Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com

Relativisme contre foi catholique

Aller en bas

Relativisme contre foi catholique

Message par territoire en héritage le Lun 19 Nov 2018 - 10:53

.

Une opinion sur l'action néfaste du relativisme concernant la foi catholique :

https://www.proliturgia.org/actua.html


* * * * Mardi, 13 novembre 2018.
Il y a des personnes qui détestent la vérité. Pour x raisons personnelles, ils prennent la vérité pour une agression et la personne qui leur dit la vérité pour quelqu’un qui ne cherche qu’à les agresser.

Les personnes qui détestent la vérité ne veulent la voir nulle part, ne veulent en entendre parler nulle part : pour elles, la foi ne relève pas de la Vérité mais du « ressenti » ; la liturgie ne doit pas être célébrée dans les règles de la Tradition de l’Eglise, mais en tenant compte des goûts des uns et des émotions des autres.

Résultats : le catholicisme se transforme en une sorte de guimbarde dans laquelle on peut tout entasser. Tout ! Aussi bien ce qui a de la valeur et correspond à la vérité que ce qui est hétéroclite, contradictoire, laid... D’un diocèse à l’autre, d’une église à l’autre, d’une messe à l’autre le dogme, la liturgie et la morale sont laissés à la libre appréciation de ceux qui détestent la vérité, qui la craignent car elle les obligerait à se poser des questions, à se remettre en cause.

Pourtant, le dogme est ou n’est pas ; la liturgie est ou n’est pas ; l’Eucharistie est le Corps du Christ ou n’est pas ; le prêtre exerce un sacerdoce ministériel ou n’est pas ; la vie éternelle en Dieu est ou n’est pas...

Si en allant à l’église, en suivant une messe, en écoutant une homélie, on en vient à penser que tout est dans tout et inversement, alors le catholicisme perd sa raison d’être et finit par passer pour une farce aux yeux du plus grand nombre.

Ceux qui détestent la vérité finissent toujours par se faire les champions d’un relativisme qu’ils imposent à l’aide de tous les moyens dont ils disposent, à commencer par la « pastorale », cette sorte de machin fourre-tout qui, depuis qu’on en fait la promotion au cours d’interminables réunions, n’a jamais produit quoi que ce soit d’efficace et de durable.

Exemple ...


( Cardinal Barbarin   'Journée mondiale des pauvres' 18 11 2018 repas dans l'église saint-Bonaventure ) :









territoire en héritage
territoire en héritage
Contemplatif

Masculin Messages : 1980
Inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relativisme contre foi catholique

Message par Calex le Lun 19 Nov 2018 - 20:15

@territoire en héritage a écrit:.

Une opinion sur l'action néfaste du relativisme concernant la foi catholique :

https://www.proliturgia.org/actua.html


* * * * Mardi, 13 novembre 2018.
Il y a des personnes qui détestent la vérité. Pour x raisons personnelles, ils prennent la vérité pour une agression et la personne qui leur dit la vérité pour quelqu’un qui ne cherche qu’à les agresser.

Les personnes qui détestent la vérité ne veulent la voir nulle part, ne veulent en entendre parler nulle part : pour elles, la foi ne relève pas de la Vérité mais du « ressenti » ; la liturgie ne doit pas être célébrée dans les règles de la Tradition de l’Eglise, mais en tenant compte des goûts des uns et des émotions des autres.

Résultats : le catholicisme se transforme en une sorte de guimbarde dans laquelle on peut tout entasser. Tout ! Aussi bien ce qui a de la valeur et correspond à la vérité que ce qui est hétéroclite, contradictoire, laid... D’un diocèse à l’autre, d’une église à l’autre, d’une messe à l’autre le dogme, la liturgie et la morale sont laissés à la libre appréciation de ceux qui détestent la vérité, qui la craignent car elle les obligerait à se poser des questions, à se remettre en cause.

Pourtant, le dogme est ou n’est pas ; la liturgie est ou n’est pas ; l’Eucharistie est le Corps du Christ ou n’est pas ; le prêtre exerce un sacerdoce ministériel ou n’est pas ; la vie éternelle en Dieu est ou n’est pas...

Si en allant à l’église, en suivant une messe, en écoutant une homélie, on en vient à penser que tout est dans tout et inversement, alors le catholicisme perd sa raison d’être et finit par passer pour une farce aux yeux du plus grand nombre.

Ceux qui détestent la vérité finissent toujours par se faire les champions d’un relativisme qu’ils imposent à l’aide de tous les moyens dont ils disposent, à commencer par la « pastorale », cette sorte de machin fourre-tout qui, depuis qu’on en fait la promotion au cours d’interminables réunions, n’a jamais produit quoi que ce soit d’efficace et de durable.

Très bon texte.
Calex
Calex
Pour le roi

Masculin Messages : 614
Inscription : 26/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relativisme contre foi catholique

Message par territoire en héritage le Dim 25 Nov 2018 - 15:09

.


Petite liste critique intéressante - opinion non dénuée de fondements ... - concernant certaines dérives des célébrations eucharistiques :

https://www.proliturgia.org/actua.html

* * * * Jeudi, 22 novembre 2018. Voici une liste non exhaustive des « projets pastoraux » imaginés par les évêques de France. Ils ont coûté cher (il s’agissait de l’argent des fidèles) et n’ont eu aucun résultat :

1. La suppression systématique du latin et du chant grégorien :
- promesse : une meilleure compréhension des rites favorisant un plus grand intérêt à la liturgie;
- résultat obtenu : une
banalisation des textes et de la musique qui fait fuir beaucoup de fidèles.

2. La suppression de l’habit propre aux prêtres et son remplacement par le col roulé ou la chemise-cravate :

- promesse : une plus grande proximité avec les gens ;
- résultats obtenus : une sécularisation du clergé et un relâchement dans la conduite des prêtres.

3. L’ouverture au monde des séminaire diocésains :
- promesse : un plus grand intérêt des jeunes pour le sacerdoce ;
- résultat obtenu : la fermeture des séminaires diocésains faute de candidats au sacerdoce.

4. Des célébrations liturgiques adaptées aux goûts des fidèles :
- promesse : des messes plus vivantes, plus « intéressantes » ;
- résultat obtenu : des célébrations désacralisées, dévitalisées et des églises vides.

5. La désignation de laïcs chargés de l’animation pastorale :
- promesse : une plus grande implication dans la vie des paroisses ;
- résultat obtenu : la promotion d’un laïcat sans formation solide et totalement déconnecté des réalités.

6. L’organisation de liturgie adaptées aux jeunes :
- promesse : le retour des jeunes à l’église ;
- résultat obtenu : la fuite des jeunes vers les communautés classiques où la liturgie favorise le silence et la contemplation.

7. L’organisation de synodes diocésains :
- promesse : la redynamisation de la vie chrétienne dans les paroisses ;
- résultats obtenus : des kilo de paperasseries que personne ne lit et une certaine autosatisfaction des seuls organisateurs de ces synodes.



8. La publication de « Pierres Vivantes » :
- promesse : un plus grand intérêt pour la catéchèse ;
- résultats obtenus : l’effondrement de la catéchèse et une perte financière conséquente.

9. La « Prêtres Academy » (imaginée par le diocèse de Besançon) :
- promesse : un nouvel intérêt des jeunes pour le sacerdoce ;
- résultat obtenu : des moqueries devant
le côté grotesque et pitoyable du clip.

10. Des « messes qui prennent leur temps », des « messes autrement », des « messes par étapes », des « messes pour les gays », des «
messes dans des fêtes foraines », des « messes sous les chapiteaux de cirques », des « messes avec bénédictions des portables, des animaux de compagnie, des cartables, des doudous, des ballons de foot... » :
- promesse : un nouvel intérêt pour... on ne sait pas quoi au juste ;
- résultats obtenus : des autocélébrations, la mise en évidence de la trahison des clercs favorisant l’apostasie des fidèles.

11. Le remplacement de la confession individuelle par des absolutions collectives :
- promesses : un nouvel intérêt pour le sacrement du pardon ;
- résultat obtenu : une pratique sacramentelle vide sens.

12. La généralisation de l’ «
animation liturgique » :
- promesse : des assemblées dominicales participatives ;
- résultats obtenus : l’agacement des fidèles et l’exaspération des prêtres qui aimeraient célébrer la liturgie dans un climat de calme et de ferveur sans avoir à côté d'eux quelqu'un qui n’y connaît rien en liturgie.

...
.
territoire en héritage
territoire en héritage
Contemplatif

Masculin Messages : 1980
Inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relativisme contre foi catholique

Message par Scala-Coeli le Dim 25 Nov 2018 - 16:25

@territoire en héritage, tout ceci est intéressant à titre d'information, cependant, il ne faudrait pas généraliser et ces propos très critiques à tout-va ont tendance à rabaisser l'Eglise et à la mépriser, car dans ce que vous décrivez, tout n'est pas forcément mauvais : les bénédictions, par exemple, et les messes, peu importe le lieu (à l'extérieur d'une église), c'est toujours positif, l'important est qu'elles soient célébrées dignement.
Et ce qui peut se passer de négatif n'est pas le cas dans toutes les paroisses du monde, car il y a des paroisses qui fonctionnent très bien et l'animation liturgique peut tout à fait bien se dérouler.

Donc aller trop dans la caricature et la généralisation systématiques de mauvais exemples ne rend pas compte de la réalité de notre Eglise Universelle. Ce que vous décrivez, en terme de laisser-aller en quelque sorte, ne s'observe pas partout, loin de là !
Scala-Coeli
Scala-Coeli
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 1440
Localisation : Sud de la France
Inscription : 04/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relativisme contre foi catholique

Message par territoire en héritage le Dim 25 Nov 2018 - 18:48

@Scala-Coeli a écrit:
@territoire en héritage, tout ceci est intéressant à titre d'information, cependant, il ne faudrait pas généraliser et ces propos très critiques à tout-va ont tendance à rabaisser l'Eglise et à la mépriser, car dans ce que vous décrivez ...

Je pensais que vous auriez remarqué que ce n'était pas mon opinion - "opinion non dénuée de fondements ..." signifiant : au moins une partie de vrai - et en aucun cas je ne rabaisse l'Eglise ni ne la méprise bien évidemment - votre accusation ne tient donc pas - d'autant qu'un constat critique mais juste ne le fait pas non plus mais est destiné à une prise de conscience pour amélioration à priori.
 
Donc même si je ne suis pas totalement d'accord avec ce texte (et je n'ai pas voulu faire de césure, j'ai placé l'ensemble du texte montrant une opinion respectable et avoisinant dans bien des cas la réalité, hélas  ...) il faut lui reconnaître quelques remarques adéquates, entre autres :
 
 
-des célébrations liturgiques quelquefois incorrectement célébrées (et même parfois fantaisistes et même beaucoup)
 
-des séminaires diocésains où on raconte parfois des incorrections même graves ( je l'ai entendu de plusieurs prêtres)
 
-la généralisation des absolutions collectives et la croyance parfois fortement implantée que "c'est suffisant"
 
etc ...


... les messes, peu importe le lieu (à l'extérieur d'une église), c'est toujours positif, l'important est qu'elles soient célébrées dignement. ...

Mais c'est justement un problème, je vous assure que c'est loin d'être toujours le cas ! ... l'ayant constaté un trop grand nombre de fois.

car il y a des paroisses qui fonctionnent très bien et l'animation liturgique peut tout à fait bien se dérouler.
 

Et tant mieux dans ce cas ! ... cela aussi est constatable mais encore une fois c'est plutôt rare.

Donc aller trop dans la caricature et la généralisation systématiques de mauvais exemples ne rend pas compte de la réalité de notre Eglise Universelle. Ce que vous décrivez, en terme de laisser-aller en quelque sorte, ne s'observe pas partout, loin de là !

Ce n'est pas ce que je décris mais ce que décrit l'auteur de l'article mais avec raison lorsque cela concerne des cas qu'on observe effectivement et en trop grand nombre. Chanceux sont ceux qui sont dans une paroisse où tout va bien ou à peu près tout, ça oui ! ... qu'ils profitent de cette grâce et que cette grâce se généralise; qu'un jour proche on puisse dire "I have a dream ..." Mais pour l'instant, aïe ! ... : c'est peu souvent le cas.

.
territoire en héritage
territoire en héritage
Contemplatif

Masculin Messages : 1980
Inscription : 04/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relativisme contre foi catholique

Message par Calex le Dim 25 Nov 2018 - 18:51

Beaucoup de choses justes dans ce texte qui rend bien compte des résultats du progressisme, c'est-à-dire des églises aux trois-quarts vides.
Calex
Calex
Pour le roi

Masculin Messages : 614
Inscription : 26/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relativisme contre foi catholique

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum