Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS   - Page 2 Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com

VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS   - Page 2 Empty Re: VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS

Message par Joannes Maria le Mar 25 Juin 2019 - 6:10

https://www.vaticannews.va/fr/pape-francois/messe-sainte-marthe/2019-03/homelie-sainte-marthe-28-mars-2019.html

Homélie à Ste-Marthe: le cœur dur diffame et calomnie le Seigneur
Il faut écouter la voix du Seigneur pour ne pas finir avec le cœur dur et discréditer le Seigneur : le Pape l’a martelé ce matin lors de la messe à la Maison Sainte-Marthe.


Debora Donnini – Cité du Vatican

Avec une certaine dureté et fermeté, le Pape a adressé une forte invitation à la conversion lors de l’homélie de la messe matinale à la Maison Sainte-Marthe. En basant sa réflexion sur la Parole proposée par la Liturgie du jour, François a mis en garde avec force sur le risque d’avoir un cœur qui n’écoute pas la voix du Seigneur et qui, en faisant ainsi durant «des jours, des mois, des années», devient «comme la terre sans eau» et «s’endurcit». Et quand il y a quelque chose qui le lui plaît pas, il discrédite et calomnie le Seigneur. Dans l’Évangile du jour, Jésus est clair : «Celui qui n’est pas avec moi est contre moi». «Ou tu as le cœur obéissant, ou tu as perdu la fidélité», a averti le Pape.
Le risque de perdre la fidélité

«Nous, souvent, nous sommes sourds et nous n’écoutons pas la voix du Seigneur. Oui, nous écoutons le journal télévisé, les bavardages du quartier, ceci oui, nous l’écoutons toujours…», a ironisé le Pape. Mais le Seigneur exhorte à écouter sa voix et à ne pas endurcir le cœur. La Première Lecture, tirée du livre du prophète Jérémie, décrit justement cette expérience de Dieu devant «le peuple têtu, qui ne veut pas écouter». Cet extrait de Jérémie est donc «une lamentation du Seigneur». Dieu ordonne à son peuple d’écouter sa voix en promettant qu’il sera leur Dieu et que «vous serez mon peuple».

Mais le peuple ne l’a pas écouté, il a même gardé «les oreilles fermées». Dieu rappelle dans la Première Lecture que depuis la sortie d’Égypte, il a invité «avec une attention assidue tous mes serviteurs, les prophètes», mais qu’il n’a pas été écouté. «Et même, ils ont rendu dure leur nuque, en devenant pires que leurs pères». «Tu leur diras toutes ces choses», dit le Seigneur, «mais ils ne t’écouteront pas» et il finit avec «cette déclaration triste» qui «est un témoignage de mort» : «la fidélité a disparu».

«Un peuple qui a perdu le sens de la fidélité… Et ceci est la question que l’Église veut qu’aujourd’hui nous nous posions : “Moi, est-ce que j’ai perdu la fidélité au Seigneur ?” “Non, non, je vais tous les dimanches à la messe.” “Oui, oui, mais cette fidélité du cœur : moi, j’ai perdu cette fidélité, ou mon cœur est dur, est obstiné, est dur, il ne laisse pas entrer le Seigneur, il s’arrange tout seul avec trois ou quatre choses puis il fait ce qu’il veut ?” Ceci est une question pour chacun de nous : nous devons tous nous la poser, parce que c’est à cela que sert le Carême, pour ré-ensemencer notre cœur. “Écoutez aujourd’hui la voix du Seigneur”, c’est l’invitation de l’Église. “N’endurcissez pas votre cœur”. Quand quelqu’un vit avec le cœur dur, qu’il n’écoute pas le Seigneur, il va au-delà du fait de ne pas écouter, et quand il y a quelque chose du Seigneur qui ne lui plaît pas, il laisse de côté le Seigneur avec un quelconque prétexte, il discrédite le Seigneur, il calomnie le Seigneur, il diffame le Seigneur.»
Jésus dit : celui qui n’est pas avec moi est contre moi

«C’est ce qui est arrivé à Jésus avec les gens», a expliqué le Pape en revenant sur la page de l’Évangile du jour pour faire comprendre ce que signifie discréditer le Seigneur. Jésus faisait des miracles, il guérissait les malades «pour faire voir qu’il avait le pouvoir de guérison aussi des âmes, de nos cœurs. Et ces obstinés, qu’ont-ils dit ? C’est par le moyen de Belzéboul, le chef des démons, qu’il chasse les démons». François a remarqué que cette façon de «discréditer le Seigneur» est «l’avant-dernier pas de ce refus du Seigneur». D’abord, ne pas écouter en laissant le cœur devenir dur, puis le discréditer. Il manque seulement «le dernier pas par lequel il n’y a pas de retour, qui est le blasphème contre l’Esprit Saint», a poursuivi le pape en rappelant les fortes paroles de Jésus au terme de cet Évangile.

«Jésus cherche à les convaincre, mais ça ne va pas… Et à la fin, tout comme le prophète finit avec cette phrase claire, “la fidélité a disparu”, Jésus finit avec une autre phrase qui peut nous aider : “Celui qui n’est pas avec moi est contre moi.” “Non, non, moi je suis avec Jésus, mais à une certaine distance, je ne me rapproche pas trop” : non, ceci n’existe pas. Ou tu es avec Jésus, ou tu es contre Jésus. Ou tu es fidèle, ou tu es infidèle. Ou tu as le cœur obéissant, ou tu as perdu la fidélité. Que chacun de nous y réfléchisse, aujourd’hui, durant la messe et ensuite durant la journée : “Comment va ma fidélité ? Est-ce que moi, je cherche un quelconque prétexte, quelque chose, et je discrédite le Seigneur ?” Ne pas perdre l’espérance. Et ces deux paroles : “la fidélité a disparu” et “celui qui n’est pas avec moi est contre moi”, laissent encore un espace à l’espérance, à nous aussi.»
Retourner au Seigneur

Le Pape a conclu son homélie en rappelant que chacun est appelé à retourner au Seigneur, comme nous y exhorte l’acclamation lors de l’Évangile: «“Revenez à moi avec tout votre cœur”, dit le Seigneur, “parce que moi je suis miséricordieux et rempli de piété. Moi, j’oublierai tout. Pour moi, c’est important que tu viennes me voir. C’est cela qui est important, dit le Seigneur. Et oublie tout le reste.” Ceci est le temps de la miséricorde, c’est le temps de la pitié du Seigneur : ouvrons le cœur pour qu’Il vienne en nous», a conclu le Pape François.
Joannes Maria
Joannes Maria
Pour la Paix

Masculin Messages : 3900
Inscription : 19/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS   - Page 2 Empty Re: VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS

Message par Joannes Maria le Jeu 27 Juin 2019 - 22:06

https://www.vaticannews.va/fr/pape/news/2019-06/pape-dialoguer-pour-vaincre-le-harcelement-scolaire.html#play

Le Pape propose l'arme du dialogue pour triompher du harcèlement
Vivre ensemble, se confronter, dialoguer, créer des relations, voilà la méthode que préconise le Pape pour vaincre le harcèlement à l’école ou sur les réseaux sociaux. Il l’affirme dans un message vidéo envoyé à la Fondation pontificale Scholas Occurentes, qui organise ce vendredi une conférence sur le sujet à Rome.

Marie Duhamel - Cité du Vatican

Le Pape François a ouvert les travaux d’une conférence sur le harcèlement des jeunes en ligne notamment, organisée ce vendredi par Scholas Occurentes, le plus grand mouvement étudiant au niveau mondial, dont la vocation est la promotion de la culture de la paix et de la rencontre.
Construire son identité

Dans ce message, le Pape exhorte les jeunes, en espagnol, à trouver leur identité propre à travers «un parcours de dialogue, de réflexion, un parcours intérieur».

Diminuer l’autre pour se sentir exister. Le Pape donne également une définition du harceleur. «Quand dans des groupes, à l’école, dans les quartiers, il y a des manifestations agressives, des actes de harcèlement, on voit la pauvreté de l’identité de celui qui attaque, de celui qui a besoin d’attaquer pour se sentir être quelqu’un».

Message du Pape à Scholas
Joannes Maria
Joannes Maria
Pour la Paix

Masculin Messages : 3900
Inscription : 19/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS   - Page 2 Empty Re: VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS

Message par Joannes Maria le Jeu 27 Juin 2019 - 22:07

Intention de juin : le Pape prie pour les prêtres
Pour le mois de juin 2019, le Pape François dédie son intention de prière au «style de vie des prêtres».

Voici le texte de l’intention de prière du Pape :

«Je veux vous demander de tourner le regard vers les prêtres qui travaillent dans nos communautés. Ils ne sont pas tous parfaits, mais beaucoup se risquent jusqu’au bout en s'offrant avec humilité et joie. Ce sont des prêtres proches, disposés à travailler dur pour tous. Rendons grâce pour leur exemple et pour leur témoignage. Prions pour les prêtres, afin qu’à travers la sobriété et l’humilité de leur vie, ils s’engagent dans une solidarité active, surtout avec les plus pauvres».
Joannes Maria
Joannes Maria
Pour la Paix

Masculin Messages : 3900
Inscription : 19/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS   - Page 2 Empty Re: VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS

Message par Joannes Maria le Jeu 27 Juin 2019 - 22:08

Joannes Maria
Joannes Maria
Pour la Paix

Masculin Messages : 3900
Inscription : 19/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS   - Page 2 Empty Re: VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS

Message par Joannes Maria le Sam 6 Juil 2019 - 8:37

https://fr.zenit.org/articles/russie-le-president-poutine-recu-pres-dune-heure-par-le-pape-francois/

Russie : le président Poutine reçu près d’une heure par le Pape François

Ecologie, Syrie, Ukraine, Venezuela

juillet 04, 2019 16:54 Anne Kurian Pape François

Le pape François a reçu le président de la Fédération Russe, Vladimir Poutine, ce 4 juillet 2019, durant près d’une heure. Il s’agissait de leur troisième rencontre au Vatican, durant laquelle ont été évoquées notamment l’écologie, la situation en Syrie, en Ukraine, et au Venezuela.

Le président russe est arrivé en limousine noire dans la cour Saint-Damase du Vatican – où sont traditionnellement accueillis les chefs d’Etat – aux alentours de 14h10, avec près d’une heure de retard, après l’atterrissage de son avion à Rome. Il y a été accueilli par Mgr Georg Ganswein, préfet de la Maison pontificale, et a été escorté, selon le protocole, par les Gentilshommes de Sa Sainteté, jusqu’au bureau où l’attendait le pape.

Souriants, les deux hommes ont échangé une poignée de main, ont posé pour les photos et se sont ensuite entretenus en privé durant 54 minutes, à l’aide d’un interprète. Le chef d’Etat russe a ensuite rencontré le cardinal secrétaire d’Etat Pietro Parolin et le secrétaire pour les relations avec les Etats, Mgr Paul Richard Gallagher.

D’après un communiqué du Saint-Siège, il a notamment été question d’écologie et de thèmes d’actualité, concernant en particulier « la Syrie, l’Ukraine et le Venezuela ».

Les échanges ont été l’occasion de saluer le développement des relations bilatérales, renforcées avec la signature, le même jour, d’un accord de collaboration entre l’hôpital pédiatrique du Saint-Siège, le “Bambino Gesù” et les hôpitaux pédiatriques de la Fédération russe. Quelques questions d’importance sur la vie de l’Eglise catholique en Russie ont également été abordées.

Selon l’assistant de Vladimir Poutine, Iouri Ouchakov, le président voulait évoquer « la création rapide d’une infrastructure civile » pour une assistance humanitaire « efficace » aux résidents touchés par la guerre en Syrie, ainsi que la préservation et la restauration des sanctuaires chrétiens dans le pays.

L’entretien à huis-clos entre le pape et le président a été suivi de la présentation des délégations et de la remise des cadeaux : Vladimir Poutine a offert au pape une icône présentant les apôtres Pierre et Paul, ainsi que le film « Le péché » sur la vie de Michel-Ange, du réalisateur russe Andrei Konchalovsky, a indiqué le secrétaire de presse présidentiel Dmitri Peskov.

Le pape a offert quant à lui son Message pour la Journée mondiale de la paix 2019 et la médaille de la sixième année de son pontificat consacrée au centième anniversaire de la fin de la Première Guerre mondiale – avec la citation « Rien n’est perdu avec la paix. Tout peut être perdu dans la guerre » et une gravure de la place Saint-Pierre de Giuseppe Wazi datant de 1774. « Et pour que vous n’oubliiez pas Rome, voici pour vous un graphisme du dix-huitième siècle », a alors dit le pape dans des paroles transcrites par la presse russe.

Le pape François et Vladimir Poutine se sont ensuite salués en échangeant quelques paroles. Il s’agissait de leur troisième rencontre après celle du 25 novembre 2013 et celle du 10 juin 2015. Cette dernière avait été principalement dédiée au conflit en Ukraine et à la situation au Moyen-Orient. Les deux parties avaient souligné « l’importance de reconstruire un climat de dialogue et que toutes les parties s’engagent pour réaliser les accords de Minsk » et s’étaient préoccupé

es de « la grave situation humanitaire » dans l’Est ukrainien. En 2013, les entretiens avaient prêté une attention particulière à la « recherche de la paix » au Moyen-Orient et à la « grave situation » en Syrie.

Le président Vladimir Poutine est venu à six reprises au Vatican : outre ses deux audiences avec le pape argentin, il était venu le 5 juin 2000 et en 2003– reçu par Jean-Paul II ; en 2007, il avait rencontré Benoît XVI et ils s’étaient entretenus, en allemand, notamment sur les rapports entre catholiques et orthodoxes.

Avec Marina Droujinina pour la traduction russe
juillet 04, 2019 16:54Pape François
Joannes Maria
Joannes Maria
Pour la Paix

Masculin Messages : 3900
Inscription : 19/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS   - Page 2 Empty Re: VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS

Message par Joannes Maria le Dim 7 Juil 2019 - 10:21

https://fr.zenit.org/articles/changement-climatique-ce-sont-les-pauvres-qui-paient-le-prix-le-plus-fort-denonce-le-pape/

Changement climatique : « ce sont les pauvres qui paient le prix le plus fort », dénonce le Pap
e


Message vidéo au Forum “Planète Amazonie”
juillet 06, 2019 14:30Anne KurianPape François

« Faire résonner fortement et clairement que ce sont les pauvres qui paient le prix le plus fort des dévastations environnementales » : c’est la mission que confie le pape François à un forum sur l’écologie intégrale organisé en Italie, à Amatrice, ce 6 juillet 2019.

Dans un message vidéo, le pape s’adresse ainsi au forum “Planète Amazonie”, deuxième initiative de ce genre des Communautés Laudato si’ – mouvement de personnes et d’associations engagées dans la diffusion de la pensée de l’encyclique homonyme, promouvant un style de vie et des valeurs au service de l’écologie intégrale.

« Les blessures infligées à l’environnement, sont inexorablement des blessures infligées à l’humanité sans défense », souligne le pape dans son message, dans lequel il recommande une conversion : « Il n’y aura pas de nouvelle relation avec la nature sans un être humain nouveau. »

Dénonçant « une mentalité aveugle et destructrice qui préfère le profit à la justice » et « l’attitude prédatrice » de l’homme, il plaide la cause de l’Amazonie :  « L’homme ne peut pas rester spectateur indifférent devant ce massacre, et l’Eglise peut encore moins rester muette : le cri des pauvres doit résonner dans sa bouche, comme déjà saint Paul VI le soulignait dans son encyclique Populorum progressio.

Le pape recommande aussi « la louange » : « Face à tant de beauté, avec un émerveillement renouvelé, avec des yeux d’enfants, nous devons être capable d’apprécier la beauté dont nous sommes entourés… la contemplation et la louange conduisent au respect. »

Message du pape François

J’adresse un salut cordial aux organisateurs et aux participants au IIe Forum des Communautés Laudato si’, célébré sur un territoire dévasté par le séisme qui a touché l’Italie centrale en août 2016 et qui plus que d’autres a payé un prix très fort en nombre de victimes.

C’est un signe d’espérance de se retrouver à Amatrice, dont le souvenir est toujours présent dans mon cœur, en se consacrant aux déséquilibres qui dévastent notre “maison commune”. Ce n’est pas seulement un signe de proximité envers de nombreux frères et sœurs qui vivent encore sur le gué entre le souvenir d’une tragédie épouvantable et la reconstruction qui tarde à décoller, mais cela exprime aussi la volonté de faire résonner fortement et clairement que ce sont les pauvres qui paient le prix le plus fort des dévastations environnementales. Les blessures infligées à l’environnement, sont inexorablement des blessures infligées à l’humanité sans défense. J’écrivais dans l’encyclique Laudato si’: « Il n’y aura pas de nouvelle relation avec la nature sans un être humain nouveau. Il n’y a pas d’écologie sans anthropologie adéquate. » (n. 118)

Après avoir affronté l’an dernier le thème du plastique qui étouffe notre planète, vous réfléchissez aujourd’hui sur la situation grave et qui ne peut durer, de l’Amazonie et des peuples qui l’habitent. Vous vous inspirez ainsi du thème du Synode des évêques qui sera célébré au mois d’octobre prochain pour la région panamazonienne et dont l’Instrumentum laboris a été présenté récemment.

La situation de l’Amazonie est un triste paradigme de ce qui arrive à plusieurs endroits de la planète : une mentalité aveugle et destructrice qui préfère le profit à la justice ; elle met en évidence l’attitude prédatrice par laquelle l’homme interagit avec la nature. S’il vous plaît, n’oubliez pas que justice sociale et écologie sont profondément interconnectées ! Ce qui est en train d’arriver en Amazonie aura des répercussions au niveau planétaire, mais a déjà anéanti des milliers d’hommes et de femmes dépossédés de leur territoire, devenus étrangers sur leur terre, dépouillés de leur culture et de leurs traditions, brisant l’équilibre millénaire qui unissait ces peuples à leur terre. L’homme ne peut pas rester spectateur indifférent devant ce massacre, et l’Eglise peut encore moins rester muette : le cri des pauvres doit résonner dans sa bouche, comme déjà saint Paul VI le soulignait dans son encyclique Populorum progressio.

Promues par l’Eglise de Rieti et par Slow food, les Communautés Laudato si’ sont engagées non seulement à faire résonner l’enseignement proposé dans l’encyclique du même nom, mais à favoriser de nouveaux styles de vie. Dans cette perspective pragmatique, je désire vous confier trois paroles.

Le premier mot est doxologie

Face au bien de la création et surtout face au bien de l’homme qui est le sommet de la création, mais aussi son gardien, il est nécessaire d’assumer l’attitude de la louange. Face à tant de beauté, avec un émerveillement renouvelé, avec des yeux d’enfants, nous devons être capables d’apprécier la beauté dont nous sommes entourés et dont l’homme est aussi tissé. La louange est le fruit de la contemplation, la contemplation et la louange conduisent au respect, le respect devient quasiment vénération face aux biens de la création et de son Créateur.

Le deuxième mot est eucharistie

L’attitude eucharistique face au monde et à ses habitants sait toucher le statut de don que tout vivant porte en soi. Toute chose nous est remise gratuitement non pas pour être pillée et phagocytée, mais pour devenir à son tour don à partager, don à donner pour que la joie soit pour tous et soit, pour cela, plus grande.

Le troisième mot est ascèse

Toute forme de respect naît d’une attitude ascétique, c’est-à-dire de la capacité de savoir renoncer à quelque chose pour un bien plus grand, pour le bien des autres. L’ascèse nous aider à convertir l’attitude prédatrice, toujours aux aguets, pour assumer la forme du partage, de la relation écologique, respectueuse et courtoise.

Je souhaite que les Communautés Laudato si’ puissent être germes d’un mode de vivre le monde renouvelé, pour lui donner un avenir, pour en protéger la beauté et l’intégrité pour le bien de tout vivant, ad maiorem Dei gloriam.

Je vous remercie et je vous bénis de tout cœur. Priez pour moi !

Du Vatican, 6 juillet 2019

FRANÇOIS

Traduction de Zenit, Anne Kurian
juillet 06, 2019 14:30 Pape François
Joannes Maria
Joannes Maria
Pour la Paix

Masculin Messages : 3900
Inscription : 19/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS   - Page 2 Empty Re: VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS

Message par Joannes Maria le Mar 9 Juil 2019 - 5:49

https://fr.zenit.org/articles/argentine-le-pape-pourrait-se-rendre-dans-sa-patrie-en-2020/

Argentine: le Pape pourrait se rendre dans sa patrie en 2020

Après l’élection présidentielle
juillet 08, 2019 17:58Anita BourdinPape François, Voyages pontificaux

Le pape François redit régulièrement son désir de se rendre sans sa patrie, plusieurs sources d’Argentine ont annoncé une visite possible pour 2020 : c’est ce que redit le quotidien « La Nacion » dans un article de Joaquin Morales Sola du 7 juillet 2019.

« J’aimerais me rendre en Argentine l’an prochain », a confié le pape, sans ajouter d’autre commentaire, après sa rencontre avec le président russe Vladimir Poutine.

Il élude toute allusion à la politique en Argentine. Il veut juste pouvoir « faire le Pape » s’il se rend dans son pays.

Et, en cette année électorale, il ne reçoit aucun dirigeant argentin : le président Mauricio Macri a été élu en novembre 2015 pour quatre ans. L’élection présidentielle aura lieu le 27 octobre et le 24 novembre.

Le quotidien argentin suggère que le voyage en Argentine serait couplé avec une visite en Uruguay, où le pape ne s’est pas non plus rendu depuis 2013.

Le pape a reçu les évêques d’Argentine en visite ad limina en mai dernier: il a eu avec les différents groupes un « dialogue ouvert ». Il a été question notamment de l’éventualité d’un voyage mais aussi des « défis de l’Église argentine », de « la recherche d’une Église synodale et missionnaire », sous le triple signe « de la cordialité, de l’encouragement et de l’élan missionnaire ». Et des martyrs de La Rioja, béatifiés en avril.
juillet 08, 2019 17:58 Pape François, Voyages pontificaux
Joannes Maria
Joannes Maria
Pour la Paix

Masculin Messages : 3900
Inscription : 19/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS   - Page 2 Empty Re: VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS

Message par Joannes Maria le Mar 9 Juil 2019 - 5:56

https://fr.zenit.org/articles/amoris-laetitia-laccompagnement-delicat-et-necessaire-des-epoux/

Amoris laetitia : l’accompagnement « délicat et nécessaire » des époux

Lettre du pape François au cardinal patriarche de Lisbonne
juillet 13, 2018 09:43Hélène GinabatPape François

« L’effort d’un pasteur et d’un père » pour aider les prêtres à « mieux remplir leur ministère » d’accompagnement des fidèles : c’est ainsi que le pape François qualifie la Note que le patriarche de Lisbonne a adressée aux prêtres de son diocèse sur l’application du chapitre VIII de l’exhortation apostolique Amoris laetitia.

Le patriarche de Lisbonne, D. Manuel José Macário do Nascimento Clemente, a publié, ce jeudi 12 juillet 2018, une lettre que le pape François lui a adressée, en date du 26 juin dernier. Celle-ci fait suite à la publication par le patriarche de Lisbonne, en février, d’une note sur l’application du chapitre VIII d’Amoris laetitia.

Le pape souligne combien « aujourd’hui, la réalité de la vie d’époux est un des domaines où cet accompagnement est des plus délicat et nécessaire ». Il invite les prêtres à poursuivre « avec sagesse et patience » leur « mission douce et exigeante » d’ « accompagner, discerner et intégrer la fragilité qui se manifeste sous bien des formes parmi les couples et dans leurs liens ».

Voici notre traduction de la lettre envoyée par le pape François et publiée par Actualidade Religiosa.

HG

Lettre du pape François au patriarche de Lisbonne

Bienaimé frère cardinal D. Manuel José Macário do Nascimento Clemente, Patriarche de Lisbonne,

Je vous écris pour vous remercier de m’avoir envoyé, pendant le carême dernier, la Note que vous avez adressée aux prêtres du Patriarcat, au sujet de l’application du chapitre VIII de l’exhortation apostolique Amoris laetitia.

Votre réflexion profonde m’a rempli de joie, car j’y ai reconnu l’effort d’un pasteur et d’un père qui, conscient de son devoir d’accompagner ses fidèles, a désiré commencer par les prêtres afin qu’ils puissent mieux remplir leur ministère.

Aujourd’hui, la réalité de la vie d’époux est un des domaines où cet accompagnement est des plus délicat et nécessaire. C’est pour cela que j’avais souhaité appeler les évêques à un long chemin synodal qui pouvait se révéler propice – en dépit des inévitables difficultés – à la maturation de lignes-guides communes au bénéfice de tout le peuple de Dieu.

C’est pourquoi, en vous exprimant ma gratitude, j’aimerais saisir cette occasion pour encourager mon frère cardinal et ses collaborateurs dans leur ministère pastoral – en premier les prêtres – à poursuivre, avec sagesse et patience, leur engagement à accompagner, discerner et intégrer la fragilité qui se manifeste sous bien des formes parmi les couples et dans leurs liens. Un engagement qui, d’une part, requiert un effort considérable de notre part à nous, les pasteurs, mais qui, d’autre part, nous régénère et nous sanctifie, car tout est animé par la grâce du Saint-Esprit que le Seigneur ressuscité a accordé à ses apôtres, pour la rémission des péchés et pour le soin plein de sollicitude de toutes les blessures.

Partageant joyeusement avec vous, mon Frère bienaimé, cette mission douce et exigeante, je vous assure de votre présence dans mes prières et, vous demandant de prier aussi pour moi, je vous bénis de tout cœur, ainsi que vos prêtres et toute la communauté diocésaine du Patriarcat de Lisbonne.

François

© Traduction de Zenit, Hélène Ginabat
juillet 13, 2018 09:43Pape François
Joannes Maria
Joannes Maria
Pour la Paix

Masculin Messages : 3900
Inscription : 19/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS   - Page 2 Empty Re: VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS

Message par Joannes Maria le Mer 17 Juil 2019 - 14:22

https://www.cath.ch/newsf/le-cardinal-parolin-deplore-lhostilite-envers-le-magistere-du-pape/

Le cardinal Parolin déplore l’hostilité envers le magistère du pape
16.07.2019 par I.Media

Pour le cardinal Pietro Parolin, l’hostilité envers le magistère du pape François met en danger l’unité de l’Eglise. Cette attitude “inquiète beaucoup” le cardinal secrétaire d’Etat du Vatican, rapporte le journal local italien Buongiorno Rimini le 16 juillet 2019.

Le prélat italien s’exprimait dans une église de la municipalité de Viserba au cours d’une conférence intitulée ‘La prophétie du pape François à l’ère de la mondialisation de l’indifférence’.

Qui suit le pontife argentin sait que dans son magistère “tout tourne autour de l’œuvre de la grâce”, a observé le cardinal Parolin. Car l’actuel chef de l’Eglise catholique a conscience du pouvoir de la miséricorde du Père capable de susciter un “désir irrésistible” de rejoindre les démunis, y compris les plus éloignés.

Le Pape, centre de l’unité visible de l’Eglise

A la question de savoir pourquoi le magistère pontifical suscitait autant d’hostilité, le cardinal Parolin a confié s’en inquiéter beaucoup. Cette hostilité “met en danger l’unité de l’Eglise dont le centre de l’unité visible est précisément le Pape”, a-t-il alerté. “Il y a une marge d’appréciation, tout n’est pas magistère”, a-t-il relativisé appelant à savoir discerner.

Le cardinal Parolin a alors confié que le Pape François lui avait assuré ne rien avoir contre ses contradicteurs mais vouloir “suivre l’Evangile”.

L’Evangile, toujours signe de contradiction

Pour le ‘numéro 2’ du Vatican, l’Evangile est en effet toujours un signe de contradiction, à l’intérieur comme à l’extérieur de l’Eglise.

Accusé de ne pas intervenir suffisamment auprès des chrétiens d’Orient, le secrétaire d’Etat s’est encore défendu : “Quand on ne communique pas, cela ne signifie pas que l’on n’agit pas”. “Il ne faut pas se laisser manipuler par les résumés que font parfois les journaux”. Le Saint-Siège, a-t-il assuré, travaille pour que dans les constitutions des pays, chacun puisse obtenir des droits et des devoirs citoyens qui ne se limitent pas aux droits religieux. (cath.ch/imedia/ah/be)
Joannes Maria
Joannes Maria
Pour la Paix

Masculin Messages : 3900
Inscription : 19/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS   - Page 2 Empty Re: VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS

Message par Joannes Maria le Mer 17 Juil 2019 - 14:34

http://jeanderoquefort.free.fr/escorial_le_saint_pere_est_toujours_dirige_par_l_esprit_saint.html

La Vierge des Douleurs à l'Escorial en Espagne : Le Saint Père est toujours dirigé par l'Esprit Saint

De l'ouvrage « L'Escorial - Messages 1985 - 1991 » :

- extrait du message donné le 6 octobre 1990, page 224 :

« [...] Que d'ignorance ! Comment pensez-vous qu'un dirigeant de l'Eglise puisse être élu par les hommes ? Le Saint Père est toujours dirigé par l'Esprit Saint. Quand un Pape est élu sur la Terre, c'est l'Esprit...l'Esprit divin qui le choisit pour qu'il puisse diriger l'Eglise, parce que l'Eglise est sainte et pour la diriger il faut nommer un homme saint. L'Eglise sera conduite par un homme consacré à Dieu, même si ce sont les laïcs qui vont relever l'Eglise ; l'essentiel c'est qu'il doit être un homme choisi par Dieu et qui Lui a consacré sa vie ».
Joannes Maria
Joannes Maria
Pour la Paix

Masculin Messages : 3900
Inscription : 19/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS   - Page 2 Empty Re: VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS

Message par Joannes Maria le Mer 17 Juil 2019 - 20:45

https://fr.zenit.org/articles/la-compassion-pierre-de-touche-de-lenseignement-de-jesus/

La compassion, pierre de touche de l’enseignement de Jésus

« Demande-toi si ton coeur n’est pas devenu de glace »

juillet 14, 2019 15:01Anita BourdinAngélus et Regina Caeli, Pape François

« Eprouver de la compassion et grandir dans la compassion »: c’est la grâce que le pape François invite à demander, à l’occasion de l’angélus de ce 14 juillet 2019, place Saint-Pierre. Il a aussi proposé un examen du coeur: « Demande-toi si ton coeur n’est pas devenu de glace ».

Le pape a commenté la parabole du Bon Samaritain en insistant sur le fait que des incroyants manifestent de la compassion et font du bien, là où parfois des croyants détournent le regard. Notre traduction complète des paroles du pape François est ici.

Le pape indique dans la compassion comme la « clef » de la vie selon la volonté de Dieu: « Etre capable d’avoir de la compassion, voilà la clef. C’est notre clef. Si, face à une personne dans le besoin, tu ne ressens pas de compassion, si ton coeur ne s’émeut pas, cela veut dire que quelque chose ne va pas. Fais attention, faisons attention. Ne nous laissons pas entraîner par l’insensibilité égoïste. La capacité de compassion est devenue la pierre de touche du chrétien, ou plutôt de l’enseignement de Jésus: Jésus lui-même est la compassion du Père envers nous. »

Le pape a donné un exemple pour vérifier cette capacité de compassion: « Si tu passes dans la rue et que tu voies un sans-abri couché-là et que tu passes sans le regarder, et que tu penses: « mais, c’est l’effet du vin. C’est un homme ivre », demande-toi non pas si l’homme est ivre, demande-toi si ton coeur ne s’est pas raidi, si ton coeur n’est pas devenu de glace. »

Le pape insiste sur le fait que « la miséricorde envers une vie humaine dans le besoin est le véritable visage de l’amour »: « C’est ainsi que l’on devient de véritables disciples de Jésus et que l’on manifeste le visage du Père: « Soyez miséricordieux comme votre père est miséricordieux » (Lc 6, 36). Et Dieu, notre Père, est miséricordieux, parce qu’il a de la compassion; il est capable d’avoir cette compassion, de se faire proche de notre douleur, de notre péché, de nos vices, de nos misères. »

i tu passes dans la rue et que tu voies un sans-abri couché-là et que tu passes sans le regarder, et que tu penses: « Mais, c’est l’effet du vin. C’est un homme ivre », demande-toi non pas si l’homme est ivre, demande-toi si ton coeur ne s’est pas raidi, si ton coeur n’est pas devenu de glace.

Le pape a ensuite publié ce tweet sur son compte @Pontifex_fr: « Dans l’Évangile d’aujourd’hui, Jésus propose comme modèle le Samaritain qui, aimant son frère comme lui-même, montre qu’il aime Dieu de tout son cœur et en même temps exprime une vraie religiosité et une pleine humanité. »
juillet 14, 2019 15:01Angélus et Regina Caeli, Pape François
Joannes Maria
Joannes Maria
Pour la Paix

Masculin Messages : 3900
Inscription : 19/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS   - Page 2 Empty Re: VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS

Message par Joannes Maria le Dim 28 Juil 2019 - 16:49

Joannes Maria
Joannes Maria
Pour la Paix

Masculin Messages : 3900
Inscription : 19/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS   - Page 2 Empty Re: VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS

Message par Joannes Maria le Lun 29 Juil 2019 - 7:58

https://fr.aleteia.org/2019/06/27/benoit-xvi-il-ny-a-quun-seul-pape-cest-francois/

Benoît XVI : « Il n’y a qu’un seul Pape, c’est François »

VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS   - Page 2 Pape-benoit-xvi
© TIZIANA FABI / AFP
Le pape Benoît XVI.
Partager
1139


I.Media | 27 juin 2019



L’unité de l’Église « a toujours été plus forte que les luttes et les guerres internes », a déclaré Benoît XVI, rapporte Vatican News ce 27 juin, citant un extrait d’un entretien accordé par le pape émérite au Corriere della Sera, à paraître le 28 juin.


Tout au long de l’histoire de l’Église, l’unité de l’institution fondée à la suite du Christ a toujours été en danger, estime le prédécesseur du pape François. Nombreuses sont les menaces qui ont pesé au fil des siècles sur cette unité, a-t-il considéré : guerres, conflits internes, forces centrifuges ou encore menaces de schismes. Ces propos, rapportés par Vatican News, sont extraits d’un entretien accordé par le pape émérite au Corriere della Sera, à paraître le 28 juin.

VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS   - Page 2 Web-pope-francis-pope-benedict-praying-c2a9serviziofotograficoor-cpp-ciric-ai
Lire aussi :
François sur Benoît XVI : « En l’écoutant je sens les racines qui m’aident à aller de l’avant »
Toutefois, explique le prédécesseur du pape François, « la conscience que l’Église est et doit rester unie a toujours prévalu ». « Son unité a toujours été plus forte que les luttes et les guerres internes », insiste l’ancien chef de l’Église catholique. Et Benoît XVI de clarifier une fois pour toute la situation actuelle : « Il n’y a qu’un seul pape, c’est François ».

« L’harmonie supérieure et unanime »


Plus de six ans se sont écoulés depuis la renonciation de Benoît XVI au trône de Pierre, le 11 février 2013. Deux semaines plus tard, dans son salut de congé aux cardinaux présents à Rome, le souverain pontife démissionnaire les exhortait à « rendre grâce au Seigneur qui nous a fait croître dans la communion ». Il leur avait alors demandé de prier pour « croître encore dans cette unité profonde, afin que le Collège des cardinaux soit comme un orchestre, où les diversités — expression de l’Église universelle — contribuent toujours à l’harmonie supérieure et unanime ».

Les 10 déclarations du pape qui ont marqué 2018

VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS   - Page 2 Web3-pope-francis-marriage-plane-chile-flight-attendants-000_x12xt-osservatore-romano-ho-afp
Joannes Maria
Joannes Maria
Pour la Paix

Masculin Messages : 3900
Inscription : 19/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS   - Page 2 Empty Re: VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS

Message par Joannes Maria le Lun 29 Juil 2019 - 8:02

https://fr.aleteia.org/2019/06/03/francois-sur-benoit-xvi-en-lecoutant-je-sens-les-racines-qui-maident-a-aller-de-lavant/

François sur Benoît XVI : « En l’écoutant je sens les racines qui m’aident à aller de l’avant »

VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS   - Page 2 Web-pope-francis-pope-benedict-praying-c2a9serviziofotograficoor-cpp-ciric-ai
©ServizioFotograficoOR/CPP/CIRIC
23 mars 2013: Visite du pape François à son prédécesseur Benoît XVI à la résidence pontificale de Castel Gandolfo, Italie.


La rédaction d'Aleteia/avec I.Media | 03 juin 2019



C’est une belle marque de respect dont a témoigné le pape François à l’égard du pape émérite Benoît XVI ce dimanche 2 juin au cours de la conférence de presse qu’il a donnée à bord de l’avion le ramenant de Roumanie.


Comment François voit-il Benoît XVI ? Répondant à la question d’un journaliste voulant savoir si le pape émérite Benoît XVI était comme un grand-père pour lui, le pape François a affirmé : « Il est plus que cela ! Chaque fois que je vais le voir je lui prends la main, je le fais parler. Il parle peu, il parle lentement mais avec la même profondeur et lucidité que toujours. Il a une grande lucidité ».

VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS   - Page 2 Web3-popes-francis-benedict-ho-afp

Lire aussi :


Le pape François rend visite à Benoît XVI


Pour le pape François, le problème de Benoît XVI « ce sont les jambes, pas la tête ! ». « En l’écoutant parler je sens les racines qui m’aident à aller de l’avant je sens cette tradition de l’Église qui n’est pas une chose de musée », a encore souligné le souverain pontife. « La tradition c’est comme les racines qui te donnent la sève pour grandir. Tu fleuriras, l’arbre grandira et donnera des fruits. Les graines seront des racines pour les autres. La tradition de l’Église est toujours en mouvement. »

La tradition, « garantie de l’avenir »


Développant cette notion de tradition, il a rappelé qu’elle était « la garantie de l’avenir » et non « le gardien des cendres ». « [La tradition] n’est pas un musée, elle ne garde pas les cendres. La nostalgie des intégristes [est] de revenir aux cendres. Je répète ce bout de poème argentin que j’aime citer: “Ce que l’arbre a de fleuri vient de ce que l’arbre a d’enterré”. »
Joannes Maria
Joannes Maria
Pour la Paix

Masculin Messages : 3900
Inscription : 19/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS   - Page 2 Empty Re: VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS

Message par cj le Mar 30 Juil 2019 - 5:50

Computer Angel
Il est bien entendu tout ce qui se dit à propos des papes et du pape François qui se dise de bonne foi en leur croyance sont influencé par de nombreuses interpellations de part les communications différés , le pape François est l'un parmi ceux antécédents qui maintiens l'équilibre de la vrai religion catholique institué par Dieu et que tous les manuscrits dictés par Dieu sont préservés en ce dogme du Vatican. Oui le mal fais déjà rage à l'intérieur du dogme du Vatican , car le monde entier a laisser entrer ce mal par la séparation de la religion de Dieu  , mais bientôt , le ciel va répondre et je puis vous dire que le chapelet et la prière va être de mise  , car ce qui est écrit dans l'Apocalypse de Saint-Jean va être si impressionnant que les toutes les forces terrestres vont rechercher un abri pour se protéger et la seule abri pour se protéger de tout le mal qui viens à nous ce sont l'institution de Dieu qui a émis sa première  église en l'apôtre Pierre en toi j’établirai ma première église , aujourd'hui nous défaisons les Églises mais bientôt nous en créerons plus vite que nous les avons détruits .  L'Apocalypse de Saint-Jean est un enfer dans un enfer. L'église est la bâtisse que Satan ne peut y entrée son âme brûleras car à l'intérieur Dieu Jésus et Marie et l'esprit Saint y vive en permanence et c'est un lieu de prière. Satan et son armée ne peut franchir les églises Catholique de Dieu .
cj
cj
Contre la Franc Maconnerie

Masculin Messages : 339
Localisation : quebeccanada
Inscription : 12/07/2012

http://bell.ca

Revenir en haut Aller en bas

VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS   - Page 2 Empty Re: VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS

Message par Joannes Maria le Ven 2 Aoû 2019 - 9:54

Joannes Maria
Joannes Maria
Pour la Paix

Masculin Messages : 3900
Inscription : 19/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS   - Page 2 Empty Re: VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS

Message par Joannes Maria le Ven 2 Aoû 2019 - 9:56

https://www.vaticannews.va/fr/pape-francois/messe-sainte-marthe/2019-05/messe-sainte-marthe-10-mai-2019.html

Homélie à Sainte-Marthe: les chrétiens doivent être amoureux de la loi de Dieu

Lors de la messe célébrée à la Maison Sainte-Marthe, le Pape s’est appuyé sur la Lecture du jour qui évoque la conversion de Paul sur le chemin de Damas, pour faire comprendre la valeur de l’ouverture de notre cœur à la voix de Dieu.

Gabriella Ceraso – Cité du Vatican


La conversion de Saul sur le chemin de Damas, appelé par la voix du Seigneur, constitue un «changement de page dans l’histoire du Salut», et signe l’ouverture aux «païens, aux gentils, à ceux qui n’étaient pas israélites». C’est «la porte ouverte sur l’universalité de l’Église». Le Pape François l’a souligné lors de la messe de ce matin à la Maison Sainte-Marthe, en évoquant le passage des Actes des Apôtres qui évoque le choix de Jésus de changer la vie d’un homme, jusqu’alors persécuteur des chrétiens.
L’Apôtre des Gentils, devenu aveugle, est resté trois jours à Damas sans eau ni nourriture, jusqu’à ce que Ananias, envoyé par le Seigneur, ne vienne lui rendre la vue en lui donnant la possibilité de commencer le chemin de conversion et de prédication en étant «rempli de l’Esprit Saint».

Cohérence et zèle


Paul était «un homme fort» et «amoureux de la pureté de la loi», mais il était «honnête», et, même s’il était «caractériel», il était «cohérent».
«Avant tout, il était cohérent parce qu’il était un homme ouvert à Dieu. S’il persécutait les chrétiens, c’est parce qu’il était convaincu que Dieu le voulait», a remarqué le Pape. Peut-être que son tempérament était têtu, mais pas son âme. Paul était «ouvert aux suggestions de Dieu». Avec le «feu intérieur», il incarcérait et tuait les chrétiens, mais «une fois qu’il a entendu la voix du Seigneur, il est devenu comme un enfant, il se laissait porter».
«Aveugle, il s’est laissé mener à Damas, il a jeûné trois jours, il a attendu que le Seigneur parle… Toutes ces convictions qu’il avait sont restées silencieuses, en attendant la voix du Seigneur : “Qu’est-ce que je dois faire, Seigneur ?”. Et il va à la rencontre à Damas, à la rencontre de cet autre homme docile, et il se laisse catéchiser comme un enfant, il se laisse baptiser comme un enfant. Et ensuite il reprend des forces et qu’est-ce qu’il fait ? Il se tait. Il s’en va en Arabie pour prier, nous ne savons pas combien de temps, peut-être des années. La docilité. L’ouverture à la voix de Dieu et la docilité», a martelé le Pape en saluant la disponibilité des sœurs de Cottolengo, présentes dans l’assistance pour cette messe, à l’occasion de leurs 50 ans de vie religieuse, ainsi que des prêtres érythréens en mission en Italie.

Le charisme chrétien du petit et du grand


«Persévérer. Et ceci est un signal de l’Église. Je voudrais remercier aujourd’hui, à travers vous, tant d’hommes et de femmes, courageux, qui risquent leur vie, qui vont de l’avant, et qui cherchent de nouvelles routes dans la vie de l’Église», a souligné François. Il faut aller de l’avant «dans la profondeur de la prière, dans la profondeur de la docilité, du cœur ouvert à la voix de Dieu. C’est ainsi que se font les vrais changements dans l’Église, avec des personnes qui savent lutter dans le petit et dans le grand.»
Le chrétien doit donc avoir «ce charisme du petit et du grand», a conclu le Pape François, en adressant une prière à saint Paul, à la fin de son homélie, pour lui demander «la grâce de la docilité à la voix du Seigneur et du cœur ouvert au Seigneur; la grâce de ne pas avoir peur de faire de grandes choses, d’aller de l’avant, à condition d’avoir la délicatesse de prendre soin des petites choses».
Joannes Maria
Joannes Maria
Pour la Paix

Masculin Messages : 3900
Inscription : 19/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS   - Page 2 Empty Re: VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS

Message par Joannes Maria le Ven 2 Aoû 2019 - 17:03

https://www.vaticannews.va/fr/pape/news/2019-08/pape-francois-message-jeunes-cuba.html

Le Pape appelle les jeunes catholiques de Cuba à être des disciples missionnaires

À l’occasion de la IIe Journée nationale de la Jeunesse organisée le 1er août à Cuba, le Pape a envoyé un message signé par le cardinal-Secrétaire d’État Pietro Parolin. Dans le texte adressé à l’archevêque de Santiago de Cuba, le Pape François prie afin que le Seigneur protège avec son amour tous les jeunes Cubains.

Dans un message adressé à Mgr Dionisio Garcia Ibanez, l’archevêque de Santiago de Cuba où devait se dérouler ce rassemblement finalement décentralisé dans les diocèses, le Pape invite les jeunes à suivre l’exemple de Marie, servante fidèle du Seigneur, pour expérimenter «la joie qui naît de la rencontre avec Jésus-Christ ». En tant que témoins de sa Résurrection, les jeunes chrétiens doivent se «laisser transformer en disciples missionnaires» afin de faire découvrir aux autres jeunes «la présence du Seigneur Jésus, écouter Son appel, grandir dans Son amitié», et, de cette façon, vivre une existence caractérisée par la fidélité et la miséricorde.

Le Pape salue avec affection les organisateurs et les jeunes participants et prie le Seigneur, par l’intercession de la Vierge de la Charité du Cuivre, patronne de l’ïle caribéenne, de protéger tous les jeunes Cubains «avec Son amour infini».

Un rassemblement aux contours limités


En raison de la crise économique qui affecte Cuba, ce rassemblement qui devait se tenir à Santiago de Cuba a été décentralisé dans les diocèses, par décision de l’archidiocèse de Santiago, en accord avec la Conférence épiscopale. Mais un nouveau changement de programme a contraint les organisateurs à modifier le déroulement des activités: les autorités civiles ont en effet refusé aux diocèses du pays, à l’exception de Santiago de Cuba, d’organiser des activités dans des espaces publics. Les rassemblements n’ont donc pu se tenir qu’à l’intérieur des églises.

L'Église cubaine a également été marquée ces derniers jours par le deuil du cardinal Ortega, décédé le 26 juillet dernier à l'âge de 82 ans. Les obsèques de l'ancien archevêque de La Havane durant 35 ans, qui avait reçu les visites de trois Papes à Cuba, ont été organisées le dimanche 28 juillet, avec un encadrement très drastique de la part de l'État cubain. Plusieurs personnalités catholiques ont été empêchées de venir.
Joannes Maria
Joannes Maria
Pour la Paix

Masculin Messages : 3900
Inscription : 19/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS   - Page 2 Empty Re: VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS

Message par Joannes Maria le Ven 2 Aoû 2019 - 17:06

https://www.vaticannews.va/fr/pape-francois/messe-sainte-marthe/2019-04/messe-sainte-marthe-consolation-esperance-desolation-echec.html



Messe à Sainte-Marthe: l'insatisfaction, un mépris de l'espérance chrétienne

La fatigue spirituelle que peuvent éprouver les chrétiens était le thème saillant de l’homélie prononcée par le Saint-Père ce mardi matin. Une invitation à ne pas céder à la tentation de l’échec, mais à choisir plutôt de cultiver l’espérance.
Barbara Castelli – Cité du Vatican
C’est la première lecture, issue du livre des Nombres (Nb 21, 4-9), que le Pape François a d’abord évoquée ce matin, approfondissant le thème de la «fatigue».

L’esprit d’insatisfaction conduit aux idoles


Parfois, a-t-il relevé, les chrétiens «préfèrent l’échec» qui ouvre la voie aux lamentations et à l’insatisfaction, terrain «parfait pour la semence du diable». «Mais en chemin, le peuple perdit courage», rapporte l’Écriture. «L’enthousiasme» et l’«espérance» des Hébreux fuyant l’esclavage semblent avoir disparu peu après leur départ d’Égypte, à tel point qu’ils récriminent «contre Dieu et contre Moïse». «L’esprit de fatigue nous enlève l’espérance, a souligné le Souverain Pontife, la fatigue est sélective: elle nous fait toujours voir le mauvais côté de ce que nous sommes en train de vivre, et oublier les choses bonnes que nous avons reçues». «Et nous, quand nous sommes dans la désolation, nous ne supportons pas le voyage et nous cherchons refuge dans les idoles ou dans les murmures, ou tant d’autres choses», a-t-il poursuivi. L’esprit de fatigue «nous conduit aussi à une façon de vivre insatisfait: l’esprit d’insatisfaction. Tout ne nous plaît pas, tout va mal». Jésus lui-même y fait référence lorsqu’il explique «que nous sommes comme des enfants qui jouent».

Retrouver le goût de l’espérance


Le Pape est ensuite revenu sur ces chrétiens qui ont «peur des consolations», «peur de l’espérance», «peur des caresses du Seigneur». Leur comportement est favorable aux agissements du diable. Ils en viennent à mener «une vie de pleureuses ratées». Telle est «la vie de tant de chrétiens», a continué François. «Ils vivent en se lamentant, ils vivent en critiquant, ils vivent dans le murmure, ils vivent insatisfaits». Ils s’attachent «à l’échec, c’est-à-dire la désolation». Mais la désolation vient «du serpent, le serpent ancien, celui du Paradis terrestre», a précisé le Souverain Pontife. Le même serpent qui «avait séduit Ève, et c’est une manière de faire voir le serpent que l’on a à l’intérieur, qui mord toujours dans la désolation».

Passer sa vie à se lamenter, c’est le propre de ceux qui «ne supportent pas l’espérance», «ne supportent pas la résurrection de Jésus». Le Saint-Père a invité l’assemblée à se rappeler d’une phrase: «Mais en chemin, le peuple perdit courage». Regrettant que l’on soit souvent «plus attaché à l’insatisfaction, à la fatigue, à l’échec», François a conclu en priant pour que «le Seigneur nous libère de cette maladie».
Joannes Maria
Joannes Maria
Pour la Paix

Masculin Messages : 3900
Inscription : 19/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS   - Page 2 Empty Re: VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS

Message par Joannes Maria le Ven 2 Aoû 2019 - 17:08

https://www.vaticannews.va/fr/pape-francois/messe-sainte-marthe/2019-03/homelie-sainte-marthe-28-mars-2019.html

Homélie à Ste-Marthe: le cœur dur diffame et calomnie le Seigneur

Il faut écouter la voix du Seigneur pour ne pas finir avec le cœur dur et discréditer le Seigneur : le Pape l’a martelé ce matin lors de la messe à la Maison Sainte-Marthe.

Debora Donnini – Cité du Vatican


Avec une certaine dureté et fermeté, le Pape a adressé une forte invitation à la conversion lors de l’homélie de la messe matinale à la Maison Sainte-Marthe. En basant sa réflexion sur la Parole proposée par la Liturgie du jour, François a mis en garde avec force sur le risque d’avoir un cœur qui n’écoute pas la voix du Seigneur et qui, en faisant ainsi durant «des jours, des mois, des années», devient «comme la terre sans eau» et «s’endurcit». Et quand il y a quelque chose qui le lui plaît pas, il discrédite et calomnie le Seigneur. Dans l’Évangile du jour, Jésus est clair : «Celui qui n’est pas avec moi est contre moi». «Ou tu as le cœur obéissant, ou tu as perdu la fidélité», a averti le Pape.

Le risque de perdre la fidélité


«Nous, souvent, nous sommes sourds et nous n’écoutons pas la voix du Seigneur. Oui, nous écoutons le journal télévisé, les bavardages du quartier, ceci oui, nous l’écoutons toujours…», a ironisé le Pape. Mais le Seigneur exhorte à écouter sa voix et à ne pas endurcir le cœur. La Première Lecture, tirée du livre du prophète Jérémie, décrit justement cette expérience de Dieu devant «le peuple têtu, qui ne veut pas écouter». Cet extrait de Jérémie est donc «une lamentation du Seigneur». Dieu ordonne à son peuple d’écouter sa voix en promettant qu’il sera leur Dieu et que «vous serez mon peuple».
Mais le peuple ne l’a pas écouté, il a même gardé «les oreilles fermées». Dieu rappelle dans la Première Lecture que depuis la sortie d’Égypte, il a invité «avec une attention assidue tous mes serviteurs, les prophètes», mais qu’il n’a pas été écouté. «Et même, ils ont rendu dure leur nuque, en devenant pires que leurs pères». «Tu leur diras toutes ces choses», dit le Seigneur, «mais ils ne t’écouteront pas» et il finit avec «cette déclaration triste» qui «est un témoignage de mort» : «la fidélité a disparu».
«Un peuple qui a perdu le sens de la fidélité… Et ceci est la question que l’Église veut qu’aujourd’hui nous nous posions : “Moi, est-ce que j’ai perdu la fidélité au Seigneur ?” “Non, non, je vais tous les dimanches à la messe.” “Oui, oui, mais cette fidélité du cœur : moi, j’ai perdu cette fidélité, ou mon cœur est dur, est obstiné, est dur, il ne laisse pas entrer le Seigneur, il s’arrange tout seul avec trois ou quatre choses puis il fait ce qu’il veut ?” Ceci est une question pour chacun de nous : nous devons tous nous la poser, parce que c’est à cela que sert le Carême, pour ré-ensemencer notre cœur. “Écoutez aujourd’hui la voix du Seigneur”, c’est l’invitation de l’Église. “N’endurcissez pas votre cœur”. Quand quelqu’un vit avec le cœur dur, qu’il n’écoute pas le Seigneur, il va au-delà du fait de ne pas écouter, et quand il y a quelque chose du Seigneur qui ne lui plaît pas, il laisse de côté le Seigneur avec un quelconque prétexte, il discrédite le Seigneur, il calomnie le Seigneur, il diffame le Seigneur.»


Jésus dit : celui qui n’est pas avec moi est contre moi


«C’est ce qui est arrivé à Jésus avec les gens», a expliqué le Pape en revenant sur la page de l’Évangile du jour pour faire comprendre ce que signifie discréditer le Seigneur. Jésus faisait des miracles, il guérissait les malades «pour faire voir qu’il avait le pouvoir de guérison aussi des âmes, de nos cœurs. Et ces obstinés, qu’ont-ils dit ? C’est par le moyen de Belzéboul, le chef des démons, qu’il chasse les démons». François a remarqué que cette façon de «discréditer le Seigneur» est «l’avant-dernier pas de ce refus du Seigneur». D’abord, ne pas écouter en laissant le cœur devenir dur, puis le discréditer. Il manque seulement «le dernier pas par lequel il n’y a pas de retour, qui est le blasphème contre l’Esprit Saint», a poursuivi le pape en rappelant les fortes paroles de Jésus au terme de cet Évangile.
«Jésus cherche à les convaincre, mais ça ne va pas… Et à la fin, tout comme le prophète finit avec cette phrase claire, “la fidélité a disparu”, Jésus finit avec une autre phrase qui peut nous aider : “Celui qui n’est pas avec moi est contre moi.” “Non, non, moi je suis avec Jésus, mais à une certaine distance, je ne me rapproche pas trop” : non, ceci n’existe pas. Ou tu es avec Jésus, ou tu es contre Jésus. Ou tu es fidèle, ou tu es infidèle. Ou tu as le cœur obéissant, ou tu as perdu la fidélité. Que chacun de nous y réfléchisse, aujourd’hui, durant la messe et ensuite durant la journée : “Comment va ma fidélité ? Est-ce que moi, je cherche un quelconque prétexte, quelque chose, et je discrédite le Seigneur ?” Ne pas perdre l’espérance. Et ces deux paroles : “la fidélité a disparu” et “celui qui n’est pas avec moi est contre moi”, laissent encore un espace à l’espérance, à nous aussi.»


Retourner au Seigneur


Le Pape a conclu son homélie en rappelant que chacun est appelé à retourner au Seigneur, comme nous y exhorte l’acclamation lors de l’Évangile:  «“Revenez à moi avec tout votre cœur”, dit le Seigneur, “parce que moi je suis miséricordieux et rempli de piété. Moi, j’oublierai tout. Pour moi, c’est important que tu viennes me voir. C’est cela qui est important, dit le Seigneur. Et oublie tout le reste.” Ceci est le temps de la miséricorde, c’est le temps de la pitié du Seigneur : ouvrons le cœur pour qu’Il vienne en nous», a conclu le Pape François.
Joannes Maria
Joannes Maria
Pour la Paix

Masculin Messages : 3900
Inscription : 19/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS   - Page 2 Empty Re: VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS

Message par Joannes Maria le Dim 4 Aoû 2019 - 7:17

https://www.vaticannews.va/fr/pape/news/2019-07/syrie-guerre-appels-pape-francois.html

La Syrie, une terre martyrisée et omniprésente dans le pontificat de François

Depuis de début de son pontificat, le Pape François a souvent élevé la voix pour la Syrie, en se faisant interprète de la douleur d’un peuple souffrant, et en demandant l’intervention de la communauté internationale pour faire cesser les armes, en offrant une aide concrète aux réfugiés et en louant l’engagement de certains pays en leur faveur.

Le sang innocent versé, les enfants piégés sous les bombardements cruels, de nombreux témoins de la foi enlevés et assassiné mais qui ont pas reculé devant la croix : ce sont quelques-unes des images que François, en six ans de magistère, a offert au monde pour qu’il ne retire pas son regard de la guerre inhumaine en cours en Syrie. Le Pape s’est fait voix d’espérance, de paix, d’engagement en ne cachant pas les difficultés du dialogue entre les différentes parties et le grand risque de transformer le conflit en une «persécution brutale» des minorités religieuses. La préoccupation du Pape a été souvent adressée aux réfugiés et aux déplacés, en fuite de la guerre et de la violence, qui «crée seulement de nouvelles blessures, crée une autre violence».

Auprès du peuple syrien


Le Pape a multiplié les appels pour la Syrie lors des prières de l’Angélus et du Regina Coeli, et lors des audiences générales, mais aussi et surtout lors de ses messages Urbi et Orbi. Il s’adresse aussi directement aux chefs d’État, par exemple le 5 septembre 2013, lorsqu’il écrit au président russe Vladimir Poutine à l’occasion du G20 de Saint-Pétersbourg, invoquant «une solution pacifique à travers le dialogue et la négociation entre les parties concernées, avec le soutien concordant de la communauté internationale».

Dans cette même période marquée par les préparatifs d’une opération occidentale en Syrie, finalement annulée, le Pape organise le 7 septembre 2013 une journée de jeûne et de prière pour la paix en Syrie, au Moyen-Orient et dans le monde entier, conclue par une veillée organisée sur la Place Saint-Pierre. Le Pape demande que tous les efforts soient fait pour trouver la voie de la négociation. Lors de l’Angélus du 1er septembre 2013, François répète que «l’humanité a besoin de voir des gestes de paix et d’entendre des paroles d’espérance et de paix».
Le 12 décembre 2016, il avait déjà fait parvenir à Bachar el-Assad, par l’entremise du nonce apostolique en Syrie, le cardinal Mario Zenari, une lettre dans laquelle il demandait «une solution pacifique aux hostilités», la protection des civils et l’accès aux aides humanitaires. Il condamnait aussi «toutes les formes d’extrémisme et de terrorisme, d’où qu’elles proviennent».

Une attention particulière aux réfugiés et déplacés


Le Pape a souvent exprimé sa compassion vis-à-vis des personnes contraintes à fuir leurs terres, ce qui est le cas d’une grande partie de la population syrienne. Dès son premier message Urbi et Orbi, lors des célébrations de Pâques en avril 2013, François évoque «la Syrie bien-aimée» et la population blessée par le conflit, mais aussi «les nombreux réfugiés, qui attendent aide et consolation».
Le  Saint-Père appelle à respecter le droit humanitaire, à garantir l’évacuation des civils et à soutenir les pays les plus impliqués dans l’assistance aux réfugiés, comme le Liban, la Jordanie et la Turquie. En visite sur l’île grecque de Lesbos en 2016, le Pape signe avec le Patriarche Bartholomée et l’archevêque d’Athènes Hiéronymos une Déclaration conjointe pour implorer la fin de la guerre et intensifier les efforts pour l’accueil de ceux qui fuient. «Nous exhortons tous les pays à étendre l’asile temporaire, à offrir le statut de réfugié à ceux qui sont éligibles, à accroître leurs efforts d’assistance et à travailler avec tous les hommes et toutes les femmes de bonne volonté en vue d’une fin rapide des conflits en cours», écrivent alors les responsables catholiques et orthodoxes.

Les enfants, espérance de paix


Le Pape accorde aussi une attention particulière aux enfants, premières victimes de la guerre et «qui ne pourront voir la lumière du futur». En condamnant avec fermeté le recours aux armes chimiques et les trafiquants d’armes qui «continuent à suivre leurs intérêts» en vendant «des armes baignées dans le sang, le sang innocent», le Pape rappelle que la «violence appelle la violence» et que les responsables devront faire face au «jugement de l’histoire» et au «jugement de Dieu».
Le 1er juin 2016, à l’occasion de la Journée internationale de l’enfant, le Pape invite les enfants du monde entier à s’unir en prière avec leurs camarades syriens. Le 2 décembre 2018, premier dimanche de l’Avent, il allume un cierge, symbole de paix, pour les petits qui vivent les conflits afin qu’ils ne perdent pas l’espérance. François ne cesse de le marteler : la paix «commence dans le cœur».
Joannes Maria
Joannes Maria
Pour la Paix

Masculin Messages : 3900
Inscription : 19/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS   - Page 2 Empty Re: VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS

Message par Joannes Maria le Lun 5 Aoû 2019 - 8:47

https://www.vaticannews.va/fr/pape/news/2019-08/en-la-memoire-du-saint-cure-d-ars-le-pape-remercie-les-pretres.html

En la mémoire du saint Curé d'Ars, le Pape remercie les prêtres

À l’occasion des 160 ans de la mort de saint Jean-Marie Vianney, le Curé d’Ars présenté par Pie XI comme le patron de tous les curés du monde, le Pape adresse une lettre à tous ses «frères prêtres» pour leur exprimer sa reconnaissance et les encourager dans ce «temps de purification de l’Église» qui les met à l’épreuve mais qui seront, dans un avenir proche, «très féconds», s’ils restent fidèles à la volonté de Dieu.


Marie Duhamel – Cité du Vatican


En la mémoire liturgique du saint Curé d’Ars, le Pape manifeste dans une lettre sa proximité à «ses frères» qui, «sans faire de bruit», ont «tout quitté» pour s’engager auprès de leurs communautés, travaillant «dans la tranchée» en y prenant des risques quotidiennement et «sans se donner trop d’importance» pour prendre soin du Peuple de Dieu. Le Pape s’adresse à chacun d’eux «qui, si souvent, de manière inaperçue et sacrifiée, dans la lassitude ou la fatigue, la maladie ou la solitude», assument leur mission et écrivent «les pages les plus belles de la vie sacerdotale».
La lettre du Saint-Père s’articule autour de quatre mots : souffrance, gratitude, courage et louange.

La souffrance des victimes d’abus ; temps de purification pour l’Église






    VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS   - Page 2 Cq5dam.thumbnail.cropped.250.141
26/06/2019






126 nouveaux prêtres pour l’Église de France en 2019




La «souffrance» est d’abord celle des «frères victimes d’abus» de pouvoir, de conscience et sexuel de la part de ministres ordonnés. Leur «cri» s’est fait entendre ces derniers temps avec «davantage de clarté», eux qui furent souvent «silencieux et réduits au silence».
Le Pape rappelle le ferme engagement de l’Église pour mettre en œuvre les réformes nécessaires afin que «la culture de l’abus ne trouve pas d’espace pour se développer et, encore moins, se perpétuer». Il rejette l’omission qui fut, par le passé, une forme de réponse; «nous souhaitons aujourd’hui que la conversion, la transparence, la sincérité et la solidarité avec les victimes deviennent notre manière de faire l’histoire».
Cette souffrance n’est pas indifférente aux prêtres. Le Pape évoque leur «indignation» et souligne leur sentiment d’impuissance. «La souffrance qu’engendrent la suspicion et la remise en cause a pu provoquer, chez quelques-uns ou beaucoup, le doute, la peur et le manque de confiance». François salue également la mobilisation de certains pasteurs qui «cherchent des mots et des chemins d’espérance».
Sans nier, ni rejeter le dommage causé par quelques-uns, le Pape estime qu’il serait «injuste de ne pas être reconnaissant pour tant de prêtres qui, de manière constante et honnête, donnent tout ce qu’ils sont et ce qu’ils possèdent pour le bien des autres». Ces prêtres, innombrables, qui font de leur vie une œuvre de miséricorde, dans des conditions souvent inhospitalières, même au risque de leur propre vie. «Dans des moments de trouble, de honte et de souffrance», le Pape salue et apprécie leur exemple courageux et constant.
Si les prêtres restent fidèles à la volonté de Dieu, ces temps de purification seront féconds dans un avenir proche, assure François. Le Seigneur est «en train de nous sauver de l’hypocrisie et de la spiritualité des apparences. Il souffle son Esprit pour redonner la beauté à son Epouse, surprise en flagrant délit d’adultère».
«Notre humble repentir, qui reste silencieux, dans les larmes, face à la monstruosité du péché et à l’insondable grandeur du pardon de Dieu, est le début de notre sainteté», écrit le Pape à ses frères prêtres.

La reconnaissance, une «arme puissante»


Dans les moments «de tribulation, de fragilité (…) de faiblesse et de manifestation de nos limites, quand la pire de toutes les tentations est de rester à ruminer le désespoir», le Pape invite les prêtres -et c’est selon lui «crucial»- à revenir à ce «moment lumineux» où ils ont fait l’expérience de l’appel du Seigneur; «ce point incandescent où la grâce de Dieu m’a touché au début du chemin»; l’étincelle à laquelle chacun peut allumer le feu quotidien et «porter chaleur et lumière» à ses frères.
Il ne faut pas perdre, écrit-il, la mémoire reconnaissante du passage du Seigneur dans leur vie, la mémoire de son regard miséricordieux pour, à leur tour, en témoigner. Le «Oui» à l’appel de Dieu a une portée dont l’importance est inconcevable.
La reconnaissance est toujours une ‘arme puissante’, explique le Pape. «Ce n’est qu’en étant à même de contempler et d’apprécier concrètement tous les gestes d’amour, de générosité, de solidarité et de confiance, ainsi que de pardon, de patience, d’endurance et de compassion avec lesquels nous avons été traités que nous laisserons l’Esprit nous offrir cet air frais capable de renouveler (et non de rapiécer) notre vie et notre mission».

Les remerciements du Pape aux prêtres





Le Pape prend là un long moment pour remercier les prêtres, pour leur fidélité aux engagements pris, alors que la société et la culture actuelle a transformé ‘le superficiel’ en valeur ; pour la joie avec laquelle ils ont donné leur vie, luttant pour que leur cœur ne s’aigrisse pas mais au contraire s’élargisse avec les années.
François les remercie de leur effort pour renforcer les liens de fraternité et d’amitié entre eux et avec leurs évêques, en se soutenant mutuellement. Rire, pleurer ensemble pour encourager un frère à assumer ses responsabilités ou profiter de sa sagesse. «Combien sont nécessaires ces espaces!» s’exclame François.
Le Pape salue leur témoignage de persévérance et d’endurance dans l’engagement pastoral. Il les remercie de célébrer l’Eucharistie et «de faire paître avec miséricorde dans le sacrement de la réconciliation, sans rigorisme, ni laxisme, en prenant en charge les personnes et en les accompagnant sur le chemin de conversion vers la vie nouvelle que le Seigneur offre à tous».
Le Pape se réjouit pour toutes les fois «où, en vous laissant émouvoir jusqu’aux entrailles, vous avez accueilli les personnes tombées, soigné leurs blessures en donnant de la chaleur à leurs cœurs». Pour lui, rien n’est plus urgent que cette proximité.
Le cœur du pasteur est celui qui a appris «la saveur spirituelle de se sentir un avec son peuple» dont il provient et dont il est au service en adoptant, précise-t-il, un style de vie austère et simple, sans accepter des privilèges qui n’ont pas la saveur de l’Évangile.
Le Pape rend grâce enfin pour la sainteté du Peuple de Dieu. Dans sa constance à aller de l’avant chaque jour, le Pape voit la sainteté de l’Église militante. «Laissons-les nous aider et nous encourager par leur témoignage».


Renouveler le courage sacerdotal


Dans cette lettre, le Pape encourage également longuement les prêtres car la mission à laquelle ils ont été appelés, ne les immunise pas contre la souffrance ou l’incompréhension, et que tout le monde a besoin de réconfort.
Le Pape les invite à regarder les problématiques qui s’imposent à eux ou d’ailleurs leurs propres limites en face, à les assumer pour laisser le Seigneur les transformer.
Pour connaître leur cœur, le Pape leur propose un test : voir comment ils réagissent à la douleur : en détournant les yeux et en ignorant l’homme à terre, en intellectualisant la douleur ou en s’en approchant de manière sélective ce qui ne génère qu’isolement et exclusion ? En faisant ainsi, jamais ils ne toucheront leurs blessures, celles des autres et ainsi celles de Jésus.
Le Pape les met également en garde contre «le plus apprécié des élixirs du démon » selon l’expression de Bernanos, à savoir «la tentation de nous attacher à une douce tristesse». Elle peut naître d’un sentiment de déception vis-à-vis de la réalité quotidienne, de l’Église ou de soi-même.  Cette tristesse est «nocive». Elle sème le découragement, le sentiment d’abandon et conduit au désespoir. Elle rend «stérile toute tentative de transformation et de conversion en propageant ressentiment et animosité». Si ce sentiment menace, les prêtres sont invités à demander à l’Esprit de venir les réveiller pour les libérer de l’inertie.
Il leur rappelle les Paroles de saint Paul à ses communautés: «Je combats pour que leurs cœurs soient remplis de courage» pour transmettre la joie de l’Évangile.

La prière du Pasteur


«Le Seigneur est le premier à prier et combattre pour vous et pour moi». Le Pape insiste sur la force de la prière. Il n’est pas facile de demeurer devant le Seigneur reconnaît François, mais c’est à ce moment-là que l’on fait l’expérience «de notre bienheureuse pauvreté qui nous rappelle que nous sommes des disciples nécessiteux de l’aide du Seigneur et qui nous libère de cette tendance ‘prométhéenne de ceux qui, en définitive, font confiance uniquement à leurs propres forces’.» Dans la prière, Jésus procure le repos à toutes ses brebis, il transforme les fragilités et pousse à la mission. C’est le Seigneur qui montre le chemin d’espérance, et non des «réponses faciles, rapides et préfabriquées», «les recettes et les priorités» déterminées par le prêtre.
Comment maintenir le cœur courageux ? Il ne faut pas négliger ni son rapport avec Jésus, ni l’accompagnement spirituel. Le Pape les encourage à avoir un frère avec qui se confronter, discuter et discerner en pleine confiance et transparence ; avec qui vivre l’expérience de se savoir disciple. C’est une aide «irremplaçable».
Le Pape leur demande également de faire croître et d’alimenter le lien avec leur peuple, sans s’isoler ou, pire, se cloîtrer dans des groupes élitistes, mais en se mettant en sortie. Devant lui pour le guider, à ses côtés pour le comprendre et derrière lui pour le maintenir uni et parce qu’il a «un sens de l’odorat dans la recherche de nouveau chemin pour marcher».
«La douleur de tant de victimes, du peuple et la nôtre ne peut être vaine». Le Pape souhaite que les prêtres manifestent leur proximité à ceux qui souffrent, et pourquoi pas, pour vivre la misère humaine comme le leur pour les faire eucharistie. «Notre temps, marqué par de vieilles et de nouvelles blessures nécessite, juge le Pape, que nous soyons artisans de relation et de communion, ouverts, confiants et attendant la nouveauté que le Royaume de Dieu veut susciter aujourd’hui».

Louange


La dernière parole-clé de cette lettre est la louange. On ne peut parler de gratitude et d’encouragement sans contempler Marie qui «nous enseigne la louange capable d’ouvrir le regard à l’avenir et de rendre l’espérance au présent». Se tourner vers Marie est recommencer à croire en «la force révolutionnaire de la tendresse et de l’affection».
Pour cette raison, explique François, «si jamais le regard commence à s’endurcir, ou si nous sentons que la force séductrice de l’apathie ou de la désolation veut s’enraciner et s’emparer du cœur ; si (…)nous nous sentons poussés vers une attitude élitiste (…) si parfois nous sommes tentés de nous isoler (…) ou si la lamentation, la plainte, la critique ou l’ironie s’emparent de nos actions sans aucun désir de se battre, d’espérer et d’aimer…regardons Marie pour qu’elle nettoie notre regard de toute poussière” qui peut nous empêcher d’être attentifs et éveillés pour contempler et célébrer le Christ qui vit au milieu de son Peuple.»
En guise de conclusion, le Pape rend, une fois de plus, grâce aux prêtres pour leur dévouement et leur mission. «Laissons la gratitude susciter la louange et nous encourager une fois encore dans la mission de consacrer nos frères dans l’espérance ». Il les invite à être des hommes qui témoignent par leur vie de la compassion et de la miséricorde que Jésus seul peut offrir.
Joannes Maria
Joannes Maria
Pour la Paix

Masculin Messages : 3900
Inscription : 19/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS   - Page 2 Empty Re: VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS

Message par Joannes Maria le Lun 5 Aoû 2019 - 9:02

https://www.vaticannews.va/fr/pape/news/2019-08/angelus-preferer-valeurs-eternelles-evangile-aux-biens-materiels.html

Angélus: préférer les valeurs éternelles de l’Évangile aux biens matériels

Devant les fidèles réunis Place Saint-Pierre pour l’Angélus dominical, le Pape François a rappelé que les biens matériels, même s'ils sont nécessaires, ne peuvent constituer le but de notre existence, et que le «vrai trésor» se trouve dans les cieux.
Le Pape part de l’Évangile proposé par la liturgie de ce jour (Lc 12, 13-21), qui nous montre Jésus sollicité pour intervenir sur un problème d’héritage familial. Mais le Seigneur n’affronte pas directement la question; Il exhorte plutôt à se garder de toute avidité, et pour illustrer son propos, raconte la parabole du riche insensé, qui se croit heureux et à l’abri grâce aux biens accumulés. Mais un contraste apparaît bientôt entre ce que le riche prévoit pour lui et ce que Dieu lui annonce.

Les richesses peuvent enchainer le coeur


Le riche pense à trois considérations: les nombreux biens amassés, les nombreuses années qu’ils lui assurent, la tranquillité et le bien-être illimité. Mais la Parole de Dieu vient annuler ces projets, fait remarquer le Pape. «Au contraire des ‘nombreuses années’, Dieu indique l’immédiateté de ‘cette nuit’ ; au lieu de la ‘jouissance de l’existence’, Il lui présente le fait de rendre compte de sa vie». Quant à la réalité des biens du riche, elle est recouverte par le sarcasme de cette question que Dieu pose: «et ce que tu auras accumulé, qui l’aura ?». Cet homme, que Dieu traite de «fou», «a renié Dieu et n’a pas fait ses comptes avec Lui».


Lire aussi


 
  VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS   - Page 2 Cq5dam.thumbnail.cropped.250.141
04/08/2019





Angélus du dimanche 4 août 2019



 
«Voilà ce qui arrive à celui qui amasse pour lui-même, au lieu d’être riche en vue de Dieu» : la conclusion de l’Évangile sonne comme un «avertissement», et nous révèle l’horizon qui doit être le nôtre. «Les biens matériels sont nécessaires à la vie, affirme le Saint-Père, mais ne doivent pas constituer la fin de notre existence, ils sont un moyen pour vivre honnêtement, dans le partage avec ceux qui en ont besoin». Jésus nous fait comprendre que «les richesses peuvent enchaîner le cœur, et le détourner du vrai trésor qui est dans les cieux». Saint Paul le rappelle à son tour, dans sa lettre aux Colossiens 3, 1-5, 9-11.

Un style de vie évangélique et non mondain


Cela ne veut pas dire qu’il faut s’éloigner de la réalité, tempère le Pape, mais qu’il convient de «chercher les choses qui ont une vraie valeur: la justice, la solidarité, l’accueil, la fraternité, la paix, toutes ces choses qui constituent la dignité de l’homme». Il faut tendre vers une vie qui porte l’empreinte d’un style évangélique, non mondain: «aimer Dieu de tout notre être, aimer son prochain comme soi-même, dans le service et le don de soi». «L’amour vécu de cette manière est la source du vrai bonheur, tandis que la recherche démesurée des biens matériels et des richesses et souvent foyer d’inquiétude, d’adversité, de prévarications, de guerre».
Et le Pape de conclure en s’adressant comme de coutume à la Mère de Dieu: «qu’elle nous aide à ne pas être fascinés par les sécurités qui passent, mais à être chaque jour des témoins crédibles des valeurs éternelles de l’Évangile».

Lettre aux prêtres


Au terme de l'Angélus, le Pape François a rappelé le 160e anniversaire de la mort du saint Curé d'Ars, «modèle de bonté et de charité» célébré ce dimanche 4 août. «En cette fête significative, j'ai voulu envoyer une lettre aux prêtres du monde entier, pour les encourager dans la fidélité à la mission à laquelle le Seigneur les a appelés. Que le témoignage de ce curé, humble et dévoué à son peuple, aide à redécouvrir la beauté et l'importance du sacerdoce ministériel dans la société contemporaine», a déclaré le Souverain Pontife.
Joannes Maria
Joannes Maria
Pour la Paix

Masculin Messages : 3900
Inscription : 19/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS   - Page 2 Empty Re: VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS

Message par Joannes Maria le Mer 7 Aoû 2019 - 13:31

https://www.vaticannews.va/fr/vatican/news/2019-08/mgr-wong-commentaire-lettre-aux-pretres-pape-francois.html

«Il y a aujourd'hui beaucoup de prêtres comme le saint curé d'Ars»

Ce dimanche 4 août, le Pape François a adressé une lettre aux prêtres, revenant sur les grands défis actuels dans le ministère sacerdotal. Mgr Wong réagit à ce message et en explique le sens.

Mgr Jorge Carlos Patrón Wong, secrétaire de la Congrégation pour le Clergé, en charge des séminaires, a commenté pour L’Osservatore Romano la Lettre adressée par le Pape François dimanche à tous les prêtres du monde, à l’occasion du 160e anniversaire de la mort du saint Curé d’Ars, Jean-Marie Vianney. Cette interview a été réalisée par Nicola Gori.

Quel est l’aspect principal qui caractérise cette lettre du Pape François ?

C’est une lettre existentielle, de vie, d’un pasteur aux pasteurs, d’un père à ses fils, d’un grand frère à ses frères prêtres. C’est le fruit d’une espérance de vie et de proximité au cœur des prêtres. C’est le résultat de nombreuses rencontres et entretiens personnels que le Pape a eu dans sa vie, et spécialement depuis qu’il est successeur de Pierre. C’est aussi la synthèse de nombreuses lettres que le Pape reçoit et lit personnellement, dans lesquelles s’expriment les sentiments et les difficultés de la vie. Clairement c’est un message de remerciement au nom du peuple de Dieu pour tout le bien que les prêtres accomplissent dans le quotidien. C’est, surtout, un encouragement qui part de la Parole et de la présence de Jésus, qui a choisi les prêtres comme amis.

Que représente encore aujourd’hui pour les prêtres l’exemple du saint curé d’Ars ?

Je crois que c’est un modèle concret de charité personnelle dans la vie quotidienne. Un style de vie de totale proximité à Dieu et à son peuple. Saint Jean-Marie Vianney est un point de référence pour la vie quotidienne du prêtre avec les personnes que le Seigneur lui a confiées pour toutes les circonstances, particulièrement dans celles pour lesquelles sont nécessaires le sacrifice, l’humilité, la douceur, le bien qui passe sans être vu. Comme le saint curé l’enseigne, tout ceci a une grande signification dans la vie des individus et de la communauté vivante et réelle. Saint Jean-Marie Vianney fut vraiment une présence de Dieu au milieu des gens et il a assumé en cela un service joyeux dans la vie quotidienne, et, au milieu de nombreuses difficultés, il a témoigné de la miséricorde. Mais encore aujourd’hui, dans le monde entier, s’écrivent des pages analogues d’histoire de sainteté sacerdotale. Nous avons beaucoup de prêtres comme le curé d’Ars. Ce sont eux qui maintiennent l’Église vivante et active, parce que le prêtre fait partie du peuple de Dieu qui dépense sa vie pour cela.

Dans la lettre, le Pape parle de purification et de fragilité, mais aussi d’éviter de s’abandonner à la désolation. Comment regarder le futur après les scandales de la part de membres du clergé ?

Avec un regard d’espérance et de totale confiance. Le Pape valorise les efforts et remercie pour l’engagement de tous. Son action de réforme est nécessaire pour donner une impulsion au soin pastoral, afin qu’aucun type d’abus ne trouve plus d’espace pour se développer et se perpétuer. Nous sommes prêtres aujourd’hui, dans un temps de purification ecclésiale où le Christ ressuscité donne vie à l’Église en convertissant tous à Lui: nous sommes invités à nous libérer de l’hypocrisie de l’apparence et de l’extériorité. Ceci est la bonne nouvelle. C’est l’action de l’Esprit Saint, parce que les prêtres sont appelés à vivre avec sincérité, avec intériorité. Les prêtres doivent être en conversion permanente pour être plus simples, humbles, joyeux, et avec une conduite de vie plus évangélique. Ils doivent se souvenir d’être toujours plus disciples de Jésus et surtout, garder à l’esprit que les fruits pastoraux viennent de l’action de l’Esprit et non pas des stratégies humaines.

Pourquoi la gratitude peut-elle se définir comme une arme puissante ?

La gratitude est la réponse naturelle la plus profonde à la gratuité de Dieu. Tout ce que nous sommes et que nous avons-nous a été donné gratuitement de la part de Dieu. Lui, Il nous a appelés les premiers, Il nous a choisis, Il nous a donné les dons pour répondre à la vocation et accomplir une mission. Chaque prêtre a une liste innombrable de gestes de pardon, de compassion d’amour, de confiance, qui indique comment nous sommes traités par Dieu et par son peuple. Nous avons tout reçu et nous continuons à tout recevoir. Et c’est une action naturelle de donner ce que nous avons reçu. Tout ceci est très puissant. En effet, quand quelqu’un se donne, il reçoit beaucoup du Seigneur : la fidélité, la vie et la joie qui vient de l’annonce de l’Évangile, la proximité, les liens d’amitié, la sainteté du peuple de Dieu. Nous sommes des hommes eucharistiques, d’action de grâce, parce que nous recevons plus que ce que nous donnons.

Le Pape fait référence à la «douce tristesse». Comment est-il possible de l’éviter ?

Cette «douce tristesse» contamine la vie et l’altère. Nous avons tous besoin de la force de Dieu et du rapport avec les frères. La force de la grâce de Dieu nous fait aller au-delà de nos efforts et de nos échecs. Le prêtre fait une expérience quotidienne du fait qu’il peut se confier à Dieu. Il expérimente chaque jour que chaque petite action est transformée, multipliée et rendue transcendante. C’est l’Esprit Saint qui nous fait donner la vie et nous ne pourrons jamais le faire seuls, mais avec la communauté, avec le peuple de Dieu, avec les frères évêques et prêtres. Je fais le parallèle avec une partie de football. La «douce tristesse» est un mouvement minimal, une présence fatigante qui fait croire que la vie est une partie désormais perdue. C’est comme un parking mortel, une inertie, un ressentiment, une lamentation. Au contraire, la vie avec le Ressuscité nous fait jouer au maximum avec la joie, avec la confiance totale que nous vaincrons, parce que nous avons le meilleur capitaine qui est le Christ ressuscité, et nous avons aussi la meilleure équipe, qui est la communauté ecclésiale. L’Église, qui se renouvelle à chaque génération, est toujours jeune et toujours en renouvellement, comme quand une équipe de football renouvelle les joueurs. Même quand elle perd un match, elle ne perd pas le championnat. Aucun champion ne remporte toutes les parties, et c’est pareil pour l’Église. Mais seulement, à la fin, le championnat a déjà été gagné par le Christ ressuscité. C’est une espérance active qui vient de l’expérience de Jésus et de son équipe.

D’où un prêtre peut-il atteindre la courage nécessaire pour la vie quotidienne ?

Directement de Dieu et de son peuple, du rapport personnel avec le Christ, de la prière, des sacrements de l’eucharistie et de la réconciliation. Mais aussi de l’accompagnement spirituel et humain fréquent et systématique avec un frère sage qui aide à se confronter avec l’Évangile, à discerner, pour conformer la vie à la volonté de Dieu. Et, surtout, dans la fraternité sacerdotale qui aide à ne pas tomber dans la tendance prométhéenne, dans le risque de se sentir un superman, de ne faire confiance qu’à ses propres forces, en se sentant supérieurs aux autres. Il y a un fort appel au peuple de Dieu pour qu’il nous nourrisse avec la prière, avec le témoignage de foi, qui nous fait sortir pour ne pas nous isoler et nous fermer dans des groupes réservés. En tant que disciples du Christ, le prêtre doit être l’homme de la rencontre avec Dieu le Père et avec son peuple.

Que représente Marie pour un prêtre ?

C’est la Mère qui embrasse, qui intercède et qui nous rappelle trois réalités. La première se réfère à comment nous regarde Dieu le Père : toujours avec un amour miséricordieux. La seconde est le choix de Jésus qui nous appelle à être des amis, des disciples missionnaires. La troisième, enfin, c’est l’onction de l’Esprit Saint qui, avec son action, élargit la dimension de notre cœur, en faisant en sorte qu’il puisse devenir comme celui de Jésus. Tous les prêtres ont dans leur intériorité un petit sanctuaire marial où faire un pèlerinage quotidien. Nous restons devant la Mère, et nous sommes là pour la regarder et pour être regardés. Nous y expérimentons cette compagnie, cette consolation, cette actualisation de l’appel de Jésus à le suivre en aimant Dieu et le peuple avec toute notre force, notre cœur et notre volonté. Elle nous dit toujours, d’une façon très maternelle, les mêmes paroles adressées à l’indien Juan Diego : «Qu'est-ce qu’il y a, mon enfant, le plus petit de tous ? Qu’est-ce qui attriste ton cœur ?»
Joannes Maria
Joannes Maria
Pour la Paix

Masculin Messages : 3900
Inscription : 19/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS   - Page 2 Empty Re: VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS

Message par Joannes Maria le Mer 7 Aoû 2019 - 13:34

https://www.vaticannews.va/fr/pape/news/2019-08/audience-generale-7-aout-2019.html

Audience générale : tendre la main aux personnes souffrantes, c’est suivre Jésus

Le Pape François a repris ce matin le cycle des audiences générales après la pause de juillet. Pour cette 280e catéchèse du mercredi depuis le début de son pontificat, il a repris sa série d’enseignements sur les Actes des Apôtres, en s’arrêtant cette fois sur les miracles menés par les disciples, au nom de Jésus-Christ.

Cyprien Viet – Cité du Vatican

Le Pape François a expliqué que «de nombreux signes, de nombreux miracles que les apôtres ont fait étaient une manifestation de la divinité de Jésus». En effet, la prédication de l’Évangile ne se fait pas seulement à travers les paroles, mais aussi avec «des actions concrètes qui témoignent de la vérité de l’annonce».

Ainsi, le récit de la guérison du paralytique au Temple de Jérusalem, a «une claire finalité missionnaire». Pierre, en croisant son regard, lui dit: «Je ne possède ni argent ni or, mais ce que j’ai, je te le donne: au nom de Jésus-Christ, le Nazaréen, lève-toi et marche !» Cette phrase a certainement fait scandale pour les témoins de la scène. Les premiers chrétiens, en effet, tout en étant juifs, bouleversent le regard porté alors par la société sur les personnes atteintes de malformation, considérées comme maudites en raison d’une faute. Mais la réaction bienveillante de Pierre montre que Dieu se manifeste «dans la relation, toujours dans le dialogue», «dans l’inspiration du cœur», a expliqué François.
Lire aussi
Audience générale du 7 août 2019
07/08/2019
AddThis Sharing Buttons
Share to Facebook
Share to Twitter
Share to WhatsApp
Audience générale du 7 août 2019
Accompagner l’autre avec délicatesse

L’Église, face aux personnes en difficulté, ne doit donc par fermer les yeux mais «regarder l’humanité en face» et créer des «ponts d’humanité et de solidarité». En reprenant des citations de son exhortation apostolique Evangelii Gaudium, le Pape a expliqué que l’Église doit vivre un «art de l’accompagnement» qui permet de se rapprocher avec délicatesse de la «terre sacrée de l’autre» en donnant au chemin «le rythme salutaire de la proximité, avec un regard respectueux et plein de compassion, mais qui dans le même temps assainit, libère et encourage à mûrir dans la vie chrétienne». Et dans nos propres moments de tristesse, nous devons penser à Jésus qui nous dit: «Regarde-moi, je suis ici !». «Prenons la main de Jésus et laissons-nous relever», a exhorté le Pape.

François a invité les pèlerins à se poser cette question: «Quelle est notre richesse, quel est notre trésor? Avec quoi pouvons-nous rendre riches les autres? » Il a invité à demander au Père le don d’une mémoire reconnaissante dans la reconnaissance des bienfaits de son amour sur notre vie, pour donner à tous le témoignage de la louange et de la reconnaissance. Chacun doit donc garder «la main toujours tendue pour aider l’autre à se relever» et penser à «la main de Jésus qui, à travers notre main, aide l’autre à se relever».
L’hommage à Édith Stein

Au terme de l’audience, le Pape a évoqué la figure d’Édith Stein, dont la mémoire liturgique sera célébrée ce vendredi 9 août. «J’invite tout le monde à regarder ses choix courageux, exprimés dans une authentique conversion au Christ, comme aussi dans le don de sa vie contre toute forme d’intolérance et de perversion idéologique.» Juive devenue catholique et carmélite sous le nom de Thérèse Bénédicte de la Croix, sainte Édith Stein fut exécutée à Auschwitz le 9 août 1942. Elle a été canonisée par Jean-Paul II en octobre 1998, puis fut déclarée un an plus tard co-patronne de l’Europe.
Joannes Maria
Joannes Maria
Pour la Paix

Masculin Messages : 3900
Inscription : 19/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS   - Page 2 Empty Re: VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS

Message par Joannes Maria le Jeu 8 Aoû 2019 - 17:18

https://fr.zenit.org/articles/emirats-arabes-irak-egypte-moyen-orient-ce-quil-faut-demander-a-dieu/

Emirats arabes, Irak, Egypte, Moyen-Orient : ce qu’il faut demander à Dieu

Pour la guérison des infirmités matérielles et spirituelles
août 07, 2019 10:52

A l’audience générale de ce mercredi matin, 7 août 2019, le pape François a salué les pèlerins arabophones venus des Emirats arabes unis, d’Irak, d’Egypte et du Moyen-Orient, présents Salle Paul VI.

« Si souvent, leur a-t-il dit, nous nous adressons à Dieu en lui demandant des biens matériels, mais Il nous enseigne à demander d’abord Son Règne, et tout le reste viendra en temps voulu. »

« Ainsi il nous ouvre le cœur à la vraie richesse et nous guérit de nos infirmités matérielles et spirituelles », a ajouté le pape, avant de souhaiter : « Que le Seigneur vous bénisse et vous protège toujours du malin ! »
Joannes Maria
Joannes Maria
Pour la Paix

Masculin Messages : 3900
Inscription : 19/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS   - Page 2 Empty Re: VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS

Message par Joannes Maria le Dim 11 Aoû 2019 - 19:26

https://fr.aleteia.org/2016/07/08/lallergie-au-pape-francois-est-un-revelateur-des-turpitudes-de-certains-milieux-catholiques/

L’allergie au pape François est un révélateur des turpitudes de certains milieux catholiques
© Antoine Mekary / ALETEIA
Vatican Pope Pallium
Pope Francis celebrates a Mass where he bestowed the Pallium, a woolen shawl symbolizing the bond to the pope, to 25 new Archbishops in St. Peter's Basilica at the Vatican, Wednes


Louis Charles | 08 juillet 2016

Les paroles du Pape créent une difficulté chez certains catholiques, à lui prêter l'oreille sans critique

Quand le pape François fait le constat que la majorité des mariages catholiques ne sont pas valides, il pose un diagnostic mais il ne modifie pas une virgule de la doctrine catholique. Pourtant il provoque des réactions hystériques chez un certain nombre de fidèles.

C’est plutôt curieux car, pourvu qu’on se donne la peine d’aller lire ce qu’il a effectivement déclaré et non les citations hors contexte voire carrément tronquées que l’on trouve sur la réacosphère, on constate que tout ce qu’il dit est dans la droite ligne de l’enseignement de l’Église sur le sacrement de mariage : le mariage est indissoluble dès lors qu’il est valide sacramentellement ce qui suppose que certaines conditions de validité soient réunies au préalable. C’est ce qui explique que dans certains cas l’Église reconnaisse a posteriori que certains mariages que l’on croyait valides ne l’étaient en fait pas. C’est ce qu’on appelle la reconnaissance de nullité de mariage (et non l’annulation du mariage).

Le constat qu’il fait sur l’état d’immaturité affective, psychologique et spirituelle de nombreux catholiques n’est malheureusement pas surprenant quand on se donne la peine d’ouvrir les yeux sur la réalité. Si tel n’était pas le cas nous n’aurions pas tous ces débats sur la question des divorcés-remariés. Rien de nouveau sur ce point.

Pourtant quand il dit tout haut ce que tout le monde constatait jusque là sans oser le dire à haute et intelligible voix, certains catholiques s’offusquent. D’autres expriment leur réprobation en s’étonnant ouvertement.

Mais ce qui est étonnant n’est-ce pas plutôt l’allergie d’un certain nombre de catholiques à l’honnêteté du pape François ?

De même quand le pape François déclare que « l’Église doit présenter ses excuses aux personnes gays qu’elle a offensées », il ne fait que rappeler l’Évangile : il invite à la conversion ceux qui se sont comportés de manière non charitable envers les personnes homosexuelles et il s’inclut lui-même dans le lot. En revanche il ne change rien sur la position de l’Église à propos de l’homosexualité. En ce sens il n’a pas changé depuis qu’il a organisé l’opposition à la loi sur le mariage homosexuel en Argentine….

Pourtant certains catholiques se disent déstabilisés. Mais n’est-ce pas précisément leur réaction qui est déstabilisante ?

Qu’y a-t-il de déstabilisant à prêcher aux catholiques la conversion du cœur et du regard ? Qu’y a-t-il de déstabilisant à leur dire que s’ils ont blessé un frère ou une sœur ils doivent lui demander pardon ? Ce que dit le pape François correspond à l’esprit et la lettre même de l’Évangile. Le lui reprocher quand on est adepte de la religion de l’amour, c’est une contradiction manifeste et grotesque à la fois.

Mais c’est surtout l’indice que quelque chose ne tourne pas rond. Du moins dans certains milieux. Car les préventions contre le pape François sont loin d’être partagées par tous à l’intérieur comme à l’extérieur de l’Église….

Les réactions hystériques d’une certaine frange de catholiques

Certains milieux catholiques s’acharnent à critiquer le Pape au nom d’une identité catholique qu’ils confondent avec la somme des mauvaises habitudes, des partis pris et des préjugés qu’ils ont hérités de leur famille et de leur milieu. C’est cet héritage qu’ils assimilent au dépôt de la foi, et qu’ils accusent le Pape de vouloir brader.

Ils ne lui pardonnent pas de rappeler que la seule identité du chrétien est de suivre le Christ et que cela suppose très souvent de changer beaucoup de choses en soi et autour de soi… et de rompre donc avec les préjugés et les solidarités de son milieu d’origine.

Un certain nombre de catholiques par héritage refusent de devenir des chrétiens par choix. Ils font ce qu’on appelle en équitation un refus d’obstacle et tentent de faire passer leur raideur et leur dureté de cœur pour de la fidélité au magistère de L’Église.

D’où le paradoxe de ces catholiques qui se se réfèrent davantage à la pensée de Charles Maurras et de Pierre Gattaz qu’à celle des Pères de l’Église et qui se veulent plus catholiques que le Pape au point de prétendre lui donner des leçons de catholicisme. Quand ils ne l’accusent pas carrément de trahir le dépôt de la foi !

Sous prétexte de dénoncer les méfaits, bien réels, du clergé et de l’épiscopat français qui avaient pris prétexte de Vatican II pour justifier leurs propres fantaisies (pastorales, théologiques, liturgiques et morales) et in fine leur propre apostasie, certains milieux catholiques veulent en faire porter la responsabilité à un pape argentin qui n’y est pour rien !

Catholiques ou néo-protestants ?

La contradiction manifeste entre ce qu’ils disent être – à savoir des catholiques qui se veulent fidèles à l’autorité de l’Église parce qu’elle est guidée par l’Esprit saint –, et leur comportement de protestants – ils dénient au pape son autorité intellectuelle, spirituelle et morale – saute aux yeux de tous sauf d’eux-mêmes. Ils semblent les seuls à ne pas en être conscients.

Mais ce qu’il y a de plus absurde dans ce genre de comportements c’est qu’ils sont délibérément blessants et qu’ils ne reculent devant aucun procédé malhonnête et malveillant : insultes, calomnies, insinuations, citations tronquées ou citées hors contexte, accusations sans preuves… Toute la petite panoplie du manipulateur au complet (ou plutôt au complot).

Ces comportements prennent le contrepied de ce que le Christ nous a demandé (aimer notre prochain comme nous mêmes). Ceux qui utilisent de tels procédés refusent au pape François non seulement la présomption d’innocence, mais surtout refusent d’adopter envers lui le parti pris de la bienveillance. Ce sont des contre-témoignages pour tous les non-chrétiens. Ils découragent les meilleurs volontés et font fuir les autres.

Une telle attitude traduit (trahit ?) chez ceux qui l’adoptent une malveillance profonde indissociable d’une forme d’orgueil consistant à se considérer, eux, comme le conseil d’administration de l’Église et le pape François comme un PDG d’entreprise qui devrait leur rendre régulièrement des comptes et surtout leur donner satisfaction.

Malheureusement pour eux L’Église a été voulue et conçue par le Christ et le Pape désigné par l’Esprit saint. Ne pouvant le destituer ils se consolent en le mettant en cause, un peu comme quand Alain Juppé avait dit de Benoît XVI qu’il commençait « à poser un vrai problème » et qu’il vivait « dans une situation d’autisme total ».

L’opposition au Pape et le refus de l’Évangile

Ce qui est reproché au Pape, c’est au fond de demander aux catholiques d’être fidèles à l’Évangile. Le pape François nous met en garde contre le risque ou plutôt contre la tentation de préférer défendre le contenant (la culture chrétienne) plutôt que de vivre de son contenu (le Christ).

Ce que certains catholiques lui reprochent, c’est de leur rappeler que Jésus-Christ ne requiert pas des défenseurs mais qu’il recherche des témoins et ce n’est pas la même chose (sinon il aurait appelé des légions d’anges pour échapper à sa Passion).

Ce qui lui est reproché par certains athées pieux, c’est de dire tout haut que les catholiques européens ne sont pas ici-bas pour rappeler à des masses ignorantes les beautés de l’art roman mais pour leur annoncer la bonne nouvelle de notre rédemption par Jésus-Christ en commençant par vivre eux-même en cohérence avec cette Bonne Nouvelle.

Certains le détestent parce qu’il leur rappelle qu’ils ont une mission : témoigner par leur vie et par la parole que Dieu est un Dieu d’amour et que Lui seul peut combler l’aspiration fondamentale de l’être humain à être aimé (« Qui donc pourra combler les désirs de mon cœur, Répondre à ma demande d’un amour parfait ? Qui, sinon toi Seigneur, Dieu de toute bonté, Toi l’amour absolu de toute éternité »).

Ce qu’ils détestent par dessus tout c’est quand le pape François leur rappelle que cette responsabilité leur incombe aussi à eux en tant que baptisés, qu’ils ont un devoir d’exemplarité parce que la sainteté n’est pas une option qu’ils pourraient décider de ne pas prendre mais qu’elle est leur vocation unique, leur seule raison d’être ici-bas et la condition de leur salut.

Catholiques ou islamo-chrétiens ?

Certains le haïssent parce qu’ils ne veulent pas entendre que la foi chrétienne est la foi en un Dieu tout-puissant qui a décidé d’avoir besoin de nous pour réaliser le salut de l’humanité. Ils lui préféreraient un Dieu musulman qui leur commande d’utiliser la force.

Leur obsession de l’islam est le reflet de leur envie et l’expression de leur regret de ne pouvoir exalter leur propre volonté de puissance, à l’image de ces musulmans qui peuvent justifier leur volonté de dominer en invoquant le jihad et imposer, quand ils sont en position de force, le statut de dhimmis aux non-musulmans….

De même que l’amour rend intelligent, la malveillance rend aveugle. A force de vouloir faire dire au Pape ce qu’il n’a pas dit, par exemple en l’accusant d’avoir dit que tous les mariages étaient nuls, les ennemis du pape François se condamnent à ne rien comprendre.

Car en posant un diagnostic sans complaisance sur la réalité de certains mariages célébrés dans les formes, il pointait du doigt les conséquences de l’apostasie et du laxisme d’un certain nombre de responsables du clergé qui ont renoncé à éclairer les consciences en refusant de célébrer un mariage sacramentel quand les conditions de validité n’étaient pas réunies !

En refusant d’écouter ce que le pape dit réellement et en préférant le calomnier, les catholiques qui aiment le détester se condamnent à la cécité volontaire.

L’hystérie que déclenche le pape François chez certains ne nous dit rien de ce que fait ou pense le Pape mais elle nous en apprend beaucoup sur l’état de conscience de ses détracteurs.

De ce point de vue, l’allergie au pape François est un bon révélateur des incohérences et des turpitudes de certains milieux catholiques. En un sens c’est une bonne nouvelle : les masques tombent !
Joannes Maria
Joannes Maria
Pour la Paix

Masculin Messages : 3900
Inscription : 19/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS   - Page 2 Empty Re: VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS

Message par Joannes Maria le Sam 17 Aoû 2019 - 18:25

https://www.vaticannews.va/fr/pape/news/2019-08/4-mois-apres-l-incendie-de-notre-dame-le-pape-francois-encourag.html?fbclid=IwAR3C6eYhPXWCV6EgqkYREYBkruF0eJGfYkWLBcRhUVIUD3gRoZjj1mwIZU8

4 mois après l’incendie de Notre Dame, le Pape encourage le diocèse de Paris

À l’occasion de l’Assomption, le Pape François a adressé un message aux catholiques parisiens, qui a été lu lors de la messe présidée par l’archevêque de la capitale, Mgr Michel Aupetit, en l’église Saint-Sulpice, jeudi 15 aout 2019.

«Être des bâtisseurs d’une nouvelle humanité enracinée en Jésus Christ». C’est l’appel du Pape François adressé pour l’Assomption au diocèse de Paris. Un message lu par le recteur de la cathédrale Notre Dame, Mgr Patrick Chauvet, en l’église Saint-Sulpice qui accueille la paroisse de la cathédrale ravagée le 15 avril dernier.  

Ainsi par l’intermédiaire du cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’État du Saint Siège, François a tenu à assurer toute sa proximité spirituelle aux catholiques de la capitale française.  

«Comme une vraie mère, Marie marche avec nous, se bat avec nous et répand inlassablement la proximité de l’amour de Dieu», a écrit le Saint-Père, demandant également à Dieu «son intercession pour que la reconstruction de Notre-Dame représente un signe fort de la renaissance et de la revitalisation de la foi».

Le chantier de la cathédrale, suspendu depuis le 29 juillet en raison des risques de contamination au plomb, devrait reprendre ce lundi 19 août. La reconstruction prévue en 5 ans promet, elle, d’être longue. Sur les 850 millions d’euros de promesses de dons annoncées, la cathédrale n’en a reçu à ce jour que 105 millions.
Joannes Maria
Joannes Maria
Pour la Paix

Masculin Messages : 3900
Inscription : 19/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS   - Page 2 Empty Re: VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS

Message par Joannes Maria le Dim 18 Aoû 2019 - 19:06

Joannes Maria
Joannes Maria
Pour la Paix

Masculin Messages : 3900
Inscription : 19/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS   - Page 2 Empty Re: VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS

Message par Joannes Maria le Sam 24 Aoû 2019 - 11:58

https://fr.zenit.org/articles/que-le-seigneur-ouvre-nos-coeurs-aux-besoins-des-necessiteux/


« Que le Seigneur ouvre nos cœurs aux besoins des nécessiteux »

Tweets du pape

août 22, 2019 21:28Marina DroujininaPape François

Le pape François prie le Christ afin qu’il « ouvre nos cœurs aux besoins des nécessiteux ». Le pape rappelle aussi qu’il est plus difficile de « se réconcilier » que de « s’entendre ».

Voici les messages du pape sur Twitter (@Pontifex_fr) envoyés ces deux derniers jours, le 21 et le 22 août 2019.

Jeudi 22 août 2019
« Que le Seigneur ouvre nos cœurs aux besoins des nécessiteux, des sans défense, de ceux qui frappent à notre porte pour être reconnus comme une personne. »
Mercredi 21 août 2019
« Il faut plus de force pour réparer que pour construire, pour recommencer que pour commencer, pour se réconcilier que pour s’entendre. Voilà la force que Dieu nous donne. »
Les souffrances des pauvres, des personnes exclues sont au cœur de plusieurs messages et initiatives du pape François depuis le début de son pontificat.
« La condition de marginalisation par laquelle des millions de personnes sont brimées ne pourra pas durer encore longtemps, a écrit le pape dans son message pour la IIIe Journée mondiale des pauvres (rendu public le 13 juin dernier). Leur cri augmente et embrasse la terre entière. »
« Jésus, qui a inauguré son Royaume en plaçant les pauvres au centre, a poursuivi le pape François, veut nous dire précisément ceci : il l’a inauguré, mais nous a confié à nous, ses disciples, la tâche de le mener à bien, avec la responsabilité de donner de l’espérance aux pauvres. Il est nécessaire, surtout à une époque comme la nôtre, de redonner espérance et de rétablir la confiance. »
août 22, 2019 21:28Pape François
Joannes Maria
Joannes Maria
Pour la Paix

Masculin Messages : 3900
Inscription : 19/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS   - Page 2 Empty Re: VERITABLE INFORMATION SUR CE QUE DIT ET FAIT LE PAPE FRANCOIS PAR OPPOSITION AUX INFOS DES MEDIAS

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum