Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com

Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin Empty Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin

Message par Charles-Edouard le Mer 7 Fév 2018 - 12:22

Miracle de la Messe en Latin

Sur la joie et les bienfaits de suivre une Messe en Latin, même si nous n'en connaissons pas la langue.

Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin Consecration-Eucharistique

Je me suis souvent posé la question pourquoi j'aimais bien suivre une messe en latin ou écouter
les chansons, prières en latin.
J'ai trouvé un première réponse dans un livre et c'est St Agustin qui y répond :

« Quelque esprit chagrin, dit-il, fera peut-être remarquer que l'archevêque prêchant en anglais n'aura guère de chance d'édifier les Turcs qui s'entretiennent en leur vain verbiage.»
Mais, fait-il judicieusement remarquer, n'a t-on pas toujours observé que, lorsque le service était célébré en une langue inconnue (comme, par exemple, dans l'Église de Rome), la dévotion des gens en était considérablement accrue ? Ainsi saint Augustin s'avançant avec ses moines à la rencontre du roi Ethelbert en chantant des litanies (en une langue que sa majesté ne pouvait assurément pas comprendre) le convertit immédiatement, lui et toute sa cour, etc. Cum multis aliis.

Source : pris dans le livre Melmoth

En ce qui concerne les exorcismes, ne se demande t-on pas pourquoi les prières réciter en latin sont-elle
plus efficace?

Jamais aucun document du Concile n’a supprimé l’usage du latin, au contraire :

« L’usage de la langue latine – sauf droit particulier – sera conservé dans les rites latins. »                  
(Constitution sur la liturgie de Vatican II n° 36)

« Parce que la liturgie est la grande école de la prière de l’Église, il a été jugé bon d’introduire et de développer l’usage de la langue vivante, sans éliminer l’usage de la langue latine, conservée par le Concile pour les rites latins. »          
(Lettre apostolique de JP II pour le 25e anniversaire de la Constitution sur la liturgie de Vatican II).

La langue latine est la langue de l’Église universelle, catholique.

De plus, le latin est un vrai patrimoine culturel et surtout spirituel. Au cours des siècles, cette langue s’est révélée particulièrement apte à exprimer le sacré, c’est-à-dire à nous mettre en présence de Dieu.

Le latin nous permet aussi de garder le chant grégorien. Ce chant a été composé sur des mots latins entre le 8ème et le 12ème siècle. Chant profondément contemplatif, il aide la prière et soutient l’attention. C’est un véritable trésor de l’Église.
http://arras.catholique.fr/page-16995.html

Il est important de savoir qu'il n'est pas strictement nécessaire de comprendre le latin pour en profiter, aussi étrange que cela puisse paraître. Dans la liturgie, le latin élève la prière de l'Église à un niveau qui transcende notre prière personnelle, puisque le latin est une langue sacrée qui transcende notre langue maternelle. La prière collective de l'Église a une autre valeur que la prière des individus qui la composent. En assistant à des offices en langue latine, on prend conscience du caractère extra-temporel de la prière de l'Église faite en communion avec tous les saints de tous les temps.
http://www.foicatholique.com/2013/06/le-latin-la-langue-de-leglise-55.html

Voilà pour le Latin est pourquoi aussi le pape Benoît XVI a demandé le retour de la messe en latin (accepté mais pas toujours bien vus)

https://www.rts.ch/info/monde/1025379-benoit-xvi-liberalise-la-messe-en-latin.html
Le décret du Souverain pontife accorde aussi ce droit aux
communautés religieuses qui la préfèrent à la liturgie moderne.
Les curés des paroisses seront tenus d'accueillir "volontiers"
les demandes des fidèles, indique le décret, le "motu proprio"


A nous fidèles de la demander aux prêtres
Smile

Charles-Edouard
Grand Emérite du combat contre l'antichrist

Masculin Messages : 17577
Age : 36
Localisation : Ile de France, Nord, Bretagne
Inscription : 25/05/2005

http://armeeprovidence.populus.org/

Revenir en haut Aller en bas

Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin Empty Re: Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin

Message par Yves Laporte le Mer 7 Fév 2018 - 15:41

Avant tout, qu'on ne se trompe pas : j'aime le latin en tant que langue, et je n'ai absolument rien contre l'usage du latin dans la liturgie.

Ceci dit, quand y réfléchit bien, l'usage du latin n'est qu'une anecdote dans l'histoire du christianisme. Il y a peu de chances que ni le Christ ni les apôtres n'aient utilisé régulièrement et couramment cette langue, leur langue maternelle étant l'araméen. Même dans le sud de la Gaule (vallée du Rhône), le latin a mis plusieurs siècles à supplanter l'usage du grec dans la liturgie (il nous en reste quelques mots, tel que "Kyrie eleison"). Et dans les premiers siècles, il y avait 5 à 10 fois plus de chrétiens en dehors de l'Empire romain qu'à l'intérieur de celui-ci. L'Araméen d'empire (de l'empire parthe, pas du romain!) était donc plus utilisé dans la chrétienté que le latin, et de loin, et ce jusqu'à une période très récente !

L'attachement au latin correspond à une nostalgie d'une époque définitivement révolue (bien perceptible chez les intégristes) et surtout à un nombrilisme occidental qui nous fait croire à tort que nos rites liturgiques d'Europe de l'Ouest et l'usage du latin constitueraient une norme, une référence historique incontournable voire une évidence auxquelles nous concéderions que nos frères orientaux dérogent, y voyant là avec une pointe de condescendance une sorte d'exotisme un peu risible. Et puis, quel intérêt en soi du latin pour la liturgie, puisque les syriaques, maronites, assyro-chaldéens, jacobites, malankares, coptes, éthiopiens, arméniens, géorgiens, serbes, ukrainiens, bulgares, russes, etc. s'en passent fort bien, sans que leurs communautés en faiblissent ?

Je ne vais pas reprendre un à un les arguments avancés plus haut en faveur du latin, mais ils me semblent tous très faibles. Il est très facile de les contester.

Il n'en reste pas moins qu'une messe en latin est très belle... mais il en est de même en vieux-slavon, en syriaque, en grabar... ou en français !
Yves Laporte
Yves Laporte
Avec Saint Maximilien Kolbe

Masculin Messages : 96
Localisation : Sud-Est
Inscription : 29/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin Empty Re: Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin

Message par Ayor le Sam 10 Fév 2018 - 23:20

Au delà de l'usage de la langue elle même, c'est toute la liturgie rattachée à la célébration de la messe en latin qui incite beaucoup plus au recueillement, à la prière. Pour avoir assisté à quelques reprises à une messe en latin, l'atmosphère de prière et de sacré qui en ressort est beaucoup plus intense que lors d'une messe en français avec le rite de Vatican II.

Ayor
Avec l'Archange Saint Michel

Masculin Messages : 185
Inscription : 20/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin Empty Re: Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin

Message par Charles-Edouard le Dim 11 Fév 2018 - 8:16

C'est le miracle intemporel du latin lorsqu'il est utilisé pour les prières et la Messe

St Augustin a pu relever ce miracle :


n'a t-on pas toujours observé que, lorsque le service était célébré en une langue inconnue (comme, par exemple, dans l'Église de Rome), la dévotion des gens en était considérablement accrue ? Ainsi saint Augustin s'avançant avec ses moines à la rencontre du roi Ethelbert en chantant des litanies (en une langue que sa majesté ne pouvait assurément pas comprendre) le convertit immédiatement, lui et toute sa cour, etc. Cum multis aliis.

L'Eglise de Rome commença en latin et depuis perdure..prier en latin c'est être en union avec toute les messes depuis les tout débuts, car aucune Messe n'est perdu, bien au contraire! Ainsi assister à des Messe en latin c'est être en communion depuis la toute 1er Messe en latin jusqu'au plus récente, le temps n’existant pas au Ciel..
A votre avis pourquoi les exorcisme sont-il plus puissant en latin et que les exorciste continuent à employer cette langue dite morte? Même là il y a l'humilité, car pour une langue morte c'est assez contradictoire Wink

Charles-Edouard
Grand Emérite du combat contre l'antichrist

Masculin Messages : 17577
Age : 36
Localisation : Ile de France, Nord, Bretagne
Inscription : 25/05/2005

http://armeeprovidence.populus.org/

Revenir en haut Aller en bas

Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin Empty Re: Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin

Message par Yves Laporte le Dim 11 Fév 2018 - 21:23

Je ne voudrais pas paraître insistant, ni irrévérencieux, et je n'ai pas pour but de choquer qui que ce soit, mais je répète ce que j'ai écrit plus haut : le latin n'a qu'une importance très relative dans l'histoire du christianisme. Ce n'est pas la langue du Christ, ce n'est pas la langue des apôtres, ce n'est même pas la langue de la majorité des chrétiens dans les premiers siècles (et peut-être même jusqu'au xviième siècle) : il y avait plus de chrétiens à l'extérieur de l'Empire Romain qu'à l'intérieur, car l'araméen que parlaient les apôtres était la lingua franca et par conséquent le vecteur du christianisme depuis la Syro-Palestine jusqu'au Turkestan chinois en passant par la plaine indo-gangétique.
 
Même en Europe, c'était le grec qui était la langue liturgique dans la moitié Est du bassin méditerranéen, et qui l'est restée jusqu'à aujourd'hui chez les Orthodoxes grecs. De surcroît, le grec a également longtemps été employé dans la liturgie dans de nombreuses localités de nos pays occidentaux, pour la bonne raison que les évangélisateurs venaient souvent des régions orientales hellénophones de l'Empire.

En fait, l'attachement au latin tient soit de l'intérêt légitime pour l'histoire, soit de la nostalgie pour un passé récent mais révolu, soit une croyance un peu irrationnelle dans la vertu supérieure du langue sur les autres langues. En résumé, s'il y a des raisons valables, il y a aussi une bonne part de passéisme et de fétichisme.

D'ailleurs, peu de gens de nos jours maîtrisent le latin, et il en était de même dans les siècles passés (à part une minorité instruite), et c'est sans doute cette méconnaissance qui lui conférait cette aura de majesté et de mystère... un peu comme les jeunes d'aujourd'hui qui se pâment pour la moindre chanson en anglais, parce que leur faible connaissance de cette langue ne leur permet pas de percevoir l'indigence des textes frisant parfois le ridicule. Et c'est ce que semble confirmer la citation de Saint Augustin !

Quant aux exorcismes, qui seraient plus efficaces en latin, je reste dubitatif... J'ai du mal à imaginer les démons davantage impressionnés par le latin que par le serbo-croate, le moyen-haut allemand ou le sanskrit. Les démons auraient-ils une prédilection pour la culture classique occidentale ? Auraient-ils fait le séminaire ?
Yves Laporte
Yves Laporte
Avec Saint Maximilien Kolbe

Masculin Messages : 96
Localisation : Sud-Est
Inscription : 29/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin Empty Re: Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin

Message par Isabelle-Marie le Lun 19 Fév 2018 - 0:41

"Au commencement était le Verbe, et le Verbe était en Dieu, et le Verbe était Dieu." Saint Jean,1,1


La langue est donc TRES importante, surtout quand il s'agit de parler à Dieu, avec Dieu, de Dieu. On ne saurait banaliser l'usage de cette langue qui est celle de la liturgie et à laquelle Vatican II n'a pas renoncé.

Bien sûr, on peut se contenter de voir les choses d'un point de vue purement horizontal, historisant ou sociologisant, et alors tout est relatif...mais le relativisme est considéré comme une hérésie dans l'Église. Revoyez l'enseignement de Benoit 16.

Vous oubliez que l'Esprit Saint dirige et anime notre Église : donc pas de hasard dans le choix de cette belle langue.  Ange aureole

D'ailleurs sa beauté s'exprime admirablement dans l'art du chant grégorien, irremplaçable !

Gloire à toi Seigneu
Isabelle-Marie
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 4774
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin Empty Re: Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin

Message par Isabelle-Marie le Lun 19 Fév 2018 - 20:53

Deux chants très représentatifs :





Isabelle-Marie
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 4774
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin Empty Re: Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin

Message par Philippe-Antoine le Lun 19 Fév 2018 - 21:19

...enfin pour moi, le seul langage que Dieu entend n'est pas le latin mais celui du coeur. Le latin n'a qu'un impact psychologique sur les personnes parce que l'être humain est ainsi fait que lorsqu'il entend des paroles dont il ne comprend pas le sens il a tendance à s'imaginer que les mots qu'il perçoit  deviennent sacrés et cachent des trésors! L'hebreu, le Grec ancien ou même l'espéranto auraient sans aucun doute le même effet! Rien de magique ou de surnaturel derrière tout cela.... Smile
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
Enfant de Dieu

Masculin Messages : 3153
Age : 66
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin Empty Re: Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin

Message par Isabelle-Marie le Lun 19 Fév 2018 - 21:29

@Philippe-Antoine a écrit:...enfin pour moi, le seul langage que Dieu entend n'est pas le latin mais celui du coeur. Le latin n'a qu'un impact psychologique sur les personnes parce que l'être humain est ainsi fait que lorsqu'il entend des paroles dont il ne comprend pas le sens il a tendance à s'imaginer que les mots qu'il perçoit  deviennent sacrés et cachent des trésors! L'hebreu, le Grec ancien ou même l'espéranto auraient sans aucun doute le même effet! Rien de magique ou de surnaturel derrière tout cela.... Smile


Oui, mais ne confondez pas magie et surnaturel, svp, ce n'est pas du même ordre.

Et le latin est compréhensible, ce n'est pas du chinois  Rigole il suffit de s'y mettre, ou lire les traductions.  Reading
Isabelle-Marie
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 4774
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin Empty Re: Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin

Message par Yves Laporte le Lun 19 Fév 2018 - 21:46

1) J'aime la langue latine.
2) J'aime la liturgie en latin "Introibo ad altare Dei, ad Deum qui laetificat juventutem meam... et caetera".
3) J'aime le grégorien (il y a de grandes chances que je sois parmi les membres du forum, un de ceux qui possèdent le plus d'enregistrements de chants grégoriens, et de chants religieux tout court)
4) Néanmoins, malgré tout ce que je viens d'écrire, je répète que l'usage du latin n'est qu'une péripétie de l'histoire de l'église universelle, et que notre y attachement n'est que le reflet de notre nombrilisme européen. Nous voyons l'église par le petit bout de notre lorgnette ! L'Occident (avec ses coutumes dont la survivance du latin chez les érudits) n'est pas le centre ni le modèle du monde chrétien ! Ni les Maronites, ni les Melchites, ni les Coptes, ni les Éthiopiens, ni les Arméniens, ni les Géorgiens, ni les Ukrainiens, ni les Jacobites, ni les Chaldéens, ni les Malankares, ni les Grecs (et là je ne parle que des catholiques, mais on pourrait en dire autant des orthodoxes) N'ONT JAMAIS UTILISE LE LATIN DANS LEURS LITURGIES en 2000 de pratique fervente et ininterrompue... Le latin était la langue de l'Empire romain (d’Occident, qui plus est!) qui l'a légué aux pays d'Europe de l'Ouest, voilà tout. Ça se résume à ça. L'attachement au latin n'est pas de nature religieuse ou théologique, mais de nature culturelle et historique... voire politique.
@Isabelle-Marie a écrit:"Au commencement était le Verbe, et le Verbe était en Dieu, et le Verbe était Dieu." Saint Jean,1,1
La langue est donc TRES importante, surtout quand il s'agit de parler à Dieu, avec Dieu, de Dieu. 
Justement ! Qui oserait prétendre que Dieu se soit adressé aux hommes autrement qu'en hébreu puis en araméen, avant que l'expansion du christianisme ne touche le monde gréco-romain ? Si nous suivions votre logique, nous devrions célébrer la messe dans ces deux langues sémitiques, dans lesquelles s'enracine véritablement notre foi, et dont le grec et le latin , puis les autres langues vernaculaires dont le français ne sont que des traductions - pas toujours fidèles, d'ailleurs.
Yves Laporte
Yves Laporte
Avec Saint Maximilien Kolbe

Masculin Messages : 96
Localisation : Sud-Est
Inscription : 29/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin Empty Re: Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin

Message par Philippe-Antoine le Lun 19 Fév 2018 - 21:53

@Isabelle-Marie a écrit:
@Philippe-Antoine a écrit:...enfin pour moi, le seul langage que Dieu entend n'est pas le latin mais celui du coeur. Le latin n'a qu'un impact psychologique sur les personnes parce que l'être humain est ainsi fait que lorsqu'il entend des paroles dont il ne comprend pas le sens il a tendance à s'imaginer que les mots qu'il perçoit  deviennent sacrés et cachent des trésors! L'hebreu, le Grec ancien ou même l'espéranto auraient sans aucun doute le même effet! Rien de magique ou de surnaturel derrière tout cela.... Smile


Oui, mais ne confondez pas magie et surnaturel, svp, ce n'est pas du même ordre.

Et le latin est compréhensible, ce n'est pas du chinois  Rigole il suffit de s'y mettre, ou lire les traductions.  Reading


"""Oui, mais ne confondez pas magie et surnaturel, svp, ce n'est pas du même ordre"""

Eh bien si vous préférez remplacez "magique" par "miraculeux" puisque le titre du sujet emploie le mot Miracle. Vous avez compris ce que je voulais dire....


"""Et le latin est compréhensible, ce n'est pas du chinois  Rigole il suffit de s'y mettre, ou lire les traductions"""

Perso oui, je comprends un peu puisque j'en ai fait dans ma lointaine jeunesse, mais mettez vous à la place d'un catholique chinois! pour lui c''est carrement de l'extra-terrestre!!! A moins que vous ne consideriez que ces gens là ne soient pas destinés à assister à la messe!
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
Enfant de Dieu

Masculin Messages : 3153
Age : 66
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin Empty Re: Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin

Message par Zamie le Mar 20 Fév 2018 - 11:44

@Philippe-Antoine a écrit:
@Isabelle-Marie a écrit:
@Philippe-Antoine a écrit:..


"""


"""Et le latin est compréhensible, ce n'est pas du chinois  Rigole il suffit de s'y mettre, ou lire les traductions"""
Le latin comme le chinois cela s'apprend ! 

Pour être plus sérieux ,le latin était,  est la langue officielle liturgique de l'Eglise .
La Liturgie de la messe ou autres offices devraient être  célébrés en latin par le prêtre  et en langue vernaculaire pour les parties des lectures , prière universelle , Notre Père .
Dans n'importe quelle partie du monde un Catholique pouvait ou peut se reconnaître losqu'il va à la messe .

Vatican II avait recommandé d'utiliser le latin , le chant grégorien , le prêtre tourné vers l'Orient ( et non vers le peuple ) , toutes ces mesures officielles ont été envoyées aux orties ! 

Tout missel à sa traduction du latin en français .

La forme extraordinaire de la messe ( latin ) est un autre monde de la forme ordinaire .
La messe en latin éleve l'âme vers le Sauveur , l'attitude du prêtre tourné vers le Christ dans le tabernacle est faite de recueillement .
Pour avoir longtemps " pratiquée " la messe forme ordinaire , donc en français , je suis obligée de reconnaître que cette dernière est à mon avis plus légère de sens .

Aujourd'hui , j'assiste à la messe en latin forme extraordinaire , j'y reçois beaucoup de grâces , j'y prie bien mieux , le recueillement, le silence  sont incomparables avec ceux de la messe en forme ordinaire .
La forme extraordinaire de la messe est fluide , tout coule avec respect , piété , tout s'enclanche dans le déroulement avec justesse , précision , sans rien de chaotique , tout est vers le Seigneur afin que l'âme s'élève vers Lui .

Pourquoi avoir voulu tout bouleversé ?


Dernière édition par Zamie le Mar 20 Fév 2018 - 11:45, édité 1 fois (Raison : rajoit texte)
Zamie
Zamie
Enfant de Dieu

Féminin Messages : 3045
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin Empty Re: Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin

Message par J-Ph Cazelle le Mar 20 Fév 2018 - 13:39

Merci Zamie pour ce témoignage.
Je partage totalement votre analyse. (nous ne sommes pas binômé par hasard)...
Etant paroissien de St Paul St Louis à PARIS la messe est dite sous la forme ordinaire, bien sûr à Paris je pourrai trouver sans problème une messe en latin mais j'attache aussi de l'importance à suivre la vie de ma paroisse.
La providence a voulu que le Vicaire nommé à la paroisse il y a 5ans dit de temps en temps sa messe sous la forme extraordinaire.
Et il y a trois ans, notre curé m'a demandé de créer un chapitre paroissial pour le pèlerinage de Notre Dame de Chrétienté de Paris à Chartres. Donc depuis, nous passons trois jours en immersion dans le rite tridentin et c'est une pluie de grâce. 
Je suis sûr que dans un avenir relativement proche, avec le véritable déploiement de Vatican II tous nos prêtres verront comme une évidence de célébrer en latin ad orientem.

J-Ph Cazelle
Avec les chérubins

Masculin Messages : 73
Inscription : 28/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin Empty Re: Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin

Message par M1234 le Mar 20 Fév 2018 - 17:15

Bonjour,
Bon, on aime ou pas, je prends mon cas personnel,j'ai commencé à aller à la Messe j'étais encore relativement petite (trois ou quatre ans je pense enfin bref...)
Pour faire comme les grands je chantais en Latin,bien entendu je n'y comprenais rien exemple le Credo,je répétais ce que j'entendais, puis grandissant je n'ai pas cherché vraiment la signification, évidemment quelques mots me sont revenus!
Maintenant adulte "j'évite" les Messes en Latin, pourquoi et bien tout simplement parce que je ne m'y retrouve pas et puis cela change-t-il quelque chose à ma Foi et bien non, je Prie et me recueille comme une Catholique qui respecte le Seigneur!!
M1234
M1234
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX
CONSEILLERE DU PEUPLE DE LA PAIX

Féminin Messages : 26501
Age : 64
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin Empty Re: Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin

Message par Philippe-Antoine le Mar 20 Fév 2018 - 21:25

La messe en latin ou pas, c'est juste une question de sensibilité et rien d'autre! Il n'y a pas de liturgie supérieure à une autre du moment que nous cherchons sincèrement à y rencontrer le Seigneur. Nous sommes tous différents et c'est tant mieux si nous avons la possibilité de choisir la forme qui nous convient. Smile

Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
Enfant de Dieu

Masculin Messages : 3153
Age : 66
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin Empty Re: Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin

Message par Yeshoua le Mar 20 Fév 2018 - 21:48

La providence a choisi le latin comme langue officiel pour l’Église et son expansion dans le monde entier, elle a permis la communion et la communication pendant des siécles en Europe et à sa fille ainé.
Pilate lui même a demandé à inscrire : Iesus Nazarenus Rex Iudaeorum, par qui cela c'est fait si ce n'est par le Père.
N'en déplaise à certains le latin est référentiel, pour la messe , Vatican II laisse le choix aux fidèles
Yeshoua
Yeshoua
Aime la Divine Volonté

Masculin Messages : 884
Inscription : 14/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin Empty Re: Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin

Message par véronique69 le Mer 21 Fév 2018 - 5:38

"juste une question de sensibilité" ? n'est-ce pas faire un peu du nombrilisme. L'Eglise n'a t elle pas une autre dimension soit universelle , ce qui est l'orientation exprimée par Yeshoua surtout à l'heure où les grands rassemblements sont possibles avec la facilité des moyens de communication.
Il y a un autre élément aussi : le prince de ce monde n'apprécierait pas le latin et redoute les prières en latin (on le sait entre autre par des exorcistes) et l'antéchrist parait-il ne saura pas le latin
Mais peut-être, si c'est dit, "pas de liturgie supérieure à une autre " l'important est la prière du coeur, mais on peut admettre l'un càd cette évidence sans nier l'intérêt de l'autre dans la liberté des enfants de DIEU qui conçoivent des options différentes...

véronique69
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1384
Inscription : 09/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin Empty Re: Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin

Message par véronique69 le Mer 21 Fév 2018 - 6:00

Pour ceux qui croient à Dozulé, pourquoi le Seigneur dit des phrases en latin à sa servante Madeleine, est-ce pour aider à faire un discernement ou pour attirer l'attention de l'Eglise de  ne pas mettre le latin aux oubliettes, ce qui n'était pas du tout l' intention de Vatican II? ...

véronique69
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1384
Inscription : 09/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin Empty Re: Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin

Message par Zamie le Mer 21 Fév 2018 - 13:06

"Le mot catholique vient d’un mot grec, katholikos, qui veut dire universel. L’Église catholique a pour mission de porter à tous les peuples de la terre le message du Christ. Les chrétiens catholiques reconnaissent l’autorité spirituelle et juridictionnelle du pape, évêque de Rome, et successeur de saint Pierre."


http://croire.la-croix.com/Definitions/Lexique/Catholique


--------------------


C'est bien pour cela que l'Eglise dans sa grande sagesse a recommandé la Liturgie  en latin ,voulue par le concile Vatican II qui fait couler beaucoup d'encre , qui est controversé , MAIS QUI N'EST PAS APPLIQUÉ .


Dernière édition par Zamie le Mer 21 Fév 2018 - 13:08, édité 1 fois (Raison : rajoit texte)
Zamie
Zamie
Enfant de Dieu

Féminin Messages : 3045
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin Empty Re: Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin

Message par Philippe-Antoine le Mer 21 Fév 2018 - 14:24

Oui, mais justement (à mon sens)  le vrai "miracle de la messe" dans son universalité  ne réside pas dans l'usage du latin mais dans l'esprit  de la Pentecôte où chacun pouvait entendre la Parole de Dieu dans sa langue maternelle.
Ainsi l'abandon du latin au profit des langues locales ne serait-il pas plutôt plus en conformité avec le véritable esprit du christianisme tel qu'il était à l'origine, d'autant plus que le caractère "universel" du latin est contestable dans la mesure où il est complètement  étranger à certaines cultures et langues largement utilisées à travers le monde comme l'arabe, le chinois etc.
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
Enfant de Dieu

Masculin Messages : 3153
Age : 66
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin Empty Re: Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin

Message par Yves Laporte le Mer 21 Fév 2018 - 14:32

Tout à fait d'accord avec Philippe-Antoine.

Toutes les églises se disent catholiques : elles le sont dans l'esprit, mais aucune ne l'est dans les faits, puisque aucune ne regroupe tous les fidèles.

Quand l'église catholique romaine préconise le latin, elle ne fait que voir midi à sa porte : c'est une église d'Europe occidentale qui fait valoir sa propre tradition linguistique, sa propre histoire. Un grand nombre de chrétiens dans le monde n'ont jamais utilisé le latin dans leur liturgie et n'en ont que faire.

Le latin a certes eu une importance capitale dans l'histoire de l'Occident, et constitue un patrimoine inestimable ainsi que son substrat culturel pour toujours, en revanche sa prédominance en tant que telle appartient à une époque révolue, dont on peut être nostalgique, mais qui ne reviendra jamais.
Yves Laporte
Yves Laporte
Avec Saint Maximilien Kolbe

Masculin Messages : 96
Localisation : Sud-Est
Inscription : 29/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin Empty Re: Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin

Message par Isabelle-Marie le Mer 21 Fév 2018 - 20:03

Le latin reste la langue officielle de l'Église catholique, donc universelle.

C'est une langue extrêmement rigoureuse, et souple tout à la fois, et d'une grande beauté. Il y a donc des raisons historiques mais sûrement structurelles à cet usage du latin, qui est une langue exceptionnelle à beaucoup d'égards. Nous pouvons penser qu'elle a été prédéterminée par le Ciel à être le langage de l'Église.

Sans être spécialiste, je suppose que la précision extrême de cette langue a été et est déterminante pour tout ce qui concerne l'enseignement officiel (tout Thomas d'Aquin est en latin) les textes officiels, les traductions aussi, à commencer par celle de la Bible. Pour trouver les mots les plus exacts, on choisira le latin.

Cela étant comme toujours il y a un combat. Satan déteste le latin qui le fait fuir (interrogez les exorcistes, ce n'est pas une vue de l'esprit) et il s'est arrangé pour qu'il disparaisse à peu près totalement de l'enseignement moderne, de même que la grammaire classique.

Mais dire qu'il disparaitra complètement, non, pour les raisons vues ci-dessus, voir également l'article ci-dessous :

"Les sept premiers conciles œcuméniques ont formulé leurs définitions dogmatiques en grec et, même à Rome, le grec a été la langue primitive de la liturgie, et celle dans laquelle les premiers papes écrivaient. En fait, à Rome, à la fin de la République et au début de l'Empire, l'élite comprenait couramment le grec, bien que les affaires d'État fussent conduites en latin. Les livres qui devinrent le Nouveau Testament furent initialement rédigés en grec, et ne furent traduits en latin que par la suite.

L'utilisation du latin comme langue officielle par le Saint-Siège est un héritage historique et, en théorie, une autre langue pourrait être choisie. Toutefois, un tel changement apparaît peu probable. En tant que langue sortie de l'usage courant (une langue « morte » en pratique, même si certains contestent cette idée), le latin présente l'avantage que le sens des mots ne risque pas de changer radicalement d'un siècle à l'autre. Cela permet de garantir une précision suffisante au discours théologique, préservant les définitions orthodoxes. De ce fait, les derniers papes ont réaffirmé l'importance du latin pour l'Église, en particulier pour ceux qui entreprennent des études ecclésiastiques.

L'Église continue de publier les textes liturgiques officiels en latin, ce qui permet de disposer d'une référence unique pour les traductions dans toutes les autres langues. Il en va de même pour les textes officiels du droit canonique. Cependant, depuis le Concile Vatican II de 1962-1965, le latin n'est officiellement plus la langue exclusive des rites liturgiques romains et ambrosiens. Ce mouvement a des racines plus anciennes; dès 1913, on observe quelques remplacements du latin par les langues vernaculaires.

Depuis quelques siècles, l'usage du latin comme langue de communication s'est éteint, même chez les universitaires, et les documents produits par le Saint-Siège sont généralement rédigés dans une langue moderne. Cependant, le texte qui fait foi, celui publié dans les Acta Apostolicae Sedis, est généralement publié en latin même s'il n'est disponible que plus tard. Par exemple, le Catéchisme de l'Église catholique a été rédigé en français, et il a été d'abord publié en français en 1992. Ce n'est qui cinq ans plus tard que le texte latin a été publié, en 1997, le texte français ayant dû subir quelques corrections pour être remis en conformité avec la version latine

De temps en temps, des textes officiels sont publiés dans une langue moderne. Les cas les plus connus sont les Motu proprio « Tra le sollecitudini (en) » (1903) du pape Pie X (en italien), et « Mit brennender Sorge » (1937) du pape Pie XI (en allemand).
En matière liturgique, la règle actuellement en vigueur sur l'utilisation du latin dans la liturgie eucharistique du Rite romain déclare: « La messe est célébrée en latin ou dans une autre langue, à condition que les textes liturgiques utilisés aient été homologués conformément à la norme de droit. Sauf dans le cas des célébrations de la Messe que les autorités ecclésiastiques désignent comme devant se dérouler en langue vernaculaire, les prêtres sont toujours et partout autorisés à célébrer la Messe en latin » (Redemptionis Sacramentum, 112)."


https://fr.wikipedia.org/wiki/Latin_ecclésiastique
Isabelle-Marie
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 4774
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin Empty Re: Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin

Message par Yves Laporte le Mer 21 Fév 2018 - 20:50

Satan déteste le latin qui le fait fuir (interrogez les exorcistes, ce n'est pas une vue de l'esprit)
Pourquoi ? Ça lui rappelle ses mauvaises notes au lycée ? Parce qu'il déteste les langues mortes ? Ange aureole  C'est ridicule ! Comme si Satan portait plus d'attention au latin qu'au français, à l'allemand ou au serbo-croate ! Et les orthodoxes d'Orient, ils exorcisent dans quelle langue, et avec quel degré de réussite ?

et il s'est arrangé pour qu'il disparaisse à peu près totalement de l'enseignement moderne

Voilà maintenant que Satan s'occupe des programmes scolaires ! De mieux en mieux...

Les livres qui devinrent le Nouveau Testament furent initialement rédigés en grec, et ne furent traduits en latin que par la suite.

C'est inexact : le NT a d'abord été composé oralement en araméen, puis traduit/mis par écrit séparément en grec et en latin.

Cela permet de garantir une précision suffisante au discours théologique, préservant les définitions orthodoxes.

C'est discutable : la traduction, qu'elle soit en latin, en grec ou en n'importe quelle autre langue est toujours une petite "trahison", aucune langue cible ne possédant de mots strictement équivalents à ceux de la langue source. L'original du NT n'étant pas latin, il est probable que "notre orthodoxie" ne coïncide pas parfaitement avec l'orthodoxie telle qu'elle pourrait se dégager de la Peshitta syriaque, qui est vraisemblablement le NT original. (même si certaines branches de la tradition syriaque se sont dans leur histoire rapprochées de Rome et de sa théologie)
Yves Laporte
Yves Laporte
Avec Saint Maximilien Kolbe

Masculin Messages : 96
Localisation : Sud-Est
Inscription : 29/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin Empty Re: Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin

Message par pax et bonum le Mer 21 Fév 2018 - 20:55

Il est reconnu que les exorcismes efficaces sont dits en latin.
Le démon n'aime pas le latin,ni l'eau bénite suivant le rite latin,ni l'étole du prêtre.
Lorsqu'on assiste à une messe en latin sans préjugés,on ressent un "plus" comme la présence des anges et aussi une forte impression de la présence de la Communion des Saints.
La messe en français ne donne pas cette impression même si on ne doute pas de la réalité du Sacrement et de la Présence réelle.
Ne dit-on pas dans la parabole des outres neuves que le vieux vin est le bon?
pax et bonum
pax et bonum
Avec les anges

Masculin Messages : 6451
Localisation : france-sud-est
Inscription : 10/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin Empty Re: Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin

Message par véronique69 le Mer 21 Fév 2018 - 21:05

peu importe si certains trouvent cela "ridicule"  il est vérifié et vérifiable
auprès de ceux qui connaissent la question que "les exorcismes efficaces sont en latin"
A noter aussi que le rite ancien pour les exorcismes serait plus efficace que le nouveau...

véronique69
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1384
Inscription : 09/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin Empty Re: Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin

Message par Yves Laporte le Mer 21 Fév 2018 - 21:13

Bon, d'accord. Le Démon a donc fait ses études classiques en Europe de l'Ouest. Quod erat demonstrandum...
Yves Laporte
Yves Laporte
Avec Saint Maximilien Kolbe

Masculin Messages : 96
Localisation : Sud-Est
Inscription : 29/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin Empty Re: Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin

Message par Zamie le Mer 21 Fév 2018 - 21:42

@Isabelle-Marie a écrit:Le latin reste la langue officielle de l'Église catholique, donc universelle.

C'est une langue extrêmement rigoureuse, et souple tout à la fois, et d'une grande beauté. Il y a donc des raisons historiques mais sûrement structurelles à cet usage du latin, qui est une langue exceptionnelle à beaucoup d'égards. Nous pouvons penser qu'elle a été prédéterminée par le Ciel à être le langage de l'Église.

Sans être spécialiste, je suppose que la précision extrême de cette langue a été et est déterminante pour tout ce qui concerne l'enseignement officiel (tout Thomas d'Aquin est en latin) les textes officiels, les traductions aussi, à commencer par celle de la Bible. Pour trouver les mots les plus exacts, on choisira le latin.

Cela étant comme toujours il y a un combat. Satan déteste le latin qui le fait fuir (interrogez les exorcistes, ce n'est pas une vue de l'esprit) et il s'est arrangé pour qu'il disparaisse à peu près totalement de l'enseignement moderne, de même que la grammaire classique.

Mais dire qu'il disparaitra complètement, non, pour les raisons vues ci-dessus, voir également l'article ci-dessous :

"Les sept premiers conciles œcuméniques ont formulé leurs définitions dogmatiques en grec et, même à Rome, le grec a été la langue primitive de la liturgie, et celle dans laquelle les premiers papes écrivaient. En fait, à Rome, à la fin de la République et au début de l'Empire, l'élite comprenait couramment le grec, bien que les affaires d'État fussent conduites en latin. Les livres qui devinrent le Nouveau Testament furent initialement rédigés en grec, et ne furent traduits en latin que par la suite.

L'utilisation du latin comme langue officielle par le Saint-Siège est un héritage historique et, en théorie, une autre langue pourrait être choisie. Toutefois, un tel changement apparaît peu probable. En tant que langue sortie de l'usage courant (une langue « morte » en pratique, même si certains contestent cette idée), le latin présente l'avantage que le sens des mots ne risque pas de changer radicalement d'un siècle à l'autre. Cela permet de garantir une précision suffisante au discours théologique, préservant les définitions orthodoxes. De ce fait, les derniers papes ont réaffirmé l'importance du latin pour l'Église, en particulier pour ceux qui entreprennent des études ecclésiastiques.

L'Église continue de publier les textes liturgiques officiels en latin, ce qui permet de disposer d'une référence unique pour les traductions dans toutes les autres langues. Il en va de même pour les textes officiels du droit canonique. Cependant, depuis le Concile Vatican II de 1962-1965, le latin n'est officiellement plus la langue exclusive des rites liturgiques romains et ambrosiens. Ce mouvement a des racines plus anciennes; dès 1913, on observe quelques remplacements du latin par les langues vernaculaires.

Depuis quelques siècles, l'usage du latin comme langue de communication s'est éteint, même chez les universitaires, et les documents produits par le Saint-Siège sont généralement rédigés dans une langue moderne. Cependant, le texte qui fait foi, celui publié dans les Acta Apostolicae Sedis, est généralement publié en latin même s'il n'est disponible que plus tard. Par exemple, le Catéchisme de l'Église catholique a été rédigé en français, et il a été d'abord publié en français en 1992. Ce n'est qui cinq ans plus tard que le texte latin a été publié, en 1997, le texte français ayant dû subir quelques corrections pour être remis en conformité avec la version latine

De temps en temps, des textes officiels sont publiés dans une langue moderne. Les cas les plus connus sont les Motu proprio « Tra le sollecitudini (en) » (1903) du pape Pie X (en italien), et « Mit brennender Sorge » (1937) du pape Pie XI (en allemand).
En matière liturgique, la règle actuellement en vigueur sur l'utilisation du latin dans la liturgie eucharistique du Rite romain déclare: « La messe est célébrée en latin ou dans une autre langue, à condition que les textes liturgiques utilisés aient été homologués conformément à la norme de droit. Sauf dans le cas des célébrations de la Messe que les autorités ecclésiastiques désignent comme devant se dérouler en langue vernaculaire, les prêtres sont toujours et partout autorisés à célébrer la Messe en latin » (Redemptionis Sacramentum, 112)."


https://fr.wikipedia.org/wiki/Latin_ecclésiastique
Merci @ Isabelle -Marie de ce rappel .
Zamie
Zamie
Enfant de Dieu

Féminin Messages : 3045
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin Empty Re: Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin

Message par Charles-Edouard le Mer 21 Fév 2018 - 23:37

Si vous ne croyez pas en la puissance spirituelle du Latin et bien sachez
que des sorciers y croient et pratiquent le latin lors des messes noires
ou lors de sorcellerie...

Padre Amorth rappelle encore[/b] https://www.youtube.com/watch?v=d0DFg3vUUpU [b]que le grand exorcisme, le vrai, se dit en latin. C’est pourquoi de son avis les autres prières en langues vulgaires ne faisant pas partie du rituel romain, ils peuvent être récités sans restriction par les fidèles.
Rien n'est fait au hasard bien au contraire!

Charles-Edouard
Grand Emérite du combat contre l'antichrist

Masculin Messages : 17577
Age : 36
Localisation : Ile de France, Nord, Bretagne
Inscription : 25/05/2005

http://armeeprovidence.populus.org/

Revenir en haut Aller en bas

Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin Empty Re: Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin

Message par Philippe-Antoine le Jeu 22 Fév 2018 - 0:22

Pas d'accord avec vous Zamie.
Le latin si beau qu'il soit n'a aucun pouvoir spirituel en lui-même, ce n'est rien d'autre qu'un" support" pour contenir la Parole divine. En réalité, c'est par la puissance de Dieu qui a été transmise à l'évêque (ou l'exorciste) que le démon est chassé . Si le latin a été  conservé pour le rituel de l'exorcisme c'est uniquement pour des raisons "pratiques" afin que le sens originel  des paroles defini par l'Eglise ne soit pas déformé par des traductions successives ou diverses, mais cela ne signifie pas qu'il soit de nature surnaturelle ou miraculeuse comme le titre de ce fil pourrait le laisser croire! Ainsi attacher une importance excessive au latin risque de faire verser dans la superstition qui est en définitive une forme d'idolâtrie.
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
Enfant de Dieu

Masculin Messages : 3153
Age : 66
Localisation : Grenoble
Inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin Empty Re: Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin

Message par Isabelle-Marie le Jeu 22 Fév 2018 - 0:49

@Philippe-Antoine a écrit:Pas d'accord avec vous Zamie.
Le latin si beau qu'il soit n'a aucun pouvoir spirituel en lui-même, ce n'est rien d'autre qu'un" support" pour contenir la Parole divine. En réalité, c'est par la puissance de Dieu qui a été transmise à l'évêque (ou l'exorciste) que le démon est chassé . Si le latin a été  conservé pour le rituel de l'exorcisme c'est uniquement pour des raisons "pratiques" afin que le sens originel  des paroles defini par l'Eglise ne soit pas déformé par des traductions successives ou diverses, mais cela ne signifie pas qu'il soit de nature surnaturelle ou miraculeuse comme le titre de ce fil pourrait le laisser croire! Ainsi attacher une importance excessive au latin risque de faire verser dans la superstition qui est en définitive une forme d'idolâtrie.

 Si la langue est indifférente, pourquoi ne chasse t-on le démon qu'à l'aide du latin : la même chose dite en français ou dans tout autre "support" le fera ricaner alors qu'en latin, il prend la tangente Twisted Evil   

Si vous voulez que ce soit de la superstition, dites-le à nos prêtres exorcistes, ils feront peut-être appel à vous pour trouver une méthode meilleure, sans superstition...
Isabelle-Marie
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 4774
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin Empty Re: Miracle de la Messe en Latin et les bienfaits du Latin

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum