Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

Ce que nine a soulevé fort justement semble mériter un fil

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ce que nine a soulevé fort justement semble mériter un fil

Message par Ami de Saint Bernard le Jeu 21 Sep 2017 - 17:13

Nine dit : Je me suis souvenue d'un copain qui s'était fortement intéressé aux prophéties. Ses recherches durèrent 15 ans environ, il avait développé un don qui l'a convaincu être l'un des deux témoins de l'Apocalypse et avait même trouvé le second. Tout ceci lui avait été confirmé par un prêtre. Ami de Saint Bernard vous avancez en terrain miné. Soyez très prudent.
Axelle: Que celui qui est saisi par une prophétie et par ce sentiment que les signes des temps sont là... Il faut bien remarquer les deux éléments simultanés : 

    - saisi par une prophétie implique la connaissance de celle-ci mais pas d'en être soi-même le receveur– et saisi par ce sentiment que les signes des temps sont là (sous entendu que les signes de cette prophétie sont là) correspond à l'intuition qui pousse à agir d'une certaine façon, c'est à dire en le faisant savoir  


Axelle : ... comprenne qu'il est spécialement choisi pour être levain pour ce monde qui vient.
La notion de « choisi » renforcée par « spécialement» me gêne, j'ai même osé dire, me révulse.
Jésus: «Ce n'est pas vous qui m'avez choisi; mais moi, je vous ai choisis, et je vous ai établis, afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit.»
Cela me gêne, jparce que je me dis que si en répandant que les signes des prophéties sont là je suis spécialement choisi, ça veut dire vu toutes les erreurs parfois récidivantes que je fais, ou Dieu est bien imprudent dans ses choix ou que je le déçois à tour de bras.
Marie Julie Jahenny a utilisé le mot «choisis» à contrario, pour montrer qu'il y en a qui ne sont pas choisis en parlant des essais sur le trône de France pour les malheureux qui ne sont ni proches, ni choisis pour devenirs des sauveurs.
Pour essayer de moins se troubler il faut voir ce qu'on fait dans la vie de tous les jours : Vous voulez faire de la purée, vous n'allez pas choisir des pommes de terres dont la chair s'écrase difficilement, par contre pour faire des pommes de terre vapeur vous n'allez pas choisir des pommes de terre qui s'écrase trop vite. Idem pour un plat à sucrer vous n'allez pas choisir du sel et inversement.
Je suppose que pour comprendre ce mot « choisi » c'est au sens auquel il est destiné. Dans ce cas il semble logique que Dieu pour faire connaître que les signes des temps prophétisés sont là, ne va pas choisir des gens qui ne connaissent pas les prophéties et qui ne s'intéressent pas à l'actualité.
Je ne suis pas à l'abri d'un dérapage comme l'ancien copain de nine mais je crois lucidement que mon terrain miné, mon risque d'imprudence à moi , c'est plus dans la conscience de la lourdeur de mes erreurs qui me conduirait à vouloir me débarrasser de ce qui est finalement une croix très lourde et de ne plus faire savoir ce que j'en pense alors que les choses sont de plus en plus claires, plus on s'en approche.
Il fallait d'abord que je collecte et partage ces éléments de réflexion avant de dire la manière étrange dont je me suis interressé à prospecter les signes des temps par rapport aux prophéties, que je préfère appeler prospectives (d'origine divine)  puisque c'est ainsi qu'on a choisi d'appeler prospectives ce que nous savons faire à une infiniment plus petite échelle.

Ami de Saint Bernard
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Messages : 1626
Inscription : 28/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que nine a soulevé fort justement semble mériter un fil

Message par Ami de Saint Bernard le Jeu 21 Sep 2017 - 17:51

Il faut savoir que je suis, comme beaucoup, sujet aux rêves prémonitoires, sachant que dans mon cas ils sont peu fréquents, parfois espacés par de très longues années, et qu'ils ont été  un peu plus fréquents à une certaine période (révolue)

vous ne savez absolument pas qu'ils sont prémonitoires quand vous les faites, simplement, soit ils vous marquent au point que vous ne les avez pas oublié, soit ils ressortent alors que vous les aviez totalement oubliés au moment propice.

Voici un exemple personnel: Il y a quelques années je m'étais rêvé en train de descendre en hâte les escaliers d'un immeuble de plusieurs étages dans un lieu que le rêve n'indiquait pas, triste et en fuite. 

Je ne sais pas s'il s'est passé 7 ou 10 ans ou un peu plus ou moins de temps mais c'était dans cet ordre là quand à Saint Etienne (Loire) j'ai dévalé vite les escaliers d'un immeuble et de le quitter précipitamment vraiment pas fier parce que je venais de défendre un mémoire de gériatrie devant mon directeur de mémoire, mémoire que je croyais super et qui a non seulement fait l'objet d'une volée de critiques négatives mais en plus sur fond de mépris. C'est alors que j'ai reconnu l'endroit du rêve, où je n'avais jamais mis les pieds avant ce jour et le contexte de mon départ.

Avant de vous parler de cela j'ai cherché des éléments pour prouver, ou au moins montrer que je suis loin de me considérer comme extraordinaire dans cette situation, ça me semblait nécessaire si certains d'entre vous ne connaissent pas par eux mêmes ce type de rêves:

Phénomène troublant connu depuis l’aube des temps, les rêves prémonitoires seraient le produit de l’une des facultés les plus incroyables de notre esprit. Les songes annonçant ainsi des événements futurs ont été recensés par milliers tout au long de notre histoire, quelles que soient l’époque ou la civilisation.
Dès la naissance de la parapsychologie scientifique, à la fin du XIXe siècle, les chercheurs ont tenté de découvrir si cette forme de prémonition ne relevait pas d’un processus de "logique inconsciente" – c’est-à-dire de la construction, par le cerveau, d’un événement dont tous les signes avant-coureurs sont normalement imperceptibles. En effet, ce dernier est capable d’enregistrer à notre insu une somme phénoménale de détails minuscules, perdus dans la masse des informations extérieures : sons inaudibles, images fugaces, non-dits, microvibrations, odeurs, etc. Au cours du sommeil, le cerveau fait le tri, classe les informations, établit des corrélations, et peut ainsi prévoir des événements dont la logique nous est inaccessible à l’état de veille.
Voilà qui peut effectivement expliquer le caractère prémonitoire – à tort donc – de certains rêves. Le problème est tout à fait différent, lorsqu’un songe délivre une information extrêmement précise qui ne peut être connue de personne.
Après avoir analysé des milliers de cas spontanés, les chercheurs ont voulu démontrer de manière scientifique l’existence de ces prémonitions. Pendant une quarantaine d’années, un nombre impressionnant d’expériences ont ainsi été effectuées en laboratoire. Ces expériences ont donné des résultats étonnamment positifs et ont été maintes fois reproduites.

(extraits du site web http://www.psychologies.com/Therapies/ Developpement-personnel/Epanouissement/Articles-et-Dossiers/Reves-premonitoires-notre-don-cache)

L'annonce du prophète Joël "tes fils et tes filles auront des songes et tes vieillards des visions" n'implique pas forcément une nouveauté d'action de dieu avec nous, il peut très bien utilisé un mécanisme qui ferait partie de notre création comme êtres humains, d'ailleurs les songes de Joseph et ceux de Nabuchondonosaur étaient avant le prophète Joël.

Il me reste un autre aspect à essayer d'expliquer.

Ami de Saint Bernard
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Messages : 1626
Inscription : 28/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que nine a soulevé fort justement semble mériter un fil

Message par nine le Jeu 21 Sep 2017 - 18:57

Bonjour Ami de Saint Bernard  Smile

Je vais suivre votre fil avec attention.

Prions l'Esprit Saint pour nous aider à discerner  Pray

nine
avatar
nine
Aime la prière

Féminin Messages : 38
Inscription : 13/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que nine a soulevé fort justement semble mériter un fil

Message par Yeshoua le Jeu 21 Sep 2017 - 21:47

il faut bien comprendre que les songes ou les prophéties ne sont jamais pour une seule personne ou émanant d'elle seul pour une collectivité et certainement pas d’élucubrations, comprenant que les personnages biblique bien qu'ils aient eu une existence historique ne peuvent pas se rapporter a un seul mortel qui soit, toutes "annonce" et proclame le Christ qui et le phare et la lumière du monde et le fils de perdition (l’antéchrist) qui sera élimine de sa bouche.
Remarquons aussi que les témoins que Dieu choisi sont des enfants et des "incultes", des paysans, des "retirée "du monde pour confondre la sagesse du monde et que le message ne soit pas imputé ou amputé, pareil pour les dates elles peuvent ouvrir un événement ou la fin d'une période mais ne peut être prédite.

"Je le déclare à quiconque entend les paroles de la prophétie de ce livre: Si quelqu'un y ajoute quelque chose, Dieu le frappera des fléaux décrits dans ce livre; et si quelqu'un retranche quelque chose des paroles du livre de cette prophétie, Dieu retranchera sa part de l'arbre de la vie et de la ville sainte, décrits dans ce livre"

Yeshoua
Avec Saint Benoit

Masculin Messages : 119
Inscription : 14/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que nine a soulevé fort justement semble mériter un fil

Message par Ami de Saint Bernard le Ven 22 Sep 2017 - 10:40

Si quelqu'un ajoute ou retranche, on pourrait ajouter, déplace dans le temps ou déforme, vous aidera peut-être à comprendre pourquoi je parle de ces choses un peu comme du très lourd, j'espère que quand vous saurez tout ou presque de moi vous ne me rejetterez pas, si c'était le cas je vous comprendrais:

Il est normal que vous vous posiez des questions sur ce qui m'a conduit à essayer d'insérer dans l'actualité et les temps proches les prophéties de la fin des temps.
Je suis né en 1946, dans les années 1960 je me suis passionné par curiosité pour les prophéties, dévorant les livres d'Albert Marty et auteurs similaires. Je travaillais à la sécurité sociale. En 1965 j'ai connu par hasard les faits de Garabandal par un des rarees magazine qui en a parlé en France et en plus c'était un magazine à sensation «Détective»Je me souviens que j'étais ému de découvrir cette histoire et surtout devant les photos des petites. La librairie de Saint Jean de Lyon où je trouvais les livres dont j'ai parlé a fermé et je n'ai pas su où en trouver d'autres, à l'époque on n'avait pas internet. De ce fait, du fait de ma reconversion professionnelle comme infirmier entre 1972 et 1976, de mon mariage en 1977 et nous avons eu deux enfants, les choses de la vie ont pris toute leur place et j'ai cessé de m'intéresser aux prophéties. J'y suis revenu à partitr d'un rêve qui s'est avéré vraiment très vite prémonitoire:
Moi et ma compagne du rêve viennent de sortir d'un cinéma, une construction massive. La nuit sans brume est grisâtre. Rien ne bouge, pas un bruit, ils pourraient se croireseuls au monde. Le moment où nous nous sommes levés au milieu d'autres spectateurs s'égayant dans toutes les directions, centrés sur l'émotion poignante d'un film, s'efface dans nos têtes en une impression de réalité et d'irréalité troublantes. Cette voie de chemin de fer que nous longeont est très proche du cinéma dont la silhouette se profile. Comment avons nous donc avancé jusqu'à elle ? Personne ne nous y a contraints. Je ne lis pas dans les pensées de la jeune femme, je sais d'instinct qu'elle est dans le même état d'esprit et qu'elle le vit dans une incroyable lucidité. Une mélancolie intense nous submerge, soumis à l'injustice du destin qui va nous séparer, en connaissance de cause. Deux trains vont arriver et nous emmener chacun dans une direction différente et pour que nous n'en doutions pas, nous sommes devant l'aiguillage qui va éloigner nos deux convois. Il n'y a pas de gare qui permet de choisir son billet. Ici ce choix n'existe pas ; à peine avons nous pris conscience que nous devons prendre des directions différentes que se profile le premier convoi de quelques wagons aussi impersonnels que des wagons de marchandises. Sa lenteur ne suffit pas à l'empêcher d'arriver et le mien se dessine déjà derrière. Je n'ai vu ni le train s'arrêter, ni repartir, est-elle montée en marche ? Nous n'avons pas échangé un mot, pas croisé nos regards, nous savions simplement que nous étions là tant que ce moment a duré. Cela se passait une nuit du tout début d'automne 2008.
Quelques jours après j'entamais une longue correspondance avec une jeune inconnue de l'Ain aussi sur un site à motivations sensuelles, analogue à ceux auxquels je m'intéressai depuis au moins deux ans. Moins de dix huit mois après elle poursuivait cette correspondance de Californie où elle rétablissait une santé fragile en toute sécurité chez des amis de sa maman travaillant dans l'industrie du cinéma. Encore trois mois, elle a pu s'affranchir de leur protection, quand il lui ont donné de vivre de ses propres ailes, en lui faisant connaître celui avec qui se fut « l'amour au premier regard » selon l'expression anglaise. En moins d'une semaine la correspondance cessa dans des conditions éprouvantes.
J'entamais alors une longue quête de cette jeune femme, alimentée par des rêves, dans lesquels des lieux, des choses que je ne connaissais pas existent réellement, j'ai pu le vérifier. Le dernier rêve où s'il s'agissait d'elle, si car si elle fut présente, c'était seulement analogique, symbolique était début janvier 2014, par contre mes rêves sur la fin des temps ont continué peut-être deux ans de plus. Si je suis si précis ce n'est pas parce que j'étais omnubilé par cette quête mais parce que j'ai réalisé des livres auto édités, qui ne trouvent pas lecteurs ou si peu, mais c'est peut-être bien ainsi.
Je croyais mener la quête d'une amitié perdue par ma faute puisque mon intérêt pour elle s'état mué en amitié et j'ai eu l'énorme surprise de découvrir que cette quête avait réveillé à travers mes rêves ma passion de jeune homme pour la fin des temps. J'étais persuadé que c'était très progressif mais vers les premiers mois de cette année à l'occasion de je ne saurai dire quoi, qui ressemblait à des anciens rêves que j'ai recherché pour en être sur ou le contraire, je me suis aperçu que le thème de la fin des temps tenait bien plus de place que je ne l'avait imaginé.


Maintenant je peux vous parler de mes rapports à la spiritualité.

Ami de Saint Bernard
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Messages : 1626
Inscription : 28/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que nine a soulevé fort justement semble mériter un fil

Message par Ami de Saint Bernard le Ven 22 Sep 2017 - 11:22

Pour vous aider à comprendre le symbole que je vais employer, j'ai lu une petite histoire charmante un jour probablement pas réelle, quelqu'un dans un contexte de NDE avait vu deux anges bienveillants. Il ou elle, s'était étonné de ne pas leur voir d'ailes et ils lui avaient répondu amusés : « Parce que vous croyez que les anges ont des ailes. »
Maintenant je peux donc vous dire comme vous l'avez compris avec la rencontre qui a généré ma quête que j'aurai pu brûler les ailes de mon âme en enfer, celles de l'âme de ma femme qui a pleuré un jour en me surprenant sur internet et celles de l'âme de ma fille à qui ma femme s'était confiée et qui commençait à fréquenter son copain et qui lui avait répondu « Si c'est ainsi il vaut mieux ne pas se marier.
Tout cela est du passé, on a retrouvé une grande tendresse tous trois et nos complicités d'avant, ça a été long et peu facile, et en plus elles me croyaient assagi alors que je continuait à aller discrètement sur des sites dangereux, ce n'est qu' à cette fin juillet que le conseil en confession, d'un prêtre mauricien à la Salette de faire attention de ne pas entrer en dialogue avec la tentation m'a ouvert les yeux et que maintenant, j'espère avec l'aide de Dieu et de la Saint Vierge que ça va durer, que je réussis pas sans lutte, à repousser le tentateur. C'est ce prêtre qui m'adit plein de compassion « Vous avez un chemin difficile ».
Normalement, du moins je le suppose, j'avais toutes les facilités pour me damner et entraîner ceux que j'aime à ma suite. Vous comprenez pourquoi je n'ai aucune envie, mais vraiment aucune de refaire parreil en comparant prophéties et actualité immédiate ou prévisible. C'est pour cela que j'encaisse humblement mais vraiment très facilement, sans effort mes erreurs de prévisions, vu ma vie passée il n'y a nul mérite de ma part là dedans.
Vous vous demandez comment j'ai pu sortir de cette catastrophe sensuelle eh bien je m'en doute un peu mais seul le Seigneur et sa Maman savent si c'est ma réalité.
Je crois que c'était vers l'an 2000, je n'ai pas de repère de mémoire plus précis à ce sujet, j'ai fait ma consécration au cœur immaculé de Marie en 33 jours, je ne sais pas si elle existe toujours (cette consécration, pas Marie) et je l'ai achevée par l'acte de consécration en me rendant à Cuet ou une communauté autour d'un prêtre la pratiquait ce jour là, un jour d'hiver glacial ou le long du chemin les voitures pas assez équipées ou imprudentes étaient aux fossés.
Il y avait 33 promesses de Jésus attachée à celui, celle, qui honorerait ainsi sa mère dont une était que ceeux qui la feraient et leurs proches ne seraient pas perdus en dépit des apparences. Je me souviens, étant loin de me douter de ce que je frai en gros entre 2006 et 2017 que je serai directement concernable, au point que j'essayais de déceler, sans succès, qui dans mes proches pouvait être concerné.
J'ai toujours peur que quand on fait une consécration, une neuvaine, une prière pour espérer quelque chose, de se dire que c'est magique, un rite et clac, le résultat à coup sur. J'ai toujours écarté avec je dirai plus violence, que méfiance, de peur de l'utiliser de cette manière. En revanche il est fort possible que si à travers un rite on est vraiment sincère, qu'on le fait sans restriction, par élan d'amour du cœur et de l'âme pour le Seigneur, plus rien ne puisse nous séparer de lui, même pas nous.
Maintenant il ne me reste plus qu'à vous dire comment cette quête entachée de dévergondage, même si j'en protestais, a dévié sur la fin des temps.

Ami de Saint Bernard
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Messages : 1626
Inscription : 28/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que nine a soulevé fort justement semble mériter un fil

Message par Ami de Saint Bernard le Ven 22 Sep 2017 - 12:27

Le 15 avril 2010 à 21h30 heure locale, un étrange phénomène lumineux survole le Minnesota et plusieurs états américains avant de disparaître dans une détonation : Météore ? On ne sait pas. La curiosité de celle avec qui j'étais en liaison par dessus l'océan, chacun sur son continent, est éveillée par la photo de l'objet que je lui ai envoyé par mail , l'ayant découvert avant elle. Elle est perplexe devant récit et photos des faits le lendemain sur le web. Elle n'en avait rien su. Ces signes dans le ciel nous fournissent un nouveau sujet de curiosité. Elle me parle des prophéties mayas sur la fin d'une époque en 2012. Je lui répond par le coup de main céleste à l'humanité qui leur est étrangement parallèle, annoncé par celles que le padre Pio appelait les petites filles bénies de Garabandal. (mémorisé dans Luc et Léa, j'ai mémorisé la suite en trois livres. Le premier volet semblait confirmer la réalité d'événements annoncés à l'avance, le second m'amener à accepter l'existence de passages obligatoires dans notre existence à franchir sobrement avec sa beauté intérieure, le dernier me faire prendre conscience que dans un cadre qu'il a en héritage, l'homme peut prendre de multiples figures, mais finalement toutes lignes comme les rails convergent sur le même point, la fin des temps.
Je vais vous parler d'un rêve du 31 mai 2011, alors que, noyé intégralement dans ma quête de la jeune femme, rêve que j'ai vécu sur le moment comme «T'inquiètes pas y a pas de risque que je t'oublie en me rendant à l'attirance de ce rêve dont j'ai limité les détails pour ne pas surcharger :
Je suis seul au volant d'une voiture à Lyon, un micro devant moi semblable à ceux dont sont équipés certains taxis. Je cause avec une jeune femme, debout face à moi sur la gauche à plusieurs centaines de mètres ; je la vois pourtant aussi nettement que si elle était à quelques mètres. Physiquement c'est la mince jeune femme élancée, à la jolie figure, que j'ai connu. Elle est vêtue de noir, sa robe est longue et étroite sans être moulante. Ce n'est pas un noir triste, il lui sied volontiers ; autre détail, elle avait des cheveux blonds comme les blés d'or, ils sont toujours mi longs, voir un peu plus, mais ils sont noirs aussi. N'ayant jamais échangé que par internet avec elle, je suis ébahi. Elle est volubile, s'exprime avec force gestes pour appuyer ses mots, elle rit, elle est heureuse. Je me dis qu'elle se donne beaucoup de mal à me guider vers elle, je la vois parfaitement et qu'elle me voit tout aussi clairement.Elle me dit   « Je t'en prie ne m'oublies pas, c'est moi ta quête ! » Je sais que nous voyons en même temps une église ou une basilique, un peu plus haute que large, surmontée d'au moins quatre flèches, légèrement en retrait du boulevard à droite. Ce bâtiment s'appelle Saint Stanislas. (Il n'y a pas de basilique de ce nom à lyon) Sans savoir comment j'y suis parvenu, je suis sur le toit,sujet facilement au vertige dans la vie, je me sens en équilibre et en sécurité. Je cherche l'ouverture, car je dois entrer, sans la trouver. Puis je suis sur une petite terrasse latérale, coté ouest, juste sous le bord du toit de tout à l'heure. Un muret de sécurité la borde : pas davantage d'entrée ici. Je la trouve à gauche, sur la façade, je l'ai remarquée in extremis, tant elle est discrète et sise en un endroit inattendu. Il s'agit d'une porte basse, en bois probablement épais, presque couleur muraillel J'ai frappé, insisté, pas vu qu'on m'ouvrait, ça s'est fait, c'est tout, sinon je ne me serais pas retrouvé en train de me redresser à l'intérieur. Je me suis tout de suite senti accepté et à l'aise dans le hall, par contre je n'ai pas aimé ce que je percevais chez le gardien. Il en émanait quelque chose de malsain. J'en percevait un autre nourrissant les mêmes dispositions à son égard et avais l'intuition d'un troisième en retrait. Invité à le suivre,je le suis sans hésiter certain que cette nocivité qu'ils ne peuvent cacher est contenue. J'arrive aux maître des lieux. Il est assis par terre un peu comme un prince oriental. Si les gardiens avaient une forme d'humains et en étaient peut-être celui qui m'attendait est un petit singe gris. Cela m'a semblé tout à fait normal, je me suis fait même la réflexion que ses bras auraient dus être bien plus long que je ne les voyaits. Je sais que le maître contrôle les gardiens ; il leur permet juste de laisser suinter leur nature nuisible pour que le visiteur puisse faire ses choix en connaissance de cause. En ce qui me concerne, j'étais conquis par ce petit être dont émanent une bienveillance et une connaissance sans limite. Le rêve s'est arrêté sur mon émerveillement.
Pour diminuer la sévérité de votre jugement qui serait bien compréhensible, puis-je ajouter que ni pour l'un ni pour l'autre de cette relation, il n'a été question qu'elle se fase en brisant mon ménage, quelle inconscience et naïveté nous avions.
En ce qui concerne le rêve je me demande, et je ne le saurai probablement jamais mais ce n'est pas grave, si ce jour là une tentative des ténèbres en songe prenant l'aspect sauf pour la couleur de cheveux de celle que j'avais connu en photo aurait essayé de me détourner de mon intérêt pour la fin des temps qui commençait à se former.
En ce qui concerne la jeune femme qui doit être mariée et maman en Californie, je n'ai jamais complètement renoncé à la trouver, mais pas pour la raison qui nous avait mis en relation, mais parce que tant que je ne l'aurai pas fait, mon âme conservera une plaie ouverte extrêmement douloureuse : ne pas pouvoir lui demander pardon de ce qui ne lui a laissé de choix que de partir en colère contre moi et de ne pas laisser de trace, je ne sais même pas son nom. Cela encore s'est relativement secondaire si elle ne souffre plus de ce souvenir tragique elle-même. C'est mon expiation.

J'en ai terminé avec mes douloureuses confidences et mes tentatives maladroites d'explication que je ne me sens pas spécialement choisi au sujet des prophéties de la fin des temps.

Ami de Saint Bernard
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Messages : 1626
Inscription : 28/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que nine a soulevé fort justement semble mériter un fil

Message par nine le Ven 22 Sep 2017 - 18:00

Bonjour @Ami de Saint Bernard pas facile de vous suivre.

Votre vécu mériterait un jeûne, non alimentaire bien sûr. Je parle plutôt d'un SAS dans lequel vous pourriez demander au Seigneur de vous aider à choisir entre ce qui est important pour vous aujourd'hui et laisser le reste. 
Si vous souhaitez que votre montgolfière s'élève, le délestage s'impose. Wink  

Prière et sacrements viendront vous aider à rétablir la balance entre la chair et le spirituel car un désordre entraîne toujours des erreurs.

Je vous laisse en compagnie du Père Verlinde qui nous parle des rêves et des songes

P.Joseph-Marie » Mer 13 Aoû 2003 15:21
Les rêves sont intéressants au niveau de l’analyse (psychologique) du contenu de mon inconscient ; du moins de ce que l’inconscient accepte d’exprimer, sous des formes qui ne sont d’ailleurs pas toujours faciles à interpréter. Ce travail d’interprétation relève des psychothérapeutes. Rêver permet de libérer notre conscience des tensions accumulées et est en ce sens très bénéfique. 
Le songe est une action surnaturelle au niveau de l’imaginaire, qui se réalise le plus souvent durant le sommeil, et par laquelle le Seigneur tente de nous communiquer un message. Pensez aux songes de Joseph (le patriarche) au livre de la Genèse (37, 5), et bien sûr aux deux songes de Joseph (le nôtre !) qui lui permit d’accueillir Marie comme épouse (Mt 1, 20), de sauver l’Enfant et sa Mère des mains d’Hérode (Mt 2, 13), puis plus tard de les ramener en Galilée (Mt 2, 19).
Ceux qui ont bénéficié d’un songe prétendent qu’on ne peut pas le confondre avec un simple rêve. Mais je n’ai pas de critère précis permettant de discerner entre les deux phénomènes. Sans doute le fruit n’est-il pas le même : le rêve est une réalité psychologique ; le songe se joue au niveau spirituel. Si vraiment Dieu intervient, il laisse une trace de son passage sous forme d’une onction de joie et de paix toutes surnaturelles.

https://final-age.net/forums/viewtopic.php?


nine
avatar
nine
Aime la prière

Féminin Messages : 38
Inscription : 13/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que nine a soulevé fort justement semble mériter un fil

Message par Ami de Saint Bernard le Sam 23 Sep 2017 - 7:51

Merci nine de votre réponse honnête qui semble tout à fait correspondre à l'expérience malheureuse de votre copain mais heureusement en dépit de mon chemin difficile je n'ai pas le même que le sien, par contre vous ne pensez pas qu'il mériterait un jeune spirituel et des prières même sans qu'ils le sachent plutôt que les rejeter, lui et le prêtre qui l'a cru, dans les ténèbres?

au Seigneur de vous aider à choisir entre ce qui est important pour vous aujourd'hui et laisser le reste. 
vous penseriez vraiment en le croyant qu'il ne le fait pas? J'en suis presque étonné, avec mon parcours il y a des années que j'aurai pu me perdre et perdre les miens s'il s'était découragé de moi

rétablir la balance entre la chair et le spirituel 


on en est tous là, sinon on serait soit des bêtes sans injurier les animaux créatures du Seigneur comme nous mais parce que l'homme a un corps et une âme, soit des hérétiques comme les cathares qui croyaient qu'il fallait s'affranchir du corps qui selon eux était diabolique


 Ce travail d’interprétation relève des psychothérapeutes. Rêver permet de libérer notre conscience des tensions accumulées et est en ce sens très bénéfique. 

Permettez moi un peu d'humour, dommage que Joseph n'ait pas eu de psychothérapeute et que quand le prophète Joël a déclaré que nous aurons des songes il n'ait pas ajouté qu'heureusement à cette (en ces) période(s) nous auront une batterie de psychothérapeutes pour nous sauver.


Le songe est une action surnaturelle au niveau de l’imaginaire, 
qui se réalise le plus souvent durant le sommeil,


je l'ai constaté mais fort heureusement pour notre équilibre les songes éveillés au moins selon mon expérience ne délivrent pas forcément un message spirituel mais quelque chose qui peut simplement répondre à une préoccupation de tous les jours, à une démarche ) une recherche , sont rapides, fugaces et la première fois causent un étonnement incrédule, je répète en ce qui me concerne, au point que j'ai recherché si des choses de ce genre étaient connues.




 et par laquelle le Seigneur tente de nous communiquer un message. 




Par contre il faut être très prudent, tout rêve n'est pas un songe, bien loin de là et tout songe même s'il semble logique qu'il soit autorisé par le Seigneur ne vient pas forcément de lui;

Je reviens ma famille a besoin de moi

Ami de Saint Bernard
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Messages : 1626
Inscription : 28/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que nine a soulevé fort justement semble mériter un fil

Message par Ami de Saint Bernard le Sam 23 Sep 2017 - 11:56

Je reprends, ce n'est pas parce qu'un rêve vous marque tellement en vous submergeant d'émotion qu'il est un songe, les cauchemars et les beaux rêves le font aussi, ce n'est pas parce qu'un rêve vous incite à faire des recherches d'ordre culturel, d'ordre de vérification qu'il est un songe, on dit que certaines découvertes scientifiques se sont faites en dormant, ce n'est pas parce qu'un rêve laisse une impression indélébile dans notre mémoire consciente qu'il est un songe, personnellement je pourrai utiliser indifféremment les mots "songe" ou "rêve" tellement je n'ai pas la recette pour les différencier.
Enfin un songe peut être du Seigneur, de son (ses) adversaires ou peut être parfois mais je l'ignore, vu les capacités du cerveau dont nous a doté le Seigneur, une possibilté de comparer, assembler, synthétiser dans un songe des choses que nous connaissions même si c'était rentré dans notre inconscient, pour faire une prospective indatable au moment du songe, d'intérêt personnel ou collectif.

Plus déconcertant et le rêve ou le songe, comme vous voudrez qui vous montre des choses parfois sous forme directe (lieux géographiques précis, séquences ultérieures de votre vie) que vous ne connaissiez pas au moment du songe ou du rêve, le rêve de ma fuite piteuse à Saint Etienne était absolument imprévisible, c'est arrivé parce que j'ai du défendre un mémoire pour valider une formation de 18 mois en gériatrie, dont je n'avais non seulement pas le projet de faire, mon métier d'infirmier me suffisait et je n'avais aucune idée de faire des études qui m'éloigneraient deux jours par mois de ma femme et de mes enfants et en plus à l'époque du rêve cette formation n'existerait pas avant plusieurs années.
Je ne sais pas si le songe utilise davantage d'éléments symbolique, mais pour décrire ce qui m'est arrivé avec la jeune aide soignante partie en Californie les symboles ont été importants pour moi, ils ne le sont pas forcément pour quelqu'un qui n'aurait pas vécu cette situation et qui l'écouterait en spectateur non concerné lui-même.

Ami de Saint Bernard
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Messages : 1626
Inscription : 28/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que nine a soulevé fort justement semble mériter un fil

Message par Ami de Saint Bernard le Sam 23 Sep 2017 - 12:08

Je n'aurais pas la certitude du père Verlinde qui dit  Si vraiment Dieu intervient, il laisse une trace de son passage sous forme d’une onction de joie et de paix toutes surnaturelles.
Je n'utiliserai pas cet argument comme décisif en faveur ou contre le songe venant du Seigneur.
Regardez la femme qui s'est imposée à un repas chez le pharisien Simon pour pleurer sur les pieds de Jésus, y verser un parfum hors de prix et les essuyer de ses cheveux. Elle avait la réputation d'une femme de mauvaise vie puisque des convives et même Simon murmuraient que si Jésus était de Dieu, il saurait que cette femme est une pécheresse. Si ce qu'ont dit certains exégètes repose sur une réalité, ils ont vu en elle celle que Jésus a sauvé d'une mort par lapidation et lui a dit "va et ne pêche plus. Croyez vous qu'elle aurait continué sa vie de prostituée si la première fois elle avait vécu la paix et la joie? Jésus en a profité pour dire l'essentiel "elle a montré beaucoup d'amour."

Ami de Saint Bernard
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Messages : 1626
Inscription : 28/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que nine a soulevé fort justement semble mériter un fil

Message par Isabelle-Marie le Sam 23 Sep 2017 - 18:01

Ami de Saint Bernard a écrit:Je n'aurais pas la certitude du père Verlinde qui dit  Si vraiment Dieu intervient, il laisse une trace de son passage sous forme d’une onction de joie et de paix toutes surnaturelles.
Je n'utiliserai pas cet argument comme décisif en faveur ou contre le songe venant du Seigneur.
Regardez la femme qui s'est imposée à un repas chez le pharisien Simon pour pleurer sur les pieds de Jésus, y verser un parfum hors de prix et les essuyer de ses cheveux. Elle avait la réputation d'une femme de mauvaise vie puisque des convives et même Simon murmuraient que si Jésus était de Dieu, il saurait que cette femme est une pécheresse. Si ce qu'ont dit certains exégètes repose sur une réalité, ils ont vu en elle celle que Jésus a sauvé d'une mort par lapidation et lui a dit "va et ne pêche plus. Croyez vous qu'elle aurait continué sa vie de prostituée si la première fois elle avait vécu la paix et la joie? Jésus en a profité pour dire l'essentiel "elle a montré beaucoup d'amour."
D'autres identifient cette femme à Marie de Magdala, la sœur de Marthe et de Lazare (notamment dans Marie Valtorta, dont nous avons l'oeuvre sur le forum, merci @Charles-Édouard !) et tout donne à penser qu'elle était déjà convertie, ayant renoncé à son ancienne vie par amour pour Jésus.
Mais les pharisiens l'avaient étiquetée, ne lisant pas dans son cœur l'amour qu'il y avait pour le Christ : elle était une fois pour toutes la pécheresse, la femme de mauvaise vie.
Et qui sait s'il n'y avait pas une forme de jalousie dans leur rejet de cette femme, comme le montre la réaction de Judas ?

http://www.maria-valtorta.org/Publication/TOME%2008/08-047.htm (fin du par. 417, etc)
avatar
Isabelle-Marie
MEDIATRICE
MEDIATRICE

Féminin Messages : 1230
Localisation : France
Inscription : 15/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que nine a soulevé fort justement semble mériter un fil

Message par jacques58fan le Sam 23 Sep 2017 - 19:59

Ami de Saint Bernard a écrit:
Pour vous aider à comprendre le symbole que je vais employer, j'ai lu une petite histoire charmante un jour probablement pas réelle, quelqu'un dans un contexte de NDE avait vu deux anges bienveillants. Il ou elle, s'était étonné de ne pas leur voir d'ailes et ils lui avaient répondu amusés : « Parce que vous croyez que les anges ont des ailes. »
Maintenant je peux donc vous dire comme vous l'avez compris avec la rencontre qui a généré ma quête que j'aurai pu brûler les ailes de mon âme en enfer, celles de l'âme de ma femme qui a pleuré un jour en me surprenant sur internet et celles de l'âme de ma fille à qui ma femme s'était confiée et qui commençait à fréquenter son copain et qui lui avait répondu « Si c'est ainsi il vaut mieux ne pas se marier.
Tout cela est du passé, on a retrouvé une grande tendresse tous trois et nos complicités d'avant, ça a été long et peu facile, et en plus elles me croyaient assagi alors que je continuait à aller discrètement sur des sites dangereux, ce n'est qu' à cette fin juillet que le conseil en confession, d'un prêtre mauricien à la Salette de faire attention de ne pas entrer en dialogue avec la tentation m'a ouvert les yeux et que maintenant, j'espère avec l'aide de Dieu et de la Saint Vierge que ça va durer, que je réussis pas sans lutte, à repousser le tentateur. C'est ce prêtre qui m'adit plein de compassion « Vous avez un chemin difficile ».
Normalement, du moins je le suppose, j'avais toutes les facilités pour me damner et entraîner ceux que j'aime à ma suite. Vous comprenez pourquoi je n'ai aucune envie, mais vraiment aucune de refaire parreil en comparant prophéties et actualité immédiate ou prévisible. C'est pour cela que j'encaisse humblement mais vraiment très facilement, sans effort mes erreurs de prévisions, vu ma vie passée il n'y a nul mérite de ma part là dedans.
Vous vous demandez comment j'ai pu sortir de cette catastrophe sensuelle eh bien je m'en doute un peu mais seul le Seigneur et sa Maman savent si c'est ma réalité.
Je crois que c'était vers l'an 2000, je n'ai pas de repère de mémoire plus précis à ce sujet, j'ai fait ma consécration au cœur immaculé de Marie en 33 jours, je ne sais pas si elle existe toujours (cette consécration, pas Marie) et je l'ai achevée par l'acte de consécration en me rendant à Cuet ou une communauté autour d'un prêtre la pratiquait ce jour là, un jour d'hiver glacial ou le long du chemin les voitures pas assez équipées ou imprudentes étaient aux fossés.
Il y avait 33 promesses de Jésus attachée à celui, celle, qui honorerait ainsi sa mère dont une était que ceeux qui la feraient et leurs proches ne seraient pas perdus en dépit des apparences. Je me souviens, étant loin de me douter de ce que je frai en gros entre 2006 et 2017 que je serai directement concernable, au point que j'essayais de déceler, sans succès, qui dans mes proches pouvait être concerné.
J'ai toujours peur que quand on fait une consécration, une neuvaine, une prière pour espérer quelque chose, de se dire que c'est magique, un rite et clac, le résultat à coup sur. J'ai toujours écarté avec je dirai plus violence, que méfiance, de peur de l'utiliser de cette manière. En revanche il est fort possible que si à travers un rite on est vraiment sincère, qu'on le fait sans restriction, par élan d'amour du cœur et de l'âme pour le Seigneur, plus rien ne puisse nous séparer de lui, même pas nous.
Maintenant il ne me reste plus qu'à vous dire comment cette quête entachée de dévergondage, même si j'en protestais, a dévié sur la fin des temps.

En tout début de votre texte, vous avez parlé des NDE=EMI=expérience de mort imminente

Quand j'en parle ou quand le père François Brune en parle ,on me répond que je sis illuminé par le new age..

Des scientifiques très sérieux se sont penchés sur la question car les techniques de réaaimation se sont beaucoup améliorées depuis les années 70
Voir Marie de Hennezel et Mitterrand"Je crois aux forces de l'Esprit"
avatar
jacques58fan
Pour le roi

Masculin Messages : 621
Inscription : 22/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que nine a soulevé fort justement semble mériter un fil

Message par jacques58fan le Sam 23 Sep 2017 - 20:01

Ami de Saint Bernard a écrit:Merci nine de votre réponse honnête qui semble tout à fait correspondre à l'expérience malheureuse de votre copain mais heureusement en dépit de mon chemin difficile je n'ai pas le même que le sien, par contre vous ne pensez pas qu'il mériterait un jeune spirituel et des prières même sans qu'ils le sachent plutôt que les rejeter, lui et le prêtre qui l'a cru, dans les ténèbres?

au Seigneur de vous aider à choisir entre ce qui est important pour vous aujourd'hui et laisser le reste. 
vous penseriez vraiment en le croyant qu'il ne le fait pas? J'en suis presque étonné, avec mon parcours il y a des années que j'aurai pu me perdre et perdre les miens s'il s'était découragé de moi

rétablir la balance entre la chair et le spirituel 


on en est tous là, sinon on serait soit des bêtes sans injurier les animaux créatures du Seigneur comme nous mais parce que l'homme a un corps et une âme, soit des hérétiques comme les cathares qui croyaient qu'il fallait s'affranchir du corps qui selon eux était diabolique


 Ce travail d’interprétation relève des psychothérapeutes. Rêver permet de libérer notre conscience des tensions accumulées et est en ce sens très bénéfique. 

Permettez moi un peu d'humour, dommage que Joseph n'ait pas eu de psychothérapeute et que quand le prophète Joël a déclaré que nous aurons des songes il n'ait pas ajouté qu'heureusement à cette (en ces) période(s) nous auront une batterie de psychothérapeutes pour nous sauver.


Le songe est une action surnaturelle au niveau de l’imaginaire, 
qui se réalise le plus souvent durant le sommeil,


je l'ai constaté mais fort heureusement pour notre équilibre les songes éveillés au moins selon mon expérience ne délivrent pas forcément un message spirituel mais quelque chose qui peut simplement répondre à une préoccupation de tous les jours, à une démarche ) une recherche , sont rapides, fugaces et la première fois causent un étonnement incrédule, je répète en ce qui me concerne, au point que j'ai recherché si des choses de ce genre étaient connues.




 et par laquelle le Seigneur tente de nous communiquer un message. 




Par contre il faut être très prudent, tout rêve n'est pas un songe, bien loin de là et tout songe même s'il semble logique qu'il soit autorisé par le Seigneur ne vient pas forcément de lui;

Je reviens ma famille a besoin de moi


Non les psys se penchent très peu sur les r^ves, même prémonitoires.

à l'exception d'un psy:Carl Jung
avatar
jacques58fan
Pour le roi

Masculin Messages : 621
Inscription : 22/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que nine a soulevé fort justement semble mériter un fil

Message par nine le Lun 25 Sep 2017 - 17:21

Bonjour Ami de Saint Bernard

Je vais essayer de répondre à vos questions

Ami de Saint Bernard a écrit:Merci nine de votre réponse honnête qui semble tout à fait correspondre à l'expérience malheureuse de votre copain mais heureusement en dépit de mon chemin difficile je n'ai pas le même que le sien, par contre vous ne pensez pas qu'il mériterait un jeune spirituel et des prières même sans qu'ils le sachent plutôt que les rejeter, lui et le prêtre qui l'a cru, dans les ténèbres?

Il est normal qu'au début, mon copain ait rejeté le discernement qui ne répondait pas à ses attentes. Première étape du deuil : le déni.
Ce prêtre avait été rencontré sur le net mais qui lui disait qu'il était réellement prêtre ? 

J'ignore ce que mon copain a fait pas la suite car une distance s'est installée entre nous.

Ami de Saint Bernard a écrit:rétablir la balance entre la chair et le spirituel 


on en est tous là, sinon on serait soit des bêtes sans injurier les animaux créatures du Seigneur comme nous mais parce que l'homme a un corps et une âme, soit des hérétiques comme les cathares qui croyaient qu'il fallait s'affranchir du corps qui selon eux était diabolique

Je faisais allusion à la chasteté dans le mariage, ce qui n'a rien à voir avec l'abstinence ou les désordres de la chair.

Ami de Saint Bernard a écrit:Permettez moi un peu d'humour, dommage que Joseph n'ait pas eu de psychothérapeute et que quand le prophète Joël a déclaré que nous aurons des songes il n'ait pas ajouté qu'heureusement à cette (en ces) période(s) nous auront une batterie de psychothérapeutes pour nous sauver.

Le songe est bien différend du rêve et du cauchemar.
Le songe vient de Dieu. Les autres sont le produit de notre cerveau.
Joseph a très clairement fait la différence entre son songe et ses rêves. 
Le prophète Joël a parlé de songe, non de rêve et non de supposé songe. La confusion de la compréhension de cette Parole vient de là !

Ami de Saint Bernard a écrit:e n'aurais pas la certitude du père Verlinde qui dit  Si vraiment Dieu intervient, il laisse une trace de son passage sous forme d’une onction de joie et de paix toutes surnaturelles.
Je n'utiliserai pas cet argument comme décisif en faveur ou contre le songe venant du Seigneur.
Regardez la femme qui s'est imposée à un repas chez le pharisien Simon pour pleurer sur les pieds de Jésus, y verser un parfum hors de prix et les essuyer de ses cheveux. Elle avait la réputation d'une femme de mauvaise vie puisque des convives et même Simon murmuraient que si Jésus était de Dieu, il saurait que cette femme est une pécheresse. Si ce qu'ont dit certains exégètes repose sur une réalité, ils ont vu en elle celle que Jésus a sauvé d'une mort par lapidation et lui a dit "va et ne pêche plus. Croyez vous qu'elle aurait continué sa vie de prostituée si la première fois elle avait vécu la paix et la joie? Jésus en a profité pour dire l'essentiel "elle a montré beaucoup d'amour."

La femme adultère est dans Jean 8, 1-11 ; rien à voir avec Marie Madeleine, la prostituée délivrée de 7 démons (Marc 16 :9 ; Luc 8 :2–3).

Marie Madeleine a vécu la joie d'être aimée par Jésus et surtout de ne pas être rejetée. Après sa complète délivrance (conversion = guérison), elle a retrouvé la paix des amis de Dieu.

Attention Ami de Saint Bernard Smile  certains cocktails enivrent et sont source de confusion. Il faut éviter de les avaler Wink  Ce sont des poisons pour discerner correctement.

Prions le Saint Esprit de Sagesse de nous venir en aide   Dove

nine
avatar
nine
Aime la prière

Féminin Messages : 38
Inscription : 13/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que nine a soulevé fort justement semble mériter un fil

Message par Ami de Saint Bernard le Lun 25 Sep 2017 - 18:27

Oh nine vous rendez vous compte de la dureté de votre coeur???

Vous me condamnez parce que pour vous la femme adultère et Marie Madeleine ne sont pas la même personne, moi je n'en sais rien, je dis simplement que certains l'ont cru. Par contre ça n'enlève rien au fait que ça pourrait l'être d'une part, d'autre part au fait que la parole de Jésus n'apporte pas forcément la paix et la joie, je vous joins une vision de Maria Valtorta avec sa référence, et j'ai mis en gros caractère quelques lignes vers la fin. nine, vous devez être bien malheureuse, que Dieu vous aide;

Je vois l'intérieur de l'enceinte du Temple, c'est-à-dire une des si nombreuses cours entourées de portiques. Et je vois aussi Jésus bien enveloppé dans le manteau qui couvre son vêtement, qui n'est pas blanc mais rouge foncé (il semble que ce soit une lourde étoffe de laine). Il parle à la foule qui l'entoure. Je dirais que c'est une journée d'hiver, car tous les gens sont emmitouflés, et il fait plutôt froid car, au lieu de rester immobiles, les gens marchent vivement comme pour se réchauffer. Il y a du vent qui remue les manteaux et soulève la poussière des cours.

Le groupe qui se serre autour de Jésus, le seul qui reste en place alors que tous les autres, autour de tel ou tel maître, vont et viennent, s'ouvre pour laisser passer un détachement de scribes et de pharisiens gesticulants et plus que jamais venimeux. Ils giclent le venin par leurs regards, leurs visages empourprés, leurs bouches. Quelles vipères ! Plutôt qu'ils ne la conduisent, ils traînent une femme d'environ trente ans, échevelée, les vêtements en désordre, comme une personne que l'on a maltraitée, et en larmes. Ils la jettent aux pieds de Jésus comme un tas de chiffons ou une dépouille morte. Et elle reste là, recroquevillée sur elle-même, le visage appuyé sur ses deux bras, qui la cachent et lui font un coussin entre son visage et le sol.
"Maître, cette femme a été prise en flagrant délit d'adultère; Son mari l'aimait, ne lui faisait manquer de rien. C'était la reine de sa maison. Et elle l'a trahi car c'est une pécheresse, une vicieuse, une ingrate, une profanatrice. C'est une adultère, et comme telle doit être lapidée. Moïse l'a dit. Dans sa loi, il commande que de telles femmes soient lapidées comme des bêtes immondes. Et elles sont immondes car elles trahissent la foi conjugale et l'homme qui les aime et les soigne, car elles sont comme une terre jamais rassasiée, toujours affamée de luxure. Elles sont pires que des courtisanes, car sans la morsure du besoin, elles se donnent pour donner une nourriture à leur impudicité. Elles sont corrompues. Elles sont contaminatrices. Elles doivent être condamnées à mort. Moïse l'a dit. Et Toi, Maître, qu'en dis-tu ?"

Jésus, qui avait interrompu son discours à l'arrivée tumultueuse des pharisiens et avait regardé la meute haineuse d'un regard pénétrant et puis avait penché son regard sur la femme avilie, jetée à ses pieds, se tait. Il s'est penché, tout en restant assis, et avec un doigt il écrit sur les pierres du portique que la poussière soulevée par le vent couvre d'une couche de terre. Eux parlent, et Lui écrit.

"Maître, nous parlons à Toi. Écoute-nous. Réponds-nous. Tu n'as pas compris ? Cette femme a été prise en flagrant délit d'adultère. Dans sa maison, dans le lit de son mari. Elle l'a souillé par sa passion."

Jésus écrit.

"Mais c'est un idiot cet homme ! Vous ne voyez pas qu'il ne comprend rien et qu'il trace des signes sur la poussière comme un pauvre fou ?"

"Maître, pour ton bon renom, parle. Que ta sagesse réponde à nos questions. Nous te le répétons : cette femme ne manquait de rien. Elle avait vêtements, nourriture, amour. Et elle a trahi."

Jésus écrit.

"Elle a menti à l'homme qui avait confiance en elle. De sa bouche menteuse elle l'a salué et en souriant l'a accompagné jusqu'à la porte, et puis elle a ouvert la porte secrète et elle a fait entrer son amant. Et pendant que son homme était absent et travaillait pour elle, elle, comme une bête immonde, s'est vautrée dans sa luxure."

"Maître, elle a profané la Loi en plus de la couche nuptiale. C'est une rebelle, une sacrilège, une blasphématrice. Jésus écrit. Il écrit et, avec le pied chaussé de sa sandale, il efface et il écrit plus loin, en tournant lentement sur Lui-même pour trouver de la place. On dirait un enfant qui s'amuse. Mais ce qu'il écrit, ce ne sont pas des mots pour rire. Il a écrit successivement : "Usurier", "Faux", "Fils irrespectueux", "Fornicateur", "Assassin", "Profanateur de la Loi", "Voleur", "Luxurieux", "Usurpateur", "Mari et père indigne", "Blasphémateur", "Rebelle à Dieu", "Adultère". Il écrit et écrit de nouveau pendant que parlent de nouveaux accusateurs.

"Mais, en somme, Maître ! Ton jugement. La femme doit être jugée. Elle ne peut de son poids contaminer la Terre. Son souffle est un venin qui trouble les cœurs."

Jésus se lève. Miséricorde ! Quel visage ! Ce sont des éclairs qui tombent sur les accusateurs. Il semble encore plus grand tant il redresse la tête. On dirait un roi sur son trône tant il est sévère et solennel. Son manteau est tombé d'une épaule et fait une légère traîne derrière Lui, mais Lui ne s'en occupe pas.

Le visage fermé et sans la plus lointaine trace de sourire sur les lèvres ni dans les yeux, il plante ces yeux en face de la foule qui recule comme devant deux lames acérées. Il les fixe un par un avec une intensité de recherche qui fait peur. Ceux qu'il fixe cherchent à reculer dans la foule et s'y perdre, ainsi le cercle s'élargit et s'effrite comme miné par une force cachée.

Finalement, il parle : "Que celui d'entre vous qui est sans péché jette à la femme la première pierre." Et sa voix est un tonnerre qu'accompagnent des regards encore plus fulgurants. Jésus s'est croisé les bras, et il reste ainsi : droit comme un juge qui attend. Son regard ne donne pas de paix : il fouille, pénètre, accuse.

Pour commencer un, puis deux, puis cinq, puis en groupes, ceux qui sont présents, s'éloignent, tête base. Non seulement les scribes et les pharisiens, mais aussi ceux qui étaient auparavant autour de Jésus et d'autres qui s'étaient approchés pour entendre le jugement et la condamnation et qui, les uns comme les autres, s'étaient unis pour insulter la coupable et demander la lapidation.

Jésus reste seul avec Pierre et Jean. Je ne vois pas les autres apôtres.
Jésus s'est remis à écrire, pendant que se produit la fuite des accusateurs, et maintenant il écrit : "Pharisiens", "Vipères", "Tombeaux de pourriture", "Menteurs", "Traîtres", "Ennemis de Dieu", "Insulteurs de son Verbe"...

Quand la cour toute entière s'est vidée et qu'un grand silence s'est fait, qu'il ne reste plus que le bruissement du vent et le bruit d'une fontaine dans un coin, Jésus lève la tête et regarde.Maintenant son visage s'est apaisé. Il est attristé, mais n'est plus irrité. Il jette un coup d'œil à Pierre qui s'est légèrement éloigné pour s'appuyer à une colonne et à Jean qui, presque derrière Jésus, le regarde de son regard énamouré. Jésus a une ombre de sourire en regardant Pierre et un sourire plus vif en regardant Jean : deux sourires différents.

Puis il regarde la femme encore prostrée et en larmes à ses pieds. Il l'observe. Il se lève, réajuste son manteau comme s'il allait se mettre en route. Il fait signe aux deux apôtres de se diriger vers la sortie.


Resté seul, il appelle la femme. "Femme, écoute-moi. Regarde-moi." Il répète son ordre car elle n'ose pas lever le visage. "Femme, nous sommes seuls. Regarde-moi."

La malheureuse lève un visage sur lequel les larmes et la poussière font un masque avilissant.

"Où sont, ô femme, ceux qui t'accusaient ?" Jésus parle doucement, avec un sérieux plein de pitié. Il se tient le visage et le corps légèrement penché vers la terre, vers cette misère, et ses yeux sont pleins d'une expression indulgente et rénovatrice. "Personne ne t'a condamnée ?

La femme, entre deux sanglots, répond : "Personne, Maître."

"Moi non plus je ne vais pas te condamner. Va et ne pèche plus. Va chez toi, et sache te faire pardonner, par Dieu et par l'offensé. N'abuse pas de la bonté du Seigneur. Va."
Il l'aide à se relever en la prenant par la main, mais il ne la bénit pas et ne lui donne pas la paix. Il la regarde s'éloigner, la tête basse et légèrement chancelante sous sa honte, et puis, quand elle est disparue, il s'éloigne à son tour avec les deux disciples.

Ami de Saint Bernard
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Messages : 1626
Inscription : 28/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que nine a soulevé fort justement semble mériter un fil

Message par nine le Lun 25 Sep 2017 - 19:02

Ami de Saint Bernard a écrit:Oh nine vous rendez vous compte de la dureté de votre coeur???

Vous me condamnez parce que pour vous la femme adultère et Marie Madeleine ne sont pas la même personne, moi je n'en sais rien, je dis simplement que certains l'ont cru. Par contre ça n'enlève rien au fait que ça pourrait l'être d'une part, d'autre part au fait que la parole de Jésus n'apporte pas forcément la paix et la joie, je vous joins une vision de Maria Valtorta avec sa référence, et j'ai mis en gros caractère quelques lignes vers la fin. nine, vous devez être bien malheureuse, que Dieu vous aide;

Je suis vraiment désolée @Ami de Saint Bernard si je vous ai blessé involontairementEmbarassed

J'ai lu vos caractères gras. Il me semble bien que vous confondez la femme adultère et Marie Madeleine mais ce n'est pas grave, point de condamnation ni de jugement, un simple constat.

Dieu veut notre bonheur et nous aide. C'est la conversion qui donne joie et paix.
Je ne suis pas malheureuse personnellement, rassurez-vous. J'ai mes épreuves comme tout le monde.
Mais les sans Dieu de ce monde d'aujourd'hui, me remplissent de tristesse. La violence me tétanise. Donc, comment être pleinement heureux lorsque tant de personnes souffrent  Question

Par contre si mes propos vous offensent, j'arrêterai ici notre échange. Sans doute, je n'ai pas su m'exprimer correctement. 
Le but de ce dialogue, n'est pas de vous laisser croire que je vous juge ou vous condamne car ce n'est pas le cas. Que Dieu m'en préserve !  Pray
Ceux qui se permettent de juger se tirent une balle dans le pied. J'ai besoin des deux pour marcher !  Wink

Si je vous ai offensé, je vous en demande pardonPrends pitie

nine
avatar
nine
Aime la prière

Féminin Messages : 38
Inscription : 13/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que nine a soulevé fort justement semble mériter un fil

Message par Yeshoua le Lun 25 Sep 2017 - 20:29

Dieu nous dit par Jésus Ben-Sira:

C'est saisir une ombre et poursuivre le vent
que de s'arrêter à des songes.
Miroir et songes sont choses semblables :
en face d'un visage paraît son image.
De l'impur que peut-on tirer de pur ?
Du mensonge que peut-on tirer de vrai ?
Divination, augures, songes, autant de vanités,
ce sont là rêveries de femme enceinte.
À moins qu'ils ne soient envoyés en visiteurs du Très-Haut,
n'y applique pas ton cœur.
Les songes ont égaré beaucoup de gens,
ceux qui comptaient dessus ont échoué.
C'est sans mensonge que s'accomplit la Loi
et la sagesse est parfaite dans la sincérité.


puis Saint Jean:
Le vent souffle où il veut, et tu en entends le bruit; mais tu ne sais d'où il vient, ni où il va. Il en est ainsi de tout homme qui est né de l'Esprit.





Ceci n'est pas pour condamner votre personne mais votre approche et votre interprétation de la lettre des écritures qui reste anecdotique

Yeshoua
Avec Saint Benoit

Masculin Messages : 119
Inscription : 14/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que nine a soulevé fort justement semble mériter un fil

Message par Zamie le Lun 25 Sep 2017 - 23:15

Yeshoua a écrit:Dieu nous dit par Jésus Ben-Sira:

C'est saisir une ombre et poursuivre le vent
que de s'arrêter à des songes.
Miroir et songes sont choses semblables :
en face d'un visage paraît son image.
De l'impur que peut-on tirer de pur ?
Du mensonge que peut-on tirer de vrai ?
Divination, augures, songes, autant de vanités,
ce sont là rêveries de femme enceinte.
À moins qu'ils ne soient envoyés en visiteurs du Très-Haut,
n'y applique pas ton cœur.
Les songes ont égaré beaucoup de gens,
ceux qui comptaient dessus ont échoué.
C'est sans mensonge que s'accomplit la Loi
et la sagesse est parfaite dans la sincérité.







Ceci n'est pas pour condamner votre personne mais votre approche et votre interprétation de la lettre des écritures qui reste anecdotique
Yeshoua ce que vous citez est dans l'Ecclésiatique 34, 2-8 .( AT) .
Tout ceci pour mémoire ,afin de retrouver facilement ce passage dans la Bible .
avatar
Zamie
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2170
Localisation : Sud -Ouest France
Inscription : 19/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que nine a soulevé fort justement semble mériter un fil

Message par Ami de Saint Bernard le Mar 26 Sep 2017 - 6:49

nine je ne vous en veux pas et si je vous en ai voulu, je ne suis pas en bois, je vous ai pardonné,
vous savez je suis susceptible, scrupuleux, tenace et timide
trois éléments qui sont selon leur utilisation des défauts ou des qualités
timide ça permet quand comme moi on s'intéresse aux prophéties, ça permet de ne pas être sur de soi
scrupuleux ça permet de vérifier et revérifier avant de dire ce que je "suppse"
tenace ça permet d'encaisser ses erreurs, si je peux j'en donnerai deux exemples dans la journée, les encaisser mais essayer de comprendre où on s'est trompé et de continuer à chercher, je rappelle que l'Abbé Henry Boursier dont je suis loin d'être à la cheville et qui en plus a connu Marie Julie Jahenny de son vivant s'est trompé plusieurs fois dans un livre
susceptible, le faire retourner au service du bien ça pourrait vous étonner mais passé la première tentation d'ouvrir la porte à une blessure et de la nourrir, ça permet de se dire "où me suis je trompé, qu'est ce que je n'ai pas vu et qui a fait réagir les autres parce qu'ils ont vu et compris là où j'avais faux.

Ami de Saint Bernard
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Messages : 1626
Inscription : 28/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que nine a soulevé fort justement semble mériter un fil

Message par saint-michel le Mar 26 Sep 2017 - 8:40

Bonjour à tous,

Ce fil est très intéressant. À suivre de près.

Amitiés,
avatar
saint-michel
Aime le Rosaire

Masculin Messages : 737
Age : 43
Inscription : 05/08/2014

http://saintmichelarchange.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que nine a soulevé fort justement semble mériter un fil

Message par Ami de Saint Bernard le Mar 26 Sep 2017 - 13:18

Premier exemple où je me suis trompé avec argumentaire:

Extraits du livre «Marie Julie Jahenny une vie mystique» auteur Henri-Pierre Bourcier, éditeur Pierre tequi janvier 1991:

Page 5 le père Bourcier explique : « Je me trouve à la reprise du soutien accordé à Marie Julie Jahenny par les prêtres nortais. C'est au presbytère de Nort que sont descendus les envoyés du Vatican... Je n'ai fait que prendre le relais de mes compatriotes.»

Page 286 : « Saint Michel guidera Henri V de la Croix pur délivrer Jean Paul II et l'arracher au Vatican où il est traité en prisonnier. »
Page 289 : Pourtant le vrai pape Jean Paul II (nom en parenthèses et en italiques dans le texte) laissera percevoir son in fluence sur l'Eglise, à côté des directives hérétiques d'un anti-pape élu par le pouvoir communiste.
Je n'ai pas l'impression d'avoir fait pire pour être contrairement à lui sévèrement jugé par myamir, j'ai même en vous rappelant mon texte contesté pris la pécaution de ne pas parler à l'impératif, de ne pas parler en affirmaif, pour que vous ne passiez pas à côté j'ai grossi en rouge sur le texte les mots qui indiquaient ma prudence :
(Communiqué Myriamir *IMPORTANTE MISE EN GARDE…Concernant le site: Garabandal-story* Site d’information sur la crise universelle 2016-2019 fondé sur le parallélisme des prophéties chrétiennes et de l’actualité.
À vous tous chers lecteurs de la famille de Myriamir, je viens d’être informer que la semaine dernière, il a été annoncé sur le site Garabandal-story ..un attentat sur le Pape François avec des détails assez troublants..Heureusement cela ne s’est pas passé
De plus, l’article a été retiré de leur site, car rien de ce qu’ils ont prédit de s’est produit. Ce qui nous fait comprendre que ce site n’a pas été honnête en essayant de prévoir des dates, car nous savons très bien que ‘‘personne ne connait..la date, le jour, ni l’heure‘‘DIEU SEUL CONNAIT CES CHOSES » qui doivent se produire.
Ce site a fait une grave erreur en diffusant cet article sur le Pape qui a rempli de peur plusieurs personnes, et ces gens ont eu confiance en moi en croyant, que je donnais un site de bonnes références.
Je suis désolée et je demande pardon à tous ceux qui ont été troublés par cet article que je vais diffuser ici…car il n’est plus sur leur site: Voici le lien et l’article en question: http://www.garabandal-story.com/29_juillet_2016_078.htm

Marie Julie Jahenny: L’enfer a voulu te faire plier, mais je t’ai soutenu et tu ne courberas pas.
Cette parole de Jésus à un pape devrait faire référence à une épreuve vécue par le pape François le 29 juillet pendant sa visite à Auchswitz.
Axelle: Le pape subira un martyre… tous ses fidèles l’abandonneront et l’on dira qu’il a perdu la raison.
L’expression semble prédire une contrainte, qui n’échouera que par la fuite du pape, qui voulait l’amener à prendre une position pour ou contre quelque chose, de nature encore indécelable, probablement de nature sociale, politique ou ecclésiale, très importante pour que son attitude ne sera pas comprise par ses fidèles.

Axelle: Le pape devra s’échapper par les airs, et, par les montagnes.
Le pape doit utiliser quatre fois en hélicoptère du 28 au 29 juillet pendant sa visite en Pologne.
à  8h30 le 28 de Cracovie à Czestochowa
à 12h45 le 28 de Czestochowa à Cracovie
à 8h45 le 29 de Cracovie à Auschwitz

    - à11h30 le 29 de Auschwitz à Cracovie

Don Bosco: « Tout à coup le pape est frappé, il tombe, ses sujets le relèvent. »
Les circonstances s’y prêteront en effet plus facilement à Auchswitz qu’ailleurs.  « Le pape voulait aller à Auchswitz seul, en silence, dans ce lieu d’horreur, sans discours, sans personne, seulement les quelques uns nécessaires… Mais les journalistes c’est sûr qu’ils y seront… Non, non, seul, entrer, prier et que le Seigneur lui donne la grâce de pleurer.(source fr.zenith.org/05/07/2016)
Axelle: Il se réfugiera dans un lieu secret.
Il faut se référer aux JMJ pour comprendre pourquoi il ne pourra pas regagner Cracovie. C’est parce que pressentant que ses agresseurs, dans leur rage après qu’il se soit échappé, ont la capacité de le poursuite, il fera tout pour éviter un carnage dans la jeunesse des JMJ. Il faut se référer à a vague d’attentats djihadistes qui touche tour à tour les nations occidentales pour comprendre pourquoi il ne pourra pas regagner le Vatican, Rome subissant à son tour une vague terroriste dirigée par un pakistanais issu de la zone frontière de l’Iran. ‘voir le livre « Quel orage! ») Tout se passe comme si les agresseurs du pape avait la logistique nécessaire pour prendre en chasse l’hélicoptère, peut-être le contraindre à se poser avant son arrivée au refuge, ce qui ne rentre pas dans les moyens logistiques de daesh.
Axelle: Sa mort sera décrétée et un simulacre d’accident expliquera la non-reconnaissance des débris de son corps. Il saura tout cela mais sera dans l’incapacité d’agir.
Pour faire croire à sa mort il suffira de faire croire que l’hélicoptère s’est crashé dans la montagne avec ses occupants en le faisant simplement exploser.
Je n'ai pas représenté l'hypothèse pour le voyage de notre pape en Colombie bien qu'il a pris l'hélicoptère pour Medellin et que je ne la propose pas non plus pour son voyage en janvier 2018 à Santiago du Chili, pas par peur de perdre la face mais parce que les éléments prophétiques, sociaux et d'actualité que je rapproche ne me permette plus d'attribuer la fuite par les airs et par les montagnes d'un pape dont on fera croire à la mort pour le remplacer au pape François.

Ami de Saint Bernard
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Messages : 1626
Inscription : 28/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que nine a soulevé fort justement semble mériter un fil

Message par Ami de Saint Bernard le Mar 26 Sep 2017 - 14:31

Mes erreurs sur le grand miracle, parce que là, j'ai récidivé.

Saint Tarcissius : fête le 15 aout ( d'autres la fête à deux autres dates, mais toutes en aout) Il fallait trancher entre ne pas intégrer les mois de Conchita ou prendre la scène décrite par Conchita en 1962 comme une sorte de parabole symbolique) L'année d'avant le jeudi 15 aout où il tombait, l'Espagne envisageait de ne plus chomer le 15 aout pour raisons économiques et de déplacer la fête au dimanche le plus proche du 15 aout, avant ou après, et des milieux en France ruminaient la même idée.
Sainte Imelda Lambertini : italienne son nom n'était pas espagnol et porté rarement en Espagne, morte de joie en ayant reçu l'Eucharistie.
Saint Hermenégilde : Saint patron des armées espagnoles, nom d'origine germanique, porté rarement en Espagne de nos jours, il a été martyr en Espagne alors que les peuples espagnols et wisigoths n'étaient pas régi par le même droit, droit romain pour les espagnols, droit propre à leur peuple pour les wisigoths. J'aurai pu éviter cette erreur si j'avais pensé que nul ne dénie à Clovis, issu d'une tribu d'envahissseurs de la Gaule la qualité de français.
Dans mon livre j'ai proposé un autre martyr qui intègre les critères de Conchita et Marie Loli mais tant que l'un des deux événements préalables n'aura pas eu lieu, le grand avertissement ou l'annonce 8 jours avant du jour du miracle par Conchita il n'y a pas de certitude, par contre rien n'empêche que l'avertissement soit entre l'annonce du miracle et ce miracle.
Le miracle aura lieu à 8h1/2 du soir.(source «Notre Dame à Garabandal» Le journal de Conchita commenté par Joseph Pelletier A.A. Père assomptionniste américain. Presses Chrétien-Paviol-Lyon année 1980) Le miracle arrivera un jeudi et au même moment que la première apparition. ( source : « Garabandal Der Zeigefinger Gottes» Albrecht Weber éditions Wega année 2000) Cela confirme l'indice précédent, puisque la première apparion de l'ange a eu lieu le 18 juin 1961 à 8h1/2 du soir.

Conchita qui annoncera le miracle huit jours avant pour que les gens viennent a semblé évoquer des temps difficiles en présisant : Pour une fois l'information passera.

Le mois du miracle sera entre février et juillet, après la grande neige, selon ce que Conchita avait confié à Albrecht Weber. (Je n'ai découvert cet indice qu'il y a quelques mois). Le miracle aura lieu entre le 8 et le 16 de mars, avril ou mai. (source «Notre Dame à Garabandal» Le journal de Conchita ) Elle précisa une fois entre le 7 et le 17 non compris.

Il est attribué à une camarade françaie de jeu cette confidence de Conchita : « Le miracle aura lieu en avril. » Quelques années après le père de cette française a démenti l'allégation.

On sait selon Marie Loli que l'Avertissement et le Miracle auront lieu dans l'espae d'une même année mais pas forcément la même année. Quand l'avertissement aura lieu ce sera donc inutile de chercher le jour du miracle de mars, avril ou mai, à plus d'un an d'écart de l'Avertissement.

Selon ce que Conchita confia à Albrecht Weber,le miracle coïncidera avec la fête d'un saint martyr en lien avec la sainte eucharistie qui serait mort et dont la fête était déplacée dans le calendrier des saints. (même note que pour la grande neige, je n'ai découvert cet indice qu'il y a quelques mois)
Tout en parlant à la sortie d'une extase en 1962 du miracle qui aura lieu le jour de ce martyr, elle a décrit la scène de son extase qui correspond à Saint Tarcissius.

Selon Conchita le miracle n'arrivera pas un jour de fête de la Sainte Vierge.

Selon Conchita le martyr n'a pas un nom espagnol et ce nom est rare.

Dans les années immédiatement après 1965 une notion circulait en France sur un lien « indirect » du martyr avec l'Eucharistie. Je n'ai pas pu retrouver cette précision ni sa source.


Au cours d'une conférence à Huesca en 1968 un propagandiste de Garabandal a confié : « La Vierge n'a pas dit a Conchita le nom du saint du jour du miracle, mais la date précise du miracle. Elle a localisé cette date sur le calendrier dans sa cuisine et découvert ainsi le nom du saint martyr lié à l'Eucharistie, et son nom est très rare. » source virgendegarabandal.com.(Donc il ne peut pas s'agir d'un martyr ajouté au calendrier entre 1968 et notre époque. Par contre il est connu que dans la primitive Église le martyr était indissociable de l'Eucharistie.

Ami de Saint Bernard
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Messages : 1626
Inscription : 28/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que nine a soulevé fort justement semble mériter un fil

Message par nine le Mar 26 Sep 2017 - 17:23

@Ami de Saint Bernard  Merci!

Pour deux choses :
- m'avoir accordé votre pardon
- nous faire part de vos erreurs

Ce sont elles qui nous guident vers la reconnaissance de nos fautes et nous conduisent naturellement à demander pardon au Seigneur. 
Chaque fois que nous demandons le sacrement de réconciliation, nous rendons gloire à Dieu pour sa bonté infinie, sa miséricorde et sa compassion. Pauvres petites âmes malades que nous sommes par les nombreux péchés qui enlaidissent notre âme ; s'agenouiller aux pieds de Jésus pour lui rendre grâce d'avoir donné sa vie et nous permettre de sauver la nôtre. 
Lorsque Dieu donne son pardon et contemple les larmes parfois intérieures du pénitent, c'est son baiser sur notre âme, sa caresse de Père.


I love you

nine
avatar
nine
Aime la prière

Féminin Messages : 38
Inscription : 13/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que nine a soulevé fort justement semble mériter un fil

Message par azais le Sam 30 Sep 2017 - 20:20

nine a écrit:
Ami de Saint Bernard a écrit:Vous me condamnez parce que pour vous la femme adultère et Marie Madeleine ne sont pas la même personne, moi je n'en sais rien, je dis simplement que certains l'ont cru. Par contre ça n'enlève rien au fait que ça pourrait l'être d'une part, d'autre part au fait que la parole de Jésus n'apporte pas forcément la paix et la joie, je vous joins une vision de Maria Valtorta avec sa référence, et j'ai mis en gros caractère quelques lignes vers la fin. 
Je suis vraiment désolée @Ami de Saint Bernard si je vous ai blessé involontairementEmbarassed
J'ai lu vos caractères gras. Il me semble bien que vous confondez la femme adultère et Marie Madeleine mais ce n'est pas grave, point de condamnation ni de jugement, un simple constat.

Dieu veut notre bonheur et nous aide. C'est la conversion qui donne joie et paix.
Je ne suis pas malheureuse personnellement, rassurez-vous. J'ai mes épreuves comme tout le monde.
Mais les sans Dieu de ce monde d'aujourd'hui, me remplissent de tristesse. La violence me tétanise. Donc, comment être pleinement heureux lorsque tant de personnes souffrent  Question

Par contre si mes propos vous offensent, j'arrêterai ici notre échange. Sans doute, je n'ai pas su m'exprimer correctement. 
Le but de ce dialogue, n'est pas de vous laisser croire que je vous juge ou vous condamne car ce n'est pas le cas. Que Dieu m'en préserve !  Pray
Ceux qui se permettent de juger se tirent une balle dans le pied. J'ai besoin des deux pour marcher !  Wink

Si je vous ai offensé, je vous en demande pardonPrends pitie

nine
 @nine Magnifiques  réponses apaisantes et pacifiées ...  vous avez du en subir des observations  difficiles pour en arriver à ce point de vertu  dont je ne me sens pas  encore capable !!

 puis je ajouter  une  proposition  faite  pendant l'homélie  dans ma paroisse :

  Vous n'aimez pas vos imperfections ? 
 Quelqu'un les aimera pour vous ! 



"Felix culpa qui nous vaut un si grand Rédempteur"Exultet chantée  au moment de l’irruption de la Lumière du Cierge Pascal le soir de la veillée pascale) disait il en terminant ... peut on ajouter  "et de connaitre ceux qui marchent sur Ses Traces" ! 
avatar
azais
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 4920
Age : 66
Inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que nine a soulevé fort justement semble mériter un fil

Message par nine le Mer 4 Oct 2017 - 17:20

azais a écrit:vous avez du en subir des observations  difficiles pour en arriver à ce point de vertu  dont je ne me sens pas  encore capable !!
Oui vous avez raison sur la première partie. Very Happy  Mais permettez-moi de vous proposer ce chemin d'aujourd'hui : au lieu de tourner votre regard vers moi, j'aimerais que vous regardiez Dieu dans votre chambre secrète et lui demander de vous dépouiller.
Notre humanité nous encombre. C'est elle qui nous fait réagir vertement parfois et c'est normal. Par contre, si à l'instant de la conscience de ce fait, on demande à notre Seigneur de nous apprendre à "contrôler nos pulsions orgueilleuses", Il nous détache de ce qui a provoqué cette faute ou ce péché. Cela passe par le détachement de soi. 
Que c'est compliqué @azais car sans Dieu, c'est impossible pour nous.
A chaque fois que Dieu me retient une parole inappropriée ou un geste vif, une colère, je vois qu'il a entendu et exaucé ma prière. A cet instant, ma chambre secrète s'illumine du sourire de Dieu.

Pour la seconde partie, vous reconnaissez que vous ne vous en sentez pas capable... C'est un bon début  Very Happy la suite vous la connaissez. Faites-en l’expérience au moins une fois et vous verrez.

N'oubliez pas cette très belle prière du Magnificat : Dieu élève les humbles. Or, pour être élevé(e), il faut s'abaisser.   Gloire à toi Seigneu

nine
avatar
nine
Aime la prière

Féminin Messages : 38
Inscription : 13/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que nine a soulevé fort justement semble mériter un fil

Message par Joannes Maria le Mer 4 Oct 2017 - 17:37

Un grand merci Nine soyez bénie ! Jésus et Marie vous aiment infiniment.
avatar
Joannes Maria
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2213
Inscription : 19/05/2010

http://jeanderoquefort.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que nine a soulevé fort justement semble mériter un fil

Message par nine le Mer 4 Oct 2017 - 18:03

Je crois qu'Il nous aime infiniment @Joannes Maria et son Amour est incompréhensible pour nos petits cœurs. 
Comment mettre un océan-Tout dans l'infiniment petit-rien   Question 
Lorsque je contemple cette beauté et cette bonté  Exclamation Dieu me crée une larme de bonheur. 


nine
avatar
nine
Aime la prière

Féminin Messages : 38
Inscription : 13/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que nine a soulevé fort justement semble mériter un fil

Message par Joannes Maria le Mer 4 Oct 2017 - 18:36

avatar
Joannes Maria
Combat l'antechrist

Féminin Messages : 2213
Inscription : 19/05/2010

http://jeanderoquefort.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que nine a soulevé fort justement semble mériter un fil

Message par nine le Mer 4 Oct 2017 - 18:48

 Moi, je sais ce qui est bon pour vous : vous avoir avec moi dans ma gloire pour l’éternité. Amen ».
 

http://jeanderoquefort.free.fr/fille_du_oui_a_jesus_l_immortalite_vous_est_offerte.html

Quand une âme s'abandonne totalement à Dieu, peu importe ce que Dieu a choisi pour elle, cela ne peut être que bien.

Merci!  Joannes Maria pour ce très beau partage.  Gloire à toi Seigneu



nine
avatar
nine
Aime la prière

Féminin Messages : 38
Inscription : 13/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que nine a soulevé fort justement semble mériter un fil

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum