Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com

Question sur Daniel 12, La Salette et Livre de l'Apocalypse

Aller en bas

Question sur Daniel 12, La Salette et Livre de l'Apocalypse

Message par emma19 le Mer 24 Oct 2018 - 9:55

Bonjour, 

En relisant la prophétie de La Salette et celle de Daniel 12, je ne comprends pas bien la phrase suivante :


Daniel 12 (source : bible Aelf)
11 Depuis l’instant où le sacrifice perpétuel aura cessé, quand l’Abomination de la désolation sera installée, 1 290 jours passeront.


A quel moment peut-on considérer que l'Abomination de la désolation sera installée :

- quand le saint sacrifice de la messe sera aboli officiellement (mais il y aura toujours, du moins pendant quelques années, des prêtres pour célébrer clandestinement la messe) ?
- ou peut-on imaginer qu'un jour il n'y aura plus aucun prêtre sur la terre pour célébrer la messe ?

- ou bien qu'arrivera un jour où il n'y aura pas suffisamment de prêtres sur la terre pour que la messe soit célébrée perpétuellement dans le monde (je crois qu'actuellement il y a plusieurs messes célébrées par minute, ce qui revient à un flot ininterrompu de messes dites dans le monde) ? A mon avis, c'est ainsi qu'il faut comprendre "la cessation du sacrifice perpetuel"

- ou bien quand une loi en lien avec les idéaux transhumanistes décrètera, peut-être un jour, que le clonage est un moyen de reproduction officiellement autorisé ?

Je pose cette question pour connaître le point de départ des 1290 jours de la prophétie de Daniel. 

D'après la prophétie de La Salette, il semblerait que les fléaux de l'Apocalypse s'étalent non pas sur 1290 jours, mais sur une période plus longue (peut-être 35 ans, avec une interruption de 25 ans de paix suite à une nouvelle évangélisation ?).


Prophétie de La Salette :
- Les chefs, les conducteurs du peuple de Dieu ont négligé la prière et la pénitence, et le démon a obscurci leurs intelligences ; ils sont devenus ces étoiles errantes que le vieux diable traînera avec sa queue pour les faire périr. Dieu permettra au vieux serpent de mettre des divisions parmi les régnants, dans toutes les sociétés et dans toutes les familles ; on souffrira des peines physiques et morales ; Dieu abandonnera les hommes à eux-mêmes, et enverra des châtiments qui se succéderont pendant plus de trente-cinq ans.
- La Société est à la veille des fléaux les plus terribles et des plus grands événements ; on doit s'attendre à être gouvernés par une verge de fer et à boire le calice de la colère de Dieu.
- Que le Vicaire de mon Fils, le Souverain Pontife Pie IX, ne sorte plus de Rome après l'année 1859. Mais qu'il soit ferme et généreux, qu'il combatte avec les armes de la foi et de l'amour ; je serai avec lui. Qu'il se méfie de Napoléon ; son coeur est double et quand il voudra être à la fois Pape et empereur, bientôt Dieu se retirera de lui : il est cet aigle qui, voulant toujours s'élever, tombera sur l'épée dont il voulait se servir pour obliger les peuples à se faire élever.
- L'Italie sera punie de son ambition en voulant secouer le joug du Seigneur des Seigneurs ; aussi elle sera livrée à la guerre ; le sang coulera de tous côtés : les Églises seront fermées ou profanées ; les prêtres, les religieux seront chassés ; on les fera mourir, et mourir d'une mort cruelle. Plusieurs abandonneront la foi et le nombre des prêtres et des religieux qui se sépareront de la vraie religion sera grand ; parmi ces personnes il se trouvera même des Évêques.
- Que le Pape se tienne en garde contre les faiseurs de miracles, car le temps est venu que les prodiges les plus étonnants auront lieu sur la terre et dans les airs.
- En l'année 1864, Lucifer avec un grand nombre de démons seront détachés de l'enfer : ils aboliront la foi peu à peu. 
- Les mauvais livres abonderont sur la terre et les esprits de ténèbres répandront partout un relâchement universel pour tout ce qui regarde le service de Dieu ; ils auront un très grand pouvoir sur la nature : il y aura des églises pour servir ces esprits. Des personnes seront transportées d'un lieu à un autre par ces esprits mauvais, parce qu'ils ne se seront pas conduits par le bon esprit de l'Évangile, qui est un esprit d'humilité, de charité et de zèle pour la gloire de Dieu. On fera ressusciter des morts et des justes : c'est-à-dire que ces morts prendront la figure des âmes justes qui avaient vécu sur la terre, afin de mieux séduire les hommes ; ces soi-disant morts ressuscités, qui ne seront autre chose que le démon sous ces figures, prêcheront un autre Évangile contraire à celui du vrai Christ-Jésus, niant l'existence du Ciel, soit encore les âmes des damnés. Toutes ces âmes paraîtront comme unies à leurs corps. Il y aura en tous lieux des prodiges extraordinaires, parce que la vraie foi s'est éteinte et que la fausse lumière éclaire le monde.
- Le Vicaire de mon Fils aura beaucoup à souffrir, parce que pour un temps l'Église sera livrée à de grandes persécutions : ce sera le temps des ténèbres ; l'Église aura une crise affreuse. La sainte foi de Dieu étant oubliée, chaque individu voudra se guider par lui-même et être supérieur à ses semblables. On abolira les pouvoirs civils et ecclésiastiques, tout ordre et toute justice seront foulés aux pieds on ne verra qu'homicides, haine, jalousie, mensonge et discorde, sans amour pour la patrie ni pour la famille.
- Le Saint-Père souffrira beaucoup. Je serai avec lui jusqu'à la fin pour recevoir son sacrifice. Les méchants attenteront plusieurs fois à sa vie sans pouvoir nuire à ses jours ; mais ni lui, ni son successeur ne verront le triomphe de l'Église de Dieu.
- Les gouvernants civils auront tous un même dessein, qui sera d'abolir et de faire disparaître tout principe religieux, pour faire place au matérialisme, l'athéisme, au spiritisme et à toutes sortes de vices.
- La France, l'Italie, l'Espagne et l'Angleterre seront en guerre ; le sang coulera dans les rues ; le Français se battra avec le Français, l'Italien avec l'Italien ; ensuite il y aura une guerre générale qui sera épouvantable. Pour un temps, Dieu ne se souviendra plus de la France ni de l'Italie, parce que l'Évangile de Jésus-Christ n'est plus connu. Les méchants déploieront toute leur malice ; on se tuera, on se massacrera mutuellement jusque dans les maisons.
- Au premier coup de son épée foudroyante, les montagnes et la nature entière trembleront d'épouvante, parce que les désordres et les crimes des hommes percent la voûte des cieux. Paris sera brûlée et Marseille engloutie ; plusieurs grandes villes seront ébranlées et englouties par des tremblements de terre : on croira que tout est perdu ; on ne verra qu'homicides, on n'entendra que bruits d'armes et que blasphèmes. Les justes souffriront beaucoup ; leurs prières, leur pénitence et leurs larmes monteront jusqu'au Ciel, et tout le peuple de Dieu demandera pardon et miséricorde, et demandera mon aide et mon intercession. Alors Jésus-Christ, par un acte de sa justice et de sa grande miséricorde pour les justes, commandera à ses anges que tous ses ennemis soient mis à mort. Tout à coup les persécuteurs de l'Église de Jésus-Christ et tous les hommes adonnés au péché périront, et la terre deviendra comme un désert. Alors se fera la paix, la réconciliation de Dieu avec les hommes ; Jésus-Christ sera servi, adoré et glorifié ; la charité fleurira partout. Les nouveaux rois seront le bras droit de la Sainte Église, qui sera forte, humble, pieuse, pauvre, zélée et imitatrice des vertus de Jésus-Christ. L'Évangile sera prêché partout, et les hommes feront de grands progrès dans la foi, parce qu'il y aura unité parmi les ouvriers de Jésus-Christ, et que les hommes vivront dans la crainte de Dieu.
- Cette paix parmi les hommes ne sera pas longue : vingt-cinq ans d'abondantes récoltes leur feront oublier que les péchés des hommes sont cause de toutes les peines qui arrivent sur la terre.
- Un avant-coureur de l'antéchrist, avec ses troupes de plusieurs nations, combattra contre le vrai Christ, le seul Sauveur du monde ; il répandra beaucoup de sang et voudra anéantir le culte de Dieu pour se faire regarder comme un Dieu.
- La terre sera frappée de toutes sortes de plaies, outre la peste et la famine qui seront générales ; il y aura des guerres jusqu'à la dernière guerre, qui sera alors faite par les dix rois de l'antéchrist, lesquels rois auront tous un même dessein et seront les seuls qui gouverneront le monde. Avant que ceci arrive, il y aura une espèce de fausse paix dans le monde ; on ne pensera qu'à se divertir ; les méchants se livreront à toutes sortes de péchés, mais les enfants de la Sainte Église, les Enfants de la Foi, mes vrais imitateurs, croîtront dans l'amour de Dieu et dans les vertus qui me sont les plus chères. Heureuses les âmes humbles conduites par l'Esprit-Saint ! Je combattrai avec elles jusqu'à ce qu'elles arrivent à la plénitude de l'âge.
- La nature demande vengeance pour les hommes, et elle frémit d'épouvante dans l'attente de ce qui doit arriver à la terre souillée de crimes.
- Tremblez terre, et vous qui faites profession de servir Jésus-Christ et qui au dedans vous adorez vous-mêmes, tremblez, car Dieu va vous livrer à son ennemi, ce sera pendant ce temps que naîtra l'antéchrist, en naissant, il vomira des blasphèmes, il aura des dents ; en un mot ce sera le diable incarné ; il poussera des cris effrayants, il fera des prodiges, il ne se nourrira que d'impuretés. Il aura des frères qui, quoiqu'ils ne soient pas comme lui des démons incarnés, seront des enfants de mal ; à 12 ans, ils se feront remarquer par leurs vaillantes victoires qu'ils remporteront ; bientôt, ils seront chacun à la tête des armées, assistés par des légions de l'enfer.
- Les saisons seront changées, la terre ne produira que de mauvais fruits, les astres perdront leurs mouvements réguliers, la lune ne reflétera qu'une faible lumière rougeâtre ; l'eau et le feu donneront au globe de la terre des mouvements convulsifs et d'horribles tremblements de terre, qui feront engloutir des montagnes, des villes, etc.
- Rome perdra la foi et deviendra le siège de l'antéchrist. Les démons de l'air avec l'antéchrist feront de grands prodiges sur la terre et dans les airs, et les hommes se pervertiront de plus en plus. Dieu aura soin de ses fidèles serviteurs et des hommes de bonne volonté ; l'Évangile sera prêché partout, tous les peuples et toutes les nations auront connaissance de la vérité !
- J'adresse un pressant appel à la terre : j'appelle les vrais disciples du Dieu vivant et régnant dans les cieux ; j'appelle les vrais imitateurs du Christ fait homme, le seul et vrai Sauveur des hommes ; j'appelle mes enfants, mes vrais dévots, ceux qui se sont donnés à moi pour que je les conduise à mon divin Fils, ceux que je porte pour ainsi dire dans mes bras, ceux qui ont vécu de mon esprit ; enfin j'appelle les Apôtres des derniers temps, les fidèles disciples de Jésus-Christ qui ont vécu dans un mépris du monde et d'eux-mêmes, dans la pauvreté et dans l'humilité, dans le mépris et dans le silence, dans l'oraison et dans la mortification, dans la chasteté et dans l'union avec Dieu, dans la souffrance et inconnus du monde. Il est temps qu'ils sortent et viennent éclairer la terre. Allez et montrez-vous comme mes enfants chéris ; je suis avec vous et en vous, pourvu que votre foi soit la lumière qui vous éclaire dans ces jours de malheurs. Que votre zèle vous rende comme des affamés pour la gloire et l'honneur de Jésus-Christ. Combattez, enfants de lumière, vous petit nombre qui y voyez ; car voici le temps des temps, la fin des fins.
- L'Église sera éclipsée, le monde sera dans la consternation. Mais voilà Énoch et Élie remplis de l'Esprit de Dieu ; ils prêcheront avec la force de Dieu, et les hommes de bonne volonté croiront en Dieu, et beaucoup d'âmes seront consolées ; ils feront de grands prodiges par la vertu du Saint-Esprit et condamneront les erreurs diaboliques de l'antéchrist.
- Malheur aux habitants de la terre ! il y aura des guerres sanglantes et des famines ; des pestes et des maladies contagieuses ; il y aura des pluies d'une grêle effroyable ; des tonnerres qui ébranleront des villes ; des tremblements de terre qui engloutiront des pays ; on entendra des voix dans les airs ; les hommes se battront la tête contre les murailles ; ils appelleront la mort, et d'un autre côté la mort fera leur supplice ; le sang coulera de tous côtés. Qui pourra vaincre, si Dieu ne diminue le temps de l'épreuve ? Par le sang, les larmes et les prières des justes, Dieu se laissera fléchir ; Énoch et Élie seront mis à mort ; Rome païenne disparaîtra ; le feu du Ciel tombera et consumera trois villes, tout l'univers sera frappé de terreur, et beaucoup se laisseront séduire parce qu'ils n'ont pas adoré le vrai Christ vivant parmi eux. Il est temps ; le soleil s'obscurcit ; la foi seule vivra.
- Voici le temps , l'abîme s'ouvre. Voici le roi des rois des ténèbres. Voici la bête avec ses sujets, se disant le sauveur du monde. Il s'élèvera avec orgueil dans les airs pour aller jusqu'au ciel ; il sera étouffé par le souffle de saint Michel Archange. Il tombera, et la terre, qui depuis trois jours sera en de continuelles évolutions, ouvrira son sein de feu ; il sera plongé pour jamais avec tous les siens dans les gouffres éternels de l'enfer. Alors l'eau et le feu purifieront la terre et consumeront toutes les oeuvres de l'orgueil des hommes, et tout sera renouvelé : Dieu sera servi et glorifié.

emma19
Avec Saint Benoit

Féminin Messages : 104
Inscription : 04/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur Daniel 12, La Salette et Livre de l'Apocalypse

Message par emma19 le Mer 24 Oct 2018 - 10:15

Questions complémentaires :

- est-ce que les premiers fléaux, auxquels succèdent les 25 ans de paix, sont les fléaux de la 2e guerre mondiale (guerre mondiale déjà annoncée par Notre Dame de Fatima, en 1917, "si les hommes ne se repentent pas"),

- ou bien sont-ils les fléaux d'une guerre civile à venir (notamment en France),

- ou bien la réponse à cette question est-elle conditionnelle (tout comme le châtiment de Ninive), en fonction de nos prières, de nos conversions et des réponses du Saint Père  aux diverses demandes du Ciel. N'oublions pas que seul Dieu le Père connait le temps d'accomplissement des prophéties et des promesses divines.

emma19
Avec Saint Benoit

Féminin Messages : 104
Inscription : 04/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur Daniel 12, La Salette et Livre de l'Apocalypse

Message par DanielQc le Ven 2 Nov 2018 - 19:35

OK

Il y a beaucoup de viande là et plein de choses mélangé.
Tu t'attaque à un gros morceau.

Il faut d'abord savoir ce que ce passage veux dire.

1 - Question

En Apoc. 12:6 et Daniel 12:11-12, on trouve trois données de temps pour les derniers trois ans et demi avant la venue de Christ pour établir Son règne : 1260, 1290, 1335 jours. Quelle est leur signification ? Certains commentateurs pensent qu’il ne s’agit pas de jours, mais d’années. Est-ce possible ?

2 - Réponse

Commençons par la deuxième question. Quand dans deux livres prophétiques de l’Écriture sainte, il est parlé manifestement de la même époque, et sa durée est donnée chaque fois avec tel et tel nombre de jours, on devrait sûrement être plus que prudent avant d’affirmer simplement qu’il ne s’agit pas du tout de jours, mais de mois et d’années. Car qu’y a-t-il de plausible et de compréhensible qui puisse justifier l’interprétation selon laquelle le mot « jours » signifie « années » ? En outre, les données de temps d’Apocalypse (12:14) et de Daniel (12:7) concordent : « un temps, des temps, et une moitié de temps » ; or il est notoire que cela signifie les 3.5 ans qui s’écoulent depuis l’établissement de l’abomination de la désolation dans le lieu saint (Daniel 12:11 et Matt. 24:15) jusqu’à la venue du Seigneur en puissance et dans une grande gloire (Matt. 24:29-31).

Venons-en maintenant à la première partie de la question. L’établissement de l’abomination de la désolation dans le temple à Jérusalem débute le temps de la grande tribulation pour le Résidu Juif, qui dure 1260 jours (= 30 jours x 12 mois x 3.5 ans). Mais la bénédiction d’Israël ne peut manifestement pas être établie soudainement et en une seule étape. Beaucoup d’événements doivent se dérouler pour purifier la terre lors de la venue du Seigneur. C’est pourquoi deux périodes supplémentaires sont données, qui rajoutent 30 jours = un mois (1290-1260 = 30) et 75 jours = 2.5 mois (1335-1260 = 75) aux 1260 jours précédents.

La première chose que le Seigneur Jésus fera à Son arrivée sur la terre, c’est-à-dire au terme des 1260 jours de grande tribulation, sera de saisir la « bête » (le chef de l’empire romain) et le « faux prophète » (l’antichrist), et de les jeter vivants dans l’étang de feu (Apoc. 19:20). Mais il reste alors beaucoup d’autres jugements à exécuter sur les différents ennemis du Seigneur et d’Israël avant que puisse débuter l’époque de bénédiction millénaire. Rappelons simplement l’élimination des puissantes armées Occidentales et d’Extrême-Orient et le jugement des vivants. Le premier de ces deux jugements a le caractère de jugement guerrier, le second a un caractère de jugement judiciaire. Il semble ressortir de Daniel 11 que l’un des derniers ennemis à éliminer, sinon même LE dernier, sera le « roi du nord ». Cette pensée s’appuie sur Ésaïe 10:12 : « Et il arrivera que, quand le Seigneur aura achevé toute son œuvre contre la montagne de Sion et contre Jérusalem, je visiterai le fruit de l’arrogance du cœur du roi d’Assyrie et la gloire de la fierté de ses yeux » (*).

Ainsi donc, après les 1260 jours, il y aura encore deux courtes périodes intermédiaires avant que puisse enfin débuter les jours de bénédiction tant attendus par beaucoup, et c'est pourquoi il est dit : « Bienheureux celui qui attend et qui parvient à mille trois cent trente-cinq jours ! » (Daniel 12:12).



D'une autre source:
Chapitre 12

Le chapitre 12 traite plus particulièrement de l’histoire d’Israël même. Au milieu de tous ces événements, Michel l’archange s’emploie en faveur du peuple de Daniel. Il y a un temps de trouble, tel qu’il n’y en a jamais eu et qu’il n’y en aura jamais de semblable. Le peuple, cependant, sera délivré, c’est-à-dire ceux qui sont écrits dans le Livre, le résidu de Dieu. Jérémie nous a déjà parlé de ce temps, et de la délivrance, chapitre 30:7. Le Seigneur en parle aussi (Matt. 24), en attirant l’attention des disciples sur l’abomination de la désolation dont il est question dans ce chapitre, nous montrant clairement qu’il parle de Jérusalem, des Juifs et des derniers jours, lorsque les Juifs seront délivrés. Il montre aussi comment les fidèles échapperont pendant la durée de la tribulation. Ces passages, pris ensemble, rendent l’intelligence de chacun d’eux assez facile. Le second verset s’étend au-delà du pays d’Israël qui, jusqu’ici, avait été la scène de la prophétie. Mais la condition de ceux dont le verset parle, est exposée de manière qu’on ne reconnaisse pas les pays de leur dispersion. Plusieurs de la race d’Israël se réveillent de leur long abaissement, quelques-uns pour la vie éternelle, mais d’autres pour l’infamie perpétuelle. Les sages brilleront comme la splendeur de l’étendue, ceux qui ont enseigné la justice à la multitude comme les étoiles; (comp. l’armée des cieux et les étoiles, chapitre huit). Dieu revêtira de l’éclat de sa faveur ceux qui auront été fidèles pendant ce temps de rébellion et de détresse.

Ensuite, un des messagers de Dieu demande à celui qui se tenait sur le fleuve combien de temps s’écoulerait pour arriver à la fin de ces merveilles (savoir de la tribulation), par l’intervention de Dieu en délivrance en faveur d’Israël? La réponse est, trois ans et demi, soit douze cent soixante jours, et que, lorsque Dieu aurait mis fin à la dispersion du peuple saint, toutes ces choses seraient finies. Daniel veut quelque chose de plus pleinement révélé à l’égard de la fin; mais jusqu’au temps de la fin l’oracle est scellé; il y en aurait plusieurs qui seraient purifiés, éprouvés et blanchis, et les méchants agiraient méchamment. Hélas! il faut s’y attendre, aucun des méchants ne comprendrait, mais les intelligents comprendraient, c’est-à-dire ces «maskilim», ceux dont l’Esprit nous a parlé.

Or, depuis le temps que le sacrifice perpétuel serait ôté et que l’abomination qui causerait la désolation serait placée, il y aurait douze cent soixante jours; puis, pour celui qui attendrait l’accomplissement de mille trois cent trente-cinq jours1, il y aurait pleine bénédiction. Daniel lui-même aurait sa part dans ce temps glorieux.

1 J’ai cru possible que cette supputation pouvait provenir de ceci: un mois intercalé, ajouté aux douze cent soixante jours, ou trois années et demie, puis quarante-cinq jours, si les années étaient des années ecclésiastiques, nous amèneraient à la fête des tabernacles: mais je ne prétends pas avoir une opinion sur ce point. Quoi qu’il en soit, il nous est positivement dit que, alors, le sanctuaire de Dieu à Jérusalem sera purifié.

Il est à remarquer que Daniel ne dépeint jamais le temps qui succède à celui des gentils; il présente l’histoire de ces monarchies, les oppresseurs et séducteurs des Juifs aux derniers jours, la délivrance du peuple, mais là il s’arrête: il est le prophète des temps des gentils jusqu’à la délivrance.

Il se peut que le lecteur, pour avoir une intelligence plus complète du sujet, ait la pensée de combiner l’action des instruments que la prophétie de Daniel nous présente comme agissant dans le pays d’Israël aux derniers jours, et de les identifier, s’il y avait lieu, avec d’autres instruments nommés par d’autres prophètes. Mais ce serait faire un système de prophétie et non expliquer Daniel. L’Esprit de Dieu ne le fait pas dans ce prophète, et je me borne à l’étudier; je ne ferai donc qu’indiquer quelques points saillants.

Le chapitre 7 nous donne le caractère de l’empire romain, spécialement sous son dernier chef; c’est la fin de l’histoire de la puissance des gentils. Le chapitre 8 (quoique j’aie souvent pensé que le roi qui y est dépeint pourrait être l’instrument de l’empire de l’Occident dans le pays d’Israël) me semble, en bien pesant ce qui en est dit, donner à la corne un caractère différent1 de celui que revêt, dans ses actes, la puissance occidentale, soit comme petite corne, soit par quelque instrument local; c’est une puissance orientale s’élevant d’un des quatre royaumes en lesquels l’empire d’Alexandre s’était divisé. Il tire cependant sa force d’autrui; c’est une puissance à part agissant en Syrie. Dans le chapitre 9, nous trouvons celui qui agit au milieu des Juifs, à Jérusalem même, en rapport, à ce qu’il paraît, avec l’empire romain, quel que soit l’instrument de cette puissance pour l’accomplir. Peut-être cet instrument est-il ce roi du chapitre 11, qui se trouve placé entre les rois du midi et du nord? Il est très possible que la petite corne du chapitre 7 agisse elle-même; cependant il y a une autre puissance qui dépend d’elle, qui agit au moins religieusement sur les Juifs qu’il entraîne dans l’apostasie, un personnage qui ne vient pas en son propre nom, et qui ne se soucie point du Dieu de ses pères.

1 On peut comparer les Psaumes 74 et 83, qui confirment la pensée qu’il y aura une destruction à Jérusalem, outre la cessation forcée du sacrifice continuel accompli d’une manière religieuse par le prince à venir, le Romain du chapitre 9, qui se trouve au milieu des Juifs, et qui jusqu’alors s’est comporté au milieu d’eux en ami.

Le roi du chapitre 11 est un roi en Judée, méprisant la religion de ses pères, agissant dans le pays sans frein moral, rétablissant l’idolâtrie et partageant le territoire entre ceux qu’il favorise. Le roi du midi et celui du nord sont l’Égypte et l’Assyrie aux derniers jours, qui attaquent le roi qui s’est établi dans la terre sainte. Je suppose que le roi répond à la seconde bête de l’Apocalypse, sous un autre point de vue, comme la première à la petite corne du chapitre 7.


Liens à consulter: http://vieespoiretverite.org/propheties/comprendre-le-livre-de-daniel/daniel-12/

Bible d'étude en ligne avec plusieurs versions de Bible.
Très utile: https://www.levangile.com/Bible-Annotee-Double-Colonne-Daniel-12.htm

Bon appétit  Wink


Dernière édition par DanielQc le Lun 5 Nov 2018 - 13:43, édité 1 fois
avatar
DanielQc
Va recevoir Jésus Christ

Masculin Messages : 43
Age : 58
Localisation : Québec, Montérégie
Inscription : 04/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur Daniel 12, La Salette et Livre de l'Apocalypse

Message par Isabelle-Marie le Sam 3 Nov 2018 - 8:58

Le 23 janvier 1944 : Commentaire du Livre de Daniel, chapitre 12: après trois ans et six mois d’abomination satanique adviendra le jour de la résurrection de la chair, et la lumière du Christ brillera sur les justes.  
     
Daniel 12 1-13 et Mt 25, 31-46

Jésus dit :

     "L'archange qui a vaincu Lucifer et qui garde mon Royaume et ses enfants, sera celui qui apparaîta comme un signe céleste aux derniers temps.

     C'est à cette époque qu'Israël rejoindra la Rome du Christ, de sorte qu'il n'y aura plus deux rameaux du peuple de Dieu - le béni et le maudit à cause de son déicide - mais un unique tronc dit du Christ, parce qu'il vivra en moi.

     Puisque le nombre de sauvés sera complet, c'est alors qu'adviendra la résurrection de la chair ; comme une multitude qui dort et qu'une trompette réveille pour les appeler à un rassemblement, les morts qui reposent dans un nombre infini de cimetières, dans les déserts, au fond des mers, partout où gît quiconque a été homme, tous se lèveront pour venir à moi, le Juge suprême.

     Oh ! Lumière toi mon attribut, toi, qui rendra resplendissants comme des étoiles ceux qui auront connu la Sagesse, enseigné et vécu la Justice, avec quelle joie tu te répandras ce jour-là sur mes bienheureux !

     Terrifiant comme jamais l'homme n'en a connu, le dernier temps, de trois ans et six mois, sera celui pendant lequel Satan, par l'intermédiaire de son fils, brûlera d'une rage suprême, car la scission entre les deux rameaux du peuple de Dieu sera terminée, et avec elle la cause de tant de maux matériels, moraux et spirituels ; il utilisera alors ses ultimes et parfaites astuces pour nuire, ruiner, tuer, le Christ dans les coeurs ainsi que les coeurs acquis au Christ.

     Les sages comprendront le piège de Satan - ou plutôt les innombrables pièges de Satan - car ceux qui possèdent la vraie Sagesse sont éclairés. Par leur fidélité à la grâce, ils deviendront purs et éprouvés comme le feu, dignes d'être élus au ciel. Les impies, eux, suivront le Mal et feront le mal : ils ne pourront en effet comprendre le Bien car, par leur volonté spontanée, ils se seront remplis le coeur de mal.

     Alors viendra le temps où l'Eglise, outragée à un point jamais égalé, ne sera plus libre de célébrer le sacrifice perpétuel, et l'abomination de la désolation sera élevée sur le Lieu Saint et sur les lieux saints, comme cela a été annoncé par les prophètes et répété par moi, qui ne me trompe pas.

     Daniel dit : 'Il y aura mille deux cent quatre-vingt-dix-jours (d'un tel outrage). Heureux celui qui tiendra et qui atteindra mille trois cent trente-cinq jours.'

     Cela signifie que pendant les trois ans et six mois qui précèderont la fin, un petit temps sera finalement réservé aux fidèles pour se rassembler et écouter la Parole ultime, qui résonnera dans leurs esprits comme une invitation au ciel, tandis que Michel avec ses anges vaincra Satan et ses démons. 'Heureux celui qui tiendra et qui atteindra mille trois cent trente-cinq jours" signifie : "Heureux celui qui aura persévéré jusqu'à la fin", car il sera sauvé.

     Quant à toi, je te dis : 'Va jusqu'au terme établi (de ton temps de vie sur terre) : tu prendras ton repos, et tu te lèveras pour ta part à la fin des jours.' "

Jésus à Marie Valtorta, Cahier de 1944
avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 3290
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur Daniel 12, La Salette et Livre de l'Apocalypse

Message par emma19 le Dim 4 Nov 2018 - 17:59

Merci beaucoup pour toutes ces précisions !

En particulier, le texte dicté à Maria Valtorta est très instructif : le passage suivant rejoint particulièrement la prophétie d'Ezechiel 37 (qui peut donc s'interpréter à deux niveaux complémentaires : unité des juifs et des chrétiens, selon les révélations faites à Maria Valtorta ; unité des catholiques et des orthodoxes, selon les révélations faites à Vassula Ryden).

C'est à cette époque qu'Israël rejoindra la Rome du Christ, de sorte qu'il n'y aura plus deux rameaux du peuple de Dieu - le béni et le maudit à cause de son déicide - mais un unique tronc dit du Christ, parce qu'il vivra en moi.

emma19
Avec Saint Benoit

Féminin Messages : 104
Inscription : 04/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur Daniel 12, La Salette et Livre de l'Apocalypse

Message par DanielQc le Lun 5 Nov 2018 - 13:49

Merci Isabelle-Marrie, je crois que c'est complet.

Et heureux Emma d'avoir apporter des explications.

Nous savons que nous allons passer par des temps très difficile et qu'il faut d'autant plus garder la foi.

En bout de ligne, le Seigneur vaincra.

Soyez bénie.
avatar
DanielQc
Va recevoir Jésus Christ

Masculin Messages : 43
Age : 58
Localisation : Québec, Montérégie
Inscription : 04/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur Daniel 12, La Salette et Livre de l'Apocalypse

Message par Ami de Saint Bernard le Lun 5 Nov 2018 - 17:07

Nous savons que nous allons passer par des temps très difficile et qu'il faut d'autant plus garder la foi.


                   Une histoire étrange dans la Somme








Marie Julie Jahenny : En la terre d’Amiens, la Mère de Dieu est sur le point de se fixer un nouveau séjour, pour y venir avec l’Enfant Jésus dans ses bras maternels, et prévenir le peuple, mélangé comme partout.


La légende raconte qu’un berger ... exhuma une statue de la Vierge, qui fut surnommée ’la Madone à la brebis’. Sur cet emplacement, un oratoire est édifié. L’église paroissiale, édifiée sur le site de l’oratoire, au début du XVIIIe siècle devient trop petite...  Anicet Godin, curé d’Albert à partir de 1882, devant la notoriété grandissante de l’édifice, et parce que la ville s’est fortement développée grâce à la révolution industrielle, décide de remplacer l’église par une grande et belle basilique.http://www.encyclopedie.picardie.fr/Basilique-Notre-Dame-de-Brebieres.html


L'extase de Marie-Julie Jahenny est du 16 novembre 1882, or la basilique actuelle fut édifiée entre 1885 et 1895.




Marie Julie Jahenny: Jésus a, dans sa main droite, un trait et, dans l'autre, une forme de coquille largement ouverte qui indique à tous les justes, la barque du salut au milieu des luttes promises.


La statue de Brébières n'a pas ces caractéristiques, il se pourrait donc que cette image soit d’ordre symbolique pour annoncer des temps difficiles pour les justes.


Marie Julie Jahenny : A trois reprises différentes, en l'intervalle de douze à seize jours  et au-dehors de cette ville immense près d'un petit coteau très étroit que le feu du ciel a plusieurs fois ébranlé, paraîtra la forme d'un petit soleil deux fois large comme le cœur de la main. 


Albert est la troisième ville la plus peuplée de la Somme.


Marie Julie Jahenny: Ce petit soleil fera le tour de cette montagne bien étroite et très basse.


On pourrait peut-être penser à deux ou trois reportages télévisés avec une caméra à l’objectif rond comme un petit soleil, et de la diffusion de ces images de commémorations de la fin de la première guerre mondiale.


Le 9 novembre, dans la Somme , le président Macron fera une visite à la basilique Notre-Dame de Brebières à Albert (Somme).  Au sommet de l'édifice, trône une statue de la vierge dorée. https://www.programme-tv.net/news/societe/218016-decouvrez-les-huit-rendez-vous-demmanuel-macron-pour-les-commemorations-du-centenaire-de-la-premiere-guerre-mondiale/


Il est exclu que les faits se déroulent  pendant la visite du Président Macron sur le lieu même de la basilique Peuvent-ils être parallèes à cette visite ailleurs?Je l’ignore.


Marie Julie Jahenny:  : Hors de la ville, à une distance assez longue, il y a un petit hameau retiré et bas, bien simple au regard des passants. Le petit soleil passera sur ce toit, après en avoir fait trois fois le tour, par temps sombre, vers quatre heures et dix minutes du soir. 


Le 05 novembre 2018, par exemple,  à notre époque  : le coucher du soleil est à 17h19min33sec - http://newlandinfo.info/fr_webwindfrance7/?uclick=ojh9x9zw0#


MJJ : Couché dans un berceau, un enfant de douze mois, d'une beauté semblable à celle d'un ange... A lui est réservé dans sa petitesse innocente, un acte grand et sublime. 


Sera-ce un  homme mûr porté par sa piété mariale ? Je l’ignore.


Marie Julie Jahenny: L'enfant, attiré par l'éclat du petit soleil, sera porté au lieu indiqué, sur les bras de sa mère. Une voix d'homme, la plus forte, la plus éloquente et la plus instruite de la terre, ne pourrait jamais arriver au développement frappant de la voix de cet enfant.


Je n’ai aucune explication plausible sur ces images qui semblent symboliques.


Marie Julie Jahenny : La voix retentissant de cet ange mortel annoncera, par permission divine, les terribles malheurs qui attendent la Patrie.


Selon une autre version de l’extase ou une autre extase sur le même sujet, cette voix portera à des lieux de distance : logique si l'homme s'est rendu sur un enregistrement  de télévision.


Marie Julie Jahenny:Il l’annoncera très peu de temps avant que ces projets ne s’éveillent.


Cette notion de projets m’avait fait placer ces événements quelques temps avant une révolution  qui éclaterait  un 25 janvier en France annoncée en ces termes: “ Le jour où l’on fête le second grand apôtre, le projet des ennemis de l’Eglise serait ...”




Marie Julie Jahenny : La flamme dit : Cet enfant parlera environ 27 minutes avec, dans la voix, des sanglots qui feront s’émouvoir jusqu’aux brins d’herbe. 


Et maintenant vient la précision qui permet de classer ces événements très peu de temps avant la crise qui va renverser la France.


Marie Julie Jahenny: Cette annonce, terrible pour la France, sera universelle.


On se souviendra qu’elle avait prévenu que la grande révolution universelle, le début en sera en France.




MJJ : Comme bien d'autres en France, le clergé de ce lieu refusera de croire aux ordres du ciel. 



Pour autant ça ne permet pas de dire que la France sera ébranlée avant la fin novembre. On a seulement des éléments arrivant dans une période vraiment limitée: visite du Président Macron à Albert le 9 novembre et manifestation de vigoureuse de colère, entre autre sur les carburants huit jours après.

Ami de Saint Bernard
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Messages : 2373
Inscription : 28/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur Daniel 12, La Salette et Livre de l'Apocalypse

Message par Ami de Saint Bernard le Mar 6 Nov 2018 - 15:24

[ltr]La prophétie de Marie Thé que j'ai utilisé dans mon livre "La civilisation de Caïn" achetable chez http://www.lulu;com [/ltr]
[ltr]qui semblait compléter des prophéties chrétiennes (Axelle, Marie Julie Jahenny) en apportant des explications complémentaires pourrait s'avérer venir d'une faux-prophète. J'en saurai plus juste avant ou au début du prochain we .c'est à dire après le discours d'Emmanuel Macron à Thiepval;[/ltr]

Ami de Saint Bernard
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Messages : 2373
Inscription : 28/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur Daniel 12, La Salette et Livre de l'Apocalypse

Message par Ami de Saint Bernard le Mer 7 Nov 2018 - 17:36

Précisions:

"Je l’ai dit, je ne suis pas parfait, il y a des choses qu’il faut corriger, qu’il faut expliquer différemment parce que quand il y a des choses que les gens ne comprennent pas, c’est de notre faute." Emmanuel Macron (source https://www.nouvelobs.com/politique publié le 1er 2018

Le 9 novembre, dans la Somme , le président Macron fera une visite à la basilique Notre-Dame de Brebières à Albert (Somme).  Au sommet de l'édifice, trône une statue de la vierge dorée. https://www.programme-tv.net/news/societe/218016-decouvrez-les-huit-rendez-vous-demmanuel-macron-pour-les-commemorations-du-centenaire-de-la-premiere-guerre-mondiale/

Albert est la troisième ville la plus peuplée de la Somme.

Marie Julie Jahenny : Couché dans un berceau, un enfant de douze mois, d'une beauté semblable   celle d'un ange... A lui est réservé dans sa petitesse innocente, un acte grand et sublime. 

Le président Macron a déjà accompli près d’un an et demi de son mandat.

Theresa May, première ministre britannique devrait rencontrer Emmanuel Macron en début d’après-midi du 9 novembreà la mairie d’Albert pour un déjeuner franco-britannique. Les deux chefs d’Etat prendront ensuite la route vers le mémorial de Thiepval, où ils déposeront une gerbe vers 15h.

Marie Julie Jahenny:  : Hors de la ville, à une distance assez longue ... près d’un petit coteau très étroit... un petit soleil vers quatre heures et dix minutes du soir... fera le tour de cette montagne bien étroite et très basse.

On pourrait penser à  une caméra à l’objectif rond comme un petit soleil, et de la diffusion d’ images de commémorations de la fin de la première guerre mondiale.

Thiepval est à 8km d’Albert. Le village  situé sur une crête qui domine les alentours, totalement détruit pendant la Grande Guerre. Il a été reconstruit durant l'entre-deux-guerres à l'ombre de l'imposant mémorial franco-britannique qui domine le paysage à des kilomètres à la ronde.

Marie Julie Jahenny: L'enfant, attiré par l'éclat du petit soleil, sera porté au lieu indiqué, sur les bras de sa mère.

Question candide: Le présdent Macron ferait-il une intervention qu’il n’avait pas prévu pour son passage à Thiepval, suite à sa visite à la basilique mariale à Albert?

Marie Julie Jahenny : La voix retentissant de cet ange mortel annoncera, par permission divine, les terribles malheurs qui attendent la Patrie...  cette voix portera à des lieux de distance.(logique s'il y a retransmission en direct par la télévision, des célébrations) Il l’annoncera très peu de temps avant que ces projets ne s’éveillent.

Un tel discours serait bien dans la logique d’Emmanuel Macron: “Nous devons à Simone Veil de ne pas laisser les doutes et les crises qui frappent l’Europe ... Rien ne serait pire que renoncer à l’espoir qui a fait naître l’Europe des ruines où elle s’était ensevelie et où elle aurait pu périr.Nous sommes aujourd’hui les dépositaires de ce défi aux vieilles nations qu’elle ne cessa de vivifier.»  www.ouest-france.fr/politique/simone-veil/simone-veil-au-pantheon-discours-d-emmanuel-macron-votre-oeuvre-fut-grande-madame-5857483

Marie Julie Jahenny : La flamme dit : Cet enfant parlera environ 27 minutes avec, dans la voix, des sanglots qui feront s’émouvoir jusqu’aux brins d’herbe. Cette annonce, terrible pour la France, sera universelle.

Et en se projetant ans de possibles conséquences qui le concerneraient donc:

Marie des terreaux: ... Un grand personnage se convertira à Paris. 

Cela est intégrable aec la prophétie d’Axelle: “Soudain l’ordre qu semblait établi vacillera... l’armée s’en mêlera puis se divisera... le président partira en exil...”

Cela est intégrable avec celle de Marie Julie Jahenny sur deux crises de respectivement 28 et 37 à 45 jours séparés d’un court répit.

La prophétie de Marie Thé sous d’apparentes convergences, déraperait complètement si ce qui a été étudié sur Albert et Thiepval se produisait:« Un homme va se lever en France... Un vent de révolte se lèvera contre lui. Dans un premier temps il écrasera celui-ci par une intervention quasi-militariste. Mais dans un second temps, le vent de révolte deviendra un feu dévorant et la France sera à feu et à sang. C’est par eux (les enfants) , que le Seigneur conduira l’Eglise dans ce pays, à se positionner pour Lui, envers et contre tout, dans l’opposition terrible qui se fera contre elle; en premier lieu par cet homme, en deuxième lieu par la nouvelle religion mondiale qui commencera à se mettre en place ouvertement. Dans ces temps là, la véritable Eglise se tiendra fermement au côté d’Israël et des communautés persécutées.»

Des émeutes écrasées par la force ce n’est pas nouveau:  « Le 27 octobre 2005 au soirl a rumeur selon laquelle Zyed, Bouna et Muhittin, grièvement brûlés, ont été poussés à se réfugier dans le transformateur par des policiers se répand comme une traînée de poudre. Rapidement, des groupes d'individus incendient des voitures et s'en prennent aux policiers, aux pompiers et aux bâtiments publics.Cinq jours après le drame, c'est toute la Seine-Saint-Denis, puis l'Ile-de-France, qui s'embrasent. Les affrontements entre policiers et casseurs rythment les nuits de nombreux quartiers. Le 6 novembre, plusieurs villes de province sont à leur tour touchées. Deux jours plus tard, le gouvernement décrète l'état d'urgence, une première en métropole depuis la création de ce régime exceptionnel en 1955, et met en place un couvre-feu, qui sera renforcé dans 22 départements sensibles/Le calme finira par revenir le 17 novembre, après trois semaines de violences qui auront fait vaciller l'ordre républicain, pour un bilan très coûteux : plus de 200 millions d'euros de dégâts, plus de 9 000 voitures brûlées et près de 3 000 personnes placées en garde à vue." https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/justice-proces/zyed-et-bouna/video-emeutes-de-2005-les-trois-semaines-qui-ont-secoue-la-france_850519.html

Un autre aspect de la prophétie de Marie; la persécution contre l’Eglise par cet homme viseait à ce qu’on se détourne de lui en l’accusant de maux dont il ne sera pas à l’origine.

Un dernier aspect et cette notion d’une véritable Eglise fermement au côté d’Israël. Sacant que selon Marie Julie Jahenny les juifs seront les derniers à se convertir (à la fin des temps) on peut se demander si cette prétendue véritable Eglise ne sera pas celle qui usurpera le trône du pape François, en somme une opération qui ressemble à la méthode utilisée par la faux-prophète Marga contre l’archevêque de Madrid.
.

Ami de Saint Bernard
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Messages : 2373
Inscription : 28/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur Daniel 12, La Salette et Livre de l'Apocalypse

Message par Ami de Saint Bernard le Jeu 8 Nov 2018 - 15:46

Une annonce de 27 minutes, d’événements douloureux pour la France, et de portée universelle, dans un lieu précis, à 16 h 10, peu de temps avant qu’ils ne se produisent, c’est le doute qui domine en moi pour l’instant, et pourtant ça ne serait pas si incongru.

A patir de 22 h et jusqu'à 16h, aucun  n'est autorisé à stationner place ... devant la basilique d'Albert. Secteur  aussi interdits à la circulation de 8h à 16h ce vendredi, lors du déplacement d'Emmanuel Macron et de la Première ministre britannique Theresa May. Le couple franco-britannique doit ensuite se rendre à Thiepval. Les visiteurs n'auront pas non plus de parking a leur disposition. Le président file ensuite à Péronne. https://www.francebleu.fr/infos/transports/emmanuel-macron-dans-la-somme-restrictions-de-circulation-et-de-stationnement-a-peronne-et-albert-1541670256. 

Dans les premiers jours de septembre 2016, on a demandé à Emmanuel Macron qui venait de démissionner du gouvernement pour marcher vers l'Élysée s'il croyait en Dieu, il a répondu exactement ceci : "C'est une vraie question, une question compliquée. Je crois sans doute en une transcendance. Je ne suis plus sûr de croire en un Dieu. Oui, je crois en la transcendance."

Il fut jadis suffisamment sûr de croire pour se faire baptiser à l'âge de 12 ans, par choix. Après, il a moins pratiqué. Chez lui, la question de Dieu est ouverte, au sens où elle n'est pas résolue. 

Notre président ne cache pas sa bienveillance  à l'endroit de ceux qui croient. C'est d'abord ainsi qu'il faut entendre ses mots enflammés sur Jeanne d'Arc. "J'aime les gens qui ont un monde à part", nous exposa-t-il naguère. Devant les représentants des cultes, il a proclamé : "Je ne demanderai jamais à quelque citoyen français que ce soit d'être modérément dans sa religion ou de croire modérément en son Dieu." Il n'a pas le goût de la modération, Macron. Et de citer Jaurès : "Il serait mortel de comprimer les aspirations religieuses de l'âme humaine."

Le président actuel lit les textes de tous les grands monothéismes et entretient un rapport profond avec la quête de sens" – ça, c'est un de ses amis qui le dit.  "Il faut être très précautionneux et se mettre en situation de pouvoir parler à tout le monde", théorisait-il en décembre 2016 dans un entretien à La Vie.

Ce qu'in fine il choisit de faire devant la dépouille de Johnny en dit long. Il apposa ses paumes sur le cercueil. Le toucher est une dimension cruciale dans l'idée qu'il se fait de la représentation spirituelle du pouvoir. Toujours, partout, ses gestes invoquent subliminalement l'image du président thaumaturge. Il n'est que de le regarder prendre un migrant dans ses bras – à Calais, le 16 janvier –, étreindre une dame aux cheveux blancs – à Clermont-Ferrand, le 25 janvier –, descendre de voiture une fois, deux fois, trois fois, afin d'embrasser des enfants – au Sénégal, le 3 février. 

"Un président n'est pas seulement investi d'une action. Il porte aussi, de manière moins visible, tout ce qui dans l'État transcende la politique", écrivait-il page 264 de son livre Révolution (XO Éditions).

 Le 16 novembre 2016, il est allé se recueillir sur la tombe des rois de France, en la basilique de Saint-Denis. Vers fin janvier 2017 dans le Puy-de-Dôme, il aurait voulu visiter l'une des cinq églises romanes majeures d'Auvergne, il avait insisté auprès de son entourage avant d'y renoncer faute de temps.

"Il a toujours des arrière-pensées spirituelles", décrypte l'un de ses conseillers. L'intéressé nous le disait autrement voilà un an : "J'assume la dimension de verticalité et de transcendance, et en même temps elle doit s'accrocher à de l'immanence complète, à du matériel. Je ne crois pas à une transcendance éthérée. Il faut tresser ensemble l'intelligence et la spiritualité. La spiritualité n'est pas un mot qui me fait peur." 

https://www.lejdd.fr/politique/macron-ce-que-lon-sait-de-son-rapport-a-la-religion-3571493

Transcendance : du latin trans « par-delà », et ascendere, « monter » Caractère de ce qui est transcendant c’est-à-dire qui est au-delà du perceptible et des possibilités de l’entendement.Attribut de Dieu « le Transcendant » par excellence, parce que dans le monde créé par Lui, il demeure l’invisible. https://eglise.catholique.fr/glossaire/transcendance/

Ami de Saint Bernard
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Messages : 2373
Inscription : 28/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur Daniel 12, La Salette et Livre de l'Apocalypse

Message par Ami de Saint Bernard le Jeu 8 Nov 2018 - 15:47

Une annonce de 27 minutes, d’événements douloureux pour la France, et de portée universelle, dans un lieu précis, à 16 h 10, peu de temps avant qu’ils ne se produisent, c’est le doute qui domine en moi pour l’instant, et pourtant ça ne serait pas si incongru.

A patir de 22 h et jusqu'à 16h, aucun  n'est autorisé à stationner place ... devant la basilique d'Albert. Secteur  aussi interdits à la circulation de 8h à 16h ce vendredi, lors du déplacement d'Emmanuel Macron et de la Première ministre britannique Theresa May. Le couple franco-britannique doit ensuite se rendre à Thiepval. Les visiteurs n'auront pas non plus de parking a leur disposition. Le président file ensuite à Péronne. https://www.francebleu.fr/infos/transports/emmanuel-macron-dans-la-somme-restrictions-de-circulation-et-de-stationnement-a-peronne-et-albert-1541670256. 

Dans les premiers jours de septembre 2016, on a demandé à Emmanuel Macron qui venait de démissionner du gouvernement pour marcher vers l'Élysée s'il croyait en Dieu, il a répondu exactement ceci : "C'est une vraie question, une question compliquée. Je crois sans doute en une transcendance. Je ne suis plus sûr de croire en un Dieu. Oui, je crois en la transcendance."

Il fut jadis suffisamment sûr de croire pour se faire baptiser à l'âge de 12 ans, par choix. Après, il a moins pratiqué. Chez lui, la question de Dieu est ouverte, au sens où elle n'est pas résolue. 

Notre président ne cache pas sa bienveillance  à l'endroit de ceux qui croient. C'est d'abord ainsi qu'il faut entendre ses mots enflammés sur Jeanne d'Arc. "J'aime les gens qui ont un monde à part", nous exposa-t-il naguère. Devant les représentants des cultes, il a proclamé : "Je ne demanderai jamais à quelque citoyen français que ce soit d'être modérément dans sa religion ou de croire modérément en son Dieu." Il n'a pas le goût de la modération, Macron. Et de citer Jaurès : "Il serait mortel de comprimer les aspirations religieuses de l'âme humaine."

Le président actuel lit les textes de tous les grands monothéismes et entretient un rapport profond avec la quête de sens" – ça, c'est un de ses amis qui le dit.  "Il faut être très précautionneux et se mettre en situation de pouvoir parler à tout le monde", théorisait-il en décembre 2016 dans un entretien à La Vie.

Ce qu'in fine il choisit de faire devant la dépouille de Johnny en dit long. Il apposa ses paumes sur le cercueil. Le toucher est une dimension cruciale dans l'idée qu'il se fait de la représentation spirituelle du pouvoir. Toujours, partout, ses gestes invoquent subliminalement l'image du président thaumaturge. Il n'est que de le regarder prendre un migrant dans ses bras – à Calais, le 16 janvier –, étreindre une dame aux cheveux blancs – à Clermont-Ferrand, le 25 janvier –, descendre de voiture une fois, deux fois, trois fois, afin d'embrasser des enfants – au Sénégal, le 3 février. 

"Un président n'est pas seulement investi d'une action. Il porte aussi, de manière moins visible, tout ce qui dans l'État transcende la politique", écrivait-il page 264 de son livre Révolution (XO Éditions).

 Le 16 novembre 2016, il est allé se recueillir sur la tombe des rois de France, en la basilique de Saint-Denis. Vers fin janvier 2017 dans le Puy-de-Dôme, il aurait voulu visiter l'une des cinq églises romanes majeures d'Auvergne, il avait insisté auprès de son entourage avant d'y renoncer faute de temps.

"Il a toujours des arrière-pensées spirituelles", décrypte l'un de ses conseillers. L'intéressé nous le disait autrement voilà un an : "J'assume la dimension de verticalité et de transcendance, et en même temps elle doit s'accrocher à de l'immanence complète, à du matériel. Je ne crois pas à une transcendance éthérée. Il faut tresser ensemble l'intelligence et la spiritualité. La spiritualité n'est pas un mot qui me fait peur." 

https://www.lejdd.fr/politique/macron-ce-que-lon-sait-de-son-rapport-a-la-religion-3571493

Transcendance : du latin trans « par-delà », et ascendere, « monter » Caractère de ce qui est transcendant c’est-à-dire qui est au-delà du perceptible et des possibilités de l’entendement.Attribut de Dieu « le Transcendant » par excellence, parce que dans le monde créé par Lui, il demeure l’invisible. https://eglise.catholique.fr/glossaire/transcendance/

Ami de Saint Bernard
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Messages : 2373
Inscription : 28/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur Daniel 12, La Salette et Livre de l'Apocalypse

Message par Buni le Jeu 8 Nov 2018 - 16:40

Bizarre ce message dont on ne comprend pas vraiment le sens!
Le diable croit aussi en une transcendance(!!!) Pour Macron, toute la question est de savoir la quelle ! ...

Envoyé depuis l'appli Topic'it

Buni
Avec Saint Maximilien Kolbe

Masculin Messages : 90
Inscription : 09/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur Daniel 12, La Salette et Livre de l'Apocalypse

Message par Ami de Saint Bernard le Ven 9 Nov 2018 - 12:17

J'y reviens tout à l'heure mais d'abord la durée de la crise qui semble soulever beaucoup d'intérêt


1260, 1290, 1335 jours, 4é mois, trois ans et demi...

Marie Julie Jahenny a parlé elle même d'une crise de deux à trois années et quand on essaye de chiffrer chronologiquement ses extases (en tout cas celles que je connais je ne peux parler que de celles là) on arrive à un peu plus de trois ans, peut-être même pas trois ans et demi entre le début de la crise en France et  ce qu'elle appelle le grand coup qui amènera la paix.

Il faut faire attention de ne pas se perdre dans des détails peut-être symboliques qui tournent d'ailleurs tous autour de plus ou moins trois ans et demi. 

L'essentiel c'est que Notre Dieu abrégera ce jours de la grande épreuve pour sauver l'humanité.

Ami de Saint Bernard
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Messages : 2373
Inscription : 28/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur Daniel 12, La Salette et Livre de l'Apocalypse

Message par Ami de Saint Bernard le Ven 9 Nov 2018 - 12:19

j'ai fourché sur mes touches, lire 42 mois et pas 4è mois

Ami de Saint Bernard
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Messages : 2373
Inscription : 28/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur Daniel 12, La Salette et Livre de l'Apocalypse

Message par Ami de Saint Bernard le Ven 9 Nov 2018 - 12:43

Bizarre ce message sur l'événement dans la Somme, tout à fait d'accord...

Rien ne dit qu'il concerne Emmanuel Macron, cela on ne le saura que ce soir

par contre s'il ne se passe rien de tel moi qui émet l'hypothèse en croisant plein de prophéties que la grande révolution commençant en France est imminente

il y a tellement de signes correspondant à l'extase que je ne vois pas comment on pourrait les retrouver au même lieu, avec un autre personnage ou le même, avant la crise

mon option serait que si ça n'arrive pas la crise n'est pas pour cette année

il y en aurait une autre que je ne retiens pas mais qui serait possible, le diable caché derrière cette extase pour nous égarer

on sera fixé sur la nature de cette extase soit aujourd'hui si l'événement arrive, soit quand la crise éclatera s'il n'est pas arrivé.

En ce qui concerne les extases de Marie Julie Jahenny, au moins pour certaines d'entre elles on croit rêver: Elle a dit "Les puissants de la terre auront entre eux des disputes infernales, ils ne s'entendront plus"

Pour la deuxième semaine de suite la Une du Courrier international y fait écho: "Guerre en Syrie, commerce, nucléaire, migrants: aujourd'hui les Etats se rapprochent ou s'affrontent au gré ds circonstances" Que cet hebdo s'inspire des extases de Marie Julie Jahenny pour choisir ses papiers et en plus les mettre à sa Une, n'est pas crédible, l'autre hypothèse est que s'il y a tant de concordances, c'est que la crise est arrivée.

En ce qui concerne le discours de Macron s'il y en a un correspondant à l'extase se serait dans la ressemblance mais encore en plus dramatique du discours du pape François à Repudiglia du 13 septembre 2014. Je cite une référence pour ne pas revenir à nouveau sur ce discours:

https://www.la-croix.com/Urbi-et-Orbi/Archives/Documentation-catholique-n-2517-G/La-guerre-est-une-folie-2014-10-02-1215208

Ami de Saint Bernard
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Messages : 2373
Inscription : 28/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur Daniel 12, La Salette et Livre de l'Apocalypse

Message par Ami de Saint Bernard le Lun 12 Nov 2018 - 15:33

La guerre terrifiante dominait les esprits. Le 2 août 1914 Pie X lança un “Appel aux Catholiques du monde entier“. Il disait : « Maintenant que presque toute l’Europe est entraînée dans le maelstrom de cette guerre effrayante avec les dangers, destructions et conséquences que nul ne peut envisager sans être frappé de douleur et d’horreur, Nous aussi sommes empli d’anxiété et de tristesse... Nous mesurons parfaitement combien en ces temps de détresse l’amour d’un père et la mission apostolique pontificale attendent de Nous. Nous devons entraîner les âmes de tout le peuple vers Celui de qui seul on peut attendre soulagement, le Christ, le Prince de la paix, le puissant intercesseur entre Dieu le Père et les hommes. » https://www.france-catholique.fr/La-premiere-Guerre-Mondiale-et-la-Papaute.html

Je comprends ce que ce pape a ressenti face à cette guerre effrayante avec les dangers, destructions et conséquences que nul ne peut envisager sans être frappé de douleur et d’horreur, Nous aussi sommes empli d’anxiété et de tristesse

Jusqu’au soir du 9 novembre j’ai espéré de toutes me forces qu’un discours d’Emmanuel Macron à Thiepval permettrait de valider l’emplacement en cette journée de l’extase de Marie Julie Jahenny que j’avais placé chronologiquement dans mon livre «La civilisation de Caïn» (http://www.lulu.com ) vers fin 2020.

Il n’en a malheureusement rien été ce qui fait que notre époque vivra par rapport aux signes de sa crise universelle, que ce que les pharisiens et sadducéens opposés à Jésus ce sont entendus répondre par lui «Vous n’aurez que le signe de Jonas» (annonce symbolique de sa mort et de sa résurrection)

Je reste persuadé que tout va désormais éclater très vite, que nous n’aurons même pas ce petit discours dramatique qui nous auraient (peut-être) fai réfléchir. Nous n’aurons que notre signe de Jonas à nous probablement aux débuts de la crise: Le grand avertissement.

Ami de Saint Bernard
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Messages : 2373
Inscription : 28/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur Daniel 12, La Salette et Livre de l'Apocalypse

Message par Isabelle-Marie Hier à 0:06

Ami de Saint Bernard a écrit:  nous n’aurons même pas ce petit discours dramatique qui nous auraient (peut-être) fait réfléchir. Nous n’aurons que notre signe de Jonas à nous probablement aux débuts de la crise: Le grand avertissement.

je l'espérais aussi…  Crying or Very sad
avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 3290
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur Daniel 12, La Salette et Livre de l'Apocalypse

Message par Ami de Saint Bernard Hier à 11:15

Isabelle Marie as tu remarqué la concordance d'une des lectures de la Messe dominicale du 11 novembre 2018 avec ce qui approche?

(He 9, 24-28)
Lecture de la lettre aux Hébreux (extraits) 

Le Christ ... c’est une fois pour toutes, à la fin des temps,

qu’il s’est manifesté ... pour enlever les péchés de la multitude ;

il apparaîtra une seconde fois,
non plus à cause du péché, mais pour le salut de ceux qui l’attendent.
    – Parole du Seigneur.
la notion qui m'a fait réfléchir pendant que cette lecture était faite à la Sainte Messe hier est 
"il apparaîtra une seconde fois, non plus à cause du péché, mais pour le salut de ceux qui l’attendent."
Concrètement et je compte sur le Père Nathan pour me rectifier si je dis des sottises,
la seconde apparition de Jésus ne vient pas pour le rachat de nos péchés comme la première fois, ça s'est fait, mais pour le salut de ceux qui l'attendent
Jésus la dit lui-même autrefois (évangile) "viendront des jours où s'ils n'étaient abrégés pas même les élus ne seraient sauvé mais ils seront abrégés à cause des élus"

ça permet de bien comprendre qui sont ces élus, ceux et celles qui ont acceptés d'être rachetés par les mérites de Jésus à travers sa Passion et sa croix, qui ont lavé leur robe dans le sang de l'agneau, et savent qu'il leur faudra le faire encore et encore puisqu'ils sont, puisque nous sommes de pauvres pêcheurs, élus qui doivent être contagieux pour tout autre homme, femme, enfant de cette terre et leur donner envie de dire "chiche, ça pourrait donc aussi marcher pour tout le monde.
Cette seconde venue du Christ partagée dit on par plusieurs théologiens ne sera pas une autre incarnation, il n'y en a pas besoin, une seule a suffit
L'image de ce qui pourrait arriver a été donnée par les anges aux apôtres qui venaient de voir Jésus disparaître dans les nuages sur la montagne de l'Ascension "Il reviendra ans les nuées comme (pas forcément duplicata de cette scène, mais comparative) vous l'avez vu monte."
Est ce que ce sera selon un événement annoncé dans tel lieu d'apparition mariale ou par des extatiques (avertissement ou grand miracle plutôt au début de la grande tribulatio par exemple pour Garabandal,  le seul lieu de présumée apparitions que je connaisse bien, ou encore "grand coup de la main de Dieu " pour Marie Julie Jahenny plutôt à la fin de la grande tribulation, je l'ignore
le seul élément que j'aie à peu près stable est une prophétie dont je n'ai pas pu retrouver la source "il en sera pour ma seconde venue, comme lors de ma première venue, bien peu s'apercevront de mon passage" ce qui à priori semble plus compréhensible si ça se passe au début de la grande tribulation.
Tu vois mieux pourquoi Isabelle Marie et tous ceux et celles qui sont sensibles aux signes des temps, pourquoi je préférerai être guéri devant le grand miracle, parce que je pourrai accompagner les miens et d'abord ma femme, dans la grande tribulation
Comme j'ignore si je mourrai avant, je dois compenser par une immense confiance en Dieu pour le protéger même si je ne suis plus là. En théorie cet abandon total de ma part est plus facile pour moi-même que pour les miens qui resteront si je pars. On a toujours l'impression de leur être indispensables, il faut une immense confiance pour les abandonner aux mains du Seigneur, pourtant moi qui a horreur de la souffrance absolument rien ne me dit que je n'aurai pas de souffrances encore plus terribles que mon cancer si je traverse cette grande tribulation.
Dernier point, la notion de fin des temps était utilisée par l'apôtre Paul dès la première venue de Jésus et la notion de derniers jours a été utilisée par Saint Pierre pour son époque
Par ce que je connais de Garabandal Conchita a dit que quand on verra les événements annoncés nous saurons que nous avons ouvert la porte de la fin d temps et des mystiques ont utilisé allègrement la notion de fin des temps pour la lointaine fin du monde qui elle ne nous concerne pas.
Il faut juste que nous soyons assez vigilants pour ne pas nous croire dans les derniers jours du monde ou fin du monde alors que nous ne sommes qu'à la fin de temps.

Ami de Saint Bernard
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Messages : 2373
Inscription : 28/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum