Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

Le Roi et la tentation du messianisme Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com

Le Roi et la tentation du messianisme

Aller en bas

Le Roi et la tentation du messianisme Empty Le Roi et la tentation du messianisme

Message par Isabelle-Marie le Sam 16 Mar 2019 - 12:14

@Azais a écrit:Le père Edouard Marie qui a été pretre de st jean commente l'émission d'Arte ... en lui donnant plus de fond : le messianisme de l'animation tardive (dont le pere Edouard Marie  connait la réalité)  s'y trouve comme un fruit de cette tentation "messianique" qu'a revêtu le père fondateur (ou que certains intrus dans la Communaute ont voulu lui faire revêtir)

 Le messianisme dans l’Eglise – en réponse au « documentaire » d’Arte 13 mars 2019
 Dérives ecclésiastiques et messianisme

__ L’émission outrancière d’Arte le 5 mars dernier a choqué beaucoup de chrétiens et d’autres, et c’était son but, la veille du début du Carême : suggérer l’idée que les prêtres, non contents d’être des pédophiles (c’est un dogme médiatique), sont des abuseurs de bonnes Sœurs. Dans un monde où, rien qu’en Angleterre, des milliers d’enfants sont livrés chaque année aux réseaux pédophiles dans le plus grand silence des médias, ce pseudo-documentaire apparaît comme un détournement honteux de l’indignation ­– il est ce qu’on appelle une inversion accusatoire. Nous ne soulignerons pas ici ses procédés de propagande, d’autres l’ont fait. De toute façon, il faut s’habituer à l’idée que les grands médias (TV ou presse), qui sont très coûteux, n’existent que par les millions que les financiers ou les Etats y investissent ; de ce fait, ils sont globalement des outils de propagande, et, bien souvent, celle-ci est orientée fortement contre l’Eglise. Les Américains l’ont compris il y a quelques années déjà[1], les Européens pas suffisamment encore.

L’une des sinistres illustrations inventées par le réalisateur Eric Quintin

__ Un des mensonges de ce « documentaire », dans sa première partie, est d’omettre la cause réelle des dérives (hélas avérées pour l’essentiel) relevées chez les deux Pères Philippe, et de s’en servir alors pour attaquer globalement le sacerdoce. Cette cause, EEChO n’a pas cessé de la dénoncer – et de manière générale car il s’agit précisément d’une tentation que l’on retrouve à chaque génération et qui s’est même cristallisée en de vastes mouvements destructeurs anti-chrétiens : la tentation « messianiste ». Nous ne voulons pas diminuer ici ce que ces deux Pères ont pu faire ou susciter de bon : nous voulons dire que la tentation messianiste est subtile et vicieuse. Et jamais sans conséquences.

__ Elle consiste à se croire appelé(s) à jouer un rôle de salut dans l’histoire humaine. Cela se dit de manières très diverses. Il est connu (et ceci a été enregistré maintes fois) que, à l’image de ceux qui dirigeaient le peuple hébreu avant David, le P. M.-D. Philippe se voyait en nouveau Patriarche ; d’une certaine façon, il reprenait une doctrine plus ou moins à la mode au XIXe siècle, consistant à imaginer que le supérieur serait un « intermédiaire entre Dieu et les hommes » (cela a été dit aussi). Dans ce cas de figure, évidemment, les tendances présentes dans le « supérieur », bonnes ou mauvaises, risquent d’être placées au dessus de tout jugement – au moins aux yeux d’un petit cercle. Or, comme on dit, il ne faut pas tenter le diable …

__ Le même drame se produit inévitablement, et à une échelle souvent bien plus vaste et dramatique, avec tous ceux qui prétendent être les interprétateurs de l’Histoire et en diriger le cours : par le fait même, leurs actes ne peuvent être que moralement bons (à leurs yeux ou aux yeux de leurs sectateurs), même les plus odieux et pervers. On connaît ces systèmes messianistes qui laissent derrière eux des victimes par millions. Avec des atrocités innommables, dont beaucoup continuent d’être passées aujourd’hui sous silence, par la volonté de ceux qui mènent ce monde. C’est également le problème de fond de l’islam depuis quatorze siècles, problème que les responsables ecclésiastiques s’entêtent à ne pas voir en Occident (pourquoi ne veulent-ils pas le voir ?) (*)
__
(…) La Vierge Marie est le modèle de la médiatrice, mais seul Jésus est intermédiaire : tout passe par Lui, il est la Porte vers le Père, et il n’y a pas d’autre Porte. Cette conviction de foi – qui est aussi d’expérience – a été mise à mal à diverses époques, et en tout cas dans les années récentes par la notion très ambiguë de « peuple de Dieu ». Les chrétiens formeraient-ils moins une famille qu’un peuple, auquel cas ils auraient besoin de nouveaux Patriarches /Moïse, c’est-à-dire de chefs « éclairés », pour être guidés sur les chemins de l’histoire vers des lendemains qui chantent ? C’est un tel jeu que certains prélats ont prétendu jouer, s’attribuant un rôle historique et utilisant l’Eglise pour faire advenir ce qu’ils croyaient être un « monde nouveau » (selon les désirs illusoires de leur idéologie plus ou moins généreuse). Et, dans ces mêmes années 55-70, beaucoup trop sont entrés dans le clergé ou dans les ordres religieux avec des motifs qui n’étaient pas sain(t)s, fussent-ils sur fond humanitaire, et il n’était pas rare que certains travers aient été tolérés voire encouragés par des « formateurs » idéologiquement très marqués. Et encore après 1970.

__ Tout cela, nous le payons aujourd’hui, mais il faudra encore du temps pour le reconnaître simplement. En attendant, des responsables ecclésiaux adoptent un comportement compassionnel larmoyant, ils demandent pardon aux victimes – qui n’en ont rien à faire : c’est de la part des coupables et de leurs complices qu’elles attendent une telle demande. Et ne risquent-ils pas ainsi de noyer les responsabilités et de suggérer une culpabilité collective… à la grande joie des accusateurs de l’Eglise ? Le piège était gros mais c’est à croire que certains n’attendaient que de tomber dedans…

__ Ce qui convenait dans l’Ancien Testament (les Patriarches, Moïse, etc.) ne convient plus comme tel dans le Nouveau. L’Esprit Saint a été donné à la Pentecôte, et Lui est désormais le seul conducteur légitime de l’Eglise dont le but sur terre n’a pas à être inventé : il est bien défini déjà, préparer la Venue glorieuse du Christ et le Jugement qui est lié à ce moment-là.

P. Edouard-Marie
(*) Aux rationalistes qui ne voient pas et à pas mal d’autres, on peut conseiller de lire https://www.amazon.fr/Canevas-méthode-déradicalisation-croyance-elle-même/dp/1719040877

source http://www.eecho.fr/le-messianisme-dans-leglise-en-reponse-au-documentaire-darte/

A la demande de Veryoui et Azais, nous déplaçons ici un débat commencé à propos de l'article du père Edouard-Marie sur la métaphysique dévoyée en un faux messianisme du père Marie-Do et de son frère.

Le père Edouard-Marie affirme qu'" il s’agit précisément d’une tentation que l’on retrouve à chaque génération et qui s’est même cristallisée en de vastes mouvements destructeurs anti-chrétiens : la tentation « messianiste ». Nous ne voulons pas diminuer ici ce que ces deux Pères ont pu faire ou susciter de bon : nous voulons dire que la tentation messianiste est subtile et vicieuse. Et jamais sans conséquences."

Au fond tentation de l'orgueil, séduction du pouvoir qui guette même les meilleurs, quelle tragédie !  Sad
Isabelle-Marie
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 4774
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Le Roi et la tentation du messianisme Empty Re: Le Roi et la tentation du messianisme

Message par Isabelle-Marie le Sam 16 Mar 2019 - 18:24

Si vous voulez connaître le point de  la discussion, voici le  Fil en question :

http://lepeupledelapaix.forumactif.com/t11241p840-actualite-sur-le-clonage-humain#447373
Isabelle-Marie
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 4774
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Le Roi et la tentation du messianisme Empty Re: Le Roi et la tentation du messianisme

Message par Père Nathan le Sam 16 Mar 2019 - 21:29

MESSAGE d’azais Transfèré ici :  


 Le père Edouard Marie qui a été pretre de st jean commente l'émission d'Arte ... en lui donnant plus de fond : le messianisme de l'animation tardive (dont le pere Edouard Marie  connait la réalité)  s'y trouve comme un fruit de cette tentation "messianique" qu'a revêtu le père fondateur (ou que certains intrus dans la Communaute ont voulu lui faire revêtir) 


 Le messianisme dans l’Eglise – en réponse au « documentaire » d’Arte 13 mars 2019 
 Dérives ecclésiastiques et messianisme


__ L’émission outrancière d’Arte le 5 mars dernier a choqué beaucoup de chrétiens et d’autres, et c’était son but, la veille du début du Carême : suggérer l’idée que les prêtres, non contents d’être des pédophiles (c’est un dogme médiatique), sont des abuseurs de bonnes Sœurs. Dans un monde où, rien qu’en Angleterre, des milliers d’enfants sont livrés chaque année aux réseaux pédophiles dans le plus grand silence des médias, ce pseudo-documentaire apparaît comme un détournement honteux de l’indignation ­– il est ce qu’on appelle une inversion accusatoire. Nous ne soulignerons pas ici ses procédés de propagande, d’autres l’ont fait. De toute façon, il faut s’habituer à l’idée que les grands médias (TV ou presse), qui sont très coûteux, n’existent que par les millions que les financiers ou les Etats y investissent ; de ce fait, ils sont globalement des outils de propagande, et, bien souvent, celle-ci est orientée fortement contre l’Eglise. Les Américains l’ont compris il y a quelques années déjà[1], les Européens pas suffisamment encore.
Le Roi et la tentation du messianisme B58e1dfe-63e7-411e-b623-4f26486ad287
L’une des sinistres illustrations inventées par le réalisateur Eric Quintin
__ Un des mensonges de ce « documentaire », dans sa première partie, est d’omettre la cause réelle des dérives (hélas avérées pour l’essentiel) relevées chez les deux Pères Philippe, et de s’en servir alors pour attaquer globalement le sacerdoce. Cette cause, EEChO n’a pas cessé de la dénoncer – et de manière générale car il s’agit précisément d’une tentation que l’on retrouve à chaque génération et qui s’est même cristallisée en de vastes mouvements destructeurs anti-chrétiens : la tentation « messianiste ». Nous ne voulons pas diminuer ici ce que ces deux Pères ont pu faire ou susciter de bon : nous voulons dire que la tentation messianiste est subtile et vicieuse. Et jamais sans conséquences.
__ Elle consiste à se croire appelé(s) à jouer un rôle de salut dans l’histoire humaine. Cela se dit de manières très diverses. Il est connu (et ceci a été enregistré maintes fois) que, à l’image de ceux qui dirigeaient le peuple hébreu avant David, le P. M.-D. Philippe se voyait en nouveau Patriarche ; d’une certaine façon, il reprenait une doctrine plus ou moins à la mode au XIXe siècle, consistant à imaginer que le supérieur serait un « intermédiaire entre Dieu et les hommes » (cela a été dit aussi). Dans ce cas de figure, évidemment, les tendances présentes dans le « supérieur », bonnes ou mauvaises, risquent d’être placées au dessus de tout jugement – au moins aux yeux d’un petit cercle. Or, comme on dit, il ne faut pas tenter le diable …
__ Le même drame se produit inévitablement, et à une échelle souvent bien plus vaste et dramatique, avec tous ceux qui prétendent être les interprétateurs de l’Histoire et en diriger le cours : par le fait même, leurs actes ne peuvent être que moralement bons (à leurs yeux ou aux yeux de leurs sectateurs), même les plus odieux et pervers. On connaît ces systèmes messianistes qui laissent derrière eux des victimes par millions. Avec des atrocités innommables, dont beaucoup continuent d’être passées aujourd’hui sous silence, par la volonté de ceux qui mènent ce monde. C’est également le problème de fond de l’islam depuis quatorze siècles, problème que les responsables ecclésiastiques s’entêtent à ne pas voir en Occident (pourquoi ne veulent-ils pas le voir ?) (*) 
__ 
(…) La Vierge Marie est le modèle de la médiatrice, mais seul Jésus est intermédiaire : tout passe par Lui, il est la Porte vers le Père, et il n’y a pas d’autre Porte. Cette conviction de foi – qui est aussi d’expérience – a été mise à mal à diverses époques, et en tout cas dans les années récentes par la notion très ambiguë de « peuple de Dieu ». Les chrétiens formeraient-ils moins une famille qu’un peuple, auquel cas ils auraient besoin de nouveaux Patriarches /Moïse, c’est-à-dire de chefs « éclairés », pour être guidés sur les chemins de l’histoire vers des lendemains qui chantent ? C’est un tel jeu que certains prélats ont prétendu jouer, s’attribuant un rôle historique et utilisant l’Eglise pour faire advenir ce qu’ils croyaient être un « monde nouveau » (selon les désirs illusoires de leur idéologie plus ou moins généreuse). Et, dans ces mêmes années 55-70, beaucoup trop sont entrés dans le clergé ou dans les ordres religieux avec des motifs qui n’étaient pas sain(t)s, fussent-ils sur fond humanitaire, et il n’était pas rare que certains travers aient été tolérés voire encouragés par des « formateurs » idéologiquement très marqués. Et encore après 1970.


__ Tout cela, nous le payons aujourd’hui, mais il faudra encore du temps pour le reconnaître simplement. En attendant, des responsables ecclésiaux adoptent un comportement compassionnel larmoyant, ils demandent pardon aux victimes – qui n’en ont rien à faire : c’est de la part des coupables et de leurs complices qu’elles attendent une telle demande. Et ne risquent-ils pas ainsi de noyer les responsabilités et de suggérer une culpabilité collective… à la grande joie des accusateurs de l’Eglise ? Le piège était gros mais c’est à croire que certains n’attendaient que de tomber dedans…


__ Ce qui convenait dans l’Ancien Testament (les Patriarches, Moïse, etc.) ne convient plus comme tel dans le Nouveau. L’Esprit Saint a été donné à la Pentecôte, et Lui est désormais le seul conducteur légitime de l’Eglise dont le but sur terre n’a pas à être inventé : il est bien défini déjà, préparer la Venue glorieuse du Christ et le Jugement qui est lié à ce moment-là.


P. Edouard-Marie

(*) Aux rationalistes qui ne voient pas et à pas mal d’autres, on peut conseiller de lire https://www.amazon.fr/Canevas-méthode-déradicalisation-croyance-elle-même/dp/1719040877


[size=13]source http://www.eecho.fr/le-messianisme-dans-leglise-en-reponse-au-documentaire-darte/
[/size]
Père Nathan
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 3832
Age : 68
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Le Roi et la tentation du messianisme Empty Re: Le Roi et la tentation du messianisme

Message par Eleric le Dim 4 Aoû 2019 - 15:27

La vie Chretienne avec la grace sanctifiante nous met face à un nouveau trouble, un nouveau boulversement, une nouvelle "meta-tentation" dans le combat spirituel :          

"LES TENTATIONS CHRETIENNES par rapport à la grace sanctifiante, par rapport à la vie divine qui est en nous, par rapport à la foi theologale..."

Je presume que la tentation « messianiste » se pose là !?.

Mais quelqu'un aurait-il plus d'informations sur cette question des "TENTATIONS CHRETIENNES" ?

Eleric
Aime la Bible

Masculin Messages : 12
Inscription : 28/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Le Roi et la tentation du messianisme Empty Re: Le Roi et la tentation du messianisme

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum