Forum catholique LE PEUPLE DE LA PAIX



Bienvenue sur le Forum catholique Le Peuple de la Paix!
Les sujets de ce forum sont: La Foi, la vie spirituelle, la théologie, la prière, les pèlerinages, la Fin des temps, le Nouvel ordre mondial, la puce électronique (implants sur l`homme), les sociétés secrètes, et bien d'autres thèmes...

Pour pouvoir écrire sur le forum, vous devez:
1- Être un membre enregistré
2- Posséder le droit d`écriture

Pour vous connecter ou vous enregistrer, cliquez sur «Connexion» ou «S`enregistrer» ci-dessous.

Pour obtenir le droit d`écriture, présentez-vous en cliquant sur un des liens "droit d`écriture" apparaissant sur le portail, sur l'index du forum ou encore sur la barre de navigation visible au haut du forum.

Les Missions espagnoles de Californie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Missions espagnoles de Californie

Message par Philippe Emmanuel le Jeu 24 Aoû 2017 - 23:19

Les Missions espagnoles de Californie (ou plus simplement les Missions de Californie) englobent une série d'avant-postes religieux établis par les dominicains, les jésuites et les franciscains espagnols de 1769 à 1823 dans le but de répandre la religion chrétienne parmi les Amérindiens locaux, mais aussi de donner à l'Espagne de nouvelles terres.

Les missions introduisirent le bétail, les fruits, les légumes et l'industrie européens dans la région de Californie. Les missions étaient l'un des trois moyens majeurs employés par la couronne d'Espagne pour étendre ses frontières et consolider ses colonies.


Depuis 1493, l'Espagne avait entretenu de nombreuses missions dans toute la Nueva España (Nouvelle-Espagne, constituée du Mexique et des portions de terres qui composent aujourd'hui le sud-ouest des États-Unis) dans le but de faciliter la colonisation de ces territoires. Dans ce contexte, le terme « Californie » est utilisé pour désigner l'ensemble du pays qui comprend la Alta California, la « Haute-Californie » (qui est de nos jours le sud-ouest américain) et la Baja California, la « Basse-Californie » (représentant la Péninsule de Basse-Californie). Ce ne fut cependant pas avant la menace de l'invasion par la Russie en 1765 que le Roi d'Espagne comprit que de telles installations étaient nécessaires en Haute-Californie.

Chaque mission devait pouvoir se suffire à elle-même puisque les moyens de ravitaillement étaient à l'époque insuffisants pour maintenir une colonie de n'importe quelle taille. La Californie était en effet à des mois de route de la base la plus proche située au Mexique et les bateaux de l'époque étaient encore trop petits pour transporter assez de rations pour que les missions subviennent à leurs besoins entre deux passages. Pour que la mission soit permanente, les pères avaient besoin de l'aide de colons ou d'Amérindiens convertis (appelés néophytes) pour cultiver la terre et élever assez de bétail pour subvenir aux besoins des missions. La rareté des matériaux importés et le manque d'ouvriers talentueux forcèrent les Pères à utiliser des matériaux et des méthodes de construction simples.

Bien que les missions fussent considérées comme hasardeuses par la hiérarchie espagnole, le développement d'une colonie n'était pas simplement un « caprice de prêtre ». La fondation d'une mission n'était possible qu'après de nombreuses procédures, les papiers à fournir demandaient des mois avant d'être obtenus, quelquefois des années de correspondance et l'attention de presque chaque niveau de la bureaucratie. Une fois habilitées à ériger une mission dans une zone donnée, les personnes mandatées devaient choisir rigoureusement le lieu où serait installée la mission. Les pères bénissaient le site et avec l'aide de leur escorte militaire, mettaient en place des abris dont le toit était fait de paille ou de roseaux. Ce furent ces simples huttes qui donnèrent naissance aux bâtiments de pierre qui existent aujourd'hui.

On construisait d'abord l'église (iglesia), dont la plupart étaient orientées sur un axe est-ouest approximatif conformément au principe liturgique qui veut que l'autel soit situé à l'est et ainsi la messe célébrée en direction du soleil levant, le Christ étant le « Soleil de justice » ; l'alignement exact dépendait des caractéristiques géographiques du lieu. Une fois l'endroit sélectionné, sa position était marquée et le reste des bâtiments s'étendait autour. Les séminaires, cuisines, quartiers d'habitation, entrepôts et les autres salles étaient habituellement regroupées sous la forme d'un quadrangle à l'intérieur duquel les célébrations religieuses et les autres évènements festifs prenaient place. Le cuadrángulo était rarement un rectangle parfait parce que les Pères n'avaient pas d'instruments à leur disposition et mesuraient les dimensions le plus simplement possible, en enjambées.

Les 21 missions septentrionales furent établies le long du Camino Real de Californie (la Route du Roi, baptisée en l'honneur du roi Charles III), dont le tracé a été approximativement suivi par celui de l'U.S. Route 101 aux États-Unis. Fray Junípero Serra dirigea l'entreprise (il avait pris le contrôle d'un groupe de missions en Baja California auparavant administrées par les jésuites). Le travail fut achevé en 1823, mais à la suite du décès de Serra en 1784, ce fut le Père Fermín Francisco de Lasuén qui acheva le projet en établissant neuf sites supplémentaires entre 1786 et 1798.

Les missions sont l'élément historique le plus connu des régions côtières de l'État de Californie. Sept des 21 missions ont été nommées National Historic Landmark, 14 sont listées dans le National Register of Historic Places américain pour leur importance historique, architecturale et archéologique. La popularité des missions californiennes est aussi due au roman de Helen Hunt Jackson, Ramona (1884), et des efforts importants de Charles Lummis, William Randolph Hearst et d'autres membres du Landmarks Club of Los Angeles effectués pour restaurer les missions au début du XXe siècle. Les missions ont une place importante dans la conscience historique californienne et de nombreux touristes viennent du monde entier pour les visiter.

Plusieurs missions sont sensiblement les mêmes qu'elles étaient il y a 200 ans, mais certaines (comme San Rafael, dans la baie de San Francisco) ont dû être reconstruites car il n'était pas possible de sauver les édifices originaux dégradés au cours de l'histoire par des incendies, des tremblements de terre, ou autres érosions temporelles. San Juan Capistrano est un excellent exemple de mission ayant subi de nombreuses catastrophes, les dommages étant encore bien visibles en 2012.

Aujourd'hui, un grand nombre de missions sont encore ouvertes au public et opérationnelles sous l'égide de l'Archidiocèse de Los Angeles et l'Archidiocèse de San Francisco : (pour n'en citer que quelques-unes) Mission Dolores, Mission San Luis Obispo, Nuestra Señora Reina de los Ángeles, la mission de Santa Barbara, ou encore Mission San Diego de Alcalá.


Des 25 missions et asistencias encore debout (2 ne sont pas fonctionnelles), seulement Santa Barbara et San Miguel sont encore gérées par les Franciscains, les autres ont été mises sous la direction de différentes institutions: le gouvernement américain, le diocèse local, le National Park Service, et certains ordres religieux comme les Clarétiens et les Capucins.

Article Wikipédia :  https://fr.wikipedia.org/wiki/Missions_espagnoles_de_Californie

Vidéo:  un aperçu rapide des 21 missions septentrionales



et une très vieille vidéo, la seule que j'ai pu trouver en français :

http://www.ina.fr/video/VDD11021055/le-rosaire-des-missions-video.html
avatar
Philippe Emmanuel
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 555
Localisation : États-Unis d'Amérique
Inscription : 16/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Missions espagnoles de Californie

Message par Marie du 65 le Ven 25 Aoû 2017 - 11:45

Merci Philippe Emmanuel pour cet excellent sujet et la Vidéo est Magnifique!
Amitiés
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 19771
Age : 62
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Missions espagnoles de Californie

Message par BENEDICTE 2 le Ven 25 Aoû 2017 - 12:18

EH  oui  ,la  californie  appartenait  au Mexique ,cela  ne fait  qu'une petite centaine d'années   que le sud  est devenu américain

QUE  de  souvenirs ,en  2010 ,j'ai fait un  tour  de plusieurs  de  ces  MISSIONS 

A   SAN  DIEGO (CA) ,il y avait  une  mission  française ,je  ne  sais  pas  quelle  famille  religieuse s'occupait  de l'Eglise , mais à coté il y avait les soeurs de la  charité  de ST VINCENT DE PAUL

A  ce  jour ,l'EGLISE  PAROISSIALE  STE THERESE DE L'ENFANT  JESUS  est administrée par des prètres du  diocèse , mais à coté ,il y a  une  grande école  NOTRE DAME  ACADEMIE ( de la maternelle  jusqu' a l'entrée à l'université) , la  SUPERIEURE  est encore une française agée , j'ai discuté avec elle  en  2013 ,elle  m'expliqua le pourquoi de sa présence , l'histoire de la MISSION ,elle  fait  partie  des SOEURS  DE  ST  VINCENT DE PAUL ,la  branche éducation(enseignement),qui n'existe plus  en  France

BENEDICTE 2
Avec l'Archange Gabriel

Féminin Messages : 559
Localisation : france
Inscription : 25/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Missions espagnoles de Californie

Message par Philippe Emmanuel le Ven 25 Aoû 2017 - 23:14

Marie du 65 a écrit:Merci Philippe Emmanuel pour cet excellent sujet et la Vidéo est Magnifique!
Amitiés
Je suis content que cela vous ait plu.  

Et Benedicte 2, je suis ravi que cela vous ait rappelé de bons souvenirs.  

Les Soeurs de Saint Vincent de Paul sont en effet très actives aux USA, et c'est Sainte Elizabeth Seton qui y a fondé la première communauté en 1809.  La maison-mère de la Province se trouve à Emmitsburg dans le Maryland (j'y suis allé plusieurs fois, c'est à 3 heures de chez moi). Elles sont établies à Baltimore, Boston, Chicago. Milwaukee, La Nouvelle Orléans, Philadelphie, San Francisco, Albany, Alton, Buffalo, Dallas, Detroit, Grand Rapids, Harrisburg, Hartford, Indianapolis, Kansas City, Mobile, Monterey, Los Angeles, Nashville, Natchez, Richmond, Rochester, Saint Joseph, San Antonio, Syracuse, Wilmington, Puerto Rico, et en Caroline du Nord.  Elles sont 1,704 et s'occupent d'une académie (Académie Saint Joseph à Emmitsburg), 38 hôpitaux, 28 orphelinats, 14 crèches, 5 écoles industrielles, 39 écoles (paroissiales et indépendantes), et 5 asiles psychiatriques.

Source:  http://www.newadvent.org/cathen/03605a.htm
avatar
Philippe Emmanuel
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 555
Localisation : États-Unis d'Amérique
Inscription : 16/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Missions espagnoles de Californie

Message par BENEDICTE 2 le Sam 26 Aoû 2017 - 4:40

MERCI  PHILIPPE  EMMANUEL

BENEDICTE 2
Avec l'Archange Gabriel

Féminin Messages : 559
Localisation : france
Inscription : 25/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Missions espagnoles de Californie

Message par Philippe Emmanuel le Sam 26 Aoû 2017 - 21:01

BENEDICTE 2 a écrit:MERCI  PHILIPPE  EMMANUEL
Je vous en prie Benedicte !
En UDP
avatar
Philippe Emmanuel
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 555
Localisation : États-Unis d'Amérique
Inscription : 16/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Missions espagnoles de Californie

Message par AnneLÉA le Dim 27 Aoû 2017 - 2:23

Je viens de visionner .
Merci beaucoup pour ce beau partage.
Union de prières.
avatar
AnneLÉA
Avec Saint Joseph

Féminin Messages : 1296
Inscription : 23/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Missions espagnoles de Californie

Message par Philippe Emmanuel le Dim 27 Aoû 2017 - 3:22

Le Fondateur des missions de Californie: Saint Junípero Serra



Junípero Serra, né le 24 novembre 1713 à Petra sur l'île de Majorque aux Baléares et mort le 28 août 1784 à Monterey en Californie, est un prêtre missionnairefranciscain espagnol qui fonda de nombreuses missions dans le Nouveau Monde. Considéré comme l'Apôtre de la Californie, il est reconnu comme saint par l'Église catholique.
 
Junípero Serra entra chez les Franciscains en 1730. Excellent aux études il enseigna la philosophie, avant même d'être ordonné prêtre. Il obtint également un doctorat en théologie de l'université de Palma.

Junípero Serra part pour le Nouveau Monde en 1749. Il a alors 36 ans et enseigne d'abord la philosophie au collège de Mexico. Mais, de cœur, Serra est un pionnier et missionnaire. C’est à l’âge de 55 ans que ce petit homme, pas particulièrement robuste et marchant à l'aide d’une canne (séquelle d’une vieille blessure), accepte la tâche de coordonner les activités missionnaires dans la région.
Il faut d'abord reprendre les missions de la Baja California passées sous l'administration des Franciscains lorsque lesjésuites furent expulsés d'Espagne et de toutes les colonies espagnoles par Charles III (en 1768). Avec le groupe de 15 franciscains dont il est supérieur il fonde également des nouveaux postes : San Barnabé, près de Monterrey, au nord de la colonie de Nouvelle-Espagne (l'actuel Mexique). De là, il visite les peuples aborigènes de la Californie, région encore inexplorée. En quelques années, les Franciscains fondent 21 missions. L'une d'elles fait l'objet d'une attention particulière du vice-roi de Nouvelle-Espagne, Bucareli. C’est, principalement à dos de mule qu’il couvrira les750 miles pour rejoindre le site de sa première mission, San Diego, qu’il atteint en 1769. De cette date jusqu’à sa mort, 15 ans plus tard il aura fondé 9 autres missions (10 au total sur un ensemble, à terme, de 21).
Le 15 décembre 1774, le Vice-roi Antonio María de Bucareli y Ursúa adresse au Père Junipero Serra une lettre où il lui propose de participer à une expédition vers une baie d'importance stratégique, en Californie centrale, sous le commandement du capitaine de marine Juan Bautista de Anza. C'est ainsi qu'un premier camp militaire est établi en ce lieu et les Pères Palou et Cambon y célèbrent la messe pour la première fois devant une modeste cabane, la mission Dolorès. Le lieu recevra le nom de San Francisco en l'honneur de saint François d'Assise.
 
Il fut béatifié le 25 septembre 1988 par l'Église Catholique. Le pape François a procédé à sa canonisation le 23 septembre 2015 à Washington, D.C., au Sanctuaire national de l’Immaculée Conception.
 La canonisation de Junipero Serra a été perçue par une offense par de nombreux Américains et notamment des communautés autochtones de Californie, qui rappellent que les missions fondées par le prêtre ont également été des lieux de souffrance pour leurs ancêtres et des lieux de meurtre de leur culture - par des privations de libertés et des mauvais traitements (obligation de travailler, emprisonnements au sein de la mission, interdiction pour les enfants de parler en langue tribale sous peine d'être physiquement châtiés, ...), et par des conversions forcées.
Une pétition avait demandé au Pape François de renoncer à son intention de canonisation posthume du missionnaire Junipero Serra. Le Pape François reconnaît que l'Église a été source de souffrances envers diverses communautés aborigènes, et a demandé pardon pour cela le 9 juillet 2015.

Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Jun%C3%ADpero_Serra
avatar
Philippe Emmanuel
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 555
Localisation : États-Unis d'Amérique
Inscription : 16/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Missions espagnoles de Californie

Message par Marie du 65 le Lun 28 Aoû 2017 - 18:50

Merci Philippe Emmanuel pour ce partage, toujours très intéressant de vous lire!!
Amitiés


Remerciement
avatar
Marie du 65
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE
RESPONSABLE DU DROIT D'ÉCRITURE

Féminin Messages : 19771
Age : 62
Localisation : Vendée (Marie du 85)
Inscription : 12/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Missions espagnoles de Californie

Message par Calex le Mar 29 Aoû 2017 - 3:22

BENEDICTE 2 a écrit:

QUE  de  souvenirs ,en  2010 ,j'ai fait un  tour  de plusieurs  de  ces  MISSIONS 

Comme je vous comprends ! Quelques années plus tôt, j'ai assisté à la messe du dimanche matin dans cette mission ;-)
A l'époque, il y a avait des fouilles archéologiques dans l'enceinte de la mission. Était-ce encore le cas en 2010 ?
avatar
Calex
Avec Sainte Therese de l'Enfant Jésus

Masculin Messages : 166
Age : 42
Inscription : 26/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Missions espagnoles de Californie

Message par Calex le Mar 29 Aoû 2017 - 3:24

Philippe Emmanuel a écrit:Les Missions espagnoles de Californie

Merci Philippe Emmanuel pour ces vidéos ;-)
avatar
Calex
Avec Sainte Therese de l'Enfant Jésus

Masculin Messages : 166
Age : 42
Inscription : 26/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Missions espagnoles de Californie

Message par Philippe Emmanuel le Mar 29 Aoû 2017 - 3:31

Je suis content que cela vous ait plu Calex.  Et pour répondre à votre question, oui, les fouilles continuent, en particulier à San Juan Capistrano.
avatar
Philippe Emmanuel
MEDIATEUR
MEDIATEUR

Masculin Messages : 555
Localisation : États-Unis d'Amérique
Inscription : 16/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Missions espagnoles de Californie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum