Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

les champs morphogénétiques : quesaco ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

les champs morphogénétiques : quesaco ?

Message par Francois Raju le Mar 14 Nov 2017 - 12:47

Bonjour,
Suite à la lecture de plusieurs posts et sujets sur le forum, j'entends parler de "champs morphogénétiques".
De quoi s'agit-il exactement ? Où puis-je trouver des infos à ce sujet ? Je vous remercie par avance. Et pardonnez-moi mon ignorance.

(Merci à la personne qui a créée ce fil)
avatar
Francois Raju
Près de Jésus Christ

Masculin Messages : 22
Localisation : Paris
Inscription : 23/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: les champs morphogénétiques : quesaco ?

Message par Père Nathan le Mar 14 Nov 2017 - 20:50

exemple d'explication
dans catholiquedu net
Alertes  ( par ex : catholiquedu.free.fr/2014/Aristocrate.doc)

voir aussi "mémoire ontologique" dans ce site



(Je pensais, François Raju, que vous connaissiez la fonction Google
pour chercher des définitions aux termes que vous ne connaissez pas encore !!! )

citation :

"

Le clonage humain ouvre la porte à un nouveau monde
C'est le progrès de la science qui prévaut sur l'éthique, contrairement au "but affiché" de l'existence même d'une Loibioéthique (qui aujourd'hui devrait être appelée Loi Anti Bioéthique)
Or, le clonage humain ouvre la porte à un nouveau monde (le fameux "meilleur " des mondes de Aldous Huxley), en effet par le clonage humain, s’ouvrent de nouveaux champs morphogénétiques (du grec : morphos = détermination formelle qui est sous la genèse) : la nouvelle détermination formelle en cause est l'espèce humaine sous la forme génétique spécifique du clone. Ce qui est ici mis en cause et fait l'objet de cette intrusion métaphysique est le génome  humain, une forme vivante principielle naturelle: à son apparition il y a unité de l'âme avec cette matière vivante. C'est
cela que le clonage veut "changer"
Biologiquement parlant (le clonage pourrait techniquement aboutir par extractions et reclonages successifs pour passer l’obstacle de l’incompatibilité entre le génome et l’ovule énucléé récepteur). Dès lors le clone humain va pouvoir se développer au-delà de la limite jusque-là infranchissable de la mitose et se diviser sans plus s'arrêter. L'alerte 21 de vigilance clonage précise le contenu de l'article décrivant le succès obtenu par des chercheurs rendu officiel dans les revues scientifiques en janvier 2013: http://catholiquedu.free.fr/2013/Alerte21.pdf : En recourant à une technique de clonage, des scientifiques américains ont créé des cellules souches embryonnaires humaines à
partir de cellules adultes et non plus à partir de prélèvements sur des embryons. Une première après plusieurs tentatives infructueuses dans le monde ces dernières années (...) Dr David King, qui appartient au groupe Human Genetics Alert, a averti que: "Les scientifiques ont finalement accouché...une méthode pour créer de façon fiable des embryons humains clonés. (...) Notre confrère estime extrêmement irresponsable d'avoir publié cette recherche."
Humainement (métaphysiquement ou existentiellement) parlant
Une âme spirituelle humaine va imprégner et vivifier ce clone humain (qui est un être humain de fait) au moment même de ces opérations. C'est elle qui impute à l'être humain sa Puissance humaine primordiale, la Mémoire ontologique, "partenaire " incontournable des autres puissances humaines que sont l'intelligence et la Volonté. La mémoire ontologique est inscrite dans le premier génome humain, elle est porteuse de la Lumière et de la liberté de conscience qui lui est donnée à ce moment-là (pour le croyant c'est Dieu qui crée cette âme spirituelle dans l'intention bonne de le connaitre et plus tard de le retrouver jusque dans l'éternité). Le péché originel n'efface pas cette "Memoria Dei" (St Augustin)
Les champs morphogénétiques
- Par contre les créations de ces êtres humains sont constitués avec une ou des intentions abominatoires, lesquelles peuvent (sont autorisées) pénétrer librement et sans mal dans toutes les autres fondements et sources de liberté primordiales humaines et collectives, par le fait que cet acte intentionnel touche un champ morphogénétique qui lui-même irrigue toutes ces autres sources et libertés primordiales. S'ouvre simultanément des champs morphogénétiques cumulatifs qui atteindront simultanément en tous lieux toutes les consciences (lieux de liberté individuelles et aussi
libertés collectives, puisque l'intention de l'homme est sa généralisation, authentifiée par une loi qui s'impose à tous)
Les champs morphogénétiques sont des réalités mises à jour par le scientifique et épistémologique Sheldrake :
                                                                     
"l'existence de champs morphogénétiques sous une forme , sous une détermination, sous un espace , concerne (se répand sur)toute forme (semblable) , toute détermination , tout espace". Le clonage humain contient en lui-même ces trois termes (forme d'un génome humain , détermination de son espèce liée à la façon dont il a été fait , espace de la mémoire ontologique, puissance primordiale propre a tout être humain, en complément des deux autres puissances qui le rendent humain: l'intelligence et la volonté ) . (*note 3)
Selon le constat révélé par la structure-Sheldrake, ce nouveau champ morphogénétique se répandra au-delà du clone lui-même sur chacun et à la fois tous les êtres humains, comme un virus irréversible, atteignant jusqu'à la liberté de leur conscience individuelle et même de la conscience collective, partout. Dit autrement pénétrer dans la chambre nuptiale de laCréation humaine permet au mal de pénétrer dans l'intérieur de tout homme (qui au fond de lui-même s'il l'a oublié porte le trésor de sa propre mémoire ontologique, lieu même du fondement de sa liberté primordiale, ou ontologique)
St Augustin est le grand découvreur et scrutateur de cette puissance humaine : " même si son premier moment a été enseveli dans l'oubli cette puissance lui permet de connaitre " la lumière par laquelle elle a été touchée ". Dans le cas universel d'une conception naturelle il s'agit de Dieu qui veut le bien de son nouvel enfant, et qui à chaque fois qu'Il Crée un nouvel être humain, accumule sur toute la Création (en vertu de la qualité cumulative des champs morphogénétiques) la lumière "qui imprègne et vivifie le génome dès son apparition " (Jean Paul II le 23 février 1998)
 
 


 
Dans le cas du clonage cet être humain est touché par des arcs électriques, ondulatoires, chimiques et également des infestations métapsychiques pouvant atteindre et marquer sa liberté à son insu (bébé médicament, enfant sans père ni mère, être humain dédié à sa conception à des utilités ou finalités aliénantes etc.).
Sans parler des conséquences psychiques pour ces nouveaux êtres humains on pressent une désolation métaphysique universelle repérée par le théologien et le métaphysicien.
Ainsi nous devenons malgré nous et à notre insu solidaires les uns des autres, nous sommes "touchés " par cette intrusion métaphysique négative, instrumentale au cœur même de notre liberté de conscience en vertu de l'intention qui l'accompagne, ne serait-ce que celle de prendre la place de Dieu (ce qui fut dit explicitement à l'Assemblée Nationale en 2003 lors des débats : source principe de laïcité a la rubrique Institut Nazareth, du site http://catholiquedu.free.fr)

Nous sommes parvenus donc à pouvoir lever le voile sur une désolation métaphysique qui vient envahir le lieu et la source, et le fondement de la vie humaine (et divine) dans son existence même et sans sa liberté Nous voici substantiellement solidaires les uns des autres devant ce dévoilement et cette agression
Si tout le monde en prenait conscience il y aurait une énorme manifestation massive dans la rue qui aurait son ciment dans la solidarité, la lumière et la fécondité qui nous habite tous profondément dans le sanctuaire de notre liberté primordiale (la Memoria Dei) et non pas dans une finalité politique détournée ou sociétale. Ce détournement ne serait-il pas un autre signe permettant de comprendre un aspect de l'interférence sur la conscience de chaque homme de cette infestation morphogénétique par l'ouverture créée de champs morphogénétiques-clones-humains qui aboutit au nouveau désastre de ce nouveau détournement. Il contribue à accentuer le camouflage et une impossibilité encore plus forte d’en parler et de poser la question, essentielle

C'est aussi, peut-être, ce qui réveille, la mobilisation et les vastes manifestations dans la rue, les exemples nombreux et contagieux de solidarité ni de charité. Cette autre manière de cohésion de la nature humaine propre à réagir pour aider à sa survie au-delà de soi, peut faire comprendre l'interférence sur la conscience de chaque homme, qui se répand cette fois négativement par l'ouverture créée de champs morphogénétiques des cloneurs-intruseurs qui ne pourront qu'être désastreux
avatar
Père Nathan
PERE SPIRITUEL DU FORUM
PERE SPIRITUEL DU FORUM

Masculin Messages : 2369
Age : 66
Localisation : Assignation : Rimont (diocèse d'Autun)
Inscription : 13/07/2008

http://catholiquedu.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: les champs morphogénétiques : quesaco ?

Message par Francois Raju le Jeu 16 Nov 2017 - 21:42

Père, 
Merci pour vos liens et explications.
J'ai bien utilisé Google avant d'ouvrir ce fil.
Mais je n'ai rien trouvé de très probant. 
Et surtout, Google n'a pas réussi à me sortir quelque chose avec une recherche liée "Champ Morpho" et Catholiquedu.free

Suite à la lecture de quelques passage "Mémoire Ontologique", je redécouvre mes cours de science sous un autre angle. Le Carbone, numéro 6 dans le tableau périodique dont le noyau est constitué de 6 protons et 6 neutrons...

Ca me rappelle un livre "Dieu et la Science", entretien entre Jean Guitton et les frères "un peu tape à l'oeil" Bogdanov, très facile à lire; Ca m'avait bien aidé à discerner le rôle de Dieu dans la création.
avatar
Francois Raju
Près de Jésus Christ

Masculin Messages : 22
Localisation : Paris
Inscription : 23/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum