MODERATEUR

Masculin Messages: 15951
Age: 59
Localisation: Ville de Québec - CANADA
Inscription: 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Message par Lumen le Mer 13 Mar 2013 - 1:59

Gilles,

Ce fil que j'ai créé a été fusionné sans en avoir été avertie
ici, alors que je le croyais disparu !!!
J'apprécierais que par respect tu m'en parles avant de t'octroyer
mes fils dorénavant.

Je suis intervenue bien des fois dans tes fils de façon participante
100 POUR 100.

Je ne comprends pas pourquoi tu fais ça...

Je reprends ce qui m'appartient pour le poster ailleurs.

Lumen




Dernière édition par Lumen le Ven 13 Juin 2014 - 15:50, édité 1 fois

Lumen
En adoration

Féminin Messages: 2918
Localisation: France
Inscription: 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cessons de nous plaindre ! Remercions plutôt Dieu pour Ses bienfaits !

Message par Gilles le Jeu 14 Mar 2013 - 18:08



MERCI SEIGNEUR !
Pour tout ce que Tu m'as donné dans les années passées.
Merci pour les jours ensoleillés et pour les jours tristes et couverts,
Pour les après-midi calmes et les nuits sombres.
Pour l'amour et pour les choses admirables et douces,
Pour les fleurs et les étoiles,

Merci pour la santé et la maladie,
Pour les joies et les peines.
Merci pour tout ce que Tu m'as donné et tout ce que Tu m'as demandé.
Merci Seigneur, pour Ton visage souriant et Ta main amicale
qui m'ont gardé fort
Merci pour la solitude, pour le travail, pour les ennuis,
pour les peurs, pour les difficultés et les larmes.
Et pour tout ce qui m'a rapproché de Toi
J'ai vu Tes mains aimantes et la providence
même dans les choses négatives.
Merci de m'avoir gardé en vie,
de m'avoir donné abri, chaleur et nourriture,
Merci Seigneur,de m'avoir donné des amis et des amis très chers.
Merci seigneur pour tout ce que Tu as créé,
spécialement l'homme et la femme,
Que Tu as créés à Ton image et à Ta ressemblance.
Merci pour les petits enfants innocents dans les familles
et pour les bonnes âmes,
qui vivent en accord avec Ta volonté.

Merci Seigneur. Merci Seigneur.
Pour cette année et pour tous les 366 jours de cette année.
Je suis prêt à faire tout ce que Tu désires, Seigneur,
Je suis prêt à Te suivre toujours et en toutes circonstances
Mais je Te demande
la foi, pour Te voir en toute chose et en chacun,
l'espérance,pour que je ne sois pas épouvanté
et la charité pour T'aimer Toi et les autres
chaque jour davantage,
et pour Te faire aimer dans ceux qui m'entourent.
Donne moi la patience et l'humilité,
le détachement et la générosité,
donne moi Seigneur ce qui est bon pour moi
Toi seul Tu le sais,
parce que je ne sais pas ce qui est bon pour moi
je n'ose pas demander.
Que mon coeur soit vigilant,
mes oreilles attentives,mes mains et mon esprit agissants,
et que je sois toujours prêt à faire Ta Sainte Volonté avec Ta grâce
Seigneur! déverse Ta grâce et Tes bénédictions
sur tous mes bien-aimés
et accorde au monde entier Ta paix.
Merci,Seigneur.Merci Seigneur.
Amen !


Père James Manjackal M.S.F.S.

_________________
DIEU EST POUR NOUS UN REFUGE ET UN APPUI. UN SECOURS QUI NE MANQUE JAMAIS DANS LA DÉTRESSE. (Psaumes 46:2)

Gilles
MODERATEUR
MODERATEUR

Masculin Messages: 15951
Age: 59
Localisation: Ville de Québec - CANADA
Inscription: 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cessons de nous plaindre ! Remercions plutôt Dieu pour Ses bienfaits !

Message par nancy.lekimeleemans le Jeu 14 Mar 2013 - 18:27

Amen
Merci pour cette très belle prière Gilles.
Gloire à toi Seigneu

_________________


nancy.lekimeleemans
Aime le chapelet

Féminin Messages: 433
Age: 43
Localisation: HENNUYERES (BELGIQUE)
Inscription: 18/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cessons de nous plaindre ! Remercions plutôt Dieu pour Ses bienfaits !

Message par Gilles le Ven 22 Mar 2013 - 15:03



Merci d'être là !

Quand la vie est une corvée,
quand nos nuits sont remplies de cauchemars,
merci d'être là, Seigneur, et d'être présent en nous.

Quand la maladie nous atteint,
quand l'épreuve est lourde à porter,
merci d'être là, Seigneur et de nous tendre la main.

Quand nous sommes sans espérance,
quand tout est noir à l'horizon,
merci d'être là, Seigneur, et de nous apporter ta lumière.

Quand nous sommes seuls et oubliés,
quand nous avons peur d'aimer et d'être aimés,
merci d'être là, Seigneur, et de nous offrir ton amour.


Auteur : père Normand Provencher


_________________
DIEU EST POUR NOUS UN REFUGE ET UN APPUI. UN SECOURS QUI NE MANQUE JAMAIS DANS LA DÉTRESSE. (Psaumes 46:2)

Gilles
MODERATEUR
MODERATEUR

Masculin Messages: 15951
Age: 59
Localisation: Ville de Québec - CANADA
Inscription: 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cessons de nous plaindre ! Remercions plutôt Dieu pour Ses bienfaits !

Message par AZUR le Ven 22 Mar 2013 - 23:24



Que vive mon âme à Te louer

Refrain: Que vive mon âme à Te louer!
Tu as posé une lampe, une lumière sur ma route,
Ta parole, Seigneur, Ta parole, Seigneur.





1 - Heureux ceux qui marchent dans tes voies, Seigneur!
De tout mon cœur, je veux garder ta parole
ne me délaisse pas, Dieu de ma joie!


2 - Heureux ceux qui veulent faire ta volonté,
je cours sans peur sur la voie de tes préceptes
et mes lèvres publient ta vérité.


3 - Heureux ceux qui suivent tes commandements!
Oui, plus que l'or, que l'or fin, j'aime ta loi
plus douce que le miel est ta promesse.


4 - Heureux ceux qui méditent sur la sagesse!
Vivifie moi, apprends moi tes volontés
dés l'aube, de ta joie. Tu m'as comblé.


Amen Amen Alléluia!

AZUR
Combat avec Sainte Marie

Féminin Messages: 1513
Localisation: France
Inscription: 12/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cessons de nous plaindre ! Remercions plutôt Dieu pour Ses bienfaits !

Message par Gilles le Jeu 28 Mar 2013 - 15:22



Apprends-moi, Seigneur, à dire merci
sans réserve et sans arrêt,
jusqu’à mon dernier soupir.

Merci pour le pain, le vent, la terre et l’eau,
Merci pour la musique et pour le silence,
Merci pour le miracle de chaque nouveau jour,
Merci pour les gestes et les mots de la tendresse,
Merci pour l’attention et les délicatesses,
Merci pour les rires et pour les sourires,
Merci pour tout ce qui m’aide à vivre
malgré les révoltes et les échecs,
Merci pour tous ceux que j’aime et qui m’aiment.

Et que ces mille mercis se transforment
en une immense action de grâce
quand je me tourne vers Toi,
la Source de toute grâce et le Rocher de ma vie.
Merci pour Ton Amour sans limite,
Merci pour la Paix qui vient de Toi,
Merci pour le Pain de l’Eucharistie,
Merci pour la liberté que Tu donnes.

Avec mes frères, je proclame Ta louange
pour notre vie qui est entre Tes mains,
pour nos âmes qui Te sont confiées,
pour les bienfaits dont Tu nous combles
et que nous ne savons pas toujours voir.

Dieu Bon et Miséricordieux,
que Ton Nom soit béni à jamais. Amen !



_________________
DIEU EST POUR NOUS UN REFUGE ET UN APPUI. UN SECOURS QUI NE MANQUE JAMAIS DANS LA DÉTRESSE. (Psaumes 46:2)

Gilles
MODERATEUR
MODERATEUR

Masculin Messages: 15951
Age: 59
Localisation: Ville de Québec - CANADA
Inscription: 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cessons de nous plaindre ! Remercions plutôt Dieu pour Ses bienfaits !

Message par Gilles le Mer 24 Avr 2013 - 16:41



N'oubliez pas les bienfaits de Dieu !

"Pense à ce que je t’ai fait" 1 Rois 19.20

Avez-vous remarqué cette parole qu'Élie a prononcée en s'adressant à Élisée : "Pense à ce que je t'ai fait". Le prophète venait de jeter son manteau sur le jeune serviteur, et par là, il manifestait symboliquement la transmission de l'autorité et la puissance prophétiques.

De la même manière, Dieu nous a recouverts de son manteau d'amour pour effacer nos péchés, comme il couvrit la nudité d'Adam et Ève (Genèse 3.21). À la conversion, nous avons revêtu le manteau de prince, ayant reçu le pouvoir de devenir enfants du Roi (Jean 1.12) qui nous a accordé sa propre autorité sur le diable et ses anges. Soyons-en toujours conscients !

"Pense à ce que je t'ai fait", nous dit Dieu, c'est compter ses bienfaits pour être reconnaissants en se souvenant du passé. Combien de fois nous a-t-il bénis, même à notre insu ? Nous avons été l'objet de ses grâces, de sa providence...

"Pense à ce que je t'ai fait", c'est compter sur ses bienfaits pour avoir la mentalité du vainqueur, en regardant devant nous. Si je m'appuie sur les bienfaits de mon Dieu, je suis plus fort quand surgit l'opposition. Je sais qui marche devant moi, parce que je n'oublie pas ce qu'il a déjà accompli en ma faveur.

Le manteau qu'il a jeté sur mes frêles épaules, est un manteau de puissance devant les défis à relever, les impossibilités à surmonter, les déserts à traverser... Il me donne des possibilités infinies sur les serpents et les scorpions, accorde le pouvoir aux paroles que je prononce et transcende ma foi. Je peux, comme il me l'ordonne lui-même, commander aux obstacles et aux montagnes d'aller se jeter dans la mer (
Matthieu 21.21)…

Une prière pour aujourd'hui...
Seigneur Jésus, jamais je ne pourrai compter toutes tes bénédictions, tant le nombre en est grand. Merci d'avoir pardonné mes péchés. Je garderai tes bienfaits devant mes yeux pour être délivré de la peur de tous les géants que je vais rencontrer sur le chemin. Amen !


Par Paul Ettori



_________________
DIEU EST POUR NOUS UN REFUGE ET UN APPUI. UN SECOURS QUI NE MANQUE JAMAIS DANS LA DÉTRESSE. (Psaumes 46:2)

Gilles
MODERATEUR
MODERATEUR

Masculin Messages: 15951
Age: 59
Localisation: Ville de Québec - CANADA
Inscription: 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 23 sur 27 Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24, 25, 26, 27  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum