Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Bannie10

Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum. Notre mail : moderateurlepeupledelapaix@yahoo.com

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Page 22 sur 22 Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22

Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Lun 11 Mar 2019 - 15:54

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Barre11
                                 Introduction: les premiers jours
                                    au temps de Carême;
                                   pour nous y amener
                            avec amour pour Dieu et notre prochain:
                               _____________________________________________

--vendredi 8 mars 2019 Carême   vendredi après les Cendres      Lumière d’aurore.
     -antienne d’ouverture : -psaume 29 : 11 Le Seigneur m’a entendu
                                                            et m’a pris en pitié.
                                                   Le Seigneur est venu à mon aide.
1-Isaïe 58 : 1-9 ''Est- ce là le jeûne qui me plaît ?''
2-psaume 50 : 3-4, 5-6ab, 18-19 (50 (51),) R/ Tu ne repousses pas, ô mon Dieu
                                                                                un cœur brisé et broyé. (50 : 19b)
    -acclamation Amos 5 : 14  Gloire au Christ, Sagesse éternelle du Dieu vivant.
                                                      Gloire à toi, Seigneur. Cherchez le bien,
                                                                               non le mal, afin de vivre. 
                                                                        Ainsi le Seigneur sera avec vous.
3-Matthieu 9 : 14-15 ''Des jours viendront où l’Époux leur sera enlevé ;
                                                                 alors ils jeûneront''
      -antienne de la communion : psaume 24 : 4 Seigneur, enseigne-moi tes chemins,
                                                                     fais-moi connaître ta route. 
4-bréviaire Exode 2 : 1-22    Moïse, le défenseur des Hébreux persécutés.
5--La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Bryvia10homélie du Ve siècle  La prière est la lumière de l’âme. 
- -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Flyche16_____________________________________ 

--samedi 9 mars 2019 Carême   samedi après les Cendres      Cœur et pratique.
       -antienne d’ouverture:-psaume 68 : 17 Écoute-nous, Seigneur,
                                                           toi dont l’amour n’est que bonté;
                                                en ta grande tendresse regarde-nous.
1-Isaïe 58 : 9-14 Si tu donnes ton pain à celui qui a faim,
                                       ta lumière se lèvera dans les ténèbres.
2-psaume 85 : 1-2, 3-4, 5-6 (85 (86),) R/ Montre-moi ton chemin, Seigneur,
                                                     que je marche suivant ta vérité. (85 : 11a)
      -acclamation Ézéchiel 33 : 11 . Tes paroles, Seigneur, sont esprit et elles sont vie.
                                    Je ne désire pas la mort du pécheur, dit le Seigneur.
                                                       Je veux qu’il renonce à ses chemins et qu’il vive.
3-Luc 5 : 27-32 ''Je ne suis pas venu appeler des justes mais des pécheurs,
                                                                                       pour qu’ils se convertissent.''
          -antienne de la communion : Matthieu 9 : 13 C’est la miséricorde que je désire
                                                                et non les sacrifices, dit le Seigneur.
                                          Car je ne suis pas venu appeler les justes, mais les pécheurs.
4-bréviaire Exode 3 : 1-20 Devant le buisson ardent.
5--La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Bryvia10traité de saint Irénée contre les hérésies L’amitié de Dieu.  
- -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Flyche16_____________________________________ 
4-bréviaire Exode 2 : 1-22    Moïse, le défenseur des Hébreux persécutés.
--intro : Moïse, comme saint Étienne le rappellera avent son martyre,
                 est instruit de toute la sagesse des Égyptiens.
                        Témoin et prophète de Dieu,
                           sage pénétré de tout le savoir-faire d’une civilisation brillante,
              il est providentiellement préparé par Dieu à sa mission future.
                      Mais sa vie commence par l’échec,
                                 et celui-ci lui vient des frères mêmes qu’il aura à délivrer.
« Un homme de la tribu de Lévi avait épousé une femme de la même tribu.
                Elle devint enceinte, et elle enfanta un fils.
                          Voyant qu’il était beau, elle le cacha durant trois mois.
                      Lorsqu’il lui fut impossible de le tenir caché plus longtemps,
                                 elle prit une corbeille de jonc,
                                          qu’elle enduisit de bitume et de goudron.
                            Elle y plaça l’enfant, et déposa la corbeille au bord du Nil,
                                                               au milieu des roseaux.
            La sœur de l’enfant se tenait à distance pour voir ce qui allait arriver.
                        La fille de Pharaon descendit au fleuve pour s’y baigner,
                                        tandis que ses suivantes se promenaient sur la rive.
                          Elle aperçut la corbeille parmi les roseaux

                       et envoya sa servante pour la prendre.
                Elle l’ouvrit et elle vit l’enfant.
                             C’était un petit garçon, il pleurait.
                                         Elle en eut pitié et dit :
                                                  ''C’est un enfant des Hébreux.''
               La sœur de l’enfant dit alors à la fille de Pharaon :
                           ''Veux-tu que j’aille te chercher,
                                     parmi les femmes des Hébreux, une nourrice
                                                                    qui, pour toi, nourrira l’enfant ?''
                        La fille de Pharaon lui répondit : ''Va.''
                     La jeune fille alla donc chercher la mère de l’enfant.
                  La fille de Pharaon dit à celle-ci :
                                                ''Emmène cet enfant et nourris-le pour moi.
                                                              C’est moi qui te donnerai ton salaire.''
                                           Alors la femme emporta l’enfant et le nourrit.
                                   Lorsque l’enfant eut grandi,
                                                  elle le ramena à la fille de Pharaon
                                                             qui le traita comme son propre fils ;
                        elle lui donna le nom de Moïse, en disant :
                                                          ''Je l’ai tiré des eaux.''
                    Or vint le jour où Moïse, qui avait grandi,
                                            se rendit auprès de ses frères
                                      et les vit accablés de corvées.
                   Il vit un Égyptien qui frappait un Hébreu, l’un de ses frères.
                          Regardant autour de lui et ne voyant personne,
                                      il frappa à mort l’Égyptien et l’enfouit dans le sable.
                                  Le lendemain, il sortit de nouveau :
                                        voici que deux Hébreux se battaient.
                               Il dit à l’agresseur : ''Pourquoi frappes-tu ton compagnon ?''
                       L’homme lui répliqua : ''Qui t’a institué chef et juge sur nous ?
                                                       Veux-tu me tuer comme tu as tué l’Égyptien ?''
                 Moïse eut peur et se dit : ''Pas de doute, la chose est connue.''
        Pharaon en fut informé et chercha à faire tuer Moïse.
                      Celui-ci s’enfuit loin de Pharaon
                               et habita au pays de Madiane.
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Mozcse17
               La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Mozcse18
     Il vint s’asseoir près du puits.
          Le prêtre de Madiane avait sept filles.
              Elles allèrent puiser de l’eau
               et remplir les auges pour abreuver le troupeau de leur père.
                     Des bergers survinrent et voulurent les chasser.
                             Alors Moïse se leva pour leur porter secours
                                        et il abreuva leur troupeau.
                   Elles retournèrent chez Réouël, leur père, qui leur dit :
                      ''Pourquoi êtes-vous revenues si tôt, aujourd’hui ?''
              Elles répondirent : ''Un Égyptien nous a délivrées de la main des bergers,
                                    il a même puisé l’eau pour nous et abreuvé le troupeau ! –
                                       Mais où est-il, demanda Réouël,
                                  pourquoi l’avez-vous laissé là-bas ?
                            Appelez-le ! Invitez-le à manger !''
                         Et Moïse accepta de s’établir chez cet homme
                                      qui lui donna comme épouse sa fille Cippora.
                                  Elle enfanta un fils
                                         à qui Moïse donna le nom de Guershom
                                       (ce qui signifie : Immigré en ce lieu)
                            car, dit-il, ''Je suis devenu un immigré en terre étrangère.''  »
-------  
5--La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Bryvia10homélie du Ve siècle  La prière est la lumière de l’âme. 
 « Le bien suprême, c'est la prière,
           l'entretien familier avec Dieu.
                  Elle est communication avec Dieu et union avec lui.
                           De même que les yeux du corps sont éclairés
                                                              quand ils voient la lumière,
                                ainsi l'âme tendue vers Dieu est illuminée
                                                              par son inexprimable lumière.
              La prière n'est donc pas l'effet d'une attitude extérieure,
                    mais elle vient du cœur.
                 Elle ne se limite pas à des heures ou à des moments déterminés,
                      mais elle déploie son activité sans relâche, nuit et jour.
                                      En effet, il ne convient pas seulement
                                               que la pensée se porte rapidement vers Dieu
                                                                      lorsqu'elle s'applique à la prière ;
                                 il faut aussi, même lorsqu'elle
                                                             est absorbée par d'autres occupations
                                                   — comme le soin des pauvres
                                                               ou d'autres soucis de bienfaisance —,
                                     y mêler le désir et le souvenir de Dieu,
                          afin que tout demeure comme une nourriture très savoureuse,
                                                                   assaisonnée par l'amour de Dieu,
                                                                à offrir au Seigneur de l'univers.
                    Et nous pouvons en retirer un grand avantage, tout au long de notre vie,
                                     si nous y consacrons une bonne part de notre temps.
            La prière est la lumière de l'âme,
                  la vraie connaissance de Dieu,
                                   la médiatrice entre Dieu et les hommes.
                Par elle, l'âme s'élève vers le ciel, et embrasse Dieu dans une étreinte inexprimable ;
                   assoiffée du lait divin, comme un nourrisson,
                           elle crie avec larmes vers sa mère.
        Elle exprime ses volontés profondes
                  et elle reçoit des présents qui dépassent toute la nature visible.
         Car la prière se présente comme une puissante ambassadrice,
                  elle réjouit, elle apaise l'âme.
              Lorsque je parle de prière,
                    ne t'imagine pas qu'il s'agisse de paroles.
           Elle est un élan vers Dieu, un amour indicible

                 qui ne vient pas des hommes
          et dont l'Apôtre parle ainsi : Nous ne savons pas prier comme il faut,
                               mais l'Esprit lui-même intervient pour nous
                                          par des cris inexprimables.
                                              Une telle prière, si Dieu en fait la grâce à quelqu'un,
                                                     est pour lui une richesse inaliénable,
                                                                          un aliment céleste qui rassasie l'âme.
                      Celui qui l'a goûté est saisi pour le Seigneur
                                   d'un désir éternel, comme d'un feu dévorant
                                                                                    qui embrase son cœur.
         Lorsque tu la pratiques dans sa pureté originelle,
                     orne ta maison de douceur et d'humilité,
                               illumine-la par la justice ;
                         orne-la de bonnes actions comme d'un revêtement précieux ;
                 décore ta maison, au lieu de pierres de taille et de mosaïques,
                            par la foi et la patience.
                    Au-dessus de tout cela, place la prière au sommet de l'édifice
                                                       pour porter ta maison à son achèvement.
                                               Ainsi tu te prépareras pour le Seigneur
                                         comme une demeure parfaite.
         Tu pourras l'y accueillir comme dans un palais royal et resplendissant,
                      toi qui, par la grâce, le possèdes déjà
                                                  dans le temple de ton âme. »
--------

à suivre


Dernière édition par Bryand le Mer 13 Mar 2019 - 16:27, édité 3 fois
Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2185
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Lun 11 Mar 2019 - 17:27

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Barre11
                                                              Première semaine de Carême
                                du dimanche 10 au samedi 16 mars 2019

                               _____________________________________________
--dimanche 10 mars 2019 Carême 1er dimanche
       -Deutéronome: Tu te prosterneras devant Yahvé ton Dieu
        -Romains: Quiconque invoque le nom du Seigneur sera sauvé. 
          -Luc: Tu adoreras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur.
                                                            Profession de foi:

1-Deutéronome 26 : 4-10 La profession de foi du peuple élu
2-psaume 90 : 1-2, 10-11, 12-13, 14-15ab (Ps 90 (91), )
         R/ Sois avec moi, Seigneur, dans mon épreuve. (cf. Ps 90 : 15)
3-Romains 10 : 8-13 La profession de foi en Jésus Christ
      -acclamation Matthieu 4 : 4b  Ta Parole, Seigneur, est vérité,
                                    et ta loi, délivrance.  L’homme ne vit pas seulement de pain,
                        mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.
4-Luc 4 : 1-13  ''Dans l’Esprit, il fut conduit à travers le désert où il fut tenté''
5-bréviaire Exode 5 : 1—6 :1 Redoublement d’oppression.
                                                Intervention de Moïse et d’Aaron
6--La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Bryvia10homélie de saint Augustin sur le psaume 60.
                                    Dans le Christ c’est nous qui sommes tentés.  
- -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Flyche16_____________________________________ 

4-Luc 4 : 1-13  ''Dans l’Esprit, il fut conduit
                            à travers le désert où il fut tenté''
--intro : Dans le raccourci saisissant de cette lutte
                   que Jésus devra mener toute sa vie contre Satan,
                                              le chrétien retrouve son propre drame.
                                  Luc y voit surtout une sorte de prélude
                         à la victoire de Jésus au moment de sa Passion, ''au temps marqué''.
               Guide du nouveau peuple de Dieu,
                         Jésus reprend à son compte
                                  l'itinéraire d'Israël en marche.
                Au désert, Israël avait dû choisir :
                                la parole de Dieu ou les nourritures terrestres ?
                                      Dieu ou les idoles ?
                                          Accueillir Dieu ou le tenter
                                            en exigeant de lui trois preuves miraculeuses ?
                         L'auteur du Deutéronome avait analysé ces conflits :
                                  pour lui, le Peuple aurait dû s'appuyer
                         sans restriction sur la Parole de Dieu.
                              Dans son dialogue avec le tentateur,
                      Jésus fait sienne cette vision des choses,
                affirmant ainsi de quelle manière il entend ''être Fils de Dieu''.
                       Être tenté
                              ce n'est pas simplement risquer de se laisser séduire par le mal,
                                    c'est être, dos au mur, acculé à un choix décisif :
                                           homme seul ou communauté,
                                                choisissons-nous la sécurité d'une vie planifiée
                                                  ou la totale confiance en Dieu,
                                       alors même que nous ne savons pas clairement
                                                                     où nous allons ?
  « En ce temps-là, après son baptême, 
                Jésus, rempli d’Esprit Saint,
                      quitta les bords du Jourdain ;
                        dans l’Esprit, il fut conduit à travers le désert

                              où, pendant quarante jours,
                      il fut tenté par le diable.
        Il ne mangea rien durant ces jours-là,
                 et, quand ce temps fut écoulé, il eut faim.
              Le diable lui dit alors : ''Si tu es Fils de Dieu, ordonne à cette pierre de devenir du pain.''
             Jésus répondit : ''Il est écrit : L’homme ne vit pas seulement de pain.''
                       Alors le diable l’emmena plus haut
                              et lui montra en un instant tous les royaumes de la terre.
                                 Il lui dit : ''Je te donnerai tout ce pouvoir
                                        et la gloire de ces royaumes,
                                     car cela m’a été remis et je le donne à qui je veux.
                                    Toi donc, si tu te prosternes devant moi, tu auras tout cela.''
                Jésus lui répondit : ''Il est écrit : C’est devant le Seigneur ton Dieu
                                                                                 que tu te prosterneras,
                                                                        à lui seul tu rendras un culte.''
                      Puis le diable le conduisit à Jérusalem,
                              il le plaça au sommet du Temple et lui dit :
                                        ''Si tu es Fils de Dieu, d’ici jette-toi en bas ;
                                car il est écrit : Il donnera pour toi, à ses anges, l’ordre de te garder ; 
                                                     et encore :
                                              Ils te porteront sur leurs mains,
                                      de peur que ton pied ne heurte une pierre.''
                     Jésus lui fit cette réponse : ''Il est dit :
                                          Tu ne mettras pas à l’épreuve le Seigneur ton Dieu.''
      Ayant ainsi épuisé toutes les formes de tentations,
                    le diable s’éloigna de Jésus
                                     jusqu’au moment fixé. »
-------
6--La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Bryvia10homélie de saint Augustin sur le psaume 60.
                                    Dans le Christ c’est nous qui sommes tentés.  
«Entends ma plainte, Seigneur, écoute ma prière.
          Qui donc parle ?
             Il semble que ce soit un seul homme.
                Regarde si c'est un seul :
                             Des extrémités de la terre, je crie vers toi,
                                                        parce que mon cœur est angoissé.
                            Il n'est donc plus un seul désormais ;
                                   mais il est un seul parce que le Christ est unique,
                               et pourtant nous sommes tous ses membres.
                      Car, est-ce qu'un seul homme crie des extrémités de la terre ?
                                   Ce qui crie des extrémités de la terre
                                        ne peut être que cet héritage
                                                 au sujet duquel le Père a entendu cette parole :
                                 Demande, et je te donne les nations en héritage,
                                                    les extrémités de la terre pour domaine.
                Ce domaine du Christ, cet héritage du Christ,
                          ce corps du Christ, cette unique Église du Christ,
                                   cette unité que nous sommes,
                            c'est elle qui crie des extrémités de la terre.
                     Mais que crie-t-elle ?
                                 Ce que j'ai dit tout à l'heure :
                                              Entends ma plainte, Seigneur, écoute ma prière ;
                                                          des extrémités de la terre, je crie vers toi.
                        J'ai crié cela vers toi des extrémités de la terre,
                                 c'est-à-dire de partout.
                   Mais pourquoi ai-je crié cela ?
                                              Parce que mon cœur est angoissé.
                             Le corps du Christ montre qu'il est, à travers toutes les nations,
                                         sur toute la terre, non pas dans une grande gloire,
                                                                       mais dans une grande épreuve.
                       Dans son voyage ici-bas,

                    notre vie ne peut pas échapper à l'épreuve de la tentation,
                          car notre progrès se réalise par notre épreuve ;
                                 personne ne se connaît soi-même
                                            sans avoir été éprouvé,
                                      ne peut être couronné sans avoir vaincu,
                                        ne peut vaincre sans avoir combattu,
                                           et ne peut combattre s'il n'a pas rencontré
                                                    l'ennemi et les tentations.
           Il est donc angoissé, celui qui crie des extrémités de la terre,
                                    mais il n'est pas abandonné.
                          Car le Christ a voulu nous préfigurer,
                                         nous qui sommes son corps,
                           dans lequel il est mort, est ressuscité et monté au ciel ;
                         c'est ainsi que la Tête a pénétré la première
                                 là où les membres sont certains pouvoir la suivre.
                     Il nous a donc transfigurés en lui,
                                quand il a voulu être tenté par Satan.
              On lisait tout à l'heure dans l'évangile que le Seigneur Jésus Christ,
                            au désert, était tenté par le diable.
                                   Parfaitement !
                        Le Christ était tenté par le diable ;
             dans le Christ, c'est toi qui étais tenté,
                                parce que le Christ
                   tenait de toi sa chair, pour te donner le salut ;
                              tenait de toi sa mort, pour te donner la vie ;
                                     tenait de toi les outrages,
                                                    pour te donner les honneurs ;
                       donc il tenait de toi la tentation,
                                                               pour te donner la victoire.
                Si c'est en lui que nous sommes tentés,
                       c'est en lui que nous dominons le diable.
                               Tu remarques que le Christ a été tenté,
                                       et tu ne remarques pas qu'il a vaincu ?
                             Reconnais que c'est toi qui es tenté en lui ;
                                     et alors reconnais que c'est toi qui es vainqueur en lui.
                          Il pouvait écarter de lui le diable ;
                                      mais, s'il n'avait pas été tenté,
                                                       il ne t'aurait pas enseigné,
                                            à toi qui dois être soumis à la tentation,
                             comment on remporte la victoire.    »
--------
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Barre11
                                                       Première semaine de Carême 
                             du dimanche 10 au samedi 16 mars 2019
                               _____________________________________________
--lundi 11 mars 2019 1ère semaine du Carême   C Face à face.
     -antienne d’ouverture:- Psaume 122 : 2-3 Comme l’esclave suit
                                                                 des yeux la main de son maître,
                                                    nous levons les yeux vers le Seigneur notre Dieu,
                                                                                espérant sa pitié.
1-Lévitique 19 : 1-2, 12-18   ''Tu jugeras ton compatriote avec justice''
2-psaume 18 : 8, 9, 10,15 (Ps 18B (19),)
                  R/ Tes paroles, Seigneur, sont esprit
                                     et elles sont vie.  (cf. Jean 6 : 63c)
      -acclamation 2 Corinthiens 6 : 2 Louange à toi, Seigneur, Roi d’éternelle gloire !
                               Voici maintenant le moment favorable,
                                                                    voici maintenant le jour du salut.
3-Matthieu 25 31-46 ''Chaque fois que vous l’avez fait
                                à l’un de ces plus petits de mes frères,
                                                      c’est à moi que vous l'avez fait.''
      -antienne de la communion : Matthieu 25 : 40, 34. Vraiment, dit le Seigneur,
                                   tout ce que vous avez fait à l’un de ces petits qui sont mes frères,
                                            c’est à moi que vous l’avez fait.
                               Venez, les bénis de mon Père,
                                        recevez en héritage le Royaume préparé
                                                    pour vous depuis la création du monde.
4-bréviaire Exode 6 : 2-13 Dieu n'abandonne pas ses enfants
5--La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Bryvia10Homélie de saint Grégoire de Naziance sur l’amour des pauvres.
                              Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux.  

----------- 
   à suivre
Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2185
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Ven 15 Mar 2019 - 17:55

--------
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Barre11
                                                       Première semaine de Carême 
                             du dimanche 10 au samedi 16 mars 2019
          Tous les jours de la semaine sont comme un même épisode:
                               _____________________________________________
--lundi 11 mars 2019 1ère semaine du Carême   C Face à face.
     -antienne d’ouverture:- Psaume 122 : 2-3 Comme l’esclave suit
                                                                 des yeux la main de son maître,
                                                    nous levons les yeux vers le Seigneur notre Dieu,
                                                                                espérant sa pitié.
1-Lévitique 19 : 1-2, 12-18   ''Tu jugeras ton compatriote avec justice''
2-psaume 18 : 8, 9, 10,15 (Ps 18B (19),)
                  R/ Tes paroles, Seigneur, sont esprit
                                     et elles sont vie.  (cf. Jean 6 : 63c)
      -acclamation 2 Corinthiens 6 : 2 Louange à toi, Seigneur, Roi d’éternelle gloire !
                               Voici maintenant le moment favorable,
                                                                    voici maintenant le jour du salut.
3-Matthieu 25 31-46 ''Chaque fois que vous l’avez fait
                                à l’un de ces plus petits de mes frères,
                                                      c’est à moi que vous l'avez fait.''
      -antienne de la communion : Matthieu 25 : 40, 34. Vraiment, dit le Seigneur,
                                   tout ce que vous avez fait à l’un de ces petits qui sont mes frères,
                                            c’est à moi que vous l’avez fait.
                               Venez, les bénis de mon Père,
                                        recevez en héritage le Royaume préparé
                                                    pour vous depuis la création du monde.
4-bréviaire Exode 6 : 2-13 Dieu n'abandonne pas ses enfants
5--La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Bryvia10Homélie de saint Grégoire de Naziance sur l’amour des pauvres.
                              Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux.  

- -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Flyche16_____________________________________
-En carême nous devons vivre d’une manière plus attentive
                           ‘’les yeux fixés sur Jésus’’ Hébreux 12 : 2  ,
               ‘’comme l’esclave suit des yeux la main de son maître.’’ 

         Or, nous dit Jésus dans l’évangile, si vous souhaitez me voir,
                       regardez, ‘’l’un de ces petits qui sont mes frères’’.
                Telle était déjà la loi de sainteté de l’Ancien Testament :
                          ''Soyez saints, car moi, le Seigneur votre Dieu, je suis saint.
                                     Tu aimeras ton prochain comme toi-même.
                                Je suis le Seigneur.''
         L’identification des deux amours
                     constitue comme la trame de la révélation judéo-chrétienne.
---------------------------
1-Lévitique 19 : 1-2, 12-18   ''Tu jugeras ton compatriote avec justice''
                                                              (Cela veut dire équitablement)
--intro : Dès l’Ancien Testament, Dieu donnait à ses fidèles
                                 un programme de vie morale :
                         ‘’Soyez saints, car moi, le Seigneur votre Dieu, je suis saint.’’
                     Saint Pierre reprendra cette exhortation dans sa 1ère lettre (1 : 16).
              Les prescriptions de l’Ancien Testament
                      énoncées ici restent totalement valables :
                               Jésus en effet n’est pas venu abolir la Loi,
                          mais l’accomplir (la rétablir comme elle avait été donnée dans ses origines)
                                    en la rendant parfaite.
                               Cette loi avait été faisandée
                        par toutes sortes de préceptes inventés par les scribes...
«  Le Seigneur parla à Moïse et dit :
              ''Parle à toute l’assemblée des fils d’Israël.
                         Tu leur diras : Soyez saints, car moi,
                                 le Seigneur votre Dieu, je suis saint.
                   Vous ne volerez pas,
                     vous ne mentirez pas,
                       vous ne tromperez aucun de vos compatriotes.
                           Vous ne ferez pas de faux serments par mon nom :
                                              tu profanerais le nom de ton Dieu.
                                         Je suis le Seigneur.
                                   Tu n’exploiteras pas ton prochain,
                                tu ne le dépouilleras pas :
                            tu ne retiendras pas jusqu’au matin la paye du salarié.
                         Tu ne maudiras pas un sourd,
                      tu ne mettras pas d’obstacle devant un aveugle :
                                 tu craindras ton Dieu.
                                           Je suis le Seigneur.
             Quand vous siégerez au tribunal, vous ne commettrez pas d’injustice ;
                     tu n’avantageras pas le faible,
                          tu ne favoriseras pas le puissant :
                             tu jugeras ton compatriote avec justice.
                               Tu ne répandras pas de calomnies
                                               contre quelqu’un de ton peuple,
                             tu ne réclameras pas la mort de ton prochain.
                          Je suis le Seigneur.
                    Tu ne haïras pas ton frère dans ton cœur.
                           Mais tu devras réprimander ton compatriote,
                                   et tu ne toléreras pas la faute qui est en lui.
                                            Tu ne te vengeras pas.
                                                Tu ne garderas pas de rancune contre les fils de ton peuple.
                           Tu aimeras ton prochain comme toi-même.
                    Je suis le Seigneur.'' »

------
3-Matthieu 25 31-46 ''Chaque fois que vous l’avez fait
                                à l’un de ces plus petits de mes frères,
                                                      c’est à moi que vous l'avez fait.''
--intro : La prophétie sur le jugement dernier
                met en relief le comportement fondamental
                       sur lequel portera le jugement du Christ au dernier jour :
                l’attitude de ses disciples envers les plus petits.
«    En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples :
                ''Quand le Fils de l’homme viendra dans sa gloire,
                             et tous les anges avec lui,
                      alors il siégera sur son trône de gloire.
                 Toutes les nations seront rassemblées devant lui ;
                                        il séparera les hommes les uns des autres,
                                                comme le berger sépare les brebis des boucs :
                                                                          il placera les brebis à sa droite,
                                                          et les boucs à gauche.
Alors le Roi dira à ceux qui seront à sa droite :
          “Venez, les bénis de mon Père,        /Que l'on découvre
                                    le visage du Christ
                                           à la joie des sauvés:
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Le_jou11
   recevez en héritage
            le Royaume préparé
                              pour vous depuis la fondation du monde.
           Car j’avais faim, et vous m’avez donné à manger ;
                   j’avais soif, et vous m’avez donné à boire ;
                     j’étais un étranger, et vous m’avez accueilli ;
                       j’étais nu, et vous m’avez habillé ;
                        j’étais malade, et vous m’avez visité ;
                          j’étais en prison, et vous êtes venus jusqu’à moi !”
     Alors les justes lui répondront :
           “Seigneur, quand est-ce que nous t’avons vu… ?
                    tu avais donc faim, et nous t’avons nourri ?
                      tu avais soif, et nous t’avons donné à boire ?
                        tu étais un étranger, et nous t’avons accueilli ?
                          tu étais nu, et nous t’avons habillé ?
                             tu étais malade ou en prison…
                   Quand sommes- nous venus jusqu’à toi ?”
         Et le Roi leur répondra :
              “Amen, je vous le dis :
                   chaque fois que vous l’avez fait
                         à l’un de ces plus petits de mes frères,
                                            c’est à moi que vous l’avez fait''.
             Alors il dira à ceux qui seront à sa gauche :
                  “Allez-vous-en loin de moi,
                     vous les maudits, dans le feu éternel
                              préparé pour le diable et ses anges.
                   Car j’avais faim, et vous ne m’avez pas donné à manger ;
                             j’avais soif, et vous ne m’avez pas donné à boire ;
                               j’étais un étranger, et vous ne m’avez pas accueilli ;
                                   j’étais nu, et vous ne m’avez pas habillé ;
                                      j’étais malade et en prison, et vous ne m’avez pas visité.”
            Alors ils répondront, eux aussi :
              “Seigneur, quand t’avons-nous vu avoir faim,
                        avoir soif, être nu, étranger, malade ou en prison,
                               sans nous mettre à ton service ?”
                    Il leur répondra : “Amen, je vous le dis :
                 chaque fois que vous ne l’avez pas fait
                                           à l’un de ces plus petits,
                                 c’est à moi que vous ne l’avez pas fait.”
            Et ils s’en iront, ceux-ci au châtiment éternel, et les justes, à la vie éternelle. »
---- 

4-bréviaire Exode 6 : 2-13 Dieu n'abandonne pas ses enfants

--intro : Dans ce second récit de la vocation de Moïse,
                 Dieu nous est montré avant tout comme
                            Celui qui se souvient de sa promesse.
                      Que l’apparent silence de Dieu
                     ne nous déconcerte pas :
                   à son heure, son plan achèvera de se réaliser
                                             avec le retour glorieux du Christ. 
«  Dieu parla à Moïse. Il lui dit : '' Je suis le Seigneur.
                          Je suis apparu à Abraham, à Isaac et à Jacob
                                            comme le Dieu-Puissant ;
                 mais mon nom “Le Seigneur”,
                                    je ne l’ai pas fait connaître.
                          Ensuite, j’ai établi mon alliance avec eux,
                m’engageant à leur donner la terre de Canaan,
                          la terre étrangère où ils étaient venus en immigrés.
           Puis enfin, j’ai entendu la plainte des fils d’Israël
                                    réduits en esclavage par les Égyptiens,
                   et je me suis souvenu de mon alliance.
                           C’est pourquoi, parle ainsi aux fils d’Israël :
                         “Je suis le Seigneur. Je vous ferai sortir

                       loin des corvées qui vous accablent en Égypte.
                      Je vous délivrerai de la servitude.
             Je vous rachèterai d’un bras vigoureux
                        et par de grands châtiments.
         Je vous prendrai pour peuple,
                       et moi, je serai votre Dieu.
                     Alors, vous saurez que je suis le Seigneur, votre Dieu,
                              celui qui vous fait sortir loin des corvées
                                              qui vous accablent en Égypte.
         Puis, je vous ferai entrer dans la terre que,
                           la main levée, je me suis engagé à donner
                                                         à Abraham, à Isaac et à Jacob.
                    Je vous la donnerai pour que vous la possédiez.
                                     Je suis le Seigneur”.
          Moïse rapporta ces paroles aux fils d’Israël,
                      mais ils n’écoutèrent pas Moïse,
              car ils étaient à bout de souffle, tant leur esclavage était dur.
         Le Seigneur dit à Moïse :
                    ''Va dire à Pharaon, le roi d’Égypte,
                         qu’il laisse partir de son pays les fils d’Israël.''
                   Mais Moïse prit la parole en présence du Seigneur et dit :
                              ''Les fils d’Israël ne m’ont pas écouté.
                                     Comment Pharaon m’écouterait-il,
                            moi qui n’ai pas la parole facile ?''
             Le Seigneur parla à Moïse et Aaron,
                          et leur communiqua ses ordres
                           pour les fils d’Israël et pour Pharaon, roi d’Égypte,
                en vue de faire sortir les fils d’Israël du pays d’Égypte.  »
-------  
à suivre


Dernière édition par Bryand le Mer 20 Mar 2019 - 17:02, édité 1 fois
Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2185
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Dim 17 Mar 2019 - 18:07

--------
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Barre11
                                                       Première semaine de Carême 
                             du dimanche 10 au samedi 16 mars 2019
          Tous les jours de la semaine sont comme un même épisode:
                               _____________________________________________
--samedi 16 mars 2019 2019 1ère semaine du Carême   À la perfection.    
     -antienne d’ouverture:-psaume 18 : 8   La loi du Seigneur est parfaire,
                                                            qui redonne vie.  La Parole du Seigneur est sûre
                                                                  qui redonne la sagesse aux simples.
1-Deutéronome 26 : 16-19 ''Tu seras un peuple consacré au Seigneur ton Dieu''
2-psaume 118 :  1-2, 4-5, 7-8 (118 (119) R/ Heureux ceux qui marchent
                                                          suivant la loi du Seigneur ! (cf. 118 : 1)
    -acclamation 2 Corinthiens 6 : 2 ''Parole éternelle du Dieu vivant. Gloire à toi, Seigneur.
                                         Voici maintenant le moment favorable,  
                                                              voici maintenant le jour du salut.''
3-Matthieu 5 : 43-48 ''Soyez parfaits comme votre Père céleste est parfait.''
4-bréviaire Exode 12 : 37-49—13 : 11-16 Le mémorial de la Pâque   /      430 ans    /
5--La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Bryvia10Acte du IIe Concile du Vatican L’Église dans le monde de ce temps.
                     Les questions les plus profondes de l’homme
- -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Flyche16_____________________________________  

à suivre  


La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Barre11
Deuxième semaine de Carême
         du dimanche 17 au samedi 23 mars 2019 
_________________________
--dimanche 17 mars 2019   2019 2e semaine du Carême   
            -Genèse : telle sera ta postérité : engagement de Dieu.
                   -Philippiens: Votre cité est dans les cieux :
                                      levez votre regard vers l’attente de votre Sauveur.
                     -Luc: Transfiguration : Écoutez-le : il vous dira ce qu’il faut faire.
1-Genèse 15 : 5-12, 17-18 Le Seigneur conclut une alliance
                                                             avec Abraham, le croyant.
2-psaume 1 : 1, 7-8, 9abcd, 13-14 (Ps 26 (27), ) R/ Le Seigneur est ma lumière
                                                   et mon salut. (Ps 26 : 1a)
3-Philippiens 3 : 17—4 : 1 ''Le Christ transformera nos pauvres corps
                                               à l’image de son corps glorieux.''
    -acclamation Matthieu 17 : 5 Gloire au Christ, Parole éternelle

                                                            du Dieu vivant. Gloire à toi, Seigneur.
                                         De la nuée lumineuse, la voix du Père a retenti :
                                                 ''Celui-ci est mon Fils bien-aimé, écoutez-le !''
4-Luc 9 : 28b-36 ''Pendant qu’il priait, l’aspect de son visage devint autre.''
5-bréviaire Exode 13 : 17—14 : 9 À l’entrée du désert
6-- -+-Sermon de saint Léon le Grand pour le 2e dimanche de CARÊME.
                                                      La transfiguration
 - -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Flyche16_____________________________________     



à suivre
Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2185
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Mar 19 Mar 2019 - 17:52

-------- SUITE:
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Barre11
                                                       Première semaine de Carême 
                             du dimanche 10 au samedi 16 mars 2019
          Tous les jours de la semaine sont comme un même épisode:
                               _____________________________________________
--samedi 16 mars 2019 2019 1ère semaine du Carême   À la perfection.    
     -antienne d’ouverture:-psaume 18 : 8   La loi du Seigneur est parfaire,
                                                            qui redonne vie.  La Parole du Seigneur est sûre
                                                                  qui redonne la sagesse aux simples.
1-Deutéronome 26 : 16-19 ''Tu seras un peuple consacré au Seigneur ton Dieu''
2-psaume 118 :  1-2, 4-5, 7-8 (118 (119) R/ Heureux ceux qui marchent
                                                          suivant la loi du Seigneur ! (cf. 118 : 1)
    -acclamation 2 Corinthiens 6 : 2 ''Parole éternelle du Dieu vivant. Gloire à toi, Seigneur.
                                         Voici maintenant le moment favorable,  
                                                              voici maintenant le jour du salut.''
3-Matthieu 5 : 43-48 ''Soyez parfaits comme votre Père céleste est parfait.''
4-bréviaire Exode 12 : 37-49—13 : 11-16 Le mémorial de la Pâque   /      430 ans    /
5--La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Bryvia10Acte du IIe Concile du Vatican L’Église dans le monde de ce temps.
                     Les questions les plus profondes de l’homme
- -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Flyche16_____________________________________  

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Barre11
Deuxième semaine de Carême
         du dimanche 17 au samedi 23 mars 2019 
_________________________
--dimanche 17 mars 2019   2019 2e semaine du Carême   
            -Genèse : telle sera ta postérité : engagement de Dieu.
                   -Philippiens: Votre cité est dans les cieux :
                                      levez votre regard vers l’attente de votre Sauveur.
                     -Luc: Transfiguration : Écoutez-le : il vous dira ce qu’il faut faire.
1-Genèse 15 : 5-12, 17-18 Le Seigneur conclut une alliance
                                                             avec Abraham, le croyant.
2-psaume 1 : 1, 7-8, 9abcd, 13-14 (Ps 26 (27), ) R/ Le Seigneur est ma lumière
                                                   et mon salut. (Ps 26 : 1a)
3-Philippiens 3 : 17—4 : 1 ''Le Christ transformera nos pauvres corps
                                               à l’image de son corps glorieux.''
    -acclamation Matthieu 17 : 5 Gloire au Christ, Parole éternelle

                                                            du Dieu vivant. Gloire à toi, Seigneur.
                                         De la nuée lumineuse, la voix du Père a retenti :
                                                 ''Celui-ci est mon Fils bien-aimé, écoutez-le !''
4-Luc 9 : 28b-36 ''Pendant qu’il priait, l’aspect de son visage devint autre.''
5-bréviaire Exode 13 : 17—14 : 9 À l’entrée du désert
6--La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Bryvia10-Sermon de saint Léon le Grand pour le 2e dimanche de CARÊME.
                                                      La transfiguration
 - -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Flyche16_____________________________________ 

5--La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Bryvia10Acte du IIe Concile du Vatican L’Église dans le monde de ce temps.
                     Les questions les plus profondes de l’homme
«  Le monde actuel apparaît à la fois comme puissant et faible,
           capable du meilleur et du pire ;
      le chemin qui s'ouvre devant lui est celui de la liberté ou de la servitude,
                                                         du progrès ou de la régression,
                                                 de la fraternité ou de la haine.
                                         En outre, l'homme découvre qu'il lui appartient
                      de bien diriger les forces qu'il a mises en mouvement
                                                              et qui peuvent l'écraser ou le servir.
         C'est pourquoi il s'interroge.
               En vérité, les déséquilibres dont souffre le monde actuel
                   sont liés à un déséquilibre plus fondamental,
                                 qui a sa racine dans le cœur même de l'homme.
            C'est en l'homme lui-même, en effet, que de nombreux éléments se combattent.
           D'une part, comme créature, il lit l'expérience de ses multiples limites ;
              d'autre part, il se sent illimité dans ses désirs et appelé à une vie supérieure,
                       sollicité par tant d'appels,     / Dieu qui appelle avec tant d'insistance
                                     ne peut être que miséricorde:
                                                                                ( Romains 11, 32« Car Dieu a enfermé
                                                                                                            tous les hommes
                                                                                                        dans la désobéissance
                                                                         pour faire à tous miséricorde. » )

                 il est sans cesse contraint de choisir entre eux
                       et d'en abandonner quelques-uns.
     En outre, faible et pécheur, il accomplit souvent ce qu'il ne veut pas
                                                         et n'accomplit point ce qu'il voudrait.
                                               C'est donc en lui-même qu'il souffre division,
                                      et c'est de là que naissent au sein de la société
                              des discordes si nombreuses et si profondes.
                        Certes, beaucoup d'hommes,
                                 dont la vie est imprégnée de matérialisme pratique,
                               sont détournés par là d'une claire conception
                                                            de cette situation dramatique ;
                            ou bien, accablés par la misère,
                                   ils sont dans l'impossibilité d'y prêter attention.
                        Un grand nombre d'entre eux pensent trouver leur tranquillité
                                  dans les multiples explications du monde qui leur sont proposées.
                             Certains attendent du seul effort de l'homme
                                         la libération véritable et complète du genre humain ;
                                       ils se persuadent que
                                                     le règne futur de l'homme sur la terre
                                                         comblera tous les vœux de son cœur.
                                  Beaucoup, désespérant du sens de la vie,
                                      exaltent les audacieux qui,
                                      jugeant l'existence humaine dénuée par elle-même de toute signification,
                                          tentent de lui donner, par leur seule inspiration, tout son sens.
                 Néanmoins, il y en a de plus en plus qui,
                         devant l'évolution présente du monde,
                                se posent les questions les plus fondamentales
                                          ou les perçoivent avec une acuité nouvelle :
                                     Qu'est-ce que l'homme ?
                                 Que signifient la souffrance, le mal, la mort,
                                         qui subsistent malgré tant de progrès
                                    À quoi bon ces victoires payées d'un si grand prix ?
                                        Qu'est-ce que l'homme peut apporter à la société ?
                                            Que peut-il attendre d'elle ?
                                               Qu'arrivera-t-il après cette vie terrestre ?
           L'Église, quant à elle, croit que par son Esprit
                             le Christ, mort et ressuscité pour tous,
                                      offre à l'homme lumière et forces
                                    pour lui permettre de répondre à sa très haute vocation.
               Elle croit qu'il n'est pas sous le ciel d'autre nom donné aux hommes
                                                                     par lequel ils doivent être sauvés.
                         Elle croit aussi que l'on trouve la clé,
                                le centre et la fin de toute histoire humaine
                                                                en son Maître et Seigneur.
                           Elle affirme en outre qu'à travers tous les changements
                                bien des choses demeurent
                                              qui ont leur fondement ultime dans
                                         le Christ,
                                            le même hier, aujourd'hui et à jamais.  »
___________________
Dimanche :   

--intro : Étrange scène que nous décrit ici la Genèse !
        Elle évoque un vieux rite d'alliance du Proche Orient.
               Chacun des signataires d'un traité passait
              entre les animaux sacrifiés en disant :
              ''Qu'il m'advienne le sort de cette génisse
                 coupée  en deux si je viole l'alliance!''
    Mais ici seul Dieu passe entre les chairs sanglantes.
         A quoi bon imposer à l'homme d'y passer lui aussi,
                puisque l'alliance entre Dieu et la postérité d'Abraham
                          est due à la seule initiative de Dieu,
                                à sa seule miséricorde ?
               Dieu s'engage définitivement,
                      mais l'infidélité même des fils d'Abraham
                             ne saurait mettre en question sa fidélité, encore moins l'annuler :
                               elle ne saurait que la mettre en relief (cf. Romains 3 : 5-7).
       Et suprême paradoxe : c'est le Fils même de Dieu
                 que les descendants d'Abraham écartèleront sur une croix!
          Et c'est à cet instant même que Dieu renouvellera
                      avec eux son alliance d'une façon définitive et dernière !
«    En ces jours-là, le Seigneur parlait à Abraham dans une vision.
             Il le fit sortir et lui dit : ''Regarde le ciel,
                           et compte les étoiles, si tu le peux... ''

        Et il déclara : ''Telle sera ta descendance !''  
                         Abram eut foi dans le Seigneur
                  et le Seigneur estima qu’il était juste. 
         Puis il dit : ''Je suis le Seigneur, qui t’ai fait sortir d’Our en Chaldée
                          pour te donner ce pays en héritage.''
              Abram répondit : ''Seigneur mon Dieu, comment vais-je savoir que je l’ai en héritage ?''
                 Le Seigneur lui dit : ''Prends-moi une génisse de trois ans,
                                                          une chèvre de trois ans, un bélier de trois ans,
                                                                            une tourterelle et une jeune colombe.''
                 Abram prit tous ces animaux, les partagea en deux,
                                         et plaça chaque moitié en face de l’autre ;
                                                          mais il ne partagea pas les oiseaux. 
                        Comme les rapaces descendaient sur les cadavres, Abram les chassa.  
                              Au coucher du soleil,
                                 un sommeil mystérieux tomba sur Abram,
                                     une sombre et profonde frayeur tomba sur lui.
                      Après le coucher du soleil, il y eut des ténèbres épaisses.
                                Alors un brasier fumant et une torche enflammée
                                             passèrent entre les morceaux d’animaux. 
                Ce jour-là, le Seigneur conclut une alliance
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Je_con10
avec Abram en ces termes :
                            ''À ta descendance je donne le pays que voici,
                 depuis le Torrent d'Égypte jusqu'au Grand Fleuve, l'Euphrate.'' »
-----
4-Luc 9 : 28b-36 ''Pendant qu’il priait, l’aspect de son visage devint autre.''
--intro : Cette prière, aucun Hébreu n'a osé la formuler de peur de mourir.
            Deux prophètes s'y sont toutefois risqués :
                       Moïse et Élie... mais ils n'ont rien vu, nous dit la Bible,
                             si ce n'est Dieu de dos ou un léger souffle de brise!
               Leur demande n'a jamais perdu de son actualité ;
                      ils la formulent sans cesse pour nous,
                          mais lorsqu'ils l'obtiennent,
                  quelle est la réponse :
                        le Dieu qu'ils cherchent est un homme qui va mourir.
                          Le Christ leur apparaît, en effet,
                               dans son mystère divin,
                                  au moment même
                                       où sa prière l'a amené à prendre conscience
                                                  de l'échec de sa mission auprès des foules,
                             au moment où il entrevoit clairement la mort au terme de son ministère.
           C'est d'ailleurs de son ''exode''
                    que Jésus parle avec Moïse et Élie.
      Le secret du Christ se révèle
             au moment où la mort est intégrée à sa mission.
    « En ce temps-là,  Jésus prit avec lui Pierre, Jean et Jacques,
                    et il gravit la montagne pour prier
                 Pendant qu’il priait,
                      l’aspect de son visage devint autre,
                   et son vêtement devint d’une blancheur éblouissante.


           Voici que deux hommes s’entretenaient avec lui :
                             c’étaient Moïse et Élie,  apparus dans la gloire.
       Ils parlaient de son départ qui allait s’accomplir à Jérusalem.  
 Pierre et ses compagnons étaient accablés de sommeil ;
                 mais, restant éveillés, ils virent la gloire de Jésus,
                     et les deux hommes à ses côtés. 
            Ces derniers s’éloignaient de lui, quand Pierre dit à Jésus :
        ''Maître, il est bon que nous soyons ici !
                    Faisons trois tentes : une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie.''
                               Il ne savait pas ce qu’il disait. 
                            Pierre n’avait pas fini de parler, qu’une nuée survint
                                                et les couvrit de son ombre ;
              ils furent saisis de frayeur lorsqu’ils y pénétrèrent.
     Et, de la nuée, une voix se fit entendre :                     
               ''Celui-ci est mon Fils bien-aimé, écoutez-le !''
                      Et pendant que la voix se faisait entendre
                           il n’y avait plus que Jésus, seul.
          Les disciples gardèrent le silence et, en ces jours-là,
                          ils ne rapportèrent à personne rien de ce qu’ils avaient vu.   »
----

6--La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Bryvia10-Sermon de saint Léon le Grand pour le 2e dimanche de CARÊME.
                                                      La transfiguration

«  Le Seigneur découvre sa gloire devant les témoins qu'il a choisis,
              et il éclaire d'une telle splendeur cette forme corporelle
                       qu'il a en commun avec les autres hommes
                              que son visage a l'éclat du soleil
                         et que ses vêtements sont aussi blancs que la neige.
       Par cette transfiguration il voulait avant tout prémunir ses disciples
                                                                       contre le scandale de la croix
                                           et, en leur révélant toute la grandeur de sa dignité cachée,
                                empêcher que les abaissements de sa passion
                                                                  volontaire ne bouleversent leur foi.
               Mais il ne prévoyait pas moins de fonder l'espérance de l'Église,
                                                             en faisant découvrir à tout le corps du Christ
                                                        quelle transformation lui serait accordée ;
                                                ses membres se promettraient de partager l'honneur
                                                                                    qui avait resplendi dans leur chef.
                                Le Seigneur lui-même avait déclaré à ce sujet,
                                      lorsqu'il parlait de la majesté de son avènement :
                            Alors les justes brilleront comme le soleil dans le royaume de leur Père.
     Et l'Apôtre saint Paul atteste lui aussi :
                                  J'estime qu'il n'y a pas de commune mesure
                                                             entre les souffrances du temps présent
                                               et la gloire que le Seigneur va bientôt révéler en nous.
                   Et encore : Vous êtes morts avec le Christ, et votre vie reste cachée avec lui en Dieu.
                                                                          Quand paraîtra le Christ qui est votre vie,
                                                          alors, vous aussi, vous paraîtrez avec lui en pleine gloire.
                                  Cependant, pour confirmer les Apôtres
                                          et les introduire dans une complète connaissance,
                                                    un autre enseignement s'est ajouté à ce miracle.
         En effet, Moïse et Élie,
              c'est-à-dire la Loi et les Prophètes,
                             apparurent en train de s'entretenir avec le Seigneur.
                     Ainsi, par la réunion de ces cinq hommes
                                     s'accomplirait de façon certaine la prescription :
                                Toute parole est garantie par la présence de deux ou trois témoins.
       Qu'y a-t-il donc de mieux établi, de plus solide que cette parole ?
                     La trompette de l'Ancien Testament
                                       et celle du Nouveau s'accordent à la proclamer ;
                        et tout ce qui en a témoigné jadis
                                  s'accorde avec l'enseignement de l'Évangile.
          Les écrits de l'une et l'autre Alliance,
                    en effet, se garantissent mutuellement ;
             celui que les signes préfiguratifs avaient promis sous le voile des mystères,
                                         est montré comme manifeste et évident
                                        par la splendeur de sa gloire présente.
                      Comme l'a dit saint Jean, en effet :
                              Après la Loi communiquée par Moïse,
                                                    la grâce et la vérité sont venues par Jésus Christ.
                 En lui s'est accomplie la promesse
                                         des figures prophétiques comme la valeur des préceptes de la Loi,
                                      puisque sa présence enseigne la vérité de la prophétie,
                                                  et que sa grâce
                                            rend praticables les commandements. ~
            Que la foi de tous s'affermisse avec la prédication de l'Évangile,
              et que personne n'ait honte de la croix du Christ,
                      par laquelle le monde a été racheté.
                 Que personne donc ne craigne de souffrir pour la justice, /La foi travaille
                                                              au Royaume de Dieu
                                                afin que
                                        tous les peuples reçoivent:
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Si_le_16
          ni ne mette en doute
                la récompense promise ;
                             car c'est par le labeur qu'on parvient au repos,
                        par la mort qu'on parvient à la vie.
            Puisque le Christ a accepté
                       toute la faiblesse de notre pauvreté,
                si nous persévérons à le confesser et à l'aimer,
           nous sommes vainqueurs de ce qu'il a vaincu
                    et nous recevons ce qu'il a promis.
     Qu'il s'agisse de pratiquer les commandements ou de supporter l'adversité,
               la voix du Père que nous avons entendue tout à l'heure
                          doit retentir sans cesse à nos oreilles :
                 Celui-ci est mon Fils bien-aimé en qui j'ai mis tout mon amour ; écoutez-le !»
Il crie dans le pauvre qui appelle aux quatre coins du monde:
                            tous ont le droit d'entendre et d'être aimés!
-----

À suivre
Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2185
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Sam 23 Mar 2019 - 21:13

Répertoire de lundi à samedi

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Barre11
Deuxième semaine de Carême 
         du lundi 18 au samedi 23 mars 2019 
                               _____________________________________________
--lundi 18 mars 2019 2semaine du Carême   C Sans mesure.
       -antienne d’ouverture:- psaume 25 : 8, 11, 12 Seigneur j’aime la maison que tu habites, 
                                                   le lieu où demeure ta gloire. 
                               Par pitié libère-moi; dans l’assemblée je te bénirai. 
1-Daniel 9 : 4-10 ''Nous avons péché, nous avons commis l’iniquité''
2-psaume 78 :  5a. 8, 9, 11. 13ab (78 (79),) R/ Seigneur, 
                                    ne nous traite pas selon nos péchés. (cf. 102 : 10a)
     -acclamation Jean 6 : 63, 68 Gloire à toi, Seigneur, Fils du Dieu vivant ! 
                                         Tes paroles, Seigneur,   sont esprit et elles sont vie. 
                                                                         Tu as les paroles de la vie éternelle.
3-Luc 6 : 36-38 Pardonnez et vous serez pardonnés.  
         -antienne de la communion : Luc 6 : 36 ‘’Soyez miséricordieux 
                                                 comme votre Père est miséricordieux’’, dit le Seigneur.
4-bréviaire Exode 14 : 10-31 Passage de la mer Rouge. 
5--La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Bryvia10catéchèse baptismale de saint Jean Chrysostome Le nouveau Moïse. 
 - -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Flyche16_____________________________________  

--intro : Dans la prière de Daniel (L 1), le peuple juif 
                         déraciné de sa terre confesse son péché,
                                conscient de sa solidarité dans le mal comme dans le malheur,
                     et le psaume prolonge l'aveu dans un appel au pardon. 
              Pour les hommes de notre temps, 
                le sens de la responsabilité collective dépasse les frontières d'un peuple. 
                    Aussi les chrétiens doivent-ils implorer le pardon de Dieu 
                          pour le péché du monde en communion avec tous leurs frères en humanité. 
                             C'est là pour eux une manière d'élargir leur amour 
                                     à la dimension de la miséricorde de leur Père 
                                          qui est aux cieux.(L 2, A 2).

1-Daniel 9 : 4-10 ''Nous avons péché, nous avons commis l’iniquité''
  --intro : La prière de Daniel constitue un aveu du péché, 
                     dont les accents de sincérité doivent inspirer 
                              la supplication du chrétien au cours du carême.
     « Je fis au Seigneur mon Dieu cette prière et cette confession : 
            ''Ah ! toi Seigneur, le Dieu grand et redoutable, 
                  qui garde alliance et fidélité à ceux qui l’aiment 
                   et qui observent ses commandements, nous avons péché, 
                                                                nous avons commis l’iniquité, 
                                                          nous avons fait le mal,
                                                       nous avons été rebelles, 
                                                nous nous sommes détournés de tes commandements
                                                                                 et de tes ordonnances.
                                      Nous n’avons pas écouté tes serviteurs les prophètes, 
                                               qui ont parlé en ton nom à nos rois
                                                           à nos princes, à nos pères, à tout le peuple du pays. 
                             À toi, Seigneur, la justice ; 
                                 à nous la honte au visage, comme on le voit aujourd’hui 
                                         pour les gens de Juda, pour les habitants de Jérusalem et de tout Israël,
                                            pour ceux qui sont près et pour ceux qui sont loin, 
                                                   dans tous les pays où tu les as chassés,
                                      à cause des infidélités qu’ils ont commises envers toi. 
                     Seigneur, à nous la honte au visage, à nos rois, à nos princes, à nos pères,
                                             parce que nous avons péché contre toi. 
                 Au Seigneur notre Dieu, la miséricorde et le pardon
                        car nous nous sommes révoltés contre lui,
                                  nous n’avons pas écouté la voix du Seigneur, notre Dieu, 
                      car nous n’avons pas suivi les lois qu’il nous proposait 
                                                               par ses serviteurs les prophètes. »
--------   
3-Luc 6 : 36-38 Pardonnez et vous serez pardonnés.  
--intro : Dans un enseignement parallèle au discours sur la montagne
                                                          dans l’évangile selon saint Matthieu, 
                                             Jésus exhorte les siens à imiter le Père 
                                 dans l’exercice de la miséricorde : 
                       ne pas juger, 
                          ne pas condamner, 
                            pardonner pour obtenir le pardon, 
                   telles sont les attitudes du vrai disciple.
«  En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples :
                  '' Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux. 

                            Ne jugez pas, et vous ne serez pas jugés ; 
                                             ne condamnez pas, et vous ne serez pas condamnés.
                        Pardonnez, et vous serez pardonnés
           Donnez, et l’on vous donnera : c’est une mesure bien pleine, 
                     tassée, secouée, débordante, qui sera versée dans le pan de votre vêtement ; 
               car la mesure dont vous vous servez pour les autres 
            servira de mesure aussi pour vous. »  
--------
4-bréviaire Exode 14 : 10-31 Passage de la mer Rouge. 
--intro : Un souffle épique anime tout le récit du passage de la mer Rouge, 
                  et la médiation d’Israël l’a constamment enrichi, 
                       développant l’usage du vent (souffle de Dieu) 
                            faisant reculer les eaux,
                    la durcissant en celle de la double muraille liquide
                                   ouvrant passage au défilé du peuple. 
                Mais plus qu’aux représentations matérielles, 
                     c’est à la valeur de signe de ce récit qu’il fait s’attacher : 
                          révélant définitivement à Israël l’amour et la puissance de son Dieu,
                                     il débouche sur la profession de foi.
 « Comme Pharaon approchait, les fils d’Israël regardèrent et, 
                    voyant les Égyptiens lancés à leur poursuite, ils eurent très peur, 
                           et ils crièrent vers le Seigneur.
           Ils dirent à Moïse : ''L’Égypte manquait-elle de tombeaux, 
                          pour que tu nous aies emmenés mourir dans le désert ? 
                            Quel mauvais service tu nous as rendu en nous faisant sortir d’Égypte !
                                C’est bien là ce que nous te disions en Égypte :
                                        “Ne t’occupe pas de nous, laisse-nous servir les Égyptiens.
                                                  Il vaut mieux les servir que de mourir dans le désert !” ''
        Moïse répondit au peuple : ''N’ayez pas peur ! Tenez bon ! 
                              Vous allez voir aujourd’hui 
                     ce que le Seigneur va faire pour vous sauver ! 

              Car, ces Égyptiens que vous voyez aujourd’hui, 
                                             vous ne les verrez plus jamais.
               Le Seigneur combattra pour vous, 
                         et vous, vous n’aurez rien à faire.''
        Le Seigneur dit à Moïse : ''Pourquoi crier vers moi ? 
                        Ordonne aux fils d’Israël de se mettre en route !
               Toi, lève ton bâton, étends le bras sur la mer, fends-la en deux, 
                              et que les fils d’Israël entrent au milieu de la mer à pied sec.
          Et moi, je ferai en sorte que les Égyptiens s’obstinent : 
                    ils y entreront derrière eux ;
                  je me glorifierai aux dépens de Pharaon 
                      et de toute son armée, de ses chars et de ses guerriers.
            Les Égyptiens sauront que je suis le Seigneur,
                   quand je me serai glorifié aux dépens de Pharaon, de ses chars et de ses guerriers.''
    L’ange de Dieu, qui marchait en avant d’Israël, 
         se déplaça et marcha à l’arrière.
                     La colonne de nuée se déplaça depuis l’avant-garde et vint se tenir à l’arrière,
                        entre le camp des Égyptiens et le camp d’Israël. 
                  Cette nuée était à la fois ténèbres et lumière dans la nuit, 
                             si bien que, de toute la nuit, ils ne purent se rencontrer.
             Moïse étendit le bras sur la mer
      Le Seigneur chassa la mer toute la nuit par un fort vent d’est ; 
                                                il mit la mer à sec, et les eaux se fendirent.
              Les fils d’Israël entrèrent au milieu de la mer à pied sec, 
                   les eaux formant une muraille à leur droite et à leur gauche. 
                        Les Égyptiens les poursuivirent ;
                             tous les chevaux de Pharaon, ses chars et ses guerriers 
                                                entrèrent derrière eux jusqu’au milieu de la mer.
               Aux dernières heures de la nuit, le Seigneur observa, 
                         depuis la colonne de feu et de nuée,
                       l’armée des Égyptiens, et il la frappa de panique.
           Il faussa les roues de leurs chars, 
                  et ils eurent beaucoup de peine à les conduire. 
                       Les Égyptiens s’écrièrent :
                  ''Fuyons devant Israël, 
            car c’est le Seigneur qui combat pour eux contre nous ! »
              Le Seigneur dit à Moïse : ''Étends le bras sur la mer :
                       que les eaux reviennent sur les Égyptiens, leurs chars et leurs guerriers !''
         Moïse étendit le bras sur la mer
     Au point du jour, la mer reprit sa place ; 
                 dans leur fuite, les Égyptiens s’y heurtèrent, 
                               et le Seigneur les précipita au milieu de la mer.
                Les eaux refluèrent et recouvrirent les chars et les guerriers, 
                     toute l’armée de Pharaon qui était entrée 
                              dans la mer à la poursuite d’Israël.
                                             Il n’en resta pas un seul.
             Mais les fils d’Israël avaient marché à pied sec au milieu de la mer, 
                                 les eaux formant une muraille à leur droite et à leur gauche.
             Ce jour-là, le Seigneur sauva Israël de la main de l’Égypte, 
                                    et Israël vit les Égyptiens morts sur le bord de la mer.
        Israël vit avec quelle main puissante le Seigneur avait  contre l’Égypte. 
                   Le peuple craignit le Seigneur, 
            il mit sa foi dans le Seigneur 
                       et dans son serviteur Moïse. » 
--------
5--La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Bryvia10catéchèse baptismale de saint Jean Chrysostome Le nouveau Moïse. 
     « Le peuple juif a vu des miracles. 
               Toi aussi, tu en verras de plus grands
                    et de beaucoup plus éclatants que lorsque les Juifs sont sortis d'Égypte. 
             Tu n'as pas vu Pharaon noyé avec ses troupes, 
                       mais tu as vu le diable englouti avec ses armes. 
                    Le peuple juif a traversé la mer,
           toi, tu as traversé la mort. 
                        Ils ont été délivrés des Égyptiens,
         toi, tu as été affranchi des démons. 
                        Ils ont quitté un esclavage barbare, 
       toi, l'esclavage beaucoup plus pénible du péché.
                 Veux-tu savoir par d'autres raisons comment 
                     c'est bien toi qui as été favorisé de plus grands bienfaits ?
              Les Juifs n'ont pas pu alors regarder 
                      le visage de Moïse resplendissant de gloire,
                        lui qui pourtant n'était que leur compagnon de service et leur semblable.
           Mais toi, tu as vu le Christ dans sa gloire.
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Ouvre_11
                  Et Paul s'écrie : Nous, à visage découvert, nous reflétons,
                               comme dans un miroir, la gloire du Seigneur
             Ils avaient alors le Christ qui les suivait ; 
      mais à bien plus forte raison est-ce nous qu'il suit maintenant
  Alors, en effet, le Seigneur les accompagnait par la grâce de Moïse ; 
               et vous, ce n'est pas seulement par la grâce du nouveau Moïse 
                                                                mais par votre obéissance. 
            Pour le peuple juif, après l'Égypte, ce fut le désert ; 
                  pour toi, après l'exode, c'est le ciel. 
                         Ils avaient, eux, un guide et un chef excellent en la personne de Moïse ;
                 nous avons, nous, un autre Moïse, Dieu lui-même, 
                                qui nous guide et nous commande.
        Quelle était, en effet, la caractéristique de ce Moïse ? 
                    Moïse, dit l'Écriture, était le plus doux de tous les hommes qui sont sur la terre
                  On peut sans erreur en dire autant de notre Moïse. 
                         En effet, il est assisté de l'Esprit très doux, 
                                qui lui est intimement consubstantiel. 
              Alors Moïse a levé les mains vers le ciel
                                 et en a fait descendre le pain des anges, la manne ; 
                   notre Moïse lève les mains vers le ciel 
                        et nous apporte la nourriture éternelle
           Celui-là frappa la pierre et fit couler des fleuves d'eau ; 
                          celui-ci touche la table,
                           frappe la table spirituelle 
                     et fait jaillir les sources de l'Esprit
       C'est pourquoi, comme une source,
                        la table de l'autel est placée au milieu de l'église
                               afin que, de toutes parts, 
                      les troupeaux des fidèles affluent à la source
                    pour s'abreuver à ses flots qui nous sauvent.
            Puisque nous avons là une telle source, 
                                                       une telle vie, 
                                             que la table regorge de mille bienfaits 
                                      et que, de toutes parts, elle nous comble de dons spirituels,
                              approchons avec un cœur sincère
                                                     et une conscience pure 
                              pour obtenir grâce et miséricorde et recevoir du secours en temps voulu.
         Par la grâce et la miséricorde du Fils unique de Dieu, 
                         notre Seigneur et Sauveur Jésus Christ,
                         par qui et avec qui soient au Père 
                                             et à l'Esprit qui donne la vie, 
                      gloire, honneur, puissance, maintenant et toujours, 
                  et pour les siècles des siècles. Amen. » 
-------    
À suivre
Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2185
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Mer 27 Mar 2019 - 17:25

Pardonnez le retard de la mise à jour.
Nous y reviendrons au rythme des cycles.
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Barre11
Troisième semaine de Carême 
         du lundi 25 au samedi 30 mars 2019 
                               _____________________________________________
--mercredi 27 mars 2019 3e semaine du Carême  Une Loi gravée dans le cœur.
-antienne d’ouverture:- psaume 118 : 133  Que tes promesses orientent mes pas :
                                                                               ne laisse aucun mal me dominer.  
1-Deutéronome 4 : 1, 5-9  ''Vous garderez mes décrets,
                                                    vous les mettrez en pratique''
2-psaume 147 : 12-13, 15-16, 19-20 (147 (147b),)
                                R/ Glorifie le Seigneur, Jérusalem !
                                                 Célèbre ton Dieu, ô Sion ! (147 : 12)
     -acclamation Jean 6 : 63, 68. Tes paroles Seigneur sont pour nous l’’Esprit et la vie.
                                      Tu as les paroles de la vie éternelle.
                                        Gloire à toi Seigneur, honneur, puissance et majesté!
3-Matthieu 5 : 17-19 ''Celui qui les observera et les enseignera,
                                                              celui-là sera déclaré grand''
             -antienne de la communion : psaume 15 : 11 -Tu m’as montré Seigneur
                                           la route de la vie; en ta présence la joie est sans mesure.
4-bréviaire Exode 33 : 7-11.18-23; 34, 5-9.29-35 Celui que nul ne peut dévisager.
5--La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Bryvia10de saint Théophile d’Antioche à Autolycus. Heureux les cœurs purs car ils verront Dieu.
 - -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Flyche16_____________________________________  

--intro : Le I er dimanche du carême,
            nous demandions à Dieu de ''progresser
                                              dans la connaissance de Jésus Christ''(P 1)
                             et de ''vivre de toute parole qui sort de sa bouche'' (P 3).
      Aujourd'hui, mercredi de la 3e semaine de carême
                nous lui présentons la même requête,
                       en rappelant qu'il ''nous accorde ce temps de carême
                                 pour nous former à la vie avec le Christ
                                 et nous alimenter de sa parole'' (P 1).

          Telle est ''la route de la vie'' (A 2),
                                   qui s'ouvre devant nous.
                          Chacun peut se demander dans quelle mesure
                 il a progressé depuis trois semaines
       dans la découverte du Seigneur et dans l'écoute de sa parole.
-------   
1-Deutéronome 4 : 1, 5-9  ''Vous garderez mes décrets,
                                                    vous les mettrez en pratique''
--intro : La Loi que le fidèle du vrai Dieu
              est invité à respecter
                     et à mettre en pratique
            trouve sa perfection
             dans l'enseignement de Jésus sur la montagne.
     Telle est la Loi nouvelle qui est la règle de vie
                                       des membres du nouveau peuple de Dieu.
«  Moïse disait au peuple :
              ''Maintenant, Israël, écoute 
                                  les décrets et les ordonnances

                                  que je vous enseigne pour que
                                                   vous les mettiez en pratique.
                 Ainsi vous vivrez, vous entrerez,
                pour en prendre possession, dans le pays
                             que vous donne le Seigneur, le Dieu de vos pères.
         Voyez, je vous enseigne les décrets et les ordonnances
                                que le Seigneur mon Dieu m’a donnés pour vous,
                                         afin que vous les mettiez en pratique
                dans le pays où vous allez entrer pour en prendre possession.
         Vous les garderez, vous les mettrez en pratique ;
                   ils seront votre sagesse et votre intelligence
                                aux yeux de tous les peuples.
          Quand ceux-ci entendront parler de tous ces décrets, ils s’écrieront :
                  “Il n’y a pas un peuple sage et intelligent comme cette grande nation !”
                          Quelle est en effet la grande nation
                               dont les dieux soient aussi proches
               que le Seigneur notre Dieu est proche de nous
                         chaque fois que nous l’invoquons ?
   Et quelle est la grande nation dont les décrets et les ordonnances
                              soient aussi justes que toute cette Loi
                                                 que je vous donne aujourd’hui ?
                         Mais prends garde à toi :
                                  garde-toi de jamais oublier ce que tes yeux ont vu ;
              ne le laisse pas sortir de ton cœur un seul jour.
     Enseigne-le à tes fils, et aux fils de tes fils. » 
-----
2-psaume 147 : 12-13, 15-16, 19-20 (147 (147b),)
                                R/ Glorifie le Seigneur, Jérusalem !
                                                 Célèbre ton Dieu, ô Sion ! (147 : 12)

     —Glorifie le Seigneur, Jérusalem !
           Célèbre ton Dieu, ô Sion !
                 Il a consolidé les barres de tes portes,
             dans tes murs il a béni tes enfants.

     —Il envoie sa parole sur la terre :
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Tu_enr10
            rapide, son verbe la parcourt.
                Il étale une toison de neige,
             il sème une poussière de givre.

     —Il révèle sa parole à Jacob,
           ses volontés et ses lois à Israël.
               Pas un peuple qu’il ait ainsi traité ;
            nul autre n’a connu ses volontés.
-------   
3-Matthieu 5 : 17-19 ''Celui qui les observera et les enseignera,
                                                              celui-là sera déclaré grand''
--intro : Le carême est le temps privilégié
          où le chrétien doit porter une attention spécial
                        à l’enseignement du Maître sur la justice nouvelle du Royaume.
«  En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples :
                ''Ne pensez pas que je sois venu abolir la Loi ou les Prophètes :
                        je ne suis pas venu abolir, mais accomplir.
              Amen, je vous le dis :
          Avant que le ciel et la terre disparaissent, pas un seul iota,
                                                   pas un seul trait ne disparaîtra de la Loi
                                             jusqu’à ce que tout se réalise.

                   Donc, celui qui rejettera un seul de ces plus petits commandements,
                                et qui enseignera aux hommes à faire ainsi,
                                    sera déclaré le plus petit dans le royaume des Cieux.
           Mais celui qui les observera et les enseignera,
               celui-là sera déclaré grand dans le royaume des Cieux. »
------  
5--de saint Théophile d'Antioche. à Autolycus.
                 Heureux les cœurs purs car ils verront Dieu.
   « Si tu me dis : Montre-moi ton Dieu,
                                   je pourrais te répondre :
                              Montre-moi l'homme que tu es,
                                           et moi je te montrerai mon Dieu.
              Montre donc comment les yeux de ton âme regardent,
                                         et comment les oreilles de ton cœur écoutent.
        Ceux qui voient avec les yeux du corps
                           observent ce qui se passe dans la vie et sur la terre ;
                ils discernent la différence entre la lumière et l'obscurité,
                                                le blanc et le noir, le laid et le beau ;
                        entre ce qui est harmonieux, bien proportionné,
                              et ce qui manque de rythme et de proportion ;
                          entre ce qui est démesuré et ce qui est tronqué ;
                               il en est de même pour ce qui tombe sous le sens de l'ouïe :
                                     sons aigus, ou graves, ou agréables.
                   On pourrait, de la même façon, dire des oreilles du cœur
                                                         et des yeux de l'âme
                                          qu'il leur est possible de saisir Dieu.
     Dieu, en effet, est perçu par ceux qui peuvent le voir,
                            après que les yeux de leur âme
                                               se sont ouverts.


                                                                   / Le nom Shilo,(Schiloh)
                                (Prince de la Paix),
                                     dans la version Crampon:                                                                                         La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Shilo_10                          
                                    Tous ont des yeux,
                               mais certains ne les ont que voilés et ne voient pas la lumière du soleil.
                     Si les aveugles ne voient pas, ce n'est pas parce que la lumière du soleil ne brille pas.
                                                                              C'est à eux-mêmes, et à leurs yeux,
                                                                       que les aveugles doivent s'en prendre.
                                                             De même toi :
                        les yeux de ton âme sont voilés par tes fautes et tes actions mauvaises.                                                                                                  L'homme doit avoir une âme pure,
                                                                  comme un miroir brillant.
                                 S'il y a de la rouille sur le miroir, l'homme ne peut plus y voir son visage.
                          Ainsi, lorsqu'il y a une faute dans l'homme, cet homme ne peut plus voir Dieu. ~
                 Mais, si tu le veux, tu peux guérir.

             Confie-toi au médecin et il opérera les yeux de ton âme et de ton cœur.
                                   Qui est ce médecin ?
                              C'est Dieu, qui guérit et vivifie par le Verbe et la Sagesse.
                    C'est par son Verbe et sa Sagesse que Dieu a fait toutes choses.
         Comme dit le Psaume : Le Seigneur a établi les cieux par sa Parole,
                                           et leur puissance par le Souffle de sa bouche.
                                               Cette Sagesse est souveraine.
             En effet : Dieu a fondé la terre par sa Sagesse ;
                                il a disposé les cieux par son intelligence ;
                                       c'est par sa science que furent creusés les abîmes,
                                                                     que les nuées ont distillé la rosée.
                          Si tu comprends cela et si ta vie est pure, pieuse et juste,

                                                        tu peux voir Dieu.
                     Avant tout, que la foi et la crainte de Dieu
                                          entrent les premières dans ton cœur,
                                                            et alors tu comprendras cela.
             Quand tu auras dépouillé la condition mortelle et revêtu l'immortalité,
                              alors tu verras Dieu selon ton mérite.
                        C'est ce Dieu qui ressuscitera ta chair immortelle,
                                                             en même temps que ton âme.
                  Et alors, devenu immortel, tu verras le Dieu immortel,
                                     à condition d'avoir cru en lui maintenant. »

--------
Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2185
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Ven 29 Mar 2019 - 18:17

Pardonnez le retard de la mise à jour.
Nous y reviendrons au rythme des cycles.
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Barre11
Troisième semaine de Carême 
         du lundi 25 au samedi 30 mars 2019 
                               _____________________________________________
--jeudi 28 mars 2019 3e semaine du Carême  Cœurs obstinés.
    -antienne d’ouverture:-Je suis le sauveur de mon peuple,
                      dit le Seigneur, s’il crie vers moi dans les épreuves, je l’exauce.
                                       Je suis son Dieu pour toujours.         
1-Jérémie 7 : 23-28 ''Voilà bien la nation qui n’a pas écouté
                                                         la voix du Seigneur son Dieu.
2-psaume 94 : 1-2, 6-7ab, 7d-9a (94 (95),) R/ Aujourd’hui, ne fermez pas votre cœur,
                                                             mais écoutez la voix du Seigneur. (cf. 94 : 8a.7d)
       -acclamation Joël 2 : 12-13 Gloire à toi, Seigneur, honneur,
                                                     puissance et majesté !
                            Maintenant, dit le Seigneur, revenez à moi de tout votre cœur,
                                                                        car je suis tendre et miséricordieux.
3-Luc 11 : 14-23 ''Celui qui n’est pas avec moi est contre moi.''
      -antienne de la communion : psaume 118 : 4-5  Tu nous as ordonné Seigneur
                                                                                 de garder fidèlement tes préceptes.
                                                                    Que mes chemins convergent toujours
                                                              vers l’obéissance de tes lois.
4-bréviaire Exode 34 : 10-28 Renouvellement de l’Alliance 
                                         Les commandement écrits par Moïse.
5--La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Bryvia10Traité de Tertullien sur la prière L’offrande spirituelle. 
- -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Flyche16_____________________________________  

--vendredi 29 mars 2019 3e semaine du Carême  sacrifice du matin.
-antienne d’ouverture:-psaume 85 : 9-10 Toutes les nations viendront te reconnaître
                                                                            Seigneur, et rendre gloire à ton nom.
                                                              Car tu es grand et fais des merveilles,
                                                           toi qui es le seul Dieu.    
1-Osée 14 : 2-10. ''Nous ne dirons plus à l’ouvrage de nos mains :
                                                                                “Tu es notre Dieu”.
2-psaume 80 : 6c-8a, 8bc-9, 10-11ab, 14.17 (80 (81),) R/ C’est moi, le Seigneur ton Dieu,
                                                                        écoute ma voix. (cf. 80 : 11.9a)
-acclamation Matthieu 4 : 17 Ta parole, Seigneur, est vérité et ta loi, délivrance.
                                                            Convertissez-vous, dit le Seigneur,
                                                      car le royaume des Cieux est tout proche.
3-Marc 12 : 28-34 ''Le Seigneur notre Dieu est
                                             l’unique Seigneur : tu l’aimeras.''
            -antienne de la communion : Marc 12 : 33  Aimer Dieu de tout son cœur,
                               et son prochain comme soi-même, vaut mieux que tous les sacrifices. 
4-bréviaire Exode 35 : 30—36 : 1; 37 : 1-9 Œuvre d’art pour l’Éternel.
5--La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Bryvia10commentaire de saint Grégoire le Grand sur le Livre de Job.
                                                 Vous avez été rachetés par un sang précieux. 
- -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Flyche16_____________________________________  



À suivre
Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2185
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Mar 2 Avr 2019 - 19:39

Pardonnez le retard de la mise à jour.
Nous y reviendrons au rythme des cycles.
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Barre11
Quatrième semaine de Carême 
         du lundi 1er avril au samedi 6 avril 2019 
                               _____________________________________________
--lundi 1er avril 2019 4e semaine du Carême  Nouvelle création.
     -antienne d’ouverture:- psaume 30 : 7-8 Je compte sur toi Seigneur
                tu vois ma misère et tu sais ma détresse
                            j’exulte et je me réjouis dans ton amour.
1-Isaïe 65 : 17-21  « On n’y entendra plus de pleurs ni de cris »
2-psaume 29 : 2a.3-4, 5-6, 9.12a.13cd  (29 (30),) R/ Je t’exalte, Seigneur :
                                                                                       tu m’as relevé. (29 : 2a)
-acclamation Amos 5 : 14  Ta parole, Seigneur, est vérité, et ta loi, délivrance.
                                Cherchez le bien, non le mal, afin de vivre.
                                                       Ainsi le Seigneur sera avec vous.
3-Jean 4 : 43-54 Va ton fils est vivant
   -antienne de la communion : Ézéchiel 36 : 27 Parole du Seigneur je mettrai en vous
                                                                mon Esprit alors vous suivrez mes lois
                                                vous observerez mes commandements et vous y serez fidèles.
4-bréviaire Lévitique 16 : 2-28 Rituel de purification
5--La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Bryvia10Homélie d’Origène sur le Lévitique Le véritable grand prêtre de l’expiation
 - -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Flyche16_____________________________________  
--mardi 2 avril 2019 4e semaine du Carême Plongés dans l’eau.
-antienne d’ouverture:- Isaïe 55 : 1  ''Vous tous qui avez soif venez voici de l’eau
                                                                      dit le Seigneur. Même si vous n’avez pas d’argent
                                                                  venez et buvez avec joie.''
1-Ézéchiel 47 : 1-9, 12. J’ai vu l’eau qui jaillissait du Temple :
                                        tous ceux qu’elle touchait furent sauvés.
2-psaume 45 : 2-3, 5-6, 8-9a.10a (45 (46),) R/ Il est avec nous,
                                               le Dieu de l’univers ; citadelle pour nous,
                                                                            le Dieu de Jacob ! (45:    8  )
     -acclamation Psaume 50 : 12-14 Donne-moi un cœur pur ô mon Dieu
                                                                              rends-moi la joie d’être sauvé.
3-Jean 5 : 1-16  ''Aussitôt l’homme fut guéri''
      -antienne de la communion : -Psaume 22 : 1-2 Mon berger c’est le Seigneur
                                                          je ne manque de rien; sur de frais pâturage
                                                il me mène auprès des eaux tranquilles et me fait revivre.
4-bréviaire Lévitique 19 : 1-18, 31-37. Soyez saints parce que je suis saint.
5--La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Bryvia10sermon de saint Léon le Grand Soyez les imitateurs de Dieu
                                              puisque vous êtes ses enfants bien-aimés… 
 - -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Flyche16_____________________________________  

5--La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Bryvia10Homélie d’Origène sur le Lévitique .
                       Le véritable grand prêtre de l’expiation
«  Une fois par an, le grand prêtre, quittant le peuple,
               entre dans le lieu où est le propitiatoire,
            surmonté des chérubins, où se trouvent l'arche d'alliance et l'autel des parfums ;
                  lieu où nul n'a le droit d'entrer, sinon le grand prêtre seul.
                  Je remarque comment mon véritable grand prêtre,
                         le Seigneur Jésus Christ, dans sa chair mortelle,
            était toute l'année avec le peuple, cette année dont lui-même a parlé :
          Le Seigneur m'a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres
                    et annoncer une année de bienfaits
                          accordée par le Seigneur, et le jour du pardon.
         Remarquez aussi comment une seule fois, cette année,
                       le jour de l'expiation, il entre dans le Saint des saints.
               C'est-à-dire qu'après avoir accompli le plan du salut,
                            il pénètre dans les cieux auprès du Père,
                     afin de le rendre favorable envers le genre humain
                                  et d'intercéder pour tous ceux qui croient en lui.
                C'est parce qu'il connaissait cette expiation
                                     par laquelle Jésus intercède auprès du Père,
                               que l'Apôtre saint Jean disait :
                       Mes petits enfants, je vous écris pour que vous évitiez le péché.
                                               Mais, si l'un de nous vient à pécher,
                                        nous avons un défenseur devant le Père, Jésus Christ, le Juste.
                                                         Il est la victime offerte pour nos péchés.
            Paul, lui aussi, fait mention de cette expiation
                      quand il dit, au sujet du Christ :
                            Dieu a exposé le Christ sur la croix, afin que,
                         par l'offrande de son sang,    
                    il soit le pardon de tous ceux qui croient en lui.
               Donc, le jour de l'expiation dure pour nous jusqu'à ce que ~ le monde finisse.~
                                Il est écrit dans le livre saint :
                            Aaron mettra l'encens sur le feu devant le Seigneur;
                                                  il recouvrira d'un nuage d'encens le propitiatoire
                                        qui est sur l'Arche du Témoignage,
                                                        et il ne mourra pas.
                                    Puis il prendra du sang du taureau
                         et en aspergera avec le doigt le côté oriental du propitiatoire.
                 On enseignait ainsi chez les anciens
                              comment célébrer le rite de propitiation.
             Mais vous, qui êtes venus au Christ,
                       le véritable grand prêtre qui vous a rendu Dieu propice
                             et vous a réconciliés avec le Père,
                           ne vous attachez pas à ce sang charnel.
                    Apprenez plutôt à considérer le sang du Verbe,
                                             et écoutez-le qui vous dit lui-même :
                                       Ceci est mon sang,
                        qui sera répandu
           pour vous, en rémission des péchés. ~
             L'aspersion du sang vers l'orient ne doit pas vous paraître un détail inutile.
                              C'est de l'orient que vient la propitiation.
                    C'est de là que vient l'homme dont le nom est Orient,
                                qui est devenu médiateur
                            entre Dieu et les hommes.

                  Par là vous êtes donc invités à toujours regarder vers l'orient,
                   où se lève pour vous le Soleil de justice,
                       où la lumière apparaît toujours pour vous ;
                          ainsi vous ne marcherez jamais dans les ténèbres
                                et ce dernier jour ne vous saisira pas dans les ténèbres ;
                          ainsi la nuit et l'obscurité de l'ignorance ne vous surprendront pas ;
                 mais vous vivrez toujours dans la lumière de la connaissance,
                                       vous garderez le jour de la foi,
                              vous posséderez toujours la lumière de l'amour et de la paix.  »
-------
à suivre
Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2185
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Mer 3 Avr 2019 - 16:37

SUITE:
1-Ézéchiel 47 : 1-9, 12 J’ai vu l’eau qui jaillissait du Temple :
                                        tous ceux qu’elle touchait furent sauvés.
-intro : Les eaux qui jaillissent du côté droit du Temple
               annoncent l’eau qui coulera
                          du côté du Christ crucifié.
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 J_ai_v10
Elles symbolisent l’Esprit Saint jaillissant du
                                              Corps du Ressuscité,
               et aussi l’eau purifiante et vivifiante du Baptême
«En ces jours-là, au cours d’une vision reçue du Seigneur,
          l’homme me fit revenir à l’entrée de la Maison, et voici :
                  sous le seuil de la Maison, de l’eau jaillissait vers l’orient,
                              puisque la façade de la Maison était du côté de l’orient.
              L’eau descendait de dessous le côté droit de la Maison, au sud de l’autel.
        L’homme me fit sortir par la porte du nord et me fit faire le tour par l’extérieur,
                  jusqu’à la porte qui fait face à l’orient, et là encore l’eau coulait du côté droit.
      L’homme s’éloigna vers l’orient, un cordeau à la main,
                         et il mesura une distance de mille coudées ;
                                                      alors il me fit traverser l’eau :
                        j’en avais jusqu’aux chevilles.
            Il mesura encore mille coudées et me fit traverser l’eau :
                           j’en avais jusqu’aux genoux.
               Il mesura encore mille coudées et me fit traverser :
                             j’en avais jusqu’aux reins.
                Il en mesura encore mille : c’était un torrent que je ne pouvais traverser ;
                         l’eau avait grossi, il aurait fallu nager :
                                    c’était un torrent infranchissable.
            Alors il me dit : ''As-tu vu, fils d’homme ?''
       Puis il me ramena au bord du torrent.
               Quand il m’eut ramené, voici qu’il y avait au bord du torrent,
                   de chaque côté, des arbres en grand nombre.
            Il me dit : ''Cette eau coule vers la région de l’orient,
                                    elle descend dans la vallée du Jourdain,
                             et se déverse dans la mer Morte,
                                               dont elle assainit les eaux.
          En tout lieu où parviendra le torrent,
                         tous les animaux pourront vivre et foisonner.
                    Le poisson sera très abondant,
                                   car cette eau assainit tout ce qu’elle pénètre,
                            et la vie apparaît en tout lieu où arrive le torrent.
                         Au bord du torrent, sur les deux rives,
                   toutes sortes d’arbres fruitiers pousseront ;
               leur feuillage ne se flétrira pas et leurs fruits ne manqueront pas.
             Chaque mois ils porteront des fruits nouveaux,
          car cette eau vient du sanctuaire.
       Les fruits seront une nourriture,
                                           et les feuilles un remède. » 
---------
4-bréviaire Lévitique 19 : 1-18, 31-37 Soyez saints parce que je suis saint.
--intro : La sainteté d’Israël,
        ce n’est pas d’observer parfaitement un culte minutieusement réglé,
                     c’est avant tout participer à
                la sainteté d’un Dieu qui est Amour.
«   Le Seigneur parla à Moïse et dit :
        '' Parle à toute l’assemblée des fils d’Israël.
                Tu leur diras : Soyez saints, car moi,

                                  le Seigneur votre Dieu, je suis saint.
              Chacun de vous respectera sa mère et son père,
                 et observera mes sabbats. Je suis le Seigneur votre Dieu.
          Ne vous tournez pas vers les idoles,
            ne vous faites pas des dieux en métal fondu.
                Je suis le Seigneur votre Dieu.
                   Quand vous faites un sacrifice de paix pour le Seigneur,
                                        faites ce sacrifice de manière à être agréés.
                               On le mangera le jour même et le lendemain ;
                          ce qui en restera le troisième jour sera brûlé au feu.
                Si on le mangeait le troisième jour,
                      ce serait une viande immonde qui ne saurait être agréée.
                        Celui qui en mangera portera le poids de son péché,
                              car il aura profané ce qui a été consacré au Seigneur :
          cet individu sera retranché de son peuple.
      Lorsque vous moissonnerez vos terres,
                 tu ne moissonneras pas jusqu’à la lisière du champ.
                  Tu ne ramasseras pas les glanures de ta moisson,
                    tu ne grappilleras pas dans ta vigne,
                     tu ne ramasseras pas les fruits tombés dans ta vigne :
                       tu les laisseras au pauvre et à l’immigré.
              Je suis le Seigneur votre Dieu.
           Vous ne volerez pas,
             vous ne mentirez pas,
                vous ne tromperez aucun de vos compatriotes.
                  Vous ne ferez pas de faux serments par mon nom :
                                                     tu profanerais le nom de ton Dieu.
                    Je suis le Seigneur.
            Tu n’exploiteras pas ton prochain,
              tu ne le dépouilleras pas :
                tu ne retiendras pas jusqu’au matin la paye du salarié.
                  Tu ne maudiras pas un sourd,
                    tu ne mettras pas d’obstacle devant un aveugle :
                      tu craindras ton Dieu.
                            Je suis le Seigneur.
        Quand vous siégerez au tribunal, vous ne commettrez pas d’injustice ;
                   tu n’avantageras pas le faible,
                     tu ne favoriseras pas le puissant :
                       tu jugeras ton compatriote avec justice.
                         Tu ne répandras pas de calomnies contre quelqu’un de ton peuple,
                           tu ne réclameras pas la mort de ton prochain. Je suis le Seigneur.
            Tu ne haïras pas ton frère dans ton cœur.
                  Mais tu devras réprimander ton compatriote,
                           et tu ne toléreras pas la faute qui est en lui.
                Tu ne te vengeras pas.
                  Tu ne garderas pas de rancune contre les fils de ton peuple.
                    Tu aimeras ton prochain comme toi-même.
                            Je suis le Seigneur.
           N’interrogez pas les nécromanciens
                       et ne consultez pas les voyants :
                ils vous rendraient impurs.
                             Je suis le Seigneur votre Dieu.
                   Tu te lèveras devant des cheveux blancs,
                     tu honoreras la personne du vieillard
                      et tu craindras ton Dieu. Je suis le Seigneur.
        Quand un immigré résidera avec vous dans votre pays,
               vous ne l’exploiterez pas.
        L’immigré qui réside avec vous
           sera parmi vous comme un israélite de souche,
                 et tu l’aimeras comme toi-même,
                car vous-mêmes avez été immigrés au pays d’Égypte.
                  Je suis le Seigneur votre Dieu.
                Vous ne commettrez pas d’injustice dans l’exercice du droit,
                          ni en matière de mesures de longueur, de poids ou de capacité.
                   Vous aurez des balances justes, des poids justes,
                             des mesures de capacité justes, épha ou hine.
                     Je suis le Seigneur votre Dieu
                           qui vous ai fait sortir du pays d’Égypte.
          Observez tous mes décrets et toutes mes ordonnances,
                              et mettez-les en pratique. Je suis le Seigneur. »
--------
5--La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Bryvia10sermon de saint Léon le Grand Soyez les imitateurs de Dieu
                                              puisque vous êtes ses enfants bien-aimés… 
«Le Seigneur dit dans l'évangile de saint Jean :
          Tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples
                      si vous vous aimez les uns les autres.

        Et on lit dans la lettre de cet Apôtre :
             Mes bien-aimés, aimons-nous les uns les autres,
                 puisque l'amour vient de Dieu.
     Tous ceux qui aiment sont enfants de Dieu,
                                            et ils connaissent Dieu.
              Celui qui n'aime pas ne connaît pas Dieu, car Dieu est amour.
         Que les fidèles scrutent donc leur âme
                                 et discernent par un examen loyal
                              les sentiments profonds de leur cœur.
               S'ils découvrent que leur conscience a en réserve des fruits de charité,
                     ils peuvent être certains que Dieu est en eux ;
                           et pour se rendre de plus en plus accueillants à un tel hôte,
                                   qu'ils se dilatent par les œuvres d'une miséricorde inlassable.
        En effet, si Dieu est amour, la charité ne doit pas avoir de bornes,
                                    car la divinité ne peut s'enfermer dans aucune limite.
           Toutes les époques conviennent, mes bien-aimés,
                    pour pratiquer le bien de la charité ;
                cependant les jours présents nous y invitent plus spécialement.
             Ceux qui désirent recevoir la Pâque du Seigneur
                    avec une âme et un corps sanctifiés
                          doivent s'efforcer surtout d'acquérir cette perfection,
                                qui renferme en elle toutes les vertus
                                    et qui couvre une multitude de péchés.
                       Et c'est pourquoi, sur le point de célébrer ce mystère
                                    qui dépasse tous les autres,
                                par lequel le sang de Jésus Christ a effacé toutes nos iniquités,
                            préparons en premier lieu des sacrifices de miséricorde.
              Ce que la bonté de Dieu nous a octroyé,
                                       donnons-le, nous aussi, à ceux qui ont péché contre nous. ~
        Il faut aussi que notre libéralité se montre
                     plus bienfaisante envers les pauvres
                            et ceux qui sont accablés par toutes sortes de malheurs,
                                    afin que de nombreuses voix rendent grâce à Dieu,
                                          et que le réconfort donné aux indigents
                                                       vienne recommander nos jeûnes.
              Aucune générosité de la part des fidèles
                        ne réjouit Dieu davantage que celle
                                 qui se prodigue en faveur de ses pauvres;
                      et là où il rencontre un souci de miséricorde,
                                      il reconnaît l'image de sa propre bonté.
           Ne craignons pas d'épuiser nos ressources par de telles dépenses,
                           car la bonté elle-même est une grande richesse,
                                    et les largesses ne peuvent manquer de fonds,
                                            là où c'est le Christ qui nourrit et qui est nourri.
                       Dans toute cette activité intervient la main
                                           qui augmente le pain en le rompant,
                                                          et le multiplie en le distribuant.
          Celui qui donne, qu'il soit tranquille et joyeux,
                        car il aura le plus grand bénéfice
                                   quand il aura gardé pour lui le minimum.
       Comme dit saint Paul : Celui qui fournit la semence au semeur
                                                                 et le pain pour la nourriture
                                                 multipliera aussi vos semences
                                               et fera croître les fruits de votre justice
                                     dans le Christ Jésus notre Seigneur,
                            qui vit et règne avec le Père et le Saint-Esprit
                     pour les siècles des siècles. Amen.   »
-------
Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2185
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Dim 14 Avr 2019 - 17:46

Pardonnez le retard de la mise à jour.
Nous y reviendrons au rythme des cycles.
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Barre11
Semaine sainte
         du dimanche 14 avril  au samedi 19 avril 2019 
                               _____________________________________________
--dimanche 14 avril 2019 6e semaine RAMEAUX. —
         -Procession  -Isaïe:    Savoir apporter à l’accusé une parole de réconfort.
                -Philippiens:  Lui de condition divine ne retint pas jalousement
                                            le rang qui l’égalait à Dieu.
                    -Luc Passion de notre Seigneur Jésus Christ.
1-PROCESSION des rameaux : Luc 19 : 28-40  Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur!  
2-Isaïe 50 : 4-7 ''Je n’ai pas caché ma face devant les outrages,
                                       je sais que je ne serai pas confondu''.
3-psaume 21 : 8-9, 17-18a, 19-20, 22c-24a (Ps 21 (22), )
                 R/ Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? (Ps 21 :  2a)
4-Philippiens 2 : 6-11  ''Il s’est abaissé : c’est pourquoi Dieu l’a exalté''.
                     Lui de condition divine ne retint pas jalousement le rang qui l’égalait à Dieu
---acclamation    Philippiens 2 : 8-9   Gloire et louange à toi, Seigneur Jésus.
                              Pour nous, le Christ est devenu obéissant,
                                            jusqu’à la mort, et la mort de la croix.
                                C’est pourquoi Dieu l’a exalté :
                                              il l’a doté du Nom qui est au-dessus de tout nom.
5-Luc 22 : 14—23 : 56  Passion de notre Seigneur Jésus Chris.
6-bréviaire Hébreux 10 : 1-18 Sacrifice unique et efficace.
                       Le sacrifice du Christ accomplit la valeur des sacrifices anciens
                                                  et instaure le culte parfait.
7--La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Bryvia10Homélie de saint André de Crète pour le Dimanche des Rameaux.
                                                    Gloire au Christ vainqueur de la mort.
 - -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Flyche16_____________________________________  
1-PROCESSION des rameaux : Luc 19 : 28-40 
                       Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur!
--intro: Un diplomate peut adopter des attitudes, des poses, une gestuelle:
            cette attitude est plus importante que ses propos en eux-mêmes;
                 d'un geste, il marque l'entente cordiale.
       Les pédagogues, eux aussi, savent parfois trouver
                              des gestes plus éducatifs que les paroles.
            De même les prophètes ont ainsi procédé,
                  car les paroles ne sauraient mieux enseigner
                        que les moments venus d'une  conjugaison à  un geste significatif.
              Le jour des rameaux, Jésus renoue avec cette tradition.
                         Les  apôtres comprendront de cette manière d'une mémoire visuelle 
                           ce qu'est le triomphe de la Croix d'un Messie depuis longtemps annoncé.
                    Aussi le leur enseigne-t-il maintenant par un autre acte symbolique.
                              Un prophète doit mourir à Jérusalem ;
                                        et c'est pourquoi Jésus, au milieu de l'enthousiasme du petit peuple,
                                           salue cette ville, où doit se sceller son destin.
                      Son prophète n'est qu'un ''pauvre'' petit Messie ;
                              sa monture n'est pas un glorieux coursier,
                                   mais une pauvre bête pitoyable,
                                     comme en ont les paysans.
                  Jésus pense à l'ânon du roi pacifique de Zacharie
                             (Zacharie 9: 9 :  «Exulte avec force, fille de Sion!
                                              Crie de joie, fille de Jérusalem!
                                                    Voici que ton roi vient à toi :
                                          il est juste et victorieux, humble, monté sur un âne,
                                                sur un ânon, le petit d'une ânesse.») 
   
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Rameau12
           ''C'est presque une dérision :
                   autant imaginer le Roi-soleil à bicyclette!
                             Ceci explique pourquoi la foule fut si facile
                                        à retourner contre lui après ses cris d'acclamation...
Paradoxalement, le propos de Jésus échoue
                   (ses disciples n'arrivent à comprendre, sur le moment,
                            ce qu'est un Messie-martyre)
               Son entrée messianique est aussi la première station de son chemin de croix.''
                                           (cf La bible du dimanche homélie dimanche des rameaux,
                                                                                  éd. du Cerf; éd. du Centurion.)
 -------
   « En ce temps-là,  Jésus partit en avant pour monter à Jérusalem.
                 Lorsqu’il approcha de Bethphagé et de Béthanie,
                       près de l’endroit appelé mont des Oliviers,
                            il envoya deux de ses disciples,  en disant :
                    '' Allez à ce village d’en face.
                            À l’entrée, vous trouverez un petit âne attaché,
                     sur lequel personne ne s’est encore assis. Détachez-le et amenez-le.
                            Si l’on vous demande : ‘Pourquoi le détachez-vous ?’
                                   vous répondrez : ‘Parce que le Seigneur en a besoin.’ ''
       Les envoyés partirent et trouvèrent tout comme Jésus leur avait dit. 
              Alors qu’ils détachaient le petit âne, ses maîtres leur demandèrent :
                   '' Pourquoi détachez-vous l’âne ? ''
               Ils répondirent : '' Parce que le Seigneur en a besoin. ''
                   Ils amenèrent l’âne auprès de Jésus,
                           jetèrent leurs manteaux dessus, et y firent monter Jésus.
                               À mesure que Jésus avançait,
              les gens étendaient leurs manteaux sur le chemin.
               Alors que déjà Jésus approchait de la descente du mont des Oliviers,
                    toute la foule des disciples, remplie de joie,
                          se mit à louer Dieu à pleine voix pour tous les miracles qu’ils avaient vus, 
              et ils disaient : ''Béni soit celui qui vient,
                                           le Roi, au nom du Seigneur.
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Bzoni_10
                          Paix dans le ciel et gloire au plus haut des cieux !''
Quelques pharisiens, qui se trouvaient dans la foule, dirent à Jésus :
              '' Maître, réprimande tes disciples ! ''
             Mais il prit la parole en disant :
                      '' Je vous le dis : si eux se taisent, les pierres crieront. '' »
------
3-psaume 21 : 8-9, 17-18a, 19-20, 22c-24a (Ps 21 (22), )
                 R/ Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? (Ps 21 :  2a)

     —Tous ceux qui me voient me bafouent ;
              ils ricanent et hochent la tête :
                 '' Il comptait sur le Seigneur : qu’il le délivre !
               Qu’il le sauve, puisqu’il est son ami ! ''

     —Oui, des chiens me cernent,
            une bande de vauriens m’entoure ;
               Ils me percent les mains et les pieds,
          je peux compter tous mes os.

     —Ils partagent entre eux mes habits
           et tirent au sort mon vêtement.
              Mais toi, Seigneur, ne sois pas loin :
         ô ma force, viens vite à mon aide !

     —Mais tu m’as répondu !
           Et je proclame ton nom devant mes frères,
                 je te loue en pleine assemblée.
             Vous qui le craignez, louez le Seigneur.
------
4-Philippiens 2 : 6-11  ''Il s’est abaissé : c’est pourquoi Dieu l’a exalté''.
                     Lui de condition divine ne retint pas jalousement le rang qui l’égalait à Dieu
« Le Christ Jésus, ayant la condition de Dieu,
          ne retint pas jalousement le rang qui l’égalait à Dieu.
             Mais il s’est anéanti,
prenant la condition de serviteur, devenant semblable aux hommes.
        Reconnu homme à son aspect,  il s’est abaissé,
                 devenant obéissant jusqu’à la mort,
                               et la mort de la croix.
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Lze_de10
               C’est pourquoi Dieu l’a exalté :
               il l’a doté du Nom qui est au-dessus de tout nom, 
                        afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse
                                au ciel,
                                sur terre
                             et aux enfers, 
                  et que toute langue proclame : '' Jésus Christ est Seigneur ''
                                                         à la gloire de Dieu le Père.  »
-------
Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2185
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Jeu 18 Avr 2019 - 17:47

Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2185
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Dim 21 Avr 2019 - 13:52

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Joyeus10
Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2185
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Mer 1 Mai 2019 - 18:04

Aujourd'hui 1er mai 2019 fête de saint Joseph travailleur.
Saint Joseph travailleur   commémoraison.
--- Les lectures pour la fête de saint Joseph travailleur               
      - Genèse 1 : 26—2 : 3
                Ou Colossiens 3 : 14-24
      -Matthieu 13: 54-58: Jésus fils du charpentier. 

Une autre page d’histoire : cf avec le Père Marcel Driot.
- Le 19 mars, nous célébrons la solennité de saint Joseph.
      Aujourd'hui, l'Église l'honore 
                 en tant que travailleur manuel.
      Les évangiles nous apprennent qu'il exerçait le métier de charpentier.
 Si l'on se rapporte au contexte artisanal de l'époque,
         ce mot doit être entendu dans un sens large :
                                                 il désigne tout travail du bois.
L'origine de cette fête est récente, 
                    puisqu'elle fut instituée par Pie XII en 1955.
   Elle nous donne l'occasion de réfléchir 
                sur cette activité importante de l'homme qu'est le travail.
            Nous y sommes aidés 
                     par les lectures de cette célébration,
                      et par les récents et importants documents des papes.
       La vision chrétienne du travail 
                 s'enracina d'ailleurs dans celle du premier peuple de Dieu.
                Si le travail manuel était considéré 
                                chez les païens du temps de Joseph
                              comme abject, et réservé aux esclaves,
                         il était en honneur chez les plus grands maîtres en Israël,
                                                           qui possédaient et exerçaient un métier artisanal.
             Si le travail est organisé de telle sorte 
                qu'il devient un facteur de déshumanisation,
                  incompatible de ce fait avec la dignité humaine,
                     il s'oppose aux vues du Créateur,
                      qui le veut, au contraire,
                             source de sagesse et d'équilibre.
          Mais il faut aller plus loin.
           Le texte de la Genèse nous enseigne que l'homme est chargé
                                                 de poursuivre l'œuvre créatrice de Dieu.
                 Paul, dans sa lettre aux Colossiens, 
                               met le travail en relation avec la charité :
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Coloss10
                         celui qui l'exerce sert la communauté,
                            et son labeur vient ainsi s'insérer dans la nouvelle création en l'Esprit.
Joseph n'aurait probablement rien dit sur le sens et la finalité de son travail.
      Mais il a vécu ce que nous comprenons mieux aujourd’hui dans l'Église ;
           et l'exercice de son métier 
                  n'est certainement pas étranger à sa sainteté.
                Par ailleurs, un saint n'est jamais séparé 
                                           du seul Saint  de Dieu, Jésus-Christ, 
                  qui a lui-même exercé cette profession auprès de son père de la terre.
           Il a donc sanctifié le labeur de l'homme,
             comme il a sanctifié le mariage à Cana,
                 comme il a racheté et sanctifié nos autres activités.
    En instituant cette fête, Pie XII formulait
                         le souhait qu'elle soit facteur de paix entre les hommes.
              Puisse saint Joseph nous aider à faire de ce souhait une réalité !
_________________________________________________

  La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Flzoch17
Pour la liturgie de la Parole du 
  mercredi de la 2e semaine après Pâques
                                        voir l'exposé de l'an passé:
http://lepeupledelapaix.forumactif.com/t41240p420-la-bonne-nouvelle-du-christ-annoncee-a-tous-les-peuples#434300
Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2185
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Jeu 2 Mai 2019 - 16:56

Aujourd'hui 2 mai 2019 fête de saint Athanase. Mémoire .
                                                                        né en 295 
                                                                               mort en 373.
                           Évêque et docteur de l'Église.
--- Les lectures pour la fête de saint Athanase:              
      - 1 Jean 5: 1-5 Ce qui nous a fait vaincre le monde, c'est notre foi.
      -Matthieu 10: 22-25  Le disciple exilé et persécuté. 


Une autre page d’histoire inspirée partiellement de
     : cf Le saint du jour, avec le Père Marcel Driot /  éd. Médiaspaul. 
- -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Flyche16
-_----------


____________________________
Contexte:
L'empire fut divisé à la mort de Constantin en 337
                       (Athanase avait donc 42 ans 
                 lorsque survint la division de l'Empire.)
     qui laissait 3 fils encore jeune se séparer l'Empire:
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Fils_d11:
c'était Constantin II, âgé de 21 ans
Constance, âgé de 20 ans
Constant, âgé de 15 ans.
L'aîné propose alors: ''Partageons-nous l'Empire.''

Le prêtre Arius venait de mourir, (336) 
 mais sa théologie (théorie teintée de philosophie),
    était, elle,  loin d'être morte, 
       et avait laissé l'Église subir la grave erreur de sa doctrine: l’arianisme... 
Cette école de pensée (plus  philosophique que théologique donc)
           avait divisé l'Église 
       qui allait lutter pendant des années encore
           contre cette hérésie qui niait la divinité du Christ.
Elle avait non seulement divisé l'Église, 
           mais l'Empire dont la division eut des conséquences sur toute l'Église.
C'est la plus grande des hérésies de tous les temps,
               car elle a donnée naissance à beaucoup d'autres déviations doctrinales
                            qui inspirèrent les secteaires jusqu'à aujourd'hui.
                 Les chefs politiques, d'ailleurs, s'en sont servis afin de mieux diviser pour régner.

L'empereur Constance, à qui échut l'Orient
                     sympathisait avec les Ariens.
L'empereur Constant hérita, lui,  de l'Occident.
Tandis que Constantin II régna sur les Gaules,
                                sur l'Espagne et sur la Bretagne. 


Brièvement ce qu'est cette doctrine: 
               «La doctrine qu'Arius se mit à prêcher à Alexandrie vers 320 ...  Pour lui, les personnes divines, au sein de la Trinité, ne peuvent être ni égales ni confondues. La marque absolue de la divinité est, en effet, d'être non seulement incréée mais inengendrée : seule la personne du Père correspond à une telle définition. Le Fils de Dieu ne peut donc pas être aussi pleinement Dieu, puisqu'il a été engendré par le Père. Dieu second, il occupe une place intermédiaire entre le Dieu le plus transcendant et la création. Ainsi, Arius, aboutit à un monothéisme strict... » (Universalis).


Le monde chrétien était donc sectionné entre ariens
     et ceux qui étaient demeurés fidèles au Concile de Nicée 
        (convoqué à la demande de l'empereur Constantin: 325)
         concile qui s'était prononcé contre l'hérésie d'Arius.
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 170px-Nicaea_icon
L'empereur Constantin (au centre), 
   avec les évêques du concile de Nicée (325), 
   tenant anachroniquement le texte du « symbole de Nicée-Constantinople »
      dans sa forme liturgique grecque, 
  basée sur le texte adopté au premier concile de Constantinople (381)...
_______________________


Athanase, né à Alexandrie vers 295, 
         avait vécu sa petite enfance du temps des persécutions romaines. 
                Il entendit sans doute, plus tard, des chrétiens raconter l'héroïsme des martyrs.
                        La suite de son existence montra
                   qu'il n'oublia pas ces modèles, 
           lui qui devait être à son tour persécuté.
Comme tous les premiers Pères de l'Église,
            Athanase dut lutter contre des tendances à fausser le message évangélique. 
               S'il porte le titre de «docteur de l'Incarnation », 
         c'est à cause de son combat contre l'arianisme
 Ce qui explique le choix de la première lecture dans laquelle
                saint Jean insiste fortement sur le mystère de l'Incarnation.
       Votre foi, dit-il, consiste essentiellement à croire que Jésus est le Fils de Dieu.
   La doctrine d'Arius, qui niait la pleine divinité de Jésus
                    avait trouvé des défenseurs puissants dans l'entourage des empereurs. 
        Aussi Athanase fut-il cinq fois exilé. 
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Athana10La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Texte_13
                                                                  cf: Les Douze en marche, éd Paulines.
              Jésus avait prophétisé : Vous serez détestés à cause de moi. 
          Pour l'évêque d'Alexandrie, les persécuteurs furent d'autres chrétiens !
                        (Car les principaux promoteurs de l'aranisme était des évêques 
                           et de zélés simples fidèles dont la mentalité d'aujourd'hui, 
                       on peut le constater, n'est pas tellement différente pouvons-nous croire 
                                            d'une l'attitude zélée passionnée sectariste...)
Mais l'activité d'Athanase ne se limita pas à ces luttes doctrinales.
    Il fut aussi un pasteur proche de son peuple,
      dont il était très aimé. On a pu dire de lui que peu d'hommes
                          ont été à la fois l'objet de tant de haine et de tant d'amour.
On ne peut omettre, sans fausser une notice à lui consacrée,
           de mentionner l'influence prodigieuse
                      de sa biographie de saint Antoine,
                            père des moines, dont il fut aussi l'ami.
            Cette Vie ne contribua pas seulement à la propagation du monachisme
                       en Orient comme en Occident,
                 elle marqua également et durablement
                                   toute la spiritualité de l'Église.
Athanase mourut au mois de mai de l'année 373,
               après avoir désigné son frère Pierre comme successeur.
         Il avait passé dix-sept de ses quarante-cinq années d'épiscopat en exil.
               Il est aussi
       fêté ce même jour 
              dans l'Église orthodoxe.
____________________________________


  La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Flzoch17
Pour la liturgie de la Parole du 
  jeudi de la 2e semaine après Pâques
                                        voir l'exposé de l'an passé:
http://lepeupledelapaix.forumactif.com/t41240p420-la-bonne-nouvelle-du-christ-annoncee-a-tous-les-peuples#434348


Dernière édition par Bryand le Sam 18 Mai 2019 - 16:46, édité 1 fois
Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2185
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Sam 4 Mai 2019 - 19:01

Aujourd'hui 4 mai 2019 fête de Bienheureux Jean Houghton
                                                                             (et ses compagnons, martyrs).
                                                                        né en 1487
                                                                               mort en 1535.
                    
-------
Une autre page d’histoire inspirée partiellement de
     : cf Le saint du jour, avec le Père Marcel Driot /  éd. Médiaspaul. 
- -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Flyche16
-_----------


____________________________
-4 mai Bienheureux JEAN Houghton et ses compagnons.
Né en 1487—1535
Jean Houghton subit le martyre en Angleterre, en 1535, avec quatre compagnons,
                premiers martyrs d'une série
         dont le plus connu est l'humaniste laïc Thomas More (fêté le 22 juin).
 Ce pays était chrétien, sous l'obédience du pape, 
                lorsque le roi Henri VIII, pour des raisons surtout personnelles, 
             se sépara de l'Église catholique romaine
   Il fit voter par son Parlement un acte 
        selon lequel le roi devait être considéré désormais
                          comme le chef suprême de l'Église d'Angleterre. 
       La grande majorité de ses sujets accepta passivement cette nouvelle situation religieuse. 
             D'autant plus que la suprématie royale 
                                 sur l'Église fut déclarée loi d'État 
                        et son refus considéré comme un acte de haute trahison.
Jean Houghton était né en 1487. 
    Après avoir exercé le ministère sacerdotal comme prêtre séculier,
                 il entra dans une Chartreuse dont il devint le prieur. 
              Son refus de se soumettre aux prétentions du roi, 
                           partagé par ses religieux, 
                   et son désir bien arrêté de rester fidèle à Rome, 
                         fut connu d'Henri VIII. 
                                   Celui-ci le fit enfermer dans la Tour de Londres 
                                          avec deux autres prieurs de son ordre, 
                              un religieux de l'ordre de Sainte-Brigitte, 
                                    et un prêtre séculier.
    Ils passèrent en jugement. 
          Les jurés répugnaient à retenir le chef d'accusation de haute trahison, 
                 qui entraînait la peine de mort. 
               Ils ne s'y résignèrent que sous la menace du célèbre chancelier Cromwell. [(né 1485-1540)].
      « Si vous refusez, leur dit-il, vous subirez vous-mêmes le châtiment des traîtres.» 
   Jusqu'au dernier moment, on chercha à ébranler la résolution de ces hommes courageux, 
            qui ne voulaient pas désobéir à leur conscience.              
        Rien n'y fit.
          Ils furent traînés sur une claie depuis la prison jusqu'au lieu de l'exécution.
     Celle-ci ouvrait une période de persécution violente contre les catholiques anglais,
           période qui devait durer plus d'un siècle et demi.
Aujoud'ui nous vivons l'heureuse époque 
     où l'on cherche à retrouver
          l'unité perdue avec nos frères anglicans.
   Puissent les victimes de cette persécution,
           en particulier le bienheureux Jean Houghton 
                              et ses compagnons, nous y aider!
Le même jour fêtes de :
     SAINT SYLVAIN, évêque de Gaza (mort en 307) ;
           BIENHEUREUX Jean-Martin Moÿe, missionnaire (mort en 1793).
__________________
À suivre
Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2185
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Dim 5 Mai 2019 - 18:51

Pardonnez le retard de la mise à jour.
Nous y reviendrons au rythme des cycles.
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Barre11
3e semaine de Pâques
du 5 au 11 mai 2019
                               _____________________________________________
----dimanche  5 mai 2019  3e semaine de Pâques.  Témoignage.
1-Actes 5 : 27b-32, 40b-41''Nous sommes les témoins de tout cela avec l’Esprit Saint.''
2-psaume 29 :  3-4, 5-6ab, 6cd.12, 13) (Ps 29 (30), 
                                          R/ Je t’exalte, Seigneur, tu m’as relevé. ou : Alléluia. (Ps 29 : 2a)
3-Apocalypse 5 : 11-14 '' Il est digne, l’Agneau immolé, de recevoir puissance et richesse ''
-acclamation : Alléluia. Alléluia.  Le Christ est ressuscité,
                 le Créateur de l’univers, le Sauveur des hommes. Alléluia.
4-évangile Jean 21 : 1-19 '' Jésus s’approche ; il prend le pain et le leur donne ; 
                                                                             et de même pour le poisson ''
5-bréviaire Apocalypse 6 : 1-17 L’Agneau ouvre les six premiers sceaux.     
6-- -+-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Bryvia10première apologie de saint Justin
                La célébration eucharistique.  Le philosophe Justin membre de la communauté de Rome 
                      où il fut martyrisé en 165 est pour nous
              le premier témoin de l’Eucharistie de cette communauté. 
 - -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Flyche16_____________________________________   -------
1-Actes 5 : 27b-32, 40b-41 ''Nous sommes les témoins de tout cela 
                                                                   avec l’Esprit Saint.''
--intro : Amené devant le Sanhédrin, Pierre, visiblement inspiré,
                   trouve les arguments qui portent. 
         Devant cet aréopage particulièrement fidèle à Moïse, 
               il fallait, en effet, présenter la mort et la résurrection du Christ 
                             en termes respectant et mettant en valeur la personne du patriarche.
                         Les titres ''Chef et Sauveur''
                      ont, en effet, été donnés à Moïse 
                        avant que Pierre ne les attribue au Christ :
                    l'un et l'autre sont devenus chefs et libérateurs du peuple
                         non sans avoir été, au préalable, 
                        reniés par leur propre peuple (Exode 2: 14).
            L'histoire ne change décidément pas :
                      les hommes tuent toujours ceux qui pourraient les libérer.
                   Dans un contexte de procès,
                       Pierre est aussi amené à développer l'idée du témoignage 
                 et, comme il fallait deux témoins
                           pour garantir la réalité d’un fait,
                     il n’hésite pas à les faire comparaître :
             les apôtres d’une part, 
                    et l’Esprit Saint de l’autre.
      Être témoin aujourd’hui, n’est-ce pas
             le propre de ceux qui apprennent  à ‘’obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes’’, 
                             dans la force même de l’Esprit ?
«En ces jours-là, les Apôtres comparaissaient devant le Conseil suprême. 
          Le grand prêtre les interrogea :
                  ''Nous vous avions formellement interdit d’enseigner au nom de celui-là, 
                                  et voilà que vous remplissez Jérusalem de votre enseignement
                           Vous voulez donc faire retomber sur nous le sang de cet homme !''
               En réponse, Pierre et les Apôtres déclarèrent :
           '' Il faut obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes.  
                   Le Dieu de nos pères a ressuscité Jésus, 
                          que vous aviez exécuté en le suspendant au bois du supplice. 
                       C’est lui que Dieu, par sa main droite, a élevé, 
                         en faisant de lui le Prince et le Sauveur
                    pour accorder à Israël la conversion et le pardon des péchés. 
           Quant à nous, nous sommes les témoins
                          de tout cela, avec l’Esprit Saint

                                                                   que Dieu a donné à ceux qui lui obéissent.''
                                                 Après avoir fait fouetter les Apôtres, 
                                             ils leur interdirent de parler au nom de Jésus, 
                                                 puis ils les relâchèrent.  
                                Quant à eux, quittant le Conseil suprême,
                            ils repartaient tout joyeux d’avoir été jugés dignes 
                         de subir des humiliations pour le nom de Jésus.  »
-----   
6-- -+-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Bryvia10première apologie de saint Justin
                La célébration eucharistique.  Le philosophe Justin membre de la communauté de Rome 
                      où il fut martyrisé en 165 est pour nous
              le premier témoin de l’Eucharistie de cette communauté. 
  « Personne ne doit prendre part à l'Eucharistie, 
          sinon celui qui croit à la vérité de notre doctrine, 
     qui a été baptisé pour obtenir le pardon des péchés et la nouvelle naissance, 
                                    et qui vit selon l'enseignement que le Christ nous a transmis.
     Car nous ne prenons pas l'Eucharistie 
                comme un pain ordinaire ou une boisson ordinaire. 
         De même que Jésus Christ notre Sauveur, 
                   en s'incarnant par la Parole de Dieu, 
                      a pris chair et sang pour notre salut

                  ainsi l'aliment devenu eucharistie par la prière contenant sa parole,
                         et qui nourrit notre sang et notre chair en les transformant, 
             cet aliment est la chair et le sang de ce Jésus qui s'est incarné.
       Voilà ce qui nous est enseigné.
En effet, les Apôtres, dans leurs mémoires qu'on appelle évangiles, 
            nous ont ainsi transmis l'ordre de Jésus :
                    Il prit du pain, il rendit grâce et il dit : 
                              Faites cela en mémoire de moi. Ceci est mon corps
            Il prit la coupe de la même façon, il rendit grâce et il dit : 
                                Ceci est mon sang. Et c'est à eux seuls qu'il le distribua. ~
      Depuis ce temps, nous n'avons jamais cessé d'en renouveler la mémoire entre nous.
  Parmi nous, ceux qui ont de quoi vivre viennent en aide à tous ceux qui sont dans le besoin,
             et nous sommes toujours unis entre nous.
      Dans toutes nos offrandes, nous bénissons le créateur de l'univers
                                par son Fils Jésus Christ
                                         et par l'Esprit Saint.
          Le jour appelé jour du soleil, 
               tous, qu'ils habitent la ville ou la campagne, 
                     ont leur réunion dans un même lieu 
               et on lit les mémoires des Apôtres 
                    et les écrits des prophètes aussi longtemps qu'il est possible.
      Quand le lecteur a fini, celui qui préside fait un discours 
              pour nous avertir et pour nous exhorter 
                   à mettre en pratique ces beaux enseignements.
       Ensuite nous nous levons tous et nous faisons ensemble des prières. 
             Puis, lorsque nous avons fini de prier, 
                   ainsi que je l'ai déjà dit, 
              on apporte le pain avec le vin et l'eau. 
         Celui qui préside fait monter au ciel des prières et des actions de grâce, 
                autant qu'il en est capable, et le peuple acclame en disant Amen
           Puis on distribue et on partage à chacun les dons
                              sur lesquels a été prononcée l'action de grâce ; 
                  ces dons sont envoyés aux absents par le ministère des diacres.
      Les fidèles, qui sont dans l'aisance et qui veulent donner,
                                    donnent librement, chacun ce qu'il veut ; 
              ce qu'on recueille est remis à celui qui préside 
                 et c'est lui qui vient en aide aux orphelins et aux veuves, 
                           à ceux qui sont dans le besoin par suite de maladie 
                             ou pour toute autre cause, aux prisonniers, 
                                         aux voyageurs, aux étrangers ;
             bref, il vient en aide à tous les malheureux. 
     C'est le jour du soleil que nous faisons tous notre réunion, 
               d'abord parce que c'est le premier jour, celui où Dieu, 
                       à partir des ténèbres et de la matière, créa le monde ; 
                           et c'est parce que 
                             ce jour-là est encore 
                    celui où Jésus Christ, notre Sauveur, 
                                   ressuscita d'entre les morts.
          La veille du jour de Saturne (du samedi), on l'avait crucifié,
                      et le surlendemain, c'est-à-dire le jour du soleil, 
                s'étant montré à ses Apôtres et à ses disciples, 
                 il leur enseigna ce que nous avons exposé.  »
----    
À suivre
Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2185
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Jeu 9 Mai 2019 - 18:23

Pardonnez le retard de la mise à jour.
Nous y reviendrons au rythme des cycles.
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Barre11
3e semaine de Pâques
du 5 au 11 mai 2019
                               _____________________________________________
--jeudi 9 mai 2019  3e semaine de Pâques.  Pain livré.
-antienne d’ouverture : Exode 15 : 1-2 Chantons le Seigneur grande est sa victoire 
                il est ma force il est mon chant je lui dois le salut alléluia. 
1-Actes 8 : 26-40 Voici de l’eau qu’est-ce qui empêche que je sois baptisé?
2-Psaume 65 : 8-9, 16-17, 20 (65 (66),) R/ Acclamez Dieu, toute la terre ! (65: 1)
                                                                        Peuples, bénissez notre Dieu !
     -acclamation  Jean 6 : 51-52 Je suis le pain vivant venu du ciel. 
                                     Qui mange ce pain vivra pour toujours alléluia. 
3-évangile  Jean 6 : 44-51 Je suis le pain vivant qui est descendu du ciel. 
-antienne de la communion : 2 Corinthiens 5 : 15 Le Christ est mort pour tous 
                                   afin que notre vie ne soit plus à nous-mêmes
                                mais à lui qui est mort et ressuscité pour nous alléluia.
4-bréviaire Apocalypse 9 : 13-21 L’épreuve de la guerre.
              Malgré le fléau de la guerre les hommes ne voulurent pas se repentir.
-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Bryvia10Du traité de saint Irénée contre les hérésies.  L’Eucharistie gage de la résurrection.  . . .
 - -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Flyche16_____________________________________   -------
9 mai -Un des saints fêtés en ce jour.
       Bienheureux Nicolas Albergati
    Né en  1375—1443
 
Nicolas Albergati, tout comme saint Pierre de Tarantaise que nous fêtions hier,
    fut lui aussi un religieux qui devint évêque.
Ces deux vies, d'ailleurs, se ressemblent beaucoup, 
              bien qu'elles se situent dans le temps à plus de deux siècles de distance. 
        Né en 1375 dans une grande famille de Bologne, en Italie, 
           Nicolas fit des études de droit. 
        Mais vers l'âge de vingt ans, il quitta le monde et vint s'agréger à une communauté de chartreux.
         Il remplit plusieurs charges dans son ordre, et devint prieur.
L'évêque de Bologne était mort en 1427.
     Nicolas dut accepter sa succession.
 Son biographe nous dit qu'il ne cessa jamais d'être chartreux.
     Non seulement il conserva l'esprit des fils de saint Bruno,
        mais il s'efforça de vivre, autant que cela lui était possible, comme dans le cloître.
     Le pape Martin V  (Pape de 1417-1431) le nomma nonce der France
         Ce choix avait un but précis, qui montre l'estime du souverain pontife,
              et l'exacte connaissance qu'il avait des qualités du chartreux-évêque ;
             il s'agissait de rétablir la paix entre la France et l'Angleterre.
       Nicolas s'acquitta avec succès de sa mission.
En 1426, le pape l'appela à Rome et le créa cardinal.  
           Il le chargea de plusieurs missions qui en firent,
                 en d'autres endroits de la chrétienté, un artisan de paix.
    Puis le pape Eugène IV (Pape de 1431-1447)  
                            le chargea de présider le concile de Ferrare,
          et il en fit son grand pénitencier.
                 Même alors le cardinal Albergati n'oublia pas sa chartreuse,
               et il vécut jusqu’à la fin de sa vie, malgré les honneurs,
              dans l'humilité, la pauvreté, la mortification.
Il mourut le 9 mai 1443 à la suite d'une maladie qui le fit beaucoup souffrir ;
          une souffrance qu'il supporta avec patience et esprit de foi.
     Il avait souhaité que son corps reposât près de ceux de ses frères en religion. 
  C'est donc à la chartreuse de Florence, dont il avait été jadis prieur, qu'il fut inhumé. 
         Nicolas fut pleuré dans la ville de Bologne par ses diocésains, 
                 qui ne l'avaient pas oublié.
       Tout de suite, on le considéra comme un saint. 
    Son culte, d'abord et longtemps officieux, 
             devint officiel sous le pontificat de Benoît XIV en 1744. 
---------    
pour la liturgie du 3e jeudi de Pâques
               voir le travail de l'an passé:
NOTE: les marges sont défaites 
         et je n'ai pas les boutons pour rectifier... 
                       (réduire le zoom si c'est le cas...)
http://lepeupledelapaix.forumactif.com/t41240p420-la-bonne-nouvelle-du-christ-annoncee-a-tous-les-peuples#434668
Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2185
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Dim 12 Mai 2019 - 16:41

Pardonnez le retard de la mise à jour.
Nous y reviendrons au rythme des cycles.
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Barre11
 4e semaine de Pâques
du 12 au 18 mai 2019
      _____________________________________________
--dimanche 12 mai 2019  4e semaine de Pâques.  L’enseignement à toutes les nations. 
1-Actes 13 : 14, 43-52   ''Nous nous tournons vers les nations païennes.''
2-psaume 99 : 1-2, 3, 5 (Ps 99 (100), ) R/ Nous sommes son peuple, son troupeau (cf. Ps 99: 3c).
3-Apocalypse 7 : 9, 14b-17 ''L’Agneau sera leur pasteur 
                                  pour les conduire aux sources des eaux de la vie.''
--acclamation  Jean 10 : 14   Je suis, le bon Pasteur, dit le Seigneur ;
                                je connais mes brebis et mes brebis me connaissent. Alléluia. (Jean 10 : 14).
4-évangile  Jean 10 : 27-30  ''À mes brebis, je donne la vie éternelle.''
5-bréviaire Apocalypse 12 : 1-18 commentaire La femme et le dragon. 
6- -La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Bryvia10homélie de saint Grégoire le Grand Mes brebis écoutent ma voix 
                                                              et moi je leur donne la vie éternelle. 
 - -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Flyche16_____________________________________   -------
1-Actes 13 : 14, 43-52   ''Nous nous tournons 
                                      vers les nations païennes.''
--intro : Paul constate que l'évangélisation est indissolublement liée à la persécution. 
                 Chaque fois qu'il s'adresse aux Juifs, 
                     Paul se heurte à une opposition de plus en plus vive ;
                             tout est salutaire cependant dans cette épreuve, 
                       puisque Paul est ainsi rejeté vers les païens
                              et peut entreprendre librement leur évangélisation. 
               La méditation de Paul sur les poèmes du Serviteur souffrant
                     l'aide à comprendre pourquoi toute mission doit passer par l'épreuve
                                                   (cf verset 47 citant Isaïe  49 : 6).
         Loi éternelle de la mission : 
                   l'Occident chrétien a soutenu l'effort missionnaire en Afrique,
                                      parce qu'il allait dans le sens de son impérialisme ;
                               mais il met au ban de ses églises et de ses bonnes habitudes
                             le prêtre qui diffuse la parole directement dans le monde ouvrier 
                ou dans le monde pauvre pour y vivre avec Jésus Christ!
« En ces jours-là, Paul et Barnabé poursuivirent leur voyage
                      au-delà de Pergé et arrivèrent à Antioche de Pisidie. 
            Le jour du sabbat, ils entrèrent à la synagogue et prirent place. 
      Une fois l’assemblée dispersée, beaucoup de Juifs et de convertis qui adorent le Dieu unique les suivirent. 
                 Paul et Barnabé, parlant avec eux,
                     les encourageaient à rester attachés à la grâce de Dieu. 
              Le sabbat suivant, presque toute la ville se rassembla pour entendre la parole du Seigneur.
        Quand les Juifs virent les foules, ils s’enflammèrent de jalousie ; 
                     ils contredisaient les paroles de Paul et l’injuriaient. 
             Paul et Barnabé leur déclarèrent avec assurance : 
                         ''C’est à vous d’abord qu’il était nécessaire d’adresser la parole de Dieu. 
                    Puisque vous la rejetez et que vous-mêmes ne vous jugez pas dignes de la vie éternelle, 
                               eh bien ! nous nous tournons vers les nations païennes.  
        C’est le commandement que le Seigneur nous a donné : 
     ''J’ai fait de toi la lumière des nations pour que,
                  grâce à toi, le salut parvienne 
                 jusqu’aux extrémités de la terre. ''  

 En entendant cela, les païens étaient dans la joie
    et rendaient gloire à la parole du Seigneur ; 
    tous ceux qui étaient destinés à la vie éternelle devinrent croyants.  
Ainsi la parole du Seigneur se répandait dans toute la région.   
    Mais les Juifs provoquèrent l’agitation parmi les femmes de qualité adorant Dieu, 
           et parmi les notables de la cité ; 
       ils se mirent à poursuivre Paul et Barnabé, 
                     et les expulsèrent de leur territoire. 
   Ceux-ci secouèrent contre eux la poussière de leurs pieds et se rendirent à Iconium,  
            tandis que les disciples étaient remplis de joie et d’Esprit Saint.  » 
-------- 
2-psaume 99 : 1-2, 3, 5 (Ps 99 (100), ) R/ Nous sommes son peuple, son troupeau (cf. Ps 99: 3c).
—Acclamez le Seigneur, terre entière,
servez le Seigneur dans l’allégresse,
venez à lui avec des chants de joie !

—Reconnaissez que le Seigneur est Dieu :
il nous a faits, et nous sommes à lui,
nous, son peuple, son troupeau.
—Oui, le Seigneur est bon,
éternel est son amour,
sa fidélité demeure d’âge en âge.
----- 
3-Apocalypse 7 : 9, 14b-17 ''L’Agneau sera leur pasteur 
                                  pour les conduire aux sources des eaux de la vie.''
--intro : Une immense fête populaire où l'on acclame Dieu 
                                   et où l'on se retrouve tous en frères : 
                        Jean nous présente le Paradis.
                 ici les élus portent les habits blancs de la joie et les palmes, 
                              symboles de la victoire, celles des martyrs des premières persécutions.
                        Images évoquant la satiété après la disette,
                                                    le repos après la longue marche,
                                                        la sécurité de l'amour après les chagrins et les peines.
         C'est la paix dont jouira l'homme quand il aura retrouvé Celui qui nous fait vivre
                                                                                           Celui qui est notre Vie. "
       Images toujours parlantes pour exprimer l'extase de chaque homme 
                                      et de l'humanité tout entière quand elle contemplera 
                                enfin le Visage de l'Autre,
                                       le Toi, 
                               le vrai Vis-à-vis, 
                         Celui qui peut combler parce qu'Il est le Père 
                      et parce qu'il est le tout-différent, 
               Celui qui permet un dialogue sans fin parce qu'Il est l'Amour inépuisable.
«Moi, Jean, j’ai vu : et voici une foule immense, que nul ne pouvait dénombrer, 
                                     une foule de toutes nations,
                            tribus, peuples et langues

                 Ils se tenaient debout devant le Trône et devant l’Agneau, 
                            vêtus de robes blanches, avec des palmes à la main.   
          L’un des Anciens me dit : ''Ceux-là viennent de la grande épreuve ;
                                            ils ont lavé leurs robes,
                                 ils les ont blanchies par le sang de l’Agneau. 
   C’est pourquoi ils sont devant le trône de Dieu, et le servent, jour et nuit, dans son sanctuaire.
                   Celui qui siège sur le Trône établira sa demeure chez eux.  
             Ils n’auront plus faim, ils n’auront plus soif, 
                      ni le soleil ni la chaleur ne les accablera,  
                     puisque l’Agneau qui se tient au milieu du Trône sera leur pasteur 
        pour les conduire aux sources des eaux de la vie. 
                         Et Dieu essuiera toute larme de leurs yeux. » 
------ 
4-évangile  Jean 10 : 27-30  ''À mes brebis, je donne la vie éternelle.''
--intro : Les autorités religieuses posent ici la même question 
                      que celle du grand prêtre pendant le procès de Jésus : 
           ''Si tu es le Christ, dis-le nous clairement.''
      En Luc, Jésus réplique : ''Si je vous le dis, vous ne croirez pas 
                                              et si je vous interroge, vous ne répondrez pas'' (Luc 22 : 67-68). 
           Qu'attendent les ''Juifs'' de Jésus ? 
       Qu'il s'inscrive dans un cadre pré-établi, dans des idées toutes faites. 
     On attend tel genre de Messie, on a telle idée sur Dieu : 
                Jésus est prié de les ratifier.
            Ils formulent question et réponse. Ils ne sont pas libres. 
         Pour entrer dans la foi, un préalable est nécessaire : 
                    être libéré et disponible ; 
            si elle est une question, elle est surtout  attente de la réponse. 
     Et cette réponse a toutes les chances de bousculer nos notions antérieures. 
                     ''Vous n'êtes pas de mes brebis.'' 
                 Non pas qu'il y ait deux catégories d'hommes prédéterminées : 
                         ceux qui peuvent avoir la foi 
                      et ceux qui ne peuvent pas l'avoir.
             Mais il y a des hommes (dans l'Église ou hors de l'Église) 
                               qui se bloquent sur une longueur d'ondes, 
                      et d'autres (dans l'Église ou hors d'elle) 
                                 qui, inlassablement, cherchent à entrer en contact avec l’inattendu. 
       Or, l’insoupçonnable est maintenant présence fraternelle : 
                         ''Le Père et moi nous sommes un.'' 
              La peur de l'inconnu jette encore tant d'hommes vers n'importe quelle forme de religion. 
          Jésus nous délivre : 
                    il n'apporte pas la sécurité d'une religion, même nouvelle. 
                Il exclut tout fanatisme.
                          Il restaure la confiance et l'échange, 
                                       seuls termes possibles de la complicité 
                                       avec des hommes qui se veulent adultes.

«   En ce temps-là, Jésus déclara :   ''Mes brebis écoutent ma voix ; 
                                             moi, je les connais, et elles me suivent.
                                                Je leur donne la vie éternelle 

                                   jamais elles ne périront, 
         et personne ne les arrachera de ma main.  
 Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tout,
           et personne ne peut les arracher de la main du Père. 
                                          Le Père et moi, nous sommes UN. » 
-------
-5-Apocalypse 12 : 1-18  La femme et le dragon. 
-introduction au Bréviaire: La scène se présente 
             comme correspondant exactement à Genèse 3 : 15. 
        La femme désigne Sion, le peuple de Dieu qui engendre le messie et les croyants.
            Le désert où elle s’enfuit
                 symbolise, depuis l’Exode, 
                               la protection
                            toute-puissante 
                                               de Dieu.
« 1 Un grand signe apparut dans le ciel : 
           une Femme, ayant le soleil pour manteau, 
                                        la lune sous les pieds, 
                                               et sur la tête une couronne
                                                de douze étoiles.
 2  Elle est enceinte, elle crie, dans les douleurs et la torture d’un enfantement.
 3   Un autre signe apparut dans le ciel : 
             un grand dragon, rouge feu, 
                          avec sept têtes et dix cornes, 
                             et, sur chacune des sept têtes, un diadème.
 4      Sa queue, entraînant le tiers des étoiles du ciel,
                       les précipita sur la terre.
              Le Dragon vint se poster devant la femme
                                qui allait enfanter, 
                         afin de dévorer l’enfant dès sa naissance.
 5      Or, elle mit au monde un fils, 
                      un enfant mâle, 
              celui qui sera le berger de toutes les nations
                            les conduisant avec un sceptre de fer. 
          L’enfant fut enlevé jusqu’auprès de Dieu et de son Trône,
  6           et la Femme s’enfuit au désert, 
                     où Dieu lui a préparé une place, 
                          pour qu’elle y soit nourrie pendant mille deux cent soixante jours.
    7          Il y eut alors un combat dans le ciel : Michel, avec ses anges
                    dut combattre le Dragon. Le Dragon, l
                         ui aussi, combattait avec ses anges,
       8     mais il ne fut pas le plus fort ;
                pour eux désormais, nulle place dans le ciel.
    9    Oui, il fut rejeté, le grand Dragon, 
                    le Serpent des origines, 
                        celui qu’on nomme Diable et Satan, 
                           le séducteur du monde entier. 
                  Il fut jeté sur la terre, 
                     et ses anges furent jetés avec lui.
10    Alors j’entendis dans le ciel une voix forte, qui proclamait :
             '' Maintenant voici le salut
                    la puissance et le règne de notre Dieu
                             voici le pouvoir de son Christ ! 
                     Car il est rejeté, l’accusateur de nos frères,
                         lui qui les accusait, jour et nuit, devant notre Dieu.
11     Eux-mêmes l’ont vaincu par le sang de l’Agneau
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Terre_10
                                            par la parole dont ils furent les témoins ; 
                                détachés de leur propre vie, ils sont allés jusqu’à mourir.
12 Cieux, soyez donc dans la joie,
         et vous qui avez aux cieux votre demeure ! 
                Malheur à la terre et à la mer : 
                      le diable est descendu vers vous, plein d’une grande fureur ;
                             il sait qu’il lui reste peu de temps. »
13 Et quand le Dragon vit qu’il était jeté sur la terre, 
        il se mit à poursuivre la Femme qui avait mis au monde l’enfant mâle.
14   Alors furent données à la Femme les deux ailes du grand aigle
               pour qu’elle s’envole au désert, 
                  à la place où elle doit être nourrie
                     pour un temps, 
                         deux temps 
                      et la moitié d’un temps, 
          loin de la présence du Serpent.
15 Puis, de sa gueule, le Serpent projeta derrière la Femme de l’eau 
                      comme un fleuve, pour qu’elle soit emportée par ce fleuve.
16 Mais la terre vint au secours de la Femme : 
          la terre ouvrit la bouche et engloutit le fleuve projeté par la gueule du Dragon.
17   Alors le Dragon se mit en colère contre la Femme, 
           il partit faire la guerre au reste de sa descendance
                ceux qui observent 
                 les commandements de Dieu
                      et gardent  le témoignage de Jésus.
18 Et il se posta sur le sable au bord de la mer.   »   
-------    

À suivre
Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2185
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Jeu 23 Mai 2019 - 15:14

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Barre11
 5e semaine de Pâques
du 19 au 25 mai 2019
      _____________________________________________
                                                                       ( Dans les premières  lectures de ce temps liturgique:
                                                                                     ... Ainsi commence l'Église
                                                                                       mandatée 
                                                                                         et concertée).
--mercredi 22 mai 2019  5e semaine de Pâques. -   Vigne.
-antienne d’ouverture : Psaume 70 : 8. 23. Que ma bouche soit remplie de ta louange;  
                                        Seigneur tu m’as rendu la vie : sur mes lèvres la joie chantera alléluia.
-intro:  «Sur mes lèvres la joie chantera, alléluia» (A 1), 
         « Le Seigneur nous a remplis de sa lumière, alléluia» (A 2).
      Encore que l'alléluia retentisse tout au long de l'année en dehors du carême,
            il constitue l'acclamation pascale par excellence, 
               car il nous associe au chant de victoire des rachetés :
                   «Alléluia! Salut, gloire et puissance à notre Dieu» (Apocalypse 19: 1). 
          Expression de la joie des baptisés, mais plus encore hommage au Dieu Vivant et à son Christ, 
           l'alléluia est un véritable programme de vie pour le chrétien,
               que le Seigneur a choisi ''pour la louange de sa gloire'' (Éphésiens 1 : 14).
1-Actes 15 : 1-6 Concile apostolique. La circoncision est inférieure à la foi. 
                                ''On décida qu’ils monteraient à Jérusalem auprès des Apôtres 
                                                             et des Anciens pour discuter de cette question.''
2-Psaume 121 : 1-2, 3-4ab, 4cd-5 Nous irons plein de joie vers la maison du Seigneur   (121 (122),) 
                                    R/ Dans la joie, nous irons à la maison du Seigneur. ou :Alléluia ! (cf. 121 : 1)
-acclamation  Jean 15 : 4-5 Demeurez en moi comme je demeure en vous, dit le Seigneur. 
                                                            Celui qui demeure en moi porte beaucoup de fruit alléluia.
3-évangile  Jean 15 : 1-8 Celui qui demeure en moi et en qui je demeure, celui-là donne beaucoup de fruit.
-antienne de la communion : Le Seigneur est ressuscité, et nous qu’il rachetés par son sang,
                                                                                           il nous remplit de sa lumière, alléluia.  
4-bréviaire Apocalypse 21 : 1-8 Cieux nouveaux, Terre nouvelle. 
                     ''07 Tel sera l’héritage du vainqueur ; je serai son Dieu, et lui sera mon fils''.
5- -La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Bryvia10Lettre à Diognète Les chrétiens dans le monde. 
 - -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Flyche16_____________________________________   -------
--jeudi 23 mai  2019  5e semaine de Pâques. -   Devenir disciple.
-intro : Le cantique de Moïse, qui ouvre la messe, est celui que chantent au ciel 
                        «ceux qui ont triomphé de la Bête» (Apocalypse 15 : 2-3). 
                C'est pourquoi les chrétiens le font retentir au temps de Pâques.
            Mais le vrai chant du chrétien consiste dans sa vie : 
      ''Nous ne disons pas de grandes choses, nous vivons'' ( citation de Minucius Felix) .  
    Or, dans la lumière de Pâques, nous avons intimement perçu que 
 ''notre vie ne doit plus être à nous-mêmes, mais à Celui qui est mort et ressuscité pour nous''. (A 2). 
     C'est pourquoi nous implorons de Dieu ''la force de persévérer''(P1)
                                        dans la fidélité à Jésus notre Seigneur.
-antienne d’ouverture : Exode 15 : 1-2 Chantons le Seigneur : grande est sa victoire; 
                                                      il est ma force, il est mon chant, je lui dois le salut alléluia.
1-Actes 15 : 7-21 Je suis d’avis de ne pas surcharger ceux des païens qui se convertissent à Dieu. 
2-Psaume 95 : 1-2a, 2b-3, 10 Allez dire au monde entier. (95 (96),) 
               R/ Racontez à tous les peuples les merveilles du Seigneur ! Alléluia ! (cf. 95 : 3)
-acclamation  Jean 10 : 27 Mes brebis écoutent ma voix, dit le Seigneur. 
                                            Moi je les connais elles suivent mes pas. Alléluia.
3-évangile  Jean 15 : 9-11 Demeurez dans mon amour pour que vous soyez comblés de joie.    
-antienne de la communion : 2 Corinthiens 5 : 15 Le Christ est mort pour tous, 
                                                                 afin que notre vie ne soit plus à nous-mêmes, 
                                                          mais à lui qui est mort et ressuscité pour nous alléluia.   
4-bréviaire Apocalypse 21 : 9-27 La Jérusalem nouvelle.   
5- -La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Bryvia10homélie pascale de saint Gaudence de Brescia L’Eucharistie Pâque du Seigneur.
 - -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Flyche16_____________________________________   -------
1-Actes 15 : 1-6 Concile apostolique. La circoncision est inférieure à la foi. 
                                ''On décida qu’ils monteraient à Jérusalem auprès des Apôtres 
                                                             et des Anciens pour discuter de cette question.''
----intro: Faut-il soumettre les nouveaux chrétiens venus du paganisme à la Loi juive, 
                          et particulièrement au rite de la circoncision? 
                    Tel est le problème qui nécessite la réunion du Concile apostolique de Jérusalem (vers l'an 49).   
            Premier concile universel.
«En ces jours-là, des gens, venus de Judée à Antioche, enseignaient les frères en disant : 
        ''Si vous n’acceptez pas la circoncision selon la coutume qui vient de Moïse, 
                    vous ne pouvez pas être sauvés.''
               Cela provoqua un affrontement ainsi qu’une vive discussion
                                       engagée par Paul et Barnabé contre ces gens-là.
              Alors on décida que Paul et Barnabé, avec quelques autres frères, 
                     monteraient à Jérusalem 
          auprès des Apôtres et des Anciens 
           pour discuter de cette question.
     L’Église d’Antioche facilita leur voyage. Ils traversèrent la Phénicie et la Samarie 
              en racontant la conversion des nations, ce qui remplissait de joie tous les frères. 
           À leur arrivée à Jérusalem, ils furent accueillis par l’Église
                                            (c'est-à-dire) les Apôtres et les Anciens
             et ils rapportèrent tout ce que Dieu avait fait avec eux. 
     Alors quelques membres du groupe des pharisiens
                                      qui étaient devenus croyants
                    intervinrent pour dire qu’il fallait circoncire les païens
                                 et leur ordonner d’observer la loi de Moïse. 
            Les Apôtres et les Anciens se réunirent pour examiner cette affaire.  »
    La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Notre_14
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Notre_15
------    
1-Actes 15 : 7-21 Je suis d’avis de ne pas surcharger 
                            ceux des païens qui se convertissent à Dieu. 
-intro : Au Concile de Jérusalem, Pierre et Jacques 
                             prennent la parole pour défendre
              la liberté des nouveaux chrétiens 
          par rapport à la Loi juive.
     Jacques propose des directives modérées pour éviter de heurter les fidèles venus du Judaïsme : 
            liberté totale vis-à-vis de la Loi juive, mais abstention de pratiques trop choquantes pour les Juifs. 
-«   En ces jours-là, comme la conversion des païens provoquait, 
           dans l’Église de Jérusalem, une intense discussion, 
      Pierre se leva et leur dit :
             ''Frères, vous savez bien comment Dieu, dans les premiers temps, 
                              a manifesté son choix parmi vous
                              c’est par ma bouche que les païens ont entendu la parole de l’Évangile 
                     et sont venus à la foi. Dieu, qui connaît les cœurs, 
                leur a rendu témoignage en leur donnant l’Esprit Saint tout comme à nous ; 
          sans faire aucune distinction entre eux et nous, il a purifié leurs cœurs par la foi.
      Maintenant, pourquoi donc mettez-vous Dieu à l’épreuve en plaçant sur la nuque des disciples 
                   un joug que nos pères et nous-mêmes n’avons   pas eu la force de porter
            Oui, nous le croyons, c’est par la grâce du Seigneur Jésus 
                          que nous sommes sauvés, de la même manière qu’eux.''
     Toute la multitude garda le silence, puis on écouta Barnabé et Paul 
                 exposer tous les signes et les prodiges
           que Dieu avait accomplis grâce à eux parmi les nations.
       Quand ils eurent terminé, Jacques prit la parole et dit :
            ''Frères, écoutez-moi.
                       Simon-Pierre vous a exposé comment, dès le début, 
                    Dieu est intervenu pour prendre parmi les nations un peuple qui soit à son nom. 
              Les paroles des prophètes s’accordent avec cela, puisqu’il est écrit : 
                               Après cela, je reviendrai pour reconstruire la demeure de David, qui s’est écroulée ;
                                       j’en reconstruirai les parties effondrées, je la redresserai ; 
                                 alors le reste des hommes cherchera le Seigneur, 
                        oui, toutes les nations sur lesquelles mon nom a été invoqué, 

                                           – déclare le Seigneur, qui fait ces choses connues depuis toujours. 
         Dès lors, moi, j’estime qu’il ne faut pas tracasser ceux qui, venant des nations, 
                      se tournent vers Dieu, mais écrivons-leur de s’abstenir 
                             des souillures des idoles, 
                               des unions illégitimes, 
                         de la viande non saignée et du sang. 
               Car, depuis les temps les plus anciens, Moïse a, dans chaque ville,
       des gens qui proclament sa Loi, puisque, dans les synagogues, on en fait la lecture chaque sabbat. » 
-------
2-Psaume 95 : 1-2a, 2b-3, 10 Allez dire au monde entier. (95 (96),) 
               R/ Racontez à tous les peuples les merveilles du Seigneur ! Alléluia ! (cf. 95 : 3)
-« —Chantez au Seigneur un chant nouveau,
       chantez au Seigneur, terre entière,
         chantez au Seigneur et bénissez son nom !

—De jour en jour, proclamez son salut,
     racontez à tous les peuples sa gloire,
à toutes les nations ses merveilles !
Allez dire aux nations : ''Le Seigneur est roi !''
         Le monde, inébranlable, tient bon.
        Il gouverne les peuples avec droiture.  »
--------
4-bréviaire Apocalypse 21 : 9-27 La Jérusalem nouvelle.   
--intro : À travers l’imagerie des théophanies
               et de la Jérusalem restaurée d’Ézéchiel (Ézéchiel chap. 40-48), 
          c’est l’annonce de la réussite finale de la création.
     Après la souffrance, le péché, la mort, assumés et transfigurés par le Christ,
           c’est le couronnement du plan de Dieu.
«09 Alors arriva l’un des sept anges aux sept coupes remplies des sept derniers fléaux, et il me parla ainsi :
          ''Viens, je te montrerai la Femme, l’Épouse de l’Agneau.''
10 En esprit, il m’emporta sur une grande et haute montagne ;
        il me montra la Ville sainte, Jérusalem, qui descendait du ciel, d’auprès de Dieu :
11 elle avait en elle la gloire de Dieu ; 
              son éclat était celui d’une pierre très précieuse, comme le jaspe cristallin.
12 Elle avait une grande et haute muraille, avec douze portes 
           et, sur ces portes, douze anges ; 
       des noms y étaient inscrits : ceux des douze tribus des fils d’Israël.
13 Il y avait trois portes à l’orient, trois au nord, trois au midi, et trois à l’occident.
14 La muraille de la ville reposait sur douze fondations
             portant les douze noms des douze Apôtres de l’Agneau.
15 Celui qui me parlait tenait un roseau d’or comme mesure, 
                                 pour mesurer la ville, ses portes, et sa muraille.
16 La ville a la forme d’un carré : sa longueur est égale à sa largeur. 
        Il mesura la ville avec le roseau : douze mille stades ; 
                         sa longueur, sa largeur et sa hauteur sont égales.
17 Puis il mesura sa muraille : cent quarante-quatre coudées, mesure d’homme et mesure d’ange.
18 Le matériau de la muraille est de jaspe, et la ville est d’or pur, d’une pureté transparente.
19 Les fondations de la muraille de la ville sont ornées de toutes sortes de pierres précieuses.
            La première fondation est de jaspe, la deuxième de saphir, 
                            la troisième de calcédoine, la quatrième d’émeraude,
20 la cinquième de sardoine, la sixième de cornaline, la septième de chrysolithe, 
                 la huitième de béryl, la neuvième de topaze, la dixième de chrysoprase, 
                             la onzième d’hyacinthe, la douzième d’améthyste.
21 Les douze portes sont douze perles, chaque porte faite d’une seule perle ; 
         la place de la ville est d’or pur d’une parfaite transparence.
22 Dans la ville, je n’ai pas vu de sanctuaire, car son sanctuaire, 
       c’est le Seigneur Dieu, Souverain de l’univers, et l’Agneau.

23 La ville n’a pas besoin du soleil ni de la lune pour l’éclairer, 
          car la gloire de Dieu l’illumine : son luminaire, c’est l’Agneau.
24 Les nations marcheront à sa lumière
                                              et les rois de la terre y porteront leur gloire.
25 Jour après jour, jamais les portes ne seront fermées, car il n’y aura plus de nuit.
26 On apportera dans la ville la gloire et le faste des nations.
27 Rien de souillé n’y entrera jamais, 
          ni personne qui pratique abomination ou mensonge,
         mais seulement ceux qui sont inscrits dans le livre de vie de l’Agneau.  »
----  
5- -La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Bryvia10homélie pascale de saint Gaudence de Brescia.
                                               L’Eucharistie Pâque du Seigneur.
«  Un seul est mort pour tous, et c'est le même qui,
              à travers toutes les maisons de l'Église, dans le mystère du pain et du vin, 
                         réconforte en étant immolé, donne la vie en étant cru,
    sanctifie ceux qui le consacrent en étant consacré.
C'est la chair, c'est le sang de l'Agneau
          Car le pain qui est descendu du ciel a dit : 
             Le pain que je donnerai, c'est ma chair
                                     pour la vie du monde.
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Plus_p10
 Et son sang est fort bien signifié par l'apparence du vin, 
            puisqu'en disant lui-même dans l'Évangile : 
                 Moi, je suis la vraie vigne
         il montre clairement que son sang, c'est n'importe quel vin 
                                                    offert pour représenter sa passion. 
    Aussi le saint patriarche Jacob avait-il fait cette prophétie sur le Christ :
             Il lave son vêtement dans le vin, son habit dans le sang de la grappe
                                                                                         (Deutéronome 32: 14)
Effectivement, il devait laver son vêtement, c'est-à-dire notre corps, 
            dans son propre sang.
Lui qui est le Créateur et le Seigneur de la nature, 
        qui fait sortir le pain de la terre, 
               il fait avec du pain (parce qu'il le peut et qu'il l'a promis) son propre corps
           et lui qui a fait du vin avec de l'eau, il a fait son sang avec du vin.
C'est la Pâque du Seigneur, dit-il, c'est-à-dire son passage
                        Car tu ne dois pas penser que c'est un élément terrestre : 
                en ''passant'' en lui, il en a fait une réalité céleste, 
                                               il en a fait son corps et son sang.
        Ce que tu reçois, c'est le corps qui provient de ce pain céleste, 
                                  c'est le sang de cette vigne sainte. 
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Dieu_n11
                            Car, lorsqu'il présentait le pain et le vin à ses disciples, il leur a dit : 
                    Ceci est mon corps ; ceci est mon sang
            Croyons, je vous en prie, celui en qui nous avons mis notre foi; 
                                                   il ignore le mensonge, lui qui est la vérité.
                         Lorsqu'il parla de manger son corps et de boire son sang, 
                               les foules furent stupéfaites, et elles protestaient : 
                                            Ce qu'il dit là est intolérable,
                                        on ne peut pas continuer à l'écouter ! 
                     Aussi, pour purifier par le feu du ciel ces pensées, 
                          dont je vous ai dit qu'il faut les éviter, il ajouta : 
              C'est l'Esprit qui fait vivre, la chair n'est capable de rien. 
         Les paroles que je vous ai dites sont esprit et elles sont vie.  »
----
Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2185
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Mer 29 Mai 2019 - 18:30

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Barre11   
MISE À JOUR du mercredi de la 6e semaine de Pâques:


 mercredi 29  mai  2018 Connaître
                           6e semaine de Pâques                                    
                            ( Dans les premières  lectures de ce temps liturgique:
                                         ... Ainsi commence l'Église
                                                         mandatée
                                                                            conférée
                                                           et concertée.
                                                     De là viennent les décisions. )
-antienne d’ouverture : Psaume 17 : 50; 21 : 23 Je te louerai Seigneur 
                        parmi les peuples, j’annoncerai ton nom à mes frères alléluia.
1--Actes 17 : 15,22—18 : 1  ''Ce que vous vénérez sans le connaître, 
                                                  voilà ce que, moi, je viens vous annoncer'' 
2-Psaume 148 :  1-2, 11-12, 13.14b (148,) R/ Le ciel et la terre
                                        sont remplis de ta gloire. Alléluia ! (cf. 148 : 13c)
-acclamation Jean 14 : 16 Moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Défenseur
                                                                                  qui sera pour toujours avec vous. Alléluia.
3- évangile Jean 16 : 12-15 L’Esprit de vérité vous mènera 
                                                                à la vérité tout entière
-antienne de la communion : Jean 15 : 19. 16 Je vous ai choisis
                                              je vous ai pris dans le monde dit le Seigneur
                                                 afin que vous partiez que vous donniez 
                                                      du fruit et que votre fruit demeure alléluia. 
4-bréviaire 1 Jean 2 : 18-29 L’Anti-Christ dès maintenant beaucoup d’anti-christs...
                      Attention à ceux qui prétendent apporter de nouvelles révélations,
                                      alors que Dieu nous a tout dit en son Fils,
                               et l'Esprit Saint complètera avec son Église 

                         ce qu'il lui faudra encore apprendre des réalités à venir...
5--La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Bryvia10sermon de saint Léon le Grand pour l’Ascension 
                                       Ce qui s’est passé entre la Résurrection et l’Ascension.  
 - -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Flyche16____________________________________________
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Barre11
--intro : Célébrant ''dans la foi la résurrection du Christ '',
             nous tournons les yeux vers le ciel, 
       où il apparaîtra un jour dans la gloire avec tous les saints (P 1).
  Alors se réalisera en plénitude le vœu du psalmiste :
               ''Je te louerai, Seigneur, parmi les peuples'' (A 1).
             Mais, dans l'aujourd'hui du mystère liturgique,
                   nous revivons l'événement pascal,
                qui s'est accompli une fois pour toutes,
           et nous anticipons son achèvement,
      car le Christ est présent dans ses mystères :
                ''mis à mort, il est toujours vivant'' (Pr 3)
          et nous tenons désormais de lui ''la vie qu'il possède en plénitude''. (Pr 4).
1--Actes 17 : 15,22—18 : 1  '' Ce que vous vénérez sans le connaître,
                                                  voilà ce que, moi, je viens vous annoncer ''
--intro :  À Athènes, dans un discours construit avec soin, 
              Paul parle devant l'Aréopage :
            il traite de la connaissance du vrai Dieu; 
                   mais, lorsqu'à la fin il aborde le jugement et la résurrection du Christ,
                 les auditeurs, marqués par la mentalité ambiante inaccessible à cette doctrine,
            se détournent de lui avec des moqueries.
« En ces jours-là, ceux qui escortaient Paul le conduisirent jusqu’à Athènes.
          Puis ils s’en retournèrent, porteurs d’un message, avec l’ordre, 
              pour Silas et Timothée, de rejoindre Paul le plus tôt possible. 
                                                      La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Verset10
   Alors Paul, debout
            au milieu de l’Aréopage,
                                fit ce discours :
   
                La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 260px-V%26A_-_Raphael%2C_St_Paul_Preaching_in_Athens_%281515%29   
 '' Athéniens, je peux observer que vous êtes, en toutes choses, 
                des hommes particulièrement religieux.
                   23  En effet, en me promenant et en observant vos monuments sacrés, 
                        j’ai même trouvé un autel avec cette inscription :
                                   “Au dieu inconnu.” 
                Or, ce que vous vénérez sans le connaître,
                     voilà ce que, moi, je viens vous annoncer
            Le Dieu qui a fait le monde et tout ce qu’il contient,
               lui qui est Seigneur du ciel et de la terre,
                   n’habite pas des sanctuaires faits de main d’homme ; 
                           il n’est pas non plus servi par des mains humaines, 
                              comme s’il avait besoin de quoi que ce soit,
                                    lui qui donne à tous la vie, 
                                                              le souffle 
                                                        et tout le nécessaire. 
                                À partir d’un seul homme, il a fait tous les peuples
                                 pour qu’ils habitent sur toute la surface de la terre, 
                                       fixant les moments de leur histoire 
                                                     et les limites de leur habitat ; 
                         Dieu les a faits pour qu’ils le cherchent et, si possible,
                                                  l’atteignent et le trouvent, lui qui, en fait, 
                                                        n’est pas loin de chacun de nous. 
                                  Car c’est en lui que nous avons la vie, le mouvement et l’être. 
                                    Ainsi l’ont également dit certains de vos poètes : 
                                                           Nous sommes de sa descendance. 
                         Si donc nous sommes de la descendance de Dieu, 
                          nous ne devons pas penser que la divinité est pareille 
                                    à une statue d’or, d’argent ou de pierre
                                  sculptée par l’art et l’imagination de l’homme. 
                   Et voici que Dieu, sans tenir compte des temps 
                       où les hommes l’ont ignoré,
                            leur enjoint
                                maintenant
                                  de se convertir, tous et partout
                            En effet, il a fixé le jour 
                                où il va juger la terre avec justice, 
                                           par un homme qu’il a établi pour cela,
                                                  quand il l’a accrédité auprès de tous 
                                                      en le ressuscitant d’entre les morts. ''
                   Quand ils entendirent parler de résurrection des morts, 
                         les uns se moquaient, et les autres déclarèrent :
                                                        '' Là-dessus nous t’écouterons une autre fois. ''
              C’est ainsi que Paul, se retirant du milieu d’eux,
                                            s’en alla. 
                     Cependant quelques hommes s’attachèrent 
                                                 à lui et devinrent croyants
                             Parmi eux, il y avait Denys,
                                                                membre de l’Aréopage, 
                                     et une femme nommée Damaris
                                                      ainsi que d’autres avec eux.
          Après cela, Paul s’éloigna d’Athènes et se rendit à Corinthe. »  
-----  ------   ------   ------   -------
3- Jean 16 : 12-15 L’Esprit de vérité vous mènera 
                                                                à la vérité tout entière
--intro : Jésus souligne l’un des rôles de l’Esprit Saint : 
            il conduira les disciples vers la vérité tout entière, 
              en parachevant l’enseignement donné par le Christ 
           et en leur annonçant les réalités à venir
« En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : 
         '' J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, 
            mais pour l’instant vous ne pouvez pas les porter.
               Quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité
                       il vous conduira dans la vérité tout entière
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Offran10
                          En effet, ce qu’il dira ne viendra pas de lui-même : 
                           mais ce qu’il aura entendu,
                              il le dira ; 
                 et ce qui va venir, il vous le fera 
                                                           connaître.
                     Lui me glorifiera,
                             car il recevra ce qui vient de moi
                   pour vous le faire connaître
                           Tout ce que possède le Père
                                                            est à moi ;
                       voilà pourquoi je vous ai dit : 
                            L’Esprit reçoit 
                              ce qui
                         vient de moi
                       pour vous le faire connaître. »  
-----   --------   -----------  - ----- -----  ---
4-bréviaire 1 Jean 2 : 18-29 L’Anti-Christ ... et dès maintenant
                                                     beaucoup d’anti-christs...
                               Attention à ceux qui prétendent
                                        apporter de nouvelles révélations,
                                               alors que Dieu nous a tout dit en son Fils.
«    Mes enfants, c’est la dernière heure 
                                         et, 
                                         comme vous l’avez appris,
                     un Anti-Christ, un adversaire du Christ, doit venir ; 
                             or, il y a dès maintenant
                beaucoup d’anti-Christs ; 
             nous savons ainsi que c’est la dernière heure.
   Ils sont sortis de chez nous 
          mais ils n’étaient pas des nôtres ;
              s’ils avaient été des nôtres, 
                      ils seraient demeurés avec nous. 
                Mais pas un d’entre eux n’est des nôtres, et cela devait être manifesté.
   Quant à vous, c’est de celui qui est saint
                                 que vous tenez l’onction
                                      et vous avez tous la connaissance.
   Je ne vous ai pas écrit que vous ignorez la vérité,
                     mais que vous la connaissez, 
                           et que de la vérité ne vient aucun mensonge.
   Le menteur n’est-il pas celui qui refuse que Jésus soit le Christ
                           Celui-là est l’anti-Christ : il refuse à la fois le Père et le Fils ;
       quiconque refuse le Fils 
                      n’a pas non plus le Père
                celui qui reconnaît le  Fils
                               a aussi le Père
     Quant à vous, que demeure en vous 
                        ce que vous avez entendu 
                                  depuis le commencement. 
                 Si ce que vous avez entendu depuis le commencement demeure en vous,
                    vous aussi, vous demeurerez dans le Fils et dans le Père. 
            Et telle est la promesse 
                               que lui-même nous a faite : 
                                       la vie éternelle. 
    Je vous ai écrit cela à propos de ceux qui vous égarent.
         Quant à vous, l’onction que vous avez reçue de lui demeure en vous, 
               et vous n’avez pas besoin d’enseignement
      Cette onction vous enseigne toutes choses, 
           elle qui est vérité et non pas mensonge ;
                et, selon ce qu’elle vous a enseigné, 
                         vous demeurez en lui. 
        Et maintenant, petits enfants, demeurez en lui ; 
          ainsi, quand il se manifestera, nous aurons de l’assurance, 
                   et non pas la honte d’être loin de lui à son avènement. 
              Puisque vous savez que lui, 
                  Jésus, est juste,
                       reconnaissez que celui 
                                 qui pratique la justice 
                                     est, lui aussi, né de Dieu.  »  




-----    

5--La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Bryvia10sermon de saint Léon le Grand pour l’Ascension.
        Ce qui s’est passé entre la Résurrection et l’Ascension.  
«  Les jours qui s'écoulèrent
        entre la résurrection du Seigneur et son ascension, mes bien-aimés, 
             n'ont pas été dépourvus d'événements :
         de grands mystères y ont reçu leur confirmation,
          de grandes vérités y ont été révélées.
   C'est alors que la crainte d'une mort amère est écartée, 
        et que l'immortalité, non seulement de l'âme 
                      mais aussi de la chair, est manifestée. 
                 C'est alors que, par le souffle du Seigneur, 
         le Saint-Esprit est communiqué à tous les Apôtres
          et le bienheureux Apôtre Pierre
                      après avoir reçu les clefs du Royaume, 
              se voit confier, de préférence aux autres, 
         la garde du bercail du Seigneur.
En ces jours-là, le Seigneur se joint à deux disciples 
         et les accompagne en chemin ; 
                et, afin de dissiper en nous toute l'obscurité du doute, 
                      il reproche à ces hommes apeurés leur lenteur à comprendre.
          Les cœurs qu'il éclaire voient s'allumer en eux la flamme de la foi ; 
                        ils étaient tièdes, et ils deviennent brûlants 
                             lorsque le Seigneur leur fait comprendre les Écritures
                    À la fraction du pain,
                       les yeux des convives s'ouvrent.
              Ils ont un bonheur bien plus grand, 
               eux qui voient se manifester la glorification de leur nature humaine, 
      que nos premiers parents qui conçoivent de la honte pour leur désobéissance. ~
Pendant tout ce temps qui s'est écoulé 
    entre la résurrection du Seigneur et son ascension, 
          voilà, mes bien-aimés, de quoi la providence divine s'est occupée, 
            voilà ce qu'elle a enseigné,
              voilà ce qu'elle a fait comprendre 
                       aux yeux et aux cœurs de ses amis : 
          on reconnaîtrait que le Seigneur Jésus était vraiment ressuscité, 
                 lui qui vraiment était né, avait souffert et était mort vraiment.
     Aussi les bienheureux Apôtres et tous les disciples 
                     que la mort de la croix avait apeurés 
                        et qui doutaient de la foi en la résurrection 
                   furent-ils raffermis par l'évidence de la vérité ; 
               si bien que, lorsque le Seigneur partit vers les hauteurs des cieux,
           ils ne furent affectés d'aucune tristesse, 
         mais comblés d'une grande joie.
    Certes, c'était pour eux un motif puissant et indicible 
             de se réjouir puisque, devant le groupe des Apôtres, 
                  la nature humaine
                    recevait une dignité supérieure

                        à celle de toutes les créatures célestes ; 
           elle allait dépasser les chœurs des anges 
                 et monter plus haut que les archanges ; 
       les êtres les plus sublimes ne pourraient mesurer son degré d'élévation, 
   car elle allait être admise à trôner auprès du Père éternel 
                      en étant associée à sa gloire, 
            puisque la nature divine 
        lui était unie dans la personne du Fils. » 
-------
Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2185
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Mar 11 Juin 2019 - 18:10

Mise à jour, 10e semaine ordinaire, année impaire:
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Barre11      
--mardi 11 juin 2019  10e semaine ORD. C Donner goût.  
1- 2 Corinthiens 1 : 18-22  Le Christ n’a pas été à la fois oui et non
                                         il n’a été que oui. 
2-Psaume 118 :  129-130, 131-132, 133.135  (118 (119),) 
          R/ Pour ton serviteur, que ton visage s’illumine
                                                          Seigneur ! (118 : 135a)
-acclamation Matthieu 5 : 16 Brille votre lumière aux yeux des hommes! 
                                Devant le bien que vous accomplirez 
                                     ils rendront gloire à Dieu votre Père alléluia. 
3- évangile Matthieu 5 : 13-16 Vous êtes la lumière du monde. . .  
                                                                   vous êtes le sel de la terre. . . 
4-bréviaire Josué 2 : 1-24 Rahab la prostituée annonce l’Église
5- La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Bryvia10lettre de saint Ignace d’Antioche aux Romains Avec le Christ je suis fixé à la croix.      
 - -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Flyche16____________________________________________ 
--
1- 2 Corinthiens 1 : 18-22  Le Christ n’a pas été 
                              à la fois oui et non
                                            il n’a été que oui. 
--intro : Dans une apologie, saint Paul répond à diverses accusations.
           Mais bientôt la perspective s’élargit :
           le Christ lui-même a été le ‘’oui’’ de Dieu. 
                    Or Dieu a donné à ses fils d’adoption l’onction
                               imprimant un sceau dans leur âme 
                        et leur communiquant son Esprit
             comme prémices des réalités à venir.
«     Frères, Dieu en est garant, la parole que nous vous adressons
          n’est pas ''oui et non''. Car le Fils de Dieu,
                   le Christ Jésus, que nous avons annoncé parmi vous,
                           Silvain et Timothée, avec moi, 
                       n’a pas été ''oui et non'' ;
                il n’a été que ''oui''.
     Et toutes les promesses de Dieu ont trouvé leur ''oui'' dans sa personne. 
        Aussi est- ce par le Christ que nous disons à Dieu 
               notre ''amen'', notre ''oui'', pour sa gloire. 
           Celui qui nous rend solides pour le Christ dans nos relations avec vous, 
             celui qui nous a consacrés, c’est Dieu ; 
                    il nous a marqués de son sceau, 
      et il a mis dans nos cœurs l’Esprit, première avance sur ses dons.  »
-----   -----     --------
--acclamation Matthieu 5 : 16 Brille votre lumière aux yeux des hommes!
                            Devant le bien que vous accomplirez ils rendront gloire
                                                                                  à Dieu votre Père alléluia.
      La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Lampe_10                              La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Lampe_12
-----   ------    --------- 
 
3- évangile Matthieu 5 : 13-16 Vous êtes la lumière du monde. . .  
                                                                   vous êtes le sel de la terre. . .
--intro : Deux paroles de Jésus 
        constituent un premier préambule 
                                      à l’enseignement qui suit : 
                                 par le rayonnement des bonnes œuvres, 
                         les disciples doivent être le sel qui donne de la saveur 
                 et la lumière qui brille aux yeux du monde.
«   En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : 
                  ''Vous êtes le sel de la terre. 
                       Mais si le sel devient fade, comment lui rendre de la saveur ? 
                     Il ne vaut plus rien : on le jette dehors et il est piétiné par les gens. 
                                                 Vous êtes la lumière du monde

        Une ville située sur une montagne ne peut être cachée. 
          Et l’on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau ; 
            on la met sur le lampadaire, 
              et elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison. 
      De même, que votre lumière brille
                    devant les hommes
           alors, voyant ce que vous faites de bien, 
              ils rendront gloire à votre Père qui est aux cieux. »
---------
-4-bréviaire Josué 2 : 1-24 Rahab la prostituée annonce l’Église.
«  01 Depuis Shittim, Josué, fils de Noun, 

               envoya discrètement deux espions.
          Il leur dit : '' Allez voir le pays et Jéricho. ''
             Ils y allèrent, entrèrent dans la maison d’une prostituée 

                 nommée Rahab et y couchèrent (pour passer la nuit en sécurité).
      On dit au roi de Jéricho : '' Des hommes sont entrés ici cette nuit,
                   des fils d’Israël, pour reconnaître le pays. ''
    Alors, le roi de Jéricho envoya dire à Rahab :
       '' Fais sortir les hommes qui sont venus chez toi
                       – qui sont entrés dans ta maison –
              car c’est pour reconnaître tout le pays qu’ils sont venus. ''
             Mais la femme emmena les deux hommes et les cacha.
               Puis elle dit : '' Oui, ces hommes sont entrés chez moi, 
                        mais je ne savais pas d’où ils venaient.
                      Ils sont sortis quand, à la nuit tombante, 
                             on allait fermer la porte de la ville.
                  Je ne sais pas où ils sont allés. Dépêchez-vous de les poursuivre,
                              et vous les rattraperez. »
    Or, elle les avait fait monter sur le toit en terrasse
                      et les avait cachés sous les tiges de lin rangées sur le toit.  
           Les hommes du roi les poursuivirent en direction du Jourdain,
               vers le passage des gués,  et l’on referma la porte 
                    dès que les poursuivants furent sortis.
    Quant à eux, à peine étaient-ils allongés que Rahab monta près d’eux,
               sur le toit, et leur dit :
               '' Je sais que le Seigneur vous a donné ce pays,
                            que la terreur s’est abattue sur nous,
                              et que tous les habitants du pays 
                                     ont été pris de panique à votre approche.
         Nous avons entendu dire que le Seigneur
                avait asséché devant vous l’eau de la mer des Roseaux,
                  lors de votre sortie d’Égypte,
                      et ce que vous avez fait aux deux rois des Amorites,
                        à Séhone et à Og, de l’autre côté du Jourdain :
                            vous les avez voués à l’anathème.
             Nous l’avons entendu dire et notre courage a fondu ;
                      devant vous, chacun perd le souffle, 
             car le Seigneur votre Dieu 
                         est Dieu là-haut dans les cieux, 
                                          et en bas sur la terre.
     Et maintenant, puisque j’ai agi loyalement envers vous,
                          jurez-moi donc  par le Seigneur 
               que vous agirez loyalement, vous aussi, 
                     envers la maison de mon père.
        Donnez-moi une preuve 
               que vous laisserez en vie mon père  et ma mère, 

                        mes frères et mes sœurs,
                           avec ce qui leur appartient, 
                  et que vous nous préserverez de la mort. ''
     Les hommes lui dirent : '' Nos vies contre les vôtres,
               à moins que vous ne dévoiliez notre entreprise.
       Quand le Seigneur nous aura donné le pays,
                  nous agirons envers toi avec loyauté et fidélité à notre parole. ''
  Alors, elle les fit descendre avec une corde par la fenêtre,
           car sa maison était sur le mur du rempart, elle habitait dans le rempart.
          Elle leur dit : '' Allez dans la montagne, 
                  de peur que vos poursuivants ne vous rattrapent.
               Vous vous y cacherez trois jours,
                jusqu’au retour de ceux qui vous poursuivent ;
                   après, vous pourrez continuer votre route. ''
  Les hommes lui dirent : '' Ce serment que tu nous as fait jurer,
                   nous le respecterons ainsi :
    quand nous entrerons dans le pays,  tu attacheras
 
        ce cordon de fil écarlate à la fenêtre 
                          par laquelle tu nous as fait descendre ;
           tu réuniras auprès de toi, dans ta maison, 
             ton père et ta mère, tes frères et toute la famille de ton père.
    Si l’un d’entre vous franchit les portes de la maison pour sortir,
        son sang retombera sur sa tête, nous serons quittes ;
          si l’on porte la main sur lui alors qu’il est dans ta maison, 
                    son sang retombera sur nos têtes.
        Mais si tu dévoiles notre entreprise, 
               alors nous serons quittes de ce serment que tu nous as fait jurer. ''
   Elle répondit : '' Qu’il en soit selon vos paroles ! ''
            Elle les renvoya et ils partirent.
                 Alors, elle attacha le cordon écarlate à la fenêtre. 

        Ils s’en allèrent, atteignirent la montagne et ils y restèrent trois jours, 
            jusqu’au retour de ceux qui les poursuivaient. 
                   Ceux-ci les avaient cherchés tout le long du chemin 
                  et ne les avaient pas trouvés. 
     Alors, les deux hommes s’en retournèrent, descendirent de la montagne,
          passèrent le Jourdain, revinrent auprès de Josué, fils de Noun,
               et lui racontèrent tout ce qui leur était arrivé. 
         Ils dirent à Josué : '' Le Seigneur a livré tout le pays entre nos mains 
                   , devant nous, tous ses habitants sont pris de panique. »  
-----   ------   ------   ------  
Le chapitre interdit de la bible juive:
Prise de conscience:
       Qui proclamera et qui entendra?
             Des Juifs travaillent à cette prise de conscience pour leurs frères:

De tout notre cœur 
     nous voulons te chanter:

-----   ------   -------   
5- La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Bryvia10lettre de saint Ignace d’Antioche aux Romains.
                                 Avec le Christ je suis fixé à la croix.                        
Lecture brève:
«      Ni les plaisirs du monde
             ni les royaumes de ce siècle
                ne me serviront de rien.
          Plutôt que de régner sur la terre entière, 
              il est bon pour moi de rejoindre le Christ Jésus.
            Je le cherche, lui qui est mort pour nous ;
               je le désire, lui qui est ressuscité pour nous.
        Mon enfantement approche. 
     Pardonnez-moi, mes frères, mais ne m'empêchez pas de vivre,
            ne cherchez pas à me faire mourir.
        Puisque je veux être à Dieu, ne me livrez pas au monde,
             ne m'égarez pas au moyen de la matière.
                Laissez-moi recevoir la pure lumière ;
                     quand j'en serai arrivé là, je serai un homme.
                         Permettez-moi d'imiter la passion de mon Dieu.
      Si quelqu'un a Dieu en lui, il pourra comprendre ce que je veux 
          et il aura pitié de moi, connaissant ce qui fait mon angoisse.
                Le prince de ce monde veut m'entraîner,                
                                             et corrompre les sentiments que j'ai pour Dieu

                     Que personne donc, parmi vous qui êtes là, ne lui apporte du renfort ;
                           soyez plutôt de mon parti, qui est celui de Dieu. 
                        Ne parlez pas de Jésus Christ,
                              alors que vous désirez le monde. 
                Que l'envie n'habite pas en vous. .....   . . .   »
Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2185
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Mer 12 Juin 2019 - 16:18

--Mercredi de la 10e semaine ordinaire.
              Mise à jour pour l'année impaire:
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Barre11      
--mercredi 12 juin 2019  10e semaine ORD. C - Loi nouvelle. 
-antienne d’ouverture - Jérémie 29 : 11, 12, 14 ''Mes pensées, dit le Seigneur, 
                                  sont des pensées de paix et non pas de malheur. 
                     Appelez-moi, je vous écouterai 
                                    et, de partout, je vous rassemblerai.''
1- 2 Corinthiens 3 : 4-11 Dieu nous a rendus capables 
                              d’être les ministres d’une alliance nouvelle . . . 
                                        pas celle de la lettre mais celle de l’Esprit.
2-Psaume 98 :  5, 6, 7, 8, 9  Tu es saint Seigneur notre Dieu! (Ps 98 (99),)
                                    R/ Tu es saint, Seigneur notre Dieu ! (cf. Ps 98 : 9c)
-acclamation  Psaume 24 : 4-5 Apprends-moi Seigneur tes chemins;
                                                          conduis-moi selon ta vérité alléluia.
3- évangile Matthieu 5 : 17-19 Je ne suis pas venu abolir mais accomplir.  
-antienne de la communionDeux au choix : psaume 72 : 28 Être proche de Dieu,
                           mettre en lui mon espoir, c’est là tout mon bonheur. 
                      OU Marc 11 : 23, 24 Vraiment, dit le Seigneur, 
                 tout ce que vous demanderez dans la prière, 
            croyez que vous l’avez déjà reçu, cela vous sera accordé.
4-bréviaire Josué 3 : 1-17; 4 : 14-19; 5 : 10-12. Toutes les merveilles 
                                                                      de l’Exode se renouvellent.
5- La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Bryvia10Homélie d’Origène sur Josué Le passage du Jourdain préfiguration du baptême.
 - -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Flyche16____________________________________________ 
Intro : L'antienne d'ouverture annonce
                le rassemblement de tous les dispersés (A 1) 
              dans l'intimité sacrée de Dieu,
            terme de leur espérance et source de leur bonheur (A 2a). 
     Dans l'attente de cette heure l'Église nous donne trois consignes :
                 la prière (A 2),
                 la pratique de la charité (P 3) 
                      et, résumant tout, 
                  la fidélité (P 1). 
                                   Être fidèle veut dire donner sa foi


    Nous avons donné notre foi à Dieu le jour de notre baptême, 
                  comme les époux le font, l'un envers l'autre, le jour de leur Mariage. 
             Le service constant du Seigneur comporte des exigences radicales, 
         mais aussi ''un bonheur profond''
      car, à l'instar des époux dans leur vie commune, 
  le chrétien « trouve sa joie dans sa fidélité » (P 1).
------   
1- 2 Corinthiens 3 : 4-11 Dieu nous a rendus capables 
                              d’être les ministres d’une alliance nouvelle . . . 
                                        pas celle de la lettre mais celle de l’Esprit.
--intro : Les ministres de la Nouvelle Alliance 
                    surpassent de loin ceux de l’Ancienne.
              Ceux-ci sont tributaires de la lettre,
                    ceux-là de l’esprit. 
         Aussi la gloire lumineuse de Dieu rayonne sur ces derniers 
                          plus puissamment que sur Moïse descendant de la montagne.
«Frères, si nous avons une telle confiance en Dieu par le Christ,
              ce n’est pas à cause d’une capacité personnelle 
                        que nous pourrions nous attribuer : 
                    notre capacité vient de Dieu
               Lui nous a rendus capables d’être les ministres d’une Alliance nouvelle
                                    fondée non pas sur la lettre 
                             mais dans l’Esprit ;
          car la lettre tue, mais l’Esprit donne la vie. 
      Le ministère de la mort, celui de la Loi gravée en lettres sur des pierres, 
                avait déjà une telle gloire que les fils d’Israël 
                               ne pouvaient pas fixer le visage de Moïse 
                       à cause de la gloire, pourtant passagère, qui rayonnait de son visage. 
             Combien plus grande alors sera la gloire du ministère de l’Esprit ! 
    Le ministère qui entraînait la condamnation, celui de la Loi, 
                                                     était déjà rayonnant de gloire ; 
                                combien plus grande sera la gloire du ministère 
                        qui fait de nous des justes ! Non, vraiment,
           ce qui, dans une certaine mesure,
              a été glorieux ne l’est plus
      parce qu’il y a maintenant une gloire incomparable. 
  Si, en effet, ce qui était passager a connu un moment de gloire, 
                combien plus ce qui demeure restera- t-il dans la gloire !  » 
-------   
3- Matthieu 5 : 17-19 Je ne suis pas venu abolir mais accomplir.
--introduction au Missel et +: 
     --- «Un second préambule au discours sur la justice nouvelle 
                groupe plusieurs sentences de Jésus : 
                   la Loi est sainte 
                     et doit être observée 
             jusque dans ses détails; 
                elle obtient néanmoins son accomplissement plénier 
                                  dans l’interprétation qu’en donne le Maître...»;
    -+ ...  pour la rétablir dans son originalité
           et lui redonner toute son ampleur exigée dorénavant
                  par un enseignement  VÉRITABLE assisté par l’Esprit Saint de Dieu
                                        et transmit par SON Église.
            Toutes extrapolations qui se sont intercalées dans la Loi,
                     et que l’on osait nommer préceptes,
                           en seront bannies,
                        comme par exemple
                                la loi Corban
                     ainsi que beaucoup d’autres : 
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Corban10

 « En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : 
      '' Ne pensez pas que je sois venu abolir la Loi ou les Prophètes :
             je ne suis pas venu abolir, mais accomplir.  
                 Amen, je vous le dis : Avant que le ciel et la terre disparaissent,
                       pas un seul iota, pas un seul trait ne disparaîtra de la Loi
                              jusqu’à ce que tout se réalise.   
                                                                                           (Et c'est par moi, 
              et moi seul, que la Loi se réalise)  :
                    
                                                                                 (Et c'est par moi 
                       que vous la réaliserez...)
                     Donc, celui qui rejettera
                                    un seul de ces plus petits commandements, 
                                        et qui enseignera aux hommes à faire ainsi, 
                                        sera déclaré le plus petit dans le royaume des Cieux. 
                       Mais celui qui les observera et les enseignera
                         celui-là sera déclaré grand dans le royaume des Cieux. » 
-----  -----   -------  -------                            
   5- La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Bryvia10Homélie d’Origène sur Josué Le passage du Jourdain
                                                                   préfiguration du baptême.
                                                                                       La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Catych10
« Au Jourdain, l'arche d'alliance conduisait le peuple de Dieu.
    Alors, prêtres et lévites s'immobilisent
          et les eaux sont comme saisies de respect devant les ministres de Dieu,
                elles retiennent leur course et s'accumulent en monceau
                            pour offrir au peuple de Dieu un chemin sans danger.
          Ne sois pas étonné, lorsqu'on te raconte ce qui s'est passé à l'égard du peuple ancien.
          À toi, chrétien, qui as franchi les flots du Jourdain 
             par le mystère du baptême,
                 la parole de Dieu promet
  des biens beaucoup plus grands et plus élevés :
          elle te promet que tu chemineras et passeras même à travers les airs.
                  Écoute en effet saint Paul dire au sujet des justes :
Nous serons emportés sur les nuées du ciel
            à la rencontre du Christ dans les airs.~           
      Écoute encore les promesses que Dieu nous fait
                                     par l'intermédiaire du prophète :
                      Quand tu passerais au milieu du feu,
                                        la flamme ne te brûlera pas,
                                                 car je suis le Seigneur ton Dieu.
       Le juste est donc partout chez lui,
          et toutes les créatures manifestent la soumission qu'elles lui doivent.
  Et ne va pas t'imaginer, toi qui entends raconter maintenant,

               ce qui s'est passé chez les anciens,
                   que tout cela ne te concerne pas ;
            toutes ces choses s'accomplissent en toi d'une manière spirituelle.
                  Car, lorsque tu abandonnes les ténèbres de l'idolâtrie
                     et que tu désires arriver à la connaissance de la loi divine,
                            c'est alors que commence ta sortie d'Égypte.
            Lorsque tu as été admis dans le groupe des catéchumènes,

                   et que tu as commencé d'obéir aux préceptes de l'Église,
                          tu as traversé la mer Rouge
               dans les étapes du désert,
                    chaque jour, tu t'appliques à écouter la loi de Dieu
                        et à contempler le visage de Moïse,
                                 que la gloire du Seigneur te dévoile.
    Mais lorsque tu arriveras à la source spirituelle du baptême ;
             lorsque, en présence des prêtres et des diacres,
             tu seras initié à ces mystères augustes et sublimes,
                 que connaissent ceux-là seuls 
                              qui ont le droit de les connaître :
    alors, après avoir traversé le Jourdain grâce au ministère des prêtres,
                                       tu entreras dans la Terre promise.

      C'est la terre où Josué (Jésus), après Moïse,

                te prend en charge et devient le guide de la route nouvelle.
         Alors tu te souviendras de ces marques inouïes de la puissance de Dieu : 
                  la mer coupée en deux pour toi,
                         l'eau du fleuve arrêtée dans sa course ;
                tu te retourneras vers elles et tu t'écrieras :
                     Mer, qu'as-tu donc à t'enfuir,
                           et toi, Jourdain, à refluer ?
             Montagnes, pourquoi bondir comme des béliers,
                   et vous, collines, comme des agneaux ? 
             Mais la parole de Dieu te répondra :
                            La terre a tremblé devant la face du Seigneur,
                                    la face du Dieu de Jacob,
                                           lui qui change le rocher
                               en source et la pierre en fontaine  
-----  ------

  Mon Peuple à l'oeuvre
                parmi les peuples
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Ouvrez14
Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2185
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Sam 22 Juin 2019 - 16:29

--samedi de la 11e semaine ordinaire.
              Mise à jour pour l'année impaire:
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Barre11      
--samedi 22 juin 2019  11e semaine ORD. C –L’argent ou la vie.
  -antienne d’ouverture  -psaume 30 : 3-4  Seigneur, sois le rocher qui m'abrite,
                             la maison bien défendue qui me sauve.
                 Pour l'honneur de ton nom guide-moi, conduis-moi.  
1- 2 Corinthiens 12 : 1-10 Je ne mettrai mon orgueil que dans mes faiblesses
2-psaume 33 : 8-9, 10-11, 12-13 (33 (34),) R/ Goûtez et voyez 
                                                      comme est bon le Seigneur ! (cf. 33 : 9a)
   -acclamation  2 Corinthiens 8 : 9 Jésus Christ s’est fait pauvre lui qui était riche 
                                                      pour qu’en sa pauvreté vous trouviez la richesse; alléluia.
3- évangile Matthieu 6 : 24-34 Ne vous faites pas tant de souci pour demain.
  -antienne de la communion Deux au choix : psaume 77 : 29-30 
                                                              Le Seigneur combla le désir de son peuple : 
                                    ils mangèrent et ils furent rassasiés, leur attente ne fut pas trompée. 
                        OU : Jean 3 : 16 Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique : 
                                ainsi, celui qui croit en lui ne périra pas, mais il obtiendra la vie éternelle.
4-bréviaire Juges 16 : 4-6, 16-31 Dalila trahit Samson.
5- La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Bryvia10commentaire de saint Cyprien sur la prière du Seigneur.
                        Le Notre Père. Le Maître de la prière.
                 Que nous demeurions dans l’unité.
 - -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Flyche16____________________________________________ 
--intro aux antiennes et prières :  ''Seigneur, pour l'honneur de ton nom guide-moi, 
                conduis-moi'' (A 1). L'appel qui monte dans l'antienne d'ouverture 
           est plein de sérénité, car il est fait de la certitude 
                                      que le Seigneur répondra à notre prière.. 
      Le psalmiste qui prie ainsi ne pouvait soupçonner pourtant 
                     avec quelle munificence Dieu 
                   se ferait le sauveur de son peuple
                Celui qui avait multiplié ses bienfaits depuis les temps de l'Exode (A 2a) 
            mettrait le comble à son amour en envoyant son Fils (A 2b). 
        Tous ceux qui croiraient au Fils deviendraient des enfants de Dieu et, 
                      selon la promesse de Jésus, 
                les trois Personnes divines viendraient en eux pour y faire leur demeure (P 1).
1- 2 Corinthiens 12 : 1-10 Je ne mettrai mon orgueil que dans mes faiblesses.
-intro : Saint Paul parle de ses révélations, 
                         mais aussi de ses faiblesses, 
                     qu’il peut vaincre grâce 
                à la puissance que lui donne le Christ.  
«  Frères, faut-il se vanter ? Ce n’est pas utile. 
           J’en viendrai pourtant aux visions et aux révélations reçues du Seigneur.
                  Je sais qu’un fidèle du Christ, voici quatorze ans, 
                a été emporté jusqu’au troisième ciel 
                          – est-ce dans son corps ? je ne sais pas ; 
                                 est-ce hors de son corps ? je ne sais pas ; Dieu le sait –, 
             mais je sais que cet homme dans cet état-là 
                           – est-ce dans son corps, est-ce sans son corps ?
                              je ne sais pas, Dieu le sait – 
        cet homme-là a été emporté au paradis 
                   et il a entendu des paroles ineffables, 
                            qu’un homme ne doit pas redire. 
   D’un tel homme, je peux me vanter, 
             mais pour moi-même, je ne me vanterai 
                                   que de mes faiblesses
         En fait, si je voulais me vanter, ce ne serait pas folie, 
                   car je ne dirais que la vérité. 
               Mais j’évite de le faire, pour qu’on n’ait pas de moi une idée 
                                plus favorable qu’en me voyant ou en m’écoutant. 
             Et ces révélations dont il s’agit sont tellement extraordinaires 
                     que, pour m’empêcher de me surestimer,
                 j’ai reçu dans ma chair une écharde, 
                             un envoyé de Satan qui est là pour me gifler, 
                                                 pour empêcher que je me surestime.
                    Par trois fois, j’ai prié le Seigneur de l’écarter de moi. 
                           Mais il m’a déclaré :  ''Ma grâce te suffit,                                

                                                     car ma puissance donne
                       toute sa mesure dans la faiblesse.'' 
C’est donc très volontiers que je mettrai plutôt ma fierté dans mes faiblesses,
                 afin que la puissance du Christ fasse en moi sa demeure.
          C’est pourquoi j’accepte de grand cœur
                        pour le Christ les faiblesses,
                                                  les insultes, 
                                                 les contraintes,
                                                  les persécutions 
                                       et les situations angoissantes. 
                     Car, lorsque je suis faible,
                                c’est alors que je suis fort. » 
-------
2-psaume 33 : 8-9, 10-11, 12-13 (33 (34),) R/ Goûtez et voyez 
                                                      comme est bon le Seigneur ! (cf. 33 : 9a)
     
     —L’ange du Seigneur campe alentour

           pour libérer ceux qui le craignent.
                Goûtez et voyez : le Seigneur est bon !
              Heureux qui trouve en lui son refuge !

     —Saints du Seigneur, adorez- le :
             rien ne manque à ceux qui le craignent.
                   Des riches ont tout perdu, ils ont faim ;
                qui cherche le Seigneur ne manquera d’aucun bien.

     —Venez, mes fils, écoutez- moi,
            que je vous enseigne la crainte du Seigneur
                Qui donc aime la vie
             et désire les jours où il verra le bonheur ? 
-----   -----
-acclamation  2 Corinthiens 8 : 9 Jésus Christ s’est fait pauvre
                                           lui qui était riche pour qu’en sa pauvreté
                                                            vous trouviez la richesse alléluia.
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Jzosus14 
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Jzosus11 
-----    ------  
5--La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Bryvia10commentaire de saint Cyprien sur la prière du Seigneur.
                           Le Notre Père Le Maître de la prière —Que nous demeurions dans l’unité.
   « Qu'y a-t-il d'étonnant, frères bien-aimés,
        si le Seigneur nous a enseigné une telle prière.
          Si notre Maître a résumé tous nos appels dans ces paroles qui nous sauvent ?
              Le prophète Isaïe l'avait prédit,
              lorsque, rempli de l'Esprit Saint,

il parlait de la majesté et de la bonté de Dieu :
      C'est une parole parfaite, dit-il, qui contient toute justice,
             car, par toute la terre,
              Dieu fera entendre une parole brève.
        En effet, lorsque le Verbe de Dieu, notre Seigneur Jésus Christ,
             est venu pour tous les hommes, il a rassemblé savants et ignorants,
                pour donner à tout sexe et à tout âge des préceptes qui conduisent au salut.
          Et il a fait un magnifique condensé de ses commandements,
                     pour que la mémoire n'ait pas trop de difficulté à retenir ;
                 il a voulu qu'on puisse apprendre rapidement
                                             ce qui est nécessaire à une vraie foi.
     Ainsi, pour enseigner ce qu'est la vie éternelle,
           il a résumé le mystère de cette vie avec une grande et divine concision
               en disant : La vie éternelle, c'est de te connaître,
                                           toi, le seul Dieu, le vrai Dieu,
                                     et de connaître celui que tu as envoyé Jésus Christ.
                 De même il a recueilli, dans la Loi et les Prophètes,
                           les commandements primordiaux :
                  Écoute, Israël, dit-il, le Seigneur ton Dieu est l'Unique Seigneur.
                       Et :
                          Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur
                                 de toute ton âme et de toute ta force.
              C'est le premier commandement,
                       et le second lui est semblable :
                                Tu aimeras ton prochain comme toi-même.
                           Tout ce qu'il y a dans la Loi et les Prophètes dépend de ces deux commandements.
                  Et encore :
           Tout le bien que vous voulez que les hommes fassent pour vous,
                                                faites-le aussi pour eux :
                                                         c'est la Loi et les Prophètes.

                      Le Seigneur nous a enseigné à prier
                               non seulement par ses paroles
                                 mais aussi par sa conduite.
              Lui-même était fréquemment en prière
                          et il nous montre
                                par son témoignage
                    l'exemple qu'il faut suivre.
                Il est écrit en effet qu'il se retirait dans les endroits déserts pour prier.
                  Et aussi :
                      Il s'écarta dans la montagne pour prier,
                                 et il passa la nuit à prier Dieu.~
          Le Seigneur priait et demandait, non pour lui-même
                            — quelle raison l'innocent aurait-il d'implorer pour lui-même ? —
                                      mais pour nos péchés ;
                     il le montre bien lorsqu'il dit à Pierre :
             Satan a réclamé de vous passer au crible comme le froment.
                 Mais j'ai prié pour toi, afin que ta foi ne succombe pas.
          Et ensuite il implore son Père pour tous les hommes lorsqu'il dit :
                       Je ne prie pas seulement pour ceux-ci,
                                  mais encore pour ceux qui
                                 accueilleront  
                                           leurs paroles
                                                  et croiront en moi :
                     Que tous, ils soient un, comme toi, Père, tu es en moi
                                                                         et je suis en toi;
                                          pour qu'ils soient un en nous, eux aussi.
             Elle est grande, la miséricorde
                    et la bonté de Dieu
                           en faveur de notre salut !
                Il ne se contente pas
                    de nous racheter par son sang,
                       il faut encore qu'il prie pour nous !
           Mais voyez donc ce que désire sa prière :
                          comme le Père
                                 et le Fils sont un,
                      que nous
                              aussi demeurions
                                                     dans l'unité.»

-----
Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2185
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Ven 5 Juil 2019 - 14:33

--vendredi de la 13e semaine ordinaire.
              Mise à jour pour l'année impaire:
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Barre11      
--vendredi 5 juillet 2019  13e semaine ORD. C –Pères de l’Église.  
  -antienne d’ouverture  -psaume 46 : 2 Tous les peuples, battez des mains, 
                                                              acclamez Dieu par vos cris de joie.
1-Genèse 23 :  1-4.19 ; 24, 1-8.62-67 ''Isaac épousa et aima Rébecca 
                                                      et se consola de la mort de sa mère.''
2-Psaume 105 : 1-2, 3-4ab, 4c- 5 (105 (106),)
                                         R/ Rendez grâce au Seigneur : Il est bon !  (Ps 105 : 1a)
-acclamation  Matthieu 11 : 28  Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau,
                                                    dit le Seigneur, et moi, je vous procurerai le repos. Alléluia.
3-Matthieu 9 : 9-13 ''Ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin du médecin.
                                              Je veux la miséricorde, non le sacrifice''.
  -antienne de la communionDeux au choix : psaume 102 : 1 Bénis le Seigneur, ô mon âme, 
                                                      n’oublie aucun de ses bienfaits. 
                                    OU Jean 17 : 20-21 ''Pour ceux qui croiront en moi,
                                               je te demande, Père, qu’ils soient un en nous, 
                                           afin que le monde reconnaisse que tu m’as envoyé.''
4-bréviaire 2 Samuel 7 : 1-25 La maison de David subsistera à jamais.   
-+5- La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Bryvia10Traité de saint Augustin sur la prédestination des saints.  
                                        C’est par la grâce que vous êtes sauvés.
 - -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Flyche16____________________________________________ 
----- 
--intro aux antiennes et prières : Vérité, charité : 
                 les deux pôles de la vie chrétienne sont l'objet de notre prière 
                 dans une liturgie remplie de l'allégresse des rachetés (A 1, A 2a). 
            En nous appelant à la foi
                     Dieu fait de nous ''des fils de lumière'';
                 il a noué alliance avec nous.
              Nous avons donc le devoir de ne pas jouer avec l'erreur. 
        Aussi demandons-nous au Seigneur la grâce d'être 
                  ''toujours rayonnants de sa vérité'' (P 1).
                 L'humble service de la vérité est une œuvre de beaucoup d'amour. 
             C'est pourquoi, après avoir reçu le corps du Christ
          nous prions Dieu de nous relier à lui ''par une charité qui ne passera jamais'' (P 3).
------
1-Genèse 23 :  1-4.19 ; 24, 1-8.62-67 ''Isaac épousa et aima Rébecca 
                                                      et se consola de la mort de sa mère.''
Au moment où Abraham envoie son serviteur Eliezer
         en Aram pour y chercher et ramener une femme à son fils Isaac: 
                                                                      à partir de 40'40'' dans la vidéo:

--intro : Avant de mourir, 
               Abraham envoie le plus ancien de ses serviteurs
                     au pays de ses ancêtres (Harran / ou Aram),
          afin qu’il y ramène une épouse que Dieu désignera pour son fils Isaac: 
                ce sera Rébecca qu’il ramènera au pays du Néguev, 
                    où résidait alors Isaac qui l’attendait.
«   Sara vécut cent vingt-sept ans. 
        Elle mourut à Kiriath-Arba, c’est-à-dire à Hébron, dans le pays de Canaan.
             Abraham s’y rendit pour le deuil et les lamentations. 
                 Puis il laissa le corps pour aller parler aux Hittites qui habitaient le pays :
                       ''Je ne suis qu’un immigré, un hôte, parmi vous ; 
                            accordez-moi d’acquérir chez vous une propriété funéraire
                              où je pourrai enterrer cette morte.''
                Abraham ensevelit sa femme Sara 
                  dans la caverne du champ de Macpéla, 
                        qui est en face de Mambré, c’est-à-dire à Hébron,
                                          dans le pays de Canaan. 
                 Abraham était vieux, avancé en âge, et le Seigneur l’avait béni en toute chose. 
                    Abraham dit au plus ancien serviteur de sa maison, l’intendant de tous ses biens :
                            ''Je te fais prêter serment par le Seigneur, Dieu du ciel et Dieu de la terre : 
                                 tu ne prendras pas pour mon fils une épouse
                                     parmi les filles des Cananéens au milieu desquels j’habite. 
                       Mais tu iras dans mon pays, dans ma parenté, 
                                        chercher une épouse pour mon fils Isaac.''
                                Le serviteur lui demanda : ''Et si cette femme 
                                                ne consent pas à me suivre pour venir ici ?
                                   Devrai-je alors ramener ton fils dans le pays d’où tu es sorti ?''
               Abraham lui répondit : ''Garde- toi d’y ramener mon fils !
                        Le Seigneur, le Dieu du ciel,
                              lui qui m’a pris de la maison de mon père et du pays de ma parenté,
                                   m’a déclaré avec serment : 
                                        À ta descendance je donnerai le pays que voici.” 
                   C’est lui qui enverra son ange devant toi, 
                                       et tu prendras là-bas une épouse pour mon fils.
                      Si cette femme ne consent pas à te suivre, 
                                tu seras dégagé du serment que je t’impose.
                         Mais, en tout cas, tu n’y ramèneras pas mon fils.''
         Un jour, Isaac s’en revenait du puits de Lahaï-Roï. 
                Il habitait alors le Néguev. 
                    Il était sorti à la tombée du jour, pour se promener dans la campagne, 
                         lorsque, levant les yeux, il vit arriver des chameaux. 
               Rébecca, levant les yeux elle aussi, vit Isaac. 
                   Elle sauta à bas de son chameau et dit au serviteur : 
                      ''Quel est cet homme qui vient dans la campagne à notre rencontre ?''
           Le serviteur répondit : 
              ''C’est mon maître.''
                  Alors elle prit son voile et s’en couvrit. 
           Le serviteur raconta à Isaac tout ce qu’il avait fait. 
              Isaac introduisit Rébecca dans la tente de sa mère Sara ;
                 il l’épousa, elle devint sa femme, et il l’aima.
     Et Isaac se consola de la mort de sa mère. » 
------
3-Matthieu 9 : 9-13 ''Ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin du médecin.
                                              Je veux la miséricorde, non le sacrifice''.
---intro à l’évangile : La vocation de Matthieu, le collecteur d’impôts,
               introduit une discussion avec les pharisiens, 
                     où Jésus affirme qu’il est venu appeler les pécheurs au repentir, 
                           manifestant la miséricorde de Dieu, 
                                         selon la parole de l’Écriture.
«En ce temps-là, Jésus vit, en passant, un homme, du nom de Matthieu, 
                 assis à son bureau de collecteur d’impôt.
         Il lui dit : ''Suis-moi.'' L’homme se leva et le suivit. 
       Comme Jésus était à table à la maison, voici que beaucoup de publicains
               (c’est-à-dire des collecteurs d’impôts) 
             et beaucoup de pécheurs vinrent prendre place avec lui et ses disciples.
          Voyant cela, les pharisiens disaient à ses disciples : 
                ''Pourquoi votre maître mange-t-il avec les publicains et les pécheurs ?''
                       Jésus, qui avait entendu, déclara : 
             ''Ce ne sont pas les gens bien portants 
                qui ont besoin du médecin,
                      mais les malades.   
           Allez apprendre ce que signifie :
                     Je veux la miséricorde, non le sacrifice.
              En effet, je ne suis pas venu appeler des justes,
                                                            mais des pécheurs.'' »   

------
-+5- La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Bryvia10Traité de saint Augustin sur la prédestination des saints.  
                                        C’est par la grâce que vous êtes sauvés.
«La lumière la plus éclatante sur la prédestination et la grâce,
          c'est le Sauveur lui-même, médiateur entre Dieu et les hommes : 
                        un homme, le Christ Jésus
        Par quels mérites préalables de sa foi ou de ses œuvres,
                 la nature humaine qui est en lui a-t-elle obtenu d'occuper cette place ? 
            Répondez à ma question : 
                cet homme, comment a-t-il mérité d'être le Fils unique de Dieu,
                      assumé par le Verbe coéternel au Père dans l'unité d'une personne divine ?
              Quelle sorte de bien, de sa part, a précédé cette union ? 
                 Qu'a-t-il fait auparavant, 
                   qu'a-t-il cru, qu'a-t-il demandé pour parvenir à cette supériorité inexprimable ? 
    Si cet homme, dès qu'il a commencé d'exister, a commencé d'être le Fils unique de Dieu, 
        n'est-ce pas par l'action et l'accueil du Verbe ? ~
             C'est pourquoi nous devons découvrir en notre chef
                   la source même par laquelle, 
                       selon la mesure de chacun, 
                la grâce se répand dans tous ses membres. 
        Tout homme devient chrétien, lorsqu'il commence à croire
                               par cette même grâce qui a fait que cet homme-là, 
                                   dès son origine, est devenu le Christ.
                         Le chrétien est rené de ce même Esprit Saint 
                                                        de qui le Christ est né
              La rémission des péchés s'accomplit en nous
                     par ce même Esprit Saint,
                         grâce auquel le Christ n'a aucun péché. 
        Certainement Dieu a su à l'avance qu'il agirait ainsi. 
    Cette prédestination des saints a donc éclaté 
                       au plus haut degré chez le Saint par excellence. 
                 Qui donc pourrait la nier,
                       parmi ceux qui comprennent bien les paroles de vérité ? 
       Car nous avons appris que le Seigneur de gloire a été prédestiné, 
                    en tant que cet homme est devenu Fils de Dieu. ~
            Jésus a donc été prédestiné, 
                si bien que celui 
                 qui devait être
                  le fils de David selon la chair,
                              devrait être cependant
                  le Fils de Dieu en toute puissance, selon l'Esprit de sanctification ;
          et cela parce qu'il est né de l'Esprit Saint et de la Vierge Marie. 
       C'est ainsi que s'est réalisée de façon inexprimable cette adoption 
                     sans précédent d'un homme par le Verbe qui est Dieu, 
                        au point qu'on pourrait le dire proprement
                       et véritablement tout ensemble Fils de Dieu et fils d'homme : 
              fils d'homme, parce que c'est un homme qui est accueilli,
              et Fils de Dieu, parce que c'est le Fils unique de Dieu qui accueille l'homme. 
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Bzonis20La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Bzonis21

                                      La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Bzonis22
       Sans cela, on ne devrait pas croire en la Trinité,
                                               mais en une quaternité.
                 Cette exaltation prédestinée de la nature humaine 
                     est telle: si sublime et si souveraine
                     qu'on ne peut en concevoir de plus élevée. 
             De même, la divinité, de son côté, 
                 ne pouvait s'abaisser davantage 
                         qu'en accueillant la nature humaine 
                             avec la faiblesse de sa chair
                                 jusqu'à mourir sur la croix. 
        De même donc que cet être unique a été prédestiné à être notre chef, 
              ainsi avons-nous été prédestinés, 
                    si nombreux que nous soyons, 
                 à être ses membres. 
         Les mérites humains n'ont rien à dire ici, 
                   puisqu'ils avaient disparu par la faute d'Adam ;
               et ce qui doit régner, c'est la grâce de Dieu 
                         qui règne par Jésus Christ notre Seigneur
                    Fils unique de Dieu et le seul Seigneur. 
          Si quelqu'un découvre dans notre chef des mérites préalables 
                       à cette génération sans pareille,
              qu'il cherche donc en nous, ses membres, 
                  des mérites préalables à notre innombrable régénération.     »
---------
Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2185
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Sam 6 Juil 2019 - 15:55

--samedi de la 13e semaine ordinaire.
              Mise à jour pour l'année impaire:
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Barre11      
--samedi 6 juillet 2019  13e semaine ORD. C –Ivresse.    
-antienne d’ouverture  -psaume 47 : 10-11 Nous rappelons ton amour, Seigneur, 
               au milieu de ton temple; sur toute la terre ceux qui t'ont rencontré
                   proclament ta louange : tu es toute justice.
1-Genèse 27 : 1-5, 15-29  ''Jacob a volé mon droit d’aînesse
                                             et ma bénédiction'', déclare Ésaü. 
2-Psaume 134 : 1-2, 3-4, 5-6 (134 (135),  R/ Louez la bonté du Seigneur,
                                                    célébrez la douceur de son nom. (cf. 134 : 3)
-acclamation  Jean 10 : 27 Mes brebis écoutent ma voix, dit le Seigneur ;
                                           moi, je les connais, et elles me suivent. Alléluia.
3-Matthieu 9 : 14-17  ''Les invités de la noce pourraient-ils donc être en deuil 
                                                  pendant le temps où l’Époux est avec eux ?''
    -antienne de la communionDeux au choix : psaume 33 : 9 Goûtez et voyez
                                         comme est bon le Seigneur, heureux qui trouve 
                                                  en lui son refuge.
                            OU Matthieu 11 : 28 ''Venez à moi, vous tous qui peinez, 
                                        vous qui êtes accablés, dit le Seigneur, 
                                                et moi, je referai vos forces.''
4-bréviaire 2 Samuel 11 : 1-17, 26-27 Le péché de David.
-+5- La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Bryvia10catéchèse baptismale de saint Cyrille de Jérusalem
                   Conversion, foi et baptême.  Esclavage Vs esclavage 
 - -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Flyche16____________________________________________ 
----- 
--intro aux antiennes et prières : L'Eucharistie est le mémorial de la Pâque. 
            Dès la collecte nous évoquons ce mystère :
                  ''Dieu a relevé le monde par les abaissements de son Fils'',
                    nous tirant ainsi ''de l'esclavage du péché''.
          Par la résurrection du Christ il nous a mis en route 
                   vers ''le bonheur impérissable'' (P 1).
               Mais le sacrifice que Jésus a offert une fois pour toutes
                     est présent dans l'Eucharistie
                          avec toutes ses virtualités de salut,
                 et chaque fois que nous prenons part à la table du Seigneur 
                       nous renouvelons notre insertion dans sa Pâque.
                    La communion nous conduit, ''jour après jour,
                            au Royaume où nous vivrons avec lui'' (P 2).
------


3- Matthieu 9 : 14-17 '' Les invités de la noce pourraient-ils donc être triste et en deuil 
                                                                          pendant le temps où l’Époux est avec eux ? ''   
  «En ce temps-là, les disciples de Jean le Baptiste 
            s’approchèrent de Jésus en disant : 
                 '' Pourquoi, alors que nous et les pharisiens, nous jeûnons, 
                      tes disciples ne jeûnent-ils pas ? ''
      Jésus leur répondit :
            '' Les invités de la noce pourraient-ils donc être en deuil 
                     pendant le temps où l’Époux est avec eux ?
                                               ( Ô joie de mon âme,
                               Amour de ma vie,
                                                                      Époux de mon être ...)
                     
                      Mais des jours viendront 
                              où l’Époux leur sera enlevé ;
                                        alors ils jeûneront.  
                  Et personne ne pose une pièce d’étoffe neuve sur un vieux vêtement,
                     car le morceau ajouté tire sur le vêtement, et la déchirure s’agrandit.  
                          Et on ne met pas du vin nouveau 
                            dans de vieilles outres ;
                                 autrement,
                                    les outres éclatent, 
                                     le vin se répand,
                                       et les outres sont perdues. 
                      Mais on met le vin nouveau dans des outres neuves,
                                et le tout se conserve. »
----    
-+5- La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Bryvia10catéchèse baptismale de saint Cyrille de Jérusalem.
                   Conversion, foi et baptême.
           Esclavage Vs esclavage.   
     Convertissez-vous, et que chacun reçoive le baptême 
           au nom de Jésus Christ pour le pardon des péchés. 
«S'il y a ici quelqu'un qui soit esclave du péché, 
      qu'il se prépare, au moyen de la foi baptismale, 
         à la nouvelle naissance 
             qui fera de lui un homme libre
                     un des fils d'adoption. 
     Qu'il abandonne le lamentable esclavage de ses péchés 
              pour acquérir l'esclavage bienheureux du Seigneur : 
        c'est ainsi qu'il sera jugé digne d'obtenir en héritage le Royaume des cieux. 
    Dépouillez par la confession
        l'homme ancien, corrompu par les désirs qui l'égarent
         afin de revêtir l'homme nouveau
             celui qui est renouvelé selon l'image de son Créateur.
   Obtenez par le sacrement de la foi 
               les premiers dons de l'Esprit Saint 
         afin de pouvoir être reçus dans les demeures éternelles. 
         Approchez-vous du sacrement qui vous marquera 
                   pour que vous deveniez les familiers du Maître. 
          Agrégez-vous au saint troupeau des brebis raisonnables du Christ 
                    pour être un jour placés à sa droite et recevoir en héritage 
                                  la vie qui a été préparée pour vous.
     Quant à ceux qui sont encore enveloppés par la rude toison des péchés, 
           ils se tiendront à sa gauche, 
                 parce qu'ils n'auront pas accédé à la grâce de Dieu 
                       qui est donnée par le Christ 
                         dans la nouvelle naissance du baptême
          Je ne parle pas d'une régénération corporelle, 
                 mais d'une régénération de l'âme. 
  Car les corps sont engendrés par les parents que l'on voit, 
           tandis que les âmes sont engendrées
                     de nouveau par la foi
                               L'Esprit souffle où il veut

                  Et tu pourras entendre, si tu en es devenu digne :
                                              Bien, serviteur bon et fidèle
         si l'on ne peut reprocher à ta conscience aucune souillure d'hypocrisie.
   Si l'un de ceux qui sont ici espère pouvoir mettre la grâce à l'épreuve,
              il se trompe lui-même et il méconnaît la puissance de la réalité. 
      Tu dois avoir toi-même une âme sincère, 
            devant celui qui pénètre les reins et les cœurs. ~
          C'est maintenant l'époque de la confession. 
     Confesse les péchés que tu as commis, 
               en parole ou en action, la nuit ou le jour. 
       Confesse-toi en ce temps favorable 
                 et, au jour du salut, reçois le trésor céleste. ~
        Purifie ton cœur, pour qu'il reçoive la grâce avec plus d'abondance. 
    En effet, le pardon des péchés est également donné à tous
             mais la participation à l'Esprit Saint est accordée
                à chacun selon la mesure de sa foi. 
      Si tu te donnes peu de mal, tu recueilleras peu. 
      Si tu travailles beaucoup, ton salaire sera important. 
          C'est toi-même qui es en jeu, 
            veille à ton propre intérêt.
Si tu as un grief contre quelqu'un, pardonne
     Tu t'approches du baptistère pour recevoir le pardon de tes péchés :
               il est nécessaire que toi aussi,
                      tu sois indulgent au pécheur.   »
Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2185
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Bryand le Dim 7 Juil 2019 - 17:49

--dimanche de la 14e semaine ordinaire
              Mise à jour pour les dimanches de l'année C:
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Barre11      
--dimanche 7 juillet 2019  14e semaine ORD. C –Fidélité de Dieu,
                                                et  peuple de Dieu: 
                                      race opiniâtre à qui est confiée l’évangélisation.   
1-Isaïe 66 : 10-14c  ''Voici que je dirige vers elle la paix comme un fleuve''.
2-Psaume 65 : 1-3a, 4-5, 6-7a, 16.20 (Ps 65 (66), )
                                      R/ Terre entière, acclame Dieu, chante le Seigneur ! (cf. Ps 65 : 1)
3-Galates 6 : 14-18  ''Je porte dans mon corps les marques des souffrances de Jésus''.
    -acclamation  Colossiens 3 : 15a, 16a Alléluia. Alléluia.  Que dans vos cœurs,
                                                règne la paix du Christ ; que la parole du Christ habite 
                                               en vous dans toute sa richesse. Alléluia.
4- évangile Luc 10 : 1-12, 17-20 Votre paix ira reposer sur lui.
5-bréviaire 2 Samuel 12 : 1-25 Le repentir de David.
                                     Le repentir sincère de David fait de lui le chef de file 
                                des authentiques pénitents de l’histoire sainte.  
6La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Bryvia10sermon de saint Augustin sur l’Ancien Testament.  
                                ''Le sacrifice qui plaît à Dieu c’est un esprit brisé.''
 - -
La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Flyche16____________________________________________ 
1-Isaïe 66 : 10-14c  ''Voici que je dirige vers elle la paix comme un fleuve''.
--intro : En une accumulation de formules utopiques, 
               on promettait aux Juifs le bonheur sans nuages,
                 la sécurité parfaite, celle-là même que connaît le petit enfant,
                     blotti contre le sein de sa mère. 
       Après l'exil naîtrait un peuple nouveau,
              connaissant une confiance toute neuve en son Dieu.
          Mais l'exil passa et la vie resta aussi rude,
            la foi aussi besogneuse
            Fallait-il mettre au compte des mirages d'un horizon fuyant ''le fleuve de paix''?
         Le peuple de Dieu est revenu depuis de bien d'autres exils.
              Et l'espérance est toujours là.
     Parce que le serment tient toujours : ''Par Jérusalem, vous serez consolés.''
              Peuple de Dieu, race opiniâtre. 
                       On veut bien renoncer à imaginer le bonheur promis, 
                                 on ne renoncera pas au bonheur.
                Notre entêtement dans l'espérance, 
                     c'est la face visible de la fidélité de Dieu.
« Réjouissez-vous avec Jérusalem ! 
          Exultez en elle, vous tous qui l’aimez ! 
               Avec elle, soyez pleins d’allégresse, 
                     vous tous qui la pleuriez ! 
            Alors, vous serez nourris de son lait, rassasiés de ses consolations ; 
                         alors, vous goûterez avec délices à
                               l’abondance de sa gloire
 La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Psaume19
              La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Psaume20
    Car le Seigneur le déclare : ''Voici que je dirige vers elle la paix
              comme un fleuve
                 et, comme un torrent qui déborde, la gloire des nations.''
          Vous serez nourris, portés sur la hanche ; 
            vous serez choyés sur ses genoux. 
       Comme un enfant que sa mère console, ainsi, je vous consolerai. 
               Oui, dans Jérusalem, vous serez consolés. 
              Vous verrez, votre cœur sera dans l’allégresse ; 
                 et vos os revivront comme l’herbe reverdit. 
        Le Seigneur fera connaître sa puissance à ses serviteurs. »
------    
2-Psaume 65 : 1-3a, 4-5, 6-7a, 16.20 (Ps 65 (66), )
                                      R/ Terre entière, acclame Dieu, chante le Seigneur ! (cf. Ps 65 : 1)
     —Acclamez Dieu, toute la terre ;
         fêtez la gloire de son nom,
             glorifiez-le en célébrant sa louange.
          Dites à Dieu : ''Que tes actions sont redoutables !''

     —Toute la terre se prosterne devant toi,
          elle chante pour toi, elle chante pour ton nom.
               Venez et voyez les hauts faits de Dieu,
            ses exploits redoutables pour les fils des hommes.

     —Il changea la mer en terre ferme :
           ils passèrent le fleuve à pied sec.
               De là, cette joie qu’il nous donne.
          Il règne à jamais par sa puissance.

     —Venez, écoutez, vous tous qui craignez Dieu :
           je vous dirai ce qu’il a fait pour mon âme ;
              Béni soit Dieu qui n’a pas écarté ma prière,
            ni détourné de moi son amour ! 
------
4- Luc 10 : 1-12, 17-20 Votre paix ira reposer sur lui.
«    En ce temps-là, parmi les disciples, 
               le Seigneur en désigna encore 72, 
          et il les envoya deux par deux, en avant de lui, 
                     en toute ville et localité où lui-même allait se rendre. 
               Il leur dit : ''La moisson est abondante, mais les ouvriers sont peu nombreux.
                          Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers pour sa moisson. 
         Allez ! Voici que je vous envoie 

             comme des agneaux au milieu des loups.  
     Ne portez ni bourse, ni sac, ni sandales, et ne saluez personne en chemin.  
               Mais dans toute maison où vous entrerez, dites d’abord : ‘Paix à cette maison.’ 
          S’il y a là un ami de la paix,
                votre paix ira reposer sur lui ; 
                  sinon, elle reviendra sur vous.
            Restez dans cette maison, mangeant et buvant ce que l’on vous sert ;
                      car l’ouvrier mérite son salaire. 
        Ne passez pas de maison en maison.  Dans toute ville où vous entrerez 
           et où vous serez accueillis, mangez ce qui vous est présenté.  
             Guérissez les malades qui s’y trouvent et dites-leur :
                ‘Le règne de Dieu s’est approché de vous.’ ''
   Mais dans toute ville où vous entrerez 
            et où vous ne serez pas accueillis,
                 allez sur les places et dites : 
          ‘Même la poussière de votre ville, collée à nos pieds,
                         nous l’enlevons pour vous la laisser.
               Toutefois, sachez-le : le règne de Dieu s’est approché.’  
                     Je vous le déclare : au dernier jour, 
            Sodome sera mieux traitée que cette ville.''
     Les 72 disciples revinrent tout joyeux, en disant :
          ''Seigneur, même les démons nous sont soumis en ton nom.''
                Jésus leur dit : ''Je regardais Satan tomber du ciel comme l’éclair. 
                   Voici que je vous ai donné le pouvoir d’écraser serpents et scorpions, 
                    et sur toute la puissance de l’Ennemi : 
                         absolument rien ne pourra vous nuire.  
            Toutefois, ne vous réjouissez pas parce que les esprits vous sont soumis ; 
            mais réjouissez-vous parce que
              vos noms se trouvent inscrits dans les cieux. »
-----   
6-La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Bryvia10sermon de saint Augustin sur l’Ancien Testament.
                              '' Le sacrifice qui plaît à Dieu c’est un esprit brisé. ''
« Mon crime, dit David, moi, je le reconnais.
     Si moi, je reconnais, c'est donc à toi de fermer les yeux. 
         Ne prétendons aucunement que notre vie est vertueuse
           et que nous sommes sans péché.
             Pour que notre vie mérite l'éloge,
               demandons pardon
                   Les hommes sans espérance, 
                      moins ils font attention à leurs propres péchés,
                          plus ils sont curieux des péchés d'autrui. 
            Ils ne cherchent pas ce qu'ils vont corriger, 
               mais ce qu'ils vont critiquer. 
                   Et puisqu'ils ne peuvent pas s'excuser, ils sont prêts à accuser les autres. 
                                  Ce n'est pas l'exemple de prière et de satisfaction envers Dieu que
                                    nous donne le psalmiste lorsqu'il dit : 
                                      Car mon crime, moi, je le reconnais ; 
                                    et mon péché est toujours devant moi
                                Celui-là n'était pas attentif aux péchés d'autrui. 
                              Il invoquait son propre témoignage contre lui-même, 
                             il ne se flattait pas, mais il s'examinait,
                           il descendait profondément en lui-même. 
                        Il ne se pardonnait pas 
                     et c'est justement pour cela qu'il pouvait demander
                        sans impudence d'être pardonné.
                        Tu veux te réconcilier avec Dieu ? 
                          Apprends à te comporter de telle sorte 
                                que Dieu se réconcilie avec toi. 
                                  Remarque ce qu'on lit dans le même psaume :
                                               Car, si tu avais voulu un sacrifice, je te l'aurais bien offert ;
                                                           tu ne prendras pas plaisir aux holocaustes
              Tu n'auras donc pas de sacrifice ? 
                   Tu n'auras rien à offrir, 
                      tu n'auras aucune offrande pour te réconcilier avec Dieu ? 
                         Écoute la suite, et dis à ton tour :
                            Le sacrifice pour Dieu, c'est un esprit brisé. 

                                                Le cœur brisé et humilié, Dieu ne le méprise pas
                       Après avoir rejeté ce que tu offrais, 
                             tu as trouvé quelque chose à offrir. 
                                Tu voulais offrir, comme tes pères, des animaux immolés, 
                                     ce qu'on appelait des sacrifices.
                        Si tu avais voulu un sacrifice, je t'en aurais bien offert.
                  Ce n'est donc pas cela que tu cherches, 
                       et pourtant c'est un sacrifice que tu cherches.
                               Tu ne prendras pas plaisir aux holocaustes, dit-il. 
                                   Ainsi donc, parce que tu ne prendras pas plaisir aux holocaustes, 
                                      tu resteras sans sacrifice ? 
                                                   Pas du tout ! 
                                        Le sacrifice pour Dieu, c'est un esprit brisé ;
                                                    le cœur brisé et humilié, 

                                                         Dieu ne le méprise pas. 
                  Tu possèdes de quoi offrir
                          N'inspecte pas un troupeau,
                              n'arme pas des navires 
                                 et ne franchis pas la mer
                                          jusqu'à 
                              des régions lointaines pour en rapporter des aromates. 
       Cherche dans ton cœur                            (et deviens de son peuple,
                                                                    il te délivrera!),



                   ce qui peut plaire à Dieu. 
                     Il faut briser ton cœur.
              Ne crains pas qu'il en meure ! 
                        On te le dit ici : 
                                          Ô Dieu, crée en moi un cœur pur
                     Pour que soit créé un cœur pur
                                      il faut briser le cœur impur.
                                          Il faut nous déplaire à nous-mêmes 
                                                       quand nous péchons, 
                                                            parce que les péchés déplaisent à Dieu. 
                       Et puisque nous ne sommes pas sans péché, 
                              nous ressemblerons à Dieu au moins 
                                    en ce que le péché nous déplaît, 
                                                                      comme à lui. 
                        Pour une part tu seras uni à la volonté de Dieu,
                            car ce qui te déplaît en toi, 
                              c'est ce que déteste celui qui t'a créé. »
Bryand
Bryand
Combat l'antechrist

Masculin Messages : 2185
Age : 67
Localisation : Canada, Prov. Qué. Montréal
Inscription : 14/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples. - Page 22 Empty Re: La Bonne Nouvelle du Christ annoncée à tous les Peuples.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 22 sur 22 Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum