Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

Film-documentaire sur Lourdes de Thierry Demaizière, Alban Teurlai Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com

Film-documentaire sur Lourdes de Thierry Demaizière, Alban Teurlai

Aller en bas

Film-documentaire sur Lourdes de Thierry Demaizière, Alban Teurlai Empty Film-documentaire sur Lourdes de Thierry Demaizière, Alban Teurlai

Message par Isabelle-Marie le Dim 12 Mai 2019 - 23:29

Film-documentaire sur Lourdes de Thierry Demaizière, Alban Teurlai Lourde10

De Bruno de Seguins Pazzis :

Le rocher de la grotte de Lourdes est caressé par des dizaines de millions de personnes qui y ont laissé l’empreinte de leurs rêves, leurs attentes, leurs espoirs et leurs peines. A Lourdes convergent toutes les fragilités, toutes les pauvretés. Le sanctuaire est un refuge pour les pèlerins qui se mettent à nu, au propre – dans les piscines où ils se plongent dévêtus – comme au figuré – dans ce rapport direct, presque charnel à la Vierge.

Documentaire écrit par Jeanne Aptekman, Sixtine Leon-Dufou, Thierry Demaizière et Alban Teurlai. Directeur de la photographie : Alban Teurlai.

Au cœur de Lourdes… Précisons tout de suite que la communication organisée pour la sortie de ce documentaire l’annonce comme étant le premier documentaire sur Lourdes, ce qui est une erreur. En effet, en 1955, soit plus d’un demi-siècle avant Thierry Demaizière et Alban Teurlay, le talentueux documentariste Georges Rouquier réalise Lourdes et ses miracles qui offre une description de la cité et de ses aspects pittoresques, décrit également la journée lourdaise type du pèlerin valide ou malade (messe, piscine, rosaire, procession du Saint-Sacrement l’après-midi, procession aux flambeaux le soir) et s’intéresse à trois cas de guérisons dont deux ont pu être filmés avant leurs guérisons. Un témoignage fort et très remarqué à l’époque. Ayant rendu à César ce qui appartient à César, avouons que nous n’attendions pas Thierry Demaizière et Alban Teurlai sur un tel sujet après qu’associés au sein de la société de production Falabracks qu’ils créent en 2009, ils aient réalisé en 2016 un documentaire Rocco sur l’acteur, réalisateur et producteur de films pornographiques Rocco Siffredi…Thierry Demaizière explique dans un entretien ce qui les a motivé à consacrer un documentaire à cette personnalité du porno :  « (…) C’est un personnage très complexe. Il va raconter sa vie pour la première fois, on a voulu savoir ce qui se cachait derrière cet acteur de pornographie. Pourquoi est-il le seul à avoir tenu si longtemps dans le métier, trente ans, c’est du jamais vu (…) » 

Est-ce la singularité et la complexité de Lourdes qui ont attiré les documentaristes ? Quoiqu’il en soit, sur la forme, Lourdes ne présente aucun intérêt cinématographique particulier. L’écriture utilise un procédé éculé qui consiste à choisir plusieurs personnages (ici essentiellement des pèlerins malades) et à alterner la présentation de leur parcours dans le déroulement du documentaire. Lourdes retrace ainsi l’itinéraire d’une dizaine de pèlerins malades, gitans, militaires ou hospitaliers : les préparatifs du pèlerinage, le départ et le transport, l’accueil à Lourdes, le quotidien sur place avec la toilette, les repas, mais aussi la participation de ceux-ci aux offices (messes, processions, chemin de croix…), leurs manifestations individuelles de prières devant la vierge de Lourdes et même leurs confidences.

C’est à ce stade où, si le film qui répétons-le ne présente aucun intérêt particulier sur le plan cinématographique, les réalisateurs réussissent sans l’ajout d’un quelconque commentaire à rentrer avec une pudeur remarquable dans l’intimité de ces êtres blessés par la vie. C’est là, que les réalisateurs parviennent à saisir le spectateur, à l’émouvoir par la vérité, la sincérité de la douleur qu’ils donnent à montrer mais aussi la foi, l’espérance et la charité qu’ils manifestent jusque dans ce qui est une des plus belles images du film, celle de ce petit garçon malade de six ans, accompagné par son père, et qui durant une messe prend la main d’une dame âgée malade et lui demande si elle va bien ! Dans une succession de plans serrés qui rapprochent le spectateur du malade mais qui respecte avec une grande délicatesse l’intimité de celui-ci,  c’est bien la vérité de Lourdes qui affleure à l’écran, celle qui donne toute sa place aux malades qui nous sont présentés. De sorte que ceux qui connaissent Lourdes retrouvent avec joie ce qu’ils ont ressentis à Lourdes et que ceux qui n’ont pas eu l’occasion de s’approcher encore de la grotte peuvent être touchés. Au point que même la presse a salué avec respect ce qui dans ce documentaire, au-delà peut-être de la volonté initial des réalisateurs, dépasse la simple leçon d’humanité pour devenir une leçon d’amour. Il n’y a bien que  Vincent Ostria dans « L’Humanité » pour se distinguer et même s’en inquiéter :« (…) Cette vision de la souffrance humaine a beau émouvoir, l’accumulation des exemples édifiants produit un peu l’effet inverse?: une forme d’écœurement et d’aquoibonisme. Jésus, reviens?! (…) » Emouvant et même quelquefois bouleversant.

https://www.lesalonbeige.fr/lourdes-emouvant-et-meme-quelquefois-bouleversant/
Isabelle-Marie
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 4370
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Film-documentaire sur Lourdes de Thierry Demaizière, Alban Teurlai Empty Re: Film-documentaire sur Lourdes de Thierry Demaizière, Alban Teurlai

Message par jacques58fan le Mer 15 Mai 2019 - 12:08

Bonjour.
Malheureusement il n'est pas diffusé dans mon petit cinéma locaL..où puis-je le visionner,svp?
jacques58fan
jacques58fan
Combat avec Sainte Marie

Masculin Messages : 1665
Inscription : 22/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Film-documentaire sur Lourdes de Thierry Demaizière, Alban Teurlai Empty Re: Film-documentaire sur Lourdes de Thierry Demaizière, Alban Teurlai

Message par Isabelle-Marie le Mer 15 Mai 2019 - 16:01

@jacques58fan a écrit:Bonjour.
Malheureusement il n'est pas diffusé dans mon petit cinéma locaL..où puis-je le visionner,svp?

Si vous habitez près d'une grande ville, je suppose que c'est là qu'il sort en premier.
Isabelle-Marie
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 4370
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Film-documentaire sur Lourdes de Thierry Demaizière, Alban Teurlai Empty Re: Film-documentaire sur Lourdes de Thierry Demaizière, Alban Teurlai

Message par Isabelle-Marie le Jeu 16 Mai 2019 - 13:12



« Ce film, ça crie Dieu » 

« Leur regard neutre a fait émerger le spirituel, observe le frère Benoît, dominicain, encore sous le charme. Ils ont filmé la tendresse de Lourdes… » « Ce film, ça crie Dieu, lâche le frère Franck Dubois, directeur du Rosaire qui apparaît à l’écran, en s’adressant aux réalisateurs. Bravo, vous avez filmé l’invisible. » « Comment une personne athée peut-elle faire des images de cette qualité, comme les plans sur l’encensoir ou l’étole du prêtre?? », s’interroge Laetitia, la maman de Jean-Baptiste, émue de voir son mari et son fils à l’écran.

« Les réalisateurs ont su capter la spontanéité des personnes, poursuit celle qui n’avait pas pu venir au pèlerinage pour rester auprès d’Augustin, son deuxième fils atteint d’épidermolyse bulleuse. Sauf à une ou deux reprises où Alban a dû reprendre Jean-Baptiste qui s’adressait vraiment trop directement à lui?! »

Même écho de Serge, que l’on voit dans le film avec sa fille adolescente, Céline?: « Aucune parole, aucun commentaire ne nous a été soufflé, tout est spontané?! » Pèlerinage militaire, du Rosaire, diocésain, pèlerinage des prostitués avec l’association Magdalena, ou des gitans… « Je suis heureuse d’avoir vu à l’écran cette dimension véritablement universelle de Lourdes et je trouve formidable d’avoir osé filmer les travestis, les prostitués, les gens du voyage… », souligne Nathalie, enthousiaste. Cette kiné de 47 ans fait le pèlerinage du Rosaire depuis 20 ans et elle a apprécié les gros plans sur « ces mains tendues, ces mains qui touchent, qui caressent, qui implorent, ces bras qui serrent… »

Intimité spirituelle

Chacun semble retrouver le Lourdes qu’il connaît tout en découvrant la diversité des pèlerinages et des pèlerins, des malades aux hospitaliers en passant par les médecins, les infirmiers, les prêtres… Même ceux qui ne connaissent pas la cité mariale sont séduits comme Christophe, 45 ans, ou Michèle, 70 ans, qui n’ont encore jamais mis les pieds à Lourdes?: le film a donné envie à ces deux chrétiens de franchir le pas. Si Michèle confie qu’elle a encore du mal avec cette manière de « toucher le rocher », elle a notamment été marquée par la foi et la piété de la communauté gitane.

Le documentaire va loin dans l’intimité spirituelle des pèlerins, filmant les prières d’Isidore, travesti, ou de Patrick, qui demande à la Vierge de lui donner la force d’accompagner ses deux jeunes enfants… « Ces personnes sont touchées par la grande souffrance physique et morale, elles ne se plaignent pas mais se confient à la Vierge Marie, la Mère par excellence », observe André, un spectateur. Sans oublier tous les gestes d’amour, à l’image de Jean-Baptiste, « mascotte » du pèlerinage militaire international.

Avec les autres pèlerins filmés, et notamment les hospitalières au service des malades, il incarne parfaitement l’empathie vécue à Lourdes, pressant sa voisine de célébration, installée dans sa voiturette bleue de plusieurs « ça va?? » avant de lui prendre la main et de lui demander son nom.

Tandis que Jean-Louis, un autre pèlerin du Nord, qui d’ordinaire s’exprime en montrant les lettres de l’alphabet, parvient à articuler un « je vous aime très fort » aux hospitaliers qui lui disent au revoir. « Ce film est comme le pèlerinage, on n’a pas envie que ça se termine », réagit une dame dans la salle.

Le public a été particulièrement touché par les scènes filmées aux piscines, « des scènes très rares », comme le précise Sonia Roquette, hospitalière du Rosaire. « La scène où Patrick va aux piscines avec son fils Jean-Baptiste m’a beaucoup ému car j’ai vécu la même chose avec mon fils et mon père », raconte Antoine, 46 ans, qui part depuis 17 ans avec l’hospitalité de Lille.

« Je ne sais pas si c’est par peur ou par pudeur mais je n’ai encore jamais franchi le pas, témoigne Serge, qui vient à Lourdes tous les deux ans, avec le Secours catholique pendant le pèlerinage diocésain de Cambrai. Alors voir ma fille se plonger dans l’eau, là, sur grand écran, ça me touche au plus profond. »

Céline, qui souffre d’épilepsie et de kystes au bras, voue une grande dévotion à sainte Bernadette. La jeune fille qui revient toujours de Lourdes apaisée, raconte?: « C’est grâce au documentaire que j’ai osé parler à mes parents du harcèlement que j’ai subi… » Mardi soir, Serge a confié qu’il venait de retrouver du travail à la suite de l’avant-première diffusée à Valenciennes.

https://www.la-croix.com/Religion/Catholicisme/France/Lourdes-des-deux-cotes-de-lecran-2019-04-25-1201017837?from_univers=lacroix
Isabelle-Marie
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 4370
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Film-documentaire sur Lourdes de Thierry Demaizière, Alban Teurlai Empty Re: Film-documentaire sur Lourdes de Thierry Demaizière, Alban Teurlai

Message par Isabelle-Marie Hier à 23:38

Le documentaire précédent date de 1955 !

"Ce film sur Lourdes de Georges Rouquier se décompose en trois parties. La première, intitulée "Témoignages", est composée d'une série d'interviews et d'une visite de la ville commentée par le réalisateur.

La seconde partie, intitulée "Pèlerinage", propose de suivre une journée de pèlerinage à Lourdes, présentant la messe, le bain, le travail des bénévoles, l'espoir des malades. 

La dernière partie, appelée "Imprévu", traite de deux malades, filmées par Rouquier, miraculeusement guéries pendant le tournage."



On peut le voir en entier sur Dailymotion

https://www.dailymotion.com/video/x34h614
Isabelle-Marie
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 4370
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Film-documentaire sur Lourdes de Thierry Demaizière, Alban Teurlai Empty Re: Film-documentaire sur Lourdes de Thierry Demaizière, Alban Teurlai

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum